Il est grand temps de relancer quelques chantiers sociétaux

Bon, le mariage homosexuel, c’est fait. L’égalité et la sexualité genrée à l’école, c’est fait, à fond. Retourner à Florange en serrant des fesses, c’est fait aussi. La courbe du chômage qui s’inverse et fait des petits loopings rigolo, c’est bon, c’est fait aussi. Tout est bien en ligne. La croissance repart autant que les impôts baissent, bref, c’est le bonheur. Il est plus que temps de relancer un ou deux chantiers sociétaux.

Bien évidemment, avant de se projeter dans l’avenir et pour pouvoir correctement réenchanter la fiscalité pardon la politique, il faut préparer un peu le terrain. De la même façon qu’il a fallu vendre le mariage homosexuel et le dégenrage à l’école aux masses molles d’un peuple français qui ne demande qu’à être acquis à ces belles causes moyennant une propagande information soigneusement dispensée, il faudra procéder par petites touches subtiles de propagd’information pour tout nouveau chantier qu’on lancera. C’est un peu comme les ponts & chaussées : avant de construire un bel édifice, on travaille le terrain, à coup de pelleteuses s’il le faut.

Et c’est donc en plein milieu des coups de pelleteuses qu’on découvre les nouvelles pistes de réflexion du gouvernement en matière de bidouille sociale débridée. Bien sûr, pour le moment, il s’agit d’organes périphériques, d’institutions orbitales au gouvernement, ou de cette partie molle et sombre de la « société civile », qui pensent à ces sujets. Mais moyennant quelques ballons d’essais lancés dans la presse, toujours complaisante pour ce genre de conneries nouveautés, les constructivistes socialistes sauront convaincre les acteurs de show-business qui nous servent de ministres que la cause est entendue, qu’un petit projet de loi passera comme une lettre d’anthrax à la Poste, et roulez jeunesse : rapidement, le remodelage de la société française aux goûts plus adaptés à leurs lubies pourra reprendre son cours.

Ok, ici, je pourrais sombrer dans la facilité et aller fouiller dans les meilleurs détritus articles que propose Pue89, épave socialoïde de pure-player putassier acoquinée sans honte aux plus grasses subventions étatiques. Par exemple, il me serait facile d’exhiber cet article, sorte de pelure de melon laissée trop longtemps à la chaleur (après tout, je suis protégé, j’ai un masque à gaz, je ne crains pas ces odeurs putrides); il serait ensuite facile de se moquer des âneries consternantes d’une sociologue tentant d’aborder des questions assez gravement économiques (la pauvre, elle n’est visiblement pas outillée), d’autant qu’elle le fait en basant ses gentilles élucubrations pelucheuses sur les travaux d’illustres pipoconomistes comme Piketou Piketty ou un prix Nobel comme Stiglitz (dont le keynésianisme quasi-revendiqué le rend tout indiqué en posologie massive, matin, midi et soir, pour ce pays qui baigne, comme chacun le sait, dans un turbolibéralisme débridé). Avec des « Club de Rome », « croissance zéro », « Grenelle de l’Environnement », on comprend qu’on est en pleine valse des mots-clefs socialaud-compatibles avec des bouts d’éco-citoyen impliqué dedans ; et le Bullshit Bingo est immédiatement atteint lorsqu’on parle des 35 heures :

« l’opération des 35 heures n’a pas été parfaite, parce qu’on n’est pas allé jusqu’au bout. »

… tout comme le communisme n’a pas fonctionné parce qu’il n’a pas été jusqu’au bout. C’est magique, tout y est. Tiens, pour la peine, je vais mettre une image vaguement en rapport.

parabole de l'aspirine (c) Maître Du Monde

Mais tabasser ce pauvre article serait trop facile : la réduction du temps de travail en France est un tel vaudeville ridicule que disserter sur ce sujet revient à tirer sur une ambulance. Seuls quelques dogmatiques imbéciles ou d’inutiles idiots y croient encore.

En revanche, deux autres chantiers se profilent à l’horizon qui, eux, n’ont pas eu l’heur d’être mis sur la place publique depuis un moment. Cette absence de médiatisation récente leur offre une semi-virginité pratique (pour information, la semi-virginité n’est pas une oxymore et est même aussi possible que le régime de semi-liberté, surtout de nos jours où l’on peut très bien être en prison et détrousser du citoyen en même temps).

Le premier de ces chantiers est celui de l’âge de la majorité, lancé avec le tact et le doigté d’un hippopotame sous amphétamines par une certaine Dominique Bertinotti. Vous ne la connaissez pas, c’est normal : d’une discrétion qu’on pourrait qualifier de mortelle, muette comme une tombe, elle était parvenue à rester sous le radar de ce blog en réduisant son travail au ministère de la Famille à sa plus simple expression : ne rien faire. Un vide chimiquement pur qui s’est confirmé pendant le précédent lifting général de la société française sous la direction de Taubira, par exemple. Et un néant cosmique qu’elle a donc abandonné au profit d’une tonitruante révélation de son existence : pour elle et son ministère, il faut sérieusement envisager une minimajorité, pardon une prémajorité parce que voyez-vous,

«Il existe actuellement quelque chose d’assez soudain dans les droits que l’on acquiert à 18 ans, précise-t-on au ministère. Ce statut de prémajorité figure dans le cahier des charges du groupe de travail. Il ne s’agit pas de basculer tous les droits de 18 à 16 ans, mais de “grapiller” ce qu’il serait possible de faire dès 16 ans.»

