Tiens, on dirait un tsunami de nouveaux impôts

Suite au rendez-vous à l’Élysée de plusieurs minustres avec François Hollande pour caler les derniers arbitrages du budget 2014, nous venons d’avoir droit à une très jolie vague d’annonces budgétaires bien épaisse, bien forte, bien mousseuse avec force crustacés, goémon et petit fretin vigoureux. La pèche est sensationnelle. Et ce n’est absolument pas rassurant.

Très concrètement, c’est un véritable tsunami fiscal qui déboule sur la France tant au niveau des particuliers que des entreprises. Et comme d’habitude, malgré les dénégations ridicules du gouvernement, tout le monde va devoir cracher au bassinet, y compris et surtout les pauvres. Les riches, je vous le rappelle, sont déjà exfiltrés, à l’abri, ou travaillent d’arrache-pied pour liquider leurs avoirs et les faire passer la frontière.

J’aurais l’occasion de revenir sur quelques unes de ces inventions rocambolesques qui sont en cours d’introduction à marche forcée pour l’année 2014. Mais il suffit d’éplucher la presse récente pour lever toute ambiguïté concernant la fameuse pause fiscale, qui s’écrit maintenant « pose fiscale », exactement comme dans « pose d’un cathéter ».

la jolie vague de pause fiscale

On découvre, consterné, que pour les entreprises dont le chiffre d’affaire est au-dessus de 50 millions d’euros, l’Excédent Brut d’Exploitation, l’EBE, va être taxé, à 1.6%. En gros, comme cet EBE inclut les amortissements et les provisions, ce sera donc un impôt qui va donc généreusement cogner les entreprises qui investissent. C’est extrêmement judicieux.

On lit, effaré, que les Français vont goûter à un rééchelonnement de la TVA : on passe de 7% à 10%, et de 19.6% à 20%. Là où l’idée générale, en temps de crise, est de conserver un maximum de pouvoir d’achat aux populations, on comprendra que la manoeuvre est finement ouvragée pour faire exactement le contraire. C’est extrêmement malin.

On constate, modérément amusé, que le gouvernement cafouille gentiment sur la fiscalité du diesel, qui, comme chacun le sait, est honteusement sous taxé. D’un côté, les écologistes veulent introduire une nouvelle bordée de taxes « carbonées » sur ce diesel ; il faut dire qu’ils ne sont jamais en retard pour tabasser les pauvres, ceux-là même qui n’ont pas franchement les moyens de se payer un appartement en centre ville et doivent donc prendre leur voiture, ou qui ne peuvent se permettre de perdre 3h dans les transports en commun régulièrement en panne, en grève ou qui desservent mal leurs lointaines habitations en carton des banlieues pas très bobo-compatibles. De l’autre, le gouvernement comprend, confusément, qu’annoncer de but en blanc une augmentation du diesel (qui aura lieu de toute façon, vous n’y couperez pas), c’est risquer une grogne vraiment sauvage.

Et on tombe sur le projet, parfaitement Normal, qui consiste à taxer les propriétaires occupant leur logement, au motif que, depuis 1965, les propriétaires occupant leurs propres logements sont totalement exonérés de fiscalité (hors taxe foncière). En conséquence, dans une note remise au premier ministre, le Conseil d’analyse économique (CAE) recommande d’augmenter la fiscalité sur l’immobilier : taxer les (salauds de) propriétaires occupants et actualiser les valeurs locatives pour accorder la taxe foncière à la valeur effective des propriétés. Eh oui, parce que ce qui est à vous et sur lequel vous avez déjà acquitté des impôts et des taxes, en réalité, n’est pas totalement à vous.

Après tout, ne l’oubliez pas : vous êtes la possession de l’État et vous lui devez tout.

Socialisme

Maintenant, cette vague d’impôts, ces prévisions de croissance parfaitement fantaisistes, cette agitation fébrile de tous les ministres pour trouver toujours un peu plus d’argent, pour aller gratter toujours plus dans la poche des Français ne peut vouloir dire qu’une chose : les finances de l’Etat sont dans une situation catastrophique.

Ce pays est foutu.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires121

  1. paroxystique

    Prions pauvres pêcheurs….

    Prions pour un joli crash obligataire…

    Je vois plus que ça pour lui mettre le nez dedans à l’ectoplasme.

    Bien le bonsoir ^^

  2. Pere Collateur

    Mesure discrète mais particulièrement gerbante, si vous avez une complémentaire payée en partie par votre employeur, et bien ça va rentrer dans le calcul de votre IR.

