Paquets neutres et vapotage

On ne pourra pas avoir une France heureuse tant que des individus continueront, obstinément, à faire le contraire de ce qu’on leur dit, notamment manger trop gras, trop salé, trop sucré, bien sûr, mais pire encore, boire plus que de l’eau plate et fumer autre chose que du lard. Et puisque Marisol Touraine est ministre de la Santé, elle a décidé d’agir pour mettre fin une bonne fois pour toute à cette hystérie de plaisirs coupables et de rigolade incontrôlée au pays des Droits de l’Homme.

Bienvenue en FranceCar dans ces droits, il y notamment celui, inaliénable, imputrescible et ignifugé, de mourir en bonne santé. Ce droit, ne l’oublions jamais, a été obtenu de haute lutte par des citoyens courageux qui se sont battus pour l’obtenir et qui sont tous morts pour lui. Dès lors, il faut que l’État, qui a été fermement mandaté pour ça, s’occupe de bannir les déviances et les addictions de notre beau pays. Et pour que cela fonctionne, on procèdera par petites touches successives.

Il y eut tout d’abord l’interdiction de la publicité pour le tabac, puis, pour des raisons de santé, son bannissement des lieux publics, puis l’instauration des images choc sur les emballages, parallèlement à une hausse continue et de plus en plus raide des prix pratiqués. Conformément à ce qu’on pouvait attendre, les ventes ont commencé à fléchir puis à nettement diminuer (pendant que la contrebande explosait). Mais Marisol Touraine sait que cela n’est pas suffisant. À présent, il faut passer à l’étape suivante : la mise en place des paquets de cigarettes neutres.

L’idée est donc d’enlever tout logo sur le paquet de cigarette qu’on achète d’ailleurs de moins en moins. Ne resterait sur le paquet qu’un grand espace dédié à la réception d’une jolie image à collectionner (des dents pourries, un foie endommagé, une gorge pleine de tumeurs, des yeux opaques, des chatons écrasés, François Hollande, bref, un truc détestable), et un espace, plus restreint, pour le nom de la marque de cigarettes et la variante (mentholée, brune, blonde, au bon goût de marée). Comme d’habitude, il sera mis en avant que ces restrictions s’inscrivent dans le cadre des mesures prophylactiques mises en place pour diminuer la première cause de mortalité évitable en France après le potage froid, le champagne tiède et les femmes chaudes. Pour le moment, ceci n’est qu’un projet, de plus en plus précis, visant à rendre l’acquisition de cigarettes (et de tabac en général) aussi pénible que possible sur le plan psychologique. Du reste, m’est avis qu’en ajoutant le logo des impôts ou de l’URSSAF, l’effet répulsif des photos serait accru ; mais ce n’est que mon avis, et je sais que certains pervers socialistes trouveraient un plaisir torve à voir ces logos.

Bref, il est probable que les prochains mois verront apparaître ces réjouissants paquets de cigarettes dans le commerce, fusillant encore un peu plus l’avenir des petits débitants de tabac qui, pour les plus lucides d’entre eux, se reconvertissent doucement en point de vente pour la Française des Jeux, PMU et autres jeux à gratter, en attendant que ce plaisir là soit aussi minutieusement combattu.

Rassurez-vous : le Front Anti-Fun ne se contente pas de bouter le tabac hors de France. Il a bien compris qu’il existait maintenant une échappatoire avec la cigarette électronique et le vapotage, qui, au lieu d’utiliser du tabac, se contentent de chauffer de la nicotine. Pour le moment, il n’y a pas à proprement parler de lois spécifiques sur le vapotage, ce qui fait deux bonnes raisons de légiférer.

marisol tout raide

D’une part, il ne peut, il ne doit subsister en France aucune zone, aucun comportement, aucune habitude non couverts par une loi ou un article légal. Ce serait le début du grand n’importe quoi comme il pouvait encore en exister il y a quelques dizaines d’années, où les gens faisaient tant de choses sans même imaginer demander l’autorisation (les fous !).

D’autre part, tout ce plaisir qui échappe à la fois à une saine taxation libératoire et à une indispensable moralisation publique, c’est proprement inconcevable. Laisser cela sans corriger le tir, c’est prendre un risque considérable (et interdit constitutionnellement) d’habituer les générations futures à une trop grande liberté, qui est néfaste, comme chacun le sait. Il en sera donc pour le vapotage comme pour le reste, avec une interdiction de sortir sa cigarette électronique dans les lieux publics ou de faire de la publicité pour cet objet qui séduit de plus en plus de Français, grands enfants incapables de se contrôler un minimum.

fumer nourrit l'étatEn toute cohérence donc, quand bien même le vapotage est une alternative bien plus saine que le tabac traditionnel et judicieusement taxé, quand bien même les vapeurs dégagées ne peuvent pas être cancérigènes, quand bien même un nombre grandissant d’utilisateurs dit avoir pu arrêter complètement la cigarette puis la nicotine grâce à ce procédé, et surtout quand bien même cette invention a permis de créer un marché et les emplois qui vont avec, le gouvernement va sagement entreprendre de restreindre autant que possible son usage et sa pénétration, jugeant sans doute que la toxicité du tabac n’est pas suffisamment forte pour y trouver un substitut, ou que le chômage dans le pays n’est pas assez élevé pour s’affranchir d’étrangler un peu plus un marché naissant.

