Un Exécutif vraiment trop positif !

Il ne reste plus qu’une paire de semaines pour achever cette année 2020 fort pénible, mais ce n’est pas une raison pour échapper à quelques nouveaux rebondissements : on apprend soudainement qu’Emmanuel Macron, le chef de l’État d’urgence, aurait attrapé un petit virus.

Les tests divers et variés sont formels : le président de la République est positif bien au-delà de son caractère naturel puisqu’il a semble-t-il chopé le coronavirus.

Cette information est importante, mine de rien.

Il faut isoler l’exécutif. Vite

D’une part, officiellement contaminé, notre brave président va devoir s’isoler.

On frémit déjà à l’idée d’être privé de ses envolées lyriques pour le jour de l’an si jamais la maladie devait s’installer ou, pire encore, à l’image déplorable d’un président tousser comme un catarrheux en nous souhaitant une excellente année 2021 entre deux quintes pulsées au rythme de ses petits poumons maltraités.

On imagine déjà la vacance du pouvoir que cette absence entraînerait : le flot des décisions exécutives précises et bien pensées s’arrêterait alors net ; finies alors, les déclarations trépidantes d’une présidence effervescente ne renonçant jamais à une convention citoyenne artificielle, un référendum bidon pour amuser la galerie ou un aphorisme traversant la rue, les médias et le seuil de décence. L’angoisse d’un silence élyséen compact s’installerait, à peine rompu de petits « kof kof kof » souffreteux.

On se rassure cependant en se disant qu’avec les traitements modernes qui existent à présent ainsi que la poudre de perlimpinpin que notre frétillant président ne manquera pas de s’envoyer dans les naseaux, le silence salvateur sera de courte durée hélas.

Il reste néanmoins la question des contacts qui papillonnent sans arrêt autour du président : sans même chercher à savoir quel félon a bien pu lui refiler cette chtouille chinoise, force est de constater qu’il va falloir, maintenant, isoler aussi, en plus du chef de l’exécutif, le premier ministre, la cohorte d’inutiles froufroutants les entourant ainsi que Brigitte qui, compte-tenu de son âge, devra évidemment prendre des précautions supplémentaires et arrêter d’asperger des personnes fragiles avec ses miasmes. Qu’on se rassure : la bûche élyséenne sera découpée loin d’elle qui restera en cuisine, comme le préconisait récemment certaines autorités médicales.

Par principe de précaution, du reste inscrit dans la constitution et dont on sait que le Président s’attachera toujours à la respecter à la lettre (quitte, d’ailleurs, à lui en ajouter quelques paquets à coup de référendums plus ou moins bien troussés), il va donc falloir confiner notre gouvernement pour des raisons sanitaires, sur l’ensemble de la durée des fêtes de fin d’année.

Gageons que Jean Castex saura limiter ses interactions sociales au strict minimum et deviendra un exemple parfait pour le reste de la Nation qui ne manquera pas de le scruter attentivement pendant cette période. Après tout, lui et sa brochette de clowns ministres ont édicté des règles qu’on s’attend à les voir suivre avec scrupule.

L’arroseur arrosé

D’autre part, il est évident que le président a contracté le vilain virus dans ses activités précédentes. On comprend que la charge dont il est investi suppose justement pas mal de contacts et que la distanciation sociale ne soit pas toujours possible mais on ne peut s’empêcher de se demander comment il a bien pu

« Les ténors de LREM et du MoDem étaient réunis jusqu’à minuit et demi mercredi soir autour du chef de l’État, qui ne présentait alors aucun symptôme. »

Ah oui alors bon bref : apparemment, la règle des six personnes à table, c’est seulement pour la famille proche, la famille politique et apparenté ne rentrant pas dans la définition.

Il semble que le virus, dont on sait déjà qu’il est particulièrement pointilleux en termes d’horaires pour infecter ses victimes (jamais aux heures de pointe, seulement après 20h et avant 6h, typiquement), est aussi très ergoteur lorsqu’il s’agit des accointances : les quatre ou cinq membres de famille sont clairement des risques, les trente collègues de bureau, c’est moins sûr et les deux cents passagers de la rame de métro bondée, c’est clairement non.

Bref : le président a donc attrapé son virus sans qu’on puisse réellement déterminer ni où, ni quand.

