Écologie : Hulot, première victime française du glyphosate ?

Surprise, consternation et tremblements : on apprend effaré que Nicolas Hulot, l’extraordinaire Ministre de la Transition Écologique et Solidaire, a décidé de démissionner. Tout l’appareil politique français est en ébullition, toute la presse est sur les dents : cette nouvelle, tellement étonnante, va évidemment entraîner un profond changement dans la politique de Macron et du gouvernement Philippe.

Champagne !

Et non en fait.

Non, il n’y a eu aucune surprise dans le départ du fadasse ministre : après une longue année d’atermoiements pathétiques, de petits couinements difficilement audibles et de petites agitations sans impact, tout le monde s’attendait à ce que le prétexte télégénique lâche l’affaire un jour ou l’autre. Les plus méchants se contenteront d’évaluer la qualité de la gamelle à la longévité du maroquin puisqu’en plus d’un an de déconfitures et d’inutilité presque chimiquement pure, Hulot a eu maintes fois l’occasion de démissionner et n’est passé à l’acte que maintenant. Finalement, ça occupe de ne rien faire, surtout lorsqu’on est Ministre.

Non, l’appareil politique n’est pas non plus en ébullition. Même si, pour obtenir un effet médiatique maximal, Hulot a choisi de ne pas informer préalablement ni Macron ni Philippe, la nouvelle de la démission du ministre n’a certainement pas remis en cause les principaux plans du gouvernement. Au passage, l’homme de télé a bien calculé son départ théâtral puisqu’il évite ainsi qu’il soit noyé dans les agitations de rentrée scolaire et gouvernementale ou du tumulte habituel des politiciens en mal de gros micros mous ; force est aussi de constater qu’en ne laissant aucun préavis à ses supérieurs hiérarchiques, il tente probablement de leur rendre la monnaie d’une pièce qu’il a péniblement trimbalée toute l’année passée, puisqu’à chaque fois qu’il a émis quelques pépiements de mécontentement sur l’un ou l’autre sujet, il n’a été vaguement entendu que de la presse et écouté par personne…

Non, décidément et très pratiquement, la plupart des gens un minimum lucides se fichent comme d’une guigne du départ du petit ministre : les écolos dans l’âme se sont bien rendus compte de l’impact absolument nul du présentateur télé sur les politiques du gouvernement et les autres auront même du mal à évaluer objectivement ce qu’il a bien pu faire, concrètement, en quinze mois de présence au gouvernement.

Quelques jours vont maintenant s’écouler pendant lesquels le gouvernement devra se réorganiser, au moins dans la forme, pour tenir compte de cet événement qui, s’il n’est pas stupéfiant, doit probablement changer l’ordre des ronds de serviettes aux tables de l’Élysée.

Politiquement, le départ de Hulot posera probablement quelques petits problèmes électoraux à Macron qui avait acquis, par le truchement du vendeur de shampoings, un jeton de présence chez les bobos, les écolos et une certaine partie des Français qui trouvaient agréable le discours convenu et le Niagara de poncifs environnementaux du ministre.

Et c’est là que se situe un danger : par qui diable Macron voudra-t-il remplacer Hulot ? Déjà, on sent que les candidats à la gamelle se bousculent au portillon et on n’est pas à l’abri d’une nouvelle catastrophe industrielle si – horresco referens – Ségo, la Reine des Neiges, venait à décrocher le pompon.

Royal : la champagnitude attitude

Indépendamment de ces considérations de personnes (qui glacent le sang, n’est-ce pas), le constat demeure : Hulot sera remplacé. Parce que, comprenez-vous, forcément, il va falloir remplacer un ministre si important !

Forcément.

Mais au fait, faut-il vraiment songer à le remplacer ?

Après tout, s’il y a bien un élément saillant qui ressort de la quinzaine de mois d’exercice du ministre Hulot, c’est qu’un courant d’air (provoqué par un rare mouvement d’éolienne par exemple) aurait fait sensiblement le même travail. Et si l’on passe rapidement sur les frais que le contribuable aura supportés (Nicolas, rendez l’argent !), on ne peut que constater l’absence presque complète de tout impact d’un Ministre de l’Écologie truc machin et de la Transition bidule chouette avec de vrais morceaux de Social dedans.

C’est, quelque part, rassurant : les précédents encombrants avatars à l’Écologie ont fait d’assez nombreux dégâts dans le pays, depuis les écotaxes ultra-coûteuses jusqu’aux réglementations délirantes au gold-plating omniprésent, en passant par leurs saillies résolument catastrophistes et délicieusement collectivistes, anti-capitaliste, anti-marché libre, anti-progrès assez récurrentes. Dans ce contexte, la bonne innocuité de Hulot dans le débat national aura permis de souffler un peu.

Mais plus concrètement, à quoi diable sert exactement un ministre de la transition énergétique ? Tout comme pour le redressement national, on peine à voir en quoi le pays et les millions d’individus et d’acteurs économiques qui le composent auraient besoin, subitement, d’un capitaine, d’un guide quelconque pour se redresser, ou pour transiter, ou pour faire quoi que ce soit du reste. Un tel ministre (comme beaucoup d’autres, en fait) est l’illustration pénible et coûteuse de cet hubris démesuré des politiciens qui croient pouvoir tout régenter.

Non, l’écologie, l’environnement et la consommation énergétique ne sont pas, n’ont jamais été et ne seront jamais mieux gérés par un gouvernement que par des individus faisant directement face à leurs responsabilités. Mis-à-part les éditorialistes fiévreux d’une presse sursubventionnée et étatisée à mort d’un côté, et les lobbyistes de l’autre côté, qui ont tout intérêt à conserver un tel maroquin dans le système pour alimenter leurs papiers pour les premiers ou imposer leurs idées législatives pour les seconds, personne n’a besoin d’un ministre du bétonnage des campagne pour des éoliennes néfastes, d’une transition énergétique basée sur du pipeau de grand chemin, ou de pousser ces énergies renouvelables dont tout indique qu’elles sont avant tout un gouffre financier, économique et écologique.

Et surtout, ces agitations purement cosmétiques comme un Shampoing Gel Douche Ushuaïa Fraîcheur Intense aux Minéraux Marins de l’Arctique 250 ml en lot de 3 pour seulement 23.40€, ça n’intéresse réellement personne quand le pays est en proie à un chômage qui refuse de disparaître alors même que de nombreux emplois restent dépourvus de bras ou que l’immigration ou l’insécurité générale du pays semblent manifestement occuper bien plus les esprits que ce que voudraient nous faire croire certains Gaïatollahs.

En somme, Hulot s’en va, c’est très bien. Mais, de grâce, ne pensons surtout pas printemps et ne remplaçons pas le dispensable ministre ! Que le gouvernement laisse ce poste vide, et qu’il se consacre enfin, enfin !, aux problèmes concrets rencontrés effectivement par la majorité des Français.

Il serait temps.

Commentaires311

  1. Le Gnôme

    Le comble serait de remettre la Reine des Neiges, l’ex madone du Chabichou, Eolienne impériale en personne. Mais je ne crois pas que Macron ait envie de se coltiner Royal.

                1. Yanka

                  Tututût ! Vous avez vu comment il la regardait et combien profondément le regard enamouré de cet expert en antiquités chics troublait la souveraine ? Merkel et May ne peuvent rien contre cette royale poulette !

                  1. Nestorius

                    Et puis ça ne changera pas beaucoup Marguerite II d’être de nouveau mariée à un sémillant Français aux moeurs un peu… hésitantes.

            1. Husskarl

              Le nom de sa société serait une coïncidence ?

              « Il a déclaré avoir touché en 2016 plus de 248 000 euros nets au titre de gérant d’Eole Conseil, la société qu’il a créée et dont les recettes proviennent des gels douches Ushuaïa mais aussi de ses droits d’auteurs sur ses livres. »

              liberation.fr/checknews/2018/08/29/combien-rapportent-les-produits-ushuaia-a-nicolas-hulot_1675196

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Tu es sûr ? Sur wikipedia, elle est indiquée comme ministre jusqu’au 10 mai 2017, c’est à dire jusqu’au départ du Minable ventru aux cheveux rares et teints.

          1. bibi

            Le premier ministre a remis la démission du gouvernement au président qui l’a acceptée, c’est donc bien le président qui a démissionné éolienne impériale.

            Décret du 10 mai 2017 relatif à la cessation des fonctions du Gouvernement
            Article 1
            Il est mis fin, sur la présentation de la démission du Gouvernement, aux fonctions de M. Bernard Cazeneuve, Premier ministre, et des autres membres du Gouvernement.

            legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034674123&categorieLien=id#JORFARTI000034674124

    1. Theo31

      Bonsaï serait pourtant parfaite pour le poste.

