Cette très chère Ségolène Royal

Il s’en passe des choses aux pôles ! Bien avant leur fonte qui n’arrive toujours pas, bien avant la récupération d’un Mike Horn transi de froid et coincé dans des glaces à cause d’un réchauffement décidément fort taquin, c’est leur ambassadrice française qui défraye actuellement la chronique.

Eh oui, Ségolène Royal va être remerciée.

Enfin, « remerciée », c’est une expression tant on se garde bien, généralement, de congratuler quelqu’un pour avoir déclenché catastrophes sur catastrophes. Ici, la Reine des Neiges a été libérée, délivrée de ses servitudes diplomatiques car le Président de la République a décidé de se séparer d’elle.

Et si un léger étonnement est palpable chez les journalistes, ce n’est pas tant devant le débarquement de l’ambassadrice des Pôles en ce début d’année, mais plutôt pour le temps qu’il a fallu au Président avant d’en arriver là : cela faisait en réalité un bon moment que Ségolène Royal donnait fort clairement son avis sur les directions prises par le gouvernement et le Chef de l’État et faisait preuve, à son égard, d’une réserve dont le microdosage aurait agacé plus d’un.

Jugez plutôt : si, en début de quinquennat, celle qui jadis réussit à vaillamment détruire les finances de la Région Poitou-Charentes trouvait régulièrement les bons mots pour flatter Emmanuel Macron, l’année 2019 a vu s’accumuler ses petites phrases assassine à son encontre.

En 2017, Macron était pour elle aussi « pragmatique » que « dans la modernité ». Pensez donc : dès 2016, sentant le vent tourner en faveur du jeune énarque, elle lui donne accès à ses vieux réseaux de « Désir d’Avenir » (pas le site internet loufoque, mais les restes de sa campagne de 2007), et enchaîne dès lors les compliments et les flatteries à l’égard de celui qui deviendra le président de la République.

Manque de bol et comme on s’en souvient, malgré les incessants appels du pied de Ségolène au désormais chef de l’État, aucun maroquin, aucun poste prestigieux ne viendra récompenser tous ces beaux discours, ces belles paroles et ces cadeaux somptueux (pensez donc, un réseau électoral et un carnet d’adresses presque neufs, très peu servi !). Pire : devant l’insistance de l’ancienne candidate à la présidentielle, l’Élysée doit la placer à un poste dont l’intitulé, jusque là sagement resté secret – et on comprend pourquoi – fera rire un peu partout.

Désolé Ségo. Encore raté.

Rapidement, l’aigreur prend le dessus : comment peut-on ainsi traiter une faible femme, pourtant figure de proue de la politique française (au minimum), qui a tant fait pour son pays (à tel point que les Picto-charentais achètent maintenant la préparation H par palette chez Lidl) et qui, malgré son âge (66 ans) lui ouvrant pourtant droit à une solide retraite, veut continuer à sévir œuvrer ? Et c’est ainsi qu’à partir de septembre 2018, sentant le soufre s’accumuler autour de Macron qui devra bientôt se dépêtrer des Gilets Jaunes, la Royal change de pied et charge l’ancien « iconoclaste ».

L’année 2019 sera donc logiquement consacrée, pour l’ambassadrice, à exprimer ses opinions sur un peu tout (mais rarement le climat et encore moins les pôles), à commencer par les actions gouvernementales qu’elle juge incohérentes.

Avec son absence d’entregent caractéristique, elle ne comprendra pas les « messages » qui lui seront ensuite adressés de façon plus ou moins subtile : les révélations qui s’accumulent à son sujet, rappelant qu’elle bénéficie dans son poste actuel de facilités somptueuses, ne suffiront pas à l’alerter qu’à trop tirer sur la corde, elle pourrait bien vexer celui qui l’avait finalement mis dans cette sinécure pour y terminer tranquillement sa carrière.

Non, la Royal ne se laissera pas intimider par quelques ragots et quelques insinuations : elle le sait, un destin sinon cosmique au moins national l’attend dans les prochaines années, les prochains mois sans doute et ce n’est pas un petit blanc-bec qui va l’en empêcher. Autant, donc, en remettre une couche en pleine réforme des retraites. Cela semble une excellente idée qu’elle ne tarde pas à mettre à profit avec quelques déclarations supplémentaires qui sont autant de grains de sel dans les plaies ouvertes du moment.

… Ce qui, fort logiquement, finit par embarrasser le gouvernement qui décide donc de la rappeler à l’ordre en lui donnant son congé, en arguant que, compte-tenu de sa position officielle, elle devrait se modérer un tantinet.

Et voilà donc notre future ex-ambassadrice rapidement renvoyée à ses études. Cependant, une fois libérée de son poste et donc du devoir de réserve qui s’y attachait – et même si Royal s’asseyait manifestement dessus – on imagine mal que notre politicienne, ajoutant ainsi un « ex- » à la très (trop) longue liste de ses précédents postes, va s’en tenir là.

