Dans la presse déchaînée …

Et pendant que Derrick menait l’enquête, ça continuait à se débiner de tous les côtés…

Une des forces de l’internet, c’est d’avoir une mémoire quasi indélébile. Le réseau des réseau permet de se rappeler de (presque) tout, moyennant quelques mots clefs et un peu de méthode.

Une autre force de l’internet, c’est de mettre à disposition de tous des informations qui auparavant étaient pénibles à rassembler et difficiles à diffuser.

Et pour les hommes politiques, ces deux aspects sont particulièrement gênants.

Prenez le dernier rapport de la Cour des Comptes : il n’aura pas fallu longtemps pour que les petites lignes et les dépenses consternantes de la présidence françaises soient exhumées, mises à l’index, divulguées et largement commentées.

A présent, l’information est connue du reste de la planète et il sera bien difficile au gouvernement et à la présidence de faire oublier les frais indécents que les agitations cosmétiques des gens de pouvoirs entraînent pour le contribuable…

De la même façon, peu de temps se sera écoulé entre le moment où Sarkozy aura prononcé un discours devant des agriculteurs de Poligny, et le moment où tout le monde se sera rendu compte que ce discours était un honteux copier-coller d’un autre discours du 19 février dernier.

A noter, dans ce billet de Véronis, qu’une question demeure : Sarkozy lit-il les discours avant de les prononcer ? Et, plus à propos encore, mesure-t-il la distance (parfois astronomique) qu’il y a entre ce qu’il dit et ce que l’actualité permet de comprendre ? Ainsi, on est en droit de se demander s’il comprenait ce qu’il balançait comme énormités lorsqu’il parlait, devant des lycéens, de mérite, alors qu’autour de lui bruissaient dans les médias des accusations de népotisme pour son propre fils.

On comprend dès lors l’agacement compulsif, voire la rage, qui s’empare des politiciens concernant les médias et internet tout particulièrement en ce qu’ils ne peuvent pas vraiment le contrôler.

La récente prise de participation de l’Etat dans Dailymotion représente peut-être une de ces tentatives discrètes de prise de contrôle, et expliquera peut-être pourquoi, concernant la similarité de discours des 19 février et 28 octobre, les extraits du Petit Journal de C+ ont tous disparu rapidement. Il restera les billets qui laisseront une trace marquante de cet exploit…

Ce constat de mémoire permet donc un certain optimisme puisqu’il donne des armes nouvelles pour le citoyen; et dans la bataille incessante que ce dernier doit livrer contre des politiciens qui ne l’ont pas attendu pour utiliser toutes les techniques de manipulation et de propagande pour arriver à leurs fins, il était temps que la balance penche enfin un peu de l’autre côté…

Cependant, le tableau n’est pas tout blanc non plus côté médias.

Je l’ai déjà noté à plusieurs reprises, mais la presse fait régulièrement preuve d’un sens … disons alternatif des priorités, et se situe souvent à l’avant-garde dans les essais de novlangue ou la présentation pour le moins orientée de certaines actualités.

Je prendrai pour exemple le petit article ici, qui mérite un petit …

Dans ce dernier, on découvre qu’un salarié, mécontent de son emploi, a dégommé son patron et le fils de celui-ci. Quelques phrases sont assez symptomatiques :

Tous les différents professionnels ne se règlent pas à 7 heures du matin et à coups de fusil de chasse.

Encore heureux. Cependant, on sent presque une pointe de nostalgie dans la tournure de l’évidence ainsi posée. Zut, les salariés ne rentrent pas dans le lard de leurs (systématiquement) méchants patrons. Voilà qui est casse-pieds, quand on y pense… Non ?

Et la raison du différent entre le gentil salarié et le méchant patron ?

Eric rêvait comme les autres de devenir chauffeur de bus chez Tisséo. Quand, la semaine dernière, le transporteur public l’a appelé pour lui signaler que sa candidature était retenue, Eric s’est précipité chez son patron pour lui signaler son départ. Lequel patron a refusé de le voir partir au motif qu’il devait encore travailler le temps du préavis légal.