      Mais pour le coup c’est la tarée du Poitou qui verrait ça d’un mauvais œil.

                  1. MCA

                    Ca a pété effectivement, sans plus.

                    J’ai déjà vu bien pire en Ardèche de nuit où il y avait tellement d’éclairs qu’on se serait crû en plein jour.

      1. Aristarkke

        Zodiac permet d’en appeler aux mânes du bon Docteur Bombard, haute figure de l’écologisme (avant l’heure)!!!

        Ah mais on me dit que l’Hérétique n’avait PAS de moteur…

        On n’est pas obligé d’appliquer les recettes d’une légende point par point, n’est-ce-pas ???

      1. Vassinhac

        certes, mais tout éradiquer inclut les mauvaises herbes… donc pas d’erreur de la part d’Ari…
        A implique B ne veut pas dire A n’implique pas C

    1. albundy17

      Rémanence du glypho, 3 jours ds l’eau et de 3 à 27 jours en plein champs, se dégradant en sous produits naturellement présents dans la nature.

      Quel beau produit !

      1. MCA

        Pour desherber les allees rien de tel que le chlorate de sodium.

        Bon marché, hyper efficace alors que le glyphosate est hors de prix et sans efficacité durable, un vrai piège a C.

        A présent le chlorate est interdit a la vente en France. Pour s’en procurer (en supposant qu’il soit autorisé à l’importation, ce sont je doute) il faut le commander en Chine et il est vendu…. a la tonne…. :0))))

        1. albundy17

          En chine également on n’en trouve plus, et sois certain qu’il ne passe pas la douane, de toute manière.

          C’est un produit magique, un an sans désherber, pis des expériences très amusantes avec un peu de limaille de fer ou du sucre 🙄

          Cela dit, tu peux te le fabriquer, c’est très simple: faire bouillir de l’eau de javel jusqu’à évaporation, les cristaux restant sont ton produit convoité…

          A surveiller comme le lait, quand il n’y a plus d’eau, ça s’enflamme grave, j’ai assisté à une flamme d’une dizaine de mètres grosse comme un peuplier…

          1. albundy17

            Sinon, pour tes allées, reste le chlorure de sodium, les petits galets pour adoucisseur, ça fonctionne très bien, et pis aux écolos tu leur dis que c’est un produit naturel…

            1. Aristarkke

              Déjà employé par les Assyriens puis ultérieurement par les Romains pour mater les peuples rebelles à leur (sage, évidemment sage) autorité…

          2. MCA

            @albundy17 29 août 2018, 11 h 31 min

            Révise ton catalogue, en Chine on en trouve et pas qu’un peu :

            Bon d’accord il faut en prendre 10 tonnes mini, mais quand on aime.. :o)))

            Par contre pour qu’on t’autorise à entrer ça sur le territoire, c’est une autre affaire! tu pourras toujours essayer de leur dire que c’est pour désherber les allées de ton potager…

            https://french.alibaba.com/product-detail/high-quality-sodium-chlorate-naclo3-99-5–445863488.html

            1. albundy17

              Passe commande, je t’en prend quelques kilos dès que ça arrive chez toi ! 🙄

              bibi: c’est étonnant, tu peux me donner le nom d’une boutique qui en vend stp, qu’on m’en ramène…

                  1. Pheldge

                    « Les climatosceptiques et autres qui nient les chemtrails, et l’existence des licornes, sont de c0nnards ! » NKM ou à peu près 😉

        2. Stéphane B

          Ou bien, quand il fait bien chaud, un arrosage au vinaigre blanc suivi d’un dépôt de gros sel qui se dissoudra lors des premières pluies et sera absorbé par le reste de plante. Certains combinent les deux en dissolvant le gros sel dans le vinaigre et arrosant après. Très efficace !

        3. Gosseyn

          Le chlorate est interdit à la vente … des fois que certains croyants en feraient mauvais usage … éradiquez les mécréants, qu’ils disaient … n’oubliez jamais cela !

          1. Gosseyn

            Je peste parce qu’il ne m’en est pas resté assez, lors de l’interdiction, car c’est (c’était) un destructeur de souches parfait : un percement dans la souche, rempli de chlorate, et plus de rejets !

            Mais c’était trop simple ! Je propose donc des stages d’un mois à temps plein, pour désoucher à la main, à tous ceux qui sont à l’origine de la suppression à la vente libre de ce produit !

            1. MCA

              @Gosseyn 29 août 2018, 14 h 31 min

              Je tue les souches au glyphosate, ça marche impec.

              Quelques trous de 10 mm à la perceuses, le tout rempli de glyphosate pur et le tour est joué.

              Résultat garanti.

            2. Plutarque

              Oui, le Chlorate c’était une belle saloperie. Idéal pour stériliser des m2 de terrain pendant des années.

              Pour tes souches, je te conseille le lait-Ribaud, vieille recette bretonne. Ca marche très bien aussi, et c’est moins toxique pour l’environnement.

  2. Aristarkke

    Dans le genre, il y a un paquet de ministères et secrétariats d’Etat dont la Grance pourrait faire l’économie.
    Par exemple, n’y-a-t-il pas de culture aux USA bien que dépourvus de ministère ad hoc ??? Déjà que beaucoup la trouvent envahissante en l’espèce…
    Toi, onéreux Edouard qui cherche à boucler ton budget 2019, voilà une suggestion appropriée, non ?

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Lapsus révélateur… Mais comme disait Thatcher, la meilleure politique économique, c’est encore de ne pas en avoir.

  3. albundy17

    L’a pas fait son préavis le bulot, on va économiser une retraite de ministre ! 🙄

    Ségo et filipetti ont fait pipi ds leur culotte.

    Mais il est vrai que j’ai du mal à imaginer macron laisser la reine glaciale accéder à une chaise à coté de lui

  4. Duff

    Puisque Libé s’enflamme immédiatement pour nous expliquer que le départ d’Hulot marque l’incomptaibilité de l’écologie avec je cite le modèle industriel libéral, révons un peu : avouons franchement pourquoi les escrologistes sont incompatbiles avec une société prospère.

    Disons enfin pourquoi l’affreux lobby d’EDF a gagné et qu’il n’est nul besoin que cette sinistre compagnie – non contente de nous faire les poches pour ses chers employés – ne nous coûte pas encore plus cher puisque le contribuable est encore son principal actionnaire.

    Avouer enfin que les renouvelables ne produisent rien et que pour baisser la part du nucléaire sensiblement il nous faudrait des investissements colossaux et un renchérissement du prix de l’énergie que notre économie ne peut s’offrir pour un résultat écologique navrant en plus…

        1. Duff

          Les pires catastrophes écologiques ont été provoquées par des économies administrées.

          Donc pour luter contre le réchauffement climatique, il faut planifier la transition énergétique…

          Le collectivisme est une maladie mentale, je ne vois rien d’autre.

      1. Aristarkke

        Enfin, Bibi, tout le monde sait bien que la RDA s’est écroulée d’avoir dû soutenir la RFA en permanence comme les manuels de géographie d’avant sa chute nous l’enseignaient…

        1. bibi

          Vous savez bien que la RDA ne s’est pas écroulée mais qu’elle a été annexée de force par la RFA (comme la Crimée par la Russie) pour permettre le maintien du régime capitaliste esclavagiste à l’agonie, et plus de 25 ans après nous pouvons observer dans le budget de Bonn puis de Berlin le pognon de dingue déversée par les lander de l’est aux lander de l’ouest.

          1. Aristarkke

            D’ailleurs, c’est vrai que c’est une apparatchik de l’Östdeutschland qui gouverne l’ex RFA…
            Comme quoi, on nous raconte des bobards, effectivement, quand on y songe…

            1. Gosseyn

              Une de celles et ceux dont on a pas retrouvé le dossier de la Stasi, qui en avait sur tous. Une simple coïncidence un peu aidée, assurément … Il y en a qui voyaient loin.

              1. Aristarkke

                Charité bien ordonnée…
                Maintenant, il demeure possible que des copies aient été faites pour la sauvegarde des ex de la Stasi…

  5. Val

    Le lobby qui a porté au pouvoir Macron a coché toutes les cases pour avoir le nombre de soutiens et donc de voix. La grande nouveauté est qu il n’a aucune volonté de satisfaire le moindre desiderata des soutiens qui l’ont porté au pouvoir. Le spectacle est réjouissant : Bayrou ejecté à peine assis, Hulot maintenant, après avoir avalé une caisse de couleuvres …. le feuilleton présidentiel est plus amusant que le précédent

    1. Pheldge

      parce que le feuilleton Flamby, il te faisait pas rire ? Flamby et Ségo, Flamby et Valoche, Flamby et Léonarda, Flamby fait du scooter, Flamby fait le clown rue du cirque, Flamby ridiculisé aux States …

    2. sam00

      Ne pas oublier que pour avaler les caisses de couleuvres (et quelques anacondas), Hulot à eu de l’aide : 300000 tonnes d’huile de palme, ca lubrifie 🙂

      1. sam player

        À propos d’huile de palme, j’ai été scotché ce week-end, lors d’un repas, par une étudiante en agro en master 2 à l’université d’Aix-Marseille :
        – voila ti pas qu’elle se met à défendre l’huile de palme, les pesticides, enfoncer le bio et elle a même dégommé l’appli Yuka… Pas assez de temps, sinon le RCA y serait passé aussi…

        Il semble que ses enseignants sont des chercheurs… d’où le réalisme…

        Bah j’avais plus rien à dire… j’ai donc dîné tranquille…

  6. Nemrod

    Ce matin j’ai cru qu’Hulot était mort.

