Un monde de plus en plus farfelu, lâche et violent

Ah, décidément, on vit une époque formidable ! L’invraisemblable et le grotesque ont maintenant pris la place du vérifié et du raisonnable. Mieux encore : un nombre très (trop ?) important d’individus, notamment ceux qui ont droit de cité, croient que ces absurdités et ce grotesque sont parfaitement normaux et doivent devenir la norme.

Les épisodes covidesques récents illustrent assez bien la tendance à la tête de l’État : ce qui est inutile un jour devient indispensable puis obligatoire et sanctionné si absent le jour suivant et les décisions s’enchaînent et se contredisent ainsi dans une farandole burlesque qui tient plus du vaudeville que de la sage gouvernance qu’on pourrait attendre d’individus normaux.

Les bricolages débiles se succèdent avec frénésie : cocktails de vaccins, « je mets mon masque à la plage, je sauve des mouettes », la fermeture obligatoire des rayons « slips et chaussettes » des grandes surfaces (« pour sauver des vies »), une médecine qui passe de sa version humaine à la version vétérinaire dans laquelle le cheptel humain est traité pour garantir la paix au propriétaire, l’État (qui finance tout cela en tondant le troupeau).

Les paradoxes se multiplient où l’on voit des groupes de frétillants imbéciles réclamer la vaccination obligatoire (avec des vaccins issus du génie génétique) dans lesquels on trouve de farouches opposants aux OGM, ainsi que de belles âmes fort vocales avocates du « Mon corps, mon choix », leur choix s’imposant apparemment aux corps des autres avec décontraction.

Sans sourciller, certains poussent des États à l’historique calamiteux en matière d’espionnage et de harcèlement des citoyens à mettre en place un passeport vaccinal obligatoire puis, par voie de conséquence, une ségrégation sur base de critères biologiques. L’histoire n’apprend rien, et cette fois-ci, vous verrez, ça va bien se passer. Mais si.

Pour nos gouvernants, on comprend que ces égarements proviennent bien plus de l’improvisation et de l’incompétence que d’un plan ourdi de longue date. On ne peut cependant s’empêcher de noter un usage récurrent du principe de division pour mieux régner via le « Deux Poids, Deux Mesures » : s’il y a couvre-feu, on accordera des tolérances pour les uns, pas pour d’autres ; on s’accordera des largesses entre amis du pouvoir en reprochant au peuple de faire pareil ; bref on établira sciemment une société d’interdictions pour distribuer largesses, tolérances et dérogations au bon plaisir du souverain.

C’est fort pratique puisque cela permet d’éviter à la masse de voir qu’il est scandaleux qu’on impose ainsi un couvre-feu, un confinement et des mesures parfaitement liberticides que nombre d’autres pays n’ont pas appliqué sans pour autant sombrer dans l’anarchie et le dépeuplement pandémique total, loin s’en faut. Cela permet d’occulter que dans un pays d’individus libres, ces mesures sont normalement préconisées et non imposées par un gouvernement soucieux du bonheur de chacun et non uniquement de sa réélection et de son petit pouvoir.

Plus profondément, à ces idioties farfelues, à ces « Deux Poids, Deux Mesures », on doit malheureusement aussi ajouter le comportement délétère que des décennies d’idéologie collectiviste ont durablement ancré chez nos dirigeants.

Ce comportement, c’est une morgue lié à leur mépris pour ce peuple qui les a mis là, volans nolens, ce peuple qui reste trop frustre pour leurs visées ambitieuses et l’avenir qui – forcément – sifflote chante en Dolby Stéréo. Il y a comme une fascination morbide pour l’effacement de la civilisation qui les a pourtant choyés, un effacement des individus qui ne pensent pas comme eux (par attrition naturelle ou par différents procédés plus ou moins avouables), voire de l’Humanité toute entière si la cause leur semble suffisamment élevée.

Et cette optique éclaire toutes les décisions prises depuis des décennies et en particulier les obligations de ces derniers mois, toutes bâties pour favoriser l’éclosion de gens gras et gros, faibles, stupides, déprimés et paresseux.

Par exemple, les recommandations alimentaires sont, depuis des décennies, résolument placées contre le bon sens et favorisent la consommation de sucres sous toutes les formes (pudiquement cachés dans les céréales), ainsi que la chasse aux matières grasses, la limitation des protéines et la favorisation de repas végétariens de compatibilité décroissante avec notre métabolisme.

Par exemple, la santé, l’air pur, l’exercice sont remplacés par des pilules et des picouses. Le soleil, jadis allié des humains, est surtout présenté comme un danger, facteur de cancers. Pire, il réchauffe tant la Terre qu’on envisage de le cacher à coup d’ingénierie douteuse.

Par exemple, on remplace petit à petit l’instruction de base, construite pendant des siècles sur les méthodes éprouvées, par les bricolages de plus en plus hardis d’idéologues pédagogos pour lesquels les enfants ne sont qu’un vaste champ d’expérimentations farfelues dont, après des décennies d’essais, ils sont parvenus à faire de parfaits crétins. Et ce n’est pas cantonné à la France… Dans ce contexte, le passage d’une instruction normale à de vagues cours en ligne aggrave encore la situation.

Quant à l’éducation elle-même, elle est depuis un moment remplacée par des séries d’interdictions et d’autorisations dispensées non par des parents aimants à leurs enfants mais par des bureaucrates automates. Parents dont le travail aura été progressivement remplacé soit par un Bullshit Job soit par une simple distribution gratuite du Tout-à-l’État Providence, avec tout ce que ceci peut représenter d’avilissement et de dévalorisation pour ceux qui en « bénéficient »…

En pratique, on voit surtout que nos dirigeants ne tiennent que sur l’hypocrisie du système à laquelle le peuple participe aussi lui-même, grapillant de-ci de-là l’un ou l’autre avantage mesquin comme une assiette de lentille en échange – de plus en plus coûteux – de ses droits et de ses libertés.

Car oui, le peuple, gavé de « Deux Poids, Deux Mesures », veut ces interdictions, ces obligations et ces vexations, qui semblent indispensables pour contrer la vilaine nature humaine, le réchauffement climatique, les méchants virus, le sexisme et le racisme forcément en tous lieux et en tous temps, ou que sais-je encore, mais… pour les autres ! Pour se sentir en sécurité, s’il faut que les autres soient traqués, pistés, encartés, enfermés, molestés, privés de libertés, ce n’est pas gênant. C’est même parfaitement acceptable.

Il faut se rendre à l’évidence : ceux qui se croient nos élites haïssent le peuple.

Cela a toujours été plus ou moins vrai, mais nous sommes à l’une de ces périodes où cette haine est la plus palpable, la plus violente et la plus exprimée.

Et si nos dirigeants sont aussi méprisant à l’égard du peuple, c’est qu’au contraire d’eux, ce dernier ne manque pas de courage, lui qui se relève de toutes les avanies et qui sait très bien, finalement, se passer de ces dirigeants : Macron et son gouvernement ont besoin de vous, chaque jour qui passe (ne serait-ce que pour financer leur train de vie), mais vous n’avez que très peu besoin d’eux.

Toute notre société est la résultante d’années de lâchetés de nos dirigeants et d’une République pourrie de pleutres, dont le principe de précaution, inscrit dans la constitution, est l’antithèse parfaite de la prise de risque inhérente à la liberté.

Or, si la liberté demande du courage, l’interdiction du risque impose la lâcheté, et la lâcheté ne peut aboutir qu’à la violence.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires304

    1. Pythagore

      Arrgg vous comprenez pas la pensée complexe du Président et le en même tps. C’est un foutoir mais organisé, le foutoir 😉

      1. Calvin

        L’organisation « et en même temps » le foutoir, donc.
        Je pense que le concept du « en même temps », c’est le pragmatisme des lâches.

        1. Pythagore

          Oui, c’est le beurre et l’argent du beurre, le refus de faire des choix, je n’ai pas envie de choisir entre deux options, je veux avoir les deux.

          1. zelectron

            Quelqu’un a-t-il des sources pour nous dire combien tous ces foutriquets de pdésident, sinistres et autres zélus vont nous coûter à partir du lendemain de fin de leur mandature (total mensuel par exemple 11 milliards ?)

    2. Le Gnôme

      La Propagandastaffel nous apprends que les sondages indiquent Macron plus populaire que Sarko ou Mimolette au même stade du quinquennat.

      1. MCA

        Ah oui?

        « selon l’étude de la Fondation Jean-Jaurès, les sentiments qui sont désormais le plus souvent associés au Président de la République par les Français sont la «colère» (28%), le «désespoir» (21 %), le «dégoût» (21%) et la «honte» (21%). »

        https:/ /fr.sputniknews.com/france/202104221045508963-colere-degout-honte-pourquoi-tant-de-haine-envers-emmanuel-macron/

          1. MCA

            Une partie, certes tous les autres pas sûr.

            Les médias vont avoir du boulot pou redorer l’image du poudré, peut-être comptent-ils sur la nullité de MLP pour s’en sortir, mais cette fois je demande à voir, d’autant qu’elle adopte un profil bas et le laisse se dépêtrer comme la mouche dans une toile d’araignée.

      1. Pierre 82

        Rassurez-vous, la dictature est juste en train de s’installer, on n’y est pas encore.
        Mais dès que la population y sera favorable -même à une très courte majorité – il sera alors indispensable de protéger le bien commun contre les fauteurs de trouble, ennemis de la république et du sauvetage de la planète. Bien sûr, on n’appellera pas ça camp de concentration, mais nos communicants sont déjà en train de travailler à leur trouver un nom plus joli, compatible avec Gaia.
        Et ils ne seront pas installés en Pologne, je ne serais d’ailleurs pas surpris que le prochain espace de liberté se situera plutôt vers l’est. J’entends déjà: « Ici Łódź, les Français parlent aux Français »
        J’ai pris Łódź, car l’orthographe est rigolote, mais j’aurais pu prendre Częstochowa, Wrocław ou Sosnowiec. Va falloir apprendre.

