L’État creuse, la France inquiète

Et pendant que tout ce que compte la planète de politiciens importants se remet doucement d’une perte qui aura eu le mérite d’occuper l’espace médiatique pendant plusieurs jours, l’État français continue son petit bonhomme de chemin avec une alacrité surprenante pour un corps atteint d’obésité morbide. Il faut dire que la pente, assez raide, l’aide bien. Reste à savoir si son inertie, de plus en plus importante, l’autorisera à éviter le mur en bas de la descente.

Pour le moment, les effets d’annonces se multiplient, probablement pour calmer les inquiétudes qui apparaissent un peu partout concernant les finances françaises. Officiellement, donc, le gouvernement travaille d’arrache-pied pour diminuer les dépenses publiques. Des petits milliards grattés ici, des gros milliards économisés là, et rapidement, on parle de gros sous ! Chouette, la France avait justement besoin d’un peu de nettoyage dans les arrosages parfois compulsifs, irréfléchis et contre-productifs d’argent des autres. Et c’est donc avec une certaine fanfare médiatique qu’un Ministre, Jean-Marc Ayrault — certains chuchotent qu’il serait même le Premier — annonce 50 milliards d’euros d’économies supplémentaires sur les dépenses. Fouyaya, voilà qui représente un vrai effort. Oups, j’allais oublier : ce sont des économies qui s’étalent jusqu’en 2017, ce qui fait quatre années pleines, et donc 12.5 milliards d’économies par an, ce qui est nettement plus modeste.

En attendant que ces (modestes mais) bonnes résolutions soient gentiment mises en place, dans la pondération et le calme réfléchi inhérents à tous les changements profonds surtout lorsqu’il s’agit de dépenser moins, quelques petites coupes volontairement douloureuses et visibles ont été imposées (comme, par exemple, les restrictions de carburant de certaines gendarmeries) ; si la ficelle est évidemment énorme, c’est politiquement habile puisque cela permet d’attendrir le contribuable en lui faisant mouiller ses petits yeux sur d’hypothétiques catastrophes en devenir : on préfèrera donc couper les dépenses de papeterie, de carburant, de munitions, d’heures supplémentaires de profs ou d’infirmières avant de diminuer les indemnités des parlementaires, tailler dans les privilèges des hauts fonctionnaires ou des hauts gradés, nettement moins nombreux, mais foutrement plus coûteux que la dotation diesel de la gendarmerie de Champignac.

Seulement, ces artifices lacrymogènes écartés, on ne peut s’empêcher de noter que parallèlement, et bien malgré ces micro-coupures budgétaires, … les dépenses de l’État continuent d’augmenter. Oui, vous avez bien lu, vous ne rêvez pas, et contrairement à ce que la fine équipe de clowns à roulettes claironne d’un bout à l’autre du paysage audiovisuel français, la situation ne s’améliore en rien. En substance, après avoir pilonné les Français sous les taxes et les ponctions à hauteur de 20 milliards d’euros supplémentaires, les rentrées fiscales ont permis d’éviter un dérapage massif des finances publiques, puisque le déficit budgétaire (à 86 milliards d’euros) est inférieur à celui de l’année dernière à même époque (94.6 milliards), mais reste malheureusement zut et crotte supérieur de 14 milliards à ce qu’il aurait dû être si le socialisme triomphant avait déboulé comme prévu.

Apparemment, il avait (encore une fois) piscine et on se retrouve avec le merdouillage social-démocrate habituel constitué d’une forte dose d’impôts, d’une grosse louche de prélèvements, d’une bonne rasade de taxations, d’un nappage de chômage, de deux cuillerées à soupe d’amateurisme, d’une pincée de n’importe quoi, enfourné un peu trop longtemps et démoulé trop chaud ce qui assure à cette pâtisserie fiscale un solide statut d’étouffe-chrétien que tous les Français vont devoir avaler en 2014, bouchée après bouchée.

bernie bercy fait des économies

Cazeneuve, dit Bernie « Bercy », avait pourtant tout fait pour que passe inaperçue l’augmentation des dépenses de plus de 5 milliards d’euros en un an. Mais voilà : le chômage continue de fricoter avec les sommets (pendant que Montebourg fait l’andouille sur Twitter, la France a détruit 15.600 emplois au troisième trimestre), et la croissance refuse de revenir. L’idée générale qu’un cycle favorable s’installe à nouveau pour doper les idioties économiques de Hollande apparaît comme un rêve de plus en plus improbable. Mais surtout, la machinerie étatique continue grand train : même sans revenir sur les primes qu’attribuent les ministres aux cabinets et autres fonctionnaires travaillant sous leur férule, et sans vouloir m’attarder plus que ça sur le scandale lamentable de l’annulation de la dette de l’Humanité, torchon communiste en déshérence de lectorat, de rédaction mais manifestement pas de lobbyistes — ce qui fait toujours 4 millions d’euros partis en fumées collectivistes inutiles au frais du contribuable — on ne peut s’empêcher de voir que les petits fours sont gobés comme jamais, que ce soit littéralement alors que les fêtes approchent et que les municipalités, les conseils généraux, régionaux, ambassades ou autres institutions publiques vont ouvrir en grand le robinet à pognon public, ou plus symboliquement, avec les opérations récentes en Centrafrique.

En effet, comme le note avec justesse Alex Korbel dans une interview à Voice Of Russia, pour le ministre de la défense, la mission française en Centrafrique devrait durer 6 mois. Or, si l’on se rappelle que les mêmes prévisions ont été faites lorsque la France a commencé son engagement au Mali, et si l’on retient qu’onze mois plus tard, elle y est encore présente avec un millier d’hommes, tout porte à croire que cette opération centrafricaine, qui nous coûte une blinde chaque jour qui passe et dont on peine franchement à voir l’utilité, va plus que probablement durer elle aussi bien plus de six mois…

On pourrait s’étendre sur les autres dépenses somptuaires plus ou moins débiles de l’État, comme le fait de déplacer un sacré paquet de monde pour une cérémonie officielle dans plusieurs avions, histoire sans doute de ne pas user Air Farce One, mais ce n’est même pas la peine : tout le monde voit que l’État est en déficit chronique, qu’il creuse même de plus en plus vite, mais qu’il montre aussi des signes de frénésie dans les dépenses qui ne s’accordent absolument pas avec l’idée qu’on pourrait se faire de l’austérité, de la bonne gestion, ou même d’une économie quelconque de moyens. Le fait que ces dépenses continuent obstinément d’augmenter n’est pas sans rappeler la situation d’un autre pays, la Grèce, qui avait prétendu faire de l’austérité et qui n’avait en réalité rien fait dans ce sens.

austérité : "tu dois apprendre à vivre avec moins"

Le souci, c’est que ces comportements finissent par provoquer de l’inquiétude.

L’État français inquiète ceux qui ont les yeux rivés sur les indicateurs économiques et financiers, par exemple. Ainsi, un stratégiste d’Axa Investment Managers note que les réformes structurelles dont la France a besoin sont très loin d’avoir été faites, ce qui se traduit par des baisses de compétitivité, une balance commerciale très déficitaire, une baisse des marges des entreprises et un accroissement de la viscosité du marché du travail. En outre, il déplore la faible crédibilité budgétaire de l’État qui continue à se planter vigoureusement, et ne montre aucun signe d’amélioration significative. Pire, à ce rythme, une nouvelle dégradation de la note souveraine n’est pas à écarter.

Et l’État inquiète ses voisins ; la récente affaire opposant les Suisses à l’administration fiscale française, qui tente actuellement de réimposer les travailleurs frontaliers normalement sujets à l’imposition suisse, illustre assez bien les tensions qui s’installent alors que les finances françaises montrent de plus en plus de signes de déplétion totale. Au détour d’un petit article de la RTS, on apprend par exemple qu’un élu suisse s’interroge franchement sur les problèmes de l’État français à lever l’impôt :

« Je me suis demandé après cette lettre si la France a des problèmes budgétaires, pour lever l’impôt », ironise le conseiller d’État sans cacher ses sérieuses inquiétudes.

L’année 2013 s’achève dans quelques semaines qui doivent paraître bien longues pour certaines administration françaises en mal de fonds. Certes, du point de vue du président qui n’aime pas les riches, c’est une réussite : des riches, il y en a de moins en moins. Mais l’inquiétude qui se lit ici ou là, concernant l’aptitude de l’État à boucler ses fins de mois, n’arrête pas de croître. Comme absolument rien n’est fait pour diminuer les dépenses, et que les rentrées sont de plus en plus médiocres, que peut bien nous réserver 2014 ?

À mon avis, ce pays est foutu.

J'accepte les Bitcoins !

1P7cXHrRujwmqSRYwXdkT8QPEDZLsjKYpw

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires290

  1. Aristarque

    Des milliards économisés? Où cela ? La quinzaine officiellement épargnée ne résulte que de moindres augmentations par rapport à »la normalité habituelle » des augmentations. Et encore, c’était avant le Centrafrique….

    1. Nyamba

      J’ai quelques éléments de réponse, M. Sta… Harry : quelques unes des structures autour desquelles mes activités m’amènent à graviter sont sous la coupe de sévères restrictions budgétaires. On chuchote même que des emplois sont menacés (pas les gros qui coûtent très cher, notez ; juste quelques petits salariés dont le monde entier se fout, mais qui, malheureusement, sont de petites mains qui font – tant bien que mal – tourner la machine).
      En attendant, distribution de goodies alakon® par douzaines pendant les Weekends Nature, et lancement d’une nouvelle chaîne télé pour la collectivité : le CG974, il pense à vous. Trop.

