La très mauvaise passe de Facebook

On l’a constaté en début de semaine : ce n’est vraiment pas la grande forme pour Facebook. Et, de façon plus remarquable, en quelques jours, la situation du premier réseau social mondial s’est considérablement dégradée puisque ses déboires, qu’on soupçonnait clairement depuis quelques mois voire quelques années pour les observateurs les plus affûtés, se sont concrétisés et sont maintenant acceptés même par la presse grand public.

facebook - become a fan

Il faut dire que les événements n’ont pas été tendre avec le réseau mondial de Marc Zuckerberg : depuis quelques années, il se murmurait déjà que le réseau plafonnait dans son nombre d’utilisateurs et dans la population qu’il parvenait à toucher et à fidéliser. Si cette dernière, moins jeune que les derniers réseaux sociaux arrivant sur le marché, est aussi celle qui dispose d’un pouvoir d’achat notoirement plus élevé et constitue donc une cible marketing plus juteuse, il n’en demeure pas moins que les dernières années ont montré l’essoufflement de l’essor et des usages.

Et puis, il eut des fuites de données, de plus en plus massives. En avril dernier, on apprenait ainsi que plus d’un demi milliard de comptes utilisateurs avaient ainsi laissé échapper leurs précieuses données sur les réseaux interlopes du darkweb.

Or, lundi dernier, des rumeurs insistantes ont évoqué une nouvelle fuite massive de données d’utilisateurs de Facebook. Vraies ou non, ces fuites imposent doucement dans l’esprit de tous que la plateforme est fort loin des standards de sécurité qu’elle prétend atteindre, ce qui n’améliorera certainement pas ses performances en terme de fidélisation de clientèle ou d’utilisateurs…

Parallèlement à cette fuite, la presse révélait les allégations portées par Frances Haugen, une ex-employée de Facebook chef de produit chez le géant, qui accusait le réseau social de « choisir le profit plutôt que la sûreté » et de négliger la lutte contre les vilaines choses qui piquent diffusées sur la plateforme en ligne, notamment vers les jeunes.

L’histoire ne s’arrête pas là puisque, dans la foulée, les utilisateurs constataient le mardi une véritable disparition de leur plateforme : pendant plusieurs heures, les serveurs de Facebook ne répondaient plus.

L’explication officielle (une erreur humaine, essentiellement) impose un peu de prudence. Par exemple, il ne serait pas invraisemblable que les « erreurs » de routage insérées l’aient été de façon calculée afin de garantir que la plateforme ne soit pas accessible pendant le temps suffisant nécessaire à corriger certains soucis internes qui auraient permis, justement, ces fuites massives de données.

On comprend bien que cette hypothèse sera farouchement niée par la direction de l’entreprise, mais le résultat n’en est pas moins le même : en quelques jours, ce qui apparaissait il y a encore quelques semaines comme un des plus puissants réseaux social mondial est devenu à la fois la cible de critiques acerbes d’une lanceuse d’alerte, l’objet de fuites massives de données sensibles d’utilisateurs et la victime d’une panne majeure de plusieurs heures sur l’ensemble de son infrastructure…

Les coïncidences existent.

On pourra cependant arguer que celles-ci tombent vraiment bien puisque, lorsqu’on épluche les allégations de Haugen, on ne peut s’empêcher de noter le ton particulièrement orienté de la lanceuse d’alerte.

Ainsi, lorsqu’elle évoque les problèmes de sécurité de la plateforme, elle ne veut bien sûr pas parler de sécurité informatique, mais plutôt de la sécurité psychologique des utilisateurs (des utilisatrices même dans le cas d’Instagram, filiale de Facebook) et aussi de la sécurité… du discours officiel : d’après Frances Haugen, les algorithmes de la plateforme californienne garantissaient par exemple un certain filtrage lors des élections américaines en novembre de l’année dernière permettant d’éliminer les informations qu’ils jugaient fausses ; apparemment, ces algorithmes auraient été stoppés après ces élections pour de basses raisons commerciales et de profit purement matériel.

On le comprend assez vite : pour la « lanceuse d’alerte », le souci ne provient pas d’un filtrage actif particulièrement présent de la part de la plateforme, mais bien de sa modulation (à la baisse !) en fonction des objectifs de la direction, voire de l’orientation prise par cette dernière en fonction des événements. Lors de ses dépositions, Haugen a été relativement peu ambiguë :

Autrement dit, Facebook serait surtout coupable de ne pas intervenir suffisamment sur les informations et discours déposés sur sa plateforme afin de n’en conserver que les éléments compatibles avec la doxa actuellement en vogue : le politiquement correct n’est pas encore suffisamment imposé, et pour la brave lanceuse « d’alertes », les petits moments de liberté que la plateforme laisse donc à ses utilisateurs sont encore trop de largesses face à ce qu’elle a vite fait de classifier en agressions et en risques potentiels pour les autres utilisateurs.

Il est vrai que pour les tenants de la pensée unique, la liberté d’expression a toujours constitué une menace insupportable.

Dans ce contexte, on comprend nettement mieux la gourmandise avec laquelle la presse s’est emparée des alertes en question, et comment tout ceci mousse subitement dans la direction générale de certains politiciens américains déjà à l’affût pour transformer cette mousse en nouvelles politiques massivement interventionnistes sur la vie numérique :

En somme, tout se passe exactement comme prévu, c’est-à-dire au plus mal : dans un premier temps, une lanceuse d’alerte nous dévoile les manipulations de Facebook et de ses filiales sur leurs utilisateurs à des fins lucratives et politiques visant à purger ou éliminer des propos politiquement incorrects. Dans un second temps, ces alertes sont utilisées pour forcer Facebook à manipuler encore plus ses utilisateurs en accroissant la purge politiquement correcte.

Par la suite, on se doute que tous les réseaux sociaux, de peur d’interpréter trop souplement les nouvelles lois édictées suite à cette affaire, vont surenchérir en accroissant encore leurs propres filtrages internes.

Oui, vraiment, la période actuelle n’est pas tendre pour Facebook et la tendance générale ne s’annonce pas favorable pour son avenir non plus : la lanceuse d’alerte sera un outil pratique pour imposer de nouvelles restrictions de contenu et une surveillance étatique toujours plus forte sur les réseaux sociaux, et les fuites de données massives, provoquant ou non des interruptions complètes de service, ne laissent augurer rien de bon sur la sécurité des utilisateurs de la plateforme.

Facebook, qui fut un moyen pratique pour « organiser » les révolutions (ou, au moins, les laisser s’organiser), semble n’être plus en grâce : peut-être ces États qui l’ont trouvé pratique ont à présent compris que Facebook et les réseaux sociaux constituaient aussi, en plus d’un moyen de propagande appétissant, une véritable menace pour leur stabilité ?

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires237

    1. Greg

      Mauvaise langue !
      J’avais repris la MZ de mon frère en 1993, cette bonne petite moto a permis de faire 50’000 km pour moins de 5000 CHF, TOUT COMPRIS, à l’époque c’était imbattable !

      1. bob razovski

        Je plussoie.
        J’ai connu la 125 MZ ETZ en caisse, à monter soi-même, pour 2000 ou 3000 balles il y a 35 ans. La Dacia de l’époque.

          1. bob razovski

            Que si ami Pheldge,
            A venir chercher en caisse chez l’importateur de l’époque, la SIMA (du côté de Chalon sur Saone). Toute une époque…
            Par contre, je crois que je me suis méchamment trompé sur le tarif, qui devait être plutôt autour de 7000FF. Je suis en train de rechercher la pub en question, je ne la trouve évidemment pas.

            1. Aristarkke

              Je ne pense pas que la MZ atteignait les 7.000FF, surtout en version démontée à assembler soi même. J’aurais plutôt pensé à du 3.000 FF, vu qu’une Honda 125K5 (ma toute première monture, sniff!) tapait neuve vers 5.000FF, toute montée, prête à partir.
              Surtout avec son argument commercial d’un bicylindre tapant les 130HP/L et son démarreur électrique ! Bon, dès que la batterie 6V était un peu fatiguée, le kick devenait indispensable mais ça, c’était après l’achat qu’on le découvrait…

  1. Aristarkke

    MZ passait à une certaine époque pour un aventurier du net, façon rebelle de kermesse ou de ducasse pour les plus clairvoyants mais un peu rebelle comme les adolescents et les adulescents.
    Puis, il apparut qu’il sacrifiait fort au dieu Avidadollar et que sa rebellitude camouflait surtout un kollabo étatique de haute volée.
    Cela gâche l’image et l’intérêt futur de rester client chez lui, amha, d’où les retraits aggravés par les fuites de données, par exemple…

  2. Theo31

    J’ai supprimé mon compte FB, j’ai bien vérifié qu’il n’existait plus et je continue à recevoir des notifications sur mon mail. J’en conclus que mon compte ne s’est pas autodetruit au bout de 30 jours.

    Les gens de FB se foutent de la gueule du monde.

    1. Aristarkke

      Il y a un autre F qui a la même pratique : le Figaro.
      Qui continue, imperturbable, à m’adresser des alertes informations/scoops malgré une demi-douzaine de demandes de suppression définitive de compte.
      Le mien est officiellement disparu (il ne répond pas) mais il a encore des traces dans d’autres parties…

        1. Thibaut

          oui ça fonctionne… pour l’aspect « visuel ». C’est à dire dans les bases accessibles de l’extérieur.

          Les applis internes dont les bases sont très rarement purgées et touchées, vous avez des chances que les données subsistent (parce qu’en plus généralement, ya plus trop de monde pour gérer les vieux mammouths base de données).

          ça fonctionne comme ça à un certain endroit et je suis persuadé que d’autres font pareil (je ne donne pas de nom 😉 )

          Donc si toutes les bases de données d’une entreprise sont vérolées, même les données supprimées via le RGPD peuvent être quand même récupérées.

    2. Capella

      Je n’ai jamais fait de compte face de bouque, cela m’aura évité bien des problèmes hier, aujourd’hui et à venir. Cela ne pas empêché d’avoir les infos non pipotées, merci Hash, et tous les contacts et échanges nécessaires.

    3. lerohc

      Bonsoir.
      C’est pas compliqué pour fermer son compte il suffit de diffuser quelques fake news bien léchées et ils s’en occupe illico.

    4. kekoresin

      « notifications sur mon mail » – ça génère pas de CO² les mails?

      Vite Greta va trouver Zuckerbeurk et balance lui du « how dare you? »

    5. Yves

      Idem réseau LinkedIn, quasi impossible d’effacer un compte … Le plus simple du coup dans mon cas était de changer nom prénom de mon compte, en ne laissant que les initiales et effacer presque toutes les autres infos. Je place les USA et la Chine au même niveau, il faut éviter ces deux pays pour l’information et la finance.

  3. Aristarkke

    Si le F de Gafam disparaît du registre des entreprises américaines profitables donc taxables à donf de notre côté de l’Atlantique, comment donc les rêves humides de BLM ou de XB, prêt à lui emboîter le pas au cas qu’il bousculerait les pronostics vitaux de 2022, pourront ils se concrétiser à hauteur de leurs espérances de comblement des trous?

  4. Nemrod

    Oui ça sent le bidon cette lanceuse d’alerte.
    Encore une qui veut nous protéger des méchants…en gros
    Plus c’et gros plus ça passe.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Un lanceuse d’alerte qui réclame de la censure, c’est un peu auto-contradictoire. La liberté n’existe que pour ceux qui sont bien dans les clous.

      Personnellement, je n’ai jamais eu de compte FB (ni TW, d’ailleurs) et le coté chien de garde de la pensée unique de ce réseau ne m’y incite pas.

  5. Nemrod

    J’ai jamais eu de compte FB ayant flairé l’odeur de carogne sous les effluves sucrées.
    Je vais un peu sur Whatsap…pour l’instant.

    1. Greg

      Pour des raisons de facilité d’emploi et de gratuité, beaucoup de groupes de passionnés dans divers domaines utilisent FB.

      J’en ai été réduit à créer un compte ne contenant que de fausses données à mon propos pour cette raison, avoir accès à ces groupes, et je dirais qu’à l’intérieur de ceux-ci la majorité d’utilisateurs ont clairement fait la même démarche…

      Par contre les extensions de mon navigateur bloquent tous les cookies et mouchards de FB, j’espère avoir réussi ainsi à interdire le suivi de mon utilisation du net par cette pieuvre…

      1. Thibaut

        j’utilise brave comme navigateur internet. Il intègre de base un bloqueur de pub/mouchards. Et si vous les acceptez parce que vous voulez soutenir individuellement un site, vous pouvez transformer ce temps de pub en crypto-monnaie.

    2. durru

      WhatsApp était très en vogue dans les pays à forte émigration, car ça permettait des communications à grande distance à moindre coût.
      Avec l’apparition d’autres outils similaires et la prise en main par MZ, il ne reste plus que l’inertie qui les maintient en haut. Et ça risque de ne pas durer longtemps…

      1. lafayette

        ca va durer car c’est une source d’information bien plus intéressante que FB, avec les analyses vocales, il y a des retranscriptions automatiques et du public pour payer ces renseignements.