Et puis en toute cohérence toujours, alors que la lutte contre le vapotage va notoirement s’intensifier, le projet de loi de la ministre entendra expérimenter une ou plusieurs salles de consommation de drogue, dans lesquelles, selon toute vraisemblance et lieu public oblige, il sera donc interdit de fumer ou de vapoter. L’individu lambda pourra donc y faire son fix d’héroïne, mais n’aura pas le droit de se fumer une cigarette (électronique ou non). Délicieux.

Bref, si la route est longue, le chemin est connu et on en a déjà parcouru une bonne partie : l’avalanche de restrictions aux libertés des citoyens français continue au même rythme, dans la plus parfaite incohérence de textes s’empilant les uns sur les autres. La guerre contre toutes formes de plaisirs, qu’ils soient solitaires ou en société, va encore gagner quelques points décisifs pour transformer ce pays, jadis loué pour son art de vivre, en mouroir à petits vieux cacochymes où le summum du fun sera une partie hebdomadaire de dominos arrosé d’une grenadine sans sucre.

Ce pays est foutu, et en plus, on ne va même pas rigoler.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires193

  1. Aristarque

    Quand on connait le résultat auquel arrivent ceux qui fument le béton apres avoir épuisé leur moquette…

      1. Aristarque

        Que nenni! Mais ce commentaire d’avoir épuisé la moquette et d’en être au béton m’ a tellement fait rire par l’ evocation implicite que je n’ai pas résisté au plaisir de le reservir. Je pensais, ce faisant, au fait l’ayant engendré, savoir Pue89 éditant un article dénigrant la taxe Tobin.

        1. Calvin

          D’un autre côté, autant tu refuses le qualificatif « rancunier », autant tu avalises bien le qualificatif « flamand rose ».

          😉

            1. Calvin

              Je crois avoir été le premier à en parler, et je suis content que cela lui colle aux plumes !

              Il va encore me traiter de garnement.
              😉

          1. Aristarque

            Le flamand n’ a pas choisi la couleur de son plumage, rose depuis sa création. De plus, l’espèce animale ou septentrionale (pour la Grance) est là depuis bien plus longtemps que les héritiers de Jaurès et autres… Lesquels sont anormalement, amha, qualifié par glissement au fil du temps de roses par allusion à leur emblème: une rose rouge. Je préférerai rosse, éventuellement.

  2. pouf pouf

    Trouver son bonheur. Trouver son bonheur c’est le faire, l’enterrer pour le déterrer, faire le malin en sortant des lapins d’un château dans l’Oise. Tirer des avantages ou nuire, pas d’autre alternative putride. Foire aux propositions vitales, petit tas de la merde, petit bé, de la merde, petit scié idem et dito petit dé. Tout est normal, le bonheur est partout, il t’épie avec les yeux globuleux de sa thyroïde hypertrophiée. Un coup de dé, comme disait mon pote mal armé, tu parles d’un coup, un jet, une lancée, un strike. Le bonheur ce sont des chaussures en cuir bicolores qui n’ont jamais vu le dehors, des pistes huilées et un costume en satin violet avec son prénom brodé, et puis jésus, ça pète nom de dieu. Alors le bonheur d’accord, mais pas entre une autoroute et un buffalo grill, réminiscences dégueulasses des exploits exterminateurs des agents d’un état s’affirmant sur un peuple compagnon de la terre. Le bonheur où je veux et quand même.

      1. Othello

        Reste poli. Tu peux zapper les commentaires de Pouf-Pouf, j’ai mis des majuscules pour l’embêter, mais laisse à ceux qui les apprécient le plaisir de les lire ici. Freedom rulez 🙂

  3. Aristarque

    En Grance, est généralement estimé que nombre de ronds points sont le résultat de la corruption, je veux dire des bonnes oeuvres des nécessiteux. AMHA, l’ implantation des panneaux routiers doit relever de la même démarche car revenant hier de Carnac par les routes ex nationales mais encore « gratuites », j’ai été frappé par l’ avalanche à peu près continue des panneaux finalement très majoritairement d’interdictions diverses… Nous sommes déjà en Allemagne, selon le mot de W Churchill (tout y est interdit, sauf ce qui est -encore et par un laxisme incompréhensible – permis)…

    1. Hatchet Jack

      Remarque… quand tu vas volontairement à Carnac, hein ?… c’est pour te faire aligner… n’est-ce pas ?…

      1. Aristarque

        🙂 M’ en parle pas! Je suis énervé sur ce coup là! (mais ce n’ était pas à Carnac).

          1. Aristarque

            Pas du tout. J’ ai grillé un stop qui était précédemment un cédez le passage en place depuis au moins quinze ans et jusque fin avril. Aucun panneau pour avertir du changement de statut de la signalisation. Utilisation d’un modèle de panneau urbain, c.a.d. de format plus petit que le modèle courant bien que le précédent soit de mêmes dimensions. Et, par pur hasard, un comité d’accueil 50 m plus loin, bien planqué mais avec vue… Quatre points envolés et la quasi-obligation d’ aller me fader leur stage de citoyenneté automobile. C’est un cadeau de la nouvelle municipalité, ayant fait campagne, entre autres, pour assurer aux locaux la plus grande sécurité possible quant à la circulation automobile. Il parait que des pisse-froids se lamentaient des vitesses excessives des voitures dans la commune. Au vu des ralentisseurs himalayens bien en place, j’ai des doutes à moins que 32 km/h soit excessif.