Ah, tout de suite, on comprend mieux : en France, un contrat, ça ne vaut rien, et de toute façon, une bonne giclée de plomb dans le buffet permet d’ajuster rapidement les clauses les plus encombrantes.

On peut parier que si cette actualité fait à un moment ou l’autre les gros titres de la presse, ce sera pour lire que le salarié, poussé à bout par un patron qui n’a voulu faire aucune concession, aura fait connaître son désagrément d’une manière certes regrettable mais ô combien compréhensible, lutte des classes oblige, et tout ça.

Et dans le même temps, alors qu’on nous marxise discrètement la tête, la presse continuera par désinformer par omission, ou, au moins, à rendre insignifiants des faits qui le sont pourtant.

Par exemple, pourquoi l’assassinat d’un prête en Corrèze n’a pas déclenché une vague d’articles enflammés dans la presse et  (au moins) un déplacement de ministre outré par l’agression d’un religieux ? Pas assez juifs ou musulman, le religieux ?

Et pourquoi n’y a-t-il pas eu un peu plus d’informations concernant un fait qu’on voudrait rare parce que particulièrement consternant, à savoir le pillage d’un rayon hifi d’un magasin par des racailles « jeunes » ? (Pour la définition de « jeunes », veuillez vous reporter à mon précédent article sur les pompiers.) … Il semblerait que pour cette presse, une quinzaine de personnes qui dépouillent un rayon de hifi, c’est assez banal pour ne pas être mentionné. On retrouve ici le même déni d’information remarqué dans un autre billet.

Mais l’information existe, on la trouve, même si difficilement. Et pour en revenir aux premières remarques de ce billet, Internet offre à celui qui le veut une source précieuse d’informations indépendantes, non filtrée.

Evidemment, elle demande de se servir de la masse spongieuse qu’on a entre les oreilles.

Et c’est probablement ce qui terrifie le plus les politiciens.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires28

  1. julito

    A noter que le préavis légal est pourtant fortement demandé par les salariés qui réclament la protection du droit du travail et refusent la situation « ultra-libérale » où le patron peut demander à son salarié de plier bagages sous 24h. Mais quand il s’agit de se barrer en vitesse, le préavis devient subitement une contrainte patronale au détriment du salarié ! Toujours deux poids, deux mesures…

  2. Higgins

    Merci de signaler le meurtre de ce prêtre que je connaissais. A part le journal La Croix qui lui a consacré une demi-page, rien ou si peut. Ah, si ça avait été un imam, on en entendrait encore parler. Je suis même certain qu’une loi serait en préparation.

    Pour le double assassinat de Toulouse, je me suis fait le même constat. Par moment, j’ai presque cru que la seule victime était l’auteur des coups de feu.

  3. hb45

    Toujours pertinent et vigilant, H16 merci.
    La presse est comme la langue d’Ésope. Il me vient une question ou plusieurs: comment et pourquoi devient-on journaliste? Peut-on imaginer une presse d’information purement factuelle? Et bien sur, à coté, une presse d’opinion bien différenciée et qui annonce la couleur? On peut rêver. En fait, je ne crois pas qu’il y ait de solution au problème sinon celui de la qualité des gens qui font la presse. La qualité… Hélas. Reste la vigilance.

  4. Criticus

    S’il s’était agi d’un rabbin ou d’un imam, on aurait vu BHL (au hasard) « témoigner » du fait qu’il s’agit d’un crime antisémite/islamophobe. En tout cas, il se serait exprimé.

  5. CLK500

    Un prêtre c’est un pédophile pour pouvoir intéresser les médias traditionnels.

    Un prêtre ne vaut rien, notre société qui s’est laïcisée à outrance.

    Un événement pareil contre un rabbin ou un imam est très différent, et sera forcément traité (tout court) par un journaliste, car :

    – un rabbin permet de montrer sa compassion envers la souffrance juive,

    – un Imam permet de montrer son esprit d’ouverture et prouve son désir de rachat sur le colonialisme et la discrimination.

    Concernant le « conflit » social à Toulouse. Les commentaires sont tout simplement affligeant, désespérant, … les mots manquent. Je suis vraiment content de ne plus être en France.

