Emmerder l’emmerdeur

Nous vivons une époque unique où l’on apprend, de façon tout à fait officielle, qu’un Chef de l’État peut ainsi déclarer, sans rire, « Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder ». C’est en effet en ces termes qu’Emmanuel Macron, qui est toujours, légalement parlant, le président de la République et donc de tous les Français, a expliqué sa stratégie de lutte contre une pandémie dont tout indique qu’elle se termine (bien malgré lui).

La logique du locataire de l’Élysée est douteuse : pour lui, ceux qui refusent l’actuelle vaccination, quelles que soient leurs motivations, mettent en danger le reste de la société, et deviennent donc irresponsables. Pour Macron en janvier 2022, c’est bien simple, « Un irresponsable n’est plus un citoyen ».

C’est surprenant de bêtise et d’incohérence.

D’incohérence d’une part parce qu’en 2016, le même Macron, pas suffisamment imbu de lui-même pour exciter les foules, expliquait alors en parlant du terrorisme et de la déchéance de nationalité éventuelle de ceux qui s’y adonnent, que « Le mal (les terroristes) ne doit pas être exclu de la communauté nationale ». En somme, un terroriste ne peut pas être exclu de la communauté nationale… Sauf bien sûr s’il refuse bêtement de se faire vacciner !

C’est aussi d’une bêtise rocambolesque dans la mesure où l’on sait maintenant sans le moindre doute que les vaccinés n’empêchent en rien ni de contracter la maladie ni de la refiler généreusement autour de soi, dans les mêmes proportions que les non-vaccinés et avec une décontraction encore plus forte, le sésame sanitaire permettant une désinvolture dont les non-vaccinés ne peuvent bénéficier.

En outre, l’actuelle surcharge (très théorique) des hôpitaux publics tient bien plus de leur gestion catastrophique que d’un afflux de non-vaccinés : après avoir courageusement viré du personnel en pleine pandémie (au motif qu’il n’était pas vacciné), après avoir obstinément fermé des milliers de lits (pour des économies budgétaires qui n’ont jamais été réalisées), après avoir largement subventionné d’autres domaines – la presse notamment – en lieu et place de ces hôpitaux publics qui réclament des moyens, il est cocasse de voir le chef de l’État parler d’irresponsabilité : manifestement, son poste actuel lui est un peu trop monté à la tête et il croit parler d’expérience.

Ces propos à la fois honteux, scandaleux et tout à fait illustratifs des objectifs réels et de la politique néfaste qui sont poursuivis actuellement, démontrent encore une fois tout le mépris et l’arrogance dont Macron fait preuve : le peuple, péniblerie avec laquelle il fallait composer lors des élections, devient maintenant une variable d’ajustement et s’il est politiquement rentable de se départir d’une partie de celui-ci, qu’à cela ne tienne. En somme, on ne passe pas encore la parcelle encombrante au fil de l’épée (ou au flash ball), mais ça ne saurait tarder…

Il n’en reste pas moins qu’il est absolument invraisemblable que des propos pareils soient tenus sur des citoyens dont on rappellera utilement qu’ils sont encore, à 100%, totalement humains, et qu’en terme légaux, ils sont encore, à 100%, des citoyens qui payent des impôts et se comportent en réalité de façon bien trop responsable malgré les avanies qu’ils subissent. Jusqu’à preuve du contraire, petit Monsieur Macron, ces citoyens n’ont enfreint aucune loi et parce qu’ils payent votre salaire, vous leur devez le plus élémentaire des respects.

En pratique, on comprend que le petit président veut désigner des boucs-émissaires et des coupables faciles mais ce faisant, il finit surtout par déclencher la haine même chez ceux qui avaient jusqu’à présent suivi le mouvement, contraints ou non. L’opposition, rassemblant maintenant droite et gauche, est vent debout contre ces déclarations : il n’y a bien sûr qu’un jeu politique derrière cette indignation franchement tardive, mais elle pourrait être l’élément déclencheur d’une vraie prise de conscience du gouffre dans lequel Macron vient d’emmener à coup de trique tout le pays.

Du reste, regardons les choses en face : ce petit Chef de l’État n’a de pouvoir que parce que le peuple le lui a octroyé, et de façon de moins en moins consensuelle. Parallèlement, il semble clair qu’il prend un malin plaisir (ou prétend le faire en tout cas) à imposer de plus en plus de contraintes à une part des Français, à les diviser.

Il semble donc naturel de couper court à la pignolade malsaine de l’emmerdeur élyséen, et notamment en ne tenant plus compte de ses injonctions qui s’apparentent de plus en plus à celles d’un enfant colérique et mal élevé, incapable de jouir d’autre chose que du malheur des autres. Il faut donc emmerder l’emmerdeur : refuser de s’aplatir, continuer à vivre aussi normalement que possible, s’opposer, de façon systématique, à ses diktats de plus en plus stupides et infâmants devient non seulement nécessaire, mais LA méthode pour faire enrager le petit président.

Dans ce contexte, il semble aussi clair que la désobéissance civile, de plus en plus ferme, s’impose maintenant à tous si l’on ne veut pas basculer définitivement dans un monde de ségrégation et de punitions continuelles. Car ici il s’agit bien de punitions et de vexations permanentes : même ceux qui, volontaires ou non, avaient jusqu’à présent accepté l’instauration des lois liberticides, des pires contraintes sociales depuis l’avènement de la Cinquième République, se retrouvent maintenant à devoir composer avec des règles changeantes.

Plus personne, même ceux qui se croyaient « bons citoyens », ne sera épargné et d’ici quelques jours, l’annulation des passeports sanitaires pour des centaines de milliers de Français en jettera autant dans les rangs des « irresponsables » qu’il faut donc « emmerder » ; au 15 février, ce sont de nouvelles cohortes qui viendront grossir le rang des emmerdables par la clique des macronistes.

Ceux qui dictent ces misères arbitraires, sans queue ni tête ni plus aucune justification sanitaire, sont maintenant enfermés dans une course contre la montre : multiplier les lois et les contraintes pour s’assurer que la foule, grandissante, des outrés et des emmerdés ne vienne pas leur expliquer physiquement ce qu’ils pensent de leurs abus. Chaque nouvelle contrainte accroît à la fois l’urgence pour les premiers et le nombre des seconds.

Les prochains mois seront décisifs.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires635

    1. Pheldge

      Tiens, je pensais justement t-à toi : mon regretté père à ce genre de remarque désobligeante « je t’emmerde ! », répondait, « oui, tu m’emmerdes … le bout de la queue ! » ce qui dans ton langage fleuri, donne « je t’encule ! » 😉 😀

  1. Louchp

    Une autre hypothèse possible : ne serait-ce pas là un moyen efficace de justifier sa non présence (disons de préparer le terrain) à la prochaine mascarade présidentielle ?

      1. Pweeny

        Cela m’apparait de plus en plus plausible.
        D’ailleurs son dernier discours (dont je ne connais qu’un simple résumé), ne comporte que bien peu de projets d’avenir.
        Cela ne m’a semblé être qu’un exercice d’autosatisfaction.
        Pas une tribune de campagne électorale!

          1. apjbdm

            @ cerf

            Absolument, vous avez résumé la chose en une phrase.

            Macron est comme Holland, qui est comme Pécresse, ce sont des candidature « One Shot » ayant pour but de maximiser les « Head shot ».

            Ces candidats on vocation à faire muter la France, la « réformer » envers et contre tous et toutes.

        1. Pierre 82

          Parce que le risque qu’il perde est beaucoup trop grand. Donc il va passer la main à Pécresse, autre Young Leaderin, pour appliquer la même politique. Ce n’est pas lui qui décide.
          Et comme même pour elle, ce sera délicat, ils ont envoyé Zemmour pour diviser les voix de l’opposition en 2 camps, en espérant créer des lignes de clivage suffisantes pour que le Z ne remporte pas le second tour.
          Ça me semble évident depuis le début, et jusqu’à présent, les faits n’ont pas l’air de me contredire.
          Les présidents sont maintenant des mouchoirs jetables, des one-shot, mais qui sont indéboulonnables pendant 5 ans, et ont des pouvoirs dictatoriaux, en ce sens qu’ils peuvent imposer leur vue comme ils l’entendent sans aucune opposition, ce que la crise covid a bien montré. Le président de la république a bien tous les attributs, y compris institutionnels, d’un dictateur au sens romain du terme. La seule chose que le peuple puisse encore faire est d’en choisir un en espérant qu’ils ne soit pas trop agressif contre la population. Et encore, ils vont essayer de supprimer le statut d’électeurs aux non-vax. Ils n’ont pas encore réussi, mais au moins ils essaient, et ce qui était une boutade jusqu’il y a peu devient une possibilité non négligeable.
          Remarquez au passage qu’en Italie, ce même phénomène est à l’œuvre et Draghi a quasiment les pleins pouvoirs, et aucune opposition n’est opérationnelle pour le freiner.

          Je n’aurais pas imaginé que le système de démocratie représentative ne réussirait aussi rapidement sa mue vers une dictature, et sans que la majorité des gens ne l’aient vraiment compris…

          Mais si ça se trouve, les Allemands en 1933 ont pris pas mal de temps pour comprendre que AH était un dictateur, et une fois qu’ils en sont rendu compte, ils s’en sont accommodé.

          1. Cerf d

            Les présidents sont maintenant des mouchoirs jetables, des one-shot, mais qui sont indéboulonnables pendant 5 ans, et ont des pouvoirs dictatoriaux, en ce sens qu’ils peuvent imposer leur vue comme ils l’entendent sans aucune opposition,

            Un grand merci au général à titre provisoire pour la constitution de la 5ème ripoublique.

            1. P&C

              Problème récurent chez nombre de grands dirigeants : ne pas prévoir que leurs successeurs seront des brêles, des parvenus, des traitres, des mous… (rayez mentions inutiles).

            2. P&C

              Faut aussi se méfier des élites locales, qui peuvent tenter de se la jouer solo, voire trahir par intérêt.
              Et la solution consiste généralement à leur coller des baffes à intervalles réguliers (1 fois par génération minimum).

            3. Roanna

              N’oubliez pas que certaines règles ont été changées depuis. le général.
              Ce qui a tout changé est le fait d’avoir fait coincider les élections législatives avec la présidentielle (post présidentielle) c’est nouveau et il faudrait à nouveau le changer si ce n’est passer à la 6ème république en balayant bien des arrangements entre copains.

              1. Adolfo Ramirez Jr

                J’étais enfant lors du référendum de chirac et tout le monde était excédé de ce pseudo changement, 7 pour 5 ans. Je n’ai compris que plus tard l’intérêt, faire coïncider le mandat exécutif et législatif

          2. Pythagore

            Oui, et aux vues des dernières élections, on n’a pas l’impression qu’ils aient appris grand chose des turpitudes du XXème siècle.
            En fait, je me demande, si cela n’a pas été une erreur de déplacer la capitale de Cologne vers Berlin. Berlin était déjà une ville de fonctionnaires et d’académiciens, où il n’y avait aucune/peu d’industrie, une ville d’artistes, bref une ville qui attire la gauche bobo, et tout cela a déteint sur les politiques au détriment de l’Allemagne industrielle et besogneuse que représente l’ouest, du bassin de la Ruhr jusqu’à Stuttgart.

          3. Aristarkke

            « comme ils l’entendent sans aucune opposition, »
            Surtout en dégotant une AN remplie de députés godillots qui doivent leur promotion au grand maître !

          4. Jacques B.

            Mais si ça se trouve, les Allemands en 1933 ont pris pas mal de temps pour comprendre que AH était un dictateur, et une fois qu’ils en sont rendu compte, ils s’en sont accommodé.

            Ils ne qualifiaient pas Hitler de dictateur, ils le qualifiaient de Führer. Hitler était (vu comme) le rempart contre le judéo-bolchevisme, et à ce titre on pouvait lui pardonner pas mal d’entorses à la démocratie, d’autant que la tradition démocratique, dans l’Allemagne de la première moitié du XXème siècle, ce n’était pas vraiment ça.
            Et puis quand les nazis se sont eu débarrassés de toute opposition, Martin Niemoller a bien résumé le sentiment qui habitait ceux qui étaient quand même gênés par tant de brutalité : « quand ils sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit… etc. »
            La minorité agissante des nazis était de celles qui font l’Histoire : minoritaire au départ et fondamentalement, mais suffisamment déterminée et intelligente (se débarrasser des opposants progressivement, un après l’autre, user de la rhétorique du bouc émissaire en permanence, faire des exemples) pour s’emparer de tous les leviers du pouvoir. En plus, Hitler a su utiliser habilement les victoires militaires éclatantes (Anschluss, Pologne, campagne de France, campagne de Russie jusque fin 42…) pour rassembler autour de lui une majorité d’Allemands sensibles à l’idée de « Grande Allemagne ».
            L’accommodement de ses compatriotes à la politique menée par AH a des raisons assez précises, en fait, sachant évidemment que toute ressemblance avec des faits et situations actuelles ne peut être que fortuite.

            1. Pierre 82

              Il a pris ce titre de Führer en 1934, à la mort de Hindenburg. Avant, il était juste « Reischskanzler », comme von Schleicher l’était juste avant lui.
              Au départ, ce n’était pas si clair que ça. Hitler a pris quelques années (disons 2 ans) avant d’avoir réellement tous les pouvoirs, et ça a été fait en faisant très attention de ne jamais donner l’impression de faire un coup d’état. Il y a un crescendo.

          5. MCA

            @Pierre

            « ont des pouvoirs dictatoriaux, en ce sens qu’ils peuvent imposer leur vue comme ils l’entendent sans aucune opposition, »

            Par l’intermédiaire de leurs flics et je me demande jusqu’à quand ces derniers continueront à tourmenter ce peuple qui les paie et qu’ils sont censés défendre.

            1. Pierre 82

              Certes, mais il s’agit là d’une constante de toute dictature. Sauf la Corée du Nord, mais c’est essentiellement parce que 100% de la population est un flic pour chaque autre citoyen.

              Quant à l’état d’esprit actuel des flics, je n’en ai qu’une idée très parcellaire. J’ignore leur état d’esprit, et je ne compte pas trop sur eux pour nous sortir de là. De leur côté, j’ai l’impression qu’il n’y a rien à espérer avant qu’on ne leur donne l’ordre de tirer dans la foule. Les premières fois, il le feront, mais quand ils rentreront chez eux, ils commenceront à réfléchir et sans doute à déserter en masse.

              On verra… mais je ne pense pas que la bande du poudré donnera un ordre comme celui-là. Faut être burné et avoir du sang-froid pour faire ça. Ça ne correspond pas au profil HEC – école de communication de son entourage, ni au profil énarque obtus à la Gargamel.

        2. Ba

          Parce que c’est une marionnette placée là par Attali et derrière lui la mafia maçonnique, et qu’il semble apparaître comme trop grillé dans l’opinion publique désormais. Les francs-maçons en charge de piloter la Démocratie en France pensent qu’une réélection provoquerait trop de tensions dans la société.

