Truth : le nouveau média social de Trump sera-t-il utile ?

Ce qui devait arriver arriva : Trump décide de prendre le taureau des réseaux sociaux par les cornes (et de le retourner à son profit ?) en développant sa propre plateforme sociale sur laquelle il espère bien attirer le maximum de célébrités et « d’influenceurs »…

Le constat qui a poussé le précédent président américain à créer ainsi un concurrent direct des réseaux existants est résumé par une phrase simple, proférée par Trump lui-même : « Nous vivons dans un monde où les Taliban ont une énorme présence sur Twitter, alors que votre président américain favori a été réduit au silence. » Et si l’on peut arguer des raisons qui ont poussé Facebook ou Twitter à bannir le 45ème président américain, il n’en reste pas moins qu’effectivement, ce dernier n’a plus le droit de s’exprimer officiellement sur ces plateformes.

Partant de là, ce n’était qu’une question de temps avant que ce qui a toujours été un homme d’affaire très médiatique n’entreprenne de résoudre son problème d’une façon tonitruante. Le voilà donc lancé dans la mise en place d’un nouveau réseau concurrent, dont le nom serait « Truth Social » et qu’il espère lancer le mois prochain. Le financement ne devrait pas poser de problème au vu du succès de la levée de fonds, effectuée au travers d’une société spécialisée (SPAC) et qui a déclenché une véritable ruée de petits investisseurs pariant sur le succès de l’ex-président américain.

Officiellement, la plateforme sociale entend « se dresser contre la tyrannie de Big Tech » (selon les propres termes de Trump) ce qui pourrait se traduire de différentes façons ; on devra se contenter de juger sur pièce une fois la plateforme lancée et accessible.

Indépendamment du but affiché ou réel que cette plateforme se sera fixé, on doit se réjouir de cette nouvelle : l’arrivée d’une nouvelle plateforme apparaît en effet fort nécessaire dans le paysage médiatique et cyber-social actuel, notamment car il en va clairement de la pluralité réelle de l’expression des opinions sur internet.

Force est de constater que les réseaux sociaux font actuellement tout pour éliminer ce qui ne fait pas partie de l’opinion qu’ils entendent mettre en avant, qu’on appelle ça « politiquement correct » ou autre chose : les fameux « standards de la communauté » (sur Facebook ou Twitter) sont en effet un paravent pratique (et jamais clairement édicté) permettant d’éliminer tout échange, toute information ou opinion qui contrevient à la ligne éditoriale choisie par les équipes de ces plateformes, quoi qu’on puisse penser de cette ligne.

Du reste, il est bon de rappeler que l’élimination des opinions et des informations jugées incorrectes de ces plateformes est un droit dont disposent entièrement les propriétaires de ces outils informatiques : après tout, l’utilisateur qui ne paye pas (et est donc le réel produit de ces plateformes qui revendent les données à d’autres) n’a pas de droit spécifique de se plaindre de l’éventuel biais et des interdictions ou bannissements ainsi introduits. On sait donc que tous les réseaux sociaux chercheront à policer au maximum l’expérience de leurs utilisateurs, dans un sens qui n’a pas été choisi par ce dernier mais par les algorithmes de ces plateformes, eux-mêmes dessinés et paramétrés par des humains aux idéologies et aux opinions bien spécifiques.

Malgré tout, on pourra goûter à l’ironie du sort puisqu’au final, même les biais, pourtant algorithmiquement imposés, ne parviennent pas à camoufler une certaine réalité : malgré ses filtres et ses orientations politiques, Twitter semble ainsi « pencher à droite » (on pourra pouffer de cette « révélation »)…

Ici, on ne pourra s’empêcher de noter que ce sont des entreprises extérieures qui classent les éléments (tweets, informations politiques, politiciens, …) comme « de droite » ou « de gauche », ce qui rend déjà l’objectivité de ce classement débattable, mais surtout, l’idée ne semble pas effleurer Twitter (ou le rédacteur de l’article lié) que les individus sont maintenant majoritairement « à droite » ou, plus probablement, qu’on considère de plus en plus de choses comme à droite ce qui aurait été considéré comme de centre ou à gauche il y a encore quelques années, ceci tendant à prouver un biais un peu trop clairement à gauche des médias et de ceux qui, justement, établissent les critères et les jugements.

Autrement dit, malgré des algorithmes clairement en faveur de certaines thèses, malgré la suppression active (ou « cancel culture ») appliquée sur un nombre croissant d’intervenants de ces plateformes, l’analyse elle-même biaisée montre que les utilisateurs sont finalement bien moins à gauche que ces algorithmes et les politiques de suppression ne tentent de le faire croire.

Dans ce contexte, l’arrivée d’une nouvelle plateforme permettra de mesurer l’écart réel à la réalité : avec des algorithmes différents, des biais différents et, qui sait, une suppression d’intervenants différents, peut-être aura-t-on une image à peu près fidèle en agglomérant les données de Facebook, de Twitter et du futur « Truth Social » ?

Une autre raison de se réjouir de l’arrivée d’une nouvelle plateforme est l’aspect particulièrement étouffant des restrictions maintenant en vigueur sur les plateformes existantes qui ont, de fait, bien besoin d’une solide concurrence pour ramener un peu de bon sens dans leurs suppressions et interdictions de contenu souvent arbitraires (ou pour le dire moins gentiment, carrément idiotes).

Certains sujets sont en effet devenus impossibles à aborder, quelques mots suffisant à déclencher de l’urticaire des utilisateurs et des algorithmes :

crayola negro

Pire : certains contenus parfaitement licites, culturellement indispensables deviennent inaccessibles sur ces plateformes. C’est le cas des peintures présentes dans les musées de Vienne, dont certains présentant des nus célèbres, qui sont régulièrement bannis à tel point que ces musées ont été obligés d’ouvrir une page OnlyFans

On le comprend : oui, Trump va avoir « son » réseau et à tout bien y réfléchir, c’est tant mieux.

Ou bien il choisit la voie que les autres réseaux sociaux ont choisi, qui consiste à peser lourdement sur ce qu’on veut voir publié, quitte à obtenir un réseau social penchant nettement vers la droite conservatrice par exemple dans ce cas là. Dans cette hypothèse, ce sera le pendant des réseaux existants, et pourra être vu comme un simple rééquilibrage du paysage cyber-social global. Si l’on est vraiment ouvert à la liberté d’expression et qu’on souhaite vraiment le développement et l’argumentation de toutes les idées, rien que ceci est déjà souhaitable.

Mais Trump et son équipe peuvent aussi choisir au contraire de laisser ce réseau trouver sa propre orientation, en garantissant un ton et une liberté d’expression réelle, solide et totale. Là encore, ce serait une excellente chose qui permettrait peut-être à ce réseau de devenir une référence en la matière sur internet.

Enfin n’oublions pas qu’un médium, quel qu’il soit, reste un point de défaillance unique pour le producteur d’information qui ne peut pas tout miser sur ce genre de passerelles de diffusion. C’est une des raisons qui amènent à aider la concurrence de ces réseaux entre eux et, surtout, favoriser les médiums de diffusion non centralisés qui garantissent une véritable liberté d’expression.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires258

  1. Le Gnôme

    Là où il y a concurrence, il y a de la liberté. Les monopoles étouffent tout. D’aucuns vont râler parce que ça vient de Trump, mais l’idée est bonne.

    1. Ba

      Pourquoi vous parlez de monopole ? Quel rapport avec le sujet ?

      Ici on parle d’un domaine où le « marché » est libre. Il n’y a pas, jamais, de monopole sur un marché libre.
      Un monopole est toujours légal, ce qui est même une tautologie puisque la nécessité de légalité est précisément ce qui permet de caractériser/d’identifier le monopole.

      1. durru

        N’importe nawak !
        Monopole (selon Larousse) : Privilège (de droit ou de fait) dont dispose un individu, une entreprise ou un organisme public de fabriquer ou de vendre seul certains biens ou certains services à l’exclusion de tout concurrent.
        Remarquez le « de fait ».

          1. Aristarkke

            Pour moi, ils sont dominants, ce que l’on peut assimiler éventuellement à un quasi-monopole. Mais il est acquis que la position de FB s’érode au fil du temps, étant trouvé un peu « has been » par les djeunes…

          2. Aristarkke

            Gros titre de une chez Les Échos du jour : FB dans la tourmente pour trois raisons dont deux ci-après :
            – un deuxième employé se met à témoigner contre FB
            – la Justice s’intéresserait de très près à son rôle dans la prise du Capitole en Janvier 2020…
            Peut être que certains commencent à estimer que le vent va tourner?

    1. Caton

      C’est sur les RS que le latin est essentiel. De « abi pedicatum » à « vappa », en passant par le très utile « irrumator » et l’agricole « caepa cirrata », il y a largement de quoi insulter sans être censuré.
      Donc remplacez enc*lé par « lupatria » ou « irrumator », et tout se passera bien.

      1. Aristarkke

        Une insulte qui n’est pas dans la compréhension potentielle du destinataire, est finalement vaine, sauf si son but est surtout de soulager son émetteur.

        1. Yanka

          Hier sur YT un type dit de la merde à propos de Zemmour. J’interviens pour lui signaler des fautes d’orthographe, « assez mal vues quand on prétend torcher plus propre que soi ». Le type me demande de corriger ses fautes. Je crois qu’il ironise. Je les révèle donc et l’animal édite son post et se corrige, puis il rattaque sur le sujet avec toujours plus de merde et de fautes d’orthographe, et il m’invite à discuter avec lui, puisque je ne suis pas d’accord ! Un ahuri poli ! Jamais vu pareil oiseau ! D’ordinaire, quand j’attaque de biais et proprement, on m’agonit d’injures (et pas en latin) et on me lance des étrons, ambiance dans laquelle je suis très à l’aise et décontracté du… euh, de partout !.

          1. Pierre 82

            Je ne supporte pas l’insulte. Comme ces mecs insultants ne sont pas en face de moi, je me casse, et souvent même ,je me casse du blog, j’ai horreur des bistrots mal tenus…

  2. Stéphane B

    Je ne suis pas sur un réseau social, mais peut-être vais-je céder juste pour voir au début.
    Après, je me suis toujours demandé quel était le gain d’être sur un RS en tant que particulier et je ne le vois toujours pas.
    Qu’on y passe en spectateur, oui car de bonnes informations peuvent être glanées, mais qu’on y déballe sa malheureuse existence pour prétendre avoir une vie, c’est un narcissisme qui me dépasse.

