Le népotisme en cinq leçons

Entré il y a bien longtemps dans la politique pour assouvir ce besoin de résoudre les problèmes des autres même quand ils n’en avaient pas, vous y êtes resté suffisamment longtemps pour en connaître tous les rouages, tous les coups fourrés et les manigances sordides. Ayant sacrifié votre vie à votre carrière, vos rejetons, de solides bons-à-rien glandouilleurs, doivent maintenant être casés rapidement ou risquer de devenir d’encombrants fardeaux. Ferez-vous l’erreur d’un népotisme trop visible ?

Pour éviter ce piège, voilà quelques conseils que vous devrez suivre impérativement pour éviter l’écueil de ce favoritisme risqué qui pourrait vous coûter cher médiatiquement.

jean sarkozy epad1.

Le premier conseil est d’évidence mais il fait partie de ces banalités qui doivent être rappelées régulièrement : pour placer votre progéniture aux sommets, attendez tout de même qu’elle ait fini ses études. Si la valeur n’attend certes pas le nombre des années, pour certains postes, il faut tout de même avoir un diplôme ou au moins pouvoir prétendre avoir accompli un cycle d’études complet. On se souviendra des déboires d’un certain Jean Sarkozy lorsqu’il fut subitement propulsé à la tête de l’EPAD (établissement public en charge de l’aménagement du quartier La Défense) alors que son diplôme de droit n’était pas encore tout à fait acquis et qui avait légèrement fait rire dans les journaux, au point de forcer le pouvoir en place à ne pas valider l’option prise et renvoyer le cher enfant à ses études.

jean paul huchon2.

Le second conseil sera plus subtil : si népotisme il y a, ne l’accompagnez pas d’une juteuse subvention qui finira par se voir dans les comptes de l’institution publique que vous pilotez ! Bien sûr, placer un fils ou une fille quelque part nécessite parfois un petit encouragement financier envers cette institution qui subira accueillera votre descendance mais la somme doit rester modeste. Et non, 400.000 euros n’est pas une somme modeste, monsieur Huchon, même s’il s’agit de votre fils et de votre belle-fille, et qu’un musée du Chili se trouvera ragaillardi par cette arrivée pratique d’argent du contribuable français (et francilien, en l’occurrence). Quelques discrètes enveloppes, quelques milliers d’euros et une bonne bouteille, ça passe encore, mais plusieurs centaines de milliers d’euros, non. La démesure peut vous perdre, éloignez-vous en !

3.

Le troisième conseil vous imposera la discipline de népotiser avec jugeote : si vous devez pistonner votre enfant, assurez-vous qu’il ne soit pas trop ostensiblement mauvais ou trop en décalage avec le niveau requis. Par exemple, Amin Khiari, le fils de la vice-présidente socialiste du Sénat, a été viré du Pôle Léonard de Vinci parce qu’il manquait cruellement de compétences, mais touchait tout de même 165.000 euros par an. Le pompon, bien sûr, fut lorsque sa délicieuse maman tenta de récupérer pour lui … la présidence de l’EPAD, celle-là même qui avait vu exploser Jean Sarkozy en vol quelques années plus tôt !

En tout cas, retenez que vos lardons devront avoir un niveau minimum sauf à se faire repérer. Et n’essayez pas l’EPAD, c’est mort de chez mort, vérolé autant par l’UMP que par le PS.

4.

Le quatrième conseil vous concernera plus directement : si vous tentez le népotisme, c’est bien parce que vos enfants, aussi peu capables soient-ils, comptent un peu pour vous. Dans ce cas, épargnez-les des querelles internes de votre parti, qui pourraient rejaillir à mauvais escient lorsque vous aurez enfin réussi à placer vos rejetons. Ceci vous évitera les sueurs froides qu’on devine sur l’échine courbée par le labeur d’un Jean-Yves le Drian auquel sera revenu la lourde tâche de déminer les bisbilles intestines dans les différentes ailes du Parti Socialiste, bisbilles ressorties à la suite de l’embauche de son fils Thomas en qualité de chargé de mission auprès du président du directoire de la SNI, une boutique de gestion de parc HLM…

Nepotism-North-Korea

5.

Enfin et surtout, quoi qu’il arrive, partez du principe qu’à l’heure d’internet, qu’en cette période où tout finit par se savoir, se twitter, se partager sur Facebook, votre népotisme ressortira à un moment ou un autre. Dans ce cas, et même si c’est évident, niez toute tentative de favoritisme, niez farouchement comme jadis certains ministres le firent, « les yeux dans les yeux » s’il le faut. N’admettez rien, et mieux, contrattaquez vertement en traitant vos adversaires de fachos ou d’extrémistes sans foi ni loi. Et c’est ainsi que même lorsque l’évidence crève les yeux, même lorsque l’ambassade de France elle-même corrobore l’information, vous pourrez largement éparpiller la critique et faire oublier votre coup de piston royal sous les tombereaux d’accusations ridicules que vous userez contre ceux qui nuisent à vos intérêts.

Si vous respectez bien ces différents conseils, et si, de façon générale, vous jouez discrètement et profil bas, vos enfants jouiront eux aussi des deniers de la République, des effets de réseau et des petits arrangements et autres renvois d’ascenseur que la vie politique vous aura aménagés au cours du temps. Vous m’objecterez à raison que ces conseils ne garantissent pas, même respectés, que vos manœuvres resteront discrètes ; bien sûr, il faudra toujours s’arranger avec les journalistes, et ce sera d’autant plus vrai que tous ne peuvent pas être subventionnés, et que tous ne sont pas de votre bord politique.

Mais rassurez-vous : la France est un tel fromage qu’un petit trou de plus pour vos enfants y passera probablement inaperçu !

J'accepte les Bitcoins !

1H7NVMyZoZsQndM8Qb7R2zHQJxyp5wLVDS

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires185

  1. Kazar

    Bien vu, et c’est justement pour ça qu’il faut essayer de donner le moins possible à notre État glouton : moins de consommation, donc moins de TVA, moins de rentrées officielles, donc moins de charges sociales et d’impôts, etc, etc.
    Comme H16 le répète à loisir, en d’autres termes, affamons le mammouth.
    Il arrivera bien un moment où les Français arriveront à se faire entendre et à faire cesser tous ces gaspillages et vols divers de l’argent de nos impôts !!
    Si ce n’est pas le cas, CPEF :-(

    1. yp

      Si vous croyez que ces gens-là vont lâcher la case à bons-becs…

      Ils ont un réflexe automatique pour tenter d’équilibrer leurs comptes : Si les rentrées fiscales baissent, augmentez les prélèvements. Et cette augmentation des ponctions sera d’autant plus importante que les portes de la dettes vont se refermer.

      Il en va de leur survie.

    2. toufou

      Je suis d’accord avec Yp, vous n’affamerez jamais le mamouth s’il vous prend la laine sur le dos d’autorité.
      Et si vous arrêtez de produire de la laine … vous avez froid.
      La seule lutte efficace c’est la lutte frontale ou la fuite.
      Mais le français moyen n’est pas seulement indulgent avec celui qui le tond, il demande une seconde tonte en réélisant sans plus de questionnement celui qui lui ment, le vole ouvertement, et se fait condamner.
      Il reste la fuite.