          Ainsi ils ont décidé de remplacer Macron par quelqu’un d’autre.

          1. Squall Leonhart

            Laissez moi deviner, vous avez deviner ça en analysant les ondes 5G entre deux traînés de produits chimiques des avions ?

            1. Pheldge

              non, c’était le thème de la conférence secrète de la joint-task-force Illuminati/bilderberg/davos qui a fuité grâce à un lanceur d’alertes.

              1. Pierre 82

                Ce lanceur d’alerte qu’on a retrouvé assassiné dans sa baignoire de 14 coups de couteau et de 15 balles de kalash et où la police a conclu a un suicide, c’est bien celui-là?

        1. Pierre 82

          Peu importe le clone. Mais je parierais plus sur la pintade. Elle sera présentée comme une alternance et une rupture par rapport à un quinquennat qui n’a pas laissé que de bons souvenirs.
          Et je ne négligerais pas non plus l’effet 80 km/h, qui a été assez mal digéré. Et quel parti le soutiendrait? LREM, amha, n’existe plus, et n’a d’ailleurs jamais existé. Les bénéficiaires de mandats se rallieront en courant à la cruche francilienne pour aller à la soupe.

      1. Pierre 82

        Sauf que sur le fond, ça ne changerait pas grand chose. La candidate désignée, « l’autre blondasse », est du même tonneau, et en plus, elle pourra de targuer de l’étiquette « de droite » (on ne rit pas).
        Et on entendra la caste jacassière nous parler « d’alternance » (j’entends ça d’ici) et de quasi-révolution, tout en se précipitant pour le serment d’allégeance à leur nouvelle maitresse.
        Et on repartira pour un tour avec juste un changement de style. Et le peuple sera satisfait les 15 premiers jours, avant qu’elle ne commence ses premières conneries monumentales, premières d’une série qui sera longue comme le bras. Une femme pour remplacer un fringant psychopathe, qui lui-même a remplacé un flan, lui-même ayant succédé à un petit énervé.

        A moins que d’ici là, un événement imprévu (mais largement prévisible) ne vienne troubler la fête. Mais il y a tellement longtemps que je l’attends, que je me demande si je connaitrai ça de mon vivant.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Se débarrasser de ce psychopathe serait un soulagement et une oeuvre de salubrité publique.
          Mais l’autre ne serait pas un cadeau, on le sait déjà.

        2. Higgins

          Sauf accident et/ou revirement improbable de la Pintade, elle a d’ores et déjà perdu la course à l’échalote. Et quand bien même, le Salopard poudré maintiendrait sa candidature et serait élu, comment gouvernera-t-il un pays qui lui est fondamentalement hostile ? La question se pose en terme identique avec la Pintade. Dans les deux cas, ce sera une victoire à La Phyrrus, en aucun cas une victoire d’adhésion. Pas certain en plus qu’il y est beaucoup de fana pour devenir député. Les députés, on sait facilement où ils habitent et les frustrations accumulées dans une population qu’on n’écoute plus risquent de se traduire par des actes « malheureux ». L’aura de Pétain n’a commencé à vraiment décliner qu’après l’invasion de la zone libre et la mise en place du STO. A l’époque, la circulation de l’information n’avait rien à voir avec la nôtre. Comme l’écrit très justement H16, les mois à venir vont être décisifs. Il y a hélas 90% de chance que nous vivions en direct la fin d’un pays.

          1. P&C

            il y a bien 20% de l’électorat qui est fortement pro macron. La France de la thune/qui va bien, en gros. Cela peut suffire pour gouverner.

                1. Adolfo Ramirez Jr

                  Oui c’est ça. Ceux qui sont contents que malgré les crises, l’état leur paye rubis sur l’ongle leur retraite à 3000€ ou leur rente de situation

                  1. durru

                    Y’a pas tellement de millions à avoir une retraite à 3k€+, faut pas croire. Pour les autres retraités, j’ai qq doutes…
                    Pour les fonx, c’est un peu plus complexe, mais ils vivent pas dans une tour d’ivoire et leurs membres de famille pas-fonx ne se portent pas tout aussi merveilleusement bien.

                    1. Theo31

                      L’âge moyen de l’acheteur de voiture neuve est de 56 ans et ne cesse de grimper.

                      Meme sans avoir des pensions mirobolantes, un retraite sans rien à payer pour le logement s’en sort pas trop mal.

                      Quant aux fonx, bcp s’accommodent d’une hiérarchie de salauds en échange de quelques avantages. Pis il y a des moyens de toucher son salaire sans jamais mettre les pieds au bureau.

                2. Mitch

                  Il me parait evident que le message de Macron hier est à l’intention de son électorat, qui est fait pour immense partie de retraités.

                  Je ne sais pas s’ils vont bien, mais en tout cas il veut s’assurer leurs votes qui devraient massivement se répartir entre lui et Traîtresse. C’est sur cet électorat que tout va encore se jouer (oui je sais, c’est super triste mais c’est ainsi).

                  Les messages à l’intention de cet électorat sont d’ailleurs déjà clairs, notamment sur le sujet des retraites: « on va faire bosser les actifs jusqu’à 65 ans pour vous garantir votre pension. ». En général ils aiment assez.

                  C’est souvent aussi un électorat avide ‘d’ordre’ (enfin surtout pour les autres). Par ses déclarations chocs Robert et Germaine devraient apprécier et sans doute force t-il Traîtresse à renchérie. La droite Française ayant aussi dans ses gènes ‘ordre’ et ‘fermeté’.

                  Pour les fonctionnaires (enfin ceux qui sont sur le terrain et en chie), perso, je pense qu’il y a un immense ressentiment : je ne parle même pas des docs/infirmières. Les profs sont parmi les plus mal payés de l’OCDE (très largement dépassés par l’Italie, et la Turquie par exemple, et atomisés par le UK qui n’a pas pourtant la réputation d’arroser ses fonctionnaires de £). Même constat pour les autres, largement sous-payés vs les autres pays de l’OCDE.

                  1. Aristarkke

                    Vous n’avez pas non plus le même taux de fonctionnaires/100k habitants au RU qu’en Grance. Les profs sont très nettement mieux payés en Teutonie mais ils assurent beaucoup plus d’heures de cours pour cela.

                  2. Pierre 82

                    Pour l’électorat de Macron, j’aurais dit Jean-Claude et Monique, plutôt que Robert et Germaine. Robert et Germaine sont malheureusement décédés du covid l’an dernier, âgés de respectivement 89 et 88 ans. (enfin officiellement, parce qu’en fait, ils ont juste pris froid, et la pauvre Germaine n’a pas supporté très longtemps de se retrouver seule après le décès de Robert).
                    Ils étaient très gentils et très aimables… de plus, ils s’aimaient beaucoup.

                  3. Nemrod

                    Enfin bon si c’est ça les troupes macronesques ça peut marcher pour sa réélection mais pour aller chercher les opposants jusque dans les chiottes, ça va pas le faire.
                    C’était ma minute optimiste.

              1. Guy GOUDET

                tous ceux qui vivent de l état RSA subventionnés qui ne payent aucun impots ça en fait du monde qui ne veut pas que cela change … assez pour gagner un élection

          2. MJ

            « fondamentalement hostile » pas à cause de sa dernière saillie. je connais plein de braves gens vaccinés 2 doses (en attente 3 ème) qui regardent les non vaxx d’un très mauvais oeil.
            pour eux, les emmerder ne suffit pas. ils seraient hostile à Macron parce que pas assez « emmerdant » .

            1. Jacques Huse de Royaumont

              Ils se sont fait enfler, ce n’est pas de notre faute, mais c’est nous qui en sommes le signe le plus tangible.

            2. durru

              Ce sont eux les premiers que j’emmerde, et je vais commencer à me faire un plaisir à le dire haut et fort.
              « Braves gens » ? Des kapos, oui, rien d’autre. Faut qu’ils comprennent ce qu’ils sont, c’est une question de salubrité publique.

              1. Pierre 82

                Faut vraiment que je réfléchisse à savoir comment je pourrais les faire chier. Jusqu’à présent, je me contente de ne plus donner un centime à quiconque me demande le passe, et à boycotter les quelques commerces qui font chier par leur excès de zèle.

                Quelqu’un a des idées?

                1. Nemrod

                  Ne plus leur filer une thune.
                  Les boycotter.
                  Et être gai et heureux de vivre et ostensiblement…ils ont et auront de plus en plus une vie de merde à courir après les injonctions de leur équipe de grands malades…ne l’oubliez pas !

                2. Mitch

                  Perso, pour emmerder l’état, lorsque je commande sur Amazon ou de larges sites qui n’ont pas besoin de mon pognon pour vivre je commande sur le .de, .it ou .co.uk. C’est 20% de TVS qu’ils n’ont pas.

                  Lors des dernières elections, ce tas de cons m’a viré des listes et je n’ai pas pu voter (mon chien n’a pas eu le vote qu’il aurait méritait et le beau bulletin qui expliquait mon choix).

                  J’ai écris au défenseur des droits pour me plaindre. Ce con m’a répondu en substance que ce n’était pas bien grave et que la prochaine fois je voterais. Du coup, j’ai décidé d’infliger une amende de €1500 à cet état de merde.

                  J’avais une belle feuille Xcell ou je comptabilisais mes dépenses ailleurs qu’en Grance. Ca m’a pris le temps que ça m’a pris mais ils se sont assis sur €1500 de TVA.

                  J’évite cette technique avec les petite commerces bien évidemment.

                  1. Dr Slump

                    Haha, le défonceur des droits, je découvre aussi à quel point ce bidule est du franc foutage de gueule du contribuable, mais pour faire chier les administrations je poursuis mordicus dans mes démarches, je les ferai chier jusqu’au bout.
                    Pour les radars, ras-le-bol de conduire les yeux rivés sur le compteur et les panneaux qui se contredisent, de devoir payer des amendes pour des dépassements de vitesse de 5 km/h, et de recevoir par-dessus le marché des lettres d’admonestation: j’ai trouvé le moyen d’embrouiller les tire-lires sur le bord des routes, je roule comme je veux et je les emmerde.
                    Bonne idée pour la TVA, je vais passer à amazon.uk aussi!

                    1. MadeInCH

                      « : j’ai trouvé le moyen d’embrouiller les tire-lires sur le bord des routes,  »
                      Ah?
                      Et, hum… On peut en demander un peu plus?????

                    2. sam player

                      @ Dr 21h04
                      Le taux de TVA est celui du pays où le produit est livré donc même si tu commandes en UK depuis le 1/01/2021 la TVA est reversée à la france.
                      Tout ce que je reçois de l’étranger est facturé avec TVA de 20% même si la TVA du pays d’expédition est à 15 ou 23%.
                      En commandant en UK tu t’exposes aussi à des droits de douane depuis cette même date, droits de douane seulement connus lors de la réception… surprise !
                      Ebay UK a trouvé une bonne solution qui permet de connaître les taxes de Douane et de les payer lors de l’achat : si l’expéditeur est inscrit au programme, ebay regroupe tous les colis et se charge de l’expédition groupée vers la france (accessoirement ils se font de la gratte dessus, faut bien vivre). Attention ce n’est pas tous les vendeurs qui utilisent ce programme mais c’est indiqué très clairement.
                      Les vendeurs sur eBay UK ont réajustés à la baisse leurs prix depuis 1 an pour rester compétitifs.
                      Il n’y a guère que sur les prestations immatérielles (genre téléchargements) que la TVA peut échapper à l’état français.

          3. Navigateur

            Permettez mon Major ?

            Sauf votre respect, il y a bien un « h » dans Pyrrhus mais il se place après les deux « rr ». En grec ancien l’upsilon du mot est accentué (un paroxyton, accent aigu qui tombe sur l’avant-dernière voyelle) et je pense que c’est cela qui donne dans la transcription française ce bien curieux « h ». Mais je peux me tromper, tout ça est assez loin dans ma mémoire. Pyrrhus signifie « le roux », allusion à la couleur du feu qui se dit pyrrhos (d’où pyromanie).

            A propos de pyromanes, il y en a moins en France… Seules 874 voitures ont été incendiées dans la nuit de la Saint Sylvestre contre 1316 en 2019 (l’année 2020 échappant aux statistiques du fait du couvre-feu). 95.000 policiers ont été déployés cette nuit-là sur le territoire français. Une dizaine de divisions. Trois à quatre fois l’armée belge dans son entier…

            La morosité ambiante gagnerait-elle aussi les petits troublions des quartiers émotifs ?

          4. opale

            « comment gouvernera-t-il un pays qui lui est fondamentalement hostile ? »
            Eh bien, comme il le fait présentement, en faisant des doigts d’honneur à la décence, à la probité, à la droiture, à l’intégrité, à l’Assemblée, à la Plèbe.

            Vu que nous n’avons plus aucun moyen de contester la situation (toute manifestation est réprimée, les députés sont des traîtres, le CC est une pute au rabais) pourquoi se priverait-il ?

        3. P&C

          Tu parles. Elle a même sorti le karsher sarkosien.

          Pécresse est une chiraquienne : comme son mentor, elle promettra tout, et ne tiendra rien.

          C’est là un gros problème des démocraties : on n’a aucun moyen d’obliger les candidats à être comptables de leurs promesses autrement qu’en ne les réélisant pas.

    1. Higgins

      Oui, c’est une hypothèse intéressante. Il a d’ailleurs déclaré qu’il aurait peut être à prendre des mesures impopulaires qui l’empêcheraient de se représenter. A voir. Une autre hypothèse est qu’il aurait volontairement tenu des propos outranciers pour que les baudruches de la chambre d’enregistrement bloquent le processus législatif (c’est actuellement le cas). Du coup, si le blocage persiste trop longtemps, les modalités du texte ne pourront pas entrer en vigueur au 15 janvier comme c’était prévu (le texte doit également passer au Sénat puis sous les fourches caudines du CC et du CE). Deux avantages pour lui, un, il se sort lui et ses pignoufs d’un mauvais pas au prix d’une crise politique dont il se contrefout, deux, en cas d’aggravation, ce sera la faute des baudruches.

      1. Pythagore

        Oui, je vote pour cette variante. Le pass sanitaire avait été accepté, il me semble, par le CE/CC sous le prétexte qu’il était sanitaire et ne constituait pas une obligation vaccinale déguisée. En sortant ces propos, il tue tous les arguments qui pourraient justifier le pass. C’est donc un enterrement de première à bon compte pour lui, puisqu’il se renie en rien, au contraire. Les autres feront le boulot pour lui.

