C’est la rentrée, alors faites confiance au gouvernement !

Voilà, c’est dit ! Cet hiver sera rude : on va se cailler les miches mais finalement, cela permettra à tous de prendre de bonnes résolutions sur le chemin de la Sobriété Énergétique, de goûter au plaisir des douches froides, des repas crus et des longs trajets en vélo sous la pluie, la neige et les missiles supersoniques de Poutine. Réjouissez-vous, le Nouveau Monde est en train de se mettre en place !

Bien sûr, pour le moment, certains conçoivent encore un peu d’aigreur à l’idée de se passer de chauffage et d’électricité en hiver : l’habitude du confort est un peu trop ancrée dans les mœurs des classes laborieuses dont on va pouvoir ainsi occuper l’esprit prochainement avec de vraies questions existentielles (ce qui pourrait éviter certains mouvements sociaux embarrassants : quand on a froid et faim, on ne pense pas trop à grogner contre le gouvernement, en principe). En attendant, il suffira, comme d’habitude, d’appliquer le principe hystérique maintenant rôdé qui consiste à se décharger de sa responsabilité en désignant un coupable universel.

Grâce à Poutine, le gouvernement s’est donc déchargé de toute responsabilité dans le désastre industriel qui s’annonce. Et le mot désastre n’est pas trop fort puisqu’en plus des Français qui greloteront, des pans entiers de leurs industries et commerces devront fermer leurs portes devant des coûts énergétiques devenus exorbitants et faillitogènes.

Pourtant, il n’y a bel et bien aucun doute que les responsables de cette situation catastrophique ne sont pas à chercher à l’étranger mais bien au sein même de l’actuel gouvernement.

Rappelez-vous en 2020, lorsque cette même brochette de dangereux idéologues faisait fermer Fessenheim : cela frétillait du museau sur les plateaux télés et radios pour montrer l’étendue de leur courage. C’était, selon Elisabeth Borne, une véritable prouesse écologique nécessaire !

Deux ans plus tard, cela frétille nettement moins lorsqu’il s’agit de constater qu’on va manquer d’énergie dans quelques mois (ou qu’on va tout faire pour, soyons clairs) : mais non, Fessenheim n’était pas si importante, et puis c’est plus compliqué que ça et puis on va s’arranger pour redémarrer rapidement les réacteurs et l’affaire sera réglé, vous verrez.

Pourtant, dès 2019, certains s’émouvaient déjà de la situation et chez EDF, plusieurs rapports montraient clairement que l’hiver 2022 à 2023 serait problématique. Oui, vous avez bien lu : il y a trois ans de cela, on savait déjà que l’hiver prochain serait particulièrement tendu alors que les centrales au charbon ferment, que des réacteurs nucléaires seraient arrêtés et que la demande ne faiblirait pas.

Le gouvernement, Borne y compris, savait donc très bien que la situation énergétique serait très défavorable à l’arrêt de centrales en particulier et à l’agenda écologique en général. Ce gouvernement savait aussi pourquoi, et savait même ce qu’il y aurait à faire pour limiter l’impact des mesures idiotes prises pour un pur affichage idéologique.

Mais que fût-il fait ? Rien, bien sûr !

On notera au passage que c’était peu ou prou la même équipe de bras cassés et de clowns pétulants qui étaient au pouvoir en 2019. Eh oui, Macron, aussi gluant et visqueux soit-il, ne pourra pas nous sortir l’excuse d’un gouvernement d’opposition qui aurait tout fait de travers : c’était lui et sa clique d’incompétents qui ont pris ces décisions et ont appliqué ces dogmes dont on savait déjà qu’ils nous mèneraient au mur et dont certains se rendent enfin compte à présent qu’ils sont mortifères.

Voilà, c’est la rentrée et vont à présent s’écrire de nouvelles pages d’histoire de ce pays qui s’enfonce dans la médiocrité à un rythme de plus en plus rapide.