    Le geste du fou est cautionné, certain se vante de vouloir faire de même plus intelligemment.

  6. Chitah

    Ah oui, c’est vrai, par exemple l’assassinat des moines à Tibéhirine est passé totalement inaperçu, personne n’en a parlé à l’époque, et surtout, pratiquement dix ans après les faits, personne ne parle de réouvrir l’enquête bien évidemment.

    Les outrances des uns ne doivent pas cautionner les outrances des autres : un type tué par un marginal, prêtre ou pas prêtre, c’est un fait divers.
    Si on a parlé des meurtres ou tentatives de meurtre sur des imams ou des rabbins, c’est parce que par exemple, pour ce qui est de l’imam Sahraoui assassiné rue Myrrha, il se trouve que ce type était un des fondateurs du FIS, l’évènement est donc d’importance. Ensuite, sur le cas d’un rabbin comme le rabbin Rahri, si on a parlé de son aggression au couteau, c’est parce qu’en fait c’était un fake, une auto-mutilation faite par un mythomane.

    Ces histoires de « pas médiatisé parce que y’a un complot de partisans de la repentance » versus « trop médiatisé pour faire le jeu du FN » sont aussi ridicules l’une que l’autre.

    Je vous fait part d’un sondage dont j’ai entendu parler il y a quelques années. Vous prenez un échantillon de pro-palestiniens, et un autre de pro-israëliens. Vous posez la question « à votre avis, la télé française est-elle partiale sur le traitement du conflit israëlo-palestinien? ».
    Les deux échantillons répondent oui, le premier précisant « les media sont pro-israëlien », les seconds « les média sont pro-palestiniens ».

    J’ai gagné mon pari, j’étais certain que tu interviendrais et je savais ce que tu dirais.

    1. @Chitah, commentaire du 31/10, 12h23 :
      Regardons aujourd’hui la couverture médiatique d’un fait encore plus divers qu’un assassinat de prêtre : croix gammées peintes sur une mosquée. Le truc certes nauséabond, mais malheureusement d’une banalité navrante. Eh bien, nous avons, à cette heure (12h18, le 2/11), des douzaines d’articles :
      http://www.lepost.fr/article/2009/11/02/1770704_maubeuge-tags-racistes-et-croix-gammees-sur-les-murs-de-la-mosquee.html
      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/02/01011-20091102FILWWW00299-maubeugemosquee-croix-gammees.php
      http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2009/11/01/article_maubeuge-injuresislamophobes-et-croix-gammees-sur.shtml
      http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/maubeuge-nord-une-mosquee-visee-par-des-tags-islamophobes-02-11-2009-636832.php
      http://www.europe1.fr/Info/Actualite-France/Faits-divers/La-mosquee-de-Maubeuge-profanee/(gid)/251967
      etc…

      Soit on parle des deux cas de la même façon, soit d’aucun des deux. Pourquoi l’un bénéficie-t-il d’une telle couverture médiatique et pas l’autre ?

  7. Hervé

    Dans la polémique sur le coût de la présidence française de l’Union Européenne, il faut distinguer le rapport de la Cour des Comptes de l’exercice de malhonnêteté intellectuelle auquel se livre René DOSIERE. Rappelons ce que souligne la Cour des Comptes : ce budget global est comparable à celui de la Présidence Allemande ; il est même inférieur, alors que les six mois ont été particulièrement chargés en rencontres dues notamment à la crise financière, ou à la crise en Géorgie, et avec quel succès, est-il encore besoin de le rappeler ! Pour ce qui est du sommet de la Méditerranée, décidé à la dernière minute, il est vrai que son coût souligne le manque d’un centre de conférences international en France, qui oblige à mettre en place des structures importantes et coûteuses, souvent en dernière minute, le temps d’un sommet. Mais l’exploitation politicienne qu’essaie d’en faire René DOSIERE en alignant des mensonges est scandaleuse. Non ! Aucun repas n’a coûté plus de 5 000 euros par personne. C’est en globalisant le coût d’aménagement du lieu qui a servi au Sommet, que René DOSIERE arrive à cette somme. De même, faire croire, comme il le fait, que le Président de la République s’est fait installer une douche pour 255 000 Euros pour une journée, est un amalgame grossier. Ce coût correspond à l’aménagement de 8 salons avec cabinet de toilettes pour les chefs d’Etat… Que Monsieur DOSIERE se rassure, le Président de la République a une douche à Paris ! Une fois de plus, Nicolas Sarkozy est l’objet d’attaques indignes, avec des informations non vérifiées qui sont assénées aux Français, et largement diffusées.

