2015. Parce que bon.

Voilà, 2015 débute et c’est donc l’occasion pour moi de présenter à tous mes lecteurs, sans originalité mais sincèrement, mes vœux d’une année pleine de santé, de bonheur, de réussite et de bonnes surprises.

Et question bonnes surprises, cette année ne peut qu’en être pleine puisque nous avons aux commandes les individus les plus affûtés, les plus intelligents et les mieux outillés. Leurs actions, millimétrées et planifiées avec la précision d’un Hannibal Smith hollywoodien, ont déjà commencé à porter leurs fruits à tel point que, visiblement, leurs méthodes et leurs solutions gagnent du terrain.

Il faut s’en réjouir : pour une fois dans l’Histoire de l’Humanité, c’est le camp du Bien qui chaque jour voit son contingent de voix grossir en sa faveur. Pour une fois, les Bons & les Gentils vont gagner ! Youpi, quoi ! En France, phare du monde moderne, on a pris de l’avance puisqu’à présent, le camp du Bien occupe soigneusement tous les avant-postes clefs du terrain (les partis politiques, les administrations, l’éducation, la justice, les médias, …) qui verra se jouer la terrible bataille entre d’un côté, les tenants d’un conservatisme rétrograde bien évidemment baigné d’un néo-libéralisme à la fois sauvage et sans foi ni loi, et de l’autre, les progressistes éclairés, sociaux-démocrates aux lèvres pulpeuses pour des bisous plus doux, qui savent où mener le peuple pour son bien, en lui filant les éventuels petits coups de badines bienveillants sur les fesses afin que le troupeau ne s’éparpille pas.

Tout comme en Grèce où, vraisemblablement, le peuple décidera de rejoindre le Collectif des Gentils, les autres pays, suivant en cela l’exemple de la France (mais si, mais si) ne tarderont pas à rejoindre son aveuglante vérité politico-économique. Parions sur la magnanimité des dirigeants français lorsque certains Teutons, penauds d’avoir tenté – en vain, bien sûr – d’équilibrer des comptes et de réduire les dépenses publiques viendront faire leur mea culpa.

Non, vraiment, aucun doute : 2015 sera l’année du retour aux vraies valeurs humanistes de gauche, avec une très égale solidarité pour tous, et, soyez-en assuré, l’austérité, qui n’avait que trop duré, sera enfin boutée hors de France et d’Europe tout autant. Il était temps, tant les injustices et les inégalités s’accroissaient à un rythme insupportable. L’État n’a que trop coupé dans ses services indispensables.

austérité pas pour l'état

L’année 2015, ce sera le retour en force du socialisme réclamé soit pour son versant collectiviste, soit pour son versant nationaliste, qui va enfin progresser par petits bonds joyeux vers ces lendemains qui chantent promis à de multiples reprises mais régulièrement loupés de ce petit chouia rageant qui fait qu’on n’a qu’une envie, c’est de recommencer, comme en Argentine ou au Venezuela par exemple.

En France, et conformément aux fadaises planifications présidentielles, l’avenir s’annonce enfin dégagé. Les nombreuses réformes engagées vont porter leurs fruits demain, voire tout de suite, là, maintenant pour ainsi dire, et provoquer tout autant de choc de simplification que de compétitivité dans les entreprises et dans les collectivités territoriales, grâce à la disparition programmée de milliers de cerfas rigolos, le tout à périmètre de coût parfaitement constant puisque, le Chef de l’Exécutif a été parfaitement clair à ce sujet, les impôts n’augmenteront pas.

Devant ces faits, indiscutables, on ne peut évidemment que se réjouir pour l’année 2015 et on s’étonnera donc fermement de constater que, pourtant, plus de la moitié des Français semblent bien pessimistes à ce propos.

Mais après tout, comme on l’a vu, une très grande majorité a réclamé, instamment, que l’État s’occupe d’eux, toujours un peu plus. Une forte proportion a trouvé intelligent de demander bruyamment puis de voter pour toujours plus de collectivisme, de services publics, et de socialisme dans toutes les strates de la société. Cette majorité, cette proportion grandissante a largement obtenu ce qu’elle réclamait et peut maintenant mesurer exactement ce que ça fait. Et comme cette majorité réclame encore un peu plus de tout ça, parce qu’apparemment, ça ne suffit pas, gageons que ces grognons pessimistes, après une année 2015 de tabassage fiscal et de catastrophes économiques, redouteront 2016 avec le même pessimisme.