    Fallait entendre Mounir jaipasjoui majoubi je sais plus en train de chialer qu’il avait perdu un ami, un frère…grand moment de théâtre.

    Ensuite en fait j’ai compris qu’en fait nous allions tous mourir…en souffrant…ce qui est indubitable ( en général à la fin, la plupart passe un mauvais quart d’heure, c’est vrai).
    Tous les prophètes de l’Apocalypse étaient convoqués et se poussaient du coude pour effrayer le chaland pour vendre leur baratin…

    Des nouveaux curés tendance Grande Inquisition, c’est objectivement ce que sont ces gens.

  7. Gosseyn

    Encore un écolo qui était pour les billets verts ! C’est qu’une caution pareille, ça mérite une récompense participative socialement compatible.
    Ensuite, les illusions peuvent s’envoler, comme un mauvais rêve.
    Pourvu que Pôle employ, la Bipolaire, ne revienne pas !

  8. Gerldam

    Mais finalement si cet olibrius était aussi insignifiant, pourquoi en parler tant?
    Ce qui m’horripile, c’est qu’on parle ici de transition énergétique, alors que cette expression a été inventée par les écolos-gaucho-fachistes et correspond, dans leur esprit, au remplacement de toute source d’énergie par des moulins à vent et des panneaux solaires, chose qui n ‘arrivera jamais (il suffit de voir le fiasco -tant technique que financier- du début ce cette solution en Allemagne).

  9. Bonsaï

    Hulot n’était qu’un panneau publicitaire pour Macron, une sorte de conte de fées qui avait un air si familier qu’il semblait faire partie du mobilier… Ce n’est donc qu’en se rebiffant qu’il révèle enfin la timidité et l’impuissance de sa présence !

    1. lafayette

      moi j’aurai dit sa corne de licorne, sa cithare qui chante faux mais qu’on écoute pas.
      Enfin bon une savonnette plus tard on change le disque mais pas la mauvaise musique.

  10. Mildred

    Encore un de ces « non-événements » – spécialité du quinquennat Macron – sur lequel tout le monde se complait à en faire des tonnes !

  11. Paroul Bedour

    Au rebours des petites phrases, le JDD a le verbatim de l’interview, vaut le detour.
    https://www.lejdd.fr/politique/je-ne-veux-plus-me-mentir-retrouvez-lintegralite-des-declarations-de-nicolas-hulot-3741992

    Je passe sur le charabia « Je vais prendre pour la première fois la décision la plus difficile de ma vie » – c’est sur que lorsqu’on prend « la plus » qqch, c’est pour la première fois, jusqu’à la suivante. Mais c’est un homme de télé, il a le droit d’écorcher le français.

    Dans l’entretien, il dit des mots gentils sur le premier ministre et le gouvernement, donc, pas de crise de regime et pas de faute à Macron.

    L’interview est interessante, mais le point le plus important c’est que d’apres lui , « on s’évertue à entretenir voir à réanimer un modèle économique marchand qui est la cause de tous ces désordres. » – donc la solution, c’est de changer de modèle pour un modèle non-marchand.

    Rejouissons-nous donc de sa sortie du gouvernement ou il n’avait rien à faire, dans les deux sens.

    1. Calvin

      Ah, il sort aussi du modèle marchand ?

      Il va renoncer à ses juteux bénéfices ?
      Ou il va continuer dans l’hypocrisie cynique ?

      1. Aristarkke

        Il va te répondre que c’est le gérant -Agnan- qui a été mis en place l’année dernière qui n’a rien compris de ses instructions…

        En fait, cette boite -EOLE- gère les droits de la marque U….a mais ne fabrique rien par elle-même sauf la rémun’ très confortable du petit Nicolas

  12. Calvin

    Malheureusement, c’est plutôt le glyphosate qui est la grande victime du pollueur vert Hulot.
    Il n’a pas pu l’interdire encore, mais le grand public, l’ensemble des médias, et de plus en plus de décideurs sont persuadés, à tort, que c’est un mauvais produit.
    Il aura réussi à pousser un peu plus l’agenda mortifère des écologistes radicaux, presque tripatouiller la constitution à ces fins, et éteindre la science en ce pays.
    Triste.
    Car, en France, on ne revient jamais sur une mauvaise idée populaire.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Si l’interdiction du glyphosate est une idée populaire, c’est parce qu’elle circule en boucle dans les média et que l’idée contraire n’y a pas droit de cité. Les français avalent la soupe qu’on leur sert, faute de mieux.

      1. albundy17

        « c’est parce qu’elle circule en boucle dans les média »

        ça fonctionne bien !

        J’ai une nièce, prochainement maman de sa deuxième progéniture, très inquiétée des traces de glypho trouvée ds les couches. Bon, ça pénètre pas la peau, mais quand bien même, la psychose est installée.

        Cette fille est styliste/acheteuse pour un groupe relativement important, plus souvent ds les avions qu’au boulot et m’avoue qu’elle n’a ps le temps de se renseigner.

        Alors imagine avec les qi de journalopes…

    1. Aristarkke

      Je vois la consommation de moquette d’origine sud-américaine, probablement de Colombie (pas britannique), qualité extra-pure…
      [Mode Narcotic Bureau Off]

      1. Adolfo Ramírez Jr

        La peruvienne est meilleure! et le port de Callao est controle par la mafia locale, ce qui garantis des livraisons ponctuelles et sans risque

  13. Mildred

    Et dire qu’il y a encore des gens qui croient être des journalistes qui, ce matin même, nous présentent Hulot comme « le seul qui possède la légitimité de la fonction, grâce à la forte audience de ses émissions de télévision », après avoir été l’envoyé spécial de François Hollande à la COP 21 « qui s’était tenue avec succès à Paris en 2015 » !!!
    Lu sur le site Atlantico.

    1. Calvin

      Ah ben, on peut nommer Nabila à sa place, vu la forte audience de ses télé-réalités.

      Enfin, si h16 accepte de la laisser partir.

        1. albundy17

          Et en même temps, l’interdiction du glypho alarme les betteraviers, sans alternatives (à savoir, les betteraves sucrières sont récoltées avant floraison, du coup on comprends tout de suite l’impact des néonicotinoïdes sur les abeilles, hein, n’est ce pas).

          Donc sel et sucre français vont augmenter, suffira d’acheter du produit fini à l’étranger pour échapper aux taxes sur ces produits.

          Encore une mission réussie !

          (Vite, une subvention pour les betteraviers et paludiers !)

          1. MCA

            Pas vraiment

            La démocratie est la tyrannie de la majorité alors que la dictature est la tyrannie d’une minorité.

            Dans le cas présent nous avons affaire à une fusée a deux etages qui nous offre une synthèse intéressante des deux :

            La tyrannie d’une minorité élue par (théoriquement ) une majorité qui ensuite n’a qu’un droit : se taire, accepter et payer.

      1. Aristarkke

        Pensez-vous que cela les freinerait de leur dire qu’il y a des gens qui sont morts pendant la Révolution pour mettre fin à cet impôt qu’ils veulent faire revivre, sous un autre nom pour faire moderne ???

          1. Aristarkke

            Ils sont mort pour mettre fin à la tyrannie royale et ses impôts iniques comme tout un chacun s’en doute (un peu). Marcel Pagnol s’en moquait déjà dans ses Mémoires d’enfance (il y a soixante ans à peu près) en racontant qu’il avait appris que les rois de France opprimaient méchamment le Peuple en leur réclamant jusqu’à 10% comme impôts et de taxes à sortir du PIB de l’époque mais que la glorieuse République avait changé tout cela (en ne précisant pas le sens du changement)…

    1. Husskarl

      A vos ordres:

      lefigaro.fr/conjoncture/2018/08/28/20002-20180828ARTFIG00287-apres-la-taxe-soda-des-deputes-s-attaquent-au-sel.php

    2. Aristarkke

      Le budget était équilibré dans un déséquilibre permanent accepté…
      Bref déséquilibré…

      Prions pour que les coups de couteau dans les sacs de sesterces et d’as nous soient épargnés…

        1. Aristarkke

          Tu crois que je devrais la retirer du haut de mon armoire et du matelas de mon lit pour la mettre dans un endroit plus discret maintenant que l’ADP a vendu la mèche à tout le monde, certes bien qui fréquente ce blog…
          Mais la tentation peut perdre de belles âmes…

                1. Aristarkke

                  décrypte !!!
                  Patron, il n’y a pas une fonction dans WordPress comme dans d’autres éditeurs de texte où il est possible de corriger son texte durant deux ou trois minutes de la parution ???