        1. Berdol

          Vous rêvez ! Ce ne serait pas la première fois que le CE et le CC se renieraient. Cette clique de tanches (CE=secrétariat juridique du CC = la même chose). Ils sont tous de la même obédience et confits en dévotion pour le mignon poudré et ses danseuses de chez michou (Que Brizitte semblait apprécier…)

          1. Pierre 82

            Le CC quand même besoin (par habitude sans doute) de se tordre les méninges pour justifier leurs décisions. Ils sont obligé de publier les raisons qui ont amenés à leur décision d’accepter. La dernière fois, pour le pass vaccinal, ils étaient déjà très léger…
            Rappelez-vous de l’attitude des nazis quand ils sont arrivé au pouvoir. Ils marchaient sur des œufs vis-à-vis de toutes les juridictions de la république de Weimar, et il était hors de question de passer outre de leurs décisions. Heureusement pour AH qu’un certain nombre de magistrats étaient sympathisants et ont su faire preuve d’une grande créativité pour finir par lui accorder les pleins pouvoirs après l’incendie du Reichstag.
            Mais tout s’est fait dans les règles. Il aurait été impossible qu’in en soit autrement avec des Allemands.
            Et pour le cas qui nous occupe, le poudré ne leur rend pas la tâche facile, en envoyant un tonneau de poudre.

            1. Aristarkke

              AH s’est fait nommer chancelier « dans les règles » en proposant adroitement au Maréchal Hindenburg, un cabinet ne comportant que deux membres du NSDAP mais comportant notamment Von Papen qui ralliait toute l’économie allemande.
              Rappelons que ce dernier aurait été qualifié de traître à côté duquel Judas Iscariote n’était qu’un amateur débutant au petit pied…
              Et qu’il a largement survécu au III Reich, Nuremberg, usw pour mourir tranquillou une quinzaine d’années après la chute.

        2. Nemrod

          Possible mais c’est du billard à 3, 4 ou 5 bandes et pour y jouer si certains coups sont magnifiques d’autres conduisent à des désastres.
          Y a beaucoup de paramètres qui peuvent faire foirer le truc quand même…

      2. durru

        Il est déjà apparu des articles où les « journalistes » du Parisien auraient « trahi » Macron, car il paraît que ces propos n’auraient pas dû être rendus publics avant le vote définitif de la loi.
        Je miserais bien plus sur l’imbécilité du soi-disant « maître des horloges », c’est plus dans ses cordes.

    2. Pheldge

      c’est la technique du bouc émissaire, assaisonnée de buzz, saupoudrée de candidature « de rupture ». Cette technique plait à son électorat, c’est le principal, ça va le galvaniser. Il suffisait d’entendre les députés de son parti justifier ces propos, en en atténuant la forme, mais en désignant l’ennemi, en expliquant que « sur le fond, il a raison ». Puis ensuite le message relayé par les MSM sur le même air …

  2. HAYD

    Vaste programme, mais qui laisse de la place à la créativité. Qui n’est pas absente de ce blog !

    Outre les egos, l’arrogance, la mesquinerie politique, sur le fond, ce qui fait que ces gens peuvent encore se croire crédible, petit résumé express:

    On a aujourd’hui une médiatisation de la situation hospitalière basée sur un système de santé où tout repose en fait sur le vaccin et l’hospitalisation, rien d’autre. Ceci crée un cadre de pensée restreint, factuellement incomplet et contre-productif d’un point de vue de santé publique. Le vaccin n’est pas utilisé en tant que tel, mais en tant que stimulant immunitaire, et provoque un retard, a minima, de la réponse immunitaire de la population qui permettre d’arrêter la pandémie et de prévenir les pandémies cousines. La mise en scène des problèmes hospitaliers est là pour masquer la négligence des soins précoces et du suivi individuel.

    Dans ce contexte, emmerder ouvertement les non-vaccinés, c’est un summum d’incompétence et d’épouvantable politique sanitaire, en plus du reste.

  3. Aleph

    Merci à vous pour ce billet. Je reste pessimiste cependant car nombre d’électeurs approuvent les propos odieux de l’actuel chef de l’Etat, et toute la presse relaie ses sophismes.

    1. Pheldge

      rappel en 2017 il lui avait suffit d’avoir 18,19 % des inscrits soit 24.01 % des exprimés, ce qui correspondait à 8 656 346 sur 47 582 183 inscrits …
      C’est très à sa portée, surtout qu’il pourra déclarer en mars que l’épidémie -omicron – a été vaincue grâce à sa fermeté et son courage, de tenir seul contre l’adversité !

      1. Calvin

        Pire !
        Pour passer au second tour et battre la neuneu marine, il suffisait à Macron d’avoir 7 213 798 voix (soit une voix de plus que F. Fillon), soit plus de 15,16 % des inscrits.

      1. Pheldge

        c’est exactement le but recherché, cette déclaration c’est une fusée à deux étages, parce que maintenant, Castex à l’assemblée, et Attal « Qui emmerde la vie de qui ? »
        lepoint.fr/politique/qui-emmerde-la-vie-de-qui-la-reponse-seche-de-gabriel-attal-a-la-polemique-05-01-2022-2459325_20.php
        et ça marche !

        1. Nemrod

          Ca a toujours marché la technique du bouc émissaire.
          Mais c’est le signe que le terrain ou elle prospère deviendra à brève échéance un cloaque, une ruine.
          Ceci dit les deux clients du boucher sont trop cons pour le savoir mais ils vont bientôt être aux première loges pour le vivre.

          be carefull what you wish …disent les anglais mais un effondrement économique rapide serait peut être un bien.
          Allez savoir…

      2. Laurent569

        La chasse est, désormais, officiellement ouverte.
        La haine du non-vax va aller crescendo.
        Les propos d’Attal sont une déclaration de guerre en bonne et due forme.
        Ca va être de plus en plus difficile de passer entre les gouttes.
        Un ami de longue date m’a demandé si j’avais rédigé mes directives anticipées pour ne pas être placé en réanimation en cas d’infection covidesque (sic). Je suis déçu et plus que jamais méfiant.

        1. Nemrod

          Répondez lui qu’entre le diagnostic et la réa ça vous laisse 15 j potables pour lui rendre visite…vu que vous savez ou il habite, il vous faudra pas autant.
          Et puis vu que vous aurez rien à perdre…mais lui beaucoup…
          Moi je lui foutrais les miquettes…ça doit pas être bien difficile et je suis doué pour ça.
          Histoire qu’il tourne sa langue dans son cloaque la prochaine fois.

          La chasse je connais et ceux de mes proies qui s’en tirent sont les plus malins ou ceux qui font face aux chiens, pas les peruex tremblants.
          Pensez bien à ça amis non vax ou anti pass.

          1. Laurent569

            C’est exactement ce que lui ai répondu. C’est dommage quand même car c’est une des rares personnes avec laquelle j’avais encore des contacts sociaux.

            1. Pierre 82

              Une dame de nos connaissances nous a appris ce dimanche qu’elle s’était finalement fait piquer, alors qu’elle et son mari étaient violemment anti-vax, et aussi critiques que nous concernant toute cette sinistre farce covidique. La raison: sa grand-mère est entrée dans un EHPAD et elle est donc « obligée ».
              Alors que j’aurais dû ressentir plutôt une forme de compassion mêlée de colère vis-à-vis de ce système pourri, eh bien non: j’ai eu un vif sentiment de mépris; voire d’abandon « tu quoque, fili mi »…
              Pas de doutes, je suis vraiment en train de ma radicaliser.

              1. MadeInCH

                Un collègue a fait de même. Pour pouvoir aller voir sa mère qui est à l’hôpital pour longtemps.
                Le type est encore plus radical que moi, pourtant.
                Après son vaccin, il a cessé de voir tout son cercle d’amis vaxx qui ne se réunissaient qu’en salle louée au restau.

                1. Pierre 82

                  Ça n’ été qu’un sentiment fugace de mépris, que j’ai surmonté facilement, mais cette envie de la gifler quand elle a annoncé ça m’a surpris moi-même.
                  Après réflexion, je ne lui en veux pas, bien sûr… mais il a fallu une réflexion…

  4. Le Gnôme

    Un président défunt a dit qu’il fallait arrêter d’emmerder les Français. Cinquante ans après, un autre veut les emmerder. Nous pouvons constater la marche inéluctable du progrès.

    1. Goufio

      @Le Gnôme- le défunt président G Pompidou adressait cette invitation à J Chirac ce dernier ayant ainsi montré la marche à suivre au petit président E Macron qui est bien grossier envers un peuple qui ne lui doit rien mais auquel il doit tout à commencer par le respect. Son seuil de Peter étant dépassé qu’il s’en aille vivre une confortable retraite dès mai prochain

  5. Laurent569

    « Plus vite – Plus haut – Plus fort ».
    A lire les commentaires sur certains quotidiens, il a encore de la marge quant à la nuisance.
    La vidéo de D. Raoult « Vaccins et Omicron » devrait être diffusée à une heure de grande écoute, étant déclarée d’utilité intellectuelle publique.
    Bon, c’est pas tout ça. En tant que sous-citoyen de 69 ans, ma séance de sport quotidienne m’attend (pendant que c’est encore possible) 🙂

    1. HAYD

      En effet une des plus claire, un exemple de ce que c’est que l’autorité, « ce qui fait grandir ». La citation du discours de Mélenchon a pu énerver, en plus de surprendre.

      1. Pierre 82

        Sans doute des citoyens comme vous et moi, avec leurs opinions parfois assez divergentes.
        Par contre, ceux qui les trient, les remettent dans le bon ordre (grosso modo, après les 10 premiers commentaires, plus grand monde ne les lit) permettent ainsi d’influencer l’opinion dans le sens désiré par le directeur de publication du journal.
        Donner par exemple l’impression que les pro-pass s’expriment calmement, alors que les anti vous parlent de chemtrails en s’énervant et en insultant ceux qui ne pensent pas comme lui, ça peut en influencer certains. Ca a en tous cas beaucoup contribué à discréditer les anti-pass chez des honnêtes gens, pas particulièrement stupides… juste coincés dans leur pensée que les gouvernants veulent forcément le bien des populations.

        1. Cerf d

          Il y a certainement des citoyens comme nous mais ne pensez-vous pas qu’il y a des membres de l’équipe de campagne du poudré don le travail soit de poster des commentaires ?

          1. Pierre 82

            Pas impossible, oui, mais ils sont également des citoyens…
            Et franchement, beaucoup de gens continuent à penser que Macron a bien géré le truc. Leur nombre diminue, mais il n’est peut-être même pas nécessaire de tricher, des gens ordinaires le font spontanément, il suffit de trier.

          2. Pheldge

            je pense qu’il y a des boites spécialisées dans le trollage, puisque c’en est, donc il vaut mieux confier ce genre de tâche à des pros, des vrais. Les sympathisants sont gentils et motivés, mais souvent inexpérimentés. Mais franchement, comme personne ne les lis, au delà des premiers disponibles, quelle utilité que d’aller gaspiller du pognon, à les influencer ?
            Pour les commentaires en général, comme ici, il y a des réguliers, qui se connaissent de nom et s’envoient des piques, mais la plupart sont authentiques, ce sont les occasionnels qui passent par la modération..

    2. Gerldam

      Effectivement, cette vidéo est l’une des plus lumineuses de toutes celles, souvent excellentes, du Professeur. On y voit que, finalement la pandémie se fiche pas mal de la « vaccination ». Plus il apparait dans les données et les faits que la « vaccination » surtout celle avec les thérapies géniques à base d’ARNm est peu efficace, mais non sans danger, plus les dirigeants occidentaux ne jurent que par cette méthode. Le pouvoir de corruption de Big Pharma doit être très puissant. A moins que Gates et consorts n’aient des agendas cachés encore pire.

  6. Louchp

    Un peu HS: à quoi correspondent les 3 triangles et 2 points qu’arbore le poudré au-dessus du verre (qui finira par le maculer une fois qu’il aura fini de faire preuve de fausse empathie avec ses bras) ???

    1. Vodkaman

      La chouette est une référence au port d’un T-Shirt par l’inverti arborant un logo semblable faisant référence à une vague secte sataniste. Pour le V à 3 bandes, une référence à la série TV où des reptiliens veulent prendre le contrôle de la terre ?

  7. Chieur chiant

    Cela devait être dit et bien dit, ça c’est envoyé et c’est clair pour tout le monde!
    J’approuve de la 1ère à la dernière ligne.

    1. claribelle

      Décret de mi-novembre : Au 15 janvier, les adultes dont la dernière dose a plus de 7 mois perdent leur Pass sanitaire (donc tous ceux vaccinés volontairement avant le discours du 12 juillet)
      Décret de fin décembre : Au 15 février, les adultes dont la dernière dose a plus de 4 mois (donc tous les vaccinés de l’été après le 12 juillet et les soignants contraints et forcés avant le 15 octobre sont concernés).

      1. Pencilivy

        Ca va faire un paquet de monde… Dont moi dès le 15. De toute façon je préférais déjà la voiture pour voyager, mais là je passe au modèle grand luxe comparé aux trains et avions. Les derniers seront les premiers, comme disait l’autre !

  8. Jacques Huse de Royaumont

    Bien dit !

    Je pense que Macron est devenu fou, littéralement. Une telle pulsion de haine a de quoi effrayer même ses soutiens les plus fidèles.

    Il vient de prouver, pour ceux qui auraient encore un doute, que le pass vaccinal n’est pas une question sanitaire mais une question d’égo.
    Macron commence à réaliser que de cafouillage en incohérence, d’erreur d’appréciation en décision arbitraire, il s’est totalement fourvoyé et qu’il devient difficile de le cacher. Alors, il a besoin d’un bouc émissaire et il est tellement hors du réel qu’il ne croit plus utile de le cacher.

    Sa position est cependant plus fragile qu’il n’y parait, tout tient sur la courte majorité parlementaire dont il dispose encore. Qu’une poignée de députés fasse défection et tout s’effondre. C’est possible, certain d’entre eux craignent peut être pour eux-mêmes ou en ont assez de servir de paillasson. Sa chute pourrait être aussi rapide que spectaculaire, même si elle n’est pas acquise.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Oui, même si Macron fait plus penser à Néron qu’à un grec.

        La poudre blanche ferait-elle des ravages sur son système nerveux ?

      2. MCA

        @Le Gnôme 5 janvier 2022, 10 h 10 min

        Et les français ont une solution pour ce genre de délire : l’asile psychiatrique et la camisole de force.

    1. MCA

      @JHR

      « Je pense que Macron est devenu fou »

      Là mon cher JHR je me permets de disconvenir.

      Ce type est complètement cinglé depuis le début; tu viens seulement de l’admettre.

    2. LeSUBVERSIF

      « le pass vaccinal n’est pas une question sanitaire mais une question d’égo. »

      mais non! c’est une question de puçage, de parcage et in fine de surveillance des peuples! on passe d’un capitalisme de connivence à un mondialisme de surveillance! l’oligarchie mondialiste s’en tape de l’ego de l’apprenti dictateur, il n’est qu’ un pantin à leurs yeux!