    1. hub

      De ce point de vue FB a beaucoup changé, les jeunes de 20 à30 fréquentant moins, et n’utilisant la plateforme la plupart du temps que pour faire leur « publicité » professionnelle. Les moins de 20 ans désertent FB

    2. Un_meusien

      Le gain ? Y expectorer quelques dyphtongues ( trouvé chez Léon Bloy ces termes)
      C’est mon nouveau smartphone qui me proposa en l’activant  » voulez vous vous connecter sur Facebook avec votre numéro ? » J’y ai trouvé de lointaines connaissances ( d’il y a 45 ans, 2,nous étions au cm2.. Et d’autres, anciens camarades de travail.. Je fus ébahi de discuter par vidéo n’ayant que mon réseau mobile !)

      1. Pierre 82

        Je m’y suis mis pour les mêmes raisons il y a une douzaine d’années. Comme j’habite à presque 1000 kms du lieu de mon enfance, ça m’a fait bien plaisir de revoir quelques vieux potes perdus de vue depuis des décennies. Mais à parler franchement, au début on s’est revu une fois ou deux avec grand plaisir, et puis on se reperd de vue quand même. Loin des yeux, loin du cœur…
        J’ai quasiment viré tout le monde de mes amis FB quand j’ai commencé à constater qu’ils tombaient tous les uns après les autres dans les griffes du Léviathan depuis le début de la crise covid. Ça me démoralisait trop de contempler le désastre intellectuel, malgré mes quelques protestations et argumentations au début. C’est surtout depuis octobre 2020 que ça a dérapé…
        Je me suis coupé complètement des RS, sauf que j’ai gardé mon adresse pour Messangerer avec mes enfants, ce qui est et reste très commode…

        1. Pheldge

          idem, pour moi, sauf que vu que je partage des billets du Patron, de Mâame MP et quelques commentaires pertinents lus ici, mes connaissances me fuient ! quant à la famille, c’est pier encore 😀
          Par contre je suis quelques groupes, les climato-réalistes, et des groupes de guitare.

      1. zelectron

        @Lorelei, exact et ce, avec une pointe d’IA pour couronner le tout aux fins d’un harcèlement si intense que Truth risque d’être saturé avant même que d’avoir existé !

  3. Pythagore

    Fort intéressant l’article sur les algo de droite de twitter, si je comprends bien il s’agit en fait de « machine learning », voilà t’y pas donc que les ordi ont appris de travers, ih ih, c’est bête, l’ordi est d’esstrême drouâte.
    Je recopie un commentaire qui vaut son pesant de cacahuète, y’en a chez qui le concept gauche/droite n’a apparemment pas été bien compris:
    « Cela ne m’étonne pas en France, vu l’inexistence de la gauche dans le paysage médiatique. Ceci est très visiblement amplifié sur Twitter avec des extrêmes caricaturales, et des personnalités de droite qui occupe le reste du terrain. »

    1. PG

      Le commentaire est des plus impressionnants en effet.

      Je crois que j’ai trouvé le diagnostic : « Le terme « trouble cognitif » regroupe un ensemble de symptômes incluant la perte de mémoire, les sautes d’humeur et des difficultés à communiquer et à raisonner. Il existe de nombreux types de troubles cognitifs. Les plus courants sont la maladie d’Alzheimer et la démence vasculaire ».

      Il y a des gens qui vivent dans des mondes parallèles je vous jure.

    2. Pierre 82

      Et pourtant j’en connais des pelletées qui pensent la même chose.
      Que voulez-vous, quand on considère que Macron est un libéral, et que c’est à cause de ça qu’il n’y a rien qui va, on doit soit faire un rappel de définition, soit considérer qu’il n’y a plus rien à faire, que le malade est en stade terminal et qu’il n’y a plus rien à faire que d’attendre la fin. Ce que je fais de plus en plus,car l’impression de discuter avec des gens intellectuellement déjà décédés a fini par me décourager…

      1. durru

        C’est parce que, grâce aux efforts de l’extrême gauche (la vraie), aujourd’hui en France le terme « libéralisme » est synonyme de « capitalisme de connivence ». Et comme ce mode opératoire a réussi ces derniers temps à devenir la règle absolue à tous les (hauts) niveaux, c’est à peu près normal que les gens à qui on a expliqué, depuis 40 ans déjà, que c’est ça le libéralisme, le détestent. A voir absolument le « Daily de l’opinion » sur la chaîne de l’IDL où C. Gave parle du décès de Tapie, ses propos sont cinglants et d’une grande clarté.

        1. Citoyen

          S’agissant de Tapie, il se trouve, mais ça je le savais déjà, que C.Gave a exactement le même avis que moi. A savoir, un escroc, tout au long de son existence … Un simple constat lucide.

      2. Dr Slump

        C’est à dire que maintenant les médias et les rézosocio ont remplacé le savoir, l’instruction au sens classique du terme. Tu as une question tu n’as qu’à la googler, et c’est bon tu sais, c’est écrit dans wikipedia (qui s’avoue instrument de propagande démocrate), ou dans le compte de Kassovitz ou de Booba.

        Tous les sujets traités quotidiennement par les MSM, la politique, l’économie, la géopolitique, etc, constituent la base de l’opinion, on devrait plutôt dire du préjugé du citoyen lambda. Ce qui est une franche réussite du conglomérat politico-médiatique. Je ne sais plus qui parlait de fabrique du consentement, c’est un fait, et il est obtenu par la fabrique du préjugé.

      3. Theo31

        M. ce libéral dont la CGT, la grande mosquée de Paris et l’aberration avaient supplié de voter pour. Gros lol.

        Un gros con, ça ose tout.

  4. Jacques Huse de Royaumont

    J’attends de voir la réaction outrée des woke et la stratégie adoptée pour essayer de torpiller ce réseau. Les pressions sur les hébergeurs et fournisseurs d’accès ne vont sans doute pas manquer. Car il ne s’agit pas de dissuader l’utilisateur (après tout, c’est leur droit), mais d’empêcher de force son existence.

    1. Aristarkke

      Trump devrait éviter les services d’OVH, amha. Quand ce n’est pas un incendie qui le met en rade, c’est la femme de ménage qui a confondu l’interrupteur de la lumière avec celui général… 😛

      1. P&C

        ça leur apprendra à sous traiter la maintenance des locaux.
        Je parie qu’on trouvera encore dans cette histoire le mépris habituel des ingés pour le personnel subalterne.

    2. Citoyen

      « J’attends de voir la réaction outrée des woke »
      Ben, JHR, au sujet des woke, Poutine, qui regarde ça de loin avec un œil affuté, à un avis plutôt tranché qui peut décoiffer …, par les comparaisons qu’il propose …
      Sans prendre trop de détours, Vlad laisse entendre que pour lui, le wokisme ça pue !…
      Si c’est lui qui le dit … Et lui, il sait de quoi il parle … C’est que ça doit être vrai !…
      https://www.fdesouche.com/2021/10/24/vladimir-poutine-le-wokisme-est-pire-que-le-departement-dagitation-et-de-propagande-du-comite-central-du-parti-communiste-de-lunion-sovietique/
      De fait, il y a des chances que le réseau de Trump, crée quelques dérangements gastriques chez les woke …, mais c’est une bonne nouvelle …
      C’est un réseau qui attend les quelques 80 millions d’électeurs de Trump … Et probablement qu’il est crée pour leur fournir un lieu où ils pourront s’ébattre sans la censure woke …, ça promet de l’animation !

  5. Darklinux

    Messieurs , je vais calmer vos ardeurs : les employés de Trump , qui ont pris le code source de Mastodon ( un équivalent open source de twitter , risque un procès , car ils n ‘ont pas renversé ce meme code soude source à la communauté , car la licence d ‘ utilisation est la GPL ( voir wikipédia ) . Donc sot les employés fautifs plies , soit c ‘est le procès de bon droit des créateurs de Mastodon

    1. Higgins

      Pour le moment, je ne vois aucune raison pour qu’il s’embarque dans une telle aventure. Ça roule plutôt bien pour lui. L’agressivité qu’il rencontre sur plein de RS joue plutôt en sa faveur. Quant aux politocards, il va falloir qu’ils trouvent d’autres biais pour le mettre à mal que de parler de « baite » immonde et autres billevesées à son encontre surtout que Z., contrairement à ce qu’on voudrait nous faire croire, n’appartient pas à l’extrême-droite même si sa rhétorique anti-immigration le laisse penser. Sa dernière sortie sur l’absurde politique de sécurité routière suivie le démontre. Il continue de jouer avec les blancs.

          1. Aristarkke

            Vu chez Tw…
            Aussi sec, le choeur stipendié des pleureuses s’est répandu en commentaires genre le petit Gengis Khan routier par tous les morts qui vont s’ensuivre en raison des tombereaux d’accidents à suivre…
            Pas à dire, mais il dérange la fourmilière bien pensante…

            1. pabizou

              Ce qui les emmerde sans doute le plus c’est qu’il n’est jamais là où il l’attende . A chaque fois leur tête fait plaisir à voir…

                1. Citoyen

                  Par contre sur le 90, ce n’est qu’une petite bobinette qu’il a largué.
                  Il aurait dû taper un peu plus fort, en se souvenant que Sarko, en son temps, s’est fait sortir pour le racket à 90 …

              1. Pierre 82

                En plus, rien que pour ça, je voterais pour lui, même si je ne crois guère plus à ses promesses qu’aux promesses de n’importe qui d’autre. C’est de nature à me faire me déplacer aux urnes, si toutefois les non-vaccinés ont encore le droit de vote à ce moment-là…

      1. MCA

        D’ailleurs c’est très intéressant de visionner l’interview GJ RTL que j’ai posté dans le billet précédent.

        Seul face à 4 journalistes qui se marchent sur les pieds à celui qui l’agressera le premier, il les retourne tous comme des crêpes; c’est un chat qui retombe toujours sur ses pattes et griffe au passage.

        Pour ceux qui aiment les jouxtes oratoires, c’est jouissif au possible.

        Je suis avide de le voir affronter en face à face le Mozart de la finance, pas sûr que ce dernier s’en sorte aussi facilement car l’animal est retors.