          2. Aristarque

            Je n’ utilise pas Waze pour trois raisons : les alertes visuelles sont faiblardes en attrait d’ attention, les alertes sonores sont peu audibles dans un utilitaire où la caisse arrière fait résonance et, surtout, sous Windows phone, parce que Waze pompe la batterie du Smartphone en un temps record. Même branché sur la prise de bord, l’ appoint reste insuffisant à équilibrer la consommation. Sur ce coup, wikango a été en défaut mais il semble que j’ inaugurais le massacre du jour puisque, le temps d’ être traité, deux autres condamnés ont été invités à alléger leurs capitaux…

              1. Aristarque

                Merci, je regarderai ce soir le lien. J’ ai aussi Coyote mais je préfère Wikango par les petites cartes localisant les soucis dans un rayon de 5 kms (en IDF) autour de soi. Avec l’ expérience, cela permet d’ éviter les mauvaises rencontres pré signalées.

  4. romaric

    Très bon billet !

    La comparaison entre salle de shoot et l’évolution des lois anti-tabac est encore une belle preuves de la bêtise de nos gouvernants.

  5. Aristarque

    BM en serial she killer? L’ idée va déclencher du raffut, c’est sûr, dès qu’ elle l’ aura perçu… Tous aux abris!

  6. Calvin

    N’empêche que je ne vois pas comment revenir en arrière, à savoir, sortir l’Etat de ce qui ne le regarde pas, et rendre à chacun la responsabilité qui est nécessaire.
    Faut-il vraiment attendre que ce pays soit foutu ?
    Que tombent les structures fragiles payées par le travail de quelques uns ?

    1. Caton

      Avec plus de la moitié de la population qui dépend, en tout ou partie, des prébendes étatiques pour vivre, seule la faillite du système permettra de revenir en arrière. Brutalement.

      1. Calvin

        Je le sais.
        Ce qui me désole, c’est que cela voudra dire beaucoup de casse (mais ça, on n’a que ce qu’on mérite) mais plus grave, les moutons risquent de se tourner vers le premier autoritaire venu.

        Ah, si les mentalités pouvaient changer AVANT.

    2. Higgins

      De toute manière, quand on lit ceci: http://www.feminactu.com/index.php?post/2014/05/28/Les-francais-favorables-a-l-interdiction-de-fumer-en-voiture-en-presence-d-enfants, on ne peut qu’être pessimiste sur l’avenir de ce pays. Notre hôte a hélas raison, ils sont capables d’interdire de cloper dans leurs salles de shoot puisque ce sera un lieu public.
      Moi, je souhaiterai une loi pour lutter contre le harcèlement moral initié quotidiennement par tous les guignols qui encombrent la sphère politique. On respirerait mieux en étant moins oppressé.

      1. Aristarque

        Cela vous étonne? Quand le législateur ne voit aucun hiatus à imposer du WC handicapé dans des refuges de haute montagne en attendant probablement les rampes d’ accès handicapés (lieu public) et, pourquoi pas, les ascenseurs idoine, il faut s’attendre à tout et, surtout, au reste. Si vous n’ avez pas remarqué depuis le temps que la Liberté est rognée, petit bout après petit bout, par des décisions débiles le plus souvent et que ô miracle, un sondage fort-(mal)-à -propos indique qu’ une majorité souhaite un peu plus de servitude, c’est le moment de le constater… CPETF.

          1. Aristarque

            Totalement en raison de la mentalité égalitariste qui occupe nombre de cerveaux grançais. Ayant une clientèle de particuliers socialement de tous niveaux depuis des cadres très supérieurs ou de professions libérales aisées jusqu’à de modestes retraités en passant par tous les stades intermédiaires, sans parler de ma belle famille, je suis frappé par l’ acrimonie qui se développe en particulier contre ceux qui gagnent 3 K€ et plus, le mois. Cela parait être pour beaucoup de mes références, le seuil même pas de l’ aisance mais de la richesse! Et une richesse mal acquise au moins partiellement par les sous entendus que cet argent serait en quelque sorte retiré du porte-monnaie d’ autres, injustement privés de cela. Et quant à l’ amour de la fonction publique, de ses horaires et contraintes légers…
            ce n’est pas avec une telle mentalité que le renouveau de la Grance sonnera…

  7. Aristarque

    Il y a un plaisir en Grance qui ne risque d’être combattu, c’est celui de remplir sa déclaration d’ impôts…

    1. Calvin

      Tous les plaisirs sont librement consentis.
      L’impôt, le bel impôt, le gentil impôt, ne fait pas exception à la règle.

  8. Calvin

    Petite erreur sur le paquet, là où je lis : « Fumer nourrit l’Etat », la photo placée juste dessus me ferait lire : « Fumer nourrit les tas »…

    1. David

      Les 2 en fait.

      Et aussi, l’Etat nourrit les tas.

      Et nous, pauvres jambons que nous sommes, nous nourrissons l’Etat …

  9. Caton

    Les liens entre Marisol Touraine et le laboratoire GlaxoSmithKline sont bien connus (Club Avenir de la santé). GSK commercialise entre autres un substitut nicotinique, le NiQuitin®. Il a connu quelques problèmes de qualité en début d’année.
    L’efficacité prouvée de la vapoteuse pour l’arrêt du tabac n’a, bien sûr, aucun rapport avec l’acharnement fiscal de la minustre.

    1. Calvin

      Votre critique de MST (MariSol Touraine) est odieuse !
      Allons, allons, nos élus sont irréprochables.
      Autant que notre République.
      Le lobbying n’existe pas.

      La preuve ? Les élus s’octroient des hausses d’émoluments pour résister à toute pression extérieure.
      Si c’est dit, c’est que c’est ainsi.

      1. Caton

        Clairement, cette MST est irréprochable. Mais, mon jeune ami, vous devriez quand même vous protéger.