  2. Black Mamba

    Dur! Dur! D’être parent…surtout si la dite progéniture ne s’imagine même pas que l’on fait des pieds et des mains pour eux…

          1. Nyamba

            La vie n’est-elle donc qu’une suite de déceptions et de fausses joies ? On pourrait le croire ; j’attends, de mon côté, que votre avatar laisse tomber le chien à bonnet de nowel, pour prendre à sa place la bouteille de champagne… Mais ce choix étant laissé à votre discrétion… *soupir*

            1. Nyamba

              Son emploi de « femelle » m’a fait penser – après le feulement spontané requis – à « mâle », et je me suis souvenue que ça manquait cruellement par ici (visuellement, cela va sans dire…).
              Je n’y puis rien, j’adore cette photo güntheresque :)

            2. Nyamba

              Il faudra bien que vous m’expliquiez vos griefs contre le champagne ? Aller jusqu’à ce détournement (d’un goût, vraiment… Pour tout vous dire, j’ai pouffé !)…

            3. hussardbleu

              Je n’ai naturellement rien contre le champagne, merveilleux vulnéraire contre la morosité, si naturelle en ces temps désespérants, de ce monde où les plus belles choses ont le pire destin.
              C’est une Consolation, n’est-ce pas ?

            4. Nyamba

              Mettez-en une bouteille entre les mains d’un Günther fort peu vêtu, et vous aurez une tortue stellaire aussi ravie que les admirateurs de Mrs. Black !

              Mais j’ai fini par comprendre (un peu lente, la petite) : vous vouliez la placer, cette boutade de Perrier…

            5. gameover

              Dis au fait HB quand tu disais à Nyamba hier ou avant-hier que tu descendrais pas les poubelles tu faisais pas référence des fois à une chronique de Zemmour sur RTL ?

              à 2’45 »

              http://www.rtl.fr/emission/la-chronique-d-eric-zemmour/voir/notre-vie-privee-appartient-desormais-a-l-empire-du-bien-7769007537

              Sinon Nyamba, BM et VM :

              Pourriez vous nous indiquer les positions qui évitent « le stéréotype de la domination masculine » ? Merki.

            6. vengeusemasquée

              On me parle ? J’étais juste en train de faire semblant de bosser. Ce matin, ma directrice a ostensiblement regardé sa montre quand je suis arrivée, alors que pour une fois j’étais à l’heure, faut bien que j’essaye de faire genre.
              Et commencez pas hein, sinon je sors les clips de Günther ! :lol:

            7. Black Mamba

              Pouff!
              Domination masculine ?!
              C’est quoi ça?
              Connaît pas moi ! Même White Panda ne sait pas ce que cela signifie, il sèche là :mrgreen:
              Dans ma famille ainsi que la sienne depuis notre enfance , nous avons connu que la domination matriarcale… De temps en temps, il essaie de poser ses microgonades sur la table, histoire de se la jouer mais il se ravise vite fait … :twisted:

            8. Nyamba

              @ Duff : C’est exactement ce à quoi je pensais. A vous maintenant d’en extraire un avatar digne de ce nom :mrgreen: .
              @ M. HB : A écouter avec attention, contrairement à la vidéo de Tabbehim qui fait quand même mal aux yeux et aux ouïes.

              @ Gameover : Parler de « stéréotype de la domination masculine » chez les tortues stellaires, c’est un peu compliqué… Je regrette de ne pouvoir vous répondre, ne connaissant que la position dite « de l’étoile de mer » :) (J’espère que M. HB est rassuré, mon innocence est sauve !).

          2. hussardbleu

            « les poubelles » ?

            hé bien, pour ne rien te cacher, il s’agit à la fois d’une tranche de vie nyambienne imprudemment révélée – et dans laquelle un mystérieux personnage était désigné sous le nom de code naturellement impénétrable de « Grauflan » – ainsi que d’un vieux souvenir d’une bande dessinée de Claire Brétécher relative à une « couguar » (bien avant que le mot n’existe) qui, se voyant reprocher par sa fille largement majeure ses jeunes amants, lui répondait :

            « oui, mais ils sont gentils, et quand tu leur dis « recommence », ils recommencent, et surtout, en partant, ils descendent les poubelles »…

            Et tout cela pour un Préfet de Police oublié….

          3. Semaphore

            Quarante coups de fouet moins un et ce, x fois par jour, cela incite à la prudence… Je me demande ce qu’ en penserait BB de tels sévices sur animaux par personne ayant autorité?…

        1. Marc Aurèle

          @BM
          Moi, de voir votre ninja femelle avec son grand sabre au clair, ça fait rentrer mon ninjato dans son saya.

          Hein? bon, je sors.

        2. Aristarque

          Comment ? Déjà 48 H 00 de stabilité du gravatar ? Seriez-vous souffrante ou White Panda nécessiterait-il davantage que le fouet claque au dessus de sa tête pour l’encourager à pédaler comme un forcené, pour ne pas l’avoir changé après autant de temps ?

          1. Black Mamba

            Je ne suis point souffrante, et j’ai plus d’une centaine d’avatar en stock et encore j’en ai viré quelques uns …
            il se trouve que celui là est au gout du jour
            Je suis d’humeur massacrante ces derniers jours …

            1. hussardbleu

              L’inconvénient de cette branloire d’avatars chez notre bonne amie, c’est que, si l’on reprend des billets anciens, les fines réponses – en commentaires – afférentes aux divers avatars de l’époque sont devenues incompréhensibles, puisque le dernier retenu se transcrit dans tous les commentaires quelle qu’en soit la date.

              La postérité nous jugera sévèrement…

            2. Black Mamba

              Il me faudrait mille et une adresse différentes pour mes avatars, même mon époux qui trouve fort charmant ce changement d’avatar à défaut d’épouse, déplore que ces mignonnettes ne durent que le temps de mes inspirations…

            3. Black Mamba

              Non! Aucune relecture…
              J’ai posté tel quel !
              il vient juste de voir mon post et il a dit :
              – Ah?! Bon!!! Pourquoi changer d’épouse :-(

            4. Black Mamba

              Ayant entre aperçu les premières images introductives du sujet , je peux vous dire que White Panda étant bien fourni par mère nature il n’a nullement besoin d’une intervention humaine sur son corps spongieux. …

            5. Black Mamba

              Ah! Ah! Jaloux …Vous êtes vraiment petit pour détourner ma phrase ainsi, il n’a pas besoin de l’intervention humaine du corps médicale pour être bien outillé,… après son intimité ne regarde vous regarde pas :mrgreen:

      1. Nyamba

        … J’allais protester énergiquement en disant que oui, m’enfin, comme pouvez-vous être de si mauvaise foi toussa, mais finalement… je me contenterai d’un : « oui, exceptionnellement ».

  3. royaumont

    Le phénomène n’est certe pas nouveau, mais il semble doté d’un regain de vigueur depuis quelques années.
    Parmi les cas les plus savoureux (ou scandaleux), on trouve également le rejeton bon à rien de Roselyne Bachelot, Thomas Fabius et, même si ce n’est pas tout à fait dans la famille, la Julie elyséenne.