    Quand on sait qu’ils ont imposé aux employeurs de payer une complémentaire obligatoire pour chaque salarié, je vous laisse juger du niveau de cynisme de ces types…

  3. Matthieu

    Le terme « pause » est en lui même parfaitement honteux.
    On sait tous (enfin j’espère) ce qui se produit après une « pause », et également ce qu’il se produisait avant…
    Tout cela bien sur juste avant les élections municipales. C’trop mignon tout ça.
    Qu’est ce qu’on ferait pas pour se foutre de la gueule des gens qui habitent ce chiotte turc géant qu’on appelle la France, et rassurer ses 22.000 candidats PS qui vont se présenter et qui ont les fesses qui font bravo.
    Je les comprends, trouver un boulot après 20 ans comme adjoint au maire PS, c’est pas le meilleur point sur un CV. Mouarf

    1. Aristarque

      Il y a assez d’étages dans le mille-feuilles administratif électoral de la France pour se recaser. Ne pas oublier que le cumul des mandats est pratiqué à grande échelle et que ceux ou celles (comme Méremptoire) qui se déclarent en faveur du mandat unique, ne le font souvent qu’après avoir été planté(e) à une quelconque élection…

    2. Marc Aurèle

      @Matthieu

      Oui, le mot pause est un escroquerie, en cela qu’il établit la création « à jet continu » de nouvelles taxes comme un fait normal et laisse à penser qu’une halte dans ce vol organisé est un cadeau.

      La gauche a toujours su manier le langage avec maestria. Là on a atteint des sommets.

  4. AMeladius

    J’ajoute un grand MERCI à H16 et aux commentateurs qui me permettent de non seulement m’informer mais de bien rire des idioties des dirigeants de la france et ses habitants fortement intoxiqués de socialisme/étatisme/marxisme/écolgisme. Avant, je riais jaune et déprimait. A présent je ris bien grâce à l’humour d’H16.

    Cordialement
    A. Meladius

  5. paroxystique

    Petit Patron (piège à cons), plus que de moi-même puisque je licencie ces temps-ci… J’ai convulsé, éructé et j’en passe lorsque j’ai vu que mes charges sociales de l’année d’avant sont ajoutées à mes revenus pour servir à ma base de calcul des mes futures charges sociales…
    Si c’est pas un truc de pervers ça …

    1. Aristarque

      C’est exact. Pour les indépendants, les URSSAF considèrent que leur base d’application de cotisation est constitué du revenu prélevé par l’exploitant auquel elles ajoutent toutes les autres cotisations sociales obligatoires…
      Socialando delenda est!

  6. Matthieu

    J’arrête pas de voir ce genre de commentaire. Vous êtes complément demeurés avec vos « preum’s »?! Il faut qu’H16 affiche une charte de la commentativitë sur son blog? On aimerait bien lire des commentaires constructifs, pas des « preum’s » ou des commentaires laconiques et HS juste pour être placés en premier.
    Les commentaires font partis intégrante du plaisir de lecture et de réflexion de ce blog, et franchement ça devient lourdingue.

  7. Black Mamba

    Ooooo 🙂
    Tiens un billet bien noir !
    Sortez vos mouchoirs!
    Avec ces réformes taxatoires
    La vie est vrai cauchemar !
    Je vous souhaite le bonsoir
    A vous les fidèles du soir !
    😈

    1. Tribuliste

      Oui mais il ne faut pas laisser un bout qui dépasse, ayant encore les fesses en France et la tête ailleurs, je peux vous assurer que je les serre de plus en plus fort!

  8. Fred

    Quant à l’histoire du loyer fictif, leur truc est flou. Bref, encore une usine à gaz qui sent à des kilomètres et qui va déborder le fisc pour rapporter des clopinettes. Ce gouvernement est vraiment d’une incompétence grave….

  9. Etienne

    Woaw, deux billets par jour, nous sommes gâtés. Il faut dire qu’avec le flux continu de conneries gouvernementales il y a de la matière… Merci

    1. Duff

      J’ai peur qu’hélas lorsque le budget 2014 sera connu dans son ensemble on pourra effectivement mesurer l’ampleur du décalage entre la « pause fiscale » et la réalité des taxes entrant en vigueur et votées avant et celles passées en douce qu’H16 ne manquera pas d’intercepter en vol.

      Exemple de prose socialiste qui cherche un rayon de soleil dans un ciel chargé de cumulo-nimbus : Le tribunal de commerce de Paris qui ne doit pas le moins bien loti:

      « BAROMÈTRE DU GREFFE DU TRIBUNAL DE COMMERCE DE PARIS
      Bilan du mois de juillet 2013
      Publié le 04/09/2013 – Plus de détails
      Bilan cumulé au 31 juillet 2013 : confirmation de la tendance observée ces derniers mois

      Les immatriculations au registre du commerce et des sociétés enregistrent une baisse (-6%), mais le solde des entreprises en activité reste positif (+ 3 132) par rapport à 2012.

      Par ailleurs : les ouvertures de procédures préventives subissent une hausse (+13%), toutefois moins importante que les mois précédents.
      Les ouvertures de sauvegardes sont multipliées par quatre et les redressements judiciaires enregistrent une augmentation de 47%, en comparaison avec le 1er semestre 2012.
      Noter cependant que les ouvertures de liquidation judiciaires se tassent (+1%) et que les emplois salariés concernés par les procédures préventives refluent de 15% par rapport à 2012. »

      Le mois dernier j’ai rencontré un industriel d’Angoulême. Ces concurrents italiens sont 15% moins cher. Son idée c’est de monter en gamme car lui ne peut pas dans sa région sinistrée et dépourvue de PME/ETI passer des appels d’offre mettant en concurrence plusieurs fournisseurs. Avec le coût du travail, tout ce qui est usinage et opérations à faible VA, c’est trop cher en France.

