Le fisc vous ponctionnera jusque dans vos piscines

En France, pendant que les médias persistent à s’inquiéter de la virilité ou non des barbecues, la crise énergétique enfle doucement. Cet hiver, les Français pourraient passer brutalement des coupures de presse aux coupures de courant. Alors oui, certes, la situation est grave mais pas désespérée et comme en 1974 où, à la suite du choc pétrolier, les Français découvraient qu’à défaut de pétrole, ils avaient des idées notamment nucléaires, il en ira de même en 2022 où les Français n’ont toujours pas de pétrole et plus d’idées nucléaires mais au moins ont-ils un service fiscal à la pointe du progrès.

À l’évocation des efficaces services de notre Trésor Public, on peut déjà entendre un soupir de décontraction parcourir tout le bon peuple qui sait déjà que tout va bien se passer.

Et c’est bien normal. Jugez plutôt : par le truchement d’un autre service de l’État français triomphant, l’Institut Géographique National, et l’utilisation aussi habile que mesurée de contractants privés, les services fiscaux vont enfin pouvoir détecter toutes les piscines que les contribuables auraient oublié de déclarer, petits coquins facétieux qu’ils sont parfois.

Il apparaît en effet que la détection des piscines non déclarées par intelligence artificielle va être généralisée : la direction générale des Finances publiques a ainsi récemment annoncé que son dispositif, utilisant l’intelligence artificielle non pas des agents du ministère mais bien du cloud de Google, avait permis de repérer des milliers de piscines jusqu’à présent non déclarées par leurs propriétaires, et que l’application des nécessaires redressements et autres amendes fiscales avait permis de récolter environ 10 millions d’euros sur les dix départements où la détection avait été menée.

Que voilà une expérience concluante ! Un million d’euros récupéré par département, c’est une belle affaire et pour un prix modique puisque l’ensemble du projet qui a permis de réaliser cette prouesse n’a coûté que 24 millions d’euros sur la période 2021-2023 (et ne coûtera absolument rien après, c’est aussi évident que certain). Or, si l’on étend aux 100 départements français – ce qui est justement le projet du Trésor Public et qui a motivé son annonce à toute la presse – on peut extrapoler jusqu’à 100 millions d’euros ainsi récoltés dans cette moisson inespérée propulsée par les photos aériennes de l’Institut géographique d’un côté et les neurones artificiels de Google et de l’Administration de l’autre.

Voilà qui va fièrement permettre de rembourser la dette française qui n’est que 25.000 fois plus large ! À raison de la découverte de trois ou quatre piscines par Français, ça devrait le faire.

D’autant que, comme l’explique notre Trésor adoré, le procédé actuellement en fin de rodage sera joyeusement étendu à d’autres formes de « bâti non déclaré » comme des dépendances, des vérandas ou de grands abris de jardin par exemple. Le petit contribuable fraudeur qui tentait de dissimuler l’existence de sa luxueuse cabane à râteaux va prendre cher et c’est bien fait pour lui.

Ce succès, soyons-en sûr, réjouira tout bon Français qui paye fièrement son écot la main sur le cœur en pensant à toutes les routes, tous les hôpitaux et leurs personnels soignants, toutes les écoles et leurs nombreux professeurs que nous allons pouvoir ainsi payer copieusement. Mais si.

Malgré tout, on pourra cependant s’interroger sur certains articles de presse qui, en avril dernier, rapportaient les déboires de ce même système : jusqu’à 30% d’erreurs étaient enregistrées. Des piscines qui n’en sont pas, des routes, des bâches qui aboutissent à des surtaxes fiscales, voilà qui relativise un peu le succès.

Bien sûr, on doit supposer que, depuis avril, les réglages des carbus RBF et des culbuteurs MLP des petits réseaux neuronaux de la belle mécanique googlo-photographique ont permis d’optimiser tout ça pour obtenir un bien meilleur résultat et éliminer des surtaxations foncières les piscines gonflables et les grands draps bleus en cours de séchage. Gageons cependant qu’on n’est pas encore au bout de nos surprises ; après tout, ce n’est pas exactement le premier outil informatique que l’État met en place même si on doit reconnaître qu’il procède toujours avec beaucoup plus de soins (et obtient plus de succès) lorsqu’il s’agit d’encaisser des thunes que de les décaisser (les militaires auront une pensée émue pour Louvois et les usagés de la SNCF serreront les dents).

On ne saura cependant s’épargner de noter la diligence avec laquelle l’État socialiste met en place les outils les plus performants possibles, quitte du reste à contracter avec des cabinets de conseils américains puisque c’est Accenture qui a aidé le fisc dans ce projet, lorsqu’il s’agit de ponctionner et taxer les contribuables réticents et par ailleurs ponctionnés comme jamais dans l’Histoire du pays, alors que ce même État socialiste semble fort en peine dès qu’il s’agit de libérer les forces créatrices et entrepreneuriales du pays, ou, plus simplement encore, ne pas entraver la marche des compagnies qui y prospèraient jadis.

Le contraste est en effet particulièrement fort lorsqu’on juxtapose les gesticulations parfaitement pathétiques de notre gouvernement pour nous expliquer que les prochaines pénuries énergétiques sont aussi imprévisibles qu’insurmontables sans un sacrifice collectif poussé, et la méticulosité achevée qui entoure la collecte, la ponction et la taxation de tout ce qui bouge dans le pays.

En pratique, le seul domaine où nos administrations et tout l’appareil d’État peuvent se targuer d’une authentique réussite est celui de la succion : celle de l’argent des autres, des bonnes volontés et de l’énergie de tous, avec en surcroît le constat que ceci s’opère au détriment de tous. Des centaines de milliards d’euros sont ainsi succés partout, tous les ans, sans que le Français en voie la couleur : la misère et la pauvreté augmentent, le pays dégringole dans tous les classements et se tiermondise à vue d’œil, mais au moins le fisc peut se targuer d’être entré dans le XXIè siècle avec brio.

Voyons cependant le bon côté de l’opération : s’il est fort douteux que l’argent ainsi récolté permettra d’améliorer quelque peu la qualité des services publics français, au moins pourra-t-il abonder le budget nécessaire aux paiements du nouveau contrat avec McKinsey. C’est toujours ça.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires481

  1. infans

    Je ne suis pas sûr que les gens qui viennent lire ici, soient tellement concernés par la possession d’une piscine déclarée ou pas. Mais peut-être que je me fais des idées.

    1. Mitch

      Encore une fois la question n’est pas d’être concerné ou pas. Aujourd’hui vous n’êtes peut être pas concerné par les piscines mais demain vous le serez sur un autre sujet. Cette saloperie d’etat ne vous oubliera pas, soyez-en sur.

      Je ne suis pas sûr que les gens qui viennent lire ici, soient tellement concernés par la possession d’une piscine déclarée ou pas

      Et autrement, juste par curiosité, pourquoi les personnes qui fréquentent ce blog seraient-ils moins concernés que d’autres par la possession d’une piscine?.

      1. Grosminet

        « Et autrement, juste par curiosité, pourquoi les personnes qui fréquentent ce blog seraient-ils moins concernés que d’autres par la possession d’une piscine?. »
        C’est pourtant évident, c’est parce qu’ici nous sommes entre gens de bonne compagnie et de bon goût. Le Kamarade Yanka vous l’a pourtant bien expliqué : si vous avez une piscine (ou un SUV), soit vous avez des goûts de merde, soit vous êtes frustré socialement parlant et vous avez besoin de vous affirmer par rapport à votre voisin. C’est clair maintenant ?

              1. Grosminet

                J’dis ça j’dis rien, mais si vous aimez vous sentir à l’étroit, selon la théorie de l’ami Yanka, vous avez sûrement une piscine…

        1. Yanka

          @ Grosminet 3 septembre 2022, 16 h 43 min

          On ne pense pas comme vous, on est kommuniste (avec un « k », c’est plus réaliste). Et vous voudriez que je m’attarde encore sur votre « cas » ? Non feray.