  4. Flash

    Samuel Laurent a voulu classer Contrepoints à l’extrême-droite?
    J’hallucine. C’est pas possible, cette polémique avec Alain Vidalies. J’en ai vu trace nulle part, sauf ici. Ils foutent quoi nos professionnels de l’information? Ça doit bien exister, le journalisme indépendant.

    1. Marc Aurèle

      Samuel Laurent, tout comme ses collègues, est terrorisé par l’immense vague qu’il perçoit à l’horizon. Il sait qu’il devra rendre des comptes, comme l’ensemble de ses copains thuriféraires.

      Alors, il tente le tout pour le tout, en vrac: désinformation navrante, anathèmes en tout genre, mensonges et insinuations, le tout dans un style pontificateur et donneur de leçon agaçant.

      Et plus la pression montera, plus ses mensonges deviendront apparents. Ceci-dit, qui lit aujourd’hui le monde? Vraiment, son avis n’a aucune crédibilité, alors, que dire de son importance…

  5. Hobbes

    Et pendant ce temps-là, nous, les petits, les cons qui vont payer leurs impôts, on passe par la case « Pôle Emploi », on subit les humiliations, on cherche à se sortir la tête hors de l’eau et rien que de voir ces salopards se refiler les bonnes paies, ça me donne envie de faire sauter le sénat, l’assemblée nationale et tous ces cons avec.

    1. lolo

      « ça me donne envie de faire sauter le sénat, »

      C’est bien pour ça que lundi dernier, une simulation de prise d’otages à été réalisée dans ce lieu, le GIGN indiquant que c’était une première.

      Deuxième point, choisir le jour ne sera pas aisé, le senat ressemblant le plus souvent à une plage en plein hiver

        1. gameover

          Oui le but est bien d’en faire un impôt et de profiter d’une remise à plat fiscal pour ce faire.

          Et si c’est un impôt il n’y aura plus aucun intérêt à être un évadé de la sécu, sinon on payera 2 fois. Leur seul souci actuellement est qu’il existe des caisses autonomes dès le premier euro pour les fonctionnaires, profs, hopitaux, etc… ces caisses ayant pris le nom de mutuelles.

          D’où aussi le débat sur la déductibilité / non déductibilté qui se soldera par un prélèvement à la source par tranche de 10% à 40% qui mettra fin au débat puisque ce sera là l’impôt.

          Droite, gauche, Centre, FN, libéraux… tout le monde est d’accord pour le prélèvement à la source dans un but de simplification.

          1. DoM P

            « Droite, gauche, Centre, FN, libéraux… tout le monde est d’accord pour le prélèvement à la source dans un but de simplification. »

            Pardon ?
            Moi, je suis contre.
            J’ai pour habitude de vouloir bien sentir quand on m’encule. Je refuse toute forme de vaseline simplificatrice.
            Il FAUT sentir. sinon, on oublie.

            1. FaLLaWa

              Tout à fait d’accord. C’est pour cela qu’à Singapour malgre toutes les options disponibles je prefere payer mon impot sur le revenu annuel avec un cashier order (un cheque emis par la banque) que je poste dans une boite aux lettres! Ca fait un peu 1900 mais j’aime bien et je le sens passer du coup :P

          2. gameover

            Quand je parle d’un prélèvement à la source je parle d’une flat tax applicable à tout le monde (11% selon le PLD à confirmer car un peu léger à mon avis du moins pour démarrer).

            La politique familiale ne faisant pas l’objet d’un dégrèvement à ce niveau (vie privée) mais d’un versement mensuel séparé.

            Si vous souhaitez entretenir des bataillons de fonctionnaires gauchistes dans les centres des impôts, ne vous réclamez pas du parti de la liberté et du moins d’état. Revenez très vite aussi à la feuille de sécu papier et demandez à France Telecom de réouvrir des guichets pour payer vos factures en liquide comme ça vous la sentirez mieux passer. Absurde !

    2. Black Mamba

      « ça me donne envie de faire sauter le sénat, l’assemblée nationale et tous ces cons avec. »
      +1
      J’en rêve tous les jours… il est fort dommage que les terroristes n’existent que dans les fantasmes des politiciens, ils nous rendraient services …

        1. hussardbleu

          à propos de « Crownfunding »… du temps de Gladstone, je crois, qui n’était pas spécialement un rigolo… la Reine Victoria se fâchait de voir les foules en promenade envahir régulièrement Regent’s Park, qui appartient en propre à la famille royale. L’habitude était prise…

          Victoria demanda alors à Gladstone combien coûterait une clôture du parc. A quoi Gladstone répondit : « oh! très peu de chose, Votre Majesté, juste une Couronne… ».

          Moyennant quoi, on se balade toujours dans Regent’s Park… mais bon, ce sont des Rois et Reines, hein ? essayez de vous promener du côté de la Lanterne, ou du chateau de Soucy la Briche….

          Et au fait YP, c’est « crowdfunding »…la foule, quoi… la vile tourbe… aux yeux d’un monarque socialiste, j’entends…

          1. hussardbleu

            Pour les jeunes qui n’ont pas connu les joies du système monétaire duodécimal anglais, il faut préciser que la Couronne, n’est-ce pas, était aussi une pièce de monnaie…

            1. hussardbleu

              Not quite, my friend, yours being a common misconception though :

              « The face or denominational value of the crown remained as five shillings from 1544 to 1965. For most of this period there was no mark of value on the coin. From 1927 to 1939 the word « CROWN » appears, and from 1951 to 1960 this was changed to « FIVE SHILLINGS ». After decimalisation in 1971, the face value kept its five shillings equivalent at 25 new pence, later simply 25 pence, although the face value is not shown on any of these issues.

              From 1990, the crown was re-tariffed at five pounds (£5), probably in view of its relatively large size compared with its face value, and taking into consideration its production costs, and the Royal Mint’s profits on sales of commemorative coins.
              While this change was understandable, it has brought with it a slight confusion, and the popular misbelief that all crowns have a five pound face value, including the pre-1990 ones. »

    3. Aristarque

      Attention à Vallsounet ! Aujourd’hui, c’est le 80me anniversaire du 06 Février 34 où des ligues de droite et d’extrême droite, d’anciens combattants de 14-18 (selon classement de l’époque) essayèrent d’envahir l’A.N.
      Le piquant est que ces manifestations étaient organisées (en succession depuis un mois) à la suite et pour protester contre les scandales politico-financiers du moment (affaire Stavisky, « banquière » Marthe Hanau) où des hommes politiques en avaient croqué au passage. Toute transposition avec notre époque n’en serait que vaine, n’est ce pas

  6. Philippe

    Cassons du politique, cassons. Mais se sont des humains avant tout avec tous leurs défauts. Sans Etat rien ne changera. Au delà du constat fort attristant et si bien décrit, que proposeriez-vous ?