Ni pourquoi, du reste, tant il est évident que tous les gestes barrières, distanciations sociales, petits plexiglas sanitaires et autres lavages de mains compulsifs ont été respectés, c’est très clair.

Se pose alors une question : ces gestes sont-ils les bons ? Si ce n’est pas le cas, on se demande pourquoi notre Mr. Propre élyséen s’emploie donc à en faire la publicité… Et s’ils sont si efficaces mais qu’il a, malgré tout, attrapé le virus, c’est bien qu’il ne les respectait pas, ce petit polisson qui n’a pourtant guère hésité à prodiguer des leçons à la terre entière, jusqu’au président Trump.

Voilà qui est étonnant pour un homme dont l’un des proches rappelait encore récemment à quel point il était important de faire attention et que si, malgré tout, on attrapait la maladie, c’est parce qu’on n’avait pas fait assez attention…

L’autre explication possible serait que ces gestes barrière plus ou moins grotesques ne servent à peu près à rien et que l’épidémie suit donc son cours inexorablement, à peine ralentie par les totems sanitaires imposés par un gouvernement maintenant en quarantaine.

Il reste qu’au bilan, cette péripétie gouvernementale permettra probablement à nos dirigeants de ne pas piocher dans le stock de vaccins – c’est commode : le vrai virus va les « vacciner » de fait – et va peut-être diminuer leur présence dans nos médias pendant une période où on va surtout avoir besoin de penser à autre chose que l’invraisemblable succession d’imbécilités et d’âneries qu’ils nous auront débitées tout au long de 2020 avec la constance et l’obstination que seuls les cuistres et les imbéciles déploient lorsqu’ils s’agitent niaisement à des postes importants.

Et puis parfois, un petit virus peut faire de gros dégâts. Rien qu’y penser, c’est un peu Noël avant l’heure.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires145

          1. Pheldge

            ça, t’en sais rien … pour les traves à talons – blacks les traves – il semble aimer, il y a des photos prises à l’Elysée un jour de fête qui en témoignent .

    1. Deres

      Je suis surtout étonné que personne ne remarque que le président fait des réunions au grand complet des ténors de la majorité à l’Elysée dans la grande salle des fêtes avec la nourriture de luxe associée le tout au frais des français. Dans mon vague souvenir, ce genre de chose avait mené à un scandale avec un autre président … L’Elysée ferait donc officiellement parti des bureaux de la République en Marche !!! Les frais de bouche de Macron sont-ils décomptés des remboursement de frais de son parti ???

      1. Citoyen

        Deres, en parlant des « frais de bouche de Macron », il faut profiter de l’occasion pour rappeler que chez lui c’est une habitude …, et ne pas oublier que quand il était à Bercy, il avait laissé une ardoise suffisamment coquette, pour déclencher l’émotion du Sapin, qui était lui aussi en poste …
        Il semble que « les bureaux », où qu’il se trouve, lui servent systématiquement de cantine …

    2. Dr Slump

      Notre pauvre président a chopé un virus de hacker, un virus « backdoor », cépasafôte s’il a été infecté par la porte de derrière !

  1. Le Gnôme

    Il se susurre sur la toile qu’un barbu à cheveux longs et une blouse blanche a été aperçu entrant à l’Elysée. Encore un coup des complotistes.

      1. Aristarkke

        Et de bosser en journée. Adieu les primes de nuit. Hélas, isolé, il n’a pas de collègues pour fonder un syndicat. Peut-être que le Cerfa-bobo du Patron ferait un bon ersatz de compensation ?

    1. Aristarkke

      J’espère qu’après cet excellent, ce n’est pas pour nous annoncer un repos de deux semaines.
      Matou échaudé craint l’annonce réfrigérante…

          1. MCA

            Le Boss se reposer? elle est bien bonne…

            Rien ne nous sera épargné, il va essayer de singer son idole à présent!

            Il n’y a pas à dire, CPEF !!!!

  2. Aristarkke

    On frémit déjà à l’idée d’être privé de ses envolées lyriques pour le jour de l’an…
    Belle litote pour dire que cela ferait un cadavre (comprendre un bouteille vide) pour se consoler, évidemment ! Qu’allez-vous donc imaginer ??? Pas le genre de la maison De Cèze !

