Europe : le choix de la misère et la fuite des cerveaux

Intéressant constat que celui qu’on peut dresser à la lecture d’un récent article de Courrier International sur un rapport de l’Institut australien de politique stratégique (ASPI) qui semblerait montrer que la suprématie américaine en matière de technologies est en train de laisser place à la Chine…

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt et surtout qui parlent chinois ; c’est en tout cas ce qu’on pourrait croire à lire le rapport en question duquel on peut d’ores et déjà tirer quelques enseignements à commencer par le constat que, dans la course intellectuelle et technologique, l’Occident est clairement en train de marquer le pas au profit de la Chine.

Pour l’Institut australien, les démocraties occidentales ne sont plus le berceau des avancées scientifiques et de la recherche, et – pire encore – ne sont plus capable de retenir les ingénieurs et les chercheurs comme ce fut le cas jadis et, selon lui, la Chine serait passée en tête dans 37 des 44 secteurs de technologies de pointe analysés, depuis batteries électriques aux communications fondées sur les technologies 5G ou 6G en passant par le développement de l’informatique quantique, les vaccins ou les systèmes de lancement spatiaux, ces trois domaines faisant partie des sept domaines seulement où les États-Unis restent en tête pour le moment.

Or, dans l’ensemble des métriques proposées, une question surnage, lancinante et dont la réponse n’est pas très rassurante : où en est l’Europe ?

Cliquez pour voir l’image en taille réelle

Et l’Europe, dans tout ça ?

Coincée dans un entre-deux inconfortable où le Vieux-Continent semble tout juste maintenir ses capacités, elle n’apparaît en tête dans aucun domaine technologique sur les 44 choisis par l’Institut. Au passage, en épluchant le rapport, on se rend compte que les pays européens peinent aussi à trouver une place en troisième ou quatrième position. Pire : même si l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni tirent encore leur épingle du jeu dans plusieurs domaines leur permettant de se hisser de temps en temps à une troisième place, la France n’apparaît qu’à deux reprises lorsqu’il s’agit d’énergie nucléaire (et la gestion de ses déchets).

Ce constat impose de s’arrêter une seconde et de bien prendre l’ampleur de ce qui s’est passé en quelques années, une ou deux décennies tout au plus : non seulement la Chine a largement rattrapé le reste du monde et dépassé les États-Unis, mais l’Europe semble maintenant prête à sombrer corps et bien dans le ventre mou des civilisations moyennes, ni complètement tiers-mondisée (pour combien de temps encore ?), ni vraiment apte à développer des technologies de pointe…

En somme, pendant que le monde devient de plus en plus compétitif, que la course technologique devient plus pressante, l’Europe semble avoir fait le choix franchement douteux de devenir de plus en plus “décroissante” : décroissance de sa population, actée avec plus ou moins de résignation et pour certains même, une pointe de morgue réjouie, décroissance technologique en faisant une guerre permanente à toute amélioration du niveau de vie sous tous les prétextes possibles, et surtout décroissance par l’énergie avec une politique suicidaire vigoureuse d’arrêt pur et simple de toute forme d’énergie bon marché, et le remplacement assez moyennement subtil des énergies qui marchent par celles qui ne marchent pas et sont autant hors de prix qu’hors de contrôle (moulins à vent, miroirs magiques) ou d’autres comme le charbon voire la biomasse qui nous ramènent, dans une sorte de nostalgie triste, à ce XIXème siècle qui voyait, jadis, l’Europe conquérir le monde.

À ces choix déjà calamiteux visant une disparition aussi pitoyable que possible, on doit ajouter les efforts actuels d’ajouter la faim au froid qui ne manquera pas de saisir les populations en manque d’énergie, avec cette volonté de plus en plus affirmée de dépendre du reste du monde pour s’alimenter : il suffit pour s’en convaincre de voir les quelques agriculteurs encore en activité en Europe défiler pour essayer de réveiller les populations et les politiciens aux problématiques que ces derniers, ânes bâtés de l’écologisme de combat, s’emploient pourtant à leur créer chaque jour qui passe.

Devant ce tableau consternant, peut-on réellement s’étonner de la véritable fuite des cerveaux qu’on observe déjà dans différents pays, la France représentant en la matière une sorte de phare indiquant aux autres ce qu’il ne faut surtout pas faire pour conserver son potentiel intellectuel chez soi ? Les articles d’analyse sont peu nombreux, le constat faisant mal, mais ceux qui évoquent la situation à ce sujet sont sans appel : les cerveaux quittent l’Europe et s’installent aux États-Unis et en Chine, et cette fuite coûte de plus en plus cher.

Une situation qui n’est pas une fatalité

Le plus grave est que ceci n’est en rien une fatalité : l’Europe a amplement prouvé qu’elle pouvait être indépendante sur tous les plans. Sur le plan énergétique, elle s’interdit d’exploiter ses sous-sols pourtant riches. Sur le plan alimentaire et sur le plan technologique, il n’y a pas de doute qu’elle a largement de quoi rendre la monnaie de leur pièces aux Chinois et aux Américains.

Les Européens savent faire aussi bien des puces que des satellites, des avions que des fusées, des voitures que des matériaux raffinés de tous types. L’Europe a su former et a formé une élite intellectuelle, militaire, industrielle, celle qui a effectivement et littéralement conquis le monde en différentes vagues pendant des siècles, y compris les Amériques et l’Orient.

Les pays européens et leurs peuples ont amplement prouvé pouvoir éclairer le monde de leur culture et de leur philosophie.

On sait faire.

Mais malgré cela, l’Europe s’enfonce maintenant comme elle ne s’est jamais effondré auparavant, et pas parce que, subitement, l’Europe ne serait plus capable mais bien parce qu’elle a choisi de ne plus l’être : il s’agit ici d’idéologie, il s’agit de renoncement et rien d’autre.

De l’idéologie, oui, bien connue, marxisante même, celle qui mène inéluctablement à la guerre de tous contre tous au prétexte de protéger des minorités de plus en plus risibles qui n’ont de cesse de monter les uns contre les autres. Diviser pour mieux régner n’a jamais aussi bien marché, tant pour les États-Unis que pour la Chine qui voient maintenant dans l’Europe un véritable champ d’opportunité pour le pillage intellectuel, culturel et économique et ne s’en privent pas.

Il s’agit aussi de renoncement : après des années à distiller l’idée selon laquelle l’individu ne peut rien et l’État peut tout, les citoyens européens, baignés de sociale-démocratie de plus en plus socialiste et de moins en moins démocratique, ont justement fini par le croire, dur comme fer. Renonçant à toute responsabilité et aussi, à tout effort pour se détacher de la tétine lénifiante de l’État, les citoyens européens ont petit-à-petit filé les clés de toute l’Europe à des dirigeants bien plus soucieux de leur propre richesse personnelle que de celle des peuples qui leur ont aveuglement (et de plus en plus idiotement) fait confiance.

On arrive à présent au bout de ce schéma car la facture arrive, et elle est particulièrement salée.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8

Commentaires646

    1. P&C

      Simple : les gens font hauts fonx et école de co, car ça paye mieux.

      Faut voir les salaires et les recrutements dans la recherche et l’université…
      Dans mon domaine, seul 1 docteur sur 10 a continué dans la recherche… et encore, aucun des deux n’est resté en France. L’un en Chine, l’autre en Suède.

      Quant aux entreprises, la recherche, c’est juste un gros mot ou une excuse pour toucher le CIR (si vous aviez vu la tronche de la “recherche” qu’on faisait chez mon ancien employeur… ils n’ont pas apprécié lorsque j’ai soulevé la question éthique. Apparemment, être ingénieur implique n’avoir aucune honnêteté).

      1. Mitch

        Simple : les gens font hauts fonx et école de co, car ça paye mieux.

        Même pas. Il n’y a rien qui paye en grance. Ce qui ‘paye’ c’est précisément de ne rien faire (chomeur, retraité, …).La force vice se tire et les retraités européens et américains arrivent. La bonne affaire.

      2. Pheldge

        “seul 1 docteur sur 10 a continué dans la recherche… et encore, aucun des deux n’est resté en France” ; 1 sur 10, le premier, puis le second, avoue que ça fait bizarre 😀

        1. P&C

          Sur 3 ans, 20 doctorants.
          Sun s’est barré en Chine, et la brune dont je me rappelle plus le nom s’est barré je ne sais plus où.
          Je ne compte pas l’indienne, elle avait déjà son poste avant de venir.

    2. Julien

      Venant d’une école d’ingé, je vois mes anciens camarades de promo sombrer dans le défaitisme, ou la décroissance, et ne plus comprendre que le rôle de l’ingénieur est de créer l’avenir et la prospérité. les grosses entreprises à la française ont surement tué tout ce qui pouvait rester d’une quelconque ambition

      Sans parler des discours dogmatiques enseignés maintenant en école d’ingénieur, notamment sur l’énergie et le réchauffement climatique. Mais c’est généralisé à toute l’éducation et l’enseignement français

        1. Husskarl

          En Afrique ou en Asie ? Parce que les USA ont quand même des petits soucis aussi avec leurs gauchistes dignes de l’asile

        2. julien

          Je pense qu’il reste encore des opportunités à saisir dans ce pays, pour tous ceux qui veulent bouger leur cul, bien que je sais qu’il y aura des bâtons dans les roues.

          J’y réfléchis fortement à bouger (j’ai bossé longtemps en tant que frontalier à Genève, et vis a 500 m de la frontière)

            1. Pheldge

              sam, merci de ne pas empiéter sur mon domaine : puérilité et périplaquisme de toutes sortes. C’est à moi qu’il revient de faire ce genre de remarque ! 😉

  1. Le Gnôme

    Bah, nous avons des milliers d’ingénieurs parfaitement formés qui arrivent par bateaux entiers, la relève est assurée.

        1. Pythagore

          Oui, comme dit Ari, l’aspect revenues des travailleurs sans travail de notre civilisation semble fort bien leur convenir.

          1. Mitch

            Faudrait voir des chiffres. Ce que je vois c’est que ceux qui arrivent ne sont pas ingénieurs (il faut vraiment être con pour être ingénieur et immigrer en grance). Les ingés Indiens se tirent aux US (ou au UK – choix par défaut). Les asiatiques se tirent (encore) aux US.

            Pour les étudiants c’est pareil. C’est vraiment les plus mauvais qui viennent en grance (et même les plus mauvais préfèrent une université pourrie au UK, ne serait-ce que pour des problèmes de langue).

            La réalité c’est que le gros de la troupe qui immigre en grance n’a pas ou peu de qualifications et font des boulots que les grancais ne veulent pas faire. Je vous défi de trouver un ‘bin man’ qui ne vienne pas d’Afrique. Sur les chantiers c’est pareil. Dans les cuisines des restos, ben … pareil.

              1. Mitch

                Je ne vois aucun problème également.

                Ceci étant dit, vu que les grancais ne font plus d’enfants il va bien falloir avoir recours à l’immigration. C’est non seulement inéluctable mais souhaitable.

                Le hic c’est que comme d’habitude, ceux qui ont des qualifications recherchées et/ou qui occupent des métiers en tension iront ailleurs.

            1. Pythagore

              Les immigrés sont les 1er victimes de l’immigration AMHA. Il suffit de se balader à Paris pour voir qu’il y en a pleins qui jouent le jeu, travaillent, vivent de leurs revenus et ne cherchent pas particulièrement à vivre aux frais des autres.
              Mais il y a une autre partie qui profite clairement du système et qui ne jouent pas le jeu. La question serait de savoir qu’elle est l’étendue de cette partie.

              1. durru

                Depuis une bonne vingtaine d’années au moins la part de l’immigration de travail est autour de 20% de l’immigration globale (en France). Le reste, c’est familial, études, réfugiés, etc. Une partie très réduite de ces 80% fait par la suite le pas vers le monde du travail.
                Faut quand même reconnaître que les aides sont là et un niveau moyen de bac-7 n’aide pas non plus…

    1. TRASYM SARL

      Quand on voit “les routes de l’impossible” en Afrique et ce qu’ils arrivent à faire avec deux bouts de fil de fer et une vieille timbale, c’est sûr que nos “ingénieurs géniaux” ont du souci à se faire!

      1. Mitch

        Ils ne s’en font même pas. Et pourquoi s’en feraient-ils puisque on leur a répété pendant 5 ans qu’ils étaient ‘the cream of the crop’

  2. Aristarkke

    Dommage que dans les secteurs choisis, l’Institut n’a pas retenu la production de CERFA. Là, nous aurions été loin devant tout le monde…
    De vrais phares de l’Humanité!

    1. Pythagore

      M’en parlez pas, on n’est pas sorti des ronces.
      La semaine dernière, je voyage pour 2 jours, en europe, il faut remplir un formulaire A1. Je rempli le formulaire, le formulaire est transféré vers le service compétent dans un pays à bas coût, le dit service renvoie ensuite le formulaire vers une entreprise à la noix qui s’occupe des formulaires, ensuite l’entreprise renvoie une facture pour avoir renvoyé le formulaire à la noix vers je ne sais quelle instance aussi probablement à la noix, qui recoit des milliers de formulaires, et tt ca pourquoi ?????
      Tout ca pour un voyage professionel de 2 jours à l’intérieur de l’Europe.
      Des tas de formulaires qui vont, on ne sait pas où, et qui servent à on ne sait pas quoi. A si c’est pour éviter le dumping social, y parait, la fôte aux polonais.

        1. Pythagore

          L’Union Européene.
          Enfin ma boite, dès qu’on pose un orteille à l’étranger (en europe) à titre professionnel, il faut un A1.

            1. Grosminet

              Un certificat standard européen émis pas votre assurance maladie. C’est nécessaire pour détacher les travailleurs dans un autre pays de l’UE pour des missions de moins de 6 mois. J’ai envoyé des roumains bosser en Allemagne, en Espagne ou en Bulgarie, personne ne nous l’a demandé. Par contre en France, c’est indispensable.

              1. Mitch

                Merci. J’apprends l’existence de ce truc. Je reviens d’un trip de 10 jours dans un pays européen. J’imagine que normalement Il m’aurait fallu ce truc 😀

                  1. Mitch

                    Non c’était un voyage pro. Il me faut donc (Oups, je rephrase: il m’aurai fallu si j’avais été un bon citoyen) mon A1 qui va bien 😀

                    Ah tient, le E111 ? c’est un colorant qu’on trouve dans les chips ? 😀

                    1. Lorelei

                      Ca y ressemble beaucoup 😀
                      Maintenant, c’est la Carte Européenne d’assurance maladie

                1. Grosminet

                  Non, parce que le A1 ne certifie pas seulement que vous avez une assurance santé dans le pays d’origine, il est délivré sous d’autres conditions :
                  – être embauché depuis au moins 6 mois dans la boîte
                  – ne pas avoir déjà été détaché plus de 6 mois au cours des 12 derniers mois
                  – avoir un salaire brut au moins égal au smic du pays d’accueil
                  – que la boite qui détache fasse au moins la moitié de son CA dans son pays
                  Etc…

          1. Grosminet

            C’est que y a un crétin zélé dans votre boîte. Le A1, y’a que l’inspection du travail en France qui vous fait chier avec.

      1. waren

        L’autre jour, j’ai vu un type acheter une poule chez Gammvert.
        Il a dû passer pas loin d’un quart d’heure avec le vendeur faire des papiers. Je n’ai pas compris pourquoi: sur les marchés, il y a peu, on achetait encore des poules que l’on payait en cash sans un quelconque cerfa.
        Mais quand je vois ce genre de chose, je me dis qu’il faut franchement que j’arrête d’être naïf …
        hxxps://poules-club.com/poulailler-legislation-reglementation/
        hxxps://www.poulaillerdesign.com/content/24-la-reglementation-autour-du-poulailler-legislation

        1. Pierre 82

          Pour avoir un poulailler, il vaut mieux être sans voisins, et surtout, qu’il ne soit pas visible depuis la route.
          Rester discret, et si un éleveur veut vous faire signer un papier pour vous vendre une poule, enfuyez-vous en courant.
          Un voisin nous a proposé un coq. Du coup, on va commencer un petit élevage, avec nos 4 poules.
          Chez les gens qui font un petit élevage, il y a toujours des coqs en trop (et pas en stock…).

                1. Pierre 82

                  S’il me les abime, la sanction sera clair : la casserole.
                  Ça rigole pas avec le droit des poules à disposer de leur corps, ici. C’est pas mâle hétérosexuel de plus d’un an qui va faire la loi, non mais.

                    1. Pierre 82

                      L’idée initiale, c’est quand même d’avoir des poussins. Si eux sont transgenre, je m’en fiche car je devrais juste les zigouiller pour les bouffer, mais pour démarrer, il me faut au moins un coq hétéro…

                    2. Grosminet

                      « Si eux sont transgenre, je m’en fiche car je devrais juste les zigouiller pour les bouffer »
                      Pas de soucis en effet dans ce cas là, au goût ça se sent pas :
                      youtu.be/qumCgu6zaYo

            1. Aristarkke

              Selon mon vieux copain, il faut au moins six poules pour assurer avec un coq, disons mâle standard. Et huit à neuf si le coq est particulièrement porté sur le sexe, ce qui arrive avec la dispersion habituelle dans la Création.
              Parce que selon son expérience de gestion de basse-cour, le coq en bonne santé et pas trop vieux, ré-arme en quinze/vingt minutes…

              1. Higgins

                Ça me rappelle l’histoire du vieux coq qui sait assurer sa place :
                Un vieux coq règne sur la basse-cour. Il vit bien et se tape une petite poulette de temps en temps juste pour garder la santé. Le paysan veut s’en débarrasser et achète un jeune coq tout fier et ardent. Les deux animaux font connaissance et le vieux coq propose un marché à son jeune concurrent : “Bon, je suis disposé à te laisser les poules mais pour cela, il va te falloir me battre à la course.” Le jeune coq se rengorge car il sait qu’il ne fera qu’une bouchée du vieillard. Il accepte donc le défi. Le vieux coq lui précise alors : “Juste une petite condition pour qu’on soit à chance égale. Tu auras un handicap de 10 mètres pour la traversée de la basse-cour. C’est bonne chose car je cours moins vite que toi.” Le jeune coq accepte surtout lorsqu’il aperçoit une jolie poule rousse qui lui fait de l’œil. Aussitôt dit, aussitôt fait. Les concurrents se mettent en place et au top, ils s’élancent. A ce moment, le paysan sort de chez lui, voit la scène, prend son fusil et tue le jeune coq. “Crévindiou ! Encore un coq pédé !!! C’est le cinquième comme ça ! On le mangera dimanche après la messe.”.