        1. Pythagore

          Łódź qui se prononce « woodge ». Une ville assez fascinante je trouve pour ceux qui ont eu l’occasion d’y aller.
          Avec son centre commercial Auchan/Leroy Merlin…. (la Pologne est infestée par la grde distribution francaise).

          1. Adresla

            Et comment diable on prononce Przemysl ? Les polonais ont vraiment des noms tordus. Du coup quand je peux je préfère le nom germanique comme Dantzig, Breslau… Le bon vieux temps du Drang nach Osten.

            1. bla bla

              Bonjour, Przemysl (pjemyssl) = réfléchie (prze =avent et mysl=penser , une idée.,repenser .Penser 1. penser à quelque chose, considérez;
              2. penser à quelque chose intensément pendant un certain
              temps.C’est pas tordu mais très intelligent.

          2. Pierre 82

            J’ai bossé pour une boite américaine qui avait acheté une société polonaise dans les années 90, et du coup, j’ai eu plein de collègues de ca pays. L’un d’eux m’a expliqué les règles de prononciations du polonais. Pas si compliqué que ça, en fait. En fait, c’est pas nécessaire de se dézinguer la mâchoire pour arriver à dire « Szcecin »… ou leurs noms, parfois impressionnants…
            Mais je n’y ai malheureusement jamais mis les pieds.

            1. durru

              Je vous le conseille vivement, la Pologne est un pays magnifique…
              Rien que Wroclaw, vieille ville allemande où ils ont déménagé, autant que faire se peut, Lviv… ça donne une idée de ce que ce peuple vaut.

              1. Spirou

                Wroclaw , j’y ai acheté un studio donnant sur la place historique dans un immeuble du 18eme. Une vue imprenable. 44 metres carrés pour 120 K€

  1. Le Gnôme

    J’avais autrefois un ami, hélas décédé, qui avait un peu tâté de la politique. Il en était vite revenu et avait une formule, maintenant, je m’occupe de mon cul et de ma soupe.

    Il avait bien raison. Dans une Thébaïde, le bruit du monde vous parvient assourdi.

      1. Kohaagen

        Pas mieux. Je me permets juste de tourner la phrase autrement : les gens exempts de pathologies mentales ne font pas de politique.

  2. Aristarkke

    leur choix s’imposant apparemment aux corps des autres avec décontraction.
    Comme Castex proposant que l’on vacciné publiquement Sheila qui ne demande rien dans son coin?

  3. Gerldam

    En matière de santé et pas seulement du Covid, je crois que le pouvoir corrupteur de Big Pharma va beaucoup plus loin que la plupart des gens ne l’imagine. Quand on voit la salve dans tout le monde occidental contre l’HCQ et tout ce qui peut soigner au bénéfice des seuls « vaccins » dont personne n’a la moinde idée de leurs effets délétères à long terme, on se dit que le choeur des Fontanet, Lacombe Ferguson ou Fauci qui, tous, chantent le même air ne peut venir qu’avec un unique chef d’orchestre: Big Pharma et ses milliards. Des milliards qui ne vont pas seulement dans les poches de médecins ou professeurs connus mais aussi dans les campagnes électorales de politocards, eux aussi indirectement (ou même directement?) corrompus par ceux-là.
    Dans ce domaine, il n’y qu’un poids, qu’un seule mesure: la corruption généralisée.

    1. Ba

      Toujours cette même vision inversée du réel…
      Quand je lis ça, et vu que 100% des gens disent la même chose, je me dis à chaque fois qu’on est pas sorti de l’auberge.

      C’est pas big pharma qui corrompt.
      C’est les hommes de l’Etat qui font du chantage auprès de l’industrie pharmaceutique pour obtenir d’être corrompus. C’est ça la réalité. Les hommes de l’Etat vont toquer à la porte des sociétés, et disent si vous ne signez pas de contrat pour « nous » vendre des vaccins par exemple, on va vous mettre la misère (impôts supplémentaires, réglementations obstructives sur certains médicaments, interdiction de vendre sur le territoire, etc on peut tout imaginer).
      Alors effectivement on peut penser que ça arrange les industries de recevoir plein d’argent volé pour produire une production frelatée, et sans avoir à convaincre des consommateurs un par un pour la vendre. Dans un certain sens c’est vrai. Puisque non seulement ils gagnent ce que je viens de dire, mais aussi la possibilité de rester en situation de monopole légal sur différents médicaments etc.
      Mais il ne faut pas négliger non plus les coûts forts qu’entraine la compromission avec les hommes de l’Etat : immoralité évidemment, dépenses de lobbying (dont le besoin finit par exister malheureusement même en l’absence de compromission, mais qui sont accrues par elle), obligation de renvois d’ascenseurs pour employer des hommes de l’Etat (donc inutiles) lorsqu’ils le demandent, menace permanente de retournement de veste, risques juridiques, risques de promesse non tenue, image ternie aux yeux du public etc.
      L’exemple clair de ce que je dis c’est Microsoft qui pendant longtemps s’était tenu à l’écart de Washington, Washington qui est donc allé chercher Microsoft pour la faire crouler sous les amendes, jusqu’à ce qu’ils acceptent de corrompre Washington.

      Par ailleurs, il faut aussi remarquer que l’industrie pharmaceutique existe sous cette forme (des grands groupes) uniquement du fait des réglementations qui existent et qui font que surtout les gros sont viables. Dans un monde sans réglementation, la production pharmaceutique serait bien plus atomisée, et on ne pourrait pas parler « des milliards » de l’industrie pharmaceutique,.

      Enfin, il faut dire et redire que la corruption n’existe que parce qu’il existe des gens qui ont du pouvoir. Sinon il n’y a pas de corruption parce qu’il n’y a personne à corrompre. Donc ce qu’il faut dénoncer c’est l’existence de ces gens (les hommes de l’Etat) qui en l’espèce prétendent avoir le droit de contrôler nos corps. Si tel n’était pas le cas, il n’y aurait rien à observer de criticable d’en l’industrie pharmaceutique car il ne se passerait rien du tout.
      Il faut regarder la lune et vraiment arrêter de regarder le doigt.

      1. durru

        Microsoft est précisément l’exemple que vous auriez dû éviter pour ne pas compromettre à jamais votre argumentaire claudiquant.
        Microsoft s’est tenu à l’écart de Washington ? Si vous le dites… Mais ils ne se sont pas tenus à l’écart des autres gouvernements, notamment démocratiques, car sinon comment pouvez vous expliquer le fait que, dans les années ’80-’90, le seul pays ayant un parc d’ordinateurs conséquent où Microsoft n’avait pas de fait le monopole des systèmes d’exploitation soit les US ? Par miracle, tous les pays du monde ont vu la lumière de Bill et ont décidé de faire confiance à Microsoft pour tout ce qui était de bureautique de leurs administrations ?
        Epic fail.

        « la corruption n’existe que parce qu’il existe des gens qui ont du pouvoir »
        Absolument. Il faut donc réduire au minimum possible le pouvoir de ceux qui en ont. (Entre parenthèses, vous pouvez inclure ici, par exemple, le Zuck. Car prétendre, de nos jours, que cet individu n’en a aucun, de pouvoir, c’est se foutre de la gueule du monde.)
        Par exemple, en Allemagne, le pouvoir central est, au moment où on parle, en train d’accroître ses pouvoirs. Et comme cela n’est pas très habituel par là-bas, je me demande si ça va passer comme une lettre à la poste.

        Par ailleurs, si ce sont les big pharma qui corrompent nos politiques, c’est bien parce qu’ils ont des gros intérêts, ça sera pas l’épicier (Arabe) du coin qui va s’y mettre, avec ses faibles moyens. Tout l’assemblage est devenu un tel réseau d’intérêts convergents, qu’on a du mal à les séparer. La seule solution qui reste a été trouvée il y a bien longtemps, par un certain Alexandre…

        1. Pythagore

          « je me demande si ça va passer comme une lettre à la poste. »
          Le FDP et l’AFD ont annoncé qu’ils allaient déposer un recours devant la cours constitutionnelle je crois.
          L’instance qui aurait dû stopper les velléités de Mutti est le Bundesrat constitué des représentants des régions (2ème chambre, le parlement étant le Bundestag). Or ils ont voté la loi, certes avec bcp de réserves qu’on nous dit, mais ils l’ont votée qd même. Tous des poltrons soumis, bon pas tous en fait mais la majorité.

        2. Aristarkke

          « Et comme cela n’est pas très habituel par là-bas, »
          Plus exactement, les Allemands n’ont pas de bons souvenirs des périodes où ce pouvoir était trop concentré dans une petite équipe…

        3. MJ

          BA, Benet Angélique ?
          en matière de corruption il y a toujours un corrupteur et un corrompu, tous deux d’accord avec la chose.
          dire que les politiques vont chercher les corrupteurs c’est aller vite ne besogne et oublier que le backchich est une pratique millénaire.
          c’est oublier qu’à partir d’un certain montant, tous les coups sont permis, et là pas besoin d’aller chercher le corrupteur.
          quant à l’épicier (arabe ou pas) son petit niveau de corruption peut être qques cadeaux de ci de là. ça permet d’être tranquille avec la police municipale, de pouvoir s’étaler sur le trottoir.
          et le petit cadeau à son chef, son prof, son voisin, etc c’est pourquoi?
          strictement, la corruption est partout où une partie veut récupérer un avantage indu. c’est vaste.

          1. Pheldge

            je pense que BA a quand même bien expliqué un point : un gouvernement a la possibilité, par la loi, voire par de simples décrets ministériels,sinon de ruiner une entreprise, du moins de la mettre en grandes difficultés. Après, ça se passe entre gens du même monde, et « la raison finit par l’emporter » …

      2. Dr Slump

        Désolé mais là tu te fourvoies. Bien sûr pour qu’il y ait des corrupteurs il faut qu’il y ait des corruptibles, mais ça n’excuse pas les labos pharma qui sont une industrie notoirement corrompue, et ont été plusieurs fois lourdement condamnés.
        La corruption de l’état n’excuse pas les pratiques immondes de ces labos, et des sources y’en a plein les moteurs de recherche alors je te laisse googler ça, du moins si tu reste ouvert à un point de vue adverse.

