Conservons le masque, évitons le bilan !

Il s’en passe des choses, outre-Atlantique : empêtré dans une succession de crises en une centaine de jours marquant un contraste singulier avec la précédente équipe gouvernementale, le président Biden doit faire face à un solide chômage, une inflation surprise, une crise aux frontières américaines, un effondrement de la paix au Moyen-Orient. Cependant, telle la proverbiale horloge arrêtée qui indique malgré tout l’heure exacte deux fois par jour, il a récemment convenu pendant une rare minute de lucidité que le port du masque n’était plus nécessaire pour les personnes vaccinées.

En effet et selon les directives du CDC américain, les vaccinés n’ont plus à porter le masque en extérieur et dans la plupart des cas à l’intérieur, ce qui permet par exemple la réouverture des bureaux ou des écoles dans les États (démocrates) qui insistaient encore jusqu’à présent pour confiner leur population, et ce malgré l’inefficacité maintenant flagrante de ce genre de mesures.

De façon intéressante, cette nouvelle arrive alors que le gouvernement français continue son petit bonhomme de chemin sur la pente de plus en plus rocailleuse du dirigisme total et du raffinement législative micrométrique allant jusqu’à déterminer les modalités d’ouvertures des toilettes des restaurants.

Et s’il est clair que Biden n’est à peu près responsable de rien dans la vaccination des Américains qui autorise les autorités sanitaires à un bel optimisme, le contraste n’en reste pas moins violent avec notre fine équipe de bras cassés français dont le fait d’arme aura été de violemment foirer toutes et chacune des étapes de la gestion de cette pandémie.

Et si l’on se concentre sur la dernière phase, c’est encore plus douloureux : couacs répétitifs (et lassants) dans la distribution des doses, valse-hésitation sur certains vaccins, procédures illisibles et complexes de ciblage des patients, tout aura été fait pour rendre l’ensemble de l’opération extrêmement confus et particulièrement lent. De surcroît, décidant tout depuis sa tour d’ivoire inexpugnable, le gouvernement aura fait le pari – évidemment porteur de tous les ratages successifs – que les communes ne sauraient pas s’organiser sans l’intervention massive de chaque échelon administratif tendrement concocté par une armée d’énarques et de bureaucrates terrorisés à l’idée d’être mis face à la moindre responsabilité quelconque.

Le pompon est bien sûr atteint lorsque les mêmes clowns incompétents nous expliquent – avec tout le sérieux qu’ils sont capables de rassembler entre deux grotesqueries déclamatoires – que même vaccinés, il va falloir continuer à porter le masque et puis d’ailleurs, qu’à la réflexion, ce serait une bonne idée de faire entrer une fois pour toutes dans les mœurs ce bidule inutile. Oh, pas partout et tout le temps, Castex en convient à l’occasion, mais disons qu’un petit affichage vertuel entre gens de bonne compagnie n’est pas inutile, et ce même si, en extérieur, les éléments s’accumulent prouvant que les contaminations y sont parfaitement anecdotiques (et qu’alors, le masque n’y joue aucun rôle), tout comme les évidences répétées sur les (suspicieusement) asymptomatiques, vilains porteurs d’une maladie galopante, n’en sont finalement pas.

On le comprend : non seulement, l’adaptabilité américaine aux changements rapides de paradigmes contraste douloureusement avec le caractère empoté voire stalinien de nos gouvernants et de l’administration française derrière eux, mais en plus apparaît toute la faiblesse de l’argumentaire scientifique, utilisé à foison pour étayer les délires dictatoriaux de nos petits chefs. On ne peut s’empêcher, encore une fois, de faire le parallèle avec d’autres discours (dans lesquels, c’est certain, « science is settled », fermez le ban) qui utilisent la science non plus comme outil de débat, mais comme marteau de sentence pour en empêcher tout embryon : la « science » a dit qu’il n’y avait pas de traitements, il n’y a donc aucun traitement à chercher, évaluer ou essayer. Oubliez. La « science », après avoir dit que les masques ne servaient à rien à l’extérieur, aurait dit que les masques y sont indispensables et voilà donc pourquoi ils seront imposés. Et c’est la même « science » qui explique que le vaccin est la seule planche de salut, unicité d’autant plus pratique qu’elle permettra d’imposer la Preuve d’Innocence Sanitaire.

Moyennant quoi, on pourra – étape suivante – punir les récalcitrants qui refuseront de se comporter comme on veut le leur imposer, quitte à envisager très sérieusement de sympathiques camps d’internement, comme en février dernier dans la bouche de Douste-Blazy.

Et au-delà de ces constats, une autre réalité se fait jour, là encore fort douloureuse pour qui compare sérieusement la France à ses voisins : le ratage assez phénoménal de toute la gestion sanitaire française en général et de la vaccination en particulier n’est-il pas la marque assez flagrante d’un violent déclassement du pays qui continue de se croire riche alors qu’il entre sûrement et de plus en plus vite dans le ventre mou des pays de seconde zone ?

En effet, s’il est clair que les écarts de revenus moyens entre la France et les États-Unis étaient déjà fort défavorables à l’Hexagone bien avant la crise (un écart de plus de 40%), la crise sanitaire et les décisions gouvernementales n’ont certainement pas amélioré la situation, qui explique alors assez bien les couacs enfilés les uns après les autres : après tout, les Français ont les moyens sanitaires (rikikis) en rapport avec leurs moyens financiers réels (qui rétrécissent visiblement).

D’autre part, on ne peut s’empêcher de noter l’avalanche de précaution dans le relâchements des contraintes idiotes : tout se passe comme si le gouvernement multipliait les stratagèmes plus ou moins grossiers (plutôt plus que moins, du reste, n’oublions pas avec qui nous avons affaire ici) pour faire traîner la sortie de crise. Cette interrogation n’est pas totalement absurde si l’on se rappelle qu’une sortie de crise entraîne avec elle une inévitable évaluation de ce qui a été décidé dans cette période.

Et qui dit évaluation, dit bilan. Pour Macron et sa brochette de tocards criminels, « bilan » signifie surtout grosse catastrophe, notamment électorale.

En avril dernier, je notais que la sortie du confinement serait aussi lente que possible. Un mois plus tard, il semble que la trajectoire gouvernementale me donne raison.

J'accepte les BTC et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires332

  1. Rick Enbacker

    Dernier foirage en date d’une longue série : les autotests dans les lycées :

    https:/ /www.huffingtonpost.fr/entry/la-campagne-dautotests-du-covid-19-au-lycee-ne-se-deroule-pas-comme-prevu_fr_609bb742e4b03e1dd3839d26

    1. Jacques Huse de Royaumont

      A certains endroits, il n’a été livré qu’un test pour 2. Pour tester tout le monde, ils vont se refiler les écouvillons ?

      Par ailleurs, l’EdNat a encore livré la preuve de son légendaire sens de l’à propos : dans les collèges de ma ville vont se dérouler cette semaine des exercices de… confinement. Cela consiste à entasser les élèves dans les couloirs hermétiquement clos en réponse à une alerte (attentat, nuage toxique, etc…) pendant un temps relativement long. Et les gestes barrières ? Quels gestes barrières ?

    2. Pythagore

      Ces gens arrivent-ils encore à manger tout seul, ou va-t-il bientôt falloir une assistance de vie pour chaque élève, professeur ou proviseur ? Pathétique.
      « 1700 médiateurs ont été recrutés pour venir en aide aux professeurs et surveillants. »
      […]
      « Enfin, le manque de directives précises inquiète également les proviseurs. Comment s’organiser en interne: premier arrivé, premier servi? Par ordre de priorité, en fonction de l’âge et de l’état de santé du personnel? Que faire en cas d’absence d’autorisation des familles? Les questions restent en suspens. »

  2. Le Gnôme

    Lorsqu’il y a plus de quarante ans je faisais mon premier stage linguistique en Teutonie, je ne voyais guère de différence entre les deux pays. Ce n’est plus le cas désormais, la différence me paraît flagrante et je tiens à remercier les gouvernements socialoïdes qui se sont succédés ces dernières décennies.

    1. P&C

      La teutonie file aussi un mauvais coton suite au covid, si on en croit ce qu’on peut lire au sujet des cvid sceptiques et des anti vax locaux…

          1. Aristarkke

            Mutti a senti en elle resurgir de vieux réflexes pourtant âgés de plus de trente ans, officiellement abandonnés dans le naufrage de la feue RDA…

      1. Pythagore

        A mon grand désespoir, j’ai de plus en plus l’impression que ce n’est pas la RFA qui a pris la RDA mais l’inverse. Le mur n’est pas tombé du côté que l’on pensait. Et les prochaines élections n’annoncent rien de bon, entre les écolos et un candidat CDU progressiste, soumis, mou de la colonne.
        Je ne comprend même pas que les délégués du parti aient pu voter pour le candidat avec les pires sondages, ca tient du suicide collectif.
        A 6 mois de la fin de son mandat qui est le dernier, Mutti se met à pondre des lois écolos-bobo les plus débiles, alors que l’on se réjouirait si elle finissait son mandat à ne rien faire. Elle a quand même réussi à remplacer des centrales nuke par des centrales au gaz, bilan carbone au top.
        J’ai peur que les belles heures de l’Allemagne industrielle et industrieuse soient derrière elle. Enfin l’état de délabrement n’a pas encore atteint celui de la France, mais les politiques y travaillent.
        Le prussien reste culturellement un laborieux ce qui freine la déchéance.

        1. Higgins

          L’Allemagne croule sous les marks, pardon les euros, ça donne encore l’illusion d’une liberté de manœuvre. Rien à voir avec le Frankistan.

          1. Pythagore

            Oui, c’est le discours qu’a tenu Mutti en expliquant qu’ils ont bien économisé les dernières années (pas leur sous mais bon….) et donc on peut fermer tte une partie de l’économie pendant 6 mois. Kein Problem.
            Enfin bon dernièrement, on ne l’entend plus trop ce mantra.

            1. Theo31

              Les usines des fourmis allemandes turbinent pour les cigales surendettées des PIGS. Le jour où le pognon des autres s’arrête, l’économie allemande va se prendre une méga baffe dans la gueule.

        2. Grosminet

          Malheureusement, la bien-pensance ecolo-gaucho-bobo est une maladie qui contamine l’ensemble du monde occidental, avec une vitesse certes différente d’un pays à l’autre.

        3. P&C

          Je ne suis pas certain… le coco a bien des défauts, mais écolo bobo n’en fait pas partie.
          Et si je me souvient bien, c’est en RDA qu’il y a les résistances les plus fortes à l’accueil des migrants.

          Mutti vient de RDA non ? Cela dit, on aurait pu s’attendre à ce qu’une physicienne soit plus imperméable aux délires écolos bobos.

          1. Pheldge

            par contre l’écolo bobo lui, n’a aucun problème à être coco 2.0, et c’est dans ce sens qu’il faut voir les choses.

