En 2012, soutenez (encore plus) Hashtable !

Ami lecteurs, c’est la fin de l’année et comme à chaque fois, un petit bilan s’impose.

Tout d’abord, quelques chiffres : ma fréquentation augmente (youpi !) et s’établit maintenant régulièrement à plus de 90.000 pages vues par mois (avec des pointes au-delà de 100K). Pour cela, je tiens à vous remercier tous (y compris les crypto-marxistes qui me lisent aussi, la bave aux lèvres).

Réseaux sociauxDe la même façon, le relais sur les réseaux sociaux est bon : le nombre de retweets permet à certains billets de se faire connaître bien au-delà du cercle restreint des libéraux mangeurs de bébé communistes. À ce sujet, je tiens à répéter : tweettez, retweetez, il en restera toujours quelque chose. Likez, partagez sur Facebook et GooglePlus, c’est la meilleure méthode pour accroître l’audience de ce blog (et des autres blogs que vous aimez, de façon générale, comme, notamment, Contrepoints !).

Pour rappel, vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux facilement :
– Twitter : http://twitter.com/#!/_h16
– Facebook : https://www.facebook.com/hseize
– GooglePlus : https://plus.google.com/113501734725920177683/posts

Ces chiffres lancés, cet appel poignant à une armée de petits clicks velus et répétés une fois terminé, nous pouvons passer en revue l’année qui vient de s’écouler.

Sur le plan économique, pas de doute, tout s’est déroulé de la façon rock’n’roll prévue : les états se sont enfoncés dans le caca social-démocrate, les déficits chroniques et, petit à petit, le manque de plus en plus cruel d’argent gratuit des autres. Pendant que les collectivistes (tous parfums confondus) aboyaient à la mort du capitalisme, ce dernier montrait encore une fois qu’il était la seule voie viable pendant que tous les efforts désespérés des corporatistes et autres étatistes grillaient cartouche après cartouche, en pure perte. Je le redis ici : il n’y a pas de « Too Big To Fail » pour le libéral, et les faillites (des banques ou des états impécunieux) sont nécessaires ; le capitalisme sans ces faillites, c’est comme le christianisme sans l’enfer, c’est du baratin, du vent, de l’utopie. Partant, la déroute n’est pas encore totale, ne vous leurrez pas : les prochaines étapes seront les plus pénibles…

Sur le plan politique, la nullité de nos élites a atteint des sommets. Là encore, la population française semble se réveiller d’une longue léthargie et se rend compte progressivement que ses députés, ses sénateurs et ses ministres ne sont qu’une belle bande de grosses sangsues molles, prêts à toutes les bassesses pour conserver un status-quo de plus en plus catastrophique pour tous (le vote contre le rapport Perruchot n’étant finalement qu’une péripétie de plus au passif de ces cancrelats – à ce sujet, allez signer la pétition pour demander enfin la parution de son rapport).

Pour le reste, il y a eu quelques rebondissements, avec bien sûr l’affaire DSK, le dégonflement progressif de la bulle réchauffiste (toujours en cours), et d’innombrables pignouferies de presse comme seuls nos médias massivement subventionnés peuvent en produire, vigoureusement soutenus par les parasites de la CGT du Livre et autres mafieux plus ou moins nuisibles.

Avant de conclure, voici une liste de quelques billets parmi ceux qui ont le mieux marché cette année :

L’année 2012 s’annonce encore plus frétillante que celle que nous venons de passer. Mon optimisme dégoulinant (et habituel pour mes lecteurs) me pousse à penser qu’il faudra que ça aille franchement plus mal avant d’aller un peu mieux : accrochez-vous, les montagnes russes commencent et les wagonnets n’ont pas été révisés depuis quarante ans.

Je vous transmets à tous mes meilleurs voeux (notamment de santé, de bonheur en famille ou avec vos amis) pour l’année 2012. Et achetez de l’or.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8