        1. Pheldge

          Slump, quand tu as une boîte à faire tourner, tu n’as pas d’autre choix que de te soumettre au racket. Il y aura toujours des conseilleurs pour te dire, « oui, mais fallait pas se mettre dans une situation de dépendance vis à vis de tel ou tel », c’est très facile à dire, mais dans de nombreux secteurs d’activité, la commande publique, c’est vital !

          1. Dr Slump

            Un délégué de Pfizer, puissante multinationale brassant les milliards devant de petits représentants gouvernementaux tel que Véran, ou une petite laborantine telle que Karine Laconne, vous ne me convaincrez pas que c’est Karine ou Véran les corrupteurs, même pas en rêve. Votre position est pitoyable sur ce coup, surtout quand on connaît les antécédents judiciaires de ces labos. Encore une fois, allez prendre connaissance des faits avant de clamer sans discernement l’innocence de l’entreprise dans les griffes de l’état.

            1. durru

              On a à faire, pour le coup, à des idéologues à faire pâlir les plus convaincus des camarades.
              La réalité n’a aucune emprise sur eux (et Théo est un champion là), seuls les écrits du petit livre rouge comptent.

      3. Theo31

        C’est pas big pharma qui corrompt.

        Tu ne connais visiblement pas le fonctionnement du capitalisme de connivence. Quel industriel serait assez con pour refuser des milliards venant de la poche des autres ? Quel industriel serait asse à con pour ne pas utiliser l’arme du chantage à l’emploi quand sa gestion est désastreuse ?

          1. Pheldge

            pour le coup des vaccins, il n’y a pas eu de chantage, vu que le rapport de force s’est inversé, les gouvernements ayant désespérément besoin d’un produit miracle pour réaliser leur promesses de sortie de crise, et garantir leur survie.

          2. Theo31

            Ce sont les SAM qui veulent faire vacciner tout le monde et qui se retrouvent à jeter les stocks pour ensuite accuser les fabricants de ne pas faire leur job.

            Un collègue a demandé à être vacciné. Refus bicause ne rentre pas dans les petites cases (âge et priorité) de l’administration.

            Ca rappelle furieusement les récoltes de céréales en URSS.

            On a affaire à des débiles profonds.

            1. durru

              Et encore une réponse complètement à côté de Théo, comme pour confirmer la règle qu’on peut vraiment pas avoir d’échange avec lui ^^

              1. Theo31

                Il ne t’aura pas échappé que les principaux fabricants de vaccins sont extérieurs à l’UE et que s’ils veulent faire du chantage à l’emploi le jour où ils seront dans la merde, c’est à Biden ou Poutine qu’il iront lecher les boules et pas celles virtuelles du petit marquis.

                C’est comme les pervers narcissiques, et les communistes, quand les résultats ne sont pas au rdv, ils accusent les autres de sabotage pour masquer leur nullité.

                  1. Theo31

                    On s’en fiche de confirmer ou d’infirmer. Le chantage à l’emploi est un exemple parmi d’autres des armes utilisées par les industriels pour sauver leurs miches. On verra bien quand les cours boursiers s’effondreront. Je me marre déjà.

                    Ici, on a un appel d’offre publique. un appel d’offre publique implique TOUJOURS la corruption et l’attribution d’un monopole à une ou des entreprises. Je ne suis pas l’affaire, mais il doit probablement y avoir tout plein de fabricants de vaccins très compétents mais comme ils n’ont pas reçu d’agrément, ils seront gros jean comme devant.

                    Il faut rappeler aussi que la France et l’UE ont détruit l’industrie pharmaceutique et l’ont poussé à s’installer ailleurs. Quand on voit le fleuron français incapable de faire le job, faut pas se plaindre.

                    1. durru

                      « Quand on voit le fleuron français incapable de faire le job »
                      T’as oublié l’essentiel : dans les conditions imposées. Parce que les autres ne sont pas prêts non plus, hein… Pas avant 2022, en tout cas. Même s’ils ont déjà injecté des millions.

                      « La France et l’UE ont détruit l’industrie pharmaceutique »
                      Mais bien sûr… On oublie allègrement qu’un des vaccins c’est Pfizer-BioNTech (boîte allemande) et qu’Astra-Zeneca se trouve dans un pays qui était encore membre UE il n’y pas longtemps. Si la boîte était si détruite que ça, elle n’aurait pas été capable de bouger.

                      Je répète : aucun rapport, dans cette histoire de vaccins, avec un quelconque chantage à l’emploi. Pas dans l’UE, en tout cas.

                    2. Higgins

                      Confirmé par les propos du PDG des thés Kusmi qui passe régulièrement aux Experts. Une directive européenne concernant le côté bio de certains adjuvants des thé qui vont le contraindre à se réinstaller à l’extérieur de l’UE vu qu’il existe une différence de cinq ans entre la mise en œuvre des contraintes administratives pour ceux qui restent dans l’UE et les autres. Ubu roi.

    2. Janus

      Je vous conseille la lecture des livres de Peter GÖTSCHE disponibles en anglais ou en traduction française à l’université de Laval (canada). C’est de la part d’un scientifique reconnu, un réquisitoire argumenté sur la puissance de corruption de Big Pharma Ces gens sont des criminels à tous les niveaux de la hiérarchie et ils sont capables d’acheter le Gvt Américain à coup de très gros milliards , alors vous pensez bien que nos pitoyables ne coutent pas très cher…
      Voici ce qu’en dit Wikipédia, a lire avec prudence notamment ses conflits avec Cochrane qui avait aussi été pris la main dans le sac…
      Notre monde est beau, très beau

      1. simine

        Peut-être, mais c’est le gouvernement qui est en trop, qui crée la possibilité de la corruption. C’est lui, avant tout, l’agent infectieux!
        Donc pliz, gros projecteur sur la politicaillerie! On a moins besoin de tous ces emmanchés du gouvernement que de production de médocs…

        1. Dr Slump

          Si on prend correctement soin de sa santé les médicaments deviennent parfaitement dispensables. C’est tout le système de santé état ET labos qui est perverti de l’intérieur, misant tout sur l’allopathie au détriment de la prévention.

          1. simine

            Comment prévenir un accident du parfait prévoyant? J’me demande, dans ce cas là, si des antalgiques lui seraient toujours dispensables…

                  1. Dr Slump

                    La définition dit ce qu’elle dit, la corruption existe aussi dans le monde de l’entreprise et dans la finance. Elle n’est pas du domaine exclusif de l’état, mais du domaine du pouvoir, et le pouvoir n’est pas que politique.

                    1. Pheldge

                      wikibéral distingue corruption publique et privée pour vous mettre d’accord :
                      wikiberal.org/wiki/Corruption

                    2. Theo31

                      Il y a une diffrence entre donner de l’argent à son voisin pour qu’il n’installe pas une éolienne dans son jardin et aller filer du pognon au maire pour refuser le permis de construire.

                    3. durru

                      Théo, il s’agit de *pouvoir*. Le voisin qui installe ou pas une éolienne n’a pas de *pouvoir* particulier. Les mots ont un sens, que diable !

  4. Higgins

    Le Mignon poudré et son équipe de malfaisants ont besoin de nous, l’inverse n’est absolument pas vrai !!!
    J’ai réécrit la phrase tant l’idée qui la sous-tend est excellente.

  5. sam player

    Pas mal la Julie Graziani !
    Je crois qu’ils ne s’en rendent même pas compte de leurs contradictions permanentes, servir le pouvoir passe avant : vous vous rendez pas compte, si les politiques ne viennent plus faire causette à la télé, les journalistes deviennent inutiles, mais nous on aurait la paix…

    1. Higgins

      Il y a également l’inutile de service préposé aux logements qui prône la mixité sociale pour les autres mais vit dans un coin assez huppé où les miasmes putrides de la plèbe puante ne l’atteigne pas : https:/ /immobilier.lefigaro.fr/article/la-ministre-du-logement-et-les-hlm-faites-ce-que-je-dis-pas-ce-que-je-fais_9ced3fe0-a275-11eb-a967-166f456e3217/

        1. P&C

          C’est la norme de l’élite. Journaleux, politiques, inspecteurs d’académie… Le virtue signaling a cela de bien qu’il permet de s’arroger une posture morale sans frais.

        2. Aristarkke

          Saint Mandé, surtout ce qui est à la lisière du bois de Vincennes, est très endurable et supportable. Quant aux prix, les Parisiens n’y sont pas discriminés…

          1. Citoyen

            Effectivement, tout ce qui est en lisière du bois, que ce soit à Saint-Mandé ou à Vincennes, est (ou plutôt « était » .. (Je précise, parce que je ne suis pas sûr que ce soit toujours le cas)) supportable … Je l’affirme d’autant mieux, qu’à une époque j’habitais pas loin …

      1. heli0gabale

        « c’est aux maires concernés de se mettre en conformité avec la loi et de prendre leur part du combat social pour la mixité qui est un des milliers de notre pacte républicain. »

        C’est quoi exactement le pacte républicain ? Parce que vu comme ça je préfère signer un pacte avec le diable, il se foutrait moins de ma gueule.

        « ce n’est pas que je ne veux pas de mixité mais la mixité à ses limites dans une ville où les prix au m2 dépassent les 12 000 euros le m2. »

        N’est-ce pas une belle phrase de giga sal*pe hypocrite sovietoïde ?

          1. heli0gabale

            El famoso contrat social.

            Au passage c’est drôle de voir que dès que le mot « social » est accolé à un autre mot, ce dernier se met puer la merde.

            1. durru

              Comme dans « animal social » ? C’est donc pour ça qu’on observe les réactions pavloviennes de Sam dès que j’évoque ce concept ? 😀

              1. heli0gabale

                Je vais être obligé de défendre Sam sur ce coup.

                Dès que je parle de libertés individuelles, on me les brise avec « l’homme est un animal social, ‘spèce d’individualiste forcené. »
                Donc oui, c’est un concept beaucoup trop récupéré par la gauche et qui pue un peu la merde aussi.

