Heureusement, on a la soluce : de nouvelles taxes !

Au gouvernement, tout le monde est sur le pont. Il ne faut plus laisser transparaître ce petit parfum de peur, ces phéromones de mammifères paniqués qui suintent de façon entêtante à chaque apparition d’un ministre en public. François s’est sagement retranché dans son palais. Jean-Marc joue, l’air un peu perdu, avec la purée qui lui coule de l’oreille gauche. Arnaud, toujours bouillant, s’amuse avec les arroseurs automatiques. Mais que fait Aurélie ?

Ah, la voilà ! Elle est discrète, mais oui, pas de doute, elle est bien en train de faire une bêtise. Elle n’aurait pourtant pas dû rester sans surveillance aussi longtemps. Et voilà, ça n’a pas loupé : l’insupportable gamine a remis ça et a mis ses petits doigts un peu trop agiles dans la belle mécanique d’un énième lobbying…

Aiguillonnée par un député UMP sans intérêt, l’un de ces débris politiques dont on n’arrive pas à se débarrasser en France, qui pleurnichait bien évidemment sur une question en rapport direct avec l’entreprise qui lui verse la soupe (en plus de ses indemnités d’élu), l’actuelle ministrette de la Culture Superficielle et des Cacas Thermomoulés s’est retrouvée devant une question dont l’absence totale de pertinence dans la vie courante des Français aurait dû l’alerter. Évidemment, c’est un échec.

small facepalmTout part en effet de la question du pauvre Gaymard, second couteau UMP émoussé qui émarge au conseil d’administration des éditions Dargaud entre deux ronflettes à l’Assemblée : celui-ci trouve scandaleux que certains individus, éventuellement sur le net, se permettent d’acheter et vendre des livres d’occasion, ou que des intermédiaires touchent des ronds pour servir, justement, d’intermédiaires dans ces ventes de biens usagés, sans que les éditeurs (comme lui) puisse croquer du gâteau.

La solution, bien évidemment, ne consiste surtout pas à mettre en place une plateforme permettant justement d’assurer la mise en relation des acheteurs et des vendeurs de livres d’occasion et de rafler ainsi une part de marché à Amazon, Fnac ou EBay. Que nenni : ce serait du travail, chose qu’un député aura toujours choisi de tenir aussi éloignée que possible de sa personne afin de conserver une peau douce et lisse (pour Gaymard, c’est raté, mais c’est un autre problème). La solution, en revanche, consistera à taxer les acteurs de ce juteux trafic parce que a/ ils sont identifiables, b/ ils ne sont majoritairement pas français, et c/ parce qu’ils le valent bien, ces salauds de capitalistes qui écument les ventes d’occasion et retirent le pain de la bouche des éditeurs et la TVA de celle de Bercy, les abominables.

Et s’il faut ainsi taxer les méchants, c’est parce qu’en effet,

« Si cette pratique n’est pas réglementée en faveur des propriétaires des œuvres, c’est tout le secteur de l’édition qui, à l’instar de l’industrie du disque face au téléchargement illégal, est menacée »

Vous comprenez ? Tu as acheté un livre au départ neuf. Il est maintenant d’occasion. Je te le rachète. Conclusion : c’est comme si je me téléchargeais ton livre dans ma main, c’est trop pas glop du tout mon dieu mon dieu vite un facepalm je vais péter un klaxibule.

Bear Facepalm

Gaymard. N’oubliez pas ce nom. Ce type a été élu. Il a présenté un truc qu’il a titré « programme » et des gens ont voté pour lui. Si. C’est stupéfiant. Mais si, tous ensemble, on s’y mets tous, il peut ne pas être réélu. Il peut être enfin remis dans les poubelles déjà bien pleines de l’histoire législative de ce pays.

Mais ce n’est rien à côté de la suite. La petite Aurélie, devant cette vibrante débilité, n’a pas pouffé. Elle n’a pas renvoyé l’impétrant, pourtant son opposant dans l’hémicycle, à ses études et ses petites turpitudes livresques chez Dargaud. Non. Aurélie Filippetti doit, probablement, s’ennuyer à inaugurer des salles de musées remplies de papier peint chiffonné et autres ballons en latex transparent gonflés en forme de caniche. Alors Aurélie, lisant cette consternante proposition, acquiesce. Elle sent bien que c’est une énorme connerie de plus à son palmarès déjà rutilant, mais elle ne peut pas s’empêcher d’abonder dans le sens de l’idiot inutile.

