Le sticker de la honte

La vie en social-démocrassie, c’est chouette : tous les jours, une nouvelle aventure, une nouvelle déresponsabilisation. Tous les jours, paf !, quelques paquets de neurones, dégoûtés des idioties banales entendues ça et là, se mettent en rideau pour profiter d’une retraite anticipée sans préavis. Aujourd’hui, petit creux aidant, j’ai encore pu constater un pourrissement général insidieux d’ambiance devant un distributeur automatique.

Une société qui se socialdémocrassise est assez facile à repérer. Petit à petit, d’amusant autocollants apparaissent à droite, à gauche, devant, derrière, pour préciser des évidences, pour spécifier des applications, des domaines, des règles que le simple bon sens suffiraient normalement, dans une société normale, à établir.

Certes, le bon sens n’est pas toujours aussi étendu qu’on le voudrait. Mais une chose est certaine : l’intelligence, c’est comme le sport. Moins on pratique, plus on devient mou. Et le fait de jalonner la vie d’un Citoyen Festif de petits stickers rigolos, informatifs, préventifs et agressivement débiles n’améliore pas sa capacité à utiliser son cerveau.

Devant le distributeur au ronronnement rassurant, je m’attendais à choisir entre différentes friandises et autres chips gras et salés tous aussi caloriques qu’inutiles pour ma survie. Mais la première chose qui m’a sauté au visage, avant même d’introduire quelque monnaie, ce fut … un nouveau sticker.

Une brigade d’intervention rapide de la Société Qui Pense Pour Vous a sans doute dû intervenir tout récemment et a collé un gros sticker bleu pâle qui dit en gros : « Une petite faim ? N’oubliez pas de faire le choix Santé et Equilibre ! » . En fond, une photo pastel de nana toute maigre qui se tortille de contentement d’être équilibrée et taillée à coups de burin dans un rayon de bicyclette.

Ma main tremble. Le message est lu et déclenche en moi plusieurs sentiments fugaces mais complexes : si je mange ce paquet dodu de chips qui me tend son petit plastique coloré aux pictogrammes alléchants, en poussant des petits cris « Mange Moi ! Mange Moi ! », vais-je commettre l’irréparable ? Vais-je sombrer dans le Pas Choix Santé, ou pire, le Pas Repas Equilibré ? Le petit paquet de chips cholestérologènes continue nettement de se trémousser en me narguant. Une rangée au-dessus, pour parfaire l’impression de traque et d’oppression, des pommes.

C’est bon les pommes. Comme on dit, « une pomme par jour éloigne le médecin ». A condition, toutefois, de la lancer assez fort.

Mais voilà : au départ, je voulais des chips. Me voilà tout culpabilisé. Et puis crotte, j’ai pris une pomme ET des chips.

Tout en croustillant sur le retour, je me suis demandé : qui se soucie de dire aux gens de ne pas prendre des chips mais plutôt un truc qui ne fait pas grossir ? Qui est toujours là pour dégainer un gilet – tricoté un hiver d’ennui – quand une petite bise se lève ? Qui peut, sans rigoler, te sortir : « J’ai froid – Couvre-toi ? »

Une seule réponse : ta mère.

Le comble est atteint, quand même, sur les paquets de cigarette et sur les bouteilles d’alcool. On prévient niaiseusement sur le paquet que Fumer Pue et que l’Alcool Nuit A l’Ambiance de la Fête. Si avec Champibulle, la fête est plus nulle, et avec Champomy, la fête est finie, avec de l’alcool, on prévient le gentil consommateur idiot qu’il risque de ressentir des gouzigous dans son ventre et dans sa tête, et qu’il serait peu avisé de se déchirer la tronche alors qu’on a un moutard dans le ventre, par exemple…

