France : le hold-up démocratique silencieux

Dans un précédent billet, nous avions vu que le rejet grandit de façon un peu inquiétante en France. Dans celui-ci, Nasier Ockham nous propose de nous pencher sur les votes invalides.

L’AFC de 2015 sur les élections régionales et celle menée sur les européennes de 2019 confirment qu’une partie croissante des Français, maintenant majoritaire, ne se retrouve plus dans aucun des partis traditionnels et qu’elle préfère de plus en plus l’abstention, le vote nul ou blanc. De surcroît, l’expression du vote FN puis RN (ou PLP pour les européennes) est très proche au sens statistique des expressions alternatives (blanc, nul, abstention).

Le problème est qu’avec l’accroissement de ce genre de votes et de cette abstention (qu’on peut résumer par « rejet »), la légitimité réelle du pouvoir s’érode franchement : difficile de prétendre représenter la France ou le peuple français si une part majoritaire n’a pas voté pour ceux qui entendent l’incarner.

Dans un pays démocratique, on admet assez facilement ce phénomène en introduisant la notion d’alternance du pouvoir : une partie du peuple n’a pas l’occasion de voir ses représentants exercer le pouvoir mais, d’une part, cette partie du peuple trouve tout de même à s’exprimer puisque ses représentants sont malgré tout présents dans les assemblées et une partie des institutions, et d’autre part, on admet la légitimité de ceux qui sont en place parce qu’il existe une possibilité claire, définie, palpable, que l’alternance joue à un moment ou un autre (à la prochaine élection, typiquement).

Autrement dit, le jeu démocratique fonctionne tant que les différentes parties du peuple ont bien une représentation dans les différents étages de pouvoir (législatif, exécutif, judiciaire) et que la probabilité d’exercer un jour le pouvoir est strictement non nulle.

Lorsque d’un côté cette représentation n’existe plus (une partie du peuple n’est plus représentée par personne, nulle part) et que de l’autre, la probabilité pour cette partie du peuple d’exercer le pouvoir devient nulle, le jeu démocratique est cassé : cette partie du peuple se désolidarise progressivement du reste. Tant que ceci se déroule avec une part négligeable ou minoritaire de l’ensemble d’une nation, cela passe à peu près inaperçu et peut durer longtemps.

En revanche, s’il s’agit d’une majorité qui se retrouve sans représentation, sans espoir d’en avoir une, et encore moins d’exercer le pouvoir, la situation devient véritablement instable.

Qu’en est-il en France ?

Les élections parlementaires françaises, à la participation stable de 1945 jusqu’en 1973, désignent depuis 1978 un parlement de moins en moins représentatif des Français et depuis les dernières élections, sous Macron, pour la première fois de l’histoire de France depuis très longtemps (au moins un siècle si l’on remonte aux élections parlementaires de 1919), ceux qui votent les lois de la France ne représentent plus la majorité des Français (le parlement à majorité LREM de 2017 n’a ainsi été élu qu’avec 42.64% des voix).

Pour le vote aux européennes, on constate la même érosion : depuis 1989, l’abstention a toujours été majoritaire à l’exception de 1994, suite à l’effondrement soviétique. Depuis, seule la dernière élection de 2019 (avec une abstention à 49.9%) peut prétendre envoyer des députés européens représentant une (courte) majorité du peuple. Progressivement, le vote aux européennes s’est mué en vote de protestation.

taux de participation élections france

Dans ce cadre d’analyse, la victoire du PLP (mené par Marine Le Pen) correspond à la première coïncidence entre le comportement protestataire du peuple (le rejet) et son expression électorale. Du strict point de vue de la dynamique statistique, les députés européens que la France envoie représentent plus fidèlement le peuple français que sur le quart de siècle précédent. Comme d’autres analystes l’ont noté, ce n’est certainement pas une victoire de Macron.

L’analyse menée pour les élections européennes peut être reproduite pour l’élection présidentielle : depuis 1965, les élections présidentielles représentent en effet toujours plus de 80% de l’opinion exprimée des Français, sauf évènement extraordinaire (en 1969, après la démission de de Gaulle).

Or, l’élection de Macron est la première depuis lors à passer sous la barre des 80%, semblant poursuivre à la baisse l’effet Hollande de désaffection des Français. Si ceci ne permet pas de conclure quoi que ce soit statistiquement, il en va autrement de la tendance des bulletins « invalides » (blancs et nuls) : cette dernière élection présidentielle a compté 11,5% de votes invalides. Si l’on se pique de comparer la France au reste du monde pour voir combien de nuls et de blancs sont déposés dans les ballots, on découvre une France avec un taux compris entre celui du Yemen (10.9%), de l’Angola, des Philippines ou du Guatemala (plus de 13%) :

votes invalides élections présidentielles monde

Que se passe-t-il ?

Si on se concentre sur ce vote présidentiel depuis 1965, la moyenne de votes invalides est de 4,12%. L’écart-type (sur neuf élections) est de 2,58. Statistiquement, la probabilité que les votes invalides dépassent les 11% à la dixième élection (celle de 2017) était de… 2,3 sur 1000 (0,23%). On pourrait supposer que les élections présidentielles ont davantage d’invalides, en proportion, que les autres élections, mais ce n’est pas le cas : si on regarde les élections présidentielles, parlementaires et européennes depuis 1945, la moyenne de votes invalides est de 3,56% avec un écart-type de 1,68. Autrement dit, il n’y a normalement pas de différence statistiquement significative entre les votes invalides pour les présidentielles et les autres élections…

Sauf en 2017.

On peut imaginer plusieurs raisons à l’écart statistique observé. Le pur hasard est assez improbable (au sens statistique, cette probabilité étant de l’ordre de 1 sur 1 million). Il reste la manœuvre délibérée, qui reviendrait à admettre une espèce de complot national aboutissant à un surcroît de bulletins biffés, ou, plus simplement, que ces bulletins nuls et blancs surnuméraires indiquent bel et bien un rejet, bien plus exprimé que d’habitude, des propositions politiques du moment.

Il n’en reste pas moins qu’une telle déviation statistique n’a pas été observée en France depuis 1945 au moins, et que le taux d’invalides de la dernière élection présidentielle correspond plus à un taux d’État en crise (Yemen, Angola, Philippines, Guatemala n’étant pas réputés pour leur actuelle stabilité et solidité démocratique) qu’au taux d’une démocratie saine et apaisée.