          1. Pierre 82

            Je vois qu’il y a une contradiction dans mon post.
            Quand j’écris : “il vaut mieux être sans voisins”, je parle bien sûr de voisins directs, ou pour mieux le décrire, à portée de cocorico.

              1. Pierre 82

                Je ne donne un nom qu’aux chats ou aux chiens.
                Si l’animal est destiné, tôt ou tard, à terminer dans mon estomac (au moins en partie), j’évite de donner un nom.

  3. Stéphane B

    La facture arrive mais ceux qui devraient la payer ne sont plus là, car les choix faits résultent de politiques commencées et mises dans la tête des gens depuis 30 ans.
    Les suiveurs et nous paieront à leur place.
    Comme chaque fois qu’il s’agit de l’État et donc de se fixer une politique, i.e. une réélection, on fait n’importe quoi.
    https:/ /www.ouest-france.fr/economie/retraites/on-a-fait-nimporte-quoi-le-gachis-du-fonds-de-reserve-des-retraites-6fd241d4-c633-11ed-9011-281f907f658d

        1. Stéphane B

          Qui va payer ? les suiveurs et nous. Je peux remplacer les suiveurs et nous tout simplement par nous. J’ai voulu faire le distinguo entre les fans de ces politiques de mierdasse (les suiveurs) et ceux qui les réfutent (nous)

            1. Pheldge

              rien à voir : j’ai déjà expliqué que je suis dans une période où les loupes ne sont pas adaptées, et sans ou avec c’est aussi épique … mais bon certains médisants ici, se contenteraient très bien de mon niveau de maladresse 😉

  4. Jacques Huse de Royaumont

    constat accablant mais juste. L’europe, et tout l’occident d’ailleurs, semble avoir envie de se suicider.
    Entre une idéologie qui criminalise toute référence au réel, des dirigeants, tout acquis à cette idéologie, qui détruisent méthodiquement toute capacité de réaction, rien ne semble pouvoir faire dévier l’occident de sa trajectoire morbide.
    Tout peut se lire à travers ce prisme, que ce soit les délires LGBT, la réaction au covid, l’implication dans la guerre en Ukraine (j’allais écrire en Russie…), l’obsession climatiste et j’en passe.
    Cette pulsion de mort est contre nature, donc d’où cela vient-il ?

    1. sam player

      Perso je ne serais pas étonné d’apprendre que toutes ces idéologies destructrices (écologie, wokisme etc…) soient financées par Chine, USA, certes pas directement mais en sous-marin, comme en son temps le PCF par l’URSS

      1. Stéphane B

        Sam, open society comme financeur auprès de l’UE des associations qui promeuvent ses idéologies.
        Pour le reste, il suffit de regarder qui est young leader china fondation

      2. Dom17

        Remontez plus loin: Fabian Society cette société de pensée, née à la fin du XIXe a essaimé à travers toutes sortes d’institutions l’idéologie d’un gouvernement mondial dirigé par une élite technocratique. Ils avaient même planifié la supranationalité en Europe en guise de laboratoire…

    2. durru

      J’aime pas trop cette confusion entre la population et ses élites.
      Certes, cette confusion est savamment entretenue et elle peut s’observer chaque jour qui passe dans les décisions prises par lesdites “élites”, mais nous avons également des preuves de plus en plus nombreuses que ce qui se passe n’a pas vraiment l’assentiment d’une majorité de la population. Il y a du renoncement, c’est vrai, mais pas d’envie de suicide quand même.

      Les origines ? Idéologie mortifère, millénariste. Hubris qui a atteint des niveaux stratosphériques. Prospérité de longue durée qui a ramolli les esprits. Moyens technologiques sans précédent. Visiblement, c’est un mélange détonnant…

      1. Oui ; il y a un divorce entre le peuple et les élites. Jadis, il y avait un gouffre, mais (comme le faisait justement remarquer Pierre 82) il n’y a plus qu’un cordon de CRS…

      2. Mitch

        Je tend (ou plutot tendais) à penser comme toi duru.

        Et puis est arrivé l’épisode du Covid. Et là, j’ai un très gros doute. Oui les pseudo-élites sont méprisées (no question about it) , mais pour autant elles sont toujours écoutées et suivies.

        Je pense qu’il y a un lien culturel très fort entre le français lambda et son chef hiérarchique et de façon générale avec l’autorité.

        Même si le français lambda méprise son chef et/ou l’autorité, pour autant, il obéira (même s’il râle).

        Accepter de remplir des CERFAs pour faire pisser le chien est un comportement que l’on ne retrouvera nulle part ailleurs.

        Food for thought.

        1. Pheldge

          Mitch, “l’épisode du Covid” nous a quand même produit plus de 80 % de vax, donc de personnes convaincues par le discours officiel …

          1. durru

            Plus de 80% ? Même leurs statistiques officielles sont en dessous…
            Et si tu enlèves ceux qui l’ont fait contraints et forcés (pour gagner leur croûte, pas pour aller au resto) et ceux qui ont maltraité les coussins, tu vas te retrouver bien plus près des 65% obtenus par Milgram.
            Et ça t’étonne ? J’aimerais savoir pourquoi…

          2. Pheldge

            je cite : “81.1% des Français ont reçu au moins une dose de vaccin, 79.8% ont reçu toutes les doses requises, 56.2% ont reçu une dose de rappel supplémentaire.”
            covidtracker.fr/vaccintracker/
            Les djeun’s de la famille l’ont fait pour continuer à sortir et voyager, et même ils trouvaient le pass sur smartphone hyper cool, comme un jeu … par charité, et pour ne pas attiser le conflit avec les djeun’s du blog, je m’abstiendrait de tout commentaire 😉

            1. Mitch

              Tu as des stats sur l’age et la vaccination Philou ? Sur les 81%, tu insinues que ce sont principalement des djeuns ? Il y aurait donc autant de djeuns que ca dans ce pays ? 😀 .

              Ceux qui ont filé se faire vacciner sont un peu tout le monde (avec 81% c’est assez évident) et pour des raisons variés (garder son job entre autre) mais c’est surtout nos bons boomers (dieu les bénisse 🙂 ) qui ont appelé les lockdowns, sans doute basé sur la désormais célèbre formule qu’il est interdit d’interdire 😀

              En résumé, tu fais un reversement des responsabilités, type ‘pirouette-de-politocard-grancais’ que ne renierait pas la bande au poudré 😀

              Enfin, une fois de plus, tu tires des conclusions basées uniquement sur ton entourage. Je serais bien tenté d’en tirer à mon tour sur ton entourage mais je m’abstiendrai 😉 .

              NB: pas de ‘t’ à je m’abstiendrai 😉 . Et puis Ari y va pas être content (il a déjà assez de mal avec moi, si toi aussi tu t’y mets). It looks like I’m rubbing off on you Philou 🙂 Public flogging is what you deserve ! 🙂

              1. Pheldge

                pourtant j’avais bien précisé “pour ne pas attiser le conflit avec les djeun’s du blog” … j’ai donné les exemples que je connais, en fait toute la belle famille a été vaccinée, jeunes et moins jeunes, et ils ont tous attrapé le covid. Mais ils l’ont fait par confort, ou parce que leur médecin etc., et non sous contrainte.

                1. Higgins

                  La plupart l’a fait par conformisme et pour pouvoir continuer à aller sur les terrasses. Le comportement global de cette population (les djeuns) lors de cette crise a été assez affligeante.

                  1. sam player

                    Higgins 19h04

                    Biais de représentation
                    Il semble que bcp ici sont entourés de jeunes abrutis et ils pensent avoir un échantillon représentatif

                    Je ne ferai pas l’erreur inverse

                    1. Mitch

                      Biais de représentation
                      Il semble que bcp ici sont entourés de jeunes abrutis et ils pensent avoir un échantillon représentatif

                      +1000 avec sam.

                      Nb: si je jugeais les boomers uniquement sur la conne de belle mère (désolé pour le pléonasme), mon jugement serait (encore) plus sanglant.

                    2. Pheldge

                      sam 19 h 27: je me garde bien de faire une généralisation, je précise “les djeun’s que je connais”. Le truc c’est que jusqu’à présent, jeunes ou vieux, je n’ai pas rencontré l’oiseau rare, ou le poisson volant, en dehors d’ici, après 50 ans de formatage EdNat, ça n’est pas surprenant, mais par contre inquiétant.

                    3. Cerf d

                      @Higgins 20h33 et sam 20h58

                      Moi qui balance entre deux âges
                      J’leur adresse à tous un message

                      Le temps ne fait rien à l’affaire
                      Quand on est con on est con
                      Qu’on ait vingt ans qu’on soit grand père
                      Quand on est con on est con

                    1. Vieux rat

                      Le temps ne fait rien à l’affaire
                      Quand on est con… On est con ! 😉

                      https:/ /youtu.be/YZz-7MwLC9g

        2. Pierre 82

          Je modère ton point de vue, cher Mitch.
          Bien sûr que si, on trouve ce comportement de servilité à l’obéissance un peu partout, sous différentes formes.
          En Allemagne ou en Suède, pas besoin de CERFA. Quand “l’autorité” dit qu’il faut se confiner, ils le font avec beaucoup d’entrain, et excluent eux-mêmes ceux qui contreviennent.
          Quand on leur dit qu’il faut qu’ils se fassent vacciner, pareil. Ils ne râlent même pas, à la différence des Français.
          Ne parlons pas des Chinois, ou même les Asiatiques en général.
          Ils obéissent à leurs chefs parce qu’ils sont chefs, selon le principe que s’ils étaient bêtes, ils ne seraient pas chefs…
          Regarde les comportements, ils ont été les mêmes un peu partout.
          La seule différence réside dans la qualité éventuellement différente d’un gouvernement à l’autre.

          1. MCA

            “Ils obéissent à leurs chefs parce qu’ils sont chefs, selon le principe que s’ils étaient bêtes, ils ne seraient pas chefs…”

            Mouais,
            j’aimerais bien tester leur obéissance avec des BLM, Véran et consort comme grands timoniers histoire de voir ce que ça donne

    3. Iskanderkul

      Cette pulsion de mort est contre nature, mais contre-nature pour les individus; pour la civilisation, c’est peut-être la fin d’un cycle (donc normal) ? cette civilisation a vu des avancées extraordinaires, mais peut-être était-elle bâtie sur des fondements pas tous très solides, et nous constatons l’aboutissement de leurs dérives.

      1. MCA

        Il existe une formule que j’aime bien et qui je pense résume la situations dans laquelle nous nous trouvons :

        Les temps difficiles génèrent des hommes forts qui vont rendre ces temps plus faciles,

        Les temps faciles génèrent des hommes faibles qui vont rendre ces temps difficiles.

        Ainsi va le cycle, nous arrivons au terme des temps faciles.

        La suite risque de ne pas être pavée uniquement par des pétales de roses.

        1. durru

          René Girard a proposé une voie (d’analyse), je l’ai trouvée particulièrement intéressante.
          De là à dire que c’est la bonne…

        2. Pierre 82

          Je me suis fait la réflexion récemment, en parlant des pays ou régions qui se sont dé-christianisés le plus rapidement ces dernières décennies, que ce sont ces pays-là qui ont le plus développé rapidement cette pulsion de mort.
          Les USA par exemple, naguère très protestants et assez à cheval sur ces principes moraux, la Flandre ou le Québec, très catholiques jusqu’il y a une trentaine d’années, et désormais des haut-lieux de l’anticléricalisme le plus obtus, et je pense aussi la plupart des pays anglo-saxons, qui ont laissé aux vestiaires cet esprit que l’on trouvait volontiers puritain.
          Je n’ai guère de doutes quant au lien entre les deux événements, ce qui risque d’en agacer certains.

          Pour la France, la déchristianisation s’est produite beaucoup plus progressivement, grosso modo le début du XVIIIème siècle. J’observe que le wokisme en France n’est pas très profondément ancré, et ressemble plus à une lubie d’une minorité agissante.

          1. durru

            Pierre, dans les autres pays que tu cites le wokisme est également “lubie d’une minorité agissante”, faut pas croire…
            Sinon, le lien me semble évident à moi aussi, et j’aime bien le mot de Chesterton (si je ne m’abuse) : lorsque les gens vont arrêter de croire en Dieu, c’est pas qu’ils ne croiront plus en rien, mais ils croiront n’importe quoi.

        1. Pierre 82

          L’Argentine a coulé il y a bien longtemps, elle vivote depuis des décennies.
          C’est le péronisme qui a foutu le merdier dans la tête des gens.

    1. Stéphane B

      Quel commentaire faire ? La Suisse a pris une belle claque de rappel à l’ordre, pour qu’elle s’aligne sur le discours US. Un point, c’est tout.

      1. Gerldam

        Il semble que l’affaire du Crédit Suisse, qui couve depuis des années, n’a pas grand chose à voir avec les USA…pour une fois.

      2. MCA

        J’ai vu un commentaire très intéressant à la façon d’un billard à trois bandes.

        L’histoire du Crédit Suisse serait un avertissement US aux allemands de ce qui pourrait leur arriver avec la Deutch Bank s’ils leur prenait l’idée de ne pas filer doux.

        1. Higgins

          JP Chevallier souligne la fragilité du Crédit suisse et d’UBS dans ses deux derniers billets (leverage hors norme : https:/ /chevallier.biz/ubs-aurait-deja-du-etre-declaree-en-faillite-dapres-les-ifrs/ et https:/ /chevallier.biz/ubs-absorbe-credit-suisse-reactions-a-chaud-des-marches/ bien que le premier ait passé avec succès les fameux tests de solidité et je crois que c’était également le cas pour la banque US qui a fait faillite).
          J’ai vu également cette analyse concernant la pression exercée par les autorités US. C’est extrêmement plausible et les américains jouent gagnant : ils imposent à la Suisse de renoncer à sa neutralité (ce qu’elle a commencé à faire notamment en renonçant à son secret bancaire sous couvert de lutte contre l’argent sale) et ils signifient clairement aux allemands ce qui risque de leur arriver s’ils n’obéissent pas notamment dans le dossier ukrainien. Ces derniers d’ailleurs tournent de plus en plus le dos à une chimérique et fanstamée Europe de la défense car ils s’apprêteraient à se séparer de leurs hélicoptères Tigre (https:/
          /www.opex360.com/2023/03/19/larmee-allemande-pourrait-remplacer-ses-helicopteres-dattaque-tigre-par-des-h145m-dotes-dune-capacite-antichar/). Si l’industriel a clairement failli dans ce dossier, les politiques n’ont jamais été en reste et leurs multiples atermoiements et exigences ont eu raison de ce programme (idem pour l’hélicoptère de transport/lutte ASM NH90 et l’avion de transport A400M).

          1. MadeInCH

            Pour le moment la Suisse a été étonnamment déterminée à ne pas livrer / laisser livrer des armes de fabrication suisse ou ayant appartenu à la Suisse vers l’Ukraine.
            Ni Guépard (Tourelle et munition Oerlikon de Suisse) ni Rapier2 (retirés du service en 2020,d’origine anglaise, les anglais se proposent de les racheter. Normalement la Suisse devrait les renvoyer en Angleterre pour destruction, mais la Suisse va les ferrailler elle-même.) pour l’Ukraine malgré les pressions.
            L’Allemagne et la Hongrie convoitent les vieux chars Leo2 suisses, qui n’ont pas été mis à jours et sont dans leur configuration d’origine (mais conservés dans des ballons sous gaz neutre), pour leurs besoin propre et pas pour réexport promis-jurs, pour remplacer ceux envoyés en Ukraine. Pour le moment, la Suisse refuse, même si ces deux pays ne sont pas officiellement guerre.
            .
            Note de ma part:
            Pourquoi Rheinmetall (les allemands voulant racheter ces chars), qui fabrique ces chars, serait intéressés par ces Leos2 “vanilla”?
            Peut-être parce que l’Allemagne n’arrive plus à avoir le titane nécessaire, qui venait de Russie, pour en refabriquer d’autres (Y faisaient comment avant 1991?), et que c’est tout de même assez rentable d’upgrader des Leo2 existant?
            Mais… dites… La Hongrie, avait-elle ou pas eu des promesses de beaux chars Abrahams des USA? IF yes Then pourquoi s’intéresser à ces “vieux” (vieux mais j’en prendrais bien un dans mon jardin!) chars?

              1. Pierre 82

                C’est tout à fait possible, effectivement. Quand l’économie est malsaine car basée sur de l’argent créé ex nihilo, où les banques ne font plus leur métier de base, où la croissance se fait par de la consommation à crédit, il est assez simple pour celui qui a la plus grosse armée, de dicter son agenda. Avec tous les moyens de pression qu’on peut imaginer.

                1. Aristarkke

                  La croissance ne peut se faire qu’à crédit puisqu’elle requiert un capital d’amorçage et de subsistance initiale. C’est la nature du crédit qui est devenue malsaine en raison du recours à la planche à billets et pas qu’un peu.

              2. Roanna

                Pas certain que tout ce qui se trame soit dirigé de main de maître, il y a probablement une bonne part de réalisme et d’opportunisme dans ce qui arrive.

