Pas de puputsch contre le quatrième pouvoir

Quelques jours ont passé depuis la parution de la lettre ouverte de généraux en retraite, dressant un constat peu tendre de la France actuelle et appelant l’appareil d’Etat à un sursaut patriotique pour redresser la barre, et le moins qu’on puisse dire est que les gesticulations de la classe politique n’ont pas vraiment calmé la polémique.

Il faut dire qu’alimentée par un Mélenchon décidément très opposé aux moindres soupçons d’insurrection dès lors qu’elles ne sont pas officiellement estampillées de gauche, et largement nourrie par l’acquiescement goulu d’une Marine Le Pen qui n’a pas manqué une telle occasion facile de faire parler d’elle, cette polémique n’en finit donc pas d’agiter les sphères du pouvoir qui s’émeuvent donc vivement à présent des retombées qu’une telle franchise pourrait avoir sur ses petits projets à court terme.

Il faut dire que si l’insurrection ne vient pas – et loin s’en faut – les sondages immédiatement commandés par les uns et les autres pour évaluer le sentiment des Français renvoient une image claire de la situation : le peuple est assez majoritairement favorable (58% tout de même) au constat dressé par les militaires.

Il faudrait cependant une souplesse de gymnaste olympique pour franchir le pas nécessaire à conclure que ces 58% de Français seraient alors prêts à suivre sans broncher Marine Le Pen qui soutient ces ex-militaires… Pas que franchit pourtant le gouvernement, avec la pertinence qu’on peut imaginer et l’absence de souplesse que l’on mesure aux cris stridents que nos brochettes de clowns poussent maintenant un peu partout, croyant sans doute camoufler ainsi le cœur du problème à savoir une incurie majeure et une incompétence coupable à gérer le régalien du pays depuis des décennies.

Bien évidemment, ces cris, cette polémique et ces tentatives de diversions finissent assez logiquement par augmenter encore la portée de la tribune acidulée : voilà qu’elle atteint puis dépasse largement les 10.000 signatures de militaires, actifs et retraités.

Renvoyer ainsi à la face des dirigeants leur incompétence, leur manque de courage, leur incurie, obtenir en surcroît le soutien direct de milliers de camarades et l’assentiment large du peuple français, c’est un tel affront pour les dangereux improvisateurs au pouvoir qu’une action décisive est immédiatement entreprise : dix huit militaires en activité, signataires courageux de la tribune effervescente, vont passer devant un conseil militaire.

La panique au sommet est palpable et illustre parfaitement la nature du problème : Macron et la clique LREM déploient nettement plus d’efforts contre des généraux en pantoufles que contre des islamistes à couteaux tirés.

Et on sait que, dans la droite ligne de tout ce qui s’est déjà passé ces dix, vingt ou trente dernières années, les efforts contre les vilains canards seront couronnés de succès : dégradations, condamnations, enfumage rapide des foules et oubli complet du sujet initial sont garantis dans les prochaines semaines.

Et si l’on peut se réjouir qu’une majorité de Français comprend le vrai problème, qu’une part croissante de militaires actifs affiche de plus en plus ouvertement son mécontentement face à la gestion actuelle du pays, on doit aussi admettre que tout ceci peut très probablement faire plouf : les généraux qui ont lancé cette initiative n’ont vraisemblablement pas saisi l’évolution de la société dans laquelle ils baignent.

En effet, on comprend dès le départ que l’appareil d’État actuel, les dirigeants et l’administration en place ne sont absolument pas prêts à se remettre en question pour tenir compte des remarques de ces généraux. Il ne se passera donc rien de ce côté.

Si ces derniers voulaient vraiment remettre de l’ordre, ils auraient vraiment dû tenter l’insurrection, le putsch, la rébellion armée, pif, paf, pouf : la France aurait alors peut-être (sans doute ?) basculé dans un régime militaire, interdisant à ses citoyens de sortir dans la rue sans autorisation, imposant un couvre-feu drastique, fermant tous les lieux de réunion, les bars, les restaurants, les cinémas, faisant patrouiller des militaires et des forces de l’ordre partout dans les villes, prunant et embastillant les impétrants, couronnant le tout d’une ou deux exécutions sommaires – mais pas dans une salle de spectacle et en plus petit comité, rassurez-vous et bref, cela aurait été l’horreur.

Or, ils ont choisi la tribune, la voie de presse, c’est-à-dire au final exactement ce qu’un gouvernement d’énarques incompétents est capable de digérer puisqu’une telle manœuvre permet d’être identifié formellement avant de se faire durablement broyer par le système (dans une sorte de « cancel culture » du patriotisme) : les généraux vont y passer et seront donc punis.

Leur erreur consiste probablement à voir la presse comme un quatrième pouvoir, ce qui, pour qui observe les médias en France, est doucement risible : loin de chercher la vérité, encore plus loin de fournir au peuple une source d’information équilibrée destinée à son édification, la presse actuelle n’est plus que le reflet quasiment parfait des discours officiels, pour tous les sujets. Elle n’est plus qu’un organe de propagande.

Par opposition, on se rappellera que les Gilets Jaunes avaient pris naissance et s’étaient développés loin de cette presse qui n’avait pas compris le mouvement pendant de longues semaines. La récupération politique et les petites bassesses habituelles n’eurent lieu que bien après le début du mouvement.

En fait, cette presse est devenue directement un outil d’oppression (cette « cancel culture » en étant un exemple si illustratif que cette même presse fait parfois assaut d’inventivité pour montrer à quel point ce concept n’existerait pas) : les médias grand public, satisfaits de leur pouvoir de façonner les opinions, les politiques et les rois, n’ont plus rien d’un quatrième pouvoir destiné à contrebalancer les trois autres : ils sont devenus le lien indispensable qui les cimente.

Dans cette optique, les généraux en pantoufles ont, presque naïvement, livré leurs cartes et vont donc se faire exterminer par la presse, les politiciens et les administrations, et ce afin de constituer un bel exemple à tout putatif « défenseur du pays’ qui viendrait à se lever un peu trop vivement. Il faut se résoudre à l’évidence : ce que la France compte de ‘valeureux patriotes’ n’arrivera pas a mobiliser les citoyens par les médias grand public dans le but d’influencer une élection, car ces derniers ne font plus le travail que le peuple (qui les finance) pourrait attendre d’eux. Tout montre aussi qu’internet n’est pas encore assez adulte pour gérer cette question, tant sont nombreuses les collusions entre les grands réseaux sociaux et ces médias traditionnels.

Manifestement, il va falloir trouver un autre mode opératoire. Les années qui viennent vont probablement nous indiquer la marche à suivre, après nous avoir douloureusement montré ce qui ne fonctionne plus…

J'accepte les BTC et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires303

  1. sam player

    «… la France aurait alors peut-être (sans doute ?) basculé dans un régime militaire, interdisant à ses citoyens de sortir dans la rue sans autorisation, imposant un couvre-feu drastique, fermant tous les lieux de réunion, les bars, les restaurants, les cinémas,… »

    :mrgreen:

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Le paragraphe est génial !
      Il est aussi très significatif, car comment faire peur au bon peuple en agitant le spectre de quelque chose qui existe déjà ?

    2. Nemrod

      Oui mais c’est « temporaire » « on va revivre comme avant » des l’avènement du Communisme partout dans le Monde…euh la fin de la Crise Sanitaire…pardon !

      Cette bande de …j’ai pas de mots qui nous entoure a pas compris qu’on nous lâchera jamais.
      Comprendront ils ?
      Oui…trop tard.

      Pour ça que finalement …la France va s’effondrer mais qui y a t’il à sauver ?
      Ses propres miches le plus longtemps possible ?

      1. MCA

        « on va revivre comme avant »

        C »est bien pour cela que Mauricette s’est fait picouser.

        Au fait qq1 a des nouvelles? car j’ai comme l’impression qu’elle a disparu des radars et qu’assez curieusement les médias habituellement friands d’anecdotes ne se pressent pas pour l’interviewer.

        1. Nemrod

          La durée moyenne de séjour en EHPAD étant pour les femmes en 2020 de 2 ans et 7 mois et vue qu’elle y était déjà…depuis on ne sait pas.
          Mais 78 ans à la piquouse…c’était une jeunette pour les lieux.
          Elle peut encore y être.
          Tiens, j’ai lu que les « professionnels s’inquiètent » car ça se bouscule moi au portillon de leurs Prisons.
          Comme c’est étrange !
          La fin proche, il vaut largement mieux aller en zonzon …tout bien réfléchi.

  2. Jacques Huse de Royaumont

    Au fait, le 8 mai, n’y a-t-il pas une prise d’arme au cours de laquelle Narcisse va se retrouver au milieu des militaires ?
    Il va mettre un pantalon marron, ce jour-là…

            1. Pierre 82

              Ah, non, pas agente. Je fais systématiquement mes féminins en « oresse » (comme docteur et doctoresse). Donc je dis « Agentoresse ». Ça a au moins l’intérêt de presque rimer avec grotesque, à une vache près.

            2. Higgins

              La Marine a intelligemment cessé de poursuivre dans la connerie officielle. Bien que l’on voit dans le JO des termes aussi stupides qu’officière ou chevalière pour les nominations dans un ordre national, elle a renoncé à féminiser ses grades. Par exemple, un second-maître féminin devenait par la force des choses une seconde-maîtresse !!! Quant au capitaine de vaisseau, ça donnait capitaine de vaiselle !!! Le pire étant pour le vice-amiral qui devenait vicieuse-amirale !!! Donc un agent reste un agent, un chef reste un chef et une sage-femme le reste. La perversion de la cité commence par celle des mots (Platon).