Franchement, on se demande pourquoi !

champagnitude.jpg

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires365

  1. pouf pouf

    Chère inspection des services compétents en la matière, si je t’écris aujourd’hui sans hâte et avec gêne, c’est parce que je ne savais pas trop comment résumer le seul cas qui m’obsède, le mien en ce moment ; nous avons engagé après moult weekends de sélection sérieuse pour s’occuper de nos prunelles, une jeune femme ravissante d’obédience outrefleuvesque, elle amène les enfants à l’école le matin, va les chercher l’après-midi, les fait goûter, leur fait faire leur devoirs avant que moi-même ou mon épouse ne rentrions de payer le train de vie dispendieux de nos élus pour lesquels nous nous tuons à la tâche. Je tiens à préciser ici que nous nous acquittons des charges de cette personne que nous aidons à s’acclimater au rugueux climat tempéré du plus beau pays du monde, que nous la logeons et que nous la nourrissons contre quelques heures de ménage et à qui nos enfants enseignent patiemment le nouveau français châtié sa mère des banlieues. Cette jeune femme a toujours la détention exclusive de son passeport et elle va et vient à sa guise munie d’un titre de séjour en bonne et due forme. Il s’avère que cette semaine, je suis à la maison pour finir un gros dossier avant une présentation. Je ne sais pas si elle est à la solde d’un concurrent pressé de me voir disparaitre pour me perturber ainsi dans mon travail ou à l’instigation vicieuse de mon épouse qui pose de drôles de mises sur une table de poker, ou si, plus simplement, elle œuvre pour son propre compte, mais elle passe l’aspirateur vêtue seulement d’un bijou-ceinture et de sandalettes aux pieds. Je n’ai pas encore exactement pris de décision ferme, mais je sens que ça commence à venir. Bien à vous.

  2. pouf pouf

    Monsieur madame, madame monsieur la ministress, c’est en brisant sur l’opercule prévu à cet effet votre timbre à l’effigie de marianne et l’usage des douanes ou de la santé, que je m’aperçois que je ne sais plus trop bien où j’en suis, ou plutôt où vous en êtes et nous dans votre sillage fluorescent. Je constate amèrement que vous rajoutâtes un pictogramme à l’usage de nos amis vampires qui signifie clairement qu’il est interdit de boire des femmes enceintes et aucune information quant au traitement de sa terre par la gougnafier chinois qui en exploite maintenant les vignes. Monsieur madame, madame, monsieur, j’aimerais bien savoir ce que je bois à la fin, merde. Récemment, à une foire aux/de viticulteurs saouls, j’entendais de jeunes vignerons dire qu’ils ne mettraient jamais ni en engrais, ni en fongicides et pesticides ne serait-ce que la moitié de ce que vos institutions tutélaires suggéraient grâce à l’usage exclusif de la matraque, de la sélection patiente et de la cueillette d’amendes fraiches de catégories exponentiellement laissées à l’appréciation souveraine, et ce, bien au-delà de la santé du consommateur final ou de la sienne, simplement pour ne pas dénaturer les racines mêmes de son produit. Madame, monsieur, monsieur madame, vous trouverez ci-après l’étiquette charles lafitte orgueil de france dont je trempe le présent courrier pour vous prouver que le nouveau manuel, à l’instar de son modèle, le tigre, a du souci à se faire quant à la chaptalisation excessive pour commencer.

      1. pouf pouf

        je trouvais aussi que ça collait assez bien à pouf pouf … guérir de la schyzophrénie c’est accepter qu’il n’y a pas que la voix d’un seul dieu dans ta tête. tu peux, bien évidemment, nous tutoyer…

      2. pi31416

        Koi, « carpe » en japonais, homophone de koi, « amour », toujours en japonais. Pour ce qui est de « paon » je vous laisse chercher, vous soufflant seulement « mi-americain, mi-gallois » mais toujours l’amour (ach, vranzais, gochons, douchours l’amour!)