    1. Pheldge

      je suis surpris que tu n’aies pas relevé « comme le préconisaiENt récemment certaines autorités médicales. » enfin moi, à l’école, j’ai appris que le verbe s’accordait avec le sujet, peut-être que t’es allé à l’école de « montez souris », ce qui expliquerait certaines lacunes … 😉

      1. Aristarkke

        C’est une chose de relever, c’est une autre chose d’obtenir que Mélusine corrige. Je me limite donc aux coquilles les plus *énormes*.

  3. Jacques Huse de Royaumont

    La partie de domino finale est géniale. Pantagruel président, même par interim, devient une hypothèse.
    Ceci dit, comme ses siestes digestives doivent être à la hauteur de ses agapes, il ne lui reste plus beaucoup de temps d’éveil pour nuire. Ce serait un progrès.

  4. Stéphane B

    C’est le message derrière qui me dérange. Tout le monde peut l’attraper, ce qui est logique, il est donc important de se prémunir et de se faire vacciner (pas pour eux bien sûr, ils disent qu’ils ne sont pas prioritaires). Bref un coup de communication pour nous vendre le vaccin.

    Vivement le 24 décembre car j’espère qu’il y aura enfin des bonnes nouvelles. Non pas car c’est la veille du passage du bonhomme rouge (merci coca), mais parce que c’est les 244 ans de la traversée du Delaware par Georges Washington et que Trump a étrangement mis cette date comme jour férié. A se demander donc s’il ne va pas se passer quelque chose ce jour-là.

      1. Higgins

        Le 24 décembre, date de remise du rapport ? : https:/ /insolentiae.com/report-du-rapport-du-dni-au-centre-de-toutes-les-tractations-ledito-de-charles-sannat/

        1. Stéphane B

          Non, impossible car le décret de 2018 n’autorise pas de dépassement. Par contre, une fois ce rapport remis, le président à 30 jours (de mémoire) pour se prononcer et/ou demander des compléments.

        1. Dr Slump

          Oh, ils sont passés à la phase suivante, maintenant c’est la répression. Le Pr Perronne viré pour ses propos, oui oui, juste pour ses propos, une député, une de plus, qui propose de réserver les resto aux seuls vaccinés, un président qui fait son rapport sur son état de santé dont on a rien à foutre tous les jours, et tout à l’avenant.

          Ce pays ne sombre pas. Il n’explose pas. Il n’implose pas. Non, il s’éparpille façon confettis, façon Quatrième Dimension sous cocaïne. Jusqu’au moment où, sur un malentendu, une broutille, une conséquence improbable d’une série d’absurdités alignées par hasard, aura lieu un court-circuit, une panne de courant, un logiciel de paye merdique qui déraille et ne paye plus les gendarmes, une vieille fatma qui crève dans un couloir des urgences saturées, et que tout s’embrase d’un coup, sans qu’on sache ni comment ni pourquoi, et oblige tout le monde à sortir du ronron confiné, dehors en chaussons, mal peigné et les yeux caves à force de tout faire par Internet, ahuri et dépassé par l’explosion de violence qui se manifestera par une loi humaine basique, néandertalienne, qui veut qu’à force de titiller l’anus du mammouth dans tous les sens, on finit mathématiquement par se retrouver inondés par des torrents de merde pestilentiels, et à partir de là, bien malin qui saura dire quand finira la purge une fois qu’elle se sera déclarée.

          Je souhaite à tout le monde les meilleures fêtes de fin d’année, parce que l’année prochaine ne sera pas 69 année érotique, ah non non non, c’est fini la poésie! l’année prochaine y’aura pas de Noël, ce sera le putain de bordel de merde du diable, qui se trouve lui-même totalement dépassé par les conséquences de ses oeuvres. A partir de désormais, tout ce dont nous allons être témoins sera de l’Inédit avec un grand i, du n’importe quoi tellement hallucinatoire que plus ne sera comme après, et que John Lennon fera figure de prophète avec ses Strawberry Fields, nothing is real, strawberry fields forever, mes frères… et soeurs! merde!

