La France qui taxe et la France qui paye

En décembre 2015, par les bons soins d’un de mes lecteurs, Nasier Ockham que je remercie au passage, nous pouvions bénéficier d’une analyse factorielle des correspondances (AFC) des résultats de vote des régionales.

Pour rappel, l’AFC est une analyse statistique non dirigée permettant de trouver de façon systématique les corrélations (ou leur absence) entre les agrégats qui se dégagent des différentes dimensions de données qu’on lui fournit.

L’analyse de l’époque avait largement montré que la France semblait se découper en deux populations caractérisées essentiellement par leur localisation géographique, l’une des grandes villes, des métropoles et leurs banlieues et l’autre des villes moyennes et des campagnes, et que la représentation politique ne semblait plus s’occuper que de l’une de ces populations sans sembler être capable de s’occuper de l’autre, cantonnée alors à un vote de rejet ou un non-vote.

Dans une France qui se voudrait apaisée et qui a grand besoin de cohésion sociale, ce constat picotait quelque peu.

Depuis, de nouvelles élections, les européennes de mai dernier, ont eu lieu et on dispose maintenant de l’ensemble des votes par cantons de façon assez précise, mon aimable lecteur m’a gentiment proposé de réitérer l’opération d’analyse automatique avec ce nouveau paquet de données fraîches. Ce billet est l’occasion de vous livrer notre analyse.

En pratique, les férus de chiffres et ceux qui voudront éplucher les détails techniques auront tout intérêt à lire le PDF ci-joint. Le billet suivant se contente d’en faire un résumé synthétique et de dresser les conclusions que je pense fort éclairantes sur l’état du pays.

Le premier constat de cette nouvelle analyse, c’est qu’elle confirme les données de la précédente : l’opposition urbain-rural reste une structure majeure du vote observé ; deux dimensions de l’AFC permettent d’expliquer plus de 75% du vote observé. Si l’on choisit un axe horizontal pour la première dimension, on verra sur la gauche des cantons et départements correspondants à ceux qui sont plutôt opposés à la politique actuelle du gouvernement, alors que s’étaleront sur la droite ceux qui y sont plutôt favorables. De la même façon, verticalement, on trouvera plutôt des cantons de la France conservatrice (droite traditionnelle, pour schématiser) vers le haut, et les cantons de banlieues vers le bas.

Graphiquement, cela donne ceci :

Conformément à cette répartition spatiale dans ces deux dimensions, on peut raisonnablement libeller les axes comme proposé sur la figure ci-dessus. En ajoutant les deux diagonales, on complète les autres tendances observées. Au final, on obtient une « France de Bobos » qui s’oppose à la « France Matraquée », une « France conservatrice » opposée à une « France en otage », celle des banlieues pourries. Entre la « France matraquée » et la « France conservatrice », on trouve une « France du rejet », qui s’oppose à une « France urbaine », laquelle relie la « France en otage » à celle des bobos et des quartiers chics. La dernière diagonale apparaît comme l’archétype du système Macron, qui s’oppose à la France des revenus modestes, qu’on pourrait libeller « France déclassée ».

Au vu de ce graphique, on peut assez facilement noter que c’est la France urbaine qui a dominé le vote européen. La gauche traditionnelle est en pratique maintenant complètement éparpillée le long de l’arc de cercle figuré sur le graphique, avec LFI tout à gauche de l’arc, RLRM de l’autre côté et les partis EEES et EECO au long de cet arc, comme le montre le graphique suivant (avec les libellés des partis) :

Autant la démonisation du Rassemblement National (RN) est une stratégie d’éclatement de la droite qui semble avoir assez bien fonctionné, autant l’analyse statistique montre que l’emphase actuelle du discours écologique des marcheurs macroniens n’est pas autre chose qu’une stratégie d’éclatement de la gauche… Et qu’elle fonctionne pour le moment pas trop mal.

L’analyse statistique permet aussi de montrer que la gauche actuelle représente moins les ouvriers que les employés et les professions intellectuelles supérieures ou intermédiaires. Dans cette optique, les partis « néo-écolos » (du socialisme écologique) ne répondent plus du tout à une logique de lutte des classes ouvrière, mais sont en fait une logique d’urbains qui fantasment la nature et l’écologie, et survivent au biberon d’un étatisme omniprésent.

L’autre point important soulevé par l’analyse réalisée est celui de la formation d’un groupe finalement pas si hétéroclite des Français qui rejettent le système.

Par ceux-là, on entend aussi bien ceux qui votent Rassemblement National (PLP en l’occurrence pour ces européennes) que ceux qui votent blancs, nuls ou s’abstiennent carrément. Car oui, ces trois derniers groupes d’électeurs sont statistiquement très proche du PLP : contrairement aux images d’Épinal des médias qui présentent le vote RN quasi-exclusivement comme un vote de racistes et de xénophobes, il s’agit avant tout d’un vote de rejet des autres partis : cet ensemble est statistiquement plus proche des abstentionnistes où dominent les ouvriers, que de LFI qui est censé se préoccuper du sort de ces derniers. Autrement dit, il apparaît statistiquement que l’opinion des ouvriers est davantage le rejet du système, que l’adhésion au discours de LFI.

Or, et c’est à mon avis crucial pour comprendre ce qui se passe sociétalement en France actuellement, ce « groupe du rejet » est largement majoritaire dans l’opinion puisqu’il représente 63% des opinions.

Oui, vous avez bien lu : le rejet, qui était déjà important lors des précédents élections et qui, en 2015, était déjà visible dans la précédente analyse que nous vous avions fournie ici, est encore plus massif. Depuis, Hollande est parti, Macron est arrivé, et les Gilets Jaunes sont passés et l’analyse réalisée ici montre que la situation sociale française s’est largement dégradée.

Dans un prochain billet, nous reviendrons sur ce qu’on peut dire de plus sur ce rejet et sur ce qu’il entraîne mécaniquement pour la base électorale sur laquelle s’assoient la plupart des politiciens, et, par extension, l’État français. Mais indépendamment de cette étude plus poussée, on comprend déjà que ces statistiques illustrent le gouffre maintenant béant entre une caste favorisée, minoritaire mais qui seule trouve une représentation pertinente dans les différentes institutions de l’État, et le reste du peuple qui n’est plus effectivement représenté mais qu’on continue de ponctionner sans vergogne.

On imagine mal que cette situation va pouvoir perdurer encore longtemps.


Fichiers de l’analyse :
Fichier original du vote des européennes sur le site gouvernemental
Dataset RData AFC européennes utilisable dans R ; pour information, les colonnes 1-58 sont les données démographiques (il y a tout, la parité H/F, les tranches d’ages, etc) ; les colonnes 59-73 sont les votes au 2ème tour des régionales de 2015 (voir le billet de 2015) ; enfin les colonnes 74-114 sont les votes au 2ème tour des européennes de 2019 (voir ce billet pour les sigles et nom des variables).
Résultats bruts
script R de base

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires279

  1. Calvin

    Excellent article d’analyse fine de la politique, expliquant la configuration politique mieux que ces baragouineurs que l’on entend à longueur de TV, à contre-courant de la réalité sociologique (et je ne parle pas d’économie).

    Evidemment, cela ne sera pas relayé par les éditorialistes, vous pensez : s’appuyer sur des chiffres globaux, donnant un point de vue statistique, plutôt que de scruter le bureau de vote local pour voir les chances des Barons du coin, cela ne se fait pas.

    La politique n’est pas celle des idées, mais du seul clientélisme.

    1. Aristarkke

      En une minute, tu as su rédiger un aussi long texte ???
      Chenapan ! Tu l’avais d’abord lu chez Contrepoints pour ensuite te préparer…
      😛

      1. Calvin

        Ou alors le Patron (que mille roses précédent ses pas et que d’accortes demoiselles entourent ses bras) a diffusé par erreur le billet sur flux RSS hier soir !

        1. Aristarkke

          Il était dès hier soir chez Contrepoints. En fait, ce matin, j’ai voulu prévoir large pour parer aux conséquences de la grève Ratp et il y avait en réalité si peu de monde sur l’A6 que je suis arrivé bien avant ce que je prévoyais, sans le bouchon habituel où je peux textoter…

    1. Calvin

      L’une vit dans l’opulence, l’autre dans la peur mais mange à sa faim… Ça va encore durer, néanmoins, chaque année qui passe est plus compliquée.

            1. Pheldge

              ce qui laisse encore quelques décennies … entre dette sur les marchés, nouveaux impôts emprunts et taxes obligatoires, sans parler d’une adaptation soft des idées de Piketty, les recettes ne manquent pas pour maintenir le système « modèle social » et « coûte que coûte ». Comme le nombre des bénéficiaires des largesses étatiques excède celui des payeurs, nous sommes condamnés au socialisme pour l’éternité !

          1. P&C

            Mode Macron On
            Pas de danger pour ça. Y aura qu’à culpabiliser ces (insérer insulte ici) de français de base.
            Et de toute façon, pas le choix : nous, on veut pas payer, et les niktamers sont insolvables et dangereux.
            Mode Macron Off

      1. Citoyen

        Sauf que le micron, capitalisant un rejet sans égal sur sa petite personne, pourrait bien croiser sur son chemin une balle qui n’est pas perdue, comme étant la conséquence naturelle de son action … Une donnée qui n’est pas prise en compte dans les perspectives d’avenir …
        Et au vu de la constance, la persévérance, et l’application, qu’il met à la destruction de ce pays, il augmente sérieusement la probabilité pour que cela se produise … Ce qui, du coup, changerait radicalement la donne …

    2. MCA

      Ce qui différencie le calme de la révolution c’est deux jours de nourriture dans le frigo.