    3. Hermès

      Pour peu que vous ayez laissé un numéro de GSM valide à Facebook, ils en savent déjà beaucoup sur vous.

      Mon expérience:
      Figurez vous que j’avais un vieux compte facebook. Celui ci ne contenait ni mon nom, ni mon prénom, aucune photo de moi même, ni mon adresse, etc. Par contre, il y avait mon numéro de téléphone.

      A l’automne 2020 on a du changer la porte d’entrée. On l’a acheté en magasin, chez Lapeyre. J’ai donné aucune email, par contre ils ont pris mon numéro de portable, pour m’envoyer un SMS lorsque la porte était prête.

      Début 2021, je fais la procédure sur FaceBook pour avoir un extrait complet des données qu’ils ont sur moi, et là, surprise:

      https://i.servimg.com/u/f70/19/60/93/41/screen36.png

      FB a été informé que j’ai acheté une porte en magasin, chez Lapeyre. Bon, ils ont pas la bonne date, mais c’est quand même efficace, ce qu’on arrive à faire avec du big data, hein?

  6. Greg

    FB a fait la plus grande erreur qui est de se mettre à dos la moitié du sénat US, les républicains, en mentant devant eux concernant les manipulations politiques.

    Maintenant, FB se met à dos les démocrates, en mentant sur la protection des mineurs.

    FB va bientôt réussir, qui sait, à finalement faire modifier l’article 230, ce que demandait Trump, et ceci serait une petite révolution dont j’ai de la peine à mesurer les conséquences, attendues et inattendues…

    1. Yanka

      Vous devriez parler de « section 230 », parce que lorsqu’on tape « article 230 » sur G., on tombe sur la « procédure de divorce par consentement mutuel », article 230 du code civil français !

  7. heli0gabale

    Tant qu’on est dans les GAFA orwelliens, j’ai trouvé ça :

    https:/ /twitter.com/bouliboulibouli/status/1446203678638104581?t=r_gP0vssAwK_3upsOZmMjg&s=19

    C’est vraiment la nouvelle politique de Google ou c’est bidon ?

    1. Husskarl

      lci.fr/environnement-ecologie/internet-climat-environnement-google-et-youtube-s-attaquent-aux-publicites-et-contenus-qui-nient-le-rechauffement-climatique-2198388.html

        1. Nemrod

          Tout à fait.
          Avec les Apparatchiks se foutant de notre gueule et plein d’idiots utiles et de petits Kapos grapillant leurs miettes.
          Ca va être joli.

      1. heli0gabale

        Donc c’est bien vrai, et c’est parfaitement délirant.

        Le « consensus scientifique » c’est pas de la science, c’est du scientisme à la con.

      2. kekoresin

        Oui j’ai vu ça passer, en marche vers la liberté d’expression et la pensée éclairée.

        La Russie regarde ça de haut avec la patience du tigre qui attend que sa proie s’épuise en se débattant frénétiquement en s’emmêlant les pinceaux. Tous ces branle-couilles oublient un petit détail dans cette affaire, c’est que pour faire tourner leurs usines à propagande, il faut beaucoup, beaucoup d’énergie. Et ça tombe bien, la Russie en a énormément et attend que les progressistes de merde tapissent leur territoires de vilains panneaux et de ventilos géants, réduits à des danses shamaniques pour du vent la nuit et du soleil le jour, et pourquoi pas l’inverse. Quand ils s’apercevront que ces totems idéologiques ruineux ne servent à rien, ces débiles se prostitueront pour que les russes leur accordent un peu de cette énergie sale pour pouvoir se chauffer, manger et accessoirement continuer à pianoter sur leurs i-phone 100 diffuseurs de niaiseries propagandistes purifiées au décodex.

        Je pense que ça va swinguer plus vite que prévu quand Macron et sa troupe de lèches boules se trouveront à court de chèques énergie et autres atténuateurs de spoliation fiscale. Pour l’instant ça tient avec une soumission désolante de mes contemporains si perméables au mensonge et à l’escroquerie. Mais bon, ventre creux n’a pas d’oreilles et même avec les meilleurs conseillers en com il sera compliqué de de faire croire à un sentiment de froid ou de faim.

  8. Arthur H

    Telegram a fait +70 millions de nouveaux utilisateurs en 1 journée…

    https:/ /www.reuters.com/technology/telegram-founder-says-over-70-mln-new-users-joined-during-facebook-outage-2021-10-05/

    1. Theo31

      Tumblr a perdu la moitié de ses utilisateurs en quelques heures après avoir annoncé l’interdiction du porno sur sa plate-forme. Avant d’être acheté par Pornhub.

        1. Theo31

          Racheté par une filiale de WordPress pour quelques millions.

          En attendant, des clichés d’écureuils ne passent la censure au contraire de photos de demoiselles déshabillées.

          Les blogs censurés sont accessibles via tumbex.

  9. durru

    Un intéressant point de vue développé par Laura Ingraham sur Fox :
    https: //www.youtube.com/watch?v=J_7EzSF88_U
    En gros, c’est aussi (le timing, surtout) pour faire oublier les déboires de l’administration Biden. En plus, bien sûr, de l’offensive à peine cachée contre la liberté d’expression.

  10. Manzoni

    Frances Haugen ne fait pas partie du top management de Facebook. Elle fait partie de ces managers de niveaux intermédiaires, chargée de mettre en oeuvre servilement des décisions venues « d’en haut », sans qu’on lui explique de quoi il retourne. Décisions qui, de son point de vue et très certainement à juste titre, sont contraires à l’intérêt général, et profitable à « la firme ».

    Il en est ainsi dans toutes les très grandes entreprises. Je ne compte plus le nombre de fois où, face à une nouvelle réglementation protectrice du public, j’ai entendu un cadre dirigeant demander lors d’une réunion en comité restreint « combien cela va t’il nous coûter de mettre en place cette nouvelle loi « obligatoire », et quelle est l’amende maximum si nous ne le faisons pas ? »… et choisir d’enfreindre délibérément une loi suite à un calcul mathématique de probabilité et de coût.

    Si je racontais ce que j’ai entendu, vu et sait du comportement de certaines banques, nul doute que vous auriez envie d’aller d’urgence retirer votre argent. De la même manière, si je discutais avec un technicien chargé du contrôle du nucléaire, je choisirais très certainement mon prochain lieu d’habitation en fonction de l’éloignement des centrales. Et si je parlais avec un manager de niveau intermédiaire de chez Airbus, il est probable que je n’aurais plus guère envie de monter dans un avion.

    Nul nouveauté dans tout ça, c’est juste que Frances Haugen est au niveau hiérarchique où entrent en collision, de manière très visible, les belles paroles destinées au public (rendre la vie meilleure / avoir un comportement responsable / laver plus blanc…) et les objectifs réels des dirigeants et actionnaires (faire plus de pognon).

    1. Nemrod

      C’est pratique l’intérêt général notez bien.
      Personne sait ce que c’est, personne le voit et il permet d’écrabouiller consciencieusement plein d’intérêts particuliers pour le « bien » général.

  11. pabizou

    Je me demande parfois quand cette racaille à tendance totalitaire va se décider à imposer aux facteurs la lecture du courrier et refuser de délivrer ceux qui ne leur plaisent pas .

    1. MCA

      @pabizou 8 octobre 2021, 11 h 28 min

      Pas de risque que ça arrive,

      Les facteurs étant des produits de l’ednat en déliquescence, ça va être compliqué pour eux de leur imposer de lire et pour ceux qui y parviendraient de comprendre ce qu’ils ont lu.

    1. Gerldam

      Bienvenue au club! Je n’ai jamais compris en quoi cela pouvait améliorer ma culture ni servir à quoi que ce soit. En revanche, lire « Les origines de la France contemporaine » d’Hippolyte Taine, voilà qui m’a rendu infiniment plus informé sur ce qui s’est réellement passé pendant la révolution française, qui n’a qu’un lointain rapport avec ce que vous avez appris (ou pas appris) à l’école.

  12. cherea

    Personnellement, je ne connais plus personne qui utilise le produit facebook outrès peu, les autres produits oui…whatsapp, IG, cependant j’ai noté un afflux de personnes sur Telegram ces derniers jours…il y a une bonne segmentation des produits: FB est de l’information, whatsapp communiquer avec ses proches ou collègues, IG c’est la vitrine du e-commerce de mode…
    Quant à la lanceuse d’alerte, elle considère que FB n’est pas assez un « safe space », elle de cette génération effarouchée pour un rien…elle voudrait que tout soit conforme à ses idées…je vais y aller de mon point soviétique…sous d’autres latitudes et à une époque autre, elle aurait très bien fait le boulot de gardien de camp…c’est incroyable la mentalité de ces gens qui sont persuadés d’être du camp du bien et certains de leur bon droit de vous imposer leur bien au nom de leur bonne conscience et transcendance personnelle…Pour donner une image que j’utilise souvent, c’est comme un type qui fait effraction chez toi pour t’offrir des fleurs, il ne comprend pas que tu sois énervé car il est entré chez toi sans y être invité et en défonçant ta porte, lui ne voit que les fleurs qu’il t’apporte. La conversation n’a pas lieu sur le même registre…

    1. Yanka

      « Quant à la lanceuse d’alerte, elle considère que FB n’est pas assez un « safe space », elle de cette génération effarouchée pour un rien… »

      Oui, mais non. Elle parle du rapport des adolescentes à leur corps dans un contexte de perfection physique idéalisée, de filtres, etc. De plus en plus de jeunes filles, qui pis est jolies à la base, ont recours à la chirurgie esthétique pour rectifier un truc ou l’autre, jusqu’aux lèvres de leur sexe, pas assez ceci ou trop cela par rapport à une norme esthétique. Ces modes créent des pétasses siliconées (des nibards XXXL en ballon de foot, le summum de l’horreur, des pétards stéatopyges à la Kardashian ou de type « Vénus hottentote »). À la fin, vous ave de jolies petites demoiselles peu sûres d’elles devenues des monstres chirurgicaux. Et pour celles pas jolies-jolies au départ, c’est un enfer pouvant conduire au suicide. Il ne s’agit pas de petites natures fragiles, mais d’adolescentes ayant, comme toutes à ces âges, des problèmes avec leur propre image, mal assurée, qui souvent subissent des harcèlements pour un point de détail, et ça commence avec l’apparition du premier poil, le poil étant assimilé aux primates et aux mâles. Il se passe en fait des choses terribles sur ces réseaux, et ça commence dès l’école primaire parfois.

      1. Pierre 82

        Désolé, la faute en incombe aux parents. S’ils laissent leur progéniture en roue libre, sans même s’intéresser à ce qu’il regardent, ou pire: abonder dans leur sens en leur permettant de se rapprocher des modèles proposés par des youtubeuses qui n’ont manifestement pas la lumière à tous les étages (ou qui n’ont pas toutes les frites dans le même sachet, si vous préférez).
        Et il y en a un paquet, qui considèrent que les RS sont des éducateurs…
        Ça nous promet un avenir radieux…

        1. Yanka

          Je ne parle pas de morale, mais de psychologie. Quand les copines harcèlent une gamine pour des avant-bras un peu velus, je ne vois pas où les parents sont en faute si elle est raillée, traitée de guenon. J’ai eu le cas dans l’école où je travaillais avec une petiote de… 7 ans ! C’est de choses pareilles qu’il est question, de choses qui démarrent avec des réflexions sur une caractéristique physique jugée « anormale » ou « laide », et tout cela est amplifié par la caisse de résonnance des réseaux sociaux virtuels ou réels (réels dans le cas rapporté, puisque la gamine n’avait pas accès aux réseaux du net). Si vous saviez le nombre de femmes harcelées sur le Net parce qu’elles ont fait le choix du naturel, par exemple.

          1. Courtial

            Le harcèlement dans les cours de récré n’a pas commencé avec internet, je me demande comment les générations précédentes ont survécu à tout ça…

            1. Yanka

              Ils ont survécu parce que ça restait cantonné à la cour de récré. Le harcèlement aujourd’hui se fait à cause de normes esthétiques venues d’ailleurs (bjr les influenceuses beauté !) et dans un cadre social qui dépasse la cour de récré, d’où mon emploi du terme « amplification ». Il y a sans doute une grande vulnérabilité chez certains enfants, mais ce n’est pas non plus en haussant les épaules devant les « petites natures » qu’on fera avancer les choses. Les enfants sont aussi fragilisés du fait des familles éclatées. Ils n’y sont pour rien. La mère qui prie le père de dégager parce qu’elle a rencontré un mec plus plaisant ou plus neuf, c’est une catastrophe pour un enfant, singulièrement les filles, je ne sais pourquoi, peut-être parce qu’elles sont plus émotives, plus sensibles aux émotions et à leur expression.

            2. Dr Slump

              Certains n’y survivent pas, le suicide est une cause majeure de mortalité chez les ado, et ce n’est pas nouveau. Le problème, c’est encore les parents infoutus de le détecter, ou infoutus d’apprendre à leurs enfants à se défendre.

