Bingos mafieux pour les douanes

La Nature, avec cet esprit taquin qui assure que l’évolution des espèces sera toujours une course-poursuite, a produit pour chaque animal un nuisible qui lui est spécifique. Par exemple, pour le chien, on trouve la gale sarcoptique canine. Pour le chat, il y a l’ankylostome, un ver rouge assez dégueu d’un à deux centimètres de long. Pour l’honnête homme, il y a le douanier.

Bien évidemment, j’en vois deux ou trois, dans le fond, qui s’agitent un peu, l’air mal à l’aise : « Comment peut-il dire des choses pareilles, enfin, voyons ! » ou, pire, qui se disent, en se rappelant un de mes vieux billets : « Au secours, il remet ça ! »

ProtectionnismePourtant, je ne fais ici que constater une chose évidente et la redis simplement, sans fard et sans les chichis politiciens qui enrobent d’habitude ce genre de franc-parler pour faire passer la pilule de merde en la camouflant dans une gélatine goût fraise : le douanier n’est, par essence et par nature, qu’un parasite de l’honnête homme. Il n’existe que dans le but exclusif de lui pourrir la vie. Plus exactement, son métier consiste exclusivement à lui amoindrir le pouvoir d’achat en renchérissant les biens importés ou à faire le gros bras pour des monopoles mafieux qui le rétribuent directement ou indirectement. Comme le faisait déjà remarquer Bastiat en son temps (et rien n’a changé depuis), le douanier intervient dans le but de saboter le commerce entre adultes consentants.

Sans le commerce qu’il entend parasiter, il n’existerait pas. Sans la force que lui procure l’État pour accomplir sa mission, il n’existerait pas. Sans la demande expresse d’autres parasites qui préfèrent tordre les bras des concurrents qu’améliorer leurs offres, ils n’existeraient pas. Sans le besoin de certains d’évincer les plus faibles, à coup de talons si besoin, il n’existerait pas. Le douanier n’est, véritablement, que la matérialisation physique des jalousies, des bassesses et des lacunes insurmontables des aigris et des ratés qui ont l’oreille du pouvoir. Et la plupart du temps, le douanier se trouve parfaitement heureux de cette condition de parasite.

customsJ’en veux pour preuve un récent article paru dans le Figaro, publié dans une grande discrétion. À l’unique exception de Contrepoints, les autres médias, en vacance (intellectuelle et aoûtienne), s’occupaient des bavouseries ministérielles et n’ont donc pas eu le temps de traiter l’histoire, je suppose. Dans ce petit papier, on découvre, absolument pas étonné dans cette France qui se délite de plus en plus, que la douane française réalise un travail parfaitement indispensable et réclamé à grands cris par toute une population : le tabassage fiscal de retraités impécunieux qui ont l’audace inouïe de répondre favorablement à des associations pour animer des séances de lotos-bingos. La violence même des actes perpétrés par ces pervers pensionnés me provoque des frissons de terreur dans le dos.

Il faut bien saisir toute l’ampleur du problème pour comprendre pourquoi la douane devait intervenir. On parle ici de lotos-bingos, c’est-à-dire, dans l’échelle de l’horreur, quelque chose qui se situe à mi-course entre le remplissage d’une feuille d’impôts et un samedi soir sans télé avec la visite impromptue de tante Gertrude, oui, celle qui a du poil au menton, une haleine de poney et des recettes de cakes reconnues chez Lafarge ; ce niveau d’horreur-là justifie à lui seul que les forces douanières agissent promptement et sans faiblir.

En effet, malheureusement populaires dans toutes les contrées de France où tant d’innocents continuent à voter, les lotos-bingos sont ces tirages au sort de boules numérotées promettant le panier garni ou la perceuse électrique et ne sont pas, loin s’en faut, un jeu de hasard aux airs bon enfant pour animer les clubs provinciaux du troisième âge ou le spectacle annuel de majorettes. Que nenni. Il s’agit, véritablement, d’un de ces moyens retors pour spolier l’État de son juste tribut ; c’est une façon astucieuse et presque imparable de blanchir de l’argent de la drogue, du sexe et du trafic d’armes. Au moins. D’ailleurs, le fait que ce soit généralement organisé ou animé par des retraités en dit long sur la puissance du lobby des joueurs de loto-bingos qui se trouve derrière !

le bingo, un jeu de mafiosi

Et c’est donc en toute logique que les douanes et les services fiscaux sont intervenus dans des dizaines de dossiers à côtés desquels les fusillades marseillaises et corses font figure d’apéritifs : débarquement à 6h du matin chez des retraités impliqués dans ces trafics massifs de Bingo, avec à la clef des perquisitions, des gardes à vue, des procès en correctionnelle, des peines d’amende et de prison ; 650.000 euros en appel pour Bruna, petite retraitée de Bergerac, connue dans tout le milieu de grand banditisme pour ses recettes de gateaux au yaourt. 400.000 euros pour Patricia, à Nantes, qui faisait partie d’un vaste réseau de mamie tricoteuses. Près de 3 millions d’euros pour Philippe, dit le Caïd de Colmar, qui organisait des douzaines de cercles clandestins de bingos sauvages et dépravés avec panier de la ménagère à gagner chaque premier dimanche du mois. L’horreur.

Il était temps : la douane ferre de plus en plus de gros poissons, comme Annie, 62 ans, qui cumulait déjà une retraite scandaleusement confortable de 100 euros par mois (car oui, la retraite par répartition permet ce genre de largesses inouïes), et dont la cupidité sans borne l’a poussée à participer à plus de 181 lotos en 4 ans (soit à peu près 1 par semaine, la stakhanoviste !) pour près de 300 euros par mois (oui, vous avez bien lu : 300 euros par mois – que peut-on faire de toute cette montagne de pognon ?). Le fisc, heureusement, a vu clair dans le jeu de la trouble retraitée : elle a évidemment omis de s’être acquittée de l’impôt sur les spectacles de 127.923 euros (soit 106 années de sa copieuse retraite) et n’a pas déclaré les recettes des associations pour lesquelles elle travaillait, d’un montant total de presque 1.000.000 d’euros (on nage dans la plus pure folie).

Schnouffe à tous les étages. Diamants de gros calibres. Billets authentiques et contrefaits. Prostitution, traite des blanches, et, probablement, pédo-pornographie, tout y est.

Oui, on peut le dire : les douanes ont fait un fier travail. On est bien loin, ici, des quartiers sensibles de Grenoble, Marseille ou de Seine Saint-Denis. On est au-delà des anicroches banales, à coups de pierre ou de kalachnikov, entre jeunes et pompiers, policiers. Le bingo des retraités, c’est, à l’évidence, l’étage au-dessus des vols de passagers de trains (déraillés ou non). Il faut bien comprendre : le bingo, c’est l’antithèse de la République, du vivrensemble, du multiculturalisme, de la France apaisée. Il fallait donc écraser toute velléité de recommencer.

D’ailleurs, (et je cite l’article du Figaro), à la Direction générale des douanes, on dénonce « la prospérité inquiétante d’organisations structurées à l’enrichissement vertigineux » — un enrichissement vertigineux, en France, manquerait plus que ça, non mais ! — et, surtout, leur lien étroit avec les milieux du grand banditisme. Et même que d’abord, ils ont eu une affaire en mars dernier, à Aix-En-Provence. Alors ça ne rigole pas. Annie, Philippe, Bruna ou Patricia, ils vont morfler grave.

À ce point de l’analyse des conneries éhontées débitées par les parasites méprisables des douanes, on doit s’arrêter, et laisser refroidir la machine quelques secondes.