      Tout l’art du politique consiste à maintenir ces deux jours.

      1. PAK

        Oui comme en Hongrie après la revolte de 1956, le parti a toujours su remplir le frigo de la ménagère et a gagné 33 ans de pouvoir. Pauvre France.

  2. Calvin

    Faut vraiment que je mette au « R », pendant que mes petits camarades de classe s’essaient encore à la programmation en scratch !

    Merci, h16, pour les ressources en lien.
    C’est une excellente base pour apprendre sur du concret et du passionnant !

    1. P&C

      scrath, c’est pas le machin avec le chat ?

      R… faut que je m’y mette aussi, je sais juste déclarer des variables et manipuler un peu un vecteur… je préfère python, ou encore mieux, les trucs clés en main genre Unscrambler.

  3. Passim

    Qu’il s’agisse de l’immigration de masse, de la faillite annoncée de l’économie socialiste ou des divers communautarismes destructeurs de la nation, cela fait 40 ans que les Français sont baladés dans une sorte de village Potemkine. Ceux qui s’en rendent comptent, de plus en plus nombreux, forment le vaste groupe disparate qui rejette le système, en bloc, par le vote RN ou l’abstention.
    Ce rejet ne peut inquiéter les profiteurs du système… tant que n’apparaît pas un parti ou une personne crédible (donc, pas MLP) qui incarne ce refus global. Le rôle de ceux qui ont fait main-basse sur les médias est d’empêcher cette occurrence. On voit ce qui est arrivé à Fillon.

        1. sam player

          Rien que le titre de l’article (le procès des époux Fillon) on croirait qu’on va juger les tenanciens de l’auberge rouge ou quelque couple pédophile dans la Bourgogne profond des années 80… Les amants diaboliques…

    1. Ce que l’analyse statistique montre, c’est que la stratégie de MLP est à côté de la plaque. Celle de Marion Maréchal, en revanche, est pour le moment juste pile poil dedans. Je vous laisse tirer les conclusions que vous voulez.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Elle se fait appeler Marion Maréchal, gommant le coté « sulfureux » de Le Pen, sans pour autant renier sa filiation.
          C’est une ligne de crête assez étroite, mais pour l’instant, ça tient.

          1. Nemrod

            Pour 95% des gens c’est une Le Pen.

            Peut être que ce pourcentage va diminuer au fur et à mesure mais elle aura la soixantaine que ça l’entravera encore.
            Si sa tante avait eu la bonne idée de se barrer après son désastreux débat et le « vieux » de casser sa pipe, ça aurait pu l’aider.

            Pour moi l’arrivée des écolos est plus probable que celui de la Droite « vraie ».

            Tout dépend de la situation économique et sociale.

                1. Husskarl

                  Ça me fait marrer quand même. La marion change d’opinion comme d’amants et certains la voit comme fiable. Ça fera encore une belle brochette de candaules, comme tous les 5 ans.
                  On ressert toujours les mêmes plats réchauffés issus de la même caste politique qui bouffe au râtelier. Y a un reset de la mémoire tous les 5 ans ?

                  1. Tess

                    c’est celle qui jusqu’ici a le moins changé son point de vue. Forcément elle devait soutenir sa tante. Mais lorsqu’on l’écoute sans la tutelle de sa tante, elle n’a pas changé son point de vue d’un iota. C’est la moins étatiste de toute la classe politique.

                    1. Al Bundy

                      Je ne l’ai écouté qu’une fois, face à un vieux de la vielle rompu à la politique, il me semble que ce devait être pour Marseille, et avait été surpris de la qualité de son discours et de la mise en boite de son rival

                  2. pabizou

                    Désolé, je ne vois pas quel post a pu te permettre de déduire que M Maréchal est fiable . J’ai bien peur que ton commentaire ne soit que le reflet du « tous pourri » ambiant qui, pour justifié qu’il soit avec les équipes de baltringues qui se sont succédés depuis la mite, RN compris, ne présente un interêt évident que pour ceux qui veulent se goinfrer le plus longtemps possible sur le dos de tous . Lorsqu’on est dans cet etat d’esprit la détestation de tous ces fdp empêche de se poser les bonnes questions avant soit de faire une connerie par rejet systématique ou d’avaler tout rond l’appat de celui qui a compris ce que tu voulais entendre (ex:Sarko )

            1. MCA

              @
              Nemrod 13 septembre 2019, 12 h 22 min

              « Pour moi l’arrivée des écolos est plus probable  »

              Vous êtes déjà en train de nous dire que nous allons regretter Micron?

              1. pabizou

                Vous aimez jouer à vous faire peur? Les écolos ne sont qu’une fabrication médiatique utilisés par les soces comme force d’appoint et ce n’est pas prêt de changer, sans eux Macron ou n’importe quel prétendant au trône ne passe pas, en tous cas à gauche .

                1. Nemrod

                  C’est exactement en miroir ce que l’on disait du FN.
                  Le FN aidait les soces en pompant les voix de droite.
                  Et puis un jour les soces n’étaient plus au deuxième tour devancé par le FN.
                  Vous croyez que cela ne peut pas se reproduire ?
                  Avec la propagande écologiste éhontée matraquée par les médias amis du pouvoir ?
                  Va falloir doser et parfois les meilleurs plans s’écroulent.

                    1. Pythagore

                      Malheureusement non, les verts auraient plutôt le vent en poupe, ds les sondages en tout cas, depuis les européennes. Le plus désespérant est que Merkel a décidé de séduire cet électorat, et s’est lancée, elle aussi ds le greenwashing. Il est tant qu’elle parte, à force de prendre racine, elle tourne vert.
                      Mais bon, globalement l’électorat allemand est bcp plus volatile qu’en France (impression subjective), voir la montée puis descente rapide des Pirates ou du FDP, voir également la montée de l’AfD qui s’est faite bcp plus rapidement que pour le FN/RN.

                    2. durru

                      En Allemagne, ce sont les socialistes de droite qui se servent des écolos pour écraser leurs concurrents socialistes de gauche, comme la gauche française l’avait fait à l’époque avec le FN, sans la diabolisation par contre.
                      Faudra suivre après le départ de Mutti (son éducation communiste a finalement bien pris le dessus) et après la fin de la fête du slip des subventions « vertes » (les histoires de démantèlement d’éoliennes commencent à peine, je sens qu’on va se marrer).

                    3. Al Bundy

                      « voir la montée puis descente rapide du FDP »

                      ça lésine pas sur les adjectifs, outre rein, quand je pense qu’ici on s’offusque de constats physiques de la mère à macron !

                    4. Pythagore

                      « En Allemagne, ce sont les socialistes de droite qui se servent des écolos pour écraser leurs concurrents socialistes de gauche,  »
                      Je ne vois pas bien comment ils s’en servent. Les socialos se sont sabordés tous seuls comme des grands comme ts les partis socio-démocrate du à l’incompatibilité idéologique patente entre l’assistanat et le maintien d’une économie de marché.
                      Par ailleurs les verts se retrouvent en coalition avec le SPD alors que LR refuse la coalition avec le RN.

                    5. durru

                      @Pythagore
                      C’était plus une image. Mais Mutti qui a suivi les Verts pour fermer les centrales nucléaires (par exemple) n’est pas totalement étrangère au phénomène non plus.
                      Quant à l’incompatibilité, voulez-vous dire par là que les Verts ne seraient pas socialistes ? Car ils sont au gouvernement de plusieurs Länder, et des fois avec la CDU, hein… Et ils y ont pignon sur rue, il paraît.
                      Le SPD est bas parce que les Grünen sont haut, il ne faut pas se voiler la face. Il y a toujours une quantité assez importante de gens attirés par l’argent gratuit des autres. Que ce transfert soit l’oeuvre volontaire de Mutti ou pas, c’est une autre histoire 😉

                    6. theo31

                      Les Allemands découvrent les joies de la sodomie via leurs factures d’électricité. C’est bien fait.

                      FDP

                      @Al, ils ont de l’humour outre Rhin. Dans la « belle » province, il y a une organisation étudiante qui s’appelle la Feuq. :-D. Heureusement que je ne bois pas mon café devant l’écran.

                    7. Al Bundy

                      « ils ont de l’humour outre Rhin.  »

                      Ha, j’ignorais.

                      Nous ne sommes pas en reste, cela me fait penser au phoque ayant élu domicile un temps ds le bassin d’Arcachon, et surnommé You ^^

            2. Pheldge

              pour 2022 il faut que MLP se ramasse encore, afin d’enterrer la succession le Pen. Les crétins actuels de LR seront ringardisés, et on peut espérer voir une nouvelle génération affranchie de « mon général » mode social, de Mitterrand et de Chirac.

          2. pabizou

            Et c’est là, en maintenant la filiation sans le côté sulfureux qu’elle a le plus de chance de réussir à regrouper les droites . Ce qui est à l’agonie, à droite, ce ne sont pas les électeurs, c’est le parti qui est usé par la trahison permanente des ses élus et dirigeants . Les électeurs, eux, sont juste en stand-by .