      1. Gerldam

        C’est plus complexe: les actionnaires de CS sont sanctionnés à hauteur de 50% environ (après avoir été laminés depuis des années). Les détenteurs d’obligations de CS sont sanctionnés à 100% (ce qui peut poser des problèmes collatéraux par la suite). UBS et la BC de Suisse ou l’état suise se partagent le risque que fait courrir CS à UBS.

    2. jusnaturaliste

      @ MadeInCH

      C’est plus un problème propre à la Suisse, qu’à la France.

      Mais cela montre que la Suisse coule aussi avec l’Europe sous les coups de l'”ami” américain.

      Les USA ont d’abord détruit l’étalon or, puis le secret bancaire, puis la neutralité, et maintenant la place financière suisse est franchement en péril: car d’une part, elle se retrouve avec un monopole (pour le commerce international CS et UBS étaient incontournables), mais en plus, le fait que la BNS lui fait un chèque en blanc montre qu’à la prochaine mauvaise gestion (qui ne manquera pas d’arriver), c’est toute la Suisse qui va casquer méchamment.

      La Suisse a la démocratie directe, elle devrait l’utiliser pour scinder UBS et enlever son côté too big to fail, mais je doute que quelque chose soit fait, je serais même surpris que les responsables de cette gabegie rendent le moindre compte. On les démissionnera avec leurs primes et les honneurs de la presse, comme pour Sommaruga, qui est pourtant responsable du désastre énergétique en Suisse.

  5. lesubversif

    “De l’idéologie, oui, bien connue, marxisante même, celle qui mène inéluctablement à la guerre de tous contre tous..”

    Bien sur.. forcément ben voyons, le capitalisme le néolibéralisme libertaire donc..(pléonasme) ce n’est pas de l’idéologie lui c’est la liberté sans contrainte ou tout le monde peut avoir sa place..par contre il y en a qui seront un peu plus libres que les autres…on voit ce que cela donne aujourd’hui !

        1. LeSUBVERSIF

          Mais je peux comprendre que le petit cadre ou petit chef libertaire soit aujourd’hui hargneux et vénère…surtout quand on se trouve maintenant dans le camp des « baiser » par le système néolibérale…tant que c’était la plèbe tout allait bien mais maintenant ça rigole moins ! hein ? Je compatis.

    1. LeSUBVERSIF

      “La fuite des cerveaux me met hors de moi.”

      Si je puis me permettre… cela sied et illustre parfaitement mon propos plus haut! 🙂 enfin… pour celui qui veut comprendre hein! 🙂

      1. Grosminet

        « pour celui qui veut comprendre hein »
        Ah parce qu’il y a des trucs à comprendre dans vos commentaires ? C’est pas évident comme ça au premier abord.

        1. LeSUBVERSIF

          “C’est pas évident comme ça au premier abord.”

          ben disons que ça demande un peu d’effort..et de réfléchir un peu par soi-même ..enfin je parle d’indépendance d’esprit et non sectaire si vous voyez ou je veux en venir?..je ne voudrais pas être trop désagréable!… il y a beaucoup d’âmes sensibles ici…faut pas trop ébranler leurs dogmes libertariens ! 🙂

          1. Mitch

            Je ne vois pas l’ombre du début du commencement d’un argument. Visiblement les cours de ‘structuration de la pensée’ ont été séché 😀

            Dans le flot de mots, j’ai cru percevoir que la cause de tous les maux était le très méchant ‘Néolibéralisme’, c’est bien ça? Le néolibéralsisme dans un pays dont l’état capte 62% de la richesse 😀 . Mais oui, mais oui, …

            1. LeSUBVERSIF

              ça ne se résumé pas qu’à la france bien sûr..ça serait trop simple…ne simplifions pas..et pas non plus de manichéisme primaire! 🙂

            2. Hari Seldon

              C’est même bien plus. J’avais fait une simulation il y a quelques années (pour la Belgique) : entre le super brut et le net, la TVA payée par le consommateur, la ribambelle des autres taxes sur à peu près tout, on arrivait entre 70 et 79%.

              Et je ne comptais pas les intérêts bancaires sur le prêts, qui sont presque étatiques également.

              Même l’URSS n’était pas arrivée à un tel niveau à ma connaissance.

            3. Yanka

              L’État capte la richesse nationale pour la transférer au privé, qui pis est d’autres pays. C’est donc autre chose que du bon vieux socialisme jovial à moustaches gauloises : la redistribution se fait du manant vers le businessman à cigare et redingote.

              1. bob razovski

                Dès qu’il y a redistribution étatique, il y a socialisme.
                Peu importe vers qui ça se dirige.
                C’est bien le souci principal de la france : Ce n’est pas “je veux que le vol s’arrête” mais “je veux le pognon que vous avez volé”.

                1. Aristarkke

                  C’est même : je vais voler votre pognon parce que j’estime que vous en avez trop pour vos besoins, en dissimulant ce larcin par un grand morceau rhétorique de justice sociale dont je fixe les règles selon besoin quotidien.

                2. Yanka

                  “Dès qu’il y a redistribution étatique, il y a socialisme.”

                  bob razovski 21 mars 2023, 4 h 34 min

                  Ça fait du bien d’être bête de temps en temps, ou de mauvaise fois, hein ?

                  Il n’y a pas redistribution, mais détournements de fonds publics au profit d’entreprises du privé. La redistribution, c’est une mesure sociale dont “profitent” (en principe) les moins nantis. Ici, il ne s’agit pas de ça. C’est une caste qui est aux commandes, et qui n’agit que pour elle-même et les copains du privé, où ils iront pantoufler ensuite. C’est une captation de richesse et je ne vois vraiment, mais vraiment pas ce que le socialisme, votre obsession, vient faire ici.

                  1. bob razovski

                    Je ne vous le fais pas dire, puisque tenter de différencier redistribution et détournement de fonds publics avec comme prétexte une histoire de “moins nantis” (notion à géométrie variable donc irrecevable) est faire preuve d’une belle mauvaise foi.
                    La redistribution EST une captation de richesse appartenant à quelqu’un pour la refiler à quelqu’un d’autre.
                    Le socialiste étant celui qui va définir qui doit payer, et qui doit recevoir. Le socialisme permet l’éclosion de ce genre de raclures. Pas de redistribution, on supprime déjà un pan entier de la corruption. Il en restera, certes, tant qu’il y aura des gens pour dépenser l’argent des autres, mais moins.

              2. Pheldge

                Yanka, et un cliché idiot de plus … le businessman à cigare redingote et haut de forme, comme chacun le sait stocke sa fortune – volée aux pauvres – en liasses de billets de 500, pièces et lingots, planqués dans un coffre fort. On voit que vos rudiments d’économie sont inspirées par Picsou … 😉

                1. Mitch

                  L’etat grancais vous vole … mais c’est pour votre bien. C’est un concept que j’ai appris ici: ‘le vol pour mon bien’. Je ne croyais pas ça possible.

                  1. Pheldge

                    Si, c’est possible, et c’est ton jour de chance : je donne des cours particuliers, normalement c’est 5000 € la session, mais je te le fais à 4000 € 😉

                2. Yanka

                  @Pheldge 21 mars 2023, 7 h 29 min

                  “Yanka, et un cliché idiot de plus …”

                  Vous pas connaître l’outrance chère aux caricaturistes ? Est-ce que la forme débridée empêche le fond d’être juste ? Quand on taxe à mort la classe moyenne et qu’on exonère d’impôts les très riches (appelés pudiquement “les investisseurs”), ça n’a rien à voir avec l’économie (le premier traité d’économie que j’ai lu, c’était… Bastiat, et pas à l’école, puisque j’y suis peu allé), mais avec la concussion, l’extorsion, la prévarication, le vol, appelez ça comme vous voulez. Par ailleurs, je déteste Disney.

                  1. Grosminet

                    « Quand on taxe à mort la classe moyenne et qu’on exonère d’impôts les très riches (appelés pudiquement “les investisseurs”), »
                    😆
                    Tiens, une perle à la Yanka, y’avait longtemps.

                  2. Pheldge

                    Yanka, moi connaître, et moi pratiquer également l’outrance chère aux caricaturistes, et ça me valoir des épithètes glorieux, et de compliments patronaux acides … 😉

                3. lesubversif

                  le businessman à cigare redingote “et haut de forme, comme chacun le sait stocke sa fortune – volée aux pauvres – en liasses de billets de 500, pièces et lingots, planqués dans un coffre fort.”

                  Non mais vous le faites exprès ? Rassurez -moi? Dans les paradis fiscaux voyons! Vous en avez jamais entendu parler bonhomme ?

                    1. Aristarkke

                      Doucement, Monseigneur ! Son précédent commentaire se voulait être un compliment ! Encourageons le à évoluer !

                  1. Yanka

                    “le businessman à cigare redingote “et haut de forme”

                    “Il portait un chapeau haut de forme…”
                    “Il portait un haut-de-forme noir…”

                    Par ailleurs, j’aime bien l’idée de la… gredingote !

  6. Gerldam

    Qu’est-ce qui peut bien motiver un jeune européen talentueux de s’enfuir? Plusieurs suggestions:
    1. l’idée qu’il va pouvoir mieux s’épanouir dans des pays où il ne sera bridé en permanence par… des fonctionnaire imbéciles; des réglementations qui ne le sont pas moins; un manque de capitaux pour se développer s’il a la fibre entrepreneuriale; etc.
    2. l’idée qu’il va dans ce qui lui apparait comme le sens du vent (de l’histoire). Jadis, c’était les USA uniquement, aujourd’hui la Chine le dispute aux yankees
    3. la posibilité de gagner deux à trois fois plus qu’en Europe
    4. la volonté de fuir ce vieux monde devenu complètement fou avec la folie du CO2, pourtant le gaz de la vie.
    5. ?

      1. Gerldam

        Ceux qui ont vécu aux USA ne seront guère d’accord. En revanche être un blanc en Chine est un plus certain. La réciproque étant également vraie.

        1. MadeInCH

          Entre la Chine et les USA, je pense que je préfère un pays qui fasse un peu plus mieux semblant d’être démocratique.
          Le Tennessee me semble pas mal.
          Plus qu’à y trouver un travail?

        2. sam player

          Le top c’était en Australie, j’ai été violé plusieurs fois, elles savent ce qu’elles veulent, y a pas besoin de tourner autour du pot pendant 3 mois

            1. Pheldge

              sam est un adepte du téflon … il nous avait raconté comment il en aspergeait sa selle de moto avant de prendre une passagère, afin qu’elle glisse vers le pilote.

        3. MCA

          “En revanche être un blanc en Chine”

          J’ai comme un vague souvenir covidesque de blanc travaillant en Chine et pleurant à chaudes larmes pour que maman patrie (France) les ramène au bercail et de toute urgence de préférence car cet eldorado s’était spontanément muté en enfer confiné à la chinoise.

          Alors qu’ils fassent leur vie ailleurs pourquoi pas, mais qu’ils en assument les risques et qu’ils se démm*dent !

          Idem chez les british pendant la même période.

          1. Gerldam

            Il y en a qui sont restés et qui ne s’en sont pa si mal tirés. J’en connais plusieurs.
            Pendant un moment , à Shanghai, le problème était le ravitaillement car tout était fermé et les petits livreurs -ceux qui livrent tout en Chine dans les grandes villes- n’avaient pas le droit de livrer. Seuls les grossistes pouvaient livrer. Il fallait avoir les moyens d’acheter en gros et de revendre au détail dans son voisinage. J’en connais au moins un qui a fait de bonnes affaires…

      2. René-Pierre Alié

        Coincées, les meufs ? Bien au contraire, ce sont elles qui gouvernent le monde (occidental), et elles le font bien sentir.
        Et plus encore en France que partout en Europe, ce qui n’est pas nouveau. « On se plaint, en Perse, de ce que le royaume est gouverné par deux ou trois femmes. C’est bien pis en France, où les femmes en général gouvernent, non seulement en gros, mais même se partagent en détail toute l’autorité. » ( Lettre persane CVIII, Montesquieu, 1717)
        Changer “femmes” en “efféminés”…

    1. Mitch

      Qu’est-ce qui peut bien motiver un jeune européen talentueux de s’enfuir?

      Gerldam, c’est surtout (mais pas que, c’est vrai) les grancais qui se tirent. Il y en a 400 000 à Londres (ce qui fait de Londres l’une des plus grande ville francophone au monde) et 3 Millions dans le monde (plus que de brits, ce qui est un phénomène nouveau car pendant longtemps les Brits expats étaient très largement plus nombreux).

      1. Grosminet

        Bof, des roumains y’en a une bonne dizaine de millions de barrés, pour une vingtaine restée au pays… et le pays avance malgré tout.

        1. durru

          Quand même pas… Il y avait 23 millions avant la révolution, il en reste 19. Avec la baisse de la natalité, c’est plus près des 3 millions que des 10.
          Mais c’est vrai qu’il y a les Moldaves (de la république de Moldavie) qui faussent les statistiques. Donc probablement autour de 5 millions, quand même.
          Il y a quand même un souci de main d’oeuvre qualifiée. Un pote me disait qu’il a envoyé récemment quelques dizaines d’ouvriers spécialisés en France, dans une filiale, au bout de six mois y’a le quart qui s’est barré dans les pays scandinaves… Ambiance 😉

          1. Grosminet

            T’es sûr, si peu ?
            « Il y a quand même un souci de main d’oeuvre qualifiée »
            Carrément. C’est pourquoi c’est à la mode d’importer du vietnamien, du népalais ou autre. Le souci c’est qu’eux aussi plient les gaules 😀 vers l’ouest 😀
            Il faut en importer 10 pour espérer en garder 1 ou 2 😀

            1. Mitch

              Ton message contredit celui de 15 h 25 min 😉

              Bof, des roumains y’en a une bonne dizaine de millions de barrés, pour une vingtaine restée au pays… et le pays avance malgré tout.

              1. Grosminet

                Non, le pays avance malgré tout. La Roumanie est parmi les pays ayant la plus grosse croissance en UE depuis pas mal d’années déjà.

                1. Mitch

                  Ce serait intéressant de virer le pognon gratuit de l’UE (des autres donc) et de voir l’impact sur le PIB. Ce serait aussi intéressant de virer le pognon de la diaspora roumaine dans les indicateurs économiques pour voir son impact. Autrement, des chiffres de croissance élevés sont évidemment plus faciles à obtenir lorsque l’on part de bas.

                  1. Grosminet

                    Les subventions européennes, rapportées au PIB pour la Roumanie c’est pas grand chose, je sais même pas si ça dépasse le pour-cent. Par contre le pognon de la diaspora c’est à mon avis plus.
                    « Autrement, des chiffres de croissance élevés sont évidemment plus faciles à obtenir lorsque l’on part de bas. »
                    ça ne contredit pas le fait que le pays avance.

              2. durru

                Ben non, il avait pas dit que c’est grâce à ceux qui sont restés qu’il avance.
                D’un autre côté, c’est surtout les professions intermédiaires qui se barrent, car rarement assez bien payés.
                Et c’est aussi une question de politique régionale. Les gens ne se barrent pas pareil en Transylvanie, à Bucarest, en Moldavie ou dans les baronnies rouges.
                Bref, l’Orient compliqué 😉

              1. Grosminet

                On rigole mais c’est trop chiant, vous leur avez payé les billets, plus la procédure d’obtention des visas, et il se barrent dès qu’ils ont touché un ou deux salaires, et en plus faut aller les déclarer chez les flics dès qu’ils se cassent.

          2. Grosminet

            Pas loin de 10 M selon certains romania.europalibera.org/a/ministrul-pentru-diaspora-9-7-milioane-de-romani-traiesc-in-afara-granitelor-tarii-iar-mai-mult-de-jumatate-sunt-in-diaspora/30073056.html

  7. Grosminet

    « Les Européens savent faire aussi bien des puces »
    J’ai comme un doute. Déjà j’ai pas souvenir de microprocesseurs européens, et paraît-il que même les ricains, pionniers dans ce domaine, ne possèdent plus la technologie moderne pour cela.

        1. Vieux rat

          Une étude a démontré que les rats n’étaient en rien responsables de la peste.

          https:/ /www.nationalgeographic.fr/sciences/les-rats-ne-seraient-pas-responsables-de-la-peste-noire

          Cessez de stigmatiser les surmulots SVP ! Halte au rat-cisme !

      1. MCA

        Oui Pays Bas et Taiwan, d’où le coup de semonce à ces pays de leurs “amis” US pour qu’ils cessent de livrer les russes et les chinois.

        D’autre part les US construisent actuellement de telles usines sur leur propre territoire pour tendre vers l’autonomie dans ce domaine.

        Je serais curieux de voir ce qui se passerait à ce sujet si les chinois envahissaient Taiwan demain matin.

        J’ai lu pas plus tard qu’hier qu’en pareil cas les US avaient prévu de raser les usines Taiwanaises de production de processeurs.

        Quid des autres pays dépendants dont… l’Europe?

        1. P&C

          “Quid des autres pays dépendants dont… l’Europe?”

          Simple : l’UE se comporte comme une carpette, elle sera traitée comme tel.

        2. Mitch

          Je serais curieux de voir ce qui se passerait à ce sujet si les chinois envahissaient Taiwan demain matin.

          Et ben à mon avis, tu ne verras rien pendant 4 ou 5 ans (temps qu’il est estimé pour que les US deviennent independant sur les Micropros).

          Dans 4 ou 5 ans, pas un GI n’ira risqué sa vie pour une île qui n’aura plus de valeur, et les Chinois le savent très bien. Par contre il n’est pas exclu que les Yanks se battent jusqu’au dernier taiwanais – le modèle Ukrainien en somme.

        3. Grosminet

          J’étais pas au courant pour les pays bas.
          Pour Taïwan, vu passer je sais plus où que le patron de la plus grosse usine de puces annonçait qui s’il y avait invasion chinoise ils ont prévu de saborder l’usine.
          « Quid des autres pays dépendants dont… l’Europe? »
          Quid du reste du monde en fait, il me semble que Taïwan a à l’heure actuelle plus de 90 % du marché mondial.