small double facepalmOn hésite à ne pas voir dans cette adhésion ridicule le trait presque pathologique d’une petite fille en mal de reconnaissance, qui enchaînera les bêtises pour montrer qu’elle existe ; ou alors, on peut comprendre cette décision comme une espèce de surenchère dans le débile décontracté : Gaymard tente un truc parfaitement crétin, ne soyons pas en reste, surenchère et tout le fatras : on peut faire mieux. Tentons d’inscrire tout ça dans le cadre d’une loi aussi illisible et complexe que possible, pardi !

orelifilipeti marche du livre doccasionEh oui, cela pend au nez des Français : de la bonne grosse taxe sur la revente des biens d’occasion, physiques ou numériques. Que voilà une idée géniale qui aidera le commerce. Eh oui : plus on taxe les cigarettes, plus on pousse les consommateurs au marché noir ; et plus on taxera les livres …

Cependant, ne croyez pas que la pauvre Aurélie soit atteinte d’un syndrome rare de taxite aiguë. En réalité, c’est un syndrome partagé par un nombre conséquent d’élus divers et variés, investis du Pouvoir d’Enquiquiner Les Autres que seule l’onction du suffrage universel offre avec une prodigalité vraiment stupéfiante. Et pendant qu’Aurélie envisage donc très sérieusement de pourrir la vie des revendeurs de biens d’occasion, de diminuer le pouvoir d’achat des Français avec une nouvelle taxe débile dans ce pays qui n’a jamais autant ressemblé au Taxatoovah, pendant qu’elle entend propulser de ses minables coups de boutoirs les objets d’occasion dans le marché noir et sous les manteaux des individus, d’autres élus, aussi indispensables et affûtés que le Gaymard à roulettes, proposent entre deux bâillements post-prandiaux de taxer la location de voitures entre particuliers.

Oui, vous avez bien lu : les députés de Courson, Jégo, Vigier et Lagarde ont déposé un amendement visant à obliger ceux qui pratiquent cette activité scandaleuse contre une rémunération à déclarer les sommes perçues au titre des bénéfices industriels et commerciaux. Paf. Non mais.

Ne vous y trompez pas : le but de ces élus n’est pas le bien être général. Il n’est pas de protéger qui que ce soit ici d’un abus ou d’un danger quelconque. Le but d’une telle mesure, tout comme pour celle proposée par l’improbable couple de branquignoles précédents que même le mariage pour tous n’arriverait pas à concilier, est exclusivement DE RAMENER ENCORE ET TOUJOURS PLUS DE POGNON DANS LES CAISSES D’UN ÉTAT INCONTINENT QUI N’A JAMAIS ÉTÉ FOUTU D’ÉQUILIBRER UN SEUL BUDGET EN 40 ANS.

Chaque jour qui passe démontre l’importance d’une saine discipline qui n’est absolument pas respectée à l’Assemblée Nationale. Si, par exemple, à chaque proposition de taxe supplémentaire, si à chaque question à la débilité chimiquement pure, ou à chaque débat intellectuellement indigne que nos élus nous font supporter à nos frais, un huissier était légalement mandaté pour aller filer un grand coup de gourdin républicain et démocratique dans les genoux de ceux qui sont impliqués dans le dérapage, l’habitude de nos élus d’ouvrir leur grande jatte pour demander ces trucs invraisemblables disparaîtrait assez vite après une rapide mais nécessaire épidémie de jambes cassées et de rotules broyées (ce qui aurait l’avantage supplémentaire de permettre d’identifier les élus imbéciles à leur boitillement caractéristique).

En attendant, malheureusement, nous sommes obligés de supporter ces crétins. Et bien évidemment, comme aucun huissier n’aura le sain réflexe de porter, enfin, quelques coups judicieux dans les jointures de ces ponctionneurs à la petite semaine, les idioties continueront.

Et, par voie de conséquence, ce pays est foutu.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires324

  1. ladywaterloo

    Je suis de très mauvaise humeur, pas de chance pour ma première intervention, ici, pas de chance, Hadopi a repéré que nous pirations, nous, enfin quelques ados camouflés sous leurs couettes, je déteste l’idée d’être condamnée parce que je suis responsable de l’utilisation de ma ligne internet alors que pleins de parents débiles ont des gosses vraiment délinquants et que tout le monde trouve cela excusable, ils n’y peuvent rien si leurs gosses ne vont pas au lycée, ils n’y peuvent rien si leur ado se drogue, voire deale, voire, vole voire viole. Oui, mais si votre gosse télécharge VOUS êtes responsable, là on peut.

    J’achète sur internet des trucs neufs, des trucs d’occase, j’achète su E Bay, sur le Bon Coin, aussi, et je suis de plus ne plus agacée de la connerie de notre gouvernement.