            1. Dr Slump

              Les électeurs attendent quelqu’un qui aura un minimum de couilles, pour le dire avantageusement. Quelqu’un qui assumera ses idées politiquement incorrectes, et qui enverra chier les crieuses hystériques de gôche.
              L’exemple récent de Wauquiez, renonçant à subventionner l’asso Chrétiens d’Orient, aplati gorge offerte dès la première sommation des teckels de garde, montre encore une fois tout le ridicule de ce chantage bien-pensant.
              Le premier qui ne se laissera pas intimider par ces clebs tarés deviendra une sorte de héro, de sauveur. Et le malheur, c’est que ça pourrait être le premier imbécile venu.

              1. WorldTour73

                Un bolsonaro ou un trump ne seraient jamais élu en France. Les médias, la justice, les hauts fonctionnaires feraient tout pour l’abattre comme cela été un peu pour Fillon

                1. Dr Slump

                  Foutaises. Fillon aurait pu gagner, mais il lui manquait 2 choses: une couille gauche et une couille droite. Les accusations dont il a fait l’objet c’est peau de balle, ça finira en non-lieu, ou en petite tape sur les doigts.
                  Ce que Trump a subi est bien pire, en termes d’attaques et de tentatives de procédures judiciaires, face une mère Clinton corrompue jusqu’à la moelle. Mais il s’est battu, a rendu coup pour coup, de la façon la plus bête qui soit: par tweets!
                  Le premier qui en France osera poser ses couilles révélera combien le roi est nu. Et encore, c’est pas un roi, c’est une lopette en espadrilles!

                  1. Aristarkke

                    Il a été aidé par le fait que son financement de campagne ne dépendait pas des Républicains. Aussi, qu’il a fait une campagne plutôt économique par rapport à ses devancière et en parlant volontiers aux déplorables. Lesquels étaient donc bien plus nombreux qu’escompté par HC

                    1. Dr Slump

                      A propos de l’indépendance de Trump, oui, bonne remarque.
                      A propos des français raffinés, euh, non. Les français sont en réalité des butors qui affectent donc le raffinement, de la même façon que les allemands sont des barbares bordéliques, donc obsédés par l’organisation.

                  2. Nemrod

                    Je suis d’accord.
                    Foutu pour foutu un couillu aurait foutu un vrai bordel.
                    Il devait en avoir des biscuits pourtant avec de tels fumiers de tous côtés.
                    Mais non.
                    Rien dans le bénard.

                  3. Pythagore

                    Oui enfin, c’est surtout ses « amis » qui ont manqué de « couilles » en commençant par la girouette Bayrou puis tous les autres qui lui ont tourné le dos en pleine campagne, plutôt que de le soutenir ds l’attaque médiatico-judiciaire dont il faisait l’objet.
                    Si tous avaient fait bloc derrière lui, cela se serait passer autrement.
                    Pour une raison qui m’échappe Fillon a tjs été considéré comme étant en dehors du sérail (voir aussi les primaires), ses petits « potes » du sérail se sont vite empresser de l’enfoncer à la première difficulté.

                2. Jacques Huse de Royaumont

                  Fillon est trop « bien élevé » pour mener à bien le travail de nettoyeur attendu. Un butor comme Trump a plus le profil requis. Les français qui se voient comme trop raffinés ne sont sans doute pas prêts à franchir le pas.

                  1. MarieA

                    @ Jacques Huse de Royaumont 13 septembre 2019, 14 h 27 min :
                    « Fillon est trop « bien élevé »  »
                    LOL c’est un parasite qui a passé sa vie à vivre à nos crochets. Et pareil pour tous les membres de sa famille (nombreuse en plus!). Merci mais non merci. Sa seule ambition dans la vie a été de vivre toujours plus à nos crochets, aucune raison de le regretter.

                    1. Pythagore

                      Eh bien réjouissez vous l’impétrant est écarté. Un autre a pris la place qu’il visait, un autre, intègre, un autre qui lui n’est pas là pour vivre à vos crochets, un autre qui veut supprimer 500.000 Fonx. C’est ce que vous vouliez, non ? Moins d’état. Ah mais non, mais ca c’était l’autre, celui qui vivait à vos crochets.

                    2. durru

                      @Pythagore
                      +1000
                      Si même les gens un peu lucides arrivent à se faire avoir, il n’y a plus à s’étonner des résultats…

              2. Pythagore

                « Les électeurs attendent quelqu’un qui aura un minimum de couilles, »
                Encore faut-il avoir des électeurs qui ont des couilles aussi. Parce qu’à la dernière élection, combien se sont laisser endormir par les attaques judiciaires et médiatiques contre Fillon ?
                Pénélope reçoit 100.000EUR d’une entreprise privée -> PNF
                Cochet recoit 50.000EUR d’une entreprise publique pour un rapport dont on peut légèrement douter de la valeur, où sont les poursuites ?
                Si les électeurs se laissent balader par les médias, ils doivent s’en prendre à eux-même aussi. Un peu facile de dire, c’est la faute au personnel politique seulement (même si ils ont leur part de responsabilité, je ne cherche pas à les dédouaner)

                1. Al Bundy

                  ‘Cochet recoit 50.000EUR d’une entreprise publique pour un rapport dont on peut légèrement douter de la valeur, où sont les poursuites ?’

                  Pythagore, ce rapport vaut bien les 50.000, suffit de le lire et t’en as pour 200 ans de longévité supplémentaire tellement c’est drôle.

                  C’est également le reflet de la société française, ou plus exactement de sa représentation démocratique, mugabé n’a pas fait beaucoup pire, on a juste quelques freins tenant encore

  4. cherea

    Hello H16,
    Cette analyse semble reprendre l’analyse politique que l’on entend plus ou moins, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de représentation politique qui puisse agréger disons « les gilets jaunes » et/ou ceux qui étaient aux funérailles de Johnny avec ceux de la manif pour tous…alors qu’ils semblent être relativement proche…Tu m’étonnes que c’est la France urbaine qui fait le lien avec la france en Otage…c’est du lien social en quelque sorte…en commandant des deliveroo et des ubers…

    1. « analyse politique que l’on entend plus ou moins »
      Je ne crois pas lire souvent que ceux qui votent FN sont en réalité surtout des ex-absentionnistes par exemple ; que le rejet, représentant 63% des Français, explique à lui seul le rejet de la classe politique et l’absence de légitimité de Macron et sa clique ; que ceux qui ne sont plus représentés fidèlement, étant maintenant largement majoritaires, vont finir par en avoir assez.

      Ce dernier point n’est lu nulle part : il n’y a plus de représentation d’une écrasante majorité de Français.
      Autre point : l’analyse statistique montre que Marion Maréchal, si elle ne fait pas n’importe quoi, a un réserve énorme de voix (peu importe ici ce que je pense ou pas de ses propositions notez bien).

        1. Sans surprise, en bon franchouille, si on ne dit pas du mal de quelqu’un, c’est qu’on le caresse. Que c’est con, comme attitude.

          Ce que j’écris est factuel : si Maréchal ne fait pas de connerie politique, elle attirera à elle ceux qui se trouvent dans le réservoir de l’abstention et du rejet. Ce que vous dites est une interprétation complète de ce que j’écris en y collant vos désirs moites. Typique.

            1. Dr Slump

              Bof. Il s’agit d’interdire toute idée de possibilité de considérer MM comme une potentielle candidate présidentielle. Il faut tuer dans l’oeuf l’oisillon politique, dont les idées sont trop dangereuses pour leur affaires.

        1. C’est logique. Le parlement étant grosso modo issu d’une frange de la population et Salvini ou Johnson d’une autre diamétralement opposée, ça ne peut pas se passer sans heurts.

          1. Aristarkke

            Le parlement anglais actuel a pourtant été élu poste brexit. Il devrait refléter la proportion remainer /brexiter du fameux référendum. Or, ce n’est pas le cas, vu les déboires de BoJo.

            1. C’est la même dynamique qu’en France : ceux qui veulent rester se mobilisent bien plus que ceux qui veulent partir (qui s’abstiennent lors des votes traditionnels). D’où le résultat.

              1. Theo31

                C’est toujours pareil, ceux qui sont protégés sont solidaires et organisés pour défendre leurs avantages. Il est facile de prévoir l’échec des GJ.

            2. durru

              Ceux qui ont été élus dans le parlement actuel l’ont été, en très grande majorité (sauf SNP et Lib-Dems) sur un plateforme de mise en application du Brexit. Donc, à priori, ils se sont fait élire par les pro-Brexit (aussi).
              C’est au RU le premier schisme de ce type. Et encore, une bonne moitié sont restés fidèles à leur engagement…

      1. cherea

        ok plus pour le plus ou moins, en fait cette analyse est rare.
        Je précise alors, thèse politique développée par Buisson dans la cause du peuple: fans de Johnny + manif pour tous = jackpot électoral, seulement cette entité n’est pas incarnée politiquement(je pense que celui qui s’en approchait le plus était Sarko…) on retrouve ce cluster dans la moitié gauche du cadran moins la France en otage.
        Seulement, le matraquage digne de la pravda des médias publics…semble vraiment empêcher ce rapprochement malgré les tentatives qui est ce que l’on appelle l’union des droites…

        1. pabizou

          Le Sarko du discours électoral alors, parce que le sarko président en faisant rentrer des socialos au gouvernement ne risquait pas de faire l’union des droites

      2. Sébastien

        Pour prendre une gamine inculte manipulée comme potentiellement capable de redresser le pays, il faut vraiment être nécrosé du cerveau au stade terminal.