          1. MCA

            Les pays bas on la technique pour fabriquer les machines qui gravent les processeurs à 3 nm.

            Ils sont assez discrets, il n’empêche qu’ils savent le faire.

        1. Grosminet

          Fait le malin, tu veux qu’on te fasse un test pour voir si par le plus grand des hasards tu serais pas porteur de trucs sympas comme la toxoplasmose par exemple ?

          1. Vieux rat

            Je ne sais pas : le test n’est pas remboursé en pharmacie ! 😉

            Mais vu ce que bouffent les Parisiens, des graines de quinoa, peu de chance de chopper ça dans une des innombrables montagnes de poubelles de Surmuloville !

    1. Mitch

      Déjà j’ai pas souvenir de microprocesseurs européens

      ST Microelectronics

      Par contre c’est un nain vs les boites à Taiwan et aux US.

      Ils font beaucoup de DSPs (mais pas que)

  8. douar

    Je radote, mais le résultat des élections en Hollande est réjouissant (bien oublié par les médias françaises).
    Et Meloni qui prépare une petite révolution fiscale en Italie dans le bon sens il me semble.
    La tendance mortifère européenne est peut être en train de s’inverser.

  9. breizh

    et ce qui reste d’Europe est bouffé par l’Islam : https:/ /www.lesalonbeige.fr/la-belgique-ce-premier-etat-musulman-deurope/

  10. Ned Kelly

    Mon fiston partira en Australie dès qu’il aura finit ses études d’ingénieur.
    Motivation ?
    1) ne pas commencer à finale système de retraite français, ponzi monstrueux ou les cadres paient pour tout le monde ( cotisations illimitées mais trimestres plafonnés)
    2) lifestyle : vivre dans un pays sans avoir à supporter l’arrivée de centaines de milliers de pauvres bac -5 tous les ans, sans craindre pour ces futurs enfants un sentiment de se faire poignarder pour une clope, en pouvant acheter de l’immobilier sans redouter les squatteurs… sans les grèves et la saleté et puis le sentiment que ça va mal finir
    3) idéologie : la France est un pays en déclassement permanent qui s’enfonce dans le gauchisme
    4) avenir : la France se libanise. Avec en plus la communauté musulmane. Cerise sur le cake.
    Voilà et autour de lui, 60% de ses collègues prévoient de faire pareil. Ceux qui prévoient de rester sont les ingénieurs type « France Telecom », je vous fais pas un dessein.
    Pour les autres : US, Canada ( pour rappel les canadiens veulent arriver à une population de 100m d ici à 2100 – no comment -), Asie, Australie etc.
    C’est triste mais à un moment donné on vote avec ses pieds.

      1. sam player

        Oui en AU le confinement était hyper strict et la bas c’est prison direct
        Une fois je cherchais une adresse dans St Kilda et je suis repassé en voiture 2 fois dans le même quartier soi-disant chaud, ils me sont tombés dessus 2 devant, 2 derrière* la main sur le flingue, y a intérêt à avoir la bonne explication crédible

        1. Ned Kelly

          Jamais été à St Kilda par contre WA je connais bien. Effectivement confinement strict mais surtout fermeture totale des frontières et à l’intérieur du State (7 x la France) on circule tranquille. Alors des leçons des franchouillards circonscrits à 1000m de chez eux…

            1. Ned Kelly

              Mais je le répète à nouveau: on pouvait se déplacer librement dans l’état. Rien n’était fermé. Tous les commerce ouverte. Plage resto etc. Tu pouvais aller donc à 2000km au nord et 1000 à l’ouest. Toi pas comprendre?

        1. Mitch

          MCA, 1.3 millions de PVs ont été distribué par gendarmes et flicailles parce que les gars n’avaient pas le pass nazi à la terrasse des cafés ou avaient posé le genou sur la plage. 1.3 millions de PVs !!! chiffre à méditer. Plus tarés que Rooland, Fridgeland ou Kiwiland ? j’ai bien une proposition.

        2. Mitch

          Les hélicos des gendarmes qui traquent les joggeurs, les drones pour traquer les promeneurs de chiens, les forêts fermées, les commerces ‘non essentiels’ fermés (certains commerçants auront appris à cette occasion qu’ils étaient non-essentiels), le café debout c’est bon mais assis c’est pas safe, le pass Nazi, l’épisode des masques, le masque obligatoire en pleine rue et la garde prétorienne qui circule et plombe, and so on and so forth.

          J’ai cherché … et je pense avoir trouvé.

          1. Higgins

            Entièrement d’accord. On a vu qu’on avait des tarés dans ce pays. Ça n’excuse aucunement ce qui s’est passé ailleurs.

            1. Mitch

              On est d’accord major, cela n’excuse rien, mais au jeu de qui a été le plus taré, j’ai bien une proposition. A mon longue liste on peu aussi rajouté le 1km/1h, les Cerfa pour faire les courses, le vélo interdit, les flicailles qui questionnent les gens pour savoir ou ils vont et si ils ont optés pour le chemin le plus court, …
              Je suis même surpris que la question soit posée. Les plus connards et pervers, vous les avez sous les yeux.

              1. Aristarkke

                “les flicailles qui questionnent les gens pour savoir ou ils vont”
                Celles qui contrôlaient les caddies pour vérifier que le commerçant n’avait pas laissé le client se servir dans les articles “verboten”…

              2. Ned Kelly

                +10 Mitch ! Et ceux qui comme nous ont un chien avaient le droit de sortir tandis que ceux qui n’en ont pas étaient cloîtrés comme au moyen âge….si accepter ça c’est pas de la démence !

                1. Vieux rat

                  En 2020, j’étais à 500 m de la forêt, interdite d’accès avec une petite barrière devant le sentier !

                  Autrement dit, j’ai pu profiter, avec quelques désobéissants, de longues balades tranquilles dans la nature printanière.

                  Je n’ai jamais vu autant de sangliers, de renards ou de chevreuils ! 😀

                  1. Mitch

                    Pareil. Je suis en bordure de foret. Inutile de dire que je ne me suis pas privé. Je rencontrais fréquemment des gars qui se donnaient rdv dans la forêt pour socialiser (comme en période de guerre).

                    Un jour, en bout de DFCI, des gendarmes attendaient. Je n’en croyais pas mes yeux. Il faut vraiment avoir un niveau de perversité conséquent pour aller traquer VTTistes et joggeurs dans la forêt. Ce tas de cons me cherche encore.

                    Il faut aussi bien garder en tête que les mesures, certes très connes, prisent en AUS, CAN et NZ étaient locales. Jamais ces pays n’ont appliqué leurs délires à l’échelle du pays (la seule mesure qui était à l’échelle du pays concernait l’entrée sur le sol)

                    1. Roanna

                      Le pass sanitaire n’était pas une nouveauté puisqu’il a déjà existé pendant la révolutiopn si mes souvenirs sont bons.
                      A l’époque ce n’étaient pas les élus du peuple qui en étaient exemptés mais ceux qu’on emmenait à l’échafaud.

                      Autre époque autres moeurs.

                    2. Ned Kelly

                      Pareil en lisière de forêt. Des ballades sans fin et raf de la limite kilométrique. Un drôle de sentiment quand même, type film de fin du monde.

      2. Mitch

        Le coté positif c’est qu’il y a eu des émeutes et des rebellions dans ces pays.

        Au Canada on connait – je n’y reviens pas.

        Pour Rooland, je ne connais pas bien l’Australie mais je suspecte que pour que les gars descendent dans la rue il faut vraiment, mais alors vraiment, qu’ils soient excédés.

        Ici, rien de tout ça. Il y a bien eu quelques pancartes contre pass Nazi, mais rien de quoi affoler la garde prétorienne.

        Ces pays sont devenus fou c’est clair. Ils font moyennement envi après l’épisode du Covid c’est clair aussi. Et pourtant, ils semblent néanmoins avoir un avenir plus réjouissant (à défaut d’être ‘rosy’) que l’europe et surtout la grance.

        1. Ned Kelly

          Mais à choisir entre un confinement dans un état vaste comme l Europe, sans AUCUNE fermeture de magasin et un confinement a 1 km avec Cerfa Mitch? C’est quoi le pire?

          1. Mitch

            On est d’accord Ned.

            Rooland, Kiwiland, and Fridgeland sont de mon point vu moins repoussoir que l’empire qu’est devenu l’Europe. Au moins, là bas pas de guerre.

    1. Spirou

      Il a fait ses 5 doses ? Quant à la libanisation, il va être déçu. Les libanais musulmans sont nombreux la bas et les émeutes des plages contre les viols de blanches encore dans les esprits. Et puis il faut prendre des vols où les gens font le numéro 2 dans les toilettes tellement c long

    2. Gerldam

      Rien qu’en voyant ce qui est arrivé à Djokovic, pourtant pas un inconnu, je ne conseillerai jamais à mes enfnats d’aller en Australie.
      Ils ont tout faux sur les trois sujets majeurs:
      – Covid
      – Changement climatique
      – Ukraine

    3. Yanka

      L’Australie ? Lifestyle ? Renseignez-vous sur ce qui est arrivé à des centaines de “backpackers” et de “hitchhikers” étrangers depuis les années 70. Pas de pays au monde avec plus de dérangés mentaux et de détraqués sexuels que l’Australie. Ajoutez à cela les sales bestioles (serpents, araignées, crocodiles, dingos, voire kangourous énervés). Néanmoins, une certaine Australie fait rêver ceux qui ont vu “Pique-nique à Hanging Rock” (Peter Weir) ou “La Randonnée” (Walkabout) de Nicolas Roeg.

      1. sam player

        Les débiles légers ils les laissent dehors, je trouve ça bien
        Concernant les bestioles, juste certaines précautions à prendre, maman état n’est pas là pour vous materner

        1. Yanka

          “… juste certaines précautions à prendre…”

          https:/ /www.gossiptrip.it/real-life/serpente-velenoso-trovato-all-interno-di-un-divano-ecco-come-ha-fatto-ad-entrare-in-casa_44409.htm?lang=FR

      2. Ned Kelly

        La dernière personne morte d’une piqûre d’araignée c’était dans les années 80. En voiture, la conductrice baisse le pare-soleil. Une araignée grosse comme le poing mais inoffensive tombe sur ses genoux. Panique. Sortie de route. Décès.
        Pour le reste il y’a des traitements.
        Combien de morts en France depuis janvier tués par la vermine importée ?

        1. Vieux rat

          Il n’y a pas de victimes “d’importations” en France, uniquement quelques blancs victimes de “déséquilibrés” !

    4. lesubversif

      “1) ne pas commencer à finale système de retraite français, ponzi monstrueux ou les cadres paient pour tout le monde ( cotisations illimitées mais trimestres plafonnés)”

      Déjà ça serait bien d’écrire en français ..sinon les cadres qui paient pour tout le monde comme vous le dites si bien ça permet de payer les études d’ingénieur de votre tendre et très cher fiston non?

      J’arrête là la lecture j’en ai suffisamment lu.

      1. Mitch

        Déjà ça serait bien d’écrire en français

        The pot calling the kettle black 😀

        les cadres qui paient pour tout le monde comme vous le dites si bien ça permet de payer les études d’ingénieur de votre tendre et très cher fiston non?

        Ooch ! du très lourd ! C’est hautement subversif comme approche !
        😀 (et d’une pertinence rare)

        J’arrête là la lecture j’en ai suffisamment lu.

        La seule remarque pertinente dans le tas. Je vais aussi me l’appliquer.

  11. Aristarkke

    HS : c’est tellement le rechauffmick que dans le Massachusetts, les habitants viennent de s’envoyer une tempête polaire bien carabinée durant une semaine (actus TF1 – suis chez ma mère où cette chaîne tient le haut du pavé)…

      1. Aristarkke

        Et vu les images, nettement plus costaude comme glaciation que les 2mm de poudreuse sur la N118 qui mettent la panique en IDF…

        1. Higgins

          J’ai vécu les deux derniers épisodes en direct (2018 et 2019 si je me souviens bien). Le premier a montré toute l’inconséquence, la nullité et l’incompétence des pouvoirs publics. C’en était grandiose. Le pompon a été de mon point de vue l’arrêt préventif de tous les transports en commun. Je n’avais jamais vu une panique pareille à la SNCF (Montparnasse). L’année suivante, ça c’est nettement mieux passé, la N118 a été précocement fermée et les conséquences générales bien moins importantes.

    1. douar

      On comprend mieux pourquoi désormais, 60% des américains doutent de l’origine anthropique du RC. Même les liberals s’y mettent.
      Alors le dernier rapport du GIEC, je crois qu’ils s’en foutent. Même Biden a autorisé l’exploitation d’un nouveau gisement pétrolier en Alaska, pour dire que le vent tourne.

  12. P&C

    Il y a une question que je me pose…

    Je vois mal les USA raquer pour le matos expédié en Ukraine, et l’Ukraine est elle est saignée à blanc.
    Ni les russes d’ailleurs…

    Alors qui va passer à la caisse ?

    1. Mitch

      Les US font des prêts à l’Ukraine. Ils ne donnent rien.

      Dit autrement, le pays leur appartiendra (enfin tout ce qui a de la valeur, hein) dès la fin du conflit. Les entreprises Yanks de BTP, de Télecomms, d’armes, etc … sont toutes dans les starting blocks.

        1. Mitch

          Il se pourrait bien que cela se finisse avec les Russes qui contrôlent le sud et les Yanks le reste. La Corée … mais en Europe 😉

            1. Cerf d

              Mais enfin vous savez bien que la Russie est désintéressée ce ne sont pas les territoires qui l’intéressent mais protéger les populations.

              D’ailleurs c’est pareil pour les US.

                  1. Ned Kelly

                    Je suis pas sûr que les américains s’épuisent en Ukraine comme disent certains. J’ai plutôt l’impression qu’ils testent leurs jouets et accessoirement leurs marionnettes (nous)

                    1. durru

                      Le complexe militaro-industriel teste ses “jouets” et le mouton-tribuable les paie.
                      L’argent gratuit des autres a toujours une fin. Qui est plus (pour nous) ou moins (pour eux) proche. Mais c’est la seule différence.

        2. MCA

          @durru 20 mars 2023, 15 h 12 min

          “Avec les Russes qui contrôlent le territoire, je sens que ça va être coton”

          Fastoche, les russes amènent la vodka et les amerloques le whisky 😆

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Les US filent du matos qui devrait sinon partir à la casse. Il semble que ça coute moins cher de l’expédier en Ukraine.

      Pour le reste, ce sont des prêts, mais je vois mal l’Ukraine capable de les rembourser un jour.
      C’est aussi pour cela que les russes doivent perdre, comme ça ils paieront.

      1. bob razovski

        C’est l’UE qui paiera pour l’ukraine, parce que c’est déjà le cas.
        Le matos US est certes voué à la casse, mais il n’est pas donné, il est vendu. C’est pour ça que c’est rentable de le refiler à zilenski. Le vrp underarmour passe son temps à quémander du pognon pour payer la facture (tout en prenant sa com au passage, évidemment)

          1. durru

            On paie en monnaie de singe, c’est pas évident qui est gagnant et qui est perdant dans ce jeu de dupes.
            Je crois plutôt que c’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses…

        1. Aristarkke

          Après WWII, certains ont fait fortune en ferraillant tous les métaux d’armement (du pistolet d’officier aux chars d’assaut détruits en passant par les avions) pour fournir des métaux aux industries renaissantes ou en achetant les surplus militaires déclassés ou devenus inutiles.

          1. P&C

            +1
            Il y a un musée intéressant là dessus du coté d’Angers, fondé par un ferrailleur justement.
            https:/ /musee-dufresne.com/

        2. Aristarkke

          Illustré par exemple dans Coke en Stock (paru après guerre) où le Général Alcazar croise inopinément T. et le C.H., venu acheter des avions de guerre pour mener une revolucione contre le général Tapioca…
          Illustré également en Grance où des ferrailleurs rachetaient au poids du métal, tous les matériels US restés de WWII (hors les chars), en particulier les Half Tracks White classés hors service pour ne pas les désosser mais les revendre (avec une marge des plus juteuses) aux Israéliens qui les adaptaient en VAB et les (ré-)armaient d’un affût de mitrailleuse lourde. Véhicules qui firent des merveilles lors de la guerre des Six Jours par leur capacités de roulage dans les sables…

  13. Jean Maurice

    Quand je suis sorti de l’école d’ingénieur, on était que 3 de toute la promo à vouloir partir à l’étranger (et à le faire). Maintenant la plupart des écoles ont une partie du cursus en double diplôme ou avec des stages longs en dehors de France.

    Bien évidement beaucoup préfèrent s’installer hors de France!

    En plus on a créé un système magnifique pour les jeunes, le VIE. Pour ceux qui ne connaissent pas c’est un premier job dans la filiale d’une boite à l’étranger, pour un à deux ans, payé le prix du marché et pas imposable ni en France ni dans le pays d’accueil.

    La plupart des VIE restent sur place.

    Et voilà comment on forme des jeunes pendant plus de 20 ans, tous frais payés ou presque, pour qu’ils aillent travailler ailleurs. Inutile de dire que les pays qui pratiquent l’immigration choisie (Canada, Australie…) sont demandeurs!

    1. Mitch

      Maintenant la plupart des écoles ont une partie du cursus en double diplôme ou avec des stages longs en dehors de France.

      Le pourcentage d’élèves qui se tirent juste après leur diplôme est devenu un KPI d’excellence pour une école.

      Le problème n’est à mon sens pas les possibilités offertes pour partir (double diplomes, VIE,…).Tout ceci va dans le bon sens de mon point de vu.

      Le problème c’est que rien n’est fait pour les motiver à rester (ou à revenir) et rien n’est fait n’ont plus pour en attirer d’autres pays.

      Les djeuns se tirent … et les retraités des autres pays arrivent (les seuls que la grance attirent encore).