      Bin oui et ça ne va pas s’arranger, même en instituant 45h de boulot par semaine, le gap est beaucoup trop gros. Pour rebondir sur le billet :

      « Les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après demain ». Comme l’explique la philosophe économique Valérie Rabaud, puisque les marges des entreprises française ont baissé proportionnellement de la même manière que celles des entreprises allemandes depuis 2008 – statistique que je n’ai pas vérifié et dont je suis prêt à douter – il n’y a pas le feu au lac dixit la sémillante socialiste. Oui donc ça fait donc un bon moment que les marges françaises sont un bon tiers inférieures aux allemandes, donc, ceux qui ont le plaisir de parler allemand en France savent quoi ils leur restent à faire. Leur bagage.

        1. channy

          Si les etudiants francais etaient un peu plus fiable et bosseurs ils trouveraient du travail, perso avec mon boss on a arrete les contrats etudiants.. ca ne veut pas bosser le samedi alors que ca bosse dans la grande distribution, j ai une gastro je ne peux venir bosser etc

      1. Aristarque

        Quand deux avions volent parallèlement mais avec un décalage d’altitude de 1000 m, lorsqu’ils descendent avec le même taux de plongée, il est généralement admis dans le monde que l’avion inférieur rencontrera son destin (le sol) avant l’avion supérieur.
        Mais pas au Socialistan où les mathématiques ont été revues par des émules de Lyssenko… 🙁

        1. Duff

          Poursuivons : L’avion qui vole plus haut consomme moins. Celui qui est plus bas, le français, voit ses gouvernes répondre 30 % moins bien. Inutile effectivement de se demander qui va se crasher en premier mais surtout inutile de douter du sort du second qui vole plus haut et avec des gouvernes en meilleur état : Il va non seulement éviter le crash mais prendre le marché abandonné par celui fera la consternation du ministre socialiste dont on apprendra le nom à l’occasion du drame.

          1. Emile Sabor

            Désolé de vous contredire mais en aviation, la densité de l’air étant inversement proportionnelle à l’altitude, les gouvernes répondent mieux chez l’avion du bas. En revanche et en effet, pour les mêmes raisons, celui du haut consomme moins. (humour)
            Je suis au demeurant d’accord avec le constat que vous faites sur cette « pose » fiscale.

      2. Lambda expression

        Meme pas besoin de parler allemand. Tout le monde par un anglais tres correct. C est pour ca que mon allemand est nul, même si j y ai bossé 7 ans.
        Ah….oui…sorry, en france on parle pas anglais non plus.
        Ils me gonflent les teutons, c est fous de voir combien un bon nombre est con et malgré tout comment ils nous niquent.
        on fait les beaux les pieds dans la merde. Il arrive quand celui qui va distribuer les grands coups de triques ? Il faudra commencer par gicler fissa nos politicards et dissoudre la plupart des syndicats. On a quelques penseurs désintéressés de tous bords qui feraient fort bien l affaire dans le cadre d une coalition pour un mandat non renouvelable. Des types valables qui seraient habités par le desir du bien commun et accessoirement de laisser une trace positive dans l histoire, pas juste une trainee de bave comme nos moluques actuels.

          1. MadeInCH

            Les Rois de France étaient, en général (pas tous) des dictateurs éclairés.
            La France étant leur bien personnel, il était dans leur intérêt qu’elle aille « bien ».

            Ok, la définition de « bien » n’est pas exactement la même que aujourd’hui.

          2. gem

            Si. On a eu Napoléon pendant 15 ans. Et sur le plan civil ça marchait assez bien (franc stabilisé, paix sociale, boom économique et développement industriel, etc.), c’est pourquoi il a laissé un si bon souvenir malgré les guerres (l' »Ogre » dévorant surtout des paysans pauvres que le progrès technique agricole mettait au chômage).
            Cela dit il n’était pas libéral, et c’est ce qui a fini par le perdre.

        1. MadeInCH

          Il n’y a que deux sorte de pouvoir:
          1) Celui que l’on gagne.
          2) Celui que l’on hérite.

          1) Révolution, démocracie présidentielle, dictature de parti, dans tout ces cas arrive au pouvoir celui qui s’est battu pour l’avoir!! Pour le bien de tous évidemment!
          !! En aucun cas, un « penseur désintéressé. » !!
          Dans une démocracie, il faut contrôler sérieusement ceux qui ont le pouvoir, comme en Suisse, avec les référendums et initiatives incountournables par les « élus/élites ».
          En France ou aux USA, la « démocracie » n’en n’est pas vraiment une, car les élus le sont par défaut, et le peuple n’a aucun contrôle sur leurs actes.
          De plus, un système « démocratique » présidentiel est une mauvaise idée, car c’est le meilleur moyen da partager le peuple (USA/France), avec systématiquement environ la moitié du peuple qui est furieux/vexé/frustré et qui cherchera àmette le bâton dans les roues du président élu.
          Je serais plustôt pour un « conseil présidentiel » de 3 ou 5 ou 7 personnes, avec une représentation (pas tout-à-fait proportionelle. Pas un parti ayant la majorité absolue des voix!) des 3~4 partis les plus important de pays (Eviter le bi-partisme).