    1. Pierre 82

      Très judicieux article d’Eric Verhaeghe, mais je voudrais faire remarquer une petite chose (un détail): En 1930, il y avait à la grosse louche un demi-million de Juifs en Allemagne.
      Ici, on parle de 5 millions, et (comme je le pense) sans doute sensiblement plus, qui ne sont pas vaccinés du tout (je ne parle même pas de ceux qui n’iront pas à la troisième, sans doute pas aussi nombreux qu’on pourrait l’espérer, mais dont il faut tenir compte).
      Pour un génocide, c’est plutôt mal barré. Surtout que la plupart des Allemand non-juifs n’en avaient pas en général pas dans leur famille, ce qui n’est plus le cas du tout aujourd’hui avec les non-vax.

      Bref, sa stratégie est franchement casse-gueule. Même si jusqu’à présent, l’attitude, en moyenne, de mes concitoyens n’est pour moi une source de satisfaction…

        1. pabizou

          La reprise de l’article sur Blackrock que tu avais mis en lien hier est tout aussi interessante . Le minable du 55 est peut-être au pied du mur et obligé de mettre le paquet pour essayer de sauver sa peau . Ces « vaccins » ne peuvent pas permettre de contrôler l’épidémie, les britaniques ont récemment mis en évidence la destruction du système immunitaire des picousés, de plus en plus de voix s’élévent contre la vaccination, pas sûr que ceux qui avaient tablé sur un changement de business model soient prêts à renoncer à leurs plans merdiques . C’était quand même tentant de passer d’une industrie soumise à un systéme de rendement décroissant et d’en faire un système basé sur une clientèle captive ne pouvant plus se passer d’elle pour simplement survivre . Si l’on prend en compte les intérêts convergent de ceux qui ont crées la situation catastrophique de l’endettement global actuel avec cette connerie de Q.E. …

          1. MCA

            C’est bien ce que je pense, depuis le début tout s’allie au même moment : une catastrophe économique, financière, sanitaire, morale.

            Il y a manifestement volonté de détruire, il y a trop de coïncidences.

            Et vous, vous en pensez quoi?

            1. pabizou

              Penser est un bien grand mot mais j’ai un peu de mal avec les hasards trop répétitifs . La crise de 2008 n’a jamais été réglée, l’enfer des QE a juste permis de cacher la merde au chat et ne pouvait mener qu’à une impasse . Nous y sommes sans doute mais tout le monde n’a pas autant à perdre et ceux qui sont le plus à risque (quantativement) sont aussi ceux qui pourront le plus facilement jouer avec les derniers ressorts avant le clash . Pour le moment je me borne à regarder le théâtre d’ombres et je n’arrive pas à imbriquer toutes les pièces mais la trâme ne me plait pas du tout .

          2. opale

            « C’était quand même tentant de passer d’une industrie soumise à un systéme de rendement décroissant et d’en faire un système basé sur une clientèle captive ne pouvant plus se passer d’elle pour simplement survivre . »

            Toute ressemblance avec un système déjà en place (Monsanto) est purement fortuite et sans lien.

            1. pabizou

              Avec un petit bémol quand même, Monsanto ne te condamne pas à mort si tu ne veux pas ses produits, là, si la destruction de ton système immunitaire se vérifie à la 1ere saloperie qui passe tu es fait comme un rat .

  9. P&C

    Et ben dis donc… je m’étais coupé du monde il y a un mois et demi (re épisode dépressif), je réémerge aujourd’hui, et force est de constater que Houellebec avait raison : le monde est resté le même, en un peu plus pire.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Bienvenu parmi nous.

      Là, ce n’est pas le monde d’avant en pire, nous sommes en plein épisode de folie collective.
      Nous vivons le moment Macron, celui où le chef de l’état bascule dans le délire sanguinaire.
      La seule question à se poser, c’est de savoir si quelqu’un va l’arrêter à temps.

    2. Pierre 82

      Ah, re-bienvenue, P&C. J’étais inquiet.
      Un peu compliqué de te souhaiter « une bonne année » vu les circonstances (pour toi comme pour tout le monde), mais on hop, on avance…

        1. Pierre 82

          Ben non, je me demande s’il ne boude pas.
          Après tout, il se faisait quand même bien chahuter ici, non?

          Allez, Yanka, si tu nous lis: bonne année, bonne santé…

  10. Pythagore

    Tout est dit, bravo, la nuit a dû être courte 😉
    Depuis le début de son 5éna, le Petit président passe son temps à chercher des coupables, tout à la fois, les francais, les GJ, les jeunes, les vieux, ceux qui ne traversent pas la rue, les infirmières, les étudiants …..etc…. Non décidément ce Petit président est irréprochabe et nous sommes tous collectivement irresponsables. Comme on ne peut pas changer le peuple, trop de monde, il convient de changer le président.

  11. Higgins

    J’ai cherché longtemps une devise pour la ripoublique macronienne. Je crois l’avoir trouvée : Fliqué, Fiscalisé, Vacciné !!!

  12. Mildred

    De ce que j’ai pu entendre ce matin, il semblerait que si la presse française désapprouve la forme de l’intervention de Macron du bout des lèvres, elle en accepte le fond. Mais qu’en est-il de la presse internationale ?

    1. Nemrod

      la Presse est une Pute et c’est lui qui paye.
      Par contre il me semble que de nouveaux et nouvelles cocu(e)s ont trouvé du rouge à lèvre ou il fallait pas.

    2. Mitch

      La presse Britannique considère que les présidents Français et en particulier son régime n’a pas grand chose à voir avec une démocratie moderne (c’est ce que pensait déjà Voltaire il y bien longtemps, non ?). Les réactions ne sont pas vraiment surprises. On sent beaucoup de sarcasmes en lisant entre les lignes.

      En Afrique du Sud, la presse relate aussi la sortie. Depuis son passage en RSA il y a un an (promesse de vaccins qui ne sont jamais arrivés) il n’est pas super … populaire (c’est un euphémisme). Il est vu comme très … ‘Français’ : arrogant, sur de lui, peu fiable.

      La presse en RSA, dans son ensemble, s’étonne des mots utilités et les traduit de façon brute :

      “The unvaccinated, I really want to piss them off. And so, we’re going to continue doing so, until the end. That’s the strategy,”

      Certains journaux posent ouvertement la question de la finalité de ce type de sortie à 3 mois de l’election ou il y est présenté comme le favori, mais n’apporte pas de réponse.

      Beaucoup d’incompréhension donc.

  13. Goufio

    Le petit président montre la médiocrité continue du personnel politique qui nous est proposé et la palanquée des prétendants laisse rêveur au sens négatif. Pourvu qu’ils ne nous amènent pas à une guerre et ça ils en sont bien capables

      1. Theo31

        Je dénie à ce tas de merde le droit de se présenter comme « mon » président et « mon » représentant. Je n’ai qu’un président et un représentant : c’est moi.

        Ça tombe bien, je ne me suis jamais senti français.

  14. Higgins

    J’ai toujours entendu dire que, pendant les guerres et en particulier la première, un certain nombre d’officiers étaient morts en montant à l’assaut … d’une balle dans la nuque. Visiblement, ils ont fait des émules.
    Autour de moi, je sens le niveau d’exaspération grandir et ça touche maintenant les bons toutous, ceux qui jusqu’à présent ont été très obéissants parce que, vous comprenez Mme Michu, si le président l’a demandé, c’est pour notre bien !!! La poudre est en place, manque encore l’étincelle.
    Le Salopard poudré n’est pas prêt de pouvoir se promener tranquillement sur la plage du Touquet.

    1. P&C

      Mais si… du moins tant que les prétoriens restent fidèles.
      Pas de souci, ils ont été soigneusement sélectionnés pour ça, et sont dument arrosés.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Je compare Maron à Néron, un peu plus haut. La chute du dernier des Julio-claudien est l’oeuvre des prétoriens, justement.

        1. P&C

          Néron s’est suicidé, non ?
          De ce que l’on sait, seul Caligula a été assassiné par les prétoriens. Claude a été empoisonné par sa femme.
          Pour Auguste et Tibère, rien de sur.

    2. Popeye

      ah le fameux aphorisme que de vieux sous-off blanchis sous le harnais rappellent l’air de ne pas y toucher à des jeunes officiers un brin carriériste et peu économes de la vie de leurs soldats « vous savez mon lieutenant, dans une embuscade, les balles perdues ne le sont pas forcément pour tout le monde… »

  15. Nemrod

    Serait ce la manoeuvre mal maitrisée qui lui fera montrer son flanc ?
    Si oui il conviendra de fondre sur la faiblesse ainsi exposée.
    De descendre de l’Aventin et de frapper sans haine mais sans pitié.

  16. Coup de pied occulte

    A part le fait qu’il spécule avec de l’argent public, je suis troublé par la ressemblance de Macron avec le personnage de Patrick Bateman dans American Psycho.

    1. Elie

      Il n’est pas invraisemblable qu’il soit lâché par sa garde – à l’heure actuelle – la plus rapprochée, qui cherchera ainsi à sauver in extremis sa propre peau de la vindicte générale.
      Les cafards se bouffent entre eux…

    2. P&C

      On pourrait y mettre un bémol : on a déjà vu des gus débauchés, cruels, despotiques… être métamorphosés par la fonction.
      Le cas de Titus est un bon exemple.

  17. Cerf d

    En somme, on ne passe pas encore la parcelle encombrante au fil de l’épée (ou au flash ball), mais ça ne saurait tarder…

    Aux douches directement.

    Point Godwin

  18. ode

    certains points communs avec la révolution et la terreur sont frappants, notamment le fait qu’il explique que ns ne sommes pas/plus des citoyens (dignes d’habiter ds la cité) : sous la terreur existait un passeport interieur du bon citoyen… qui permettait d’échapper aux flics.
    je pense aussi à la formule « la liberté ou la mort » ou encore « il n’y a pas de liberté pour les ennemis de la liberté ». ce que Macron a dit hier revient au même.

  19. René-Pierre Alié

    Rien d’étonnant à cette décision d’emmerder les Français. La personnalité histrionique veut être aimée. Déçue dans son attente, elle se met à haïr.

  20. Al Bundy

    « La logique du locataire de l’Élysée est douteuse : pour lui, ceux qui refusent l’actuelle vaccination, quelles que soient leurs motivations, mettent en danger le reste de la société »

    Ce n’est pas sa logique ni son but, il s’adresse aux « clan » des vaccinés.

    Surtout ceux devant passer à la troisième dose. Donc un message de réconfort et facile à comprendre, qui devait normalement être diffusé le lendemain de l’adoption du pass vax, même ça il ne sait pas gérer.

    Les non vax n’ont plus accès aux resto, ciné etc depuis un bon moment, hein, ça change rien…

    Par contre les deux dosés… C’est plus facile de leur vendre une ou deux doses de plus, ils sont plus nombreux et pratiquement acquis. De la simple vente a un panel de gens commençant à se demander si on les prend pas pour des connards. (sic)

    Bonne année à toutes et tous

    1. durru

      Meilleurs voeux, l’Al !
      C’est marrant, dans ma première réaction à la saillie de l’imbécile j’ai traité ses suiveurs de… connards, exactement. Bien.
      Son « clan » se réduit comme peau de chagrin, faut pas croire, il est un minable VRP.

  21. Mitch

    Très bon ticket Boss !

    Maintenant une question que je me pose c’est : pourquoi ?.
    Macron n’a pas lâché ça sans qu’il y ai un but. Il savait pertinemment le tollé que ça allait créé.

    Quel est l’objectif ?

    Un truc sur lequel je ne suis pas clair, c’est l’adhésion (ou pas) qu’il arrive encore à générer.

    La Pravda annonce que 75% des Français soutiennent le Pass vaccinal. J’ai du mal à croire en ces chiffres quand on voit qu’une pétition contre ce même pass obtient 1.2 Mio de signatures en quelques jours (donc beaucoup beaucoup plus d’opposants en réalité).

    Dans mon entourage, il fait quasi l’unanimité contre lui (à l’exception de ma co..ne de belle-mère), mais j’ai bien conscience de vivre dans une bulle.

    1. pabizou

      La Pravda vient de se faire graisser de près de 500 millions, vu ce qu’il reste de journalistes elle ne peut que très difficilement annoncer autre chose que la voix de son maitre .

    2. Nemrod

      Deux hypothèses
      – il décompense sa psychose…possible.
      – il manoeuvre mais dans quel but ?

      Sous hypothèse de la deuxième
      – il lance Edouard Philippe
      – il hystérise le débat provoque la montée aux extrêmes en espérant tirer las marrons du feu.

      1. Dr Slump

        Amha il cherche la merde en effet, il attend qu’on « vienne le chercher », et perdu pour perdu, autant y aller à fond. De toute façon cet emmerdant village de gaulois réfractaires qui lui résistent mordicus ne fera jamais partie de son électorat, alors il peut se permettre d’inciter à la haine contre eux. Si ça provoque des violences, peu importe qui en serait à l’initiative, il pourra les incriminer et d’autant mieux justifier une obligation de pass pour tous.

        Il joue avec le feu, j’espère qu’il va se brûler. Du reste c’est là qu’on verra s’il y a encore des élus dotés d’un peu de jugement pour s’opposer à son « projet ».

    3. Nemrod

      Mitch…si l’on regarde les signaux faibles, les 75 % de pro pass c’est du flan.
      Même les sondages du Figaro sont défavorables dernièrement à 60 %.
      Ils valent ce qu’ils valent mais si les échantillons ne sont pas représentatifs il y a 250000 votants.
      Macron s’appuie sur une poignée d’enragés qui ne sont pas plus nombreux que les gens qu’il veut exclure …la partie est loin d’être jouée.
      D’autant que ses cibles se sont aguerries à la dissidence et au camouflage .
      Dangereux son jeu.

    4. Pierre 82

      Franchement, je n’en sais rien. Les sondages publiés sont le seul truc encore plus bidonnés que les chiffres sanitaires, dont je n’y prends plus garde.
      Beaucoup (une très grosse majorité de la population, en fait) sont persuadés que le vaccin est efficace, et il n’est pas étonnant que parmi ceux-ci, et vu l’artillerie propagandiste permanente, un certain nombre aient fini par croire que les non-vax sont vraiment un problème pour la santé publique.
      Et une partie d’entre eux pense forcément qu’il suffirait d’obliger la vaccination pour qu’on sorte enfin de là définitivement. Les gens sont nerveusement et psychiquement massivement abîmés, et beaucoup sont prêts à gober n’importe quoi pourvu que ça s’arrête.

      Perso, je suis persuadé qu’au niveau de l’Élysée, ils connaissent parfaitement l’état de l’opinion, et je ne crois plus aux « dérapages ».
      Mc Kinsey a jusqu’à présent commis un sans faute, et il est certain que ces sont eux qui ont écrit les paroles de Macron sur l’emmerdement des non-vax. Ils ne l’ont pas fait sans raison.
      C’est ce que je crains le plus: c’est qu’en dépit de ce qu’on peut penser, ils contrôlent parfaitement la situation.
      Voilà pour mon côté pessimiste. Chien échaudé craint l’eau froide, et jusqu’à présent, on a reçu des hectolitres de flotte sur la tronche et ces politiciens devenus toxiques ont toujours l’air de tenir bon.