            3. Gelato29

              Perso, gamin j’étais régulièrement traité de « serpent à lunettes » et de nain (because petit et binoclard), je n’en suis pas mort (et j’ai pu distribuer en passant quelques grands coups de pompes dans les couilles et dans les genoux, avantages de la petite taille…). Le hic est que de nos jours il y a le phénomène de « meute harceleuse » qui n’existait pas à mon époque (mais il est vrai que les « chances » étaient inexistantes dans un bahut catho …)

              1. Dr Slump

                Les meutes harceleuses existaient de façon bien plus conséquente, car physiquement, pas sur les réseaux. Sur les réseaux c’est pourtant simple de débrancher le compte et passer à autre chose, mais les parents laissent leurs gamins se projeter dans un monde complètement iréel sans rien faire. C’est un simple problème d’éducation.

                1. Gelato29

                  Non je ne pense pas : au temps de ma jeunesse, les alliances se faisaient et se défaisaient rapidement (les alliés d’un jour devenant des adversaires le lendemain, même dans les bagarres inter villages entre gamins !) De nos jours il y a le bolossage, toujours orienté vers les mêmes victimes et des déchaînements à 20 contre 1, qui n’existaient pas il y a 40/50 ans, car les éducateurs et pions avaient un peu de couilles et ne regardaient pas ailleurs en faisant semblant de ne rien voir…

                  1. Dr Slump

                    Je suis de la génération seventies, et je vous garantis que le phénomène des souffre-douleurs n’est pas nouveau, on pouvait se faire harceler, humilier et brutaliser par les mêmes bandes, avec persistance, voire avec un sadisme consommé. Bien sûr les réseaux sociaux ont un effet de caisse de résonance, d’amplificateur, mais cela reste virtuel: il suffit de se débrancher de son compte pour ne plus le voir. Par contre dans les établissements scolaires c’est inévitable, et c’est ça le réel problème. Le phénomène sur les réseaux sociaux est une conséquence, certes importante, mais pas une cause.Rien de nouveau sous le soleil, sauf la perte d’autorité et la déresponsabilisation des parents.

                    1. Gelato29

                      Sur la conclusion (démission des parents et en particulier des pères) je vous suis mais pas sur votre négation de l’ensauvagement actuel

                    2. Yanka

                      @ Dr Slump 8 octobre 2021, 20 h 16 min

                      « Bien sûr les réseaux sociaux ont un effet de caisse de résonance, d’amplificateur, mais cela reste virtuel: il suffit de se débrancher de son compte pour ne plus le voir. »

                      Le « yaka-faukon » ne marche déjà pas avec les adultes, alors avec des enfants… L’humain n’est pas un être de réflexion, mais de désir, et de désir vite satisfait. L’appartenance sociale à un groupe pour un enfant est capitale. Dans mon jeune temps (élevé sans télé), je passais pour un bizarre, car infoutu d’échanger sur le dernier feuilleton ou le dernier scopitone, que j’ignorais. Qui pis est, je ne portais pas le même nom que mes parents putatifs : c’était louche !

                      Quant aux solutions de type « une bonne tatane » et la mâchoire est remise en place, c’est bien gentil, mais ça me rappelle les « il faudrait une bonne guerre » imbéciles de mon père quand je renâclais à manger ma quatrième côtelette au spiringue de la semaine, moi qui avais été élevé chez ma tante avec du bon bifteck. Un enfant est de son temps, on ne peut pas lui demander de penser à la guerre ou aux p’tits Biafrais qui crèvent la dalle sous la menace des vautours affamés. C’est d’une stupidité sans nom. Entre l’excès de psychologie et de prévenances et la méthode à coup de pompes dans le cul et de tatanes, il y a, je crois, une autre façon de faire alliant la bienveillance (laisser les enfants être des enfant) à la sévérité (définir les limites et sévir durement si elles sont franchies), et cette autre façon doit aussi tenir compte de la sensibilité de l’enfant, car il y a des enfants-marteaux et des enfants-clous, des enfants-camionneurs et des enfants-poètes. On ne traite pas un gosse sensible à coups de pieds au cul : vous en ferez un ado rancunier, rebelle et malveillant. J’en sais quelque chose.

                    3. Pierre 82

                      @Yanka 9 octobre 2021, 15 h 24 minin
                      Il ne s’agit pas d’interdire aux ados d’utiliser les RS, il s’agit de bien leur faire comprendre qu’il y a autre chose dans la vie, et surtout que cet univers des RS est déformé, et ne correspond qu’à un tout petit aspect de la réalité.
                      Les gamins comprennent ça très bien, à condition que notre posture ne soit pas théorique, et qu’on réponde présent à leurs questions, ou à leur envie de parler. Prenez un enfant de 7 ans, et demandez-lui s’il préfère qu’on aille pique-niquer en famille, ou bien qu’on les laisse devant des dessins animés, et vous verrez très vite de quel côté ils penchent. A l’adolescence, ça change, forcément, mais s’ils ont été habitués à ce que leurs parents s’intéressent à eux, leur comportement ne sera pas pareil.
                      Tout ça pour revenir au point de départ de la discussion: ce ne sont pas les RS qui sont en cause du mal-être de certains jeunes, mais bien l’attitude des parents, dont certains envoient même leurs gamins dans une multitude d’activités, et quand on creuse un peu, on se rend compte que c’est juste pour avoir la paix… et dans les moments où ils sont inactifs, d’entendre dire ces mêmes parents qu’ils les laissent devant leur téléphone « parce que c’est un moment de détente pour eux ». A se demander s’ils réalisent qu’un enfant, ça a besoin qu’on s’occupe d’eux, pour de vrai…

                  2. Aristarkke

                    De mon temps, l’instituteur (il y en avait plein à l’époque) qui séparait les moutards en bagarre dans la cour de récréation, parfois un peu rudement, baffe(s) si besoin, n’avait aucun risque d’une réaction négative de l’immense majorité des parents. Bien au contraire, les impétrants risquant plutôt une dose supplémentaire…

                2. Pheldge

                  c’est pourtant simple de débrancher, ah bin, non, désolé, ils ne peuvent pas …
                  Et regarde à notre niveau, sur les blogs et forums, quand il y a un désaccord courtois ou pas, quand il y a une remise en question personnelle, l’instinct est de répondre immédiatement, parce que ça touche ! Bon, nous sommes des gens raisonnables, donc nous savons prendre du recul, mais imagine des gamins, qui vivent à moitié sur le virtuel …

            4. kekoresin

              « Le harcèlement dans les cours de récré n’a pas commencé avec internet, je me demande comment les générations précédentes ont survécu à tout ça… » – à grands coups de lattes dans les gencives, ce qui de mon point de vue est nettement plus sain.

                1. kekoresin

                  « Avec un cors en saignant entièrement féminisé et des soja men à la maison, c’est assez mal barré ! » – C’est pour ça que les tafioles qui se torchent avec des petits coquillages ont le scutum paralysé quand vient un Sylvester !

                  https://youtu.be/DE1WVBA0XrU

                  1. Pierre 82

                    J’arrive après la bagarre, ce fil venait entre autre autre de mon post d’hier à 14 h 12 et je vois que beaucoup ont globalement le même avis que moi en ce qui concerne la responsabilité des parents.
                    Ce n’est pas parce que les moyens ont évolué, et que le harcèlement est plus systématique avec les RS, qu’il faut laisser les enfants, pré-ados et ados seuls face aux réseaux sociaux. Mais pour ça, il faut commencer à leur apprendre dès le plus jeune âge à se défendre contre les attaques, sous peine de les voir partir en dépression le jour où ça arrive.
                    Un gars a un jour harcelé une de mes filles, en postant des conneries sur son compte. Elle nous en a parlé très rapidement, sans vouloir nous dire le nom du gars (elle craignait que je ne donne un coup de téléphone aux parents, et passer pour une balance), et elle a réussi à désamorcé le truc assez rapidement suivant nos conseils, toute seule comme une grande (et sans distribuer des baffes, pour une fois). Pour ça, il faut que les enfants aient confiance en leurs parents, et réciproquement.
                    Combien de fois l’autre de mes filles ne s’est pas fait chambrée dans son enfance parce qu’elle avait les incisives en avant (le lapinou). Le jour où elle a compris que celles qui étaient les plus hargneuses contre elle étaient des connasses, le problème s’est résolu tout seul: elle ne leur répondait plus, ça les a lassé. Et à côté de ça, elle avait d’autres copines, moins crétines.

    1. Pierre 82

      J’avais un collègue hollandais d’origine, quand je travaillais au Luxembourg, et qui adorait, lorsqu’on discutait un peu trop longtemps à son goût à la machine à café, ou qui estimait en réunion, qu’on perdait trop de temps à discuter et rediscuter des mêmes trucs, de lancer d’une voix sonore « Haben Sie keine Arbeit? »
      Pour ceux qui ne connaissent pas les Hollandais, il faut savoir qu’ils n’ont en général aucun sens de l’humour, et on n’a jamais vraiment su s’il était vraiment agacé, ou s’il le disait pour rire.
      Toujours est-il que je lui ai emprunté cette petite phrase que j’utilise encore parfois, et même que j’employais souvent avec mes enfants ados quand je mes voyais glandouiller, ce qui les faisait marrer.
      Et là, quand je vois cette « passe d’armes » à la con à propos de cette féminisation des titres à la mort-moi-le nœud, c’est vraiment ce que j’aurais envie de gueuler, mais en mode Antonio Tejero, pour ceux qui se souviennent, en entrant à l’assemblée nationale avec une troupe d’hommes armés jusque aux dents, et de hurler: « Haben Sie keine Arbeit? » en tirant des coups de feu en l’air. Juste pour les forcer à s’occuper de choses sérieuses. En ajoutant « Und schneller !! » à la fin pour appuyer mon propos.

      1. MissKat

        +1
        😀
        On a une hollandaise dans la famille maintenant .. mais OUI tout s’éclaire 😉
        On se demandait si elle était con, mais en fait nan, elle prend absolument tout au sérieux!!!!

          1. Yanka

            Ce sont souvent des femmes-cheval, très grandes, très blondes, aux gros yeux bleus saillants de vache, volontiers boutonneuses. Je me répète, mais le lait de vache n’est pas à consommer par les humains. Sinon j’ai aussi une Hollandaise dans la famille, actuellement nonagénaire, mais je ne l’ai jamais vu ni rire ni même sourire. Une personne aimable et prévenante, mais d’un sérieux luthérien.

            1. Pierre 82

              Ceci étant, d’un point de vue strictement professionnel, c’est très agréable de travailler avec un Hollandais. Comme ils ne pratiquent que le premier degré, quand ils vous disent blanc, c’est blanc, pas gris clair. S’il n’y a que des Hollandais dans votre environnement professionnel, c’est un coup à vous tirer une balle, mais quand ils sont peu nombreux, ce sont les meilleurs collègues de travail que vous pouvez avoir.
              Autre caractéristique, à part d’être pingres comme des rats, c’est leur sans-gène. Un jour, notre employeur avait décrété que les distributeurs de café serait gratuits – cadeau de la direction, il fallait juste venir avec son mug. Très rapidement, plusieurs Hollandais ont commencé à squatter les distributeurs en fin de journée pour remplir leurs thermos . Quand on leur disait que quand même, c’était un peu n’importe quoi, ils répondaient qu’on avait qu’à faire pareil, que c’était autorisé, et qu’ils n’ont pas de raison d’arrêter si on ne l’interdisait pas, et que comme ça, ils avaient leur café gratuit le matin avant de venir au boulot. Ces gars émargeaient à plus de 5000 boules par mois il y a plus de 15 ans, et radinaient sur le café, ça nous coupait le souffle.

              1. Yanka

                C’est clairement du vécu ! J’aime bien dire, en guise de gag, que les Hollandais sont tellement pingres qu’ils partent en vacances en Turquie à Genk (Limbourg belge), où le Turc abonde (anciennes mines à charbon) !

      2. René-Pierre Alié

        « Haben Sie keine arbeit » ?
        Cela fait une bonne cinquantaine d’années que les gouvernants-sic ne se préoccupent pas de travailler à autre chose qu’à leur réélection.
        La politique est devenu un métier. Rémunérateur et pas fatigant.
        Conséquence du suffrage universel ?
        Le seul frein à ses conséquences était l’élévation du niveau culturel, par l’éducation, quand bien même l’objectif semblait difficile à atteindre.
        Difficile, mais pas impossible.
        Nos élites auto-proclamées ont fait tout le contraire : abêtir, autant que possible.
        Le socialisme, c’est ça : appauvrir, parce que les pauvres voteront à gauche; crétiniser, parce que les crétins voteront socialiste.

          1. Citoyen

            Pour « l’appauvrissement pas que financier », ça dépend, Major … Faut voir .. De temps en temps, ils ont des idées plutôt, euh …….comment dire ?
            https:/ /www.fdesouche.com/2021/10/09/coup-de-filet-anti-stupefiants-lelue-normande-melanie-boulanger-ps-interpellee/
            https:/ /actu.fr/normandie/canteleu_76157/garde-a-vue-de-melanie-boulanger-la-maire-de-canteleu-ce-que-l-on-sait-sur-l-affaire_45545977.html/amp?__twitter_impression=true

    2. Higgins

      Un con est un con, une conne également. Maintenant, on les voit. D’abord, on ne dit pas rapporteur, on dit rapportrice ou rapporteurs. Dans ce style, le pire est le terme officière.