          2) dans un pouvoir hérité (Roi, empreur), le régnant a été préparé durant sa vie. Et il a intérêt à faire du « bon » travail, car c’est lui, ou son fils, qui va devoir payer les pots cassés. En général, c’est assez responsabilisant.

      3. max

        Sans même parler allemand, avec l’anglais c’est possible dans un certain nombre de jobs, puis ensuite apprendre l’allemand en cours de route.

  10. Benway

    Paroxystique a raison, ça relève vraiment de la perversion… Appeller ça une pause fistale… euh fiscale 😉 J’ai hâte de voir ce qu’ils nous réservent pour le Grand Bond en Avant!

    1. Matthieu

      Alors visiblement pour le Grand Bond en Avant, on ne va pas devoir tous construire un four, sur notre jardin ou notre balcon, pour produire notre propre acier cette fois-ci car les écolos sont au gouvernement. En revanche on devra tous faire caca dans de la paille et faire du composte avec. Il en va de la survie de la planète!
      Je vous laisse le plan de construction, mais vous allez le recevoir par la poste en même temps que votre écotaxe sur la respiration. http://hospitalites.surlaterre.org/troupeau/wiki/files/fiches/toilettesechevivante/500×500.ToilettesSechesVivantes.png

      1. Black Mamba

        « En revanche on devra tous faire caca dans de la paille et faire du composte avec » …. »Je vous laisse le plan de construction »
        Ah! Ne m’en parler pas mon époux Zécolos à tenter à mainte reprise de me faire adopter ce système.
        Pour l’instant je fais barrage, je tiens à mon confort 😈
        Nous sommes assez dans la mouise comme ça pas envie d’être envahi par les mouches et autres puanteurs…

          1. Théo31

            J’ai connu ça quand je vivais à la campagne : chez des paysans, des chiottes à la turque en bois avec un énorme bac de rétention dessous, le tout bien ventilé par dame Nature.

            1. JF

              Dans les toilettes sèches vous êtes sensé recouvrir de sciure, indispensable pour la réaction de compostage (il faut du carbone) et les odeurs, c’est la toute la différence !

          2. JF

            Je confirme si c’est bien fait, pas d’odeurs…Je pense que c’est mal accepté pour des raisons culturelles, conditionnés depuis tout petit avec nos WC à eau qui il est vrai, sont fort commodes: on tire la chasse et l’affaire est vite oubliée ! Bon après les toilettes sèches c’est bien gentil, encore faut-il avoir un jardin digne de ce nom…pas très pratique en appartement et si c’est pour tout jeter à la poubelle, c’est pas super écolo…

      1. Aristarque

        ils voulaient l’intituler : vosdroits(apayer).service-public.fr !
        Mais comme il paraît qu’à l’abattoir il convient de tranquilliser les cochons de payeurs et que les parenthèses mettaient le bazar dans internet, ils ont retiré ce qui peut fâcher à première vue…

    1. Guillaume

      Plus sérieusement, sur le fond, en quel honneur, la TVA à 8.5 au lieu de 19.6 dans les DOM-TOM ? Parce que je veux bien être sympa, mais bon…

      1. Matthieu

        C’est pour stimuler l’économie très « fonctionnarisée » de ces régions. Ca fait une dizaine d’années que ça existe il me semble. D’ailleurs, il n’y a pas du tout de TVA en Guyane et en Nouvelle-Calédonie.

      2. Nyamba

        Hmm, ne soyez pas jaloux, le manque à gagner se fait sur l’octroi de mer, et puis parfois les commerçants (les gros, tous copains), rajoutent de petits facteurs aux prix histoire de. Je vous assure que pour vivre dans les DOM-TOM, quand on n’est pas fonctionnaire majoré ou tapageusement lié à un monopole commercial, on paye cher le soleil et les requins.

        1. Jules

          Je confirme, la tva abaissé est compensée par l’octroi de mer.
          Extrait wiki : »Par ses exonérations spécifiques, le but de l’octroi de mer est de créer une distorsion fiscale afin de protéger la production locale de la concurrence extérieure »
          Vous saignez du nez ? C’est normal.

  11. tess

    Comme disait Colbert « l’art de l’imposition est de plumer les oies de manière à récolter le plus de plumes possible tout en ayant le moins possible de cris ». Pour récolter, ils récoltent par contre les oies commencent à criailler de plus en plus fort.

    1. greg

      Les oies crient mais les cochons votent ! Quand j’attends certains dirent qu’ils regrettent d’avoir voté flanby car il n’est pas assez à …… gauche!
      Quand on voit certains commentaire où ceux qui sont frustrés de ne pas pouvoir devenir propriétaires sont content à l’idée d’une taxe sur les salauds de proprios qui habitent ce qu’ils ont payé!
      Avec une telle armées d’abrutis, le gouvernement a encore une marge de manœuvre énorme, il sera même capable de faire tout oublier six mois avant les prochaines présidentielles.

  12. cricri

    un seul objectif , tout vendre, afin qu’il ne reste que des liquidités , les basculer aillleurs …… et foutre le camp de ce pays , laissons le aux K

  13. Dahu

    J’attend avec impatience votre article sur la loi Duflot qui se prépare. J’ai hâte de pouvoir attaquer en justice mon propriétaire parce que je loue plus cher que ce que l’Etat impose !