      1. Husskarl

        La seule chose à tirer d’un dérapage ou d’un début de révolution c’est l’état de siège ou autrement dit la loi martiale.

    5. Calvin

      Il ne faut négliger le mauvais timing…
      L’interview du locataire de l’Elysée avait été faite plus tôt, une fois les éléments de langages distillés aupres des proches, et devait paraître une fois la loi votée.
      Or, il y a eu un premier couac la nuit du vote, mais l’article est paru.
      Ce qui indique deux choses :
      – Macron voulait emmerder et humilier, puisqu’il indique ses buts après le vote seulement,
      – La presse a néanmoins publié sans se douter de la tempête que cela pourrait provoquer.
      Cela en dit long.

      1. Mitch

        Je me trompe peut être mais AMHA tout est calculé:

        – les mots utilisés qui n’ont rien d’un ‘dérapage’
        – le timing (la Pravda aurait été ravi de repousser de quelques la parution si le locataire du Kremlin le lui avait demandé)

        Reste la finalité. Là je sèche, mais c’est tout sauf un accident.
        The future will tell …

          1. Pheldge

            je redoute les prochains sondages, je le répète cette sortie calculée va galvaniser son électorat … et même au delà, récupérer tous les vaccinés qui en ont marre des contraintes, en faisant l’union sacrée contre les non vax.

            1. MCA

              Possible, mais imagine que les novax finissent par devenir vax, comment justifier que le virus continue sa promenade sans déclencher une explosion?

              A moins que subitement il arrête sa course….

              Autre sujet : j’ai lu hier que Véran envisageait la 4ème dose, ce qui corrobore la vue écran postée par le Major.

              Cette vue écran en provenance d’un médecin consultant le statut vaccinal de ses patients prévoyait 4 doses depuis le début.

              1. Pheldge

                homme de peu de foi : ça n’a pas tardé : Le président de la République est crédité de 27% d’intentions de vote, contre 16% pour la candidate LR, et 16% pour son adversaire RN. Éric Zemmour stagne quant à lui à 13,5%.
                lefigaro.fr/elections/presidentielles/presidentielle-2022-emmanuel-macron-donne-largement-en-tete-loin-devant-pecresse-et-le-pen-20220105

              2. Deres

                Le vaccin n’est pas efficace à 100%. Il restera des malades même à 100% de vacciné. Et avec les 90% de vaccinés actuels, atteindre les 100% ne changera pas fondamentalement le nombre de malades graves, cela baissera juste de 30% je crois. cela montre que tout cela est plus politique que sanitaire d’autant plus que pendant ce temps là, on ne progresse pas vraiment au niveau des gens vulnérables. La troisième dose est aussi un bon exemple puisque le taux des gens âgés est bien en dessous de ceux vaccinés alors que ce devrait être la priorité nationale si c’est si efficace que cela.

            2. Nemrod

              Oui tout est possible mais le besoin de remobiliser veut dire fébrilité…
              Et puis malgré tout la reprise épidémique due aux non vax commencent quand même à être douteuse même avec la comprenette difficile.
              Autour de moi ET dans mes clients, les gens voient bien que les malades et positifs sont pour doubles et triples dosés…
              De toutes façons la fuite en avant est l’option depuis le début et il est impossible d’en sortir, alors il y va à fond.
              Ce type ne se soucie jamais des conséquences de ses actes et depuis le début de sa vie et ne s’en souciera jamais…
              C’est bien pour ça que l’avoir élu est très dangereux.

              1. MCA

                L’élection sous la 5ème, c’est comme l’achat d’une pochette surprise, on paie d’abord et on découvre la surprise après; sauf que là j’ai comme l’impression que nous avons touché le gros lot.

              2. Pheldge

                Nemrod, il reste 100 jours, Macron a 10 points de plus que les 2 blondes, la poissonnière et la cougar qui sont à égalité. Or ni l’une ni l’autre n’a d’arguments forts pour renverser la tendance.
                MLP est une cruche et ,ne bougera pas, et Pécresse vient de montrer qu’elle n’a ni personnalité, ni colonne vertébrale. Et Z n’a pas encore ses parrainages. Tu espères quoi, un miracle ?
                Pour l’instant Macron a déplacé le débat sur les non vax, occultant celui sur l’échec constaté du vaccin, et il marque des points. Ca me désole, mais c’était prévisible après deux ans de gouvernement par la trouille et la contrainte.

    6. LeSUBVERSIF

      Quel est l’objectif ?

      Réponse: Schwab l’avait noté dans son bouquin: le Covid offre une fenêtre de tir, réelle mais ÉTROITE, pour mettre en œuvre le Reset auquel il aspire, lui et sa cohorte de dirigeants adoubés par le Forum de Davos.
      Cette fenêtre arrive à son terme: les variants qui arrivent sont à l’évidence peu dangereux – témoin la comédie ridicule pour faire croire au « cataclysme Omicron ».
      Il importe donc pour la clique mondialiste de hâter le pas pour forcer l’intégralité du troupeau sous le joug numérique appelé à devenir le véhicule de la nouvelle citoyenneté – en même temps qu’un outil de contrôle total sur la vie des individus. La généralisation des « pass sanitaires », de façon évidemment coordonnée, répondait déjà à cette urgence. Avec cet outil, les mondialistes disposent d’un outil de coercition surpuissant.
      L’Autriche joue le rôle d’avant-garde du mouvement suivant : la généralisation de la piquouse obligatoire. À laquelle les populations « QR Codisées » auront du mal à résister, maintenant qu’on existe un moyen technique de les y contraindre.
      C’est tout l’enjeu des mois qui viennent. »
      (2 decembre 2021)Laurent Lenormand sur « contrepoints.org »

      en compléments:
      https://reseauinternational.net/est-il-possible-de-verifier-par-vous-meme-le-phenomene-bluetooth-que-degageraient-les-personnes-vaccinees/
      https://agoratv.ch/les-preuves-que-les-vaccins-covid-contiennent-des-nanopuces-pour-surveiller-et-agir-a-distance/

      1. P&C

        suis en train de lire le dernier lien.

        Rarement vu quelque chose d’aussi laid. Polices qui part en sucette, images qui n’ont rien à faire dans un article digne de ce nom, traductions douteuses (automates à points quantiques de graphène… qwua ? )…
        A la fin, on dirait plu des cristaux de sels que des nanopuces…

        Les images de la fin… on dirait plus des cristaux de sels qu’autre chose… la structure carrée me fait penser à… roulements de tambours… NaCl…

        bref, ça sent la daube à plein nez.

  22. Savoyard

    Ce qui est choquant pour moi, c’est de constater que la stratégie du chef de l’état est politique et non sanitaire. Comme cette politique sépare, c’est le Mal. ( pour l’église) ce qui unis est le bien, ce qui sépare le mal.
    Donc sa stratégie est défensive. Il perd la main et le narratif s’épuise sur le mur des faits et de la réalité.
    Son niveau intellectuel est top.
    Il faut donc lui faire le crédit qu’il sait ce qu’il dit et il faut le croire sur parole. Il le fait sciemment.
    Mon hypothèse c’est qu’il tente de faire peur au vaccinés deux doses pour qu’il prennent la 3 em dose.
    Car si 10% ne font pas la troisième dose, cela représente environ 6 Millions de personnes et les non vaccinés seraient 12 Millions. Dans ce chiffres de 12 M, il y aurait des boomers et la petite bourgeoisie.
    Son électorat serait fracturé et Macron n’aurait aucune chance.
    Les boomers, la petite bourgeoisie sont la clé de l’élection ( élu avec 17% des voix il y a 5 ans)…..
    Faut leur faire peur, les regrouper, les vacciner et leur faire croire qu’ils sont protégés, dans le camp de la moralité et du bien. Il sépare en petits troupeaux pour regrouper ceux qui votent la sécurité au dépend de l’adaptation et l’incertitude … et qui ont peur de perdre leurs acquis… boomers et petite bourgeoisie.

  23. Jacques B.

    Il faut rappeler inlassablement que les lits de soins critiques de nos hôpitaux (19.000 places au total dont un gros 5.000 de réanimation) ne sont occupés en ce moment par des malades du Covid non vaccinés qu’à 8%, chiffre officiel DREES.
    Donc un média qui fait un reportage sur les « réanimations saturées par les non vaccinés » est dans la désinformation grossière, voire le mensonge le plus décomplexé.
    Au RU, le dernier rapport officiel indique que 79% des décédés du Covid sont des double vaccinés. En France c’est apparemment un peu moins mais ça reste dans les mêmes eaux.
    Je pense depuis le début de sa présidence que cet individu (Macron) est un apprenti-Néron, et ses derniers propos le confirment amplement.

    Sur l’opposition dont on nous dit qu’elle est vent debout contre les insultes et les menaces proférées par l’imposteur élyséen, il faut quand même distinguer ceux qui s’opposent sur la forme seulement – en gros, des LR aux socialistes – comme par exemple Édouard Philippe, qui préférerait rendre la vaccination obligatoire (ben voyons), des autres, ceux qui s’opposent aussi au principe même de cette politique brutale et génératrice de divisions entre Français.
    Il y a clairement une instrumentalisation de certains services de réanimation ponctuellement en surcharge du fait du Covid pour imposer la vaccination à tous les citoyens. La question que je ne cesse de me poser sans avoir de réponse vraiment satisfaisante est : pourquoi ? pourquoi vacciner tout le monde ? Les bénéfs de Pfizer sont une explication un peu faible. « tuer les gens pour réduire la population modiale » : c’est quand même gros, et ce n’est pas ce qu’on voit, en tout cas pour l’instant. Contrôler tout le monde ? mais ils le font déjà, d’une certaine façon, avec le pass sanitaire/vaccinal. Pourquoi cette folie vaccinale, quand on sait la létalité très faible du Covid et l’efficacité très relative des vaccins en matière de freinage de la transmission ?

    1. Jacques B.

      En fait la réponse la plus plausible à ma question est sans doute la folie, l’hubris, l’ivresse du pouvoir, la volonté d’être l’égal de Dieu (ou du diable), la mégalomanie, bref une folie furieuse et criminelle semblable à celle de Néron…

      1. Jacques B.

        Les 8%, ce sont les soins critiques, pas les réas, quoique le chiffre en réa ne doit pas être très différent. Je l’ai expliqué l’autre jour, ce chiffre provient des données de la DREES (Santé Publique France) sur les 4 dernières semaines.
        Pour les 79% de décédés au RU, pareil : chiffres officiels de la santé publique UK, j’ai donné les références hier.
        Pierre de la chaîne youtube « décoder l’éco » a fait un excellent travail de vulgarisation sur ces chiffres, c’est de lui que je m’inspire en partie. La dernière vidéo dure 8 minutes, je vous encourage à la visionner. Certes c’est un dangereux complotiste, mais un complotiste qui travaille à partir des données officielles et fait un travail qu’aucun autre ne fait ou ne veut faire, je prends.

        1. Nemrod

          Oui je le pense.
          Si cette hypothèse est la bonne ça veut dire que les dernières nouvelles sur les vaccins sont pas fameuses…
          Je vous rappelle que Raoult commence à parler d’Anticorps facilitants comme pour la Dengue…
          Hum…a suivre.

        2. Theo31

          Cinq millions de personnes plus toutes celles qui ont eu leur pass en caressant un coussin avec l’aiguille.

          Ce serait sympa qu’une pute demande à grimaldi la preuve de sa vaccination. Son comportement rappelle celle des salopes qui couchaient avec les Boches et qui accusaient la voisine d’en avoir fait autant.

      1. Pierre 82

        La disparition du groupe témoin, j’y crois moyen, par contre. Il en restera toujours, et sans doute beaucoup plus que les 10% annoncés.

        1. Vodkaman

          Oui, il va juste falloir prouver que c’est le coussin qui a été piqué.

          D’où l’indulgence (au sens Chrétien) accordée aux faux paSS ?

    2. Spirou

      Des contrats signés dont ils ne peuvent se dédire (frais de campagne et de champagne facturés chez Pfizer Incorporated)
      Une moisson de surmortalité qui est déjà apparue en 2021 et va exploser en 2022 (une étude sérieuse allemande prévoit une hécatombe dès janvier des fully vax avec une immunité quasi nulle et un organisme quasi HIV compliant) dont ils ne sont pas mécontent.
      D’énormes enjeux sur les thérapies géniques (usines montées de toute pièce en
      Inde par Gates, société dans ce domaine pour le mari d’Ursula) qui leur font espérer un contrôle total par des inoculations frénétiques propres au spectre d’intervention de l’arn

    3. Mitch

      « Il faut rappeler inlassablement que les lits de soins critiques de nos hôpitaux (19.000 places au total dont un gros 5.000 de réanimation) ne sont occupés en ce moment par des malades du Covid non vaccinés qu’à 8%, chiffre officiel DREES. »

      Jacques, tu as calculé ça comment ? Il y a le status vaccinal sur les chiffres de la DREES ? je crois me souvenir que la question t’as déjà été posé, désolé.

      1. Jacques B.

        Désolé, je ne peux pas refaire mes commentaires d’hier, mais je te renvoie à la très bonne vidéo de Pierre C. de la chaîne YT « décoder l’éco » qui reprend tous ces chiffres, en mieux, avec toutes les sources. (officielles)

    4. Pythagore

       » Les bénéfs de Pfizer sont une explication un peu faible »
      Qq’un qui a travaillé chez J&J m’a expliqué dernièrement, qu’il y a 6-7 ans, ils avaient commencés à investir ds une entreprise de vaccin, prce que c’est le seul truc qui rempartera de l’argent à l’avenir.
      Si on en croit le Pr Raoult, le business model du médicament est mort. Il ne serait donc pas étonnant que les pharmas fassent pression pour imposer les vaccins. A l’avenir, tout sera thérapie par ARN. Il ne faut pas oublier que biontech, développeur du vaccin Pfizer, travaillait déjà sur les thérapies géniques, pour soigner les cancers.
      Voir également Bill G. qui passe son tps à vouloir développer des vaccins pour tout et n’a que ce mot à la bouche.
      Si, si, vouloir faire avaler aux populations à coup de boutoire, l’idée qu’il faudra se faire vacciner contre tout et n’importe quoi à l’avenir est tout à fait plausible. Voir les 11 vaccins obligatoires pour les enfants.
      Les pharmas ont des gros moyens de persuasion, voir les scandals en france mais aussi aux US e.g. oxycodon.