  2. Higgins

    Entendu sur BFM Business il y a quelques minutes: sur les 1 800 000 contrats de travail signés en octobre, 1 400 000 l’ont été pour une durée de …. 1 mois. Moscouvici déclare que l’impôt des sociétés est trop élevé en Fraônce (après l’avoir monté à 38%) alors que Bruno Leroux déclare qu’une bonne réforme fistale ne peut se faire que si la dépense publique baisse et qu’elle doit se traduire par une baisse des prélèvements obligatoires. En attendant, Christian Eckert, rapporteur du budget PS, vient de déposer un petit amendement de derrière les fagots aux retombées explosives (à se demander s’il comprend quelque chose à l’économie): « Le rapporteur du budget Christian Eckert au travers de l’un de ses multiples amendements pourrait anéantir l’efficacité de ce dispositif en surtaxant les plus-values égales ou supérieures à l’investissement réalisé en basculant leur régime d’imposition sur celui du droit commun. Un amendement qui va continuer à écarter l’épargne des français des entreprises qui pourraient dynamiser la croissance dont la France à tant besoin. » (http://frenchweb.fr/christian-eckert-plombe-le-pea-pme-de-croissance/135539)
    Stéphane Treppoz, invité, a indiqué qu’une des caractéristiques des membres des chambres d’enregistrement (raisonnement élaboré suite à une centaine de rencontre avec les intéressés) est qu’ils ne comprenaient rien à l’économie et que le seul soucis qui les habitait était de savoir s’ils seraient réélus. Sinon, ils votent comme on leur dit de voter. Pas de doute, CPEF.

    1. Higgins

      Ceci dit, si le préalable à la réforme fistale (et sa baisse de prélèvements obligatoires) est la baisse de la dépense publique (une vraie pas une cosmétique), on n’est pas prêt de voir une réforme fiscale. Finalement, ils restent assez cohérents avec leurs lubies.

    2. Woodi

      Il y a clairement une convergence des catastrophes qui rend inéluctable l’effondrement de l’État français. Ça paraissait difficile à imaginer, à accepter de la part du « français moyen » il y a quelques semaines encore, mais autour de moi, un rapide sondage des derniers jours montre que la couleur du ciel et de l’horizon a changé. Chez les « anciens » notamment, la certitude de percevoir jusqu’au bout sa pension de retraite a disparu. Un État qui produit ce genre de doute chez le citoyen bien-comme-il-faut doit s’attendre au pire. CPEF, oui.

      1. channy

        « Chez les « anciens » notamment, la certitude de percevoir jusqu’au bout sa pension de retraite a disparu »
        Ah bon? pas du tout le genre de discours que tiennent « les anciens » qui fréquentent le supermarché ou je bosse…et je bosse a coté d’une » zone franche »(j’ai juste a traverser la rue pour y entrer »)
        Le discours que j’entends c’est les chômeurs sont des fainéants payé a rien foutre, les arrêts maladies y a vraiment des abus, la caf ne m’a pas payé etc la retraite? personne n’en parle sauf pour dire combien de temps il lui rester a bosser pour y parvenir…
        Pour les français la retraite est un Droit, quand vous dites à des retraités qui se plaignent de leur petite pension de retraite que celle-ci est supérieure à votre salaire mensuel d’actif on vous rétorque que c ‘est Normal car EUX ont travaillés toute leur vie..et que vous n’avez qu’à vous battre contre les patrons pour être augmenté..
        Notez bien au passage » vous battre contre les patrons » et non pas changer de travail, partir à l’étranger par exemple mais seulement emmerder la personne qui vous emploie..( ou plutôt vous exploite pour ces gens là)

        1. Peste et coryza

          Sauf qu’il y a de grosses différences entre avant où on trouvait du job en allant au bistrot, et aujourd’hui où il faut se torcher 200 CV pour décrocher quelque chose…

          Mais va leur dire ça, aux vieux… et en plus, ils ont eu la préretraite (aka : chômage déguisé)

        2. LeRus

          Comme le dit Didier Super: ils disent que les chômeurs sont faignants, mais qu’est-ce qu’ils sont contents de ne pas être à leur place… :/

        3. Adolfo Ramirez Jr

          Nous aussi, on travaillera toute notre vie, et même plus longtemps qu’eux. Je doute par contre qu’on ait la moitié de ce qu’il touchent en pension. Quand on sait qu’à cette époque il n’était même pas nécessaire d’avoir le Bac pour être embauché, qui plus est, rapidement…

          1. channy

            @Peste-LeRus-Adolfo Ramirez

            Entièrement d ‘accord avec vous mais pour les ces gens là comprennent( et encore c est pas sur), il faudrait qu’ils sortent de France , et qu’ils voyagent autrement qu’avec L’agence de Voyage Carrefour ou Leclerc.

        4. Jga

          D’un autre côté, quand on s’est fait pomper sur son « salaire » (ou émoluments, peu importe le statut) toute sa chienne de vie, on a remplit sa part du contrat (imposé de facto), donc le discours « j’ai bossé toute ma vie », qui est donc, j’ai cotisé toute ma vie, n’est pas nécessairement incohérent. C’est pas comme s’ils avaient eut le choix, même maintenant, ce droit au choix n’est pas encore une évidence.

    3. Aristarque

      Parce que la dernière fois, ils ont réussi à se faire élire ou réélire en promettant à leurs électeurs d’augmenter taxes, impôts, contributions, etc… ???

      1. Fred

        On leur a dit que ça ne toucherait que les riches… Ils n’avaient pas compris que ceci concernait les 50 % des français payant l’impot sur les revenus. Et oui, la panel du riche est large !

    4. Adrien

      Un tweet excellent de Stéphane Soumier (BFM TV) ce matin au sujet de l’amendement :

       » Donc, je vous informe faire 1000X sa mise :
      -loto= bien
      -casino= bien
      -entreprise = mal
      -construire l’avenir? = soyons sérieux..
      #jamaisdécu « 

      1. Higgins

        Non. J’ai bien entendu ce chiffre. C’était Stéphane Soumier qui l’annonçait. Il faudrait revisionner l’émission (je pense que c’était après 7h45).

    5. bob razovski

      Entendu un bout d’émission à la volée.

      La citation de moscouvici a fait rire les gens présents dans le studio de BFM, et le « vivement qu’il soit ministre de l’économie et des finances » balancé juste après par Stéphane Soumier (je crois) m’a fait éclater de rire.

  3. Aristarque

    Concernant le gazole de la gendarmerie de Champignac, Adhémar aura peut-être le bon goût d’ inventer une version diesel de son carburant glucosé… que Noémie appréciait tant…

    1. Fred

      Moi, tout ça, ça me fait penser un peu à la Russie de 1998 quand l’ Etat russe a fait défaut… Je me souviens encore d’un numéro du magazine ayant pour devise « Le poids des mots, le choc des photos », où l’on voyait un jeune soldat russe en plein ébat dans des toilettes publiques avec un autre homme pour ramasser un peu d’argent. Verrons-nous bientôt la même photo avec un jeune gendarme en France, l’Etat ne pouvant plus lui payer sa traite ?

      1. Peste et coryza

        Non
        Les gendarmes ont pas mal d’accointances avec les artisans de leur secteur… et des armes.
        Au pire, ils vendront leur « protection » comme les flics russes des années 90.

        Moi, je sais pas ce que je ferai… de l’alcool et des stups ? ou aller dans le cuivre ?
        (y a une boite en belgique dont le business est la modif de stups pour contourner la législation, faut que j’y envoie mon cv).

        Une chose est sure néanmoins : quand l’état français explosera faute de thune, pas mal de nouveaux seigneurs féodaux vont apparaitre et se tailler leur part du gâteau.

          1. Peste et coryza

            Exactement.
            Sauf que c’est légal, et que ça emprunte les mêmes circuits.

            Je vois déjà un slogan commercial :
            « mes produits vont feront voyager, mais nous ne certifions pas que les contrées que vous visiteriez seront forcement agréables ».

            1. Peste et coryza

              Des idées de boites, y en a.

              Ben tiens, en voilà une dictée par l’actu grecque :
              – l’état veut confisquer votre maison/appart ?
              Appelez xx, nous nous chargerons de transporter précieusement vos affaires mobilières vers notre entrepôt, d’extraire de votre bien immobilier tout ce qui a de la valeur et le mettre à votre disposition, et de ne laisser aux huissiers qu’une ruine.
              Transport et mise en relation avec nos partenaires (ferrailleurs/préteurs sur gages/transporteurs) sur demande.
              Profitez de notre promo exceptionnelle du mois : un jerrican d’essence offert pour votre première saisie !

      1. hussardbleu

        Harry, finis ça immédiatement ! …. ou sinon, les jeunes vont croire que tous les barbons gâtouillent…

        mais bon, d’un autre côté, il est sain qu’ils entendent aussi parler d’Hégésippe Simon, « l’éducateur de la démocratie », celui selon qui, dans une inoubliable formule « les ténèbres s’évanouissent quand le soleil se lève »…

  4. Fred

    Mais non, yout va mieux que mieux ! Et puis Najat a trouvé une idée supplémentaire pour faire rentrer des recettes supplémentaires au nom de l’égalitarisme homme-femme : individualiser l’impôt sur les revenus, qui, actuellement, n’inciterait pas les femmes mariées à travailler ou à améliorer leur situation…
    http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0203185145727-najat-vallaud-belkacem-la-remise-a-plat-de-la-fiscalite-doit-favoriser-l-emploi-des-femmes-636481.php

      1. Fred

        Je ne vois pas en quoi l’individualisation de l’impôt devrait inciter les femmes à davantage travailler, et ce d’autant plus que l’impôt sur les revenus français et l’un des plus progressifs au monde. Un point godwin pour Belkassine…

        1. sa0000

          Ben c’est simple. Ça vise les couples où le mari gagne bien sa vie, et la femme ne travaille pas (en plus ce sont probablement des gens qui votent mal) ; lorsqu’ils sont imposés ensemble, le revenu est lissé sur les 2 parts. Lorsqu’ils sont imposés séparément, l’impôt augmente globalement : madame ne paye rien, mais monsieur paye beaucoup plus, du fait de la magie de la progressivité de l’impôt.
          Génial, non ?