    1. royaumont

      Justement si, sans Etat tout changera. L’Etat, bien souvent, n’est pas la solution, mais le problème.
      Ramener la dépense public de 57% du PIB à, disons, 30% donnerait de l’air à tout le monde.
      Pour cela, il faut alléger les règlementations (à la hache…), rationnaliser les services et se désengager de ce qui peut l’être (je pense en particulier aux ports de France, le gain potentiel est gigantesque, mais la tutelle de l’état et le statut des docker bloque toute évolution).

      1. Duff

        La France se portait très bien jusqu’à 40%. La Suisse est un modèle et en est à 35% : Faut pas rêver 30% c’est hors de portée. En deux mandats et sur 10 ans, on peut tout au plus espérer revenir à la hauteur des allemands qui sont à 44%, chiffre qui va augmenter avec la présence du SPD au gouvernement et avec le vieillissement de la population.

        1. Pour rappel, pendant le second empire et jusqu’au début du 20ème siècle, les prélèvements ne dépassaient pas 30% (ils étaient de l’ordre de 20). Donc 30% n’est pas hors de portée, on l’a déjà fait.

          1. Semaphore

            Oui, mais que deviendrait le social, le sociétal et toutes les burettes d’huile que l’on vide dans les rouages pour le mieux-vivre ensemble ?
            Nos aïeux n’avaient pas la SS, les pauvres! Ni I.R., ni CSG etc…
            Si ces budgets étaient revus à due proportion, une économie d’au moins le tiers des 57 % pourrait être atteinte par la disparition ipso facto de toute l’administration pantagruélique qui va avec…

            1. Marc Aurèle

              La grosse couche de gras au dessus des 30%, est en grande partie, sous sa forme officielle, là pour « faire du social » et rétablir une forme d’égalité. Il me semble à moi, qu’elle est surtout employée pour s’assurer que cette plèbe frumentaire continue à voter pour la main étatique nourricière.

            2. vengeusemasquée

              c’est bien connu, les gens mourraient s’ils n’avaient pas la SS. D’ailleurs, ce sont les manuels d’histoire géo qui le disent : le niveau de vie s’est élevé grâce à la SS, rien à voir avec le kapitalisme et l’accumulation de richesse, tout le monde le sait.

            3. LeRus

              @VM
              Il est d’ailleurs toujours marrant de montrer les courbes d’espérance de vie de l’URSS et des USA d’après guerre. Alors que les soviets avaient la médecine gratuite (et tout le reste gratuit aussi) et que chacun sait que les pauvres meurent sans soins dans les rues américaines, le point le plus haut de la courbe russe (fin des années 80) est néanmoins inférieure au point le plus bas de la courbe américaine! CQFD.

          2. Duff

            Je maintiens que c’est hors de portée compte tenu du niveau des débats actuels, de nos engagements européens (bureaucraties + instances alakon). La révolution copernicienne c’est pas maintenant. Rien qu’une baisse de 15% apporterait un bol d’air frais donnant peut être envie d’aller plus loin. Je me fais pas d’illusion, la baisse des dépenses en France et en Italie se fera par la contrainte et non suite à un cheminement intellectuel d’une majorité de français.

            PS : Dans sa correspondance avec le minustre français des finances de l’époque (années 20) Keynes avouait qu’il pensait que jamais la France ne dépenserait plus de 25% de son PIB…

    2. Christophe

      La réponse est évidente : l’état modeste.

      C’est parce que nous savons qu’il est IMPOSSIBLE de changer la nature humaine, et que corruption et népotisme sont si terriblement humains… qu’il suffit de réduire fortement les moyens financiers mis à disposition de l’état, pour régler le problème.

      Mettons d’abord l’état en faillite, afin de détruire la tumeur qu’il est devenu… et ensuite reconstruisons un état régalien uniquement, avec des moyens financiers modestes et contraints (déficit interdit).

      Cela n’empêchera pas la corruption… mais cela réduira considérablement ses nuisances.

      1. Philippe

        Oui un bel état modeste dans les mains de personnes très intelligentes et intègres, incorruptibles et sans failles. J’ai quelques noms mais sont indisponibles avant l’an 20000 :) . En fait le plus sympa est de s’obliger à changer les choses établies. C’est comme éviter les escarres ou les conséquences de manger tous les jours de la viande.

    1. Marc Aurèle

      Ah Krugman! Je vous invite à lire l’excellent post de H16, il y a quelques jours. Ce type est la preuve vivante que l’on peut être à la fois un prix nobel et un faussaire patentéà la mode. Comme tout ce qu’il dit n’a ni sens ni importance, il peut raconter n’importe quoi.

      Et pourquoi pas, pour relancer l’économie une invasion par des extra-terrestres tant qu’il y est? Comment? Il l’a déjà proposé également? Oui ce type est absolument impayable.

      1. Guillaume

        J’ai lu le billet, c’est pour ça que j’ai parlé de Jean-Michel ;-)

        Et oui, « impayable » me paraît être le bon mot, mais ça serait moins triste si on en avait pas des brouettées qui ont voix au chapitre ici..

  7. Nyamba

    Billet délicieux, en particulier à mes yeux d’îlienne ayant baigné dans ces petits arrangements éhontés depuis l’enfance. Ces gens me donnent la nausée, mais merci : vous parvenez en dépit de cela à me faire rire…

        1. Calvin

          Marseille, c’est différent.

          Quand la moitié (ou presque) de la Mairie (sous defferre) a été forcée de faire un séjour dans la résidence dite des Baumettes, il a bien fallu trouver des remplaçants.
          Bon, parmi les plus disponibles, il y avait justement les enfants des élus écartés.
          la vie est bien faite, non ?

      1. Nyamba

        Same difference.
        Entre capacité mémorielle de poulet de batterie ou finauderie couplée à un arrivisme caractérisé, je ne sais trop quelle qualité s’applique le plus aux électeurs locaux…

        Les mairies et autres entités collectives locales ont longtemps été aux mains de dynasties, disons, mafieuses, à défaut d’un meilleur terme. Cela a quelque peu changé ces dernières années, la nouvelle génération ayant les dents aussi longues que la précédente, mais disposant d’un casier judiciaire un peu moins long – pour le moment. Certains « vieux », recouvrant leur éligibilité perdue, reviennent néanmoins à la charge, avec plus ou moins de succès. C’est fou l’engouement que certains peuvent encore susciter… Mais il faut admettre que les vieux avaient une certaine classe, et avaient au moins la décence de bien faire semblant d’œuvrer pour le bien commun ; les « jeunes » ne font même pas cet effort. Combien de petites attentions pour les fêtes des mères, fêtes des grands-mères, et même cadeaux aux enfants dans les écoles lors des fêtes de nowel, ont été généreusement distribués par le maire de mon enfance/adolescence/début de vie adulte – jusqu’à cette sordide trahison de son bras droit, qui l’a éjecté du pouvoir pendant quelques temps, le temps de lui rafler sa commune ! Toutes les familles ont au moins un set de verres à vin ou une plante en pot de cette époque…

  8. cyprus ill

    Voilà, merci H16 d’éclairer enfin l’avenir de mes chers bambins. Ce qu’il me fallait, c’était une vraie feuille de route, et elle m’est livrée ici sans détour : le seul moyen de se frayer un beau chemin en fRance, c’est de profiter de l’inépuisable manne d’argent public (hmm, inépuisable, jusqu’à quand ?). Mais l’accès n’est possible que si son papa est déjà bien placé. Mince, pas mon cas …