        Qu’en sera-t-il s’il accède au pouvoir? on ne peut préjuger mais pour le moment m’est avis qu’il commence à poser de sérieux problèmes tant il n’hésite pas à mettre les pieds dans le plat et pose les vraies questions qui dérangent.

        Et je suis curieux de voir comment cette bande de tordus va s’y prendre pour le torpiller.

        Comme il fait beaucoup d’audience les médias se battent pour lui tendre le micro, ce qui est excellent car il les met face à leurs contradictions :

        D’un côté il faudrait le faire taire pour qu’il disparaisse des radars politiques et d’un autre côté en l’invitant ils font exploser l’audimat à tous les coups et les recettes qui vont avec.

        En tous les cas, même s’il échoue sur la ligne d’arrivée il aura été un as pour la campagne de promotion pour ses bouquins.

        Chapeau l’artiste !

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Oui, ses statistiques de vente sont un chouia plus hautes que celles de MS dont le dernier opus s’est vendu à … 64 exemplaires.

          1. Aristarkke

            Est-on sûr que les 64 exemplaires ne sont pas tout bonnement ceux du service des critiques/journalistes et des familiers de l’auteur???
            Pour des gens censés bosser à plein temps au service des Grançais, réussir à caser l’écriture d’un bouquin, ce doit être coton ou finalement…pas…

            1. Yanka

              Non, les services de presse et les bouquins à disposition de l’auteur sont bien plus nombreux, et d’ailleurs gratuits. C’est 64 bouquins vendus. Le Goncourt semble compromis !

            2. Citoyen

              Non, c’est le micron qui les a acheté en douce, pour éviter un suicide au ministère … ça la foutrait mal, un peu avant les élections …

    2. Stephane B

      En parlant de Z, un fait divers chez Theo. De quoi donner encore plus envie de voter pour lui (s’il se présente bien sûr)
      https:/ /www.ladepeche.fr/2021/10/25/toulouse-vive-macron-on-veut-pas-zemmour-nous-des-militants-de-generation-zemmour-agresses-dans-la-rue-9889683.php

  6. PG

    Je suis curieux de savoir quel a été son choix pour l’hébergement de ses serveurs. L’exemple de Parler est encore bien présent dans toutes les mémoires (enfin, je veux dire dans toutes les mémoires encore en état de marche), j’imagine qu’il y a eu percolation intense pour trouver la parade. S’il a été contraint de se faire héberger en Russie, je sens qu’on n’est pas prêt de cesser de rire. Il va y avoir des crises d’apoplexie en masse chez nos amis wokes.

      1. MadeInCH

        Oui.
        Basé sur du code Mastodon, lui aussi. Assez distribué. Plus difficile à couper.
        Pour ce que j’en ai compris.
        AMHA, les informaticiens de Trump auraient dû faire un fork de GAB. ça aurait été du gagnant-gagnant

      1. Aristarkke

        Superbe!
        Mais ils doivent avoir de la concurrence depuis le temps, vu tous les ressortissants d’Europe de l’Est qui traînent en IDF.
        Tous les chemins (de câbles) mènent aux Roms…

  7. Aristarkke

    « un paravent pratique (et jamais clairement édicté) »
    Comme moult règles fiscales permettant ainsi au fisc de s’aménager des ouvertures de contestation sur mesure.
    N’oublions pas que profiter d’une faille dans les textes fiscaux ou d’une optimisation basée sur lesdits textes est devenu un délit justifiant du contentieux

  8. Higgins

    C’est comme sur Linkedin. Depuis environ un mois s’amoncelle sur ce site prétendument professionnel un certain nombre de messages en provenance du camp des vaccinologues qui s’élèvent contre la chasse aux sorcières et les interdits qui leur serait faite par des anti-vax dénués de tout scrupule, cela va sans dire. On retrouve toujours les mêmes noms derrière ces messages. J’ai personnellement plutôt le sentiment d’appartenir au camp des injuriés (je crois même me souvenir que des personnalités politiques ou médiatiques ont traité les anti-vax/anti-pass de salaud et autres joyeusetés) et que des chercheurs de premier plan sont régulièrement trainées dans la boue parce que contestant, scientifiquement, la doxa officielle.
    Il semblerait qu’en Macronie, tout ne se passe pas aussi bien que les journalopes officiels le prétendent. Par exemple, j’ai appris hier d’une personne bien informée qu’au SDIS 44, près de la moitié du personnel refuserait de se soumettre au diktat du vaccin. Ça fait quand même pas mal de monde, non?

    1. Pythagore

      Article sur CP ce matin, sondage sur linkedin « Que pensez-vous de la semaine de 32 heures ? ». Je vous laisse découvrir le résultat. On se demande si il s’agit d’un réseau de pro du privé.
      https:/ /www.contrepoints.org/2021/10/23/409329-les-32-heures-97-des-gens-ont-des-reflexes-illiberaux

      1. durru

        Comme de plus en plus souvent sur CP ces derniers temps, je trouve l’interprétation du sondage largement biaisée. Ceux qui répondent clairement non sont tous mis dans le même sac qui accepte le système étatique, quand bien même personne ne sait rien des raisons de leur opposition (sauf les quelques hurluberlus qui se sont mis à mettre un commentaire, éventuellement).
        D’autant plus que cela ne change pas grand chose au constat final, qui donne 70% de bons gros étatistes sur LinkedIn…
        Et toujours en parlant de CP, j’ai eu ce week-end la désagréable surprise de constater que même des auteurs généralement potables, comme Simone Wapler ou Nathalie MP, arrivent à tomber dans le piège de l’analyse facile et, du coup, bien à côté de la plaque. De plus en plus, CP prend le chemin général de ce pays. Quand on croit avoir touché le fond, on creuse encore…

        1. Gerldam

          Sans compter qu’après certains commentaires étayés sur l’absence de RCA, je me suis fait censuré définitivement de CP.
          Elle est pas belle la liberté d’expression!

          1. Sabalsace

            Moi de même, idem un 2e compte ouvert dans la foulée. Et un 3e compte ouvert pourtant sur un hébergeur mail sans lien avec les autres, a été identifié par je ne sais quel miracle étant le mien, et le premier commentaire n’a même pas paru.
            Dommage, j’aimais bien Contrepoints, mais là … Fini.

              1. Sabalsace

                Non, le 1er depuis chez moi, le 2e depuis chez un ami, le 3e depuis mon travail. Et le tout sans être connecté à un compte google …

                  1. Sabalsace

                    @MCA non, appareil différent à chaque fois; PC chez moi, PC chez l’ami, PC du travail.
                    Il n’y a que le VPN que je n’ai pas encore essayé.

          2. Aristarkke

            Même situation et depuis un bail chez CP…
            En revanche, on trouve tout un lot de dépandeurs d’andouilles qui valent le déplacement quand on recherche de l’étatolâtrie chimiquement pure qui débattent et s’ébattent sans frein qu’il y a de quoi être gêné pour l’affichage libéral de CP.

        2. Aristarkke

          Toi, tu as gardé (en travers) le souvenir du « mirifique » article de CP sur la huitième merveille du monde, i.e. les autoroutes grançaises…
          😈

          1. durru

            Si seulement…
            Mon désamour a commencé bien avant, et le souci c’est que je ne suis pas du genre à garder ma langue dans ma poche. Du coup, je leur ai écrit avant de prendre toute décision hâtive. Mal m’en a pris… j’ai reçu des réponses encore plus désolantes que les articles que je fustigeais (ou leur absence, dans un cas précis).
            Mais bon, faut pas réveiller le Sam qui dort, n’est-ce pas ? 😀

    2. taisson

      Linkedin est un temple de la bienpensance !
      Qui n’ a été créé que pour ça ..Essayer de se faire bien voir par des gens que l’on ne connaît pas vraiment, pour espérer un jour être mieux accueilli dans une recherche de job…
      Il faut donc y étaler des critères « à la mode » !
      Avoir les diplômes à la mode ne suffit pas, il faut aussi laisser penser que l’on fait partie du camp du bien.
      J’y ait vu de jeunes requins aux dents affutées parler abondamment de leurs rêves d’actions humanitaires..
      La chasse aux anti vax, aux climato-sceptiques, et autres « extrême droite » y est ouverte, rarement directement, mais par des propos sournois…
      Bref ce RS est un outil ou il faut démontrer sa compatibilité bien lisse, et s’y faire « bien voir »…Et ne jamais laisser passer une opinion un peu différente de celle du troupeau des gentils cadres arrivistes !
      On peu s’en servir pour sa carrière,mais surtout ne pas croire ce qui s’y raconte !

    3. Citoyen

       » Ça fait quand même pas mal de monde, non?  »
      Ben, Major, il serait bon de préciser que le SDIS 44, ça fait environ 5000 personnes !…(j’ai vérifié)
      Alors oui, « près de la moitié du personnel », ça fait du monde …

  9. durru

    Je trouve un peu dommage de ne pas avoir évoqué la section 230 derrière laquelle ces mêmes réseaux sociaux se cachent pour ne pas être tenus responsables des contenus qu’ils publient, quand ils sont devenus clairement des éditeurs.
    Certes, on ne leur conteste pas le droit de filtrer ce qui est publié sur leurs supports, mais dans ce cas ils sont des éditeurs et pas des simples intermédiaires.
    La duplicité est flagrante…

    1. Higgins

      Le problème vient du poids qu’ils pèsent désormais dans la vie publique et politiques. C’est un peu comme si dans la presse, deux titres assez voisins sur le fond, trustaient de manière étouffante les premières places (style 5 millions de diffusion quotidienne versus des tirages qui ne dépasseraient pas 300 000 exemplaires) et qui, de ce fait, donneraient le la de toute la dimension politique. On n’en est pas forcément très loin par bien des aspects mais les ilots de résistance sont nombreux et assez efficaces. Le monopole a du mal à prendre.
      Si on prend le cas du Donald, il est quand même ahurissant de penser que le chef de l’état de la plus grande puissance mondiale s’est vu interdire d’expression (Twitter et Facebook). Certes, un hébergeur reste maître a priori de son contenu mais, au- delà des solutions qu’on voudrait ou souhaiterait voir appliquer, il y a là un vrai problème qui dépasse de loin ce principe. J’ose espérer que cette nouvelle plate-forme ne tombera pas dans ce piège et qu’elle saura préserver, en matière de liberté d’expression, la chèvre et le chou.