Il y a même fort à parier qu’elle se déchaîne véritablement, d’autant que s’approchent les élections de 2022, point de focale d’une part croissante de la presse française. Pour Ségolène, c’est évident : elle a sa chance (et s’il n’en est rien, sa foi quasi mystique dans ses capacités tient lieu de feuille de route, d’objectif et de programme politique).

Macron, en la désignant ambassadrice d’un bidule inconnu, essayait de ménager celle qui pouvait s’avérer encombrante politiquement, et jugeait probablement qu’il valait mieux s’en faire sinon une amie, au moins une alliée plutôt qu’une ennemie. Et si s’en séparer maintenant apparaissait indispensable tant elle jouait de plus en plus une partition personnelle acide, on comprend aussi qu’elle redevient plus qu’un caillou dans la chaussure du Marcheur.

Le timing de l’ouverture d’une enquête du Parquet National Financier à son sujet – en novembre dernier – donne à l’ensemble de la séquence un nouveau parfum de scandale politico-financier que certains, Mélenchon en tête, n’ont pas tardé à exploiter.

Compte-tenu de la transparence inexistante qui préside aux auto-saisissements de ce Parquet et compte-tenu de son passé avec l’affaire Fillon, il est logique ou en tout cas assez peu hardi de voir cette nouvelle péripétie comme un nouvel avatar de la politisation de la justice.

Cependant, s’en tenir là serait pour le moins un peu court : soyons clair, cela fait des années que ce genre d’enquêtes pendait au nez de Ségolène Royal qui a parsemé tout son parcours politique de catastrophes financières consternantes dont elle n’a, jusqu’à présent, jamais eu à répondre.

Depuis sa gestion de la région Poitou-Charentes, en passant par la prise de participations de l’État dans Heuliez qui s’est terminé en fanfare, les traces mémorables qu’elle a laissées à la BPI où le népotisme hollandesque l’avait propulsée, jusqu’à son fameux poste d’ambassadrice des Pôles, tout indique chez la politicienne une vision assez personnelle des finances qui lui sont confiées et encore plus personnelle des missions dont on la charge.

Ne doutons pas que l’enquête ne manquera pas d’éclaircir les soupçons qui planent sur l’utilisation des fonds dédiés au départ à sa mission d’ambassadrice et apparemment utilisés au profit de la fondation de Ségolène Royal. Quoi qu’il en soit, gageons que cette enquête l’occupera quelque peu pendant les mois qui viennent et moduleront probablement ses velléités de ne pas se retirer de la vie politique.

Macron a déjà choisi ses adversaires, et elle n’en fait décidément pas partie.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires196

        1. Dr Slump

          Ah, c’est vrai que c’est un véritable marché de la morue qui a lieu à Paris, même les candidats font les marchands de poisson 😆

      1. Pythagore

        Née et élevée au Sénégal, je doute qu’elle puisse prétendre à l’AOP « dinde du Poitou ». Par contre, on m’informe qu’elle a le label Rouge.

          1. P&C

            Question ; pourquoi ne pas la renvoyer dans son pays d’origine ? Je suis sur que les sénégalais lui trouverait quelque utilité.
            Un genre de retour des pièces issues de la colonisation, toussa.

    1. kekoresin

      Notre vieux grec est pressé de dessaler de la morue de Saint Pierre et Niquelons! Patience Ari, comme disent les campeurs, le plaisir est dans l’attente…

  1. Le Gnôme

    De la morue un lundi, ce n’est pas habituel.

    Cette femme souffre d’une maladie grave et incurable appelée hypertrophie du melon. Cela se termine en général en catastrophe industrielle pour ceux qui l’ont élue.

    1. Calvin

      Dommage que Jadot fraye avec une « journaliste » (les guillemets, c’est parce que c’est plus une militante qu’une journaliste), parce que le couple Jadot-Royal serait le plus narcissique et orgueilleux jamais imaginé même dans toute la littérature mondiale passée, présente et future.

    2. bibi

      Et même pour ceux qui ne l’ont pas élu vu que les nouveaux aquitains (autrement dit les anciens aquitains) doivent éponger la dette de l’ex région Poitou-Charentes.

  2. Aristarkke

    Eolienne Impériale flattait vilemment Flop Joene en début de mandat parce qu’elle espérait bien qu’il aurait un « poste » pour elle, mais prestigieux le poste, façon l’Arsouille en d’autres temps, ceux de ses débuts…

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Secrétaire générale de l’ONU, président du FMI, de la BCE ou de la commission européenne. Seuls des postes ayant un rayonnement mondial sont à sa mesure.

      1. BDC

        Ambassadrice des pôles … que vouliez-vous qu’elle fît ? À part de grosses bêtises qui lui collent des casseroles à sortir au bon moment ? La bouffitude l’a empêchée de refuser cette planche savonnée, tant pis pour elle.

      2. bibi

        Secrétaire générale de l’ONU c’est impossible pour un Français, car même si dans les textes rien ne l’empêche, dans les faits les membres permanents du conseil de sécurité ayant un droit de veto, les 5 n’accepteront jamais la nomination à ce poste d’un citoyen US, Britannique, Russe, Chinois ou Français.