Egalité, diversité, solidarité. Bisous ?C’est tout à fait mignonnet : comme nos enfants passent subitement de 17 ans et 364 jours à 18 ans, et donc, deviennent littéralement majeurs du jour au lendemain, ça peut choquer les pov’petits. Ou, disons qu’ils ont besoins de se préparer à ça (évitons leur un choc traumatique) et accordons-leur de veauter à 16 ans. Je dis bien, veauter : quel cerveau est plus impressionnable, plus manipulable que celui d’un enfant ? Quel enfant ne se sent pas investi d’une mission et d’une importance nouvelle lorsqu’on lui octroie le droit de décider du sort de toute une nation en glissant un petit bulletin dans une urne, en votant correctement ? Et puis rappelez-vous, les enfants : des gens sont morts (mais si, mais si !) pour ce droit de vote (challenge : trouvez trois noms de bons Français tombés pour l’urne). Alors, après une dizaine d’années à frotter ses fonds de culotte au sein d’établissement scolaires dont la doxa (républicaine, laïque, citoyenne, festive, écoconsciente et solidaire) n’est pas du tout orientée, on comprend que, du point de vue de l’élu et du politocard, il y a tout intérêt à faire voter le plus tôt possible. 16 ans est d’ailleurs encore un peu vieux ; en faisant voter dès 5 ans, on assurera enfin une large assise au président des bisous.

Le Président Des Bisous

Parallèlement à cette manœuvre assez grossière de Bertinotti qui consiste à la fois à accroître le nombre de gogos électoraux et à occuper le terrain médiatique avec une distribution de droits en carton qui ne coûtent, financièrement parlant, à peu près rien à l’État, on a laissé toute latitude au dernier prétexte féminin socialo-compatible nommé à l’Observatoire de la Laïcité, Dounia Bouzar, pour exprimer les fulgurances colorées qui lui passent par ce qu’elle prétend être un cerveau (à la relecture, cette phrase est trop longue, mais elle élimine justement les personnes dont on parle, incapables de stocker autant de mots dans leur mémoire de court terme ; pratique, non ?)

Tout comme je ne me suis qu’un peu vautré dans la facilité en rigolant grassement sur les âneries de la sociologue de Pue89 qui réclame encore moins de travail (et qui devrait s’appliquer consciencieusement ses préconisations, ça nous ferait des vacances), je renoncerai à cette autre facilité d’éplucher le pédigrée de l’anthropologue (dont le nom réel est Dominique Amina Bouzar, moins glamour et probablement moins laïco-compatible) ou même à noter qu’elle siégea un temps au Conseil français du culte musulman, ce qui laisse planer un petit doute sur sa neutralité religieuse. Non. Je me contenterai de regarder ce qu’elle propose, en l’espèce, de sucrer deux fêtes chrétiennes du calendrier pour les remplacer par deux autres fêtes, Yom Kippour et l’Aïd.

Encore une fois, la consternation se dispute à l’agacement devant cette nouvelle intervention punitive de l’État sous motif d’égalitarisme ratiboisant. Ce genre de saillie déclenche une véritable avalanche de question : quelles fêtes chrétiennes sucrer ? Comment gérer les inévitables collisions (l’Aïd ou Yom Kippour peuvent tomber près d’autres fêtes chrétiennes, et on imagine immédiatement le casse-tête dans les entreprises)? Pourquoi ces deux religions et pas d’autres ? Comment justifier auprès des chrétiens (a priori majoritaires en France) qu’on leur enlève une fête et qu’on ne retirerait pas une de ces merveilleuses fêtes républicaines à la place (1er mai, 14 juillet) ? Pourquoi l’Aïd et pas une autre fête musulmane ? Pourquoi spécialement Yom Kippour ? Mieux : puisqu’on en est à bidouiller les fêtes chrétiennes, pourquoi ne s’attaque-t-on pas aux dimanches ? Après tout, le vendredi et le samedi sont de bons candidats pour un jour de repos, non ?

Bref, le règne de l’arbitraire est ici total alors que d’autres pays ont parfaitement résolu cette question… En retirant les gros doigts gras de l’État (et les recommandations sociétales fumeuses et constructivistes à la Dounia Bouzar) du calendrier : cinq jours sont disponibles en plus des 5 semaines de congés payés, au motif de « fête religieuse », que le salarié répartira comme il l’entend ou que l’entreprise répartira comme elle l’entend. Charge aux adultes responsables de s’arranger ensuite entre eux.