      1. durru

        Ménon, Mitch, t’es mauvaise langue !
        Y’a plein de jeunes qui arrivent, des médecins, des spécialistes du nucléaire, des ingénieurs en informatique, etc, etc.
        C’est juste le racisme systémique de la société française qui les empêche de mettre leur pierre à l’édifice.

          1. Vieux rat

            “rien n’est fait pour les motiver à rester”

            Rhoo ! Non mais sérieusement ! 😮

            La Grance offre un système de santé que le monde nous envie, une vaste politique de solidarité, un système de retraire solide, un système éducatif dont les performances font la une de la presse !

            Ces jeunes sont simplement des égoïstes ultra-libéraux qui refusent un vivr’ensemble inspirant et solidaire, voilà tout !

    2. baretous

      mon fils manager en info a fait CPP et l’ensheiit à Toulouse. le stage à l’étranger était obligatoire. Il a refusé..

    3. Higgins

      Un témoignage dans lequel certains se reconnaîtront : https:/
      /www.linkedin.com/posts/baptiste-piocelle_depuis-4-semaines-je-suis-install%C3%A9-%C3%A0-budapest-activity-7043978572318822401-eSrg?utm_source=share&utm_medium=member_android

  14. Spirou

    Sur l’Ukraine on a eu droit à un flip a 360 degrés de l’ambassade polonaise annonçant qu’ils allaient remplacer les ukros avec l’OTAN et intensifier leurs campagnes de sabotages contre la russie. Erwan Castel a commenté en parlant de nucléaire tactique du côte russe dans xe cas de figure. Puis, l’ambassadeur s’est dégonflé et on parle d’un plan de paix chinois accepté par la partie ukro. jamais un conflit n?a été aussi bordelique en matière de narratif

    1. Grosminet

      Si jamais les chinetoques réussissent à calmer le jeu, les ricains vont tirer une tronche… jouissif rien qu’à y penser.

      1. durru

        “Si jamais les chinetoques réussissent à calmer le jeu”, c’est pas “une tronche” qu’ils vont tirer, les ricains…

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Déjà, quand les US décide si l’Ukraine doit faire la paix ou pas, alors que l’amérique n’est pas censée être en guerre et que l’Ukraine est censé être un état souverain, c’est effectivement bordélique.
      On nous a vendu une défaite imminente de la Russie qui est en train de crever le front Ukro, il est difficile de poursuivre le narratif sans quelques contorsions difficiles.

      1. Aristarkke

        Depuis le temps que les Ukrainiens mettent la pâtée aux Russes de Poutine, on a du mal à comprendre que ceux-ci ne soient pas acculés dans les faubourgs de Moscou.

      2. Higgins

        L’UE continue dans son délire : https:/ /www.opex360.com/2023/03/20/lunion-europeenne-debloque-deux-milliards-deuros-pour-livrer-des-munitions-a-lukraine/

          1. Pierre 82

            L’inaction des différents gouvernements de l’UE me laisse pantois.
            En fait, cette commission est en roue libre complète et ça ne fait mine d’émouvoir aucun chef d’état de la zone, alors que la commission est totalement en dehors de son rôle.
            Fascinant.

            1. durru

              À une autre échelle, c’est comme pour les mecs trans qui se sont mis à gagner des compétitions sportives féminines. Tout le monde le voit, mais personne n’a le courage de le dire, de prendre position. C’est trop risqué pour des avantages plus que discutables.

        1. Mitch

          Parlant de chiffres, j’en profite pour faire un petit rappel des ordres de grandeur.

          – L’europe coûte autour de €15 milliards d’€ à la grance chaque année (contribue à hauteur de €28.8 milliards et reçoit autour de €14 milliards).

          – McKinsey a couté €2.5 milliards en 2022. Record battu ! Dans un pays avec 6 millions de fonx pour 68 millions d’habitants c’est LE record de l’OCDE (un de plus).

          – La grance du mignon a brûlé €500 milliards pour le Covid de façon directe. Beaucoup plus si l’on tient compte des effets à venir.

          Et enfin la fameuse réforme des retraites qui est une question de vie ou de mort c’est possiblement €10 milliards d’économiser à l’horizon 2035. C’est comme cela qu’ils le vendent même si le système n’est simplement plus viable et que d’autres réformes seront nécessaires pour continuer à mettre le Léviathan sous perfusion.

          Si on y rajoute ces conneries d’aide à l’Ukraine il y a vraiment de quoi en faire des choses …mais le problème c’est que le pognon est utilisé à toutes sortes de conneries.

  15. Dom17

    La question des avancées scientifiques et de la recherche abordée dans cet article est capitale.
    A ce sujet, il faut mesurer les conséquences de la réforme de Sarkozy sur la recherche, en particulier scientifique. En gros, on est passé de dotations globales à des subventions par projets. Projets dont les chercheurs ont bien compris qu’il fallait qu’ils soient liés aux idéologies du moment pour être acceptés.
    Cette recherche politisée n’est plus libre, elle devient donc stérile.
    Détail significatif: la réforme des hôpitaux (par un certain Castex) a suivi la même logique: financement suivant les pathologies prises en charge. Ce qui a permis, au passage, de grossir les chiffres d’une certaine maladie, particulièrement bien rémunérée, pour laquelle on incitait à se contenter de “suspicion”…
    Il y a quelque chose de pourri au royaume de France et ce n’est pas que de l’incompétence.

  16. Yrr

    Vous avez remarqué que la Russie est exclue du classement ? Et que du coup, le classement “moteurs hypersoniques” se retrouve complètement ridicule.
    Document sans valeur, donc.

  17. Toutatis

    Ceux qui sont assez vieux pour se rappeler les années 60 et 70 se ont vu l’évolution du terme “élite” depuis ce temps jusqu’à ce jour. Cela se voit par exemple dans ce qu’on invite comme “spécialiste” à la télévision pour informer la population. Dans les années 60,70 il y avait des “savants”, physiciens, médecins. Puis il y a eu une avalanche de “communicants” (années 80,90). Et après 2000, les écoles de commerce et les prétendues “sciences politiques”. Une décadence ininterrompue.

    1. yrr

      Ainsi que bien d’autre termes, tels que “ingénieur”, “science”, aujourd’hui utilisés pour les soit-disant “sciences sociales et politiques”. C’est à pleurer, vivement que les Chinois nous surclassent clairement même vu de chez nous, espérons que ça fera réfléchir.

  18. Higgins

    HS mais Pierre Perret, qu’on est libre de ne pas aimer, règle son compte à Hidaldingue : https:/ /www.ouest-france.fr/culture/musiques/paris-saccage-dans-une-nouvelle-chanson-pierre-perret-se-moque-de-la-salete-dans-la-capitale-8621aaee-c70d-11ed-8b34-a52b4ffaa55e

  19. Ned Kelly

    Ne nous a t’il pas bassiné pendant des années avec ses leçons de moraline ? Je me souviens d un passage télé parlant de sa chanson Lili où les gros racistes français en prenaient plein la poire.

    1. Yanka

      “On la trouvait plutôt jolie, Lily
      Elle arrivait des Somalies, Lily
      Dans un bateau plein d’émigrés
      Qui venaient tous de leur plein gré
      Vider les poubelles à Paris”

      Les émigrés de Pierrot ne veulent plus les ramasser, les poubelles d’Anny Dingo, et donc Pierrot s’agace.

      1. Aristarkke

        Dans un bateau plein d’émigrés
        Qui venaient tous de leur plein gré
        Vider les poubelles à Paris”

        Il voulait qu’on imagine que la traite des noirs africains continuait comme au bon vieux temps du commerce triangulaire ?

        1. Yanka

          Bah non, c’est un gentil, un bien-pensant quelque peu salace parfois en paroles, comme le Mononc’ Jean lors de la communion du petit dernier, qui ose des blagues du Petit Farceur et fait rougir Tata Monique, qui ne s’est jamais mariée à cause de ses verrues.

  20. Reddef

    Déchristianisation, individualisme, rejet de l’ autorité, mondialisation, désinformation culturelle, scientifique et politique, perte des repères moraux, baisse du niveau scolaire et scientifique …la France sombre.

    1. Ironman

      Rectification l’occident sombre !!

      Pensez-vous sincèrement que les cerveaux occidentaux veulent aller s’installer en Chine ?!!

      D’autant plus que Biden retira leurs cartes verte s’ils restent en Chine, décision qu’il a pris voilà quelques temps déjà.

  21. Mitch

    Sur la Pravda BFMWC, je cite:

    La motion de censure transpartisane a été rejetée à seulement 9 vois près.

    9 vois !!!! beau !!! c’est Ari qui va nous faire une apoplexie.

    1. Vieux rat

      Le résultat s’est senti ce soir dans le quartier de l’Opéra à Paris !

      Le délicat parfum des poubelles qui crament…

      Les CRS (confédérations des rats et souris) demandent aux manifestants de faire preuve de retenue.

      Je rappelle que des milliers d’auxiliaires de propreté de la Ville de Paris, autrement nommés “surmulots”, effectuent chaque nuit un difficile travail de recyclage des déchets.

      Merci de les respecter !

        1. Aristarkke

          La rue du Fbg St Honoré est barrée par des postes de contrôle d’accès avec des avant-postes en nombre sans compter la flicaille en civil qui y maraude…

            1. Pheldge

              une escadrille de drones, et, vu que c’est le jouet préféré des ados, ça ne devrait pas être trop difficile à mettre en oeuvre via un défi sur les réseaux-sociaux. Chacun emportant une petite charge pour la larguer dans la cour du palais.

              1. sam player

                Oui je suis étonné que ça ne se produise pas du tout, surtout que armée et police ont carrément raté le virage du drone et également des armes anti drones

          1. Ironman

            Je suis du Canada et je me demandais si on pourrait pas vous refiler quelques gros rebuts en provenance d’Ottawa.

            Mais vous êtes également pris avec un très gros rat aussi, donc oublions le projet !!

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Les surmulots vont cramer avec les poubelles, le barbecue de la fête des grévistes va être servi !
        Vue les tensions sur les prix, faute de merguez, on mange des rats.

        1. Aristarkke

          Le camarade noble est servi :
          https:/
          /twitter.com/nibelungen59/status/1635330403832827905?t=YKKNeXjUHkkd32qo0YSyBw&s=19

            1. Mitch

              Le qui ?
              Je ne vois pas à qui tu fais référence Philou. Ce ne serait pas le mignon ? Tu peux aussi l’appeler la raclure du chateau, mais le président, non je ne vois pas 🙂

      2. bob razovski

        @vieux rat
        Un génocide est en marche dans les rues de paris. Je commence à voir, autour des centres de recyclage de déchets improvisés, des cadavres de surmulots. Ils ont été purement et simplement écrasés. Tués dans l’exercice de leur fonction par des tomobilistes peu soucieux du bien être parisien.
        Il est temps que la bienfaitrice de paris prenne des mesures définitives anti-voiture.

    2. Higgins

      Très bel éditorial de Bruno Bertez : https:/
      /brunobertez.com/2023/03/21/editorial-en-vrac-quelques-associations-didees-au-fil-de-la-plume/

  22. Ned Kelly

    Faut voir l’ambiance chez les CRS et les gendarmes mobiles. Les gars sont à bouts. Pour bien connaître la deuxième profession il faudrait pas que ça dure trop car la détestation du pouvoir chez eux (80% votent RN) va tôt ou tard amener à un accident sur le terrain. Les mecs ont zéro motivation. L officier est à cran.

    1. Higgins

      Et les officiers n’en pensent pas moins. Au sein de l’armée des Indes, on observe le même phénomène. Bon, plus on rapproche du sommet, moins les états d’âme se font sentir mais j’observe un phénomène assez surprenant chez ceux qui ont quitté l’institution, c’est une liberté de paroles inédite. Par exemple, des anciens généraux ayant occupé des postes importants ne se privent pas de critiquer la future LPM et son insuffisance face aux enjeux à venir et au triste état des armées.

    2. Mitch

      Les mecs ont zéro motivation.

      So much the better!
      J’espère aussi que ceux des impôts auront le même niveau de motivation 😀

    3. P&C

      On verra lorsque le mignon ordonnera de tirer dans le tas.
      Il a déjà été tenté lors des gilles egeaunes…

      Je pense que Greg Tabibian a raison : ils tireront.

        1. P&C

          Elle sera au contraire très tenable : les prétoriens ont les armes, le peuple non.
          Quant aux états d’âmes…. on rappelle que l’on a affaire à des banquiers, des traders, et des psychopathes sous coke. Ils n’en ont aucun.

        2. Pierre 82

          Tant qu’il n’y a pas de morts, la situation continuera à pourrir tranquillement, et ne présentera, amha, aucun risque d’explosion.

          Ce doit être leur seul souci: intimider, mais surtout pas de morts.

      1. durru

        Rectification : il y en aura qui vont tirer.
        Il suffit de regarder dans l’histoire, voir comment cela s’est passé ailleurs dans des situations similaires.
        Faut vraiment arrêter de croire que ces gens là sont des machines, qu’ils viennent d’une autre planète etc. Ils sont Français, ils ont une famille, ils ont des soucis, etc, etc. Et parmi eux il y a (pas mal de) psychopathes.

        1. Aristarkke

          Quoique certains se demandent s’ils ne se trouveraient pas des troupes mercenaires recrutées à l’étranger et sans états d’âme ?

          1. Jacques Huse de Royaumont

            On trouve beaucoup de polonais en location, en ce moment. Dans leur cas, c’est Paris ou Bakhmut. Le choix est vite fait, nos black block n’étant redoutables que si on les laisse faire.

            1. Spirou

              Les flics sont eux redoutables jusqu’à ce qu’on leur résiste. A bastille ils ont reculés. Globalement ce sont des pleutres, peu entraînés physiquement

        2. P&C

          “Ils sont Français”
          Non, ils sont républicains, nuance.

          “ils ont une famille, ils ont des soucis”
          Comme tout le monde.

          “Et parmi eux il y a (pas mal de) psychopathes”.
          Toutes les professions d’autorité et de pouvoir attirent les psychopathes.
          Une civilisation digne de ce nom les empêchent d’accéder au pouvoir. La notre les y encourage, et les promeut. Et augmentent leurs traits grâce à la poudre magique du mage Escobar.

          1. durru

            “Non, ils sont républicains, nuance.”
            Hein ? Et en français, ça donne quoi ?

            “La notre les y encourage, et les promeut. Et augmentent leurs traits grâce à la poudre magique du mage Escobar.”
            C’est pas les chefs dans des bureaux dorés qui vont appuyer sur la gâchette, hein…

            1. P&C

              Il suffit d’entendre tous les politiciens français invoquer la république à tous bouts de champs…

              Certes, mais ils donnent les ordres, et tiennent les cordons de la bourse.

              1. durru

                Je me répète : ce sont ceux qui ont la gâchette qui comptent. Tous ne vont pas tirer, loin de là. On est pas au Vénézuela, où les prétoriens sont des militants, convaincus du bien fondé de leur démarche.
                Dans d’autres contrées, l’humanité a pris assez rapidement le dessus.
                Je serais inquiet si LREM avait une sorte de SA, ce n’est clairement pas le cas.

                1. P&C

                  Ce n’est pas ce qu’on a vu lors des manifs de gilles egeaunes.
                  Il ne faut pas oublier que les prétoriens touchent des primes conséquentes pour services rendus.

                    1. P&C

                      Juste quelques mutilés et embastillés.
                      Il n’y a pas eu de morts uniquement parce que le mignon ne s’est pas senti suffisamment en danger.
                      Cela dit, il s’est posé la question.

                    2. durru

                      P…n de b…l de m…e, c’est pas du mignon qu’il est question, on s’en fout comme de l’an 40 de ses états d’âme !!
                      On parle de ce que les larbins sur le terrain vont faire, c’est tout ce qui compte.

                    3. Higgins

                      La technique utilisée est plus subtile. Philippe, qui commente sur MT, nous en donne le principe : “De plus ayant de la famille dans la Police, je sais de sources sûres que les policiers ont des ordres « effrayer la population ». Des arrestations arbitraires de passants, de manifestants passifs. Par contre peu de Black Block arrêtés, ils passent comme par enchantement entre les mailles du filet. Rien de tel pour tuer une manifestation. La méthode est la même que pour les gilets jaunes, laissons faire les black blocks afin de créer un ras le bol dans la population.” (https://maximetandonnet.wordpress.com/2023/03/20/la-faillite-de-la-democratie-parlementaire-est-a-la-source-du-chaos-social/comment-page-1/#comment)

                    1. Pheldge

                      toujours en retard, en plus, d’ailleurs ne dit-on pas, “il est à la bourre, Saint Maurice” ?

                2. Pierre 82

                  Les black blocs, pour moi, ce sont les SA du pouvoir sous faux drapeau. C’est vrai que contrairement aux SA, ils n’ont pas conscience d’avoir été mis en œuvre par Manuel Valls en son temps. Il faut dire qu’au niveau intellectuel, ça ne dépasse pas le niveau d’un étudiant en fac de socio, soit le stade juste au-dessus de l’électroencéphalogramme plat.

                    1. CPB33

                      https:/ /www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/05/04/crs-gendarmes-mobiles-brav-les-sept-familles-des-forces-de-l-ordre_5458100_4355770.html

        3. Yanka

          “Et parmi eux il y a (pas mal de) psychopathes.”

          J’ai eu deux gendarmes dans ma lointaine famille. C’est leurs femmes qui portaient la culotte, sans la moindre discussion possible. On me menaçait d’eux quand je faisais des bêtises, mais j’avais bien plus peur de leurs femmes, qui étaient en outre assez vilaines et très en voix. Le QI des maris tournaient autour de 45. Ils prononçaient 5 phrases par soirée : “Oui, ma chérie”, “D’accord avec toi”, “Tu as raison”, “Oui, Poussin”, “Tout à fait !” Et ils s’appelaient tous les deux René ! Le plus jeune, qui connaissait au moins trois mots (“Oui”, “Non” et “Eh eh…”) avait néanmoins un certain prestige : gendarme à cheval, affecté à la surveillance de la résidence royale de Ciergnon lorsque le roi s’y trouvait.