  3. Stéphane B

    Aujourd’hui, c’est le blues monday, la journée la plus déprimante de l’année. Est-ce pour cela que le patron nous donne de la morue au repas, histoire d’essayer de nous donner le sourire ?

    Je ne pense pas que l’éolienne impériale disparaisse. Elle a trop besoin d’être vue, d’une aura mérdiatique pour ça. Le poudré ne l’a peut-être pas choisie comme adversaire, mais elle est pour moi aussi roublarde que le francisqué 2202, ayant été à bonne école.

    Il me semble que Napoléon disait à ces généraux « occupez-vous de mes amis, je me charge de mes ennemis ». On pourrait extrapoler ça avec le PNF et EI.

    1. « Je ne pense pas que l’éolienne impériale disparaisse »
      Oh que non en effet. Les médias en ont besoin pour se rassurer de n’avoir pas un second tour Macron / MLP.

        1. Aristarkke

          Espérons que les Aussies choisiront d’autres candidats lors des prochaines élections et procéderont à un reset administratif dans les prochains mois…
          Paraîtrait également qu’un nombre important d’incendiaires criminels auraient aussi être pincées dans cette période (+de 180?)

        1. Royal contre MLP, voilà ce qu’elle imagine (et avec elle, toute la presse enamourée)… Pas dit que les gens ne finissent pas par voter MLP finalement.

          1. Duff

            Macron a été choisi pour ça : le candidat fourre-tout pour ratisser large face à MLP assurée d’être au second tour longtemps avant la tenue du scrutin.

            Maintenant que Macron a un bilan à défendre et que MLP n’est pas sortie aussi haut au premier tour et continue de piétiner dans un environnement pourtant favorable comme jamais je finis par me demander si nous n’aurons pas ni l’un ni l’autre au second tour de 2022…

            Je ne sais pas comment l’exprimer mais j’ai l’impression que lorsqu’on réfléchit trop on oublie que souvent ce ne sont de moins en moins les hommes qui font les événements mais l’inverse, et les évènements s’enchaînent vite en ce moment.

            1. Pythagore

              Je ne sais pas si les événements font les hommes, mais en tout cas, ce sont bien les ho.fe.mmes qui font les catastrophes, surtout lorsqu’ils sont français, énarques, et en politique.
              NB: je me suis permis une petite écriture inclusive ne voulant exclure aucun sexe de la pa.ma.ternité d’une catastrophe, surtout au vu du billet du jour.

              1. Duff

                Faire des catastrophes ça évidemment.

                Si on résume on a une poignée d’excités qui servent les intérêts de Macron mais une majorité silencieuse excédée et un soutien par défaut à ce présigland pas si réformateur et qui se sert des forces de police quand ça l’arrange. En face une inculte socialiste qui ne récolte que le fruit du rejet grandissant de l’islam.

                On fait difficilement plus instable.

                1. P&C

                  Excités ? Juste la quasi totalité du capitalisme de connivence français, de la haute fonction publique, toute la droite scrogneugneu, les bourgeois cathos et protestants (entre dieu et le portefeuille, ils ont choisi), et le gros des vieux qui votent toujours pour celui qui garanti l’ordre, la rente, et les retraites.

                  1. Pierre 82

                    Les cathos? Etant de ce milieu, je dois dire que j’en connais très peu qui ont voté Macron. Par contre beaucoup sont restés chez eux écœurés par le choix offert… certains ont même voté MLP avec une pince à linge sur le nez. Ceci étant, j’habite le « péri-urbain », ce qui n’est peut-être pas très représentatif de l’électorat catholique. Quant aux instituts de sondage qui prétendent que cet électorat a voté massivement Macron, je n’y croit pas une seule seconde!

                    1. BDC

                      Apparemment, ce sont les cathos de gauche qui auraient voté Macron, parce que Versailles par exemple a bien voté Fillon.

                    2. P&C

                      Aux dernières européennes, le résultat est assez clair : l’ouest catho a massivement voté Macron.

                    3. Comme l’indique un précédent billet (ici : http://h16free.com/2019/09/13/64055-la-france-qui-taxe-et-la-france-qui-paye ) , ceux qui ont voté Macron sont, en gros, les classes moyennes à aisées habitant dans de grandes villes ainsi qu’une petite partie de ceux qui sont dans les banlieues ouvrières. Ca ne fait certainement pas une majorité, loin s’en faut, mais comme une très grosse majorité n’a pas voté du tout, ça suffit à battre Marine (les ruraux et provinciaux de petites villes).

                    4. Theo31

                      avec une pince à linge sur le nez.

                      Je ne comprends pas qu’on choisisse entre deux maladies.

                      Les muzz ont bien voté pour le candidat soit disant des Juifs après avoir voté pour Jean Cul qui est un antisémite avéré. Va comprendre.