Devant ces éléments, faites-vous vraiment confiance à ceux qui se sont plantés dans les grandes largeurs en matière énergétique, depuis des décennies et tout particulièrement depuis que Macron est parvenu au pouvoir ? Allez-vous vraiment continuer à confier les clefs de la « maison France » aux responsables de la catastrophe énergétique que nous vivons actuellement ? Devons nous tous continuer à faire confiance à ces fameux adeptes de l’État stratège, celui qui étrangle EDF, ces super-adeptes de la redistribution et de l’aide à la pauvreté qui prévoient des coupures cet hiver et l’appauvrissement subit du parc locatif immobilier en janvier ?

De façon plus générale et en regardant plus loin que votre prochaine facture (salée) d’électricité, voulez-vous vraiment confier vos vies, votre épargne, votre travail et vos emplois à un État alors qu’il est clairement infoutu d’arrêter un imam intégriste et de se faire respecter partout sur son territoire ?

Pensez-vous vraiment pouvoir faire de l’État votre « filet de sécurité », cette assurance mal foutue qui vous rembourse 2€ sur vos lunettes mais rubis sur l’ongle pour un spa inutile, et alors même qu’on ne sait pas où va la plupart de l’argent public qu’il gaspille pour des services publics (en particulier l’hôpital) qui sont au bord de l’asphyxie ?

Et surtout, vous pensez vraiment que l’État va changer de trajectoire pour les mois à venir ? Vous pensez vraiment que Macron et sa bande de clowns à roulette vont rétropédaler ?

Allons, réveillez-vous, que diable !

Le programme de fermeture des réacteurs nucléaires a été voté et personne ne s’est dédit. Il est toujours d’actualité et les fermetures de réacteurs continueront. La France, exportatrice d’énergie il y a quelques années, c’est à présent fini. Oubliez.

C’est la rentrée, faites confiance au gouvernement : ce qui fonctionnait va tomber en panne et ce qui n’allait pas empirera.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires466

  1. laurent a LA

    Pendant ce temps en Californie
    ALERT
    Customers Urged to Reduce Energy Use Immediately

    The California Independent System Operator (CAISO) has declared an Energy Emergency Alert 2, indicating that rotating outages may begin shortly – most likely during peak energy usage hours today from 6:30 p.m. to 8 p.m. Rotating outages typically last about one hour and occur across the state regardless of energy provider. To see the potentially impacted areas in Southern California and for additional information on power outages, please visit sce.com/rotatingoutage.

    CPA urges customers to immediately reduce energy usage to help reduce strain on the electricity grid:
    • Turn off your air conditioning or set your thermostat to 78 degrees.
    • Close doors and windows and adjust window shades.
    • Keep your refrigerator and freezer closed.
    • Shut off and unplug appliances.
    • Run your laptop on battery until after 10 p.m.

    Bon cela dit ils n’ont pas coupe par chez moi.
    Mais cela donne une idee de l’air du temps.

      1. Mitch

        J’imagine que pour la recharge des vibros c’est après 10pm comme les laptops, mais ce n’est pas mentionné. La question mérite d’être posée.

  2. Reddef

    Dans la bible Satan est le Roi du mensonge
    je crois que nous sommes arrivés à ce moment où la recherche de la vérité est devenu un combat quotidien, nous accusons nos élites mais nous devrions réfléchir aussi à comment tout cela est arrivé.

    1. Theo31

      Le petit mec qui squatte l’Elysee est à l’image des 17 millions de Français qui ont voté pour lui. Quand on est normal, ça ne donne pas envie de les avoir dans son entourage ou comme voisins.

  3. Didier99

    Moi, ce qui me sidère, c’est que le discours Ursula-cron est de dire « on va avoir froid et on ferme les usines » au lieu de dire « on s’est gourés, on réouvre les robinets du gaz russe que nous avons nous-même fermés ».

Laisser un commentaire