Par ailleurs, si l’on couple cette observation avec les constats établis lors du précédent billet statistique à ce sujet, on peut raisonnablement admettre que le président actuel dispose de la base électorale la moins solide de la Cinquième République. À force de diaboliser une frange croissante des opinions (la diabolisation de l’extrême-droite étant depuis longtemps largement dépassée, le politiquement correct s’étendant maintenant très au-delà de ce qu’il fut il y a encore 10 ou 20 ans), ces dernières ne trouvent plus à s’exprimer. Petit-à-petit, la démocratie ne sert plus qu’à exprimer un rang étroit d’opinions. Les autres sont tues par auto-censure, sont euphémisées jusqu’à perdre leur substance voire carrément interdites.

Se pose ici la notion de légitimité réelle : le rejet étant si fort, la représentation nationale si minoritaire, les orientations politiques et les lois qui y correspondent apparaîtront les moins légitimes. En fait, nous sommes passés sans bien le noter dans un régime qui n’est plus représentatif de la majorité, sans que ni les médias, ni les politiciens ne s’en émeuvent. Utilisant habilement les abstentionnistes et le(s) parti(s) repoussoir(s) pour éliminer toute concurrence, les représentants d’une frange de plus en plus étroite du peuple se maintiennent au pouvoir, sans plus aucune opposition réelle.

Véritablement, il y a eu hold-up silencieux.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires192

  1. Le Gnôme

    Tout ceci est bel et bon, mais n’empêche aucunement le gouvernement de se sentir parfaitement légitime.

    Jusqu’au jour où les oubliés feront vraiment tout péter.

    1. Aristarkke

      Il se sent légitime parce que les textes constitutionnels le présentent ainsi de façon à ce qu’il ne puisse y avoir de contestations juridiques à n’en plus finir au sujet de la capacité légale du Pouvoir à gouverner au lendemain du vote.

        1. MCA

          Pas tout à fait car vous continuez à lire les commentaires.

          Le drame est qu’il n’y a pas de solution alternative et que droite ou gauche, la politique est la même pour la simple et bonne raison que d’une part ce distinguo est artificiel et que d’autre part les ordres viennent d’en haut (instance européennes), nos « dirigeants » n’étant là que pour mettre ces ordres en musique.

          En réalité ce sont les mêmes qui obéissent aux mêmes donneurs d’ordres, seul le masque change.

          Allez, pour vous remonter le moral, « joyeux Noël ! » avant l’heure :

          https:/ /insolentiae.com/la-france-cette-dictature/

          1. White Panda

            S’ils transposaient effectivement les directives européennes dans le droit national avec des délais raisonnables, et une application du droit systématique, la France (et quelques autres pays) n’en serait pas là.

            Exemple de confiscation de nos droits :
            – mise en concurrence du rail (reporté à 2035 ?)
            – libre choix de l’assurance santé (à défaut du versement du salaire complet). L’Etat nous a bien eu avec cette arnaque des mutuelles obligatoires (au départ , pseudo concurrence, sans se substituer à la sécu… Pour donner le change à l’Europe). Ça brasse des sommes inimaginables.

            http://echelledejacob.blogspot.com/2019/02/magouilles-financieres-la-secu.html?m=1

            Avant, il fallait faire quelques recherches sur l’internet. Maintenant, il faut quasiment jouer les ignorants tellement il y a d’information qui se recoupent. Voilà pourquoi on ne nous demande plus notre avis (que des obligations, déportées sur l’entreprise, qui ne peux pas refuser les prélèvements sur les salaires).

            Qui paie pour toutes ces fraudes ? Voilà, en partie, d’où vient la dette.

            1. durru

              J’allais le dire, l’UE c’est juste une excuse facile, dans les faits nos politocards font ce qu’ils veulent.
              Quand ça les arrange de mettre en place une directive, ils le font puissance mille, quand ils ne veulent pas, ils trouvent des parades d’autant plus faciles que de l’autre côté il n’y a en fait aucune pression.
              Et c’est normal, car les autres pays font pareil, du coup il n’y a personne pour vouloir se couper la branche sur laquelle il est assis. Résultat : on braille, mais on agit pas (ou alors seulement contre les « fascistes » type Orban ou Salvini, ceux qui justement essaient de changer les règles du jeu).

            2. Higgins

              Le transfert imposé des attributions de la SS vers les mutuelles a sa place au pinacle du grand art de la manipulation. Pour connaître un peu le milieu des secondes, dont les racines sont constituées d’une abnégation sans faille et d’un désintéressement complet, il y a la matière à une enquête « délicate » mais salutaire.

          2. theo31

            les ordres viennent d’en haut (instance européennes)

            N’importe quoi. Si c’était vrai, les assurances sociales seraient libres et concurrentielles depuis 25 ans.L’application de directives européennes ne pèse que pour 20 %. L’UE n’est pas donneur d’ordres mais complice de la politique décidée au château.

            La taxe sur les Gafa n’est pas l’oeuvre l’UE, mais d’un mongaullien de très haut vol.

            Juncker est plus préoccupé par ses niveaux de gama GT que par la faillite à venir des Etats nationaux socialistes.

            1. Calvin

              Voilà.
              L’UE a un agenda précis, à long terme, et laisse les agendas nationaux se faire au gré des électeurs.
              Ce qui arrive en France est strictement français.
              Quand un truc bébête arrive de l’EU, on le veut et on aggrave la peine ; quand un truc bien arrive de l’EU, on freine ou ignore.

        2. Val

          @sébastien oh c’est simple : la fin du crédit des autres lequel sera déclenché par un truc qui n’a absolument rien à voir avec nous vraisemblablement à l’autre bout du monde En revanche je vous rejoins sur le fait d’oublier tout ça car nous n’y pouvons strictement rien : ni dans les causes, ni dans la résolution, ni dans les conséquences .

    2. Aristarkke

      Il est bien acté que ce n’était pas dans l’esprit du Général que de gouverner avec une majorité inférieure à la moitié puisqu’il avait été peiné /vexé de n’avoir pas eu d’emblée la victoire dès le premier tour selon les termes des mémoires de son fils ou de Peyrefitte (Alain).
      Facialement, un Pouvoir ne peut se déclarer officiellement non légitime s’il veut assurer sa subsistance mais il doit néanmoins se montrer prudent dans ses actions puisqu’il est en réalité minoritaire. Flop Joene bénéficie à plein des règles de la Vème R. mais il le fait visiblement en croyant sincèrement avoir une onction suffisante, ce qu’il est loin d’avoir d’autant que les légalistes s’en vont par petits paquets au vu des inconséquences de comportements de lui et de ses troupes.
      Prétendant renouveler l’offre, on ne peut que constater qu’il est dans la ligne de Peak de la Faribole, bref soce classique dilapidant le patrimoine au fil du temps.

      1. Pythagore

        Est ce que ce ne serait pas plutôt Peak de la Faribole qui était sur la ligne Macron ?
        AMHA Macron n’en a absolument rien à f@#tre de sa légitimité, plus il peut baragouiner, tromper et entuber, plus il est heureux. Rappelez vous: « il assume ».