          1. Aristarkke

            Notez cependant qu’ils avaient toujours le dernier mot avec leurs bonnes, vos deux pandores…
            Ça me remet en mémoire un dessin de Jacques Faisant (les vieilles dames) où avec l’époux en arrière plan en train de lire son journal, celle qui montre à la seconde une photo d’un navire de guerre, lui dit : Celui-là, c’est L’Intrépide que j’ai longtemps commandé par personne interposée…

                1. MCA

                  MCA désolé, MCA à 10H53 sur route vers son isle, ça expliquer pourquoi MCA pas pouvoir répondre..

                  Bon, je devance ta question : merci, je suis bien arrivé 😉

        1. P&C

          +1
          Les forces armées sont loyalistes. Elles suivront le maitre sans rechigner, même si c’est un prince esclave ou un satrape décadent.

          1. Higgins

            Arrêtez de délirer. Les forces de l’ordre ne sont pas des simples robots exécutants. C’est d’ailleurs parce que ça a salement merdé le 6 février 1934 qu’elles ont été développées. S’il est vrai que sous Vichy, elles ont été un tantinet dévoyées (cf les GMR face aux Glières, opportunément rebaptisées CRS après la guerre), elles ne sont plus aussi malléables que par le passé. Je connais plus d’un responsable de terrain qui s’est opposé, parfois violemment, à des ordres aussi imbéciles qu’illégaux venant généralement de préfet en mal d’autorité. Personnellement, je considère que c’est au sein des forces de police qu’il y a la plus grande probabilité de bavures. C’est triste mais c’est ainsi.

            1. Ned Kelly

              +1 major. Les mobiles, même si le niveau de recrutement s’est effondré, restent des militaires et le fond de discipline restant suffit à faire l’affaire pour l’instant. Fut un temps les mobiles étaient surtout des enfants des campagnes, les numéros deux ou trois qui n’allaient pas reprendre la ferme. Niveau scolaire minimum mais correct avec des encadrants de haut niveau. Ils avaient en plus la possibilité d’aller faire des campagnes outre mer en Afrique ce qui permettait de prendre 40% de plus sur le mensuel. Il y avait du pognon dans les annnes 80. Par exemple il y avait distribution de cadeaux de noel de la caserne avec – véridique – un mobile déguisé en père Noël qui arrivait en hélicoptère ! Aujourd’hui tout ça c’est terminé. Comme le reste de la population c’est paupérisation à tous les étages.

              1. P&C

                Ce qui a été le cas de mon père…

                “Par exemple il y avait distribution de cadeaux de noel de la caserne avec – véridique – un mobile déguisé en père Noël qui arrivait en hélicoptère ! ”
                Je l’ai vu de mes yeux. En treillis et rangers, avec plein de jeux de société dans la hotte. Heroquest, mes débuts dans le jdr.

              2. Higgins

                L’arrivée du père Noël en hélicoptère faisait et fait encore partie des sites qui hébergent des hélicoptères. Je l’ai moi-même transporté plusieurs fois. Le pognon n’a rien à voir là-dedans, c’est juste une heure de vol ou moins pris sur du potentiel dit d’instruction. En fin d’année, il est réduit à quia (quelques heures résiduelles sur plusieurs centaines ou milliers d’heure de vol suivant la taille de l’unité) et cela n’altère en rien la qualité de l’instruction dispensée. durant l’année. Par contre, ce qui est vrai, c’est les taux d’indemnité a l’étranger et/ou en opérations ont chuté dramatiquement depuis les années 80.

            2. Pheldge

              “Les forces de l’ordre ne sont pas des simples robots exécutants …” non, en effet, ils ne sont pas des robots, juste de simples exécutants. Formés à obéir, les flics de base, CRS de base, FdO de base obéissent, point.

                    1. Cerf d

                      C’est facile de remporter ce genre de défi. Mais s’il est clair que je ne tirerais pas pour tuer, je ne le ferais pas pour éborgner non plus.

                    2. durru

                      Et donc vous concluez que pour n’importe qui muni d’une arme la différence entre blesser et tuer n’existe pas ?
                      C’est… osé.

                    3. Cerf d

                      1/ Où ai-je parlé de n’importe qui ? N’importe qui n’est pas admis dans les forces de l’ordre. N’importe qui ne cherche pas à y entrer.

                      2/Malgré cela, Eichmann par contre était n’importe qui.

                    4. Cerf d

                      Je répondais à cela:
                      vous concluez que pour n’importe qui muni d’une arme la différence entre blesser et tuer n’existe pas

                      Donc non je ne conclue pas que pour n’importe qui muni d’une arme la différence entre blesser et tuer n’existe pas.
                      Par contre pour des forces de l’ordre qui en aurait reçu l’ordre (justement) la probabilité est plus grande que pour le pékin moyen.

                      Et pour vous éviter d’extrapoler mes propos je n’ai pas dit que tous les flics tireront. Mais ce n’est même pas nécessaire : Il y en aura suffisamment.

                      Et pour la référence à Eichman, il était n’importe qui et pourtant comme on lui en a donné l’ordre il a envoyé sciemment des milliers de personnes à la mort.

                    5. durru

                      Je parlais de votre premier message :
                      Cerf d 21 mars 2023, 14 h 13 min
                      Tuer pas encore mais éborgner oui.
                      Et entre les deux seule l’arme change.

                      Comme s’il n’y avait personne au bout de l’arme… Bien sûr, il n’y a que l’arme qui change.

                      Quant à savoir si ça sera suffisant si seulement quelques uns le font, vous avez sur ce fil toute une palanquée d’exemples : Roumanie 1989, Sri Lanka 2022, Russie 1917, Bastille 1789, Tuileries 1792, etc, etc. Est-ce que ça a suffi ? Il me semble que nous n’avons pas la même compréhension du terme…

                    6. Cerf d

                      @durru 21 mars 2023, 15 h 13 min
                      Reprenons dans l’ordre:
                      Phledge vous a dit que les FdO de base étaient formé à obéir et obéissaient.

                      Le fait ait que quand on leur demande d’appuyer sur
                      une gâchette, certains l’on fait quelques aient pu être les conséquence. Le fait qu’ils aient eu un LBD à la main et pas une arma à balle réelle ne prouve rien. Vous affirmez (sans démonstration) que le même flic n’aurait pas tiré quand on lui en a donné l’ordre s’il avait des balles. Permettez qu’il ne soit pas particulièrement osé d’en douter.

                      Quant à savoir si ça sera suffisant si seulement quelques uns le font
                      Ensuite vous déformez encore mes propos. Je n’ai jamais écrit que se serait suffisant si quelques uns tiraient. J’ai écrit qu’il y en aurait suffisamment pour le faire. Je me trompe peut-être mais je ne jouerai pas ma vie là-dessus.

                      Quant aux exemples : Vous remarquerez aisément que c’est moi qui ait donné l’exemple des Tuileries en 1792. Et vous noterez que si les troupes n’ont pas tiré c’est précisément parce Louis XVI avait ordonné de ne pas tirer.

                      Par contre en contre exemple vous avez aussi le 26 mars 1962 à Alger où les troupes ont tiré sur la foule alors qu’elles n’étaient même pas menacées et que la foule en question était principalement constituée de familes avec des enfants.

                    7. durru

                      @Cerf d 16h11
                      Pheldge raconte ce qui l’arrange, puis il dit “oups, je m’ai trompé, c’était pas le sujet”.
                      Dès le départ, P&C et Nemrod ont parlé de “tirer dans le tas”. C’est bien de morts dont il est question.
                      Je suis d’accord que ça peut aussi dégénérer dans l’autre sens, mais je ne suis pas sûr qu’Alger soit un bon élément de comparaison (la guerre était réelle…). Mais la question de départ était s’il y a au moins une chance que ça se passe autrement.
                      Et, à part le cas des Tuileries, les ordres n’ont pas suffi, ni le nombre de victimes, pour que le fait de tirer dans le tas permette au régime de se maintenir.
                      Je n’ai aucune certitude, je l’ai écrit moi même que certains vont tirer. Je rappelle seulement que ça n’est pas la même chose et je vous répète la question : vous croyez vraiment que pour le militaire / policier lambda c’est la même chose de savoir que le mec en face (non armé) sera mort ou seulement blessé ? Moi je ne le crois pas.

                    8. Cerf d

                      @durru 21 mars 2023, 16 h 51 min

                      Je me suis peut-être mal exprimé mais aux Tuileries les troupes n’ont pas tiré parce que Louis XVI avait ordonné de ne pas tirer. Elles auraient tiré, le régime se serait maintenu.

                      Pour Alger, la guerre était terminée.

                      Concernant le bidasse/policier lambda je pense qu’il y en a
                      1. certains pour lesquels ça ne change rien
                      2a. certains que ça fera hésiter
                      2b. certains a qui ça provoquera une érection

                      Le problème ce sont les cas 1. et 2b.

                      Pour le cas 1. je me souviens à la fin des années 90 lors de la guerre du Kosovo d’un pilote de bombardier interviewé à qui on demandait si ça ne le gênait pas de larguer une bombe alors qu’en dessous il y avait des civils. Il avait répondu que c’étaient les ordres. Et il s’agissait d’un officier. Donc censé être capable de s’adapter si les circonstances n’étaient pas celles du briefing.

                      Pour le cas 2b. la répression de la manif pour tous en 2013 et le plaisir manifeste qu’on pris certains à exécuter les ordres qui, pour une fois ne demandait pas trop de retenue me laisse inquiet.

                    9. durru

                      @Cerf d
                      Tuileries : c’est une exception, nous sommes d’accord. Ce qui serait arrivé si les décisions étaient différentes, on peut pas savoir.
                      Alger : guerre finie, mais les mêmes effectifs et dans le cadre d’une guerre. J’ai juste dit que la comparaison est difficile. Mais je comprends l’argument.
                      Les 2b, bien sûr, ils feront toujours le pire. Et il y en aura. Il y a eu des morts au Sri Lanka, je ne me fais pas d’illusion sur l’identité de ceux qui ont tiré.
                      Pour les 1, c’est bien plus facile de larguer des bombes que de voir l’autre tomber. C’est pas pour rien que les US n’ont pas envoyé des troupes au sol en ’99… Dans l’autre sens, nous avons les Ukros qui ne se gênent pas trop. Mais bon, c’est pas facile de convaincre les pandores que les gueux gaulois sont des sous-hommes, comme les Russes…

                      Et nous n’avons même pas évoqué la capacité de nos clowns de donner l’ordre fatidique…
                      Bref, je ne suis pas très optimiste pour la pérennité du régime en place.

                    10. Higgins

                      @ Cerf 17h08

                      Au sujet du massacre de la rue d’Isly à Alger le 26 mars 1962 anniversaire dans quelques jours dont je suis intimement persuadé qu’il va faire la une de chers merdias), voici un témoignage que je tiens d’un témoin indirect du drame où a été tué son beau-frère et où sa sœur n’a survécu que par miracle : les manifestants étaient sans armes et portaient des drapeaux tricolores. Ils avaient pour volonté de de lever le blocus de leur quartier (Bal-el-Oueb) sous le contrôle de l’OAS. Ils se sont heurté à un barrage tenu par des éléments du 4ème régiment de Tirailleurs composés de soldats algériens aux ordres d’un officier kabyle. Ces derniers ont ouverts le feu sur la foule avec leurs armes automatiques (PM MAT 49 et AA52) pendant une quinzaine de minutes, parfois à bout portant (cas du beau-frère de mon correspondant). il y a eu au moins 50 morts.
                      Plus de 60 ans après les faits, on ne sait toujours pas si le feu a été ouvert sur ordre ou par inadvertance compte-tenu du contexte (quelques jours plus tôt, place Desaix, sept appelés du contingent avaient été tués dans le quartier suite à un accrochage avec des membres de l’OAS).
                      Une chose est certaine, outre l’extrême rigueur de la discipline militaire à cette époque (rien à voir avec l’actuelle), les soldats et les cadres auteurs de ce massacre n’étaient absolument pas préparés à des opérations de maintien de l’ordre. C’est pratiquement un cas identique en Irlande en 1972.

                    11. Pheldge

                      @ durru 16 h 51 : “Pheldge raconte ce qui l’arrange, puis il dit “oups, je m’ai trompé, c’était pas le sujet”. euh, comment le dire poliment, l’hôpital, la charité, tout ça … 😉

                    12. durru

                      @Pheldge
                      C’est pas toi qui insistais que la sécu n’est pas une Ponzi, parce que tu croyais qu’on parle de l’assurance maladie ?
                      C’est pas toi qui viens ici parler d’obéissance aux ordres quand il est question de tirer dans le tas ?
                      Etc.

                1. Pheldge

                  il n’est pas nécessaire de tuer pour mater une émeute, et heureusement. On parlait des FdO qui pourraient ne pas obéir, ne plus défendre le pouvoir, voire se retourner contre lui, du moins c’est ce que j’avais compris du sujet.
                  Avant de donner l’ordre de tirer sur des manifestants, il existe des options efficaces : charges, lacrymos, canons à eau, sans oublier le “laisser faire” dans certains quartiers, pour en protéger d’autres plus stratégiques.

                  1. durru

                    Il est question, dès le départ, de tirer…
                    On ne parle pas des situations intermédiaires gérables, on parle de bains de sang.

                    1. Mitch

                      Sharpeville – March 21st,1960.

                      C’est l’anniversaire aujourd’hui.

                      Au moins 69 morts. Un véritable massacre ou les flics ont ouvert le feu sur près de 3000 manifestants (femmes, enfants la plupart tué dans le dos car ils fuyaient). Des flics complètement dépassés (beaucoup de jeunes recrues).

                      youtube.com/watch?v=n2EvZ8cYcC8

                      Tous les pays ont malheureusement des zones noires, ou grises très foncées dans leur histoire …

                  2. Aristarkke

                    Fusillade de Fourmies (Nord) en 1891 dans une manifestation pour obtenir la journée de travail réduite à huit heures : neuf morts

                    1. breizh

                      le maintien de l’ordre, contrôle de foule est un métier (si on veut que cela se passe bien) !

        2. durru

          Roumanie, décembre ’89.
          Je ne suis même pas sûr que c’est le dernier exemple en date.
          En fait si, je suis sûr que non : Sri Lanka, il y a peu.
          Etc, etc.

          Je répète : il y en aura qui vont tirer. Mais pas assez pour que ça change le résultat final.

          1. Pierre 82

            Je pense même que le premier qui tirera sera sans doute celui par qui le scandale arrive, et qui pourrait provoquer un effondrement du régime.
            C’est pour ça qu’ils ont fourni des LBD. Moins dangereux qu’un FAMAS, et ça limite le risque.
            Comme on disait, même si je ne les soutiens pas vraiment, ils peuvent se retrouver dans des situations délicates, de prendre un mauvais coup, et s’ils perdent leur sang-froid (ce qui est humain) qu’ils n’aient jamais la possibilité de sortir l’artillerie lourde.
            Ils ont d’autres moyens pour contenir les émeutes.

              1. Pierre 82

                C’était un fait tout à fait isolé, avec des forces de police très mal entrainées pour faire face à des émeutes.
                Simple accident, en fait. Les FdO ont été mieux formées par la suite.
                Les derniers événements graves aux Pays-Bas ont été les émeutes des Sud-Moluquois qui avaient même pris des otages. Ça s’est assez mal terminé, mais ça date : 1975.

                1. Mitch

                  allô, Mitch, y’a P&C qui nous fait une rechute …

                  I give up. A total waste of time.
                  S’il le pense après tout …
                  Pourtant la religion et moi ça fait 2 mais j’ai compris la différence entre anglicans et protestants à l’age de 5 ans. En grance c’est impossible. La plupart en sont toujours à essayer la difference entre le Royaume-Uni, la GB et l’angleterre. Ils appellent les britanniques des anglais (ce qui ravit bien évidemment les Ecossais). Bref, c’est une perte de temps.

                    1. Mitch

                      Oui les Gallois sont moyennement heureux d’être appelé des Anglais mais entre Écossais et Anglais c’est bien plus que ça.

                      Flower of Scotland (l’hymne Ecossais) parle de foutre les anglais dehors. Les 2 nations ne s’aiment guère. Surtout les Ecossais qui apprécient que très moyennement leur voisin du sud.

                      youtube.com/watch?v=ZIhi4Q2B7Iw

                  1. P&C

                    Je me base sur le règne d’Henri 8.

                    Les protestants étant surtout des nobles et des officiers de cour (la bande des Boleyn, le pape noir, Cromwell…).
                    Ceux ci ont été fort surpris de constater que les gueux ne partageaient pas du tout leur vision des choses, genre supprimer toutes les fêtes religieuses, cramer les monastères, piller les églises, etc…

                    Notez que tout ça est parti de la volonté de divorcer du henri, et du gros manque de thune des finances royales…

                    1. Mitch

                      P&C je te renvois à l’histoire. Si tu veux en parler fais le bien. En 2 mots (car j’en ai vraiment marre de revenir sans cesse là dessus), tes assertions sont … simplistes et cela semble un bordel sans nom dans tes connaissances de cette période (désolé mais c’est ainsi).

                      Thomas Cromwell, même s’il a durant sa vie était en contact avec la réforme protestante ne l’était pas, même si la cause de son exécution est de s’être trop rapproché des thèses protestantes. Il a œuvré pour que le pape ne soit plus reconnu par l’église anglaise. Le divorce de Henri VIII n’est pas la seule raison. A cette période en Angleterre, les représentants du pape sont hais du peuple et des nobles (ils se goinfrent et vivent grande vie).

                      Pour Anne Boleyn elle n’était pas plus protestante que je ne suis boudiste même si elle fut aimé des protestants après le tragique du reigne de bloody Mary (1) sa demi sœur à laquelle elle succèdera.