          Allez au Québec en avion. Première chose que vous voyez du pays quand l’avion bascule de l’aile droite pour s’aligner avec la piste de Trudeau, c’est le bleu des piscines, de l’océan des piscines ! Puis très vite, vous vous rendez compte que, de fait, lle premier truc que le nouveau semi-riche acquiert, c’est un piscine, d’abord hors sol. Mon beau-frère chirurgien orthopédiste renommé à Rivière-du-Loup (fils de bagagiste à Canadair) en avait une sur un assez petit terrain sur le haut de la ville, et il y faisait souvent allusion. Première fois que je l’ai vu, il en sortait, par une belle journée en juillet, et c’est mouillé qu’il est venu nous ouvrir. Ce n’était pas un mauvais bougre, puisqu’il a tout quitté pour l’Afghanistan et le service de son pays, pour former des chirurgiens à Kandahar, et c’était un type assez drôle, un gars sympathique. Mais il avait, comme vous, des goûts de merde pour ce qui est de l’art de vivre. Par exemple il avait acheté une petite sportive rouge à sa copine du moment (une infirmière, bien sûr), qui a dû la lui rendre quand leur histoire, en moins d’un an, a été finie (car il n’avait pas le physique de ses moyens financiers). Ce genre de choses dit beaucoup des gens. Si la plupart des gens quand ils possèdent deux sous, achètent une piscine ou un SUV, c’est bien que c’est du mauvais goût, quelque chose de très commun pour une classe donnée (les parvenus). Je lis par ailleurs qu’un type comme Aurélien Barreau, détesté ici pour avant tout des questions de look (longs cheveux, bracelets) n’est pas crédible en lançant des appels à la sobriété, comme gourou de la décroissance, tant qu’il portera à son poignet une Rolex Submariner (8000 €), ainsi qu’une autre, dont le nom m’échappe (mais pas Breitling). Je ne sais pas s’il est crédible sur le fond, mais comme prescripteur, il ne l’est pas du tout, pour ne rien dire, une fois encore, sur le mauvais goût : 8000 € pour une montre, objet globalement moche, qui affiche la même heure que ma montre achetée 20$ chez Walmart et que je laisse dans un tiroir (j’aime les bracelets fantaisies, pas les montres), qu’est-ce, sinon du tape-à l’œil pour ploucs à qui tu dis, l’air à la fois grave et désinvolte : « Rolex Submariner, 8000 balles), et qui est censé se dire : « Putain, le mec qui claque 8000 euros dans une montre, c’est un mec important ! C’est un nabab, donc il est crédible ! » Et ne riez pas, ça marche ainsi dans le milieu des petites gens : on est impressionné par l’avoir, non l’être. Pas moi. Ce qui m’impressionne, c’est l’art, le savoir, la bonté, le courage, l’abnégation, la sagesse ; pas des bagnoles ou des montres de m’as-tu-vus. Alors que vous défendiez votre goût et m’en vouliez de le dénoncer pour ce qu’il est, c’est logique, je peux le comprendre. Que vous en fassiez un caca nerveux me laisse pantois, car après tout, quelle importance ? C’est juste l’opinion d’un misérable.

          1. Yanka

            Ceci dit, je ne suis pas pour la taxation des piscines. Le mec qui achète une piscine hors sol ou se fait construire une piscine en dur, il paie ses impôts, que je sache, et des taxes sur : le béton, la peinture, la main-d’œuvre, la flotte, etc. Ça suffit. Bon ou mauvais goût, qu’on laisse les gens vivre et qu’on cesse de les traquer, à moins de fraudes. Ce qui m’intéresse dans la piscine, c’est que c’est un marqueur social indéniable, commun et de mauvais goût. Le reste, m’en tape. Le possesseur de piscine joue petit bras à côté du possesseur d’un terrain de tennis. car c’est bien ainsi que ça marche dans votre monde : plus c’est gros, plus je suis quelqu’un. Mentalité d’abrutis. Toute la cinématographie française des années 70-80. Le petit jaune contre le pinard, le marcel contre le T-shirt Lacoste, le déo de chez Carouf contre le parfum de parfumerie, la Deuche contre la DS. Caricatures, si vous voulez. C’est amusant d’observer ces menues choses depuis mon mirador des étoiles !

            https:/ /youtu.be/1QefzhHdN5c

              1. Yanka

                On peut juger une mentalité, c-à-d l’estimer, en reniflant la bête. Ensuite un jugement n’est qu’un jugement, pas une condamnation. C’est assez rigolo de constater à quel point je vous ai piqué. Vous m’en voulez d’avoir appelé mauvais goût votre goût, dont vous savez très bien que c’est un goût commun et douteux de ce fait même, mais vous n’aimez pas qu’on en parle, surtout dans un blog où l’apéritif vous est servi frais chaque jour depuis tant d’années, et moi je débarque et je lance des olives sur les convives, parce que le ronron des replets m’ennuie. En fait, je fais, avec infiniment moins de talent et d’esprit, ce que fait le personnage de Reginald dans les nouvelles savoureuses de Saki : un élément perturbateur dans un petit monde policé et convenu. Rien de très méchant.

                1. Grosminet

                  « C’est assez rigolo de constater à quel point je vous ai piqué »
                  Non, vous m’avez insulté. Expliquer à quelqu’un qu’il a soit de goûts de merde, soit une mentalité d’abruti, c’est l’insulter.
                  « dont vous savez très bien que c’est un goût commun et douteux de ce fait même »
                  Voilà, on y est : si c’est d’un goût commun (aimer se baigner) c’est forcément douteux, donc de mauvais goût. Tout est dit. Parce que faudrait quand même pas faire partie de la masse ignorante et inculte, faut pas déconner…

            1. Yanka

              Je suis un provocateur, c-à-d qqn qui cherche à provoquer des réactions, car je trouve que la petite communauté tourne en rond dans un entre-soi quelque peu mortifère pour mon goût délicat, entre les « Ah, mon Dieu, ne me parlez pas des socialistes, je les vomis » et les « Les taxes, ça commence à bien faire ! » répété depuis 25 ans. Un provocateur pas bien méchant. J’aime les piques, pas la baston. Je serais un troll si mon but était d’attaquer tous azimuts ou de détourner le propos initial. Je pratique le HS comme tout le monde ici, mais toujours en référence à des thématiques chères au blog. Je n’impose aucun thème de discussion, alors que j’en ai plein dans ma besace de chemineau céleste (ah !) : la musique, la littérature, les arts en général, le cyclisme, les jolies femmes, la botanique, etc. On parle plus de chasse ici que de cyclisme, et plus souvent de piscines taxées que de groupes de dark folk scandinaves. Sinon, je me souviens du blog dans ses premières semaines, et qu’il figurait toujours dans ma blogroll quand j’avais moi-même des blogs. J’ai aussi commenté jadis, sous un nom dont je ne me souviens même plus et que j’ai perdu dans ma mésaventure québécoise, avec à peu près tout. Pour dire que je ne suis pas arrivé hier, et certainement pas pour foutre le boxon. Je suis moyennement libéral, c’est un fait, et ça m’amuse de taquiner sur ce thème ; mais de là à assumer un costume caricatural rouge de coco, non merci. Plus on cherchera à me mettre de ce côté, plus vous aurez droit à des tirades plus ou moins divertissantes, car je suis increvable et le nombre de chiens à mes trousses ne m’effraie pas. J’augmente un peu la dose de poison à chaque moquerie et mon adversaire, souvent gras et apoplectique, finit par faire un malaise et à en crever. C’est quand même con, parce que moi, si je critique volontiers les Schleus, les Jap’s, les Amerloques, les pédés et les fripouilles, j’aime bien les gens. Je leur trouve souvent des excuses. Sauf pour l’obésité, ma ligne rouge.

              PS – Dans la livraison de ce dimanche de l’Antipresse, Slobodan Despot parle de Rousseau et de l’importance de la rêverie. J’ai parlé déjà, ici, voici peu, de cet aspect-là, plaisant, chez Rousseau. Je vois que les grands esprits se rencontrent et que le syncrétisme, qui n’est pas un « en-même-temps-isme’, est toujours préférable au dogmatisme s’il s’agit de prendre le meilleur dans tous les systèmes de pensées. Mais je sais que certains vont s’étrangler en buvant leur Ovomaltine : « Rêver ? Au lieu de faire gagner des sous à votre patron ? Quel scandale ! Pendouillez-moi ce cochon qui méprise les vrrraies valeurs de notre saine République ! »

              1. durru

                Tapacompris, mon cher !
                À force de faire le troll, tu vas finir comme d’autres, ignoré…
                Libre à toi de rêver de socialisme et autres billevesées, à force de tirer le diable par la queue il va finir par se présenter.
                Ne pas vouloir comprendre les raisons profondes du classement de l’envie comme péché capital par cette structure réactionnaire oppressante patriarcale que fut le christianisme relève d’une estime de soi tellement haute, que ça force le respect.
                Refuser l’évidence de l’envie comme principal moteur du socialisme et de ses dérivés c’est une propriété intéressante de l’ouverture d’esprit.
                Mais j’avoue que la curiosité de comprendre cela ne fait pas (plus?) partie de mes capacités.

                Alors bon, c’est peut-être l’indifférence que ce style volontiers provocateur va, comment dire ?, provoquer. À bon entendeur.