      1. Pierre 82

        @Pythagore. Oui, le business model de Big Pharma ce sont les vaccins. En plus, ils ont corrompu tous les politiciens, ce qui est normal, vu que leur chiffre d’affaire est généré par un gros paquet d’argent public, et qu’ils ont un monopole.
        Par analogie, ceux qui vendent du matériel militaire corrompent les politiciens, puisque ce sont eux qui décident de leur chiffre d’affaire. Dans un pays comme les USA, la corruption dans le domaine militaire a atteint un niveau inimaginable, au point de créer des guerres ex nihilo juste pour vendre leur camelote. En Europe, c’est moins évident vu que le poids des dépenses militaire est bien moindre qu’aux USA.
        En Europe, le poste de dépense le plus élevé du budget des états, c’est le médical. Normal que la corruption s’y installe.

        Ce n’est certainement pas la cause première, mais ça joue quand même.

        1. Pythagore

          Je ne sais pas si cela n’a pas déjà été posté mais l’article sur blackrock est à lire. On y apprend entre autre, qu’avant la crise, le CA de Pfizzer ne cessait de plonger depuis des années.
          Il est d’ailleurs étonnant que la loi anti-trust ne s’applique pas à blackrock.
          Au fond, difficile de voir les tenants et les aboutissants, mais la cause de tout cela est certainement une corruption systémique globale.

      2. Deres

        Maintenant que l’ARNm a été plus ou moins validé, ils vont chercher à l’appliquer sur toutes les maladies. C’était une techno déjà connue mais son introduction était très compliquée et couteuse surtout face à des vaccins de technologie ancienne.

        Mais ce n’est pas un complot, c’est la logique de l’innovation. Il y a déjà un vaccin ARNm contre le SIDA en route qui semble fonctionner sur les singes.

        1. Pythagore

          Je n’ai pas parlé de complot. Je ne savais pas que la logique de l’innovation nécessite un déferlement médiatique pour la valider et d’obliger les gens à prendre des produits dont ils ne veulent pas et non pas besoin.
          Un tel déferlement au profit du nucléaire serait plus utile à notre avenir. Nous avons vécu jusqu’à plus de 80 ans en moyenne sans vaccin ARN, pourquoi en aurait-on subitment un infini besoin ?
          Si ca coûte cher, à quoi servent mes impôts ? Ils n’ont qu’à donner mon argent à la recherche plutôt que l’utiliser à repaindre les pistes cyclables en vert et rouge, si c’est tellement crucial.

    5. Aleph

      Merci pour ces précisions. Je pense que Macron et son équipe ou ses suzerains ont probablement des motivations différentes. Je suppose que quelques-uns ont un plan, même à court terme, même sans Macron, même ceci, même cela, mais rien ne dit que ce plan soit intelligent ni intelligible.

      J’ai vu ça ces deux dernières années dans mon administration : la direction s’est enfoncée dans le délire total malgré des évidences tangibles et lourdes. Incompréhensible pour quelqu’un de posé et réfléchi.

      Le billet du 3 janvier prévoyait avec une clairvoyance stupéfiante la crispation et la fuite en avant de la clique autour des erreurs qui lui tiennent lieu de politique. Le tour accusatoire et aigri qui se révèle de façon spectaculaire chez l’actuel Président est à la fois une note de désespoir, une compensation, et un travers plus profond consistant à rejeter toute faute sur autrui.

    6. MCA

      @Jacques B. 5 janvier 2022, 12 h 25 min

      Il faut y adjoindre une autre question tout aussi importante: pourquoi avoir interdit tout traitement médicamenteux?

      Tous les témoignages crédibles jusqu’à ce jour prouve leur efficacité: que ce soit Raoult, que ce soit des soignés par cette voie, Estrosi et sa femme, Dupont-Aignan, Asselineau, etc… tous certifient qu’au bout de deux jours ils allaient mieux et qu’au bout d’une semaine c’était fini.

      Il y a donc volonté délibérée, ce gens sont des criminels et les politiques qui refusent de destituer tout ça sont à mettre dans la même barque.

      1. Jacques B.

        C’est aussi une question cruciale – et à mon avis, le péché originel de Macron et cie dans cette affaire – car si aucun traitement ne fonctionne comme ils l’affirment, il n’y avait pas besoin d’interdire aux docs de soigner, ils s’en seraient rendu compte rapidement par eux-mêmes.
        – sur l’efficacité des soins précoces, il y a aussi le site https:/ /c19early.com/ qui recense toutes les études faites au niveau international, notamment sur l’HCQ et l’iverm** et qui montrent en majorité que l’effet de ces molécules est positif ; cela vaut à mon avis mieux que des témoignages individuels comme celui d’Estrozy –

        Et cette interdiction de soin précoce était le pré-requis pour autoriser les vaccins en procédure d’urgence… on y revient : pourquoi vouloir vacciner à toute force la population entière ?
        Le business de Big Pharma, en prenant soin d’éliminer le groupe témoin, avec cerise sur le gâteau l’habituation au contrôle permanent de la population, à la division et à la délation, conditions de la mise en place d’une société de surveillance à la chinoise, ça se tient plutôt bien comme explication.

        1. MCA

          Je citais qq exemples connus mais il y a mieux; un pays entier à savoir l’Inde (rien que ça ) a préconisé le traitement médicamenteux mais rien, nada, ces crétins continuent dans leur obsession picousarde.

        2. Pierre 82

          D’accord avec vous, Jacques B, l’interdiction de soigner est bien le péché originel. Au bout de 15 jours, j’avais compris que quelque chose ne tournait pas rond, et quand on est sorti du confinement et qu’on a commencé à revoir du monde et à discuter, j’étais sidéré de constater que pratiquement personne ne considérait ça comme un truc anormal (alors que je l’ai immédiatement considéré comme criminel).
          Être entouré de gens qui ont de la merde dans les yeux a été une des choses les plus pénibles à supporter pour moi.

          De toutes façons, tant que les gens seront persuadés que les personnes en réas covid sont en grande majorité non-vax, et qu’à cause de ça, les hôpitaux ne peuvent plus traiter rien d’autre, il est impossible d’engager une conversation. Et la plupart de nos concitoyens sont incapables de remettre en cause ce que disent les autorités.

          D’où des moments de grande lassitude.

          1. Higgins

            Force est de constater que la connerie a largement pris le pas sur l’intelligence chez nombre de nos concitoyens. Sur ce point, le COVID a été un formidable révélateur. J’ai renoncé à argumenter avec tous ces cons.

          2. MCA

            @Pierre

            Pas que dans le public, je le relatais récemment suite à un séjour aux urgences et un questionnement « sur le grill » de trois infirmières.

            Même elles sont persuadées que les traitements sont inefficaces, c’est dire le pouvoir de l’intox; alors en ce qui concerne le grand public…

            Le pouvoir de conditionnement et d’intoxication des médias est tout simplement spectaculaire.

            Une sommité comme Raoult passe pour un charlot alors qu’une nullité comme Véreux pour un homme de confiance…

            1. Sophie32

              Première fois que je laisse un commentaire sur ce blog que j’apprécie pour ce qu’il est, une véritable bouffée d’oxygène.

              Entendu dans mon entourage : « Au moins Véran, lui, il est bien coiffé ». C’est peut-être une explication.

          3. Jacques B.

            @ Pierre : le phénomène s’analyse à deux niveaux :
            1- les gens sont intoxiqués par les médias-relais du gvt, par naïveté, fainéantise, etc.
            2- bcp de Français ont une conception erronée de la liberté, et ne comprennent pas que le problème n’est à la limite pas tant l’efficacité ou non des traitements précoces que la liberté de prescrire pour les médecins, et de se faire soigner par les malades. Toute personne attachée aux libertés fondamentales ne peut qu’être choquée par cette interdiction, comme par bcp d’autres interdictions/obligations d’ailleurs. Ce deuxième phénomène m’inquiète bcp plus que le premier (le premier = l’efficacité ou non des traitements, car ça c’est de la science, et la science évolue lentement et s’explique parfois difficilement au public). Que des gens trouvent normal que des libertés élémentaires comme celle de se soigner soient supprimées montre qu’ils sont mûrs pour la dictature. Ce pays est hélas mûr pour la dictature.

      2. Pheldge

        ah mais, vous ne regardez pas la télé ? on vous a dit que ça ne marchait pas, parce qu’il n’y avait pas eu d’étude en double aveugle !

          1. Pythagore

            L’étude Pfizer n’était apparemment pas en double aveugle, les soignants et patients étaient au courant de ce qu’ils recevaient. Donc étude recalée selon les critères de ces messieurs.

    7. Dr Slump

      J’aimerais savoir quelle est la proportion de cas graves parmi tous les malades du covid. Le taux de mortalité c’est une chose, mais quel est le taux de cas graves, parmi les cas positifs, et sur la population totale?

      1. Jacques B.

        Si on considère que les cas graves de Covid sont les gens hospitalisés, le rapport 2020 de l’ATIH donne le chiffre de 218.000. Chiffre à prendre avec quelques pincettes puisque à la fois :
        – certains ont pu faire des formes graves sans être hospitalisés (en EHPAD par exemple)
        – dans l’autre sens, on sait que les hôpitaux ont gonflé les chiffres de malades du Covid, étant davantage rémunérés dans ces cas

        Sachant que ramener ce chiffre au total des malades est délicat, puisque le nombre de « cas positifs » dépend beaucoup de la politique de test, leur caractère payant ou pas…

        Et sachant qu’un certain nombre des gens ayant fait des formes graves auraient pu l’éviter s’ils avaient été soignés précocement…

  24. Duff

    Le dérapage est assumé, calculé, taillé sur mesure. Reste à comprendre la stratégie derrière. En matière de stratégie, le moins que l’on puisse dire c’est qu’elles ont toutes échoué depuis 2 ans. Voilà près de 4 ans que le quinquennat n’avance plus alors oui, la tentation de penser que Macron va se planter est très forte.

    Sauf mauvaise lecture de ma part, ces propos font penser à la vive altercation sur LCI entre partisans de la vaccination (plus ou moins macronistes) et les quelques % d’irreductibles qui pensent mal (et votent TOUS mal). Le sujet piège LR incapable (surtout Pécresse) de rester constant sur une position et mobilise l’électorat extrême centriste.

    Je pense que le calcul est juste là : la « gestion » de cette épidémie permet à Macron de miner le terrain pour les adversaires et pousser à faire voter ses soutiens. Depuis longtemps je m’étonne de la stabilité de Macron au premier tour autour de 25% et des gens sûrs de leur vote ce qui devrait assurer sa réélection. Or ces chiffres sont inexplicables compte tenu du bilan et de la personalité (et que près de 60% des français ne souhaitent pas sa réélection paraît-il).

    Retarder la tenue du premier tour au delà de la validité du pass sanitaire c’était prendre le risque qu’on découvrit que l’épidémie s’achève sans la moindre responsabilité des politiques publiques. Avancer au 15 février et en maintenant un premier tour (tôt? fin mars? de mémoire) assure le maintien de la pression. Macron fait donc un pari très calculé et cherche juste à motiver ses troupes pour se qualifier au second tour.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Oui, le dérapage est calculé, il sert un dessein bien précis. Mais, outre le coté irresponsable de jouer avec le feu, ça peut se retourner méchamment contre lui.

      1. Duff

        Justement je ne le crois pas. En politique, c’est une erreur fréquente que de penser qu’une chose qui doit arriver pour des raisons morales, économiques, juridiques ou que sais-je va arriver forcément. Parfois elles n’arrivent jamais et c’est passionnant de constater que ce sont parfois des imprévus qui ont des conséquences bien plus importantes que des choses pourtant « prévisibles ».

    2. Higgins

      Que le dérapage soit assumé, calculé, taillé sur mesure, c’est parfaitement évident. On ne sort pas de tels propos sans arrières-pensées à ce niveau d’irresponsabilités. Quant à savoir quelle est la stratégie derrière, beaucoup d’hypothèses fonctionnent. Laquelle est la bonne, là est une autre question. Mais attention, à trop vouloir jouer avec le feu, on s’expose à un méchant retour de flamme. L’histoire regorge de super-plans qui ont foiré lamentablement

  25. Jacques B.

    Mon (long) commentaire est passé à la trappe, et c’est ma faute, zut. À bas le dictateur, à bas l’apprenti-Néron actuellement aux commandes du train fou qu’est devenu la France.

  26. Matt

    Les propos de Macron sont à l’image de la coterie des bobos qui le soutiennent. Neanmoins ce qui me fait peur, ce ne sont pas ses propos, mais la popularité qu’ils risquent de lui faire gagner.

  27. lxy

    @Rene-Pierre Alie

    On peut en effet se livrer à un examen psychatrique du personnage qui évoque une personnalité histrionique ;;;entre autre.J’ajoute…
    – qu’il n’a aucune empathie, ce qui est un comble pour un politique!
    – il n’a aucun ami, aucun fidèle, aucun entourage,au contraire de tous les précédents présidents de la Veme
    – le choix d’une vieille épouse laisse rêveur: On de va pas non plus s’encombrer d’enfants inutiles,..
    – le mythe de son intelligence supérieure est surfaite: il a échoué deux fois à Normal Sup alors qu’il était élève d’un prestigieux Lycée de Paris.
    – contraint de repasser par la case Université il finit,à l’usure, par entrer à l’ENA
    – un aspect de sa personnalité assez méconnue est son goût pour le jeu…Il passait ses journées au casino du Touquet. Sans ce goût du jeu il n’aurait jamais osé se lancer dans une incertaine course à la présidentielle.
    – il ne cite jamais dans aucun de ses propos de personnages de l’histoire politique ou intellectuelle de notre pays.
    – il est un personnage totalement « hors sol » sans référence, sans affect, sans respect.
    – alors oui , histrionique sans aucun doute, mais doublé d’un personnage manipulateur sans scrupule..

    1. Higgins

      Un psychiatre italien a dénoncé cela dès l’élection du Mignon. A minima, les trois derniers titulaires de la queue de Mickey ont tous des problèmes avec leur géniteur.

  28. Deres

    Je note que pour Macron, les non vaccinés ne sont plus des citoyens. Donc, ils ne doivent plus pouvoir voter ce qui semble logique. C’est peut être la préparation du fait qu’il faudra le pass vaccinal pour pouvoir voter à l’élection présidentielle. Cela simplifiera probablement sa réélection en excluant un frange de la population qui a peu de chance de voter pour lui. J’ajoute que pour être candidat, il faut être électeur donc avec un petit passe-passe sémantique, les autres candidats devront avoir le pass pour voter donc collaborer à sa politique de toute manière.

    Mais tout ceci est lui prêté beaucoup d’intelligence et d’anticipation. Une possibilité est aussi qu’il est en roue libre et en panique complète devant les courbes actuelles peu de temps avant les élections lui faisant entrevoir une sortie de route possible, probable et aussi honteuse que celle de Flamby. Il est peut être aussi sous la pression des évènements devenus complétement coupés du mondé réel et sous l’influence de courtisans et de visiteurs du soir dans sa tour d’ivoire élyséenne.