    Mais voyez-vous, peu importe que ce soit la douche seule ou la douche et tout ce qui va autour qui vaut plus de 200.000 euros. En pratique, la France a une dette de 1500 milliards d’euros, et l’ensemble de l’appareil d’état devrait être tendu vers un but simple et unique : réduire les dépenses. Je crois qu’on en est loin. Et c’est avec votre argent, mon cher. Si ça vous amuse de payer, après tout (moi, je ne paye plus d’impôts en France. Quand ça s’effondrera, je prendrai des photos et vous m’en reparlerez)

  8. Paul

    Pour l’affaire du pillage de supermarché, c’est la faute du patron :
    Hier, la CGT réclamait davantage d’effectifs de sécurité sur le site. « Depuis quelques mois, les incidents se multiplient avec les jeunes. Nous avons alerté plusieurs fois la direction », assure Mohand Hammouche. « On a prévenu qu’il y aurait des problèmes ».

    Evidemment. C’est toujours la faute du patron.

  9. Hervé

    « Mais voyez-vous, peu importe que ce soit la douche seule ou la douche et tout ce qui va autour qui vaut plus de 200.000 euros. »

    La présidence de l’UE ou encore la représentation de la France à l’étranger implique forcément des dépenses.

    … ne mélangez pas la présidence de l’UE avec la RPF, cette dernière étant globalement à coût constant. En revanche, la première a littéralement explosé à la dernière présidence. Pour du vent.

    « En pratique, la France a une dette de 1500 milliards d’euros, et l’ensemble de l’appareil d’état devrait être tendu vers un but simple et unique : réduire les dépenses »

    C’est là propriété du gouvernement lorsque nous serons sortis précisément de la crise. Le nombre de fonctionnaire diminue, et outre la relance économique d’autres mesures suivront afin de favoriser le retour à l’emploi et le travail.

    Pipeau keynésien. Pour le moment, on a un gros gros trou, zéro marge de manoeuvre, et c’est le peuple français qui raque. Il est pathétique d’imaginer une seule seconde que ceci favorise le retour à l’emploi et patatati patatata : le chômage explose depuis un an et demi et continue de monter malgré (ou plutôt grâce) aux gesticulations des pignoufs du gouvernement. Ri di cu le.

    «  » »Et c’est avec votre argent, mon cher. Si ça vous amuse de payer, après tout » » »

    Il y a effectivement une limite à l’impôt comme l’a suggéré le bouclier fiscal. Toutefois en ces temps de crise, je crois qu’il ne faut pas hésiter à investir l’argent public afin de relancer l’économie, combler le trou de la sécurité sociale ou encore indemniser les chômeurs.
    Il ne faut pas hésiter ? Mais je dis banco, mon cher ! Vous voulez de l’impôt, vous allez en avoir ! Ca va bien vous faire mal et après, dans quelques années, vous pleurnicherez que Sarko il n’a rien fait pour vous aider. Pour ma part, je le redis : a/ plus les impôts augmenteront, plus le pays s’enfoncera dans la merde vite, et partira en sucette. C’est très bien, il n’y a plus que ça pour le secouer de sa léthargie. b/ je regarde ça de loin et suis toujours très amusé de ne pas être concerné par l’impôt français et dire « baissez les » et entendre des Français comme vous dire « non non, allons-y » : vous voulez vous faire tondre ? Faites vous tondre ! C’est bien fait !

  10. Higgins

    @Hervé (alias maurice b.?)

    « …la France a une dette de 1500 milliards d’euros….C’est là (la!) propriété du gouvernement lorsque nous serons sortis précisément de la crise. » J’aimerai bien que ce soit la PROPRIETE du gouvernement. Hélas, c’est surtout notre PROPRIETE (il y a des lapsus révélateurs). Quant à la sortie de crise, les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent.