                1. durru

                  Ah, mais du coup je suis à 200% d’accord. Mais là, c’est le mot « gauche » qui pue 😀 C’est un peu comme le terme « liberal » outre-Atlantique, qui est devenu le terme désignant l’extrême gauche. Laissons aux mots leurs sens…
                  Essayez donc de construire une société avec des humains asociaux, je vous souhaite bonne chance 😉

                  La question, pour être un peu sérieux, n’est pas de savoir ce que chacun met derrière cette expression. La réalité est que l’humain est fait pour avoir des relations sociales, ce n’est pas un animal solitaire, qui peut vivre sans contact (et je ne parle pas d’exceptions ici), sauf pour les besoins les plus primaires. C’est comme ça depuis toujours et, malgré les constructivistes de tous poils, ce n’est pas près de changer.

                  1. MCA

                    « La réalité est que l’humain est fait pour avoir des relations sociales, ce n’est pas un animal solitaire, qui peut vivre sans contact (et je ne parle pas d’exceptions ici), sauf pour les besoins les plus primaires.  »

                    +1000

                    Et c’est bien pour cela que le pervers fait tout son possible pour les empêcher.

                    Qu’à cela ne tienne, nous on a le temps, alors que lui….tic-tac, tic-tac…

                2. Pythagore

                  Je ne vois pas en quoi avoir un esprit libre et indépendant est incompatible avec le faite d’être un animal social. Les soirées remplis de béni-oui-oui et de gens à l’esprit sculpté par le groupe au point de ne plus penser par eux-mêmes sont souvent les plus ennuyeuses.

                  1. Husskarl

                    D’accord avec Pythagore, oui pour quelques relations avec les autres, non pour vivre les uns sur les autres en faisant du conformisme. Social, un peu mais pas trop.
                    Seuls les faibles d’esprit vivent à travers les autres.

      2. Aristarkke

        Elle ne nous a pas sorti le coup de la maison de famille depuis cinq générations ?
        Elle voudrait aller en HLM mais par respect pour les mânes de ses ancêtres, elle peut point, n’est-ce pas…

      3. Janus

        Wargon c’est la fille de Stoleru qui a agit ds un Gvt Giscard sur l’immigration (Secrétaire d’état ou qque chose comme ça donc c’est une vocation familiale…

        1. Pheldge

          Stoleru était un social démocrate, son grand truc c’était « l’impôt négatif », réchauffé aujourd’hui et rebaptisé « revenu universel ».

    2. P&C

      La Julie en question s’était déjà illustrée dans un exercice de néo libéralisme et de prédestination
      youtube.com/watch?v=ektIcnUglIw.

    3. Pheldge

      « elle se dit contrariée d’être associée à l’extrême droite, se réclamant davantage d’une droite thatcherienne et libérale » extrait de sa fiche wiki
      fr.wikipedia.org/wiki/Julie_Graziani

  6. Dr Slump

    Modeste résistant à la covidémence, je me rends compte de l’inquiétude que je cause au travail.
    Je ne sais pas si c’est la clim’ ou l’air peut-être empoussiéré des bureaux, mais quand j’y suis, je suis pris d’éternuements et mouchages de nez intempestifs… et ça fait flipper mon chef et certains de mes collègues! A mon approche, leur façon de relever le masque sur leur museau comme des ventail de heaume avant l’assaut est tout à fait typique.
    Heureusement, on ne m’oblige pas à le porter en permanence. Mais bonjour la schizophrénie o_o’

    1. Pythagore

      🙂 la dernière fois que j’ai été au bureau, j’avais le nez qui coulait et reniflait régulièrement. Mon collègue de bureau a pris peur et est allé s’enfermer dans une salle de réunion…… On se sent légèrement pestiféré.

    2. Theo31

      La où je bosse, les gens des bureaux ont l’obligation de désinfecter eux mêmes le mobilier depuis que leurs larbins du nettoyage ont été dispensés de le faire.

      Le bon point avec le covid est qu’on n’a plus à serrer des mains qui ont tripote des bites sans les laver.

      1. Lorelei

        Quel bonheur d’arrêter de serrer les mains dont on ne sait pas où elles ont trainé avant….
        Pire: quand on a vu où elles ont trainé avant!

      2. Pierre 82

        J’ai du mal avec ce raisonnement. L’être humain (en tous cas moi) a besoin de contact.
        Faire la bise à une dame qui a mangé des oignons à midi n’est peut-être pas le meilleur moment de la journée, mais ça fait partie des marques d’attention dont j’ai besoin pour vivre en bonne harmonie avec mon entourage.
        Je considérerai que la situation sera revenue à la normale quand on se remettra à se serrer la louche, même avec des mains sales, et se donner de bonne bourrades amicales, et des bisous sonores. Bref quand on cessera d’avoir peur les uns des autres.
        C’est pour moi ce que je trouve le plus pénible dans toutes ces mesures liberticides: l’absence de contact physique, étendu au fait qu’on ne peut même plus voir les visages.
        C’est, de mon point de vue, de nature à effondrer une civilisation.
        Le temps passe, et on ne voit rien s’améliorer de ce point de vue.

        1. sam player

          Bah moi en fait, avant, j’aimais déjà pas serrer les mains a tout bout de champ à n’importe qui ou faire la bise… alors ça me change pas !

          Les visages c’est un peu plus chiant… mais on peut tirer la langue sans être vu 😀

              1. Pheldge

                attends, ne t’avance pas trop, c’est avant tout un fétichiste téflonophile , comme tu as les fous du latex, ceux du kinky, du bondage, les candaulistes … 😉

            1. Dr Slump

              Ne pas être sociable n’implique pas forcément qu’on soit misanthrope. Et des humanistes misanthropes, ça existe, notre bon pays en a même que trop produit: Rousseau, toussa…

            2. Lorelei

              Sans être misanthrope: serrer des mains dont on ne sait pas ce que leur propriétaire en a fait au vu de leur couleur ou de leur aspect, voir les gens sortir des toilettes en sachant qu’ils ne se sont pas lavé les mains ou encore ceux qui reniflent et s’essuient avec le revers de la main ou voir un un gars se soulager dans le gazon et ensuite, il vient dire bonjour en vous tendant la main…
              Autant que possible, j’évite.
              Bien sûr, je regrette de ne plus prendre mon entourage dans les bras mais pour le reste….

              1. Pierre 82

                Il y a certaines personnes âgées de mon entourage, à qui je tends la main quand je les rencontre en ville (pas tous mais certains). Je leur demande s’ils veulent bien me la serrer, et souvent, je perçois une vraie joie de leur part. S’ils refusent, je botte en touche.
                Bien sûr, je ne fais pas ça avec tout le monde, car je connais des enragés. Et je maintiens que cette interdiction aura des effets délétères permanentes sur les relations sociales (dans l’hypothèse où cette situation s’arrêtera un jour).
                Comme le disait notre curé: ils ont fait de notre prochain un ennemi qui peut nous faire du mal rien qu’en nous touchant. Et ça, c’est terrible.

                1. Lorelei

                  Je suis d’accord avec vous et avec votre curé, on hésite à faire entrer les gens chez soi et on finit par les regarder même avec appréhension. « On ne sait jamais! »
                  A force de nous matraquer qu’on allait faire mourir sa grand-mère en lui disant bonjour.
                  Une des images qui m’a marquée, c’est la reine Elisabeth, toute petite, toute seule avec sa peine, au bout de la rangée. Les autres à 10 m et personne n’ose avoir un geste. Une tristesse!

                  1. sam player

                    Lorelei je trouve ça rigolo de s’émouvoir au sujet d’une personne que l’on ne connaît même pas (ou d’une situation comme là). Le jour où votre chanteur préféré meurt vous allez a son enterrement ? Un tweet ? Des pleurs sur FB ?

                    1. Lorelei

                      Je trouvais qu’elle personnifiait la solitude et tous ces « si vous les visitez, vous allez tuer vos papis et mamies. Si vous entrez en contact, on va tous mourir »

              2. Pheldge

                serrer les mains n’est pas le problème, c’est ce que tu fais de tes mains après avoir tripoté quelque chose dont tu ne sais rien, qui l’est. Au super marché, si j’ai les yeux qui piquent, bin j’attends de pouvoir me laver les paluches. Si c’est ailleurs que ça gratte par contre 😉

            3. sam player

              Misanthrope ? Fakenews !
              La misanthropie apparaît souvent suite à une déception.
              Perso je ne risque pas d’être déçu, je ne m’attends à rien hi hi
              En fait je ne hais pas les gens en général, ils m’indiffèrent. Il pourrait bien leur arriver n’importe quoi, je m’en branle…

        2. Grosminet

          +1
          Pour moi saluer quelqu’un sans lui serrer la main, je sais pas comment dire, mais y’a quelque chose qui cloche.
          +1 également pour le port du masque qui empêche de voir les visages. On a tendance à négliger le fait qu’une grande partie de la communication humaine est non verbale, et nottament basée sur le regard et les expressions faciales.

            1. Grosminet

              Mouarf ! C’est sûr que c’est plus propre comme ça ! La mécanique c’est pas mon métier, mais je la pratique occasionnellement (contraint et forcé) et j’imagine bien approcher une petite vis de merde dans un endroit bien à con où mes gros doigts passent à peine avec des gants… non, sérieusement…

              1. sam player

                Soit des gants de manutention, soit pour les travaux plus précis des gants d’infirmière…. (nitrile ou vinyle) vu que parfois ça ressemble à de la gynécologie la mécanique auto…

                1. Grosminet

                  « Vu que parfois ça ressemble à de la gynécologie la mécanique auto » la gynécologie c’est pas non plus mon métier, mais pour avoir fréquenté les endroits où mettre des vis (que dis-je des vis, des boulons, des rivets, des broches!) il faut admettre que dans ce genre de « problématique », ça marche mieux sans gants…

          1. Pheldge

            sam a renoncé à avoir des mains immaculées, et même la pâte Arma ne peut plus rien pour lui. Donc comme il te le dit lui même, pour faire ce que suggère Adolfo, il met des gants !