        1. Calvin

          C’est en plus mon minustre de tutelle, c’est dire que je pars avec un gros handicap….

    1. Calvin

      C’est « Flanby » avec un N, et non comme flamboyant.
      Un peu de respect pour la nullité gélatineuse, quand même !!

      1. vengeusemasquée

        C’est quand même fatigant cet amalgame à la fin. J’aimais bien les flanby quand j’étais petite moi. 😆

        1. Calvin

          Ben… tu as grandi !
          Faut vivre avec son temps.

          Pan Am n’existe plus, Chambourcy oh oui ! euh, non plus !

        2. Hatchet Jack

          Remarque, VM, qu’il semble y avoir une vacance du côté de l’Elysée pour celles qui aiment le Flanby…

          1. Black Mamba

            La pauvre VM , je la plains d’avance si il ne lui reste que cela pour retrouver ses petits plaisirs d’enfant… devoir se taper un flanby tout ranci 😕

              1. Aristarque

                C’est là qu’ on voit ton noviciat de jeune qui croit savoir. Tirer (tout court) la languette suffit. (Pfffff… toute une éducation à faire…)

        3. val

          Tres just VM ,ce serait rigolo de faire une étude sur l’évolution des ventes des flanbys depuis 2012, perso j’attaquerai Hollande pour copie illicite et attaque à l’image de la marque.

    2. Black Mamba

      Vous avez vu le salon de MST , elle fait la promo sur le Tabac …Oh la vilaine fille …

        1. Black Mamba

          White Panda trouve génial l’idée d’avoir les logos de l’URSSAF ou du RSI sur les paquets de cigarettes pour éventuellement faire fuir ou diminuer le nombre de fumeurs …

  10. val

    Une chose m’interpelle toujours quand on parle du tabac : l’état n a pas de mots assez culpabilisants pour blâmer les fumeurs , mais jamais au grand jamais ne critique les firmes qui produisent sciemment les cigarettes avec des additifs destinés à rendre les gens dépendants .
    Idem pour l’alcool, on blâme les jeunes pour le binge drinking , mais jamais les firmes qui livrent gratuitement les écoles en boissons alcoolisées, pas folles les firmes , elles investissent…
    L’état est d’ailleurs bien heureux de tout ça , il taxe à tous les étages. Et il se permet de faire la morale … Ces sujets sont complexes , je suis tres partagée sur la façon de gérer au mieux ces produits , mais en tous les cas l’état est tres mal placé pour faire la morale.

      1. Calvin

        Mais cela ne l’empêche pourtant pas de le faire.

        Mal, très mal, sans légitimité, sans résultat positif, et avec un coût trop important.
        De l’Epic Fail à marge astronomique…

            1. Calvin

              Et comme toujours, de bons diagnostics, mais de mauvaises solutions (taxer l’essence…).

      2. val

        +1000 l’état : jamais là où on l’attend , toujours la où on l’attend pas, c’est notre meilleur ennemi qui nous veut du bien, la branche familiale qui nous colle au fondement, le sparadrap du capitaine haddock

  11. turlututu

    Rien d’étonnant à ce que tout ces textes consanguins qui s’empilent finissent par produire de la grenadine sans sucre : la fin est est proche.

  12. Guillaume_rc

    En même temps, cette offensive débridée sur le tabac ne date pas du PS, déjà Bachelot….

    Et puis ça s’inscrit dans une logique : les politiciens de tout bord se montrent de plus en plus incapables d’agir sur les questions de fond (économie, finances, sécurité intérieure, politique étrangère….). Donc pour avoir l’impression d’exister, ils nous cassent les c… sur des sujets périphériques.
    En plus avec le tabac c’est tout bénéf’ : qui va défendre la consommation d’un produit dont tout le monde sait qu’il est toxique ?

    PS – « fumer du lard », est autorisé, écrivez vous. Le lard étant fait à base de porc, je ne suis pas sûr qu’on puisse en profiter longtemps.

  13. Tom P

    Bonjour à tous !
    Quand on sera tous de parfaits petits socialistes, je n’ose imaginer la gaieté de ce petit monde uniforme et sans vices.
    Je ne sais pas si certains ont vu à  » salut les terriens  ». Un cuisinier de top chef à mouché le président PS de l’assemblée nationale ! Dans le même genre que Nicolas Doze et mosco.

  14. kloupa

    Tans pis, nous irons acheter nos cigarettes (les quotas tolérés ont été augmentés!), et nos pipes et fluides de vapotage à l’étranger. Pour ce qui est du cannabis, comme les Verts et certains au PS veulent le dépénaliser, on n’aura au moins pas de mal à s’en procurer localement.
    Comprenne qui pourra; il faut bien alimenter financièrement la filière djihadiste Française…sans doute?

  15. Mateo

    Remarque: interdire le marketing et la com’, pour les clopes ou autre, c’est interdite ou presque l’apparition de nouveaux arrivants, et c’est donc favoriser grandement les « gros » déjà en place. Moi j’dis ça…

    1. Black Mamba

      Pas bête mais le marché devait déjà être bien cloisonné pour qui oserait avoir l’idée de se développer …Non ?

      1. Adolfo Ramirez Jr

        Le tabac est un marché finissant. Ce n’est pas là qu’il faut investir.

        1. Black Mamba

          Je ne compte pas du tout y investir … étant moi-même une adepte des lois anti tabacs … je ne suis jamais intéressée sur les actions , les portefeuilles à investir … pas folle la guêpe :mrgreen:

  16. Le Gnôme

    Puis je attaquer l’Etat pour m’avoir filé des Gauloises troupes pendant mon service ?