  13. kekoresin

    Quelle rigolade, la sécurité des utilisateurs? cette naïveté confondante chez les drogués demandant leur petit shoot d’hubris via une entreprise commerciale mondiale, les gogos qui croient dur comme fer qu’en cochant deux cases sur la protection de leurs données vont peser face à des milliards de profits. Ces millions d’esclaves qui tissent eux-mêmes leurs chaînes sont en mode pleurniche dès que leur fournisseur de pensée pure débranche la pompe à morphine. Les hôpitaux psy débordent de jeunes addicts complètement névrosés car incapables de prendre ses distances avec leur téléphone devenu un miroir aux alouettes qui leur fait croire qu’ils sont de petits flocons de neige unique dans l’univers et que leurs paroles dénuée la plupart du temps d’une quelconque pensée utile.

    Perso je n’ai pas de compte chez ces marchands de propagande où les contenus sont triés avec la complicité des politiques dans un exercice de propagande planétaire. Ainsi Google, Facebook et leurs avatars annoncent la prochaine suppression de tout contenu mettant en cause le réchauffement climatique et autres sujets servant à instaurer la domestication de la plèbe. Par contre rien sur les « fake news » officiels qui promeuvent sans vergogne leur idéologie pourrie déjà copieusement relayée par les médias subventionnés détenus par les copains aux manettes.

    Un site intéressant à ce sujet : https://youtu.be/VW1PsY1-XjI

    1. paf

      Mon experience avec FB a été enrichissante, et a donné le meme résultat que l’ecole, la fac l’armee et le travail : j’en suis venu a la conclusion béate que la plupart des gens sont non seulement des conformistes, mais qu’ils s’assurent d’enforcer la conformité des autres. FB est taillé sur mesure pour ca : FB est un mouchard, pas seulement pour vos datas, mais aussi pour votre conformité. Avec FB on sait si vous avez vu les signalements de vertu, ou les invitations du groupe, et si vous avez decide de ne pas y répondre, d’y aller ou de les approuver.

      Une autre chose qui me frappe sur les réseaux de conformité, c’est la nunucherie volontaire et volontariste de la plupart des commentateurs ( qui sont principalement des trices ) qui se contentent généralement 1 d’approuver, 2 de célébrer et 3 de faire des compliments.

      A voir ca depuis des années j’ai l’impression que les pauvres mougeons ont une sévère soif d’attention positive.

      Sur FB je me suis senti instantanement étouffé, pris entre le désir de dire ce que je pense, et la nécessité d’etre conforme. Absolument aucun de mes contacts n’etait un vrai ami et c’etait dangereux professionnellement, j’ai vite lâché l’affaire.

    2. Citoyen

      Nous sommes au moins deux keko !..
      Perso, je n’ai jamais ouvert de compte, dans quelque RS que ce soit …
      Plus on découvre de choses intéressantes à leur sujet, plus je me dis que devais être visionnaire …

      1. kekoresin

        2, c’est déjà le début d’un groupe. Vivement la prochaine éruption solaire massive et nous aurons le plaisir de voir des zombies en panne de GPS avec des millions de followers qui tournent en rond comme des glands !

  14. toto17

    Facebook ?
    La jeunesse considère que c’est un pure truc de vieux !
    Envie de partager des conneries avec sa mère ou son grand-oncle ? Surement pas.

    Les réseaux sociaux vont se succéder avec les générations.
    Il y a encore du fric à se faire…(Je dis ça, je dis rien)

    1. Nemrod

      Il est Surveillant dans un collège…
      Si, si !
      Il pourrait peut être succéder à Benalla.
      Je pense qu’il finira chroniqueur chez Hanouna.

  15. Patrick

    Une vieille blague qui circulait au bureau à Londres :
    Trouver un collègue qui glande sur FB (facile en open space), arriver doucement derrière lui et dire avec un accent Russe :
    « I’m not on Facebook for fun, I work for KGB »
    Effet garanti.

  16. Cerf d

    Mercredi dernier le billet parlait des prénoms, depuis j’ai trouvé le site https://www.vitemonprenom.com qui sous des apparences satiriques cherche à remuer la peur des HLPSDNH avec un « si vous ne vous inscrivez pas sur les listes électorales vous risquez de devoir changer de prénom ».

    Ce renvoi uniquement vers des sites gouvernementaux et est affublé d’une Marianne sur fond tricolore dans la barre d’adresse.

    L’administration serait-elle entrain de faire campagne contre Z avec l’argent public ?

    1. heli0gabale

      Je pense plutôt que c’est un fan du Z qui en est l’auteur.

      Ne jamais sous-estimer le potentiel trollesque de lestremedrouate.

    1. Arthur H

      Hum, non, là n’est pas le problème. La technologie de la chaine de bloque permet de certifier un échange, de monaie par exemple mais pqs que, sans avoir besoin d’un tier de confiance comme une banque.

      La problématique de l’information, de son partage et de son accès est différente.

  17. Alex

    Je me posais la question lorsque j’effectue une recherche sur, disons ..un sujet polémique.

    Puis-je faire confiance à l’algorithme Google par exemple ? Ne va t-il pas filtrer des informations dissonantes ?

    Par exemple sur le climat : si je cherche des informations sur la banquise et que je tape « fonte banquise données » qu’est-ce qui va sortir ?

    La question est: puis-je par l’intermédiaire de moteurs de recherches arbitraire, avoir TOUTE l’information disponible pour établir mon esprit critique ?

    Si ce n’est pas le cas, à moins de connaître des blogs et autres pages indépendantes, quel est le recours ou l’alternative ?

      1. Arthur H

        brave browser + uBlock Origin / brave brower sur mobile INCLUS d’office un bloqueur de pub ce qui est rare a trouver, ou chiant, sur mobile, enfin soit dit au passage.

        La meilleur source pour obtenir de petites sources mal référencer c’est de faire comme ici: partager des liens et regarder les liens partagés.

      2. MCA

        @Paf

        C’est exactement ce que je fais, sauf qu’Opera bien que très rapide est ingérable quand on a comme moi une centaine de « tuiles » sur la vue d’accueil.

    1. Yanka

      « Je me posais la question lorsque j’effectue une recherche sur, disons ..un sujet polémique.

      Puis-je faire confiance à l’algorithme Google par exemple ? Ne va t-il pas filtrer des informations dissonantes ? »

      J’ai lu tout récemment que les mots tapés en recherche sur Google étaient happés par le FBI. Donc si vous écrivez un bouquin sur la pédophilie, le terrorisme, les drogues, ou écrivez une dystopie sur l’assassinat de Biden, ne faites pas vos recherches sous Google sans, au moins, un VPN.

      Mais pour répondre à votre question, c’est simple. Faites des recherches tests avec un sujet un peu sensible que vous connaissez bien, voire même un sujet banal, par mots-clés ou sous la forme d’une question concrète afin de tester l’I.A. Récemment, j’ai posé sous Google (et le navigateur Vivaldi) la question de savoir combien de temps il fallait, en train ou/et en bateau (si c’était possible), en décembre 1926, pour faire le trajet Winnipeg – New York via Niagara Falls, afin de trouver comment mon grand-père avait pu gagner NY en 6 jours depuis Winnipeg, et bien je suis tombé sur un site très riche, international; avec des gens très réactifs qui répondent à ce genre de question ou donnent de pistes. Comme j’avais posé la question en anglais, j’ai eu de réponses en anglais, mais d’autres langues sont disponibles, dont le français.

  18. Higgins

    HS, quoique, mais intéressant : https:/ /www.nextinpact.com/article/13593/88527-nsa-surveillance-reseau-tor-plus-serree-que-prevue

      1. TiKamthi

        pas du tout!
        C’est DARPA, comme internet d’ailleurs.
        et aussi l’agent orange et autres belles choses.
        La Nsa ne développe pas, DARPA si!

        Pour infos sérieuses,

        The Imagineers of War, Sharon Weinberger

  19. Mo’ Truckin’

    […] pour forcer Facebook à manipuler encore plus ses utilisateurs en accroissant la purge politiquement correcte. […]

    Il est à noter que le petit oiseau bleu pratique la même politique.
    Récemment, 3 gros comptes ont disparu dans les affres de la censure.
    Ces comptes ré-informaient essentiellement sur le Covid.
    La détentrice d’un de ces comptes a écrit un article que France-Soir a publié sur son site :
    https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/censure-lettre-de-laure-gonlezamarres

    Ce que je crains, c’est de voir un jour le site de H disparaître.
    La liberté de ton du Maître de ces lieux, son humour, la qualité des commentaires, tout ça fait partie de mon quotidien depuis 2013.
    Je le vis comme une bouffée d’oxygène, un endroit où je sais qu’il existe des gens qui réfléchissent encore par eux-mêmes, n’accepte pas (toujours) la doxa officielle comme parole d’Évangiles, ont (souvent) un regard lucide sur des évènements présentés à grand renfort de mensonges, de tromperie, de perversions.
    À ma connaissance, il n’existe plus guère de lieu comme celui-ci sur la toile …

      1. pabizou

        Ce qui me gonfle dans le fait de jouer à cache-cache avec ces sous merdes c’est d’abord le fait que tout ça ne repose que sur les délires d’abrutis qui se prennent pour des aigles alors qu’ils ont perdu tout bon sens .

        1. Pierre 82

          C’est le paradoxe: les RS sont des sociétés privées qui, de mon point de vue, peuvent librement choisir leur mode de fonctionnement. S’ils veulent vous virer, ils vous virent. Pas la peine de pleurnicher, quand quelqu’un décide de vous héberger gratuitement, il n’y a pas de raisons qu’il ne reste pas libre de vous fixer ses conditions. Si ça ne vous plait pas, vous déclinez leur offre, et vous sortez des RS.
          Critiquer les GAFAM (ou ceux qu’il ont décidé de défendre) en se servant des GAFAM comme support a un côté un peu boiteux, non?…

          1. pabizou

            Gratuit? Intéressant … Si c’était vraiment gratuit le problème ne se poserait pas . Leur démarche de fouille-poubelles me hérisse . Si tu prétends être le facteur, tu n’as pas à lire le courrier de tes clients hors des limites de la loi surtout de la manière dont ils s’y prennent .

            1. Pierre 82

              Du point de vue de l’utilisateur, on ne paie rien. Ma femme a une page FB pour son commerce, c’est gratuit. Point. On sait qu’ils revendent ses données, et comme disait je ne sais plus qui: quand un produit est gratuit, c’est que c’est vous, le produit. Le jour où ils nous virent, on avisera, mais on n’ira pas pleurnicher…

          2. Yanka

            Oui mais les réseaux sociaux s’ils commencent à éditer (censurer) vos contenus deviennent de facto de éditeurs de presse et soumis à la loi. Or, ils refusent d’être considérés comme tels, se prétendent uniquement plates-formes, comme les fournisseurs d’accès, alors qu’ils ne le sont clairement plus. C’est un véritable scandale. Les réseaux sociaux, c’est l’agora contemporain, la place publique. Ils sont devenus des éditeurs, et donc responsables devant la loi. Il faut seulement que cela soit mis noir sur blanc, que les réseaux sociaux le veuillent ou non. C’est le seul truc où je suis d’accord avec le sinon fort pénible Laurent Mouchard, dit Joffrin.

            1. Murps

              Naon c’est pas un scandale. C’est comme un éditeur qui refuse de prendre un manuscrit. GAFAM n’est pas obligé de publier la prose de l’internaute.
              Après on peut payer GAFAM pour éviter la pub et pour se trouver en tête des recherches, mais GAFAM peut choisir de ne pas travailler avec vous parce qu’il trouve que vous sentez mauvais.
              A vous de trouver un autre médium.

              Par contre je pense que vous avez raison : GAFAM a le cul entre deux chaises, on ne sait si GAFAM est simple éditeur de contenu ou média avec ligne éditoriale.
              Ca change tout.

              1. Yanka

                Un éditeur qui refuse un manuscrit ne commence pas à le publier avant de vous dire : « Ah oui mais non, ça ne va plus, là; Je supprime cette phrase, et puis celle-ci, et celle-là qui heurte la sensibilité de ma cousine péruvienne moustachue ! » Les réseaux sociaux bénéficient, je crois, d’un statut très favorable à tous égards, justement parce qu’ils ne sont pas assimilés à des éditeurs de presse, ce qu’ils sont pourtant dans les faits, puisqu’ils censurent et éditent à posteriori ! Avec leur statut de plate-forme, ils peuvent se retrancher derrière la neutralité en cas de publication criminelle (genre, un appel au meurtre). Si j’appelle au meurtre dans un livre, je suis dans le collimateur de la justice, et mon éditeur avec moi, comme éditeur, justement. Par contre si j’envoie un courrier appelant au meurtre par la Poste, la Poste ni le facteur ni le fabricant du papier ne peuvent être inquiétés. Les réseaux sociaux bénéficient par force d’un statut hybride qui leur donne tous les avantages, sans le moindre inconvénient. Il n’y a pour eux que cette alternative : la neutralité, donc l’absence de toute intervention ; soit l’édition de contenus, qui suppose une modération a priori, comme sur certains blogs, évidemment impraticable vu le nombre d’utilisateurs et de publications. Là, ils éditent, tout en se prétendant plate-forme. Ils peuvent me censurer si je raconte des trucs hors doxa réchauffiste, par exemple, mais Momo peut appeler à la décapitation d’infidèles sans être embêté par le réseau social (mais bien par la justice si qqn la saisit) ; et quand Momo se fait poisser par la maréchaussée aux sourcils froncés, le réseau n’est pas inquiété comme mon éditeur le serait s’il me laissait publier un tel appel.