                1. Pheldge

                  donc le croisement entre une générale et un râteau femelle, ça donne une géné-ratrice 😉

                  ah, et puis, le croisement entre les standards TV français et allemand, le P.A.L. et le SECAM, après quelques étreintes infructueuses, a donné naissance au PAL mixé ohé ohé♫♪ ♫♪ 😀

            3. Lorelei

              Je vous taquinais. Je n’aime pas non plus les féminisations de titres, grades et métiers. Comme si on faisait une faveur au lieu d’être à égalité

        1. Pheldge

          un simple agent administratif ? faut dire à Macron que ça ne vaut pas le coup de se déplacer pour si peu ! quant à moi je vais économiser une bougie ! Merci Major d’avoir redonné à ce petit fait divers, sa juste dimension …

            1. Yanka

              On va pas transformer la Tour Eiffel en guirlande de Noël chaque fois qu’un gueux se fait suriner ! Il faut un grade, ou être mort avec un ticheurte à la gloire de Youssouf Robinette Bidenne !

              1. Pythagore

                Tiens en parlant de Biden, la prochaine fois que vous rencontrerez votre ami progressiste, n’oubliez pas de le féliciter pour sa clairvoyance et son support à Biden. Celui-ci relance le programme nucléaire civil, et….. militaire là où Trump avait délaissé le sujet.
                Sûr que votre ami va être enthousiaste devant ces décisions fortes complètements en adéquation avec ses idées.
                Vous me ferez une petite photo de son sourire radieux, c’est pour ma collection personnelle.
                https: //www.state.gov/program-to-create-pathways-to-safe-and-secure-nuclear-energy-included-in-biden-harris-administrations-bold-plans-to-address-the-climate-crisis/
                https: //www.washingtonpost.com/politics/us-pushes-ahead-with-nuclear-plans-despite-watchdog-concerns/2021/04/29/8b37f9a4-a8c2-11eb-a8a7-5f45ddcdf364_story.html

      1. Jacques Huse de Royaumont

        La honte, il ne connait pas. Mais la trouille, si.
        Avec la police, à Rambouillet, il ne risque rien. Avec l’armée, il a sans doute plus d’appréhensions, même si le risque est mince, en réalité.
        Si le protocole est modifié, on sera fixé sur son état d’esprit.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Il est tout de même notable de voir des commentateurs par ailleurs plutôt mesurés s’interroger froidement sur le rapport bénéfice / risque d’un coup d’état militaire. Qui pouvait raisonnablement imaginer cela il y a seulement 6 mois ?
            L’hypothèse manque encore de crédibilité – mais pour combien de temps ? – mais ne révulse pas l’opinion, loin s’en faut.
            Le principal écueil viendra des instances européennes qui mettront toute la rouerie dont elles sont capables pour y faire obstacle.
            Il faudrait un nouveau Caulaincourt pour présenter nos respects à Ursula et Christine

      2. Pheldge

        homme de peu de foi, le président l’a encore dit avec fermeté : « il ne lâchera rien ! ».
        Peut-être même qu’en plus de la couronne tricolore, il mettra une bougie ornée d’un drapeau, c’est dire …

    1. Dr Slump

      Non, la question serait plutôt à quel général on ferait miroiter le poste de 1er ministre. Et je suis sûr que Macron serait capable de le proposer, et que y’en a qui seraient intéressés… quoique, un colonel? Nan, ce serait un général ! :mrgreen:

      1. Pierre 82

        +1 @Dr 9 h 48.
        Vicieux comme il l’est, ce serait l’idéal pour lui. Se trouver un bien pire que Lecointre, un général bien veule, servile et bien psychorigide comme premier ministre, et qui se fera rapidement détesté de tous. Du genre à utiliser des paras pour pruner du non-port du masque. Ça doit se trouver, car c’est comme dans tous les corps de métier, il y a des gens brillants comme des gens consternants.
        Il a déjà eu le coup de génie de se choisir Castex, type même de l’énarque borné, pas intelligent et absolument pas à sa place, qui a cristallisé une couche de haine autour de sa personne en un temps record.
        Je m’attends à tout avec ce type de malfaisants…

      1. Husskarl

        Encore un révolutionnaire mou, il faut tout changer mais pas trop quand même et je ne vous dirais pas précisemment quoi. Pfff dommage.

      2. pl00tarke

        Milk-shake indigeste, avec des bons morceaux « d’oligarchie financière apatride » dedans. Manque juste le « levantin » et on est de retour en 1938 !

      3. pollo10

        Il n’y a rien de bon à attendre de généraux en politique. Ce ne sont que des fonctionnaires comme les autres. Ce n’est pas comme s’ils avaient fait vraiment la guerre, ceux d’aujourd’hui ont surtout commandé des bureaux et dépensé l’argent des autres.

        1. Pierre 82

          Moyen , votre réflexion, quand même. Une opex, c’est pas vraiment une promenade de santé. S’il est vrai qu’ils n’ont pas participé à des batailles sabre au clair, on ne peut quand même pas dire qu’ils n’ont jamais connu la guerre…

        1. Aristarkke

          Pétain précédait finalement les boboides Soces. Des mesures pour les Autres sans se sentir le moins du monde concerné pour une application personnelle.(mesures anti-juives )…
          Cela aura permis à Berl de survivre à cette époque troublée…

          1. Theo31

            Typique de bcp de soces d’avoir un bronzé de service pour se faire pousser devant les media. Le Pen père se targuait comme Segolene. d’avoir eu des colistiers des colonies. Pas question en revanche d’être à égalité avec.

  3. taisson

    Si les généraux et autres militaires avaient rédigé leur appel sur fond de drapeau rouge avec faucille et marteau, comme l’avaient fait les professions « judiciaires », dans la rue sous Sarkozy, l’ensemble des bavards médiatiques auraient surement trouvé ça très intéressant, et ils n’auraient pas eu d’ennuis !
    Et, bien sur, personne n’aurait parlé de putsch…La révolution, c’est pas pareil, ça c’est bien!
    Seule la gauche est habilitée à protester dans ce pays !
    Ils tiennent tout, et ne s’en cachent plus.
    Je sens venir les mises en examen ou autres coup fourrés bien ciblés en vue de 2022….

      1. heli0gabale

        J’attendais rien de Libé et je suis quand même un peu écœuré.

        Si les terros avaient été de l’autre bord, ils auraient tenu un autre discours.

        1. durru

          Mais… de quoi parlez-vous ? Il ne s’agit pas de terroristes, mais tout simplement « des militants d’extrême gauche italiens engagés dans la violence politique ». Des militants, hein, et de gauche qui plus est. Tout ce qu’il y a de plus estimable. Non, mais !

      2. sam player

        J’ai appris un truc :

        « Elles ont contribué à la richesse nationale par leur travail pendant plusieurs décennies, certaines étaient même employées par l’Etat français. »

        L’état crée de la richesse ? WTF ?

        1. Aristarkke

          Certains des serviteurs de l’Etat Grançais peuvent attester s’être enrichis personnellement grâce à ses bons offices.

      3. sam player

        Si mes souvenirs sont bons, ce sont des membres des brigades rouges qui ont pratiqué les mêmes exactions qu’Action Directe (assassinats) AD : tous condamnés à perpétuité, tous libérés au bout de +/- 20 ans

    1. Dr Slump

      Vu que les craintes soulevées par cet appel renvoient à des thèmes typiquement conservateurs de droite, alors c’est forcément une menace d’esstrème-droâte contre la république, le vivrensemble, et tralala toussa.
      Mais en réalité ça doit bien chatouiller les élites d’état que l’armée reste au moins en partie attachée à des valeurs de droite, et ça ne m’étonnerait pas que des légiférations à la Biden soient entreprises pour éradiquer ces tendances politiques inacceptables pour eux.

  4. Gerldam

    Le photmontage en forme de conclusion est criant de vérité. Ce sont bien eux les putschistes. A côté, nos militaires font figure de dames de charité.

    1. durru

      Oui, bon, Pinochet a pris le pouvoir à la demande de son Parlement, et avec un assez large assentiment populaire. Pas vraiment la définition d’un putschiste…
      C’est plus le déguisement militaire qui me semble bien à propos.

      1. Aristarkke

        Et il a plutôt rendu le pays prospère, au minimum nettement plus qu’Allende bénéficiant cependant d’innombrables voies à son nom en Grance. Il est vrai qu’il avait osé suivre les conseils d’économistes de l’Ecole de Chicago, dont Milton F. qui a été vilipendé pour le restant de sa vie d’avoir fricotė avec ce dictateur, peu importe les résultats véritables de l’économie en mode libéral…

        1. Husskarl

          Rassurez vous, ils vont bientôt aimablement se suicider comme les autres. Ca a déjà commencé avec les covideries et ça continuera avec le détricotage des lois/constit de Pinochet. Road to Argentina…

        2. Un_meusien.

          ….  » mystérieusement et amphibologiquement la voie publique » ( Bloy mais je ne sais plus quelle histoire désobligeante) voix et voie publique est amphibologique si j’ai bien compris Léon sur le coup là.