          2. Pythagore

            Les résistances viennent plutôt des campagnes et du sud de l’ancienne RDA.
            Les national-socialistes étaient aussi résistant à l’immigration et leur patron, un grand écolo.
            Perso je constate qu’il y a de plus en plus de gens qui attendent de plus en plus de l’état de prendre la défense des victimes réelles ou imaginaires de ttes sortes capitalistiques, climatiques, mal sexuées, …..
            Étatisme à gogo (bobo).
            Mutti est imperméable à tout ce qui dérange son pouvoir et elle est arrivée en décanillant les autres, sous ses airs de bonhomie. Depuis l’arrêt du nucléaire, elle est déjà tombée ds le délire écolo-bobo.
            Le seul moment où elle a tenu tête, c’était lors du dieselgate où elle a essayé de limiter la casse en limitant les modif des véhicules au logiciel et non au hardware.
            La voiture reste une industrie sacrée en Allemagne.

  3. Calvin

    Les masques vont simplement devenir un symbole de soumission.
    Ça me rappelle un truc religieux, mais je n’arrive pas à mettre le doigt dessus…

          1. Theo31

            La République de Weilar avait instauré l’exit tax pour ceux qui voulaient quitter le pays. Elle fut conservée après 1933. Elle fut instaurée en France par Sarkozy, ce socialiste honteux et conservée par Culbuto avant sa suppression par le mignon poudré.

    1. Un_meusien

      Tout a fait ce que j’en pense j’ajoute qu’un de ces 2 masques squameux ( c’est pour l’anagramme « masque squame » ) est  » debilifiant « 

  4. Pythagore

    « permettra d’imposer la Preuve d’Innocence Sanitaire. »
    Si les toilettes des restaurants sont fermées, ca ne pas être évident d’imposer la p*sse, Monseigneur 🙂 ! On risque l’explosion vessienne.

    1. Rick Enbacker

      Va falloir instaurer des pissotières en 7 treizièmes de jauge en configuration de quinconce trapézoïdale… Un vrai castex chinois !

      1. Calvin

        Hidalgo fait des tests grandeur nature à Paris, depuis plus de cinq ans.
        Quelle prescience ! Quelle femme extraordinaire !
        Normal qu’elle soit la star des billets du vendredi…

  5. sam player

    Réglementer l’accès aux toilettes MDR
    Voilà à quoi on en arrive à tout vouloir réglementer au mm près, ça laisse aucune initiative

        1. Pheldge

          ça dépend de l’état de ta prostate … les concours « à qui pisse le plus loin » c’est réservé aux gamins, c’est bien connu 😉

      1. Pythagore

        Il me semble pourtant que la norme est plus le fait des anglo-saxons que des latins, peu habitués à suivre la consigne à la lettre, me semble-t-il (?)
        C’est peut-être pour ca que ca foire dans les grandes largeurs, au-delà de l’orgie normative.

        1. sam player

          +1 Pythagore
          C’est pas la norme le problème, c’est la réglementation… jusque dans les chiottes, comme on dit et là c’est bien à propos…

    1. Ecce Homo

      @Sam »Réglementer l’accès aux toilettes MDR »
      Le but final de cette crise est bien LE PASS SANITAIRE …! Pas de pass sanitaire = pas le droit de pipi-caca au popo !
      Il n’y a pas de faux semblant, c’est écrit dessus, le nom n’a pas été choisi par hasard…Le Pass (accès) aux sanitaires !

      Ils veulent nous imposer une société liberticide où le simple fait de pouvoir accèder aux sanitaires sera considéré comme le privilège ultime…!
      L’accès au trône suprême !

      Désormais, il va falloir demander à Maman Etat pour aller au popo…
      Et ne surtout pas oublier en sortant de donner la pièce à la dame pipi, que Maman état est bien gentil de faire travailler.
      Mais, n’en déplaise aux écolos, je pense comme Bernard Tapie, qui, à sa sortie de prison, déclarait « qu’il s’est vraiment senti libre que lorsqu’il a simplement pu pisser contre un arbre… »
      Parfois le bonheur ne tient qu’à peu de choses.

    1. Ba

      Si c’était un business model valable, les détenteurs de sacs Louis Vuitton gagneraient de l’argent à les utiliser. Si ça n’a jamais été mis en place (à ma connaissance), c’est que personne ne s’y retrouve financièrement.

      Mais par contre on peut toujours mettre des insultes sur le masque.

      1. Theo31

        C’est probablement parce que personne n’a osé le faire. On se souvient des injures faites aux riches mécènes ayant participé à la rénovation de Notre Dame. Ça exciterait la jalousie de beaucoup de monde, à commencer par celle de tous ces enculés de politocards.

        1. Pheldge

          on rappellera également l’orélifilipèterie d’Orélifilipéti alors ministre de la culture sur l’interdiction de la publicité sur les bâches des échafaudages de chantiers publics, qui s’était traduite par une perte de recettes …

    1. Rick Enbacker

      Ca commence bien. Aux USA « liberal » ne veut pas dire liberal, donc oui, ils sont à gauche mais non, ils ne sont pas libéraux du tout. Le gars qui a tout compris…

    2. durru

      En fait, tout est dit dans l’article, dès le début : « Mal nommer les choses c’est ajouter au malheur du monde ».

    3. Ba

      Encore un clown à roulette, un politocard, qui nous montre volontairement comment il part en vrille.

      Une belle preuve de la déconnexion totale de la réalité de la part de ceux qui vivent d’argent volé, réalité qu’ils ont pourtant contribué à créer.

      « Réjouissons-nous de vivre dans une démocratie libérale. Domptons les outrances de la finance. »

      Citations hallucinantes après tout ce qu’on a vécu :
      – « Sur le plan politique d’abord : liberté d’écrire, de parler, d’éditer, de se réunir, de manifester, de croire ou de ne pas croire, d’exprimer son opinion où on le veut, de voter pour le candidat de son choix, de critiquer le pouvoir en place, du Président de la République au conseiller municipal. »
      – « qui osera revenir sur la liberté d’entreprendre, sur le droit d’inventer des nouveaux produits, de décider de l’installation de son entreprise, d’exporter et d’importer, de fixer son prix et la quantité d’objets à produire ou de services à rendre ? »

  6. Higgins

    Sur la situation américaine, la peinture qui en est faite dans les merdias nationaux est aux antipodes de celle dépeinte dans l’article. Après la nuit trumpienne, le soleil bidenien éclairerait enfin la grande amérique. C’est tout juste si les différents intervenants concèdent que la situation fin 2019-début 2020 était plutôt bonne. La crise sanitaire a été une aide précieuse pour les démocrates et leurs affidés et les manipulations électorales on fait le reste. Pour l’inflation, elle atteindrait 4,2% d’après Charles Sannat (https:/ /insolentiae.com/usa-inflation-a-42/) ce qui est un plus important que ce que la FED est censée atteindre (2%). Quant à la politique étrangère, ça pédale un peu dans la choucroute : Proche Orient, Iran, espace indo-pacifique et l’attitude chinoise, le clou dans le cercueil étant de mon point de vue les prestations spatiales de l’empire du milieu : un robot sur Mars et la mise en place des premiers éléments d’une station spatiale.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Alors entre USA et Chine, guerre ou pas guerre ?
      Je pense qu’avec Biden le risque de conflit impliquant les USA est plus élevé qu’avec Trump. Ce dernier avec son « america first » se recentrait sur son électorat qui vit du marché intérieur américain et est donc peu encline à envoyer les boys se faire dessouder au diable vauvert.
      De leur coté, les démocrates sont soutenus (comme la corde soutien le pendu ?) par les gafa, wall street et autres entreprises ayant besoin d’un marché mondial sous tutelle US. Leur intérêts les poussent donc beaucoup plus au conflit.
      La Chine se pose en concurrent aussi bien sur le plan technologique que sur des sujets stratégiques comme la monnaie, menaçant l’hégémonie américaine qui elle-même est la condition de la prospérité des soutiens démocrates.
      Un conflit majeur entre les deux puissances est donc plausible, à court ou moyen terme.

      1. Deres

        Surtout si la politique Bidienne très à gauche (donc anti-emplois), écologiste (anti-économique) et woke à fond (donc divisant le pays et poussant à la guerre civile) amène au désastre prévisible, il faudra bien trouver des contre-feux pour distraire l’opinion et les ressouder derrière le papy en chef. Une bonne guerre sera donc la solution magique pour cacher la déroute du pays sous le tapis. Je doute pour la Chine, mais un proxy paiera pour tout cela. La Syrie devrait commencer par servir d’exemple comme elle est sans défense et est soutenu par l’Iran. Pour taper sur la Chine, il y a moins de cibles possibles à part la Corée du Nord mais celle-ci a l’arme atomique et Séoul en otage.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          S’il ne s’agit que d’allumer un contre feu, n’importe quel ploukistan fera l’affaire, je suis d’accord. Mais la montée en puissance de la Chine remet en cause les intérêts vitaux de ceux qui financent le parti démocrate, aussi un conflit de plus grande envergure n’est pas improbable.

      2. Higgins

        La guerre est bien plus probable, dans un premier temps entre la Chine et les pays du sud-est asiatique. Ces derniers se réarment à tour de bras, ça profite au Frankistan qui place là ses meilleurs matériels. La Malaisie, Singapour, l’Indonésie (qui serait la quatrième puissance économique mondiale en 2050), les Philippines, la Thaïlande et le Viernam sans compter l’Australie et la Nouvelle-Zélande (ce dernier pays comptant avant tout sur le parapluie américain) trahissent de très grosses inquiétudes avec la Chine. La présence d’une très importante diaspora chinoise dans les premiers pays est un facteur à prendre en compte pour calmer les velléités de Xi Jin Ping. Le point noir est Taïwan, le grenier mondial des microprocesseurs. A n’en pas douter, un invasion ou un début d’invasion sonnerait le début d’un mauvais film qui impliqueraient alors outre les taïwanais, le Japon et la Corée du sud Oncle Sam. La puissance militaire américaine est toujours imposante mais des choix douteux l’ont conduit dans certains domaines dans une impasse délétère (US Air Force avec le F22 et surtout le F35). La Chine reste cependant avant tout une puissance continentale prisonnière d’une mer de Chine facile à boucler et à l’ouest, elle se heurte à l’Inde et un peu plus au nord à la Russie.

        1. P&C

          « Le point noir est Taïwan, le grenier mondial des microprocesseurs »
          Raison de plus pour disperser dans un peu plus de pays cette production…

          La peur de la Chine a même réussi à pousser le Vietnam dans les bras d’oncle Sam… malgré le lourd passif entre les deux pays.