                  1. Cdt Michel e.r.

                    Cela existe en effet. Sur le site de Skyfall, où je sévis régulièrement, on dispose de cinq minutes pour modifier, voir supprimer, son message après l’avoir validé.

  14. Bonsaï

    On a un aperçu du déroulé dramatique de l’affaire Hulot en consultant l’agenda du Président Macron :
    « lundi 27.8, 16h00
    Entretien avec M. Willy SCHRAEN, Président de la fédération nationale de la chasse en présence de MM. Nicolas HULOT, ministre de la Transition écologique et solidaire et Sébastien LECORNU, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. »

    1. Balour Gayx

      D’après la victime. « Oui je parle de Thierry Coste à qui j’ai dit qu’il n’avait rien à faire là, qu’il n’était pas invité mais oublions ça parce que ne pensons pas que ma décision vient simplement d’une divergence sur la réforme de la chasse »
      en comparant cette interview et les reactions de la presse, on se dit vraiment que les media vivent dans une autre réalité. Quand je pense que les deco(d)eurs du Monde et de partout disent nous apprendre a discerner le vrai du faux ….

    2. Calvin

      Lecornu pourrait monter en grade et remplacer l’affairiste vert comme ministre de la transition hypocrite.
      Il a le nom pour ce type de poste.

      1. Ungars

        La peau de mérou pète?

        Le cri du mérou est déchirant. Parce que le mérou Bignole.

        Enfin, bientôt ils évolueront et auron des poils pour devenir les futurs moutons des mers. Et tout le monde saura que le poil de mérou s’tond…

    1. Pythagore

      « le mouillage […] est interdit dans la bande littorale des 600 mètres de la baie. »
      Bof avec Brizit, y’avait pas grd risque. [mode Pheldge OFF]

    2. MCA

      @Jacques Huse de Royaumont 29 août 2018, 12 h 38 min

      « le petit marquis se croit vraiment au dessus des lois »

      Mais par son immunité, il l’est.

  15. Aristarkke

    Dîtes, Monseigneur !
    Vous n’avez donc aucune honte qui vous étreigne le front pour accepter de vendre vôtre âme au Grand Kapitâââllll…
    Là de suite :
    Je suis assailli de pubes vantant la « Plan Solaire 2019 » pour le photovoltaïque moins cher et financé par l’Etat !!! 😉

  16. Hulius

    Fervent lecteur du blog et parfois des commentaires qui agrémentent les billets, une question me taraude, chaque fois que le sujet de l’écologie est abordée :

    Comment pouvez vous être si sûr que toutes ces problématiques « écologiques » ne sont que des foutaises et que l’on ferait mieux de se concentrer sur d’autres problèmes, réels eux ?

    Lorsque l’on lit Pablo Servigne ou même lorsque qu’on regarde Thinkerview, ce n’est clairement pas ces conclusions qui sont mises en avant.
    Ma question est sans arrière pensée, j’essaie vraiment de comprendre quelles sont vos sources et ce qui vous amène à ces conclusions.

    1. plutarque

      – Concernant spécifiquement le Glyphosate : cherchez la tribune de Marcel Kuntz (biologiste, historien des sciences, Directeur de recherche au CNRS) publiée dans Valeurs Actuelles en octobre 2017;

      – Concernant le réchauffisme » et les calembredaines du GIEC, François Gervais, auteur de « L’innocence du carbone » (Albin Michel) avait publié un droit de réponse suite à l’article à charge paru dans Le Monde du 30 octobre 2013.
      Egalement : le site penseeunique.fr (Diffusé par Jacques Duran, entre autres Directeur de Recherche au CNRS)

      Pour tout cela, Google est votre ami.

      1. P&C

        Il y a l’amont et l’aval du problème.

        Que ce soit pour des causes anthropologiques et non, les effets d’un changement climatique posent des problèmes : la civilisation sédentaire nécessite un climat stable et compatible avec ses activités.
        Nos ancêtres chasseurs cueilleurs nomades y répondaient simplement ; quand une zone devenait inhabitable, ils partaient s’installer ailleurs. Les sociétés de l’époque étaient fort réduites (200 personnes), et le capital à déplacer minime.
        Faire migrer les français du 21 eme siècle est beaucoup plus difficile : 68 millions de sédentaires, un capital gigantesque, et dans un monde à 7,5 milliards d’humains, tous les coins sympa sont déjà occupés…

        1. Husskarl

          « Que ce soit pour des causes anthropologiques et non, les effets d’un changement climatique posent des problèmes : la civilisation sédentaire nécessite un climat stable et compatible avec ses activités.
          Nos ancêtres chasseurs cueilleurs nomades y répondaient simplement ; quand une zone devenait inhabitable, ils partaient s’installer ailleurs. Les sociétés de l’époque étaient fort réduites (200 personnes), et le capital à déplacer minime. »

          Y’a des témoins ? Ou sont-ce des hypothèses ?

            1. P&C

              @Slump
              Le cas des tribus d’Amazonie est intéressant : pour eux, l’humanité, c’est eux + le territoire + les plantes qu’ils mangent + les animaux qu’ils chassent… mais pas les autres tribus.

    2. MCA

      @Hulius 29 août 2018, 15 h 27 min

      Il y a une question d’échelle qui se pose.

      Si on veut réellement être efficace en écologie planétaire, c’est la Chine et les USA qu’il faut convaincre à défaut de les contraindre, et non pas la France qui n’est qu’une goutte d’eau dans le vase.

      Toutes ces mesurettes taxatoires culpabilisantes concernant notre petit pays ne résoudront rien si les principaux acteurs continuent.

      1. albundy17

        C’est marrant ta vision des choses l’ADO, du coup tu jettes tes papiers gras par la fenêtre de ton 4*4 ?

        Il n’est absolument pas question d’échelle, mais de gros n’importe quoi

    3. albundy17

      « Comment pouvez vous être si sûr que toutes ces problématiques « écologiques » ne sont que des foutaises »

      Comment penser que les minuscules fourmis que nous sommes peuvent influencer dans un sens ou un autre les données de Gaïa ?

      C’est très prétentieux, non ?

      1. Bartleby

        Le vortex de déchets au milieu du Pacifique, ce n’est pas exactement un pet de fourmi.
        gurumed.org/2018/03/23/le-grand-vortex-de-dchets-plastique-du-pacifique-nord-est-beaucoup-plus-important-que-prvu/

        La somme des activités humaines au niveau mondial a un impact certain sur les écosystèmes, le nier est aussi présomptueux que d’attribuer à l’homme la capacité de « réguler » le climat.

        1. albundy17

          Image choc divulguée par une organisation a but lucratif.

          Si ce n’est pas plaisant, évidement, d’ou proviennent ces déchets plastiques ? Et quelles conséquences à long terme (même le plastique se dégrade en éléments simple) sans compter que cette île flottante abrite une faune, au même titre que ces vieux navires que l’on coule à cet effet.

          87.000 tonnes, c’est moins de 3 secondes d’eau de la seine, ou le tiers des émissions annuelle juste du CO² des volcans, donc oui, c’est microscopique à l’échelle de Gaïa.

          Le nom m’échappe, un humoriste cause très bien du plastique, MarieA ou H16 voudront bien combler cette lacune ?

          1. Pythagore

            87.000 tonnes à rapporter à:
            « Les déchets des ménages sont estimés à presque 30 millions de tonnes par an, 8,7% du total de déchets générés en France (345 millions de tonnes). »
            .
            Ce qui ne va dire qu’il ne faut rien faire, mais les proportions montrent bien qu’il faut raison garder ce que les escrolos se gardent bien de faire.
            .
            planetoscope.com/dechets/148-production-de-dechets-menagers-en-france.html

          2. Bartleby

            87000 tonnes à rapporter à la surface, 3 fois la superficie de la France, sachant que le plastique ne pèse pas lourd il faut se représenter le volume. Et le phénomène ne se limite pas à l’océan Pacifique, on observe la même chose dans les océans Atlantique et Indien, sans compter les fonds marins. Le plastique des sachets ne se dégrade pas en « éléments simple », il se dégrade en plus petites particules, ce qui n’inclue bien sûr pas tous les objets à la dérive qui ne se désagrègent pas. A ce stade les scientifiques n’ont pas la possibilité d’évaluer précisément l’impact de cette pollution, ce qui ne veut pas dire que cela n’a aucune importance.