          1. Pierre 82

            J’ai l’impression que pour l’instant, la plupart des gens font confiance aveuglément -plus que jamais- en leurs dirigeants, les suppliant de leur fournir un vaccin au plus vite. Ils sont dans le déni, pris par une peur panique de mourir, à supplier leurs tourmenteurs de les aider, sans songer une seule seconde que ce sont eux qui sont à l’origine de leur malheur.
            Et il me semble que ça s’empire, je ne vois aucune inflexion, leur seul soulagement est de voir qu’un vaccin est enfin prêt. Du moins le croient-ils.
            Quand vous imaginez qu’un jour, les digues rompront et que nous passerons vers un âge des ténèbre, je pense que ça peut venir de n’importe où, et pas nécessairement de France. Et probablement pas de France, d’ailleurs.
            Pour m’accorder un point Godwinn, je rappellerai qu’au début 1944, alors que le régime nazi était foutu, que c’était évident, les Allemands se raccrochaient tant qu’ils pouvaient à son Führer, tant ils étaient persuadés que les Russes et les Américains allaient les exterminer, les massacrer et détruire leur pays par le feu. Hitler était vraiment leur seule chance de salut, pensaient-ils. Leur seule chance de survie.
            Les Français sont dans ce même état d’esprit avec une menace d’une insignifiance extrême par rapport aux Teutons de 1944. Plus le temps passe, et plus je vois des gens méfiants, peureux, cachés , courbés, suppliants, et qui disent « Ah, vivement qu’arrive le vaccin ». Et ça m’insupporte de plus en plus, car c’est pesant et usant d’être un dissident, surtout énervé par sa propre impuissance face à cette lâcheté collective.
            Non, la rupture viendra d’ailleurs. D’Italie, d’Allemagne, des Etats-Unis? Je ne sais pas. Seuls deux pays arriérés sont pire que nous: la Belgique et l’UK.

            1. durru

              Pour les Russes, ils avaient raison…
              Pour le vaccin, il suffit de voir ce qui se passe aux US avec l’avis de la population. Plus le temps passe et rien ne se passe, plus les gens vont se poser des questions, auxquelles ils n’auront pas de réponses. Suffisant pour que le doute s’installe. Surtout si on les aide un tout petit peu 🙂
              Et je miserais une petite pièce sur l’Espagne (comme pays le plus arriéré), elle est restée très compétitive dans la connerie dès le début, et les histoires autour de Franco sont encore d’un autre niveau.

              1. Pierre 82

                Parenthèse;
                Les autorités militaires soviétiques ont effectivement laissé carte blanche à leurs troupes pour se défouler en Prusse orientale (actuellement appelée « enclave russe de Kaliningrad »). Et ils se sont bien défoulé.
                Plusieurs raisons: d’abord leurs troupes étaient un peu à cran, surtout qu’il ne faut pas oublier que chaque village traversé par la Wehrmacht dans leur retraite était un Oradour-sur-Glane et ça les avait un peu énervé… surtout qu’il y en a quelques-uns, des villages, entre Stalingrad et la frontière.
                Et puis surtout, ça a permis de foutre la trouille de leur vie aux Allemands, à qui le régime nazi avait interdit de fuir, car le Herrenvolk ne pouvait en aucun cas composé de déserteurs. Bref, ça a été un carnage complet. Par la suite, Staline a fait modérer les ardeurs vengeresses de leurs troupes. Il n’avait pas envie de régner sur un tas de ruines désertes non plus. Sa vengeance à lui a été d’en faire des communistes en RDA. Bien fait pour eux, comme disait mon grand-père, démontrant ainsi qu’il était finalement plus anti-allemand qu’anti-communiste.
                Fermez la parenthèse

            2. MCA

              @Pierre 82 18 décembre 2020, 21 h 58 mi

              Difficile de dire ce que les gens pensent, il doit y avoir un peu de tout mais la proportion n’est pas évidente à déterminer entre la peur, l’espoir, le refus, le déni, le désespoir, la dépression etc…

              J’ai un vague sentiment que ceux qui se feront vacciner en voudront à ceux qui refuseront de le faire et ils en voudront d’autant plus s’il y a des effets secondaires plus ou moins graves.

              Ca risque d’être : ce sont les peureux qui s’en sortent le mieux alors que nous les courageux on s’est fait avoir.

              Cependant, j’ai l’intuition (ce n’est qu’une intuition) qu’une majorité refusera le vaccin malgré la tapage médiatique qui va suivre.

              Et là, que fera le poudré si le COVID continue joyeusement le festival en mutant comme il semble aimer le faire ?