        2. Jacques Huse de Royaumont

          A propos de l’Inde, je suis curieux de savoir comment elle se positionne : en cas de conflit, c’est une puissance non négligeable, aussi bien pour sa démographie que sont poids économique et sa situation géographique.
          Penche-t-elle plutôt vers l’axe Téhéran-Moscou-Pékin ou vers Washington- Jérusalem-Tokyo ?

          1. Higgins

            Contre la Chine sans aucun doute. Par son poids économique et démographique, elle se pose en adversaire tout désigné avec deux atouts : c’est une vraie démocratie et une position géographique remarquable. Après, elle un ennemi tout désigné à l’ouest : le Pakistan. Pour le reste, elle joue un jeu subtil entre les russes, les pays européens et les USA. Les indiens sont très susceptibles et très jaloux de leurs prérogatives. À manier avec d’infini précaution.

          2. P&C

            Vu son opposition à la Chine, je dirai plutôt l’axe US… mais en même temps, elle s’oppose au Pakistan, qui lui est clairement un allié US… et tout ce petit monde collabore ou s’oppose dans le m*rdier afghan.

            Le retour du grand jeu ?

            1. Higgins

              L’alliance Pakistan-USA est plutôt lâche en ce moment. Les seconds ont une nette tendance à se rapprocher de l’Inde. Du coup, les pakistanais se tournent vers la Chine.

              1. Deres

                Les USA soutenait la Pakistan à cause de l’Afghanistan. Au début pour y contrer l’URSS puis après car sinon impossible de ravitailler leurs bases sur place. Maintenant qu’ils se retirent du pays, aucune raison de soutenir un pays qui soutient leurs ennemis.

                Taper sur l’Afghanistan serait aussi un bon moyen de ridiculiser les matériels militaires chinois …

                1. Higgins

                  Oui et puis la politique intérieure pakistanaise est assez complexe avec le rôle prépondérant des forces armées. Ce sont elles qui dirigent le pays et si une bonne partie est occidentale dans le mode de fonctionnement, il y a une minorité agissante qui a partie liée avec les fondamentalistes religieux. Du coup, la grande majorité des pays occidentaux jouent la prudence avec ce pays, ce dernier ayant souvent trop tiré sur une ficelle bien fragile. Globalement, les forces armées sont d’un excellent niveau, les indiens en savent quelque chose.

    2. Pythagore

      « Quant à la politique étrangère, ça pédale un peu dans la choucroute »
      Pendant la période des élections, j’étais tombé par hasard sur un interview micro-trottoir à la radio. Parmi la sélection, un juif présenté comme tel qui expliquait qu’il trouvait que Trump avait bcp fait pour les juifs mais qu’il allait qd même voter Biden.
      Biden est arrivé et 4 mois plus tard, ils se prennent à nouveau des bombes sur la tronche.
      Well done. Dommage qu’il n’y ait pas de suite à ces interviews anonymes, avant/après.

      1. Yanka

        Le Juif : « V’ai voté pour Bidaine, mais ve le regrette, car ve me trouvais voifi deux jours à Vérusalem et vé refu fur la gueule et dans les dents un miffile ! Fa fait mal ! »

  7. Ba

    La sortie de crise traîne pour les raisons évoquées, mais le passeport sanitaire lui ne traîne pas car il faut impérativement qu’il soit en place pour la rentrée. À ce moment là les « indicateurs » du covid devraient en toute logique remonter (d’autant plus que les vaccins auront permis une accélération de l’apparition de variants) et on observera alors une magnifique descente de « jauge » – celle du nombre de personnes qui sera à 1000 au lancement du pass – pour réserver le plus grand nombre d’endroits possibles au personnes sanitairement correctes.

    Par contre dans la pratique, j’ai vraiment du mal à voir comment ça pourrait réellement fonctionner. Voir ici un aperçu des problèmes qui se posent : https://twitter.com/cunegonde1944/status/1393929021579268100?s=20

    Néanmoins ça sera tenté par le gouvernement sans trop de doute.

    Ainsi, si le gouvernement fait traîner la sortie de crise, c’est également parce qu’il ne faut pas qu’il y ait de rupture entre la levée des mesures coercitives actuelles et la mise en place du pass sanitaire. Sinon, ça risquerait de tout faire capoter.

    1. durru

      Les « indicateurs » ne vont pas remonter avant l’arrivée claire et nette de l’automne (pour des raisons évidentes de cycles saisonniers, comme pour toute autre épidémie saisonnière), donc la rentrée ça sera un peu tôt.
      On observe partout (dans les régions tempérées) cette même évolution.
      Avec en plus l’arrivée sur la planche de vaccination des Gaulois vraiment réfractaires (la moitié qui ne veut pas se faire vacciner), ça va être sport.

        1. durru

          C’est une louche, hein, j’ai appris des choses depuis que je fréquente ce blog 😉
          Pour une mesure plus précise, on (re)parlera lorsqu’on lira des articles chouinant sur le vide sidéral qu’on peut constater dans les vaccinodromes.
          Aux US, une baisse notable du nombre de vaccinations journalières a été constatée une fois le niveau des 40-45% de vaccinés atteint.

          1. Husskarl

            J’ai lu 27% quelque part, mais bon j’imagine qu’avec un coup de pression il y en aura moins et que certains ont répondu exprès l’inverse…

          2. Pythagore

            Perso j’attends de voir la tronche des vaccinés et des c-est-bon-on-est-vacciné-on-peut-revivre-comme-avant quand on va leur annoncer qu’il va falloir repasser au vaccinodrome. Qq chose me dit que le consentement va s’effondrer.
            Sans compter qu’au rythme actuel, 1/3 de la population aura recu 2 doses fin octobre au moment où il va falloir en remettre un coup. Ca promet.
            Cela finira dans un bordel monstrueux, où l’état ne saura plus qui a reçu combien de dose et qui sera prioritaire. Une personne de 85 ans ayant reçu 2 doses est-elle prioritaire pour la 3ème par rapport à une personne de 50 ans ayant reçu qu’une dose ?
            Bon courage.

            « Selon la Commission permanente de vaccination (Stiko), les citoyens allemands devront à nouveau être vaccinés contre le coronavirus au plus tard l’année prochaine. « Le virus ne nous quittera plus. Les vaccinations corona actuelles ne seront donc pas les dernières », a déclaré le président de Stiko Thomas Mertens aux journaux du groupe de médias Funke (en ligne dimanche / imprimé lundi). « Fondamentalement, nous devons être préparés au fait que tout le monde devra peut-être actualiser sa protection vaccinale l’année prochaine. »
            .
            L’expert en santé du SPD, Karl Lauterbach, s’attend à ce que l’immunité dure environ six mois après une vaccination. Le premier rafraîchissement sera donc attendu pour certains à l’automne, a-t-il déclaré aux journaux Funke. »

            1. sam player

              «… au moment où il va falloir en remettre un coup… »

              Faut p’tete qu’ils se fassent greffer un cathéter avec un raccord rapide 😀

    2. Deres

      Oui, le gouvernement (et ceux des autres pays) est dans l’illusion que le vaccin sera la solution ultime au problème. J’ai peur que ce soit bientôt la douche froide. Malgré son efficacité avérée, je pense que l’épidémie ne disparaitra pas tout comme les confinements n’ont pas réussi à le faire. L’épidémie continuera en toile de fond et il y aura des vaguelettes de temps en temps, exactement comme la grippe. La tentation sera donc irrésistible d’aller plus loin dans la coercition des français : vaccination obligatoire car on portera la faute sur les non vaccinés, puis renouvellement annuel obligatoire, etc …

      1. durru

        On oublie un peu trop vite que la pression mise sur le virus par cette vaccination intensive (c’est d’ailleurs la toute première fois que la vaccination se fait en pleine épidémie, et ça n’étonne personne) a certainement aidé à obtenir des variants plus nombreux et surtout plus résistants… aux vaccins.
        Le succès est derrière le virage 😀

        1. pabizou

          On oublie? Remdesivir, mutagène, « vaccins » expérimentaux risque d’accélération des mutations, pas de possibilité de consentement éclaire pour cause de manque de données, tests bidons permettant n’importe quand de déclarer une aggravation si ça arrange, interdiction de soigner et intimidation de ceux qui font leur boulot, sabotage et croches-pieds à toutes possibilité de traitements, instrumentalisation des chiffres indiens qui montrent que ce sont les zones vaccinées qui voient la situation repartir en vrille, pas celles qui traitent etc… Alors non Durru, tout le monde n’oublie pas, et je ne parlerai même pas des vieux soignés au rivotril et des autres saloperies qui échappent vue la longueur de la liste…

          1. durru

            Ce que je voulais dire surtout, c’est que les « vaguelettes » qui vont pas arrêter de ressurgir seront en bonne partie dues précisément à la stratégie choisie.
            Cette évidence est bien sûr complètement escamotée par les MSM, mais il arrive que même entre des gens bien renseignés cela passe à la trappe…

            1. pabizou

              Je vais beaucoup plus loin, je pense que cette stratégie a été volontairement choisie dans le but de dramatiser encore plus la situation et ouvrir des portes supplémentaires à une montée en puissance de l’UE . Le conseil des larbins scientifiques et leurs obsession des confinements, couvre-feux et autres joyeusetés, sa mise en mode média vocce après l’article de Delfraisy sur le lancet qui met en doute leur efficacité, tout va dans le sens de l’exploitation d’une crise pour des raisons politiques et non pas sanitaires . Tout cela, au mépris de la vie des français, mais pas qu’eux, pue l’idéologie et la corruption à plein nez . Il n’y a pas de complot, juste des convergences d’intérêts politico-financiers . Rien ne doit être oublié tant que les factures n’auront pas été présentées et soldées, la justice vaudra mieux que la vengeance, à eux de choisir …

      2. Jacques Huse de Royaumont

        Efficacité avérée, je me demande…
        Comment un vaccin bricoler en urgence peut avoir une efficacité de 95% comme annoncé alors qu’un virus contre la grippe atteint péniblement les 40 % bien que les labo bossent sur le sujet depuis des décennies ?
        Et comment se fait-il que l’épidémie ne reflue pas plus vite que l’an dernier si les plus exposés sont vaccinés et immunisés ?

        Enfin, Pfizer annonce une efficacité de 100% sur les 15-20 ans. Comment calculer l’efficacité d’un vaccin sur une population qui n’est de toute façon pas malade ? C’est un peu comme le fou qui met des chaussettes en papier alu pour se prémunir des attaques d’extra-terrestres. (efficacité 100%)

        1. Higgins

          Sur une vidéo de l’HIU de Marseille de la semaine dernière, facilement accessible sur leur chaîne YouTube, un chercheur rend compte d’une efficacité de l’ordre de 50% sur la population vaccinée à l’IHU. C’est peu et globalement, l’inquiétude vient de la résistance aux variants, résistance dont une hypothèse solide voudrait qu’elle soit initiée par les vaccins.