            Si nos activités n’ont aucun impact significatif, recommençons à balancer plomb et mercure dans les cours d’eau, à jeter nos seaux d’aisance par la fenêtre direct dans la rue, c’est vrai enfin, à quoi servent les égouts? Aucun impact, allons, soyons sérieux. Il est idiot et contre-productif de sombrer dans l’alarmisme ou de soutenir des décisions politiques stupides, mais il l’est tout autant irrationnel d’affirmer a priori que ça n’a aucune conséquence. Mon point de vue est de dire qu’il vaut mieux s’en soucier et l’étudier rationnellement.

            1. bibi

              Qui sont les victimes des tonnes de plastiques dans les océans?
              Des vilaines sociétés capitalistes sont entrain de créer des bactéries génétiquement modifiées qui mangent du plastique donc ce problème monté en épingle n’en sera bientôt plus un si tenté qu’il en fut un.

              Comme vous le remarquer vous même il y a eu problème de pollution des cours d’eaux au mercure au plomb et et bien d’autres métaux qui sont aujourd’hui réglés, quand aux égouts leurs rôles n’est pas de luter contre la pollution mais un rôle sanitaire.

              1. Baetleby

                « sont entrain de créer des bactéries génétiquement modifiées qui mangent du plastique »
                A ma connaissance ceci est purement hypothétique, et en réalité on ne sait pas.

                Les déjections humaines et les eaux sales sont bien une pollution quand elles atteignent le volume produit par une ville. Ce n’est pas simplement la nature du produit, mais aussi sa concentration dans un lieu donné qui permet de le qualifier de pollution. Pollution n’implique pas forcément que ce soit des produits « chimiques », par opposition à des déchets « naturels », cette différenciation me semblait pourtant suffisamment moquée sur cet auguste blog.
                Sinon, je vous invite à envoyer vos enfants jouer dans un jardin dont la fosse septique s’est répandue suite à un débordement, et m’affirmer ensuite que ce n’est pas une pollution. Si c’est pour des raisons sanitaires, comment ne pas voir cela autrement?

                1. albundy17

                  « Ce n’est pas simplement la nature du produit, mais aussi sa concentration dans un lieu donné qui permet de le qualifier de pollution. »

                  Bon, ben ça avance, j’ai bien fait de rappeler ce fait

                  Concernant les bactéries qui bouffent du plastique: la durée de vie d’une bouteille plastique est de 400 ans, d’après les experts , donc plop, elle ne sont pas dégradée et disparaissent.

                  C’est pas le pied, mais faut arrêter avec ce plastique qui va survivre au big bang à l’envers.

                  D’ailleurs, il y avait une chanson, le plastique c’est fantastique, hein..

                  1. Bartleby

                    « Bon, ben ça avance, j’ai bien fait de rappeler ce fait »

                    Vous vous attribuez un mérite indu, voyez à quelle heure j’ai posté mon commentaire, en réponse à l’affirmation de Bibi.

            2. albundy17

               » les objets à la dérive qui ne se désagrègent pas »

              Faut vite déposer un brevet, hein…

              « c’est vrai enfin, à quoi servent les égouts? »

              a concentrer les dechets en un lieu, source de pollution, rappel, la pollution c’est quand il y en a beaucoup. Il y a peu de temps toutes les baraques étaient avec un épandage sur son terrain, les proprios évitaient de mettre des tas de merde chimique ou lingettes à la con, l’obligation de raccordement sur le tout à l’égout n’a fait que cramer du pognon, déresponsabiliser les utilisateurs, et à la moindre averse tout est saturé.

              Ton seau de merde que tu souhaites balancer sur la tête de tes voisins n’a rien à voir avec de l’écologie, et ça ne fera pas crever la planete, tout comme le plomb ou le mercure, produits naturels par ailleurs.

              Rassure toi, la démographie mondiale est pour l’instant stable depuis 20 ans, il y a juste le subsaharien qui maintient la donne, une fois qu’ils auront le frigo et la télé, l’espece s’éteindra, et gaïa passera sans problèmes les 2 ou 300 milles ans de notre passage.

              Bien sur, tu n’as pas de bagnole et tu vis ds une grotte, sans ordinateur et sans yaourts en pot de plastique qui tue la planète, hein…

              1. Bartleby

                « Bien sur, tu n’as pas de bagnole et tu vis ds une grotte, sans ordinateur et sans yaourts en pot de plastique qui tue la planète, hein… »

                Ce genre d’insinuation est hors de propos, et comporte une accusation implicite qui ne contribue en rien au débat, au contraire. Si pour vous la conversation consiste à tout contredire, à faire opposition à tout par principe et en détournant le sens de mes propos, alors vous ne valez pas mieux que les écolos que vous critiquez vertement, en vous montrant tout autant rigide et arc-bouté sur vos certitudes.
                D’autre part nous n’avons pas gardé les cochons ensemble, alors je me passe de vos tutoiements et vos conseils.

                1. albundy17

                  Je n’ai prodigué aucun conseil, désolé que le tutoiement vous sois intolérable, comme sans doute un paquet de choses.

                  Il n’y a pas d’accusation, je pointe juste le doigt sur votre méthode de vie allant à l’encontre de ce que vous clamez, forcément ça ne vous plait pas, d’ou votre ire injustifiée à mon égard.

                  Si j’émets contradiction à vos propos, c’est qu’ils sont justement une contradiction au bon sens, largement développé plus avant, je n’ai nullement besoin d’insinuations, pour vous, la planète et tout ses animaux vont crever (rotis, sans doute) et poursuivez votre chemin sans rien changer, vous êtes donc un criminel.

                  Je crois pour ma part que tout cela n’est que foutaises taxatoires, que Gaïa nous aura vu passer plus furtivement que les dinosaures et que les 7 milliards de gens, tous réunis sur l’île de Guadeloupe n’arriveront pas, ni a enfoncer la croûte terrestre, ni a faire basculer les pôles.

                  Au fait ce brevet pour le machin qui reste intact, c’est en cours ?

                  1. Bartleby

                    « comme sans doute un paquet de choses. »
                    Encore une attaque personnelle, c’est comme cela qu’on débat chez vous? Très aimable, vraiment.

                    « je pointe juste le doigt sur votre méthode de vie allant à l’encontre de ce que vous clamez »
                    Qu’ai-je clamé? Rien de ce dont vous m’accusez, Mr Le Juge. Oui, parce que pointer « juste le doigt » sur ce que supposez être ma méthode de vie, ça revient à m’en accuser.

                    Vos réponses sont tout autant caricaturales que celles de ces militants écolo de pacotille, et ça se confirme, votre conversation est décidément désagréable. Vous me dites intolérant, mais il faudrait beaucoup d’efforts pour voir de la tolérance dans vos réponses.

                    Ceci ne vous concerne pas bien sûr, ce n’est pas votre blog, vous n’êtes pas responsable de la qualité des conversations qui y sont menées, mais si c’est ainsi qu’on les envisage, alors je n’y reviendrais pas.
                    J’aimerais mieux pas.

                    1. albundy17

                      « Vous vous attribuez un mérite indu, »

                      Si ça ne vient pas de moi c’est correct, cool !

                      en effet ce n’est pas mon blog, le patron va venir à votre secours, ouf !

                      Bartleby, si ça reste véhément, ici, c’est bien que l’on peut échanger des opinions diamétralement opposées, et contrairement à ce que pansent vos blessures, il n’y a rien de personnel, comment pourrais je seulement vous connaitre ???

                      « Qu’ai-je clamé? »

                      la mort de la planete du fait de l’humain, nan ? Relisez vous.

                      Je ne juge pas, je pointe du doigt vos incohérences, que vous vous en sentiez coupable, ne m’intéresse pas, c’est votre problème.

                      Le reste de votre intervention ne sont que des attaques personnelles, inutile de s’y attarder, mais je vous invite en toute franchise à continuer de parcourir ce blog, lire également les articles plus anciens, voire commander le bouquin

                      amazon.fr/Petit-traité-danti-écologie-lecteurs-méchants/dp/2251607048/ref=sr_1_2?s=books&ie=UTF8&qid=1535650793&sr=1-2&refinements=p_27%3AH16

                      Et surtout commencez à débattre, ce serait un grand plaisir

                    2. Bartleby

                      « la mort de la planete du fait de l’humain, nan ? »
                      Nan. Cela prête vraiment à rire, parce que cela sort vraiment de votre chapeau, je n’ai rien dit de tel, ni de près, ni de loin.