                1. lafayette

                  Bien résumé , le socialisme fiscale ne va que nous mener dans le mur. On ne peut pas raisonner le gaspillage en vidant le porte-monnaie.. car le plus aisé n’en aura pas pour son argent. Mais bon le vrai problème ne se situe pas que dans les piscines, ou les champs de mais ou la monoculture ou la pollution des eaux douces. C’est un tout.

                2. Yanka

                  @ durru 4 septembre 2022, 5 h 12 min

                  « Libre à toi de rêver de socialisme et autres billevesées, à force de tirer le diable par la queue il va finir par se présenter »

                  C’est à moi qu’on parle apparemment… Je rêve de socialisme, si j’ai bien compris, parce que j’aime un unique livre de Rousseau, son dernier d’ailleurs et inachevé : « Les rêveries du promeneur solitaire », et que j’aime non pour ses idées (il n’y en a pas, ce sont les réminiscences d’un homme à la fin de sa vie et qui se promène), mais pour sa tonalité mélancolique, son très beau style (mais je préfère Nerval, qui me touche intimement). Ça fait de moi un « rêveur de socialisme » ??? J’hallucine. Dites-moi que vous avez bu, que vous rentrez de guindaille, que la țuică coulait à flot et que vous avez un peu honte de ce rapprochement aussi loufoque que farfelu. Mon cher ami imbibé, sachez que, bien que fils d’ouvrier, je n’ai jamais, de toute ma vie, voté socialiste ou quoi que ce soit d’approchant. Et si le vote n’était pas obligatoire dans mon pays, je m’abstiendrais volontiers. Un type que l’on a défini comme un sniper (d’autres, qui me connaissent bien, parlant de moi) n’a aucun rêve de fraternité. Quand je dis que j’aime bien les gens, c’est du sentimentalisme, et mon amour est aussi vague que lointain. J’aime pas qu’on m’emmerde, donc je n’emmerde personne et je suis content quand les gens peuvent faire ce qu’ils aiment faire, pourvu que ce ne soit pas à mes dépens. Par exemple, j’ai horreur de la chasse. Mais j’aime les récits de chasseurs et leurs explications. Pourquoi ? Une question de passion. Les gens passionnés me plaisent, même si ce qu’ils font me déplaît. Vous voyez bien que je ne suis pas du tout un moraliste ou un directeur de conscience vite énervé.

                  1. Grosminet

                    « parce que j’aime un unique livre de Rousseau, son dernier d’ailleurs et inachevé : « Les rêveries du promeneur solitaire », et que j’aime non pour ses idées (il n’y en a pas, ce sont les réminiscences d’un homme à la fin de sa vie et qui se promène), mais pour sa tonalité mélancolique, son très beau style (mais je préfère Nerval, qui me touche intimement). Ça fait de moi un « rêveur de socialisme » ??? J’hallucine »
                    – Ayé, il nous refait son Caliméro.
                    « Dites-moi que vous avez bu, que vous rentrez de guindaille, que la țuică coulait à flot et que vous avez un peu honte de ce rapprochement aussi loufoque que farfelu »
                    – Bien évidemment, il faut être dans un état second pour ne pas être d’accord avec Yanka.
                    « Vous voyez bien que je ne suis pas du tout un moraliste ou un directeur de conscience vite énervé. » – Je m’appelle Yanka et je viens juste de vous dire que vous étiez éventuellement bourré.

                  2. durru

                    @Yanka 21h20
                    Je n’ai rien lu à propos de cette œuvre particulière, mais j’ai bien lu vos rêves de voir moins de footeux et autres parvenus s’acheter des Ferrari ou des SUV, voire se faire construire des piscines.
                    Il serait préférable à l’avenir de ne pas tenter d’accabler vos contradicteurs de vos propres turpitudes.

              2. Grosminet

                « le nombre de chiens à mes trousses ne m’effraie pas. »
                ce qui ne vous fait pas peur à l’évidence, c’est de raconter n’importe quoi avec une relative constance. C’est ça qu’est gênant, à un moment donné…

            2. Grosminet

              C’est pas comme si il avait pas l’habitude de se faire régulièrement mettre le nez dans sa propre merde en ces lieux, à croire qu’il y a pris goût… parfois jusqu’au point où, quand il en prend plein la gueule de tous les côtés tellement il a écrit du grand n’importe quoi, il vient faire son Caliméro en disant qu’on est croméchants, et que lui il est différent…

          2. Grosminet

            Gné ? J’ai écrit où communiste ?
            « Si la plupart des gens quand ils possèdent deux sous, achètent une piscine ou un SUV, c’est bien que c’est du mauvais goût, quelque chose de très commun pour une classe donnée (les parvenus) »
            Voilà, on arrive au fond du problème : c’est Yanka qui SAIT ce qu’est le bon ou le mauvais goût. Je résume, dites moi si je me plante :
            – piscine à 30 000 boules = goûts de merde, piano au même prix = bon goût
            – 911 à 100 000 boules = goûts de merde, AC Cobra au même prix = bon goût
            – baraque à 1 000 000 de boules = goûts de merde, œuvre d’’art au même prix (et attention hein, pas n’importe quelle œuvre d’art, il est fondamental que l’ignorant moyen n’y comprenne rien, qu’il ne sache pas en distinguer le haut du bas) = bon goût
            Etc
            Sincèrement cher ami, s’il n’y avait cette aigreur, cette envie et ce mépris qui suintent régulièrement de vos commentaires, vous me feriez presque pitié. Parce que sincèrement, ne pas profiter d’une piscine quand on en a les moyens et la situation géographique adaptée, pour je ne sais quelles obscures considérations idéologiques, je trouve ça franchement triste.

        2. Reddef

          Je suis d’ accord avec Yanka. Si je devais avoir une piscine se serait parce que j’ habite trop loin de la mer ou d’ une piscine municipale, où les horaires ne me conviendraient pas, ou pour accueillir mes enfants et petits enfants, ou pour nager pour soulager mes genoux pareil pour les bagnoles

      2. infans

        Parce que, je me dis que la portion de la population ayant d’ores et déjà pris conscience que l’Etat français était aux mains d’une mafia financière réellement malveillante et prédatrice, sont pour beaucoup des français qui étaient déjà outillés intellectuellement pour prendre un certain recul sur le système de société conventionnel, son fonctionnement, ses us, ses codes et son narratif institutionnel, des français qui avaient déjà conscience de leur propre vulnérabilité au sein d’une société en voie de précarisation et de pathologisation sous l’influence d’un Etat nocif et défaillant. Ce n’est pas le type de profil qu’on imagine bétonner leur bout de terrain pour une piscine où faire trempette un mois par an à grand frais d’eau, au lieu d’un jardin où les enfants et les animaux peuvent s’ébattre toute l’année. La sorte de profil que l’on pourrait pareillement s’imaginer, peut-être à tort, chez les gilets jaunes des tout premiers actes, où chez la portion de français toujours non-injectée ARNm. C’est une idée générale que je me fais, avec sans le moindre doute son taux d’exceptions, et qui sait peut-être en partie erronée, mais qui reste à mon sens une hypothèse assez cohérente.

        1. sam player

          «… des français qui avaient déjà conscience de leur propre vulnérabilité au sein d’une société en voie de précarisation… »

          Je ne sais pas d’où vous débarquez, mais ici ça m’étonnerait que vous trouviez des gens vulnérables (à part P&C qui est souvent en dépression 😀 ) mais au contraire des personnes qui s’attendent à tous les coups de put’ possible de la part de cet état, et ça ça endurcit plutôt.

          D’autre part nous sommes attachés à la propriété et la liberté de pouvoir en faire ce que l’on veut, en profiter et aménager les lieux en conséquence tant que ça n’attente pas à la liberté des autres : construire un immeuble de 10 étages non, mais en quoi creuser un trou serait attentatoire.

          Perso, une fois que j’avais payé des impôts sur mes revenus, je ne voyais pas pourquoi je devais être imposé sur ce que j’avais acheté avec ce que l’état me laissait : ça s’appelle une double imposition, voire une triple

          J’ai pas trop compris vos raisonnements à la Yanka sur le terrain qu’il vaudrait mieux affecter à des ébats d’animaux et d’enfants plutôt qu’à une piscine ? Ça sort d’où ? De vos propres choix que vous considérez comme devant être universels ?