      2. Thot

        euh, vos infos viennent de l’Immonde ? Commandant en chef de l’armée chilienne le général Pinochet prend la tête du coup d’État du 11 septembre 19731 contre le gouvernement du président socialiste Salvador Allende, élu démocratiquement en 1970. À la suite de ce coup de force, une dictature militaire se met en place : Pinochet dirige le pays pendant 17 ans, d’abord comme président de la junte de gouvernement (1973-1974), ensuite comme président de la République désigné par la junte (1974-1981) puis comme président de la République dans le cadre d’un nouveau régime constitutionnel mis en place à partir du 11 mars 1981. Jamais un seul chilien n’a voté pour lui

        1. durru

          « Jamais un seul chilien n’a voté pour lui »
          Euh, où est-ce que j’aurais écrit quelque chose qui le suggère ?
          Par contre, le président socialiste Allende, « élu démocratiquement » en 1970, ne respectait plus ni les lois du pays, ni les accords écrits passés lors de son élection (par le Parlement, pas par les électeurs directement, hein), s’opposant notamment aux droits du Parlement, lui aussi « élu démocratiquement ».
          En fait, c’est votre tirade qui semble venir de l’Immonde…

        2. Aristarkke

          Je n’ai pas davantage dit que Pinochet avait été autre chose qu’un dictateur.
          Simplement, en mettant en pratique les conseils économiques libéraux de l’Ecole de Chicago, le Chili avait connu une belle prospérité rapport à la désolation causée par la gestion Allende.

  5. Le Gnôme

    L’idée est peut être de conforter Marine dans son rôle d’opposante en chef et de lui assurer d’être au second tour et d’agiter le spectre de Heures les plus sombres pour assurer une réélection (pas de maréchal nous voilà).

    Pas certain que ça fonctionne.

  6. durru

    Les coïncidences s’accumulent…
    J’écoutais il y a quelques jours une interview de Jordan Peterson où il disait, en gros, que les MSM sont déjà mortes, mais qu’elles ne le savent pas encore :

  7. Cerf d

    « Et on sait que, dans la droite ligne de tout ce qui s’est déjà passé ces dix, vingt ou trente dernières années, les efforts contre les vilains canards seront couronnés de succès : dégradations, condamnations, enfumage rapide des foules et oubli complet du sujet initial sont garantis dans les prochaines semaines. »

    Ça fait prêt de soixante ans que le colonel Bastien-Thiry a été condamné à mort par un tribunal d’exception reconnu illégal. Donc ça va au-delà des 30 dernières années.

    Ceci étant dit, et même si je n’en caresse même pas l’espoir, s’ils font une erreur de casting et que cette Cour Militaire de Justice ne condamne pas les officiers en question, quelle rigolade !

    1. Pierre 82

      Il reste assez peu probable qu’ils soient fusillés, malgré tout. Enfin pour l’instant. Parce que dans un an, je ne mettrais pas ma main au feu…

  8. MCA

    « voilà qu’elle atteint puis dépasse largement les 10.000 signatures de militaires, actifs et retraités. »

    Moi ce que j’attends avec impatience, c’est que les militaires ouvrent leur pétition au grand public histoire de voir si le sondage est bien à la hauteur du degré de satisfaction général.

    Avis aux intéressés s’ils nous lisent.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Je signe.

      Pour le reste, ça me rappelle un proverbe chinois : quand le sage désigne la lune, l’énarque coupe le doigt.

      1. MCA

        D’ailleurs ce serait rigolo que la population fasse majoritairement corps avec les militaires au sujet de cette pétition.

        Ce serait l’occasion inespérée de mettre les politiques le cul sur les braises et c’est possiblement ce qu’ils redoutent.

      2. paf

        signer pour quoi faire ? h16 vous a expliqué que ce mode operatoire civiquement bon n’est plus a l’ordre du jour. Signer ne sert qu’à s’identifier.

    2. Higgins

      La réponse du berger à la bergère : https:/ /www.place-armes.fr/post/le-g%C3%A9n%C3%A9ral-piquemal-%C3%A9crit-au-g%C3%A9n%C3%A9ral-lecointre

      Ce n’est pas piqué des vers !!!

        1. sam player

          Sauf que c’est contreproductif : l’émetteur s’est fait plaisir, le récipiendaire s’est dit qu’il a bien eu raison, et vous, vous branlez la nouille en lisant ça 😀

          1. Higgins

            Oui et non. Oui parce que le pouvoir s’en fout et que sa volonté passera. Non parce que la coupure est encore plus nette qu’avant.
            On en est à plus de 18 000 signataires et je pense que ça va encore monter. On ne construit rien sur du sable. Visiblement, celui-ci commence à manquer.

            1. durru

              Je voulais appuyer vos propos, Major, avec une citation de la lettre de Piquemal. Sauf qu’entre temps, la page n’est plus disponible… Ils bougent vite, quand même.

              1. Pheldge

                j’ai eu le même souci, je pense qu’il est dû au lien du Major (les caractères accentués non acceptés et convertis …)
                place-armes.fr/post/le-général-piquemal-écrit-au-général-lecointre-1

            2. Citoyen

              A 18000, Major, ça commence à devenir intéressant … La question qui suit est de savoir à partir de quel nombre la clique en place commence à faire de l’huile dans le pantalon … Quelques uns qui se lâchent, comme Piquemal, serait de nature à faire grimper le compteur, vitesse V … à savoir jusqu’où ? … Le spectacle peut réserver des surprises …

    3. Higgins

      Un éclairage bienvenu : https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2021/04/30/non-les-militaires-nont-pas-manque-a-leur-devoir-de-reserve-en-signant-une-tribune-sur-la-france/

      1. Higgins

        Un autre : https:/ /theatrum–belli-com.cdn.ampproject.org/c/s/theatrum-belli.com/lettre-dun-general-2s-ou-pas-besoin-detre-plusieurs-pour-sexprimer/amp/

      2. Pythagore

        Très intéressante cette analyse, si les prophéties de son auteur se concrétisent, il semble que nos gouvernants ont enfin réussi après bon nombre de ballons d’essai à se manoeuvrer très sérieusement dans la m…. dans les matières fécales.
        Ils fallaient bien que ces donneurs de lecons se prennent un jour un boomerang dans la tronche.

        1. Pheldge

          Verhaeghe rêve, il croit à une justice militaire impartiale, or il est vital pour le pouvoir qu’elle condamne, et durement. Quitte à tordre un peu les mots, on trouvera toujours de quoi justifier ces 18 condamnations, qui permettront de faire taire la contestation et rentrer dans les rangs ceux qui seraient tentés.
          Et vu la récup de MLP, le sujet passera à la trappe pour « surtout ne pas faire le jeu du RN »

          1. Pythagore

            Je ne doute pas qu’ils seront condamnés. Je lisais cela en conjonction avec l’autre article, d’après lequel cette lettre des militaires trouve un large appuis chez les militaires et dans la population. Du fait du calandrier, le sujet va s’inviter dans la campagne présidentielle. Que se passera-t-il alors si nos gouvernants condamnent des militaires qui ont le support d’une majorité en pleine campagne électorale ? Cela ressemble plutôt à un suicide dont ils ne se rendent même pas compte tellement ils sont imbus de leur personne.
            Gilets jaunes à la trappe, militaires à la trappe,…. les trappes doivent commencer à être sérieusement pleines.

          2. Pheldge

            tu penses bien qu’ils ne sont pas assez idiots pour laisser cette affaire polluer la campagne, donc soit c’est rapide, jugé plié exécuté avant l’automne, sinon, on fera traîner, et c’est le prochain PR et son nouveau gouvernement qui héritera du bébé. Je penche pour cette option, et d’ici là …

            1. durru

              « ils ne sont pas assez idiots pour […] »
              T’es vraiment sérieux, là ? De l’autre côté c’était une litote, OK, mais là tu récidives…

              1. Pheldge

                non, là c’est pas une litote, pas une licorne non plus … quand il s’agit de défendre leurs intérêts, leurs esprits s’éveillent et leur intelligence peut être diabolique.

  9. heli0gabale

    Comme prévu yorarien jusqu’aux prochaines élections.

    Je ne vois pas comment quelques militaires peuvent réveiller toute cette équipe de parasites vu que leur métier est précisément d’ignorer la réalité en se faisant élire par des gens qui l’ignore tout autant et en se faisant mousser par une classe médiatico-cléricale qui a pour but d’en fabriquer une nouvelle (mais si, ce fameux monde parallèle où l’estremedrouate est partout, les espions russes font crasher le site de l’EducNat et où le mega variant ultra-instinct turbo propulsé par double ailettes dorées du Covid indien va tuer tout le monde).

    À part un retour brutal à la réalité, ce cirque peut continuer éternellement.

    1. Aristarkke

      Peut être pas éternellement mais probablement très (trop) longtemps, vu les munitions qui sont apportées pour que cela dure.

  10. Jacques Huse de Royaumont

    Les militaires d’active vont passer devant une commission disciplinaire. Si celle-ci les absout, il se passe quoi ?

    1. Nemrod

      Oui c’est possible.
      Des fois aussi des poissons tombent du ciel ou un smicard épouse une riche héritière.
      Nous sommes à ce niveau de probabilité je pense.

    2. Pheldge

      tu veux rire ? les têtes doivent tomber, pour l’exemple, et au prétexte de maintenir l’ordre dans les rangs ! Soubelet a été démis Pierre de Villiers également, le pouvoir politique ne peut pas accepter de critiques des militaires. Surtout avec le nombre de signatures de soutien, il faut sévir …

    3. Mildred

      Pour répondre à JHdeR , j’ai entendu dire qu’en cas de condamnation, elle doit être confirmée par décret du président.
      Osera-t-il condamner des militaires si populaires à la veille d’un élection présidentielle ? Je ne crois pas !

