Une autre stratégie était possible

Chaque jour qui passe, un pays se détache nettement des autres et montre qu’une autre stratégie était possible, autre que celle employée par des douzaines d’autres, ballotés de mesures liberticides en mesures liberticides plus ou moins fortes : la Suède, faisant confiance à son propre peuple, a conservé ses libertés et son bon sens et n’a jamais supporté les centaines de milliers de morts qu’on lui garantissait pourtant.

Non seulement, elle était possible mais au contraire de tout le bric-à-brac de politiques délétères qui a été tenté, notamment en France, cette stratégie a fait moins de morts et non davantage, n’en déplaise aux scientistes englués dans leurs foutus modèles mal boutiqués, incapables de prévoir correctement ce qui devait se passer. Car oui, de la même façon que ces modèles mathématiques complexes se sont constamment plantés dans les grandes largeurs pour le climat, ils se sont aussi constamment plantés dans les grandes largeurs dans les résultats épidémiologiques qui ont été médiatisés partout.

Ainsi, alors qu’on a fait cauchemarder la possibilité de 400.000 morts en France qui n’ont jamais eu lieu, on a utilisé ces modèles, ces prédictions de boutiquiers de la peur pour faire croire que toute autre stratégie que la plus liberticide serait bien plus létale.

C’était du flan.

En réalité, en jouant la partition qu’elle a joué, la France a clairement aggravé la situation et n’a pas pu sauver plus de monde que si les politiciens avaient choisi de ne rien faire.

Ainsi, choisir de tout miser sur l’hôpital a clairement tué des patients, tant on a réellement empêché les cliniques et centres privés de jouer leur plein rôle. Laisser faire n’aurait pas pu empirer la situation.

Ainsi, intimider les médecins traitants, en leur interdisant de diverses façons et par diverses pressions de traiter leurs patients le plus tôt possible, de les accompagner, n’a pu aller que dans le mauvais sens. Ainsi, leur dire « rentrez chez vous et prenez du Doliprane, n’appelez les secours que lorsque vous peinez à respirer » ne pouvait aller que dans le mauvais sens.

Ainsi, la performance lamentable de l’hôpital public en termes d’infections nosocomiales, problème profond déjà décrié depuis de nombreuses années et jamais correctement traité, ne pouvait aller que dans le mauvais sens. Du reste, les infections contractées à l’hôpital sont probablement une grande part du total des victimes ; il suffira de comparer avec des pays asiatiques (Singapour vient à l’esprit) pour mesurer le problème, et comprendre que l’hôpital public français constitue un danger de ce point de vue.

Ainsi, le choix de l’intubation précoce, voire abusive et d’ailleurs dénoncée par l’IHU de Marseille (dont l’expertise a été très vite remise en question, à tort comme l’a montré un précédent article) n’a pu aller que dans le mauvais sens.

Ainsi, les infections en EHPAD et le manque de ségrégation des Covids en EHPAD n’a pu aller que dans le mauvais sens. Le choix (quasi officiel) de distribuer du Rivotril n’a pu aller que dans le mauvais sens.

Ainsi, les confinements ont entraîné directement et indirectement de nouveaux décès qui n’ont pu aller que dans le mauvais sens : ici, l’intervention des pouvoirs publics, pour imposer des mesures qui n’avaient jamais été prises à de telles échelles, a été déterminante et a directement provoqué la mort de centaines, de milliers de personnes.

Ainsi, le message actuel, qu’on rabâche sans arrêt sur tous les canaux de médiatisation, qui veut que « la seule solution, c’est la vaccination » consiste à nier le rôle des médecins traitants qui ne deviennent plus qu’exécutants, consiste à nier les cas particuliers où cette vaccination est tout simplement impossible, consiste à saborder tout effort de traiter les patients, consiste à oblitérer toute responsabilité du patient dans l’entretien de sa propre santé, et tout ceci ne peut aller que dans le mauvais sens.

Ainsi, masquer les enfants et leur faire subir les confinements, les désorganisations et une véritable « déséducation », sans que la maladie constitue le moindre danger pour eux, ne peut aller que dans le mauvais sens, et notamment en terme de suicides. On arguera (trop facilement) qu’il ne s’agit que de « quelques centaines ». Pour rappel, moins de 10 enfants de moins de 10 ans sont morts du Covid en France depuis mars 2020.

Ainsi, injecter des adolescents alors que le profil risque/avantages est négatif pour eux ne peut aller que dans le mauvais sens.

Ainsi, refuser complètement pendant toute cette période de pandémie toute information détaillée, complète et opérationnelle sur l’amélioration pratique du syndrome métabolique dont le lien avec les cas graves de Covid ne fait plus aucun doute, ne peut aller que dans le mauvais sens. L’extension de l’usage du Nutri-score, bidule idiot aux effets de bords délétères, ne peut aller que dans le mauvais sens.