                      Je n’ai rien dit de plus que:  » il est tout autant irrationnel d’affirmer a priori que ça n’a aucune conséquence. Mon point de vue est de dire qu’il vaut mieux s’en soucier et l’étudier rationnellement. »
                      Je pense qu’on peut difficilement faire plus mesuré comme réponse: restons calme et observons les faits, dans le souci que cela ne dégénère pas en situation ingérable.

                      Nul besoin d’être véhément pour partager ses divergences de
                      vues, ou de critiquer la personne plutôt que ses dires, l’emportement est une réaction de faiblesse, et j’évite comme la peste les rustauds qui ne savent envisager un débat que sous la forme de conflit, d’empoignade, ou de bataille rangée. En outre, contrairement à ce que vous dites j’ai fait des critiques sur votre conversation, par sur votre personne. Ce que vous ne pouvez pas nier avoir fait si vous êtes honnête.

                    3. albundy17

                      « et l’étudier rationnellement.  »

                      Oui, voilà.

                      Alors s’affoler pour quelques bouteilles plastiques ayant la bonne idée de se rassembler en un seul lieu et n’étant qu’un micro machin, une goutte d’eau dans l’océan, il faut raison garder.

                      ça semblait particulièrement vous toucher, alors que ce n’est rien doit y en avoir plus rien q’en sac plastique qui volent dans les olivier de Tunisie.

                      Et vous avez présenté la race humaine comme capable d’influer le cour de la vie de Gaïa, ce qui est totalement présomptueux, point sur lequel je vous ai repris, l’origine de votre colère.

                      Maintenant que vous avez un peu de temps, ayez l’obligeance de visionner la vidéo mise en lien, vous saurez tout de ma pensée au sujet de l’égo humain

          3. Jacques Huse de Royaumont

            Sur le débit de la Seine, tu exagères un peu : 328 m3/s soit 328 t/s (débit à Paris, selon wikipedia) . Il faut donc 265 s, soit 4 min 25. Cela dit, ça ne remet pas ton raisonnement en cause.

            1. albundy17

              « (débit à Paris, selon wikipedia) . »

              Haaa, Paris…….

              google.com/search?q=débit%20de%20la%20seine

              le premier chiffre, en gros.

              Bartleby, c’est stupide, il n’y a pas assez d’espace devant chez moi.

              Vous devriez en accueillir un peu pour être raccord, non ?

          4. Bartleby

            Evidemment, 870000 tonnes au milieu de l’océan, ce n’est rien du tout et on s’en moque, pardi. Si la décharge en question était devant vos fenêtres, je gage qu’on vous verrait fulminer contre l’état spoliateur et incapable.

            1. Pythagore

              Pourquoi ne pas envoyer l’Aquarius récupérer les déchets ? Visiblement ce n’est pas l’argent qui manque pour armer ce type de bateau.
              Ce qui m’irrite profondément, ce sont le catastrophisme et la culpabilisation permanents, cela me paraît contre-productif et ne règle en rien les problèmes, cela sert juste à extorquer de l’argent pour une cause ou pour une autre.

              1. Bartleby

                Je suis d’accord au sujet du catastrophisme écolo, que je n’ai nullement soutenu en aucune façon. Je dis juste que ce n’est pas pour autant qu’il faut l’ignorer en prétendant que c’est sans conséquence. Enfin c’est invraisemblable, personne ici n’est donc capable d’envisager les choses autrement que par opposition tranchée, c’est forcément tout noir ou tout blanc?

                1. Pythagore

                  Non, non voir mon commentaire (« Ce qui ne va pas dire qu’il ne faut rien faire, »), je suis tout à fait d’accord. Juste le faire de facon coordoner et avec des objectifs atteignables et non des objectifs idéologiques hors de toute réalité.

                  1. albundy17

                    « et non des objectifs idéologiques hors de toute réalité. »

                    Voilà un bon résumé

                    « Ce qui ne va pas dire qu’il ne faut rien faire,  »

                    Nous le faisons, chaque jour la « pollution » diminue, bien que les besoins sont plus grand, regrettable que certains fleuves charrient ces tonnes de plastique ou autres, ou ces plages jonchées de détritus, mais cela ne relève pas de l’écologie

        2. Jérôme

          D’après cette étude, 95% du plastique dans les océans provient de 8 fleuves d’Afrique et 2 d’Asie. On a donc plus un problème de traitement que de production.

          .breizh-info.com/2017/10/24/80119/95-plastique-polluant-oceans-provient-10-fleuves

          L’augmentation du niveau de vie des populations concernées entraînera l’amélioration du traitement des déchets et règlera en grande partie le problème. C’est sûr, ça prendra du temps mais les pays développés en sont la preuve.

          1. Nemrod

            L’Inde a lancé un plan d’envergure concernant la réduction de ses rejets plastiques…bon ça ne va se faire en un an et cela est directement corrélé avec la hausse du niveau de vie.

            Pour l’Afrique c’est plus compliqué je pense .
            L’expansion d’un certain mode de vie ultra bigot ou la vie terrestre n’a d’importance qu’a travers la pratique religieuse et la soumission en attendant la « vraie vie » qui est après, ne me semble pas être très favorable au respect de son cadre de vie terrestre.

    4. Hulius

      Merci @Plutarque pour tes sources, je vais y jeter un oeil. Cependant à première vue, cela semble quand même être des cas isolés par rapport au « consensus » scientifique. Et à moins d’être sois-même climatologue ou d’avoir le temps de vérifier chaque argument avancé, j’ai peur que tout ça se résume à faire confiance celui qui nous paraîtra le plus rigoureux et crédible.

      Enfin même si nous partons de l’hypothèse que l’Homme n’a aucun impact sur le climat, on n’a quand même des problématiques de pollution de l’air, du sol, de l’eau potable qui sont préoccupantes, non ? Certes la France est un nain par rapport au géants que sont les USA ou la Chine mais ce n’est pas eux qui polluent nos villes, nos sols et nos nappes phréatiques, ou du moins pas directement.

      Le capitalisme semble être un des meilleurs moyens que l’homme ait trouvé pour s’organiser mais est-il si adapté que ça pour traiter ses problématiques insidieuses et avec des conséquences latentes ?

      1. bibi

        La qualité de l’air ne cesse de s’améliorer mais comme les seuils de pollutions baissent on a l’impression que l’air est toujours plus pollué.

        1. Aristarkke

          Exactement. Votre voiture mise en circulation entre 93 et 96 fut dotée à cette époque d’ une pastille verte permettant de la situer comme vertueuse quant à la pollution émise. Maintenant, c’est un horrible engin de mort par émission devenue exagérée de méchants gaz et particules…

      2. plutarque

        Je te laisse regarder ces sources, tu te fera ton idée. Une remarque toutefois : mes sources sont issues de scientifiques, qui prennent soin à chaque fois de citer un nombre impressionnant de leurs confrères qui ont la même position.

        Le GIEC et les médias ont réussi un coup de com. fabuleux, en rendant inaudibles les scientifiques (très nombreux) qui sont en désaccord avec leur doxa.

        Il ne s’agit pas de nier l’impact de l’homme sur le climat : juste de le remettre en perspective : epsilon, très faible.

      3. Flaghenheimer

        « Cependant à première vue, cela semble quand même être des cas isolés par rapport au « consensus » scientifique. Et à moins d’être sois-même climatologue ou d’avoir le temps de vérifier chaque argument avancé, j’ai peur que tout ça se résume à faire confiance celui qui nous paraîtra le plus rigoureux et crédible. »
        Totalement d’accord.
        Mais j’ai peur que vous vous battiez contre des moulins à vents. Ici du moins.

        1. plutarque

          « j’ai peur que tout ça se résume à faire confiance celui qui nous paraîtra le plus rigoureux et crédible.  »

          Comme toujours, encore faut-t-il pouvoir écouter toutes les versions. ce qui est devenu très difficile sous peine d’excommunication.

    5. Calvin

      @Hulius

      Première remarque : les problèmes écologiques ne sont pas des foutaises, seules les solutions sont bonnes ou pas (tips : la science, le marché et la liberté marchent mieux que la décroissance, les taxes et la coercition).
      Pour les pesticides, les agriculteurs en utilisent bien moins qu’avant, pour des raisons économiques, sanitaires et écologiques.

      En matière de consensus, le glyphosate est, en fait quasi-unaniment reconnu comme un bon produit avec peu de risques, mais les médias et des officines ont attaqué ce consensus….

      Pour le réchauffement climatique, le consensus est faussé.
      En effet, le consensus prétend que l’on ne peut dire simultanément que : (a) le CO2 n’est pas un gaz à effet de serre, (b) il ne contribue pas à l’élévation de la temperature, (c) ce CO2 produit par les humains n’est pas assez important par rapport aux causes naturelles, (d) la température n’augmente pas, (e) et si elle augmentait (f) ce ne serait pas négatif voire positif.
      Mais voilà, beaucoup de scientifiques, d’experts, d’études, de travaux empiriques réfutent au moins un des points précédents.