        1. Dr Slump

          Il fera du en-même-temps, vu qu’il ne fait que ça en permanence. Donc il dira que la justice a jugé et que c’est la grandeur de la république, et en même temps il dira que ce n’est pas juste, que les généraux devraient être honorés, parce qu’ils sont l’honneur de la république et toussa.

    1. Pheldge

      il y avait un four à prunes dans la maison familiale côté maternel, à Montayral, et nous avions des cousins producteurs…
      Tiens, ça me donne une idée de rhum arrangé aux pruneaux, qui réconcilierait mes origines éparses. 😉

      1. MCA

        Arrête!

        c’est ce que je mets dans la far breton que Madame confectionne si amoureusement…

        Là où Madame travaillait, ses collègue venaient spécialement de l’autre bout de la région parisienne pour y goûter…

        1. MCA

          Non, nettement sup’ au rhum.

          (Pour une fois que je suis d’accord avec l’ADP.

          Enfin, du rhum antillais car craignant l’explosion je n’ai pas fait l’essai avec sa nitroglycérine… 😆 )

        2. Citoyen

          Je plussoie, JHR … Les pruneaux et l’armagnac sont de proches voisins, qui s’ingénient depuis toujours à rendre leur cohabitation harmonieuse … Une pratique ancestrale qui leur est très profitable …

  11. Pheldge

    après, les militaires sont des hommes de devoir, légitimistes avant tout. Le Major t’expliquera le jour où il se fera, embastiller puis condamner au peloton d’exécution, pour avoir trop fréquenté la fachosphère, que c’est normal, c’est le règlement, et c’est bien comme ça … 😉

    1. Nemrod

      Raison pour laquelle et comme déjà dit je pense infiniment plus probable que la troupe tire un jour sur les autochtones en reconquête que sur les allogènes en conquête.

          1. Le Gnôme

            Si les Teutons mettent l’embargo sur les HK et les cartouches, il va falloir ressortir les Lebel de la naphtaline, ce qui risque de faire juste face aux Kalach banlieusardes.

  12. glot

    Un peu partout en France vous devez voir votre boite aux lettres commencer à se remplir, des tracts de campagne, de nos chers candidats aux élections régionales et départementales 2021..
    Les Français se foutent d’aller élire les pions d’un mille-feuilles administratif, au fonctionnement sclérosé qui paralyse le pays.
    Aussi, il est risible de voir ces postulants, avides de pantoufler dans les institutions ripoublicaines avec le salaire qui tombe dans le bec tandis que la place est bien gardée « au chaud » jusqu’à la fin du mandat (merci aux camarades des syndicats de penser à eux plutôt qu’à l’embauche des jeunes diplômés au chomage)
    Quant aux déclarations d’intention lues sur les tracts, du style « je me battrai pour l’emploi dans ma région » ou « je serai au service des citoyens du département  » , elles évoquent la fameuse phrase de Pasqua « les promesses n’engagent que ceux qui y croient ».
    Ne plus perdre notre temps, avec cette bande de nazes inutiles !

      1. zelectron

        les anciens élus se présentent sous des étiquettes diverses et (a)variées du genre groupe de la gauche libre, centre pour la démocratie . . . . mais pas un mot pour Lrem : auraient-ils honte ?

  13. Pr Calguès

    Bien rangée à côté de sa panoplie de pilote de Rafale et de celle de Marsouin, on lui a préparé sa panoplie pour se déguiser en policier aujourd’hui.

  14. Aleph

    Le CEMA Le Cointre a dit qu’il voulait voir radier les militaires poursuivis, c’est-à-dire qu’il s’ingère dans la procédure au point de faire des chambres d’enregistrement des commissions censées juger après débat contradictoire. D’une certaine façon, il fait là un coup de force plus grave que celui qu’il leur reproche, il va contre les valeurs de la République et de l’Armée, et devrait être poursuivi à son tour pour ses propos inconsidérés.

    Cela dit, il doit son poste à ce qu’un autre général a dénoncé une situation dangereuse, avant d’être radié.

    Par ailleurs, le billet du jour met exactement le doigt sur le problème : l’anéantissement de la presse en tant que conscience collective capable de faire réfléchir les autorités et reculer les abus les plus flagrants.

    Il n’est que de se souvenir du Colonel Billy Mitchell. Lassé que ses signalement et avis fondés ne soient pas pris en compte par sa hiérarchie alors que la vie de ses hommes était en jeu, il a finalement réuni une conférence de presse pour injurier copieusement les bureaucrates militaires et déclencher ainsi une cour martiale pour s’en faire une tribune et briser le silence hypocrite. Ça a marché parce qu’il y avait quelqu’un pour s’y intéresser : les journaux. Cette histoire à la Capra a fait l’objet d’un film génial d’Otto Preminger avec Gary Cooper et Rod Steiger (The Court Martial of Billy Mitchell / Condamné au Silence ; voyez-le !). Aujourd’hui, la presse lui dirait des horreurs publiquement pour le détruire et le discréditer sur ordre de sa hiérarchie.

    La déresponsabilisation est dépassée, on peut parler d’impunité, et plus encore : d’enrôlement de la presse pour les basses besognes d’humiliation et d’offuscation.

      1. Aleph

        Je reprends plus ou moins les ronflements du parti au pouvoir pour pointer ses contradictions.

        Par ailleurs, je note que des pétitions d’universitaires et autres réclamant l’interdiction de conférences dans des facultés ou ailleurs pour des motifs d’intolérance politique absurdes avec une intolérance effarante n’ont pas du tout donné lieu aux mêmes réactions, alors qu’elles étaient bien plus graves. (Marcel Gauchet à Blois, par exemple).

        1. Aristarkke

          Application de l’article 3 des tables de procédure du Kamdubien dont l’article premier est : le Kamdubien a raison…
          😛

    1. Mildred

      Question : les militaires accusés ont-ils droit à un avocat ?
      Si oui, effectivement, on n’a peut-être pas fini de rigoler !

      1. Higgins

        De mémoire non mais on peut se faire assister par une personne de son grade. Je vais vérifier. Dans tous les cas, je crois qu’un recours est possible devant une juridiction administrative.

    2. sam player

      Vu la position qu’a exprimé Lecointre, il ne siégera pas au conseil de discipline, il serait récusé comme toute personne ayant émis un avis avant le jugement, le but étant d’avoir un procès juste et équitable et donc d’être entendu avant d’être jugé.

      1. Higgins

        Ça ne marche pas tout à fait comme ça et ce n’est pas la place du CEMA. Vu le niveau des personnes concernées, je verrai bien le Major Général (n°2 des armées) ou le chef de l’inspection générale présider le bouzin voire un des responsables du contrôle général des armées (des gens qui sourient quand ils se pincent).

      2. Mildred

        Je me suis laissé dire que c’était NORMAL que Lecointre – chef d’état-major – fasse où le Président lui dit de faire !

        1. sam player

          Oui l’alternative étant de démissionner
          C’est pour ça que je trouve la lettre ouverte de Piquemal mal venue: autant reprocher à un moustique de piquer

          1. Pierre 82

            C’est moyen également, cet argument. Autant dire que de Gaulle aurait dû démissionner également en 1940, en suivant ce raisonnement. Et ne me dites pas que la situation actuelle est moins grave, c’est faux. Ça se présente différemment, mais dans les deux cas de figure, on est dans un cas d’une menace existentielle non seulement pour la France, mais également pour l’occident.
            C’est pour ça que je leur reproche de n’avoir évoqué qu’un petit bout de la lorgnette, le communautarisme, et de n’avoir pas eu un seul mot sur la destruction des libertés fondamentales qui fondent toute notre civilisation. Cet aspect est un peu plus grave que le premier, me semble-t-il.
            Mais peut-être valait-il mieux lancer ce contrefeu, pour plus tard prendre nos baltringues par surprise en les arrêtant brutalement pour haute trahison, sans les prévenir. On peut toujours rêver.

            Au fond, Pinochet (puisqu’on en parle plus haut) n’a rien fait d’autre que ça.
            Il a arrêté Allende qui était en plein coup d’état à l’apparence légal, alors que c’était juste de la haute trahison, et où il éliminait toutes les libertés les une après les autres, en se servant de ses troupes de choc (syndicats des camionneurs entre autre, qui contrôlait les déplacement des citoyens, et effectuaient ouvertement des rackets chez les entrepreneurs et commerçants). Pinochet n’a fait qu’arrêter Allende, qui d’ailleurs s’est suicidé (ou on l’a aidé, peu importe, sa place est dans les poubelles de l’histoire)
            C’est par après que Pinochet s’est partagé le pouvoir avec ses copains, en refilant le contrôle des mines à ses proches, et a agi comme un chef mafieux par la suite.
            Mais à l’époque (ce que m’ont raconté plusieurs collègues chiliens que j’ai connu au début des années 90), les Chiliens ont été plutôt soulagés sur le coup de voir Allende et ses sbires éliminés brutalement.
            Rappelons que le dictateur Pinochet a gentiment rendu le pouvoir sans rouscailler une quinzaine d’années après, avec les clés d’un pays qui était devenu le plus prospère d’Amérique latine. Marchais aurait qualifié son passage de « globalement positif »…

            1. Mildred

              Quant à votre argument, sauf l’honneur que je vous dois, je le trouve moyen-moins !
              En effet ile me semble que le généralissime des armées en 1940, était non pas De Gaulle, mais cette ganache de Maurice Gamelin, particulièrement apprécié des Allemands !