  14. christophe

    Paroxystique a raison.

    Seul un bon coup du lapin obligataire, sur la nuque, pourra arrêter cette folie, cette démence collective.

    Je sais, on me traite de cynique, de partisan de la « politique du pire ».

    Mais une explosion des taux sur la dette française, conduisant à un arrêt cardiaque des finances publiques, permettra paradoxalement d purger, et relancer le vieux corps mourrant.

    Il n’y a pas d’autre solution. Alternative ? La petite mort. Des années de déclin, lent, douleureux.

    En attendant, dansons au dessus du volcan. Il nous faut davantage de loi Dufflot, plus de Taubira, du Hollande partout, du Ayrault, du Moscovici même dans votre lit… plus de taxes, plus d’idées à la con.

    Nous sommes servis. Mais il en faut « more ».

    1. Théo31

      Le coup du lapin obligataire n’a pas empêché l’Argentine de recommencer les conneries au bout de quelques années et de se retrouver de nouveau en faillite.

  15. Calvin

    H16 : « la fiscalité du diesel, qui, comme chacun le sait, est honteusement sous taxé. »
    Juste penser à préciser que ce n’est pas vraiment le diesel qui est sous taxé, mais bien l’essence sans plomb qui est outrageusement sur taxé.

        1. Tribuliste

          Non non c’est bien réel http://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/structuration-des-prix-de-l-essence-et-du-gazole-france à titre d’exemple. Je suis même resté sur l’idée qu’on en importe des usa pour assurer la consommation. La France est le seul pays à avoir mis en avant le diesel, un coup de Calvet sauf erreur, ayant ses entrées dans la haute sphère politique… Et voila le résultat : 30 ans de contre courant et de subventions 😉

  16. Calvin

    S’il y a bien un truc qui m’énerve le plus dans ce pays de fou, c’est le « deux poids deux mesures » honteusement visible, mais qui ne choque plus personne.
    L’histoire de la taxation des propriétaires occupants en fait partie.
    On dit aux gens, devenez propriétaires, vous rentrerez dans vos frais, et, finalement, quand ce taux a bien augmenté, on veut se mettre à les taxer : on change la règle fiscale après coup.
    La retraite par répartition, c’est l’inverse. On met en place un système débile, et quand les gens veulent qu’on fasse autrement, on dit : ah, non, pas question de changer la règle, ceux qui ont commencé comme ça, doivent aller au bout. C’est de la justice fiscale, ça…

    Et c’est pareil pour la CAF. On a institué des allocations par enfant qui augmentent plus vitre que le nombre d’enfants (pour favoriser la démographie interne au pays). Et si on trouve que ça fait beaucoup, les politiques disent : oui, mais non, car on ne change pas la règle pour ceux qui ont déjà fait plusieurs enfants, les pauvres, ils comptaient là-dessus.
    Par contre le pauvre gars qui a économisé toute sa vie pour devenir propriétaire et payer moins de charges plus tard, il ne comptait pas dessus ???

    L’instabilité fiscale est le grand mal de ce pays.

    Après ses élus, bien sûr.

    1. Tribuliste

      N’oublions pas que nos ainés ont grandi dans la prospérité et l’insouciance. Dans le confort ils ont tout accepté, même un deuxième mandat du Quatre-vinthuitar c’est dire.
      Les retraités? Ceux qui ont bossé dur et placé intelligemment se plaignent du prix de l’entretien de leur camping car, des artisans qui gonflent les devis sur leur maison secondaire, et des impôts qui augment sans cesse. Bah oui ils augmentent, depuis 30 ans, et la plupart actifs à l’époque n’ont rien trouvé à redire.
      J’éviterais de parler de la CAF, ce système a tué le lien social en France.

      1. Taisson

        Vous généralisez un peu vite… vos ainés ont peut être vécu dans l’insouciance et la prospérité , mais pas les miens, ni moi-même…
        Les classes sociales « du bas », les petites gens, ne faisaient que la regarder la « prospérité » ! Et ils les ont bien connues « les toilettes sèches » évoquées par nos amis Mattieu, Fred et, B.M. (qui ne semble pas emballée..) Cernés par la propagande communiste d’un côté et par le mépris des classes dirigeantes, le peuple à choisi les politiques les plus démagogiques qui promettaient la lune…C’est la dérive prévisible de la « démocratie » quand elle est basée uniquement sur le plus grand nombre…Tout à été fait pour encourager cette tendance naturelle, et rien pour stimuler l’idée de d’essayer de s’en sortir par ses propres moyens!!
        Depuis plus de trente ans les gens réalistes réclament une retraite par capitalisation… Refus catégorique toutes tendances politiques confondues…Et ce n’est qu’ un exemple!
        Chaque génération partage une part de responsabilité, et agit en fonction des formations qui lui ont été données par la précédente…D’où le vote massif des jeunes pour Moije!! (qui veut même les faire voter au berceau) et ils recommenceront la prochaine fois puisqu’aucune autre voie ne peut être proposée. CPEF mais l’agonie va durer très longtemps….