              Mais ce n’est pas tout, Raoul nous a dit : « mauvaise nouvelle pour le vaccin, il mute en permanence donc un vaccin pour un virus A ne sera pas efficace contre son mutant B » et donc si c’est vrai, j’imagine dans quelle situation vont se trouver les vaccinés de la première heure s’ils ont des effets secondaires et qu’on leur explique qu’il faut recommencer car ce qu’on leur a injecté pour le virus A ne marche plus avec le mutant B.

              Cela dit regardez ça et dites moi ensuite qui est partant pour la piquouze?

              https:/ /www.youtube.com/watch?v=MDzUcJHUxLI&feature=emb_logo

              Et remarquez au passage la position des caméras venues filmer la grande réussite annoncée, ça qui en dit long sur leur rôle.

      1. durru

        Non, c’est bien le Delaware, deux incursions juste après la Noël 1776 qui ont montré à l’armée Continentale qu’ils pouvaient battre les Brits.

  5. Aristarkke

    notre frétillant président ne manquera pas de s’envoyer dans les nasaux,
    Hem, Mélusine : à moins d’un jeu de mots à base de nase, nasaux est l’adjectif nasal écrit au pluriel. Intercale, STP, un bel et élégant *E* entre le S et le À pour une description exacte des cavités anatomiques ainsi fourrées.

  6. Aristarkke

    apparemment, la règle des six personnes à table, c’est seulement pour la famille proche, la famille politique et apparenté ne rentrant pas dans la définition.
    Ciel ! Monseigneur ! Cautionneriez vous le fait que l’on puisse trouver SIX TENORS, rien que cela en groupant LREM et MODEM ???
    Bien entendu, je parle de vrais ténors politiques pas des auto-proclamés par une presse servile et les sigisbées habituels des allées du pouvoir…

      1. Pierre 82

        Rien que des mâles blancs. Pas de contralto, si alto, ni de soprano. Et chez les hommes, ne sont-ils pas plutôt barytons, sauf Macron qui est haute-contre?

      2. Pheldge

        tu suis de drôles de gens « remettre l’économie au service de la société … » profession de foi de cette dame, députée :
        « Députée européenne • Combats = remettre l’economie au service de la société • GreenNewDeal • prospérité • Reconquête • @Theprogressives
        @placepublique … c’est quand que tu vas chercher ta carte ? 😉

        1. Aristarkke

          Je ne suis pas abonné à ce compte. Mais cette info a été commentée par un compte que je suis, très mal pensant par rapport à la doxa soce.
          J’étais désireux de connaître la liste des prétendus cadors Modem et LREM et je n’ai pas été déçu dans l’horreur à éprouver en découvrant dans cette clique, Kasstamere par exemple…

          1. Pierre 82

            Euh, non, pas vraiment. Un haute-contre n’est pas castré. C’est un ténor qui chante en voix de tête.
            A ne pas confondre avec la voix de castrat, qui est une voix d’enfant qui n’a pas mué. Il ne chante donc pas en voix de tête, mais bien en voix de poitrine (voix normale).

            1. Pheldge

              oui, mais le haut contre peut chanter le répertoire du castrat, sans avoir eu à passer sur le billard … ça évite aux parents du chérubin, des complications judiciaires !

              Peut-être qu’avec la mode des ados trans-genre, nous verrons une nouvelle espèce de castrats. Il faudrait cependant une loi, pour qu’il puissent se faire opérer avant la puberté et la mue …

      1. Dr Slump

        Allons allons! qui n’a jamais entendu le fameux couplet:

        Ah ça ira ça ira ça ira !
        les aristocrates à la lanter-neuh
        ah ça ira ça ira ça ira !
        les aristocrates on les pendra! ♪♫

    1. Deres

      Si c’est comme Hollande, la Lanterne est surtout un prétexte pour éloigner l a première Dame Officielle pour pouvoir lutiner en paix. Je me rapelle les articles pleins de double sens disant que Flamby revenait tous les jours à l’Elysée pour travailler d’arrache pied et prendre les problèmes à bras le corps ! C’est beau un corps journalistique n’informant pas les français mais parlant « à ceux qui savent ».

  7. Aristarkke

    L’arroseur arrosé
    Si les frères Lumière (bien mal nommés pour leurs options politiques) avaient pu connaître la longue postérité de leur titre de film… 😛

    1. René-Pierre Alié

      Ferrand : « C’est quand on se relâche qu’on laisse ce virus nous attaquer ». Il y a quand même des moments où il faut se relâcher, n’est-ce pas, Philou ?