            2. Jacques Huse de Royaumont

              Le problème de Macron est qu’il commence à accumuler les casseroles et qu’il se met chaque jour à dos de nouvelles personnes. Il n’a plus l’attrait de la nouveauté et le bénéfice du doute. Il peut être jugé sur pièce et le bilan n’est pas flatteur. Pas sûr que la stratégie du castor suffise à sa réélection.
              Par ailleurs, Macron surveille comme le lait sur le feu des vieux chevaux de retour comme notre inénarrable Ségolène, mais semble oublier les jeunes loups sans scrupule comme Darmanin, dont les ambitions sont aussi claire que son absence de moralité et son besoin, à un moment, de tuer le président.

                1. Aristarkke

                  Duch’min ! Méremptoire, même si elle n’ose plus montrer sa bobine sur les panneaux publicitaires municipaux, veille au grain en ayant déjà réussi à flinguer plusieurs de ses successeurs potentiels de sa grande famille…

                    1. Aristarkke

                      Belle ce fut la CUdL, Communauté Urbaine de Lille devenue depuis Lille Métropole…
                      Jamais la CUL comme à Lyon où c’était la COURLY…

            3. Stéphane B

              En parlant de Macron, avez-vous lu son nom de code donné par le service de sécurité ? Il s’agit de « Vega ». Or Vega dans le dessin animé « GOLDORAK » est le maître de l’univers et il veut conquérir la terre, ultime planète non conquise. Sauf qu’il prend une dérouillée.

                    1. Jacques Huse de Royaumont

                      A l’époque, on rêvait de sauver le monde en combattant, pas en surveillant la poubelle de son voisin.

  4. Calvin

    Ah, Ségolène Royal, la « Sylvain Durif » féminine de la politique française, la Royal Nervi aux phrases assassines paraplaquistes, le Dipóle bipolaire pire que celui qui a embrasé l’Australie, bref, la catastrophe industrielle personnifiée…
    Si elle n’était pas là, il aurait fallu l’inventer…. Enfin, je me comprends…

  5. Duff

    Royal est une anomalie qui explique bien des travers du pays… Le fait qu’elle ait pu être traîtée aussi sympatiquement par les médias depuis au moins 2006 aussi.

  6. sam player

    « Compte-tenu de la transparence inexistante qui préside aux auto-saisissements de ce Parquet et compte-tenu de son passé avec l’affaire Fillon, il est logique ou en tout cas assez peu hardi de voir cette nouvelle péripétie comme un nouvel avatar de la politisation de la justice. »

    Euh… un commentaire Major

    Un commentateur anonyme

    1. Higgins

      Comme dit notre hôte, ça lui pendait au nez depuis quelques temps. Gardons cependant en tête qu’il ne s’agit que d’une enquête préliminaire. Débouchera-t-elle sur quelque chose de plus croustillant ? À voir.
      Pour le PNF, deux hypothèses. Un, il agit sur ordre et reste un outil bien pratique pour museler les oppositions (cf Fillon). Sur ce point, je reste prudent bien que je pense que l’action sur ordre l’emporte légèrement. Je dis légèrement car àll’heure du net, il devient difficile d’agir silencieusement (cf Wikileaks) et s’il était fait état demain ou après-demain d’une collusion entre l’exécutif et le PNF, ce serait explosif. Deux, il agit car il y a matière à. Après tout, on ne peut pas exclure que des individus aient dénoncé l’impétrante qui n’a pas laissé que des bons souvenirs à certains de ses collaborateurs. Et puis, peut-être que le PNFsouhaite en plus redorer un blason passablement terni et affirmer ainsi une certaine indépendance.
      Dans les deux cas, je formule l’espoir qu’un coup d’arrêt ferme et définitif soit donné. Éolienne Impériale est loin d’être le seul nuisible du monde politique mais l’empêcher de nuire serait rendre un grand service à ce pays qui en a bien besoin’

      1. « Débouchera-t-elle ? »
        Ca dépendra de la volonté de Macron de la fusiller ou pas. Cette dinde peut servir à affaiblir les autres candidats potentiels contre lui et alors, la grosse affaire qui la fait exploser en vol sortira opportunément quelques mois avant les élections, pas maintenant.

        1. Dr Slump

          Oui c’est cousu de fil blanc. Mais à la différence de Fillon qui avait (malheureusement?) un peu de dignité, elle est capable de maintenir sa candidature et de continuer de batailler bec et ongles même avec 2 ou 3 grosses affaires sur le dos. C’est là que ce serait intéressant, ne serait-ce que pour le vaudeville politicien

      2. durru

        « s’il était fait état demain ou après-demain d’une collusion entre l’exécutif et le PNF, ce serait explosif »
        🙂 C’est beau de rêver 🙂

    2. Theo31

      La château a téléphoné. Le pederaste veut éviter l’eparpillement des voix à gauche pour ne pas se faire dezinguer au premier tour.