          Perso ça ne me vient pas à l’idée de penser à ce que les gens devraient faire avec ce qu’ils ont, et d’ailleurs il y a une expression que je n’utilise jamais c’est « si j’étais toi… » ; j’interromps en général le personnage en lui disant que s’il était moi il ferait comme moi 😀 , bon en fait il voulait dire qu’il restait lui-même mais avec la baraque, mon pognon, ma bagnole et pourquoi pas ma femme (abanon elle est partie 😀 )

          1. Pheldge

            Tiens sam fait enfin une remarque intéressante :
            si j’étais toi… » ; j’interromps en général le personnage en lui disant que s’il était moi il ferait comme moi » . Si on extrapole la raisonnement, par exemple, le millenial qui chouine à propos de boomers « ouin, ils ont cramé la caisse, et nous ont laissé rien que des dettes … » sam on lui dit si j’avais été toi… » ; j’interromps en général le personnage en lui disant que s’il avait été moi il aurait fait comme moi » je dis ça comme ça … 😉

            « De l’huile sur le feu », par votre serviteur, bientôt disponible Un séance de dédicace est prévue, durru je te réserve une invitation ? 😀

            1. Nemrod

              Qu’ils aient cramé la caisse pourquoi pas, le problème étant qu’ils ont cramé la caisse des suivants et des suivants des suivants.
              Ce qui n’a pas grand rapport avec la question d’avoir une piscine chez soi avec son argent soit dit en passant.

            2. Mitch

              Philou, le millennial qui chouine n’essayera pas de se mettre à ta place, il s’en fou. Il te dira factuellement que tu as cramé, et/ou mangé et/ou bu la caisse 🙂

              1. Pheldge

                par exemple la modestie, « l’humblitude » (Ségo si tu nous lis …). Il y a un truc fréquent chez les ados, qui est de trouver que leurs parents sont bêtes, et que eux, à leurs place, ils feraient bien mieux, parce qu’ils sont plus intelligents. 😉

        2. Mitch

          +1000 avec Sam.

          Raisonnement que je ne comprends pas. A la place de faire un trou de 20m2 pour y mettre une piscine, vous suggérez qu’une personne ‘normale’ (selon vos critères) mettra un poulailler, des vaches ou des tomates?
          Parce que les vaches ou les poules ou les tomates c’est bien mais le trou pour y faire trempette c’est mal?
          Mettez vos vaches et vos poules ou vous voulez mais de grace arrêtez une seconde de faire chier vos voisins car ils ont une vision différente de la votre.

          Ce n’est pas le type de profil qu’on imagine bétonner leur bout de terrain pour une piscine où faire trempette un mois par an à grand frais d’eau

          Très intéressant. Notamment le ‘à grand frais d’eau’. Vous tenez ça d’où? De votre propre experience j’imagine? vous avez des chiffres? (je ne peux pas croire que vous répétiez les conneries de la Pravda). Si c’est de votre propre experience je serais ravi d’échanger avec vous quelques chiffres afin que nous croissions nos data.

          Le ‘1 mois pas an’ est intéressant aussi. Je vis dans un endroit ou une piscine ne serait utilisable qu’un mois pas an et ne peut concevoir 2 minutes que tout le monde ne vit pas dans on quartier et selon mes critères. Pas de doute le raisonnement d’un bon franchouille.

          Autrement quand on ne connait pas un sujet, le mieux est sans doute de lire les commentaires de valeurs de ce blog et/ou de se documenter.

          1. infans

            Vous avez possiblement raison au moins sur un point, j’ai sans doute mal apprécié le caractère du lectorat de ce blog. Ce qui rajoute une pierre à ma compréhension de la déliquescence du pays. En vous souhaitant une bonne continuation. 🙂

            1. Mitch

              Voilà, le pays est en pleine déliquescence car il y a des piscines construites à grand frais d’eau (NB: aucun chiffre n’est avancé mais bon … ) et qui sont utilisées un mois par an (NB2: pas de détails géographiques non plus – dans le Sud-Est on est plutôt à 5 mois/an et sans pompe à chaleur mais bon … ).

              Tout ça est la faute de gens qui préfèrent bétonner pour faire trempette plutôt que de faire le choix qui s’impose et d’y coller quelques poules et 3 patates.

              Autrement, sachez que même quand on ne fait pas trempette l’hiver, une piscine est un lieu convivial ou l’on socialise. C’est super agréable. Sachez aussi que beaucoup de gens se l’a sont construite leur piscine (c’est pas super compliqué). Une piscine c’est de la sueur et du travail le WE pendant des mois.

              Ce pays est en pleine déliquescence car la jalousie et l’envie le drive et que beaucoup ne sont plus motivés que par une chose: faire chier leur voisin en lui imposant SES vues et/ou en se réjouissant que cet état de merde le taxe afin qu’il puisse le lui ‘redistribuer’.

              Si vous voulez mettre des poules, des oies et canards dans vos 20m2, mais faite donc, je ne suis personne pour juger de vos choix, mais arrêtez de faire chier vos voisins avec vos idées préconçues (1).

              Désolé pour ma réponse que je sais ‘harsh’ (ce n’est pas ma nature en général), mais s’il faut aussi lire des jugements à l’emporte pièce type BFM sur ce blog ça va vraiment être pénible.

              (1): Une piscine enterrée c’est en moyenne autour de 30-60m3 d’eau. Elle n’est pas vidée chaque année (pas bon pour la structure de laisser une piscine enterrée sans eau trop longtemps). L’evaporation plus le lavage du filtre représente autour de 10-15% du volume, soit entre 3 et 9m3 par an (on est loin des ‘grand frais d’eau’). L’eau est changé tous les 5-7 ans.

              1. Mitch

                Ah et quand une piscine est vidée (tous les 5-7 ans donc) l’eau est souvent utilisée pour arroser les plantes, les patates, les tomates, donner à bire aux vaches ou je ne sais quoi (la teneur en Chlore ou en sel ou en Brome étant très faible – rien à voir avec une piscine municipale). Rien ne se perd.

            2. durru

              Que voilà une curieuse constatation…
              Autant la réponse de Superman alias Sam ne m’étonne guère, autant Mitch qui s’aligne à +1000 ça me laisse sans voix… (ou serait-ce une lecture trop rapide ?)
              Bah oui, je peine à voir le rapport entre le constat marque de fabrique de ces lieux, CPEF, et une quelconque acceptation, voire soutien, des turpitudes du pouvoir en place.
              Je suis bien sûr impressionné par les pouvoirs illimités de Sam, prêt à arrêter à la force de ses bras les forces destructrices de l’ogre socialiste aux confins de sa propriété. Mais je reste convaincu que la grande majorité des habitués de ce blog, malgré leurs convictions profondes et leur état d’esprit irréprochable, auraient du mal à reproduire de telles prouesses et vont préférer des approches plus discrètes et plus adaptées à la guerre asymétrique que l’occupant intérieur nous impose.
              My two cents.

              1. Mitch

                Pas sur de comprendre ta réponse Duru. Tu es sur que c’est à cet endroit qu’elle devait allée?

                L’intervention de Sam avec laquelle je suis d’accord est pleine de bon sens.

                Il dis:
                1/ que les gens de se blog s’attendent à tous les coups bas de l’état et se sont endurcis
                2/ Que chacun fait ce qu’il veut chez soit du moment que tu n’emmerdes personne
                3/ Que lors de la construction d’une piscine de multiples taxes ont déjà été payé. C’est donc une sur la taxe.
                4/ Qu’il ne comprend pas le jugement de valeurs de infans.
                5/ Que dire à ton voisin ce qui est bon ou pas pour lui, ça commence à suffire

                Les 5 points me vont très bien 🙂

                1. durru

                  1. Vrai.
                  2, 3. C’est l’état qui ne te lâche pas les baskets, ce n’est pas une question de choix.
                  4. Il n’y a pas de jugement de valeur de infans, justement.
                  5. Vrai.
                  Donc si, mon commentaire était à sa place.

      1. Pheldge

        vous étiez une ultra-riche à cette époque, j’imagine que la justice sociale redistributrice a rectifié tout ça depuis, entre Mitterrand, Jospin et Flamby ! 😉

        1. BXL

          Pour ce qui me concerne, je n’ai jamais réussi a apprendre à nager… Bien qu’habitant non loin de la mer. A vous lire, je suis bénie des dieux! Poseidon, Nérée, qui vous voulez!

          1. Pheldge

            Dame BXL, il faut suivre, nous avons ici un éminent spécialiste qui nous explique doctement, que les piscines, c’est un signe ostentatoire de réussite, que c’est pour montrer qu’on est parvenu, pas pour nager ! vous n’avez donc pas besoin de savoir nager pour en avoir une, il suffit juste « d’avoir réussi ».
            C’est kif-kif les SUV, c’est pour flamber, impressionner les voisins et la famille, pas besoin de savoir conduire pour en posséder un. par exemple, dans ma famille, ils en ont de plus en plus, et c’est pas parce que c’est pratique, que ça permet de mettre la poussette du bébé et divers affaires des aînés, plus les enfants à l’arrière, non, non, non ! C’est pour fri-mer !
            Nota: autrefois, il y avait des voitures dites familiales, notamment chez Peugeot, l’ancêtre du SUV, mais ça, c’était bien, parce qu’on n’en trouvait que chez les prolos sans doute …

      2. Yanka

        Pourquoi dénoncer ? Le but n’est pas de dénoncer de pseudo-riches, mais de stigmatiser le mauvais goût très commun des parvenus, pour en rire, et non par jalousie comme d’aucuns, imbéciles triplement patentés, font semblant de croire ! Ça n’a rien à voir. Se vanter d’avoir possédé une piscine, c’est comme publier une photo estivale de soi en sandales et chaussettes blanches haut remontées. Ça dit tellement de choses ! Ce n’est pas un péché, ni une tare, mais ça fait bien rigoler quand même.