    Sur un autre sujet (enfin, c’est toujours le même sujet, l’état calamiteux de notre merveilleux pays), je voudrais remercier 2 contributeurs : kekoresin et yp. Le premier pour sa très juste analyse sur « les pseudo-fachos et ceux avec la raie sur le côté » (http://h16free.com/2014/02/05/28898-le-non-choc-fiscal-et-la-dette-qui-grossissait-grossissait-grossissait/comment-page-1#comment-196505), et dont la parfaite illustration se retrouve sur l’accueil du site fourni par yp (http://freestateproject.org/about) dans son commentaire d’avant-hier (http://h16free.com/2014/02/04/28900-les-bonnes-idees-policieres-de-lunion-europeenne/comment-page-1#comment-196245). J’ai regardé ce site et y voit exactement ce qui sépare un peuple élevé dans le culte de la responsabilité (les US en l’occurrence) et un peuple gavé de socialisme bisounours depuis le berceau.
    Pour faire simple, le site fourni par yp propose un projet de « vivre libre » dans le New Hampshire. Et que lit-on en page d’accueil ? Ceci :

    « Do you believe that adults have the right to make their own decisions about their own lives? Do you want to live in a place where adults are treated as adults? Where people take responsibility for their own actions, lives, and dealings with others? Where community is genuine and voluntary? Where your rights are fully respected, provided only that you equally respect the rights of others?

    If you answered « yes » to these questions, then the Free State Project has a proposition for you. »

    Voyez-vous, ce qui est vraiment malheureux chez nous, c’est que ce genre de projet ne peut voir le jour, car odieusement libéral. Vous pouvez être sûr que le jour où les masses veautantes voudront créer leur projet alternatif, ce sera sans nul doute pour assouvir leur soif de jalousie et au final mettre en place un régime encore pire que ce que nous vivons, le commentaire cité plus haut de kekoresin est à cet égard particulièrement juste. La lente descente aux enfers à laquelle nous assistons est malheureusement la solution la meilleure pour notre fRance.

    CPEF et BARREZ-VOUS (CPEFBV) !!!

    1. Marc Aurèle

      Le New Hampshire! Yeah! « Live free or Die » est leur devise. Le coin est absolument sublime, surout du coté de Jackson, les gens sont y sympas et travailleurs. Pleurnicheurs et jaloux professionnels, passez votre chemin. Le plus marrant c’est que le NH est accolé au Vermont qui avec la Californie est probablement l’état le plus socialo des US…

    2. gollum30

      parler libéralisme a un français(moins d’état, plus de responsabilisation etc..) c’est comme dire a un enfant de 5 ans qu’il faut se séparer de ses parents:mission impossible!!!

    3. gameover

      Un Free State Project pas possible en France ? J’ai un doute là.
      Comme déjà envisagé, l’Alsace avec son statut particulier pourrait être un bon choix.

      1. LOG

        Bien d’accord avec vous. Même s’il y a quand même des points commun avec la vieille France (notamment dans les administrations), il y a en général une mentalité différente en Alsace. Perso, je ne mets plus les pieds en France sans vraiment y être obligé.

        1. Guillaume

          « il y a en général une mentalité différente en Alsace »
          Mmh… Dans la campagne, oui, dans les villes, c’est pas mieux qu’ailleurs (Strasbourg, c’est Paris à un stade moins avancé)

      2. Bibinologue

        je suis né et vis en Alsace, je ne vois vraiment mais vraiment pas en le satut particulier de l’Alsace-Moselle nous avantage par rapport au reste du pays. Nos remboursepments sec soc sont effectivement plus élevés mais nous cotisons plus, mais pour le reste nous ne sommes en rien avantagés. Notre securité sociale par contre est toujours (encore) bénéficiaire, ce qui est loin d’être le cas en vieille France.
        Hopla

        1. gameover

          Parce qu’il y a un droit local propre et qu’une exception est donc déja créée… c’est plus simple que d’en crééer une nouvelle.
          Cette exception affecte déjà netre autres la fiscalité et le juridique.

          Un exemple parmi les centaines d’autres… il n’y a pas de tribunaux de commerce en Alsace…

          1. Piglet

            Il faudrait cependant certaines modifications pour permettre au droit local de se développer. Il me semble que les seules modifications autorisées actuellement au droit local sont celles qui rapprochent le droit local du droit commun.
            D’ailleurs, certains députés PS ont pour projet de supprimer le droit local.
            Ca sera dur à faire passer. Mais si on permet une expérimentation basée sur le droit local (une « zone économique spéciale » à la chinoise en quelque sorte), l’Alsace serait en effet le candidat idéal pour des expérimentations libérales.

  9. Jvaljean

    Voilà une des raisons qui me dissuadent de voter à gauche ou à droite. Ces comportements sont tout à fait révélateurs des personnages qui prétendent nous gouverner, ainsi que de leurs intentions. Dramatique!
    Il suffirait que les bénéficiaires soient compétents pour que ce ne soit plus du népotisme ! Mais les chiens ne font pas des chats.
    Le politique qui réussit, aujourd’hui, c’est celui qui fout le plus le bordel dans le camp opposé. C’est devenu très difficile tellement c’est le bordel de part et d’autre …

  10. cherea

    http://www.ambafrance-il.org/Mlle-Mathilde-JOMAIN

    c’est le lien sur la page de Mlle salomé Peillon,

    faudrait expliquer au webmestre du site qu’il faudrait penser à changer les url ou à créer des nouvelles pages et ne pas simplement remplacer le nom de Mathilde Jomain sur la page avec celui de Salomé Peillon, et baladez-vous un peu sur le site, et vous verrez aussi cela un peu partout: dichotomie entre le titulaire du poste et l’url de la page.

    Ridicule…

    1. vengeusemasquée

      vous n’avez pas l’air de vous rendre compte… ca prend du temps tout ça, entre les petits fours et les ferrero de l’ambassadeur, pffiou on ne s’en sort pas !