    1. Calvin

      Bien sûr !

      Et moi je les attaquerai, en même temps, pour ne pas m’en avoir filé et permis de les revendre, d’où un manque à gagner…

  17. Josselin

    le gouvernement va sagement entreprendre de restreindre autant que possible son usage et sa pénétration, jugeant sans doute […] que le chômage dans le pays n’est pas assez élevé pour s’affranchir d’étrangler un peu plus un marché naissant.

    Vous n’y pensez pas ! Au lieu d’un marché naissant, on a déjà un marché en déclin avec de nombreuses boutiques de vente de cigarettes électroniques qui ferment leurs portes à cause d’une concurrence trop rude. L’Etat se doit de protéger les gens qui penseraient créer de la richesse dans ce pauvre pays en leur payant directement le chômage, au lieu de les laisser se casser la gueule, qui en plus du chômage génèreraient des coûts de Sécurité Sociale dans un pays de plus en plus fragile psychologiquement et en proie à la dépression.

  18. royaumont

    Pour combattre l’odieux tabagisme qui tue, pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Il faut terroriser le fumeur et le stigmatiser !
    Je propose de créer une milice d’escadrons volants qui, armés d’extincteurs aspergeraient ceux qui ont l’audace d’en griller une. Après quoi, on pourrait tatouer leur honte sur leur front.
    Si ça ne suffit pas, on peut reprendre les joyeuses facéties des gardes rouges qui éteignaient leur cigarette à l’extrémité du tube digestif des ennemis du peuple. Après tout, les fumeurs sont des ennemis du peuple, non ?
    MST est trop douce, elle n’emploie pas de méthodes dignes du camp du bien socialiste !

    1. Higgins

      Je propose que l’Etat s’attaque ensuite aux cocotte-minutes, monstrueux hybrides à cheval entre le narguilé et la e-cigarette, malheureusement en vente libre, et qui empuent les cuisines françaises avec leurs vapeurs fétides porteuses de miasmes en tout genre. Mesurera-t-on un jour l’intégralité des dégâts générés par cette néfaste invention?

      1. Black Mamba

        Votre épouse cuisine si mal que ça ! Pour décrire ainsi cet ustensile de cuisine 😉

        1. gameover

          2 stéréotypes dans ton message BM :

          « votre épouse » : préjugerais-tu des habitudes sexuelles de Higgins ?
          Tu vas mettre en colère le lobby LGBTP.
          P c’est pour polygames, aucun rapport avec l’alliance des fabricants de télé et ceux qui sont du bâtiment.

          « Votre épouse cuisine si mal que ça » :
          Là c’est la ménagère de moins de 50 ans qui en a raz le bol du non-partage des tâches ménagères. Elle a envie de baiser aussi. 🙂

          1. Hatchet Jack

            « P c’est pour polygames, aucun rapport avec l’alliance des fabricants de télé et ceux qui sont du bâtiment ».

            Hmmm… BTP, le bâtiment… mais « être du bâtiment » possède une autre acception…

          2. Black Mamba

            Heu … Gameover de quelle ménagère tu parles là ?
            Je ne cuisine plus depuis au moins 5 ans déjà 😛 , c’est mon époux ou mes enfants qui s’y collent …

            1. Hatchet Jack

              Je pense que c’est de la légitime défense de leur part : personne n’a jamais vanté la cuisine libano-brésilienne !

              1. Black Mamba

                MDR
                Non ! C’est une question de survie … il faut bien qu’ils se débrouillent sans moi …surtout que je suis capable de ne pas manger sur plusieurs jours et eux ne supportent pas la diète 😀

            2. gameover

              Tu cuisines moins… donc tu b… plus !
              C’est ça que tu voulais nous faire passer comme message ?
              :mrgreen:

          3. Calvin

            @gameover
            Accepter la polygamie et non la polyandrie est furieusement sexiste…
            Parlons de : LGBTPAPG

  19. Deres

    Pour prolonger son action anti vapotage incitant (peut être) au tabagisme, le gouvernement va interdire et réglementer les rapports sexuels non tarifés (dit sexe doux), ceux-ci étant des incitatifs et des introduction aux rapports tarifés maintenant prohibés (dit sexe dur). Au nom du principe de précaution, il faudrait peut être d’ailleurs procéder à la castration chimique de toute personne en contact avec des enfants.

  20. Petit Poney

    H16, tu ne serais pas, par hasard, « coach patate » sur le forum d’un autre site? Les similitudes dans l’expression et le point de vue sur les choses en général sont assez… euh… similaires :p

    1. Ah clairement non. Pas le temps.
      A la limite, poste des liens d’ici à l’attention de ce « coach patate », peut-être sera-t-il heureux de nous rejoindre ?

      1. Petit Poney

        Je n’ai pas de moyen de le contacter, n’étant pas membre du site sur lequel il intervient (il faut être inscrit pour poster, mais les forums sont lisibles par tous). Mais pour le fun, je posterai de loin en loin des extraits de sa prose, c’est souvent très bon, même si parfois difficile à comprendre parce que procédant par l’absurde.

  21. Sandra

    Gloups, c’est sûr que si les paquets de cigarettes affichaient les tronches des gouvernants, il n’y aurait plus un fumeur!

    Quelle société affreusement aseptisée et ennuyante à mourir! Le taux de suicides va atteindre des sommets avec toutes ces lois pour nous interdire le risque et le plaisir. Je crois que le jour où ces malades édictent une loi pour nous interdire de partir en haute montagne sans quinze autorisations dans la poche, c’est à coups de piolets que je les achève.