Implied Facepalm

On doit, en effet, se poser quelques questions, essentielles, ces questions que tout honnête homme se pose, et que même tout fonctionnaire, même travaillant pour les douanes, aurait dû se poser avant d’aller plus loin dans les dépôts de plaintes, dans les poursuites qui furent menées contre ces retraités.

Elle est où, la décence et l’honneur attachés à leur fonction, lorsqu’on voit ce qu’ils font ? Elle est où la mesure et la morale lorsqu’on lit que les enflures du Parquet firent appel de la relaxe d’Annie ? Quel est le but ? Écraser du vieux ? Ruiner du retraité ? Pourquoi ? Pour les trois francs six sous qu’ils devraient, hypothétiquement, à un fisc tentaculaire et de plus en plus fou ?

Oh, soyez sûrs d’une chose : les coprophages extrémistes qui ont lancé ces fatwas contre les bingos municipaux se regardent le matin dans la glace et disent, tous, à un moment ou un autre : « J’ai suivi les ordres », dans le meilleur des cas. Dans le pire, ils sont, comme je l’ai dit, joyeux d’écraser des honnêtes gens. Pour ceux-là, la justice, l’équité, la morale sont sans intérêt. Seul la Loi (aussi idiote soit-elle) et seul l’appât du gain (honorifique ou financier) attaché aux faits d’armes les motive.

Peu importe qu’on ne verra jamais ces minables douaniers et ces inspecteurs du fisc orduriers tenter des descentes dans certains quartiers « connus des forces de police ». Peu importe que leur job consiste à saboter celui des autres. Peu importe que ces douaniers et ces Bercy-boys n’ont jamais été là pour demander des comptes à Hollande, ou à Cahuzac. Peu importe parce que tout ce qui compte, maintenant, c’est de remplir les caisses de l’État. Il est aux abois et il ne recule plus devant aucune saloperie, aucune immondice.

Et ce n’est que le début : Français, Françaises, l’État s’attaque à vos ancêtres, à vos vieux. Il s’en prend aux honnêtes, aux pauvres et aux vulnérables. Combien de temps le supporterez-vous ?

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires172

      1. Deres

        Par contre, pour ceux qui gagnent largement plus grâce à des paillotes illégales prises sur l’espace public et tolérées par corruption des autorités, personne n’a rien à dire … Tout va bien …

  1. PhD

    Je sens la colère dans votre billet ; méfiez vous du côté obscur de la force.
    J’avais effectivement vu cet article du figaro
    C’est l’application bête et conne de la loi, loi stupide et mal faite mais loi quand même, par des fonctionnaires bornés, ayant perdu tout sens de la mesure, toute raison.
    Cela me rappelle un peu l’action de la gestapo des routes
    Quant à l’action du parquet : « Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît »
    Avec ces magistrats, on peu s’attendre à tout, surtout au pire
    J’aime bien le dernier paragraphe de l’article sur les lotos organisés par les gabelous et les pandores, avec racolage du public, puni de 100 000 euros d’amende

    1. Nocte

      « C’est l’application bête et conne de la loi, loi stupide et mal faite mais loi quand même, par des fonctionnaires bornés, ayant perdu tout sens de la mesure, toute raison. »

      Alors je vous laisse imaginer ce que cela pourrait donner avec la modification de la définition de l’abus de droit côté fiscal…

      1. Aristarque

        Peut-être êtes-vous même en dessous de la Vérité par le sous-sous-sous-entendu de vos propos ? Quand on en est réduit à devoir casser du retraité et réclamer faussement le montant de la recette de la soirée non pas à l’ association qui l’ a organisée mais au pauvre bougre prestataire du jeu de bingo, c’est que les bornes ont été dépassées depuis des lustres et qu’il n’y a donc plus de limites. Et vous remarquerez qu’il se trouve aisément des juges qui omettent de le remettre en cause en posant les questions qui tuent aux gabelous… Et que dire du Parquet qui n’ oublie pas de faire appel lorsqu’ un juge sensé ou plus indépendant dans son choix d’impartialité, déboute l’ Argouserie de ses prétentions, lui qui ne trouve rien à redire lorsque la prise d’assaut d’ un RER à la mode Jesse James, sauf les canassons plus d’actualité, se terminera par un rappel à la loi, adressé au seul meneur de la fine équipe…

        1. Nocte

          Les bornes sont dépassées depuis que l’Etat a préféré délaisser le régalien au profit de la régalade pour la clientèle financée par l’argent gratuit des autres, en oubliant la responsabilité sur le bord de la route.

    1. Aristarque

      Cela a déjà été tenté par le sieur Copé avec loi tout ce qu’il y a de plus officielle mais un résultat à peu près nul sur le terrain (mais davantage concret pour les organisateurs). Et devinez qui avait obtenu cet alourdissement: comme il se doit en France, les professionnels de la brocante se plaignant des exposants amateurs (certains moins que d’autres de façon plausible) pas tenus à leurs obligations légales, comptables et administratives… Tout le monde sachant bien que le broc’ amateur éclairé et exclusif de beaux biftons est l’ adepte inconditionnel d’ une comptabilité déclarative aux petits oignons, bref à la mode Bercy…

      1. Maximilien

        Cette histoire de brocante est encore plus drôle: une loi avait été votée, effectivement à la demande des brocanteurs pros qui ne supportaient plus de voir monsieur tout le monde arrondir ses fins de mois au gré des vide-grenier locaux. Aucun décret d’application n’était ensuite sortie. Puis, quelques années plus tard, au détour de la crise, un autre gentil député a pondu une nouvelle loi pour permettre à nouveau aux gentils citoyens de pouvoir vendre plus de deux fois par an en brocante.
        Une loi pour abroger une loi débile qui n’était de toute façon pas appliquée. On comprend mieux l’épuisement de nos pauvres pauvres députés.

  2. Ayunkel

    On peut s’interroger si cela concerne aussi les lotos organisés par les services des douanes, gendarmerie et police pour pallier justement au manque de budget.

    Ou si la Française de Jeux au nom d’un monopole d’ayant droit et de « manque à gagner » ne commence pas sérieusement à, comme on le dirait dans la justice, faire de l’excès de turpitude.

    En tout cas si cela n’était pas déjà évident, on voit bien que tous sont aux abois pour camoufler une ruine déjà révélée il y a plusieurs années par Fillon.

  3. Simorgh

    Zut. Mon commentaire est incomplet! Bref, il est honteux de gagner 50 euros en revendant ses biens, qui pourtant font le bonheur de certains acheteurs.

    1. vengeusemasquée

      Et attendez de voir quand ils vont comprendre tout ce que les gens achètent et vendent sur eBay ou Le Bon Coin. Le mal absolu !

  4. Istvan

    Dans le genre « Comment certains fonctionnaires peuvent-ils se regarder dans une glace », je connais un restaurateur qui a du mettre la clef sous la porte parce qu’il se payait un mi-temps mais travaillait à temps plein dans son affaire (détenue à 100% avec sa femme).
    Pour le fisc (urssaf) il était coupable de travail dissimulé. Ils l’ont redressé de 37k€, il a dû fermer. Bravo clap clap l’état au service des citoyens !!!

    On parle aussi très facilement de retour de la bête immonde pour des inepties, par contre si vous lisez le livre de Collard (on a le droit de ne pas l’aimer of course, ce n’est pas le sujet) sur la garde à vue, y’a bon les exemples de petits vieux au casier judiciaire vierge qui ont vu un de leur chèque refusé pour une différence de solde de 12 euros et qui ont eu droit à 24h de garde à vue avec… fouille anale ! Si si, promis c’est vrai.

    1. douar

      Un peu dans le même genre, le festival de métal, le hellfest déplorait cette année une perte (assez légère par rapport au budget, mais une perte quand même), perte occasionnée par une augmentation des taxes diverses et variées, ceci, malgré une très bonne fréquentation.