Bien évidemment, il ne s’agit ici surtout pas de laisser des gens se passer des politichinels. Comme le fait de se passer de syndicats, on voit où cela mène. Et comme pour le vote à 16 ans, ou la réduction du temps de travail, petit à petit, nos amis socialistes veulent redéfinir la société. À coups de droits bidons, à coups de lois, à coups de taxes. Puis, lorsque les gens râleront, à coups de matraques.

Ce pays est foutu.

Government Demotivator

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires304

    1. En embuscade… Comme si la vérité se cachait. Ce sont les autres qui font tout pour l’étouffer.
      Et comme par hasard, cette pelure a été écrite par … cete imbécile de Foucart.

      1. schoeffler

        Je signale,pour ce qui est de la majorité, qu »en cas de guerre,on pouvait s’engager à 16 ans. Après tout le droit de se faire trouer la peau peut en générer d,’autres de droits mais il est vrai que l’on s’efforce de demilitariser les citoyen.
        TANUKI 2B

        1. Vladimir Vladimirovich

          Mouais, en 14-18, peut-etre…

          Mais ca fait un moment qu’on a pas vu un bidasse de 16 ans dans nos contrees, et encore moins au front.

          Et c’est pas demain la veille, puisque Flamby trouve qu’on a trop d’armee

  1. labolisbiotifool

    Ave Hach le seizième ,

    Je voudrais attirer votre perspicacité aigüe sur cette chose bizarre :

    On confie à des Stes Privées – pardon mais je ne dispose que de ce gros mot – le contrôle technique de navires gigantesques transportant du pétrole ou des gens qui mettent icelui dans leurs voitures. On fait pareil pour des avions riquiquis ou hénaurmes qui bativolent dans nos cieux . Et encore pour nos autos et les gros kamions qui arrachent à pneus-larigot le bitume de la route des vacances . Et encore bien d’ autres contrôles , indispensables – ou pas ? à notre chère sécurité , mais là n’ est pas le débat . On donne donc pouvoir à des privés de décider si une machine et ses pilotes sont aptes . Bon . Pourquoi , mais pourquoi notre Etatnounou s ‘ entête-t-il donc à gérer lui- même le permis de conduire , très mal d ‘ ailleurs ?
    Quelle raison cachée pourrait expliquer cet entêtement ? C ‘ est pas le nombre de ponctionnaires concernés , ils pourraient facilement être recasés n’ importe ou …

    Alors ?

    Vous n ‘ êtes pas obligé de me répondre hein , je suis pas susceptible . Mais je vous trouve tellement bon , tellement extraordinaire, tellement exceptionnel dans vos raisonnements imagés et si pleins d ‘ humour , que votre avis m ‘ enchanterait .

    De rien 🙂

    1. andrelux

      @labolisbiotifool
      Pauvre diable,
      Je souhaite vivement que H16 ne perde pas une seconde de son temps, précieux pour nous, à répondre à vos inepties.
      Adieu

    2. Higgins

      Compte tenu du niveau de frustration qui semble vous habitez, vous devriez consulter un psy. Ça tombe bien, Philippe (chercher un peu, c’est le début de la thérapie) est plutôt bon dans son genre mais personne ne garantit le miracle que vous espérez, toute science a ses limites (comme vous d’ailleurs).
      Ceci dit, le jackpot qu’est devenu le permis de conduire est à étudier de près. C’est là le seul propos cohérent que je relève chez vous.

    3. Duché de Lorraine

      Je désire répondre à Labolisbiotifool :
      Avez-vous créé une entreprise, si minuscule soit-elle, genre épicerie dans un petit village de  » la Rance d’en Bas  » ?….
      Je sais déjà que vous me répondrez non. Parce que si c’était le cas, vous ne feriez certainement pas ce genre de commentaire.
      Et sur un plan comptable, donc des mathématiques ! hein ! un Etat doit fonctionner exactement comme une entreprise : investissements, crédit, débit, emprunts, et donc développement ce qui implique forcément des bénéfices !.
      Une fois que vous aurez investi vos sous + emprunt éventuel pour créer votre entreprise ( activité ), on parlera d’égalité !.
      Celà dit : l’Etat entrepreneur-patron général ?… ; non seulement on a lu Karl Marx et son pote Engel, mais la planète entière sait où cela a conduit !, on a des exemples concrets !.
      Si cette conception vous enchante, je vous suggère de prendre un aller simple pour la Corée du Nord, et pays similaires.
      Je vous interdis, au nom de la Liberté, de m’imposer votre idéal de vie qui n’est qu’inféodation à l’Etat, Maître de tout et de tout individu !!!.

      Dans un monde libre, tout n’est pas parfait certes, mais les Etres sont responsables d’eux-même et envers leur entourage et la société.
      Quant au marché en général ?… et bien je suis probablement bien plus responsable que vous envers ce qui découle de l’argent public ( càd l’argent de tous les citoyens au tronc commun, qui est nécessaire quand on vit en société ), et encore plus responsable envers ce que veulent me vendre les entreprises ! ( si je ne trouve pas utile, ou nocif, ou moralement et physiquement outrageant = je n’achète pas !!!! ).