    Encore un billet génial, H16.

    1. Kekoresin

      OUI, billet vraiment excellent mais aussi déprimant. Ce n’est pas de ta faute H16, la triste réalité de ce pays est affligeante!

      Sandra, la montagne sera, comme la mer, régulée et fliquée. Les grands espaces sont dangereux et propices au sentiment de liberté qui effraye tant nos législateurs. Bien sûr, le mobile sera le danger pour soi et pour auxtruies (!) Nécessité fait loi et une fois encore, il faudra statuer pour protéger le citoyen de lui-même. La nature elle-même devra se plier aux contingences de la loi, car la république fraonçaise est au dessus de tout.

    2. royaumont

      Sors tes piolets, ça commence : le bivouac sur le Mont-blanc est désormais règlementé… L’administration s’est émue de voir un village de tente sur la mer de glace à coté de l’aiguille du midi. Donc c’est désormais interdit. Et le départ autorisé sous condition (guide, réservation de refuge… que sais-je encore).

  22. Kekoresin

    Encore des actions débilitantes de nos trous de cul qui se croient assez légitimes pour nous pourrir la vie. J’ai regardé un reportage sur des expats en Thaïlande où un de mes neveu vit. TOUS évoquent notre pays comme une prison à ciel ouvert où les choses qui restent permises se comptent sur les doigts d’un démineur malchanceux! Ça et la fistcalité bien sûr!

    Ces crétins de socialos collectivistes bien pensants grignotent inlassablement nos libertés, prenant le relais des autres abrutis de droite. Le seul espoir réside dans notre propension à détourner les règles et à pratiquer la contrebande. Mais j’ai bien peur que la sainte répression se fasse très dissuasive à l’inverse des malversations quotidiennes de nos bouffons au pouvoir.

    Ce pays autrefois prisé pour sa joie de vivre et sa résistance à l’uniformisation occidentale devient effectivement un grand parc de parkinsoniens en pleine santé!

    Ce qui reste de notre économie moribonde repose en grande partie sur le tourisme. Qui voudra venir se faire verbaliser en France et se faire chier dans notre beau pays où seront bannis les fromages trop gras, les foies gras assassins, le pinard avec alcool, la clope avec fumée, la pipe taillée à l’ancienne, la clim, le rire après 21h30, les piscines tueuses d’enfants, les déo à la pierre d’alun, les truffes (inaccessibles aux pauvres), les randos en dehors du chemin balisé, les VTT destructeurs de flore et massacreurs de faune, les propos discriminatoires (envers les noirs, les blanc, les jaunes, les marrons, les verts, les gouines, les juifs, les musulmans, les crétins et crétiennes, les gays, les trans, les animateurs de tv réalité, les pauvres, les putes…)…

    Pays sans espoir, pays sans saveur, pays sans liberté, pays foutu!

  23. Hatchet Jack

    « la pipe taillée à l’ancienne »

    Edgar Faure, député du Jura, avait accordé aux dames de St Claude travaillant dans la pipe une exemption fiscale…

    Mais je vous parle d’un temps… n’est-ce pas… remarquez, cette antique exemption ressemble furieusement à celle des journalistes actuels… d’ici à ce qu’un malveillant fasse un de ces horribles amalgames nauséabonds…

    1. Aristarque

      Avec ton expérience de voisin du Jura, c’est quoi la pipe taillée à l’ ancienne par rapport à celle taillée à la moderne ? Je suis sûr que Calvin languit de brûler de le savoir!

      1. LeVertEstDansLeFruit

        C’est la taille des copeaux. Anciennement: finements découpés par le tranchant des incisives joliment alignées.

        Aujourd’hui, c’est plus grossier: on dirait des bardeaux taillés par des castors en rut!

          1. Hatchet Jack

            En tant que vieux « Prods watcher », j’ai toujours beaucoup de difficulté à associer Calvin (qui reste essentiellement pour moi le funèbre bonhomme né à Noyon et mort à Genève) et les fariboles erotico-sexuelles se rapportant au jeune Marseillais qui a pris cet avatar…
            Cette coutume navrante des Anglos de prendre comme prénom des patronymes complets…
            Dans le même ordre d’idées, j’adore le « Martin Luther King », ce pasteur noir, dont la quasi-totalité des journalistes qui l’évoquent croient que son nom est composé : j’ai souvent entendu dans leurs bouches « le Dr Luther-King »…

            1. Black Mamba

              « au jeune Marseillais qui a pris cet avatar… »
              Il est jeune par rapport à vous … mais pas si jeune que ça… vu que sa précédente compagne est partie pour un plus jeune que lui …

              1. Hatchet Jack

                Je parie, BM, que tu travaillais à France Soir à une période… « les Potins de la Commère » ?

                1. Black Mamba

                  Non , je fais ma commère seulement ici sur ce blog … Ah ! Le secret professionnel est un sacerdoce pénible à porter certains jours… Je me lâche de temps en temps avec les informations que je collecte ici ou là :mrgreen:

            2. Calvin

              Ma « jeunesse » est celle du libéralisme.
              Je suis en réalité plus âgé, mais je ne donnerai pas mon âge : il y a deux oreilles redoutables à l’affût !

            1. Higgins

              De mémoire: « A qui reconnait-on que la Schtroumpfette a exercé ses talents sur Pinochio? A la quantité de copeaux de bois bleus que l’on trouve par terre!!! »

      1. Higgins

        Celui qui s’est cru César mais qui est mort Pompée (Clémenceau) et dont le tout Paris disait, en parlant de sa maîtresse : « C’est une pompe funèbre ! ».