        1. Al Bundy

          Je me demande d’ailleurs s’il ne va pas penser à se faire ériger un gros machin pour imprimer son passage, genre pyramide du louvre de l’autre empaffé, ptet un Sphynx à tête de macron ?

          1. Pythagore

            Une statue géante de Booba devant le panthéon. Un Sphynx, c’est trop classique pour Micron, il est plutôt « art » moderne. Un Sphynxtère à la limite.

    3. Infraniouzes

      Effectivement. Si 5 millions de voix sont en faveur du champion et 2 millions en faveur du perdant, le premier est légalement élu. Mais dans le cas de figure où 5000 voix iraient au premier et 2000 au second et 7 millions correspondraient aux pêcheurs à la ligne l’élection serait tout aussi légale. J’exagère mais dans tous les cas de figure les abstentionnistes ont toujours tort. C’est la voie soft du fascisme. Et le réveil est toujours brutal. Et 7 millions de pêcheurs de couiner: « nous n’avons pas voulu cela ». Trop tard les copains.

      1. durru

        Etant un peu concerné, votre commentaire me fait penser à la situation actuelle en Roumanie, où les pêcheurs ont été fort nombreux fin 2016 et bien plus actifs ensuite. Avec des résultats assez mitigés.
        Mais bon, point de fascisme là-bas, juste mafia légalisée format Moyen-Âge.

          1. Pheldge

            Pourquoi, t’as de la ferraille, du plomb et du cuivre à refourguer ? 😉
            (un conseil, chaque fois que tu serres la paluche à un rom, compte tes doigts ! )

      2. bibi

        Encore un keynésien de la politique qui croit que c’est la demande qui crée l’offre.
        Lors des 9 dernières élections législatives 8 fois la majorité n’a pas été reconduite et malgré cela c’est toujours la même politique qui est menée plus de dépenses plus d’impôts plus de dettes, et cela serait donc selon vous, la faute de l’électeur qui au final décide de ne plus participer à ce jeu de dupe que sont les élections!

        1. durru

          Combien d’autres pays observent le système électoral français à deux tours ? Peut-être simplement les électeurs commencent à observer la tromperie mise en place.
          La France n’est pas un cas standard, c’est un fait.
          Je ne dis pas que les solutions de facilité proposées par la quasi-totalité du spectre politique depuis des décennies n’ont pas été adoptées avec joie par une assez large majorité, mais les causes du maintien de la direction sont plus complexes, et le système en fait partie, à mon avis.

            1. durru

              La page anglaise (en.wikipedia.org/wiki/List_of_electoral_systems_by_country), bien plus précise, dit qu’il y en a quand même : Belarus, Haïti, Iran, et quelques pays africains. Des exemples de démocratie, en somme.

              1. Aelil

                Disons que ça a été conçu pour dégager des majorités, donc on s’approche plus de la democrature que de la démocratie déjà sur l’objectif de la conception…

                1. Higgins

                  Les expériences de régime purement parlementaire en France, la 3ème et la 4ème, se sont mal terminées. Même si la 3ème a duré 70 ans, elle a conduit le pays à deux guerres terribles et à une humiliation dont que nous n’arrivons toujours pas à digérer. Quant à l’éphémère 4ème, son instabilité chronique est un cas d’espèce. Elle a simplement eu la chance de s’inscrire dans une phase de croissance sans précédent.
                  La 5ème, du moins dans sa première phase, a été une tentative de conjurer leurs défauts imputables principalement à la classe politique. L’Arsouille, en pur représentant de cette dernière, en a été le fossoyeur en chef. 40 ans plus tard, on en voit les effets au quotidien. Le mignon poudré s’inscrit pleinement dans cette logique après deux présidences calamiteuse. On ne change pas une équipe qui perd aussi bien.

              2. bibi

                Ce n’est pas parce que le système est à deux tours que pour autant il est uninominal et permet un maintien de plus de deux candidats au second tour.
                Pour les 3 pays que vous donnez aucun n’a le système français même si il sont tous à deux tours.

                PS : j’aurai du évité de mettre en lien une page wikipedia français pourrie.

          1. Aelil

            Bon j’avais oublié que dès qu’on met un lien ça galère… Il y a une vidéo sympa qui montre que le système a une importance capitale souvent oubliée:
            https:/ /www.youtube.com/watch?v=vfTJ4vmIsO4

            1. theo31

              Le seul socialiste à ma connaissance qui a eu l’intelligence de laisser la place est Dioclétien.

              Les soces sont tellement obsédés par le pouvoir et le pognon des autres qu’ils feraient tout pour s’accrocher à la place, à commencer par les moyens les plus répugnants. Certains GJ en ont fait l’expérience.

          1. MCA

            Assez curieusement, cette corporation n’est pas concernée par la réforme des retraites si urgente pour les autres.

            Le grand jeu de la semaine :

            deviner pourquoi?

  2. Aristarkke

    Combien de nuls et de blancs sont déposés dans les « ballots » (…) Ballots???
    Urnes, non???
    Je n’ai trouvé aucune définition correspondant au sens de la phrase.

  3. Duff

    Question, les machines électroniques n’inciteraient-elles pas à ne pas voter blanc ou nul? Pour avoir voté en 2017 sur ces machines, il fallait un peu chercher le bouton un peu planqué. En gros il y avait une incitation discrète pour ne pas voter blanc ou nul…

    Ce serait intéressant de creuser les résultats uniquement sur ces machines qui sont encore peu nombreuses et donc ne faussent pas trop l’analyse du billet.
    Mais si on constate la même tendance nationale sur ces machines, on pourrait en conclure que le message de rejet était particulièrement motivé.

  4. durru

    Question plutôt technique, sans vraie incidence sur la portée du billet : pour les présidentielles et législatives, les statistiques sont faites sur le premier tour, ou le second ? Pure curiosité. Merci.

  5. Theo31

    Hier, mon chef m’a fait part de sa joie fistale d’être propriétaire : L’IRPP + TH + TF, deux mois de salaire à payer. Je lui répondu qu’à force de réclamer le socialisme, elle avait fini par l’avoir.

    Tu votes, tu fermes ta gueule.

    1. Aelil

      Même pas besoin de postuler pour le voir: Le bureau est ouvert lors du dépuillement, c’est un principe de la démocratie (plus il y a de témoins moins il y a de fraude, enfin c’est plus dur).

  6. Calvin

    Votes invalides ?
    Alors que certains utilisent avec gourmandise le bulletin généré par h16, que certains biffent rageusement ou sereinement un des bulletins interchangeables proposés par le système politique français, …
    C’est tout sauf invalide !