    2. gameover

      Ah bah non c’est bien d’avoir le nom de la précédente qui a atterri comme Attaché de médiation au musée du quai Branly…

      http://fr.linkedin.com/pub/mathilde-jomain/37/b60/467

      Comme je suis un peu ignare sur la médiation culturelle je suis allé me renseigner :

      « Mais le public ne voit pas forcément la même chose dans ces multiples vecteurs de l’art. Tout le monde n’a pas le même rapport à l’art qui souvent se confronte à un public qui n’a pas l’habitude de le côtoyer.
      C’est de la responsabilité de l’état et du politique de modifier les comportements de cette majorité de la population. »

      Modifier les comportements… tiens ça me rappelle un truc… et ce n’est pas « manger 5 fruits et légumes par jour »…

  11. tabbehim

    hummmm….
    je dirai que ce magnifique est magnifiquement écrit.
    Mais fort heureusement, il y’a un 6 ème recours pour ces cher bambin, l’effet de réseau pour peu qu’on les fasse rentrer par la porte « classique » du parti, puis, qu’il se retrouve propulsé gentillement par des amis d’amis. (je ne sais pas si ça s’est fait comme ça, mais je pense à Aubry qui a eu comme père Delors^^)

        1. tabbehim

          j’ai besoin de sommeil….
          je me rend compte en lisant ce billet (VRAIMENT besoin de sommeil) que ce qu’h16 écrit s’applique à un niveau plus « mignon » aux grosses entreprises et société peu ou prou dirigé avec les pieds (qu’ils soient nickelé et malodorant)
          En fin de compte, il faudrait se pencher sur les entreprises abreuvé par maman état comment les « nomination » sont faite et qui est « fils de x » là dedans :D

          1. royaumont

            Que voulez-vous, la France vit sous un régime de capitalisme de copinage. La différence entre les services de l’Etat et les grandes entreprises est assez flou. Les conflits d’intérêt et les renvois d’ascenseur sont monnaie courante. A tel point que parmi les décideurs, personne n’a vraiment intérêt à ce que les choses changent.
            Sur cet accès d’optimisme, bonne nuit, dormez bien, Maman-Etat veille sur vous !

            1. Riguite

              Et alors on a fait la révolution française pour quoi ? Pour rien… Pour revenir aux mêmes schémas avec des personnes à peine différentes et dont les rouages sociaux et intellectuels donnent un résultat similaire… Il faut croire que la France a dans son ADN le népotisme, le favoritisme, l’arrogance et l’égoïsme forcené des élites, l’amour des privilèges et des dépenses somptuaires payées par les crève-la-faim…

            2. tabbehim

              la révolution française a été faite parce qu’il y’avait des « part de marchés » qui pouvaient être pris aux nobles et aux clercs.
              Ce fut une révolution qui fut instigué par les bourgeois à la base….les même à peu de chose près qui nous gouverne aujourd’hui.
              Riguite, je comprend votre colère. Mais si une révolution devrait être faite, il faudrait déjà qu’elle le soit sur le terrain du savoir ;)

            3. gameover

              Oui mais tabbehim c’est pas de sa faute, c’est écrit dans les livres d’histoires (drôles ?) que c’est le peuple qui a fait la révolution… et tout ça relayé par les légendes urbaines…

          2. Riguite

            Je n’avais pas l’intention d’étaler mon savoir… Je ne pense pas que ce blog soit là pour ça. Je donnais un ressenti et une opinion… qui veau ce qu’elle veau !

  12. Celes

    J’aime beaucoup cette vision bien analysée de la réalité, politiciens ayant consacré leur vie à leur métier, et rejetons paumés et incapables… C’est tellement vrai…

    1. gameover

      Preuve s’il en était que leur théorie ne fonctionnent pas puisque leurs enfants en sont la preuve même. Incapable d’élever leurs gosses correctement et ils viennent vous donner des leçons avec un aplomb terrible.

      Là il y aurait matière pour les journalistes à les renvoyer dans leur foyer.

      Fudrait une petite statistique sur la délinquance au niveau fils-filles de ministres déjà…

      1. petit-chat

        Les « petits » ont échoué dans la vie justement parce qu’ils n’ont pas fréquenté l’école publique, leurs parents autoritaires les ayant mis de force dans le privé, et contre tout bon sens… Voilà le résultat ! Heureusement Najat-Peillon vont régler tout ça : scolarisation obligatoire dans l’EdNat.

  13. Celes

    Erreur :

    niez farouchement comme jadis certains ministres le firent, « les yeux dans les yeux » s’il le faut

    Correction :

    niez farouchement comme certains ministres le font, « les yeux dans les yeux » s’il le faut

  14. trottinette

    Les politiques, je les considère comme des intermédiaires comme dans l’économie. Même si en économie, on en a besoin, il s’est créé une chaine ahurissante entre producteur et consommateur ou d’un côté on fustige les producteurs de salade en leur disant que c’est toujours trop cher et de l’autre des consommateurs qui n’achètent qu’aux prix voulus. Et au milieu, un brouillard. En politique, je vois la même chose, des intermédiaires qui se sucrent allégrement, en corporation (c’est mieux faut rester entre nous), qui au fil des années se rendent indispensables. Il n’y a qu’à voir le nombre de postes qui se créent dans des agences, dans la fonction publique ou semi-publique…

  15. Korsor

    Pas que le monde politique, voyez le monde du cinéma, un truc bien juteux, noyauté par les enfants de gauchistes…

    A lire « les FFD » de Frederic Teulon…

    http://www.culturalgangbang.com/2010/09/les-ffd-la-france-aux-mains-des-fils-et.html

    Et « la gauche sans le peuple » d’Eric Conan

    http://descartes.over-blog.fr/article-la-gauche-sans-le-peuple-61478801.html

    Dans ce dernier, l’auteur va même plus loin en se demandant si l’élite n’a pas sciemment bousillé l’ednat pour que ses rejetons tous placés dans le privé – savoureux chapitre sur les élus ps parisiens qui ont TOUS leurs momes dans le privé (chercher dans « l’école alsacienne de Paris… ») tout en le combattant et vantant la mixité enrichissante avec l’autre, le multicul – on remarquera que les femmes de zizi premier sont toutes… bien blanches ! Not in my backyard pas vrai…

    Enfin Conan, chiffres à l’appui nous montre que les magistrats sortis de l’enm sont en quasi totalité des ffd… Autant les élire à l’américaine, les laxistes seraient virés au lieu d’avoir cette justice zéro…

    My 2 cents…

    1. hussardbleu

      ffd ?

      « fit from distance » ? faut bien reconnaître, hein ?… me suis bien égayé quand, à l’audience solennelle de rentrée, notre PR a dénoncé, dans son bilan, l’espèce de « diminitio capitis » de la Magistrature à raison, notamment, de sa féminisation. Et de fait, blondes ou brunes, alignées sur les rostres du prétoire, il n’y avait quasiment que des dames, Présidente, Vice-Présidentes, Parquetières et Juges…

      Au fait, ne vous inquiétez pas outre mesure des conséquences professionnelles de cette atteinte à la bien-pensance de la part de ce chef du Parquet local : ce PR est femme… également…

      1. hussardbleu

        « diminitio capitis », c’est sous ma responsabilité, n’est-ce pas, le latin n’étant plus en odeur de sainteté à l’ENM…

          1. Korsor

            Vous l’avez lu cher ami – je me permets, je vous aime bien… Moi il m’a beaucoup plus pour décoder le 21/04/2002 que j’avais zappé… J’en ai lu d’autres, « la vengeance du peuple » de Maneuvre aussi qui n’avait rien compris et qui cherchait les clés de ce boum, mais celui là est le plus complet, des intermittents financés par les caissières, à l’ednat bousillée exprès – pensez donc, pratique pour les enfants de magistrats de réussir quand la concurrence est « plombée » et qu’on a papa pour vous aider – tandis que l’arabe fils de maçon qu’on fait le bellâtre à défendre ou « promouvoir » bin il lui reste à faire… maçon !!! La gauche lui dira bien sur que c’est la faute des racistes alors que c’est elle la gauche qui est conne – ou complice… Bref le Conan du lourd… Genre « la subversion » de Mucchielli, texte très dense mais arme de défense superbe !!!