    2. Guillaume

      J’avais lu ça quelque part, mais je suis pas sûr, DSK est pas membre honoraire de la confrérie des fabricants de pipe de St Claude ?

  24. Aristarque

    Le premier parce que l’ égalitarisme reste forcené et bien trop prégnant dans la mentalité ambiante pour disparaître même après l’ effondrement financier qui nous guette.

    1. Higgins

      Là, c’est du lourd: « Les mobilisations et productions intellectuelles féministes et queer doivent continuer non seulement à nourrir la pratique urbanistique et à contester les normes et les représentations de genre collectives telles qu’elles ont été naturalisées, mais aussi à développer des modèles d’urbanisme capables d’intégrer des perspectives déconstructionnistes plus complexes dans le travail des institutions de planification urbaine. » (http://leplouc-emissaire.blogspot.fr/2014/06/open-data-open-blabla-baba-arheu.html)
      C’est avec notre pognon!!!!

      1. royaumont

        Il y a eu récemment sur ce blog une discussion à ce sujet : le sexe des noms de rue est un sujet évidemment essentiel pour l’avenir.

      2. Nocte

        Oui, l’open-data promet des délires constructivistes de très haut niveau…
        Déterminer que l’urbanisme est inégalitaire et discriminant parce que 5 rues portent des noms de femmes, alors que toutes les autres sont au masculin, c’est du grand art… mais ça doit être parce que je suis un homme et que cela m’empêche nécessairement de voir à quel point notre société est phallocrate et indubitablement sexiste et psychologiquement violente pour les femmes (vous noterez que les hommes homosexuels doivent être d’un autre type que les hommes hétérosexuels).

      3. LeVertEstDansLeFruit

        Oui: Nous avons payé leurs formations(..?), les rémunérations, les coûts, les dégâts, les pots de vins et les retraites.

        Tant qu’on continue, il ne faut pas s’étonner qu’ils recommencent.

        « Tant que je gagne, je joue! »

        Les plus cons, ça reste nous dans tout ça.

      1. Aristarque

        Parce que je pense qu’il est impossible que l’ on puisse vivre indéfiniment à 120% des ressources du pays, surtout pour consommer ce différenciel sans l’ investir pour les générations suivantes. Il me paraît déjà miraculeux que cela dure depuis 40 ans… Combler l’ écart en empruntant ne peut que mal se terminer lorsque, subitement, les créanciers renâcleront à prêter davantage…

  25. vegeta

    et des images sur chaque bulletin de vote avec des têtes de personnes malheureuses, pauvres, démunies et des slogans fort « voter pour devenir pauvre » etc…

  26. LeRus

    Le logo de l’URSSAF sur les paquet de clopes, c’est génial comme idée!

    On pourrait aussi écrire: Sur les 5€ que vous venez de payer, 4€ sont des taxes destinées à payer les journalistes, les syndicats et les partis politiques (même ceux que vous n’aimez pas). Ça aiderait à quitter surement plus que tout le reste!

  27. jeff

    cher H16, vous n’avez tort que sur une chose !
    Les lois en France ne sont pas appliquées !!!! Oui, ils en votent, pour justifier leurs salaires et avantages mirobolants ! Mais non, elles ne sont pas appliquées !
    donc, on fera toujours ce qu’on a envie de faire et on les emmerde !

    1. Aristarque

      Elles sont appliquées de façon différentielle, mais appliquées pour celles qui intéressent les finances étatiques.

      1. Calvin

        Il y a de ça, ainsi que la possibilité donnée au Prince du deux poids deux mesures.

  28. Karamba!

    Et pendant ce temps là on n’évoque même pas une régulation du prix des patchs et autres substituts aidant à décrocher de l’addiction du tabac, laissés au bon vouloir du corporatisme des pharmaciens ce qui vaut des marges de prix totalement délirantes d’une officine à une autre. Leclerc judicieusement tente de se placer sur le coup sans grand espoir.
    La seule obsession de notre Etat mafieux et mauvais gestionnaire étant de ramasser du pognon là où il peut sans aucune cohérence en terme de santé publique. Voleurs à la rigueur, mais en plus bons à rien, c’est juste inadmissible…

    1. Calvin

      Pas étonnant, puisqu’il est désormais acquis que les patches ont une efficacité presque nulle…
      L’Etat, être fort face aux faibles et faible face aux forts…

      1. Kekoresin

        « Nation libre groupée sous l’égide d’un État fort. »

        Depuis de Gaulle, rien de neuf sous le petit soleil de Franchouillie Occidentale.

        1. Calvin

          Ce qu’il y a de neuf, c’est l’extrême nullité des hommes et femmes politiques de ce pays.

          1. Aristarque

            Phénomène amplifié par la mono-formation (ENA) qui caractérise maintenant la classe politique dirigeante nationale. Dès lors, il n’y en a pas un pour racheter l’ autre selon l’aphorisme courant si cette formation, voulue initialement pour disposer d’ une classe de hauts fonctionnaires d’ Etat qui ne soient pas formés sur le tas, en quelque sorte, ne fournit pas des dirigeants qui doivent avoir des réflexes permanents d’ adaptation et d’ adaptabilité tout aussi permanents. Les faits montrent que ce n’est effectivement pas le cas et les conséquences sont amplifiées par cette incapacité quasi congénitale à imaginer/mettre en oeuvre des solutions autres que celles rabâchées des 40dernieres années, même reconnues inaptes ou ineptes. Dès lors et sauf exception rarissime individuelle d’ un énarque qui le soit finalement un peu ou beaucoup moins que les autres, nous sommes condamnés à subir cet avachissement tant que ce système fonctionnera de la sorte.