    2. Yanka

      « La duplicité est flagrante… »

      À ce degré-là, ce n’est plus de la duplicité. C’est un bon gros foutage de gueule. Qui aura forcément des conséquences un jour prochain, parce que la censure au scalpel, passe encore, mais à la hache et à la tronçonneuse, ça devient voyant.

  10. Mo’ Truckin’

    HS.

    À propos de vérité, il me tient particulièrement à cœur aujourd’hui de donner de la visibilité à un sujet hautement tabou et dangereux (à maints égards) à l’occasion de la sortie du documentaire exceptionnel de Karl Zéro hier sur YT.
    Je veux parler de la pédophilie, de la pédocriminalité et du pédo-satanisme.

      1. Dr Slump

        La disparition d’enfants est un phénomène quantifié par la police, et l’importance de la pédo-criminalité est observable par la quantité de photos et vidéos partagés sur des réseaux discrets web ou non, et le nombre d’affaires rapidement étouffées, toujours sous les mêmes lamentables arguments de type « soucoupe volante et terre creuse ».
        Quant aux satanistes, ils existent, de la même façon que les pervers et les sadiques existent, en minorité, mais réelle et quantifiable.
        Avant, quand j’étais gamin, on ne croyait pas aux tueurs en série, ce n’était que racontars, fantasme et cinéma, et on en est encore là concernant les réseaux pédocriminels. Pourtant, la traite des blanches existe bien. Des réseaux criminels kidnappent des femmes et les forcent à la prostitution. Pourquoi cela n’existerait-il pas pour les enfants? Qu’est-ce que cela a de si impensable, quand on sait toutes les horreurs dont les humains sont déjà capables?

        Je ne suis pas en train de dire que nous sommes gouvernés par un réseau mondial de pédo-satanistes, mais pourquoi le sujet est-il toujours aussitôt étouffé sous cette chape de plomb ? Pourquoi mener une vache à l’abattoir provoque tellement plus de hurlements outragés que le viol ou le meurtre d’un gamin ?

          1. Dr Slump

            Bon, Epstein il est clamsé. C’est commode, mais pourquoi n’entend-on plus du tout parler de sa gonzesse ? Pourquoi un tel silence radio ? J’ai l’impression que la bite de Griveaux a fait plus de bruit que cette affaire.

            L’affaire Outreaux, l’exemple même de la grosse affaire qui fait psschiiit. Tout va bien, dormez braves gens, vous apprenez tous à vos enfants à ne pas parler aux inconnus, mais en cette ère hyper-connectée, les réseaux pédophiles n’existent pas. A la limite, c’et plus sensé de chasser les soucoupes volantes, vu qu’il y a même des militaires du Pentagone qui en parlent.

        1. Yanka

           » …mais pourquoi le sujet est-il toujours aussitôt étouffé sous cette chape de plomb ? »

          Parce qu’il n’y a pas de sujet, du moins pas de cette taille, de cette ampleur. Ces théories des réseaux pédophiles ont pourri l’enquête sur l’affaire Dutroux. Le procureur Bourlet avait vidé cet abcès après mille et une vérifications : un délire. Du temps et des enquêteurs avaient été dépensés en pure perte pour vérifier les allégations des dingues.

          On n’est jamais parvenu à me faire comprendre par quel miracle les élites seraient ou deviendraient pédophiles. Soit elles le sont dès le départ et deviennent élites pour avoir du « matos », soit elles le deviennent chemin accompli — mais par quelle astuce ? T’arrives au pouvoir, tu deviens pédo ! Tu t’installes à ton bureau de Premier secrétaire du ministère des Bidets, Robinets et Siphons, un type à lunettes noires, pardessus mastic, Borsalino sur l’œil et pangolin en laisse entre et jette sur ton bureau un catalogue avec des gosses nus dans des poses suggestives et tu fais : « Ah ouais… hm… pas mal ! J’en rêvais ! Le p’tit blond, là, avec son petit cul en pomme d’amour… il me tente ! 6 ans ? Woaw ! »

          Grotesque ! Il existe évidemment des prédateurs, petits et grands. Mais ces histoires de réseaux où grouilleraient les puissants, je n’y crois pas. Même Epstein. On parle de jeunes filles, pas d’enfants. La pédophilie concerne les enfants, soit des êtres impubères, en dessous de 12 ans. Au-dessus, c’est de l’éphébophilie.

          Quant au satanisme… Soyons sérieux !

          « … la quantité de photos et vidéos partagés sur des réseaux discrets web »

          Je demande à voir ! On parle beaucoup de ce loup, mais on n’en voit jamais la queue. Cette obsession de la pédophilie chez certains relève du fantasme, comme on a pu le voir avec pas mal de « chasseurs de pédophiles » pris la main dans des culottes petit Bateau suite à l’affaire Dutroux, comme Marcel Vervloesem ou l’avocat même d’une des familles des victimes (Victor Hissel, qui paradait écumant sa haine des pédophiles sur les plateaux, et qui était fortement intéressé par la pédopornographie) !

          Je n’ai pas oublié ces malfaisants ! Je veux bien que nous sommes gouvernés par des ordures, des cyniques et tout ce qu’on voudra, mais que ce joli monde se tape de gosses à tire-larigot, non. Ce n’est pas que je ne veux pas y croire, c’est que je trouve ça grotesque.

          https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Vervloesem

          1. Pierre 82

            Il est tout à fait possible qu’il n’y ait pas plus de pervers chez les « puissants de ce monde » que dans la population générale (je ne parle pas que des pédophiles, mais de tous ceux qui sont intéressés en général par des trucs chelous avec des gens de tous âges) . L’hypothèse est au moins conservatoire. Je pense néanmoins que la recherche de pouvoir de ces personnages, et leur niveau d’empathie souvent réduite à la portion congrue dans ces professions où la seule manière de progresser est d’écraser tout ce qui se trouve sur son chemin, serait plutôt des facteurs aggravants, mais admettons qu’il n’y en ait pas plus.
            La grosse différence entre ces gens et le vulgum pecus, c’est qu »ils ont tous plus ou moins des trucs à se reprocher (corruption au sens large), et comme dit, ils se tiennent par la barbichette dans un milieu qui est corrompu jusqu’à l’os.
            Je saute donc le pas, et j’imagine que s’il se trouve des pédophiles (ou borderline, voire très borderline) dans ces milieux, il me semble assez logique qu’ils auront tendance à ne pas ébruiter, car toute affaire pourrait entraîner des conséquences néfastes même pour ceux qui n’ont rien à voir dans ces histoires.
            On l’a bien vu, précisément, avec l’affaire Epstein. Vu le nombre de politiciens pris en photo avec lui et leurs embarras pour se justifier, il est évident que s’ils avaient pu éviter que ça sorte dans la presse, ils l’auraient fait avec une unanimité touchante pour tout camoufler. On retrouve dans ces milieux de nombreux consommateurs de prostitution ordinaire, et je ne doute pas que ceux qui ont été invités dans « l’île de Epstein », même s’ils n’y sont pas allé pour jouer de la guitare, ni faire du point de croix, mais même si leur occupation sur place était avec des personnes majeures (tout à fait légal, à défaut d’être moral) on comprend que tous ces invités n’aient pas trop envie que ça se sache.

            Un type comme DSK, qui avait quand même des comportements assez pathologiques, a été couvert par le tout-Paris journalistique qui savait très bien que ce type était un grand malade.
            Bref, il n’est pas nécessaire de se référer à un complot pédo-sataniste pour comprendre qu’ils se protègent bien entre eux, et que des complicités tacites peuvent se mettre en place jusqu’à des niveaux assez spectaculaires. J’applique à ce raisonnement le principe du rasoir d’Ockham, et ce n’est pas parce qu’il y a un pourcentage faible de pédophiles qu’ils n’auraient aucune raison de les protéger. Après tout, ce type de comportement a été identique dans l’Église catholique. « Ne pas faire de vagues »

            1. Yanka

              Les mœurs, vous savez… Mais la pédophilie, c’est criminel, et c’est assez insupportable d’imaginer… Je ne parle pas de touche-pipi et de câlins avec Tonton (ou Tata). Je parle du sexe avec des enfants. Maintenant, qu’une chose soit affreuse ne signifie pas qu’elle soit monnaie courante chez les élites. Vous imaginez le nombre de personnes que prendrait la mise en place et l’entretien d’un tel réseau ? Les risques pris, et n’importe quel membre pourrait faire chanter un autre ? Vous imaginez des pères d’enfants rentrant chez eux le soir après avoir passé l’après-midi à forniquer avec un bambin ? Comment vivre avec cette idée ? Comment ne pas être tourmenté ? Et le gars qui sait qu’untel, untel et untel savent aussi ? Une épée de Damoclès en forme de 15 ou 20 ans sous les verrous en permanence au-dessus de la tête, ça me paraît bien difficile. La théorie des réseaux dans l’affaire Dutroux a été démontée, après avoir occupé les enquêteurs en pure perte des semaines durant. Dutroux était bien un prédateur isolé, d’ailleurs en fait plutôt amateur de jeunes filles, on en a déjà parlé. Fourniret, un monstre, mais solitaire aussi. À ma connaissance, on n’a jamais démantelé un vrai réseau de pédophiles. Outreau, c’était outré. Y avait des trucs, pas mal sordides, mais en famille (c’est pas une excuse, j’entends bien). Nous parlons ici d’enfants enlevés en vue d’alimenter un réseau. Non, pour moi, le problème à s’occuper, c’est l’accès trop facile des enfants à la pornographie. Ça, c’est pas du fantasme. Je suis loin d’être bégueule, mais la pornographie c’est moche, c’est violent, et un enfant n’a pas à être exposé à ça. Ce n’est pas une question de nudité, mais de fornication, et pire. Il me semble qu’un gosse exposé à la pornographie sera d’autant plus enclin à accepter qu’un adulte le touche, voire à chercher ce contact, pour faire aussi ce qu’il a vu. Je me souviens d’histoires pas jolies qu’on m’avait racontées au Québec, de gamines ayant un « fuck friend » à 10-11-12 ans ! La cause ? Exposition précoce à la pornographie, ce fléau.