        1. Grosminet

          Ça dépend de votre métier ! L’homme de chantier a tendance à se laver les mains avant de pisser, alors que celui de bureau se les lavent après. Donc, contrairement à ce qu’on pourrait croire de prime abords, la bite de l’homme de chantier est plus propre que celle de l’homme de bureau.

            1. Pierre 82

              En tous cas moi, si j’ai les mains pleines de cambouis, je me les lave avant, ça me parait évident… et si je retourne au cambouis juste après, je ne me les relave pas. Donc si je rencontrais Lorelei à ce moment précis, j’éviterais donc de lui serrer la louche.
              J’ai de l’éducation, quand même…

                1. Pheldge

                  la bise, c’est dangereux aussi, pour l’hygiène, rien ne vaut une bonne galoche, ou un baiser à la russe, bicauze la barrière buccale …
                  y’aurait bien une autre façon, mais comme je suis un gentleman, tout le monde ici le sait, je n’en dirai pas plus 😉

            1. Grosminet

              C’est là que vous ne comprenez pas… une zibounette c’est propre par essence, ça prend sa douche (lavage des cheveux y compris) tous les jours, c’est la main qui la salit…

            2. Theo31

              Une expérience à nous conter Opale ?

              Le vibromasseur est le cinquième appareil de petit électroménager le plus vendu au monde. 20 % de ses utilisateurs sont des hommes. Avec le vibro, les pros se tâtent. 😀

    3. heli0gabale

      Putain j’ai déjà vu des trucs comme ça.

      Y’a quelque temps je travaillais dans une banque en intérim, absolument tout le monde se foutait du masque, ils le mettaient uniquement à l’approche du client.

      Un jour un client entre dans l’agence, nous dit qu’il est cas contact et ressort. Soudainement un genre de panique feutrée s’empare des collègues, ils mettent tous deux masques chacun, aérent toutes les pièces, mettent du gel et nettoient l’entrée. Le client rerentre et nous sort en souriant « vous inquiétez pas, j’ai été testé négatif ». La panique redescend et on peut à nouveau s’en foutre du masque, talisman inutile qui est au virtue signaling ce que le voile est à l’islam.

    4. P&C

      Dans mon boulot, c’est en permanence… sauf dans les bureaux… et comme par hasard seuls les cadres en ont, lorsqu’ils ne sont pas en télétravail.

      1. Dr Slump

        Ah oui, merci Ari. Excuse de mauvaise foi: je l’ai laissé au singulier parce que sinon personne n’aurait compris 😛
        Un ventail, des ventaux, ou bien  » la ventaille « , invariable.

      2. Pheldge

        en attendant Papet, je suis étonné que tu n’aies pas relevé « volans nolens » au lieu de « Volens nolens » … la fatigue de l’âge 😉

    5. Grosminet

      Dans ma boite, dès le début du covibordelus, j’ai dit que ceux qui veulent le porter le portent, on les fournit à raison de 2 par jour, ceux qui ne veulent pas, pas de soucis. Au début personne ne l’a porté, puis quand est arrivé l’hiver et les crèves qui vont avec, ceux qui l’avaient (la crève) le portaient spontanément (moi y compris) plus 2 ou 3 flippés pendant quelques jours.

  7. Ba

    « Toute notre société est la résultante »… d’absence de goût pour la liberté et d’un goût prononcé pour la servitude et la peur.
    Les autoproclamés dirigeants n’y sont pour rien. Ils n’existent d’ailleurs pas, ce sont des fictions. Ces gens et leurs actes sont les démons de la majorité des individus, le reflet grossissant de ses vices, de ses peurs, et de son besoin de maître. Ces gens sont là pour nous tester, voir ce qu’on a dans le ventre.
    Ils se nourrissent de notre peur mais si on n’a plus peur, ils disparaissent.

    Une représentation même pas vraiment métaphorique de ce que je dis est visible à la fin du film Ça : Chapitre 2.
    Le clown est immense, très dangereux et tueur tant que les jeunes ont peur de lui. Mais à partir du moment où ils n’ont plus peur, le clown devient impuissant, il ne frappe plus, et plus les jeunes lui hurlent dessus, plus il rétrécit et jusqu’à devenir une petite flaque apeurée. Eh bien dans le rapport avec les hommes de l’Etat, ça fonctionne exactement de la même façon.

        1. durru

          Vous ne comprenez visiblement pas comment l’homme (social, hein, Sam) fonctionne. Essayer de vous renseigner sur les études de René Girard, par exemple. Les mécanismes de peur, de cohésion du groupe, de mimétisme, etc…

    1. P&C

      La marche vers la servitude est enclenchée depuis longtemps : depuis l’agriculture en fait. L’autodomestication que ça s’appelle : le même procédé appliqué aux animaux, mais à l’homme, pour en faire une abâtardie de lui même (une vache est bien plus docile et stupide que son cousin sauvage Auroch ou bison). La spécialisation nous a rendu aussi moins indépendants.

      Aujourd’hui, on arrive à des gens qui font des crises d’angoisse lorsque la télé ne marche plus, comme un chien qui a perdu de vue son maitre.

      Et tout cela a été fait pour une raison : passer de la tribu de 150 gonzes à poil dans la foret à x milliers/millions d’individus dans des sociétés complexes.

      1. durru

        On peut présenter tout ça aussi d’une autre manière : « un homme, ça s’empêche ». C’est la même idée à la base, mais je suis sûr que la perception n’est pas la même 🙂

      2. Pierre 82

        J’ai toujours eu du mal avec cette vision rousseauiste d’un monde qui serait entré dans le malheur avec l’avènement de l’agriculture, qui aurait rendu l’homme mauvais.
        Pour une raison très simple: la vie de chasseur-cueilleur est beaucoup plus précaire, et donc violente. Quand un autre clan interfère avec votre territoire en période de disette, vous n’avez pas le choix: les tuer ou mourir.
        La faiblesse de l’occidental ne provient pas du fait que l’organisation de la société est trop complexe, mais parce qu’il a perdu toute idée de transcendance, qu’il ne croit plus en rien, et donc, qu’il ne comprend plus pourquoi il vit, ni surtout pourquoi il doit mourir.
        Au fond, l’homme post-moderne n’a juste plus envie de vivre. Seul son instinct animal le retient, et paradoxalement lui fout la trouille. D’où son attitude incohérente.
        Il est vrai que nos politiciens (pas seulement en France), qui vivent aux dépends des autres, trouvent cela bien commode d’avoir une populace qui ne s’encombre pas de principes moraux. Toute notre civilisation a glissé vers la facilité, et maintenant, c »est trop tard pour réinculquer des valeurs à toute la population.
        On y reviendra, mais il faudra passer par une période très sombre.

        1. P&C

          Jai jamais dit que la vie du chausseur cueilleur était géniale, hein.
          Quant à Rousseau, je pense que c’était un c*n.
          20 ans d’espérance de vie à la naissance, une mortalité infantile frisant les 80%…
          Et oui, ça bastonnait déjà sec à l’époque, avec même des conflits génocidaires. Cf un excellent épisode de la Tronche en biais sur ce que l’on sait des sociétés primitives.
          youtube.com/watch?v=Ee06Xim-qVo

          Ce que tu décris porte deux noms : la décadence, et l’effondrement.
          Et il n’y a pas de solution, va falloir boire le calice jusqu’à la lie.
          youtube.com/watch?v=v9ohrBhhN4k&list=PLoPJqDkypLEWqdWp-ExlpPDUEYiSI6WTz

        2. heli0gabale

          Tout à fait d’accord sur la nature de l’homme, ce n’est pas la société qui le rend mauvais, c’est lui-même. Je prends le pari que dans le futur, si la technologie est directement intégrée à l’être humain, ça ne changera rigoureusement rien.

          1. P&C

            Ben tu joues à Cyberpunk… tu as plein d’éléments de réponse. Notamment Judy, éditrice d’immersions p*rno… parce que un singe plein de bioniques reste un singe.

            Question : le boule de Panam vaut-il celui de Miranda de Mass Effect ?

            1. heli0gabale

              Justement j’y pensais, c’est très bien intégré dans l’univers, absolument rien n’a changé malgré toutes les modifications en tout genre que les gens subissent, les mêmes vices et les mêmes vertus intemporelles sont présentes.

              Même politiquement l’univers est cohérent, il sent bon l’Empire romain déclinant (oui c’est ma maraute, en ce moment je lis Les derniers jours de Michel de Jaeghere, ça aide pas) : la dislocation des US avec Night City qui rappelle les usurpations comme « l’Empire des gaules », les clans nomades qui rappellent furieusement les bagaudes (je suis convaincu qu’on verra l’équivalent de notre vivant), un pouvoir de plus en plus totalitaire, les honestiores corpos vs les humiliores des bas fonds de la ville, crise spirituelle, repli des villes sur elles-mêmes pour éviter les attaques de bandes, nouvelle application de la théorie du monde plein de Chaunu,…

              C’est vraiment mieux foutu et plus profond que Matrix ou Deux ex qui pataugent dans une soupe gnostico-millénariste.

              Et pour la question, ça fait bien longtemps que j’ai plus touché à Mass Effect donc je sais plus trop et je dirais par moutonnerie Panam über alles.

                1. Pierre 82

                  Merci pour cette video, ça éclaire un peu ma lanterne, ne m’étant jamais intéressé ni aux jeux videos, ni à ce type d’univers. J’apprends donc…

                    1. heli0gabale

                      Ça me fait penser à cette période où les peintres passaient leur temps à produire des tableaux aux corps torturés (je crois que c’est dans la période baroque, je suis un 0 en peinture).

                    2. Pierre 82

                      Il y a des trucs artistiques devant lesquels je reste de marbre. Par exemple la danse en général, ou ce genre d’esthétique, et je n’en tire aucune fierté.
                      Je suis curieux, mais ça s’arrête là. Et non, je ne trouve pas ça stylé. Jérôme Bosch, au moins, a un second degré. Mais ça reste une question de goût.