          1. durru

            Je rappelle aussi souvent que je peux la fameuse campagne « les antibiotiques, c’est pas automatique » pour évoquer l’impact des médications sur les mutations des agents pathogènes.

            1. Pythagore

               » Dans près de 60% des cas, c’est un vaccin chinois du géant pharmaceutique Sinopharm qui a été injecté. »
              « un autre vaccin a été utilisé : une version d’AztraZeneca produite en Inde. » (en bien gras souligné, police de charactère 50).
              Tout est dit, c’est pas pa’ce que ca marche pas, c’est pa’ce qu’y’z’ont pas du bon Pfizer et du bon J&J.
              NB: peut-être faudrait-il donner à ce journaliste la liste des médicaments produits en Inde que nous consommons.

              1. P&C

                Ah, ce magnifique « ces asiats sont des cons, ils ne savent faire que des chaussettes alors que nous faisons des airbus »… nos journaleux français en sont encore là ?

                C’est bizarre, mais pour avoir côtoyé quelques produits des facs de sciences chinoises, je me garderai bien de sous estimer leurs capacités…

                1. Higgins

                  Les fabricants de chaussette viennent de poser un robot sur Mars !!! Et ça, ils ne l’ont pas copié chez les occidentaux.

            2. Aristarkke

              Tiens, Mélusine cette inconstante, est intervenue d’elle-même pour ôter la honte du front du Major…
              Auriez-vous un ticket sans le savoir ???

        2. Aristarkke

          *bien que les labo bossent sur le sujet depuis des décennies ?*
          Le virus de la grippe ne fait rien d’autre que d’évoluer annuellement… Donc, toujours un coup d’avance…

      3. Pythagore

        « L’épidémie » de sars-cov-1 s’est arrêtée d’elle même et celle-ci s’arrêtera d’elle-même. Si j’ai bien compris le grd druide, les mutations sont surtout le fait du passage aux animaux et retour, mais il semble bien seul à faire la traque aux foyers animaliers.
        Il va falloir expliquer à madame que le vison c’est fini, à présent ce sera kevlar.
        Seule grde inconnue, comme dit Durru, les vaccins, remdesivir et autre médication qui en fait de tuer l’épidémie sélectionnent les mutations et la relance…..

          1. sam player

            « C’est un peu la logique appuyez sur démarrer pour arrêter votre ordinateur. »

            Tout ce merdier depuis 25 ans ça a commencé avec ça, c’est ce qui restera dans les livres d’histoire…

      4. MCA

        @Deres 17 mai 2021, 15 h 51 min

        « on portera la faute sur les non vaccinés »

        Ca je le sens bien en effet, mais d’ici-là le poudré aura peut-être pris un coup de pied au derche et quid de la politique du suivant?

        1. Aristarkke

          Le suivant relevant très probablement du même sérail aura été à trop bonne école pour changer quoi que ce soit, amha.

  8. douar

    Les niveaux de jauge sont un casse tête: l’administration propose l’ouverture des salons à moitié jauge, sauf que dans ces conditions, les exposants ne viendront pas. Les organisateurs des salons demandent donc, pas de jauge ou alors, pas de salon du tout.
    Même problème avec les restaurants, à quoi bon ouvrir quand on ne peut recevoir que la moitié de ses clients?
    C’est un raisonnement qu’a du mal à appréhender l’administration.

    1. Nemrod

      ben évidemment…
      Chiffre d’affaire
      Seuil de rentabilité.
      Tous ces mots c’est de l’Hebreu pour l’administration.

      1. MCA

        Et d’ailleurs il suffit de les taxer le double pour que les vampires retombent sur leur pattes.

        M’est avis qu’ils vont vite rendre ce qui leur a été octroyé pendant un an.

    2. Ba

      Moi j’adore ces problèmes de jauge : ça me fait bien marrer.

      Je savais pas que ça gueulait concernant les salons.
      Concernant les restos, il y a aussi le problème de la météo (vent, pluie, froid).(1)

      Personnellement, je trouve tous ces problèmes et oppositions concrets très très positifs. Ça met par terre les idées de semi-coercition / liberté surveillée.

      Si malgré tout, ce bordel se met en place tant bien que mal, j’ai hâte de voir les prunes tomber pour non respect de jauge, de savoir qui sera pruné, de savoir comment les gérants vont devoir compter les personnes qui « rentrent » (surtout en extérieur), et de savoir comment vont s’organiser les opérations de police autour de tout ça.

      (1) : https://www.ouest-france.fr/economie/entreprises/crise-du-coronavirus/pourquoi-le-chef-philippe-etchebest-ne-rouvrira-pas-sa-terrasse-de-restaurant-le-19-mai-46b92db4-b61b-11eb-9cf6-25b601f822f4

      1. Husskarl

        Y a ca dans un de mes supermarchés du coin, avec un compteur laser qui ne compte qu’une seule personne quand deux rentre en même temps…
        On mettra un tourniquet, la veulerie est très présente, je n’en doute pas.

      2. TPA

         » Ça met par terre les idées de semi-coercition / liberté surveillée. »

        Très amusant en effet: l’article (sur Etchebest) dit:

        Interrogé sur la mise en place d’un pass sanitaire pour pouvoir notamment accéder aux restaurants, le chef répond au Journal du Dimanche par l’affirmative : « ça ne me choquerait pas ». Toutefois ce dispositif n’est pas la meilleure solution pour le restaurateur et chef d’entreprise. « Pour revivre en collectivité, nous n’avons pas d’autre choix que de nous faire vacciner. »

        Rebelle mais un peu soumis, non ???

        1. Ba

          L’article est intéressant pour la description factuelle des problèmes et risques qui se posent.
          Que par ailleurs l’article nous remontre que Etchebest est un mouton, je le sais parfaitement bien, tout le monde le sait, et c’est un autre sujet.

    3. P&C

      Et puis il y a le problème des loyers et frais d’exploitation des salles, qui sont peu dépendant du nombre de clients, non ?
      Je vois mal des salles de ciné ouvrir si elles ne peuvent accueillir que max 50% de spectateurs alors qu’il en faut 60% pour rentabiliser la salle… surtout si rester fermé permet de palper assez d’aides.

        1. Ba

          Il faut l’espérer mais c’est pas dit.
          Un ministre, Djebarri, avait reconnu explicitement qu’endetter les personnes via l’Etat, c’était étatiser la société, et il en était fier. Donc pas impossible qu’ils maintiennent les « aides » pour ceux qui ne rouvrent pas, quand bien même c’est de leur propre chef.
          Les gens du gouvernement sont capables de tout…

          1. Theo31

            Ce ne sont pas des aides mais des prêts garantis. Tu ne rembourses pas, on saisit ton commerce et on le donne aux copains qui votent bien.

      1. Aristarkke

        Il y a moult films ou l’exploitant de salles aimerait qu’elle atteignent la jauge de 50%…
        Rappelez-vous le nombre de daubes produites annuellement dans ce royaume des fous…

        1. Jacques Huse de Royaumont

          C’est sûr qu’après les brillantes prestation des Césars et des Oscars, 50% de remplissage parait optimiste.

        2. Yanka

          Un bon film dans une salle d’art et d’essai, c’est 10 personnes à tout casser, qui en resteront éblouies jusqu’à la fin des temps. Omar Sy à l’affiche, c’est 185 millions de Français (je compte les vaches avec) qui se précipitent dans les salzobskures. Le succès d’un film via sa recette ne dit rien de sa qualité. La merde, ca se vend toujours.

      1. MCA

        Tout dépend de ce que vous êtes prêt à perdre car en face il y a des robots traders hyper efficaces.

        Fini le (bon vieux) temps des années 80.

          1. MCA

            @Aristarkke 18 mai 2021, 13 h 32 min

            Ils se sont fait b… une fois alors qu’ils b…. 24/7 des millions de fois.

            Le trading face à ces engins a perdu son intérêt.

            Globalement si tu insistes tu finis ruiné et pour cause, les possesseurs de ces algos engrangent un max de fric, et devine d’où il peut bien venir?

            Tiens je parie que le Sam ne touche pas à ce sport…

            1. sam player

              Détrompe toi je suis super joueur mais, comme pour tout, ça ne dure pas, j’arrête quand j’ai fait le tour, que de soit le casino (black jack), la bourse, les devises, les dérivés etc… j’ai pris parfois des positions que la décence m’interdit d’évoquer…

        1. Pheldge

          pour les cryptos, depuis l’annonce du retrait d’Elon Musk, le BTC qui était monté à 60 K$ est retombé à 45 …

          j’imagine qu’il a fait un bon coup de spéculation qui lui a rapporté plus que ses voitures.

      2. sam player

        51% de l’activité des sociétés françaises du CAC40 se fait hors de l’Europe (l’Europe hein, pas que hors de la France)… donc FBI

    1. Citoyen

      Euh, Stéphane B, pour délirer à ce point, le Bruno d’Agen …, pardon, de Bercy, doit baigner depuis trop longtemps dans l’armagnac … Les effets sont visibles … Quand les éléphants rose commencent à grimper aux murs, c’est mauvais signe … C’est l’indicateur que quelque chose est parti en vrille …

    2. durru

      Bah, c’est quoi le problème ?
      Après la plus importante baisse de PIB des 50 dernières années, avoir une hausse à la moitié de cette baisse serait déjà s’inscrire clairement dans les meilleurs scores, vu que la dernière fois que le PIB français avait bondi de plus 5% sur un an c’était au temps de Pompidou…
      Je dis pas que ça arrivera, mais même si c’était vrai y’aurait pas de quoi fouetter du chaton.

      1. durru

        Par ailleurs, je regarde les données de l’INSEE et il faut vraiment remercier toutes les administrations, grâce auxquelles la baisse du PIB a été bien limitée. Par rapport à -11,6% de baisse des importations et -16,7% pour les exportations, le -3,1% de la consommation des administrations est une belle preuve de résistance et montre la voie pour maintenir un niveau correct du PIB français à l’avenir.

        1. Citoyen

          Oui, durru, c’est bien ça.
          Le Bruno a trouvé au fond du tiroir de son bureau, un manuel d’économie, édité en URSS, qu’avait oublié le Sapin …
          Il l’a lu d’une traite, en travers, et a eu un éclair de génie !…
          La martingale gagnante lui est apparue …, comme s’il avait fait un voyage à Lourdes …
          Il imprime des billets sur du PQ, dont il gave les fonx, qui vont s’empresser de les dépenser au supermarché, dans des trucs importés de Chine …. Et, d’un coup d’un seul, il fait péter la croissance, comme jamais !!!…
          La martingale est gagnante à tous les coups !… comme au loto ! … Bon, en URSS, ça n’a pas bien marché, mais c’est parce qu’ils s’y sont mal pris … Sinon, le principe est imparable …
          Enfin, c’est ce qu’ils disent dans le bouquin …

    3. Adolfo Ramirez Jr

      Quand tu perds 10% une année, puis que tu fais +5% en rattrapage l’année d’après, les idiots se félicitent de la croissance. L’homme avisé constate qu’on a perdu 6% par rapport à n-1.