            1. hussardbleu

              Le 21 avril au soir, je faisais de l’interprétariat (tout à fait bénévole, hein!) pour un groupe du Smithsonian qui pérégrinait en France.

              J’étais pris entre une ancienne du New Deal, vieille avocate aussi charmante que rooseveltienne rabique qui voulait me prêter son appartement à Florence, et un noble patricien du Département d’Etat, d’une vieille famille dont je venais de lire le nom dans un bouquin au sujet de Stimson, auprès de qui le père de mon interlocuteur faisait fonction de directeur de cabinet…

              Comme j’évoquais Harry Hopkins et Alger Hiss, que mes voisins de table avaient connus, je glissai – horresco referens – que, n’est-ce pas, ils étaient vraisemblablement des agents soviétiques…

              Têtes de mes deux Américains… mais comme ma fille venait de me laisser un message m’avisant du résultat du 1er tour, je mis fin à un intéressant entretien, que je regrette encore… Ce n’est pas tous les jours que l’on rencontre ce genre de survivants…

  16. Australopiteque

    Des que j’ai le cafard ou que je trouve que la situation est trop dure ici, je viens faire un tour sur les sites francais et notamment h16 et en quelques secondes, magie!!
    une profonde et violente envie de degueuler et de guillottiner tout ces politicards francais de merde. Comment le peuple de la 5eme puissance mondiale peut il avaler autant de couleuvres? mais vos dirigeants sont parmi les pires du monde. Et ce piston degueulasse et cet entregent infame! Si encore ils etaient competent mais ce ne sont qu ‘une bande de vermines qui vivent sur le dos de la bete et la soupe est bonne. Meme si on en chie une fois parfois ici, au moins on a pas des envies de meurtre! mais qu’attendez vous pour les foutre a la mer ??!!

    1. royaumont

      Les sabres d’ordonnance de la garde républicaine ont un effet apaisant.

      Plus sérieusement, de quel levier d’action disposons-nous ? Aucun relais politique, aucun relais médiatique, pas d’appui de la haute administration ni des principales entreprises.
      Il ne reste qu’une stratégie de guérilla, mais sur quel terrrain ?

    2. Riguite

      On est baillonnés médiatiquement, assomés de taxes et fliqués dans nos bagnoles et nos comptes bancaires. Mettre tout ce monde dehors ? Pour mettre qui et quoi à la place ? D’autres qui attendent avec la même avidité de prendre les postes et de se remettre à plumer la volaille ?… Les français n’ont pas vraiment le sens du devoir économique, de l’intérêt général, de l’honnêteté intellectuelle. Bien formatés par l’exemple d’en haut, ils en profitent comme les autres dès qu’ils le peuvent. Comment changer dans ces conditions ? C’est toute une mentalité à transformer… Mission impossible.

  17. tabbehim

    en relisant la définition de népotisme, on perle aussi de favoriser son entourage….
    est ce que dans entourage on peut y inclure les amis?
    Parce que si oui, il y’a un autre endroit qui a de forts relents désagréables et dont des questions ont déjà été posé, c’est les CNU ^^
    http://ases19.blogspot.fr/2009/06/la-composition-actuelle-du-cnu.html
    qui se rappel encore de l’intervention de Pecresse qui a du intervenir sur les nomination de ce CNU 19 :D (qui s’appel pour facilité la recherche sociologie-démographie )

    ahhhh, le copinage, j’aime tellement voir le bordel que ça peut créer que je regretterai sa disparition.

  18. Nox

    Dans le cas de Le Drian, il faut souligner que la SNI n’est pas n’importe quelle boutique de gestion de HLM, c’est celle qui loge les militaires. Et c’est effectivement beaucoup plus simple pour Jean-Yves, qui trouve au sein de son ministère de quoi caser le fiston et n’aura pas à gérer un renvoi d’ascenseur.
    Le piquant dans cette affaire, c’est qu’elle aurait été révélée par des fonctionnaires de la SNI, soit parce qu’ils avaient un compte à régler avec leur hiérarchie, soit parce qu’en citoyens intègres ils ont été choqués par le procédé (si, si, il en existe encore…).

  19. LECOMTE René

    Car ainsi que l’écrivait saint Augustin : « À force de tout voir l’on finit par tout supporter… À force de tout supporter l’on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer l’on finit par tout accepter… À force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! »
    Heureusement, il reste Internet pour faire circuler l’information. Il apparait désormais très net que la grande majorité de la presse écrite n’est que propagande (voir la différence de traitement entre Jean Sarkosy et Amin Khiari, le second ayant déjà démontré son incompétence totale en gestion, ce qui n’est pas le cas du premier).
    L’avenir ? A moyen terme, on applique le « Corruptissima republica plurimae leges » de Tacite (né en 58) alors que l’empire romain se dirigeait vers l’anéantissement très rapide.
    A court terme, la situation me rappelle 1983, mais les moyens de manœuvre ont disparu (impossibilité de dévaluation, informations difficiles à contenir), ce qui explique l’acharnement sur les sujets sociétaux. Mais les sujets économiques vont revenir sur la table, inéluctablement, sans moyens de les minimiser. Et ce sera le grand feu d’artifice.

  20. DirtyBond

    Encore une histoire de (Puy du) Fou : le gouvernement met une nouvelle fois son nez dans un secteur qui vivait très bien sans lui, et risque de provoquer la disparition d’emploi et de spectacles par l’imposition de règles absurdes.

    Il faudrait aller au bout de la logique et interdire tout bénévolat quel qu’il soit car il faut concurrence à ceux qui travaillent dans le même domaine en étant salariés…

    http://www.lefigaro.fr/emploi/2014/02/06/09005-20140206ARTFIG00225-spectacles-vivants-menaces-sur-le-recours-aux-benevoles.php

    1. Duff

      le mec fait sa pub mais les résultats sont intéressants surtout sur l’inflation… Tiens tiens, les électeurs du FdG ou du FN sont jeunes et soit naïfs soit abrutis et souvent les deux. On comprend mieux pourquoi l’idée de voir Marine Lapeine ou Jean-Luc Méchencon à la tête de la banque de France ne les dérangent pas plus que cela!