    1. Higgins

      La violence des réactions du Véreux et de son patron chez les baudruches laisse penser que dans les hautes sphères de ce pays, c’est le mode panique qui prévaut. Il se dit également que les propos du Salopard poudré n’auraient du être publiés qu’après le « vote » de ce texte inique. De là à imaginer que certains ont voulu savonner la planche de cette enflure est une hypothèse qui tient la route. Dans le cas contraire, ça pose un autre problème quant à la légitimité des dirigeants. Rien n’indique dans le torchon constitutionnel que le gouvernement de ce pays doit se faire à l’aune de la communication afin de satisfaire des egos de merde. Le Poudré joue avec le feu près des barils de poudre et des bidons d’essence. S’il arrive à gagner, il ne fera que rapprocher la flamme avec laquelle il s’amuse de cet ensemble explosif. Je ne ferai rien pour le sortir des flammes.

      1. Adolfo Ramirez Jr

        Peut être le report des débats la veille a enrayé la machine, le texte devait être quasi adopté à la publication ? Enfin ce serait une erreur grossière.

        1. Aristarkke

          Peut-être un de ses commanditaires qui ne le supporterait plus pour moult raisons et qui a eu envie d’assurer sa détestation pour qu’il laisse le champ libre au suivant?

  29. HAYD

    Je fais le pari de sondages horriblement truqués pour la présidentielle qui nous seront présentés fin de semaine. On en aura un avant-gout dès demain puisque les sondages privés de l’Élysée sont quasi constants, et cela provoquera des nouveaux éléments de langâââge depuis le bac à sable, pardon le château.

    1. Deres

      Même pas besoin de truquer les sondages, il a acheté à peu près tout le monde avec les 100 milliards de son plan COVID. On a pris 10% de PIB en dette je crois. Les intermittents du spectacle ont été payés pendant presque deux ans avec les impôts. La SNCF a été renfloué rubis sur l’ongle sans faire rouler de trains pendant des mois. Ils viennent même de lâcher une prime de Noël généralisé justifiée par l’inflation. L’ISF a été presque supprimé. Il parle de faire pareil pour les impôts de succession. D’une main, il tape sur les non vaccinés, mais de l’autre il fait pleuvoir des billets sur le pays.

  30. Calvin

    Bon, il est très bien cet article sur les propos ineptes d’Emmanuel. Je vois qu’on réagit à l’actualité chaude.

    Mais j’aurais plutôt attendu un article de fond sur la cancelisation du Dr Malone, de son interview, et sur la manœuvre des sociétés high-tech pour manipuler les foules.

    (Private joke pour l’hôte de ce site)
    :mrgreen:

  31. kekoresin

    Il fut un temps où la France était coupée en deux avec une zone « libre » et une occupée.

    Que les boomers soumis à la tonte de la propagande macronistes aillent se parquer où ils veulent et que les autres vivent libres et décontractés du gland, loin des bassesses de pitres qui confondent volontiers la vie avec le purgatoire hygiéniste. Oui qu’ils aillent se faire fourrer l’oignon avec des crétineries sectaires. Laissons-les se persuader que sans alcool, sans clope, sans sucre, mille doses de spikes en poudre et avec 5 fruits et légumes carrés dans le fion, ils pourront survivre éternellement.

    Moi je suis pour la vie, vous savez le truc risqué qui ne se prive pas de bonnes choses comme un vieil armagnac, de la bidoche avec du jus, une petite chatte pas trop épilée qui sent la pisse derrière les fougères en bord de ruisseau. Je laisse le reste aux pisses-vinaigre bio compatibles qui sentent le gel hydro et la barrière latex protectrice. Tous ces dormeurs en marche qui grognent comme des zombies assoiffés de cervelles fraîches, pensant que cela va soigner la décomposition de le leur. Tous ces bien-pensants de travers qui sont contre le plastique mais qui en portent sur la tronche tout seul dans leur crédit révolving à 4 roues avec un sticker Crétin’air. Que tous ces petits juges du quotidien vivent leurs non-vie de leur côté et lâchent la grappe aux autres, les irresponsables, dont la liberté écorche leurs yeux vitreux vides d’amour, d’humour et de d’humanité. Et pour tous les indécis, les tiédasses, les modérés, les « je suis vacciné donc je peux vous parler de ma lutte non violente et raisonnables contre le pass », ceux-là pourront aisément errer à leur guise dans le no-mans-land de la médiocrité éternelle.

    Je me soigne ne regardant des vieux films avec Marielle, à une époque où la liberté s’écrivait en caractères un peu plus gras, où l’irrévérence se pratiquait avec classe, où les hystériques amoureuses de leur petite personne pouvaient prendre une bonne tarte aux doigts en guise de dessert au menu de leur apartheid mental.

    Un extrait de médicament perso, à chacun sa méthode pour garder une bonne distance avec la contamination de l’idiologie :

    https:/ /youtu.be/MAx64qjE8YY

    1. Nemrod

      Excellent Keko !
      Très en verve.
      Oui mais je les plaindrais quand j’aurais le temps, ces connards…bien qu’au fond, ils soient à plaindre.

    2. La gaffe

      Moi aussi je suis pour la vie et la liberté et je n’ai pas peur de crever, je ne me suis même jamais fait triturer les narines depuis l’apparition de cette hystérie.
      Je suis à la frontière de ceux que vous traiter de boomers.
      J’ai été jeune et j’ai bien profitée de ma jeunesse. J’ éprouve un profond dégoût envers ceux qui privent désormais les bambins et les ados . de leur droit à vivre leur jeunesse.
      Ne faites pas cet amalgame nauséabond entre catégorie d’âges.
      Sans vous en rendre compte vous faites le jeu de ceux que vous excrétez et cela est bien dommage, vos commentaires sont à la fois réalistes et amusants.
      C’est la faute des vieux qu’on veut protéger ! c’est la faute des non vaccinés, il faut rendre obligatoire la picouze aux plus de 65 ans voilà ce que j’entends à longueur de journée dans la propagande journaleuse et gouvernementale, quand on ne vient pas donner des leçons de morale me prenant pour une dégénérée .
      J’ai 67 ans et je les emmerde !
      Les vieux cons et les jeunes cons sont pléthores., entre deux ce n’est guère mieux.

      1. baretous

        j’en ai 70 et je ne me sens pas du tout concerné par l’expression « boomer » et j’approuve les propos tenus par cake au raisin.. 🙂 car c’est dans la tête que tout se passe..

          1. Elie

            Je suis vaccinée, en temps normal plutôt pacifique, mais les annonces du 12 juillet ont réveillé du jour au lendemain mon ascendant Mars ; je prendrai la troisième dose si on me met LITTERALEMENT le couteau sous la gorge ou le pistolet sur la tempe. Ce qu’on fait vivre aux plus jeunes par soi-disant solidarité avec nos « aînés » me fait vomir. Ils ne pardonneront jamais à notre génération, et ils auront bien raison. J’ai ce bonheur de n’avoir perdu aucune amie ni aucun membre de ma famille pour cause de divergence de points de vue, je mesure ma chance quand je vois le désespoir et le sentiment d’isolement de certains d’entre vous. Au boulot, par contre… Je n’attendais rien, et je ne suis pas déçue.

        1. Pierre 82

          On avait parlé il y a peu des boomers sur ce site, et j’avais prétendu que dans l’esprit des jeunes « boomers » signifiait plutôt « réac », ce qui n’a pas du tout fait l’unanimité. Pour en avoir le cœur net, j’ai demandé à mes enfants, qui sont plus au courant que moi de la façon dont parlent les 25-30 ans, puisqu’ils font partie de cette catégorie, et ils sont formels.

          Boomers signifie effectivement à l’origine cette génération née peu après guerre, qui ont connu une jeunesse facile, qui ont fait mai 68 (ou pas) mais qui ont été libres de faire ce qu’ils voulaient dans leur jeunesse, et ont bénéficié ensuite d’une vie plutôt confortable, ont été mis à la retraite très tôt avec une bonne pension, et qui, depuis qu’ils sont vieux, râlent sur toute personne qui vient les déranger ou les empêcher de continuer à faire ce qu’ils veulent.

          Par contre depuis quelques années, le concept s’est élargi à toute personne qui refuse de changer quoi que ce soit à son petit confort et à ses petites habitudes, et qui râlent sur tous ces « jeunes » qui refusent de se plier à leurs exigences.
          L’archétype du boomer est devenu « l’oncle réac », celui qui raconte des blagues relou, est râleur, raciste, égoïste et intolérant. Il suffit de voir des conneries comme Topito sur Youtube. Ma fille m’a d’ailleurs montré quelques exemples typique de « boomers ». On est grosso modo dans le vieux réac, le daron qui vous fout la honte parce qu’il est réac, par exemple en niant le réchauffement climatique ou en proclamant que Raoult est un type bien ( j’ai vu cet exemple sur la vidéo)

          Comme quoi il faut se méfier des glissements sémantiques. Boomer ne veut même pas dire « vieux », il y en a qui ont 40 ans, m’a même dit mon fils.

          L’expression « OK, boomer », s’adresse à eux. En voici la preuve (si c’est sur wiki, c’est que c’est vrai, forcément)
          https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/OK_Boomer

          Depuis que je sais ça, j’ai bien dû admettre que j’étais un boomer, à 60 balais à peine… dur.

          1. Theo31

            Un boomer c’est cette vielle l’an dernier venue me dire à la sortie du métro qu’elle comptait sur moi pour payer sa retraite. J’espère que covid s’est bien occupé d’elle.

          2. kekoresin

            Ouais ben c’est pas grave mon Pierrot parce que quand des petits cons écervelés passent à la piquouse pour pouvoir aller boire des shots de pisse hors de prix dans des loundges, je préfère encore être réac. Je dirais même plus, je porte ça comme un étendard. Le tonton en bout de table qui braille des histoires de cul dans un diner plus con que sensuel, c’est moi!

            Je laisse donc les dépressifs à leur auto-contrôle permanent et leur angoisse existentielle d’être jugés par plus con qu’eux sur le chemin rocailleux de la vacuité. Sur le côté de cette longue file de misérables vous pourrez m’apercevoir, la bite dans une main, un verre dans l’autre, riant furieusement aux soumis et me délectant des hagards fustigeant mollement mon attitude non-inclusive. Que dieu me prête vie, je ne compte pas l’économiser ni la rendre facilement !

            1. Pierre 82

              J’espère que tu ne parles pas de mes enfants, non-picousés et encore plus enragés que moi. Ce qui normal, vu qu’ils ont la vie devant eux et qu’ils n’ont pas envie de saloper leur système immunitaire à même pas 30 ans.
              On leur a appris à se servir de leur cerveau…

              A mon âge, j’ai moins de mérite.

              1. kekoresin

                Ben non je ne parle pas de tes enfants qui ont résisté à la connerie oppressive, tout comme je ne parle pas de ceux à qui on a pas laissé le choix du genre c’est ça ou le chômage. Pour ceux par-contre qui ont cédé pour des raisons futiles…

          3. Mitch

            Pierre, je suis à mi-chemin entre tes enfants et toi.

            Pour moi Mr Boomer c’est un gars qui est né après la guerre. J’ai exactement la même définition que la première partie que celle que t’ont donné tes enfants. Je rajouterais aussi au chapitre ‘vie confortable’ qu’ils ont bénéficié d’une inflation à 2 digits avec des salaires indexés sur l’inflation ce qui fait qu’après quelques années ils remboursaient de la ‘monnaie de singe’ et ont pu se constituer de bon gros patrimoine immobilier à pas cher et en complément de retraite. Tant mieux pour eux, aucune jalousie de ma part, c’est juste un fait.

            Pour compléter la définition de tes enfants, la caricature de Mr Boomer est celui qui à table nous saoule sans arrêt sur le fait que les études de ses enfants et de ses petits-enfants sont minables et que lui (ou elle) ‘de son temps’ apprenait Platon et Socrate dans le texte et avait une maîtrise fabuleuse du Latin, du Grec, du Babylonien et du Nabatéen (et de je ne sais quelles autres trucs supers utiles dont même lui ne se souvient plus) et que : ‘ça c’était une performance !’.

            Par contre, Mr Boomer est bien content d’avoir enfants et petit-enfants qui lui traduisent la notice de sa machine à café car malheureusement le Latin ne fait pas partie des langues dans la notice.

            Etudes minables des enfants et des petits-enfants mais qui au passage lui paye sa retraite et c’est, in fine, bien ça l’essentiel pour Mr Boomer., surtout si enfants et petits enfants travaillent un peu plus pour lui assurer sa retraite.

            Toujours à table, Mr Boomer oublie de mentionner qu’une caissière est à présent à BAC +5, et que même si son BAC +5 ne vaut rien, son niveau est largement supérieur à son certificat d’étude.

            Au niveau sociétal, Mr Boomer trouve abjecte que l’on puisse marier 2 hommes ou 2 femmes (des gros PDs ! s’exclame t-il), et il trouve aussi que cela manque ‘d’ordre’ (lui qui balançait des pavés en 68 – paradoxal, mais bon …)

            En fin de repas, Mr Boomer ira voir son petit-fils ou sa petite-fille pour lui demander de re-booter son putain de laptop, laptop qui est à Mr Boomer ce qu’une centrale nucléaire est à une poule.

            Enfin en partant Mr Boomer se félicitera des lockdowns, avec une remarque du type : « mais tu ne te rends pas compte » et en citant une histoire abominable lié à l’atroce Covid, histoire tirée de la Pravda ou de ce qui est arrivé à l’ami ,de l’ami, de l’oncle, des Durand qui avait 85 boules.

            On dirait bien que j’ai décrit l’environment de ma co..ne de belle-mère tiens 🙂

            Sorry for dipping my nib in acid ! 🙂

            Tous les Boomers ne sont pas comme Mr Boomer bien évidemment, je suis le premier à combattre les amalgames, mais il faut bien constater qu’on trouve une belle quantité de ‘cas’ tel que Mr Boomer dans cette génération.

            Nb: ce thread ne rend pas compte de la société. Dit autrement, ce n’est pas ici qu’on rencontre Mr Boomer.

            ah tiens, ‘for the road’: (même si je ne crois pas une seconde les sondages, celui-là me parait tristement cohérent):

            https://twitter.com/Napo1852/status/1478791694204162051/photo/1

            1. Pheldge

              Mitch, les boomers – au sens large donc nés jusqu’en 70 – , ceux que tu vilipendes, ont eu une faiblesse : ils ont été trop laxistes, trop mous, trop faibles, avec leurs mômes. ca nous a produit les générations X, Y Z, pleines de chochottes, et de chouineurs, assistés dès la naissance, et rétifs à l’effort. j’en ai quelques spécimen sous la main, plus que je souhaiterais, et ça me rend pessimiste . Bien sûr, moi non plus je ne vais pas tomber dans la caricature … 😉 😉

            2. Malancourt

              A 63 ans je fais peut-être partie des boomers mais pourtant j’enrage de voir des jeunes se faire vacciner pour retrouver la vie d’avant.
              Quand je leur dis qu’ils ne se rendent pas compte de ce qu’ils acceptent en utilisant le pass, j’obtiens rarement une réponse mais je lis bien dans leur regard qu’ils ne voient pas où est le problème, ça me laisse pantois.