      1. Istvan

        Hellfest c’est pas républicain-bisous, c’est des adorateurs de la bête immonde et donc des HLPSDNH, ça porte un message de haine. Pas du tout comme un festival de Rap & Hip Hop financé à quasi-100% par le con-tribuable.

  5. Le Gnôme

    Mamie n’a plus qu’à se transformer en braqueuse, elle aura droit à tous les égards dus à son âge.

    Et si le gabelou, le matin devant la glace, se dit qu’il a obei aux ordres, qu’il se souvienne que certains ont tenté de le faire valoir pour leur défense dans des procès pas si lointains, et qu’ils se sont retrouvé avec un collier en chanvre autour du cou.

    Ce qui ne risque pas de lui arriver, vu que la peine de mort n’existe plus. Sauf pour Mamie.

    1. Aristarque

      Mode de défense d’Eichmann et d’ autres de ses acolytes qui a amené entre autres Hannah Arendt à s’ interroger sur la banalité du Mal, perpétré « en toute bonne conscience » par des équipes de fonctionnaires bien comme il faut, vu de l’ extérieur, à gérer tout le fonctionnement des camps d’ extermination comme d’autres auraient géré la production de boites de conserve de légumes…

    2. Aristarque

      Et à changer de domicile pour une cité (radieuse) bien comme il faut devenue une enclave franche par rapport à la république une et indivisible…

  6. Black Mamba

    Il nous arrive régulièrement de commander des produits et selon la taille de l’objet et de sa valeur les expéditeurs n’hésitent pas à faire passer pour un cadeau pour nous éviter de nous faire aligner par la douane, ce gentil parasite humain.
    Je me rappelle lorsque j’allais skier du coté d’Andorre au retour dans les bus certains étaient chargé en Alcool et en paquet de cigarette . Pour éviter l’addition salée des douaniers ces personnes confiaient pour la route le quota réglementaire à différents passagers qui n’avaient rien à déclarer et une fois à arriver à destination ils récupérait leurs biens .
    L’être humain a toujours su s’adapter 😉

    1. vengeusemasquée

      Y a-t-il encore des gens qui remplissent correctement les formulaires de douane ? Si c’est un colis de taille raisonnable, tout le monde indique que c’est un cadeau et met une description bidon ! Il suffit de faire ses emplettes sur eBay à l’étranger ou sur des sites chinois divers et variés pour s’en rendre compte.

    2. channy

      Avis perso si vous faites cela souvent, rien ne vaut la fausse facture ..en 1997 je m etais pris une facture de douane de 730 francs(plus les centimes) pour une dizaine de vieux vinyls d occasion quasi introuvable en france pour un prix correct…
      Ensuite j ai jamais paye plus de 30 francs ( un droit de timbre si j ai bonne memoire) quand nos ami(e)s douaniers mettaient le nez dans mes colis…je demandais au vendeur de declarer la valeur de chaque disque entre 3 et 5 dollars US sur la facture qu il joignait avec la marchandise.

  7. Mominette

    Les douaniers, c’est l’Armée du Protectionnisme cher à Marine Le Pen.

    Où irions-nous si les petits pensionnés « intéressent » leur partie de belote sur la place du village, provoquant l’effondrement de milliers d’emplois dans nos casinos ?

    Que devient la Française des Jeux, si on continue à animer l’après-midi des vieillards dans les homes, par des parties de bingo où ils gagnent une boite de biscuits ?

    Comment soutenir la Grande Distribution alors que des mamies sournoises vendent sous le manteau des confitures faites dans la clandestinité de leur cuisine ?

    Que dire de ces dactylos désoeuvrées qui tapent, dans leur ministère, le mémoire ou la thèse du fils de la copine, en échange de six bouteilles de gros rouge ?

    Ou celui qui fait le plein avant de passer la frontière, par gagner 2 cents au litre ?

    Il y a pire : l’ordure qui rentre de Thailande avec une Rolex à deux euros, ou d’Egypte avec un porte monnaie vaguement Vuitton ? La ruine pour le commerce de luxe, mon bon Monsieur.

    Douanier : un métier d’avenir …

    1. Aristarque

      Ou celui qui va jusqu’à Menin ou Comines pour faire le plein de coco pour sa voiture et d’ alcools et ou de clopes pour ses connaissances.
      Déjà qu’il n’y a plus que des délinquants, si tu oublies d’ en citer parmi les plus dépravés, où sera la vigueur de ton propos!

  8. la roussette

    Pour obtenir sa dose quotidienne, le plus simple est le braquage de petite vieille….
    L’Etat, un voleur qu’on arrête pas!

  9. Aristarque

    Rien à voir avec le sujet du jour quoique… mais je tiens à exprimer la joie qui est mienne et vôtre probablement d’ avoir enduré les vacances de notre hôte ( p…g, presque un mois entier) mais heureusement pas en vain au vu de la qualité des fulgurences et des saillies d’ humour (noir mais pas seulement) qui agrémentent ô combien sa prose quotidienne addictive, tout particulièrement. Des blogs de ce web, assurément le phénix êtes-vous!

  10. Aristarque

    La gale sarcoptique ou l’ ankylostome ont au moins l’excuse d’ être d’ autres espèces que le chien ou le chat alors que le gabelou n’ en est qu’ une variante dégénérative, non ?

    1. Le Gnôme

      Etant curieux de nature, j’ai été voir ce qu’était l’ankylostome, et j’ai constaté qu’il pouvait aussi infester l’humain, et que ce ver du duodénum occasionnait de graves anémies.

      Finalement, c’est la définition du gabelou, il vous suce le sang et provoque de graves anémies. Toutefois, dans ce cas, le traitement demeure inconnu.

  11. Aristarque

    Et puis toutes ces associations sportives ou autres qui prétendent se passer de l’ Etat pour gérer leurs budgets sont un vrai danger économique pour le pays : risquer de mettre au chômage technique les myriades de fonctionnaires gérant la distribution des prébendes et stipendes, retirer le bon pain électoral de la bouche mielleuse de politiciens à la générosité jamais prise en défaut, surtout quand elle est à base de l’ argent des autres, risquer de devoir faire une pause dans la hausse des justes prélèvements de la bisounurserie! Si elles n’en ont pas assez de subventions, qu’elles en demandent davantage !
    Halte là!
    Heureusement que l’ Etat veille sur ses ouailles par lui occupées à peu (près) faire ! Sus donc à ces horribles retraités coupables de complicités mafieuses, lesdites mafias abandonnant leurs peu lucratifs trafics pour se consacrer à la manne méconnue constituée par la distribution de lots de loteries de patronages…

    1. Istvan

      Ah mais c’est en cours : parité obligatoire (50% ou 25% selon les sports) pour être agréé par le ministère de la jeunesse (mon dieu!) et des sports (itou). Sinon pas de championnats, plus de subventions, etc.

      1. Nyamba

        Il est vrai qu’il serait dommage d’arrêter de financer le lancer de marteau et le saut en hauteur, disciplines trop peu plébiscitées en dépit de leur attrait tant visuel que moral, et de leur utilité flagrante dans la vie de tous les jours, y compris pour les gens qui les subiss… qui les regardent à la télé.
        (Enfin, je dis ça, peut-être que l’athlétisme en général et ces disciplines débiles en particulier ne sont financées que par les sponsors… si c’est le cas, au lieu de les mépriser, je ne leur accorderai qu’une neutre indifférence).

          1. Aristarque

            C’est quand ton époux a mal fait les courses (pas assez de gâteaux pour toi ou les mômes, c.a.d. moins de 150 € de douceurs) que tu t’entraînes ?

      1. Aristarque

        A quoi servent les lois, là ou l’ argent seul domine (règne) ou pourquoi faire des lois si seul l’ argent règne?