            1. Claribelle

              Ben oui, mais avec le chômage actuel, ça va être coton…

              Donc une seule solution dans ce cas, déclarer Madame comme employée de maison de Monsieur (après tout, elle s’occupe de la maison -ménage, repassage, cuisine- et des enfants). [NB: on ne parlera pas sexe ici, sinon, on devrait pénaliser Monsieur pour achat d’acte sexuel].
              Donc, Monsieur pourra déduire 50% du salaire + charges (employé+employeur) de Madame de ses impôts (limitation à 12000€, voire plus si enfants); et Madame déclarera suffisamment peu pour ne pas payer d’impôts mais obtiendra des droits à la retraite; et la famille récupèrera le salaire (environ 55% du tout – voire plus si Monsieur a plus de 70 ans) de Madame dans son budget.

              La mesure aurait peu d’impact si tout les gens concernés faisaient ça sauf pour l’URSSAF qui aura plus de boulot (mais « ils » seraient capables d’embaucher pour faire face »).

          1. Fred

            Certes, mais là où Najat Belkassine est stupide, c’est de croire qu’une telle mesure va inciter les femmes à bosser davantage. Ceci relève du constructivisme socialiste pur…

            1. Aristarque

              Comme si ce n’ était déjà pas le cas…
              Rappel : tout ce qui est féminin coûte…
              Bon, je sors avant la volée de casseroles à basse altitude…

            2. hank rearden

              Surtout qu’il y a une parade assez simple pour contourner l’individuation de l’impôt dans le cas où monsieur gagne bien et madame ne travaille pas: le divorce fiscal et madame touche les aides d’état RSA, CMU, CAF, APL etc… Pour le patrimoine immo, avec une SCI, on peut retrouver à peu près la même situation que pour le mariage en séparation de biens. Le seul problème, c’est essentiellement la pension de réversion en cas de décès de monsieur puisque madame divorcée n’aura des droits qu’à hauteur des années de mariage et il y a aussi des soucis de succession.

          2. Wapi

            C’est pourtant comme cela que ça se passe au Canada. Chacun est imposé individuellement sur ses revenus. En effet mme n’est pas découragée de travailler du coup. Vous tirez sur une ambulance… De toute façon ce gouvernement se marche sur la tête! Cpef.

        2. Minou

          Sans compter que par la suite y peuvent très bien créer un impôt sur le temps que madame à passé à faire le ménage, les courses, emmené les enfants à l’école… sous couvert que c’est du travail qui n’est pas donné à une nounou, une femme de ménage… Ont entends bien parler de faire payer un loyer fictif pour les propriétaires.

            1. Fred

              Sans compter que la dite taxe est calculée à partir du revenu cadastral, qui correspond à la moitié de la valeur locative 1970 revalorisée, elle même calculée sur des critères ubuesques mais hyper-complexes. Critères tellement complexes et folkloriques qu’il faut plusieurs mois pour qu’un agent du fisc puisse enfin comprendre comment elle se calcule…

            2. Fred

              Vu comme les agents du fisc sont débordés en ce moment par l’innovation fiscale de ce gouvernement, ça ne sera pas demain la veille que cette idée sera mise en application. Ouf…

          1. LM

            Oh ouais c est super social ca ! La taxe sur les taches ménagères, présentée comme un avancée sociale majeure … qui permettrait de continuer à enfumer le moutontribuable pendant quelques mois sur des thèmes sociétaux.

            1. hussardbleu

              J’ai bien entendu une cintrée, il y a quelques jours, expliquer froidement que les tâches ménagères accomplies par la partie féminine de la population devraient être prises en compte dans le calcul du PIB….

        3. kloupa

          Les socialos veulent complètement supprimer le quotient familiale, c’est évident depuis un moment, et les jeunes ménages avec enfants en prennent fiscalement plein la gueule! Pour eux, pas besoin de famille avec enfants, puisqu’il y a l’immigration pour repeupler le pays. Regardez: tout ce qu’ils ont fait va objectivement dans ce sens.

    1. yoyo6963

      A titre personnel j’ai bien apprécié le système anglais quand je vivais là-bas, qui fonctionne(ait?) à l’exact opposé du notre
      – imposition individuelle
      – déclaration commune de revenus et situation sociale (enfants), uniquement pour obtenir un CREDIT d’impôts…

      Je précise aussi que concernant ledit crédit d’impôt:
      – la déclaration pouvait être faite jusqu’à 7 ans après en cas d’oubli, pour rattrapage
      – l’obtention était « instantanée » et mensualisée, j’ai pu ainsi en profiter (child tax credit) à peine arrivé en Angleterre, et recevait tous les mois un virement de la part du fisc anglais…

      1. Aristarque

        Oui Mais selon Valérie R. (aussi pénible de Valérie T.), c’etroporible de vivre en GB. D’ailleurs la preuve, tous les expatriés londoniens font des pieds et des mains pour revenir en Grance…

        1. vengeusemasquée

          elle est vraiment terrifiante cette espèce de conne. Elle ne comprend rien. C’était à mourir de rire de la voir totalement dépassée par les arguments d’Agnès Verdier-Molinié.

    2. Cerf D

      On notera l’idéologie socialiste : Pour « libérer » la femme on va la forcer à travailler. En allemand, ça se dit « Arbeit macht frei ».

      1. Morovaille

        Et ma mère qui a choisi de travailler à mi-temps pour s’occuper de ses enfants, c’est une connasse alors, selon cette ministre ? À quand la vraie liberté où on pourra travailler/vivre comme on veut sans se prendre des discours moralisateurs toute la journée ?

  5. LeRus

    Petit jeu festif (et gratuit), chercher l’erreur:
    1- La Terre est plate comme une pizza,
    2- Bigfoot et les dahus dirigent secrètement le monde
    3- Le gouvernement français baisse la dépense publique et réduit la ponction de l’impôt.

    Réponse?

    1. Minou

      Je ne serait pas aussi catégorique que Fred

      La 3 est une erreur c’est sur.
      La 1 je préfère ne pas dépasser la frontière de la france de peur de tomber dans un autre monde.
      Donc la logique voudrait que ce soit la réponse 2: Bigfoot et les dahus dirigent secrètement le monde.

      Comment je suis trop balaise.

      1. channy

        « La 1 je préfère ne pas dépasser la frontière de la France de peur de tomber dans un autre monde »
        Ou comme les anglais disent, l’Afrique commence à Douvres

    2. gem

      L’erreur c’est la 2 : Bigfoot et les dahus dirigent le monde, mais pas secrètement ; en outre la Licorne Rose Invisible (alias l’ultra-libéralisme triomphant des gnomes de Davos) fait partie de la bande.

      1 est vrai, moyennant un choix judicieux de la Pizza (en forme de Terre)
      3 est vraie aussi : le gouvernement baisse la dépense publique et réduit l’impôt par rapport à l’augmentation qu’il aurait pu appliquer

  6. Christophe

    C’est une excellente nouvelle !

    On sent que l’entropie accélère la décomposition de l' »Etat » (rappel : il faut utiliser des guillemets).

    Des boucles auto entretenues s’ajoutent, des effets de seuil sont en plus à l’oeuvre tant le système est devenu complexe… tout cela nourrit le Chaos.

    Donc vive la Centre-afrique, les orgies de petits fours, les dérapages, les hausses frénétiques des taxes, le chômage, les lienciements, les fermtures de PM, Filipetti, Ayrault, le grand n’importe quoi quotidien…. le Système est devenu fou, le bordello augmente… exponentiellement.

    Vous n’en pouvez plus ? Le « pays foutu » vous désespère ? Franchissez alors les derniers 50 mètres, et vous verrez, vous retrouverez le sourire.

    Car… le Système est en train d’imploser. Littéralement sous nos yeux.

    Savourez le spectacle…. Mais n’oubliez pas vous devez être acteur également en donnant quelques pichenettes supplémentaires : expatriation, baisse revenus, baisse consommation, baisse investissements.

    Programme classique mais redoutable. Notre « Grève » à nous.

    Chaque euro de « recettes fiscales » (vol) en moins, chaque euro dépensé en plus… effet ciseau… met une pression de plus en plus forte sur l’acier trempé du Système.

    Et à la fin… lois de la nature… crac. Boum.

    Oui décidément, c’est une bien belle journée. Et 2014 s’annonce bien.

  7. infraniouzes

    Ce pays est foutu écrivez-vous ? Mais que faites-vous de nos valeureux syndicats qui protègent nos emplois depuis 68 ans ? Et de ces intelligences sublimes de l’Education nationale qui nous créent des élites à ne plus savoir qu’en faire ? Tiens, elles nous fabriquent tellement de chefs, de sous-chefs, de chefaillons que les salauds de patrons n’arrivent même pas à absorber tout ce merveilleux potentiel intellectuel que la terre nous envie ! Et comment passer sous silence ce formidable réservoir d’énergie et d’espérance que représente l’immigration ? On en redemande, non d’un petit bonhomme…. Venez vite en France tous les damnés de la terre. Venez nous sauver de la « grécitude » qui nous guette. (Tiens je viens d’inventer un mot nouveau). Et j’oublie nos formidables élites de la rive gauche, issues de ce monde de la culture magique que Hollywood enrage de voir chez nous.
    Non, vous dis-je, on ne risque rien… Une aube radieuse va se lever pour nous.

  8. eheime

    Pour moi pays n’est pas foutu. Il va juste prendre un bon poing dans la gueule. Meme apres une faillite totale de l’Etat, on pourrait s’en relever. L’Allemagne s’est relevée (et la France aussi d’ailleurs) après la guerre. On pourra le refaire. Mais ca aurait été tellement plus simple de prendre les bonne décision au bon moment, au prix de petits efforts faits dans la durée mais toujours dans le bon sens, et vivre tranquillement de nos rentes (par rapport au monde entier nous sommes des rentiers même au plus bas de l’echelle) et que nous n’aur(v)ons plus. On a choisi la voie de la difficulté. On va en prendre plein la tronche. La récré va etre bientot finie et il va falloir se mettre au boulot, comme les espagnols qui ont connu un reveil tres difficile et qui n’ont pas finit de souffrir.
    Mais objectivement on est pas foutu. On va juste payer nos betises comptant.