        1. Black Mamba

          Vous êtes tout un POEM et un mystère , je donne ma langue au chat …
          Par contre dans mes recherches, j’ai trouvé ceci :
          « Dans la symbolique chinoise, le paon est un symbole de paix et de prospérité. Il est aussi appelé l’entremetteur car la légende veut que son seul regard suffit à faire concevoir une femme.
          Il est aussi de façon plus générale, le destructeur des serpents, il détruit l’attachement corporel et l’attachement temporel.
          Il est aussi le symbole de la beauté par son plumage et de la totalité car son plumage réunit toutes les couleurs.
          Enfin il est un symbole de transmutation spontanée puisque qu’il absorbe le venin des serpents, l’assimile sans en perdre la vie ou l’éclat de sa nature. La couleur qui lui est associée est le rouge et l’élément est le feu. C’est un symbole solaire que le déploiement de sa queue en forme de roue appuie. »

            1. Black Mamba

              😆
              “Many Americans fought and died for our independence under that flag. . . »
              – Richard Thompson, of the Thomas More Law Center

  3. toundra

    Ceux qui incitent les Français à assécher les finances publiques vont être les premiers à connaitre l’assèchement !

    L’année 2015 sera celle où le gouvernement va enfin taper très fort sur les sites illicites.
    Certains vont rire jaune !

    ————————
    Le ministère de la Culture veut faire élaborer par le secteur publicitaire, d’ici fin février, une charte dont le but sera d’assécher les recettes des sites qui violent le droit d’auteur.
    Julien Neutres, haut fonctionnaire actuellement chargé de mission auprès de la présidente du Centre national du cinéma (CNC), a été mandaté par la ministre Fleur Pellerin pour cette mission qui consiste à mettre en oeuvre  » un plan d’action » contre des sites de streaming, de téléchargement direct ou de référencement qui font le commerce de la mise en ligne d’oeuvres sans verser de rémunération à leurs créateurs.
    Les professionnels de la publicité ont fait savoir qu’ils étaient pleinement en accord avec l’objectif visé, c’est à dire à s’organiser de manière à ne plus alimenter en ressources publicitaires les sites illicites.

      1. David

        En effet, lol.

        Mais en même temps, c’est triste de voir que les fonctionnaires ne peuvent pas s’empêcher de pourrir la vie des gens ; il leur faut toujours trouver une exaction supplémentaire, c’est vraiment plus fort qu’eux.

        1. vegeta

          la petite bridée qui ne lis plus depuis de nombreuses années qui veut s’attaquer aux monde de l’informatique, effectivement c’est une blague , elle n’ a qu’à repartir dans son pays d’origine et leurs imposer cette merde idéologique

          1. Bon. Va falloir mettre un peu en sourdine tes pulsions xénophobes. Avertissement sans frais, mais unique.

            1. Black Mamba

              Enfin ! Notre hôte prend des mesures fermes 😀
              Merci, même si je comprends qu’il est besoin de crier contre une certaine injustice, il est malsain et préjudiciable d’écrire tel propos.
              Merci encore. ..

            2. Lafayette

              D’ailleurs c’est bien vrai, c’est pas bien, il ne faudrait pas dénigrer la personne pour son physique d’un autre continent, car seule son action est critiquable.

              1. vegeta

                Oui effectivement je vais re-modifier mes écrits pour ne pas heurté les lecteurs et aussi parce que h16 me l’a demander

    1. Jiff

      « Certains vont rire jaune ! »

      Effectivement, LOL!
      Heureusement que ça ne marche qu’avec les blaireaux ces types de menaces et d' »actions ».

    2. Lafayette

      Le premier crime de droit d’auteur, c’est de recopier les mots du dictionnaire pour en faire des livres. Même le droit de brevet est d’une durée plus courte, et pourtant ça coûte plus cher.

      La culture passe par le partage autant partager… car trouver un bon produit, c’est souvent un dur labeur car il faut chercher dans une montagne d’immondice. Autant chercher gratuitement jusqu’à trouver de la qualité. Après chacun sa conscience de l’acheter.