      1. Pheldge

        « C’est quand on se relâche qu’on laisse ce vît russe nous attaquer ! » ça y est, encore une manip de Poutine : il est décidément de tous les « coups fourrés » …

  8. Olivier Vitri

    On pourra aussi, sans bouder son plaisir, se rappeler l’histoire belge de l’absence d’un gouvernement perdu en rase campagne : le PIB national s’en était trouvé fort aise, largement libéré du carcan idiot des clowns de l’époque.
    Puissions-nous avoir cette accalmie, aussi durable que possible.

  9. Deres

    On ne m’otera pas de l’idée que cette deuxième vague du COVID est quand même assez suspecte. On voit que les mesures qui fonctionnaient bien, y compris en Allemagne, Japon et Corée semblent ne plus fonctionner alors que le virus n’a semble-t-il pas muté. En France, on voit que le confinement qui lors de la première vague a ramener les contaminations à quasiment zéro s’est rapidement essouflé avec un seuil à 10 000 contaminations puis une remontée. Par contre, en Chine, pas le moindre début de deuxième vague … Et eux de leur côté semblent tester tout azimuth toutes les importations en sous-entendant que le virus survie dans els cartons et les surgelés. Je me demande vraiment si cet adorable PCC sauveur de l’humanité ne se débrouillent pas pour nous envoyer du virus via le commerce afin de maintenir l’épidémie chez nous et donc plomber définitivement nos économies et s’imposer comme nouvelle puissance mondiale … Si ils n’ont pas créé le virus à l’origine, ils s’en servent peut être opportunément pour servir leurs fins comme des assiégants balançant des cadavres par dessus les remparts. Comme de notre côté on ne etste aucun produit et que les frontières sont ouvertes par de simples attestations sur l’honneur, tout est possible …

    1. MCA

      Et vl’an!

      une dosette de COVID dans le paquet de crevettes décortiquées avant de nous les renvoyer pour Noël…

      Si ça c’est pas de la conspi pur jus, hein?

      On me glisse dans l’oreillette que ce n’est pas très malin de leur donner des idées pareilles d’autant que tous les membres du PCC sont accros à ce site..

      1. Deres

        Je rappelle que pour le PCC, la fin justifie les moyens. C’est exactement le sens de la fameuse maxime de Deng Xiao Ping : « Peu importe que le chat soit noir ou blanc pourvu qu’il attrape les souris ». Donc vu que le PCC est en affrontement ouvert avec l’occident, ce genre de stratégie ne me semble pas si improbable que cela.

        1. P&C

          +1 depuis Machiavel et Louis 11.
          C’est ce que les BLM et autre SJW ne comprennent pas : être un salaud dans la vie privée n’empêche d’être un bon dirigeant qui fait le bien de son peuple. ça n’a juste rien à voir.

      2. Deres

        Je pensais plutôt aux paquets de masques. Il suffirait d’en contaminer une minorité pour relancer l’épidémie dans un pays … Un faux contrôle des douanes ou des autorités sanitaires, une discrète injection à la seringue dans des paquets et boum, explosion des cas quelques semaines plus tard.

        1. Deres

          Au passage, les fameuses attaques de « hacker russes », il ne faut pas se faire d’illusions, elles viennent très probablement de Chine. Le fait que cela passe systématiquement par des serveurs russes et que les codes des virus contiennent des mots en russe, ce sont des mirages aux alouettes pour les gogos russophobes. Les russes hackent aussi mais ils ne sont probablement pas idiots au point de laisser l’adresse du GRU dans leurs virus …

    2. Student of Liberty

      Le PCC n’a pas besoin de se servir opportunément du virus: les autres gouvernements se flinguent dans le pied très bien tout seuls. Il leur a suffit d’inventer le confinement pour lutter contre les virus et tout le monde les a copié (mais eux avaient un plan pour arrêter les frais).

    1. Pierre 82

      Quel dommage que ces propos ne soient plus audibles par la majorité de la population.
      En fait, on est dans le bon sens le plus plat, ces paroles auraient semblé tellement normales il y a 50 ans qu’on se serait demandé pourquoi il s’énerve comme ça.
      C’est en l’entendant qu’on se rend compte que ce n’est plus rattrapable sans un cataclysme. Seul un effondrement fera prendre conscience aux gens qu’il faut se sevrer du biberon étatique, et réapprendre à devenir adulte. On s’en approche.