        1. Mitch

          de stigmatiser le mauvais goût très commun des parvenus

          VOTRE définition du mauvais goût et sans doute aussi VOTRE définition de ce que vous appelez des parvenus. On peut y ajouter des approches caricaturales qui repose sur des généralisation du type ‘mon voisin est protestant et n’est pas un marrant donc les protestants ne sont pas marrants’. Même type de raisonnement avec quasi tout en fait.

        2. Pheldge

          donc à vous lire, le monde se divise en deux : d’un côté les parvenus, de l’autre les « non parvenus », qui sont des parvenus à rien, donc des ratés ?
          Parvenu, c’est comme riche, on est toujours le parvenu de quelqu’un … envie, jalousie etc. ça tourne en rond.

          1. Mitch

            Raisonnement binaire pour quasi tout:

            Piscine -> parvenu
            SUV (ou simplement une voiture qui sorte de l’ordinaire) -> parvenu
            Montres de type Rolex -> parvenu
            Piano à queue -> pas parvenu
            Protestant -> connard austère
            Pas protestant -> personne joyeuse
            …. liste non-exhaustive

            C’est caricatural.

          2. Yanka

            @ Pheldge 4 septembre 2022, 19 h 06 min

            La pensée binaire ne mène nulle part, cher ami. Abstenez-vous-en si vous voulez qu’on discute.

            Je me tue à vous répéter que les valeurs matérielles (le fait de posséder quelque chose) comptent assez peu dans mon existence déjà longue, et vous persistez dans votre petit délire portatif à deux sous : je suis jaloux et envieux. La monomanie se soigne, il faut consulter. Cela peut s’aggraver.

  2. Higgins

    Forcément que le fisc a besoin de traquer le citoyen jusque dans sa piscine (ou son SUV), le Leviathan a faim : https:/ /planetes360.fr/fin-de-labondance-en-aout-2022-on-apprend-que-letat-a-passe-un-marche-de-375-millions-deuros-avec-15-cabinets-de-conseil-dont-mckinsey/

    1. Higgins

      D’autant plus que la gestion au couteau laisse plutôt à désirer : https:/. /www.ifrap.org/budget-et-fiscalite/en-6-mois-la-charge-de-la-dette-de-letat-2022-depasse-deja-celle-de-tout-2021

      1. Roanna

        Et que ça commence à sentir non pas le sapin mais la trinitroglycérine.
        Prenons le cas de l’inflation: elle est plus basse chez nous que partout ailleurs parce que l’état bloque certains prix ou fait des ristournes. Le gaz qui est acheté cher et vendu peu cher doit pourtant être payé par la nation. Electricité, pareil. Comme il n’y a pas un rond on laisse filer le déficit mais les pays qui ont décidé de faire payer leurs citoyens ne vont pas s’accomoder longtemps de cette situation dejà décrite par La Fontaine dans « La cigale et la fourmi »
        Il va se passer qq chose qui ne fera pas plaisir à grand monde, c’est mon appréciation.

        1. Pheldge

          ça ne sent pas le sapin, parce que ça sent le Bruno Lemaire …
          avec Adrien Quatenens un des illuminés de LFI, ça sentirait le roux, si ! 😉

          1. Yanka

            « avec Adrien Quatenens un des illuminés de LFI..; »

            Une opinion intéressante, mais au-delà ? Je vois plus ou moins ce qu’est un illuminé, un oint, un ravi de la crèche ou un hébété, mais l’idée que Quatenens soit un illuminé m’échappe totalement. Un type déplaisant par maints aspects, un idéologue et un probable futur dirigeant, ça oui, mais l’illumination chez lui, je ne la vois pas, à moins que pour vous un illuminé ce soit tout autre chose, par exemple n’importe qui, sauf vous. J’aimerais comprendre. Vous allez sûrement éclairer ma lanterne avec des exemples convaincants.

            1. Pheldge

              ça se voulait commentaire humoristique, sapin = Michel Sapin, ancien ministre des finances de Flamby, Lemaire l’actuel, pour amener le rouquin de service de Mélenchon, et enfin la blague « ça sentirait le roussi », inspirée par le commentaire de Roanna ci dessus.
              Pourtant j’avions mis un smiley … et sam qui va encore me tomber dessus style « ouais les mecs qui ont besoin d’expliquer leurs blagues » 😉

    2. Iskanderkul

      Je me permet de recopier l’intervention pertinente de calal, qui ne se voit pas car elle est restée en fin de « commentaires plus anciens »

      calal 3 septembre 2022, 13 h 30 min

      Accenture c’est comme mckinsey et tous les autres cabinets de conseil. Ce ne sont pas des cabinets de « conseil ». Ce sont des donneurs d’ordre. Quand l’état roule sa dette, les prêteurs prêtent mais a condition que l’état accepte les consignes d’ « un cabinet de conseil » pour augmenter la pression fiscale et par la assurer le remboursement du prêt.
      « Cabinet de conseil » c’est le nom marketing pour faire passer la pilule, pour ne pas alarmer ou éveiller les soupçons des citoyens,des contribuable et des épargnants.

        1. Aristarkke

          Elle l’est déjà par l’Allemagne qui fournit de la came flouze au drogué du déficit permanent contre d’autres services d’approbation, d’alignement, d’achats, etc …
          Rien n’est gratuit vraiment…

      1. durru

        Je me permets de disconvenir courtoisement.
        Si ces conseils étaient prodigués gratuitement, un peu comme les recommandations FMI par exemple, je ne dirais pas non.
        Mais quand la page de PowerPoint a un prix à six chiffres (ou plus), j’ai tendance à croire que la redirection du budget de l’État (de nos sous, en somme) vers certaines poches représente d’abord et avant tout un but en soi.
        Ne pas ignorer les complexes tubulures qui connectent lesdites poches avec celles de certains preneurs de décisions…
        Le contrôle des marionnettes, quant à lui, se fait par d’autres ficelles (le bon marionettiste est celui qu’on devine pas).

    3. sam player

      C’était « tu signes ou on balance tout sur Brigitte » 😀

      Au fait on n’entend plus parler de la journaliste qui devait balancer un max sur ce sujet 🙄

  3. glot

    Après la déroute électorale monumentale de Pecresse aux Présidentielles, je me demande si le parti LR peut rebondir en revenant à ses fondamentaux qui sont ,pour résumer de « taper fort » ?.

    1. Aristarkke

      Le dernier de cette race qui avait promis de « taper fort », Talonnette 1er pour ne pas le nommer, s’est contenté de tapounettes même pas appuyées et a surtout joué au honteux de ne pas être soce et tentant de s’en faire pardonner, par la gôche bien-pensante. Le résultat de ses efforts est connu …

    2. Higgins

      « A la veille d’échéances importantes – le campus des jeunes et surtout l’élection du président de LR en décembre prochain – La droite dite « classique » ou « de gouvernement » joue probablement son avenir dans les mois à venir. » (https:/
      /maximetandonnet.wordpress.com/2022/09/04/social-ne-veut-pas-dire-socialiste/)

      Je pense que sauf à changer de logiciel, c’est plié. La Pintade a probablement planté, par ses erreurs, le dernier clou du cercueil.

      1. Pheldge

        Major, MT n’arrivera jamais à comprendre que tant qu’il n’y aura quasiment que des énarques à la tête de LR, ou comme têtes de gondoles, ils resteront coincés, dans une fuite en avant étatiste.

      2. Jacques Huse de Royaumont

        Paradoxalement, je ne pense pas.

        A mon avis, la macronie sera complètement démonétisée avant le printemps. De même, la NUPES va lasser sa clientèle avec sa stratégie de transformer l’AN en carnaval. Jouer les beaufs vulgaires et crasseux ne va pas faciliter l’identification de leur clientèle électorale.
        A moyen terme, les français auront tout de même envie d’être gouvernée, donc la stratégie du foutoir ne fera plus recette. Dans cette logique, la stratégie RN est pertinente et il pourrait donc s’installer durablement à un niveau de représentation élevé sur son socle actuel.