        ( pape, ne suis pas)

          1. Aristarque

            Ceux qui vont être dépouillés, s’arment (fort) en conséquence : (c’est l’idée à défaut de la traduction idéale)

    2. hussardbleu

      @Aristarque : « la distribution des prébendes et stipendes »

      Et les sportules, elles sentent mauvais ?

      Dans cet ordre, d’ailleurs, H16, je prendrai la défense du poney que tu calomnies gratuitement : peux-tu exciper d’une étude sur l’halitose, proverbiale selon toi, dont souffre cette sous-espèce ?

      1. Aristarque

        Chapeau pour le terme !
        Cadeau empoisonné !
        Fréquentation des mots croisés de Laclos dans le genre [Poison pour Socrate] en neuf lettres ?

        1. hussardbleu

          Laclos est mort, hélas, et ses derniers étaient beaucoup moins spirituels que jadis… le Poison socratique ? je penserois à « jeunesse » mais ça ne fait que 8… la Fée Verte de BM m’étonnerait beaucoup, surtout avec l’upsilon.

          1. Black Mamba

            « La poison »

            On raconte que Xanthippe, l’épouse du philosophe Socrate, était très acariâtre et querelleuse, jour et nuit, de façon toute féminine, elle était continuellement de mauvaise humeur et difficile à vivre. Alcibiade exprima son étonnement à son mari à propos des caprices de celle-ci et demanda à Socrate pour quelle raison il ne renvoyait pas de chez lui une femme si revêche. « Parce que, répondit Socrate, en supportant patiemment une telle femme chez moi, je m’accoutume et m’entraîne à accepter plus facilement l’impudence et l’injustice des autres aussi, à l’extérieur. » D’accord avec cette idée également, Varron, dans une satire Ménippée qu’il écrivit à propos du devoir du mari, dit : « Celui qui élimine ses défauts, possède une épouse plus plaisante; celui qui les supporte, progresse pour lui-même ».

            AULU-GELLE, Les Nuits attiques, 1,17.

  12. Nocte

    Je viens de lire le conte chinois… c’est édifiant, plus je lis Bastiat et plus je me dis que nous ne sommes jamais sorti du 19ème siècle, et à cela s’ajoute que je comprends pourquoi il est quasi inconnu en France (persona non grata)

  13. Eole

    Pour une fois, je ne ris pas jaune à votre sujet du jour, mais rouge de colère furieuse. Je serais d’humeur à flinguer le premier douanier que je rencontre sur ma route 🙁

    1. Sain réflexe.
      Sérieusement : le douanier ne sert à quelque chose que lorsqu’il fait un acte que tout gendarme peut faire. Et pour tout le reste, c’est juste un nuisible.

      1. Nocte

        Meuh non il n’est pas nuisible (à l’Etat), il est au contraire très utile (à l’Etat), c’est grâce à lui qu’une commande de 50€ de T-shirts aux US via internet, coûte (au consommateur) 40€ de plus (plus 20€ de frais de traitement ou un truc du genre… soit 60€ pour l’Etat)

        Je n’ai plus ni la facture, ni le détail de la douane, mais… j’ai payé plus de taxes, impôts, amendes (rayez la mention inutile, vous pouvez aussi ne rien rayer) que la valeur de mon colis.

        1. JayBee

          Ces cons de douaniers se font gruger depuis des décénies sur la valeurs de bagnoles américaines importées, chaque voiture a une facture diminuées de 20 à 60% et 99/100 ils n’y voient que du feu…
          Aller emmerder du retraité c’est plus mignon.

        2. channy

          Et le plus fort c est que les frais de ports pour un colis envoye des USA sont compris dans le calcul de la TVA francaise dont on doit s acquitter..un vrai bonheur surtout si vous avez choisi #air mail# comme mode d expedition.

  14. Stéphane

    « Français, Françaises, l’État s’attaque à vos ancêtres, à vos vieux. Il s’en prend aux honnêtes, aux pauvres et aux vulnérables. Combien de temps le supporterez-vous ? »

    Pour y répondre, il faut poser une autre question: Quelle proportion de Français seraient d’accord pour mettre le cadavre de Mamie au congélo pour continuer de toucher les allocs?

    (je sais je sais l’idée même est troporrible)

    Il faut tout simplement arriver à placer l’attrait du pognon gratuit dans la hiérarchie des valeurs des uns et des autres et alors beaucoup de choses deviennent plus claires.

    1. Aristarque

      On n’ a jamais vu cela, même en Corse où il n’y a que des vieux a la très grande longévité. Et toujours bon pied bon oeil les dodecagenaires puisqu’ils votent toujours sans manquer un seul scrutin et dépensent continûment leurs pensions en perdant de ci de la, des points de permis de conduire en attendant ceux de port d’ armes…

      1. Stéphane

        C’était juste histoire de mettre les choses en perspectives.

        Qui est révolté? Certainement pas les douaniers qui ont investi ce terrible repaire de retraités jouant au Bingo. Peut-être que sous le couvert de l’anonymat, certains auraient admis qu’ils n’étaient pas super-fiers de leur opération… Mais ils ont obéi quand même. Il le faut bien n’est-ce pas, et puis c’est l’Etat qui les paye.

        Et vous pouvez poursuivre de proche en proche le raisonnement avec pratiquement n’importe qui. Les fonctionnaires? Vous n’en trouverez pas beaucoup d’indignés. Pareil, on ne mord pas la main qui vous nourrit. Un vague malaise tout au plus.

        Les intermittents du spectacle avec tant de temps libre? Il y aurait de quoi monter un spectacle, mais vous ne verrez rien. Ils savent bien que leur régime spécial coûte un pont et qu’ils ne le méritent pas vis-à-vis du reste de la population, mais ils compensent par la posture et l’absence de scrupules. Et une certaine tolérance aux actes les plus immondes de l’Etat, on va dire.

        Et on peut continuer comme ça longtemps. D’où la conclusion: celui qui accepte que des commis de l’Etat brutalisent des personnes âgées tierces pour des clopinettes, sachant en son fort intérieur que ces mesures permettent juste de faire durer le cirque dont il profite un peu plus longtemps, n’est lui-même plus très loin de mettre le cadavre de sa grand-mère au frigo pour des allocations. C’est la suite logique de ceux qui privilégient leurs Zavantages acquis sur toute autre considération, comme l’éthique par exemple. C’est ce que j’appelle la priorité des valeurs.

      2. hussardbleu

        Il y a aussi de nombreux centenaires au Maghreb, surtout parmi ceux qui perçoivent une pension française… la CRAM = élixir de Jouvence ?

  15. kloupa

    Dévoiement de l’Etat Français, vers des procédés inquisitoriaux, devenant dictatoriaux: on en est là! Et parmi les élites dirigeantes, ça ne choque personne, alors que, par ailleurs, on fait assaut de bien-pensance…

  16. mlallier

    Beaucoup de retraités, dans leur grande sagesse, ne votent pas à gôche. Pourquoi, dès lors, prendre des gants avec cette racaille ?