Avec cette démarche intelligente, on force les consommateurs au minimum syndical de responsabilité et de réflexion. Ils ont un cancer du poumon après avoir fumé 3 paquets par jour pendant 30 ans ? C’est parce que le fabricant n’avait pas spécifié que fumer peut provoquer des maladies graves, pardi ! Etonnant : bien que personne ne s’imagine terminer cow-boy américain ramenant au lasso des veaux égarés à la tombée de la nuit, il faut quand même spécifier que fumer nuit à sa santé. Sur le paquet, en toute bonne logique, il faudrait aussi spécifier que fumer ne permet pas de terminer cow-boy …

De nos jours, pour les grands enfants qui peuplent les cités baignées de ces petits stickers anodins et gentillets, la mère, c’est l’Etat. Eventuellement, il aura réussi à se mettre en cheville avec un fabricant de stickers. Et nous voilà prévenus : à l’extrême, manger nuit à la santé.

Choisissez l’ascèse, c’est plus citoyen !

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires12

  1. SilenT BoB

    personellement j’adore ce sticker (autocollant ca fait naze)
    http://www.pcf.fr/docs/telecharg...

    demain vous aurez droit aux sticker:
    "mets un pieds devant l’autre pour marcher et rejoins le club des marcheurs"
    par l’association des marcheurs nationale sponso a 80% par la collectivite territoriale.

    "travaille bien a l’ecole, une bonne education c’est important".
    par l’association des professeurs qui n’en veulent

    "Touche pas a mon R.M.I."
    par l’assocation des pauvres glandeurs malheureux

    "les riches trop riches ca suffit, les pauvres trop pauvres aussi!"
    par l’association de la defense de l’egalite francaise

    "un salaire, un toit, un droit pour tous"
    par l’association des RMIstes mal loges de France

    "le telechargement tue!"
    Par l’association des majors tristes

    et nous liberaux nous pourrions avoir celui-ci
    "les impots en France, c’est comme les poils, j’en ai plein le cul"

  2. « les impots en France, c’est comme les poils, j’en ai plein le cul » : ô combien vrai, mais pas très classieux … 😉

  3. SilenT BoB

    Oui pas tres classieux, j’en convient tout a fait mon cher h16, mais la question remanente qui taraude mon esprit tourmente est celle-ci:
    "Ceux qui nous ponctionnent injustement, sont-ils classieux, eux ?"

  4. LePetitPingouin

    HE les boyz, vous allez rire:
    je me suis renseigne et le sticker "YOU’RE FAT!!" euh pardon
    "faites le choix sante"

    qui poppe en ce moment sur les distributeurs quebequois est une directive d’Etat.

    "Ta Mere en legislateur! "

    Ma planete est un repaire de mongoliens bisomiques 21.

  5. Nicolas Lobin

    Salut h16, je ne savais pas que tu avais ton propre blog !

    " Les impôts c’est comme mes poils, j’en ai plein le cul ! "

    Et tes demandes de mutation aux USA h16 c’est comme tes couilles : elles sont suspendues !

  6. Ping

    tu es demasque, concombre:
    tout le monde sait que tu es fonctionnaire et que tu veux quitter la france pour les EU
    ahahahahah 🙂

    Ping

  7. Coluchesque

    Coluchesques les commentaires! Ceci dit, il n’est pas interdit de rêver à ce qu’il aurait pu sortir comme gags en cette periode abracadabrantesque.

    Le sticker en question si il couvre le distributeur contre des attaques de consommateurs "sans bon sens"(comme identiquement déconseiller le four à micro-onde pour sécher son caniche), il est également une déclinaison du principe de précaution.

    Principe de précaution qui est dans la tête des abracadabrantesques défenseurs du machin, le seul moyen de faire durer le système imbécile dont ils vivent! Il s’agit donc d’une déclinaison visant à, petit à petit, vous enfumer et vous enfermer dans un système largué et vous transformer en défenseur bec et ongle de ce qui vous nuit!

  8. Harald

    Fumer nuit à la santé, tout le monde le sait, surtout le fumeur. Cela n’a pourtant pas empêché le désormais célèbre cow-boy Marlboro de faire un procès à la marque qui l’a fait vivre durant des années dès le premier cancer venu.

Les commentaires sont fermés.