              1. Pythagore

                Habitués à étaler leur vie sur FB, pas étonnant que cette exhibition médicale ne les dérangent pas plus que ca. Mais cela touche ttes les classes d’âges, il y en a qui aiment montrer qu’ils sont « compliant », des bons citoyens (contrairement aux irresponsables non-vaccinés, all right reserved).

            3. Pierre 82

              Merci, Mitch, ça me remonte le moral de savoir que je ne suis pas un boomer…
              Si la description correspond à ta belle-mère, sache que tu viens de me donner une description de… mon beau-père, relativement jeune par rapport à moi, vu qu’il n’a que 16 ans de plus que moi (comme mon épouse en a 8 de moins que moi, ça matche).
              Le type qui, il y a quelques années râlait contre les Français qui prenaient leur retraite à 60 ans, comme des fainéants qu’ils sont.
              Ça m’avait bien fait marrer, vu que lui, il a été mis en retraite-maladie après une pancréatite qu’il avait choppé après des repas trop arrosés au Rotary (authentique: il coche toutes les cases) ainsi que des quantités de whisky qu’il avalait en continu…
              Et à 54 ans, il a été mis au repos maladie, et en fait définitivement.
              Le Luxembourg, ça rigole pas avec les maladies, il a continué à toucher son salaire à presque 90% jusqu’à ses 60 ans, avant d’être mis en retraite définitive, comme s’il avait toutes ses annuités. Bingo.
              Il vit confortablement sa retraite depuis plus de 20 ans, et pendant sa maladie, il s’est même arrangé pour se barrer en Espagne avec la bénédiction de la caisse de maladie…
              Tant mieux pour lui, je m’en fiche. Il a bien joué son truc, et c’est pas lui qui est con dans cette affaire. D’ailleurs sa réflexion était tellement énorme qu’on a en bien ri, ma femme et moi. Pas lui, il était sérieux…

              Sinon, j’ai quand même un côté boomer, m’ont dit mes enfants: je ne crois pas au réchauffement climatique. Eux non plus, d’ailleurs, mais c’est un peu comme les athées au moyen-âge: il vaut mieux garder ça pour soi, sans trop en faire l’étalage…

              1. Mitch

                Pierre, ton beau père ressemble beaucoup à feu le mien. Le beau-père, paix à son ame (il s’en est allé à 77 boules l’an dernier) râlait en permanence contre, en vrac:

                – L’assistannat et le social, et bien sur les impôts qui vont avec
                – La fénéantise des Français,
                – Les branleurs de la SNCF (et les autres) qui se tirent à la retraite à des ages indécents alors que lui il faudra qu’il bosse,
                – Bien sur, le niveau scolaire pathétique de sa fille et de ses petits enfants, car de son temps ‘c’était autre chose’
                – Grand défenseurs des ‘trucs qui servent’ dans la belle école de la Ripoublique: Latin Grec, Philo, (liste non-exhaustive).
                – Vision très ‘Française’ du monde, si du vois ce que je veux dire …

                Bref, il cochait aussi pas mal de cases :-), je ne me suis jamais senti aussi Sud Africain qu’en sa présence. Si j’avais pu j’aurai chanté la main sur le coeur le ‘Nkosi Sikelel’ iAfrika’ (l’hymne de la RSA) durant des heures.

                Parfois on avait des invités Anglo-saxon quand il était là. Du coup, L’Anglais devenait la langue (une des langues) de communication. C’était le bonheur car lui et la belle mère devenaient subitement atones. Je lui ai une fois suggérer d’essayer le Latin. Pas sur, qu’il ai apprécié la plaisanterie 🙂

                Bref, pour mettre ses paroles en application avec ses actes, il s’est tiré à 57 ans (si, si tu lis bien),’ licencié fictif’ suite à un deal avec sa boite et le beau pactole qui va avec. Il a donc eu le chômage pendant 3 ans au frais de la Ripublique et du ‘putain’ de social qu’il décriait tant et de la fénéantise des Français qui l’ulcérait.

                Il a fait 5 ou 6 tours du monde durant de sa retraite sans jamais remettre quoique ce soit en question, et bien sur, votait goulument pour les candidats dont les programmes prévoyant une retraite à 65 ans et plus. Bref il n’avait aucun remord à vouloir faire bosser sa fille et ses petits enfants 8 ou 10 ans de plus que lui pour lui payer ses tours du monde.

                1. Pierre 82

                  Nos beaux-pères respectifs sont du même moule, manifestement.
                  Par contre, je suis beaucoup moins catégorique sur l’apprentissage du latin. J’en ai fait pendant 6 ans, et si sur le coup, je me demandait bien à quoi ça pouvait servir, mais quand le temps passe, je me rends compte que ça a quand même eu des effets à très long terme sur ma culture générale.
                  A telle enseigne qu’aujourd’hui à 60 ans, je regrette, et sans doute regretterai de plus en plus de ne pas avoir fait de grec.
                  Comme quoi… mais bien sûr, il ne s’agira jamais de prétendre qu’il faudrait l’apprendre de nouveau.

                  Et franchement pour nos jeunes, ce qui manque le plus à l’ednat (à mon sens), c’est précisément la culture générale. J’ai modestement tenté de pallier ce manque cruel en discutant avec eux, au bon moment, pendant les repas du soir, on restait parfois à discuter pendant 2 heures.
                  Mon sport favori: remettre les pendules à l’heure en corrigeant les imbécillités que leurs cours d’histoire-géo ou d’éducation civique tentait de leur inculquer.
                  Des années après, ils me disent qu’ils adoraient ces moments, même s’ils prétendent n’en avoir rien retenu (ce qui est faux…)
                  L’enrichissement du vocabulaire aussi est très négligé.
                  Et c’est vrai dans toutes les langues. L’anglais n’est pas ma langue maternelle, mais je la parle 80% du temps au boulot.
                  Et je sens très bien que mon vocabulaire, forcément beaucoup plus limité qu’un Anglais cultivé, me handicape quand même quand il s’agit d’argumenter face à quelqu’un qui a un tout autre avis. A l’écrit, ça va mieux…

                2. Pheldge

                  Mitch, à sa place, t’aurais fait quoi ? tu aurais refusé le deal ? la mise en pré retraite via les assedics, ça date de Mitterrand, et ça continue encore et encore, j’ai deux beaufs qui y sont.
                  Pour ce qui est de ses thèmes de râleries, ça n’est pas très éloigné des constats développés ici, à cette aune, nous sommes tous plus ou moins boomers, vieux comme moins vieux 😉

      2. kekoresin

        Sans me justifier, le terme désigne les vieux morts de trouille qui ont bien profité de la vie et qui voudraient en priver les jeunes. Tous les anciens ne sont pas comme ça mais avoue que beaucoup le sont. Tous ces zombifiés, dont visiblement tu ne fais pas parti, constituent pour beaucoup de l’électorat du poudré.

        Pour finir, j’en ai rien à battre de « stigmatiser » les connards actifs ou suiveurs qui, sous prétexte qu’ils ont moins besoin de liberté et plus d’illusion de sécurité, vomissent leur soumission sur mes godasses. « Amalgame et nauséabond », je laisse ça aux journaleux gaucho-moralisateur. Quand on me pisse dans le dos, tu peux remonter le courant mauvais de mes posts et tu verras comment je réagis dans la réalité non virtuelle.

        De toute façon il est vrai qu’il n’y a qu’une minorité qui affronte la connerie et ça, peu importe l’âge.

    3. HAYD

      Kekoresin, j’adore votre style ! Gouleyant et âpre comme tout. Et sur le fond, que oui. Ils vivent en nuances de gris, sans les nuances et les plaisirs, à nous les couleurs et toute la gamme des orgasmes petits et grands de la vie au quotidien.

      Santé ! (c’est l’apéro)

  32. Casuffit

    Je suis plus pessimiste que vous. Je pense que Macron se lâche car pense avoir rempli avec succès la mission que lui a confié Mr. Global. Son avenir est ailleurs.
    Reste à inclure l’identité au pass. Le battage médiatique sur les faux pass la prépare pour bien avant les élections sous les applaudissements des cocus.
    La blondinette Pécresse désignée pour poursuivre l’oeuvre,(inclusion des données sociales, sociétales et pour terminer financières) n’assurera pas en son nom mais obligée par la commission européenne puis en dessert par la BCE.
    Tout ce qui pouvait paraître irrationnel ou brutal aura été réalisé auparavant par le psychopathe, jusqu’au blocage de toute velléité d’expatriation (interdiction de prendre un train ou un avion) dont étonnamment personne ne parle.
    Il y a peu, les pessimistes se sont retrouvés avec leurs biens en Suisse ou aux US, les optimistes eux se sont retrouvés à Auschwitz.

  33. Artiste

    Ce président élu par un coup d’état judiciaire à un psychisme problématique du type pervers narcissique,il convient de lui laisser du temps en Avril pour qu’il se traite.

    1. Pheldge

      Bertez se plante, Macron n’est pas un ex ado séduit donc victime, c’est tout le contraire, un conquérant, qui a, ado, accroché un trophée rare. Que ça lui soit monté au ciboulot, et ait fait exploser un melon déjà bien enflé, aucun doute, mais il est tout sauf une victime, il est boursouflé de supériorité, et son passage à l’ENA, sa carrière fulgurante n’ont pas aidé à lui apprendre la modestie. Il est l’Emmanuel, l’Elu., en toute simplicité !
      Quant à son couplet sur la bourgeoisie …

    1. Pythagore

      Il récite bien sa lecon, il va avoir un bon point, on va pouvoir l’appeler Grettal en référence à une suédoise bien connue. Par contre va falloir lui mettre des couettes pour respecter le dressing code.

      1. Rick Enbacker

        L’idiot du village perd lui-aussi les pédales et nous sort un numéro de clown sinistre :
        https:/ /twitter.com/Senat_Direct/status/1478733367067787264

        1. Pythagore

          Bientôt 92% de vaccination, un record mondial.
          Aujourd’hui, tx d’incidence à presque 2000, un record mondial également. Presque 4x plus que l’année dernière lorsque personne n’était vacciné, effectivement, ca marche du feu de dieu.
          Il est évident que les propos de Micron n’étaient pas un hasard, la com’ a été réflechie, ils répètent ts la même chose.

          1. Deres

            Sauf qu’en taux de vaccination des personnes âgés ou vulnérables, on est n’est plus dans les meilleurs, loin de là. Le rush pour vacciner les enfants juste pour faire grimper les pourcentages est aussi dans cet esprit. Cela prouve bien que ce qui intéresse le gouvernement est plus la politique que le sanitaire. Et avec un esprit collectiviste bien entendu, pas question de s’intéresser aux cas individuels, c’est à dire l’inverse de la médecine moderne.

      1. Vodkaman

        Me donne juste envie d’aller récupérer un airbag dans une casse auto (passager car plus de volume), lui fourrer dans le bul et relier le tout aux bornes d’une batterie, histoire de voire ce qui se passe.

        Au besoin, solliciter les capteurs GPS, accéléromètres et faire provision de chatterton, histoire (comme les cochons dingues) qu’il n’éclate pas.
        Les quelques moment avant son trépas lui permettrons peut-être de goûter le fumet de merde de ses idées.

        1. Popeye

          heureusement que je suis en télétravail ce matin! je rigole comme un bossu devant mon ordinateur, c’eût été…ardu à expliquer sur le plateau de l’open space.

  34. Murps

    Il est toujours en tête des sondages après ces Bérézina à répétitions.

    Je m’interroge sur la lucidité d’une partie de mes compatriotes, vaccinés ou non.
    Mais je suis un incorrigible rêveur : je le vois se présenter et rater sa qualification au second tour…
    Ca déclenchera alors une belle érection…

      1. Pierre 82

        Je ne sais pas qui est ce type, donc je ne le prends pas comme parole d’évangile. Mais ce qu’il dit correspond parfaitement à la manière dont j’imagine que ça se passe (biais de confirmation, toussa, toussa).
        C’est la raison pour laquelle je ne crois juste pas du tout aux sondages politiques.

        Par contre, j’aurais aimé qu’il développe: les instituts de sondages ne servent pas qu’aux politiciens. Ils servent également pour des publicitaires et autres boîtes privées, qui se servent des sondages pour prendre des décisions stratégiques.
        D’ailleurs les politiciens ne sont qu’une petite partie de leur chiffre d’affaire.
        Et dans ces domaines, si le sondage dit n’importe quoi, ils perdraient automatiquement leur utilité, et n’auraient plus de clients privés.

        Donc j’aurais aimé qu’il nous explique comment ça se passe pour la partie « sérieuse » de leur business, où raconter n’importe quoi t’emmène assez rapidement vers la faillite.
        Y a-t-il des méthodes différentes suivant le client?

          1. Pierre 82

            Je ne connaissais pas sa tête… donc la crédibilité du sujet vient de prendre quelques points. Mais ça a titiller ma curiosité. Dommage qu’il n’ait pas creusé, car j’aimerais comprendre s’ils ont plusieurs manières de travailler.

    1. Pheldge

      les dits compatriotes, sont désormais soudés derrière leur glorieux président qui a sonné la charge contre ces salauds de non vax :Castex multiplie les déclarations sans aucune vergogne : Castex à l’Assemblée : « Être libre, ce n’est pas contaminer impunément les autres » ou encore Passe vaccinal : Castex fustige une «infime minorité» de non-vaccinés qui «fracture la nation ou « Qui emmerde la vie de qui ? » : la réponse sèche de Gabriel Attal à la polémique

      Après 2 années passées à gouverner par la trouille, pourquoi la réaction de ceux qui se sont précipités sur le vaccin puis le booster serait-elle autre ?

      1. Aristarkke

        Je ne sais pas ce que sa fifille chérie a pris en définitive pour l’avoir contaminé, notre Caltex mais c’est au minimum une emmerdatrice, vu l’ambiance…

      2. Mitch

        « pourquoi la réaction de ceux qui se sont précipités sur le vaccin puis le booster serait-elle autre ? »

        Peut être car on peut s’être précipité sur un vaccin car on le croit bon pour soit mais pour autant ne pas vouloir l’imposer aux autres et persécuter son voisin ?

        Dans le même esprit, peut être que tous les boomers ne sont des tortionnaires en puissance qui veulent imposer des restrictions toujours plus importantes à leur enfants et petit-enfants ?, peut être que tous les SudAf blancs ne sont pas des infectes racistes ? etc etc .. liste non exhaustive.

        Attention à ne pas stigmatiser et rentrer dans leur jeu. J’ai reçu ma double dose (je rompt le secret médical pour donner un peu plus de force à mon propos) et pour autant je suis avec vous et ne peut juste pas tolérer ce qui est en train de se passer .. Pas plus que mes parents et grands parents ne l’ont toléré dans un autre pays, une autre période et d’autres circumstances.

Laisser un commentaire