    1. Pc

      Le côté Français sans doute, il faut que ce soit romancé. Une suite de réformes à l’Allemande, c’est terne, froid et triste. Alors qu’une bonne explosion avec des barricades, des héros et des traîtres, c’est nettement plus romantique et plus rigolo à raconter.
      Et puis quand l’Etat reprendra à nouveau le pas, on se remémorera ces glorieux moments avec nostalgie, pour mieux digérer les couleuvres…

        1. Pc

          héhé, je connais
          D’ailleurs ça me fait penser que le fonctionnement du pays explique un peu le foutoir institutionnel et le copinage d’une part, et le « génie français » d’autre part.
          On a des Français qui créent tout un tas de complications et de problèmes en permanence, et d’autres Français exceptionnels, hargneux, capables de décider vite et bien, de créer pour prendre une goulée d’air. Du darwinisme en somme, adaptation à l’environnement.
          (c’est une réflexion en l’air, hein, pas une explication déterministe !)

    2. Lambda Expression

      J’ai tendance a etre d’accord.
      Finale coupe d ‘europe de basket, premiere mi-temps, la France est morte. 14 points de retard sur les champion en titre. C’est fini. Zero chance. On connait la suite. Au pied du mur, demi mort, ils l’ont fait.
      Qualif coupe du monde, meme scenario, 0-2 a l’aller, c’est mort. C’est fini. 3-0 au retour. Il y avait zero chance.
      Certe on est pas dans l’economie ici mais ca illustre bien l’esprit Francais. On se met tout seul dans la merde, le plus possible, au bord de l’etouffement, on se reveille, instinct de survie. Et ce sera pareil, la France est un grand peuple, ses dirigeants des merdes. On est pas assez etouffe (Mou et ses minustres travaillent le garot, il faut qu’ils aillent au bout de leurs connerie, ne SURTOUT pas les arreter), il faudra suffoquer encore plus pour finalement vomir une bonne fois, se sentir vaseux avec enorme mal au *ul. Ensuite, apres avoir nettoye nos gouvernants par le vide, tout pourra repartir.
      Le vrai peuble est pret a la verite. Je le pense.

      1. Popeye

        Le vrai peuple… Au delà de la connotation « nauséabonde » de cet adjectif mais à laquelle personnellement je souscris, comment envisagez-vous la réaction du peuple de remplacement importé depuis les 40 dernières années? Saura-t-il, comment le dire élégamment, donner le coup de collier nécessaire? (trivialement, afin que ce soit plus intelligible : sauront-ils se sortir les doigts du cul?)

        1. MadeInCH

          Lorsque la majorité des « importés » soutiennent ceux qui vont piller morts et blessés après un « accident » de train, alors que ces mêmes « importés » ne souffrent pas de faim, alors que se passera-t-il lorsque le Léviathan ne pourra plus payer l’impôt d’occupation, pardon, je voulais dire la paix sosciale?

          Un coin loin des centres urbains, .22 et réserves.

          Et si tout va finalement bien, les muns et réserves peuvent toujours être consommés dans des cadres plus « loisirs ».
          C’est le « loin des centres urbains » qui est le plus dur.
          Surtout pour des gens « des villes », qui aiment planter leur racines dans le goudron et respirer le métro à pleins poumons.

          1. channy

            « le Léviathan ne pourra plus payer l’impôt d’occupation, pardon, je voulais dire la paix sosciale? »
            Tout tient grâce à cela je vous le confirme, et autant pour ceux que vous appellez les » importés » que pour de bons Franchouillards type Jacquoille la fripouille qui n’ont quasiment jamais bossé de leur vie.

            1. Peste et coryza

              Votre Jacquot la fripouille…

              Je dis ça, parce que des types à problèmes genre montagnard retardé ou alcoolo unanime, j’en ai connu, mais eux ont bossé jusqu’à leur mort (parfois 45 ans, la cirrhose n’aide pas).

            2. channy

              Il y a de tout parmi ce que je vois le jacquouille qui vient a 8.30 acheter sa bière « bavaria » et la boit dans voiture avant d’aller bosser comme le même type, n’aimant pas trop le savon et qui en achète 3 à 8.35, revient à 10 heures puis a 14 heures etc..
              J’ai ceux qui ne picolent pas mais qui ne vont pas faire larbin pour le smic..la femme divorcée au chômage avec2- 3 mioches et que ne s »en sort plus que par les anti dépresseurs..
              la malade chronique qui passent 6 mois mini en arrêt maladie ..le Rsiste qui a refusé l’exploitation de l homme par l homme
              Mais aussi le chômeur aigri qui ne demande qu’a bosser mais ne trouve rien
              La seule chose que je n ‘entend pas c’est je vais me barrer de ce pays

          2. Pc

            Personnellement, je pense que se focaliser sur les « importés » cache la moitié du problème. Attention j’entame mon couplet néo-réactionnaire :
            depuis quelques années, l’éducation des enfants c’est aucune tolérance à la frustration, l’enfant-roi, zéro restriction. « Importés » ou pas, beaucoup de jeunes n’ont pas reçu l’enseignement de la modération et de la retenue, et nombreux sont ceux qui s’expriment comme des bêtes, par la violence physique. Quand on ne sait ni se remettre en cause, ni s’exprimer avec des mots, ni écouter, on tape. Bref, un genre de révolution avec des gens pareils c’est la fuite en avant assurée.
            Des mini-insurrections avec des gens du niveau antifa (de part et d’autre d’ailleurs), ça sera beaucoup moins festif et rigolo que 68.

        2. Lambda Expression

          « Le vrai peuple » : n’y voyez aucune connotation douteuse.
          J’ecris « vrai » pour parler de toute personne de bonnes moeurs prete a assumer sa part de l’effort commun qui sera demande. La suppression (ou tres forte diminution) des diverses rentes,conservatismes, assistances aura pour effet de soit faire disparaitre les resquilleurs, soit de les convertir, de gre ou de force.
          J’ose penser que « le vrai peuble » (image maladroite j’en conviens cependant) represente une grande majorite.
          @Popeye : sauront-ils se sortir… ? On ne soupsonne pas de quoi on est capable quand on est vraiment dans le merde. Comme ils devront, ils sauront.

          1. royaumont

            Nous sommes en 1786… la fermentation des esprits, via un nouveau média, s’enflamme contre un état décrédibilisé, ruiné et incapable de se réformer.
            Il sera un jour temps de remettre à l’honneur quelques-unes des plus pittoresques traditions populaires issues de la révolution, comme se saisir d’un importun et le promener dans les rues de Paris, entouré d’une foule en liesse, la tête plantée au bout d’une pique. Il savaient rigoler, nos ancêtres. Evidemment, Moi-je-Normal ne voudra pas que le peuple s’amuse, égoïste qu’il est !
            Il voudra se défendre, ou plutôt que les forces de l’ordre le défendent (lui, restera terré au chateau, en tremblant sous son lit).
            L’inconvénient, c’est que nos soldats sont un tantinet mieux préparés au combat que le peuple armé de sa seule colère. Il y a donc des mauvais coup à prendre, et personne ne semble prêt… pour l’instant.
            C’est pour cela que ça n’explose pas.

          2. Popeye

            Et je réponds par là également à Pc. Sa remarque sur l’absence totale d’éducation à la frustration est malheureusement on ne peut plus pertinente et forme l’autre versant du problème qui se posera « quand les frigos (sociaux avant d’être physiques) seront vides.
            Effectivement, quand on n’a pas le choix et qu’on a la chance d’avoir reçu une éducation à la frustration, « on doit faire, on sait faire »
            Ceux qui n’auront pas reçu d’éducation à la frustration, sauront-ils faire? L’alternative est qu’ils recourent à la violence pour dissiper leur frustration. Et ça, ça risque de furieusement ressembler à une guerre civile.

          3. Aristarque

            « J’écris « vrai » pour parler de toute personne de bonnes moeurs prête a assumer sa part de l’effort commun qui sera demande. »
            Autrement dit, les éternels cocus puisqu’ils paient déjà pour assurer un « vivrensemble » hors de proportion dont ils sont très loin d’en profiter, qu’ils seront attendus au coin du bois lorsque le bouzin aura explosé et qu’il faudra à nouveau des pépétes pour remettre la Grance à peu près debout…
            Et soyons sûrs qu’on s’abstiendra de couper les subsides aux assistés professionnels qui auront survécu.
            Le parasite meurt toujours après son hôte involontaire et il est patent que certains se transbahutent vers un nouvel eldorado quand le premier est à terre…
            Comme cela motive…

  9. kloupa

    Vous auriez pu ajouter dans les dépenses somptuaires et dangereuses pour l’intégrité de l’Etat, toutes ces distributions à des pseudo-associations, fausses barbes des politiques ou de l’administration. Il est scandaleux que Teulade qui a ruiné des dizaines de milliers de retraités modestes n’écope que de prison avec sursit, alors qu’on veut mettre en garde à vue de 96 heures, comme les terroristes, les Français qui ont simplement maille à partir avec le fisc!

    1. Aristarque

      Il est membre du camp du Bien. Il ne pouvait donc avoir de mauvaises intentions à la différence de ces vils contribuables refusant le vivrensemble à base de leur pognon… 😐

      1. Adolfo Ramirez Jr

        c’est bizarre, j’avais jamais entendu parlé de Teulade dans les médias mainstream… bof, ce doit être l’actualité trop trépidante pour s’attarder sur un PS corrompu…

    2. Fred

      Moi, je connais deux mecs qui ont créé une association loi 1901 bidon de défense de produits du terroir pour mieux capter les subventions des différentes collectivités locales. Ils se payent de sacrés restaurants, les bougres. Tout ceci grâce à votre argent. Comme les associations sont très peu contrôlées, la manoeuvre peut encore durer un moment….

      1. Théo31

        Un jour, à la caisse d’un supermarché, la cliente avant moi avait rempli son caddie pour faire une grosse fête. Et d’expliquer à la caissière qu’elle venait d’obtenir une subvention du conseil régional ou général.

        Les comptes de toutes ces assoces bidons ne sont pas contrôlés, faut bien s’assurer que leurs membres voteront bien ensuite.