              1. Pierre 82

                Je ne dis pas autre chose. J’ajoute seulement que dans les milieux du pouvoir, je pense qu’il y a une omerta de fait. On ne parle pas de complicité, on parle de gars qui préfèrent la fermer parce que ça pourrait lui retomber dessus si on apprenait qu’il était pote avec un pédophile.

                Par contre, je crains que vous ne sous-estimiez tout ce qui est borderline. La pédophilie strict sensu, c’est du sexe avec des enfants, mais il y a tous les cas borderline, qui sont dégueulasses également… une gamine, à 13 ans, peut avoir les attributs d’une jeune fille, ça n’empêche qu’un vieux salace qui la tripote et plus, sans affinités, mériterait -a minima- qu’on commence par le castrer, sans présumer de la manière dont il devra rendre des comptes par la suite.
                Je me souviens avoir été plusieurs fois, pour le boulot, en Thaïlande, il y a quelques décennies. Je prenais l’avion à Francfort, et je peux vous dire que je voyais embarquer ce que j’ai vu de pire dans l’espèce humaine, des gros Allemands suant et ravis des « vacances » qu’ils se payaient. Et sur place, le spectacle de ces vieux dégueulasses qui se promenaient main dans la main avec des (très très) jeunes filles, disons 14 – 15 ans, était à gerber. Dix ans plus tôt, j’ai été quelques fois à Manille, et je voyais même encore pire, car là, c’était carrément des enfants de 7-10 ans. A dégueuler.

                1. Pierre 82

                  Quant à ce que vous dites à propos de la pornographie, vous avez hélas 100 fois raison – un fléau chez les enfants. Il n’y a qu’une méthode pour contrer: que les parents maintiennent un contact et une écoute constante à ce à quoi leurs enfants sont exposés.
                  Il me semble que la situation s’est considérablement empirée ces quinze dernières années, mais déjà quand mes enfants étaient pré-ados et ados, ils étaient exposés plus ou moins (et encore, on ne savait pas tout). Qu’ils sachent en tous cas que ce qu’on voit dans ces vidéos n’a rien à voir avec la réalité, c’était surtout là-dessus qu’on insistait…

                  1. Pheldge

                    « ce qu’on voit dans ces vidéos n’a rien à voir avec la réalité … » oserai-je un avis plus circonstancié ? Jacquie & Michel par exemple ce sont souvent des amatrices en mal de sensations et de découvertes, après, le sexe c’est plutôt animal …

                2. Yanka

                  Manille… C’est là que se rendait, je crois, Matzneff pour niquer des gamins, car c’était apparemment plus ou moins sinon permis, toléré. Problème : si un pays « permet » ce que vous ne pouvez pas faire dans le vôtre sans filer en taule fissa, vous êtes punissable chez vous ? Je pense que maintenant, oui, mais pas dans les années 60-70, raison pour laquelle certains se rendaient aux Philippines ou peut-être en Thaïlande ou jadis au Maroc pour les homos. Un musulman adulte qui épouse une fillette, j’entends bien que ce n’est pas vraiment de la pédophilie, mais s’il vient en France avec son épouse mineure ? Quid ? Le consensus pour punir ces pratiques (la pédophilie) est assez récent. Et de la tolérance ou de l’indifférence on est passé à l’intolérance, avec un côté obsessionnel et puritain qui ne sent pas non plus franchement bon (les puritains s’interdisent de penser à des trucs, et le truc tourne dans le fond, puis surgit un jour fatalement, sous la pression ; il est sain de laisser la bride courte aux fantaisies de l’imagination, pour éviter le refoulement ; pour le dire crûment : si ça te démange et que tu n’a pas de meuf sous la main pour assouvir ta pulsion, branle-toi, au lieu de faire le farouche à cause de Jésus qui t’observe, du Prophète ou je ne sais quel Bouddah pudibond ! Les plus vicieux sont souvent les plus obsédés de pureté.). Un type en Belgique avait été condamné à deux ans de prison ferme pour avoir demandé un bisou sur la bouche à la petite-fille de sa compagne qu’il avait aidée à faire un truc ou l’autre (des impressions de dessins, je crois). Inévitablement la gamine a parlé, et le type est filé en taule. Deux ans pour un bisou ?! Il n’avait pas à faire ça, mais enfin, faut pas non plus exagérer. Il avait peut-être, voire déjà, sans doute, un sursis pour une affaire de ce type. L’article ne le disait pas. Y a des mecs alcoolisés à donf qui tuent au volant et qui ne font pas 6 mois de prison ! Je pense qu’il y a moins de pédophilie aujourd’hui que jadis, car la promiscuité est moindre dans les familles ; par contre, la pornographie… (et la pédopornographie sans doute, mais je ne suis pas informé sur cet univers et ne tiens pas trop à l’être).

              2. Theo31

                Essaie donc d’organiser une prévention des actes commis sur les enfants dans une école. Tous les directeurs refuseront au motif que ça n’existe pas dans leur établissement et que ça leur ferait une mauvaise publicité.

                Va ensuite dans un commissariat évoquer ce genre d’affaires. Ça occupe beaucoup de dossiers.

                Ces affaires sordides touchent en fait en moyenne un enfant par classe.

    1. Higgins

      C’est l’avis argumenté et documenté de maître Brusa sur le vaccin et le passe. La nasse est, semble-t-il , très poreuse. Je vous invite à l’écouter.

  11. Gerldam

    S’il y a bien un sujet qui donne de l’urticaire à tous ces RS, c’est de nier la nécessité d’une quelconque « transition énergétique » au motif que le CO2 est le gaz de la vie et n’a quasiment aucun effet sur le climat de la planète.
    Jdis, on recevait une bordée d’injures. Aujourd’hui, c’est cendure immédiate et -souvent- définitive.

    1. P&C

      Vu tout le barrouf sur le prix du gaz et les cris d’orfraie de nos oints du seigneur devant la nécessité de quémander des surplus à Vlad, la transition énergétique est loin d’être inutile.

      1. pabizou

        Aussi utile que de rajouter du socialisme quand le socialisme n’a pas marché? Ou une 3eme dose d’un vaccin qui ne fonctionne pas? C’est le sabordage, pour des raisons politiciennes, du nucléaire qui permet de pourrir l’approvisionnement avec des ER intermittentes non contrôlables donc …c’est la faute à Poutine . TGCM .

        1. P&C

          En gros, oui. Poutine a bon dos.
          Sauf que la géologie est têtue : il a du gaz à vendre, nous non. Et les chinois mettent plus de thune sur la table.
          Quant aux centrales nukes pourries pour mettre des moulins à vent 2.0 et faire plaisir aux cadres écolos urbains qui n’ont jamais fait de physique de leur vie, c’est là encore une clownerie qui nous coutera cher.

          1. Aristarkke

            Sans parler des véhicules électriques à alimenter (la question du volume de courant à fournir à cette seule fin est très très rarement abordée), surtout en charge rapide qui devient l’incantation à la mode… Vive les licornes génératrices de kW pour changer du pognon des Autres…

            1. P&C

              En fait c’est facile à résoudre…
              Il y aura des voitures électriques… mais très peu de gens pourront en avoir une.
              Donc, très peu rouleront, le parc électrique actuel sera suffisant.
              Pour les autres, marche à pied, bus, et vélo, vu que les moteurs thermiques seront interdits

              1. pabizou

                C’est peut-être oublier un peu facilement l’existence du chanvre bio si les choses vont trop loin . Et il se trouve que les dingueries actuelles vont finir par provoquer, à un moment ou un autre, c’est inévitable, un réflexe de survie qui visiblement n’a pas été envisagé par ceux qui vont le prendre dans les dents .

            2. MJ

              sachant qu’une voiture est inutilisée la plupart du temps, on pourrait considerer le parc auto comme une batterie geante qui permettrait de stocket le courant intermittent des moulins à vents et autre capteurs solaires. ainsi, selon le cas chaque voiture serait consommatrice ou potentiellement productrice.
              seule condition, il faut que toute voiture à l’arrêt soit connectée au reseau.
              on a pas fini de voir des rallonges sur les trottoirs.

              1. Pythagore

                Vu le rendement de la charge et de la décharge, il faudra bcp de vent pour pas grd chose à l’arrivée, mais vous me direz qu’avec certains édiles, on est habitué.

              2. pabizou

                On pourrait surtout, dans un moment d’égarement nous foutre la paix avec les délires scientistes des kmers verts . Ce serait moins couteux que toutes leurs conneries et moins dangereux pour tout le monde .

      2. Gerldam

        La hausse des prix du gaz et du pétrole est dûe, pour l’essentiel, au fait que les éscrolos ont réussi à convaincre les dirigeants du monde occidental d’interdire les énergies fossiles d’ici une vingtaine d’années, ce qui a entrainé aussi sec un gel de tous les investissments des groses entreprises pétrolières qui investissent « normalement » des milliards à échéance de 10-30 ans.
        Cerise sur le gâteau, la fermeture des centrales nucléaires européennes, pour acheter les voix desdits escrolos. Masochisme au carré!
        Nous sommes vraiment gouvernés par des ânes.

        1. Yanka

          L’âne, quoi que rugueux de caractère, est un animal intelligent et respectable. J’en aurais un, je ne l’échangerais pas contre 10 ministres à Macron.

  12. Yanka

    Je me suis préinscrit voici deux jours sur Truth Social, afin de recevoir une invitation. On n’a pas fini d’entendre parler du Donald, et je rêve de le voir se jeter sur le vieux Bidet comme il s’était jeté sur je ne sais plus qui lors d’un match de boxe pour le mettre à mal. Et s’il pouvait dans sa grande fureur knock-outé le Mignon poudré ou lui mettre un coup de genou dans les roustons, je suis prêt à écrire un long lai pour vanter ses prouesses.

          1. Yanka

            Le Z. est a Drancy en ce moment avec une équipe de Cnews pour une nouvelle émission et il affronte (verbalement) des gens dans la rue, assez courageusement. Bouhafs chercherait à faire venir des potes en grand nombre…

        1. Aristarkke

          Nous, nous avons un président qui tape dans le ballon…
          Je sais, c’est moins… spectaculaire après la palpation de pectoraux…

          1. Pythagore

            Allons, allons, Ari, il y a des preuves, des photos de notre bon président qui montre qu’en terme de palpation de pectoraux, il n’est pas en reste…..à moins qu’il s’agissait des abdominaux….ou des grands dorsals.