      Le bilan de Hollande était aussi le sien. Flamby a eu l’intelligence de ne pas être candidat.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Il faut au contraire éparpiller les voix à gauche, et surtout pas avoir quelqu’un qui les rassembleraient.
        Macron est passé au second tour avec 24% (de mémoire) en 2017. Il peut désormais compter sur nettement moins, sans doute 18-20 % au mieux. C’est peu. Il faut donc éparpiller à gauche pour être second derrière MLP, en espérant qu’aucun candidat un peu fédérateur ne vienne perturber ce fragile calcul. Le risque est à 2 niveaux : qu’un candidat de gauche lui vole la seconde place au premier tour et qu’un candidat suffisamment fédérateur (autre que MLP ou JLM, donc) n’émerge. Sa seule chance est donc de n’avoir aucune opposition réelle.

        1. MCA

          Vu l’empressement de l’individu à démolir et solder la France, il doit déjà savoir que ses jours sont comptés.

          On lui prête l’intention de jouer les prolongations mais son entreprise de démantèlement achevée, il n’est pas évident qu’il tienne à faire un autre mandat.

          1. theo31

            Au rythme où vont les choses, il ne finira pas son mandat. C’est la deux ou troisième fois que les cocus du macronisme ont voulu en découdre avec le mignon qui ne pourra plus jamais mettre le nez dehors tout seul sans risquer de se faire défoncer la tronche.

          2. Jacques Huse de Royaumont

            Il doit savoir que ses jours sont comptés ? Pas si sûr, la vanité et le narcissisme de l’impétrant sont tels qu’il s’aveugle lui-même. De ce point de vue, il est peut-être encore pire que son prédécesseur, ce qui n’est pas peu dire.

              1. Pierre 82

                J’ai un peu de mal avec ce Maxime Tandonnet, parfois cité ici. Certes, il a l’air d’écrire avec beaucoup de bon sens, mais je ne peux m’empêcher de penser aux deux épouvantables taches qui se trouvent dans son CV: énarque et haut fonctionnaire. Rien n’indique dans celui-ci qu’il aurait démissionné de la « haute fonction publique », ce qui signifie qu’il continue d’être grassement payé par celle-ci. Alors, méfiance… en tous les cas, ça reste très suspect. Mais peut-être que je me trompe… en savez-vous plus sur son compte?

          3. MCA

            Il semblerait que je ne sois pas le seul à le penser :

            L’HEURE DU BILAN
            69% des Français considèrent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022
            Selon un nouveau sondage de l’institut Elabe pour BFMTV, 69% des Français interrogés considèrent que le président de la République ne sera pas réélu lors de la future élection présidentielle de 2022.

  7. Jacques Huse de Royaumont

    Son palmarès en gestions ineptes et dépenses inconsidérées est éloquent, mais je me demande si chez elle le pire ne serait pas ailleurs. Grâce à son passage au ministère de la justice, on lui doit l’affaire d’Outreau. Suite à son séjour à l’écologie, on peut bénéficier d’une loi sur la transition écologique et donc la gabegie des éoliennes. Les conséquences des lois qu’elle a fait passer sont encore bien supérieures à l’argent publique qu’elle a dilapidé en direct. J’ai l’impression qu’on change d’échelle, l’unité de compte passant du million (par centaines) au milliard (par centaines aussi).
    Elle n’est pas une catastrophe industrielle, mais un cataclysme systémique.

    1. douar

      Non, c’était encore bien avant, lors de son passage à l’EN, elle avait affirmé haut et fort, qu’il fallait toujours croire en la parole des enfants.
      Et , si je me souviens bien, elle a toujours soutenu Marie-Christine Gryson-Dejenhansar, une des experts responsable du désastre judiciaire de Outreau.

      1. Opale

        Ce qui laisse à penser que lorsque l’on hésite sur quoi que ce soit, peu importe la thématique, on demande son avis à éolienne, et on fait l’exact contraire. Cqfd

  8. Gerldam

    Cette lamentable mérite-t-elle la considération de notre hôte? Je préfère la laisser là où elle demeurera à jamais: dans les poubelles de la micro-histoire.

    1. Calvin

      Certes, mais en ce cas, les poubelles de la micro-histoire sont portées au pinacle par la presse française. Et c’est là qu’est le drame.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          victime abandonnée par un amant menteur, qui la laisse seule avec les enfants.
          Ségolène, une Fantine 2.0.
          C’est sûr, on va y croire.

  9. Rick Enbacker

    Françoise Giroud disait que « La femme serait vraiment l’égale de l’homme le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente ».
    C’était prémonitoire.
    Ségolène, Marlène, Brune, Delphine, Anne, j’en passe et des pires, on n’a que l’embarras du choix aujourd’hui… Elles ont même fini par dépasser leurs confrères du genre 2

      1. P&C

        Bah, combien de gamines asservies par des lover boys dans ce plat pays ?
        L’amour de l’argent facile perd nombre de gamines… au moins les bordels de la ville ne doivent pas manquer de viande fraîche.

        En Belgique, de nouvelles techniques de dragues inspirées.
        https://www.youtube.com/watch?v=QuLHerNVPtA

        Remarque : rien que la coupe de cheveux du gars indique que c’est une blatte.

        Sinon, on peut acheter de la française de chnord pour pas cher en Belgique.