        1. Tess

          « Pour prendre une gamine inculte manipulée comme potentiellement capable de redresser le pays, il faut vraiment être nécrosé du cerveau au stade terminal. »
          La névrose ne serait-elle pas de votre côté quant à votre culture je ne peux pas juger sur un post aussi creux.

        2. sam player

          Bah moi je l’aime bien MMLP, sûr qu’elle a encore un p’ti côté étatiste mais c’est la plus libérale dans le paysage politique, et elle a fait des progrès très rapidement pour ceux qui se rappellent ses débuts catastrophiques…

          Bon, alors faut que j’aille consulter… je vous tiens au courant…

          1. sam player

            Des nouvelles : diagnostic très rapide, hypertrophie de mon détecteur de cons (pas deux des genre 1, du moins je crois pas, faut que j’y retourne arghhh)

            1. Dr Slump

              Voui en effet, la miss est un vrai épouvantail à cons. Sa crédibilité inquiète clairement le système. De là à ce qu’elle devienne un piège à cons chevronné, elle a encore du travail, mais les débuts sont prometteurs je trouve.

        3. pabizou

          La gamine inculte a quand même su sortir du piège FN avant d’être marquée définitivement du sceau d’infamie . Elle a eu l’adresse de quasi disparaitre pendant suffisamment longtemps pour pouvoir se défendre de l’appellation « fabrication médiatique » . Ouvrir un sciences-po Lyon n’était pas si maladroit . Elle a récemment réussi à retourner contre ceux qui voulaient lui mettre des bâtons dans les roues leur propre stratégie et à éviter que ce qui ressemble plus à l’ébauche d’un programme de gouvernement que tous les baratins qu’on lit et entend aujourd’hui de la part de tout le spectre politique . Pour ma part, je la trouve encore beaucoup trop étatique pour avoir envie de retourner voter, mais elle la moins illibérale de tous . Pour une gamine inculte manipulée, c’est plutôt au dessus de la moyenne actuelle . Quant à la nécrose cérébrale c’est une maladie répandue surtout chez les cocos et les anti-capitalistes

          1. durru

            J’avoue que je ne suis ce sujet que de (très) loin, malgré le fait que j’ai fait à peu près le même constat que vous à propos de la demoiselle.
            Que voulez-vous dire par « réussi à retourner… » ? Une référence, svp ?

            1. pabizou

              Je pense qu’elle n’était pas sure que son discours près du MEDEF aurait de l’écho médiatiquement parlant et que son éviction a été totalement contre productif . Elle a su en profiter pour le faire passer en entier alors que si elle avait participé au congrès le public n’en aurait perçu que ce qui aurait pu être utilisé pour la démolir . Ce qui ne veut absolument pas dire que tout ai été prévu ou anticipé de sa part bien sûr .

              1. durru

                Merci, j’étais resté au « débat » (lire censure) de juin. Je viens de lire son intervention, tout n’est pas à jeter, comme tout n’est pas parfait. Mais ça n’a que peu de rapport avec le « libéralisme » de Macron ou le « nationalisme » de sa tante. Enfin un avis un peu plus construit.

                1. pabizou

                  Si ça avait eu une proximité avec le pipo macroniste ou de MLP, je n’aurais pas perdu mon temps à essayer de voir plus loin . J’ai une grande poubelle et ne sais pas trop ce qu’est l’ennui

                  1. durru

                    C’est assez marrant d’ailleurs que son discours n’a été repris que par les sites habituels de l’esstrême-droâte (n’est-ce pas ?), comme Atlantico ou VA. Même sur Contrepoints je n’ai vu aucune trace de commentaire là-dessus, ce qui est assez étonnant d’ailleurs pour un journal se voulant libéral par rapport à un discours où le « libéralisme » est un des sujets principaux. Pas forcément pour être d’accord, mais pour analyser, critiquer, discuter quoi… Je vais leur envoyer un petit mot pour leur dire que si ça continue comme ça, mes dons ils peuvent dire adieu.

                    1. pabizou

                      Sans vous donner aucun conseil, juste mon avis et il m’arrive d’être totalement à côté de la plaque, comme tout le monde, ce serait dommage, contrepoints comme tout ce qui peut ne pas plaire à certains doit avoir un certain nombre de contraintes qu’un blog évite plus facilement . Il serait dommage de jeter le bébé avec l’eau du bain . Même si je lis toujours d’un seul oeil certains de leurs articles il est quand même nécessaire de pouvoir confronter des opinions différentes pour ne pas s’enfermer dans des certitudes parfois infondées .

                    2. durru

                      Je suis dans le même état d’esprit (ne pas s’enfermer), mais justement, lorsqu’une information de ce type est occultée par ceux-là mêmes qui sont censés être les premiers à en parler (en bien ou en mal, là n’est pas la question), je commence à me poser des questions quant au bien fondé de mon soutien. Je suis un type bizarre : j’évalue les autres par rapport à leurs actes, pas aux paroles.

                    3. Pythagore

                      @Durru, une élection est qq chose qui se prépare ds le tps, et que l’invitation pour le MEDEF est été annulée n’a pas d’importance aujourd’hui. MM n’a pas besoin de se faire un nom, elle est connue.
                      Ce sont les qq mois avant l’élection qui comptent. Ceux qui sont ds le tapage médiatique permanent finissent par s’essouffler. Se faire rare est une bonne stratégie à mon avis.

                    4. durru

                      @Pythagore
                      Mon problème n’est pas MM, loin de là. Ce qui me gêne c’est que je finance un journal libéral et j’apprends l’existence d’un message qui parle d’une manière très directe du libéralisme après deux semaines d’un silence assourdissant dudit journal libéral de référence.
                      Quelque chose ne tourne pas rond dans leur rédaction.

      1. pabizou

        les GJ, lesquels? Ceux qui ont noyauté un mouvement pour le décredibiliser ou ceux qui ont quitté le mouvement à cause de ça? Selon ta réponse la prospective est très loin d’être lla même n° 31 . Bonjour chez toi

            1. theo31

              Quand on n’a pas d’arguments, on attaque l’intelligence du contradicteur. Typique des socialistes.

              On reprend donc le programme du début :

              – Limitation des loyers. Davantage de logement à loyers modérés (notamment pour les étudiants et les travailleurs précaires)
              – Davantage de progressivité dans l’impôt sur le revenu, c’est-à-dire davantage de tranches
              – Impôts : que les gros (McDo, Google, Amazon, Carrefour…) payent gros et que les petits (artisans, TPE PME) payent petit.
              – Pas de prélèvement à la source
              – Fin de la hausse des taxes sur le carburant (notez pas la baisse)
              – Taxe sur le fuel maritime et le kérosène
              – Smic à 1.300 euros net
              – Le système de retraite doit demeurer solidaire et donc socialisé. Pas de retraite à points
              – Les salaires de tous les Français ainsi que les retraites et les allocations doivent être indexés à l’inflation
              – Pour la sécurité de l’emploi : limiter davantage le nombre de CDD pour les grosses entreprises. Nous voulons plus de CDI
              – Salaire maximum fixé à 15.000 euros
              – Que des emplois soient créés pour les chômeurs
              – Apportons du bien-être à nos personnes âgées. Interdiction de faire de l’argent sur les personnes âgées. L’or gris, c’est fini. L’ère du bien-être gris commence
              – Retraite à 60 ans et pour toutes les personnes ayant travaillé dans un métier usant le corps (maçon ou désosseur par exemple) droit à la retraite à 55 ans
              – Protéger l’industrie française : interdire les délocalisations. Protéger notre industrie, c’est protéger notre savoir-faire et nos emplois
              – Que les demandeurs d’asile soient bien traités. Nous leur devons le logement, la sécurité, l’alimentation ainsi que l’éducation pour les mineurs. Travaillez avec l’ONU pour que des camps d’accueil soient ouverts dans de nombreux pays du monde, dans l’attente du résultat de la demande d’asile

              Etc

              Mais je suis un gros abruti qui ne comprend rien depuis toujours. C’est vrai, j’étais en Grèce quand le bordel a commencé. Où est la demande du revenu complet pour tous ceux qui travaillent là dedans ? Quand on se dit libéral et qu’on lit un tel programme, ça fait très mal aux yeux. Et ensuite, on entend « bouuhhh, on s’est fait noyauter par les partis de gauche, cétroporible ». Faudra m’expliquer comment des « beaufs » sont devenus si rapidement fréquentables par Mélenchiasse et consorts.

              Avec de telles revendications, je comprends que Reichman ne vous ait pas rejoint sur les rounds-points.

              Les bérets rouges étaient de la même engeance .

              1. durru

                Vous avez choisi ce qui vous a arrangé.
                Je vous avais mis à disposition, à l’époque (sur Contrepoints) une liste tout à fait différente, où seulement un point était écolo-compatible et deux autres plutôt collectivistes.
                Et surtout, surtout, vous oubliez encore et toujours que ce qui a déclenché tout le bouzin n’a été ni le SMIC, ni les loyers, ni toutes les autres idioties que vous enfilez comme des perles et qui sont de toute évidence l’oeuvre de gauchistes patentés. Est-ce que vous savez, au moins, quel a été le point de départ ? Non, et vous vous en fichez. Car vous vous êtes fait une image à laquelle vous tenez, car cela vous rassure dans votre position d’asocial.
                Quant aux accusations de « socialisme », vous repasserez. Avec des arguments, lorsque vous en aurez.