      1. Higgins

        La séquence complète est plus longue (une bonne dizaine de minutes). On les voit s’invectiver et se jeter un défi : celui qui perd accepte de se faire raser par l’autre. On les voit se battre et on voit le Donald raser son adversaire.,

  13. chochocho-choclima

    Holà. Trump et une enveloppe vide bullant à toute vitesse sur le Nasdaq contre la GPL. Ça promet du sport de haut niveau. Les juristes se frottent certainement les mains. Dans les deux camps il y aura du flouze pour alimenter le feu. À dans une 30-aine de jours au plus tard pour voir la suite.

  14. pl00tarke

    Savoureux, le passage sur TwHitler.

    Le directeur du service « Machine Learning Ethics, Transparency and Accountability » et ses analyses statistiques…

    Utiliser des outils statistiques et des méthodes scientifiques pour analyser des concepts fumeux et mal définis (« droite » et « gauche ») produit toujours de la merde.

  15. François

    Vous écrivez :
    Du reste, il est bon de rappeler que l’élimination des opinions et des informations jugées incorrectes de ces plateformes est un droit dont disposent entièrement les propriétaires de ces outils informatiques : après tout, l’utilisateur qui ne paye pas (et est donc le réel produit de ces plateformes qui revendent les données à d’autres) n’a pas de droit spécifique de se plaindre de l’éventuel biais et des interdictions ou bannissements ainsi introduits.
    Et les chaînes étatiques françaises qui vivent de la taxe ? Elles font la même chose que fesse-book ou twhitler !

  16. Yanka

    Trouvé ceci sur Boulevard Voltaire, signé Albatros :

    « Je suis obligé de faire mon coming out. Je viens de quitter LREM et donc je suis libéré de mon obligation de réserve. Chargé de mission dans l’équipe de com’ j’ai eu accès aux 2 sondages commandés par notre Jupiter (un réel et le second à faire passer aux médias subventionnés aux ordres: le 1er donne Macron à 11% et le second à 24%..Après tous ses renoncements et ses en même temps c’était la goutte d’eau de trop! c’est alors que j’ai quitté LREM et rejoint Eric Zemmour à qui j’ai demandé pardon. »

    Rien ne dit que ce soit vrai, mais ça correspondrait un peu mieux à l’impression générale.

      1. Yanka

        Honnêtement, ça me paraît gros quand même. Tous les sondages mettent Macron entre 22 et 25. S’il n’était qu’à 12, il faudrait bidouiller aussi les autres chiffres. Or, il y a une commission qui vérifie les sondages, et qu’il y ait une telle quantité de gros menteurs me semble assez douteux tout de même. Cependant, je ne crois pas que Macron puisse être si haut. Il aura toujours un noyau dur de candidats-prébendiers, mais pas le quart des électeurs ! Je lui donne 15% grand maximum. Il va sans doute se vider de son pus comme un abcès. Il suffit d’appuyer un peu. Z’avez vu comme il a pris un coup de vieux. Il est sur les genoux, le gamin ! 5 ans d’emmerdes et de commerce avec les glands qu’il a choisis pour ne pas qu’on lui fasse de l’ombre…

        1. Pythagore

          Même si cette fois il n’a pas de candidat sérieux venant de LR face à lui comparé à 2017 (et donc il bénéficie d’un report de cet électorat), le mettre au même niveau voir à un niveau supérieur à son score du 1er tour de 2017 me paraît relever légèrement de l’escrocrie.
          Par ailleurs ds les sondages, il s’agit d’intentions de vote, pas sûr que le jour oú il faut se déplacer les intentions aillent voter.
          La canditature d’hidalgo pourrait lui faire mal car elle va siphonner des voix parmi les bobos parisiens.
          11-15% me parait plus réaliste.

          1. Yanka

            « il s’agit d’intentions de vote »

            Ce serait plutôt les choix des gens qui sont sûrs d’aller voter. Les sondeurs insistent sur cet aspect. Les hésitants et les pas sûrs sont écartés du panel.

    1. Dr Slump

      Ca sent l’influençage pro-zemmour à plein nez. Ceci dit, on ne peut pas exclure l’idée que l’Elysée reçoivent des sondages différents de ceux qui sont diffusés au public. Ca semble même une évidence.

  17. Yanka

    HS, mais c’est si bon et ça remonte le moral. Jean-Philippe Tanguy, conseiller régional de la Somme, RN, qui envoie la gauche au tapis avec superbe, en citant pour finir Yourcenar en hommage à la langue française :

    https:/ /twitter.com/JphTanguy/status/1444375100749492225?s=20

    1. Yanka

      Il s’était déjà illustré sur les éoliennes ! Ce type a trop de talent, il ne restera pas au RN !

      https:/ /twitter.com/lolaCoh82550541/status/1452392881768079363?s=20

            1. Yanka

              Ozon à l’écologie serait très bon. Je crois que Chauprade a eu quelques soucis avec la maréchaussée. Marion, oui, mais à quelle place ? Messiha, mieux vaut l’envoyer dans une ambassade lointaine, parce qu’il risque de tuer quelqu’un. Et Philippot, qui mérite du galon, même s’il est un peu monomaniaque. Nicolas Bay, pour son discours de soutien à la Pologne à Bruxelles. J.-F. Poisson of course. René Chiche à l’Éducation nationale rebaptisée « Instruction ». L’Ambassade du Biafra pour Gérard Larcher ! Il y perdra du lard !

              Je n’ai aucune idée de qui Zemmour s’entourerait, et je suis très curieux de le savoir. Il est capable de reprendre Védrine aux Affaires étrangères ! Quant à Le Pen, ça va, quoi. Qu’elle aille faire un tour du monde en chalutier ! Qu’elle aille pêcher la morue en mer d’Islande ! Au moins un temps. On engagera quelqu’un pour s’occuper de ses chattes, pas de souci !

                1. Pierre 82

                  Oui, je me suis fais la même réflexion. De quel Ozon parlez-vous???
                  Et est-ce qu’en plus, vous pensez qu’il est indispensable d’avoir un « ministère de l’écologie »???
                  Qu’on en finisse avec ces ministères à la con, qui ne servent qu’à drainer l’argent des contribuables vers les petits copains…

  18. bob razovski

    The Truth ? Pravda, en Russe. Y’a un côté con dans l’histoire…
    Peut-être que le réseau vaudra lecoup, mais pour ce qui est du nom, c’est moyen.

        1. Pierre 82

          Je vais me faire l’avocat du diable (c’est bien le cas de le dire avec Gates).
          Epstein est considéré comme une saloperie absolue par tout le monde. Or, il se fait qu’il l’a rencontré, qu’ils ont sympathisé. Donc forcément, ça met mal à l’aise, même une personne qui n’aurait absolument rien à se reprocher. Son attitude n’est pas foncièrement anormale, me semble-t-il.

          J’aurai tout fait , dans ma vie, même prendre la défense de Bill Gates, que je considère comme l’ennemi numéro un de l’espèce humaine, que je qualifierais volontiers de créature diabolique au sens premier du terme.

  19. Yanka

    J’ai toujours un peu ricané à propos des prétendus camps FEMA. Et puis en Australie, on songe à en créer pour les non-vaccinés, mais ils appelleraient ça « centres de quarantaine », pour ne pas choquer les plus sensibles d’entre les gueux refuzniks. Qu’une pluie de kangourous enflammés s’abattent sur ce pays de cinoques ! Mais putain, ils bouffent quoi ? Et on notera, encore une pouffe. La politique du « care » ? Carre-toi ton « care » dans le fion, connasse !

    https://twitter.com/lolaCoh82550541/status/1452519512864088065?s=20

        1. Higgins

          Elle ne pouvait pas la refuser. Au-delà du comportement du Véreux, c’est une récompense que je trouve méritée pour cette personne et pour tous ses collègues. J’espère simplement qu’elle n’a pas eu à se payer la médaille.

          1. pabizou

            Elle pouvait, au contraire, tout à fait la refuser, comme de refuser d’être traitée comme une merde après ce qu’elle avait fait comme beaucoup d’autres au début de cette arnaque .

  20. Laurent a LA

    Presque pas hors sujet pour une fois: il existe un reseau social qui ne censure pas, GAB. Ca surprend un peu au debut. Il y a MeWe aussi, mais plus police.

  21. Pheldge

    super, comme ça, en cas d’urgence, genre de vie ou de mort, la voiture afficherait « dommage, je suis indisponible, mais j’ai servi la Cause », et on pourra mourir rassuré d’avoir contribué à sauver Gaïa ! 😉
    Par contre l’idée d’avoir une batterie tampon chez soi, rechargeant tranquillement en heures creuses, puis permettant une recharge ultra rapide, puisque c’est du continu …

      1. Pheldge

        pense-tu, il suffit d’une subvention motivante, et en même temps on relocalise une industrie pleine d’avenir 😉
        d’ailleurs y’en a qui z-y croivent à la voiture électrique – à la trique ? – , tiens, lis : Le loueur automobile Hertz passe une commande géante de 100 000 voitures à Tesla
        midilibre.fr/2021/10/26/le-loueur-automobile-hertz-passe-une-commande-geante-de-100-000-voitures-a-tesla-9891712.php
        du coup Le groupe américain s’est par ailleurs hissé en tête des meilleures ventes européennes en septembre.
        lefigaro.fr/conjoncture/une-tesla-en-tete-des-ventes-europeennes-en-septembre-une-premiere-pour-une-electrique-20211025?fbclid=IwAR03FoJ22JTfP65Uww7IyVUcWwvOZ375A6ueInCS-8m6XUu-wCBI8NPVCbU

  22. Higgins

    Le fascisme, fils obéissant et zélé du socialisme : https:/ /brunobertez.com/2021/10/25/quand-la-fin-justifie-les-moyens-le-fascisme-nest-pas-loin-le-totalitarisme-est-deja-la/

    1. Pythagore

      « réchauffement »
      aaaarrgghhhhh, courez braves gens, faites pénitence, le déluge des eaux qui montent va s’abattre sur vous, buvez, buvez avant qu’il ne soit trop tard.
      Un article relayé ce matin, avec les déboires de Kimmisch, joueur du FC Bayern qui veut pas se faire vacciner bbbooooooooooouuuuuuuuuuu, au cachot ! Mais il y a dit qu’il n’excluait pas de se vacciner, l’honneur est sauve, en 2075 ou peut-être en 3015, il est pas sûr.
      https://detv.us/2021/10/26/five-centimeters-in-200-years-the-glacier-causes-sea-levels-to-rise-sharply/
      Pour ceux que les modèles mathématiques bidons intéressent:
      https://www.science.org/doi/10.1126/sciadv.abi5738

      1. Pierre 82

        227 milliards de tonnes de glace. On est foutu, on va tous mourir noyé. Vous vous rendrez compte, 227 000 000 000 de tonnes !!!
        En fait, si je ne me trompe pas, ça fait à la grosse louche, une cube de 6 kms de côté. Alors effectivement, celui qui se le prend sur les orteils, il va avoir du mal à marcher pour le restant de ses jours.
        Mais bon Dieu, essayez de vous représenter ce que signifient un cube de 6 kms (6,1 kms pour être plus précis) dans l’océan, bdm. Pas de quoi faire monter le niveau des océans jusqu’au massif central.