        1. BDC

          Euh … P&C stp, j’ai bien cherché mais je n’ai pas trouvé le rapport avec ma vidéo d’anti féministe … Toi non plus tu n’as pas réussi à lire les sous-titres ? 🙄

          1. P&C

            Il y a simplement une dichotomie entre le discours de cette antiféministe et le bon alloi de la salle, et la réalité vécue par pas mal de femmes aux pays bas.

      2. Jacques Huse de Royaumont

        Le problème, c’est que Marion ne semble pas avoir envie d’y aller. Elle aurait pourtant une réelle chance de gagner.

        1. P&C

          Le problème, c’est son nom : Le Pen est un repoussoir. Macron compte là dessus : face à un/une Le Pen, même une chèvre anémiée gagnerait.

          Mais vu la vitesse avec laquelle le pays part en vrille, y aura peut être même pas d’élection en 2022.

          Mode complot On
          C’est peut être le but ? Le Janco avait bien rappelé que, si pas de croissance, pas de démocratie.
          Et avant la révolution industrielle induite par les comustibles fossiles, la richesse venait presque totalement du capital foncier…
          Or il y a le méchant RCA, toussa…
          Rétablir le servage en confisquant le foncier… faire fermer leur gueules aux gueux. Ne même pas les compter dans le résultat des élections municipales. Cet amour pour la rente et le capital immobilier… tout est clair ! Macron veut une couronne, il vaut rétablir l’ancien régime et devenir sa majesté Macron 1er.

          Mode complot Off

        2. Le Gnôme

          En 2022, c’est douteux, il faut attendre que la tante se casse définitivement la gueule, ce qui arrivera forcément. A voir pour 2027.

        3. Pythagore

          Le ‘blème, c’est que si elle se présente, elle sera face à tantine. Elle ne pourrait se présenter avec une chance de réussite que si tantine se retire.
          Ensuite soit tantine réussit et elle pourra prendre la succession, soit tantine se plante et elle pourra prendre la succession.

          1. MCA

            Je me demande ce que ça donnerait avec tantine au pouvoir.

            qq1 a une idée?

            J’ai l’impression que le pire qui puisse arriver est Ségo face à MLP au second tour.

            Dans les deux cas c’est l’impasse.

            1. durru

              Parce que Macron (déjà) c’était pas l’impasse ? Il n’était pas perçu comme tel, certes, par bon nombre de bobos (j’allais écrire gogos), mais cela reste bien vrai. La suite nous l’a prouvé.
              Je dirais au contraire, arriver au second tour à devoir choisir entre peste et choléra de façon explicite (et pas avec des espoirs de « printemps » et autres billevesées) pourrait aider à ouvrir quelques yeux, qui sait…

            2. theo31

              qq1 a une idée?

              Elle devra envoyer l’armée rétablir l’ordre dès son élection. Ensuite législatives (si elles ont lieu) avec cohabitation assurée. Elle pourra s’assurer de la collaboration de Jean-Cul Mélenchiasse et Martinez pour soit-disant l’empêcher de nuire (Calvin copyright)

              Faudra pas traîner dans le coin à ce moment-là.

      3. Pythagore

        Y a pas à dire, l’intelligence, ca rend sexy 🙂 . Une sorte de Finky en blonde, qq part, j’ai l’impression que le message passe mieux ainsi.

        1. pl00tarke

          Du coup j’ai voulu en savoir plus sur cette dame, j’ai tapé « Eva hollande » dans Google… J’avais oublié qu’on a aussi une Eva en France… Eva Joly, la si mal nommée… J’ai failli recracher mon café.

          1. pl00tarke

            Caramba… Je me suis trompé, hollandaise, pas suédoise.
            Bon, tout ça, c’est pareil, c’est des blondes valkyries nordiques…

            Mais bon, mea culpa.

      4. Passim

        La mise en cause (évidemment fondée) du néo-féminisme misandre ne peut s’arrêter, comme elle le fait, à la critique de ses porte-parole. Il faut aller plus avant, et cibler ce qu’est la féminité « traditionnelle », celle des « parce que tu le vaux bien », si on ne veut pas que ce soient deux caricatures qui s’affrontent : celle des stupides concours de beauté et celle des activistes communautaires.

  10. Infraniouzes

    Fondation « Désir d’avenir pour la planète ». Type « fonds de donation ». Il est amusant de constater qua dans le maquis inextricable des différents types de fondations Mme Royal semble naviguer avec aisance. Et l’activité de son dernier bébé est aussi opaque que la fumée des feux en Australie. Mais elle est toujours là, frétillante d’impatience dans l’attente de la grande joute électorale de 2022. On peut croire qu’elle se servira largement de sa fondation comme machine de guerre pour satisfaire ses appétits électoraux, tout en frôlant l’illégalité avec aisance. Mais elle est bien conseillée et les inconscients qui sont montés dans le train piloté par la Royal devront faire très attention s’ils veulent garder leur crédibilité et leur réputation.

    1. Pheldge

      il ne manque pas de vieux chevaux de retour socialos, prêts à toutes les putasseries pour retrouver une sinécure … Et ils choisiront Ségo, plutôt que l’infâme Flamby à qui ils doivent leur chômage actuel !