              1. Pierre 82

                Ça se discute.
                De Gaulle était sous-secrétaire d’état à la guerre, et faisait partie du gouvernement à ce titre.

                1. Aristarkke

                  Oui, sur le papier mais en faisant plutôt l’électron libre plutôt que le suiviste carriériste. Il indisposait beaucoup mais bénéficiait de l’appui de Paul Reynaud. C’est aussi la démission de ce dernier à la veille de l’armistice qui lui a fait franchir le Rubicon (la Manche, dans les faits) pour se lancer dans l’aventure de la France libre.

            2. Aristarkke

              Autant dire que de Gaulle aurait dû démissionner également en 1940, en suivant ce raisonnement
              Mais il a été officiellement démissionné, radié des cadres et condamné à mort par Pétain.
              De Gaulle avait parfaitement compris qu’il devrait mener la lutte en dehors de la Grance sans cependant s’inféoder à la Grande Bretagne. Heureusement pour lui que Winston C. n’avait pas, à ce moment, les Amerloques de Roosevelt sur le dos parce qu’ils étaient neutres en 40.

          2. Pheldge

            @ tous, Lecointre a apparemment été choisi parce qu’il était obéissant et soumis, il n’a rien d’un de Gaulle, à aucun point de vue, alors, l’imaginer démissionner sur un désaccord, euh, mais quel désaccord, puisqu’il avale toutes les couleuvres ?

      1. MCA

        Il faut copier le lien, le coller dans le navigateur puis retirer l’espace qu’il y a entre les deux //.

        Cet espace sert à contourner la blocage de validation du site.

  15. Hagdik

    Comment ça ? La correctoresse n’a pas parlé ?
    Dix mille en français ça s’écrit 10 000 pas 10.000.
    Si je peux me permettre.

  16. Pierre 82

    Pour revenir au sujet du billet du jour, à savoir la lettre ouverte de nos militaires, je voudrais quand même revenir sur un point, qui n’est pas un détail.
    Nos retraités se préoccupent du délitement de la patrie, des problèmes communautaires, ou d’immigration sauvage et des effets néfastes de la RATP(*) qui nous agitent. Je ne dis pas qu’ils ont tort, bien au contraire, mais s’inquiéter de ce problème maintenant, alors que les libertés individuelles ont été abolies, que plus aucun contre-pouvoir ne limite les prétentions délirantes de cette bande de cinglés qui dirigent le pays, me semble faire peu de cas du sens des priorités.
    Désolé, mais s’il y a UN truc qui ne fonctionne plus du tout, là, maintenant, c’est bien cette mise à l’arrêt forcée de toute activité, prélude à un projet mégalomaniaque de vouloir contrôler, ficher, soumettre à autorisation tout ce qui bouge dans le pays, à cause d’une maladie qu’on interdit aux médecins de soigner.
    Alors, désolé d’avoir à me répéter, mais tout ce délitement de la justice, de la sécurité, de ces invasions me semblent secondaire, et vachement secondaire, par rapport à la mise sous cloche des libertés fondamentales.
    Pas un mot sur ce sujet, comme si ça n’existait pas. Je trouve cette lettre ouverte extrêmement décevante, en fait.
    (*) Religion d’amour, de paix et de tolérance, pour les nouveaux…

    1. Nemrod

      C’est le GROS scandale du Covid et c’est d’ailleurs pourquoi Raoult et consort subissent un tir de barrage.
      Il apparait que comme pour TOUTES les maladies existantes, la prise en charge précoce est essentielle à la guérison du malade…quelle surprise énorme , n’est ce pas.
      Perso je le clame à mes confrères depuis 14 mois mais ils sont trop occuper à faire leurs test antigéniques foireux mais rémunérateurs ou trop lâche pour voir la vérité en face.
      Et c’est précisément ce que l’on a interdit de faire au grand étonnement des véritables médecins qui auraient du porter plainte sur ce fait bien précis.
      Un seul avait l’aura médiatique et le goût de la castagne …il sera tout fait pour le faire taire.

      1. Dr Slump

        Ok pour la méthode Zimbabwe, et ça c’est la méthode française, à partir de 14’00. vous verrez que c’est en fait la méthode chinoise, dont le technocrate nous déroule le plan comme ça, à l’aise, tranquille :

        1. Pierre 82

          Je n’ai bien sûr pas écouté du début à la fin, mais surtout vers 14′ avec cet Achille Lerpinière, qu’on croirait une réincarnation d’Adolf Eichmann, (toutes autres choses égales par ailleurs), en tous cas dans sa manière de fonctionner. Le pur technicien, qui n’a fait qu’obéir aux ordres. Le fait qu’il participe à la plus grande organisation criminelle de privation de liberté ne lui pause aucun problème. Il est une caricature de « project manager », dans sa manière de parler, de poser les problèmes, de réfléchir.
          Il fait ce qu’on lui demande, il ne fait qu’obéir aux ordres.
          Superviser la mise au point d’un programme de facturation de matériaux de construction, ou d’un programme de flicage de tous les citoyens, ou même, si on le lui demandait, de construire des fours crématoires pour les malades de covid qui refusent de se faire vacciner ne lui causerait aucun souci particulier. C’est le même type de boulot.
          Il est payé pour ça, et comme la décision n’est pas prise par lui, il se croit totalement innocent, blanc comme neige.
          En se disant que si ce n’est pas lui qui le fait, ils trouveront quelqu’un d’autre quoi qu’il arrive pour le faire. Donc, pas plus mal que ce soit lui que en profite. Sa morale s’arrête là. Un bon gardien de stalag.

          1. Dr Slump

            Oui, écouter ce fumier m’a rapidement donné envie de lui vomir à la figure, d’abord cette façon de se référer répétitivement aux « sachants », les sachants! Sans doute une classe d’être supérieurs qui a donc le droit de décider du sort de nous autres vulgaires béotiens ?

            Et de décrire ce qui a été décidé, ce qui va se passer, ce que les gens devront faire, avec ce ton d’autorité qui ne souffre aucun questionnement, aucune prise en compte de ceux qui devront se plier à ces nouvelles règles, sinon juste pour dire « bien sûr pour ne pas discriminer ceux qui n’ont pas de smartphone ils pourront présenter un QR code papier » ! Ah oui, merci beaucoup hein !

    2. Yanka

      L’autre jour, un journaliste sidéré a demandé à son interlocuteur de répéter. Celui-ci disait que le coronavirus étendait quasi-exclusivement des gens affaiblis par l’âge ou déjà malades (diabète, obésité…). Après plus d’un an de coronacircus, le journaliste ne s’était pas encore avisé de cela. Il a eu l’air d’avoir compris qu’on l’empêchait de bouger pour rien, vu qu’il n’est ni vieux, ni gros, ni malade en apparence.

  17. Citoyen

     » Si ces derniers voulaient vraiment remettre de l’ordre, ils auraient vraiment dû tenter l’insurrection, le putsch, la rébellion armée, pif, paf, pouf :  »
    Effectivement,H16, quand on veut vraiment le faire, on évite d’en parler, et on le fait … Sinon ça ressemble à : « Retenez-moi, ou je vais faire un malheur ». Mais ce n’est peut- être un galop d’essai pour tester le terrain, et savoir où l’on en est …
    Qui sait ?…
    Le reste du paragraphe est particulièrement savoureux (bravo!), eu égard au comportement ces derniers temps, de la petite mafia et de la junte sanitaire du Jupitre de Picardie …
    « cela aurait été l’horreur. »… Et le sera peut-être si cela se produit, parce qu’il est impossible que ça se passe sans un certain nombre de cadavres …

    Pour ce qui est de :
     » dix huit militaires en activité, signataires courageux de la tribune effervescente, vont passer devant un conseil militaire. » ..:
    C’est peut-être l’étincelle qui fera déborder le vase …
    D’ailleurs, étrangement, ça suggère un parallèle a faire avec une autre situation, d’une autre période … Où ceux qui veulent défendre la France, ont des soucis avec ceux qui croient la représenter ….
    http://www.gaullisme.fr/2010/08/03/2-aout-1940-vichy-condamne-a-mort-le-general-de-gaulle/
    On connait la suite …

    1. Arthur H

      Putch putch putch

      Tin, j’ai presque pleuré, j’ai cru qu’on allait sortir du socialisme ([57% – 62%] de prev obligatoires).

      Ha, non, des citoyens, militaires (youloulou, pas bien), ont juste voulu dénoncer les couteaux volants et le vivre ensemble à la française.

      La république est en danger … mdr.

      Emmanuel, notre trans qui êtes aux cieux,
      donnes-nous notre taxes quotidienne, notre impôt éternel.

      Corruption de merde,
      socialisme de merde.

    2. Jacques Huse de Royaumont

      A l’époque, de Gaulle a pu trouver refuge en Grande-Bretagne.
      Aujourd’hui, quel refuge existe encore ?

  18. sam player

    lefigaro.fr/actualite-france/hopitaux-ehpad-un-projet-de-loi-pour-garantir-les-droits-de-visite-20210418

    Hôpitaux, Ehpad : un projet de loi pour garantir les droits de visite

    Les sénateurs LR ne veulent plus que l’on puisse «laisser les patients mourir seuls», comme cela a pu être le cas durant la pandémie.