      Ma liberté s’arrête là où commence celle de mon prochain, et j’entends en ce sens vivre en Etre libre sans qu’un Etat vienne m’imposer quel slip je dois mettre le matin, et décrête que l’argent que j’ai gagné à la sueur de mon front est indécent à ses yeux et qu’il doit me spolier !!!!!. Si celà devient le cas ? = je reste couchée et l’Etat ira chercher de l’argent ailleurs ! ( mais je doute fort qu’il en trouve ! ).

    4. Aristarque

      Tout ce qui est diplôme de personnes, avec garantie de l’ état quant au sérieux de sa délivrance, est sous monopole d’ état pour la mise en oeuvre. Pour le reste, c’est selon les dispositions légales du moment.

      1. andrelux

        Je disais un peu plus haut que les simulations sur les municipales ne sont pas bordées de rose.
        On fait feu de tout bois pour éviter la déroute.
        Je suis dans une ville de 12 000 hab : le maire socialo ne se représente pas (place aux jeunes dit-il!): il préfère laisser la défaite probable à son adjoint.
        De toutes façons : la Démocratie induit la démagogie. point barre.
        Et en plus la « démocratie » mène à la corruption généralisée, j’ai des exemples.
        C’est triste, mais bon….

    1. andrelux

      @BM
      Prends l’oseille et tire toi : c’est devenu le mode de vie dans notre beau pays, que ce soit en bas (dealers) ou en haut (élus, ministres, etc), en passant par toutes les couches intermédiaires.
      Qu’attendre ?
      Sniff….

  2. Duché de Lorraine

    Ce gouvernement met en place, l’air de rien et de n’importe quoi, la logique marxiste qui est la sienne en place, façon nouvelle version à la française ( la Rance est une exception à tous points de vue ! et de tous temps ! ).
    Bien sur, pour que cette logique dure dans le temps, il faut façonner les esprits = çà commence à l’école !.
    Pour les adultes, on asservit par impôts et taxes en tous genres, jusqu’à l’ubuesque, pour niveler au nom de l’égalitarisme salvateur !.
    Il faut bien comprendre ce qu’est le « capitalisme d’Etat ». Une fois que tous les citoyens sont, en slip pour les collabo utiles, et à poil en majorité, l’Etat gère !!!.
    Où courge ? pour me sortir de ce cauchemar éveillé ?……… ( qui rappelle d’autres temps pas bien « propres » !! ).

  3. scaletrans

    HS
    Mais ce matin mon déconnomètre (bull-shit detector) a explosé une fois de plus en apprenant qu’on nous concoctait toute une série de mesures restrictives concernant le vin dont on sait les ravages qu’il fait chez les D’jeuns. En premier, il s’agirait d’interdire d’en parler en bien sur le Net.
    Le problème en ce moment, c’est qu’il faut remplacer son déconnomètre sans arrêt.

  4. mps

    Revenons à l’excellent survol de H-16.

    Branle bas de combat, même la nouvelle festive de la diminution du chômage n’était qu’une grosse blague, découlant de surcroit des « innombrables » pannes informatiques de Popol Emploi … Vite, parlons d’autre chose …Un truc pas cher, qui va « faire débat » (le jeu favori des français) et détournera leur attention.

    Pour les fêtes dites « religieuses », fixons-les toutes à la même date : c’est rationnel, convivial et multiculturel … Et comme chacun tient aux siennes, cela se fera annuellement par tirage au sort. Il faudra bien entendu encourager les synergies : ND de Lourdes sur la Pierre Noire de La Mecque, serait un bon début de la nouvelle culture.

    Mais il faut aussi poursuivre dans l’élargissement (sans jeu de mots) des choix de vie : jusqu’à présent, la zoophilie est la parente pauvre et quasi honteuse de la société, et il faut que cela change ! Mariage républicain entre un citoyen et son hamster, déclaration de concubinage et droit au quotient familial pour un autre avec son poisson rouge, pension de veuve pour la biquette privée de son amant …

    Cette nouvelle avancée sociale sera la grand oeuvre de la législature, et la passion des débats anesthésiera toute autre préoccupation !

    Un peu d’imagination, que diable !

    Le droit de vote à 15 ans serait discriminatoire et méprisant pour les plus jeunes : il faut donc l’avancer par étapes progressives dès trois ans et, pour être plus près de ce nouveau peuple, supprimer toute mention écrite et représenter les candidats par de jolis petits dessins … Nomons une commission pour voir si le vote se fera au crayon (ne pas dépasser le petit rond, c’est difficile) ou avec une gommette … Un an de travail pour arriver à un consensus.