  20. Yanka

    Je suis de temps en temps (en fait, chaque jour) l’éruption volcanique du volcan Cumbre Vieja sur l’île canarienne La Palma. C’est assez impressionnant, puisqu’il y a pas mal de maisons englouties par la lave, mais il pourrait y avoir bien pire, je viens de le découvrir, et ça m’a fait penser à Léon de Campagnol quand il prédit une catastrophe naturelle d’ampleur pour … décembre, je crois. En 2001, un volcanologue a alerté sur les risques d’un effondrement dans la mer d’une partie de l’île, qui est en fait marquée par une faille géante de 2 km. Cet effondrement pourrait engendrer un mégatsunami avec des vagues entre 300 m et 1 km de haut ! Le dernier gros tsunami qui avait dévasté Phuket et compagnie, c’était des vagues de 30 m. Les côtes marocaines seraient touchées avec des vagues de 150 m, et celles d’Espagne et du Portugal, 50 m. Quand Combaz a rapporté ces visions de Léon, le volcan était coi (dernière éruption : 1971) et ne menaçait pas de se réveiller. J’avais alors pensé, comme beaucoup, à la menace d’une explosion de la caldeira de Yellowstone, et pas du tout à un volcan « européen ». On pense que c’est tranquille et sous contrôle parce que c’est un volcan effusif, mais en réalité, c’est une menace bien pire que Zemmour ! Philippulus is back !

    https://youtu.be/6utAunBKXV4

    1. Dr Slump

      On semble observer également une recrudescence de l’activité volcanique un peu partout dans le monde. Plusieurs volcans qui entrent en éruption, un volcan sous-marin qui se forme et atteint une hauteur inhabituelle, et un séisme récent en Australie. Ça va pt’tre faire crac-boum, ou juste prout.
      Ce qui est sûr, c’est que tout le monde dit qu’on va dans le mur, tout le monde attend l’apocalymse, tout le monde attend la punition qui doit FORCÉMENT s’abattre sur nos sociétés de dépravation, de gaspillage et de pollution qui le méritent bien.

      1. Pierre 82

        Normal que tout le monde attende. La clique qui dirige le monde est devenue folle, et aucun peuple n’a plus la force de résister contre eux
        Ils nous préparent un monde totalitaire, qui arrive à vitesse grand V, et ne s’en cache même plus. On devine qu’ils se pèteront la gueule in fine, car leur lubie de vouloir diriger les plus infimes détails de la vie des peuples depuis un poste de commandement central est fondamentalement voué à l’échec. Alors, comme les peuples sont incapables d’arrêter le délire en les chassant, certains se mettent à espérer une catastrophe naturelle, de type Yellowstone qui éclate, ou une météorite suffisamment destructrice (mais pas trop quand même)… pour mettre fin à cette folie.
        Plus prosaïquement, je miserais plutôt vers un dysfonctionnement progressif de la production et de la logistique, qui causera de sérieux problèmes d’approvisionnement, aggravé par une perte significative de la valeur de la monnaie. J’ai l’impression qu’on verra plus clair après l’hiver, qui sera critique.
        Au fond, leur idée est de considérer le peuple comme un bétail qu’il faut gérer de manière centralisée. Ils ne se rendent pas compte que ce faisant, ça revient à considérer les personnes comme si c’étaient des choses, donc des esclaves.
        Et que ce qui a fini par rendre caduc l’esclavage, c’est précisément qu’un esclave ne travaille qu’en trainant les pieds, et sa productivité est ridicule. Quand elle devient négative (qu’un esclave coûte beaucoup plus cher qu’un salarié), le système esclavagiste s’arrête.
        Pour prendre une comparaison mécanique, je dirais que les rouages du fonctionnement de la société n’ont quasiment plus d’huile, et que le grippage est inévitable, surtout que le moteur est en train de s’emballer.
        Pas besoin d’imaginer une grosse catastrophe, une petite suffira largement. On a atteint une fragilité extrême.

      2. Yanka

        C’est là où le notion ésotérique d’égrégore devient intéressante. Robert Ambelain définit come suit l’égrégore : « « une force engendrée par un puissant courant spirituel et alimentée ensuite à intervalles réguliers, selon un rythme en harmonie avec la Vie universelle du Cosmos, ou à une réunion d’entités unies par un caractère commun. Dans l’invisible hors de la perception physique de l’homme, existent des êtres artificiels, engendrés par la dévotion, l’enthousiasme, le fanatisme, qu’on nomme des égrégores ».

        En gros le désir des gens de renverser le système est si puissant qu’il serait apte à créer des égrégores qui se manifesteraient par une activité tellurique accrue (le grondement des dieux, signes de leur colère). Il existe là-dessus toute une littérature.

          1. Yanka

            Il existe en effet des ouvrages scientifiques sur le dragon de Komodo ou sur le narval.

            Je parle d’une littérature, pas d’autre chose. Dieu aussi génère toute une littérature, sans que son existence soit pour autant prouvée. Sinon la dynamique de la prière, à titre individuel ou collectif, a été prouvée. Le fameux haka des Maoris participe de cette force collective sinon réelle, du moins recherchée. Il ne suffit pas de vouloir quelque chose pour que la chose se produise, mais au niveau spirituel, il existe des forces agissantes, et donc capables d’infléchir le cours des choses. La foi, ce n’est rien d’autre. Le principe de la transcendance. On ne peut pas balayer ces choses d’une ironie.

    2. TiKamthi

      C’est bien beau de suivre les infos mais il faut que les infos soient justes!

      c’est basé sur quoi cette théorie?
      Tous les vulcanologues sérieux qui s’occupent de l’éruption actuelle disent que la théorie de cet effondrement est une stupidité, une élucubration faite pour se faire peur et n’a aucun fondement scientifique.
      Comme ils disent, La Palma n’est pas un jeu de domino.
      Elle est où cette faille? sur l’Île, il n’y a rien. Sous l’île? Il l’a vu comment? avec sa boule de cristal!
      il faisait peut-être de la plongée? Super le mec pour descendre à 2km!
      Vous lisez un article et hop, vous avez la connaissance ultime.
      avec des infos aussi sûres sur YT, super!

      En tout cas, tout ce que je lis sur la Palma dans les médias français est très souvent erroné.
      Je suis allé voir ce matin ce qu’on disait dans les médias.
      je me suis bien amusé.
      Comment peut-on raconter autant d’erreurs!

      1er le volcan Cumbre Vieja. Faux, la Cumbre vieja est une région de sommets anciens, comme son nom indique: vieux sommet.

      Je le sais, ma maison se trouve au pied de la cumbre vieja!

      Il ne s’est pas réveillé. Il n’existait pas avant le 19 septembre.
      Je l’ai vu naître de ma véranda. J’ai de superbes photos des premières explosions.
      Ensuite je l’ai vu former son cône.
      et je le vois depuis cracher la cendre et la lave, comme en ce moment.

      J’ai lu aussi qu’on dit qu’il s’est réveillé 3 fois, en 49, 71 et maintenant.
      Ce sont trois volcans différents. le San Juan en 49, le Tenegia en 71 et maintenant
      celui-ci qui n’a pas encore de nom. Certains ont déjà fait des propositions de nom.

      2ième
      La Palma va être évacuée. Encore une connerie.

      On a déplacés des populations qui se trouvaient sur le chemin de la lave. Tout le reste de l’île vit normalement; à part; bien sûr les cendres que de temps en temps, le vent nous amène.

      On a déplacé 6000 personnes sur 83 000 et non 85 000 comme je l’ai lu plusieurs fois aussi.

      3ième

      La palma va manquer d’eau. Une autre connerie.

      Ce sont simplement les producteurs de Banane du sud de l’Île qui ne peuvent plus arroser car la lave a détruit les canalisations qui menaient à leurs bananeraies.

      Tout le reste de l’île a de l’eau normalement. Comme moi, qui, ce matin, ai arrosé une partie de mon jardin sans souci avec la même pression que d’habitude et comme je l’ai déjà dit je suis à environ 3 km du volcan.

      Plusieurs centrale de désalinisation sont arrivées et vont être utilisées pour donner de l’eau aux bananeraies du sud.

      Pour info, La palma n’a pas de rivière, pas de fleuve, pas nappe phréatique pour son eau. rien que les pluies et les alizés.
      Nous n’avons connu aucun rationnement d’eau même pendant les étés très chaud avec calima quand nous avions 45 degrés dans le jardin.
      Pas comme en france, où avec tous ses fleuves, rivières et autres sources d’eau ont rationne dès qu’il y a plus d’une semaine de chaleur.
      Les espagnols et les canariens sont bien mieux gestionnaires que les français.
      Mais rien de bien nouveau à cela.

      A propos, comment cela pourrait être pire pour ceux qui ont perdus tout leurs biens et n’ont plus rien. plus de maison avec toute votre vie et vos souvenirs, que quelques vêtements et ce qu’ils ont pu sauver ?
      Vous seriez comment si on vous prenait tout, y compris votre maison?
      très mal, je crois; car la solidarité entre français n’est pas géniale à ce qu’il paraît.
      Sur 6000 personnes évacuées, seulement 250 sont à l’hôtel, tout le reste a été accueilli chez la famille, des amis et relations.
      Bel exemple de solidarité. aucun chance que cela se produise en France.

      En tout cas, je préfère faire face à un volcan, comme en ce moment, qu’à ce qui peut et va se passer en France dans les années à venir.

      1. Pierre 82

        Ce que vous dites sur l’esprit de charité qui a totalement disparu en France, je crains que vous n’ayez malheureusement raison.
        La république a remplacé le devoir moral et chrétien d’aider son prochain (celui qui est proche de vous) par un système de confiscation (je dirais même de spoliation) et de redistribution par les politiciens selon les besoins électoraux, système qu’ils ont appelé « solidarité », voire « fraternité » (la troisième personne de la trinité républicaine), et qui n’a aucun rapport avec la simple charité originelle, celle qui consistait à s’occuper de ceux qui vivent à proximité.

      2. Yanka

        « C’est bien beau de suivre les infos mais il faut que les infos soient justes! »

        « c’est basé sur quoi cette théorie? »

        La proximité du volcan vous rend bien chaud, décidément ! Ai-je parlé de théorie ? Je dis simplement que je suis tombé sur une ancienne vidéo extraite d’un documentaire où un volcanologue alerte sur un possible effondrement (landslide) d’une partie de l’île La Palma suite à une éruption volcanique sur le Cumbre Vieja, et je fais un rapprochement avec une prédiction de catastrophe naturelle importante émise voici plusieurs mois par Léon de Campagnol. Comme cela ne pouvait être le volcan islandais (effusif), j’avais pensé au pire avec la caldeira de Yellowstone. Puis voici que j’apprends quelque chose sur une chaîne volcanique où depuis à peu près un mois il y a une éruption volcanique un peu plus spectaculaire que l’éruption islandaise. Je n’ai pas dit que c’était une information de première main, ni que j’y croyais. C’est vous qui précipitez ma pensée, une fois de plus. Moi, si on me parle d’une faille longue de deux kilomètres (de long) sur cette chaîne de volcan et qu’on me la montre, qui pis est (on la voit dans le documentaire), j’ai tendance à penser que c’est vrai. Admettons donc que cette faille n’existe pas, puisque vous le dites, ayant le nez dessus. Dans ce cas, informez tranquillement au lieu de prendre le mors aux dents. C’est assez désagréable d’être crossé, par un qui croit au grand complot qui pis est et tend à prendre les autres pour des imbéciles à lunettes. Ce n’est pas tellement le style de ce blog, si bien que je reste calme.

        Je ne m’informe pas sur cette éruption via la presse, mais via les canaux espagnols de Youtube. Et au cas où cela vous aurait échappé, je ne suis pas un journaliste traquant la vérité qui est vraie indubitablement, mais un quidam aimant émettre des hypothèses et faire des rapprochements, y compris farfelus.

  21. MCA

    Voilà qui prête à méditation sur notre nouveau « sauveur ».