  11. Chitah

    Mais keskecéquecésalades Hervé……
    Relancer l’économie? Mais depuis un siècle que les théories keynésiennes existent, ça n’a JAMAIS marché de tenter de relancer l’économie.

  12. Hervé

    D’ailleurs, en se penchant plus en détail, « la douche faramineuse » du Président de la République, que décrit LeMonde.fr en la chiffrant à 245 572 € est une pure invention.

    Montant rudement précis pour une invention.

    En fait le rapport de la Cour des Comptes, pages 38/39 et tableau page 41, indique que cette somme représente l’aménagement de « 8 salons d’entretiens bilatéraux (avec salle de douche attenante) » destinées aux rencontres bilatérales des 49 chefs d’Etat présents au Sommet.le coût du repas lors du dîner des chefs d’Etat n’est pas de 5 000 € comme le prétend M. Dosière mais de 310 € par invité comme l’indique la Cour des Comptes dans son rapport (p. 42) en ajoutant que « ce coût est conforme à
    celui d’un invité de l’Hôtel du Ministre des affaires étrangères ». Comme je le disait Nicolas Sarkozy est l’objet d’attaques indignes, avec des informations non vérifiées qui sont assénées aux Français, et largement diffusées.

    M’en fous. La facture finale reste strictement la même : 245000 euros pour des trucs qui n’ont servi à rien, et des millions pour une réception dispendieuse … qui n’a servi absolument à rien si ce n’est au Prrrrrestige de la Fraônce.

    Mais encore une fois, vous semblez tout content de payer pour ça. Il n’y a que deux solutions :

    • vous profitez directement de la manne en question. Vous êtes un de ces commensaux de la République, grappillant les miettes de la table du maître. Vous êtes donc tout à fait méprisable.
    • vous n’en profitez pas, mais vous aimez tendrement le tondeur et bêlez de joie à l’idée de vous départir du fruit de votre travail. Vous frétillez votre petit popotin frisé à l’approche de la tondeuse et en redemandez lorsqu’il est passé une première fois. Vous êtes un bon animal domestique. Votre avis ne vaut donc pas plus que celui d’un animal domestique.

    Désolé. C’est sans appel.

  13. adnstep

    « Pour ce qui est du sommet de la Méditerranée, décidé à la dernière minute, il est vrai que son coût souligne le manque d’un centre de conférences international en France, qui oblige à mettre en place des structures importantes et coûteuses, souvent en dernière minute, le temps d’un sommet. »
    C’est-à-dire qu’avant, il y en avait un, mais, lolf et rgpp obligé, certains ont pensé que ce serait plus rentable de vendre un gros et vieux bâtiment au privé, et ensuite de louer en faisant jouer la concurrence.

    Sauf que là ça marche pas.

  14. Hervé

    «  » »… ne mélangez pas la présidence de l’UE avec la RPF, cette dernière étant globalement à coût constant. En revanche, la première a littéralement explosé à la dernière présidence. Pour du vent. » » »

    Et comment peut on selon vous résoudre les nombreux problèmes qui font face à l’UE ou à la France sans aucun budget ?

    «  » »Pour le moment, on a un gros gros trou, zéro marge de manoeuvre, et c’est le peuple français qui raque » » »

    Le gouvernement fait justement tout pour nous sortir de là. L’immobilisme serait la pire des solutions.

    «  » »Vous voulez de l’impôt, vous allez en avoir ! » » »

    J’ai pourtant bien parler de limiter l’impôt comme cela se fait actuellement avec le bouclier fiscal.

    «  » »Montant rudement précis pour une invention. » » »

    Le rapport est disponible à tous. Il ne faut pas croire les mensonges de la presse.

    «  » »M’en fous. La facture finale reste strictement la même : 245000 euros pour des trucs qui n’ont servi à rien, et des millions pour une réception dispendieuse … qui n’a servi absolument à rien si ce n’est au Prrrrrestige de la Fraônce. «  » »

    Bien soit. Que feriez vous à la place de Nicolas Sarkozy ? Une réception dans le Mc Donlad’s du coin ?