    2. kekoresin

      Ouais ok mais il ne faut pas occulter le principal pour autant: les 100 ans du PCF et le retour de pif gadget. Coïncidence, je ne crois pas !

  10. Murps

    Touiteur n’a pas interdit son compte ?
    C’est drôlement vilain ce qu’il a dit.

    Je suis choqué. Il faut le signaler. Y a le « Cerfa bobos » dans le coin ?
    Apparemment tout le monde se fout ici de mon transit intestinal et de mon bien-être…

  11. Savoie 73

    Je ne crois pas à cette histoire. Ou il manque des informations !
    Quand Macron a expliqué qu’il ne se représenterait pas, il a lâché «  son plan » dont les conséquences provoqueraient sa non élection par les Français.
    Présenter le plan est une faute. On ne dévoile pas son plan à ce niveau. Le non verbal de Macron ( il semble sous calmants…) en plus de la bourde de présenter son plan montre qu’il pourrait être dépressif….. c’est une hypothèse. Conseil: regarder cette vidéo sans le son pour voir le non verbal, la bouche tombante, les yeux exorbités….. la chair du visage gonflés.

    1. Aristarkke

      Je refais surface après avoir été en immersion dans le taf, cet après-midi. Je suis vite en manque, certes, mais je résiste au moins deux jours, les bonnes semaines…

    2. MCA

      Ah! je n’avais donc pas rêvé! moi idem, j’avais cru à une censure.

      Mais après avoir ameuté la bande et le Boss, c’est revenu…ouf!

      Assez curieux d’ailleurs, ce matin Atlantico relayait l’article du boss, et en même temps que la panne, l’article d’Atlantico à disparu et… n’est jamais réapparu, d’où cette étrange suspicion …

      Coupure d’avertissement ou alors c’est Conchita qui a donné un coup de balais dans les câbles du serveur?

      Cela dit je viens de voir notre Micron national, il a l’air bien abattu; ça change de ses postures guerrières et provocatrices habituelles.

      Comme quoi un petit virus parfois …

          1. MCA

            Je ne savais par que ça existait sur de nombreux continents et notamment en Afrique :

            La sous-famille des Talpinae regroupe des espèces sur le continent eurasiatique mais aussi nord américain. Une espèce américaine à nez étoilé, appelée Condylura cristata, est désignée par de nombreux noms français commençant par condylure ou taupe. Des « taupes » existent aussi en Australie et en Afrique. Les espèces de taupes marsupiales australiennes ont une anatomie naturellement très différente de celles des taupes eurasiatiques et des taupes dorées africaines.

            « taupe dorée »…

            LOL,

            tu portes des bijoux?…:o)))))

            1. Dr Slump

              Les taupes, c’est une chose, mais si tu connaissais la diversité étonnante de batraciens qui existent partout dans le monde, tes yeux n’en croiraient pas leurs oreilles.
              De la grenouille du désert au crapaud-buffle en passant par la grenouille de casserole, connue pour sa résistance stupéfiante aux températures de cuisson. L’Absurdus Francius Batracius est une espèce unique de la république du Frankistan qui interroge les spécialistes. Résistante aux températures d’eau élevées, elle dépérit cependant rapidement quand on la sort du bain, et même son statut juridique reste incompréhensible, au point qu’on se demande si elle est une espèce protégée, ou nuisible, ou les deux à la fois
              En attendant de résoudre ce mystère, mangez des cuisses de grenouilles, c’est bon pour la santé, ça donne du bondissant !

  12. kekoresin

    Comme je le disait en début d’année, le virus fera le tour et avec Shadok 1er infecté par cette chinoiserie, il semble que le tour de France sera en avance.

    Tous nos médias indépendants à la vérité et à l’intégrité se sont bien foutus de la gueule d’un Trump pourtant revenu triomphant de la petite bête. Nous pouvons voir avec admiration que pour notre matamore de brochets, ces mêmes médias invoquent une malchance cosmique en lieu et place d’un comportement de jeanfoutre réservé à la plèbe crasseuse.