    1. Fred

      Il faut également abaisser la majorité sexuelle pour que certains pervers puissent abuser de jeunes innocents. Et oui, comme le disait le brave Jack, il faut libérer et explorer les sexualités périphériques…. 🙁

  5. Grass

    Aille, « mots croisés » ce soir sur les interdictions.
    Débat bien sur qui dérive sur libéralisme contre étatisme. Ca commence a peine a être dit. Le probleme c’est qu’il y a qu’un seul libéral sur le plateau, qu’il est pas très bon, et qu’il a en face de lui une floppée de socialiste parmi lesquels Aurélie Filipetti , qui psalmodient leurs incantations poétiques déja largement diffusées dans la population : on vaut mieux que la marchandisation, producteur de richesses c’est pas la définition de l’homme et patati patata. Bien sur tous ceux la baignent dans la richesse produite, ce qui laisse largement le loisir de raisonner dessus; mais personne ne le leur dit. Ah si, une perle de fillipetti.

    La perle de fillipetti concernant les interdictions tous azimuts : « vu que l’état perd du terrain dans le controle de l’économie face au méchant ultralibéralisme universel, alors il cherche a ouvrir de nouveaux champs de pouvoir pour exercer ses prérogatives. Et ca glace le sang »
    Lol j’étais mort de rire qu’une socialo vende la mèche comme ca, et même si elle se gourre sur la premiere partie, qu’elle lache le morceau sans se rendre compte me laisse dans un état de sidération. Ces gens sont ils si absurdes et dupes d’eux même pour ne rien comprendre a rien comme ca??

    Le probleme quand on essaye d’imprimer une dynamique libérale a un discours face a des gens ont les deux pieds reposent sur leur étatisme quiasi-inconscient, c’est qu’ils ne sont pas en mesure de le comprendre tant leur fondement lui est étranger.
    Leurs évidences présupposées leur interdisent la moindre compréhension de la dynamique libérale. Vous en êtes a la 6eme phrase qu’ils sont encore scotchés d’horreur sur la premiere, car visiblement l’état papan’y est pas présent, ou boen n’a pas l’air d’y etre un si bon papa que ca, Vous ne savez même plus, comme avec les enfants, a quelle niveau de compréhension vous devez abaisser votre discours. Et ca nuit a sa clarté; car ces enfants la de plus refuseront les évidences, pour commencer.

    1. Duché de Lorraine

       » un discourt face à des gens dont les 2 pieds reposent sur leur étatisme quasi inconscient »

      Pardonnez-moi Grass mais c’est vous qui êtes inconscient !.
      Ceux qui ont les 2 pieds reposant sur leur étatisme sont parfaitement conscients !!!.

    2. Pascale

      «  » »Ces gens sont ils si absurdes et dupes d’eux même pour ne rien comprendre a rien comme ca?? » » »
      Nous avons été conditionnés pendant des décennies de manière à n’avoir plus en nous aucune signification de ce que sont la liberté, l’autonomie et la responsabilité.
      Parlez de liberté aux gens et ils vont vous regarder avec un drôle d’air en se demandant de quoi vous parlez et si vous n’êtes pas un peu timbré.
      Les gens sont devenus addicts à l’État et à ses pseudo protections qui ne sont que des « protections » de type maffieux. C’est terrible.

    3. Nicolas

      « on vaut mieux que la marchandisation »

      Ah ? On peut continuer a faire payer des impôts et supprimer les services publics alors, vu que ce n’est pas un « rapport marchand »… Quoi ? Vous gueulez comme un putois ? Mais ce n’est pas un rapport marchand qu’on vous dit ! C’est écrit là : vous savez lire ?

  6. Dahu

    Au sujet de la majorité pour veauter: le 22 avril 2002, j’étais en terminal S et le prof d’elctronique a passé 2 heures le lundi matin (ouais, entre 8h30 et la récré de 10h30) pour nous expliquer que la république était en danger, qu’on allait avoir des bruits de bottes sous nos fenêtres, que pour ceux qui ont plus de 18 ans il fallait absolument faire barrage au FN, et pour les autres aller manifester. Ca a même glissé sur l’Histoire de France avec une leçon à base de « Napoléon, c’était un vrai salopard de facho! ».

    C’est pas comme si on avait le bac à préparer.

    De toute manière, moi j’avais la conscience tranquille car j’avais veauté Besancenot sur les conseils de ma prof d’Histoire-Education Civique, qui nous avait fait un cours le vendredi 19 pour nous expliquer que parmi tous les nombreux candidats, il fallait surtout ne pas se tromper et bien veauter: à gauche toute.

    3 ans après, après avoir quitté l’Educ Naze et rentré dans la vie active, je me suis rendu compte de certaines choses qu’on m’avait mal expliqué. Et je suis devenu turbolibéral anti-communiste. Si j’avais veauté à cette époque, ça aurait été bien à droite.

    10 ans après je lisais H16 le soir dans mon lit, vous voyez comme on peut tomber bas dans la déchéance dès que l’on quitte le confort de la propagande d’Etat…

    1. Pascale

      En tous les cas bravo à vous d’avoir su dissiper le brouillard idéologique dont l’ED Naze (comme vous dites si bien) vous avait enveloppé.