    Extrait de :

    https://www.mondialisation.ca/france-le-nouveau-messie/5661052

    France – Le nouveau messie

    « Une phrase, frappée au coin du bon sens, circule ces temps-ci sur internet et dit en substance que si celui qui incarne la résistance est adoubé par la presse, alors il ne peut pas être la résistance. Et de fait, si l’on en juge par la couverture médiatique du personnage, on a un peu de mal à croire qu’il serait autre chose qu’un rouage du système. »

    1. durru

      Je comprends bien l’argument et c’est une question qui mérite d’être posée.
      Toutefois, j’ai du mal à répondre à une autre question. Au-delà même des actions qu’il pourrait mener une fois aux manettes, ce « rouage » est en train de mettre par terre un des mécanismes essentiels du processus en cours : l’atomisation de la société par l’attention portée aux revendications bidon de toutes les minorités, LGBTabcd, féministes et autres.
      Autant je trouve une réponse (possiblement fausse) à la première question, dans la bêtise moutonnière de la presse à la recherche de sensationnel et en opération diabolisation en continu (car il faut pas trop abuser non plus, le Z est souvent invité pour être déglingué – sans succès), autant je n’arrive pas à comprendre en quoi réaliser une cohésion de la population, même autour de sujets bidon, serait à l’avantage de la caste…

      1. MCA

        Il est certain que si les politiques veulent le faire taire, ils en ont la possibilité via un boycottage par les médias.

        Et ils ne se gênent pas notamment pour Asselineau et Phillipot.

        Maintenant, le personnage est célèbre dans l’opinion publique et comme les médias cherchent à faire de l’audience, quoi de mieux que de l’inviter sur les plateaux,

        mais jusqu’à où et jusqu’à quand?

        Voici un interview assez intéressant où vers la fin il donne son avis sur le pass sanitaire.

        https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/ce-que-dit-zemmour-sur-ceux-qui-91264

        Bien que dénonçant les dérives possibles vers un flicage à la chinoise, ce n’est pas sa préoccupation première.

        Le pb principal pour lui lui est la disparition de notre civilisation par une invasion migratoire islamique et il n’en démord pas; tout autre sujet passe après, y compris notre mise en esclavage par la perte de nos libertés.

        1. Higgins

          Si Z. se trouve ou retrouve dans la situation actuelle, un, c’est qu’il l’a voulu, deux, c’est qu’il dispose d’appuis puissants qui le soutiennent et qui le financent. On peut se poser la question de savoir si il a été fabriqué ou non. J’aurai tendance à privilégier la seconde hypothèse sans exclure, de la part de ses soutiens, une dose de machiavélisme.

          1. MCA

            @Major

            « une dose de machiavélisme »?

            Je ne le pense pas,

            Je parlerais plutôt d’intérêts bien compris et d’investissements avec retours de bénéfices attendus.

            On ne peut accéder au poste suprême sans un financement conséquent; c’est IM-PO-SSIBLE !!!!

            Et ça a été quantifié :

             » Élection présidentielle française de 2017. Pour l’élection de 2017, le plafond des dépenses applicable aux candidats présents au premier tour est fixé à 16 851 000 € et celui applicable aux candidats présents au second tour est fixé à 22 509 000 €. »

            Et quand on sait que Sarko a explosé le plafond, voilà qui indique que ce n’est qu’un minimum…

            16.8 millions d’Euros au premier tour pour finir à 22.5 Millions d’Euros au second tour sont des sommes IMPOSSIBLES à réunir pour le commun des mortels.

            Donc la question qui en découle est :

            Qui crache au bassinet et donc à qui faut-il renvoyer l’ascenseur une fois élu?

            M’est avis que la réponse à cette question ne doit pas être reluisante à entendre.

            1. Yanka

              Les Amis d’Éric Zemmour ont reçu un prêt de 300 000 euros de la part de Charles Gave qui doit penser que Zemmour sera candidat et qu’il fera plus des 5% induisant le remboursement des frais de campagne. Quand le candidat se déclarera, il aura besoin d’autres fonds, en provenance forcément d’un pays de l’UE, puisque c’est la règle.

              Ensuite il y a différentes façons de faire campagne et les gros meetings ne sont plus forcément la règle avec l’apparition des réseaux sociaux.

              Un mois après son éviction de Cnews, Zemmour avait doublé sa présence sur les réseaux sociaux en termes d’abonnés. Les apparitions médiatiques ? Il était déjà dans le médias, donc n’a pas à se faire connaître, comme Asselineau qui, bien que très pertinent, et dans son style un peu agaçant mais instructif de pédagogue, peine à exister. Le fait que Zemmour ait d’emblée atteint un score d’intentions de vote à deux chiffres induit qu’il ne saurait être traité comme un candidat négligeable, et donc qu’il sera forcément invité.

              Philippot est assez présent dans les médias et se bat comme un beau diable, mais ça n’a pas l’air de décoller beaucoup; malgré le soutien de Di Vizio (cramé), d’un Pierre-Yves Rougeyron ou d’un Idriss Aberkane comme j’ai pu comprendre. Pourquoi ? La malédiction FN ? Le fait qu’il soit perçu plus comme un anti-tout qu’une force de proposition ? Ses mœurs ? Ses yeux de poisson mort ? Allez savoir !

              Je pense que le public a avec Zemmour une relation de type fraternel : le grand frère qui vient te défendre quand un autre te tape. Un intello, mais qui aime sincèrement le foot et les Rolling-Stones (« il est comme nous, il est sympa ! »). Que sait-on des passions de Philippot, d’Asselineau ? Rien; Et ça compte cependant.

              Quand Paul Magnette est devenu célèbre sur la planète entière pour s’être opposé au CETA, je me suis intéressé à cet Astérix (a priori favorable) socialiste (a priori très défavorable) wallon (a priori plutôt défavorable). Il s’avère que le lascar est tellement passionné par Pasolini qu’il a appris l’italien pour le lire dans le texte ! Eh bien, moi, qui suis un littéraire et un cinéphile, ça me parle, et ça me rend le bonhomme moins méprisable que s’il était connu pour sa passion du bridge ou des montres Breitling ! Je pourrais, non certes voter pour lui ni son parti, mais le défendre sous certains aspects, l’aimer mieux qu’un autre. Ce sont de petites choses, mais elles comptent. Et Zemmour, grâce à ses émissions, a pu se dévoiler et se rendre sympa (ses rires lors du sketch de Sandrine Sarroche dans feu Z&N sur Paris Première). Je pense que les gens sont sensibles aux passions des autres, surtout quand elles sont sincères (je doute que le « footbaliste » Macron sache qui est Dominique Rocheteau ou Gérard Janvion, qu’il sache de quel groupe et album provienne la chanson « Mother’s Little Helper »). Et à avoir comment il a décoté l’Élysée, je puis vous dire que Macron a des goûts de merde et un sens du kitsch remarquable (ce que dénoncent ses petits costumes bleus étriqués, summum de l’horrible, et ses pompes à pointe).

              On se moquait de Trump, mais ses costumes et ses cravates unicolores étaient d’une grande élégance, je trouve, pour un bonhomme avec ce physique et cette tête. Macron, c’est juste un plouc.

              1. durru

                Je ne peux m’empêcher de rappeler une itw de Taleb où il expliquait le succès de Trump, justement. C’est parce que, contrairement aux politiques lambda, il avait montré qu’il était fait de chair et d’os comme tout un chacun. Est-ce que le Z connaît cette itw ? Est-ce qu’il en avait besoin ? Qui sait…

                1. Yanka

                  Je n’ai pas vu cette interview, mais Taleb a raison. Je ne sais pas dans quelle mesure cela compte par rapport aux idées, au programme, mais cela compte. Par exemple, j’aime les gens passionnés, et Zemmour l’est ; je ne déteste pas forcément les gens froids dont le type littéraire, pour moi, est Jünger, et politique Poutine, quand ils possèdent une échine et qu’ils agissent comme ils pensent (c’est mon côté allemand, dirait une ex, ou droitard). Ce que je déteste, ce sont les calculateurs, les gens fourbes, ceux-là qui manigancent et les ni chair ni poisson, les ménageurs de chèvres et de choux qui ont surtout des intérêts personnels à défendre, bien plus que des principes.

                  Les idées comptent, mais à idées similaires, je préfère Zemmour à Philippot, Philippot à Dupont-Aignan (dont l’air constipé me déplaît) et Dupont-Aignan à Le Pen, même si j’aime beaucoup les p’tits chats. Par contre, et plus le temps passe, plus j’aime Jean-Marie Le Pen comme personnage, comme j’aime l’ancien maréchal ferrant Émile Jacotey (les anciens passionnées de musique me comprennent).

          2. Higgins

            Une réflexion intéressante et argumentée sur l’irruption de Z. dans le débat public et dont la conclusion n’engage que son auteur : https:/ /www.vududroit.com/2021/10/le-moment-eric-zemmour-grossesse-nerveuse-electorale-ou-pulsion-boulangiste/

            1. Pierre 82

              Je suis presque d’accord avec Bilger. Je suis persuadé qu’on est en face d’un feu de paille avec Zemmour, et le résultat est qu’il aura obligé la droite à prendre position sur les sujets qu’il a amenés, et que ça va uniquement contribuer à affaiblir la droite (cons comme ils le sont, ce n’est pas un grand dommage), et offrir ainsi un boulevard à Macron ou, ce que je pense plus probable, le candidat « de la gauche et du centre, avec un peu de droite », clone de ce même Macron.
              Le parti unique des « raisonnables, », du « cercle de la raison », d’un côté, et en face, une foultitude de partis plus ou moins considérés comme extrêmes par les MSM allant de l’extrême-gauche classique, des verts pastèques, de Marine Le Pen, et de quelques autres souverainistes. Peu importe qui sera en face du candidat unique du système, il remportera haut la main le scrutin avec même pas 30% des inscrits qui se seront déplacé…
              En tous cas, ça explique pourquoi les MSM ont tout fait pour monter la mayonnaise Z, qui a dépassé toutes leurs plus folles espérances.
              Plus rien de positif ne peut plus sortir des urnes dans un système aussi verrouillé.

              1. Pythagore

                Régis suppose que l’électorat de Macron est intact. Une majorité dans mon entourage a voté Macron et pour l’instant, je n’en ai pas trouvé un qui revotera pour lui.
                Étant difficile de prévoir tous les coups foireux que la gauche réserve aux d’évian, il est difficile de prévoir ce qu’il adviendra de Z mais les autres candidats (LR, RN) étant tous des hectoplasmes mous dont le programme à quelque mu près est similaire à celui de Macron, ils seront inaudibles. Les électeurs n’ont jamais élu la copie d’un président se représentant. Tous les présidents élus depuis Mitterrand ont été disruptif par rapport à leur prédécesseur (même si ce n’était qu’en apparance).
                Il faut rappeler que Fillon au départ, est parti de très loin, et les sondages vont donc effectivement évoluer, mais amha en faveur de Z et en défaveur de LR, qui va se faire laminer comme le PS s’est fait laminer par Macron. Qu’en au RN, vu que le programme est globalement dans la ligne Macron, je reste dubitatif sur sa capacité à dépasser les 10% cette fois-ci. Au bout du compte, il n’y aura que 2 candidats qui feront le débat.

              2. Nemrod

                Possible.
                Ce qui est frappant avec toute la clique « progressiste » et leur refrain « inclusif » avec l’ouverture d’esprit et toute cette mièvrerie conne nommée moraline c’est que de contraindre à une quasi sécession 30 pour cent des Français ne les dérange absolument pas.
                Un belle brochette d’hypocrites tout simplement.
                Ils commencent à toucher les fruits vénéneux de tout ça et qu’est ce que c’est bien fait pour leur gueule…entendre chouiner les profs par ex ( mille excuses pour ceux du blog) est délectable.

            2. Pheldge

              la grossesse nerveuse, c’est plutôt Castelnau qui nous la fait … il me semble que les sondages sont réalisés selon des règles statistiques, qu’ils sont soumis à une méthodologie précise, et que tout ça fait l’objet de publication, alors s’il y a une marge d’erreur, de 3 % , ça me parait difficile de bidonner.

              Bien sûr, Castelnau, en irréductible gaucho qu’il est, n’accepte pas qu’un type comme Zemmour, aux idées « nauséabondes et rances » caracole en tête, ça le défrise, et pourtant …

            3. Jacques Huse de Royaumont

              Je vous propose cette analyse de Guy Millière pour Dreuz :

              https:/ /www.dreuz.info/2021/10/eric-zemmour-peut-il-sauver-la-france-253337.html

              Son point de vue sur Zemmour est vraiment intéressant.

        2. Yanka

          « Le pb principal pour lui lui est la disparition de notre civilisation par une invasion migratoire islamique et il n’en démord pas; tout autre sujet passe après, y compris notre mise en esclavage par la perte de nos libertés. »

          Je vais encore me répéter. Un sujet secondaire n’est pas pour autant négligeable. Il n’est seulement pas prioritaire, parce que dominé par un problème plus vaste, plus difficile à résoudre. On ne règlera pas le problème d l’immigration d’un trait de plume, tandis que celui du passe sanitaire peut l’être dès demain et le sera peut-être même à partir du 15 novembre. Z. veut imposer le thème de l’immigration qui est, pour lui, le Tour de France de la politique, tandis que la question du passe, c’est Paris-Bourges. C’est ainsi que j’interprète les choses. Comme croire que le type qui veut faire sauter toutes les lois contre la liberté d’expression se fiche de la liberté d’aller et venir ?