  17. Deres

    L’explication est simple. L’avancement des inspecteurs du fisc se fait en partie sur la quantité de redressement judiciaire qu’ils effectuent. Le redressement effectif à la fin ne compte pas, seul compte le redressement initial. Il a donc suffit qu’un inspecteur des impôts découvre ce moyen de faire de gros redressements bidons pour que cette méthode se répande comme une traînée de poudre dans la profession. Il suffit de se « tromper légèrement » en confondant la rémunération de l’organisateur pour une association exemptée de certaines taxes et le chiffre d’affaire d’un organisateur indépendant de jeux de hasard. Et on peut faire sans effort des jolis redressements de plusieurs millions ; avancement rapide assuré.
    C’est toujours la même méthode. Il suffit de faire des lois restrictives avec des taxes confiscatoires, et d’y ajouter des niches fiscales et des exemptions complexes régies par des dizaines de pages de jurisprudence. Le fisc ne se prononce jamais directement sur les régimes et exemptions utilisés par les particuliers et les entreprises. Mais il a 3 ans pour les contester en ajoutant les pénalités de mauvaise foi …

    1. mlallier

      Vous vous trompez. Le chefaillon d’un obscur parti dont on entend guère parler a répondu, à la question concernant une souscription qu’il aurait lancée : « Ces dons sont en partie déductibles des impôts, indirectement c’est donc le contribuable qui finance la souscription, cela vous semble légitime ? »
      ceci : « C’est l’honneur de notre démocratie que de participer au financement des partis politiques. »

      Plus de détails : http://www.u-m-p.org/actualites/a-la-une/je-naccepterai-pas-que-ce-debat-se-transforme-en-proces-97491708

      1. Nocte

        Comme quoi, hontectomie totale… c’est ça, la vraie droite socialiste décomplexée !

        « notre fierté ? vous enculer ! » ça fait un beau slogan, comme « le changement c’est plus tard », ou « La France Morte ».

  18. Tribuliste

    Pour avoir répondu « c’est privé » à un douanier qui me questionnait sur ma destination, j’ai pu agréablement juger du tact et du savoir vivre de ce corps délité. En effet, après avoir reniflé ma caisse de fond, un comble! Ils ont osé me souhaiter bonne route. Classe quand même.

    A leur décharge, n’oublions pas que les français sont des moutons, et que ces douaniers sont avant tout…français. Donc exercer un moyen de rétorsion sur des gens solvables et faibles ne les indispose guère.

    Perso les bingo je trouve ça ringard, bruyant et socialement indigeste. Comme les camping-car des retraités plus dorés, mais peu contrôlés par nos douaniers ^^

  19. Vally

    Vous avez bien raison, marre de ces douaniers qui tentent d’endiguer les trafics de drogue, les contrefaçons dangereuses et toutes ces magnifiques opportunités de la globalisation… Quand on ne sait pas on se lâche… Et sympa la comparaison avec Eichmann, à vous dégoûter de servir ses concitoyens… Je ne vous salue pas!

    1. Tiens, une douanière.
      Tu fais un job de merde, faut t’attendre au mépris de ceux qui te payent.

      Accessoirement, le trafic de drogue, la gendarmerie traditionnelle et la police sont là pour ça. Du reste, les vices n’étant pas des crimes, la chasse à la drogue coûte un pont et NE SERT A RIEN. A votre place, vu les brillants et coûteux résultats que vous obtenez dans le domaine, je ramènerai pas trop ma fraise sur le sujet. Et les contrefaçons, il y a tout ce qu’il faut avec la police et la gendarmerie traditionnelle, et mieux encore, avec les associations de consommateurs. La douane, là encore, ne sert absolument à rien. De rien. De néant du tout.

      Au fait, la douane, vous allez souvent dans les cités, pour rire ? On ne vous y voit pas des masses.
      Et Cahuzac et ses millions … Manifestement, la douane n’a pas trop agi là non plus. Ca fait un beau paquet de fails, hein.

      1. Tlön

        Penser qu’il appartient à la douane d’aller dans les cités ou d’enquêter sur la fraude fiscale c’est « un beau paquet de fail » également.

        1. Nocte

          C’est beau la France…
          Ah bah, la fraude fiscale, ça n’a rien à voir avec la fraude aux jeux de hasard, qui est aussi fiscale, mais c’est pas pareil.

          Les cités ? la drogue est déjà rentrée sur le territoire, alors on s’en fout, c’est plus de notre ressort. Et pour les armes à feu : c’est pareil.

          1. Nocte

            Des compétences bien délimités, mais redondantes…

            Qu’est-ce qui empêcherait la PN ou la gendarmerie de faire le job de la douane ? rien, juste une cloison administrative débile devant laquelle les fonctionnaires aiment tellement se prosterner : ça leur sert d’excuses et de mur des lamentations.
            Ca permet de justifier « j’étais qu’un maillon ! » ou « je n’y peux rien, ça n’est pas de mon ressort, allez à tel endroit avec le formulaire bleu f357 modifié par la circulaire b23 » et puis, côté efficacité, c’est tellement mieux…

          2. Nocte

            Entre La Loi de la République et une (ok… une collection de) loi, y a peut-être une nuance ou c’est au-delà de ce que vous pouvez comprendre ?

            1. Tlön

              Non je suis bête. Expliquez moi la différence entre « la loi de la République » et « une collection de lois ».
              Si je vous entends bien il y a les lois qui valent la peine d’être respectés et les autres.

              1. Oui. C’est le principe même de la désobéissance civile. Seuls les moutons et les imbéciles suivent toutes les lois aveuglément.

            2. Nocte

              L’Etat et ses serviteurs aveugles…
              donc si un jour on vous dit d’aller récupérer des dissidents politiques pour les foutre en taule parce qu’une loi a été promulguée afin de faire disparaître toute contestation du pouvoir en place, vous le ferez parce que c’est une loi de la République ?

            3. Lone

              Bonsoir.
              Je tiens à préciser que je suis tout à fait d’accord avec H16 sur ses positions libérales…

              Je n’ai pas spécialement d’avis sur les Douanes, et l’argumentation du taulier se défend. Mais la Loi, reste la Loi. Elle peut ne pas nous plaire, mais c’est la Loi. I elle est injuste il faut en changer, mais ça n’autorise en aucun cas à l’enfreindre. Votez, c’est la dernière liberté qu’il vous reste. Si aucun des candidats ne vous convient, présentez vous aux élections… Faites vous de la pub, convainquez les gens. Mais n’enfreignez pas les Lois, ne vous abaissez pas au niveau des délinquants qui enfreignent les Lois qui répriment des délit et des crimes bien plus graves…

              Vous pouvez me traiter de réac et de sale collabo, mais moi, je n’ai jamais, JAMAIS enfreint les Lois…

              1. Voter ne sert absolument à rien. La naïveté d’une telle proposition est confondante après 60 ans d’une démonstration parfaite de l’inutilité d’une telle démarche. Sauf si, bien sûr, l’on est élu (auquel cas, on prêche pour sa paroisse) ou socialiste (de droite ou de gauche) ce qui revient au même. L’idée même que les lois doivent être suivies parce que ce sont des lois est *exactement* le problème. Les douaniers ne sont plus des humains discernant le bien du mal, ni le nécessaire du futile, mais des robots qui poursuivent des petits vieux, pendant que des cas graves, répétés et multiples, s’amoncellent à côté. Lorsqu’on a des moyens limités (par définition, c’est le cas de la douane, de la police, de la justice), on se concentre d’abord sur les infractions les plus graves, celles qui causent le plus de dommage à la société. Les bingos sont l’exemple type de crime sans victime. Une loi qui définit des crimes sans victimes n’est pas une loi : c’est un bricolage juridique pratique pour favoriser un monopole ou imposer une morale particulière sur un groupe.

                Enfin, pour prétendre n’avoir JAMAIS enfreint les Lois, c’est que vous êtes, au mieux, un gros naïf, au pire, un troll : la lecture, même rapide, de n’importe quel code de loi français permet d’affirmer que tout citoyen a, mécaniquement, et statistiquement, enfreint au moins une loi.