      Ce genre de mesure culturelle va coûter bien plus que ce que cela rapportera, alors est-ce que les auteurs vont payer cette mesure de leurs poches ?

      Le numérique ne supprimera pas le droit de prêter un livre acheté.

        1. Lafayette

          Mais il y a tellement de nègres qui écrivent pour d’autres, que le droit d’auteur n’est qu’une lamentable foutaise, vu que l’auteur par définition ce n’est pas seulement un signataire.

          1. Lafayette

            Et pire de nos jour une traduction, voir même un plagiat peut donner droit à un droit d’auteur. C’est un système à réformer en profondeur.

  4. Pato

    Champagne & apéricubes!
    J’opine du chef et souscris sans réserve à votre optimisme.
    Selon mes meilleures élucubrations d’alcoolique mondain, pardon…mes meilleures prévisions lucides & mathématiquement incontestables (mes dernières résolutions d’équation datent de 1980), l’année 2015 ne saurait échapper à un regain de croissance très significatif de l’ordre de + 0,4%, enfin…peut-être, et garanti par l’ I.N.S.E.E.
    C’est donc sans aucune précaution oratoire qu’il me semble naturel de vous annoncer cette douceur de l’époque, cette sérénité présidant aux échanges sociaux et cette fiscalité récessive & apaisée qui vous frapperont de leur présence aveuglante dès le début du printemps, ou bien disons plutôt…au plus tôt.
    Certes, je le pressens, vous doutez encore! Vous négligez malheureusement, raisonneurs puérils que vous êtes, les effets de l’action déterminée de nos dirigeants démocratiquement élus, seuls garants de votre prospérité, de la meilleure orientation de vos lectures et de l’égalité dans la justice équitable pour tous!
    M’enfin! Reprenez-vous, puisque même monsieur h16 vous le dit!
    Pour conclure (j’ai aussi une vie le vendredi soir), merci monsieur h16 pour cette belle année 2014 à vous lire quotidiennement.
    Persistez!

  5. Laurent a La

    Je retrouve ce morceau d’anthologie. Grace soit rendue a Google.
    Ecrit il y a a peu pres trente cinq ans par Greg.

    Comment voulez-vous que cette année soit bonne ?! Le marasme n’a jamais été aussi épais ! Nous allons manquer de tout, sans parler de ce qui nous fera défaut ! Nous naviguons sur un abime prêt à verser dans les précipices ! L’humanité frigorifiée, n’étant plus couverte que d’impôts, grelottera devant des repas froids et la nouille de récupération, triste et lamentable, se figera d’épouvante devant son propre prix ! Les chômeurs exaspérés se croiseront les bras ! On verra les automobilistes dans la rue ! le pain sera réduit en miette et la pénurie de papier rongera jusqu’au format de billets de banque ! Tous contribuable n’atteignant pas un minimum d’impôts sera lourdement pénalisé ! Les quotidiens paraitront tous les deux jours ! Il faudra des tickets pour être autorisé à se ronger les ongles ! Les effusions chaleureuses seront frappées d’une taxe de prodigalité !… Le père Noël désemparé sanglotera devant les cheminées inutiles sous lesquelles des pantoufles vides diront tout le drame de dénatalité. Et c’est le fisc qui dévorera les humbles joujoux devenus stock excédentaire ! Dans les forêts rasés, transformées en feuille d’impôts et en timbre-poste à tarif exorbitant, les animaux décimés par la pollution feront pipi sur les chantiers des autoroutes abandonnées, fautes de crédits, et rigoleront du permis de chasse désormais inabordable ! L’anarchie prendra le pouvoir et les riches, dépouillés de tous feront la révolution ! On se tapera dessus avec des morceaux du « France », du « Concorde » et du Turbo-train envoyés à la casse ! Et si vous vous suicidiez tous, vous serez bien avancés parce que les syndicats de fossoyeurs, n’enterrant plus leurs querelles, feront la grève mondiale !