    Une petite anecdote au passage. Peu avant le passage de l’incarcération au domicile à la peine aménagée, je suis tombé en pleine cueillette de champignons sur un agent de l’ONF. Le sylvestre fonctionnaire transformé en fléau des sous-bois s’est enquis de l’adresse de mon domicile. Je lui ai demandé pourquoi il souhaitait le savoir. Le zélé me rétorque qu’il est assermenté et en capacité de me verbaliser à plus d’1 km de chez moi. Je lui ai alors rétorqué que le président Hollande avait dit qu’on pouvait se promener plus loin sans papier, et que c’était bien pratique parce que ma voisine c’était elle qui me remplissait les papiers et qu’elle était partie chez sa maman. J’étais bien sur habillé en pouilleux fouisseur de buissons. Le mec effaré m’a annoncé qu’on avait changé de président, sur quoi je lui ai répliqué « que j’avais pas la télé ». Le gardien des futaies m’a alors demandé de rentrer chez moi; « ok, une fois mon panier rempli ». l’insignifiant s’en est allé en dodelinant de la tête ne sachant que faire d’un illettré dont le jugement altéré par quelque consanguinité rendrait potentiellement dangereux, particulièrement sans témoin ni renfort. Bref, j’ai fait une belle cueillette!

    Bises infectées à tous. Hold strong car les vagues successives de cette folie vont je pense faire tanguer le paquebot déjà rouillé. Mais rassurez-vous l’orchestre jouera jusqu’à une gite de 90° des morceaux choisis à base de symphonies de séparatisme, d’opéras décarbonés et de gigues inclusives.

        1. kekoresin

          C’est l’hiver les gars, je passe un max de temps à l’intérieur !

          Au sortir de la stase qui me coupe volontairement des vicissitudes du monde extérieur, je prends connaissance d’un petit lien que je vous mets ici :

          https://file.wikileaks.org/file/

          Question: pourquoi Wikileaks balance tout en bloc? Craignent-ils une fermeture de site?

          Reste à savoir s’il nous reste un dernier carré de résistance journalistique dans ce marigot pour en extraire l’essence et diffuser le lourd parfum entêtant jusque sous les naseaux de Madame Michu. Je subodore que les mainstreams jugeront la plupart des infos trop compliquées à expliquer au bas peuple trop occupé à ses vilénies quotidiennes, comme acheter du PQ et effacer les traces de la bûche au praliné fraîchement démoulée dans la faïence.

          (j’espère que mon message ne va pas être en doublette vu que le premier a visiblement foiré – c’est toujours gênant de se répéter)

          1. Higgins

            J’ai vu l’info ce matin sur Linkedin. A priori, il y a du très lourd si j’en crois la recension qui y était faite. Bien sûr, rien de la part de nos purges subventionnées mais ça ne surprend plus personne.

    1. Opale

      J’ai bien rigolé !! Je t’imagine en train de faire le neuneu devant cet abruti… video gag !! Bienheureux sont les ignorants…
      bises à toi Keko 🙂

      1. kekoresin

        Merci ma chérie!

        En plus j’avais dépouillé la veille au soir un bon gros lièvre fraîchement braconné et il est préférable de se faire surprendre avec des champignons (même aux endroits indésirables)!

    2. Dr Slump

      Faut que tu me rencardes sur ta région mon vieux, parce qu’en tant qu’aventurier-mycologue brocouille depuis 2 ans, va falloir que je trouve de nouveaux sous-bois où remplir mes paniers, et vider mon verre!

      1. kekoresin

        Indre et Loire près de Chinon. Je vais souvent dans la forêt de la pucelle ou des petits malins de la voirie placent de temps en temps un triangle avertisseur « trous en formation ». Pour le pinard et autres boissons alambiquées c’est pas mal aussi. Alors si tu passes dans le secteur…

        1. Dr Slump

          Ah c’est drôle, j’ai de la famille dans le coin, et pas qu’un peu. Villandry, Issoudun, Lignières… m’en souviendrait la prochaine fois que je passerai dans le coin 😉

  13. Citoyen

     » Un Exécutif vraiment trop positif !  »
    Si, justement, un heureux hasard nous faisait la grâce que l’exécutif au grand complet se retrouve positif …, il finirait par nous foutre la paix pendant quelques temps, avec ses inepties … Et l’on pourrait passer les fêtes en toute sérénité …
    De là à le souhaiter …..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.