    Je dirais même, les électeurs élisent des candidats invalides et incompétents.

    1. Pythagore

      Ah oui tiens, on pourrait imprimer des bulletins H16 pour la prochaine élection. Les radios et les télé en parleraient: « un phénomène inoui, des millions de bulletins nuls au non cryptique de H16 dans les urnes, mais qui est ce H16 ? »…. et là les spéculations iront bon train.

  7. Pythagore

    « Véritablement, il y a eu hold-up silencieux. »
    Silencieux ? Je ne sais pas, j’ai plutôt l’impression que tout le monde se pince le nez et fait l’autruche à part les rares admirateurs du Jupiter’ché.

  8. Citoyen

     » Véritablement, il y a eu hold-up silencieux.  »
    Ben oui, H16, le nuisible qui squatte le château, a dit lui-même, qu’il était arrivé là par effraction ….
    Tout en sachant qu’il ne représentait personne … Mais cela ne l’empêche pas de s’incruster.

    1. MCA

      Par effraction en effet. Il avouait même avec cynisme :

      Je brigue la place, mais je n’ai pas de programme…

      Autrement dit, « vous n’êtes que des c*ns, la preuve vous allez m’élire! »..

      Devinez la suite?

      En fait il avait un programme mais inavouable : faire les poches des derniers solvables de ce pays, vendre à l’encan les bijoux de famille.

      Pour faire bon poids, il lui reste encore à lancer une dernière grenade dégoupillée avant de fermer la porte.

      Je me demande la tête de celui (ou celle) qui va désirer assurer une telle succession.

      1. Citoyen

        Paraît que celle-ci, aurait quelques envies de s’y coller … Mais, des gens mal intentionnés, lui lancent des boules puantes ….
        https:/ /www.lexpress.fr/actualite/politique/absente-aux-reunions-du-conseil-de-l-arctique-segolene-royal-denonce-une-boule-puante_2098470.html

        ça promet de grands moments …

        1. Pheldge

          Ségo s’est confiée à Marie Claire en mars dernier, attention ça décoiffe :

          « Je suis connue dans le monde entier […]. J’ai un bilan extraordinaire. La masse de choses que j’ai faites, c’est quand même incroyable. […] Un homme de mon calibre serait utilisé autrement, c’est certain. »

          1. Dr Slump

            C’est qui déjà qui disait que l’égalité des sexes serait achevée quand des idiotes accéderaient aussi à des postes ministériels? On y est, par le nivellement bottom-bottom, mais Ségo, elle est hors-catégorie!

            1. sam player

              Respirer est une activité que l’on fait sans réfléchir : s’il fallait réfléchir, on serait pas plus de quelques millions sur la planète…

          2. Higgins

            « La masse de choses que j’ai faites…. » comme aller en Islande : http:/ /www.leparisien.fr/amp/politique/ambassadrice-des-poles-la-fragile-defense-de-segolene-royal-21-09-2019-8156985.php

            En Poitou-Charentes, elle est limite non-grata.

            Sinon, deux articles à lire chez Benoît Rittaud sur L’Ecologisme : https:/ /mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2019/09/21/dans-la-tourmente-du-phenomene-morel/ et https:/ /mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2019/09/22/ladaptation-climatique-une-tradition-humaine/

            1. Pythagore

              Confiez moi les mêmes sommes d’argent, je pense que j’arriverai à faire au moins autant.
              En fait Ségo est jalouse de ses collègues males incompétents qui ont des meilleurs postes, oui c’est vrai ca pourquoi une femme au moins aussi incompétente ne pourrait pas avoir les mêmes postes ? Un aveu en qq sorte.

  9. Chieur chiant

    Tout doucement le système arrive á sa fin… mais heureusement il a encore des réserves, et donc l’hallali va durer, durer, durer… Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous ! comme dit l’autre, CPEF…

    1. Aelil

      Ca me semble peu probable, en tout cas en France, le processus est suffisament ouvert pour que les trucages soient difficiles…
      A la toute fin on sait quel bureau n’a pas été pris en compte du fait d’irregularités et c’est seulement « parce que de toute façon ça ne changerait rien au résultat » que l’élection peut finalement être validée (genre l’ensemble des bureaux invalidés n’a que 2000 votants, l’écart entre les candidats est de 6000 donc c’est pas grave).
      Une nouvelle fois puisque c’est ouvert il suffit d’assister au dépouillement pour voir qu’il n’y a pas de trucage (par contre ça donne des réulstats locaux qui ne collent pas forcément avec ceux nationaux). Reste alors à comparer ce qu’on a vu dans son bureau avec ce que les autorités ont enregistré mais je n’ai jamais vu d’erreur à ce sujet (et si celui du bureau d’à côté fait pareil ben on a la confirmation de tous les bureaux et donc par extension du résultat global).
      Même si ça a été pensé sans technologies ça l’a plutôt bien été.

        1. Aelil

          Pour l’instant elles ne me semblent pas trop répandues en France, puisque je n’en ai jamais vues… Mais effectivement ma remarque n’est pas valable pour elles.
          De toute façon la fraude la plus facile sera toujours le bourrage d’urne (faire voter les morts et les autres solutions du type), qui ne fait pas grimper l’abstention (au contraire) et n’a pas d’interêt pour le vote blanc/nul (car il n’est pas pris en compte).

  10. plutarque

    La proportion de votes blancs et nuls est peut-être à rapprocher du niveau culturel ou d’alphabétisation moyen des pays concernés ?

    Dans ce cas, la France entre le Yemen et l’Angola, ça colle…

    :o)

  11. Higgins

    Article revigorant. Perso, je ne vote plus depuis quelques années. Je ne joue plus. Une caste de profiteurs malhonnêtes s’est emparée du pays et le conduit vers le néant. Voter ne sert simplement plus à rien. Je ne me sens aucune appointance avec le RN et, échaudé par Talonnette 1ère qui lui, pourtant, a bénéficié d’une vraie assise populaire et l’a dilapidée stupidement, je laisse la fausse droite française à son sort. Ayn Rand m’inspire. Je crois que ça se terminera mal, très mal mais il est trop tard pour espérer changer le cours des choses.

    1. MCA

      +1 Major

      Quant à talonnette 1er, ce n’est qu’un traître à son pays et ne dirais pas ici le sort qu’il conviendrait de lui appliquer de peur de choquer les âmes sensibles.

      1. durru

        Vous n’avez pas tout à fait tort, mais je serais curieux de connaître la réaction à se retrouver sous un régime vraiment totalitaire, où on mime des comportements démocratiques (élections, notamment) sans qu’il y ait quoi que ce soit derrière.
        Radio Erevan était le modèle pour faire baisser la pression. Mais il faut de l’entraînement…

        1. Al Bundy

           » où on mime des comportements démocratiques (élections, notamment) sans qu’il y ait quoi que ce soit derrière. »

          Parce que tu te sens ds un autre endroit ?