          1. MCA

            « et le sera peut-être même à partir du 15 novembre »

            Heuuuu…

            aux dernières nouvelles c’est repoussé à Juillet 2022, autant dire à terme les calendes grecques.

            1. Yanka

              Oui, je sais, mais je veux dire que le problème peut être réglé d’un trait de plume, par n’importe qui (le candidat élu), ce qui n’est pas vraiment le cas de l’immigration. Le prolongation du passe est pour emmerder les Français jusqu’au bout. Macron, ce sale gosse, sera éjecté plus vite que son ombre le croit, par le « poor lonesome cow-boy » que vous devinez, juché sur Jolly Jumper !

        3. durru

          C’est amusant, plus bas tu contredis Pierre, mais ici tu appuies son point de vue. Ils sont en roue libre, ils font semblant de contrôler des évènements qui leur échappent.

          1. Pierre 82

            Forcément, je me contredis. Je fonctionne comme ça, au cas où vous ne l’auriez pas encore remarqué depuis environ deux ou trois ans que je commente régulièrement sr ce blog… quand je me trouve face à une situation que je ne comprends pas (et je suis servi depuis 19 mois), je lis, je découvre, j’écris pour tenter de structurer mes pensées, je garde ce qui me semble plausible, je mets de côté ce qui me semble farfelu, j’essaie de trouver les clés. Alors forcément dans le trousseau, il y a des clés foireuses. Je soumets, vous me répondez, et c’est comme ça que j’avance… mais la plupart des points restent nébuleux sur les causes de ce pataquès que nous vivons…
            Quelques pistes se dégagent néanmoins, mais tout n’est pas encore bien clair.

            1. durru

              Ménon, ménon 😀
              Je suis globalement d’accord avec votre point de vue, c’est notre cher MCA qui se contredit entre ce qu’il me répond à moi et à vous 😉

              1. MCA

                @durru 10 octobre 2021, 18 h 32 min

                Il y a tellement de posts que je ne sais mm pas auxquels tu fais allusion.

                Et si tu as raison, ça prouve au moins une chose, le poudré m’a contaminé…

                Horreur ! je vais être bon pour faire de la politique 🙂

      2. TiKamthi

        D’abord parce que cette adhésion ne mènera nulle part, cela ils s’en assureront bien, ensuite tout simplement pour vous amuser avec des problèmes annexes pendant qu’ils avancent sur des sujets plus importants pour eux.
        c’est pourtant simple à comprendre!
        Comme le magicien qui fait porter l’attention sur une main pendant que l’autre accompli le tour.
        Focaliser l’attention sur des sujets annexes, amuser le peuple qui ne voit pas ce qui se passe réellement.
        Je vois ici que cela marche très bien.

        En plus l’atomisation de la société est voulue comme outil d’éclatement des liens traditionnels.
        Opposer tout le monde à tout le monde, cela n’est pas nouveau.
        Comme diviser pour régner!

        1. durru

          Atomiser c’est le contraire de ce qui se passe avec le Z. Peu importe s’il gagne à la fin, le fait que les gens se trouvent des points communs, des affinités, va totalement à l’encontre des tentatives d’atomisation de la société que j’avais évoqué, ce qui les rend inopérantes. C’est pas très cohérent tout ça et je me permets de m’interroger sur le niveau de contrôle qu’ils ont réellement sur les évènements.

          1. Aristarkke

            Ce n’est pas parce que leurs essais de contrôle ne donnent pas des résultats optimaux qu’ils vont cesser de les alimenter en charbon pour que cela continue.

          2. TiKamthi

            parce que pour vous la société n’est pas assez atomisée!
            on oppose:
            les vaccinés aux non vaccinés
            les femmes aux hommes
            les jeunes aux vieux et inversement
            les hétéros aux ? je ne sais plus quoi
            les vegans à tous les autres
            les gauches aux droites et inversement.
            les pauvres aux riches et inversement
            les écolos à tous les autres
            les fonctionnaires au privé
            etc
            etc
            Je peux continuer comme cela longtemps.

            Quant à ces pseudo affinités, elles ne mèneront nulle part.
            Elles n’ont aucun pouvoir et sont toujours récupérées par le système.
            Voir les GJ
            Elles ne sont pas assez organisées et trop divisées, n’ont pas de cohérence et pas de vision à long terme.
            C’est bien de faire croire aux gens qu’il y a encore un espoir.
            Cela les calme et les fait patienter

    2. Dr Slump

      En aucun cas on ne peut dire qu’il est « adoubé » par la presse. Pour le moment, il est en observation. Le palais attend et agira en temps voulu.

    3. Pierre 82

      Je n’arrive pas à me défaire de l’idée que la caste (comme l’appelle Verhaeghe) navigue à vue. C’est parfaitement subjectif, mais c’est mon sentiment.
      J’ai plutôt l’impression qu’ils savent qu’ils doivent lâcher du lest, rapport à la situation de privation de liberté généralisée, et donc ils laissent le plus talentueux des débatteurs de l’opposition prendre son envol, en en rajoutant des caisses et en ne parlant plus que de lui. Ça distrait le peuple, qui est de plus en plus énervé sourdement.
      Ils partent du principe que Z ne pourra jamais être élu (ce dont je suis persuadé) et qu’il est bien plus confortable pour la caste de discuter de Zemmour que de parler des perturbations que le pass sanitaire et la foultitude des interdictions ont causé sur le système économique.
      Et Zemmour, qui trouve également son compte et désire faire durer le plaisir, a délibérément choisi de ne pas parler du vrai sujet digne d’intérêt du moment, à savoir que notre république est en train de se transformer en société totalitaire à grande vitesse, et de se contenter du seul domaine qu’il maîtrise, l’immigration.
      Mais je n’ai toujours pas d’éléments qui me permettrait de penser qu’ils maîtrisent parfaitement la situation. L’économie est en train de s’effondrer, et ça deviendra très vite ingérable.

      1. TiKamthi

        Je suis dubitatif sur la logique de vos propos.
        d’un côté, ils naviguent à vue, ils sont perdus, ils font n’importe quoi, et sont dépassés par les événements, d’un autre, ils nous préparent un monde totalitaire qui demande quand même une vision à long terme et une préparation.

        Tout ça basé sur un sentiment personnel.

        On analyse les choses sur des faits ou des sentiments?

        Si on écoute ou lit Valérie Bugault qui donne une analyse basé sur des faits, des documents, une analyse pertinente et qu’on voit les étapes traversées pour arriver à la situation actuelle, on a un peu de mal à se baser sur un sentiment.
        Cela montre en tout cas une intelligence et une volonté sur le très long terme.
        Valérie Bugault démontre cela avec brio et intelligence.

        Elle n’est pas la seule à arriver à cette conclusion.
        D’autres auteurs l’ont fait avec des analyses plus fouillées et plus documentées

        Un cataclysme vous dites ou même une guerre?
        Vous croyez que cela les perturberait?
        Les Guerres? Ils les organisent, les créent pour en profiter.

        Un bon livre à lire est la stratégie du choc de Naomi Klein.

        Ce n’est pas parce qu’on ne peut pas conceptualiser quelque chose que cette chose n’existe pas.
        Nier une chose parce qu’on ne peut peut pas l’imaginer ne mène pas loin, sauf tourner en rond et se cogner sans cesse contre les mêmes murs.
        La seule chose à faire est de changer sa vision des choses.
        Quand se passent des faits qui ne rentrent pas dans notre vision des choses,
        Il ne faut pas réduire la portée de ces faits ou les ignorer, il est plus intelligent et courageux de faire évoluer notre cadre de pensée afin d’inclure ces nouveaux faits dans une vision plus large.

          1. MCA

            Au sujet du monde totalitaire, ils en ont un brillant exemple qui les fascine à en juger par les ronds de jambes qu’ils font lors des invitations des autorités chinoises.

            On ne parviendra pas à me sortir de l’idée que pour la caste dirigeante c’est un rêve que d’avoir un peuple qui la boucle sous la pression du joug comme en Chine.

            Et tout l’occident s’y est mis au même moment; ça interpelle.

            Et je ne parviens pas à croire non plus que cette concomitance soit le pur fruit du hasard, c’est trop gros, trop général et trop synchrone.

            1. pabizou

              Le hasard n’est sans doute pas pour grand chose dans ce bousin . Par contre je ne serai qu’à moitié étonné que certains pays se soient trouvé coincés et ont suivi en trainant les pieds . La Croatie a stoppé la vaccination, le gouvernement Roumain vient de se faire virer, la Hongrie qui a beaucoup vacciné, pour ce que j’ai lu, a surtout utilisé le Sputnik V, le Danemark a levé les restrictions etc . Il ne reste que le noyau dur des états progressistes pour croire encore à tout ce cirque ( pas de bol, on est dans le lot) et l’UE qui rêvent de contrôle généralisé . En fait, tout le monde est sur le fil du rasoir et il ne manque que l’étincelle pour allumer la mèche . Après la façon dont ont été traité les GJ ça n’étonne personne que toutes ces manifs se passent si calmement? Soit ces pourritures nous préparent un coup fourré, soit ils commencent à s’apercevoir qu’ils sont en train de perdre le contrôle et que le « consensus européen » est en train de montrer ses limites . De là à prévoir quoi que ce soit, j’ai perdu ma boule de cristal…

              1. Yanka

                On pourrait comprendre ce désir de contrôle de la population dans des sociétés de type aristocratique, où l’on hérite du pouvoir, mais dans une société démocratique ? Je suis pour les libertés, je me fais élire pour les défendre et paf ! parce que j’appartiens désormais à la caste au pouvoir, je me mets à vouloir contrôler tout le monde ! Ça me paraît louche, d’autant plus que la population est sous contrôle déjà, via Netflix et le relatif confort dont nous bénéficions. Pourquoi énerver sans cesse le taureau dont on souhaite qu’il demeure tranquille par des mesures vexatoires, des coups ici et là ? Je pense que le système est aussi moutonnier que le peuple. Un pays tente un truc, les autres suivent, d’abord timidement. Une direction est prise, sans qu’on sache pourquoi. Les possibilités techniques permettent aussi de prendre telle direction (les caméras de surveillance, la reconnaissance faciale, les QR code), sans que pour autant il y ait derrière une intention de surveillance de la population, comme à Nice. On fait ça pour la sécurité, le bien commun, et c’est accepté comme tel. On déciderait, contre le vol, d’amputer les gens de leurs mains, et le public accepterait, sans voir plus loin : on a réussi à éradiquer le vol, mais on ne peut plus se gratter le sinciput, ni les couilles ! Ce ne sont pas des politiques qui ont « libéré » la femme, mais la pilule contraceptive que n’ont pas empêchée les dirigeants. Bref, les dirigeants s’adaptent aux « mouvements » et sont en général très conformistes. Quand un dirigeant-mouton-noir apparaît, on voit comment il est traité : pire qu’un loup !

                1. pabizou

                  « On pourrait comprendre … » Le désir de contrôle n’est pas réservé à une quelconque aristocratie . Il est inévitable dans tout système qui ne survit qu’à travers lui car nécessaire à l’extension des pouvoirs qui le nourrit . Demande toi ce que deviendrait toute cette racaille politicienne qui ne défend plus que ses intérêts si leur responsabilité personnelle était engagée lors de chacune de leurs décisions . Quand à ton dirigeant mouton-noir, à 70 ans je n’en ai jamais vu, au moins en Europe de l’ouest . Je n’ai pas envie de trouver la moindre excuse simpliste à des salopards .

                  1. Yanka

                    Dirigeant-mouton-noir ? Babis, Orban, Tsipras. Les autres sont plus ou moins sous le contrôle de la diabolisation ou en phase d’absorption (Salvini), et certains menacent (Zemmour, Meloni). Je pense sinon qu’une personne cherchant le pouvoir pour lui-même, par ambition pure, est une personnalité contrôlante par définition, qui fera tout pour conserver son pouvoir. Je parlais de systèmes en général, pas d’individus. La démocratie imite dans les faits l’aristocratie. Conserver le pouvoir, l’accroître. Au lieu d’une élite plus ou moins naturelle (c’est l’origine de l’aristocratie) fondée sur le courage, la force, l’aptitude au combat physique, la démocratie génère une élite opportuniste, corruptrice et corrompue. C’est le plus vicieux (pourri) qui l’emporte, car il n’a aucun scrupule et le mensonge est sa nature. Tant qu’il y a des contre-pouvoirs institutionnels et sociétaux, ça peut marcher. Là… Et donc le pouvoir, en roue libre, s’hystérise.

                    1. pabizou

                      Tsipras Mouton-noir? Là j’ai du mal à suivre… Tsipras n’a jamais rien eu d’autre à proposer que ce qui ne marche pas, comme mouton-noir on fait mieux …

                    2. Yanka

                      @pabizou

                      Tsipras était un mouton noir (un indésirable) au moment de l’élection, du point de vue des élites européennes. Il a été maté en trois secondes, c’est un fait.

                  2. Husskarl

                    La dérive est évoquée par Platon puis par Tocqueville. Elle est inhérente à la démocratie et connue depuis visiblement un paquet de temps.