                P.S. comment des « beaufs » sont devenus si rapidement fréquentables par Mélenchiasse et consorts
                Elle est bien bonne, celle-là. « Rapidement », c’est pas plus vite qu’un mois, c’est ça ?

              2. Aristarkke

                Désolé, Théo mais ce n’était pas le motif initial de mobilisation des GJ qui protestaient à cause des hausses de prix des carburants et du 80 à l’heure. Tant qu’ils occupaient des ronds-points dans la province profonde, Flop Joene en avait rien à cirer de ces excités.
                Du moment où le mouvement est venu secouer Paris, beaucoup trop près de l’Elysée, le noyautage par des revendications de gauche extrême à été entrepris en quatrième vitesse pour le disqualifier, vu l’écho plutôt positif montant de chez les gueux. Disons que les GJ ont été suivables pendant trois semaines maximum.

                1. theo31

                  Il y a une différence entre demander l’arrêt d’une hausse des prix et des taxes et demander une baisse générale des taxes et donc des prix. Les GJ sont l’occasion de voir que le travail de sape intellectuelle de l’EdNat est une complète réussite. Le père Noël a un avenir radieux en France.

              3. baretous

                théo31: mes enfants étaient gj sur toulouse depuis le début. Mouvement très sympa, ouvert il a été pourri petit à petit par les « acab » et autres blacks blocs. Manipulés à l’insu de leur plein gré ou vrais cons avec de gros problemes comportementaux , j’hésite….

                1. Quand on regarde sociologiquement ce qui s’est passé avec les GJ, on note une franche différence entre le mouvement des 4 premières semaines et la suite, pour des raisons du reste assez évidentes.

      2. Jacques Huse de Royaumont

        Non, le mignon poudré les utilise.
        Il sait qu’il gouverne pour une infime minorité et qu’il peut récupérer l’appoint d’un certain nombre de cocus de sa politique, mais que cela est limité. Au delà de 30% du corps électoral, il n’y a rien à espérer. Sa stratégie est donc vieille comme la politique : diviser pour régner. Aussi longtemps que ses oppositions sont multiples, il peut se maintenir, qu’elles se fédèrent, il est balayé. Tout l’art est donc de jouer de l’un contre l’autre (les affreux GJ fauteurs de trouble contre les classes moyennes urbaines qui redoutent la violence). Il faut fabriquer des croquemitaines pour en jouer. C’est à haut risque.

        1. theo31

          Il a même reçu le soutien de certains GJ pour les européennes pour barrer la route à Le Pen. Ils ne sont à une contradiction près. Si pas d’accident de parcours, le mignon poudré sera réélu. Choisir entre deux maladies ou plus alors qu’un être humain normal choisit d’être en bonne santé m’étonnera toujours.

          1. Al Bundy

            maintenant que la merluche s’est cramé tout seul comme le con qu’il est, c’est open bar, on va économiser un deuxième tour, faut positiver

          2. MCA

            @theo31 13 septembre 2019, 13 h 36 min

            « le mignon poudré sera réélu »

            Ah, non! Attali a dit que le prochain président serait une présidente.

            Ou alors il sous entendait que le mignon allait se faire opérer?

            1. theo31

              La Castratfiore s’en est déjà chargé. Suffit de voir comment il s’est fait remettre à sa place par une cantinière pour avoir demandé le menu enfant. Il ressemble étrangement au guignol qui occupait le poste avant lui.

    2. MarieA

      Je ne comprends pas pourquoi vous voulez associer les gens qui manifestent/appuient les Gilets Jaunes, les personnes qui sont des fans de Johnny et ceux qui manifestaient dans le cadre de la Manif pour tous. Quelles sont les idées des fans de Johnny sur l’économie, etc… ?
      La Manif pour tous est loin de représenter les idées de la majorité de la population française. En plus, on a vu pour qui avaient voté les petits bourgeois catholiques aux Européennes… Et plus ils sont pratiquants, plus ils votent Macron!

  5. Calvin

    Si on ajoute les gens qui ne votent plus (par absence de choix politique cohérent), à ceux qui votent blanc (parce que c’est un droit, je ne veux pas le perdre), et à ceux qui votent pour une liste la mort dans l’âme (c’est un moindre mal, v’voyez ?), cela permettrait à une alternative politique aux étatistes (100% du spectre politique français), pourquoi pas libérale (mais vraiment libérale). 

    1. Blondin

      Calvin, ta jeunesse t’égare.
      Macron a réussi le prodige de faire croire à la quasi totalité des Français qu’il mène une politique libérale.
      Vu les résultats, il arrive à décrédibiliser complètement toute alternative véritablement libérale….. On n’est pas sortis des ronces.

            1. Walter

              Dans la mesure où les médias de masse sont copieusement arrosés de pognon des autres, il y a peu de chances qu’il donnent la parole à des gens voulant véritablement fermer les sprinklers.

                1. Walter

                  Il y en a encore pas mal qui gobent devant la presse écrite régionale (dans mon coin la Dépêche du Midi fait par exemple des ravages) ou le jité de 20 heures, malheureusement.

                    1. Theo31

                      C’est l’habituelle clientèle du socialisme : fonx, retraités, immigrés et colonisés. Les muzz ont massivement voté pour le candidat qu’ils accusent être celui des Juifs.

            2. pabizou

              Ce qui n’a pas empêché M.Maréchal de faire passer le discours prévu pour la teuf du MEDEF après l’annulation de son invitation . Il est passé sur atlantico il y a qq temps . Le croche-pied, prévisible, lui a permis de faire passer tout ce que les commentaires de la pravda auraient sans doute réussi à passer à la trappe .

          1. pabizou

            Bien utilisé et étalé par quelqu’un qui n’a pas de vraies casseroles ça peut être un atout, surtout s’il y a une ambiance propice à un vrai dégagisme

        1. Pythagore

          Non ca ne passera pas. A mon avis, la seule issue est de fortement régionaliser pour casser le pouvoir central.
          Le libéral ds une deuxième étape.
          Mais croire que l’on passera de l’état actuel à un état libéral du jour au lendemain est illusoire. C’est comme espérer de e.g. l’irak de devenir démocratique du jour au lendemain, c’est tout aussi illusoire.

    2. Aristarkke

      Un libéralisme où l’état gère ou contrôle 57% du PIB ne peut en être un, par conception appliquée. L’ennui est que moult Grançais préfèrent cela, aimant l’égalité dans l’esclavage ou peu s’en faut (hors les apparences) plutôt que l’inégalité dans la richesse ou la sortie de pauvreté.

    3. pabizou

      Calvin, il n’y a aucune chance de passer de l’hérésie socialiste au libéralisme, on ne sautera pas au sommet de la montagne avant d’avoir atteint la première marche . C’est seulement le résultat d’une 1ere étape allant dans la bonne direction qui permettra d’aller plus loin ou pas, et à mon avis ce ne sera pas une promenade de santé . Celui qui s’attaquera au marécage et aux prébendes devra être prêt à être haï par 40-45% des français et s’attendre à tout les coups de pute possibles et imaginables, syndicats et haute fonction publique ne le lacheront pas car il n’aura pas d’autre choix que de tailler dans les rentes et les connivences .

    4. MarieA

      En ce qui concerne l’étatisme, je suis de plus en plus persuadée que la France n’en sortira jamais. Les Français sont ultra pro-étatistes. C’est désespérant mais je pense vraiment que les personnes qui veulent beaucoup moins d’état sont extrêmement minoritaires dans le pays.

      1. durru

        Faut faire les choses dans l’ordre, effectivement : les dégoûter de l’étatisme d’abord. A mon avis, le top départ a déjà été donné. Mais le chemin va être rude.

      2. Le « jamais », c’est la marque de la jeunesse 🙂
        La France en sortira, mais ça fera tellement mal avant que personne ne veut l’envisager. Pourtant, c’est garanti sur facture que ça adviendra.

        1. Janus

          Entièrement d’accord, ça va faire mal et le processus est déjà engagé, ce blog et ses contributeurs en sont une preuve indirecte. Mais ce sera long, mais peut-être pas si long que ça : si on se reporte au redressement de 1958 et s , le retour à l’ordre et au développement n’a pas été très long et les français ont suivi comme un seul homme. Plus de 60% des français qui ne se sentent plus représentés, c’est le total des français qui marcheraient dans la bonne direction si le pouvoir était tenu par un gouvernant digne de ce nom.
          Bref, je reste un optimiste malgré tout …

      3. Pheldge

        quand on te farcit le ciboulot de préjugés étatistes, depuis la creche, tu n’as même pas l’idée de te poser la question de faire autrement, c’est comme ça, point ! Alors moins d’état ? faut pas y compter ! ah si, y’a un truc qui changerait la donne, mais bon : le califat !

        1. Al Bundy

          c’est con ce que tu viens d’écrire Pheldge, Marie en est le parfait exemple, si je n’adhère pas a ses idées de buter les vieux, cause de tout ses maux, elle montre que l’on peut encore avoir un esprit indépendant du matraquage étatique avant même que le lait ne finisse de couler du biberon

          1. sam player

            Peut-être juste l’âge où l’on conteste toute autorité…
            Faudrait la revoir dans 20 ans pour confirmer ou infirmer…
            Mais son côté « il faudrait que… » hum… je ne suis pas optimiste… je la verrai plus dans une réminiscence d’Action Directe… genre Nathalie Menigon…
            Le paysage politique étant un cercle comme l’assemblée nationale, les extrémistes d’un côté n’ont pas beaucoup de chemin à faire pour se retrouver de l’autre.