Ainsi et surtout, toute cette « psy-op » afin de créer une peur exagérée dans la population ne peut aller que dans le mauvais sens, en convaincant les individus qu’ils fautent en assumant leurs propres responsabilités, en gérant eux-mêmes leur santé. Et non, obéir aux ordres, surtout lorsqu’ils sont de plus en plus absurdes, n’est certainement pas prendre ses responsabilités…

Non, vraiment, il est faux, honteux et manipulateur de dire, écrire et laisser croire que conserver nos libertés essentielles aurait provoqué dix fois plus de décès sur le territoire. Tout montre que les décisions liberticides ont provoqué des morts inutiles, par centaines, par milliers, dont nos gouvernants et ceux qui les ont servilement suivis auront, un jour, à rendre compte.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires577

  1. Arthur H

    HS mais pour info, la sncf:

    #1 https:/ /www.fipeco.fr/commentaire/Le%20co%C3%BBt%20de%20la%20SNCF%20pour%20les%20contribuables%20en%202019

    « la SNCF a souvent été déficitaire (- 0,8 Md€ en 2019) »

     » la fin de 2019, son endettement net financier atteignait 60,3 Md€ »

    « Une société se trouvant dans cette situation devant déposer son bilan et la SNCF devenant une société en 2020 »

    #2 https:/ /www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/confinement/sncf-cinq-milliards-de-pertes-en-2020_4204377.html

    « cinq milliards d’euros de pertes en 2020, en raison du Covid. Selon la SNCF »

    #3 donc

    60MM → 65 MM en 1 an
    Tout va bien.
    Les masques et les gestes barrières et les netoyages/désinfection n’ont pas alourdit les charges d’exploitations.
    Le pass sanitaire n’a pas impacté le nombre de clients préférants le co-voiturage …

    #4 Prospective

    de 800 miyons de perte chaque années, payé par qui ? nous allons aller à 1miyards car le covid permet de le justifier.

    Je pense que d’ici quelques mois, ce chiffre sera avancé.

      1. MCA

        L’histoire ne dit pas s’il a ouvert « en même temps » des lits supplémentaires en ̶c̶a̶m̶p̶ ̶d̶e̶ ̶r̶e̶d̶r̶e̶s̶s̶e̶m̶e̶n̶t̶ asile psy pour les récalcitrants à la doxa .

      1. MCA

        En vertu du principe que pour un psychopathe ce sont les autres qui ne sont pas normaux, j’ai l’intuition qu’on va être nombreux à se tenir chaud en camp de redressement.

        Comme disaient les russes : nous avons vécu votre futur… ça laisse songeur !

  2. Yanka

    Boulevard Voltaire sous la plume de Nicolas Gauthier publie un article demandant à Zemmour de cesser d’attaquer Marine Le Pen (un buffle contre la reine des p’tits chats, on conçoit que ce n’est pas très loyal). Et en lisant le dossier « La razzia Zemmour » de V.A., qu’apprend-on ? Que Marine Le Pen a fait jouer ses réseaux pour empêcher Zemmour de rencontrer Orban, sans y parvenir ! Les marchands de boules puantes vont voir leurs chiffres d’affaires grimper en flèche. Les soutiens de Zemmour estiment avoir un mois d’avance. Prochain objectif : dépasser le candidat putatif de la droite, puis Le Pen. Ils estiment que si Le Pen est dépassée, elle ne repassera plus jamais devant Zemmour. Elle s’est enterrée toute seule comme une sotte en voulant paraître aussi lisse et ronde que Bertrand. Si Zemmour devient le challenger de Macron, il obtiendra des ralliements, c’est sûr, à commencer par les candidats de la droite hors les murs (Poisson, c’est déjà acquis), comme Dupont-Aignan. Je pense que Philippot ni Asselineau ne se rallieront et c’est logique, vu les points importants de leur programme (Frexit). Mais je pense aussi que Philippot se ralliera s’il n’obtient pas ses 500 signatures. Je pense aussi que le candidat officiel de la droite sera Barnier, et que par vengeance Bertrand et même peut-être Pécresse feront vœu d’allégeance à Macron, après avoir sans doute négocié un strapontin. Retailleau, approché, refuse de rejoindre Zemmour. Wauquiez, qui avait accueilli Zemmour quand il était le président de LR, ne bronche pas pour le moment. Je pense qu’il fera le jump si et seulement si c’est Bertrand ou Pécresse qui est choisi pour LR (ils avaient quitté le parti après l’accession de W. à la présidence) ; et si Wauquiez, personnage-clé selon moi, rallie Zemmour, c’est la fin de LR, car il entraînera avec lui ce qu’il reste de conservateurs. Je maintiens mon pari d’il y a déjà plusieurs mois : Ni Macron ni Le Pen ne seront au second tour de la présidentielle. J’ai ouï-dire que Macron, inquiet de voir son assurance-vie réélection perdre pied, l’aiderait discrètement en la faisant valoir. On peut donc s’attendre, si Le Pen se noie, à ce que le pouvoir se mette à vouloir dégommer Zemmour aussi. J’espère qu’il s’attend à tout. En tous cas, il semble très bien entouré, et cette Sarah Gnafo qui, à 16 ans, voulait être Marie-France Garaud, est impressionnante (portrait dans V.A.). La campagne va être passionnante.

    1. Pheldge

      « La campagne va être passionnante », enfin à regarder le jeu de massacre, il y aura de l’action et du suspense, sauf qu’à la fin l’addition est pour nos pommes, et ça c’est bien moins excitant !

Laisser un commentaire