  10. Aristarque

    En ce moment sur BFM, Valérie Rabaud nous assène que la dépense publique est créatrice de richesses. Na, c’est comme cela. Les membres du camp du Bien estimant probablement que les Français n’ en auraient pas été capables avec l’ argent correspondant laissé à leur libre disposition. Mais pour un exemple de cette richesse (aucun des autres participants ne comprenait où se trouverait cette abondance de richesses), il faudra repasser un prochain jour… 😐

    1. Higgins

      Ses contradicteurs ont été gentils pour rester poli. Surtout la représentante de l’IFRAP assez nulle sur ce coup. Si Valérie Rabault avait raison, l’URSS n’aurait jamais du sombrer et la Corée du nord devrait en remontrer à la Corée du sud. Pitoyable argumentation et pourtant l’intéressée aurait fait des études d’économie: http://fr.wikipedia.org/wiki/Valérie_Rabault. Le pire ayant été atteint quand elle s’est glorifié du taux de croissance français face à l’anglais.
      CPEVF (V pour vraiment)

      1. vengeusemasquée

        Agnès Verdier-Molinié a surtout essayé de se contenir et je ne sais pas si j’en aurais été capable à sa place. La satisfaction béate de cette conne de Rabault était à vomir. Bien sûr, c’était moins fun ce que racontait AVM. Elle était outrée je pense. Je hais les socialistes.

    2. MadeInCH

       » les Français n’ en auraient pas été capables avec l’ argent correspondant laissé à leur libre disposition. »

      C’est le principe même du soscialisme: Les gens ne sont pas responsable. Ce sont des enfants, grands, peut-être, mais enfants tout de même.
      C’est pour ça que:
      1) Il faut limiter l’importance de leur vote: Référendum et Initiatives? Vous voulez devenir Suisses???
      2) Interdire les armes. Ils pourraient se blesser et blesser quelqu’un.
      3)a) Diminuer les peines de justices: Ce sont des enfants, qu’on vous dit. Il faut les éduquer.
      3)b) Diminuer les peines de justices: Ce n’est pas de leur faute! Ils ne sont pas responsables!
      3)c) -> Il faurt leur diminuer leurs libertés pour leur bien, pour les protéger d’eux-mêmes. Comme des barrières à bébé.
      4) Contrôler ce qu’ils mangent. Il ne sont pas encore assez mature pour de la viande. Et puis, la bouillie industrielle est suffisante et pas chère.
      5) Contrôler où il vont. Ce serait dommage que Bébé se perde en vadrouille.
      Aussi valable pour Grand-Papa, casé dans sa maison de retraite, et qui n’a plus toute sa tête, qui ne fait que radotter « c’était mieux avant » sans même se rapeller de quoi. La fRance vieillit, dit-on. C’est peut-être pas que les « gens » sont des bébés irresponsables, mais peut-être des vieux pépé irresponsbales…

  11. Calvin

    Par contre, je signale une « erreur » dans cet article :
    « Certes, du point de vue du président qui n’aime pas les riches, c’est une réussite : des riches, il y en a de moins en moins. »

    H16, dans l’absolu, tu as raison ; mais, en fait, au yeux de Bercy, il y a de plus en plus de riches en France.
    Certes, la richesse fuit le pays, les rentrées fiscales s’amenuisent, mais la quantité de gens considérés comme riches augmente.
    Aujourd’hui, selon les élus, la classe moyenne, ce sont les riches.
    On ne parlera pas des ultras-riches, les élus, justement, puisqu’ils sont imposés bien en dessous de leurs revenus réels.

  12. Adrien

    « (…) que peut bien nous réserver 2014 ? »

    -> à tout hasard, encore plus d’impôts et de taxes ? Il suffit de lire la presse de ces dernières 24 heures :

    – une taxe inondation : http://www.capital.fr/finances-perso/actualites/bientot-une-nouvelle-taxe-pour-lutter-contre-les-inondations-895219

    – faire payer plus d’impôts aux couples : http://www.lefigaro.fr/impots/2013/12/12/05003-20131212ARTFIG00361-najat-vallaud-belkacem-reflechit-a-une-individualisation-de-l-impot-sur-le-revenu.php

    – lancer un nouveau produit d’épargne et le planter tout de suite après parce que bon faudrait pas gagner trop d’argent avec non plus : http://votreargent.lexpress.fr/placements/le-futur-pea-pme-vide-de-son-interet_354513.html

    Heureusement, entre Ségolène Royal qui assure qu’il « ne faut jamais dire jamais en politique » quand on lui parle de 2017, et Nicolas Sarkozy qui affirme qu’il « ne peut pas ne pas revenir » à cette même échéance, les Français vont pouvoir veauter pour des idées neuves, portées par de nouveaux hommes politiques dans le cadre de projets renouvelés et de grandes ambitions de réformes.

            1. Higgins

              Ou alors, il y a « Le radeau de la Méduse » de Gericault (belle métaphore du gouvernement). Je verrai bien la détresse du citoyen représenté par « Le cri » de Munch. L’édification du socialisme se résume dans « La tour de Babel » de Bruegel l’ancien (on sait commet se termine l’aventure de la Tour de Babel). Sinon, « L’odalisque » de Boucher pourrait convenir à Pyralène Impérial.

    1. Christophe

      Stupéfiant… En 2067, la Folle Du Poitou continuera à nous casser les grelots.

      « Moi je », « Moi Ségolène », « Moi le Phare de La Pensée », « Moi la Femme Universelle ».

      Comment pourrait on lui faire comprendre qu’on ne l’aime pas, qu’elle est cinglée, hystérique, qu’elle fait rire une majorité de français, qu’on ne veut plus la voir ? Du tout ?

      C’est femme est comme un chewing gum. C’est affolant !

      1. Aristarque

        Quand on pense que les Vendéens qui n’ont pas été spécialement bien traités dans l’Histoire de France, se sont dotés volontairement et de leur plein gré d’une foldingue pareille. Il n’y avait pas localement d’autre choix possible ?
        Mais c’était peut_être aussi pire, après tout…

        1. Higgins

          En tant que vendéen pur sucre, je m’élève contre cette assertion. Foldingue 1ère est présidente de la région Poitou-Charente pas de la région Pays de la Loire (à laquelle la Vendée est rattachée). Le dynamisme économique de cette dernière est bien connu, celui de la région Poitou-Charentes beaucoup moins car il n’existe tout simplement pas en dehors de pôle spécifique comme Châtellerault ou la Rochelle (et il n’y a qu’à regarder la superbe prestation de l’intéressée dans l’affaire Heuliez pour comprendre). Ceci explique peut être cela.
          Pour les socialistes pas obtus (il y en a, je sais) ou pour tous ceux que la période révolutionnaire intéresse et qui veulent connaître la réalité de l’action salvatrice de la Convention en 1793-1794 dans ce beau département (et aussi à côté), je vous recommande le DVD de Reynald Secher: http://www.reynald-secher-editions.com/viree-galerne-p-108.html?osCsid=6tn1rvnsh33c5h7srfp9s2fef7

          1. Fred

            Reynald Secher, qualifié par une connaissance de gôche de réactionnaire d’extrême-droite anti-républicain, ayant falsifié les faits pour faire parler de lui. Ça fait beaucoup pour un seul homme, n’est-ce pas ?

            1. Higgins

              Oui, une certaine gauche a toujours eu des difficultés à admettre la réalité des faits et à reconnaître ses responsabilités surtout quand ce sont Robespierre et Saint Just qui ordonnent l’éradication d’une population. C’est ce qu’à mis en exergue Secher dans ses travaux. Ça lui a coûté sa carrière universitaire. Pas de chance pour les progressistes, c’est la grande et belle révolution française qui s’est rendu coupable du premier génocide de l’Histoire moderne. Demandez aux habitants des Lucs sur Boulogne (http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_des_Lucs-sur-Boulogne).

            2. Fred

              Le pire, c’est que ces gens là, appartenant au camp du bien, ne se remettront jamais en cause. La guerre de Vendée, qui aurait fait 200000 morts, est, à en croire certains, un mal qui n’a jamais existé. Quand vous dites à un gauchiste que le communisme a fait plus de 100 millions de morts en un siècle, alors, vous avez droit à deux ou trois réponses. La première, correspondant à la personne assumant les horreurs du communisme : « Oui, mais c’est un mal nécessaire pour lutter contre les forces de la réaction, patati, patata… ». La deuxième, celle qui n’assume lesdits crimes, et qui vous rétorquera : »Ceci est lié à une mauvaise interprétation du communisme ». Ou enfin, pire encore, la troisième qui vit carrément dans le déni de la réalité : « Ces crimes n’ont jamais existé et sont nés de l’imagination des impérialistes et des bourgeois dans un but de propagande ». Bref, du négationnisme dans toute sa splendeur…

          2. Aristarque

            Je parlais des habitants de la zone « Vendée » au moment de la Révolution et des guerres vendéennes et en poursuivant sur l’époque actuelle. La zone correspond certes à l’actuel département de la Vendée auquel il faut ajouter des morceaux de Maine et Loire, de Loire Atlantique, des Deux Sevres et un bout des Charentes Maritimes.
            En regardant les cartes et en comparant les superficies, on doit être dans un rapport de 60/40 en faveur de la Vendée qui est d’une autre région.
            Avec mes excuses pour cette légèreté.
            (Mais vous êtes aussi mal servi en Pdt de région sauf son absence de notoriété par rapport à la FDP).

        2. Raynote

          Désolée Aristarque, mais vous faites une petite erreur. Mme Royal sévit dans les départements limitrophes mais pas en Vendée.
          Même si historiquement la Vendée fait partie de la province appelée autrefois le Poitou, ce département ne fait pas partie de la région Poitou-Charentes mais de la région Pays de Loire. Va comprendre…

    2. channy

      Et Christine Boutin? vue l’état de la Grance elle va être obligée de se représenter aussi?
      Un débat Boutin-Royal cela aurait de la gueule.comme le dit Duff on aurait des gens qui débattraient de vrais sujets

    1. MadeInCH

      http://www.romandie.com/news/n/Le_National_rejette_la_convention_avec_la_France_RP_121220131053-11-428199.asp?