      1. Husskarl

        L’escroc lui se réjouit d’être encore en poste, grassement payé à créer du déficit et poser les bases d’une dictamolle.

        1. Aristarkke

          Apparemment, il aimerait y rester un peu plus longtemps. Un coup de brosse à reluire et ça repart, doit être son mantra…

      2. sam player

        Pas 6%… 5.5% 😀

        sam player —- comptable

        C’est un blog qu’a de la t’nue, évitons les approximations svp

        sam player —- psychorigide

      3. Theo31

        « Bruno Le Maire, il me fait hurler de rire ! Je crois qu’il a fait Normale-Sup ce cher garçon et il avait dit au moment où l’on parlait des crypto-monnaies que si vous passez de 100 à 33, alors vous perdez 3 fois votre argent. Donc, le pauvre garçon n’est pas capable de faire une règle de trois, il n’est même pas capable de calculer un pourcentage. J’imagine qu’il a fait Normale-Sup Lettres… il n’est probablement pas capable de gérer son compte bancaire, il n’est certainement jamais investi en bourse, il n’a aucune idée d’économie et il veut relancer la croissance mondiale… »

        Charles Face en 2018.

        BLM n’est pas le seul à avoir des grosses lacunes en economie. Je tairai les noms par pudeur.

  9. Dr Slump

    MDR le billet d’aujourd’hui, un festival.
    J’en retiens une information capitale: les hommes de Néandertal avaient une intelligence supérieure à celle de Biden et assimilés. C’est scien-ti-fique et irréfutable!

    1. P&C

      Possible, Neandertal avait une capacité crânienne plus grande que la notre.
      Et on sait que la domestication nous a fait perdre quelques facultés cérébrales.

      1. MCA

        Quel nullard tout de même, il n’a même pas connu le smartphone, c’est dire…
        ( ̶p̶a̶s̶ ̶c̶o̶m̶m̶e̶ ̶l̶’̶A̶D̶P̶).

  10. Stéphane B

    HS le woke s’installe en fRance. Les hommes qui se suivent un traitement pour devenir femmes pourront jouer au rugby dans les équipes féminines. Il risquent d’y avoir de beaux cartons.
    https:/ / www .ladepeche .fr/2021/05/17/rugby-la-federation-francaise-autorise-les-personnes-transgenres-a-participer-a-toutes-les-competitions-officielles-9550169.php

      1. Aristarkke

        Paraît que cela râle déjà copieusement outre-Atlantique parce que les femmes n’arrivent plus à gagner les épreuves dès qu’il s’y présente des trans…
        Tu as donc de la prémonition…

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Comme cela, le sport féminin deviendra la seconde division du sport masculin et n’intéressera plus personne.
      Cela dit, un rapide coup d’œil sur les émissions sportives montrent que la décadence est déjà bien avancée : les reportage parlent de femmes, de « racisés » et d’handicapés et de sports natures éco-responsables. De la moraline par barils s’y déverse comme de l’huile de vidange dans le Gange. C’est inregardable. Même les amateurs de sports télévisuels doivent se lasser.
      Cette décision imbécile n’est qu’un clou supplémentaire dans un cercueil déjà bien clos.

      1. Le Gnôme

        La solution est pourtant simple, il y aura des compétitions masculines, des féminines, des trans masculins, des trans féminins, des racisés, des eunuques involontaires, des eunuques volontaires, des handicapés des bras, des handicapés des jambes, des handicapés non-voyant, des handicapés sourds et tutti-quanti.

        Plein de bonnes compétitions où il n’y aura pas de premiers et pas de derniers pour ne pas offenser ou discriminer qui que ce soit.

      2. MCA

        @JHR

        Tout ce qui incite à fuir la télé est à bon prendre.

        Par contre, s’ils les incitent à courir après le ballon les miches à l’air équipés de leurs cuirs, le burlesque peut valoir le spectacle. 😆

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Bof, autant regarder du catch féminin dans une mare de mélasse. C’est bête, mais ça ne prétend pas être autre chose, au moins.

          1. Theo31

            La WWE limite les matchs féminins pour cause de pause pipi des messieurs. Le fan WWE a la réputation d’être homophobe et misogyne.

            A l’inverse, la Stardom, compagnie nippone ni mauvaise n’employant que des femmes, n’attire que des hommes à ses galas. Les lutteuses ne montent pas sur le ring pour y faire de la figuration et des concours de beauté, elles montrent l’étendue de leurs talents à exécuter des prises difficiles et dangereuses.

        2. Pheldge

          MCA, assume ta lubricité, c’est ta vie, personne ne te jugera. Pas la peine de la cacher derrière de faux prétextes sportifs, comme quand tu regardais d’un œil torve Lui dissimulé dans une autre revue, chez le coiffeur, étant gamin. Tu dois avoir bien Dorcel TV sur ta box en PPV , ou une offre équivalente, alors laisse toi aller. 😉

          1. P&C

            @Phelde
            Du coup, vu que tu t’y connais bien, peux tu répondre à cette question :
            Pourquoi y a t-il autant de juifs dans l’industrie de la f*sse ? (Dorcel et l’homme de bois sont des juifs, par exemple).

              1. Higgins

                le socialisme ne peut s’épanouir que dans les palaces et avec de l’argent. C’est l’expression suprême de la bourgeoisie.

    2. paf

      1.je suis un traitement car vraiment au fond je suis une femme feminine et gracieuse comme une fleur
      2.mais je joue au rugby quand meme faut pas deconner
      3.et je fais de la compete, parce que c’est bien connu que les petites fleurs feminines preferent le rugby au crochet

  11. glot

    A propos des USA,, est-ce que l’audit sur le scrutin de novembre 2020, qui a lieu en ce moment en Arizona, peut entrainer la destitution de Biden, si ils découvrent un nombre conséquent de bulletins frauduleux ?

    1. paf

      non.Meme pas en reve.Techniquement et legalement ca pourrait se discuter, mais vu la bande de racailles au pouvoir, meme pas en reve.

  12. Dr Slump

    Lu dans un papelard quelconque : « Lorsque le pass sanitaire européen entrera en vigueur, il faudra télécharger un nouveau QR Code, sur le site de l’Assurance maladie. Si vous avez reçu les deux injections avant le 3 mai, alors vous ne disposez pas de QR code. Celui-ci vous sera adressé prochainement par l’assurance maladie, via votre compte Ameli. »

    Jusqu’à maintenant je ne me suis nullement soucié de porter un masque, de me tester, et d’autant moins de me vacciner. Mais là je commence à m’interroger, ça veut dire que ça y est je ne vais pas pouvoir prendre l’avion que je vais avoir besoin de prendre dans un futur proche, je ne vais pas pouvoir entrer dans certains lieux, et rapidement, je crois, cela me causera des soucis pour continuer de travailler. Dans la boite informatique où je travaille, ils se sont tous fait piquer consciencieusement, pour eux c’est comme pour n’importe quel autre vaccin classique, c’est normal, c’est comme ça. Mais s’il venait l’idée à un collègue ou un chef de me demander si je suis vacciné, comme ça, tout à trac… je réponds oui, on me fout la paix. Et si plus tard on me demande un justificatif, juste parce que c’est la procédure, c’est demandé par la médecine du travail, par exemple… je fais quoi?

    Est-ce que vous voyez, concrètement, ce qui est en train de se mettre en place? Pour le moment on ne subit aucune conséquence de ces lois qu’on se plaît à dire stupide, mais quand ce sera mis en place, en France, dans l’UE… et que petit à petit, aussi sûrement que le fisc collecte l’impôt, l’administration se mettra à contrôler la mise en oeuvre du QR code… vous ferez quoi? Quand on vous demandera, à l’entrée du théâtre, de flasher votre code barre, vous ferez quoi? Vous rebrousserez chemin? Et vos amis qui vous accompagnent et qui auront, eux, leur QR code, entreront sans vous, haro sur le popcorn, pendant que vous repartirez seul, gonflé de joie et de fierté d’avoir résisté à l’oppression qui… ouais, bon, mais tout seul hein… ouh le vilain complotiss pas vacciné !

    Concrètement, vous ferez quoi quand vous devrez présenter votre QR code nominatif à la porte d’embarquement, pour un voyage d’affaires? Vous croyez sérieusement qu’ils sont cons au point de ne pas avoir déjà envisagé des parades contre le photoshop de test PCR ? Un horodatage inclus dans le code suffit à parer ça. Si vous croyez ça, sauf votre respect, c’est vous qui êtes cons.

    1. Nemrod

      Ah…résister c’est pas facile.
      Peut-être qu’il faudra y passer au Qr code.
      Au vaccin…on verra.
      Depuis la nuit des temps, il y en des plus burnés que d’autres et parfois ils gagnent à la fin…mais leur vie n’est pas un long fleuve tranquille.

      Tout ça peut très vite changer aux premiers signes de gros pb vaccinaux ou de signes d inefficacité…ou peut-être que le rouleau compresseur va tout écraser.
      Il faudra savoir reculer peut-être.
      L’ etat d’esprit doit subsister.

      Et puis nous aurons peut-être sous peu de plus gros chats à fouetter que ce petit minet galeux de Covid 19.

    2. Husskarl

      C’est sûr, c’est toujours plus simple de faire comme tout le monde. Ça ne signifie pas que c’est intelligent ou juste, c’est même souvent l’inverse.

    3. TPA

      « Si vous croyez ça, sauf votre respect, c’est vous qui êtes cons. »

      C’est pourtant si juste et plein de bon sens !

      C’est là que nous verrons les forts en g…. et les grands gagnants de la « résistance » (anti vax) (« à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire »…dixit « Machin »). Sur les forums, blogs, etc…on n’a que des héros ! J’ai omis le « z » de peur des représailles 🙂 🙂

      1. durru

        Mon cher, c’est pour ça que je n’ai pas beaucoup d’amis, mais ceux que j’ai sont de longue date. Ce que j’écris sur les forums je le dis aussi de vive voix, IRL. Question de cohérence, de pouvoir se regarder dans un miroir etc.
        Le « z », vous pouvez vous le garder pour des causes plus nobles…

        1. TPA

          Ne vous méprenez pas « mon cher »: pour le commun des mortels habitant des « coins » comme Ouessant, Sein, Molène, Groix, etc…il n’est guère difficile de résister à cette dictature (sanguinaire au demeurant 🙂 ) qui voudrait nous imposer une vaccination étant donné que la probabilité d’y rencontrer un Covidé est plus faible que dans une grande métropole. De même que pour ceux qui sont allés se « confiner » à la cambrousse pour ne pas y rencontrer la bête immonde qui « tue plus les vieux » (d’où mon « à vaincre sans…sans gloire »)

          1. Pheldge

            Ajoutons également que, le virus qui arrivera à passer la barrière de protection hydro mais surtout alcoolique du Breton lambda, n’est pas prêt de sortir … 😉

      2. Nemrod

        C’est vrai ce que vous dîtes.
        Ca n’est pas pour autant glorieux de se coucher devant l’arbitraire.
        Ou de se réjouir mauvaisement que tout le monde soit aussi dégonflé que soi

    4. Jeanne ère

      https://www.qr-code-generator.com/

      Voilà.
      Peut être pouvons nous truquer?