                    1. P&C

                      +1
                      Le cinéma devient out avec les SJW. L’art contemporain… je préfère ne pas commenter.
                      Il nous reste que l’art ancien ou se plonger dans des secteurs non ravagés par les SJW ou les subventions…

                      Je me demande si l’originalité encore préservée du jeu vidéo tient au fait qu’il ne soit guère subventionné…et que les gens n’achètent pas du politiquement correct.

                    2. heli0gabale

                      Ça doit y jouer c’est certain. J’y vois un mélange de plusieurs choses.

                      Déjà le jeu vidéo c’est encore récent et les techniques évoluent très vite (on voit sans arrêt de plus beaux graphismes, de nouveaux gameplays, de nouvelles esthétiques, de nouveaux thèmes abordés,…).
                      Alors que dans le cinéma, on voit carrément du copier coller, aujourd’hui rares sont ceux qui ont un style propre ou qui innovent comme Ricky Gervais ou Fincher par exemple.
                      Dans la musique c’est terrifiant, 4 accords maxi + rythme hip hop générique et hop, on te vend ça comme une révélation géniale par la première radio mainstream venue ou par une hype incompréhensible sur les réseaux sociaux.
                      Après je me fais pas d’illusions, les gros studios occidentaux sont gangrenés par le SJWisme comme le reste mais un peu moins.

                      Ensuite le jeu vidéo c’est très internationalisé, on voit des studios de partout, à mes yeux les meilleurs viennent de l’Europe de l’est et du Japon (des coins à sjw comme chacun sait).

                      Et surtout les studios peuvent être petits et faire de l’indé, donc moins de pression de groupe, l’art peut davantage s’exprimer (Lucas Pope peut carrément faire un jeu tout seul dans son coin et en vendre des caisses, d’ailleurs je conseille l’excellent Papers Please, jeu parfaitement libéral-compatible et qui nous fait revivre au quotidien la joie de l’attestation).

                    3. Pierre 82

                      Je pense effectivement que le fait de n’être pas subventionné ne peut que concourir à la qualité. Dès que l’état s’en mêle, c’est foutu.

                    4. P&C

                      Papers please, je connais…

                      Je préfère We, the revolution. Un must pour se mettre dans la peau d’un juge français.
                      youtube.com/watch?v=bBoKUsrSogg
                      Fait par un studio polonais, comme par hasard…

                      Oui, j’ai envoyé Lavoisier à la Guillotine pour me mettre bien politiquement avec les révolutionnaires…

                    5. heli0gabale

                      Et bien étrangement We the revolution, je l’aime vraiment pas.
                      Je trouve qu’il y a un parti pris contre les royalistes infondé qui amène à un rebondissement nul. Sans compter les anachronismes honteux alors qu’il est censé nous mettre dans l’ambiance. J’ai vraiment pas accroché.

    2. P&C

      Mouais…bon déjà, ils ont 40 ans, ce ne sont plus des gosses quand ils défient ça pour la seconde fois.

      Quant à l’état monstre de carton pate… prends deux sultans : Tamerlan et Barkijaruk… si le premier est resté dans l’histoire et pas le second, c’est parce que l’un avait du pouvoir matérialisé par une grosse armée, et l’autre était juste un guignol enfermé dans son palais avec quelques gardes, tandis que ses bey, maliks, atabegs… se tamponnaient allègrement le coquillard de ses décisions.

    3. Husskarl

      Vous partez du principe que tout le monde va ne plus avoir peur à la fois, c’est faux. Il y en aura 1 sur 100. Et les 99 autres lui pourrirront la gueule pour qu’il fasse comme eux (pression, coercition, etc…).

      Le « si tout le monde [mettre ici une proposition] » est illusoire et logiquement inepte.

      C’est ce qui se passe avec l’hallucination collective covidiste. Montrez vos doutes, juste des doutes, pas des convictions, sur la pertinence des mesures gouvernementales et vous testerez.
      Idem sur les impôts.
      Idem sur la sécu.
      Idem sur l’instruction.
      Idem sur la liberté.
      Idem sur la propriété.
      etc etc…

      1. durru

        La proportion est plutôt de 1 sur 10, voire 1 sur 6 comme dans les (fameuses désormais ici) expériences de Milgram ou Stanford. Mais ça reste une minorité, évidemment.
        Ce qu’il faut néanmoins garder à l’esprit, c’est qu’un mouton n’équivaut pas à un loup… Sauf si le loup le pense.

  8. zelectron

    Ils sont même capables de se gaver de « Soleil Vert » même si ils savent qu’il est imprégné d’une substance contaminante . . . . mais ils ont tellement faim ! Les BIG PHARMAS ET MÉDECINS jouissent in petto : que de nouveaux malades en perspective !

    1. Pheldge

      ah pardon, y’a pas que Big pharma qui fasse du Soleil Vert, il existe des producteurs indépendants, quand il reviendra de la Côte d’Azur, demandez donc au Papet ce qu’il en pense.
      Bin oui, demandez au niçois quel mal il pense 😉

  9. LCH

    Selon Capital, seulement 48 des 323 députés de la majorité LREM-MoDem qui s’étaient engagés à révéler leurs agendas avec les lobbies ont accepté de le faire. Parmi les initiateurs de la promesse mais refusant la transparence : Gilles Le Gendre.

    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/85917-majorite-deputes-lrem-modem-refuseraient-devoiler-rendez-vous-avec-lobbies

    Tu m’étonnes qu’ils veulent pas donner leurs Agendas !!
    Tous pourris , ils sont

    1. Pierre 82

      Ça ressemble quand même vachement à des exceptions, et personne ne peut dire si ça restera des exceptions, ou s’ils seront forcés de se plier à la discipline. En fait, ces exceptions sont des défis et des menaces existentielles pour les tyrans qui gouvernent le monde. Comme ils ont déjà bien montré qu’ils sont capables de tout, je présume que la pression va être maximale, sans compter que les covidéments doivent être nombreux dans ces états…

        1. Pierre 82

          Le maire de Houston est un démocrate pur sucre, élu triomphalement. L’opposition démocrate est énorme au Texas. Tout cela pourrait basculer facilement.
          Quant à la Biélorussie, son cas est un peu à part, dirigé par un autocrate un peu fêlé que Moscou soutient faute de mieux, pour éviter un scénario à la Maidan (que je présume que la CIA est en train de préparer activement, surtout depuis l’arrivée du robinette).
          Le seul pays qui fait vraiment cavalier seul dans cette histoire est la Russie, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle nos dirigeants considèrent Poutine comme un danger existentiel pour la sauvegarde de notre système dit démocratique, qui ressemble de plus en plus au Titanic, d’ailleurs…

    1. Pierre 82

      Ouais, mais d-=ès qu’il tombera sur les commentaires, l’impétrant comprendra qu’il est tombé chez les complotiss d’extrèmedrouate.

      1. Calvin

        Actuellement, l’esstrèmedrouate, c’est Marlène Schiappa interrogée sur CNews selon la tweetosphère gauchiste…
        C’est dire qu’ils doivent se sentire ultra-minoritaires… Des ultra-bolcheviks, quoi…

  10. Ba

    Concernant la CJUE qui vous occupait pas mal dans les commentaires des précédents billets :

    « Le Conseil d’État vient de rendre une décision qui restera une tache indélébile sur la plus haute juridiction administrative et sur la France. Au mépris le plus total du droit européen, il a refusé d’appliquer l’arrêt de la Cour de justice de l’UE (CJUE) qui, en octobre 2020, estimait que tant le droit français du renseignement que l’obligation de conservation généralisée et indifférenciée de l’ensemble des données de connexion (IP, localisation, etc.) étaient contraires aux droits fondamentaux. »

    On voit que finalement, même si h16 vous disiez que la CJUE dominait la loi nationale, finalement ça ne semble plus tellement vrai. Je pense qu’on peut probablement mettre sur le même plan CJUE et CEDH en terme de pouvoir.

    Source : https://www.laquadrature.net/2021/04/21/le-conseil-detat-valide-durablement-la-surveillance-de-masse/

      1. Ba

        Ah d’accord merci pour ces précisions et cet éclairage.
        L’article laissant entendre que la décision rendue actait officiellement la possibilité pour l’Etat de faire ce qu’il voulait comme il l’entendait, je n’ai pas imaginé qu’un recours contre cette décision pourrait changer le cours de choses. Je n’avais même pas imaginé qu’un recours était encore possible.

  11. n

    On a pas finit d’en baver…
    Là on embraye sur le mutant Indien : double comme les Burger !
    Et puis le Covid long aussi…qui existe mais va finir par englober tout ce qui arrive après le Covid…ça promet des grands moments.

    Mes amis je vous le dis…ça s’annonce pas bien.

    1. Ba

      « On », « nous », « nos », « on », « on », « on »…
      C’est qui ce « on » ?
      Je ne comprends absolument pas comment ça ne le gêne pas aux entournures de s’attribuer le travail des autres comme s’il y était pour quoi que ce soit. Le mot « on » doit figurer plus de 100 fois dans sa bafouille.
      Je suis convaincu qu’il se rend compte du problème que je décris : il sait forcément qu’il n’est pour rien dans le travail des autres (au hasard puisqu’il en parle, ceux qui créent des start-up).
      Moi je serais mort de honte de montrer ma tronche de déterré et de me pavaner en m’attribuant le mérite et le boulot des autres alors que je n’ai même pas le millième des connaissances mobilisées par ces entrepreneurs. Il pousse en plus le vice jusqu’à mentionner le rôle évidemment positif des acteurs étatiques coercitifs qui mettent des bâtons dans les roues aux entrepreneurs.

      Et toujours cette connerie de « souveraineté » sur laquelle tout a déjà été dit, et dont je suis persuadé qu’il n’est pas dupe non plus.

      1. Pierre 82

        Normal: vous n’avez pas subi l’opération numéro un avant de commencer une carrière politique: la hontectomie. Indispensable pour servir l’état.