      J’ai pas très bien compris la convention. mais tout de même. Le vocable utilisationné est clair:
      « Comme attendu, le National a sèchement refusé jeudi … »
      « La commission préparatoire proposait à deux contre un de lui opposer une fin de non-recevoir. Elle voulait ainsi envoyer un signal clair à la France et à tous les pays … »
       » La souveraineté de la Suisse est en cause. »
      « Ce mauvais texte est le seul succès fiscal de la France qui ne cherche qu’à augmenter ses recettes. »

      1. Aristarque

        A rebours de toute la législation européenne (parfaitement validée en son temps par la Grance) qui veut que ce soit le pays de résidence fiscale du légataire décédé qui bénéficie de sa taxation de l’héritage en question sans que la domiciliation des héritiers intervienne dans le calcul des taxes, la Grance entendait que tout héritier résidant en France, fût-il Suisse lui même, paye les droits de succession français. Autrement dit, un pays souverain s’arrogeait d’autorité le droit d’aller collecter ses impôts chez le voisin au mépris le plus parfait de la souveraineté dudit voisin….
        Les DDDH là dedans étaient bien entendu, mis au placard…
        Je sens qu’on va bientôt déclarer la guerre à la Suisse pour libérer son peuple de la menace de conserver bien trop de son argent à sa libre disposition, les exposant ainsi à ne pas savoir qu’en faire… où à le dépenser stupidement à son seul profit en oubliant les bonnes oeuvres grançaises.
        Ce n’est vraiment pas pour rien que les Suisses ont pris pour hypothèse de leurs dernières manoeuvres militaires, une attaque venant de Grance…

          1. Aristarque

            Ce n’est pas impossible :
            http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20120219trib000683798/suisse-comment-le-rafale-a-ete-ecarte-au-profit-du-gripen.html

            Les écarts de budget entre les zincs ont aussi et probablement dû jouer…
            C’est peut-être aussi pour cela que la Grance est si « agressive » avec ce petit pays quoique je doute que nous le soyons autant avec l’Arabie Saoudite qui n’a pas voulu de nos belles centrales atomiques.
            Celles que nous n’en finissons pas de construire en Finlande, par exemple… et qui nous font une excellente publicité…

        1. Aristarque

          Il me semble même que dans une des versions initiales de l’accord, il était « demandé » « poliment » aux Suisses de pomper la taxation eux-mêmes et de faire le virement correspondant ensuite…

    2. Higgins

      Un scénario (un peu ancien certes) mais plausible: « Soudain exaspérés par les sarcasmes redondants des français les accusant de n’avoir inventé en mille ans que le coucou, les suisses entrèrent dans une violente colère. C’est donc avec l’accord du président annuel de la confédération, et soutenu par l’unanime consensus populaire, que le général Jean Durand, commandant en chef des armées, et pourtant vaudois et francophone comme son nom l’indique, décida l’invasion de la France. » ( la suite sur http://www.gerard-vincent.fr/733/suisse-envahit-france-attaque-militaire/)

  13. PNF7558

    Je me permets de faire un petit contre point sur les Hs des profs de prépa ( puisqu’on leur taille leurs heures sup )
    Les écoles d’ingénieurs ont poussé comme des champignons en 20 ans… les classes prépas avec : elles ont perdu leur rôle d’excellence scientifique, et certains concours ne servent à rien;
    Les élèves d’IUT ont des résultats en école d’ingé aussi bons que les élèves sortant des petites CPGE : alors pourquoi ne pas fermer toutes ces petites prépas qui ne servent à rien sinon à gaver des profs lors des Khôles , des concours ?
    Par ailleurs on entend dire que les profs de prépas bossent beaucoup … il y a de quoi rire !
    Les cours sont les mêmes d’années en années , les khôles ? Une vaste blague dans 70% des prépas, les élèves ne savent répondre à rien ou presque si on pose de vrais problèmes !
    Et puis les 10 meilleurs sont meilleurs que les profs , pas faux si on regarde les quelques 4/5 premières prépas …les autres ?
    Si vous regardez les résultats des MP : sur près de 120 lycées ayant des MP , plus de 50 ont 0% de réussite aux top 12 des concours !
    11 lycées dépassent le 0% pour aller à 4% de taux de réussite en plaçant 1 élève dans une des écoles …en résumé un 30aine de lycées placent au moins 10 élèves . La question est donc à quoi ont servi les 80 autres prépas ? Fournir du monde aux concours ?
    On a peut-être un peu trop ouvert les vannes de ce top 12 (qui comprend Cachan !)
    Mais encore une fois non pas d’assainir le système, les socialistes font le choix du dogme et de la redistribution aux profits des Zep …qui existent depuis 23 ans et qui sont, comme chacunle sait , un modèle de réussite !
    bref grande hypocrisie des profs de prépas qui ont laissé faire qui n’ont pas critiqué les dérives des concours avec les voies réservées Pt /ptsi/Ts /Tpc , on s’y perd tant il y en a ! Enfin la prépa qui sert à rien l’ATS. A la sortie le niveau théorique de ces supers prépas à de quoi laisser pantois 🙂 C’est vrai qu’il faut laisser une chance aux bacheliers techno, sinon on aurait de la peine à proposer autre chose que d’aller en fac et de s’y planter , le comble, d’où des concours spéciaux, et in fine tout se beau monde se retrouve dans les mêmes promos que les élèves de Mp *. Donc oui les profs de prépas ont laissé dériver le système à leur profit.
    Comme dab les socialistes font du dogme… la vraie réforme n’est pas pour demain !
    Bref certaines Hs peuvent être supprimées … et avec des prépas qui ne servent à rien sinon à gaver!
    Il y peut-être à gratter quelques M€ !! Mais pas pour redistribuer , pour économiser
    Allez pendant que j’y suis : qui est ok pour remettre en cause le privilège des X qui en faisant une école d’application ne doivent plus rien à l’état ?

    1. Flo

      Comment voulez-vous qu’avec le niveau demandé au bac s actuel en maths et en physique 98 % des élèves réussissent en prépa (sans même parler des concours du top 12)?
      Pire: même ceux qui ont eu 19 ou 20 au bac ne peuvent même pas savoir quel est leur véritable niveau par rapport aux attentes du supérieur (ça n’était pas du tout le cas il y a trente ans).
      Seuls ceux supérieurement intelligents et qui ont été peu sollicités jusqu’à ce niveau ou au contraire ceux qui viennent des lycées (très) élitistes ont une chance.
      Pour les autres c’est limite criminel.

      1. PNF7558

        Je confirme… certains élèves réussissent à avoir 20 en maths au bac et se vautrent après en prépa!
        Tant que les profs de lycée ( et nos Zélites )n’auront pas intégré que le lycée n’est pas une préparation au bac , mais une préparation à l’entrée dans le supérieur on continuera à se vautrer
        Ce qui est fou c’est que les lycées n’aient pas de retour sur la réussite de leurs élèves !
        Pour ceux qui connaissent, la fac n’est pas en reste avec le foutage de gueule : les équa diff ont disparu du programme de S mais les profs continuent à faire comme si c’était fait !!
        Enfin il faut quand même un jour se poser la question du contenu des programmes des formations technologiques …qui sont un peu vides ! Le techno c’est super sans les maths on réussit mieux !
        Bref, oui oui on peut faire des grosses économies sur les HS ( ce qui ne veut pas dire les supprimer ) des profs en donnant un coup de balai ! Il y a de quoi de gratter (encore ) au niveau Master : combien de M2 avec 5 étudiants ? Quel est le coef du prof (une heure faire coûte plus qu’une heure ) qui y donne des cours ?

        1. Peste et coryza

          Ben oui.
          La fac fonctionne à l’échec. 300 guignols en L1 premier semestre, 30 dans les M2…

          @un ingé
          Belle ambiance… Celle de la fac, c’était plutôt « démerdes toi ».

          A la prépa saint cyr, les élèves se tapent dessus pour évincer leurs concurrents du concours. Pour devenir un grand seigneur, il ne faut pas avoir peur de se salir les mains.

          Être prof de prépa, c’est bonnard : 10 heures de cours. Toutes les autres sont en heures supp, ce qui fait qu’un prof agrégé peut quasiment y doubler son salaire.

        2. Adolfo Ramirez Jr

          « Tant que les profs de lycée ( et nos Zélites )n’auront pas intégré que le lycée n’est pas une préparation au bac , mais une préparation à l’entrée dans le supérieur on continuera à se vautrer »

          j’ai passé mon bac il y a 10 ans. Bon élève, mes résultats ont chuté en Terminale, on ne faisait plus que du « exercice type bac », « formation au bac »…
          j’ai perdu ce qui me motivait à travailler : le plaisir d’apprendre.

    2. Un ingé

      Mon expérience en école d’ingé:
      pour ma part j’ai fait une classe prépa « intégrée » c.a.d une classe prépa directement dans l’école d’ingé., plus de concours à passer mais une moyenne supérieure à 12 pendant 5 ans (2 ans de prépa + 3 ans de cycles ingé.). Les 2 premières années sont déjà orientées pour la suite au niveau programmes, l’ambiance y est bien meilleure qu’en prépa, pas de compétition, entre-aide entre les élèves. J’ai un ami qui a fait une prépa classique, après une semaine d’hospitalisation personne ne voulait lui prêter ses cours pour rattraper…
      Après les 2 ans de prépa « intégrée » sont arrivé une dizaine d’IUT et une trentaine de prépa classique:
      – les IUT ont tous fini dans le premier tiers de promo même si les matières les plus théoriques et mathématiques n’étaient pas leur fort (les doubles intégrales c’est pas leur truc…). Ils étaient très motivés et avait envie d’apprendre…
      – les prépa classique ont à peu près tous fini dans la deuxième moitié de promo. Après deux (ou 3) ans à ingurgiter des connaissances dans l’urgence, leur motivation était nulle…pour eux le cycle ingé c’était la délivrance, enfin ils pouvaient relâcher un peu la pression et se la couler (trop) douce…De plus, leurs méthodes d’apprentissage sont catastrophiques: habituer à apprendre apprendre apprendre sans forcément comprendre et à recracher…
      – Les prépa intégrée s’en sortaient bien, plutôt dans la première moitié…
      Donc je suis d’accord pour dire que les prépa classiques s’est peut-être bien pour une élite capable d’encaisser et qui finit à X ou centrale mais globalement, c’est surtout bien pour former des gens démotivés qui n’ont plus rien envie d’apprendre…La prépa c’est un peu à l’enseignement ce que le gavage est à l’élevage de canards…

      1. Lambda Expression

        Je confirme. Fini major de mon BTS, j’en ai un peu bave avec les maths lors du cycle d’inge.
        Mon pote (meme cursus) et moi on a Fini dans les 15 premiers de ma promo. C’etait il y a 20 ans…
        Sinon mon gamin a 19 de moyenne en maths (STI2D). Le niveau est a pleurer… c’est effrayant.
        Je le prepare a un retour sur terre qui fera mal aux chevilles, helas.