    «  » » »vous profitez directement de la manne en question. Vous êtes un de ces commensaux de la République, grappillant les miettes de la table du maître. Vous êtes donc tout à fait méprisable. » » » » » »

    Là vous sembler mettre en cause mon bonneté et intégrité de représentant de l’UMP. Pour un blog libéral, vous nous êtes bien hostile.

  15. GB

    Les commentaires sont hallucinants :

    « l’employé a retourné sa violence […] Quand au sort de l’auteur j’espère la justice sera juste et clémente. »

    « Un juste retour des choses mais un environnement professionnel qui broît et écrase. »

    « Etat de démence au moment des faits. Le tireur fou doit suivre un traitement psychiatrique et se reconstruire. Il est réinsérable. Une psychanalyse sera nécessaire.
    Une cellule d’écoute psychologique suivra la famille des deux victimes.
    La prison n’est pas la solution. »*

    et bien sur :

    « Nous sommes là en plein dans les conséquences possibles de cette concurrence à vif dûe à une économie libérale »

  16. Théo31

    « je crois qu’il ne faut pas hésiter à investir l’argent public afin de relancer l’économie »

    Tiens, encore un qui croit que le keynésianisme, ça fonctionne. Keynes n’était pas un économiste, juste un gros abruti qui ne comprenait rien à l’économie. Vous avez deux solutions :
    – prendre à ceux qui bossent (on ne taxe que le travail et ceux qui opposent le travail au capital sont des crétins puisque pour avoir du capital, il faut du travail) pour le distribuer : dans ce cas , vous privez des secteurs d’activités de cet argent prélevé. Résultat : destruction de richesses. C’est la loi de Bitur-Camember.
    – vous faites marcher la planche à billets et vous avez de l’inflation.
    Dans les deux cas vous détruisez des richesses et par conséquence des emplois.

  17. Harald

     » Bien soit. Que feriez vous à la place de Nicolas Sarkozy ? Une réception dans le Mc Donlad’s du coin ?  »

    Il aurait surtout pu s’abstenir. Son Union Pour la Méditerranée est quasiment morte née. C’était ni plus ni moins qu’une opération de prestige aux frais du contribuable.

  18. alex6

    Herve, les politiques ont encore de beaux jours devant eux. Quand vous aurez fini de croire a leurs balivernes vous les mepriserez, j’ose esperer que vous etes encore « jeune »…

  19. Monoi

    Vous imaginez si le type a la gachette facile avait reussi a devenir conducteur de bus!?!

    J’espere que la boite qui voulait l’embaucher va revoir ses criteres d’acceptation parce qu’il y a comme un manque…

    1. Non non, le cœur ne m’en dit pas. Du tout. En moyenne, le militant politique est à peine plus intelligent qu’une poule, et le militant UMP ne se distingue qu’en terme de ramage des autres militants. Et la plaisanterie de potache sur le mode « mais si, y’a des libéraux à l’UMP », on me l’a faite il y a quelques années au début du blog. Déjà, à l’époque, ça ne prenait pas…

  20. Hervé

    Voilà, je vous informe de la présence d’une communauté libérale au sein de l’UMP et vous refusez l’invitation comme si l’ump n’avait rien à voir avec le libéralisme. Vous n’avez qu’à faire un sujet sur sa tiens, vous qui avez une joli plume mais êtes si têtus.

    1. Il y a déjà un forum de libéraux, des vrais : http://www.liberaux.org ; et si l’un de vos petits gars s’y pointait, il n’y tiendrait pas 2 minutes.

      Les machins de l’UMP ne sont pas libéraux. L’UMP n’est pas conservateur, n’est pas libéral, c’est un fourre-tout pratique pour des socialistes corporatistes. Point.

  21. Nicolas B.

    Je viens de regarder le forum des jeunes libéraux de l’UMP. J’ai appris, idiot que j’étais, que les libéraux ont pris le pouvoir à l’UMP! Je n’ai vraiment rien compris à la politique. Heureusement que l’UMP me remets dans le droit chemin!

    Voilà, j’ai vu, j’ai un peu lu et je ne suis pas convaincu!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.