    2. Nicolas

      La peur du FN par les fonctionnaires peut se lire comme la peur que ceux qu’ils ont enculé en mai 81 (les ouvriers) leur piquent à leur tour le fric (le notre, toujours..) : simple lutte des classes dissimulé en délire sur les méméres du FN comme réincarnation des SS..

    3. vengeusemasquée

      Ouais moi j’étais en prépa littéraire, donc avec toute la crème du marxisme moderne décomplexé. Ils m’ont tellement gonflée que j’ai voté FN. Mes parents m’avaient prévenue que c’était débile parce que JMLP avait un programme de merde. Mais bon, eux ont voté Chirac qui n’a jamais eu de programme ni d’intention de faire quoique ce soit…
      Après avoir voté UMP pendant des années sans la moindre conviction, je ne vote plus et je traine chez H16 (et je lis avidement liberaux.org depuis des jours). Comme quoi, tous ceux qui ont voté en 2002 pour la 1e fois et se retrouvent ici ont des histoires différentes et amusantes. La vôtre est exemplaire.

      1. Black Mamba

        Coucou @VM cette personne te posait cette question
        😉
        ertyu 27 septembre 2013, 13 h 49 min
        @vengeuse
        Vous avez quel type de qualifications, de capacités et vous cherchez dans quoi ?
        Répondre

      2. Duff

        Moi aussi j’ai voté pour la première fois en 2002. J’en ai retenu une leçon que j’applique depuis toujours : Il faut voter (j’ai bien aimé le veauter très gaullien) pour ses convictions et ne pas calculer, si toutefois elles sont représentées faute de quoi il vaut mieux songer à aller à la piscine le jour du scrutin.

        En 2002, dans la dernière semaine j’ai regardé les sondages publiés sur les sites suisses et belges. J’ai donc modifié mon choix afin d’éviter le duel Jospin/JMLP plus que probable. Avec le recul à quoi bon avoir voté Chirac au premier tour alors que seul Madelin me parlait?

        D’ailleurs le grand malheur en France c’est le verrouillage partisan dû au financement publique des partis : Fausses factures, comptes truqués, urba, HLM de Paris, etc. au début des années 90 il fallait faire le ménage, les politiques se sont arrangés pour verrouiller le financement et empêcher la constitution de nouveaux partis. Avec un pareil système, il n’y aura jamais de parti ouvertement libéral indépendant en France…

          1. Duff

            Grace à youtube, la France a maintenant de la mémoire… Passez le fait que le clip est ringard c’est juste hallucinant comment tous les sujets actuellement sur la table sont abordés dedans!

            1. Duff

              Je m’en souvenais plus! L’intro musicale arabisante remplacée par de la musique classique, le sourire de Mégret et son costard à chier de la fin des années 90, c’est clair c’est culte!

            2. vengeusemasquée

              Ca fait bizarre… le ton, les visages choisis, le discours… plus personne ne dit ça, du tout. C’est très émouvant en fait, vraiment.

            3. vengeusemasquée

              Je parlais de Madelin. Je n’avais pas rafraichi pour voir les autres commentaires.
              Son clip est tellement plein de bon sens que c’en est touchant.
              Bonne nuit à tous 😉

  7. Black Mamba

    Mon époux a entendu hier soir à la radio que le gouvernement allait accorder un délai supplémentaire pour les foyers qui n’ont jamais payé d’impôts car ces personnes ont tout dépensés , ils n’ont plus rien dans leur bas de laine .
    Pauv’chou 😉 ils doivent payer quand même !

    1. mlallier

      Le gouvernement ne prend pas beaucoup de risque. Je connais quelqu’un qui a payé des impôts la première fois cette année. Avis reçu fin août, date limite de paiement 15 septembre.

    2. Golum

      Je crois que si l’on veut…on peut y échapper !
      Dans l’absolu, la loi ne peut rien contre nous. La preuve, les hommes politiques trainent des casseroles bien pires: sang contaminé, détournement de fonds, blachiment d’argent et trafic de drogue. Il suffit de se rendre insaisisable (sci+donner les parts à ses enfants en gardant l’usufruit), et attendre l’huissier….
      Perso je vais le tenter en tant que non résident: la CSG et le reste…..ça me gonfle grave à partir du moment ou je cottise déjà dans mon pays d’accueil (En Europe et dans le cadre des accords Européens…). Je m’inspire de « je quitte la sécu » !!!

  8. labolisbiotifool

    Manifestement j’ ai été très mal compris …
    C ‘ est justement parceque j’ exècre cet état qui veut tout régenter que je pose la question pour le permis de conduire !
    Si un controleur  » privé  » peut donner son aval au vol d ‘ un avion géant , pour quoi ne le ferait-il pas pour un conducteur ? Je trouve ça normal et anormal que ce soit l’ état qui tienne ce rôle . Et oui, j’ ai aussi créé deux entreprises, avant d ‘ abandonner pour de graves problèmes de santé , mais surtout écoeuré par les structures étatiques , qui tenaient absolument à me ruiner , voire pire …

    Avant de hurler , faudrait peut-être LIRE hein !