  11. Mildred

    Ne vous en déplaise, ce qui est clair aussi c’est que madame Royal a le génie de savoir faire parler d’elle, et personne n’échappe à cette fatalité !
    Quant au Parquet financier, il n’aura pas trop de mal, sans doute, pour trouver une maison de couture qui aurait offert une robe ou un tailleur à la dame, ce qui règlerait définitivement son avenir politique. Il n’est que d’attendre.

    1. Pheldge

      ah, non, désolé, comme elle est de goche, elle ne peut pas être corrompue : avec elle c’est pour la Cause qu’on lui offre des robes et des tailleurs ! rien à voir !

  12. kekoresin

    Youhou! Je contacte Paulenpoi pour leur signifier que ma candidature d’ambassadeur des poules est plus que jamais d’actualité. A moi les balades en traîneau avec mes chaussons en peau de manchot. A moi les serviteurs zélés venant faire le ménage chez moi pendant leurs congés. A moi le homard et le caviar dédaigné par les forçats de la république.

    Mon premier discours rendra bien évidemment hommage à la reine encore décoiffée par la cérémonie de passation, cérémonie en privé qui lui laissera les yeux pochés et des paillettes blanches dans les cheveux. Les gens applaudiront à s’en décoller les ongles en pensant qu’elle est allée sauver Mike le cornu direct sur la banquise tiède.

    Ha Ségo, un fantasme pour certains hommes, un cauchemar pour d’autre!

    1. Pheldge

      « des paillettes blanches dans les cheveux … » tiens, t »as des pellicules maintenant ? 😉
      et welcome back, d’où que tu viennes …

      1. kekoresin

        Salut le gars des îles. Oui de retour et en forme !

        A ce propos, je passe au TASS après demain. Je pense que ça va ouiner grave avec ces connards. J’ai préparé un petit laïus sur le travail au noir au sein de la justice avec la complicité manifeste du ministère de tutelle. Je vous tiendrai au jus des résultats. A moi les fricassées de chatons communistes et les brochettes de d’eunuques à la rose !

  13. Sable29

    Après « désirs d’avenir » en 2017, « Désirs d’avenir pour la planète » son ONG (qui lui a permis d’aller se réchauffer au Sénégal , Togo Cameroun …) nous avons droit au lancement, ces jours-ci, de « Désirs de France, avenir de la planète » une association en vue des élections de 2022.
    Ségolène vous ne savez plus quoi inventer pour rester sur le devant de la scène. N’oubliez pas que c’est le public qui juge les histrions et qu’en 2022 nous serons encore nombreux à nous rappeler vos inepties et vos grandes envolées sur la planète. Cherchez vite une case avec éolienne en Afrique, vos amis vous attendent.

  14. Opale

    HS, mais vous allez rigoler de la dernière en date que j’ai apprise : une grande entreprise française colorée, dont le service marketing demande à ses techniciens web de faire une étude afin de confirmer (ou infirmer, on sait jamais) qu’un moteur de recherche est vraiment, mais vraiment utile sur un site marchand…. *soupir* Donc on claque du fric pour savoir si par hasard, on pourrait éviter d’en claquer, alors que tout le m9nde sait, in fine, qu’il faudra le claquer. Rings any Bell?

    1. Aristarkke

      Il semblerait que les emprunts à taux négatifs ne soient plus disponibles pour notre pays. Certes, les nouveaux taux sont très faibles mais positifs et rien n’indique que ces taux sont gravés dans le marbre pour toute l’année…

  15. Murps

    La Reine du Chabichou, ex-ambassadrice des pingouins possède une espèce d’aura particulière, une sorte de poisse économique et politique chevillée dans son adn. Un truc carrément surnaturel, c’est de la magie.

    Chapitre 1 : février 2014, S. Royal inaugure l’usine Oxalor
    Samedi dernier, sur la zone de la Plaine-du-Château à Lezay, la présidente de Région Ségolène Royal a inauguré l’unité de traitement et de valorisation des déchets ménagers Oxalor.
    La Région participe à hauteur de 450.000 € au capital de la société et intervient à hauteur de
2 millions d’euros en garantie d’emprunt : « J’ai toujours cru à ce projet, alors que j’étais opposée à l’installation d’un incinérateur dans le Marais poitevin, a déclaré la présidente. Aujourd’hui encore, il existe des réticences mais c’est bon signe : si c’était facile, ce serait curieux ». Ajoutant : « Un des plus performants en terme de volume de valorisation du déchet qui devient une matière première avec un coût de traitement fortement diminué, ce procédé touchera les gens au niveau du pouvoir d’achat et du bien-être.
    http://www.oxalor.com/fr-oxalor+lezay,+une+revolution+inauguration+officielle+de+l+usine+de+traitement+de+dechets+dans+les+deux+sevres.html

    Chapitre 2 : avril 2015, faillite d’Oxalor
    Les offres de reprise de la SEML ont été refusées par le tribunal de commerce. L’usine est définitivement arrêtée. Le passif est de 5 M€.