  6. Theo31

    Voter pour un parti socialiste (RN) qui défend le système pour rejetter d’autres partis socialistes qui défendent le même système, un truc m’échappe.

  7. Tess

    Selon un sondage BFMACRON, marine Le Pen est la personnalité politique la plus apte à battre Macron. En fait, c’est elle qui est la mieux placée pour faire réélire le freluquet de l’Elysée. Encore faut il qu’il se représente ce qui est moins sûr. Il n’est pas là pour durer. Il faut prendre un autre jockey et faire croire qu’il sera meilleur que les précédents pour sauver la France (heu non , en réalité la plomber un peu plus que le précédent et accélérer la chute si possible)

    1. Opale

      BFM Manipulerait des sondages afin que les déçus de Macron se rabattent dès maintenant sur « la plus apte » à le battre next time, pour qu’elle arrive au second tour (encore!) et ainsi ré-offrir un boulevard à Macron qui referait le même coup ? Non, non, non, non, non, c’est très très machiavélique, ça.

  8. Pythagore

    Merci pour cette analyse documentée.
    « logique d’urbains qui fantasment la nature et l’écologie »
    J’avais regardé la carte des votes de la Bavière lors des dernières élections régionales. Même constat, c’est ds le quartier le plus riche de Munich que les verts avaient fait leur meilleur score. En campagne, ils n’arrivaient quasiment jamais en tête.

  9. lxy

    Trés honorable H16, votre papier tombe plle poil pour illustrer une réflexion personnelle sur le même sujet. Les grandes métropoles françaises sont majoritairement détenues par des gaucho-bobo qui abreuvent leurs habitants de niaiseries « modernes » : art contemporain, street art ou élitistes comme l’opéra. A Nantes c’est 1500 intermittents du spectacle qui vivent en parasite sur le dos des travailleurs avec des spectacles lamentables à faire pleurer., mais qui payéspar nos impôts sont « offerts » gratuitement Pendant que le petit peuple paye trés cher son billet pour aller voir de vrais artistes en concert.
    Les revues municipales ou départementales (ou régionales) qui coûtent fort cher ne sont que de la propagande socialo-bobo où on ne cite que les gestes ou les attitudes « citoyennes », l’artiste local bien-pensant cucul-concon, où on matraque le lecteur (si il y en a ?) avec les bienfaits et les vertus du multiculturalisme triomphant. Bien entendu le vélo est emblématique de cette propagande sans complexe et sans retenue (comment il fait Jojo pour venir en villle avec son matériel de soudure ?).
    On met en avant des spectacles à la limite pornographiques débiles et indécents pour faire « moderne » cad choquer le Français moyen considéré comme un arriéré
    La comparaison avec la revue de la Région, à droite, est emblématique. On nous parle d’apprentissage, de formation, d’entreprises qui innovent (par exemple invention d’un ciment révolutionnaire plus économe en énergie). Ou d’initiatives pratiques comme celle qui consiste à repérer des élèves méritants de milieu modeste qui sont alors pris en charge par des tuteurs étudiants rémunérés par la Région.Plusieurs d’entre eux ont pu ainsi réussir à « faire » médecine ce qui était impensable pour eux.
    Cette classe dirigeante contrôle tous les canaux de fiinancement publics par leur prééminence dans les institutions démocratiques (voir Ane Hidalgo), dans tous les grands media nationaux et régionaux,dans l’education nationale. Le macronisme en est une représenation caricaturale.

    1. glot

      Oui Nantes, c’est une machine à gaspillages, une vraie honte.Les anciens Nantais sont écoeurés, en voyant ce qu’est devenue leur ville en 25 ans.
      Quant à Rennes où la maire socialo annonce qu’elle briguera un second mandat,son avenir n’est guère plus enviable.
      C’est dans ces villes-bisounours que vont facilement s’enraciner les futures plate-formes de criminalité, pour toute la région ouest

      1. Jacques Huse de Royaumont

        « C’est dans ces villes-bisounours que vont facilement s’enraciner les futures plate-formes de criminalité ».
        A ce propos, le précédent de Grenoble est éclairant. Dans les années 80/90, la ville était à la mode, grâce aux nouvelles technologies et à la montagne. Les écoles d’ingénieur y étaient de ce fait très attractive. C’était une ville start-up.
        Depuis, la gestion calamiteuse de la ville (on est passé de Carignon, brigand notoire, aux écolos qui sont bien pires) qui a laissé prospérer la criminalité et l’islamisme a transformé le rêve en cauchemar. D’attractive, la ville est devenue un repoussoir.
        Nantes prend le même chemin.

          1. Douar

            Pour Rennes, un exemple : un des salons de production animale d’Europe vient de se clore (Space) . Plus de 100000 visiteurs dont une bonne part, internationaux. Et bien, la maire ne daigne pas honorer le Salon de sa présence, sans doute trop de bouseux à son goût. Par contre, elle ne crache pas sur les retombées financières pour sa ville.

      2. carpe diem

        et Nantes, c’est depuis longtemps, ces magnifiques bidonvilles de manouches, route de Paris maintenant (avec de belles BMW) et près du pont de Bellevue, et j’en passe. Il y a bien longtemps que je ne mets plus les pieds en centre ville, l’insécurité y est exponentielle surtout pour les femmes. On ne compte plus les règlements de comptes dans les quartiers à racaille. Pendant ce temps, je reçois dans ma boîte aux lettres la propagande de la région avec une jolie plaquette plein de jeunes souriants, de seniors au dentier étincelant, d’animaux contents, de beaux graphiques camemberts que personne ne lit du genre « où va l’argent de vos impôts »? (en fait, je sais où il va). Ah quelle est belle la vie en socialie! Pendant ce temps, le gueux bosse et paie.

        1. Al Bundy

          C’est dommage car Nantes était une belle ville, mais bon, ça craint tellement que je n’y vais plus, me faire couper l’annulaire pour 3-4 grammes d’or jaune….

          1. glot

            Nantes, ce samedi, est à nouveau la proie des casseurs. Et la maire socialiste annoncera lundi que tout sera réparé dans les meilleurs délais…….Avec quel fric ?

      1. Al Bundy

        « Au lieu de Jojo, vous pouvez mettre Ari ou Al.  »

        ben ça dépend, s’il a en tête « affreux », c’est qu’il ne s’adresse qu’à toi ! Moi, je suis beau, jeune, avec des mocassins

    1. pabizou

      Un pas de plus vers la dictature, en transformant un droit en devoir le libre choix de ne vouloir cautionner aucun candidat disparait et on institutionnalise le vote par défaut qui permet d’avoir des présidents à 19-20% pour les crédibiliser malgré leur échec

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Je ne crois pas qu’ils s’y risquent, le résultat pourrait ne pas être celui demandé.
      Imagine si les castors se découvraient minoritaires.

      1. theo31

        Je n’irai pas voter pour autant. J’invoquerai le devoir d’aller sauver les phoques en Arctique des griffes des ours polaires qui prolifèrent à cause du RCA. Sinon, ce sera lecture du discours de John Galt dans le bureau de vote. 😀

        En Corée du Nord, le vote est imposé pour savoir qui s’est tiré du pays.

        1. Stéphane B

          On sait ce qu’on perd (ou du moins qui part) mais on ne sait pas ce qu’on va gagner (ou avoir) à la place. Grenoble est un bon exemple de ce cas.

          1. sam player

            Bois avec tes potes, mais évite d’inclure dans ton « à la nôtre » ceux qui ne partagent pas ton avis, cette collectivisation ça sonne un peu comme du socialisme, l’intérêt général et le bien commun…

          1. sam player

            Je suis allé jeter un oeil à ce qui lui est reproché : fraude fiscale… mais à priori pas de détournement de fonds publics… (des vrais, pas son salaire hein )

            Il semble que la justice n’a pas trouvé qu’elle était l’origine des fonds et la comdamnation à donc lieu sur du présumé : ce sont des revenus occultes et on vous taxe dessus…

            Bah moi je trouve curieux de voir des gens ici sabrer le champagne sur ça.

            Dans une vidéo genre micro trottoir y avait une dame mûre qui disait : on paie tous des impôts, pourquoi pas lui, et c’est un malandrin, case prison sans toucher 20,000…

            Les libéraux normalement devraient dire : il ne paie pas d’impôts, bah pourquoi pas nous aussi…

            Ce côté je suis dans la merde et y a pas de raison que les autres n’y soient pas aussi, ça me dépasse.
            Y en a qui sont dans la merde et vous tendent la main, c’est pas pour être sauvé, c’est pour vous entraîner avec eux

              1. Pheldge

                qui que vous soyez, rendez-nous Al, le vrai, ou alors soyez plus réaliste dans votre imitation, parce que, des mots compliqués comme ça, de l’étranger en plus, non, ça le fait pas, personne n’est dupe ! 😉

            1. durru

              En plus, horreur suprême, il est de droite et il ne s’en cache pas.
              Cahuzac, étant du bon côté, n’a pas goûté aux joies de la prison. Quant à Guérini ou autres Andrieux, des vrais experts ès fonds publics, eux, n’en parlons même pas.
              Il y a un tel conditionnement de la population « gauche = bien, droite = mal », que les réactions du micro-trottoir sont tout sauf une surprise…

            2. Pheldge

              et le délit de sale gueule, sam ? tout le monde le voit coupable, sans trop savoir de quoi, mais coupable ! Je me souviens encore de la volée de bois vert, quand j’ai juste soutenu que son action avait transformé la ville de Levallois …
              Une médaille qu’il mériterait, tiens ! à côté de ça comme le rappelait quelqu’un , les responsables qui ont planté le Lyonnais; Areva et tant d’autres coulent des retraites paisibles, pendant que nous réglons encore leurs ardoises !