  6. pouf pouf

    Pendant la période bénie où l’insouciance enfantine conduit encore nos actes, la réduction nationale s’occupe de former nos esprits jeunes et malléables aux vraies questions qui vont peupler notre spiritualité, peu importe pour qui, mais va voter, finis toujours ta dissertation par une question et puis surtout ferme-la pour toujours. Je n’ai pourtant que huit ans et toutes mes idées sont celles de mes parents, sauf que je garde de claudel que la vierge a mi-dit et de je ne sais plus qui, qu’il faut porter des oranges à la liberté de temps en temps, parce que la prison sans famille, c’est l’enfer. La république dit le bien et le mal, comme avant les employés de celui qu’on ne peut nommer. Pourtant, ils m’ont fait accroire que s’alternaient le jour et la nuit, comment leur faire confiance ? Le jour se lève, disent-ils, sur un homme dépassionné… à qui l’on aura eu soin d’ôter toute passion ? Surtout claudel qui voulait qu’on le choisisse aux dépends d’artaud pour symboliser la poésie française, parce qu’il est toujours plus ardu d’avoir du goût plutôt que le seul bon. Le vent fait souffler une branche de l’érable du japon qui résonne comme un sabre grinçant dans le silence de la nuit. Au commencement, je pensais qu’un oiseau petit s’était égaré dans l’hiver méchant, bien évidemment que non, au commencement il y a du verbe et pas des sifflements. Les oiseaux vivants vont-ils chercher des vers sur le corps des oiseaux morts pour nourrir leurs petits ?

    1. Je vous propose de dénoncer les fonctionnaires anti-tweets. Lebranchu est la première sur la liste.

    2. Aloux

      Non c’est pas vrai, mais comment peut-on être aussi débile et ministre de surcroît ? Ils font un concours tous c’est pas possible ? Au départ j’avais des pulsions de meurtre, mais en fait faut surtout pas y toucher… au contraire, ce gouvernement faut le conserver, le protéger, le mettre dans une réserve naturelle de fonctionnaires je sais pas… dans l’intérêt supérieur de la science !

      Je viens de lire « From aristocracy… » de Hoppe, je trouvais que la thèse principale du livre faisait un peu provoc, mais quand on voit les abrutis de première bourre qui se retrouvent aux commandes d’un grand pays de 70 millions d’habitants… la démocratie comme degré ultime de la décadence politique ça commence à devenir tangible comme concept…

      1. Jiff

        « …mais comment peut-on être aussi débile et ministre de surcroît ? »

        It’s not a bug, it’s a feature! Et il semble bien que cette législature a définitivement décidé de battre tous les records en la matière.

        « la démocratie comme degré ultime de la décadence politique ça commence à devenir tangible comme concept »

        Restons sérieux, la réelle démocratie n’a jamais existé; c’est le vernis permettant à une toute petite caste de prendre le pouvoir partout sans en avoir l’air (une ploutocratie, et non une oligarchie comme on peut lire improprement un peu partout) .

  7. AKatel

    Tres bonne année 2015 et merci pour les très bons articles du blog (ainsi que les commentaires) qui me démontrent tous les jours que nous avons eu raison de fuir loin, très loin, …

  8. vegeta

    Et l’état islamique qui envoient des milliers de « malheureux réfugier » en Europe et les européens qui les accueillent, à bras ouvert, ne savent pas que se sont des soldats former pour détruire

  9. hop hup

    Le Fonds Monétaire International (FMI) a exhorté les gouvernements des pays européens à apporter leur garantie pour inciter les banques à augmenter l’octroi de prêts aux entreprises afin de stimuler la reprise économique.

    Autrement dit, il recommande que les contribuables financent des garanties pour permettre aux banques de prêter de l’argent lorsqu’elles sont dans l’incapacité de le faire, ou lorsque consentir un crédit est trop risqué.

    Dans son Rapport sur la stabilité financière mondiale publié mercredi, le FMI constate que six ans après la faillite de la banque Lehman Brothers, les banques qui représentent 40% des actifs bancaires mondiaux ne sont toujours pas en position de fournir suffisamment de crédits pour soutenir une relance de l’économie. Dans la zone euro, cela est même vrai pour les banques qui détiennent près de 70% des actifs bancaires.