    https://dechets-infos.com/oxalor-lezay-arret-definitif-sans-reprise-496665.html

  16. kekoresin

    Une connexion adsl de base pour le moment ça suffit pour le blog donc super. Pour la fibre j’ai entamé des démarches rigolotes avec la communauté de commune, le département et la région. Bref, je commence un nouveau travail de sape moral avec les dindes de comptoir qui glougloutent entre l’ennui, la machine à café et les dessous de bureau du responsable mais pas coupable. Sur ce dernier point, cela représente pas moins de 99% du marché de la moquette épaisse, ceci pour satisfaire la recommandation express de la sécurité sociale du travail qui vise à éviter les problèmes de genoux et autres soucis d’usure prématurée de bas résille.

    1. Pythagore

      Pas sympa pour les femmes de ménages qui doivent après laver les tâches sur la moquette épaisse. Le carrelage serait, juridiquement parlant, un choix plus judicieux.

      1. kekoresin

        Le bon personnel soucieux de son avancement est prié de ne pas en mettre à côté et le règlement intérieur est clair sur l’interdiction de cracher dans les locaux.

  17. glot

    Des syndicalistes fascistes de CGT- energies, avec le soutien des dirigeants nationaux de la CGT, ont privé ce matin plus de 35 000 foyers d’électricité, en se livrant à un acte de malveillance sur une installation.
    Qu’attend donc, cette c… molle de Castaner, pour demander l’emprisonnement de Martinez, pour encouragements à des actions de sabotage ?.

    1. Dr Slump

      Tout ce qui provoque, entretient, ou cause de la violence sert l’état. CGT sert l’état, l’état s’en sert. Contre cette engeance de coco dopé à l’argent du contribuable, une seule attitude à avoir: foncer dans le tas, et se forcer un chemin à coup de mornifles et de ramponneaux. La salade de châtaignes, discrétos hors caméra, y’a que ça qui fait rentrer les idées claires dans ma tête!

    2. kekoresin

      Des fachos à la CGT ?!? Tu doit te tromper, eux c’est les gentils qui pensent aux générations futures dans une abnégation de faux eunuques à la porte du harem. Et puis merci de préciser « 35000 foyers d’usagers » qui est la dénomination exacte pour les bovins esclaves qui payent les largesses en se faisant élargir avec un sourire aussi niaiseux que crispé, entre adhésion et incompréhension.

      Comme disent les vendeurs d’infos, c’est étonnant la résilience dont fait montre la population française. En fait, on leur a tellement élargit les sphincters qu’ils ne savent plus si ce qui sort est gazeux, solide ou liquide !

        1. kekoresin

          Mais de rien ! Quand je vois la passivité des usagers face à ces cloportes, je les mets presque tous dans le même sac. Il est vrai cependant que certains arrivent à se rebeller mais c’est plutôt rare…

          1. Elie

            La meilleure façon de me rebeller, me concernant, c’est en me passant de leurs services : vivant en région parisienne, je n’ai pas eu besoin de voiture depuis mon permis, aujourd’hui je reprends des heures pour me remettre à niveau, et la prochaine étape c’est l’achat d’une voiture.

    3. Elie

      En me levant ce matin, j’ai cru que j’étais devenue aveugle. Et puis j’ai compris que c’était une coupure de courant.
      Moi j’aurais dit terroristes, plutôt que fascistes. Devraient être fichés S.

    4. theo31

      il y a un deal électoral entre la pute du château et celle de la CGT. Les nervis de Martinez font ce qu’ils veulent en échange du bon vote.

      Les connards de la RATP qui ont agressé et injurié leurs collègues qui voulaient bosser ne seront pas inquiétés ni de près ni de loin. .

    5. Elie

      J’ai cru que j’étais brusquement devenue aveugle, et puis finalement non, c’était « juste » du sabotage.
      Pas des fascistes, non : des terroristes !

  18. kekoresin

    Je vais mettre ma timidité de côté pour rentrer dans le technique messieurs pour vous expliquer que sous le bureau seule la tête est censée bouger. La position statique sur du carrelage devient pénible surtout sur l’administrateur de bons soins est en mode demi-molle en pensant à sa rombière. Pour les position plus acrobatiques un matériaux souple est également préférable. Dans mon bureau d’ambassadeur des poules, j’ai fait installer une peau d’ours polaire du plus bel effet et les genoux sont à l’abri des feux de ces sales moquettes synthétiques, que d’aucun chefaillon n’hésite pas à faire installer sans égards pour le petit personnel qui ramasse les stylos.

    Bonne année Al, toi aussi tu avais disparu ? Peg t’a enchaîné au radiateur avant d’avaler la clé et se barrer avec Pedro El Dildo ?

  19. Al

    Disparu est un bien grand mot, je pense plutôt à vacances, et non peg ne s’est pas barrée, heureusement car sinon qui ferait la lessive et le ménage.

    La peau de bête ds le bureau avale, s’est suce pets !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.