    1. Pheldge

      ça y est le verdict est tombé, il va dormir ce soir à la Santé, mais comme il va faire appel, que l’appel est suspensif … il devrait ressortir bientôt.

      1. Al Bundy

        Il va pouvoir écrire un bouquin sur ses 3 jours de taule (pour fraudes à l’ISF je crois suis mdr, ils sont pathétiques, rien que le dossier areva lui fait mériter le pal

    2. Tess

      Je m’en fiche totalement du cas BALKANY comparé à toutes les gabegies faites depuis 40 ans grâce à notre grand Etat stratège (Credit lyonnais, AREVA, ALSTOM et tous les autres scandales) je me dis que « quand le sage montre la lune (les scandales financiers qui nous ont couté un pognon de dingue) les imbéciles regardent le doigt (banale affaire de non paiement de l’ isf)
      Au moins cela a le mérite de dire « Ah la justice française n’est pas aussi nulle » la preuve elle a topé les balkany. » . Pour la partie moins visible « circulez il n’y a rien à voir »
      ps : Je ne cherche pas à défendre les Balkany, je m’en tape le coquillard de ces 2 là.

  10. calal

    je suis de plus en plus convaincu que des « spin doctors » et des communicants officient en douce sur internet pour favoriser une abstention massive parmi le peuple ,ce qui handicape davantage le rn que les autres partis (le « barrage » ne fonctionnant plus,le decouragement et la confusion semble devenir des armes pour obtenir une abstention neutralisante).

  11. plutarque

    Merci pour l’analyse fine de ces données.

    Cela dit, les intitulés des axes sont réducteurs : de nombreux retraités « riches » (donc fortement taxés) ont voté et continuent de soutenir Macron. Par peur des nazis, du chaos, par volonté de redistribuer leur pognon aux « jeunes qui travaillent »…

  12. Stéphane B

    La Aubrette a ouvert les sprinklers à pognon. La ville a une très bonne réputation parmi les étudiants. Reste à savoir ce qu’elle deviendra une fois que les vannes seront fermées.

    1. MarieA

      « La ville a une très bonne réputation parmi les étudiants. »

      Mmmh, je n’ai pas les mêmes retours. Si on parle de Lille, c’est une ville qui a la réputation d’être un trou à rats islamique.

        1. taisson

          Pas besoin de « sources »…que d’ailleurs aucun média « respectable » ne donnerait !
          Les références du compagnon de Martine à l’époque pourraient suffire…
          Les islamistes sont fiers, et se sentant les maîtres, en affichent avec orgueil, tous les signes visuels et comportementaux l
          Sans la moindre réserve, ni respect pour les locaux….

          Ma dernière visite à Lille date de plus de 15 ans, et déjà, un simple examen visuel donnait « un sentiment » d’être un étranger total…

          L’impression de sympathie que l’on peut imaginer : être Africain et descendre de l’avion au milieu d’un congrès de kuklux clan !!

          A part quelques truc bobos du centre ville, sitôt que l’on se rapprochait de la périphérie, les chômeurs ne buvaient plus de bière…

          Mais, bien sur, si l’on ne fait pas un beau graphique bien complexe, que seuls ceux qui ont fait des études suffisantes peuvent éventuellement comprendre cela ne peut pas être !

          Tout ceci n’est qu’un impression et un biais de perception de Français moisi…

          1. Al Bundy

            Je ne contredis rien, mais un sentiment n’est pas une preuve, vous causez d’une visite d’il y a 15 ans, c’est un peu léger pour tirer vos conclusions

            1. pabizou

              Même si tu as raison sur le fond il n’y a aucune raison pour que Lille ait échappé à un pb général, surtout quand on voit qui est le maire

  13. Deres

    Je me méfie un peu de ce genre d’outil même si ses résultats peuvent être intéressants. En effet, tout cela se base sur des calculs mathématiques en faisant généralement des hypothèses très fortes. Si la mathématique est imparable, la réalité peut elle ne pas respecter les hypothèses faites. Je ne connais pas cette technique particulière mais il est plus que probable qu’elle se base sur une hypothèse de linéarité des dépendances entre les données. Cette hypothèse est souvent acceptable sur un petit domaine mais abusive sur un plus grand.

    1. « en faisant généralement des hypothèses très fortes / linéarité des dépendances »
      Non.

      Je crains que vous ne confondiez statistiques inférentielles et statistiques descriptives. Les statistiques inférentielles supposent en effet des distributions comme ci ou comme cela, font de tests à partir d’hypothèses, ou des analyses à partir de modèles. Les statistiques descriptives (le présent billet) ne font pas d’hypothèses, et surtout pas celles de relations linéaires ou pas entre les variables. On laisse parler les données.

  14. Pheldge

    HS : quoique assez révélateur sur l’état d’esprit des nouveau aristos, les ceusses du nouveau monde. Et pour respecter la tradition de la morue du vendredi, c’est Sibête qui s’y colle :
    lepoint.fr/societe/greve-ratp-la-bourde-embarrassante-de-sibeth-ndiaye-12-09-2019-2335439_23.php

  15. fleurda

    L’analyse présentée en introduction sur un billet précédent était statistiquement fausse, je l’avais montré dans mon commentaire http://h16free.com/2015/12/21/43320-la-france-entre-la-gauche-et-le-rejet#comment-531574
    Les deux groupes de points très parfaitement distincts n’étaient que le résultat d’un artefact statistique découlant du désistement de certaines listes au second tour et qu’on avait mis dans la meme analyse des données de structure completement différente, créant ainsi le faux « clivage ». Le fait qu’un tel « gap » n’existe plus dans les graphes pour les européennes est parlant puisque justement il n’y avait qu’un seul tour aux européennes et ce problème n’existait plus: les points forment un tas homogene a présent.
    Donc cette nouvelle version est à mon avis plus acceptable et interprétable que la précédente.

      1. fleurda

        je veux juste dire que cette nouvelle analyse utilise des données qui ont toutes la meme structure et elle est donc beaucoup plus « valide » que l’autre dont l’interprétation etait fausse a mon avis. Meme si l’auteur a un peu trop tendance à vouloir faire « coller » son analyse à l’histoire qu’il veut raconter.. c dommage car le fond semble pertiennt.

  16. fleurda

    L’analyse présentée en introduction sur un billet précédent était statistiquement fausse, je l’avais montré dans un commentaire (de 12h35)
    Les deux groupes de points très parfaitement distincts n’étaient que le résultat d’un artefact statistique découlant du désistement de certaines listes au second tour et qu’on avait mis dans la meme analyse des données de structure completement différente, créant ainsi le faux « clivage ». Le fait qu’un tel « gap » n’existe plus dans les graphes pour les européennes est parlant puisque justement il n’y avait qu’un seul tour aux européennes et ce problème n’existait plus: les points forment un tas homogene a présent.
    Donc cette nouvelle version est à mon avis plus acceptable et interprétable que la précédente.

    1. Ponpon

      De grâce, épargnez-nous enfin. H16 vous a mis le nez dans votre c… et vous en rajoutez. Par définition, les AFC acceptent tous les tableaux de contingence qu’on veut. Quel que soit le choix des variables (vous dites à tort structure des données), l’analyse n’est jamais statistiquement fausse, puisque c’est une méthode purement descriptive. Ça décrit juste s’il y a des correspondances entre ce qui est en ligne et ce qui est en colonne. Ce qui peut être faux est l’interprétation des axes sur la base des cosinus carrés, corrélations, et coordonnées factorielles, et de ce que veulent dire les variables principales ou supplémentaires.

      Les auteurs ont fourni les résultats bruts, et leur interprétation tient collé parfaitement.

      Mais si vous pouvez faire mieux, faites-le et publiez-le, vous convaincrez les autres lecteurs. Si vous ne pouvez pas, lâchez-nous les baskets.

      1. sam player

        Pas d’accord : cette discussion à permis à un profane comme moi d’approfondir un peu le principe, c’est le rôle du débat ici, tout comme les éléments que vous apportez là… et de 2 choses l’une : soit vos éléments c’est de la répétition (et donc inutiles), soit c’est des précisions ou de nouveaux éléments (et donc utile) et ça valide donc l’intervention de fleurda, sinon on n’aurait pas eu ces éléments…

        Alors utile ou pas ce que vous écrivez?

        Adepte de LA vérité?

        1. durru

          Ce que j’ai compris moi de l’intervention de fleurda (mais à mon avis c’est assez mal exprimé), c’est que les résultats de 2015 étaient biaisés dès le départ, par le choix des données utilisées.
          En prenant le deuxième tour des régionales, d’un côté la palette des choix était bien plus limitée (deux ou trois listes, contre une vingtaine), et de l’autre il n’y avait pas d’homogénéité entre les régions, celles confrontées à des triangulaires n’étant pas dans la même configuration que les autres.
          Et à mon avis il a raison sur ce point, qui n’a pas été vraiment répondu. Mais je peux me tromper…

          1. Non seulement ça a été répondu la fois précédente de façon assez circonstanciée, mais je maintiens : fleurda ne sait pas de quoi il parle.