    Ce sont surtout les PME qui manquent d’accès au crédit, car les grandes entreprises ont la possibilité de se refinancer sur le marché obligataire, et elles ont de ce fait bénéficié du tsunami de liquidités avec lequel les banques centrales ont inondé les marchés. Or, les petites entreprises représentent 99,8% de l’économie européenne, et elles ont désespérément besoin de fonds pour investir et recruter des employés, et stimuler ainsi l’économie.

    Selon les économistes du FMI, ce problème est particulièrement vrai dans la zone euro :

    «Alors qu’aux États-Unis, on constate une réelle amélioration dans le domaine des prêts consentis par les banques, la croissance de l’offre de crédit réelle demeure en deçà de la moyenne qui a été enregistrée au cours des crises bancaires précédentes dans la zone euro et le Royaume-Uni »
    Cette inquiétude est aussi ce qui a motivé la BCE à présenter un plan de rachat d’actifs du secteur privé aux banques européennes, pour fournir des liquidités à ces dernières et leur permettre ainsi d’augmenter leur offre de prêt à l’égard des entreprises. Cependant, le FMI propose qu’en plus de cela, les gouvernements cautionnent directement ou indirectement les prêts ainsi octroyés. (Page 31).

    Le FMI veut que les banques prêtent de l’argent aux personnes et aux entreprises, plutôt que d’acheter des obligations et des actions, avec l’argent que les banques centrales leur distribuent.

    Toutefois, cette pénurie de crédit s’observe surtout dans les pays les plus touchés par la crise de l’euro, ceux où le chômage est le plus élevé, les taux de défaillance de crédit les plus forts, et là où les gouvernements ont le plus réduit leurs dépenses. Autrement dit, dans ces pays, l’environnement économique n’est guère favorable aux prêts, ce qui explique pourquoi les banques sont réticentes à consentir des prêts.

    Dans les faits, le FMI demande donc aux gouvernements européens d’émettre des garanties sur le dos du contribuable pour contourner le problème de cette réticence des banques à prêter de l’argent dans les pays les plus vulnérables. On peut s’attendre à ce que cette nouvelle proposition ne réjouisse pas particulièrement les Allemands…

    Les législateurs allemands se sont toujours battus pour que l’on évite de solliciter plus avant les contribuables allemands pour la survie de l’euro. Mais cette fois-ci, le message que leur envoie le FMI est clair: « vous n’avez pas le choix ».

    je crois qu’on aura droit a une chypritisation de l’épargne sous peu

  10. Jiff

    « je crois qu’on aura droit a une chypritisation de l’épargne sous peu »

    C’est enfoncer une porte ouverte, puisque Chypre était le galop d’essai de la directive européenne (recapitalisation des banques sur le dos des déposants et épargnants) qui vient d’être ratifiée par le parlement.
    Sans compter que la plupart des placements « simples » (livret A, assurance vie (sauf rares exceptions), etc) sont adossés en bonne partie à de la dette.
    Sans parler non-plus du « fond de garantie » censé assurer une franchise de €100k aux déposants, et qui ne contient que €3.4mds…

    Comme le dit si bien h16: ce pays est (complètement) foutu.

  11. pouf pouf

    La seule question qui me tarabuste vraiment un premier samedi du mois en france est toujours à peu près la même : pourquoi ne pas recycler les actrices vieillissantes en présentatrices météo par exemple, comme en hongrie, en grèce ou en lettonie ? La zone euro c’est tout de même et avant tout des filles sexy qui proposent une météo si animée qu’elle fait trembler les prothèses et les retraités. Chérie, chérie viens voir, j’ai eu une idée, tu te souviens de la jolie fille des bois de l’est en kilt dont on voyait l’hyperlaxivité du clint à la soirée des trente ans de vidéo marc dorcel ? Mais si, la soirée ou deejay souris faisait le guest pendant que son papa était président. Et bah, nous, enfin toi, on pourrait faire pareil. Je te propose de commencer par des choses simples, le mode d’emploi de l’extracteur en espagnol, tu serais en maillot de bain et tu montrerais en te penchant un peu devant la caméra comment ça se nettoie, c’est ça, comme dans un clip de rap … après bien-sûr on pourrait aller un peu plus loin, une émission de télé réalité où on renseignerait des investisseurs potentiels sur comment monter un réseau de filles qui viendraient chanter les instructions des appareils électroménagers à domicile dans toutes les langues, non pas toi, d’autres démonstratrices, toi, jolie comme tu es, je préfère te garder pour moi.