        On va donc avoir une macronie en désintégration et une NUPES à la dérive. Cela laisse de la place pour des partis qui voudront gouverner… Ce qui signifie un retour du PS et des LR. Ce n’est pourtant pas automatique, leur retour sur le devant de la scène est conditionné par une révolution interne. Pour le PS, c’est l’abandon de la ligne Terra Nova et un retour aux fondamentaux, c’est à dire la défense des couches populaires salariées. Défense, s’entend économique, sociale et morale, donc un retour à une certaine xénophobie de gauche et un républicanisme intransigeant. Ce n’est pas ma tasse de thé, mais c’est respectable.
        Pour la droite, la révolution consiste à ne plus courir après la gauche et à affirmer une ligne conservatrice, souverainiste et moins dirigiste (je n’ose dire libérale).
        A ce prix, mais à ce prix seulement, ces deux grandes tendance politiques peuvent reprendre la main.

        1. Aristarkke

          Anecdotiquement, Nupes en prend plein la tête chez Tw .. avec le départ du lider minimo après son discours à Lille lors de la Grande Braderie annuelle, en SUV hybride de facture américaine (Jeep), pas vraiment d’entrée de gamme…
          Toujours les plus égaux que d’autres à l’oeuvre.
          Pour lui, les véhicules que ses troupes vomissent à longueur de diatribes, sont parfaitement adéquats au transport de sa petite personne…
          Là, cépapareil, évidemment comme vous l’aviez tous compris…

        1. sam player

          Ne pas confondre l’égalité et légitimité
          Si on a des constitutions c’est justement pour mettre des limites à la loi… mais vu que la constitution tout le monde se branle dessus et la change sans consultation du peuple…

  4. Higgins

    Pyralène impériale aurait-elle eu une crise d’intelligence ou d’honnêteté intellectuelle : https:/
    /www.jeanmarcmorandini.com/article-510727-tolle-apres-les-propos-de-segolene-royal-qui-denonce-les-mensonges-du-president-ukrainien-et-met-en-doute-par-exemple-la-maternite-bombardee-en-mars-dernier-video.html

    Évidemment, maintenant, elle nie : https:/
    /www.huffingtonpost.fr/politique/article/segolene-royal-dement-avoir-nie-des-crimes-de-guerre-en-ukraine_207286.html

    1. Miniac

      Malgré ses immenses défauts et son vide intellectuel, Sego a toujours su flairer les sentiments du peuple, ce qui l’avait amené près de la présidence. Si donc elle a fait cette sortie, c’est sans doute que c’est le sentiment qui commence à émerger dans la rue… C’est pas trop tôt…

      1. Theo31

        Les navires russes bloqués au pôle nord. Record de froid en antarctique et en Argentine, neige au Lesotho, ça se réchauffe les amis. Même le neurone de Segolene.

  5. POL

    Ca ne doit pas être trop compliqué de trouver en surplus militaire des bâches bariolées kaki, semi-aérées de surcroit, pour pouvoir s’ébattre aquatiquement dans la discrétion, le modèle pour tank ou semi remorque de Buk russe doit être impeccable.
    POL

    1. Mitch

      Et puis vous ferez la même chose avec l’abris à râteaux ou le poulailler ou je ne sais quoi d’autre?. Et les bijoux de votre compagne vous allez les recouvrir d’une bache? et votre bagnole aussi?

      Vous n’en avez pas marre de mettre des sparadras sur des jambes de bois?

      Putain, quand je suis parti pour la france mes potes me disaient que j’allais dans un pays ou les gens ne se laissaient pas faire. C’est la vision qu’on en avait tous. Quelle blague! 90% sont gavés de Prosac ou de subventions (ou les 2).

        1. Roanna

          J’ai ouïe dire que la Pologne n’était pas réfractaire mais opportuniste. Après 70 ans ils ont le culot de demander des réparations à l’Allemagne pour les domages de guerre.
          Fallait oser! 1300 milliards d’€, rien que ça.
          Je vois bien la Russie nous demander des réparations pour la campagne napoléonienne.

          1. durru

            Parce que la Russie avait été occupée par l’Empire Ottoman allié de Napoléon pour l’empêcher de faire valoir ses droits légitimes ?
            Quelle drôle de mémoire sélective habite même les esprits les plus sains de ce pays, pour leur faire oublier n’importe quelle abomination du communisme, à condition qu’elle soit l’œuvre de la Russie, notre allié indéfectible ?
            Je suis de plus en plus estomaqué par cet aveuglement volontaire…

          2. Yanka

            Ceci, dans un cadre assez particulier, où l’Allemagne est au pouvoir un peu partout dans les instances décisionnelles en Europe et parle de se réarmer. Une Allemagne conquérante, la Pologne connaît, merci. Elle attaque préventivement, à raison. Il ne faut jamais cesser de rappeler à l’Allemagne ses heures sombres, surtout quand elle redevient arrogante, façon Schäuble qui voulait écrabouiller les cigales grecques, en bon teuton évangéliste de très stricte observance (tiens, tiens, tiens, comme c’est bizarre). On peut laisser les Allemands gagner au foot. Au-delà, il faut leur briser les reins. Ils sont damnés à jamais et doivent le savoir.

            1. Roanna

              C’est assez sot comme présentation et ne mène nulle part.
              Toujours ressortir les vieilles ritournelles, l’Allemagne, l’Algérie, le passé colonial et j’en passe…

              Gardons l’histoire et tournons nous résolument vers l’avenir.
              Au sortir de la dernière guerre on entendait partout « plus jamais ça » et depuis les US ne font que ça, attiser les conflits aux 4 coins du monde.
              Le passé c’est le passé mais visiblement la PL ne l’a pas encore compris et certains autres non plus.

              1. Grosminet

                « Le passé c’est le passé mais visiblement la PL ne l’a pas encore compris et certains autres non plus. »
                À la décharge de la Pologne, il faut quand même bien admettre qu’ils ont pris très cher, pendant la deuxième, hein…et des deux côtés… après, sur le fond, vous avez raison, si pardon a été demandé, passons à autre chose… à condition que pardon soit demandé.

    2. sam player

      Soyez moderne : projeter une image animée sur la piscine 😀 et à l’occasion pour vos soirées (le satellite dormant aussi) vous ajoutez de belles nymphes qui nagent langoureusement et qui s’effeuillent 😀

    3. Minou

      Sinon pour éviter de chercher un filet camouflé pour tank il existe la piscine en container qui aux dernières nouvelles est considérée comme hors sol: https:/ /www.kaseo-piscine.com/piscine-container-6-m-12-metres/

          1. sam player

            Oui et comme pour toutes les piscines hors sol on peut aménager les abords, généralement on ne voit plus rien de la structure.
            J’ai vu une de ces piscines container intégrée dans une maison container à étage : ma foi ça s’intégrait très bien.

            1. Grosminet

              Et serait-ce une pente que d’avoir la dalle en honte ? Enfin je veux dire, serait-ce t-il dallé que d’avoir la honte pentue ? Bref, d’aimer l’apéro, quoi…

              1. Pheldge

                non, c’était juste que pour placer le truc, il me fallait un personnage crédible et tout le monde ici sait que MCA déguste du champagne dans son wagon privé du TGV.

      1. sam player

        Il n’y a pas à proprement parler d’impôts sur les piscines. La piscine augmente la valeur locative, puis s’applique les taxes foncières sur cette valeur, ce qui donne en moyenne 200€ de taxes en plus à payer (variable suivant les taux des différentes régions, départements, communes)

        1. Gerldam

          Pour mettre cette somme en perspective, je paie 100€ de taxe foncière dans un pays voisin (non, ce n’est pas en Hongrie où la taxe foncière est de…zéro!) pour une maison de 300 m2.
          La France est un pays de grande truanderie.

            1. sam player

              Euh…
              – il a parlé en €, ce qui est donc comparable à moins que…
              – il a parlé d’un pays voisin, à moins que le Sénégal …

              Perso je n’attache pas d’importance aux taxes prises séparément qui seraient moins élevées ailleurs qu’ici : ça s’apprécie au global et suivant la situation de chacun

              Il est surtout là le grief que l’on peut faire à sa contribution : qu’en est-il du reste ?

              1. Roanna

                Ce n’est pas parce que c’est exprimé en € que ça change la donne ni la proximité ni l’éloignement.
                Ailleurs c’est ailleurs et c’est bien pour ça que ce n’est pas comparable et n’a aucun rapport.

                1. Pheldge

                  Et d’ailleurs, quand on est ailleurs, ici, c’est devenu ailleurs … Un peu comme l’histoire de ce mec qui est au bord de la route et désire aller de l’autre côté : il traverse, et s’aperçoit que « l’autre côté » a changé de côté ! 😉

          1. baretous

            je n’ai pas de piscine mais ils ont fait mieux: agri retraité dans un vieux corps de ferme à cour fermée. J’ai démoli la moitié d’une grange pour que le soleil du matin rentre dans la cour: 200 euros de taxe fonciere en plus car ce n’était dixit les impots, plus une grange..