      Le consensus du RCA comme le refus du consensus sur le glyphosate ne sont que des postures politiques.

    6. theo31

      « Climate science is not a science. It is a criminal venture intended to extort money from the public. Whatever they are doing, has nothing to do with science. »

      Tony Heller, 4 juillet 2017.

    7. Val

      @Hulius comment être écolo sincère et anti nucléaire ?
      Que penser d’un « ministre de la transition ecologique et solidaire qui dans sa vie a cramé plus de pétrole que nous tous réunis …

    8. Pythagore

      « Comment pouvez vous être si sûr que toutes ces problématiques « écologiques » ne sont que des foutaises ? »
      Cela dépend de là problématique.
      Ce qui est clair c’est que les choix technologiques sont idéologiques et non technologique, ce qui nous coûte cher et nous appauvrit.
      Comme évoqué, le moyen le plus rapide de réduire la production de CO2, c’est le nucléaire. Pourquoi alors abandonner le nucléaire ? Que c’est dangereux, on le sait, mais pourquoi ne pas investir alors dans sa sécurisation ? Pourquoi ne pas investir dans la recherche sur les réacteurs de 5ème génération ?
      Plus facile aussi de stocker des matériaux aradioactifs que de courir après les particules de carbones.
      Un jour pétrole et gaz seront épuisés, c’est clair. Est-il utile de financer à coups de milliard des technologies comme l’éolien dont il est clair que cela ne couvrira pas les besoins, ou plutôt investir dans le nucléaire ou des carburants alternatifs e.g. à base d’algue ?
      C’est ce qui me déplaît le plus chez les escrolos, des mauvais choix technologiques, qui nous ramènent en arrière plutôt que nous faire avancer.
      Sans compter les délais: en France c’est 8 ans entre la prise de décision de construire une éolienne et le premier kw.
      Hulot fait en 2017 un plan (très vague) avec objectif à 2025…..soit 8 ans.

      1. bibi

        Le nucléaire ne peut pas grand chose pour réduire la production de CO2, le nucléaire ça ne sert qu’à produire de l’électricité.
        L’électricité c’est environ 20% de la consommation d’énergie mondiale dont les 2/3 est produite à partir d’énergie fossiles ce qui nous fait que l’on ne peut remplacer que 10% de la consommation d’énergie fossile par du nucléaire.

  17. Duff

    C’est HS mais écouter Sarkozy parler de Banques, de finance, de la crise de 2008 quand il a sauvé la galaxie, c’est priceless. On comprend bien pourquoi il s’est vautré minablement.

            1. Aristarkke

              Et il a été endoctriné par les communistes quand ils géraient Levallois Perret…
              Heureusement qu’il n’écoutait pas les professeurs d’alors… 😉

              1. albundy17

                « Heureusement qu’il n’écoutait pas les professeurs d’alors… »

                Rhooo, il est majeur depuis trèèèès longtemps ari, il va se défendre tout seul…..

                Pis y’a tout de même des restes, quand il couinait qu’on donne pas assez de pognon public pour sa route du littoral, n’est ce pas… 🙄

                1. Pheldge

                  J’ai jamais dit ça ! j’ai dit que je ne trouvais pas anormal que cette route soit financée en partie par l’état, comme c’est le cas pour d’autres grandes infrastructures sur routes nationales …

  18. Facepalm

    HS : Trouvé dans un lien sur CP (www.contrepoints.org/2018/08/28/323532-tous-nudges) : L’excellente chaine Youtube de Hypno Machie http://www.youtube.com/channel/UCg64Zt2PkvN-o4DhJIMYOhg/videos?flow=grid&view=0&sort=da

    qui parle de sous un angle psy, de la propagande, de la manipulation, vu par un gars manifestement libéral (pour citer Bastiat « les sophismes économiques » comme source, ou intituler sa première vidéo « se qu’on voit et se qu’on ne voit pas »).

    Il démonte tout les mécanismes psy sous jacent aux idéologies comme le collectivisme (de gauche comme de droite), ou simplement la « démocratie ». Et c’est non seulement intéressant, mais invite également constamment à changer son angle de vue sur bcp de sujets.. Bref passionnant.

    IMHO « GameOver – Sam Player » devrait juste adorer !

        1. Dr Slump

          Un casse-couille coupeur de cheveux en quatre.
          A un point tel que maître Hash ait jugé utile d’intervenir 2 ou 3 fois pour lui administrer personnellement une pilule calmante. Et tellement sûr de son infaillibilité qu’il ne peut pas admettre qu’il ne détient pas la vérité suprême, il ne peut au mieux que consentir à un « +1 ».
          Mais je te rassure: quoique dans des proportions un peu moindre, ça vaut pour toi aussi.
          Ca va mieux en le disant.

          1. sam player

            Ah Slump, le débat pour toi se réduit à qui a tort et qui a raison.
            Tant que tu n’iras pas au bout de tes idées, pour peu que tu en aies, tu verras celui qui te contredit comme celui qui veut avoir raison. Si tu abandonnes en route c’est simplement faute d’arguments.

            D’après mes observations ici, il y en a très peu qui, sans pour autant contredire h16, amène une vue différente dans le débat, j’en suis…

            Comme tout libéral, h16 est un peu dictateur dans l’âme… et bcp ici s’écrasent mollement devant ses affirmations péremptoires, un manque de confiance en vous certainement : demandons à h16 ce qu’il en pense avant d’avoir un avis… et ma foi, si h16 pense comme ça, pensons comme lui… on ne se fera pas reprendre.

            Pour le +1, tu taperas « chantage » dans la petite boîte de recherche en haut du site… et tu viendras me dire si après avoir lu le premier article incluant ce mot *dans son titre* est en rapport avec ce que disait h16 sur la définition de ce mot.

                1. Pheldge

                  c’est la récré ? j’arrive ! sam, tu chippotes là, toi 😀 ou encore
                  tu chies, pot d’latte … 😀
                  @ Slump : ton mec, là, bin il a un cousin espagnol et qui fait torero : Jerry Olé !

      1. Pheldge

        rectificage rectificatisme : c’est pervers ET narcissique, pas « pervers narcissique  » : pervers, bicauze le Téflon®, pour narcissique, est-il vraiment nécessaire de développer ? 😀

              1. Pheldge

                « pervers narcissique » désigne une pathologie particulière, sociopathe, manipulateur, prédateur. Séparément, les deux mots désignent des choses assez différentes. Si tu ne vois pas la différence, c’est grave …
                Al, tu me contredis pour le plaisir de contredire, et là, te te prends royalement les pieds dans le tapis !

                1. albundy17

                  Je te contredis ? tu plaisantes ou quoi !!!!

                  QUI m’a contredis ? Pour rajouter un ET dont je n’ai que faire, et ensuite me redonner la definition de ce que j’ai écrit, sans ton foutu ET.

                  A moins qu’il ne faille désormais que TU valides ce que JE pense, TU as tort

                  1. Pheldge

                    C’est pas la peine de t’exciter, mon premier commentaire, c’était juste pour taquiner le sam et rappeler le coup du Téflon, qui me fait toujours sourire. Il n’y avait rien de plus, J’avais pourtant mis un smiley, je pensais que tu aurais compris, vu le ton de l’ensemble que c’était humoristique …
                    Quand je dis qu’il faut que je colle des balises, du gras et du souligné, pour éviter les emportements inutiles dus à une mauvaise interprétation !

                    1. Pheldge

                      « il y en a très peu qui, sans pour autant contredire h16, amèneNT une vue différente dans le débat, j’en suis… » sam player
                      Amen,sam, amen ! 😀

  19. JiJiBé

    A cette insigne occasion, empreint d’émotion, étreint de compassion pour ce Vert aussi inutile que solitaire (dit-il) je ressors de mes cartons en guise d’homélie et d’oraison funèbre cet emprunt bourvillaire (dans lequel on pourra substituer macrono à socialo, ce sont les mêmes) :

    Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

    En tant que dégueulé, heu, en tant que délégué de la…de la ligue Vert-Social’eau, je vous parlerai de…l’eau verrugineuse.
    L’eau verrugineuse, comme son nom l’indique, contient du Vert… Et le
    dire, c’est bien, mais le faire taire, c’est mieux !

    Et pourquoi y a-t-il du Vert chez les macronos ?
    Euh, dans l’eau verrugineuse, hum ?
    Parce que le Vert a repassé, heu, pas le Vert,…le macrono, disais-je, c’est parce que le macrono a passé et repassé sur le Vert, et le Vert a dissout.