  12. hop hup

    La France s’apprête à enterrer sans bruit une mesure emblématique des débuts de la présidence de François Hollande, la « taxe à 75% » sur les très hauts revenus, qui aura suscité plus de polémiques que rapporté d’argent aux caisses en déficit de l’Etat.
    Promise par M. Hollande dans un meeting de campagne en 2012, édulcorée après son élection, cette « contribution exceptionnelle de solidarité » vit ses ultimes semaines: les entreprises qui la paient ont jusqu’au 1er février pour verser leur dernier écot.

    c’est dur dur de faire de la politique

    1. vegeta

      Cela permettra d’avoir un argument infaillible pour les politiciens en criant que la hausse des impôts sur la classe moyenne et dû au vilain riche qui ne veulent pas payer la taxe a 75 %

  13. gameover

    Y a un truc assez « tordant » en ce moment qui concerne une nouvelle réglementation à partir de janvier 2015 sur la TVA sur les produits digitaux.

    Auparavant la TVA appliquée était celle du pays vendeur. La concurrence entre états avait conduit les fournisseurs de produits digitaux à s’installer dans les pays à faible taux de TVA.

    Depuis ce 1er janvier c’est la TVA de l’acheteur qui s’applique. Mais comment déterminer le pays de l’acheteur surtout quand il y a conflit entre l’IP, la carte bleue, l’adresse physique, le numéro de mobile, le compte en banque etc… ?

    Ca n’a pas effleuré ceux qui ont pondu cette nouvelle réglementation.
    Ce qui est « drôle » c’est que le but était de lutter contre les géantsduweb mais qu’en fin de compte ça va les renforcer !

    En effet les small business européens ne s’étaient pas délocalisés pour profiter de taux de TVA réduits du Luxembourg par exemple. Ils vendaient depuis leur site depuis leur pays et sans payer de TVA puisqu’ils en étaient exemptés (genre auto-entrepreneur).

    Ils avaient juste à s’en remettre à un prestataire de paiement en ligne en intégrant une petite appli genre Syspay et basta.

    La seule solution simple qu’il leur reste en fait c’est d’intégrer la plateforme d’un des géantsduweb (amazon, google, rueducommerce, cdiscount, ebay etc..) et de leur lâcher une commission en passant et donc de diminuer leur propre revenu.

    Double voire triple peine : ils vont devoir verser cette com’, reverser cette TVA alors qu’ils en étaient exonérés et ils ne pourront toujours pas déduire leur TVA sur achat…. Gros Fail…

    On appelle ça « se chier dessus ».

    1. gameover

      « The new rule was being introduced to stop multinational corporations that trade online – such as Amazon or Google – from diverting all their European sales through low-VAT countries.
      A spokesperson for HMRC said of the new rules: « New EU rules were brought in to remove unfair competition between online traders registered in EU states with very low VAT rates and traders based in member states like the UK with higher standard VAT rates. »
      « We were being held to the same corporate compliance procedures as giants like Amazon, » said Ms Watkins. “It’s still not perfect, as sole traders and tiny companies will still have to shoulder an admin burden from the first £1 of digital product sold into the EU, however keeping our UK threshold is definitely a start. »
      There are an estimated 460,000 sole traders in the UK, according to the Office for National Statistics. »

    2. Aristarque

      Des qu’ on touche à la caisse fiscale par un montage qui la prive de recettes, petites ou grosses, l’ agressivité devient la règle de la part de l’ administration qui se dépêche de modifier règlements et lois par personnes interposées (les soi-disants représentants du peuple). Peu lui chaud alors de la logique, des effets secondaires indésirables…

  14. kiki08

    artisan ,j’ai tout laissé tomber . le rsa et quelques bricoles au noir et basta . ‘ai pas envie de crever au travail .
    si ils veulent des sous , qu’ils aillent au bois de boulogne .

Les commentaires sont fermés.