        1. Tribuliste

          Oui je vous rejoins sur le dernier point, mais j’évoquais la prospérité qui rend aveugle et faible. Si malheureusement tout le monde n’a pas connu les mêmes conditions elles étaient malgré tout bien plus avantageuses que de nos jours!

          Les jeunes sont pour la plupart désabusés et idéalistes, mais aussi endoctrinés « dès le berceau » pour reprendre votre expression. Puis la droite n’a pas fait rêver les foules, je comprends le vote sanction dans l’esprit, dans les faits ceux qui voulaient vraiment éviter le pire ont maintenu leur vote. 🙁

  17. Tribuliste

    Tsunami ou pas, le contriubable est déjà noyé sous les taxes, ça va pas le faire souffrir tant que ça..
    Puis songez à toutes ces communautés urbaines, de commune qui se développent… Tous ces services de Département, Région qui s’ouvrent pour répondre à vos attentes…

    Le Tsunami officiel va se voir greffer une lame de fond… courage mes amis courage je vois une île! Un paradis fiscal dirait-on!
    Merde, pleine de socialistes dirait-on, quels visionnaires!

    1. Aristarque

      Par exemple, des offices municipaux de tourisme, avec personnels dédiés, dans des communes où les autochtones se demandent ce qu’il y aurait à voir en dehors du château dans lequel le maire est installé ou de l’ église du 19me siècle ou du musée d’étiquettes de camembert et pont-l’évêque et ce qui s’ y passe en dehors des fêtes du 14 Juillet, de la libération de 44, du 15 aout chez les Bretons et des deux ou trois braderies de quartier…

  18. xango

    Et sinon n’oublions pas la mutuelle obligatoire mais réintégrée dans la base fiscale.

    le plus drôle: le super zéro annonce financer tout ca par des économies sur l’état et la sécu… Et rien que ça c’est un combo LOL-CPEF-facepalm

  19. Pouic Pouic

    Un truc assez drôle aussi dans le budget 2014.
    D’après ce que j’ai compris ce matin.
    Les 15 milliards d’économies sont virtuels en fait.
    Le montant du budget va être le même (voir augmenter légèrement). Mais il aurait pu augmenter beaucoup plus et cela aurait couté une partie de ces 15 milliards.

    Un truc sympa aussi. Dans ces ‘économies’, il y a celle que va réaliser la sécurité sociale en taxant l’aspartame, la cigarette électronique, le tabac, etc.

    Ce gouvernement vient d’inventer la taxe qui réduit les dépenses.

    1. tess

      Sans compter que l’état se sert au passage sur toutes les taxes pour financer la sécu. Je me demande même si l’état ne se sucre pas bien plus sur le dos des cotisations qui devraient être integralement reversées à la SS

        1. La sécu finira toujours en déficit. C’est mathématique. Par construction. Ça prendra plus ou moins de temps pour y arriver, mais on y arrivera toujours.

          1. Charles

            Un fond souverain dédiée à la sécu, ca pourrait fonctionner ? Avec une charte interdisant de puiser dans le fond et donc seulement autorisation de prendre les revenus qu’il génère.

            Bien entendu il faudrait un garant de la règle, un monarque ayant de réels pouvoirs par exemple

            1. … Je ne pense pas. Le problème de la sécu est structurel : on paie des prestations, on récupère des cotisations, et il n’y a aucun lien entre ceux qui paient, ceux qui touchent et ceux qui dépensent. Il n’y a aucune responsabilisation des uns et des autres. Pour la retraite, il y a versement d’une somme fixe sur une durée indéfinie, et cotisations variables pour des dépenses courantes variables. C’est impossible à équilibrer.

    2. LeRus

      Et oui, c’est la logique socialiste: Si tu t’es fait tabassé par un voyou, ne pense surtout pas à te plaindre (ni à te défendre bien sûr), puisque ça aurait pu être bien pire: se faire tabasser et ensuite se faire rouler dessus en voiture.

  20. Christophe

    Quelle belle matinée ! Pour illustrer la « pause fiscale »… une brassée de nouvelles taxes

    Eh oui… car nous parlons des « dépenses publiques », c’est à dire incluant la Sécu… Or tout le monde sait que le déficit y est permanent, et même augmente. Comment faire ?

    Donc, zou : des taxes « vertueuses » (pinard, tabac, aspartame etc.) pour boucher des trous. En attendant d’autres trous.

    http://tinyurl.com/q72ny2r

    Plus que jamais, vous vivons dans un délire « orwélien » : la guerre c’est la paix.

    Les clowns nous parlent de « reprise », de « croissance », et de « pause fiscale », de « sauvegarde du pouvoir d’achat »… Et contradiction totale avec le Réel.

    Ca devient fascinant.

    Encore une fois, le seul espoir c’est d’atteindre -rapidement- le « escape velocity »… c’est à dire le point où nous nous arracherons du système, provoquant ainsi sa destruction;

    La fiscalité, la rapine est indéniablement le plus puissant des carburant pour notre fusée.