          1. durru

            Faut raison garder.
            Je n’ai pas souvenir de beaucoup d’opposants ayant fini au goulag, ni même tabassés en garde à vue pour les faire changer d’avis.
            Ni d’un contrôle des embauches sur critères de compatibilité avec le régime (ou même contrôle des cursus que les « enfants de » peuvent suivre).
            Etc, etc.
            Nous ne sommes pas dans un régime totalitaire. On en prend le chemin, sans aucun doute, mais on y est pas encore. Encore heureux, d’ailleurs…

            1. Al Bundy

              Simplement un changement de méthode, maintenant on tue socialement et/ou financièrement, rappelle toi du fillon, si t’appelle ça une démocratie, hein…

              Mieux que le goulag, t’as pas besoin de structure coûteuse et mal vue

            2. Husskarl

              Les opposants finissent en prison, en exil ou avec des contrôles fiscaux en série. Faut atterrir. Alors ils ne sont pas opposants en tant que politique concurrent mais en tant que porteurs d’idées différentes.
              Les critères d’embauche se font sous l’égide de la non discrimination ou discrimination dite positive, c’est déjà de compatibilité avec le régime.
              Quant au succès des années scolaires, il tient aussi au fait que l’enfant recrache lideolol’id du régime.
              Enfin, je vous invite a commettre un gros délit d’opinion, et donc un crime lese sainte République et nous verrons si vous retrouvez du boulot.
              Bon atterrissage.

              1. durru

                Si je vous raconte des histoires vraies de ce qui pouvait se passer de l’autre côté du Rideau de Fer, vous changerez d’avis. Mais vous pouvez en trouver par vous-même…
                Ce que vous dites est vrai, mais sans commune mesure. Même ce que nous échangeons ici et maintenant n’aurait pas été possible. En tout cas, pas sans précautions invraisemblables.

                  1. durru

                    Non, le résultat n’est pas le même, la différence se calcule en vies humaines (pour moi c’est surtout ça qui compte, et c’est pourquoi sur un autre fil je m’insurgeais sur la relative impunité des coupables d’accidents de la route avec victimes). C’est ce que j’essaie de dire.
                    Ici et maintenant on peut voter avec les pieds, par exemple. Au pire. Même si pour l’instant on peut (encore) espérer mieux.

                    1. Al Bundy

                      Tu rêves totalement, cela n’ira jamais dans le sens de l’amélioration, et se faire buter physiquement est moins pire que de se faire mettre en esclavage jusqu’à la tombe.

                    2. durru

                      Tu sais, en ’88 on disait à peu près la même chose au-delà du Rideau de Fer… « Never say never ».
                      Ce que je crains, c’est surtout que du sang coule. Mais je suis à peu près certain d’une chose : la situation actuelle ne va pas durer indéfiniment. Il y a trop de signes, trop de majorités telles que le patron nous montre (et de plus en plus souvent). Pas qu’en France, je veux dire.
                      Après, est-ce qu’on va voir le bout du tunnel de nos propres yeux ? J’en sais strictement rien, honnêtement.

                    3. Husskarl

                      Comme Al, je prefepr que les choses soient claires et je n’ai pas d’appétence pour une vie d’esclave devant penser comme le parti ou le politiquement correct.
                      Certes, c’est pour le moment sans commune mesure mais au vu de la trajectoire, nous y serons un de ces quatre. Alors ce ne sera pas une balle dans la tête mais la prison, l asile ou la mort sociale et financière.

                    4. Al Bundy

                      ‘Un élève berlinois de 11 ans demande à sa maîtresse d’école s’il est obligatoire de participer à la grève du vendredi de Greta « pour le climat ». Il aurait préféré ne pas manquer sa leçon de piano. L’enseignante le conduit devant toute la classe et lui lance au visage : « Si ton avenir t’est égal, tu ne dois naturellement pas y aller ». Et elle ajoute d’une voix pleine de conviction : « En tout cas, mon avenir à moi ne m’est pas égal ». C’est devenu comme en Allemagne communiste de sinistre mémoire, commente Philippe Deblonne dans la Berliner Zeitung. Par ce chantage émotionnel, on fait comprendre à ceux qui ne manifestent pas comme le veut le régime, les risques qu’ils courent en tant que dissidents.’

                      Voilà ou nous en sommes

                    5. durru

                      Y’a quand même un truc que j’ai du mal à comprendre…
                      Si 63% de la population pense à peu près pareil, pourquoi la « mort sociale » serait-elle inévitable ?
                      Je crois que justement, pour assurer leur emprise sur le plus long terme, ce genre de menaces ne vont plus suffire, car de moins en moins efficaces. Ils vont devoir enclencher l’étape suivante.

  12. Himself

    J’aimerais qu’il existe une sorte de quorum de type: tout candidat obtenant moins que le vote blanc (qui serait précisément comptabilisé) serait à l’avenir interdit de se présenter aux élections concernées.
    En cas de vote blanc majoritaire, on renvoie tout le monde dans leurs pénates et on recommence.
    Ça permettrait au dégagisme de s’exprimer et au moins ça nettoierait les 50 nuances d’extrême-gauche folkloriques qui nous soûlent à chaque présidentielle.

    1. Aristarkke

      Il y a des tas d’autres pays où un perdant à une élection n’ est plus admis pas son parti à se représenter à cette même élection au tour suivant.
      C’est en Grance qu’il y a cet éternel retour des mêmes boutons que seule la mort stoppe dans leur carrousel.

      1. WorldTour73

        Avec les nouvelles technologies et l’allongement de la vie., on risque de se farcir les vieux croûtons comme Juppé ou Fabius ou encore jack lang pendant encore longtemps.

  13. durru

    HS. On parle beaucoup du Venezuela ces derniers temps, ou de l’Argentine et son défaut prévisible, mais on oublie peut-être la Turquie : /www.bloomberg.com/news/articles/2019-09-19/istanbul-s-hottest-item-gives-glimpse-of-what-lira-crash-wrought

  14. Passim

    « Voire carrément interdites »…
    Sous la pression et les menaces de certaines communautés, l’humoriste Dieudonné M’bala M’bala est pratiquement interdit de se produire, toute salle de spectacle lui étant fermée en raison de troubles que cela susciterait ; troubles faciles à susciter pour apporter la preuve de ce u’on veut démontrer.

    Soral est condamné pour « incitation à la haine », accusation sous laquelle peut tomber toute personne qui n’est pas d’accord avec vos idées – puisque leur simple expression peut être qualifiée de « haineuse » pour celui que ne les partage pas.