      2. Pheldge

        le pire c’est l’absence de réactions des dits entrepreneurs devant cette basse récupération : ils sont flattés d’être invités à l’Elysée, et intimidés. En sortant, les plus expérimentés se disent « on s’est fait avoir » pendant que les plus jeunes ont encore leur culotte trempée d’avoir approché le grand président qui les comprend si bien.

  12. Calvin

    J’ai bien rigolé sur le passage : « des groupes de frétillants imbéciles réclamer la vaccination obligatoire (avec des vaccins issus du génie génétique) dans lesquels on trouve de farouches opposants aux OGM,  »
    Et oui, il y a un tel voile sur l’usage du génie génétique dans ce pays !

    Prenez Wikipédia (en français donc).
    A aucun moment, dans l’article de l’insuline, n’est faite la moindre mention de sa production grâce à des bactéries génétiquement modifiées.
    Des OGM qui sauvent, non !!!!!!
    L’article en anglais, lui en parle, avec une photo du médicament… photo reproduite dans l’article français sans rien expliquer de sa provenance.

    Plus fort encore !
    Dans la partie discussion de l’article, un quidam se pose néanmoins la question :
    « bonjour, je trouve que cet article est complet et bien fait (…) d’où vient l’insuline que l’on donne en injections aux patients? est ce qu’elle est encore extraite de pancréas animaux ou a t-on trouvé un autre moyen de la synthétiser ? »
    Et bien, un abruti a ajouté, toujours en évitant de parler de la production par OGM :
    « Effectivement, cet article ne parle pas des procédés de production industrielle. L’article en anglais en parle brièvement. Il faudrait peut-être aussi parler de l’oligopole des producteurs d’insuline et des brevets, ainsi que du projet d’alternative libre : Open Insuline. »

    1. P&C

      ça fait 30 ans qu’on produit de l’insuline par génie génétique. On produit, mieux, plus, et moins cher. Et en plus on n’a plus le cri du goret qu’on égorge. Qui dit mieux ?

        1. P&C

          Idée d’escape game :
          1 : créer une race d’homme porcs à la Amnesia a machine for pig (on peux rajouter des gènes d’ours pour le boss)
          2 : un gros décor labyrinthique d’abattoir usine steam punk.
          3 : lâcher les escrolos anti ogm.
          4 : enjoy !

    2. Pythagore

      Arf arf « Open Insuline »
      Les diabétiques vont cultiver leur insuline à côté de l’armoire à composte et des arbres à chichon ?

      1. Higgins

        Ce n’est pas loin des terribles villes de banlieues que sont Montigny-le-Bretonneux, Clignancourt ou encore, et ma main tremble lorsque j’écris ce nom, Versailles. Celui qui n’a jamais utilisé l’avenue de Paris en soirée dans cette ville ne sait pas ce qu’est la peur (du contrôle radar). Pas étonnant que Bjorn se soit lâché avec un tel environnement et qu’il soit passé à la trappe !!!

      2. MCA

        Chic?

        bof!

        j’y suis allé faire un tour histoire de voir, rien de sensationnel.

        Disons qu’il y a tout un imaginaire autour de sa forêt renommée et des chasses présidentielles, mais la ville ne mérite pas le détour.

        Je préfère Chantilly et de loin.

      3. Citoyen

        Rambouillet, c’est aussi une des villes qui ont massivement voté pour le micron, comme dit ici :
        https:/ /ripostelaique.com/terrorisme-meme-a-rambouillet-les-bourges.html
        Dont acte …

        1. P&C

          Dommage que ce soit tombé sur une agente administrative et non sur un bobo en marche. Le second est en général si amoureux de Momo la ceinture farceuse…

  13. Tess

    En Mars 2020 j’ai senti le coup fourré avec leurs masques. J’ai dit à une collègue « il faut sortir la guillotine électronique », elle pourrait nous débarrasser de ces branquignoles génocidaires.

    1. Aristarkke

      Effectivement, les condamner à la chaise électronique dans une vingtaine de systèmes (cosmiques) différents aurait du sens… 😛

          1. Higgins

            À propos de poulet sans tête, deux pandorettes n’ont rien trouvé de mieux que de pruner (135 euros) une brave dame de 75 ans qui avait l’outrecuidance de faire le tour de son quartier sans masque (elle l’avait oublié), sans papier (100 mètres de son domicile) et sans attestation de domicile (ben voyons). La scène s’est passée il y a quelques jours dans un repère rural de malfrats à côté duquel la ville de Versailles fait figure de Far-West. Le port du képi ou tenant lieu peut rendre très con et ne grandit pas l’image de la Gendarmerie. J’atteste de la véracité de l’événement. Ça me rappelle le crétin qui avait pruné l’année dernière une petite vieille qui faisait coucou à son mari bloqué dans un mourroir, pardon un EPHAD, à travers les barreaux, pardon les fenêtres.

            1. durru

              Pour le génie de l’année dernière, c’est pire : il lui a interdit l’accès. Faut laisser les vieux mourir, non mais !
              Du même acabit que celui qui s’est fait interdire l’accès à son père mourant, obligé de faire demi-tour (pas de bol, c’était une île et les accès étaient comptés).
              La réalité dépasse l’affliction. Et de loin.

        1. Citoyen

           » la guillotine électronique  » ? … Voila un concept intéressant … ça fonctionne comment ?
          On place des électrodes sur les tempes, et on injecte du 2Ghz à forte puissance, comme dans le micro onde ? … Pour donner un effet décapotable ? …

  14. Tess

    Je viens à me demander si leur stratégie des masques, les confinements, et les vaccins n’est pas fait pour réveiller tout le monde. Ils marchent tellement sur la tête que cela en devint risible. La dernière de Schiappa, prendre Hanouna comme journaliste pour le débat présidentiel. Non mais, il y a tellement de conneries venant de leur part que je me pose la question. pendant ce tems là, les gens s’écharpent sur tous les sujets.

    1. heli0gabale

      Putain je viens de vérifier et c’est vrai :

      https://www.msn.com/fr-fr/actualite/politique/pr%C3%A9sidentielle-2022-schiappa-verrait-bien-hanouna-comme-animateur-du-d%C3%A9bat-de-lentre-deux-tours/ar-BB1fYRzc

      J’ai l’impression d’être tombé dans un épisode de South Park… Et il ne s’arrête pas.

      « « C’est quelqu’un de brillant, qui connaît la société française. Mais il est de bon ton de cogner sur lui, cela relève du mépris de classe », ajoute Marlène Schiappa »

      Elle ne croit pas si bien dire la fille de non joie, je méprise ouvertement cette classe cléricale de baveuses qui a érigé le putassier en nouveau chic.

      1. Pheldge

        Bof, c’est juste un Elkabach ou un Duhamel 2.0. Et vu la farce convenue qu’est le débat présidentiel, autant y coller un bateleur reconnu. Après, elle aurait pu proposer Arthur ou Ruquier, autres références du petit écran …

        1. heli0gabale

          C’est vrai mais Hanouna quoi… Le tribun des cassos de la téloche.

          En plus si il joue au con pendant le débat il est capable de faire gagner Marine sans faire exprès.

          1. MCA

            « s’il joue au con » ?

            On ne lutte pas contre sa nature, donc la Marine a ttes ses chances.

            Reste à voir ce que ça donnerait avec cette flèche, mais bon on sait ce qu’on quitte sans regret et est-ce que ça peut être pire qu’avec le poudré?

            1. heli0gabale

              Ah mais ça changera rien ça j’en suis convaincu (à part augmenter le foutoir institutionnel).

              Elle vivra l’expérience que Trump a vécu sauf qu’elle pourra faire encore moins de choses. Sa lâcheté, sa connerie et ses non-idées risquent juste de faire gronder la révolte des gauchistes qui vont hurler au fascisme en montant des milices et en frustrant ses électeurs par son immobilisme qui vont en monter eux aussi.
              À part précipiter la chute de la Vème, je ne vois pas ce qu’elle est capable de faire.

              1. Pierre 82

                N’empêche: si elle est au second tour, elle sera préférable à n’importe qui en face, que ce soit Macron (ce que je pense très improbable), Xavier Bertrand, David Lisnard, ou n’importe quelle autre créature des médias, cette fausse droite à la Chirac, Juppé ou même Sarkozy, parfaitement interchangeables.
                Elle ne fera probablement rien, mais au moins l’administration ne lui obéira pas, et les syndicats et autres gauchistes bloqueront le pays. A ce moment-là, le régime pourrait sombrer, ce qui serait toujours bon à prendre.
                On peut rêver.

                1. heli0gabale

                  Je comprends parfaitement et je ne serais pas de ceux qui vont pleurer la Vème, loin de là. Mais si elle tombe, je me demande si c’est pas carrément la France qui risque de ne jamais se relever en tant que nation unie.
                  (après c’est pas totalement un mal, c’est peut-être l’occasion de monter un Liechtenstein à nous ou une Suisse bis, moi aussi je veux rêver !).

                2. Theo31

                  MLP ne sera jamais élue. Et si elle l’était, elle aura la moitié du pays dans la rue dès la proclamation des résultats et la cohabitation avec l’UMPS (Union Majoritaire des Putes Socialistes) après les législatives. Comme en 2017, elle fera encore une belle tâche bien odorante dans son slip.

            2. Pheldge

              la Marine a ttes ses chances. encore faudrait-il qu’elle le veuille, ce dont je doute fort : son job, c’est de s’opposer, point. A-t-elle seulement brigué et remporté un mandat d’envergure, genre mairie d’une ville de plus de 100 000 habitants, ou une présidence de CG ou de région ? non ! cherche pas plus loin, elle n’a aucune ambition réelle, et serait bien emmerdée si elle était élue.

              1. MCA

                C’est bien ce que je pense, elle ne veut pas le pouvoir mais la rente du pouvoir, et quoi de plus confortable que d’être élue et dans l’opposition.

                Il y en a d’autres dans le même cas, elle n’est pas la seule.