            4. Black Mamba

              Moi, c’est le code de la route qu’il m’arrive régulièrement d’enfreindre.
              Et comme je suis plutôt mignonne si c’est un gendarme ou un flic qui m’interpelle il me regarde droit dans les yeux et me dit bon « Aller cela ira pour cette fois mais la prochaine fois je verbalise. »
              😉

        2. La douane peut normalement intervenir sur tout le territoire pour constater des crimes & délits en rapport avec l’import/export par exemple, ou les accises sur les alcools, le tabac, …

          Maintenant, entre le « peut normalement », le « devrait » et le faire pour de bon, il y a tout un tas de petits paramètres qui rendent la réalisation impossible politiquement.

    2. Nocte

      Vous servez l’Etat, pas les concitoyens, sinon, vous comprendriez la vacuité de votre mission.

      Moi aussi, on a tenté de me faire croire pendant mon service que ma mission était d’intérêt public, que je protégeai la Nation… tout ce que je protégeais, c’était les intérêts de l’Etat, ni la Nation, ni la population, juste les pontes de l’Etat, et les intérêts de ce dernier (et encore, protéger… c’est vite dit, je faisais de la figuration, histoire de donner le change à un ennemi vil, rampant et invisible… ou alors, c’était inexistant, je ne sais plus, ça remonte)

    3. Tea Party

      Nous, non plus madame nous ne vous saluons pas. Dans la vie, nous avons tous le choix d’embrasser la carrière qui nous plaît.
      Pour être attiré vers une profession exclusivement essentiellement, et uniquement punitive, et répressive, comme dirait par exemple le corps médical, qui tous le jours sauve des vies :  » Il faut avoir une mentalité, une personnalité  » spéciale » !

    4. Aristarque

      A-t-on ici parlé de la lutte contre la contrefaçon ?
      Servir la société avec de pareilles méthodes ?

      Un trafic de drogue qui blanchirait son pognon par la mise en place de bingo-lotos pour retraités ou assoces en tous genres avec gros lot à 500 € maxi pour les plus déjantés?

      Vous pensez convaincre qui avec de pareil propos ? L’idiot échappé de son village comme le déplore notre hôte?

      Il y a un an ou 18 mois, la police (pas la douane) a choppé un dealer-grossiste qui tenait une compta en bonne et dûe forme de son « activité » pour constater que, partant d’un C.A. brut de 100.000 €/mensuels, ledit truand aboutissait à un « net avant impôts », lesquels ne lui étaient pas réclamés évidemment, de 40.000 € une fois payés la schnouffe raffinée, les frais de transports, les comm’ des dealers de premier niveau, des guetteurs, etc, etc..

      40.000€ mensuels sans CSG et autres raffinements fiscaux !

      Une année de bingos quotidiens en 6/7 auraient eu du mal à « effacer » un mois d’activité !

      A d’autres, vos commentaires qui montrent bien, en décalque, que votre conscience n’est pas si nette ni si sereine de devoir prétendre « s’attaquer au grand banditisme » pour s’en prendre concrètement et finalement, en jouant habilement sur un texte mal ficelé du siècle dernier (waouh la modernisation de la vie publique) à des petits vieux qui cherchent un peu de beurre pour agrémenter leurs retraites et qui se retrouvent encore à devoir travailler à des âges où Méremptoire, place Roger Salengro, fondrait en larmes de crocodile si on le lui rapportait!

      Et non seulement à des petits vieux mais à des gens qui n’ont pas les moyens de se payer des ténors du Barreau comme tous les mafieux que vous dîtes poursuivre et qui le font invariablement quand, par hasard, il y en a un qui se fait serrer!
      Et en plus vous, serviteurs des autres, vous arrivez à trouver des juges honnêtes travailleurs eux aussi, qui acceptent vos honnêtes prétentions, honnêtes les prétentions, tout ce qu’il y a de plus honnêtes que c’est le malheureux prestataire du bingo qui s’est encaissé dans les fouilles, la recette de la soirée!

      Et cela vient faire sa chochotte pour Eichmann, cette horreur absolue qui s’abritait « derrière les ordres des supérieurs », « derrière le système nazi », « derrière la peur de déplaire ou d’avancement compromis » pour gérer une entreprise de destruction massive et qu’il aurait bientôt fallu plaindre de toutes les larmes de son corps parce que le job était difficile, le Zyklon B pas toujours produit ou acheminé suffisamment bien pour la cadence et que les corps humains brûlaient tellement plus mal qu’escompté que cela bouffait trop de produits pétroliers eux aussi, difficiles à trouver en temps et en heure!

      Alors que le raisonnement est le même, simplement resté, pour l’heure, quelques étages en dessous mais pas plus.

      Beurk, Beurk et Rebeurk!
      Restez dans votre belle administration qui vous va comme un gant!

            1. Nocte

              Wow ! j’ai du mal ce soir.

              Donc… exact, je pensais à chagrin.
              Entre l’autocompletion du smartphone et l’absence de relecture, je me rate comme il se doit.

  20. Rougoucan

    Merci Deres, je comprends mieux. J’ai présidé pendant des années une association d’amateurs de plantes rares (sans subvention, par principe : ce n’est pas au contribuable de financer nos petits hobbies). Depuis un moment, mais en particulier depuis l’an dernier, nous croulons sous les procédures et les taxes afférentes que la douane de Roissy nous inflige à propos de nos importations légales et sans aucun risque sanitaire (nous avons des certificats phytosanitaires, conformément délivrés par les autorités du pays expéditeur). Tout y passe : taxes doublant le coût des importations (ça, c’est le dénouement le plus favorable), absence de justificatifs concernant des « frais d’analyse physico-chimiques » qui nous sont facturées au prix du labo des Experts Miami, refus du certificat phytosantaire et retour des marchandises à l’expéditeur, exigence de documents non exigibles tels que des permis d’importation, et j’en passe ! Il y a à CDG des douaniers qui doivent être sacrément vite promus !
    MAIS NOUS AVONS TROUVE LA PARADE : nous n’entrons plus nos marchandises dans l’UE via la France. On s’est unis entre associations (sans subvention, bis) et nous payons une société de frêt privé qui prend toutes les commandes dans le pays expéditeur, qui les envoie à un courtier en douane avec qui nous travaillons dans un pays tiers de l’UE, de préférence un pays dont la prospérité est liée au commerce international, qui nous les réexpédie en envoi interne à l’UE donc sans passer par la douane française, et nous dispatchons ensuite entre les amateurs de plantes individuels. C’est légal, ça coûte finalement moins cher que passer par Roissy avec ses taxes et ses emmerdements, et on ne finance pas nos gabelous nationaux particulièrement insupportables. CQFD. Et ça marche !

      1. Rougoucan

        Ils sont en train de réussir la même prouesse que les dockers : détourner le trafic (et les sources de richesses qu’il engendre) vers les (aéro)ports étrangers. Bel exemple de contre-performance !