    Aussi, j’ai décidé de payer au max en liquide, comme vous nous le conseillez, j’ai décidé de tenter d’échapper à la surveillance constante et de plus en plus performante de l’ETAT. Je rentre depuis quelques années en résistance, peu à peu.

      1. LNB

        Super article et la référence à l’excellent album de Talon (sûrement mon préféré) est délicieuse. D’ailleurs, si on se replace dans le contexte de l’album, Talon n’est pas encore arrivé dans les cavernes…

  2. Aristarque

    « …laisser transparaître la peur…etc » Sur RTL, il y a une demie-heure, Dame Lecasble, pote et grande admiratrice de Normal 1er, disait tout le mal qu’elle pensait des annonces de différentes manifestations des prochaines semaines : a l’exception notable de celle annoncée par toutes les assoces anti (etc…) et pour le vivre ensemble , qui était qualifiée par avance de grand moment d’ union parce que ce n’est pas possible de laisser le racisme triompher avec l’ affaire Taubira et Minute, etc, etc, etc… En revanche, après avoir remis une couche de vilipende sur les manifs anti-mariage pour tous (parce que le droit d’ expression se dévoie à lutter pour la réaction et l’ obscurantisme contre le camp du Bien, nous avons eu droit au bombardement des autres projets de manifs (routiers, Bretons, bonnets rouges, verts, jaunes et autres) pour les raisons suivantes :
    Pas d’ encadrement par les Syndicats, seuls habilités à déclencher de justes manifs pour de légitimes motifs d’ insatisfaction…
    Rien que des revendications catégorielles de larmoyants vilains tout plein profiteurs de la situation (beurk, beurk, beurk,…)
    Rien que des revendications de pur égoïsme clivant alors que la situation de la Grance nécessite l’ union de tous (disons de ceux qui gagnent le pognon qu’ on leur taxera au profit des autres bienpensants) autour de Normal 1er et de sa clique qui font rien que des efforts mal compris (par ses sans Coeur de payeurs qui font rien que de vouloir priver les nécessiteux de leurs justes subsides) dans la noble lutte de redressement productif, économique, social, societal, etc… après la tornade Sarkozy…
    L’apothéose fût un rappel de Mai 68, épisode nécessaire parce que porteur d’espoir… (la donzelle etait encore en primaire, alors…)…
    Bref, une ode au camp du Bien en action… 🙁

    1. Tribuliste

      Ces gens sont cloitrés dans un idéalisme sectaire, pas nécessaire de leur demander de réviser leurs positions ils sont convaincus que le bâillonnement citoyen est l’avenir de la démocratie.
      De plus leur confort matériel et financier leur est ainsi fourni sans efforts, leur égoïsme peut donc s’exprimer royalement.

  3. Higgins

    Totalement HS mais je viens de découvrir l’existence de ce livre, coécrit par Daniel Tourre (Pulp Libéralisme) et Damien Theillier président de l’Institut Coppet: « Le very best-of de Frédéric Bastiat » aux éditions Thulys.
    « Ce very best of de Frédéric Bastiat (1801-1850) rassemble en un seul volume les meilleurs textes de cet auteur majeur du libéralisme classique. Mondialement connu, cité par de nombreux journaux étrangers, Frédéric Bastiat est quasiment oublié dans son propre pays. Cet petit recueil est un excellent antidote contre les manipulations des discours politiques contemporains. On ne voit plus la politique de la même façon après avoir lu Frédéric Bastiat. A mettre donc d’urgence entre les mains de tous les électeurs, de gauche, du centre ou de droite.  »
    Disponible sur le site qui reprend le nom des guerrières de la mythologie qui combattaient à cheval et se coupaient le sein droit pour mieux tirer à l’arc. 9,94 euros pour découvrir la pensée de Frédéric Bastiat, c’est donné (livraison gratuite). Bonne lecture.

      1. Fred

        Moi, j’ai connu deux mecs qui avait créé une association soi-disant pour promouvoir le terroir local… Vous parlez d’un truc ! L’AG constituante a été faite à deux, et nos deux pékins réclamaient des subventions auprès des collectivités territoriales pour se payer le restaurant ! Je crois que je vais en faire autant. Créer une association bidon avec une personne tierce pour quelques plaisirs épicuriens de ce genre….

      1. bob razovski

        Près de 40 millions d’euros pour l’asso « philharmonie », avec dans ses membres de droit, Anne Hidalgo. Pour sa retraite anticipée, peut-être ?