    1. Guillaume

      C’est ni plus ni moins ce qu’il se passait en URSS sur la fin, la TV et les médias parlant d’abondance alors que les queues devant les commerces étaient toujours plus longues…

      D’ailleurs, pour écrire son Livre, Orwell s’est en partie inspiré de l’URSS des années 40…

  21. Peste et coryza

    @Tribuliste

    Ce qui a tué le lien social en France est certes la CAF, mais pas seulement.
    C’est l’adjonction du confort, des allocs, de la fin de la cohérence ethnique, l’atomisation des familles, la massification du travail salarié (y compris celui des femmes), du ponzi démographique, et bien sur la décadence…

    Cela explique par exemple l’aberration que sont les maisons de retraite. Dans pas mal de pays (y compris européens), les personnes âgées restent au sein du foyer.

    1. « la fin de la cohérence ethnique »
      Lol.
      Ca ne veut rien dire. Tu as l’esprit farci de trucs comme ça qui ne veulent absolument rien dire.

      1. bof

        « ça ne veut rien dire »
        qu’as-tu en tête?
        la race historique au sens de Gustave Le Bon, « la raza » espagnole, le multiculturalisme?
        voir blog Rioufol libanisation de Marseille

        1. « qu’as-tu en tête? »
          Ben c’est à toi ou à Peste de répondre. L’expression « cohérence ethnique » ne veut rien dire. A vous de prouver que si.
          C’est quoi, la race historique ?

            1. bof

              Pas selon moi
              Selon Gustave
              quelques notes anciennes vite fait

              Gustave Le Bon
              Lois psychologiques
              de l’évolution des peuples
              races historiques
              origine : mélange de populations différentes
              diversité des éléments
              longue durée
              formation de sentiments, intérêts, croyances
              caractères communs
              quelques idées fondamentales communes petit nombre
              qualités de caractère importantes, résidu historique permanent
              poids des morts, de la tradition
              accumulation héréditaire
              très lente
              fixité très grande

              1. Le terme « race historique » ne veut rien dire. Là, on a une accrétion de termes différents qui définissent, mettons, une culture. Mais c’est tout.
                Du reste, le brave Gustave raisonnait avec les données de son temps, qui ont quelque peu évoluées depuis le début du XXème tu en conviendras.
                Autrement dit, il te reste à prouver
                – que race historique voulait bien dire quelque chose à l’époque (et dans ce contexte là) – ça ne devrait pas être trop dur
                – que cette définition est encore valable actuellement (ouch, ça va relever de la jolie galipette).

    2. greg

      Tu mélanges tout dans la mesures ou ceux qui cassent cette cohérence ethnique (j’imagine que tu parles des non-gaulois) ont une seule et unique leçon à nous donner => la manière dont ils s’occupent de leurs vieux.
      Je reproche beaucoup de choses aux immigrés, mais faudrait pas tout mélanger.

  22. Josselin

    En fait, l’histoire de la taxe immobilière, ils ont juste repris la proposition de Cartes sur table sur les revenus fictifs, l’ont remaniée pour faire passer ça sans qu’on se rende compte de ce que c’est vraiment.

    1. Calvin

      Et H16 avait fait un billet dessus, il me semble.
      Ce qui était au départ une idée moisie, idiote et perverse… devient presque réalité.
      C’est dire le niveau atteint.

    2. greg

      J’adore cette expression «  »Depuis 1965, les propriétaires occupant leurs propres logements sont totalement exonérés de fiscalité (hors taxe foncière) » »
      On peut l’utiliser à toute les sauces:
      Je ne trompe jamais ma femme (hormis les putes que je me paye)
      Je ne paye pas de taxes sur le carburant (hors tipp)
      etc

  23. Karamba!

    La taxation des propriétaires habitants, c’est peut-être la goutte de trop qui va pousser les français à sortir Flanby de l’Elysée à coups de savate dans le derrière. Il devrait tenter le coup. A 25% de popularité, il y a un côté hara-kiri assez croquignolesque…

  24. Thomas

    Bonjour,

    Je vous ai découvert il y a quelques mois et j’apprécie beaucoup votre plume et votre vision.

    Cependant, je pense que pour une fois, vous avez fait un erreur concernant l’impact de la taxation de l’EBE. En effet celui-ci n’inclut pas les amortissements et provisions donc ca risque plutôt de réduire l’enveloppe d’investissement potentiel. De plus, si les amortissements et les provisions étaient intégré à l’EBE, alors investir permettrait de réduire l’EBE et donc le montant d’impôt (c’est aussi vrai pour les provisions).

    Bonne journée

    1. Alors l’erreur n’est pas de moi mais des dirigeants interrogés qui ont sorti, mot pour mot, l’explication que j’ai reprise dans le billet (et dont la source est donnée). Manifestement, les interprétations de l’EBE ne sont pas stables 😉

  25. CW77

    Quand j’ai lu le titre: « les propriétaires qui occupent leur logement vont être taxés », que je ne sais plus quel quotidien du soir en ligne, j’ai cru que j’avais la berlue. La note du CAE est fabuleuse, comme enfumage macro-économique. Faites gaffe; propriétaires de bagnoles, d’iphones, de ciseaux, et de tout ce qui se trouve chez KILOUTOU, bientôt on vous taxera sur les frais de location que vous devriez acquitter si vous n’aviez pas acheté toutes ces choses… Connerie…

  26. carpediem

    Bonjour à tous, un petit témoignage qui illustre parfaitement « ce qu’on fait avec nos sous ». Un de mes employeurs (agriculteur de 75 ans, retraite de misère, début de carrière à 14 ans) m’a raconté qu’une famille de 4 personnes s’est fait expulser de son logement en région Nantaise. Motif : malgré les salaires très décents des deux conjoints , le merveilleux couple croule sous les dettes….de jeu.
    Qu’à cela ne tienne, ils arrivent dans ma commune car ils se sont vus attribuer un logement SOCIAL A 50 EUROS PAR MOIS!
    Mon employeur va voter front national. Encore un.