    Et le Vert a dix sous, c’est pas cher hein ?
    Et couper un Vert en deux çà fait deux demi-Verts et c’est encore beaucoup
    Alors vive le Vert solitaire qui est bigrement plus salutaire dès qu’on le fait taire.

  20. Dr Slump

    La série noire continue: des députés Les Relous en Marche envisagent de créer une taxe sur le sel, au but identique à la taxe sur les sodas: pour veiller sur notre santé bien sûr……………………… !
    Pas une taxe sur le sucre, non, sur le sel! Parce que c’est bien connu que le sel est mauvais pour la santé. Et pi comme disait François Barouin, ça rapporte vite des sous à l’état. Le retour de la gabelle! bientôt, la dîme, l’octroi, la taille, sans oublier la corvée. Plus ça va, plus je suis consterné autant qu’écoeuré. Il faut faire sauter l’AN. Et le sénat. Et l’Elysée.

        1. Bartleby

          En terme de liberté, je pense que le Moyen-Age caricaturé par les ignares est bien plus enviable. Et puis au moins, on ne faisait pas de détail avec les bandits.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Oui, au moyen age, l’administration était réduite à quelques milliers ou dizaines de milliers de personne, loin des millions actuels. L’Etat est donc beaucoup moins présent, la subsidiarité plus importante (les villes ou les Etats des provinces décident de la répartition de l’impôt, par exemple). De plus, les contre-pouvoirs sont nombreux et puissants (propriété des offices, libertés municipales, seigneuries civiles ou ecclésiastiques, jurandes, etc…). Le tableau est beaucoup moins sombre que dans la vision imposée par Michelet.
            Cependant, ne le voyons pas trop rose, le droit coutumier qui pesait lourd générait 2 problèmes majeurs qui ont nuit au développement à cette période :
            – une inégalité devant la loi (du serf au prince…)
            – un corsetage étroit et très restrictif des libertés, notamment de la liberté de propriété et de la liberté d’entreprendre.

            1. albundy17

              « – une inégalité devant la loi (du serf au prince…)
              – un corsetage étroit et très restrictif des libertés, notamment de la liberté de propriété et de la liberté d’entreprendre. »

              Et la, maintenant, on la sent bien l’évolution, n’est ce pas….

              Maintenant pour entreprendre, faut payer avant de naitre, la loi, bon ben on sait ce qu’il en reste, le tout avec 57 % de notre revenu au lieu de 10 à l’époque, et en se faisant suriner avec interdiction de se défendre

              1. Jacques Huse de Royaumont

                L’évolution a bien eu lieu,… dans un sens,… puis dans l’autre.
                Ce retour en arrière pourrait d’ailleurs expliquer à lui seul notre stagnation depuis 20 ans (même si on peut ajouter, à juste titre, d’autres facteurs).

  21. Panchovilla

    Je propose Gérad Felzer.
    Gérard Felzer on le voit à la télé ou on l’entend à la rafio quand :
    Il y a un avion qui tombe
    Il y a un avion qui disparaît
    On change de PDG chez air France
    Il y a des inondations
    Il y a un reportage sur la vie en péniche
    Il y a un pont qui tombe
    Hulot démissionne

  22. albundy17

    A son retour de vacances, le hulot a pris connaissance d’un rapport recommandant la construction de 6 EPR, il s’est dit qu’il allait vraiment passer pour le dernier des cons

        1. WorldTour73

          Oui, mais ce n’est pas très zecolos. Non, il vaut mieux construire des zeoliennes et des panneaux solaires pour sauver les zoiseaux et les crustacés.

  23. JiJiBé

    Une mienne amie me suggère l’altération de la coda du morceau présenté ci-dessus, et donc pour lui faire plaisir :

    Et couper un Vert en deux çà fait deux demi-Verts et c’est encore beaucoup
    Alors vive le Vert solitaire qui est bigrement plus salutaire dès qu’il n’a plus rien à braire.

    Et à propos, n’est-il pas hilarant que soit restaurée la gabelle par une bande de demi-sel ?

  24. JiJiBé

    Si je puis me permettre de transmettre cette réflexion de fin d’été 2018 et à chacun sa réaction :

    « Après cet été meurtrier 2018, le macronisme est nu, et mort. L’illusion que notre énarque inattendu allait, tel un magicien, répondre aux attentes profondes de catégories très disparates s’est dissipée en cette fin d’été 2018. Ces groupes ne furent, pour lui, que des niches électorales à séduire. Mais certains Français ont voulu y croire.

    Après la fin du macronisme moral, avec les affaires Ferrand, Benalla, Kohler et Nyssen, voici donc la fin du macronisme écologique. Le départ de Nicolas Hulot coûtera autant à Emmanuel Macron, en termes de popularité et de crédibilité, que sa nomination lui avait apporté.

    Au bout de seize mois de pouvoir, Emmanuel Macron commence à descendre les marches de son piédestal. Il y en aura d’autres, car Emmanuel Macron a beaucoup embrassé. Et mal étreint.

    Au-delà de la démission probable de Mme Nyssen dans les prochaines semaines, il y aura – entre beaucoup d’autres – une nouvelle ambiguïté qui, tôt ou tard, éclatera au grand jour : avec un petit recueil des Fables de La Fontaine, le ministre Blanquer – le plus populaire du gouvernement Philippe – avait fait croire que les grands textes, les classiques et la langue française étaient enfin de retour. Mais ce n’étaient que des mots. En effet, la réalité est que, non seulement M. Blanquer n’a pas mis fin à toutes les errances de Mme Vallaud-Belkacem, mais que sa réforme du baccalauréat sabre ce qui valorisait encore nos humanités mal-aimées.

    Le détricotage de la fragile construction macronienne à laquelle ressemble désormais ce quinquennat sera riche d’enseignements pour la droite. Il ne lui servira à rien, comme le fit Emmanuel Macron – qui imita en cela le Nicolas Sarkozy de 2007 -, de chercher à séduire un large spectre fait d’électorats aux attentes contradictoires.

    Les Français seront demandeurs de cohérence et d’actions fortes sur les thèmes majeurs qui sont au centre de leurs attentes. On ne leur fera pas deux fois le coup du « en même temps ».

    Nicolas Hulot est parti sur ces mots : « Je ne veux plus me mentir. » Et sur une vraie cohérence politique. La question est, désormais, posée aux Français qui, par défaut ou par peur, en votant pour lui ou en s’abstenant, ont porté Emmanuel Macron au pouvoir : allez-vous continuer à vous mentir plus longtemps ? »

    (Boulevard Voltaire 30/08/2018)

      1. P&C

        Les français sont des veaux… pardon, des braves gens…. au sens de Brassens.
        Submergés par leurs problèmes quotidiens, la majorité d’entre nous votera pour un projet bien vendu par un bon communicant, porté par un gendre idéal, en croyant que le contenu sera de la même qualité que l’emballage…

      2. JiJiBé

        Exact puisque nous sommes des gaulois réfractaires.

        Extrait de « Just a brick réfractaire in the wall »… Il va se la prendre dans sa grande gaule le pépère sursitaire !

        1. Le Gnôme

          Bah, une brève du Figaro nous apprend qu’Agnès Saal, célèbre en son temps pour ses frais de taxi légèrement indécents, vient d’être nommée haut fonctionnaire à l’égalité et à la diversité. Elle est pas belle la vie des fonx ?

          1. Petersson

            Ah ouais quand meme… Besson c’est copinage, mais Saal c’est copinage pour quelqu’un de CONDAMNÉE… Mais « elle assume ». lol

              1. Nemrod

                Le jour ou la catastrophe Melenchon ou un c…de cet acabit va nous tomber sur la gueule les ODS pourront à loisir pleurer que le populo est vilain vilain…ils sont à vomir.

                Macron perd la main.
                Il est en train de se rendre compte que le prélavement à la source va être ingérable…que n’a t il pas lu ce blog ?

                Dans 3 mois il prie que 2-3 attentats la lui redonne.

                1. Dr Slump

                  Ca, c’est facile: il suffit de laisser agir un ou deux groupuscules déjà sous surveillance, on les laisse commettre leurs attaques, et on récupère le mérite de l’intervention du GIGN.

  25. Cyril45

     » Gaïatollahs. » jolie néologisme.
    Mais tant qu’à faire, ne pas s’arrêter à la suppression de ce ministère. Supprimons aussi celui de la culture !

    1. Aristarkke

      Pour la durée de vie, c’est d’accord. Elles coûtent bien plus cher que les anciennes à incandescence et n’ont jamais prouvé leur durée de vie revendiquée à l’époque. Ma mère et ses lustres à flambeaux peuvent l’attester à qui veut les entendre…
      (Il y a encore des incandescences en fonction qui comptent le défilement des halogènes)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.