  9. tazounette

    voilà comment on la finance, la « solidarité active » encensée dans le manuel d’éducation civique… je voulais augmenter un des salariés de ma TPE…+160 euros net payé mensuel=coût global pour l’entreprise + 400 euros mensuel !!!!… du racket…résultat : pas d’augmentation…c’est ballot… dans les TPE on a du boulot mais la trouille d’embaucher…et on peut même pas motiver nos salariés, mais, bon c’est vrai qu’on est des pourris de patrons… et puis c’est plus démago de verser des RMI, RSA, allocs… que de permettre aux entreprises de valoriser le travail en payant mieux leurs salariés…on marche sur la tête !

  10. labolisbiotifool

    @ Pascale : vous avez raison , mais on vieusit et on a du mal
    souvent avec ces nouvelles manière de s ‘ exprimer 🙂

    @ H : @andrelux … 🙂
    Bonne journée 🙂

    1. Duché de Lorraine

      Veuillez accepter mes excuses Labolisbiotifool, je n’avais effectivement pas capté le sens ironique de vos propos, sincèrement désolée.
      Pour ce qui concerne l’obtention du permis de conduire, je vous dirai que je plains les jeunes qui doivent débourser des sommes folles pour pouvoir le passer. Dans mon jeune temps, c’était nettement moins compliqué et pas onéreux. Il faut dire qu’il y avait moins de voitures sur la route aussi.

    2. andrelux

      @labolisbiotifool
      Bon, vos propos sibyllins (que j’ose à peine les répéter)
      m’ont fait prendre pour argent comptant ce qui était semble-t-il humoristique, comme Higgins l’a fait remarquer.
      Cela dit, je n’ai aucune animosité, sauf pour les trolls.
      Donc, je fais amende honorable et vous souhaite, vu l’heure, non pas une belle journée mais un beau lendemain !
      A+

  11. Duff

    Je suis en train de me farcir le CSOJ d’hier soir… ça va finir par être ma chronique du samedi après-midi! Pourquoi cet acharnement? Parce que j’aime bien entendre les arguments gauchisants face au libéral de service car oui mon intuition est confirmée, Taddeï invite chaque semaine un libéral débattre face à la liste de Patrick Cohen. Le rapport de force est évidemment digne de ce que la télévision de service poublic peut nous offrir mais c’est quand même intéressant.

    La victime du soir s’appelle David Thesmar qui rappelle quelques fondamentaux sur la liberté au travail détricotée (pour notre bien avec l’argument massue de la santé à la clé) par les syndicats et tous les constructivistes acharnés comme l’insupportable Clémentine Autain qui ne comprendra jamais qu’on puisse être en désaccord avec elle du fait de son extrême certitude sur ses convictions…

    Landier est toujours marrant dans les experts avec des formules lapidaires bien senties en parlant d’économie et de politique (mais très juste et précis sur les sujets 100% éco) avec Thesmar ils publies les 10 idées qui coulent la France, une critique à charge sur le constructivisme et l’économie planifiée.

    Quelques commentaires, liens et précisions sur l’excellent blog d’Acrithène qui lui aussi doit profiter de l’audience d’Atlantico vu le nombre grandissants de commentaires. Je recommande:

    http://acrithene.net/2013/09/16/critique-dix-idees-qui-coulent-la-france/

  12. Golum

    Un petit guide de survie sur le territoire Français ? C’est ça qu’il nous faut !
    J’ai commencé avec mes impôts : scotch + colle (j’ai évité l’argaphe…), plusieurs chèques et un petit bonus pour l’Etat. Je me dis ça va les aider à augmenter encore les impôts…aller, un effort quoi, plus d’impôts encore….j’aime ça. Fouette moi mère France, je me vois avec une boule rouge dans la bouche, des sangles en cuir et un hollande avec sa tenue de combat SM….hum, c’est bon, oui, hollande frappe moi.

  13. remi-enseignant

    allons allons un peu de modestie.
    Après la très grosse claque électorale des libéraux (FDP) en Allemagne, c’est non seulement la France mais toute l’Europe qui rejette progressivement l’ultra-libéralisme car …ça ne marche pas.

    Attention : à ce rythme, vous risquez de vous trouver enseveli sous vos propres poncifs, idées préconçues et autres banalités mainstream. Arrêtez de lire la presse française.

    1. Guillaume

      C’est pas un problème d' »ultra-libéralisme » qui ne marcherait pas (en Allemagne en tout cas), les libéraux se sont fait balayer parce qu’ils étaient alliés avec la CDU-CSU et n’ont pas pu (su ?) imposer leurs visions, par exemple sur les plans de « sauvetage » aux pays surendettés, le programme OMT etc. Du coup, ils se sont reportés sur AfD.