      2. Flo

        Je ne sais pas de quand date votre expérience mais je peux vous dire qu’aujourd’hui le niveau du bac (même à 19 ou 20 à l’examen) est loin d’être suffisant pour de nombreux étudiants pour avoir plus de 12 de moyenne (en particulier en maths) dans certaines écoles
        d’ ingénieurs « post-bac », même en travaillant beaucoup.

      3. max

        Les profs de prépa n’ont pas d’activité de recherche, donc ce sont des profs de boite à concours et formatage. Sans activité de recherche, pas de stimulation à l’innovation.

        1. Peste et coryza

          Je les vois mal accepter de se taper des activités de recherche comme un MC ou un EC.
          Dans la recherche, il y a pas d’heures supp…

    3. Nyamba

      @ Un ingé : Je me méfie des généralités. A titre purement personnel, le tournage de pouces post-prépa, c’était surtout parce que rien ne semblait vraiment difficile en comparaison. La « semaine d’intégration » était consacrée à du rattrapage pour les élèves issus de filières DUT / DEUG, et le niveau du rattrapage, à mes yeux, c’était un retour en terminale… Ceci dit (et considérant que je ne me suis jamais trop souciée du classement ou des filières originelles de mes petits camarades, je ne saurais tirer de conclusions sur les tendances), je me suis baladée – avec un peu de sérieux mais un minimum de boulot – la 1ère année ; à la 2ème année, mon relâchement était tangible – quant à la 3ème année, c’était proprement un scandale (j’assume complètement) qui n’a pas du tout mis en péril l’obtention du diplôme… Comme quoi…

      @ Peste : Pour avoir eu quelques M2 – en stage ou en cours – j’avoue être perplexe quant au degré d’écrémage en fac. Niveau navrant, inculture totale, attitude insupportable dans un cadre professionnel, et compétences en bio générale – même pas spécialisée, bordel – inexistantes. Ceci dit, c’est peut-être un cas particulier (je me suis farcie les Master « Biodiversité », autrement dit des zécolos àlakon). Ou alors, il y a vraiment écrémage, et dans ce cas il n’y a aucun espoir à attendre des générations futures pour relever le pays après sa chute…

      1. GG

        Désolé d’être bateau, mais j’ai aussi envie d’ajouter de ne pas faire de généralités.
        Mettez le sujet « prépa » sur la table (ou jetez-le dans un tas grouillant de commentateurs Pue89), vous en aurez aussitôt pour dire : « dans ma prépa les deux meilleurs ont disparu dans des circonstances mystérieuses et leurs cours ont été brûlés », quand d’autres (c’est mon cas) s’en souviendront comme les deux plus belles années de leur vie…
        Il est évident que la lutte des classes est présente aussi à ce niveau : on s’épanouit/réussit davantage comme interne dans une excellente prépa francilienne, avec des professeurs qui ne comptent pas leurs heures et leur bienveillance, qu’externe dans une prépa moins cotée en province (pardon pour la simplification).
        Simplement l’une est plus accessible quand la famille est aisée…

        1. Nyamba

          Je confirme que le combo externat/prépa, surtout quand on n’a pas maman derrière pour assurer la logistique, c’est pas le meilleur contexte dont on puisse bénéficier. Mais c’est l’occasion d’apprendre à faire autre chose que des ravioli en boîte, ET de multitasker ! 🙂

            1. Honorbrachios

              La grande A’Tuin supporte le disque-monde du plus grand écrivain de notre temps : Terry Pratchett.
              il n’écrit pas sous acide et je conseille ses bouquins à tout le monde, surtout pour les lecteurs de ce blog qui ont un QI supérieur à 52% des Français qui ont votés pour les bouses qui nous gouvernent.

            1. Nyamba

              Je n’ai jamais mangé que ceux pêchés par mon frère (et bien parce qu’il les avait pêchés !) mais je n’en suis pas fan… On nage dans le plein HS culinaire – d’initiés, en plus ! – donc je vous propose, si vous le souhaitez, de poursuivre par mail !

  14. gem

    H16, tu t’es fait avoir. 50 milliards d’euros d’économies sur 4 ans, ça fait pas 12,5 milliards par an, mais 5 milliards. 5G€/an*4ans+5*3+5*2+5*1 = 50 milliards. Youpi.

      1. royaumont

        C’est encore mieux que cela : il s’agit de dépenser plus, mais moins que si on ne faisait rien. Donc pour faire 50 mds d’économie il suffit de prévoir 50mds de dépenses supplémentaires qu’on ne fait pas.
        Pourquoi s’arrêter à 50mds, à ce jeu ? Un reste de pudeur ?

    1. Guillaume

      Ca dépend, sur les 60000 profs, c’était l’inverse, où ils disaient que ça couterait 2.5G€ (500M * 5), alors que ça fera 7.5G€ (0.5+1+1.5+2+2.5). Vive le 2P2M.

    2. gameover

      Oui mais d’une annee sur l’autre on aurait du augmenter le budget de 3% (2% d’inflation et 1% de croissance) soit 10Mds donc on augmentera les depenses que de 5Mds ce qui fera effectivement 5Mds d’economies par an donc 50Mds en 2017 (a taux inchangé de la dette comme dirait MoscoWC qui se couvre).

  15. Honorbrachios

    Que peut bien nous réserver 2014?…
    Hypothèse 1 (au pire) – rien de se passe, ni au niveau des marchés, ni des agences de notations, ni des électeurs, la situation actuelle empire mois après mois, le gouvernement continue de mentir à tout le monde et de faire n’importe quoi….

    Hypothèse 2 (le mieux – pour la France) : Le PS se prend un coup de pied aux fesses monstrueux aux élections, les agences de notations prennent peur et le monde ferme le crédit. L’Europe prend peur du fait de la montée du front national et met la france sous tutelle avec un gouvernement technique pour redresser ses finances…

  16. RTP

     » bla bla (…) le déficit budgétaire (à 86 milliards d’euros) est inférieur à celui de l’année dernière à même époque (94.6 milliards) (…) »
    Commentaire du ministre du budget : « Cela montre que nous maîtrisons notre budget. » Il nous l’a faite l’année dernière, j’en avais renversé mon café.

            1. Aristarque

              Quel mauvais esprit ras des pâquerettes qu’ ont ces Helvètes! La France sauve le monde, euh l’ Afrique, euh le Centrafrique d’ un génocide et quels sans-coeurs se manifestent ? Nous n’ avons pas les mêmes valeurs…

    1. Aristarque

      😆
      Sauf que nous ne devions pas baisser le déficit de seulement 8 Mds (après augmentation des impôts de 22 si j’ai bien tout compris mais que nous devions être à maxi 3% du PIB (promis/juré à Bruxelles avant moult revirements).
      Soit sur une base 2012 de 2.030, quelque chose de l’ordre de 60/61 Mds…
      C’est vraiment chagrin que de faire remarquer un loupé de seulement 45% de la cible…

  17. Mikhill

    Dans la serie il y a plus un rond , chef d’entreprise exportateur j’attends mes remboursements de TVA depuis Aout et comme je suis devenu pressant hop contrôle de TVA en novembre. Ils ne pensent pas rembourser avant Janvier…1Mo d’euros de credit . Par l’expert comptable je sais qu’ en fin d’année je ne suis pas le seul, confirmé par la contrôleuse  » ah ben en fin d’année on rembourse toujours moins vite »…
    Bon entre temps activité bloquée par manque de treso= plus d’export moins de profit , tant pis pour eux encore moins d’IS l’année prochaine …avec l’inconvénient pour moi que le proxénète va me faire un contrôle fiscal si la gagneuse crache moins.

  18. socialovici

    et si le pseudo déficit de l’état était de l’esbrouffe?l’état ne connait meme pas le nombre exact de ses fonctionnaires,il est impossible de calculer le pib a moins de 0.5% d’erreur soit disant.et pourtant on nous sort des chiffres calamiteux de déficit sur pib!le déficit de l’état est probablement bien pire que ce que l’on nous raconte,MAIS probablement mineur par rapport au trou que creusent les banques anglaises ou autres avec leurs dettes camouflées.c’est peut etre l’une des explications au calme relatif sur les taux français,sachant que les pays arabes adorent notre dette et que le gouvernement français joue la dette sur les marchés dérivés…

  19. Adolfo Ramirez Jr

    Encore un moyen d’augmenter les impeûts, sous prétexte du droit des femmes (évidemment, c’est Najat !)
    http://www.challenges.fr/economie/20131212.CHA8362/emploi-des-femmes-vers-une-individualisation-de-l-impot-sur-le-revenu.html

    soit la femme ne travaille pas et son mari si, résultat l’impôt est divisé par deux pour compenser, si elle travaille là ça douille déjà plus…
    désormais si la femme ne travaille pas, le mari payera quand même super cher en impôt (individualisé) et si les deux travaillent pour compenser la perte en pouvoir d’achat, c’est BINGO pour l’Etat

    1. VicoNounours

      En plus d’avoir de grandes connaissances en économie et fiscalité elle se lance dans la psycho: « La porte-parole du gouvernement avance également l’intérêt pour les femmes elles-mêmes. « Près de 50 % des couples finissent par se séparer. Ces séparations sont le révélateur des vulnérabilités induites pour les femmes et pour les hommes par une répartition trop sexuée des rôles ».
      A moins qu’elle n’essaye de se préparer à une reconversion prochaine! hip hip hip…

      1. Nyamba

        Elle vit à quelle époque, cette gourde intersidérale ?
        Qu’elle fasse joli sur un bureau (ou dessous), je veux bien, mais pitié, pourquoi la laisse-t-on dire des mots avec sa bouche ?