        Ça me gonfle, ces journalistes qui lancent des chiffres sans les comprendre. Comme la fameuse fuite dans un puits de pétrole de 7000 m3 de pétrole par jour dans le golfe du Mexique, il y a quelques années. Ça devait causer la marée noire du siècle, surtout qu’il a fallu plusieurs semaines pour réussir à colmater. Et l’épouvantable tache s’étendait sur une superficie équivalent à deux départements français, vous imaginez, madame Ginette?
        J’ai donc pris ma calculette et 7000 m3 par jour, divisé par la superficie moyenne de deux départments (14 000 km2 à la grosse louche, soit 14 milliards de m2 – ça parait beaucoup, mais un km2 représente un million de m2, demandez à Bruno Lemaire, il a fait des études longues, il sait tout ça)
        Bref: une épaisseur moyenne d’un demi-micromètre (un demi-millième de millimètre) par jour.
        Une fois que la fuite a été colmatée, devinez quoi? On n’en a plus parlé, le pétrole avait disparu par enchantement. Devinez pourquoi. Et pourtant ,on continue à mentionner cette fuite, qui a été quasi sans effets du tout sur l’écosystème, comme une des plus grandes catastrophes écologiques de ce siècle.
        Ca m’énerve. Et je devrais pas, parce qu’on n’a pas fini d’en bouffer, des trucs pareils.

        1. Citoyen

          Et c’est bien pire que ça, Pierre !… Si je puis dire …
          Pour que les lecteurs se fassent une bonne représentation mentale du sujet, il est bon de préciser le contexte …
          Eh oui, mine de rien, la surface de la terre fait dans les 500 millions de km² (j’arrondis).
          Et donc, les 227 milliards de tonnes de glace !.., ou le cube de 6 km d’arête (dixit bibi), une fois fondu, donne 1/2 litre par m² !!… Un véritable cataclysme capable de noyer le terre entière !… Et de faire disparaitre toute civilisation !
          Normal que ça fasse la une des journaux !.. Il n’y a que les cyniques qui n’ont pas peur …

      2. Yanka

        Djokovic (n°1 mondial, je crois) refuse de dire s’il est est vacciné ou non, si bien qu’il était par définition exclu de l’Open d’Australie, l’un des quatre plus grands tournois. Et beaucoup de joueurs apparemment refusent la piqûre. Résultat, les joueurs seront dispensés de l’obligation vaccinale pour participer au tournoi, le premier à se jouer dans un camp de concentration à ciel ouvert.

        Quant aux modèles mathématiques… J’ai une expérience de « modèles mathématiques » appliqués à la littérature, Dans la logique marxiste, quand on veut prouver des assertions, on néglige évidemment les facteurs risquant d’affaiblir le raisonnement, on travaille à la pelle et non au pinceau. Je vais prendre un exemple grossier. Si je veux faire passer le message que les Blancs sont méchants, je vais parler de Dutroux plutôt que de Henry Dunant. Si je veux renforcer l’idée que les Noirs sont de braves gens opprimés, je vais parler de Martin Luther King et surtout pas d’Idi Amin Dada. Vous avez compris le principe ; je ne dénigre pas : j’ignore, et je monte en épingle ce que je veux valoriser.

        J’avais un ami plus jeune que moi de 10 ans et d’une belle intelligence (plus intelligent que moi formellement, car je suis un peu poussif). C’était un véritable ami, mais nous étions opposés politiquement et philosophiquement. Il avait lu Sollers avant tous les autres auteurs, tandis que moi j’avais lu les maîtres avant l’élève, donc Joyce, Sade, Dante, Proust, Thomas Bernhard, etc. Mon penseur de référence était l’aimable et chatoyant Montaigne (contre le rigoriste Pascal), et je lisais beaucoup Cioran. Lui, m’opposait Debord, que je ne connaissais pas comme auteur et que j’ai lu afin de pouvoir en parler. J’ai donc lu la « Société du Spectacle » (1967), puis les « Commentaires sur la Société du Spectacle » (1988). Ceux qui ont lu ces livres savent qu’ils diffèrent par le style : le premier utilise la dialectique pure, et le second sans négliger du tout la dialectique se soucie de rhétorique, avec un style classique de belle facture. En 20 ans, le visionnaire Debord (la notion du « spectaculaire intégré », fusion idéologique de la forme « concentrée » du Spectacle (aliénation communiste) avec la forme « diffuse » (aliénation capitaliste de la société de consommation) se réalise et se vérifie aujourd’hui pleinement grâce au modèle chinois), le visionnaire Debord, donc, est passé de l’extrême gauche à la réaction (du progressisme au misonéisme, pour résumer) et ça le rend intéressant.

        J’avais compris la mécanique du raisonnement debordien, sans avoir jamais lu ni Marx, ni Hegel, ni aucun penseur de cette école (pas même Kant l’ancêtre, mais bien Schopenhauer et Nietzsche, pour rester dans cette période historique). Cette façon de raisonner, je l’explique plus haut, schématiquement. Et j’ai donc relu dans la foulée les « Commentaires… » dans l’idée de prendre le contre-pied des affirmations de Debord, en leur opposant des preuves puisées dans l’histoire récente. Je ne voulais pas spécialement démonter Debord, mais le relativiser, car je pensais et pense toujours qu’il avait une analyse lumineuse de ce que nous appelons aujourd’hui le Système, mais il faisait cette analyse par une dialectique glaciale qui passait de la thèse à la synthèse en écartant l’antithèse, et sans dire qu’il l’écartait. J’avais écrit à mon ami une lettre de quelques… 60 pages bourrées de contre-exemples précis ! C’était assez ahurissant comme démarche, mais elle m’a formé intellectuellement, car j’ai appris par ce biais à ne plus forcément démonter les arguments d’un opposant, mais sa mécanique de pensée. Quand un type me sort un truc, plutôt que de ma battre avec lui si je ne suis pas d’accord en lui opposant mon opinion, je lui mets sous le nez, tranquillement, des contre-exemples. Ça permet de discuter quand on a affaire à un type ouvert, et ça affaiblit considérablement le discours des radicaux, des forcenés. Et ça nous apaise, au lieu de nous hystériser.

        Depuis cette expérience (qui m’a valu une réputation d’enfer, de diable redoutable et malicieux, d’abord parce que je ne lâche jamais rien, comme jadis au tennis ou aux échecs), je me méfie fort des modèles mathématiques, parce qu’ils tendent à démontrer une thèse initiale en négligeant ou en minimisant fort tout ce qui pourrait la contredire. Ces modèles se servent des mathématiques (irréfutables) pour pousser des idéologies (réchauffement climatique anthropique, mortalité du covid, etc.), quand jadis les idées se débattaient et s’imposaient (ou non) par les moyens de la rhétorique. Vous pouvez réfuter Marx, Nietzsche ou n’importe quel penseur, mais pas 2+2 = 4. Or, une certaine pensée contemporaine (le post-modernisme), au-delà de la pensée fondée sur les modèles mathématiques, argue de la science pour tenter de s’imposer (c’était ce que dénonçaient Alan Sokal et Jean Bricmont dans « Impostures intellectuelle »). On voit aujourd’hui les ravages et les limites de ce système. Quand des « fact-checkers » se soucient surtout de détruire toute réfutation de la doxa, c’est que le fruit est blet, et donc en train de pourrir. Je suggère de l’achever, toujours et en tout lieu. Il faut penser large, et donc lire ou relire le bouquin de Feyerabend (« Contre la méthode, Esquisse d’une théorie anarchiste de la connaissance ») dont Raoult avait parlé au début de la crise et que j’avais lu… voici longtemps. La guerre, elle est là. Contre la pensée binaire, de gauche comme de droite.

        1. Pierre 82

          Vous m’avez convaincu. Je viens de commander Feyerabend, dont la recension m’avait bien plu. Avec 5 autres bouquins, et tant pis si j’en ai encore 3 à lire (dont deux pavés) dès que j’ai fini celui qui est en cours.

          1. Yanka

            Bon ben, je vais me décider à publier ma propre littérature afin de la vendre ici. J’ai des acheteurs et des lecteurs potentiels ! À moi la renommée et les pépettes ! (Rires enregistrés)

            Sinon, quand j’écris « Contre la pensée binaire, de gauche comme de droite. », on a compris que je ne faisais pas l’éloge du centre, du grand gloubi-boulga, mais d’une vision panoptique et en surplomb, englobante mais non constrictrice.

  23. Nemrod

    Virée en côte d’or.
    Un café resto ou le patron et le serveur sont pas masqués.
    On tente.
    Bingo on nous demande rien.
    Au café arrive des lrem compatibles masqués jusqu au oreilles avec deux ados déguisé aussi…dehors
    Le Patron les avise et dit » vous avez votre Pass ? »
    Excellent

    1. Husskarl

      J’ai vu la même dans une ville de taille moyenne, si vous n’êtes pas coopératif, ils ne demandent pas, si vous vous empressez de jouer le servile le portable à la main, ils demandent.
      Ils détectent les cons…

  24. Higgins

    Le ministère de la vérité se met en place : https:/ /leblogalupus.com/2021/10/26/controle-de-linformation-apres-la-commission-bronner-viginum/

  25. Flolem

    En parlant de réseau social… me semble avoir vu passer le développement d’un réseau social utilisant la blockchain, donc en théorie, infalsifiable.
    Bon, peut-être que cela existe déja… mais je trouvais cela intéressant.