      En tous cas, moi, je ne me ferai pas vacciner, même si, selon « notre » sinistre a dit:

      « Olivier Véran (@olivierveran): “Les personnes qui ne se feront pas vacciner seront défavorisées par rapport à celles qui seront vaccinées” pic.twitter.com/zR8lRq4cuE
      — BFMTV (@BFMTV) May 17, 2021

      Lorsque je lis les documents officiels (sans doute truqués pour un grand nombre, je ne me fait pas d’illusions) et que je compare avec le travail fait par de mes « anciens » confrères que je ne connais pas mais dont le travail semble pertinent (je suis en retraite), il faudra me mettre sous camisole pour me vacciner!

      1. RV

        « Ne pas se faire vacciner….c’est un choix INDIVIDUALISTE…parce que la protection des autres…gnagnagnagnagna ».
        Connard.

    5. Je dis ça je dis rien

      Dans certains centres de vaccination le médecin délivre le certificat de vaccination puis le patient va recevoir sa piquouse.

  13. Murps

    « Quand on vous demandera, à l’entrée du théâtre, de flasher votre code barre, vous ferez quoi? Vous rebrousserez chemin?  »
    Moi oui. Et pourtant j’ai eu ma piquouze, mais ça me regarde.

    Et il n’est pas question de présenter un truc photoshopé à un kapo sanitaire : je suis contre, photoshopé ou non.

    Ma religion m’interdit de montrer ma santé à tout le monde.
    Prière de respecter mes croyances, je suis une minorité opprimée.

    1. Dr Slump

      « Moi oui ». Ca paraît facile dit comme ça, sur un blog. Mais vécu en réalité, quand votre entourage peut entrer, se retrouver seul dehors… une fois ça passe, mais 2 fois, 10 fois… et vivre finalement en marge, interdit d’entrée de tout un éventail de lieux et d’activités… encore une fois, c’est très facile à dire tant qu’on ne le subit pas vraiment sur la durée, et c’est très dur, quand on est une petite minorité, de résister à la pression de la majorité.

      1. durru

        J’ai comme un (gros) doute que c’est « une petite minorité ».
        Quant aux « amis » qui seraient tous vaccinés, eh ben… c’est assez facile, on en parlera au passé.
        Même en minorité, je garderai toujours un principe : la meilleure défense, c’est l’attaque !

        1. René-Pierre Alié

          Résistance passive. Dans l’exemple qui est donné (l’entrée au théâtre), faire du foin, discuter, bloquer la file, etc… Ce n’est pas héroïque, mais c’est ce qu’aurait fait Cyrano. Je me bats, même si c’est inutile…
          Interdiction de prendre l’avion? Si c’est pour des vacances, on peut très bien s’en passer. Je prends la route demain, sans test ni vaccin, je vous raconterai…

        2. Nemrod

          Après moi par exemple, je suis Pharmacien et j’ai une grosse pression pour vacciner.
          Je perd des clients…de l’argent.
          Ce qui atténue mon dépit est que de toutes façon on m en pique 60 pour cent.
          Je considère que c c’est pas mon boulot et que le vaccin est insuffisamment développé.
          Il peut se concevoir pour les plus de 65 et basta.
          Ca ne fait pas de moi un héros mais pour l’instant je résiste à cette pression et pourtant je joue ma peau…si je fais faillite je finis sous un pont…mon officine étant invendable.
          Je pense qu au soir de sa vie seul la dignité et l’honneur d’avoir fait selon sa conscience sont importants.

      2. Husskarl

        Soit mes amis m’acceptent tel que je suis, soit ce ne sont pas des amis et ils ne me manqueront pas.
        Quant aux activités en elles mêmes, je m’en tamponne…

        1. Dr Slump

          Même pour entrer à l’hôpital ? Exemple, visiter sa vieille mère alitée, ah monsieur vous pouvez pas entrer si vous n’êtes pas code-barrisé…
          Personne ne peut se « tamponner » durablement de telles entraves à sa liberté. Ce que tu affirmes est dû au fait que tu ne cherches pas à envisager réellement, concrètement l’impact qu’auraient de telles mesures sur ta vie. Je doute que tu vives en hermite au fond d’un ravin.

          1. Courtial

            Il y a quand même un paramètre qui manque, c’est qu’on suppose qu’il y a une masse critique d’individus qui vont accepter le vaccin avec les updates biannuels, et que d’ici-là d’importants problèmes d’efficacité et/ou d’effets secondaires ne seront pas apparus. Cela ne sera pas facile de résister à la pression sociale, mais il est très probable qu’assez rapidement la situation ne devienne bien plus complexe et dangereuse que ça.

          2. bob razovski

            Cher Dr, on a les parents et les amis qu’on peut.
            Mes amis me laissent à l’entrée d’un lieu réservé, qu’ils aillent au diable. Ca ne s’appelle pas des amis, juste des cons.
            Et mes parents seraient atterrés si, pour les visiter sur leur lit de mort, je devait m’injecter une saloperie.
            Et j’aurai le même comportement envers mes enfants. Ils n’ont pas à se sacrifier pour leurs géniteurs en phase terminale.
            C’est la logique des choses.

      3. MCA

        @Dr

        +1

        Ca va être très dur, j’en ai déjà un avant goût et pour le moment je résiste.

        Quand le Micron avait dit que ça serait facultatif, il savait très bien la pression sociale que ça engendrerait et la division que ça créerait.

      4. paf

        moi j’ai l’approche inverse : si c’est obligatoire pour travailler ou voyager, je prendrai la picouze. Mais dans tous les cas, pour moi les restaux, les cines et le theatre, c’est fini : m’asseoir a table avec des hypocrites fascistes, non merci. Regarder un film dans une salle remplie d’ordures serviles et haineuses, non merci.Covid m’a ouvert les yeux sur les merdes qui nous entourent et qui sont la majorite.( je ne suis pas en France, ici les gens ne sont pas des rebelles, la plupart des gens sont serviles, supportent les lockdowns a fond et les boomers sont particulierement des putes. )
        C’est pour le principe, s’il faut presenter un QR pour aller au bar, ca sera sans moi. La foule, les restaux, les bars ne m’ont pas manque bien longtemps, depuis un an et demie j’ai appris a m’en passer et ca n’etait pas bien dur.
        C’est un peu comme les commerces pas sur internet : sorti des courses, la plupart des commercant sont desagreables et n’ont rien en stock ; pourquoi je m’emmerderais a aller sur place si en plus je dois montrer mon etoile jaune ? Le cinema hollywood, rien a foutre, les cinemas qui ont besoin de moi, raf, les restaux, raf, les concerts, moins que jamais raf, la plupart des musiciens sont des connards gauchistes de toute facon. Je montrerai mon etoile jaune pour aller a l’hopital, pas pour regarder un spectacle a la con. Une societe qui accepte le QR ne merite pas ma compagnie et je ne merite pas la sienne, je suis innocent.

  14. Murps

    Ne soyez pas si pessimistes. D’ailleurs les Ausweis sanitaires ne sont prévus que pour certaines manifestations.
    Espérons une réaction populaire, surprenante et salutaire, à la gauloise.

    Quand je pense que la CNI n’est même pas obligatoire.

    1. MCA

      « Espérons une réaction populaire, surprenante et salutaire, à la gauloise. »

      Ils enverront les éborgneurs, les commandes de nouveaux joujoux est faite pour qu’ils puissent s’amuser un peu.

    2. Higgins

      Certes oui mais les délires passés pendant le confinement ont montré qu’il devenait difficile de ne pas en avoir : pièce d’identité et justificatif de domicile à présenter en cas de contrôle. Mais il est vrai que dans ce pays, une pièce d’identité n’a rien d’obligatoire

      1. Nemrod

        Les délires passé ne se sont ‘ un peu= atténués que parce que des gens résistent et se posent des questions…au moins assez pour que nos dirigeants aient peur de perdre leurs sinécures.
        Laissons leur la bride sur le cou …

    3. pabizou

      « que pour certaines … », évidemment, il faut bien commencer par quelque chose de rassurant pour mieux baiser l’abruti qui souffle de soulagement juste avant que l’eau commence à frémir .

    4. Theo31

      Un ausweis pour aller voir le sport de gonzesses le plus populaire au monde. Ça va roxer du poney. Je prépare du pop corn.

  15. MCA

    Evolution très intéressante du pass sanitaire suite à examen par le Sénat :

    « Les sénateurs ont apporté de nouvelles précisions et de nouvelles restrictions à un texte qui ne devrait pas avoir d’effet au-delà de l’été. On s’en réjouira : il est désormais écrit noir sur blanc que le pass sanitaire ne peut être utilisé que dans des lieux très particuliers, et qu’il disparaît le 30 septembre au plus tard. Cette somme de restrictions pose la question de son intérêt à être mis en oeuvre pour quelques semaines seulement . »

    https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2021/05/18/pass-sanitaire-le-gouvernement-contraint-de-reculer-peu-a-peu/

    1. Higgins

      En souhaitant que ce soit confirmé : https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2021/05/18/pass-sanitaire-le-gouvernement-contraint-de-reculer-peu-a-peu/

                1. Dr Slump

                  Ce serait bien que tu trouves d’autres objets de métaphore, des fois, qui s’appuient sur autres chose que anus, couilles, bite, pute… 🙄

      1. Husskarl

        Comme pour l’école à la maison, l’assemblée des serpillère ou le gouvernement s’assiera sur ce que dit le sénat. Ce n’est pas le sénat romain.