            1. Roanna

              Je pense qu’il faut les emmerder, leur demander des explications, des textes, des preuves etc…
              J’ai encore jamais entendu parler de taxes pour démolition. Ne vous laissez pas faire, d’autant que cette taxe va probablement s’appliquer tous les ans.

              1. sam player

                Ce n’est pas parce que vous n’en avez pas entendu parler que ça n’existe pas.
                Les bâtiments agricoles sont exonérés de taxe foncière ; en démolissant il a changé l’affectation du ou des bâtiments, voire même de la ferme s’il ne subsistait plus que ça pour la différencier d’une habitation

                1. sam player

                  Les bâtiments qui servent aux exploitations rurales, tels que les granges, écuries, greniers, caves, celliers et pressoirs, destinés, soit à loger les bestiaux, soit à serrer les récoltes, sont exonérés de taxe foncière sur les propriétés bâties (article 1382-6°-a du CGI ).

                  1. Aristarkke

                    Ça, c’est si le propriétaire est exploitant agricole. Dans mon patelin, mon couple possède une grange viticole tout ce qu’il y a de plus officiel depuis Napoléon (époque présumée de sa construction). Taxée because je n’ai pas de vigne…

                2. Roanna

                  En démolissant vous faites de ce qui reste qq chose qui devient taxable. Je veux bien mais je me renseignerais tout de même, ce n’est pas que je ne vous fais pas confiance mais le doute m’ha bite.

              2. baretous

                C’était déjà il a plusieurs années.Permis dans les regles .Tres gros travaux faits par nous même, moi et mon épouse ,vieille grange , il a fallu d’abord faire un contrefort de soutènement vu qu’elle avait »un ventre », bref 2 années de travaux en plus de notre métier .Comme « ça trainait » , visite du cadastre pour voir ou on en était( on était justement en train de tirer la dalle de béton au rdc de la partie restante). anecdote: arrivent les elections municipales et on à la visite de plusieurs conseillers déjà en place.On expose le probleme de cette taxe, réponse un peu gênée: « c’est peut être parce que c’est beau ! » ( sur une façade de la grange restante je m’étais amusé à faire une fenetre en encorbellement pour respecter le cachet de cette ferme traditionnelle….Voila, vive la France..En réponse on a continué d’améliorer la partie restante mais chuut !..Pour vivre heureux, vivons caché..

                1. sam player

                  @Baretous

                  J’ai habité pendant 2-3 ans en loc dans un corps de ferme : le voisin était venu me voir pour savoir s’il pouvait continuer , comme avec le précédent locataire, à entreposer quelques tonnes de bottes de pailles dans ma grange qui me servait de garage, en me disant qu’ainsi je pourrais continuer à profiter de l’exonération foncière vu la destination des lieux, échange de bons procédés, et du boudin et quelques rôtis et côtelettes quand ils tuaient le cochon 😀

                    1. sam player

                      Un bon coup de masse sur la tête et un tuyau de 20/27 bien rouillé taillé en biseau planté dans le cou 😀

                    2. baretous

                      oui la méthode vernaculaire, quoi.. de toute façon le cochon n’avait matériellement pas le temps de chopper le tétanos

        2. Aristarkke

          200€ me semble être une moyenne basse. Ce serait plutôt dans les 300€ à 400 selon article lu chez Tw…. Mais cela doit aussi dépendre de la gourmandise de la commune et du département…

          1. Aristarkke

            Mevrouw me dit que son frère aîné qui en possédait une (région Rhône-Alpes) jusqu’en 2010 payait déjà dans les 150€ de supplément de TF (commune semi-rurale du grand lyonnais par ailleurs très raisonnable dans ses taxes).
            Et sa soeur aînée à la même époque flirtait aussi à ce niveau mais dans une commune rurale du Tarn-et-Garonne…

            1. sam player

              Oui mais nous c’est Platret l’édile du coin 😀 élu au 1er tour en 2014, il est pas mal comparativement à Sirugue viré proprement, qui nous a foutu un de ces bordels dans la ville

    1. Aristarkke

      Ça permet aussi de faire quelques économies en loucedé sous des motifs « irréprochables »!
      Genre : économie sur les trombones et les gommes à crayons… Pour sauver le budget…

      1. Yanka

        Je ne suis pas du tout végétarien et toutes ces fariboles me passent au-dessus du bourrichon. Quand je dis ce que je fais ou comment je pratique, je n’incite personne à faire de même. Ce n’est vraiment pas ma manière de fonctionner, étant tout le contraire d’un type directif. Je ne comprends pas que vous m’attaquiez là où je n’ai aucun point de faible. Je suis pour la sobriété personnelle et contre les gros lards, pour une alimentation saine contre la malbouffe, sans faire de leçon de morale à quiconque, car mon crédo, c’est que chacun est libre et vit comme il veut. Le problème, ce sont eux, quand ils se plaignent : des taxes, des varices, du cholestérol ! C’est la faute aux vilains socialistes !!!!! Ben non, Ducon : quand tu enfournes le double de calories dont tu as besoin, il y a des dégâts collatéraux au bout d’un moment, et Mélenchon n’y est pour rien. La sobriété est un choix personnel. Elle ne saurait provenir de contraintes. Liberté avant toute chose !

        1. baretous

          c’est pas faux.Ces fameuses comorbidités qui ont permis d’étiqueter dcd du covid les obèses ( je ne parle pas de l’obésité congénitale, diabete..)

        2. Grosminet

          « sans faire de leçon de morale à quiconque »
          Dit celui qui, plus haut, vous explique que si vous avez une piscine, vous avez soit, je cite, « des goûts de merde » soit, je re-cite, une « mentalité d’abruti ». Non mais sérieusement, qu’est ce qu’il faut pas lire… j’insiste, ça tourne au grotesque.

          1. Yanka

            La morale consiste à dire aux gens quoi faire, quand on se prétend vertueux. J’ai déjà expliqué que j’étais au-delà de la morale, en bon nietzschéen. Je parle du goût, donc d’esthétisme, pas de morale. Vous le faites exprès de ne pas comprendre ou c’est l’excès de piscine ou le trop peu de lecture qui vous bride le bulbe ? C’est étonnant, quand même.

            1. Grosminet

              Remplacez donc leçons de morale par leçons de bon goût si ça vous fait plaisir, le principe est le même, ne vous en déplaise. Vous donnez des leçons, et distribuez des bonnes et mauvaises notes. Encore une fois mon cher ami, lubrifiez vous donc préalablement la rondelle si vous avez de la vaseline sous la main, et faites ce qu’il faut de vos jugements…

              1. Yanka

                Où, des leçons, sinon dans votre tête déjà bien farcie de trucs pas nets ? Je dis deux trucs sur le mauvais goût bien connu des parvenus ou de la bourgeoise qui se croit importante et sérieuse parce qu’elle hume des whiskys hors d’âge le soir à la veillée ou tond sa pelouse en tracteur. Je ne dis rien du bon goût, mais du goût, en exposant le mauvais, qui est en réalité une absence de goût. Aucune leçon de ma part, juste quelques observations d’ailleurs modestes. Je craque une allumette, vous voilà déjà à 120 pulsations par minute ; ce sera combien quand je vais sortir le bazooka (mais je ne le ferai pas, par égard pour l’établissement) ? J’ai seulement laissé entendre qu’une aisance à piano m’était plus sympathique qu’une aisance à piscine ou à montre bling-bling. Ce n’est pas LE goût, c’est le mien. Je me demande bien pourquoi ça vous touche autant. C’est bizarre. Et puis vous me parlez de lubrifiant anal, comme un garagiste me parlerait de filtre à huile, à moi qui n’y connais rien. Je n’ai pas comme vous d’expertises en ce domaine, mais j’ai de l’imagination, et je commence à comprendre : c’est le commerce de lubrifiants qui a fait de vous un puissant à piscine ! Tout s’éclaire ! Eh ben coudonc, j’ai mon voyage ! comme on dit dans un autre pays.

                1. Grosminet

                  « Aucune leçon de ma part, juste quelques observations d’ailleurs modestes »
                  – C’est évident : « t’as des goûts de merde » ou « t’as une mentalité d’abruti » c’est de juste du domaine de l’observation modeste, pour ne pas dire particulièrement cordiale.