    Les sénateurs LR veulent dire stop aux interdictions de visites généralisées, comme celles que des Ehpad ou des hôpitaux ont décrété durant la pandémie de Covid-19.
    =====
    Une loi pour contrer des décisions administratives qui ne s’appuient sur rien, sauf sur elles-mêmes.
    On arrive à grands pas vers le «ce qui n’est pas expressément autorisé est interdit »

    1. Aristarkke

      Je pense même que l’on met en oeuvre le glorieux modèle soviétique qui s’est pourtant effondré comme le château de cartes qu’il était, prônant le :tout est interdit, même ce qui est permis…

      1. Mildred

        Oui, c’est exactement cela, nous vivons une révolution mais cette fois il s’agit aussi de changer l’homme, et comme l’écrit Ph; de Villiers,
        :
        « L’histoire retiendra que 2020 aura été le point de bascule. Tout simplement parce que la pandémie aura servi de pied-de-biche à cette révolution. Lénine disait que les guerres étaient des accélérateurs de l’histoire. Eh bien, les pandémies aussi… »

        Philippe de Villiers – Le jour d’après – Albin Michel éditeur.

    1. Murps

      Ca pique, certes.
      Ca ne donne pas une chouette impression du haut commandement français, dans un sens comme dans l’autre…

      1. sam player

        Voilà
        Y a une lettre de Piquemal à Macron, je ne sais pas si c’est un fake ou pas, mais c’est encore pire.
        Certains diront que pour être respecté il faut être respectable… ils n’auraient pas tort non plus… c’est ce que j’ai appris mes gosses…

        1. Pythagore

          Arrff les veuves effarouchées !! Vous pouvez tjs chercher un énarque qui s’opposera dans un style plus en accord avec vos attentes, mais je crains que vous cherchiez longtemps. Y’a pas à dire, on aime se complaire dans les formes en France (sauf pour les dames).
          https: //vudailleurs.com/lettre-ouverte-de-christian-piquemal-a-emmanuel-macron/
          Peut-être ca ? ca date déjà un peu.

          1. sam player

            Oui c’est celle là, effectivement 3 ans…ce que je veux dire, c’est que les noms d’oiseaux ne servent à rien, ça grandit personne : quand on n’est pas d’accord on se sépare, point barre… et comme ce n’est pas le subordonné qui vire son chef… ou alors il fait en sorte de prendre sa place ou les armes… y a pas d’autres solutions

        2. Pheldge

          Pour un homme, le respect ça se mérite, ça se gagne, et je pense particulièrement chez les militaires … Parly, Macron, Flamby et tant d’autres, occupent actuellement des positions de commandement. On se mettra au garde à vous devant le CEMA, le PR, le ministre des armées – Major pardon si je me trompe -, on exécutera leurs ordres, mais ça n’en fera pas des personnes respectables. Une fois nommées, ces personnes doivent prouver qu’elles sont à la hauteur de leurs fonctions. Il semble que pour les sus cités, il y ait comme un doute …

          1. Mildred

            durru a raison : il n’y a aucun doute ! Ils sont faits du même bois que tous ces traîtres qui étaient une floppée dans l’armée et au gouvernement en 1940, et qui ont fait notre déshonneur !

                  1. Aristarkke

                    Sachant que tu es prêt à devenir helvétique de coeur et surtout d’enrolement pour le cas où la Suisse déciderait d’annexer la Grance, au delà d’une simulation par exercice militaire interposé….

                    1. Le Gnôme

                      Je vois pas trop les Suisses annexer la France, trop d’enquiquinements. A la limite, ils voudraient bien nous refiler Genève, aussi socialiste que l’hexagone. Les Genferei sont célèbres chez les Helvètes.

                    2. Higgins

                      Il y avait un récit très drôle où la Suisse envahissant la France pour en faire un état de la confédération. L’attaque avait lieu au début du week-end de Pentecôte car l’A7 était totalement libre dans le sens Lyon-Paris (facile pour les blindés) et les administrations parisiennes en farniente. Je n’arrive pas à le retrouver.

                    3. gameover

                      Ça a disparu du site le temps.ch mais y a une copie de l’article ici :
                      seenthis.net/messages/824923

    2. Higgins

      https:/ /www.lesalonbeige.fr/le-general-lecointre-aurait-fait-partie-en-2008-du-groupe-dofficiers-qui-avait-publie-une-tribune-pour-etriller-le-livre-blanc-sur-la-defense/

    1. MCA

      N’empêche qu’ils doivent friser les 20 000 signatures à cette heure et plus le temps passe plus le poudré sent la pression monter.

        1. sam player

          J’ai vu 49’000 et quelques pour ma part… et j’ai regardé le TOP PETITIONS… je crois que je vais me suicider 😀 on est cerné par les cons…

          1. Pythagore

            Oui évidemment 58.000 signatures, cela ne vaut pas les plus de 100.000 pour le coq Marcel ou pour le sanglier Hercule mais bon ca va y arriver. Dommage que l’on ne parle pas de poulets, les animaux ont l’air d’avoir la côte (humour)
            Tiens, y’en à un autre qui a la côte:
            https: //www.mesopinions.com/petition/politique/demission-president-emmanuel-macron/42009
            On comprend qu’il hésite à mettre en place le RIC (référendum d’initiative citoyenne).

            1. Pythagore

              « Hercule, un sanglier âgé de 10 mois, qui avait été domestiqué en Seine-et-Marne, a été lâchement abattu à bout portant par un groupe de chasseurs en 2019.
              L’animal est allé à la rencontre de ce groupe de chasseurs, sans aucune agressivité et demandait de l’affection.  »
              .
              groin groin
              .
              https: //www.mesopinions.com/petition/animaux/justice-hercule/128491

              1. P&C

                Une mésaventure similaire m’était arrivé…

                Une groupe de chasseurs, après une dure préparation à coup de caisses de rhum et de bière, ont lâché leurs chiens, qu’ils avaient préalablement affamés.
                Les chiens ont attaqué ou tué nombre des moutons de la ferme de mon grand père, où nous étions réunis pour je ne sais plus quelle occasion, avinés.
                Nous sortons avec les fusils et les chiens de garde, et nous commençons à abattre les chiens de chasse.
                Les chasseurs sortent du bois… on se retrouve face à face, fusils braqués, au milieux d’animaux blessés ou morts.
                Finalement, ça c’est réglé en loucedé : les chasseur sont casqué le prix pour les moutons morts, ont du achever ceux trop blessés pour être soignés (le véto ça coute cher), et sont partis avec des bêtes mortes. De son coté, mon grand père n’a pas déposé plainte.

                1. baretous

                  les choses évoluent quand même. Au village dans une équipe de chasseurs au gros il y avait un dénommé Coquelin qui était tellement bourré, chasse ou pas, qu’ils l’appelaient coq au vin. Ils l’ont fait dégager..quand même! quand même ! 🙂

                1. P&C

                  Tu sais, le rhum trouble la vue…
                  Un sanglier qui approche pour réclamer des caresses, soit il domestiqué car habitué au contact des hommes, soit incroyablement stupide.
                  Dans le premier cas, c’est un délit, dans le second cas, Darwin.

                  1. Nemrod

                    Ça y est c’est bon ?
                    Il manque juste la vidéo des inconnus .
                    Rassurez vous les chasseurs bon ou mauvais vivent leurs dernières années.
                    Il ne restera plus que des gitans sympathiques et respectueux et des fonctionnaires qui ne vous demanderons pas plus l autorisation pour flinguer…peut être votre chien sorti pisser la nuit…tragique méprise.
                    Faudra juste bien penser a les payer.
                    Vous allez gagner au change
                    …je ne vous dis pas.

                    1. Higgins

                      Qui plus est, il est interdit de domestiquer un animal sauvage. Ça pose d’ailleurs un problème dans l’armée des Indes dans une unité où il est de tradition d’avoir un sanglier (c’est son insigne historique).
                      La fin de la chasse sera la traduction la plus lisible de l’abolition de nos libertés élémentaires. Tous les crétins qui signent des pétitions anti-chasse creusent eux-mêmes la tombe où on va les enterrer sans regrets aucuns.

                  2. Pheldge

                    le sanglier domestiqué ? Nemrod, tu oses en douter ? tu n’as donc pas vu le Roi Lion, ni les autres Disney ? voyons, tout le monde sait que ça existe ! Tiens, c’est comme les requins domestiques : tu les adoptes tout petits, et après ils sont gentils avec l’homme, et ne le bouffent plus !
                    J’entendais sur une radio locale -de la Réunion of course – une écolo hystérique délirer sur le thème qu’il fallait relâcher les petits requins capturés lors des pêches … J’imagine que ça plairait moyen aux familles de surfers, baigneurs ou pêcheurs morts ou estropiés.

                    1. Husskarl

                      C’était un faux, donc c’était une balle ou le goulag. Tout va bien du coup.

            2. MCA

              @Pyth

              Je peux témoigner que le coq Marcel est toujours en vie.

              Malgré les procès à répétition, ce frondeur a encore l’outrecuidance de pousser sa chansonnette le matin, ce qui me fait bien marrer.

              Je me suis laissé dire qu’il faisait partie des coqs gaulois réfractaires à la picouse supports inconditionnels du druide marseillais.