    1. Black Mamba

      Je ne suis pas convaincu sur le bien fait pour la santé … Que ce soit une activité ancestrale je suis d’accord … Fumée fait parti du chamanisme … C’était un rite utilisé pour « les grandes occasions  » , il ne s’agissait d’en allumer une tous les quart d’heures ou une toutes les demi heures … Les ancêtres savaient être raisonnable … Mais l’industrie du Tabac a tout gâché 😉

    2. gameover

      Wah… il a commencé par la moquette, puis le béton et là il attaque la croûte terrestre… La peste noire est arrivée par des comètes… p’tain ça doit être de la bonne…

    3. Kekoresin

      Oulala! Faut faire le tri! Le tabac qui protège contre la peste?!? Le tabac n’est pas une pratique ancestrale sauf en Amérique centrale. Il n’apparait chez nous qu’à la fin du XVème siècle et reste assez confidentiel jusqu’à la fin du XVIIème.

      Par contre une corrélation est possible entre le cancer du poumon et les essais nucléaires étant donné que la feuille de tabac est un excellent capteur de polonium et autres substances radioactives. Pour les particules fines dégagées par le diesel et surtout le charbon, c’est indéniable. L’explosion des cancers en Chine est surtout due à l’émission massive de particules carbonées et non à la consommation de clopes, les chinois étant de gros fumeurs depuis longtemps et le premier producteur de tabac mondial depuis des années.

      En tout cas, même si c’est un peu délirant, c’est toujours intéressant d’avoir une autre approche que les dogmes actuels (cf: réchauffement climatique et CO² par exemple)

    1. Calvin

      Je serais lui, je profiterais de la démission de Copé pour réclamer une République Française.
      Comment disait Audiard à propos de ceux qui osent tout ?

  29. Lionel37

    Vous oubliez plusieurs choses :
    1. les maladies causées par le tabac et l’alcool coûtent à la sécu. Bine entendu vous pourriez me dire, elle n’a qu’à pas rembourser, mais premièrement il faut prouver que la maladie du patient provient de son hygiène de vie (globalement c’est possible, individuellement plus difficile et même impossible), ensuite, ce la signifierait que le pauvre qui ne peut se payer une assurance privée devrait crever. Pas très respectueux des droits fondamentaux.
    2. ces comportements n’ont pas un impact sur les seuls consommateurs du tabac ou de l’alcool mais également sur les autres. Fumeurs passifs, morts, blessés par les conduite en état d’ivresse, etc. Or tout cela est prus en charge par la collectivité, il est donc normal que celle-ci ait son mot à dire.

    Dernière chose, je ne vois aucune atteinte à la liberté dans le fait de mettre en place des paquets « muets ». Où est l’atteinte à la liberté ? Le fumeur peut toujours acheter et consommer ses cigarettes de la marque qu’il veut !

    1. Questions parfaitement périphériques à l’article et qui proviennent toutes de la collectivisation de la santé, dont les maux n’arrêtent pas de s’étendre au plus grand détriment de tous. Du reste, c’est bien joli de faire des paquets neutres, mais c’est parfaitement inutile (les pays qui l’ont expérimenté n’ont pas constaté de différence de consommation, et la baisse actuelle doit bien plus à la contrebande et au vapotage qu’aux misérables gesticulations de nos gouvernants). Et si, c’est bien une atteinte à la liberté, exactement comme si on imposait des « voitures sans marques distinctives » aux constructeurs sous prétexte que ces dernières font 4000 morts par an sur les routes, sans compter les blessés (mêmes remarques que 1 et 2, pris en charge par la collectivité, qui a son mot à dire yadi yada).

      Au fait, le pauvre ne peut actuellement pas se payer de mutuelle, est remboursé avec un lance-pierre et généralement, il en crève bien plus que le riche. La santé collectiviste, c’est effectivement ce que vous décrivez. Alors, heureux ?

    2. Aristarque

      Le pauvre pourrait parfaitement se payer une assurance santé privée en Grance, s’ il avait la libre disposition de tout ce qui lui est pompé financièrement à droite et à gauche pour la SS. Une loi pour rendre cette assurance obligatoire à la façon de l’ assurance automobile minimale et l’ affaire est dans le sac sur le plan du principe. Après ce ne sont plus que des modalités d’ exécution. Et contrairement aux racontars de beaucoup, être pauvre en Grance procure le meilleur rendement coût payé /prestations officielles SS puisque tout le bénéfice (j’ironise) de celle-ci et de ses prestations est acquis pour une somme relativement faible. Le pompon étant la CMU et l’ AME dont le rendement est encore plus extraordinaire. Le défaut est qu’ en dépit de son coût réel faramineux, la SS a des trous béants dans sa couverture médicale, ce que les pauvres ne peuvent alors que difficilement compenser, par achats complémentaires de couverture par mutuelle.

    3. Aristarque

      Vous pourriez consulter le blog d’ Acrithene, très agréable à lire après y avoir tapé ou choisi le tag sécurité sociale. Il y a un article de juin 2013 sur la face cachée du système redistributif qu’ est la SS et qui nuit à sa vocation officielle d’ assurance santé. Le blog « ordre spontané » en contient aussi. Attention pour les âmes sensibles : cela décoiffe les bisounours et le vivrensemble.

  30. Mainmain

    Sinon on peut remplacer les dominos par Minecraft. Empiler des cubes et buter du monstre pas bisou compatible, c’est sympa aussi !

Les commentaires sont fermés.