    1. Black Mamba

      Et oui, ils n’ont pas demandé leur licence!
      PAF! l’état leur tombe dessus.
      Et en plus une dénonciation anonyme.
      C’est beau les collabos.
      😉

  21. Aristarque

    Notons bien au passage que l’ Etat par douane interposée, s’ en prend à non pas de vils contrevenants agissant subrepticement »au noir » ou « au black » dans le rançonnement de pauvres assoces tirant une langue d’ épuisement financier mais à d’horribles entrepreneurs pour certains ou encore pire à cette engeance en graine des auto-entrepreneurs. Même les esclaves accros au chèque emploi service trinquent! Tous des délinquants! Au gnouf !
    Si déjà en l’ état du droit français où subsistent encore quelques limites de bon sens pour éviter de sombrer dans l’ arbitraire le plus accompli, on trouve des juges suffisamment dévoyés pour faire honneur à leur propre mur des cons, tremblons de ce que cela pourra donner quand l’ arbitraire permis par des lois aux termes flous ou imprécis seront en vigueur. Nous en sommes visiblement aux prémices et n’avons encore probablement rien vu de ce qui nous guette. Je ne crois pas que l’ avenir sera alors radieux pour les gabelous car le jour où ils dégoteront par hasard une vraie mafia ayant abandonné ses habituels trafics pour une reconversion dans les lotos bingos, les explications ne se feront probablement pas dans les prétoires mais avec le code AK 47 en base de discussion…

  22. Bishop

    « Il était temps : la douane ferre de plus en plus de gros poissons, comme Annie, 62 ans, qui cumulait déjà une retraite scandaleusement confortable de 100 euros par mois (car oui, la retraite par répartition permet ce genre de largesses inouïes), et dont la cupidité sans borne l’a poussée à participer à plus de 181 lotos en 4 ans (soit à peu près 1 par semaine, la stakhanoviste !) pour près de 300 euros par mois (oui, vous avez bien lu : 300 euros par mois – que peut-on faire de toute cette montagne de pognon ?). Le fisc, heureusement, a vu clair dans le jeu de la trouble retraitée : elle a évidemment omis de s’être acquittée de l’impôt sur les spectacles de 127.923 euros (soit 106 années de sa copieuse retraite) et n’a pas déclaré les recettes des associations pour lesquelles elle travaillait, d’un montant total de presque 1.000.000 d’euros (on nage dans la plus pure folie). »

    Effectivement, on nage dans le grand banditisme ! Imaginez, dans chaque village, le trafic de verres à dents usagés ! Mais que fait la « police 2.0 » ?

    1. mlallier

      Dans les villages, il y a déjà le trafic d’emballages. Lorsque vous achetez un objet, très souvent il est emballé de carton ou de plastique. Vous retirez cet emballage, et le déposez dans un récipient. Ce récipient est vidé de temps en temps par on ne sait qui, mais il parait que ce on ne sait qui se fait des roustons en or en revendant ces emballages à un autre on ne sait qui, en Chine ou dans un autre pays exotique du même genre.

      Il serait temps que la douane se penche sur ce trafic.

    2. Aristarque

      Elle attend 2025 parce que c’est à ce moment là qu’on dit qu’elle sera pleinement opérationnelle, pardi !
      Avant l’heure, c’est pas l’heure, surtout dans la F. Publique.

  23. chrome

    « Près de 3 millions d’euros pour Philippe, dit le Caïd de Colmar, qui organisait des douzaines de cercles clandestins de bingos sauvages et dépravés avec panier de la ménagère à gagner  » Hum… C’est du proxénétisme ça… 🙂
    Plaisanterie de mauvais goût mise à part, c’est consternant… Seule espoir de maigre consolation, que les « repris de justice » fassent partie de ceux qui, élection après élection, nous ont conduit à cette situation. Si c’est le cas, alors bien fait pour eux, qu’ils récoltent les fruits des 40 ans de socialisme qu’ils ont semé.

    1. Aristarque

      Il y mettait la main au panier de la ménagère ?

      Bon, je sors, je suis trop énervé avec la douanière mal embouchée mais-z-honnête, trezonnête

  24. BA

    Lundi 19 août 2013 :

    Banques espagnoles : nouveau record des créances douteuses en juin à 11,61%.

    Les créances douteuses des banques espagnoles ont bondi vers un nouveau record en juin, à 11,61% du total. Ces chiffres, publiés lundi, reflètent la fragilité persistante du secteur malgré le sauvetage européen.

    Ces créances, surtout présentes dans l’immobilier (crédit de promoteurs et de particuliers risquant de ne pas être remboursés), ont atteint 176,42 milliards d’euros en juin, soit six milliards de plus qu’en mai (11,2% du total), a annoncé la Banque d’Espagne.

    Le taux de chômage espagnol, qui atteignait 26,26% de la population active au deuxième trimestre, inquiétait notamment la Commission.

    http://www.romandie.com/news/n/Banques_nouveau_record_des_crces_douteuses_en_juin_161_RP_190820131337-12-391309.asp

    Chiffres Eurostat pour le mois de juin 2013 :

    Espagne :

    26,3 % de chômage.

    56,1 % de chômage des jeunes de moins de 25 ans.

    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/3-31072013-BP/FR/3-31072013-BP-FR.PDF

    1. Fred

      Big brother is watching you. Répétez après moi « La crise est derrière nous » 1000 fois, sans quoi vous disparaîtrez ! 🙂

        1. Fred

          Beh oui, voyons ! On atteint des taux de croissance mirifiques ! Voici une nouvelle ère de croissance, obtenue grâce à une augmentation sans pareil des impôts, qui a corrigé l’incurie de la, politique du néo-libéral qui venait de cette ville pour ultra-riches s’ appelant Neuilly ! Moscouvicious l’a dit, il faut donc le croire sans broncher ! 🙂

  25. Othela

    J’ai des ami-es qui allaient au bingo dans le Nord de Toulouse et qui ont été tracassé-es par les douanes…. ils ont même arrêtés un organisateur, quelques jours au gnouf… bien fait pour ce blanchisseur d’argent sale…
    J’ai dû les aider à réaliser une pétition pour la réouverture du local…pourtant, rien à faire…
    Tous ces affreux voleurs étaient des personnes retraitées et souvent, les mêmes, handicapé-es… ce n’était pas une question d’argent, juste un moyen de se retrouver pour rires, raconter des blagues…
    ils ne recevaient même pas de l’argent en échange des quines: juste un bon qui leur permettait de reprendre des cartons…. les lots étaient uniquement quand le loto était organisé par une assoc…. car le local fonctionnait toute l’année, les vendredi-samedi et quelques fois jours fériés…ma copine jouait avec 125 cartons, un sacré exercice de mémoire… elle a 78 ans… avec son fils handicapé, ils n’allaient que là… retrouver d’autres, passer une soirée tranquille… de dangereux mafiosos, infâmes et spolieurs qui vident les poches de l’état français!

    Un ami, importateur d’objets de Chine reçoit la visite des douaniers toutes les trois semaines et toutes les trois semaines, ils vérifient sa comptabilité… il devient fou!
    je suis à mon compte depuis 30 ans, croyez-moi, j’ai moi aussi mon quota d’emmerdements par des (p)fonctionnaires bien assis sur leurs zavantageszaquits… je ne raconte même pas le RSI…. vous en avez déjà pas mal parlé ici…

  26. Tea Party

    Bien fait pour vos gueules les retraités honnêtes, qui n’ont jamais voulu truander quiconque. Au niouf les séniles inadaptés.

    Ce n’était pas plus simple pour vous détendre, comme d’autres, de prendre une kalachnikov, de faire un carton, non pas de loto, mais sur les keufs ? C’est autrement plus marrant, en plus c’est jamais puni. Xavier Rauffer, criminologue : organiser des guets apents, dans le but de tuer des gens représentant l’autorité, cela ne s’appelle pas des  »troubles », mais un acte de guerre. En socialie, c’est beaucoup plus pardonné, allez y nom d’un chien, cela a plus de panache qu ‘un  » Bingo ». En plus vous, l’armée, vous a appris à tirer juste.
    Inversez les rôles, mettez vous à dix, à vingt, s’il le faut, et dans la rue, arrachez les chaînes en or, de la racaille qui aime le rap. Même avec la vue basse, vous ne pouvez pas les rater, certains ont des dizaines de pendentifs, avec des breloques aussi petites qu’une plaque d’égout.

    Bon, plus simple eut égard à vos rhumatismes : vous attendez une catastrophe ferroviaire, vous détrousser les victimes, les cadavres, même le ministres de l’intérieur dira, que rien ne sait passé.

    Qu’ est que vous faites chier le monde avec le gain d’un panier garni ?