                  1. Aristarkke

                    Cette question ! Note cependant que ces derniers temps, Monseigneur joue avec les nerfs de ses paroissiens…
                    Jdcjdr… 😈

              1. Pythagore

                Aaahhh malheureusement, j’ai peur que Marcel ait trépassé « massacré avec une extrême cruauté » qu’on nous dit. Il a eu moins de chance que son congénaire Maurice lui même décédé toutefois depuis à la suite d’une longue maladie. L’histoire ne dit pas si les voisins excédés ont mis du polonium dans sa nourriture. Il n’y a apparemment pas eu d’autopsie.
                https: //www.mesopinions.com/petition/animaux/justice-marcel/95113

            3. Theo31

              qu’un président doit contenter plus de 50 % de la population (100 % l’idéal).

              Comme César, le mari de toutes les femmes et la femme de tous les maris.

            4. Citoyen

              Euh, Pythagore …. à cette heure, le compteur est à 716.604 !!..
              On me dit que micron est en train de préparer ses valises …

          2. Dr Slump

            Oui, les quelques pétitions pertinentes sont noyées sous le nombre des pétitions stupides.
            Et de toute façon, signer une pétition c’est comme voter, ça ne sert à rien, sinon à enregistrer volontairement son identité dans des listes douteuses.

            1. Pierre 82

              @Dr Je suis assez d’accord avec ça. Signer une pétition ou souffler dans un violon, c’est du pareil au même, avec le risque de se trouver sur une liste noire à un moment où ça ne sera peut-être pas souhaitable.
              J’essaie de passer sous les radars, pour l’instant. Ça va devenir de plus en plus compliqué, d’ailleurs…

        2. Jacques Huse de Royaumont

          63961 à cette heure.

          La pétition est à rechercher entre celle contre l’arrachage des cactus dans les calanques et celle contre les battues administratives de destruction des blaireaux.

  19. lxy

    « You can break the glass, you don’t hold the tempest »
    = « Vous pouvez briser le thermomètre, ca n’arrête pas la tempête… »

    1. Pierre 82

      Je ne connaissais pas son nom, et pour le savoir, j’ai trouvé ceci:
      https://www.rtl.fr/culture/pop-culture/qui-etait-juan-joya-borja-alias-el-risitas-l-homme-derriere-le-rire-culte-d-internet-7900026236

      Ces sombres crétins réussi à dire que « L’image et la séquence est aussi devenu un cri de ralliement politique pour certains trolls, complotistes ou militants d’extrême droite sur Internet »

      Décidément, la presse est vraiment dans un triste état…Jean-Hérold Paquis peut aller se rhabiller, on a fait beaucoup mieux depuis. Même les pigistes ont touché le fond.

      1. Theo31

        Ça rappelle cette séquence où à un la suite d’un meurtre, une pute de la télé avait demandé aux parents en deuil s’ils n’avaient pas peur que le drame soit récupéré par le RN.

  20. glot

    Pour les élections régionales 2021 ,en PACA,, Castex vient d’annoncer que LREM fait alliance avec LR.
    Le grand retour de la IV ème République !

    1. Le Gnôme

      L’avantage de la IVe était l’instabilité parlementaire et les changements rapides de gouvernement. Pendant que les politiques se bouffaient la laine sur le dos, ils foutaient la paix au petit peuple. La stabilité de la Ve et de ses gouvernements leur laisse tout le temps de pratiquer la logorrhée législative pour tout encadrer, normer, interdire, enquiquiner les habitants.

      1. Pheldge

        euh, je me permettrai de tempérer cet enthousiasme, ça m’étonnerait fort que des politiciens « se bouffent la laine sur le dos », disons plutôt qu’ils se chamaillaient et se disputaient les postes et les honneurs, mais se retrouvaient quand justement il s’agissait de « bouffer la laine sur le dos » … du peuple ! 😉

        1. Aristarkke

          C’est effectivement comme cela qu’il faut considérer cette époque.
          Cela tenait des chaises musicales sauf qu’on ajoutait plutôt des chaises qu’on en retirait de la piste…

  21. P&C

    H.S : je demande quelques conseils fiscaux….

    J’ai eu la désagréable mais attendue surprise de voir que ma boite m’a déclaré comme jeune docteur pour palper le CIR.
    Problème : d’après legifiscal, il faut remplir la condition suivante :
    « l’administration fiscale précise dans sa doctrine que sont concernés les premiers CDI postérieurs à l’obtention du doctorat pour des fonctions liées au niveau de ce diplôme et quel que soit le lieu d’exercice ».

    Or j’ai été embauché en qualité de technicien, et mon travail n’est pas du tout celui attendu de la part d’un docteur (et il n’en a jamais été question).
    J’ai donc la fâcheuse appréhension que je me suis fait enc*ler, en d’avoir été mouillé dans une magouille fiscale.

    Est-ce qu’il y en qui s’y connaissent en CIR ici ? (infirmer ou confirmer ma supposition).

    Grâce au CMP (merci stephanedu22 pour ton conseil), j’ai envie pu mettre un mot sur ce qui m’arrive : bore out.

    1. P&C

      Je précise qu’il n’est pas mentionné sur mon contrat de travail que j’ai été embauché en qualité de docteur.

    2. durru

      D’après ce que je sais (et surtout du côté technique) sur les procédures CIR, il n’est pas nécessaire d’avoir une qualification particulière pour ses employés afin d’y prétendre. Les dossiers sont montés sur des projets qu’il faut décrire en détail (façon bureaucrate, ça s’entend) et il faut évidemment indiquer les employés concernés, avec leur poste, leur qualification et tutti quanti. Mais pas d’obligation à ma connaissance quant à leurs diplômes, je répète.
      Maintenant, un diplôme pourrait apporter un bonus, ça ne m’étonnerait guère, vu la « pensée complexe » de nos énarques. Mais j’avoue ne pas le savoir…

      1. P&C

        Le statut de jeune docteur est particulier, il offre un remboursement des frais à 200% pendant deux ans si ma mémoire est bonne.
        Pour le reste, oui, tu as raison, j’ai du baigner dans ce marais récemment…

        Qu’ils me déclarent ent ant que technicien pour les heures et taches effectuées, pas de problème. Mais de là à ce qu’ils utilisent mon titre pour prétendre des choses qui ne sont pas vraies et me mouiller là dedans, c’en est une autre.

        1. durru

          J’ai bien peur que le lien avec le CIR soit très tenu, que ces conditions financières n’en soient pas en rapport direct, quoique très réelles…
          Eh ben, dans une économie régie par la connivence et les petits arrangements, on peut pas résister sans adopter les mêmes stratégies. Je ne défends pas tes patrons, mais c’est la dure réalité… Je ne crois pas que tu puisses avoir quelque chose à craindre personnellement, surtout si tu n’as jamais apposé de signature sur un faux.

    3. sam player

      « J’ai donc la fâcheuse appréhension que je me suis fait enc*ler,… »

      Non, tu as signé un contrat et tu n’avais pas un pistolet sur la tempe.
      Tu me rappelles une fille (une jeunette) qu’on avait embauché comme chef de projet (« comme » hein) et qui se plaignait quelque temps après de son salaire… quand elle a connu le nôtre…
      Ça me rappelle aussi une boîte dans laquelle j’avais postulé et qui face à mes prétentions m’a demandé sur quoi je me basais : j’ai répondu, surtout pas sur votre grille de salaire…
      Et pour finir, Areva qui, après une mutation à salaire inchangé, m’annonce que pour avoir ce salaire il faudrait que j’ai chez eux 35ans et 10 ans d’ancienneté… j’avais 25 ans… super plan de carrière, j’ai démissionné quelques jours après pour 2000 de plus par mois.
      La majorité est incapable de chiffrer sa valeur et ne raisonne que par comparaison avec les autres, ils pourraient se satisfaire d’être à 1000 si les autres le sont aussi.
      C’est quoi ta valeur ajoutée ?

      1. P&C

        Mouais… sauf que j’étais en dèche de thune.
        Oui, j’ai signé comme technicien, ok… mais je ne savais pas que la boite était aussi pourrie. Et certainement pas en qualité de docteur.
        C’est justement ce qui me gonfle dans cette affaire : pour les taches et la paye (et encore, mauvaise la paye), je suis technicien, payé comme technicien.
        Mais pour ce qui est du CIR, alors là miraculeusement je deviens docteur engagé en qualité de docteur…

        Je fais partie de cette majorité : je suis totalement incapable de chiffrer ma valeur.
        Ma valeur ajoutée ? le problème est comme je déprime et que je manque d’égo et de confiance, j’ai toujours eu tendance à me voir plus bas… je sais faire des trucs liés aux analyses chimiques, aux spectres et au développement de modèles de machine learning…

        1. sam player

          Une valeur ajoutée c’est pas «je sais faire ceci ou cela », c’est «ça rapporte tant » à ma boîte.

              1. P&C

                Alors là, faut que tu m’expliques…
                Pour un commercial, la valeur ajoutée est clairement visible, ce sont ses ventes. Pour un ouvrier, c’est la transformation qu’il effectue. Mais pour un comptable, un RH, ou un scientifique ?
                Même pour toi… en tant que garagiste, je vois bien, mais en tant qu’ingé chez Areva ?

                Si ça peut aider, voici en gros à quoi se résume le but de mon travail :
                – créer des bases de données spectrales sur diverses matières liées à des animaux de rentes.
                – les mettre en lien avec des résultats de chimie.
                – créer le modèle de machine learning (et encore, j’ai du menacer de me faire sauter la cervelle pour qu’on me l’accorde… ce qui est idiot, car nous ne sommes que deux à savoir utiliser le logiciel nécessaire, et le second est en suède… c’est d’ailleurs les seules occasions où j’ai la sensation de ne pas être une grosse m*rde/sombrer dans la débilité.. finalement après une tentative coup d’alcool à 95°, je m’en suis tiré avec la gorge brulée pendant 1 mois).
                – le tester et l’installer pour que spectro + le modèle soient utilisables sur le terrain.