                      Comme dirait sam, cherche anglican et protestant sur google et si tu ne comprends pas, demande à ton voisin (désolé pour ma rudesse mais ça devient vraiment pénible d’écrire sans arrêt les même choses).

                      (1): qui est devenu le nom d’un cocktail rouge

                    2. Mitch

                      C’est effrayant.

                      Perso, il y a des périodes de l’histoire que je ne maitrise pas du tout et je suis heureux de voir d’autres en parler (notamment le major qui a une connaissance encyclopédique de certaines périodes et toi durru pour d’autres périodes, et d’autres pour d’autres périodes – je ne vais pas citer tout le monde, ne m’en voulez pas).

                      Il arrive de faire des erreurs et c’est même plutôt sain, mais après avoir fait une erreur, ben, on est content d’apprendre.

                      Pour ce sujet, ben … non. Je ne sais pas pourquoi, les gars répètent en boucle les même trucs qui oscillent entre le faux et le simpliste. C’est fatiguant. Vraiment.

                      Les anglais vous ont donc tellement planté qu’il faut raconter n’importe quoi pour alimenter la haine ? J’ai du mal à comprendre en fait.

                    3. durru

                      @Mitch
                      Il n’y a rien à comprendre, l’anglois est protestant, fourbe, perfide et franc-maçon. Un point c’est tout, il n’y a pas débat !
                      C’est pas compliqué quand même, le principe est simple. Dire de bien des Anglais en tant que Français c’est tout comme maudire Marx en tant que coco, c’est du même niveau, c’est l’excommunication direct.
                      Je ne comprends pas plus que toi le principe, mais je m’y suis habitué 😉

                    4. P&C

                      @Mitch
                      Merci, mais je connais relativement bien cette période.

                      Je sais très bien que le clergé étaient détesté. Il y a aussi la lutte entre le duc de Norfolk et le cardinal Wolsey. Henri 8 était un roi irresponsable dans sa jeunesse, encouragé en ce sens par Suffolk et ses potes. Wolsey avait un poids énorme dans les affaires de l’état.

                      Il y a eu pas mal de cas de gens attaquant les abbayes, notamment à cause du privilège exorbitant des monastères sur leurs vies.
                      Par exemple, l’abbé de Bury St Elmunds avait le pouvoir de battre monnaie.
                      Lors du démantèlement des plus grands monastères ordonné par Cromwell, Richard Ridge a rendu compte de la promptitude des locaux à les piller.

                      Cela dit, les règnes de Henri, Edouard, et même Mary, on vu de nombreuses révoltes motivées pour des raisons religieuses.
                      Par exemple, le pèlerinage de Grâces, qui avait pour griefs la suppression des cérémonies, fêtes religieuses, etc…

                      Anne Boleyn était familière des thèses de Tindale. Ses adversaires la considéraient comme luthérienne.

                      Henri 8 voulait être le chef de l’église d’Angleterre, mais il ne voulait pas de toutes les thèses protestantes non plus. D’où l’anglicanisme.
                      Il n’a pas hésité à cramer cathos et protestants, parfois sur le même bucher, d’après Chapuy, ambassadeur du saint empire à l’époque.

                      Thomas Cromwell a été à l’impulsion de pas mal des politiques anti monastères. Il été aussi familier des thèses de Tindale. Il se fritera à ce propos avec Thomas More.

                      Anne Boleyn n’était pas la demi sœur de Mary la sanglante, mais sa belle mère. La demi sœur de Mary est Elizabeth 1.

            1. nemrod

              J’ai un sentiment étrange devant ce pataques…au sens strict.
              A vrai dire je ne me sens pas concerné par la sauvegarde de ce système inique…franchement se battre pour ce truc ?
              Alors que lors des manifestations pour défendre sa liberté il n y avait personne ou presque…pas de grévistes non plus.
              Toutes les tares du système étaient inévitables dès sa fondation et nous arrivons à son pourrissement final au milieu du pourrissement général.
              Le bordel, la saleté, la crise est maintenant permanente dans le pays qui pourrit par la tête.

              1. durru

                Bien sûr, le poisson pourrit par la tête…
                “je ne me sens pas concerné par la sauvegarde de ce système”
                Je crois que vous êtes loin d’être l’exception, justement…

                1. nemrod

                  Pas certain du tout de ça.
                  Autour de moi les gens sont accrochés au système de retraite par répartition comme des moules à un rocher…c’est l’horizon indépassable, le but de tout une vie.
                  Je trouve ça un poil pitoyable de devoir attendre le bon vouloir du législateur pour pouvoir lâcher la rampe et de s’en trouver satisfait.
                  C’est une décision qui devrait être strictement individuelle.
                  Les gens qui applaudissent sa collectivisation n’ont que ce qu’ils méritent…cocus et contents.

                  1. durru

                    Question sémantique, certainement. Ils se sentent concernés, oui, dans l’absolu. Mais léveraient-ils le petit doigt en cas de besoin ? Je me le demande…

                  2. Mitch

                    +1000 nemrod (comme souvent – sans doute le résultat de nos longues balades en forêt 😉 – tiens, d’ailleurs je saute sur mon VTT et j’y vais de ce pas – le boulot attendra).

                  3. Lorelei

                    Faut dire que si on passe d’un système par répartition à un système de capitalisation, tous ceux qu’on a obligé à mettre au pot vont se sentir lésés à commencer par ceux qui en bénéficient aujourd’hui et qui ont longuement abondé.
                    On a aussi l’impression que cela se ferait en plus de ce qui est déjà versé. Personne ne pense qu’on nous redonnerait cet argent pour que chacun en use à son bon vouloir.
                    Et on nous a tellement informés sur les fonds de pension américains qui, lorsqu’ils font faillite, laissent sur le carreau des millions de bons citoyens américains, ça donne pas envie.

                    1. Ned Kelly

                      Ça s’est fait ailleurs dans le calme et l’ordre. Ça pourrait être fait en France MAIS le gvt a intérêt à ce que rien ne change. Le sujet n’est jamais évoqué dans les médias. JAMAIS. Ça fait partie des sujets qui officiellement n’intéresse pas les français.

                    2. Aristarkke

                      Un fonds de pension géré par Warren B. me ferait grandement envie. Devenu milliardaire dans le top 10 des impétrants…
                      Mais il opère aux États-Unis, loin d’une fiscalisation à la mode de Grance… 😥

                    3. Higgins

                      Transition délicate car il faudrait assurer à tous ceux concerné par l’ancien système ce à quoi ils avaient droit. Il faudrait que nous ayons des responsables politiques d’une autre trempe que les nôtres pour cela.

                    4. durru

                      @Major
                      “ce à quoi ils avaient droit”
                      C’est justement le cœur du problème. Dans une Ponzi, il n’y a pas de *droit*, il n’y a que de la chance.
                      Comme déjà dit par d’autres, ça a été fait ailleurs, et plutôt dans le calme. C’est surtout qu’on le veut pas…

                    5. Cerf d

                      @durru 21 mars 2023, 14 h 10 min
                      ça a été fait ailleurs, et plutôt dans le calme.

                      Mais quelles étaient les conditions à l’époque ?
                      En Grance, ç’aurait pu se faire dans le calme en 1981. Au lieu de cela il y a eu la retraite à 60 ans.

                  4. Pheldge

                    @ nemrod : “accrochés au système de retraite par répartition”, mais aussi à la sécu, à la SNCF à EDF, bref à tous les monopoles d’état mis en place après WWII.
                    Et je connais des diplômés qui voyagent et donc pourraient comparer, mais qui ne le font pas, ne se posent pas de questions, et qui n’imaginent pas un instant leur vie sans l’état et ses satellites pour nous régenter la vie.

                    1. breizh

                      la peur du changement, après 70 ans d’Etat providence.

                      ils préfèrent l’horreur sans fin à la fin dans l’horreur.

                    2. Aristarkke

                      La SNCF date du Front Populaire. Blum avait promis monts et merveilles (avant les élections, bien sûr) aux cheminots des compagnies alors encore privées, notamment que les motrices resteraient à vapeur sans “jamais” passer à l’électricité… Des 1937, les lignes principales commençaient à se faire électrifier…

                    3. MCA

                      “Et je connais des diplômés qui voyagent”

                      Ah! c’est nouveau,

                      faut avoir des diplômes pour voyager et comparer à présent? 😉

              2. Aristarkke

                Le point faible (énorme pourtant et maintenant nié par les décroissantistes) est qu’il faut maintenir le rapport initial à la mise en place entre cotisants et bénéficiaires pour qu’il fonctionne convenablement en théorie. Et surtout, que si ce rapport se dégrade durant le cycle, il faut avoir le courage politique de jouer immédiatement sur les paramètres pour le rétablir sans délai.

                1. Higgins

                  Colvert avait mis en place un système de retraite par répartition pour les marins du roi. A 60 ans, ces derniers pouvaient prétendre à une retraite confortable au taux plein en fonction de son grade. Bon, au XVIIème siècle, l’espérance de vie était basse et encore plus basse dans ce genre de métier. Colvert ne prenait donc aucun risque. Son système marchait.

                    1. MCA

                      Ben depuis 20 ans la qualité a eu le temps d’évoluer et pas que vers le haut si tu vois ce que je veux dire 😉

                    2. Aristarkke

                      Pheldge 14H24
                      Suis-je le seul à me demander pourquoi il a renoncé à siroter son nectar? MCA aurait bien une idée mais il ose pas l’avancer…

                    3. Pheldge

                      bande de gros jalminces médisants, je ne m’abaisserai pas à répondre à vos commentaires pleins de malveillanceté et de méchancetise ! 😉

                    1. MCA

                      @Aristarkke 21 mars 2023, 19 h 12 min

                      “MCA aurait bien une idée mais il ose pas l’avancer…”

                      Oh que si !

                      Depuis qu’il a introduit du kérosène dans sa formule magique dite “arrangée”, il n’hésite pas en offrir une bonne rasade aux métropolitains de passage; ricanant dans son coin alors qu’il chronomètre le temps entre la dégustation et la question rituelle : “où se trouve les toilettes SVP?”. 😉

                  1. Aristarkke

                    Il l’avait mis en place, le finaud, pour n’avoir aucune réelle difficulté à recruter. Surtout qu’il faisait partie des rares qui avait compris que la maîtrise des mers était et serait essentielle pour assurer la suprématie de la France.

                2. nemrod

                  Oui…bon …pas besoin d’aller plus loin ; un tel système génère de gros problèmes un jour ou l’autre, c’est évident .
                  Maintenant comment en sortir j’en sais rien mais de toute façon une génération sera spoliée dans la plus grande confusion .
                  Créer une réserve et en sortir par un minimum garanti en viager pour les retraités actuels plus un capital décroissant avec l’âge pour les “entre deux”?
                  Je réfléchis tout haut…

                  1. Pierre 82

                    S’il y avait une volonté de s’en sortir, on trouverait une solution, et depuis longtemps.
                    Mais quand vous avez une bande de bras cassés qui se fichent éperdument de rendre un système viable ou non, qu’en plus ils sont persuadés que le reste du monde va continuer à nous faire confiance et nous prêter du pognon pour qu’on continue comme ça, il n’y a aucun espoir qu’on trouve une solution.
                    Résultat : Yaka attendre que le bouzin se rétame la gueule sur le pavé, et puis on essaiera de recoller les morceaux avec les moyens du bord.

                    Mon conseil : à moins d’avoir réussi à mettre beaucoup d’argent de côté, et que le patrimoine survive à ce qui arrive, il vaut mieux ne pas être trop matérialiste pour survivre aux années qui arrivent, et surtout, être capable de conserver son sens de l’humour en toute circonstance.
                    Mais je connais des septuagénaires qui espéraient devenir nonagénaires avec une belle retraite qui risquent de hurler comme des gorets quand la bise sera venue et qu’ils se retrouveront avec une pension de retraite ressemblant à une poignée de cacahuètes. Et d’en crever de rage, dans tous les sens du terme.

                    1. Aristarkke

                      S’ils en crèvent, le système ne s’en portera que mieux puisqu’il aura temporairement moins à alimenter ! (ironie)

                1. laurent a LA

                  A la reflexion ce n’est pas si etonnant que ca, meme si c’est decevant.
                  Pour la grande peur, on demandait aux gens de rester chez eux a etre payes. Bien sur yavait de petites tracasseries mais aussi des bonus, comme de pouvoir denoncer son voisin qui promene son chien trop souvent ou de pouvoir faire etalage de son intellect superieur en comprenant le danger effroyable du covid.
                  Alors que la pour les retraites les gens comprennent bien qu’il est question de cesser de leur donner des sous. Ceux a l’intellect superieur (cf plus haut) comprennent meme bien peut etre que la fete est finie, mais ils ne veulent sans doute pas accepter qu’il y avait du pognon gratuit pour le covid et qu’il n’y en a plus pour la fete.

                  1. breizh

                    les retraités ne veulent pas être cocus et les fonctionnaires/politiques ne veulent pas perdre les commandes…
                    Avec la sécurité sociale (assurance maladie et retraite), les fonctionnaires ont pris le contrôle de la vie des gens. Ils ne vont pas lâcher comme cela.

        3. Cerf d

          @nemrod 21 mars 2023, 10 h 01 min
          je cherche une situation similaire ou la troupe n’a pas tiré et je n’en trouve guère…

          La prise des Tuileries en 1792

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Il me semble aussi que les réticences des troupes nationales ont pesé lourd en 1989.
            Tout comme en Tchécoslovaquie juste avant.

    4. Stéphane B

      Vu sur tw… hier soir un CRS ( ? bandeau jaune sur le casque) qui répond à un type: “ça fait 3 semaines que vous nous les branlez, si vous voulez rester en vie, rentrez chez vous”

      Une menace bien directe, sans fard, et face à la caméra.

  23. lesubversif

    Après la délocalisation des entreprises françaises… voici la délocalisation des cervelles françaises! Pauv’petits choux!

  24. lesubversif

    “C’est sûr que toi, tu risques pas la délocalisation des neurones ”

    Ça et l’autre avec son Casimir comme argumentaire c’est plutôt pauvre…des qu’il faut sortir de leur zone de confort le soufflet s’afesse ! J’suis déçu…mais alors très déçu.

    1. Stéphane B

      C’est vrai qu’il faut avoir au moins un neurone pour savoir faire répondre à la suite d’un commentaire et éviter d’éparpiller sa pensée.

  25. Jacques Huse de Royaumont

    Dans la série “le monde change”, l’Arabie Saoudite vient de prendre une décision ouvertement pro-russe : elle refusera de faire ffaire avec les pays qui veulent plafonner le prix du pétrole russe.

    Faire sans les deux premiers exportateurs mondiaux va être délicat.

    1. Mitch

      C’est tout les pays producteurs qui risquent de faire comme L’Arabie Saoudite. Si les cours du pétrole sont à €70 le baril de Brent et que le pétrole Russe est à €50,il va se passer quoi ? Et ben cela va tirer les prix vers le bas. les pays producteurs n’ont juste aucun intérêt à soutenir ce mécanisme débile pondu par des cerveaux malades.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Avec la guerre en Ukraine, l’occident est entré dans un rapport de force avec le reste du monde. Et il découvre avec effarement que ce rapport de force ne lui est pas favorable. Des gens rationnels chercheraient un plan B pour se sortir de ce guêpier. Pas nos dirigeants, ils semblent ne pas en être capables. Le risque est de transformer une défaite géopolitique, cuisante mais limitée, en désastre historique.

        1. Pierre 82

          L’hubris.
          Pour arriver là où ils sont, ils sont passés par des étapes où on n’a jamais cessé de leur répéter qu’ils sont les meilleurs.
          Ils ne sont intellectuellement pas outillés pour remettre en cause la suprématie de l’occident – à condition qu’il se range comme un seul homme derrière son protecteur US.

          Comment voulez-vous qu’ils comprennent ? Chaque fois qu’ils échouent, ce n’est JAMAIS de leur faute, mais bien de celle “des autres”, quels qu’ils soient…

          1. Jacques Huse de Royaumont

            La partie n’est pas encore finie, on peut encore perdre beaucoup…
            La Chine a proposé un plan de paix pour l’Ukraine, rejeté par l’occident avant même de l’avoir lu. Donc on remet une pièce dans la machine et on rajoute 500 000 morts.
            Je me demande si ça va vraiment améliorer notre popularité dans le monde.

            1. P&C

              Il n’y aura aucun plan de paix tant que l’oncle sam n’aura pas fini son pillage.
              Et faire payer la facture par ces c*ns d’européens.

              1. durru

                “leur potentiel militaire”
                Parce que ça existe, en dehors des pages PowerPoint ?
                Quant à la facture, la payer en monnaie de singe ne change rien pour personne…

              2. Higgins

                Pour l’armée française, entre ses Rafales qu’elle vend et les canons, missiles (Crotale NG), chars anciens et légers (AMX 10) qu’elle donne, je n’en suis pas si certain. Ça inquiète sérieusement les hautes sphères.

          2. MCA

            @Higgins 21 mars 2023, 15 h 50 min

            Oui effectivement

            mais je demande à voir sur le long terme ce que ce “rapprochement” va donner sachant que la Chine manque de place alors que la Russie n’arrive pas à occuper tout son territoire, que la Russie regorge de ressources stratégiques dont la Chine a besoin et que la démographie de la Russie est déclinante.

            A en juger par le comportement chinois en Afrique, m’est avis que Vlad a introduit le loup dans la bergerie et aura du mal à l’en faire sortir.