  21. Fred

    J’en ai assez de lire les commentaires de ces râleurs libéraux ! :)
    Je sais, c’est complètement HS, mais aujourd’hui, j’ai lu un article dans la presse éco mainstream qui m’a fait doucement rire. On y apprend que la France ne coule pas, et qu’elle fait mieux que ces voisins ! Si, si, puisqu’on vous le dit ! Quant à certains commentaires qui sont dessous, on se demande s’ils ne sont pas commandités par quelques cellules du PS… :)
    http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20140205trib000813786/et-pourtant-la-france-ne-coule-pas-.html

      1. Fred

        C’est le moins qu’on puisse dire… Au juste VM, arrivez-vous à supporter vos collègues fonctionnaires ? Moi, je les supporte de moins en moins… Grrrr

        1. vengeusemasquée

          Je ne les supporte pas et je suis proche du pétage du plomb. J’ai failli me tirer en pleine journée vendredi dernier. Ca va mal finir. ;)

          1. Fred

            Moi, idem. Des imbéciles sans nom. J’ai déjà pété mon câble. Aujourd’hui, j’ai découvert une chose : un agent qui ne travaille pas est un agent qui, en fait, travaille vite… Je croirais rêver parfois…

            1. vengeusemasquée

              Il ne faut pas aller plus vite que les autres. C’est très très mal. Et il ne faut surtout rien changer, c’est très important. Il faut continuer à copier des tableaux excel dans des tableaux excel et se plaindre de la charge de travail excessive tout en feignant de ne pas remarquer l’emploi fictif à côté, en campagne pour les municipales.
              C’est usant mais heureusement, h16 est là. ;)

            2. Fred

              Lol je vois le genre ! Dans mon administration, ce n’est guère mieux, sauf que l’on travaille sur des applications improbables manquant totalement d’ergonomie (j’ai l’impression de bosser sur le minitel à longueur de journée… ça me rend migraineux ! mdr) et d’un autre âge bien que mises à jour régulièrement (© B… 1973-2013)… :)

            3. vengeusemasquée

              Un Département francilien pour moi. Les collectivités territoriales vivant définitivement à l’âge de pierre et en sont ravies, je vous laisse imaginer le plaisir qu’on peut y ressentir.
              Visiblement, cela ne dérange pas plus que ça mes collègues qui, malgré des diplômes souvent tout à fait décents et parfois même des expériences préalables d’un niveau tout autre, se satisfont très bien de copier des tableaux excel dans des tableaux excel, et, pis que tout, le font avec un entrain qui me donne littéralement la gerbe. A côté de ça, je suis supposée être cadre mais la seule chose qui préoccupe tant mon encadrement que mes petits collègues est le respect des PUTAIN D’HORAIRES ! j’ai envie de mourir. :(

    1. gameover

      Laurent Faibis est à la fois observateur de l’économie et entrepreneur qui est partisan de faire avec plutôt que de rester paralysé par le Leviathan.

      Je cite : « Ce qui manque, c’est une vision stratégique et mobilisatrice qui mette en perspective l’action publique, pour que la France demeure une puissance productive de premier plan. »

      Un léger coté socialiste donc ou alors un déguisement pour entrer dans les arcanes du pouvoir vu sa double casquette.

    1. vengeusemasquée

      On parle quand même d’une juge qui ne connaît pas google et ne sait pas ce qu’est un login donc c’est clair qu’on a jugement parfait. Bande de nazes !

      1. Calvin

        A mon avis, la phrase est incomplète.

        Dans pas longtemps, un Arnaud expliquera mieux la pensée du Patron :
        « Chacun doit être dans les mêmes situations de concurrence pour qu’il n’y ait plus de concurrence »

        C’est cela, le but.

        Et ça peut aller très loin , comme par exemple :
        La Poste a 250.000 salariés, « nous ne tolèrerons pas que des entreprises concurrentes n’emploient pas autant de salariés » (MàJ mois + 1 : « sur le sol français »),

        1. bob razovski

          Je dirais plutôt :

          « Chacun doit être dans les mêmes situations de concurrence pour qu’il n’y ait plus de concurrence DELOYALE» ;)

    1. tabbehim

      *.*
      ça en fait des condamnations bateaux qui seront cassé par la cedh….
      Ils ont jugé quelque chose qu’ils ne connaissent pas !!!!!
      les juges indépendants? ils sont tellement indépendant du peuple au nom duquel ils sont censé rendre justice qu’ils en deviennent stupide et inapte…. finalement, le système de justice tel quel est franchement plus qu’à chier (et je n’ai déjà aucune considération pour une grande partie des magistrats que je juge plus proche de la tique que du mammifère….)

    1. Fred

      En ce moment, on nous fait comprendre qu’il y a besoin de sous sous… On en a des listes à la con à traiter pour lutter contre d’éventuels fraudeurs. On fait même des contrôles sur pièces dans mon service pour 0 euro de rehaussement à l’impôt sur les revenus, mais dans le le seul et unique but de faire sauter les plafonnements en fonction des revenus pour la taxe d’habitation… On nage en plein délire…

      1. hussardbleu

        Impressionnant ! je me pose la question : comment VM et toi arrivez-vous à ne pas craquer ?
        Vous allez finir comme Michael Douglas dans « Chute Libre » ?

      2. vengeusemasquée

        Alors que de mon côté, on travaille à privatiser des services tout en répétant qu’on ne fera aucune économie, voire que ça coûtera encore plus de sous mais comme on a décrété que c’était bien d’externaliser, on externalise sans se poser la question de la finalité du bouzin. Pas mal non plus, n’est-ce pas ?
        Et ma voisine de bureau qui ne se départit jamais de son sérieux, débitant toute la journée des absurdités au téléphone avec la conviction d’un bon petit soldat bien idéologisé pendant que je la regarde en pouffant de rire. Heureusement que le ridicule ne tue point.

  22. BJ

    Mlle Salomé Peillon?
    Mais je croyais qu’il n’y avait plus de Mademoiselle?
    En plus, elle pourrait être reconnaissante envers son père en adoptant la théorie du genre et en devenant « indéterminé Salomé Peillon »!

  23. Kekoresin

    Bon, qu’ils tapent dans la caisse, qu’ils pistonnent la famille (les potes, la famille des potes…), c’est ma foi très humain. Cependant, c’est quand même illégal. Pour un chef d’entreprise, profiter ou faire profiter d’avantages personnels aux frais de la boite, ça s’appelle du détournement de bien social. Pour nos chers ($$$) politicards, on peut y ajouter trafic d’influence. Mais, à la différence du citoyen (affreusement) ordinaire, nos dirigeants et leurs sérails ne risquent rien! Pas vu, pas pris! Vu, Hébé c’est pas grave!
    Et dire que ces fumiers nous servent la soupe quotidienne assaisonnée à l’égalité et à la fraternité. A égalité mesdames et messieurs les rentiers de la démocratie française, vous seriez sous les barreaux (encore faut-il que la justice s’attarde sur votre cas entre deux changements de cartouche d’encre).
    Monde de merde…

  24. JS

    J’apprends donc que nous avons a entretenir une « vice-présidente du sénat »…déjà que je ne voyais pas trop l’utilité dispendieuse d’un président…

    1. Fred

      La première fois que j’ai vu cette charmante dame, c’était en 1996 à la mairie de Clermont-Ferrand, dans le cadre d’un échange franco-allemand. J’étais alors au collège. Je me souviens lui avoir marché sur les pieds de manière tout à fait involontaire durant cet événement… Je l’ai revue par la suite quelques fois, toujours dans cette brave ville, dont une fois à la kermesse d’une paroisse, où elle avait acheté à mon stand deux savonnettes. Les bénéfices de la vente servaient à subventionner le voyage de jeunes cathos participant aux JMJ de Cologne. Personnellement, bien que je sois en désaccord complet avec ses idées, je la trouve plutôt sympathique.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)