                Le but est de pouvoir faire les analyses sur le terrain, en se passant des analyses chimiques (sauf pour les outliers bien sur, qui devront alimenter la base pour sa mise à jour).

                  1. P&C

                    Y a pas de produit, juste un service qui sert d’argument commercial.
                    Le commercial peut se rendre chez le client, mesurer les matières en question et obtenir un résultat en quelques secondes par échantillon au lieu de 24H minimum au labo pour une prédiction sur spectro de labo, et x jours en chimie.
                    Par exemple, sur une meuh, il pourra mesurer divers paramètres sur la bouffe, la manure, le lait… entrer les valeurs dans un logiciel, qui va calculer la valorisation par l’animal et sa production.
                    Ensuite, il se base là dessus pour vendre les produits de la société qui vont aider à améliorer les performances de la meuh.

                    1. Pythagore

                      Si ta boite offre ce service, c’est qu’ils estiment que cela permet d’augmenter leurs ventes donc. Supposons que cela leur permet d’augmenter leurs ventes de 20%, ou de ne pas perdre 20% du marché face à la concurrence, cela te donne la valeur du service, qui est intégrée dans le prix de vente des produits.
                      Ce service est-il absolument essentiel à la vente oui/non ?
                      Combien de chiffre d’affaire pour ces produits et combien de personnes pour fournir le service et cela peut te donner une idée grossière de ta valeur ajoutée.
                      Si le service leur coûte 100.000 (compte les salaires) pour vendre 200.000 EUR de produits, t’as pas de marge.
                      Si le service coûte 100.000 pour vendre 100MEur, et que ce service a permis d’attirer de nouveaux clients, doit y avoir de quoi négocier.

                    2. P&C

                      @Pythagore
                      A priori, non.
                      Avec les analyses chimiques standards, tu peux toujours faire ce service commercial. C’est ce qui se faisait avant, et se fait encore d’ailleurs. Cela prend plus de temps et plus d’argent, c’est tout.

                      L’agro est fortement concurrentiel, les marges sont en général faibles.
                      Parfois, un client peut être attiré par un service proposé par le commercial… mais qui n’existe pas encore.
                      Je ne connais pas les effectifs commerciaux de la boite. En général, il vont seuls ou à deux pour visiter les clients. Ni les chiffres d’affaire des différents produits (en dehors des cadres, je crois que personne ne connait ces infos).

                      @Sam
                      EBITDA ? Tu parles chinois… sinon, oui, je pense saisir ton propos. Je suis loin d’avoir une telle visibilité…

                    3. Pythagore

                      @P&C, ce que j’explique est juste un exemple de raisonnement pour essayer d’établir la valeur ajoutée, si ta boite te paye pour faire ce que tu fais, c’est qu’il y a forcément qq part un bénéfice.
                      Pour les info, ca tombe pas du ciel, il faut aller les chercher.
                      Tu peux poser des questions banales à ton chef, genre « au fait y’a bcp de clients qui utilisent le service ? » ou alors « C’est plutôt des grosses exploitations qui utilisent le service ou des petits agriculteurs ? » …etc….et puis tu discutes. Personne t’en voudra si tu t’intéresses un peu à comment les choses se passent ou ce qui se passe au-delà de ton labo, et ce qui l’advient de ton travail. La machine à café, c’est fait pour ca.
                      Sinon si ta boite en produit un, y’a les rapports financiers, en général, y’a des chiffres d’affaire par branche.
                      Il faut voir ca à la louche (de qui tu sais 😉 ), mais ce type de raisonnement permet d’avoir une grossière idée.

                    4. P&C

                      @Pythagore
                      Demander cela à mon chef me fera paraitre louche… et puis, moins je lui parle, mieux je me porte.
                      Parler avec mes collègues… ils s’en fichent, et de toute façon, mis à part « bonjour », cela fait 3 ans que je ne parle à personne… déjà que je suis quasi seul tout le temps, mais ma dépression ne me pousse pas à communiquer… et mes collègues me fuient vu mon air de chine battu et l’odeur méphitique qui émane de moi lorsque je travaille avec des bouses broyées (et cette poussière se met partout…).

                      Il y a des réunions teams ont des chiffres sont présentés, mais c’est pour le national.

                      Je sais seulement que ce sont plutôt de grosses exploitations qui utilisent ce type de service. Après tout, le secteur est en concentration.

                    5. Pythagore

                      @P&C
                      « bullshit job » on parle de ton job, ou des jobs en général ?
                      Si tu penses que tu es sur un bullshit job qui n’a aucune valeur, ce ne sont pas les meilleurs bases pour négocier un meilleur salaire. Mais d’après ce que tu décris, c’est un service tout à fait concret, et il y a des clients qui le demandent, donc je ne comprends pas trop pourquoi tu parles de bullshit job (au figuré 😉 )
                      Aux vues de ce que je lis, il me semble que tu es curieux, intéresses-toi à ta boite, son boulot et ses clients en montrant une curiosité juvénile à tes collègues.

                1. sam player

                  « Pour un commercial, la valeur ajoutée est clairement visible, ce sont ses ventes. »

                  Non

                  «… mais en tant qu’ingé chez Areva ? »

                  Bah déjà on part sur un budget que l’on accepte ou pas, et dans ce dernier cas on le négocie en négociant la marge mini à la baisse… et après en cours de réalisation on essaie d’augmenter cette marge.
                  Si on la sort au prévisionnel on a déjà gagné notre salaire et tout le reste c’est du bonus.
                  C’est pas tous les jours, mais dans une autre boîte, sur un projet de $10M j’ai fait $6M d’EBITDA alors qu’il était prévu 4, ça cause.quand tu arrives à tenir le budget et faire $2M de plus.
                  Il semble bien que tu ne raisonnes pas en mode projet, tes heures sont affectées sur quel budget ? car même en R&D il y a des budgets…

                  1. P&C

                    Si j’en crois du cabinet qui s’occupe du CIR, mon temps est réparti sur divers projets, selon les taches accomplies.

                    Notes que je ne suis absolument pas au courant des dits projets (je suis technicien… pas docteur), mais on m’a tout de même demander de faire les calculs et de les inscrire dans plusieurs projets répartis entre deux entités du groupe.

                    1. P&C

                      @Sam et Pythagore

                      Je ne suis pas sur que une entreprise recrute quelqu’un car il produit de la valeur.
                      Après tout, nous sommes à l’époque du bullshit job, avec 30% des jobs qui ne servent à rien de concret.
                      youtube.com/watch?v=8cvPDiWkD6I

                    2. durru

                      @P&C
                      Les « bullshit jobs » sont seulement ceux qui ne produisent rien de concret, qui se contentent de déplacer des papiers, comme un ponx, quoi. Dès qu’il y a quelque chose de concret qui sort de ta main et que ce quelque chose participe à l’activité « normale » de la boîte, le terme est malvenu.
                      Il faut savoir que, justement pour pouvoir entretenir des bullshit jobs, une boîte se doit d’embaucher des gens qui font du vrai travail et qui peuvent à l’occasion être plutôt mal payés – surtout par rapport aux bullshit diplômés (comme toi, quoi).
                      Il faut faire l’effort de sortir de ta coquille, personne ne viendra t’aider… Sois confiant, les gens ne sont pas méchants – pas tous, en tout cas 😉

                    3. Pheldge

                      @ P&C : tu as raison, les entreprise recrutent parce qu’elles ont un rôle social, un peu comme l’abbé Pierre !
                      @ « les z-autres » : le P&C il nous fait un gros coup de déprime, en vrac, auto-dévalorisation, rien ne va, dégoût de soi et des autres, qui sont tous des salauds de profiteurs, saupoudré d’un peu de « cépajuste » …

                      On essaie de l’encourager et le soutenir, mais y’a des fois, comme là, il ne nous aide, enfin il ne s’aide pas !

                    4. P&C

                      @Durru
                      Oui, pour soutenir du bullshit, il faut des gens très productifs.

                      @Pheldge.
                      Je n’ai jamais dit cela.
                      Ben y a des hauts et des bas… là c’est plutôt du bas. Ce qui est le plus triste là dedans, c’est de rester dans le marasme parce que, d’une certaine manière, il rassure… c’est pas glorieux, mais d’après le psy, c’est normal.

                      @Sam
                      Sans doute… je n’ai jamais été formé à la gestion de projets dans le privé.

                    5. durru

                      @P&C
                      « je n’ai jamais été formé à la gestion de projets dans le privé »
                      Ce n’est pas vraiment nécessaire, le privé c’est un peu comme la vie de tous les jours, avec des besoins, des contraintes, des surprises, des projets… C’est le monde normal, quoi. Celui qu’on essaie de nous enlever (avec un certain succès, il faut l’avouer).

                  2. P&C

                    @Sam

                    Ta logique vis à vis des projets est étrange… j’explique : je suis habitué à la gestion publique : tu reçois une enveloppe, tu lèves éventuellement du pognon en faisait des appels à projets région/UE… et tu claques absolument tout, sinon, tu en auras moins l’année prochaine.

                    1. Pheldge

                      surtout, surtout, claquer tout son budget pour être sûr qu’il soit renouvelé, c’est le principe de fonctionnement de l’Administration … 😉

                    2. sam player

                      “ je suis habitué à la gestion publique”… euh une partie du problème est p-e là:D

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.