        1. Black Mamba

          Elle raconte en effet n’importe quoi!
          Les divorces sont bien souvent demandé par les femmes, elles ont pesé le pour et le contre de la précarité… et tant que les aides sociales seront déversées il n’y aura pas de raison pour les femmes de se mettre au travail rémunérateur …et cela les assistantes sociales connaissent par coeur du bout des doigts le système et elles n’hésitent pas à influencer les femmes à divorcer pour leur bien soit disant

          1. Higgins

            Je plussoie. Une amie, JAF, me l’a plusieurs fois confirmé. Les aides versées aux femmes se séparant de leurs conjoints sont assez conséquentes et plutôt incitatives. L’argument avancé par la zahato intersidérale ne tient pas.
            Et puis, dixit mon amie, le divorce est rarement le long fleuve tranquille si complaisamment dépeint par nos progressistes. Deux salaires à 1500 euros permettent de vivre, un seul est problématique sans parler des dégât sur les enfants quand il y a du tirage entre les parents.
            On est une fois de plus en face d’un crash-test de l’opinion et de la pensée mortifère de Normal 1er et consort.

            « L’homme de gauche (et la femme) n’annonce la société solidaire que comme la prostituée promet l’amour. L’un et l’autre ne peuvent offrir que des simulacres (ivresse passagère et frustration). Ils instaurent le règne du faire-semblant, de la pornographie généralisée. »
            Christian Michel (Le Socialisme, pornographie de la Solidarité)

            1. Greg

              J’ai bien trop de respect pour les prostituées pour laisser passer cela :

              avec les putes, vous ne savez pas à l’avance ce que vous allez toucher, mais au moins ce que cela va vous coûter;

              avec la gauche, vous savez à l’avance que vous n’allez rien toucher, mais en plus vous ne savez même pas combien cela va vous coûter !

          2. Peste et coryza

            Dans ma famille, on a la mentalité suivante :
            Si on a la chance d’avoir des enfants, on assume, alors on se sacrifie et on ne divorce pas.
            (par contre, se conduire comme un c*n et voir sa femme se barrer était tout à fait accepté)
            De toute façon, c’était hyper mal vu par les anciens…

            (Perso, je n’ai jamais compris pourquoi les filles du général Aussaresses ont renier leur père. La politique est une chose, la famille en est une autre).

    2. Nyamba

      J’ajoute, en seconde lecture, que le sondage en fin d’article est biaisé.
      Avec les stats :
      Que pensez-vous de l’idée de Vallaud Belkacem?
      1- C’est une idée à creuser (24 %)
      2- Je ne comprends pas (26 %)
      3- Cela ne sert à rien (50%).

      J’ai cherché en vain les options « C’est complètement con » et « On te voit venir, Mad Tax ». Dommage.
      A titre d’analyse, je pense que les 24% ayant répondu 1 ont compris que la seconde partie de la phrase était « … pour mieux l’y enterrer » ; les 26% de la 2 n’éprouvaient que désarroi (et un léger mal de tête à force de se facepalmer) ; le reste n’avait qu’une envie, en finir avec cette idée Alakon® d’où le choix d’une réponse la plus expéditive possible…

  20. Jules

    Hors sujet : Mon compte twitter a été suspendu au 1er tweet 🙁
    Je ne pouvais pas imaginer qu’on avait atteint ce niveau de censure !
    J’ai simplement créé un compte nommé « Satan Officiel », ce qui est tout de même moins grave que de m’appeler Ultra Libéral, vous le conviendrez.
    En description j’expliquais que j’ai été injustement expulsé par mon propriétaire pendant la trève hivernale mais que j’ai rebondi en tentant de prêcher la bonne parole. »
    En réaction à un tweet du pape regrettant qu’il n’y ait pas assez de bons samaritains, j’ai juste répondu que samaritain était l’anagramme de « mari satan » … boom, 24h plus tard compte suspendu, comme dans une dictature communiste … oh wait …

      1. Black Mamba

        La scensure est exagérée , mince , on a même pas le droit d’être un Troll…
        Il aurait pu avoir un avertissement et une explication , je trouve que c’est la moindre des choses ….
        On a plus le droit à la diversité 😉

    1. gameover

      Malika Sorel-Sutter: «Une véritable police de la pensée»

      INTERVIEW – Pour Malika Sorel-Sutter, ancien membre du Haut Conseil à l’intégration, le rapport sur l’intégration remis au premier ministre est «une rupture assumée avec l’héritage du peuple français».

      « Le nombre de fois où apparaît le mot «devoir» est révélateur de l’esprit du texte: 13 fois seulement, tandis que le mot «droit» est cité 440 fois! »

      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/12/12/01016-20131212ARTFIG00612-malika-sorel-sutter-une-veritable-police-de-la-pensee.php

  21. Marcoz Philippe

    Lecteur fidèle je suis ravi de constater que h16 admet que
    les politiques de redressement de la Grèce étaient aussi efficaces
    que celle des socialistes français . Du flan,normal .

    1. C’est pas nouveau.
      Les politiques de redressement de la Grèce n’ont jamais été faite d’austérité (ou disons, que d’une austérité dirigé là où ça ne fait pas mal à l’Etat, sur les contribuables), et je l’ai toujours dit.
      Regardez les dates :
      http://h16free.com/2012/05/10/15116-lausterite-quelle-austerite
      http://h16free.com/2012/05/16/15202-une-austerite-mal-calculee
      http://h16free.com/2012/09/24/17289-avec-une-vraie-rigueur-budgetaire-letat-grec-serait-a-lequilibre

    1. gameover

      Perso ca ne me choque pas que les verbalisateurs soient faites par des privés. En Australie l’agent verbalisateur prend une photo de votre voiture, du ticket ou du parcmetre et vous la colle sur le parebrise. Y a pas a discuter. Il y a aussi des voitures qui passent a intervalles reguliers et qui flashent les plaques de voitures ventouse et vous recevez votre PV sur votre mail. A cote de ca Melbourne est une des villes qui a les meilleurs transports en commun du monde, donc laisser sa bagnole a 3 ou 5km du CV ce n’est pas un probleme… sauf si on veut rentrer a la maison apres 1h00 du mat’.

        1. Peste et coryza

          Moi si.
          Cela s’appelle la ferme générale, et les types qui font ça des gabelous.
          La logique libérale voudrait qu’on encourage la formation de faux-sauniers.

            1. Peste et coryza

              Facile :
              Régalien, justice, défense, domaines ou le privé ne peut intervenir = état.
              La morale = l’église.
              Le reste = privé.

              Les prunes, c’est du domaine du régalien, c’est pour sanctionner un comportement nuisible à la société, donc pas fait pour que des fermiers généraux et les coquins du public (qui leur ont accordé la licence contre un certain % dans leurs poches) se sucrent au passage sur le dos du citoyen.

              Comme les portiques antitaxes : il y a plusieurs scandales :
              – le pourquoi de la taxe en elle même au vu de la situation des PME françaises.
              – le retour officiel du droit de passage féodal. ça c’est un problème limite anecdotique… (y a déjà les compagnies d’autoroute)
              – le fait que les coquins des copains se sucrent de 25% au passage sur notre dos… dont des barons voleurs bien connus.
              http://www.francetvinfo.fr/economie/transports/ecotaxe/pourquoi-la-crise-de-l-ecotaxe-devient-le-scandale-ecomouv_450598.html

        2. gameover

          La prune est de une journee de parcmetre soit une dizaine d’heures en general.
          C’est toujours aussi interessant de se prendre une prune puisque en theorie le stationnement est limité en general a 2 heures maxi.

    2. vxlv

      C’est Delanoë et Hidalgo qui doivent frétiller d’ aise, eux qui se lamentaient de n’ avoir pas pu obtenir l’ augmentation des PV de 11 à 30euros mais seulement à 17… 🙁

  22. Theotimedesavoie

    Afin de faire diminuer sensiblement les rentrées fiscales, je vous suggère de faire des dons un peu plus importants que ce que vous avez l’habitude de faire.

    Pour ma part, c’est à des oeuvres d’Eglise mais vous pouvez aussi bien financer les restaus du coeur ou le Secours populaire ou toute autre oeuvre ouvrant droit à réduction d’impôts, lutte contre le cancer.

    Je rappelle que votre don est déductible à hauteur de 66% de son montant dans la limite de 20% du revenu imposable…cela laisse de la marge.

    1. Fred

      J’ai donné davantage au denier cette année. J’aimerais voir la tête de l’inspecteur principal qui se chargera de faire le contrôle déontologique de mon dossier…. Appréciera-t-il tout ça ? 🙂

      1. Theotimedesavoie

        Oui, moi aussi j’ai fait un don très important au denier.

        J’ai aussi investi dans une PME via l’excellente plateforme de crowdfunding ANAXAGO. Là, ce sont seulement 18% des montants de l’investissement qui sont déductibles.

        Je vous le recommande et vous pouvez investir à partir de 1000 euros, donc 180 euros de réduction direct de votre impôt. Bien sûr, le capital n’est pas garanti et il faut l’oublier pendant 5 à 10 ans.

        Défiscalisez un maxi afin d’assécher cet Etat totalitaire!!!

  23. loky

    eh oui , et pourtant vous vous empresserez d’aller les ré-élire a la prochaine éléction , trop contents de baisser votre froc à nouveau , oubliant toutes les promesses non tenues des années passées …. pauvre de nous !

    1. Pardon ? Ah non, certainement pas, pas ici. Ici, môssieu, on ne se commet pas dans des actes ignobles de petits envieux. Voter, c’est assez mal vu.

      bulletin de vote idoine

Laisser un commentaire