    Je ne connais pas Soral, et l’humour de Dieudonné ne m’amuse pas excessivement, d’après ce que j’ai vu sur Youtube. Mais j’irai à son spectacle, dimanche soir, à Angoulème, spectacle donné en plein air, dans un champs si je comprends bien, et avec un luxe de précautions qui fait penser à des conjurés menacés de l’Inquisition.
    J’irai, par principe. La liberté d’expression est complète, ou elle n’est pas. De même, j’ai voté autrefois pour JMLP, quand ce n’aurait été parce que la bien-pensance me disait que c’était interdit.

    À force d’être muselés, le Français dans leur ensemble sont devenus comme des chiens craintifs, alors qu’il sont objectivement en état de légitime défense contre des pouvoirs prétendument démocratiques, qui ne sont en fait que ceux d’un totalitarisme mou.

    1. Gosseyn

      Il peut y avoir un maximum de clips de rap haineux en ligne, mais Soral ne doit pas en diffuser un seul ; au nom de l’égalité des droits, de la liberté d’expression, de l’indépendance de la justice, du directoire des associations maîtresses de la parole des Français, de la démocratie progressiste et des licornes roses.

      1. Dr Slump

        Eh oui, à propos de la mansuétude dont bénéficient les raps haineux, entre autres (avec les voitures brûlées, les attaques de pompiers, etc): c’est là qu’on voit qui sont les caïds dans ce pays.

        1. Le Gnôme

          Bah, ce ne sont que des petites chansonnettes montrant les difficultés d’intégration d’une population allogène face à une population autochtone profondément raciste et rejetant des gens qui tendent la main en signe d’amitié. Quant aux attaques de pompiers et autres voitures brûlées, ce ne sont que des tentatives de fêtes de quartier face à la faiblesse des moyens déployés par les pouvoirs publics pour égayer des cités tristounettes. Quelques dizaines de myards devraient être un premier pas.

          1. Dr Slump

            Plaisanterie à part, cette population cause de plus en plus d’agressions contre tout représentant d’un certain ordre, qui va de la police aux médecins, et de plus en plus d’arrogance, dans leur comportement quotidien, à l’encontre des français blancs.
            Je vois de plus en plus de « petits » gestes d’incivilité se produire, tels ces gamins qui roulent en vélo en plein milieu de la rue en faisant des roues arrière devant toi, et en te jetant un regard, bien droit dans les yeux, pour bien te faire comprendre, à toi français blanc conduisant sa voiture prudemment, que tu n’as pas d’autre alternative que de fermer ta gueule sinon… des « petites » provocations comme ça qui s’additionnent, qui entretiennent peu à peu une ambiance, et imposent lentement une forme de domination par la menace.
            C’est de ça que je parle, quand je dis que, voyant l’inaction des pouvoirs publics, qu’on comprend qui fait pression sur qui, et qui sont vraiment les caïds. Ce n’est peut-être qu’une bêtise, mais j’ai l’impression que cette population n’attend que le signal, l’étincelle pour déclencher la curée. Si cela devait arriver, en face ils auraient des policiers épuisés, mal équipés, mal entraînés, des gendarmes en effectifs insuffisants, des quidams apeurés qui s’enfermeraient chez eux, ou qui fuiraient. Il n’y aurait donc que l’armée pour y faire face, la loi martiale, et de bonnes excuses pour que l’état verse complètement dans la tyrannie.

            1. Al Bundy

              Ouais, enfin ce qui reste de l’armée, hein…

              Cette situation n’est pas due a cette population mais au laxisme des salopes de gauchiasse à leur endroit

              1. taisson

                « Cette situation n’est pas due a cette population mais au laxisme des salopes de gauchiasse à leur endroit ».

                Vrai, Al, Oui, mais pas seulement… non !!

                L’ensemble des classes moyennes à suivi la gauche dans la sollicitude vis à vis des « nouvelles  » populations.

                Peu à peu les yeux s’ouvrent, mais il est trop tard!

                Toute l’élite « instruite » à moqué avec mépris ceux qui étaient aux premières loges pour comprendre, pendant que les bourges qu’ils sont péroraient sur l’égalité, les civilisations islamistes merveilleuses, les gentils sauvages, le méchant colonialisme, bref, reprenant en cœur les litanies gauchos…
                Par exemple, l’époque de Massoud, certains, pas gauchos du tout, allaient faire du trekking en Afghanistan et vantaient la merveilleuse hospitalité de ceux qui étaient , en réalité des Talibans !! Sans rien comprendre, bien sur, aux mœurs musulmanes..
                On se demande à quoi leur sert leurs études universitaires, à part à les balancer au visage de ceux qui n’en ont pas fait !

                Les libéraux sont aussi au premier rang des défenseurs des « opprimés et racisés », moquant « le patriotisme ridicule », la « franchouillardise », et autres…En chantant eux aussi les litanies idéologiques gauchistes.
                Ils ont même prétendu, et certains, indécrottables, le pensent encore, que tout ça n’est qu’un problème économique !
                Ou même de « justice »…pour les plus malins!!.

                Si aujourd’hui le magma d’idées gauchiste est la colonne vertébrale de la bienpensance, la culpabilité est donc très partagée !!
                Ce comportement à permis, entre autre, d’élire hollande, puis macron et ça recommencera à chaque fois, puisque personne ne veut balayer, sous prétexte que le balai ne leur plait pas !

                Nous partageons tous la culpabilité, avec des excuses et des causes diverses…Et même si nous avons fait ce que l’on pouvait.
                Foutus…

                1. Val

                  @taisson ce problème a un nom : la haine de soi qui a muté avec Macron en négation de soi : « ll n y a pas de culture française « . -En même temps-TM ces escamoteurs de l existence des uns, se pâment d aise devant la culture des autres. Cette décoction anihilatrice est instillée des le plus jeune âge par tous les dévots de la république, avec pour résultat : dépression chez les uns, soumission chez d autres, révolte, repli identitaire ….Diviser pour mieux régner telle est leur politique. Et je ne vois pas en quoi je devrais me sentir coupable de qqchose.

                2. durru

                  Un excellent article de Pascal Bruckner (qui va exactement dans ce sns), choppé sur Contrepoints. Malheureusement, pas réussi non plus à trouver l’original en français :
                  https: / /quillette.com/2019/09/14/europes-virtues-will-be-its-undoing/

                3. Al Bundy

                  « Nous partageons tous la culpabilité, »

                  Oui, je n’ai pas sacrifié ma vie pour aller buter un ou deux élus, pour rien.

                  Je suis un lâche et n’en suis pas fier. Et je fais tout pour que mes gamins aient l’esprit de quitter le territoire, autre lâcheté.