  4. Marabout

    Pas de souci, la sncf s’ingénue déjà à saboter le covoiturage (depuis qu’elle a pris les rênes du premier site du pays, les commissions explosent, et le coût des voyages tend à s’équilibrer avec le prix du billet de train…)

    1. Fred

      Le covoiturage relève-t-il du BIC ou du BNC assujetti à la TVA ou non ? Tiens, c’est étonnant que quelques inspecteurs du fisc zélés ne soient pas encore posés la question…

    2. tess

      Mais dans le royaume d’UBU tout est possible. François UBU (de son vrai nom), docteur en pataphysique, et grand-maître de l’ordre de la Gidouille veille sur nous.

  5. SylvieMoorea

    « Mais que fait Aurélie ?

    Ah, la voilà ! Elle est discrète, mais oui, pas de doute, elle est bien en train de faire une bêtise. Elle n’aurait pourtant pas dû rester sans surveillance aussi longtemps. Et voilà, ça n’a pas loupé : l’insupportable gamine a remis ça et a mis ses petits doigts un peu trop agiles dans la belle mécanique d’un énième lobbying…  »

    Magnifique! Du petit lait 🙂
    Et pour ceux qui ne connaitraient pas la référence (ou pas, moi j’ai pensé à ça et ça colle parfaitement) http://www.youtube.com/watch?v=gD7trwyPGKA

    1. Tribuliste

      Il n’y a pas à s’en émouvoir ce n’est qu’un Minustre qui s’exprime, et non pas une personne à responsabilités… Affligeant.

    1. Fred

      C’est un fasciste d’extrême-droite de surcroît raciste. On devrait lui envoyer le fisc, l’URSSAF, l’inspection du travail et les flics pour l’embarquer. Ce genre de comportement est inadmissible en socialie française ! 🙂

    2. Black Mamba

      Pour les chirurgiens dentistes on leur demande depuis peu de détailler sur leur devis pour une prothèse :
      – leur chiffre d’affaire
      -leur charge
      -leur bénéfice
      -combien il il achète la couronne au prothésiste et d’où elle provient (France, Europe ou Autre …)
      Une patiente qui a vu les nouveaux devis dit alors à son praticien  » Mais qu’est ce que vous avez fait pour mériter cela 😯
      Cette nouvelle connerie a a été signé par les vendus de syndicat de la profession

      1. M51

        Oui c’est le cadeau pour fêter les 25 ans du gel de remboursement des prothèses dentaires par la sécu (75,25 pour une couronne, et la sécu réussit en plus le tour de force d’être en déficit). Il paraît qu’on fait des dépassements trop élevés par rapport à ce remboursement. L’avantage c’est que ca va montrer que meme le prothésiste est en dépassement.

  6. Maximilien

    Il faudrait peut-être leur expliquer que la vente de livres d’occasion existe depuis aussi longtemps que l’industrie du livre et qu’elle n’a jamais menacé de la tuer, pas plus que le téléchargement illégal n’a jamais menacé l’industrie du disque, du cinéma ou du jeu vidéo…

    1. Fred

      Inadmissible ! Tata Christiane va prendre une nouvelle circulaire d’une extrême sévérité à l’encontre de ces gens anti-républicains !

    2. bob razovski

      Les commentaires laissés à la suite de cet « article » sont impressionnants !

      C’est d’ailleurs amusant de constater la différence de qualité des commentaires sur différents sites.

      je vais avoir des propos fascistes, mais je trouve les commentaires des sites « libéraux » plus ouverts, construits, argumentés (et dans un style agréable à lire, ce qui ne gâche rien), alors que chez les collectivistes, on entre vite en guerre à coup de poncifs de 105mm par bordée entière.

      1. GameOver

        @bob
        Sous cet article de Libé j’ai aimé le commentaire suivant de memoire :
        « Manger des fraises de plougastel ou avoir un abonnement internet, faut choisir! Mange des fraises, ca nous fera des vacances. »

        Oui c’est toujours l’affrontement droite-gauche entre ceux qui avalent la bouillie bouche grande ouverte, ceux qui serrent les dents car ça a la couleur des epinards donc c’est des epinards, et ceux qui etaient de bonne volonté mais qui te les recrachent a la gueule a cause des dents du fond qui baignent, avec au milieu des commentaires qui sentent l’agence de communication élyséenne…
        Faudrait faire un jeu : « Toi aussi, trouve le commentaire de Jean Marc et gagne un an de passage gratuit sous les portiques. »

        Pas un pour dire : « Ok, vous mettez une taxe pour favoriser les transports alternatifs (rail, fluvial) et financer ces reseaux et le reseau routier mais :
        il n’y a aucun plan pour les transports alternatifs : on detruit les voies ferrées et il faut 5 jours mini pour faire 1000km, on débat sur les voies navigables pour 2030. La TIPP (habilement rebaptisée TIPCE pour bientot taxer l’electricite des voitures electriques: vive le linky http://www.quechoisir.org/auto/actualite-voitures-electriques-la-taxe-plane ) c’est 30Mds alors que l’entretien du reseau routier c’est 12Mds… Vous avez fait quoi avec le reste ?
        Vous nous mettez une taxe pour nous proteger des mechants routiers espagnols, portugais et des pays de l’Est… mais vous nous enlevez laquelle de taxe intérieure pour compenser ?