  26. Pheldge

    à propos de « truth », je ne sais pas si vous avez suivi : hier gros titre dans le Point qui reprend les « révélations » d’un article de médiapart dénonçant des « essais controversés » par … Raoult :
    lepoint.fr/sante/marseille-des-essais-cliniques-irreguliers-menes-par-l-ihu-et-raoult-25-10-2021-2449133_40.php
    ce matin, plus rien, l’article resté en une toute la journée d’hier, a quasiment disparu.
    Et ce soir Raoult répond à ces « révélations » et au buzz que ça a suscité : à ce stade, ça devient grave !

      1. Pheldge

        heureusement que notre bon président a mis en place un ministère de la Vérité comité « Les Lumières à l’ère numérique » ou commission Bronner, qui à n’en pas douter s’autosaisira de cette affaire, sur le modèle admirable du PNF

        1. Higgins

          France Soir usurpe éhontément le nom glorieux d’un quotidien qui fut grand. En donnant la parole aux complotistes de tout poil qui encombrenr la toile, il foule aux pieds les traditions ancestrales d’indépendance et de clairvoyance de la glorieuse presse française qui jamais n’a failli encore moins aujourd’hui qu’hier.

    1. Vodkaman

      Houlà, un peu énervé le Raoult.

      Concernant le scoop qu’il doit annoncer pour novembre, je vois bien le fait qu’il se casse au US (Johns Hopkins ?)

    2. Yanka

       » … ça devient grave ! »

      Oui, et non. Le poison est virulent, mais le remède est d’un cheval.

      Plus ils cherchent à nuire, plus ils dévoilent leur nature néfaste.

      Quand Béglé fera encore le Jacques (en fait « le jars », mais chez nous on dit « Jacques ») chez Praud en relativisant les informations données par Marie-Estelle Dupont sur les suicides des enfants dus au covidisme fou, on lui mettra sous le nez cette infâmie, plus odorante et visqueuse que mille cacas de lépreux diarrhéiques !

      Ils s’enterrent tout seuls. Ça me rappelle un vieux gag de Tom et Jerry, quand le chien enterre son os si profond qu’il s’enterre lui-même, sans s’en rendre compte.

    3. Higgins

      Je viens de le visionner. Il commence à se lâcher. Ça fait du bien. Je croise les doigts pour que tous les salauds qui sont à la base de ce scandale aient un jour à rendre des comptes, journalopes compris..

      1. Citoyen

        Oui, il m’a semblé entendre qu’il parlait dans des termes par très aimables « du directeur », sans préciser …, et qui doit être le nouveau directeur de la santé de PACA, qui lui a été collé dans les pattes pour lui faire de misères … ça va être chaud !

  27. ange et démon

    en parlant de réseau social….
    https://www.worldgovernmentsummit.org/docs/default-source/publication/2021/21-priorities-for-governments-in-2021-english.pdf?sfvrsn=e1d5c576_2
    page 15: « By some estimates, misleading news is costing the global economy USD 78 billion each year. Coronavirus misinformation has created an “infodemic” of rumors, conspiracy theories, and misinformation…. »
    « PRIORITY FOR ACTION
    For government leaders,
    an urgent priority in 2021 is to advance comprehensive reform of social media to reduce the prevalence of business models based on manipulating cogni- tive biases to drive addictive behavior for the purpose of securing saleable attention. »

  28. Yanka

    Je viens de rire tout seul. Occupé à écrire, je pense à quelque chose en relation avec ce que j’écris, mais en relation thématique seulement. J’évoquais la sécheresse de 1976 (qui a commencé en décembre 75 et s’est poursuivie jusqu’à septembre 76, avec canicule à cheval sur le printemps et l’été). J’imaginais si nous étions le 27 octobre 1975 et que des modèles prédictifs eussent décelé ce qui nous attendait à partir de décembre et jusque septembre l’an prochain. J’ai ri, à imaginer la panique généralisée, le branle-bas de combat, les apprentis survivalistes en sueur, les apocalypses décrites dans les journaux par des journalistes au teint verdâtre de pré-trouille et aux regards exorbités, tout le tintouin des cloches et des cruches entrechoquées, les millions de cercueils commandés par l’U.E., et nos bons rires, les amis, nos bons rires surtout !

    1. Pheldge

      sauf que, à l’époque les prédictions climatiques étaient plutôt tendance glaciation … et puis notre premier président énarque nous a sorti ZE idée, celle qui résout tous les problèmes : l’impôt sécheresse !

      1. Yanka

        Oui, mais ici, le truc, c’est d’imaginer qu’on sache dès aujourd’hui que nous allons avoir à partir de décembre une semblable sécheresse jusqu’en septembre 2022, avec 3 mois de canicule des familles à cheval sur le printemps et l’été. Ce serait assurément comme annoncer la fin du monde, avec tambours, trompettes, buccins et gongs ! Ce qui était en 76 un peu embêtant, c’était le manque d’eau pour les agriculteurs et les pompiers. Pour le jeune ado que j’étais (13 ans), c’était les vacances et Byzance. Je me souviens surtout des J.O. de Montréal, Comaneci, Juantorena, Viren, et du Tour de France gagné par Van Impe, le dernier par un Belge, ce qu’on ignorait alors. Je me souviens aussi de quelques chansons (Peter Frampton, « Show me the way »), et notamment le « Guitar Jamboree » de Chris Spedding, qui faisait, mais à la guitare, ce que Voulzy fera l’année suivante avec son « Rockollection » : une sorte de pot-pourri hommage. Je n’ai pas le souvenir, moi qui en ai tant, que nous vivions quelque chose d’exceptionnel, même si je ne peux m’empêcher de penser à une sorte de moiteur lourde comme il y en avait dans les chansons de Donna Summer, notamment le très sensuel « Love to love you baby », qui date de 76 précisément, mais du début d’année (son ambiance et le nom de l’artiste sont trompeurs : c’est un chanson hot en diable, mais un tube hivernal. Bref, R.A.S. Mais s’il y avait eu alors la moindre notion de réchauffement climatique, panique à Manicouagan, l’horreur pour tous et l’instauration du passe climatique avec contrôle des armées aux frontières ! Je ris.

        1. Pierre 82

          J’ai un autre souvenir de cet été-là: j’avais 15 ans et on avait participé à la Marche du Souvenir (120 kms à pinces). Grand souvenir, justement, de ces 4 jours où on se buvait des gallons de flotte par jour, juste pour tenir le coup… je l’ai refait 2 fois par la suite, et c’est plus calme à 25°C qu’à 40.
          Sinon, d’accord avec votre analyse. Quand on pense que le covid, traité comme n’importe quelle autre grosse grippe, en laissant les choses se faire naturellement, n’aurait pas fait plus de morts, mais n’aurait pas déchiré le tissu social et le tissu économique si les gouvernements ne s’étaient pas foutu dans la tête qu’ils devaient tout diriger.
          Il ne fait aucun doute qu’en cas de forte chaleur (type ce la canicule de 2003), ils remettraient tous les confinements en route, feraient arrêter toute activité, achèveraient l’économie (qui d’ailleurs est en train de s’enfoncer toute seule, elle n’a même plus besoin d’eux pour couler). Et si c’était pareil à 1976, ce serait bien pire encore. Les interdictions de se déplacer seraient totales.
          On est dans un processus qui malheureusement ne peut plus s’arrêter, car il n’y a même plus de volonté populaire de contrer ce chemin qu’on a pris, alors que les gouvernements ont tous décidé de s’occuper de toutes nos vies en les régentant de plus en plus.

          En fait, je me demande si le peuple ne s’est pas tout simplement déjà mis en grève, subissant passivement les décisions gouvernementales en attendant que ça s’effondre, même s’ils espèrent le contraire, pour leur préserver leur tranquillité et leur confort relatif.
          Je ne pense pas que des nouvelles entreprises sont en train de se créer, je vois bien autour de moi que toute trace d’enthousiasme dans le travail a disparu, et les gens en font le minimum, même les indépendants, me semble-t-il. La grande Résignation.
          Le même comportement que dans des pays communistes sur la fin.

          https:/ /insolentiae.com/panique-aux-usa-les-gens-ne-veulent-plus-travailler-ledito-de-charles-sannat/

          1. Yanka

            Très intéressante conclusion (la grande Résignation). Je vais mettre ce concept sous mon bonnet et le soumettre à réflexions. J’ai une approche similaire de la question, mais je suis un mélancolique, si bien que je crains toujours de colorer le réel aux couleurs toujours un peu automnales de mon âme.

            PS. Un soulagement au désespoir, à la désespérance : regarder des cartoons sur YT. ils y sont tous, les cartoons de notre jeunesse. Hier, je me suis payé une demi-heure de « Tom & Jerry ». Je pissais partout de rire ! Et c’est très politiquement incorrect, avec toute cette violence transformée en gags hilarants. Dix secondes de Tom & Jerry, ça vaut tous les humoristes de France Inter depuis la fin de « Rien à cirer », 25 ans déjà.

              1. Yanka

                Ce n’est pas Ruquier qui était drôle, mais certains de ses invités, Alévêque, Riaboukine (le meilleur) et même parfois Patrick Font !

    1. Yanka

      Sulfureux, comme des auteurs controversés, donc d’extrême droite, fascistes, même morts…

      Nous vivons en vérité des temps pathétiques. Il faudrait en pleurer. Rions-en, parce que, comme l’a dit Rabelais,  » … rire est le propre de l’homme » et que nous sommes encore un peu des hommes, dans l’attente du règne des mutants par rien effarouchés qui montent des caves et sortent des marécages comme des remugles de charognes avariées (pléonasme, je sais, mais c’est le point de vue du vautour dédaigneux). J’espère seulement ne pas mourir en riant comme mon grand-père Désiré, né facétieux et mort assez vieux, mais de bonne humeur.

  29. MadeInCH

    Loi de GAB:
    – Tout médias social qui censure pour le Bien Commun va dériver à gauche (et tout ce que cela entend)
    – Tout médias social qui ne censure pas va dériver à droite (et tout ce que cela entend et sous-entends)
    .

Laisser un commentaire