  15. Al Bundy

     » L’hétérosexualité est la pierre angulaire de la construction du patriarcat – en lien étroit avec la construction du capitalisme, puisqu’elle permet de ne pas salarier le travail de reproduction. »

    Accrochez vous, c’est du TRES TRES LOURD….

    lesinrocks.com/2019/09/20/actualite/societe/a-paris-un-festival-feministe-propose-de-sortir-de-lheterosexualite/

    Ho p’tin ^^ :

    « Le capitalisme est une culture du gratuit qui repose sur le fait de ne pas payer un certain nombre de populations comme les femmes ou les personnes racisées.  »

    Je crois que je vais me suicider, jamais je tiendrais encore 20 ans

    1. Dr Slump

      T’es pas le premier à dire le dégoût que t’inspire notre époque. Et pas le dernier. Ce doit être l’âge. Autres temps, autres moeurs…
      Y’a plus qu’ à se laisser vieillir à ce stade. Ce sera aux jeunes nourris au bio-écolo-genderfree de se dépatouiller de cette merde, et puis zut, ils ont l’air très content de toutes ces conneries après tout!

      1. taisson

        Les jeunes adultes – de 30ans que je connais ne sont pas si contents que ça de ses conneries..
        A part les enfants de prof ou de haut fonctionnaire, les autres sont surtout occupés à essayer de se faire une situation correcte, exactement comme nous à leur age. Ce qui ne leur laisse pas trop de temps pour glander et réfléchir à tous ces faux problèmes créés de toutes pièces par une société en déliquescence.
        Pour eux, l’homosexualité est le plus souvent seulement un sujet de blague, sans agressivité, et vu le nombre, tout le monde en connait un ou une .
        Il n’y à rien de nouveau,
        L’homosexualité à toujours été militante et prosélyte, mais de façon moins visible quand ces tendances n’étaient pas massivement approuvées…
        Il suffit de se rappeler la déception de nos intellectuels soixante huitards maoïstes de n’avoir pas pu avoir des « contacts » avec les chinois, lesquels étaient persécutés s’il avaient cette tendance !
        Jean Genet et ses potes racontaient alors le mêmes genre d’ âneries que les inrocks, qui en sont les directs descendants idéologiques !!

        1. Dr Slump

          Tous les jeunes que je croise, ceux qui entament tout juste leurs études universitaires, sont complètement acquis au nouveau décalogue écolo, ils consomment bio, ils flippent pour le climat, ils votent vert/insoumis, le capitalisme détruit la planète, putain, même le PQ ils l’achètent bio! Ils ne savent pas que dans le bio aussi on utilise des pesticides, mais par contre ils savent, on leur a appris, qu’envoyer un email consomme plus d’énergie que d’envoyer une lettre à la poste, sans compter l’énergie pour produire le papier de la lettre, mais ça compte pas! (conversation vécue) 🙄
          De l’école au lycée, le programme c’est du bourrage du crâne autour des thèmes éco-bio-genre-diversités-foutaises, tout le programme progressiste en vogue actuellement, ils apprennent ça, et ils pensent que c’est comme ça, que c’est la réalité! C’est ça la génération qui suit! Et des vieux qui ont tout de même vécu les rejoignent dans le millénarisme climatique!
          Je hais cette époque. Vivement l’invasion des sarrasins, ou des aliens, je sais pas, n’importe quoi… à l’aide Coluche! Deux heures moins le quart avant l’apocalypse!

          1. taisson

            « Vivement l’invasion des sarrasins » Pour ce qui concerne la France, c’est quasiment accepté, (bien que l’on en soit qu’à environ 12/15 %!!), et avec le droit du sol, personne ne pourra parler d’invasion…Les descendants « de souche » locale, ici depuis des millénaires sont déjà considérés comme des moins que rien, le fait qu’un des buts de la propagande soit qu’ils deviennent tous homos ne fera que faciliter leur position de dominants aux muzzs, qui d’après leur dogme leur est due…
            Quand à l’énergie consommée comparative , l’inutilité flagrante de 95% du temps et du volume de données circulant par smartphone, ne suffit pas à leur démontrer qu’ils devraient s’en passer pour le bien de la planète!l Les jeunes ont l’excuse de l’inexpérience, et les vieux qui marchent dans ces combines ont pour seule excuse d’être cons depuis leur petite enfance….
            Tout ça fait de confortables majorité pour ceux qui savent tromper leur monde.
            La grosse misère sera, et est déjà, pour les jeunes sains, ceux qui voient clair…Minoritaires en opinion dans le pays ou tous leurs ancêtres ont vécu, il ne leur reste que la fuite ou la conversion aux foutaises majoritaires…Et voila (@ Val) bien de quoi se sentir coupable…(au moins un peu)…

          2. Pythagore

            « ils flippent pour le climat »
            Espérons que les prévisions des climato-sceptiques, qui, si j’ai bien compris, prédisent plutôt un refroidissement ces prochaines années, vont se concrétiser. Ca mettra un point d’arrêt au moins sur ce sujet, mais ils en trouveront d’autres.

            1. bibi

              Sur les 20 dernières années :
              La température moyenne globale est stable.
              Les modèles climatiques carbo-centrés sont dans les choux.
              Aucune des prédictions cataclysmique des tenants du RCA, ne serait-ce que la disparition d’une petite île, n’a été observée.
              Des fraudes massives du genre crosse de hockey ont été démontrées.

              Pourtant qui ose nier l’hypothèse du RCA est maintenant un négationniste, ce n’est donc pas parce que les faits durant les prochaines années donneront tort à la théorie que cette hystérie s’arrêtera c’est même tout le contraire, plus les faits donneront tort à la théorie plus les tenants du RCA et leurs relais deviendront vindicatifs comme jadis les tenants de l’URSS et du socialisme scientifique.

    2. WorldTour73

      « On ne naît pas heteroxel.le, on le devient » Première phrase, en plus, inclusive. 🙂
      Je sens que je vais bien rigoler en lisant cet article.

      1. Dr Slump

        Rigolez pas, à ce rythme, la prochaine étape ce sera « on ne naît pas humain, on le devient ». Et il faudra passer par des camps d’éducation pour devenir un humaniste digne de ce nom. Le nouveau fascisme est en chemise rose.

        1. Val

          @dr les animaux ne seront pas épargnés : certains veulent rééduquer les loup pour être végétariens et d autres les coqs un peu trop entreprenants avec les poules . J attends l ecole pour apprendre aux cochons à voler et tout sera d equerre.

          1. Dr Slump

            C’est une révolution, mais menée par des dégénérés mentaux. On a eu la démocratie, ou du moins une tentative, avec la relève on aura… l’île aux enfants. Gloubi-boulga pour tout le monde.