              2. Pierre 82

                Si on en croit Christian Combaz, ce sera Philippe de Villiers qui s’y collera. J’ignore totalement où il est allé chercher ça, mais il a l’air d’y croire vraiment.
                J’ignore ce qu’il vaut au niveau prédiction.Le gars le plus fort, jusqu’à présent, est Charles Sannat, qui a sorti une vidéo en février 2020, sur un scénario de plusieurs confinements-déconfinements, qui a été accueilli par la plupart de ses lecteurs (dont votre serviteur) par un haussement d’épaule poli, alors qu’il est le seul que je connaisse qui ait imaginé ça avant même le premier confinement. Il en est d’ailleurs très fier, et il la ressort de temps en temps…
                Et Charles Gave a arrêté de faire des prévisions, et il a bien fait…

                1. Dr Slump

                  Entendu récemment de Villiers à la radio, interrogé par Guimouille Durand: très, très remonté contre Macron, il ne répond pas à la question de son éventuelle candidature. Mais, très fâché à la perspective de revivre un énième second tour contre le RN, il affirme « qu’on ne le laissera pas faire ».
                  Je sens qu’il va y a voir de la rumba l’année prochaine. Ca va être rock’n’roll même!

  15. Mildred

    Quel meilleur moyen de démontrer notre solidarité avec nos policiers que de faire un don à l’orphelinat mutualiste de la police nationale dont la mission éducative se donne pour but de faire de leurs orphelins des citoyens responsables et autonomes :

    https://www.orpheopolis.fr/

        1. Husskarl

          Tout ce qui touche à l’état me rend méfiant ô robot. Une asso sous le haut patronage du premier pourri de la république en fait partie…

  16. Mo’ Truckin’

    Voilà une info qui va alimenter la thèse du placebo injecté à certains face caméra :
    https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/erreur-a-epernay-dans-la-seringue-pas-de-pfizer-mais-du-serum-physiologique-1619192841
    La question immédiate qui me vient à l’esprit est : que fait du sérum phy dans des flacons étiquetés comme vaccins ?
    Et que la journaliste, of course, ne pose pas dans son article.
    J’ai bien une petite idée de la réponse, quand même …

    1. Rick Enbacker

      C’était sans doute le lot destiné à Véran, Castex et cie. Du coup ils ont eu droit à des vrais vaccins ? Intéressant…

  17. Higgins

    Sur un autre torchon, le Dauphiné liberé si je ne me trompe pas, « l’erreur » est même qualifié de « cocasse »!!! Je la trouve gravissime (140 personnes quand me) et si je me félicite que les conséquences soient quasiment nulles, le fait qu’en telle faute puisse se produire en grande quantité m’inquiète un tantinet. Évidemment, c’est la faute à pas de chance…

    1. Dr Slump

      Question naïve : erreur ou tactique délibérée pour gonfler le nombre de vaccins disponibles ? L’état ne ferait pas ça quand même, si?

        1. Dr Slump

          J’admets. Mais toute cette affaire de vaccin qui va nous sauver de l’épidémie pue la merde depuis le début, alors je ne serais pas surpris qu’on découvre des magouilles de ce genre. Je me tiens prêt avec le pop corn.

          1. Pythagore

            Festival de presse aujourd’hui:
            « Le fait que le vaccin Sputnik V soit hautement efficace n’est guère contesté; cependant, l’UE n’envisage actuellement pas de le commander. »
            Ah zut, mais alors si il est efficace, pourquoi pas ?
            .
            « Les experts sont particulièrement sceptiques quant aux circonstances entourant l’approbation du vaccin en Russie – et qu’apparemment, toutes les données sur les résultats de l’étude disponibles ne sont pas disponibles. »
            MDR, parce que Pfizer & Co, c’est la transparence absolue ?!?!?
            .
            « À cela s’ajoute probablement le souci d’aider le président russe Poutine à se faire une image en utilisant Spoutnik V. »
            Ah ben j’croyais qu’on allait tous mourir, mais en fait pas tant que ca ? Ou alors vaut mieux mourir que de redorer l’image de Poutine ??
            .
            « L’Union européenne a désormais obtenu 2,6 milliards de doses de vaccin auprès de six fabricants. Bien que deux des six préparations n’aient pas encore été approuvées, le montant est arithmétiquement suffisant pour les quelque 450 millions d’habitants de l’UE. »
            5,7 doses par personne, ca en fait des picouses, c’était pas 2 normalement ?
            .
            https: //www.gmx.net/magazine/news/coronavirus/vorbehalte-sputnik-v-impfstoffen-politik-35741692

              1. Aristarkke

                Et pour les migrants, qu’aurais tu prévu, toi?
                Et pour les gouvernants copains d’Afrique et d’ailleurs ?
                Pour se faire mousser comme grand cœur attentif.
                Rien ? Rhoo !!!

    2. durru

      C’est bien un sketch sans fin auquel nous assistons.
      Comment du sérum phy a pu se retrouver dans des flacons à priori scellés et tout ? Facile, vous me direz.
      Comment cela a pu se découvrir et ressortir comme ça vers le grand public ? Je crois que le responsable, s’il est trouvé, sera écartelé en place publique pour blasphème envers la sainte Administration. C’est d’ailleurs la seule raison valable pour avoir dépêché sur place « une cadre de santé », pour éviter que ce genre de désagrément ne se reproduise.
      Nous vivons une époque formidable.

        1. Nemrod

          Sais pas.
          En général tu reconstitues en mettant du serum phy dans le flacon et ensuite après dissolution tu pompes tes doses et les injectes…avec des seringues individuelles et plus petites.
          Je vois pas trop comment on a peu se retrouver avec des doses prêtes à injecter sans vaccin dans ces conditions.

            1. baretous

              Et bien moi je vais plutôt choisir le Grôt and Mary conditionné par chez moi à Lourdes même si je n’en attends pas un miracle

  18. J-J Tatie

    Bonjour, je suis vacciné à l’AstraNutella ! La dose prescrite est : 2 cuillers à soupe au petit déjeuner en injection intrabuccale, sur la langue, ou bien étalées sur deux tranches de brioche. Résultat garanti ! Même les  »sans-dents » peuvent y accéder, la brioche fraîche n’étant pas trop dure à mâcher…

      1. sam player

        J’ai vu par hasard il y a 1 où 2 semaines une émission de Christine Bravo qui revient sur Cherie25 sur des personnages historiques et ce jour là c’était Marie Antoinette… je ne sais pas dans quelle mesure c’est un peu romancé mais il semble bien que la pauvre femme ne méritait pas cette fin barbare 😥 et je ne pense pas qu’elle ait compris ce qui lui arrivait (éducation toussa) et sa remarque sur la brioche en est la preuve…

        1. Aristarkke

          Sa remarque sur la brioche est considérée comme apocryphe et résultant d’un libelle pamphlétaire comme il en paraissait des dizaines chaque année…

          1. Pheldge

            Papet, tu as raison, le milieu, l’ambiance aristo, ça compte, tiens, j’imagine très bien Harry et Megan aller chouiner chez Oprah sur un sujet semblable, genre que la Reine, cruelle, leur faisait servir des brioches au gluten et non sans, avec de la confiture non bio, et Oprah compatissant à chaudes larmes devant l’absence totale d’humanité d’un tel traitement.

            1. Aristarkke

              J’imagine volontiers que nous sommes dans un équivalent 1787 ou 1788 où l’aristocratie (actuellement les fonx du haut en bas de leur échelle hiérarchique) se goberge allègrement en dėpit de l’état économique (triste) de ce pays.
              N’oublions que finalement, la convocation des États Généraux résultait des finances délabrées du Royaume…

              1. Husskarl

                Sans la culture, sans les gentlishommes campagnards qui trimaient comme les autres. La fin de l’ancien régime sans son charme ni aucun de ses bons aspects en somme.

        2. Pheldge

          P’tain sam, tu tombes bien bas … Christine Bravo ? on croyait qu’elle était clamsée ! bon après Chérie 925, c’est pas très reluisant non plus. Au point ousque t’en es, bientôt tu vas nous citer Ruquier 😀

          1. sam player

            Bah j’ai bien dit «par hasard » hein…
            Quand je ne suis pas chez moi je n’éteint pas la télé des autres, ni ne change de chaîne… j’suis pas un dictateur moi !
            Et puis l’histoire n’a pas grand d’importance pour moi, c’est comme une bande dessinée, c’est rigolo souvent, c’est le présent qui compte…

    1. paf

      tout le mainstream media est en ce moment occupe a supprimer cette video de l’internet.On la trouve sur tous les canards conservateurs que google essaye de faire taire.Facile a trouver avec DuckDuckGo

      1. Pythagore

        Le bonhomme semble être un habitué des média. Il a un compte youtube avec ses interventions.
        Voici la video repostée sur le compte twitter: Ca vaut son pesant de cacahuète, ses autres interventions aussi sur youtube.

        1. pietro

          thanks buddy. Intéressant (et un petit air de dieudonné c’est marrant ca !), c’est certain que lui, on ne va pas passer son point de vue dans le monde le figaro ou je ne sais quelle m***e sursubventionnée… mais bon, regarder ce genre d’interventions, c’est comme lire h16, ca fait plaisir, c’est bien exprimé, dans un esprit sain, ca ne souffre d’aucune contradiction possible, mais ça ne change pas la fin: ce monde est foutu !

  19. sam player

    Juste une info : comme on parle de santé en ce moment, je viens de me rendre compte que sous IOS, quand on écrit ce mot il apparaît l’émoticon chope de bière : si ça c’est pas une preuve hein !
    À ce propos…

    1. Dr Slump

      D’autant que c’est une fake news, Marie Antoinette n’a jamais dit ça. Par contre Rousseau prête ces paroles à une princesse dans un de ses livres, mais c’était avant même que Marie Antoinette en France. Bref, c’est encore la faute à Rousseau, salop!

      1. Pheldge

        euh, pour le coup, c’est « salaud », un salop, il passe son temps à se tripoter, les mains dans son calcife à longueur de temps … 🙂

  20. Makalioka

    h16,
    De plus en plus mordant, de plus en plus ciselé, de plus en plus engagé, de plus en plus dark & deep, de plus en plus génial!!!
    Bravo!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.