    1. Golum

      Vous vendez des culottes ? Une marque connue ?
      Ne dites rien….tout est enregistré: tracfin et autre dispositif anti terroriste.
      (Oui, gagner de l’argent correspond à terroriste aujourd’hui)

      1. Black Mamba

        Je me suis toujours trouvé une âme de terroriste 😈 , qui l’eu cru que gagner honnêtement son gagne pain , on arriverait là … je n’ai toujours pas digéré le coup de l’interdiction la Vera Carte 😐 trop d’argent d’un coup pour eux c’était forcément du blanchiment d’argent …. Pouff… :mrgreen:

    1. Fred

      En attendant, on voit que le huffingtonpost est un truc de la gauche bobo : les commentaires sous l’article le démontrent une fois de plus…

  7. johnny-rotten

    Ayrault déclarait hier, au micro de  » France-Intox » qu’il n’y aura pas de changement de cap et que l’écotaxe sera appliquée.
    Il fait de la résistance en serrant ses petits poings.
    Pitoyable spectacle.

    1. Tribuliste

      Les gens de peu d’envergure essaient toujours de passer en force. Ils pensent ainsi masquer leur incompétence, et cacher le fait qu’ils ne maîtrisent absolument rien.
      Ça marche dans le privé comme dans le publique, mais les élus sont aîtres en la matière, à notre grand dam 🙁

    1. Duff

      Chère BM, je ne saisis pas votre position sur le sujet…

      Les signataires des 343 salauds comptent quelques acharnés contre le libéralisme mais qui sont souvent à contre-temps sur de nombreux sujets : J’apprécie les analyses de Zemmour qui veut plus de liberté et de démocratie là il dénonce par ailleurs les « méfaits du libéralisme ». Impasse idéologique, carton rouge…

      Bien que de droite reconnaissant volontiers l’utilité de l’interdit et surtout de l’utilité intellectuelle de la transgression, il me semble que la légalisation de la drogue mettrait un terme aux trafics et à l’hypocrisie actuelle!

      Drogue ou prostitution même combat : La prohibition = Trafic = Violence = corruption.

      L’exemple américain sur l’alcool est tout de même parlant pour des siècles!

  8. johnny-rotten

    Ce type d’incident montre que la France est au bord de l’explosion sociale et que le climat y est particulièrement malsain.
    ça montre aussi que si ça dégénère il pourrait y avoir des conflits sanglants opposant ceux qui sont pour la liberté du travail et la liberté d’entreprendre et les mafieux qui profitent du système.

    http://www.laposte.net/thematique/actualites/france/article.jsp?idArticle=20131116194547-bus-incendie-dans-l-essonne—la-piste-du-conflit-social-privilegiee&idAgg=actu_france

  9. Greg

    Il faudrait vraiment imposer la lecture de bande dessinée aux socialistes, quel que soit le drapeau sous lequel ils se cachent…

    L’Archipel de Sanzunron ! A lire et faire lire !

  10. Moggio

    Merci pour ce billet (je n’ai pas lu ses commentaires). En effet, l’idée est toujours la même : taxer pour — ou plutôt dans l’espoir de — dégager un supplément de recettes fiscales tout en cherchant à satisfaire les exigences de tel ou tel lobby avec en bout de chaîne le contribuable et/ou le consommateur et, côté offre, le concurrent nouvel entrant qu’on veut voir disparaître. Je n’ai pas trouvé en revanche dans votre billet, disons, l’équivalent numérique du problème. Plutôt qu’un long discours, je vous invite à lire cette petite lettre de mission récente : http://www.culturecommunication.gouv.fr/content/download/80088/605733/file/Lettre%20de%20mission%20Seconde%20vie%20des%20oeuvres%20%C3%A0%20l'%C3%A8re%20num%C3%A9rique.pdf . Enfin, n’oubliez pas (et faites, s’il vous plaît, le lien avec) ce qu’est le « droit de suite » qui est imposé sur le marché (secondaire) des reventes d’œuvres d’art — et dont les effets pervers ont été depuis longtemps mis en évidence par l’économiste belge Victor Ginsburgh. Tout est lié.

Laisser un commentaire