            1. MCA

              Ce qu’il y a d’inquiétant c’est que les dégénérés parviennent à se faire passer pour la norme, médias à l’appui et politiques complices.

              S’ils parviennent au pouvoir (et ils font tout pour), nous risquons de nous retrouver avec un UBU roi aux manettes.

              1. Aristarkke

                estimerais-tu que nous ne l’avons pas déjà???
                Dans le genre « faire face à l’immigration », la plupart comprenant qu’il va peut-être y mettre des restrictions pour aller dès le lendemain blablater en Italie pour établir des quotas de répartition…

            1. P&C

              Comment un tel délire est-il possible ?

              Est-ce que ces écolos en herbe ont suivi des cours de SVT ?
              Ils devraient donc savoir que le viol et l’infanticide sont des comportements répandus, particulièrement chez les mammifères, et les primates en particulier.
              Si un coq n’est pas le mâle alpha, sa seule solution pour disperser ses gènes est le viol… et sans se faire choper par le coq alpha.

              Concernant le féminisme, une expérience faite sur une tribu de macaques a montré la voie la plus efficace pour pacifier une société : 4 femelles par mâles, ces derniers tirant leur coup quand il leur plait.

              Même les plantes se livrent une guerre sans merci. Les noyers génocident les pommiers et les tomates à coups de terpènes.

              La nature n’est pas bobo compatible.

    3. sam player

      De tous temps ce genre d’idée a toujours circulé : là y a juste un média subventionné qui sert de caisse de résonance à une assoce subventionnée, que des gens vivant sur le dos des autres. Next

      1. sam player

        Un peu comme la marche pour le climat (sic)… 15,000 personnes y inclus les GJ et les retraites… bof… ça sent pas la mobilisation mais ça fait les gros titres… Les journalitses ont choisi leur camp…

    4. Theo31

      Tu n’as pas le droit de sacrifier ta vie pour des merdes pareilles. Mais des mains bien calibrées dans leur gueule pourraient apporter quelque satisfaction.

  16. WorldTour73

    Ya. En somme, la société capitaliste impose hétérosexualité aux femmes et qu’il faut en finir avec ça. et blabla les racisés sont exploités. *facepalm
    Le goulag ou les camps de travail…c’étaient pas si mal finalement.

    1. sam player

      P’tain mais vous faites comment pour trouver de tels articles hi hi ?

      Y a une grossière erreur dans l’article, les femmes ne font pas caca, elles font des paillettes ! Comme les licornes. On m’aurait menti ?

      « Ce sont là les dommages d’un plus vaste système, au sein duquel l’architecture-même des toilettes est pensée et élaborée par les hommes. »

      Ça va loin là, le patriarcat jusque dans les chiottes maintenant !

      1. Aristarkke

        Branche toi une fois/jour sur twitter et tu auras des signalements de ce genre dès lors que tu suis un échantillonnage suffisant de personnes (env la cinquantaine bien choisie)

          1. Aristarkke

            Dans le cas présent et compte tenu du profil des suivis qui suivent eux mêmes d’autres suivis ou sources, c’est le sarcastique, le consterné avec force facepalms qui domine dans l’échantillon.
            Dans d’autres cas, ce peut être l’adhésion car tout dépend du sujet retenu.
            Disons que cela démultiplie ta capacité d’être informé de ce qui traîne en bon, très bon, moins bon, pire.
            Après, tu le retiens ou pas.

        1. Pheldge

          Papet, je passe déjà suffisamment de temps ici … il y a une vie en dehors du Net, non ? surtout si c’est pour redécouvrir à chaque post l’étendue de la c0nnerie humaine …

      1. Nemrod

        Elles ne nous font pas chier, elles s’imaginent nous changer et s’enferrent dans cette erreur.
        Quand elles constatent qu’elles ne nous changerons pas elles font la gueule et/ou nous quittent.
        Ou si elles tombe sur une lavette malléable, elle le méprise et voir la ligne du dessus.

            1. Pheldge

              Bon, Al, histoire que tout le monde puisse suivre, et rigoler, voici mon post de 2016 : j’y évoquais à l’époque, un copain marié, gros fêtard, qui, quelques années plus tôt, un soir de beuverie, avait sorti ça …
              https://h16free.com/2016/05/12/52972-irreprochable/comment-page-1#comment-554202
              A ma connaissance, le copain, il est toujours marié …
              Ce commentaire était juste une vanne innocente adressée à sam.

              Ah et pour te donner des idées comme quoi tout est possible, un de mes cousins a été le témoin de mariage d’un de ses copains de fac, une fois avec une femme, puis 20 ans et 3 gosses plus tard, avec un homme …

  17. sam player

    HS
    Demain débute le procès du Mediator qui devrait durer 7 mois !
    10 ans après le scandale… m’est avis que Fillon devrait être jugé plus rapidement… quoique ce n’est plus un danger maintenant…
    Servier est mort en 2014… et pas mal de victimes aussi depuis 10 ans…

    Un scandale à garder en mémoire pour montrer que l’état a failli au travers des agences de santé qui ont réagi avec 21 ans de retard vs ceux qui l’ont retiré en premier.
    Arghhh ça doit être la faute au libéralisme.

    «Retiré du marché belge en 1978, de Suisse en 1997 et d’Espagne en 2003, le Mediator ne sera interdit en France qu’en 2009. Comment expliquer ce retard, malgré les nombreuses alertes? Quelle est la part de responsabilité de l’entreprise Servier? De l’Agence du médicament?  »

    1. Al Bundy

      Je n’en pense pas moins, Peg écoute le jt qui s’indigne, ça m’a fait penser à ce post (en fait pasque je suis une feignasse pour trouver les dates ^^)

      Bon, y a juste que les belges, retirer un produit 21 ans avant, ce devait être une question de valises, et la france les derniers, une question de malles cabines

  18. sylviedanas

    « [Quand] une majorité [qui] se retrouve sans représentation, sans espoir d’en avoir une, et encore moins d’exercer le pouvoir, la situation devient véritablement instable »

    Oui. C’est le mécanisme de la révolution Française. La noblesse, en refusant de créer un « ascenseur politique » permettant à certains membres de la bourgeoisie de se rapprocher du pouvoir, a scellé son destin. La bourgeoisie s’était enrichie, elle avait de plus en plus de moyens de subversion, elle restait sans aucune perspective d’une représentation raisonnable

    On a donc eu la révolution Française, révolution éminemment bourgeoise, dont le scénario paraissait encore totalement inconcevable deux ans avant qu’elle débute.

    La « classe » médiatico-politique, qui a confisqué le pouvoir au profit du politiquement correct contre la majorité du pays, devrait méditer là-dessus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.