            1. Pierre 82

              +100
              Les alliés naturels de la Russie, ce sont les pays européens.
              Ce pays à moitié vide et dont les richesses sont mal exploitées (prends ça, Poutine) n’a rien à gagner à s’allier à la Chine.
              Tout au plus doivent-ils entretenir des relations de bon voisinage, mais sans plus. L’alliance Russie-Chine est contre-nature, et pourtant, Poutine n’a pas eu le choix.
              J’imagine que dans quelques décennies, les Chinois auront tellement investis en Sibérie, et sans doute commencé à peupler pas mal de régions (je ne sais plus où j’ai lu que ça avait déjà commencé depuis pas mal d’années et que ça commençait même à poser problème à certains endroits)
              C’est là que les problèmes commenceront ou en tous cas, qu’on commencera à voir les premiers signes de tensions.
              Xi est un type très intéressé, et il sait qu’en termes de démographie, il a largement de quoi envahir la Sibérie, lentement mais sûrement.
              Et les Russes ont une démographie assez déprimante, et je n’ai pas l’impression que la guerre en Ukraine soit de nature à les remettre d’aplomb.

              1. Jacques Huse de Royaumont

                On parle souvent du problème démographique russe. C’est vrai que sa natalité est atone, mais pas pire que la nôtre ni que celle de la Chine.

                Nb : Cette nouvelle donne démographique, à savoir une natalité en berne presque partout (sauf en Afrique, où elle baisse cependant fortement) va sans doute être le plus grand changement à gérer dans les décennies à venir. Cependant, personne n’a l’air d’y prendre garde et tous les dirigeants continuent de réfléchir selon la situation de boom démographique du siècle dernier, c’est à dire que leur réflexion est structurellement fausse.

              2. Mitch

                Je suis d’accord avec toi Pierre. Naturellement et historiquement la Russie est tournée vers l’ouest. Le soucis c’est que les pays d’Europe n’en ont pas voulu … mais en même temps (oops désolé) ils en sont devenus dépendant énergétiquement. C’est vraiment très très con comme stratégie.

                1. Grosminet

                  « les pays d’Europe n’en ont pas voulu … »
                  Ils se sont surtout bien fait enfiler comme des cons par leur meilleur pote, un certain Sam (nan pas toi GO).

              3. MCA

                @Pierre 82 21 mars 2023, 16 h 46 min

                “Les alliés naturels de la Russie, ce sont les pays européens.”

                Bien évidemment, et si ça se trouve à très long terme, quand l’oncle Sam aura perdu sa puissance et son pouvoir de nuisance, nous finirons par nous allier à la Russie pour bouter dehors la Chine.

                L’histoire n’est pas terminée

                1. Yanka

                  “… nous finirons par nous allier à la Russie pour bouter dehors la Chine”

                  Les pays musulmans sont en effet souvent les alliés des Russes…

              4. P&C

                Mais bon, y a les pays de l’est qui ont des relations tendues avec les popov, et surtout le Reich.
                La Chine sera la grande gagnante.

            2. Jacques Huse de Royaumont

              Les russes ne sont pas naïfs sur le sujet, la preuve, c’est qu’ils prennent bien soin de développer aussi un partenariat poussé avec l’Inde, le contrepoids de la Chine en Asie.
              Les contentieux entre les deux sont gelés, le temps de faire face à l’Amérique, mais pas oubliés, par aucun des deux.
              Ce ne sont pas des dirigeants occidentaux, ils voient plus loin que le prochain sondage.

              1. durru

                Quand on voit aussi dans la même “alliance” l’Iran et l’Arabie Saoudite ou l’Inde et le Pakistan, sans parler de l’Inde et de la Chine, c’est évident que ce n’est pas un projet de long terme, mais bien un calcul bien réfléchi.
                Les Russes ne sont pas avares en menaces voilées (voir les nombreuses déclarations de Medvedev, mais pas que), mais ils sont très attentifs (du moins pour l’instant) à ne pas couper tous les ponts avec l’Europe. Cela peut paraître curieux, vu le contexte…
                Je reste persuadé que Vlad sait ce qu’il fait et que ça sera pas Xi le juge de paix – ce n’est que du théâtre pour nos imbéciles.

                  1. nemrod

                    Tiens les rosbeefs veulent fournir des obus à uranium appauvri à l’Ukraine et les froggies ne s’interdisent pas de fournir des avions…hum…ça s’arrange.

                    1. Mitch

                      Des avions ? Et qui va les piloter ?
                      Ca pue cette histoire …
                      A moins que ce ne soit du bluff

                    2. MCA

                      @nemrod 21 mars 2023, 18 h 33 min

                      “Tiens les rosbeefs veulent fournir des obus à uranium appauvri à l’Ukraine”

                      Comme ça ils tireront ces saloperies sur leur propre territoire qui deviendra inhabitable.

                      On progresse….

                1. Pierre 82

                  Pour moi, il n’y a que 4 chefs d’états dignes de ce nom sur cette planète : Poutine, Xi, Modi et Erdogan.
                  Hélas, aucun dans le camp occidental.

                    1. Pierre 82

                      Orban n’est pas vraiment un chef d’état, ou plus exactement, son état n’en est pas vraiment un, puisque faisant partie de l’UE.

                  1. Grosminet

                    @ MCA 21 mars 2023, 19 h 11 min
                    Les obus à uranium appauvri sont en fait des obus perforants très performants, mais quasiment pas radioactifs. M’étonnerait que y’en ai pas eu d’utilisés jusqu’à présent dans cette affaire.

                    1. Higgins

                      Ils ne sont pas radioactifs car c’est de l’U238. C’est très lourd et ça perce tous les blindages. Le problème est que dans les incendies qui suivent, les fumées sont extrêmement polluées avec les résidus de combustion et ça reste longtemps avec les dégâts que l’on peut deviner sur ceux qui en respirent trop. Je m’étonne du jeu joué par les brits car il me semble que les Russes ont clairement signifié il y a déjà longtemps qu’ils considèraient la livraison de ce type d’armement comme un casus belli. Les dirigeants occidentaux sont fous.

                    2. MCA

                      @Grosminet 21 mars 2023, 19 h 48 min

                      L’uranium quand il perce un blindage se consume en se vaporisant et en s’oxydant.

                      C’est un métal hyper toxique (je ne parle pas de radioactivité mais de toxicité chimique).

                      Les endroits où se déposent ces particules (donc où les chars ont été détruits) deviennent inhabitables, incultivables, les eaux deviennent imbuvables, le vent soulève ses poussières qui se logent dans un premier temps dans les poumons et ensuite dans les os.

                      Les gens intoxiqués par ces particules ont leur santé qui se dégrade à vue d’oeil.

                      Je parle du sujet car je m’y étais intéressé par curiosité personnelle.

                      Vous pouvez vous documenter sur internet et verrez que les effets sont terrifiants, cherchez avec google sur une critère tel que “empoisonnement à l’uranium appauvri” vous le constaterez vous même.

                      Cerise sur le cake, une fois contaminé il est impossible de se décontaminer.

                      D’autre part vous parliez de radioactivité faible, ce qui est exact à ceci près, quand vous inhalez des particules d’UA vous subissez une irradiation interne et non pas externe et en permanence et non pas temporaire.

                      Et pour compléter sur le domaine de l’irradiation, les servants de chars US en IRAK étaient assis sur les caisses d’obus à l’UA, il se sont retrouvés ensuite avec de sérieux pb de fertilité suite à irradiation.

                      Il y a en région en Sardaigne qui est empoisonnée pour des millénaires car elle servait de terrain de tir pour des munition à UA. (au hasard… champ de tir US)

                      Et je maintiens ce que j’ai écris plus haut, se servir de munition à UA est un crime contre l’humanité.

                      Cela dit, c’est ce qui existe de mieux pour casser un char, donc comme d’hab on se fout des vies humaines.

                    3. MCA

                      @Major

                      “Ils ne sont pas radioactifs car c’est de l’U238”

                      Que nenni,

                      l’uranium 238 est faiblement radioactif, avec une période de 4,468 8 milliards d’années.

                    4. Higgins

                      @ MCA 19h49

                      Outre la périodicité immense, je voulais simplement souligner que la radio-activité de l’U238, celui qu’on trouve dans le sol, est naturellement faible et n’est pas en soi représentative du danger que peut avoir ce minéral. Dans les premiers articles sur les retombées de ce type d’obus en Irak, les plumitifs de service avaient lu uranium donc radioactivité, ce qui n’était évidemment pas le cas. Un obus en U238 n’est pas une arme nucléaire.

                1. Grosminet

                  @ MCA 21 mars 2023, 21 h 44 min
                  Oui, c’est très toxique, comme pas mal de métaux lourds, mais ça sème pas la mort ad vitam éternuâmes comme la bombe. Je pense qu’on a beaucoup exagéré sur cette affaire de munitions à l’uranium.

                  1. Pierre 82

                    L’uranium appauvri est un métal lourd extrêmement toxique s’il est ingéré.
                    Beaucoup de gens, en entendant “uranium” pensent que c’est sa radioactivité qui en est le danger, alors que sa dangerosité ne réside pas là. Il agit comme le plomb, le cadmium… ou l’arsenic, mais encore plus toxique.
                    Un peu comme le plutonium après une explosion atomique, qui a tué énormément au Japon pour ceux qui en ont ingéré dans les jours qui ont suivi, même ceux qui n’ont été ni brûlé, ni irradié significativement lors de l’explosion.
                    En plus, effectivement, l’uranium utilisé comme matériel d’obus, est partiellement vaporisé et se répand partout. Son emploi dans cette application est criminelle.

                    1. MCA

                      Nous sommes d’accord, mais comme il s’agit d’obus UA US il n’y a pas de crime contre l’humanité; cépapareil !

            3. Grosminet

              D’autant que faire des affaires avec les chinois c’est beaucoup moins fun que d’en faire avec les européens, les entrepreneurs russes sont déjà en train de s’en rendre compte.

                    1. bob razovski

                      Selon une étude de l’université du Wisconsin, L’anglo-saxon protestant est doublement fourbe, parce qu’en plus il n’est pas le mètre étalon de la fourberie, mais le yard étalon. Unité qui rend sa fourberie invisible dans une société utilisant le mètre étalon. Sont fort, ces anglo-saxon protestants.

                    2. Pierre 82

                      Bien, Mitch
                      Ça commence à rentrer.
                      Il ne faut pas accorder trop d’importance non plus à la défiance (je ne parlerais pas de haine) des Français contre les Anglais.
                      Chaque nation a ses propres “ennemis héréditaires”, souvent ses voisins, comme les Polonais / Russes, Grecs / Turcs, etc…
                      La méfiance des Français envers les Anglais est contrebalancée par le mépris affiché par ces mêmes Anglais contre ceux qui viennent du continent.
                      Ce n’est pas très important, c’est juste du folklore. Pour les Français, c’est d’ailleurs pareil avec les Allemands.

                      Par contre, effectivement, ces méconnaissance totale de l’histoire du protestantisme ou de la pensée protestante, c’est le résultat de l’Ednat, bras armé de la république anticléricale, dont le but affiché était d’accabler l’Eglise catholique, responsable de toutes les tares du pays, et pour qui toute opposition à celle-ci était appelée “protestante”, en vrac.
                      Quand l’histoire britannique était enseignée, on ne comprenait pas très bien ces histoires de puritains qui fuyaient vers l’Amérique, alors que des anti-catholiques étaient au pouvoir à Londres. Allons voyons, seuls les catholiques emmerdent leurs prochains quand ils ne sont pas d’accord. D’où incompréhension totale. C’est comme les Calvinistes: l’ednat a toujours expliqué qu’ils étaient tolérants, contrairement aux catholiques. D’où le gloubi-boulga dans la tête des victimes de cette ednat.

                    3. Higgins

                      Protestant vs catholique (le Sens de la vie des Monty Python) : https:/ /youtu.be/nHJZDdgciVU

                    4. jusnaturaliste

                      Cela n’a rien à voir avec l’anglo-saxon ou le protestant., cela a à voir avec le porte-monnaie.

                      Les protestants ont créés des pays très libres, la liberté permet le progrès et une répartition plus équitable des richesses, cela a permis un enrichissement conséquent des pays anglo-saxons, or, le revers de la médaille, c’est que la richesse corrompt, au point que le Christ a dit qu’il est‭‭ plus facile‭ à un chameau‭ de passer‭‭‭‭‭ par‭ le trou‭ d’une aiguille‭ qu‭’à un riche‭ d’entrer‭‭ dans‭ le royaume‭ de Dieu.

                      Les riches issus d’autres croyances et d’autres peuples sont autant abjects que les riches issus du protestantisme et des anglo-saxons, mais comme ils sont moins nombreux et moins médiatisés, cela se voit moins.

                    5. durru

                      @JN
                      Je vous conseille la thèse de Philippe Fabry, qui part du droit. Sur le continent, on est parti du droit romain impérial, qui faisait la part belle à l’état. Chez les anglo-saxons, la common law est partie d’en bas pour privilégier l’individu.
                      Plus de liberté individuelle => plus d’opportunités de développement => plus de prospérité.
                      Pour ce qui est du lien entre richesse et corruption, je reste dubitatif. Je connais plein de pays pauvres et hautement corrompus…

          3. Grosminet

            « la Russie s’est éloignée durablement de l’Europe et fraie ouvertement avec la Chine »
            Cela dit l’attitude de la Chine me paraît plutôt réservée jusqu’à présent.

              1. MCA

                Par contre j’ai lu une déclaration très intéressante de Vlad qui disait qu’il dissociait les dirigeants des pays occidentaux des populations occidentales.

                Il est très conscient que les peuples occidentaux sont piégés et dans l’impossibilité de virer les parasites à moitié cinglés qui sont aux manettes.

          4. breizh

            et comme l’explique Xavier Moreau, avec la coupure de Swift pour les russes, la CIA ne connaît plus les échanges avec la Russie : c’est ballot !

        2. durru

          “l’occident est entré dans un rapport de force avec le reste du monde”
          C’était pas prévu que ça se passe comme ça. C’était la Russie qui était censée se retrouver isolée et au ban des nations. D’ailleurs, pour les chats s’est passé comme prévu… Et puis, comme le dit Pierre, ils sont pas outillés ni pour le comprendre, ni pour réagir. Conclusion : on continue comme si de rien n’était, ce n’est pas la réalité qui compte.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Bref, droit dans le mur, le bras à la fenêtre et on klaxonne…
            Je trouverais ça ridicule et drôle si je n’étais pas dans le véhicule.

          2. MCA

            @durru 21 mars 2023, 15 h 55 min

            J’ai surtout l’impression que Vlad et Xi sont les bâtons dans les roues du gouvernement mondial voulu par les US et c’est ça qui justifie ces agressions permanentes, tenaces et jusqu’au-boutistes; et ils sont d’autant plus exaspérants qu’ils résistent avec brio.

            Vu du côté des populations occidentales, ces deux là seront peut être nos sauveurs, qui sait?

          3. P&C

            Le reste du monde vomit la décadence woke, et en a marre que des singes au cul merdeux donnent des leçons perchés en haut du cocotier.

            1. durru

              La réalité est que nous avons fait trop peu pour éviter la situation actuelle, où les woke sont les porte-parole de l’Occident…
              Même en Europe de l’est tout ça est presque incompréhensible.

                1. durru

                  Disons, tout ce qu’on ne fait pas. À commencer par dire “non”, tout simplement. Aux accusations de racisme, de misogynie, de xénophobie, j’en passe et des meilleures. Aux délires climato-trucs. À la réécriture de l’histoire, avec la grande Armée Rouge qui a terrassé toute seule la hydre brune, ou avec le communisme qui serait une idéologie humaniste et acceptable. Etc, etc.
                  Tu veux vraiment que je continue ?

                  1. MCA

                    Intéressant,

                    Alors comme ça tu as un N° de tel avec quelqu’un au bout et à qui tu vas faire peur en disant “non” ? 😆

                    1. durru

                      Dans la vie de tous les jours, au quotidien, au travail même.
                      C’est comme le disait Soljenitsyne, les pierres qui se mettent en travers peuvent dévier le cours de l’eau.
                      La résignation, le “on peut rien faire”, c’est l’arme ultime de nos ennemis.

  26. Reddef

    Quand on a le pouvoir on est prêt à tout pour le garder, le pardon n’ existe plus c’ est une lutte à mort avec ou sans arme. Les entreprises flirtent avec le pouvoir mais tout les employés ferment les yeux comme les vichystes et sauront tondrent le moment voulu. Je suis pour que le système explose et que l’ on passe à autre chose mais je crains que cela soit long très long .

    1. Vieux rat

      J’attends l’effondrement du système depuis la crise de 2008. Mais ça dure une éternité…

      Et comme disait l’autre, l’éternité, c’est long, surtout vers la fin ! 😉

        1. Vieux rat

          Il suffisait d’évoquer la grippe chinoise plutôt que la peste et le choléra.
          Depuis 2020, personne ne te traitera plus de Cassandre !

  27. Léo C

    Réjouissez-vous bonnes gens, demain est le ramadan. Rappels battus dans presse et audio-visuel.

    Ça me rappelle le film “Une étrange affaire” de Granier-Deferre, avec Michel Piccoli, Gérad Lanvin, Nathalie Baye et Jean-Pierre Kalfon, où ce dernier demande à Lanvin, qui voyait ses projets contrariés: ” Et pour le ramadan, tu fais quoi ?…”
    Nous le savons, depuis ce temps.

    (Pas certain que ce genre de dialogue passerait le comité de censure d’aujourd’hui)

    1. Aristarkke

      Il ne faudrait pas que la laïque Ripoublique laisse éventuellement un muez louper le début des réjouissances islamiques. Voyons!

  28. Ned Kelly

    Je lis dans ces colonnes que les chinois manquent de place. C’est mal connaître les chinois. Il y a deux types de chinois. Un faible pourcentage qui a la bougeotte : avant ils fuyaient la misère aujourd’hui les chinois fortunés dont certains fuient le régime. Mais la majorité des chinois (a la louche 95%) n’ont aucune envie de partir vivre ailleurs, pour des raisons culturelles ( abandonner les vieux est impensable, ils aiment ce sentiment d’être entouré de leurs semblables même si cela veux dire promiscuité qui chez eux n’est pas un problème). Donc la Russie n’est pas une option. Il n’y a pas de problème de manque d’espace du point de vue chinois.