    Minables, gagne-petits, autre exemple, lieu de jardiner des conneries bio, dans votre petit jardin, faites pousser du chanvre, vendez le. Même avec la poisse, une fois prit, vous aurez du sursis, seulement après douze  »correctionnelles », où l’on vous tirera  » méchamment » les oreilles et vous demandera gentiment de ne pas recommencer.

    Vous vous ennuyez ? Tout ces abris bus à déglinguer, ces voitures à brûler, ces pompiers à caillasser, ces gens a rançonner ….les distractions pourtant ne manque pas.

    Adaptez vous que diable, vous vivez en France, où ce qu’il en reste.

      1. hussardbleu

        Est-ce bien des façons de traiter ses adorateurs, même un brin fétichistes ? déjà Aristarque plus haut, et maintenant le pauvre TP ?

  27. Karamba!

    Pour le progrès de la socio démocratie française et la préservation du vivre ensemble entre gauchistes, il convient de tailler en pièces tous ces groupuscules de retraités réacs qui votent n’importe comment.

    1. hussardbleu

      Oui, mais on mesure là, par cette paléographie hacheseizième, l’évolution littéraire et stylistique du Maître : en 2007, on en est à « l’Héritière de Birague », mais actuellement, ce serait plutôt « Splendeur et Misère des Courtisanes »…

      Quelle Comédie Humaine, sous la plume de notre ami…

      Balzacus redivivus ?

        1. hussardbleu

          Bon, il n’était pas Libéral au sens de 1830, écrivant à la lumière du Trône et de l’Autel… ce que je ne renie nullement en ce qui me concerne, même si je suis incroyant, et monarchiste de regret seulement…. mais la Comédie Humaine, quand même… quel extraordinaire portrait d’une époque !

          Comédie Humaine que tu rédiges, pour notre temps, chaque jour, à petites touches impressionnistes, d’une profondeur que cachent mal ton humour et ta méchanceté – méchanceté parfaitement justifiée au demeurant – à l’encontre de vaches sacrées insanes, ou perverses, ou corrompues, ou tout cela à la fois.

          Les historiens de l’avenir, s’il en existe encore dans 50 ans, auront une matière fabuleuse à exploiter au travers de tes chroniques…

  28. NOURATIN

    Cette République est décidément capable de toutes les bassesses, des plus miteuses mesquineries et des plus odieuses ignominies.
    Mais du moment qu’on a la paix dans les « quartiers sensibles », pas vrai?

  29. Fausto Consolo

    Ouaip à ce rythme là les prochaines élections devrait voir une alternance. Alternance sur le papier car en fait il n’y aura pas de changement, nous passserons sous la coupe du gang rival et celui ci vit des mêmes expédients. La Douane est surpuissante et agit à toute heure sur tout le territoire. Flics ou Gendarmes ont moins de pouvoir, même antiterroristes et stups. Alors qu’ils sacagent tout avec leur chaussettes à clous, ce pays abruti a vraiment besoin de se réveiller. Serions nous en guerre après tout ? Devrions nous considérer qu’un mou d’Etat a installé un pouvoir illégitime ? Depuis quand ? Au boulot les juristes pour légitimer la Résistance, et en avant les canadiennes et les vieilles 15 boudiou ! Troll, hoax, réseau, buzz, mazarinades, traquons les collabos et mettons rieurs et moralistes de notre côté.

  30. Au fait, j’ai trouvé d’autres articles qui mentionnent des cas similaires de descentes de douanes & tout le tintouin, bien propret :

    * Des mamies condamnées à 70K€ d’amende, ce qui revient à la ruine :
    http://www.lunion.presse.fr/autres-actus/fin-de-partie-pour-les-mamies-loto-ia0b0n104459

    * Une méchante association de conducteurs remise dans le droit chemin à coup de bottes dans le cul :
    http://www.ladepeche.fr/article/2011/05/27/1092329-montestruc-du-gers-descente-des-forces-de-l-ordre-dans-un-loto.html

    Ouf. Heureusement que Marseille (par exemple), pendant ce temps, n’a pas besoin de moyens de police supplémentaire.

    1. Black Mamba

      Je me disais bien que ma Mamie était un bandit de grand chemin !
      🙂
      Ils sont vraiment minables et encore c’est gentil comme expression…

        1. Black Mamba

          Non, elle est championne des coups de balai!
          Est ce que vous connaissez le dessin animé Oggy et les caffards ?
          Et bien quand j’étais petite (7 à 12 ans) ma Grand mère son sport favori était de nous courser (ma sœur, ma cousine et moi même ) avec un balai qui mesurait 2 m dès que nous faisions du bruit et nous de rigoler de la voir nous poursuivre dans la maison!
          On a prend très tôt à éviter les coups 🙂

      1. Peste et coryza

        Allez voir les concours des douanes : c’est plein à craquer. De bac à bac+8, 250 candidats par poste en moyenne.
        En temps de crise de l’emploi, les forces de l’ordre ne manquent jamais de candidats.
        Note : il y a beaucoup de corses dans les douanes…

        @H16
        Vu que les populations indésirables ne sont pas expulsables, et vu que l’état est incompétent, peut être faut-il acter la reformation des fiefs (les dealers le font sans trop de problèmes semble t-il) ?

        Pour les stats ethniques, j’abandonne… le seul lien que l’on peut faire, c’est le dépistage de la drépanocytose…

    2. Aristarque

      Ben, c’est à dire que les règlements y sont faits en se basant sur le code AK 47 pour lequel il y a un vrai déficit de formation, d’ autant que ce code s’illustre par de très fréquentes mises à jours définitives un peu ardues à parer pour le personnel. Alors qu’ une loi remontant à Louis Philippe (beurk, un roi suceur du sang du peuple et pas bisou, pourtant) bien maîtrisée par des générations de gabelous et assurée de perdurer jusqu’ en 2025, date d’ entrée en vigueur de la gabelle 0.0005 selon les projections gouvernementales permet de vigoureuses actions face aux délinquantes de 60 ans et plus. Merci de ne pas sous estimer à cette occasion, les risques des descentes à trente personnes jeunes et armées contre un aéropage de bingo-lovers. Se prendre un jeton perdu en pleine tronche représente un risque d’ ITT de quatre semaines minimum. C’est pas rien comme risque!

    3. hussardbleu

      Chez les Complotistes, on parlerait d’une stratégie de « sidération » des Souchiens…
      Mais on sait bien que ces gens-là sont des paranos graves…

      On est toutefois, avec des opérations policières de ce genre, à l’extrême limite, à ce point mystérieux où le dérisoire rejoint le despotique…

      1. hussardbleu

        heureux homme ! pour ma part, ce fut l’Allemagne… mais ce n’était pas vraiment le but de ma question, mon cher barbu… voyons si Laclos t’inspire ?

  31. Maximilien

    Aaaaaah, la douane française !

    http://golem13.fr/les-douanes-detruisent-le-maillot-france-bresil-98-de-trezeguet-7-350-e-partent-en-fumee/

    Achetant la quasi-intégralité de mes biens sur Internet, à l’étranger, il faut savoir que nos services de douanes ont une réputation internationale !
    De très nombreux vendeurs asiatiques, américains, australien et même africains refusent de vendre à des clients mexicains, italiens et… français. Parce qu’ils en ont marre des problèmes causés par nos merveilleux service de douanes.

    Autant pour le Mexique et l’Italie, on peut, à la limite, pardonner l’excès de zèle des douaniers (crime organisé, tout ça). Autant chez nous, je ne comprenais pas trop. J’ai ma réponse maintenant: BINGO !

  32. channy

    Et Dire que j entendais au debut des annees 90, qu avec l europe le travail de douanier disparaitrait.
    Comme quoi un corps administratif ne meurt jamais.

Laisser un commentaire