  27. Foxbat

    Et ce petit cadeau fiscal, n’est-il pas beau ? Il mériterait un article à lui tout seul. Je ne savais pas même pas que je bénéficiais d’une niche fiscal dites donc … L’est pas belle la vie ?
    http://lci.tf1.fr/economie/consommation/fin-de-la-niche-fiscale-sur-les-mutuelles-quel-impact-pour-le-salarie-8264090.html

    Dire qu’avec les accords ANI, le gouvernement veut imposer la souscription à une mutuelle collective (bisou) … pour ramasser la mise derrière par la fiscalité (la claque … ou autre chose vue la fascination de nos gouvernants pour les invertis)

  28. Nocte

    « Nous avons essayé de penser à une fiscalité à rendement constant, en privilégiant les investissements plus productifs pour l’emploi »( issu de l’article sur la taxation des proprios résidants.)
    Consternant… (à l’image de l’article de l’immonde et de sa ligne éditoriale)

    1. Tribuliste

      Les violons sont accordés, les sirènes plus envoutantes que jamais… ne voyez-vous pas l’idéal socialiste se profiler à l’horizon 2025? Les pétales de rose inondant le ciel, la féérie d’un monde sans réveil matin rythmé par par les discours des camarades. Tout ceci est si proche, empressons-nous de le financer, payons!

  29. Claribelle

    Tout est dans l’art de dire les choses. L’exemple de la pause (avant reprise) est très parlant. Surtout qu’un certain nombre de coups de rabot des « niches » fiscales (quotient familial, frais de scolarité, 1/2 part personnes âgées, etc.) s’amplifieront l’an prochain… (oui, mais ça c’était décidé avant de décider d’arrêter de raboter… donc ça compte pas).

    Le « il n’y aura pas d’augmentation supplémentaire de la TVA en 2014 » de Ayrault est édifiant également. Ceux qui ne sont pas courant des choses diront: « bon, tant mieux » et râleront ensuite quand ils verront les nouveaux taux ; ceux qui sont au courant râleront tout de suite: « ah ben quand même, de 7 au passe à 10 et de 19,6 à 20 ». Tout faux, Ayrault n’a pas dit qu’il n’y aurait pas d’augmentation de la TVA en 2014 mais seulement qu’il n’y aurait pas d’augmentation supplémentaire… donc simplement qu’on ne les augmenterait pas un peu plus (mais il y avait donc sûrement pensé) !

    C’est pareil pour l’inversion de la courbe du chômage, en fait il s’agit probablement de l’inversion de la courbe de l’augmentation du chômage (chouette ! on a moins d’inscrits au chômage en plus que le mois dernier -mais il y a quand même plus de chômeurs).

  30. Hermodore

    « avec force crustacés, goémon et petit fretin vigoureux »: d’après Capital, Normamito raffole de filets de sole, de lotte et d’écrevisses: ça fait quand même bien plus « riche ».

  31. Anne Lys

    Il faut savoir que pour tout socialiste, toute richesse produite appartient en totalité à l’État et que si le producteur ose prétendre en conserver une partie pour son usage, c’est d’autant plus du vol que, en produisant une richesse qui ne vient pas de l’Etat, le producteur, obligatoirement, vole autrui : le salarié qu’il exploite, le client qu’il gruge, et bien sûr l’État qui devrait être seul à disposer de la richesse.
    Aussi, l’Etat est tout indulgence, toute tendresse pour ceux qui ne font rien et ne veulent rien faire : ils ne volent rien à personne, puisque tout ce dont ils vivent vient de la seule source légitime, l’État. En revanche, s’il a la faiblesse de laisser au producteur de richesse une partie, même très réduite, du produit de son travail, il est coupable et l’ultra-gauche le lui fait bien savoir.
    Aussi, alors qu’un foyer « fiscal » sur deux ne paie pas d’impôt sur le revenu (ce qui ne veut pas dire qu’il ne paie pas d’impôt, car en fait il en paie : la TVA, les taxes sur l’essence, le tabac, les alcools, un peu sur tout…, mais seulement qu’il CROIT qu’il ne paie pas d’impôt et donc vote, les yeux fermés, pour ces bons socialistes qui ne taxent que les autres), tout habitant de notre pays, du bébé né de ce matin au plus que centenaire, va être taxé entre 2013 et 2014 d’un supplément d’impôt qui s’élève, selon les évaluations divergentes des médias spécialisés, entre 500 et 1000 euros SUPPLÉMENTAIRES non par foyer, mais par PERSONNE… cela, sans tenir compte de la « contribution écologique » qui ne sera pas un impôt (vous comprenez la distinction, vous ?) et de tout ce que le gouvernement inventera d’ici la fin de l’an prochain.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.