        1. Pheldge

          Alain Prost que personne n’a oublié, avait d’ailleurs déclaré je cite « le sénat, c’est ailleurs, ailleurs tonne sénat ! » 😉

  16. MCA

    Totalement HS mais très intéressant du point de vue sociétal :

    https:/ /www.agoravox.fr/actualites/societe/article/trop-de-francais-souffrent-d-233027

    1. sam player

      En fait, tant que les gens non connectés peuvent faire autrement, ils s’en branlent. Les formations ne servent à rien si elles ne sont pas suivies de mise en pratique, ils oublient rapidement. Et il faut qu’ils y trouvent un intérêt même ludique genre Skype par exemple mais si une alternative classique existe c’est cuit.
      Perso je ne donne pas le choix aux clients âgés chez qui j’installe visiophone, alarme, ouverture à distance etc… couplés avec smartphobe et ils s’y collent car ils n’ont pas le choix… sinon ils couchent dehors 😀 Un collègue m’avait prédit que j’allais passer mon temps à intervenir, bah même pas

          1. MCA

            mouais, sauf que les lettres B et N sont contigües sur le clavier…

            « Comme nous ne pouvons rien sur le déroulement des choses faisons semblant d’en être les instigateurs », hein? 🙂

            1. sam player

              Rhooo t’accuses le gros doigt !
              Tu lui as lu ses droits, avocat toussa ?
              Y a fallu que je l’écrive 2 fois, le correcteur automatique voulant me ramener dans la norme arghhhh, essaie…

      1. baretous

        j’ai un blog tres local. comme dans tous les blogs on peut voir le nombre de visites.Et comme c’est tres local je peux jauger en faisant une « enquete d’opinion ».Je me suis aperçu que finalement en milieu rural excessivement peu de gens vont sur internet ( je ne parle pas spécialement de mon blog)et cela à tous ages.Seul le smartphone (et encore ! tout dépend de l’âge des possesseurs) a fait son trou et pour en faire un objet convivial et balancer la photo du choupinou ou du clebs jouant à la baballe.

        Alors aller chercher de l’information sur le covid, on peut rêver…BFM suffit à leur bonheur

        1. Higgins

          En fait, peu nombreux sont ceux qui cherchent à s’informer et pourtant, malgré ses défauts, jamais ça n’a été si facile avec le net. Au sujet du COVID, l’information dérange, qu’elle qu’elle soit, aussi elle est mise sous le boisseau et ça touche tous les niveaux intellectuels. Pour le reste, le conformisme est là.
          Pour le COVID, et je l’ai dit à mon médecin, je n’ai encore pas trouvé un article étayé scientifiquement qui pourrait m’inciter à me faire vacciner. Les mantras officiels ne me suffisent pas.

        2. Dr Slump

          Je plussoie d’autant plus qu’il y a, en plus, des gens qui croient sincèrement s’informer auprès de sources différentes, alors qu’ils restent dans le cercle délimité des médias subventionnés et de leurs relais politiquement corrects.
          Ils n’ont aucune conscience des biais et des parti-pris orientés des médias classiques, et pour eux, ce que l’on trouve sur les blogs, les « rézosocio » et autres pureplayers de l’info sur le web, ce sont forcément des complotistes, des incompétents qui disent n’importe quoi. Ils ne veulent même pas comprendre qu’il y a des blogs et des sites d’experts (j’ai une bon perchoir d’observation là-dessus, à mon grand désespoir).

          1. Pythagore

            Au-delà du fait que certains préfèrent probablement AMHA rester dans leur confort et leurs sources d’info qu’ils consultent depuis tjs, cela leur suffit, certains ici postent des articles en demandant si il faut croire le contenu ou non.
            Et c’est là que cela devient difficile. L’information part tellement dans tous les sens en particulier dans les sources alternatives que plus on consulte de sources sur un sujet, plus on est perdu et il devient très difficile de distinguer le bon grain de l’ivraie.
            À la fin, on ne sait plus que croire, et il est facile d’être dépassé, d’autant plus si on n’a pas la formation ou si personne dans l’entourage peut apporter des éclairages.
            Ce n’est pas pour rien que les factcheckers font recette.

      2. heli0gabale

        +1

        « il faut qu’ils y trouvent un intérêt même ludique »

        Y’a quelques mois le téléphone à clapet de ma môman à mourru. Je lui ai dit de se prendre un smartphone, ça lui sera utile pour imprimer des trucs, chercher des conneries sur internet,…
        Au début elle n’arrivait pas grand chose et c’est finalement la découverte de Facebook qui lui a permis d’apprendre très vite, elle peut plus s’en passer maintenant.

          1. P&C

            @Heliogabale

            Petite question… comment tu coderais un jeu de poker simple ?
            Parmi mes mods pour skyrim, j’ai une sorte de bar glauque (il est dans un égout) ou tu peux parier sur différents jeux, dont deux blackjack : un à 2 joueurs (toi contre le casino), et un à 4 joueurs.

            Pour le premier, j’ai fait très simple : tirage de valeur aléatoire entre 1 et 11, une seule pioche possible… et on compte.

            Pour le second, j’ai fait un truc sur le même principe… mais du coup ça enlève toute possibilité tactique…
            L’idée est donc de :
            – créer un deck (64 cartes, exprimées en valeurs numériques, de 1 à 11. Il y a donc 4 11, 4 2, etc…)
            – mélanger.
            – tirer sans remise, et ceux pour les 4 joueurs, 2 cartes par joueur.
            – plusieurs possibilités de pioches pour le joueur (les autres auront des conditions de pioches selon ce que je vais leur donner).
            – en 3 manches.
            – celui qui gagne le plus de manches remporte la partie (sachant que si deux joueurs ont égalité, la manche n’est pas déclarée gagnante pour aucun d’entre eux).
            – le tout en langage papyrus (c’est du POO en plus daubé, les variables à déclarer sont à rallonge, genre « objectreference (la classe) property MyCard1 auto (et un conditional éventuellement, par exemple si tu veux donner une valeur à un booléen). Le langage ne sait pas gérer les boucles for, mais à quelques fonctions pour gérer les arrays. (le seul moyen de gérer dynamiquement les cartes est de créer des objets, désactivés, et d’activer le bon quand c’est nécéssaire… c’est une purge. Je me contente donc de texte type debug.messagebox)).

            1. heli0gabale

              Ouch, très franchement je vais pas pouvoir aider désolé, j’ai jamais créé de mod et je sais encore moins coder hélas.

  17. MCA

    Un commentaire très intéressant sur le Blog de Charles Sannat :

    « Ce qui commence à me gaver le plus ce sont les proches qui sont étonnés que nous ne soyons pas encore vacciné.
    Maintenant je réponds qu’étant responsable de famille, si jamais j’avais un souci de santé du fait de la vaccination, mes proches perdraient le bénéfice des assurances décès (y compris pour le pret de la résidence principale) car les assurances ne couvrent pas les traitements expérimentaux. »

    J’avais déjà évoqué le cas de décès suite à vaccin et de refus de couverture par les compagnies d’assurances mais il y a un autre cas, c’est le cas de séquelles graves suite à vaccin et….le refus de couvrir le risque maladie par les compagnies d’assurance en cas de prêts immobilier.

    Vous en pensez quoi?

    1. Higgins

      Dans ma famille, une personne, vaccinée, au cours d’une conversation a traité d’égoïste ceux qui ne voulaient pas se faire vacciner. Je n’ai pas repris car ça n’en valait pas la peine et puis, on ne fait pas d’un âne un cheval de course..

      1. Rick Enbacker

        Cet argument est toujours aussi débile. Soit le vaccin fonctionne et on se vaccine pour se protéger soi-même, et donc on ne risque rien de la part des non-vaccinés, soit il ne fonctionne pas et les vaccinés peuvent quand même vous contaminer.

    2. douar

      C’est véritablement pénible dans la conversation, de se voir demander si on est vacciné ou pas.
      Avant, c’était la météo, ça ne mangeait pas de pain (sauf, s’il faisait chaud, celafotorechofemanklimatik).
      ensuite, c’est , avec quel vaccin, Pfizer? trop cool…AstraZ, oulala, mais j’ai survécu.

      1. bob razovski

        Surtout qu’il y a tant de vaccins inefficaces.

        Tiens, par exemple, beaucoup ici sont vaccinés contre le socialisme.
        Et pourtant, on en souffre tous les jours 😉

          1. bob razovski

            Tu entérines donc la thèse gvt qui dit que c’est au nombre de vaccinés qu’on voit si le vaccin est efficace, et non par le produit lui-même.

            1. Pheldge

              non, je dis que nous sommes très peu nombreux à être vaccinés, ou guéris, au milieu d’une foule de contaminés par le socialisme, opposée à toute forme de traitement encore pire de vaccin …

              1. TPA

                Ceci dit on s’est toujours laissé vacciner (polio, tetanos, diphtérie, BCG, etc…sans rechigner. Viendrait-il à l’esprit de quelqu’un de faire un procès aux toubibs et à ses parents de lui avoir administré tant de « cochonneries » ? Ces « cochonneries » ont quand même été fort utiles et il est inutile de le démontrer.
                A l’approche de 70 piges, je me suis fait vacciner et, n’en déplaise aux antivax, une forme de covid « atténuée » me sied davantage à une forme grave avec extinction du mec au bout de qques jours.
                Morale de l’histoire: laisser les « rebelles » (de beaux quartiers) faire leur pseudo « résistance ».
                Morale de la morale: il est très agréable d’être pris pour un soumis

                1. Nemrod

                  Et votre Diphtérie « attenuée », votre » petit Tétanos rigolo » et la « Tuberculose même pas mal », se sont bien passés ?
                  Parce qu’il est là le problème, voyez vous.
                  A 70 ans vôtre rapport bénéfice risque est favorable, à 25 le Covid est bénin, alors que les effets secondaire connus du vaccin ne le sont pas et les inconnus…inconnus par manque de recul.
                  Il apparait de plus évident que les vaccins ne protègent même pas de la maladie, c’est la FDA qui le dit.
                  Toutes les maladies dont vous parlez ont des taux de mortalité qui n’ont rien à voir et dans toutes les classes d’âges et même pour elles il n’est venu à l’esprit de personne de vacciner les guéris.

                  1. Jacques Huse de Royaumont

                    Autour de moi, beaucoup se sont fait piquer. Il semble, à vue de nez, que plus les personnes sont jeunes, plus les effet de la vaccination sont sévères.
                    Pour un collègue de 60 ans, ça semble s’être bien passé (à court terme), pour une collègue de 40, ça a été une inflammation des articulations soignée à la cortisone.
                    Ca n’a pas valeur statistique, mais ça va dans le sens des info glanées sur ce sujet.

                  2. sam player

                    « A 70 ans vôtre rapport bénéfice risque est favorable,… »

                    Pas étonnant que les mous du bulbe éludent l’âge dans le calcul du bénéfice risque puisque c’est ce fait l’état et que relaye la presse…

          1. glot

            Il faut savoir que les assurances couvrant les décès pour le remboursement des prêts immobiliers ont été déboutées par les tribunaux lorsqu’ils ont cherché à refuser d’assurer le remboursement des prêts, suite à des décès par suicide. Donc je serais très étonné .qu’un assureur de prêt immobilier refuse de payer suite à un décès du au vaccin.