            Il souffre ici d’un biais d’attrition – c’est le mot pour l’erreur de raisonnement qu’il commet, quand on analyse un phénomène sur la base d’un échantillon différent de l’échantillon initial ; ce n’est pas un bais statistique, c’est un biais de raisonnement.

            Il y a un échantillon de 500 et quelques circonscriptions. Certaines se font offrir 5 choix de comportement: vote LUG, FN, Droite, bulletin nul, abstention. Certaines se font offrir 4 choix sur les 5. Il est évident qu’elles n’ont pas le même choix, et que leur comportements peuvent se modifier et se reporter sur la proportion des 4 choix effectifs. La statistique descriptive doit être en mesure de dire si ce phénomène est significatif ou pas, et si les blocs finalement se comportent exactement pareil, ou se comportent différemment puisqu’un des choix n’est plus possible. C’est ce qu’on a vu en détail la fois d’avant.

            C’est exactement comme faire un test marketing avec des groupes à qui on offre 5 produits, d’autres 4 seulement, et que l’analyse montre que les derniers groupes ont finalement un panier d’achat statistiquement très différents. Tout dépend du 5eme produit, bien sûr pour cela. Et le résultat aide à dire si c’est un produit important ou pas, d’ailleurs, si son absence ou pas modifie le choix des consommateurs sur les autres produits. Les gens du marketing font souvent ça (peu importe le nombre de produits), mais si un de leur analyste ne tient pas compte de certains groupes de consommateurs au seul motif que leurs choix sont différents parce qu’on ne leur a pas offert les mêmes produits, il se fera virer.

            1. durru

              Désolé, je n’ai pas assez de compétences pour discuter des aspects théoriques de l’analyse, que je trouve d’ailleurs très balaise.
              Mais intuitivement, je me dis que quelqu’un qui s’abstient (ou vote nul ou blanc) au deuxième tour, peu importe à la fin s’il a deux ou trois listes comme choix, ne peut pas être automatiquement assimilé à quelqu’un qui rejette « le système », pas de la même façon que celui qui a fait pareil avec toutes les offres possibles devant lui (le cas du premier tour ou des européennes cette année).
              Je ne sais pas si les données brutes du premier tour de 2015 donneraient des résultats similaires, auquel cas ce que je dis ne serait pas rejoint par la réalité.
              Mais la différence entre les graphiques 2015 et 2019, au niveau du gouffre visuel, est frappante…

                1. durru

                  Je comprends, mais il y a quand même un « si » (un vrai, pour moi, car je n’ai pas l’ombre d’une réponse).
                  Si les données du premier tour 2015 donnent globalement les mêmes résultats, quelle serait l’explication de la disparition en 2019 du gouffre constaté en 2015 ?
                  Les séparations et les divergences existent toujours, et ça ne m’étonne pas du tout, mais le passage est bien plus lisse. Et là, je ne trouve pas d’explication. Ou même d’interprétation (subjective, donc).

                2. fleurda

                  Bon, comme vous demandiez, j’ai fait une simulation de coin de table pour expliquer ce que je DIS simplement. je DIS juste que le fossé blanc entre deux groupes de points (qui etait interprété à tort par l’auteur comme un phénomene politique, est juste un artefact de structure de données. ). Et c’est important car le raisonnemnet de l’auteur reposait énormément sur ce prétendu fossé… donc je simule quelques mililers de « circonscriptions » avec 2, 3 ou 4 candidats, je leur attribue un répartition aléatoire de 1000 voix, et zéro pour ceux absents du 2eme tour. VOila ce que ca donne, j’ai reproduit la ségrégation entre les circos à 2 cndidats et celle à 4. https://drive.google.com/file/d/1ekyOwQA9iYLzUJ3TKWTBoUh0bAFe49lM/view?usp=sharing

                  1. Sauf qu’on fait de l’AFC, pas de l’ACP. En ACP, on doit tenir compte des valeurs manquantes (parce que le fichier est corrompu, que des données n’ont pas été récoltées, etc.). En AFC, lorsque des choix ont été retirés de façon volontaire (politique ici), ce fait doit être montré dans le résultat.

                    Le rift observé n’est pas un artefact du tout : c’est la visualisation de l’effet causé par la décision (politique, humaine, et donc visible dans le résultat) du PS qui a décidé de se retirer au second tour dans les circonscriptions qui avaient de trop bonnes chances de faire gagner le FN. Le fait de dire qu’il y a un trou, ça revient à dire « il n’y a pas de représentants pour ces votes là qui n’existent plus », et pour cause : ils ont été empêchés non pas par artefact statistique, mais par décision purement politique.

                    « Pas de vote LUG possible dans ces circonscriptions », c’est un phénomène politique, et pas un artefact. L’AFC permet de visualiser mécaniquement cela sous la forme du « rift » observé et c’est l’objet du billet de l’époque : gauche ou rejet, personne pour faire la jonction et proposer une expression politique de ces gens-là.

                    D’autre part, si la décision du PS avait peu influencé le vote, le phénomène aurait été visible sur un axe 5 ou 6, on ne l’aurait pas montré sur le plan des axes 1 et 2. Malheureusement, la décision du PS influe très suffisamment sur la façon de voter : on voit alors quelque chose de marqué sur un des premiers axes (1, 2, le plus souvent, voire 3). C’est ce qu’on constate, ce n’est pas un artefact.

                    Le fait que l’AFC trahisse le phénomène par un rift n’en fait pas un artefact, puisque ce phénomène initial (le retrait de LUG pour une partie des citoyens) est créé par des hommes, pas par l’AFC. L’AFC visualise juste ce retrait, ce qu’on analyse ensuite par « Il n’y a pas de représentants pour ce vote là, ce qui tend à fracturer les votants ».

                    Par analogie, dans l’AFC sur des clients d’une foire aux vins dans laquelle il y aurait 5 vins présents au début, on ne supprimerait pas les lignes des clients qui sont arrivés une fois que le vin 3 et 4 sont épuisés (ou ont été retirés de la vente pour x raison en cours de journée) au motif qu’ils ont moins de choix. Ce n’est pas comme ça que ça se passe.

                    1. fleurda

                      @h16 en effet, vous avez raison de dire que ce rift est un effet d’un choix politique. admettons tout de meme que l’auteur s’était un peu planté en ne voyant pas ce phénome assez énorme… MAIS: En AFC on étudie les associations entre les choix. Avoir 2 candidats au lieu de trois engrendre deux conséquences différentes: 1/ cela perturbe artificiellement les associations entre les électorats qui ont eu 2 choix et ceux 3 choix (cela éloigne donc le candidat retiré, alors qu’ au contraire il devrait etre rapproché (idéologiquement) de celui pour lequel il s’est retiré!!, 2/ cela affecte mécaniquement plus d’effectifs de voix aux candidats qui ne sont  » que 2″ par rapport à ceux qui sont 3, donc cela « fausse » les résultats obtenus. Mais bon peut etre avons nous assez débattu de ceci…. et perdu assez de temps.

                    2. « admettons tout de meme que l’auteur s’était un peu planté »
                      Ah mais non. Je n’admets rien du tout. Vous interprétez de travers, et quand on vous montre que vous le faites, c’est « l’auteur s’est un peu planté » ?

                      Vous n’avez semble-t-il pas compris l’exemple trivial de la vente de vin. Vous ne comprenez pas comment fonctionne une AFC.

        2. Ponpon

          C’est juste de la logique. Il considère qu’il y a un biais, malgré les réponses que nous avons lu et qui sont convaincantes, surtout qu’on a eu les données et tout. Qu’il fasse une contre-analyse, nous la mettre à disposition, et nous nous pourrons juger.
          De mon coté l’analyse de H16 tient la route, elle n’est pas biaisée, mais après tout qu’en sais-je je suis statisticien, pas analyste politique.

  17. Al Bundy

    loooool, 24 % des intentions de votes pour hidalgo ^^ Encore élue, elle va lâcher plus de rats ^^ ça rapporte !

    Comment peut on être aussi décérébré ????????????

    1. theo31

      C’est comme les communistes. Ce sont les seuls qui faisaient une autocritique et continuaient à vénérer le parti au moment où le bourreau allait leur déposer 9 grammes de plomb dans la nuque.

      Le socialisme est une vraie maladie mentale mais on peut en guérir.

      1. durru

        Ceux qui correspondent à la description n’ont jamais été autre chose que des exceptions. La plupart des « communistes » étaient là pour la gamelle.
        24% c’est énorme. Ça doit être la peur du Griveaux…

    2. Aristarkke

      Es-tu prêt à parier que ces sondages sont honnêtes ?
      Bon, maintenant à Paris, dans cette réserve de bobos chimiquement purs, faut s’attendre à tout…

  18. Aelil

    HS total (et pour donner signe de vie aussi :p ):
    Quelqu’un a refait son passeport dernièrement ? Parce que sur chaque page on a les régions du pays, mais c’est toujours les vieilles… En tout cas sur le mien, refait à la fin du mois dernier.
    Avec tout ce qu’on leur file comme pognon ils ne sont pas fichu de faire une mise à jour en quelques années ? Ou alors c’est qu’ils ont d’énormes stocks en réserve…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.