                  « Ce n’est pas LE goût, c’est le mien. »
                  – certes, on aura noté cependant que celui qui n’est pas le votre, il est, je vous cite « de merde »
                  « ce sera combien quand je vais sortir le bazooka (mais je ne le ferai pas, par égard pour l’établissement)
                  – sérieusement, vous êtes capable de pire encore ?
                  Sincèrement, vous ne vous rendez pas compte à quel point vous êtes ridicule ?

  6. Yanka

    Alexander De Croo : « Nous allons affronter cinq à dix hivers difficiles »

    Bart De Wever tire la sonnette d’alarme face à la crise énergétique : « Notre pays est en faillite, nous sommes la nouvelle Grèce »

    Mon bonjour de Blêmgique, pays avancé du bloc occidental des sachants en toutes choses !

    1. Yanka

      De Wever encore : «  »e n’est bien sûr pas une crise que Poutine a provoquée, mais que l’Europe a provoquée elle-même en supprimant progressivement sa propre production d’énergie primaire au cours de ce siècle. Les pays les plus stupides, l’Allemagne et la Belgique, sont sortis de l’énergie nucléaire. Nous avons repoussé toutes les sources d’énergie, nous rendant dépendants de Poutine. Maintenant, on s’y accroche. »

      Il conclut par un très assassin : « M. De Croo peut dire beaucoup de choses, mais il ne peut rien faire. »

      M. De Croo, c’est Alexander De Croo, Premier ministre libéral flamand, sorte d’hurluberlu comme seule la Belgique en produit à intervalles réguliers, et un ancien « Young Leader », of course.

        1. Yanka

          Où ça ? En Belgique, les libéraux, ce sont les défenseurs des classes moyennes et des indépendants. Ils se disent encore libéraux, mais le mot a sauté de leur appellation en Wallonie : le PRL (Parti Réformateur Libéral) est devenu le Mouvement Réformateur (MR). En Flandre ils l’ont conservé : Open VLD (Open Vlaamse Liberalen en Democraten). Ce sont bien des libéraux, y compris en Wallonie. Ils sont simplement soumis à l’orthodoxie EU et US.

          1. Grosminet

            Qui ne l’est plus depuis déjà pas mal de temps. Ironie du sort, grâce aux socialos, c’est 10% sur les dividendes par exemple, alors qu’à la base, c’était 16% peu importe la nature du revenu. Quand on vous dit que ce monde marche sur la tête…

            1. durru

              Rassurez-moi, malgré la multiplication des taux des diverses taxes et impôts, il n’y a toujours pas d’imposition progressive ? Je sais que les socialos le demandent sans arrêt…

  7. lxy

    J’ai lu quelque part que les émissions de Co2 de la France représentaient 1% du total mondial. Mais de plus que l’augmentation annuelle des émissions de la Chine représentait le total annuel des émissions de la France. Les mesurettes écolos punitives imposées aux Français c’est vraiment peanut.Ca ne sert à rien. C’est purement religieux!

    1. Roanna

      La caste, comme dirait Eric V., tente de trouver le chemin pour s’imposer définitivement en mettant tous les autres à leurs bottes.

      Avec le virus ça n’a pas été concluant, avec le réchauffe moi et le CO2 il y a comme de l’eau dans le charbon.
      Quant à la guerre en Ukraine c’est sur le point de foirer.

      Que vont-ils inventer d’autre?

      Les SorosSchwabGates etAutres en haut d’une pique.

      1. Yanka

        Quand « mon » Premier ministre annonce que nous allons subir de 5 à 10 hivers difficiles, il en profite pour dire que c’est peut-être une opportunité, certes douloureuse, pour nous passer des énergies fossiles et faire le saut de la transition. Il y a là une petite musique de fond déjà entendue ailleurs, une odeur d’agenda. Ce PM rencontre fréquemment Schwab, il est Young Global Leader (promo 2015) et a sa jolie page perso sur le site du WEF, comme un enfant de la famille. La réalité, brutale, est qu’il faut détruire ces gens par tous les moyens, y compris les plus brutaux : couper les têtes de l’Hydre !

        1. Roanna

          « Premier ministre annonce que nous allons subir de 5 à 10 hivers difficiles »
          Il a, ils ont crée le problème de toute pièce dans la frénésie, je refuse de marcher dans leur combine. Qu’ils se démerdent.
          Je ne pourrai pas m’affranchir de certaines de leurs inepties, mais celles que je pourrai contourner je ne m’en priverai pas et je fais tout à mon niveau pour faire foirer ces débilités.
          Je ne me fais pas injecter, je ne réduis rien du tout, je continue comme avant tant que c’est possible et aussi longtemps que les têtes ne seront pas sur des piques.

          1. Yanka

            C’est également ma position et mon attitude. Je ne suis pas loin de penser qu’ils remercient l’Ukraine d’être à l’origine du bouzin qui leur permet de saisir l’opportunité inscrite noir sur blanc dans l’agenda du dément de Davos avec ses vestes futuristes. Ici, gosse résistance, et action quand ce sera nécessaire, autrement dit sabotage.

            1. Nemrod

              Ce qui va retenir les gens dans leur consommation énergétique ce sont les prix.
              Vous croyez vraiment que le bobo écolo moyen va changer son mode de vie ?
              A la marge si c’est pas trop « chiant » mais pas question de renoncer aux voyages, à la high tech, aux restos branchouilles par exemple.
              Si il y en a de vraiment très cons ou moins hypocrites pour le faire, laissez les faire et se geler ou sucer des cailloux.
              Ca en fera plus pour les autres à commencer par moi, qui continuerai à vivre selon mes habitudes ( peu dispendieuses d’ailleurs mais par choix de vie).

    2. Aristarkke

      C’est purement religieux!
      La Kaste, section grançaise, tient à montrer au Grands Maîtres du Premier Ordre, combien elle rend la foule des ouailles, obéissante !

  8. Trouff

    Ancien d’Accenture (j’ai fui depuis) j’avais entendu des collègues qui travaillaient sur le projet en parler.
    Pour pas vous faire gauler, mettez un carrelage en damier au fond de la piscine, l’algo ne vous verra jamais 😉

  9. sam player

    HS
    « Le pétrole et le gaz naturel dont nous dépendons pour 75 % de notre énergie s’épuisent. La production mondiale de pétrole peut probablement continuer à augmenter pendant encore six ou huit ans. Mais à un moment donné, elle ne pourra plus augmenter beaucoup. La demande dépassera la production. Nous n’avons pas le choix. » Le ton est grave. Le président américain s’adresse à la nation depuis le bureau ovale dans un discours retransmis depuis la Maison Blanche.

    Le président? Jimmy Carter. La date? 21 avril 1977. Nous vivons dans un monde de prédictions, et toutes, loin de là, ne se révèlent pas exactes. Comment faire avec? »

    philippesilberzahn.com/2022/09/05/dejouer-cassandre-ou-les-deux-risques-du-decideur-face-a-la-prediction/

    1. Pythagore

      Intéressant merci. Le problème non-évoqué dans l’article est qu’entre 2 prédictions ou plus, nos décideurs politiques choisissent systématiquement la pire tombant dans des extrêmes dévastateurs.
      E.g. en Europe, seule la Suède a choisi de ne pas du tout confiner ses habitants.
      Sauf pour la dette et l’argent gratuit, là les prédictions optimistes prévalent.

  10. Higgins

    Totalement HS mais foutrement intéressant. La nouvelle constitution chilienne a été rejetée par référendum par plus de 62% des suffrages :
    https://www.lemonde.fr/international/article/2022/09/05/au-chili-la-nouvelle-constitution-massivement-rejetee-par-referendum-selon-les-resultats-partiels_6140197_3210.html*

    Pourtant, l’esprit général de nos chers médias était que, depuis les manifestations monstres (ou présentées telles) d’il y a deux ou trois ans, il existait une immense aspiration des chiliens pour tourner la page de l’abominable Pinochet et de son ultra-libéralisme débridé inspiré par l’école de Chicago. Pour ceux qui suivent de très loin les affaires sud-américaines, le Chili, outre son organisation politique d’inspiration fasciste (qui a quand même permis aux socialistes de gouverner le pays sans difficultés), a l’outrecuidance de caracoler au plan économique loin devant les autres pays du continent comme l’Argentine, en faillite, ou le Brésil, ce pays d’avenir et qui le restera… Il y aurait une c… dans le potage du narratif officiel que je n’en serai pas surpris. Bon, je vais de ce pas me rendre dans une artère Salvador Allende pour réfléchir à la situation.

    *l’article de l’Immonde a été choisi à dessein. Il ne manque pas de bien préciser les atroces conditions de vie de la population et les immenses difficultés qu’à le progressisme à s’y installer.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Je suis curieux de voir si Rance Inter va en parler. Hier, ils étaient plein d’enthousiasme pour ce bon en avant attendu du progressisme.

Laisser un commentaire