            1. Pierre 82

              L’attitude des assurances dépendra du nombre de cas avérés. Mais il est possible qu’ils trainent les pieds pour rembourser, en attendant les décisions des tribunaux.
              Je n’ai plus d’assurance-vie pour le prêt immobilier, mais j’ai jeté un coup d’œil par curiosité sur les conditions générales de mon ancien contrat. Très clairement, il indique ne pas couvrir en cas de suicide, de guerre, d’émeutes, et en toutes lettres, en cas de participation à un essai thérapeutique rémunéré.
              Donc en principe, le fait que celui-ci n’étant pas rémunéré, ils devraient être obligés de payer. Mais ils pourraient jouer la montre, et juste se contenter d’attendre les 25 années nécessaires à l’épuisement des recours judiciaires avant de passer à la caisse. D’autant que toutes les conditions générales ne mentionnent peut-être pas que l’essai soit rémunéré. De jolies batailles juridiques en perspective, la profession d’avocat ne devrait pas souffrir de chômage dans les années à venir.

              1. Rick Enbacker

                Tiens, tiens… Il est en effet question d’inciter les gens à se faire vacciner en leur proposant une carotte. Ca se fait déjà dans certains pays. Et la covidémente en chef, j’ai nommé Karine Lacombe, a, je crois bien, proposé une rémunération dans une interview avec Bourdin

                1. glot

                  Effectivement, Karine Lacombe a dèjà évoqué la possibilité d’une prime incitative au vaccin.Ce qui pourrait être un piège tendu par les assurances.
                  Tout comme le revenu minimum universel est un piège pro-esclavage.

              2. P&C

                Bizarre pour des contrats d’assurance vie immobilier de ne pas couvrir les risques d’émeutes ou de guerres… car ce sont des risques majeur pour écourter la vie du signataire. Pareil pour le suicide.

                1. sam player

                  «…car ce sont des risques majeurs… »

                  La réponse est dans la question.

                  Les conséquences d’un risque majeur, même s’il est improbable, sont considérables.
                  Ce n’est donc pas assurable, puisqu’il n’y a aucune mesure préventive à prendre.

                2. Dr Slump

                  On n’assure pas contre la mort. Ah si, peut-être qu’il y en a qui peuvent te proposer ce genre de service, voir avec les religieux les proches de ton domicile 😀

                    1. MCA

                      On ne peut pas exclure d’être éternel et ce n’est pas parce que personne n’y est parvenu à ce jour que c’est impossible.

                    2. sam player

                      MCA d’où mon 0.999999999 au lieu de 1 car je me doutais qu’il y en aurait qui allait me sortir ça !
                      Check !

                    3. MCA

                      @sam player 18 mai 2021, 19 h 06 min

                      MDR,

                      Et moi j’ai écrit ça pour que tu me répondes exactement ce que tu viens de dire… 😆

                3. Jacques Huse de Royaumont

                  A propos de la gestion de risque dans l’assurance :

                  Un risque se caractérise par une sévérité et une probabilité, il est de ce fait analysé par ses causes ou par ses conséquences. Les deux sont possibles, mais on évite de mélanger les deux approches. Traditionnellement, dans l’assurance, les risques sont appréhendés par leur conséquences, ce qui est logique, puisque c’est ce qui influe le plus sur la tarification.
                  Pour faire baisser la probabilité, on prend des mesures préventives, pour faire baisser la sévérité des mesures protectives.
                  Exemple, sur un chantier BTP, on est face à un risque de chute de matériaux entrainant des dommages corporels. Une mesure préventive vise à réduire les risques de chute, comme une vérification de la qualité des mortiers. Une mesure protective vise à réduire la gravité des accidents, comme le port du casque.
                  Fort de la connaissance de la sévérité et de la probabilité, un calcul actuariel permet de définir une tarification. De ce point de vue, tout risque est assurable, mais en pratique ce n’est pas le cas. Une certitude serait tarifée au prix du sinistre augmenté des frais de gestion, donc sans aucun intérêt pour le souscripteur. C’est pour cela qu’existe des dispositifs comme le plafonnement des remboursements, des franchises, des franchises agrégées etc…
                  Dans la même logique, certaines cause de risques sont exclus, comme la guerre, la pandémie, etc… Leur prise en compte dans la tarification serait rédhibitoire. Ce serait encore pire si les garanties n’étaient pas facturées, l’assureur ne pourrait tout simplement pas faire face à ses engagements en cas de survenance.

    3. Nemrod

      Oui c’est très chiant…
      Moi c’est 20 fois par jour au travail.
      Soit je répond que c’es « secret médical », dont je suis dépositaire ou bien « que j’ai eu le Covid…3 pas en arrière …

      1. Pythagore

        Oui il semble que le secret médical n’intéresse plus grand monde.
        L’autre jour, ma coiffeuse m’a posé la question, je lui ai répondu simplement sans retourner la question. Elle a tenu 3 min pour finalement me dire qu’elle avait reçu sa première dose.
        Puisqu’on se dit tout maintenant, je lui demanderai si elle est ménopausée la prochaine fois, pour voir la réaction.
        En fait elle est assez sympa et il est possible de discuter. Je lui distille à petit bouillon qq vérités, mais là encore on voit la mésinformation totale diffusée par les MSM, et il faudrait plus de séances de brushings que j’en ai besoin pour ré-informer.

        1. sam player

          Tu lui demandes si elle a ses règles en ce moment… pour un peu qu’elle te réponde qu’elle est disponible ça te fait une ouverture 😀

        2. Rick Enbacker

          Et t’en es où avec ta syphilis ? Ca va mieux mais j’ai chopé un herpès vaginal entretemps…
          Sympa les conversations…

          1. Le Gnôme

            Ma coiffeuse est mon épouse munie d’une tondeuse à chien, c’est rapide et je n’ai pas besoin de faire la causette avec un (e) inconnu(e) qui v m’abreuver de platitudes. Sauf si le merlan sait disserter sur la variation du denier carolingien.

            1. sam player

              Ah mais du coup tu ne connais pas le frisson qui parcourt ton corps quand la coiffeuse vient se caler fébrilement sur ton coude 😀 (pour pas déraper avec le ciseau hein)

              1. Pheldge

                « Ma coiffeuse est mon épouse » qu’il t’explique, téflon-man, pourquoi donc qu’y’aurait pas de frisson ? vas-y qu’on est tous très curieux de ta réponse 😉

                    1. Le Gnôme

                      Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même
                      Ni tout à fait une autre, et m’aime et me comprend.

              2. Dr Slump

                Le ciseau? Ca doit faire mal de se faire couper les cheveux avec cet outil. Surtout dans les mains d’une gonz.. ahem, bref!

                Mais la coupe aux ciseaux, ça n’existe plus pour les coupes homme, ou c’est en voie de disparition. Maintenant c’est systématiquement la tondeuse. tondu comme un mouton en un quart d’heure c’est torché, et rrrran! 25 euros. Et l’égalitay des sexes alors?

                1. Pheldge

                  25 € ? j’avais payé 12 € dans un Barber Shop, en octobre dernier à Courbevoie lors de mon dernier passage en Métropole … Ou alors, môssieur a des goûts de luxe 😉

                  1. TPA

                    25 €, 12 € ??? Eh bé ! Vous en avez des moyens !!! 9€ + 6€ (shampoing+mesures anti-covid) chez coiff&co. Et en plus le travail est correct. Si le shamp est fait juste avant (maxi 3h alors ils ne le font pas), mais avec le covid c’est obligatoire maintenant. Bilan: maxi 15€ pour tonte & shamp.

                    1. Dr Slump

                      oui, je suis un vieux con réac : je préfère un coiffeur qui COUPE les cheveux, je ne suis pas un mouton, je ne veux pas me faire tondre. Je fais ce que je veux avec mes cheveux, ok? Ceci dit, à ce prix là, vaut mieux aller chez le tondeur du coin en effet.

            2. Rick Enbacker

              Pareil pour moi, c’est très pratique pendant les confinements quand les coiffeurs sont décrétés non-essentiels.
              Comme ça elle peut se sentir essentielle, et puis comme je la paie en nature tout le monde est content sauf l’URSSAF mais c’est bien fait pour leur gueule

            3. MCA

              @Le Gnôme 18 mai 2021, 13 h 43 min

              « Ma coiffeuse est mon épouse munie d’une tondeuse à chien, »

              Tant qu’elle ne te demande pas d’aboyer…

      2. Pierre 82

        Perso, on me demande parfois mon avis. Je commence par dire qu’un vaccin qui ne protège ni le vacciné ni les gens qu’il fréquente, ça s’appelle un truc qui ne marche pas. Et que je me ferai sans doute vacciner quand ce sera au point. J’évite soigneusement de parler des effets indésirables, du fait qu’on est en phase de test, ou de rappeler que c’est une technique sur laquelle on n’a pas de recul. Si vous abordez ces sujets, vous prenez le risque de passer pour un rigolo, et les gens ne vous écoutent même plus.
        Je pousse même la duplicité jusqu’à dire que j’ai tout à fait confiance dans les progrès de la science, et que ça finira bien par être au point, qu’il suffit de patienter.
        Et même en faisant ça, je suis stupéfait de constater que la plupart des ingénieurs bac+5 ne s’étaient même pas demandé pourquoi le vaccin ne permettait pas d’enlever son masque. Même leur dire qu’un vacciné, en principe, était supposé être protégé, ne leur avait même pas traversé l’esprit. Donc je sème une modeste graine de doute dans leur esprit sous-développé et inapte à une analyse critique, et c’est déjà ça de pris. Même si je sais que s’ils entendent une chèvre avec une blouse blanche leur raconter le contraire le soir-même, ils auront tout oublié.
        Alors je repense à Mt 13:1,9. Ça m’aide à supporter le calvaire.

    4. Husskarl

      J’en pense que je ne suis pas un cobaye mais libre à eux de l’être.
      (une variante écolo: « Laissez faire la nature ! »)

    1. Pythagore

      Tiens, j’ai lu en travers les « statuts » de l’OdM et je n’ai rien trouvé qui leur donne le droit de jouer les gendarmes sur les prescriptions hors AMM qui sont autorisées. La loi n’interdit pas l’ivermectine.
      .
      .
      Article 8 – Liberté de prescription (article R.4127- 8 du code de la santé publique)
      .
      Dans les limites fixées par la loi et compte tenu des données acquises de la science, le médecin est libre de ses prescriptions qui seront celles qu’il estime les plus appropriées en la circonstance.

      Il doit, sans négliger son devoir d’assistance morale, limiter ses prescriptions et ses actes à ce qui est nécessaire à la qualité, à la sécurité et à l’efficacité des soins.

      Il doit tenir compte des avantages, des inconvénients et des conséquences des différentes investigations et thérapeutiques possibles.
      .
      https://www.conseil-national.medecin.fr/code-deontologie/devoirs-generaux-medecins-art-2-31/article-8-liberte-prescription

      1. Higgins

        L’ODM agit en faisant peur, c’est tout et a priori, ça fonctionne bien. Les deux produits maudits ne sont pas interdits de prescription mais ça doit sacrément être emmerdant quand on est convoqué pour s’expliquer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.