      1. Duff

        C’est plus complexe encore, le FDP a visiblement opéré une évolution centriste reniant son analyse libérale de la situation. Il y avait un article de Bertez à ce sujet que je n’arrive pas à retrouver sur son site :

        http://leblogalupus.com

        L’ergonomie s’est améliorée mais pas la recherche d’articles… Bref il y disait que le FDP tombait dans le piège du capitalisme de connivence, le même qui a fait que Sarkozy en écoutant des grands patrons (qui mangeaient dans la main de l’état) croyait mener une politique favorable aux entrepreneurs alors qu’il favorisait des profiteurs pas si favorables que cela à la concurrence et qu’ils lui ont valu son fatal « président des riches »…

        Le FDP s’en remettra, d’autres pays bien gérés ont comme par hasard un ou plusieurs partis qui se prononcent en faveur de la liberté économique : En Suisse il y en a plusieurs!

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Partis_politiques_suisses#Parti_lib.C3.A9ral-radical

        Contrepoints nous parle souvent de nos cousins canadiens qui ont un parti québécois libéral qui ne fait pas de la figuration etc.

        L’AfD on verra, je ne suis pas sur qu’il a pompé les voix du FDP, de ce que j’ai vu, c’était la CDU/CSU qui était visé… Merkel bien qu’en hausse malgré l’AfD doit composer, et ce sera plus dur qu’avec le feu FDP.

        Voilà qui valide mon intuition : A ceux qui espère voir Merkel tirer les oreilles de Flamby pour sa gestion calamiteuse je leur promet une grosse déception.

        1. Guillaume

          Tu penses que la CSU sera plus conciliante avec la France en étant en coalition avec le SPD ? De ce que j’en vois, je suis pas vraiment sûr…

          1. Duff

            Cher Guillaume j’en prends les paris. En près de 10 ans qu’elle est là, même quand elle était en situation forte, Merkel n’a jamais rien refusé à la France, jamais rien imposé. Quand Hollande se pointe à Berlin pour jouer la comédie de l’affrontement face à elle, il recule non parce qu’elle l’a envoyé chié mais plus parce que lui sait qu’il a largement menti aux français et qu’il est intenable de demander aux allemands ce que fondamentalement dans la même position nous refuserions d’accorder…

            Ne vous laissez pas intoxiquer par les médias et par Montebourde, Merkel est bonne pâte et prête à négocier. Quand vous lui demandez de baisser son pantalon et son portefeuille, curieusement elle dit non. Mais je n’ai absolument pas l’impression qu’elle a l’intention ni même manifesté le désir de demander au président français de baisser son froc et faire des réformes.

            C’est d’ailleurs pourquoi je ne la tiens pas en si haute estime, c’est dans l’intérêt des allemands que son allié et consommateur français ne coule pas et pourtant elle ne bronche pas quand Flamby et Zérault font n’importe quoi. Je vous l’affirme, la suite est dans les mains de Draghi pas de Merkel et du mélodrame insignifiant qui se joue entre elle et Flamby.

    2. Higgins

      Ici, personne ne sait ce que veut dire ultra-libéralisme. Libéral, on sait par contre. J’ai personnellement beaucoup de mal à voir dans ce pays où et comment le libéralisme est mis en œuvre. Le Socialisme par contre je sais et j’ai toujours autant de mal à voir en quoi il réussit (dois-je vous rappeler l’état des finances de ce pays et son taux de chômage). Je sais également que bon gré, mal gré, ma liberté, ce mot ne semble pas trop avoir d’importance à vos yeux, est progressivement encadrée, limitée voire sanctionnée par l’Etat dont vous semblez être un thuriféraire zélé (toutes les époques ont eu leurs collabos). Et puis, avec plus de 45% de prélèvements obligatoires, vous trouvez vraiment que ce pays souffre d’un ultra-libéralisme, simple fantasme linguistique destiné à masquer les échecs de la social-médiocratie. Vous seriez d’ailleurs bien en peine de le décrire.

    3. Golum

      Rémi-enseignant !? Vous vous réduisez à une fonction ? Dite moi, de quand date votre code du travail déjà ? 1950, environ. Une éducation qui sait faire plier les petits récalcitrants, pourvu que cela facilite le travail de l’enseignant. J’ai une très, très, mauvais idée de votre métier en France….
      Le plus drôle est que les résultats parlent d’eux même, mais encore une fois c’est l’exception Française, ou alors c’est une tare territoriale. C’est la connerie Etatique, inée, dés la naissance. Prendre l’Allemagne en hôtage ne va pas donner des points à la France. La médiocrité est hélas bien visible et ne peut plus être cachée sous le tapis rouge socialiste…même avec la totale: médias, fonctionnaires….et autres outils multi fonctions qui ne servent à rien.

        1. Guillaume

          « Je lui fais remarquer que, si la France est un pays «ultralibéral», la Suisse est un club échangiste. Sous ecstasy. »

          Haha ! Enorme !

          1. Golum

            Je pense écrire un livre, pas pour le vendre, mais pour ne pas oublier. 2 ans 1/2 en Suede, avec 2 enfants en bas âge et ma femme (certes Suédoise). On doit rentrer en France, mais je ne pense pas y rester longtemps….

Laisser un commentaire