                2. TiKamthi

                  Quelle démocratie?
                  Vous croyez vraiment que le peuple décide dans notre société?
                  Dans ce cas, changer de lunettes ou même de cerveau.
                  Si la société actuelle vous semble démocratique ou même notre société depuis plus d’un siècle, y a un problème alors.

                  On a demandé l’avis au peuple avant de l’envoyer à la boucherie en 14?

                  Le slogan: gouvernement du peuple, pour le peuple et par le peuple n’a jamais été autre chose qu’un mensonge dès le début.

                  Quasiment tous les guillotinés de la révolution étaient du peuple.
                  Il y a de bons ouvrages là dessus qui donnent les noms des condamnés, ainsi que leurs professions. Les gens du peuple sont la quasi totalité.

                  Les vendéens aussi ont apprécié les armées du peuple démocratique venant les massacrer.

                  Quand quelqu’un élu avec 26% des voix gouverne les 74% autres, et leur impose ses choix, c’est de la démocratie?

                  Donnez-moi un seul exemple récent où le peuple a été consulté et écouté.

                  Alors s’il vous plait, arrêtez de parler de démocratie.

                  La pilule est arrivée toute seule comme une grande?
                  Ou elle a été introduite dans la société justement pour un but précis.
                  Vous savez il y a un grand nombre d’avancée scientifiques actuelles ou même des 50 dernières années qui ne verront jamais le jour dans notre société.
                  Comme me disait, il y a déjà plusieurs décennies, un ami, travaillant dans les labos de développement militaires.
                  Si tu voyais sur quoi on travaille, tu ne pourrais pas le croire.

                  Votre vision de la psychologie des dirigeants est d’une simplicité effarante, digne de Disney.

                  1. durru

                    @TiKamthi
                    Je vous conseille vivement la lecture d’un ouvrage de Philippe Fabry, « Rome du libéralisme au socialisme ». Il démontre la supériorité manifeste des sociétés où l’individu est pleinement considéré. Il y explique les différences entre l’état de droit romain et la démocratie grecque.
                    Vous devriez arrêter de croire partout et pour tout des deus ex machina, l’inventivité de l’individu a toujours dépassé les capacités des structures de pouvoir à le contrôler.
                    La pilule est apparue tout simplement parce que les progrès techniques l’ont permis et que la société a trouvé un intérêt à son utilisation. Le marché est plus fort que tout. L’homme est un animal social, certes ; politique également, mais surtout économique – sans l’échange il n’y aurait pas d’humanité. Malgré ce qu’on essaie de nous faire croire…

                    1. P&C

                      Mouais.

                      Rome a dominé grâce à ses valeurs sociales… et elles sont loin d’être libérales.
                      Le mos majorum, toussa.
                      Quant au marché… allez demander aux carthaginois ce que les romains pensent de la concurrence commerciale, à Ptolémée 12 et Cléopâtre ce qu’elle pense du libéralisme du marché des céréales selon César et Octave.

                    2. durru

                      Au contraire, Rome à été la seule cité antique à garantir des droits individuels à tous ses citoyens. Et même aux fédérés par la suite.
                      César et Octave sont déjà dans une démarche dictatoriale, mais la république a presque cinq siècles lorsqu’elle chute. Le socialisme a bien été l’aboutissement…
                      Il faut lire le livre, c’est pas possible d’en parler dans un post.

                    3. TiKamthi

                      qui c’est la société?
                      elle a quelle tête?
                      Vous répondez à côté.
                      dans mon texte, je n’ai jamais parlé des rapports de l’individu et de la société.
                      encore moins de la société grecque ou romaine.

                      celui dont je parle, c’est l’individu qui en ce moment subit le masque et la pikouse et le pass et bientôt le rfid.
                      Dans le troupeau, je ne vois pas beaucoup de tête qui dépasse.

                      C’est fou ça, on répond à côté de la question mais en fait on élude la réponse.
                      Bien joué mais un peu gros!

                      Autre chose, pour les défis actuels, Rome on s’en fout!

                      Elle est quand même morte de sa dégénérescence et de son renoncement à défendre les valeurs qui l’avaient fait naître.

                    4. durru

                      @TiKamthi
                      Quand vous ne savez pas où vous allez, regardez d’où vous venez. Voilà pourquoi Rome.
                      Au lieu de piquer la mouche, lisez ce qu’on vous répond d’abord…

                  2. Yanka

                    « Quelle démocratie?
                    Vous croyez vraiment que le peuple décide dans notre société?
                    Dans ce cas, changer de lunettes ou même de cerveau.
                    Si la société actuelle vous semble démocratique ou même notre société depuis plus d’un siècle, y a un problème alors. »

                    On se met un bonnet de glace sous le pompon et on se calme. Je ne fais que décrire le système actuel (démocratique, quoi qu’on en pense et quelque médiocre ou vérolé puisse-t-il être) par rapport au système féodal, et je conclus que c’est en fait la même chose en plus vilain, que ce n’est pas la volonté d’améliorer les choses qui domine mais plus souvent les ambitions personnelles des élus. Je ne crois donc rien, j’observe. Maintenant, comme je ne porte pas de lunettes, il est possible que je voie mal ; et comme je n’ai pas un cerveau aussi gros ni aussi puissant que le vôtre et que je n’ai pas lu tous les livres en dépit d’un très gros effort, je suis forcément d’une piètre consistance intellectuelle. Veuillez m’en excuser.

                    Je ne pense pas que la pilule ait été inventée dans un but autre que le confort individuel des femmes, et pas du tout dans un dessein satanique de destruction du monde. Mais comme vous avez prouvé que je ne suis pas éclairé, mon avis, fort heureusement, sera mis sous le tapis. Nul n’en sera affecté.

                    Quand je vois ou entends Macron, je ne vois ni n’entends un grand démon machiavélique, mais un tartuffe, un imbécile au melon enflé, qui se croit grand parce qu’il a été hissé sur un escabeau et fort parce que sa maman-avec-qui-il-fait-encore-dodo lui dit sans cesse qu’il est le meilleur.

                    Si vous êtes convaincu que nous sommes menés en bateau par une cohorte de génies malfaisants, libre à vous. Pourquoi pas, après tout ? Moi, je crois plutôt à des imbéciles à roulettes.

                  3. Pierre 82

                    « On a demandé l’avis au peuple avant de l’envoyer à la boucherie en 14?  »
                    Voilà le genre de remarques qui faisait bondir mon grand-père, décédé en 1980. Il s’est engagé à 17 ans, en trafiquant sa date de naissance, pour pouvoir défendre son pays. Point barre. L’idée des Allemands était de s’emparer du nord de la France pour s’accaparer les mines, les industries et les terres agricoles très fertiles de Champagne et de la Picardie. Leur plan consistait à confisquer les terres, à réduire les Français à l’état de simples travailleurs agricoles ou de mineurs, pendant qu’eux, les Allemands possèderaient tout et réduiraient les Fra nçais à l’état de sous-hommes sans aucun droit, pour ne pas dire d’esclaves. Ce ne sont pas des élucubrations, c’est exactement ce qu’ils ont fait pendant les 4 années de la guerre dans la partie occupée de la France, ainsi qu’en Belgique. Les vieux et les malades transitaient par la Suisse, qui se chargeaient de les refaire passer en France, considérés comme des déchets par l’empire allemand.
                    Dans les années 70, la propagande gauchiste a commencé à répandre ces conneries (issus des pacifistes purs et durs des années 30, déjà coupables d’avoir désarmé moralement la France face au 3ème Reich), de « marchands de canons », des « 200 familles » qui ont envoyés les Français se faire butter pour qu’ils puissent vendre leurs armes. C’est faux, archi-faux, les Français avaient juste compris qu’il fallait se battre contre des agresseurs qui n’avaient pas d’autres intentions que de les chasser de chez eux. Ils se sont battus pour leur survie.
                    Et ça foutait en rogne mon grand-père de s’être battus pour sauver le pays, et ensuite de se faire accuser par des peigne-culs d’avoir été des idiots, car ils se seraient battus pour remplir le portefeuille de quelques ‘ultra-riches ». Quand il est parti en 1914, il avait 8 frères et soeurs. Quand il est revenu, il en manquait 3, tous morts de faim pendant les hivers les plus rudes.

                    1. Pascal Arnoux

                      Historien et professeur, j’abonde dans votre sens.
                      Le coup de « l’internationale des marchands de canons », c’est du pipeau.
                      A l’époque, on est dans la ligne du XIXe siècle conservateur : « les écus n’aiment pas les coups de canons ». Quand on apprend que la tension s’accroît en juillet 1914, la Bourse baisse à Vienne : c’est significatif.
                      Et puis tout le monde politique et militaire croit vraiment à une guerre courte, deux à trois mois au plus. Si elle dure au-delà de la Marne, c’est que les Français sont trop épuisés pour virer complètement les Allemands, qui occupent en totalité ou partiellement neuf des départements les plus productifs du pays ; la guerre de mouvement est close jusqu’à l’été 1918.

                      Enfin, tous ces braves gens « de gauche » oublient que le SPD allemand, premier parti au Reichstag en 1914, ont voté les crédits de guerre sans moufter.

                      Ces mêmes gens vous soutiennent que « Jean Jaurès, lui, aurait empêché que la guerre éclate » : quelle méconnaissance des réalités ! Voyons, qui était Jaurès en 1914 ? Un chef de parti complètement inconnu à l’étranger hors la IIe Internationale, qui n’a jamais été aux manettes, et qui n’a donc aucune prise ni aucune autorité sur les événements. Lord Grey, ministre britannique des Affaires étrangères depuis 1908, vieux routier de la diplomatie européenne, n’y est point parvenu.
                      Alors Jaurès en deus ex machina potentiel de la paix en 1914, cela fait plutôt rigoler.
                      Jaurès, en-dehors de réelles qualités privées, c’est comment ne rien faire de tangible pour son pays, mais être célébré comme un grand homme par la postérité, et avoir plus de 2 000 noms de rues en France.

                      Et dès les années 1925, on lit dans la presse la prose des « pacifistes » (tous émargeant à la Wilhelmstrasse, du reste), les Demartial et autres Victor Margueritte, tous devenus collabos entre 1940 et 1944… Selon eux, on avait été trop méchants avec ces bons et naïfs Allemands si gentils, vu le traité de Versailles (en fait imposé par Wlson).

              2. Citoyen

                 » soit ils commencent à s’apercevoir qu’ils sont en train de perdre le contrôle et que le « consensus européen » est en train de montrer ses limites . »
                A ce sujet, pabizou, les polonais ont commencé à ouvrir la brèche, en ruant dans les brancards …
                Ils ont osé affirmer que le droit polonais est supérieur au droit de l’UE !..
                Du coup, la pilule a du mal à passer … La grosse commission se liquéfie …
                A voir ici :
                https:/ /ripostelaique.com/panique-a-bruxelles-les-polonais-entendent-rester-maitres-chez-eux.html
                Ce qui donne une occasion à Z, de préciser ses positions sur ce sujet …
                https:/ /twitter.com/ZemmourEric/status/1446366892541816844

                1. durru

                  Si même après ça il y en a qui croient que le Z est l’offre de remplacement de la caste, j’attends avec impatience leurs explications.

                  1. TiKamthi

                    justement
                    en quoi Rome nous apporte quelque chose pour les problèmes actuels?
                    éclairez-nous de vos lumières!, nous qui sommes dans l’obscurité.
                    j’attends avec impatience!

                    1. heli0gabale

                      Parce que le parallélisme entre les 2 époques est frappant, les problèmes étaient les mêmes.

                      Quels étaient les problèmes à Rome ?

                      Développement de l’Etat dans des proportions « orientales », creusement des inégalités pas seulement économiques mais en droit entre patriciens et plebéiens (ou plutôt entre honestiores et humiliores), monnaie qui valait plus grand chose, dépopulation affolante, arrivée des Barbares, ramollissement général par le divertissement, confusion des repères sexuels normaux, mort des religions traditionnelles pour laisser place à des sectes qui vont combler le vide spirituel,…

                      Quels sont les problèmes en Occident ?

                      Bah… Plus ou moins les mêmes (version mise à jour avec ses particularités propres au zeitgeist naturellement).

                  2. MCA

                    @durru 10 octobre 2021, 16 h 08 min

                    L’explication tu vas la trouver toi-même comme un grand garçon 😆 si tu parviens à répondre à la question suivante :

                    Qui lui donnera le fric nécessaire à sa campagne présidentielle sachant qu’il lui faudra au bas mot sortir dans les 22.5 millions d’Euros pour tenter de décrocher la queue du Mickey au second tour ?

                    1. MCA

                      Ne jamais oublier que c’est celui qui paie qui choisit la musique..

                      D’ailleurs ça serait rigolo d’apprendre que c’est Gave qui a mis la main au portefeuille…

                    2. Yanka

                      @MCA 10 octobre 2021, 20 h 40 min

                      « D’ailleurs ça serait rigolo d’apprendre que c’est Gave qui a mis la main au portefeuille… »

                      Oubliez le conditionnel, puisque cela est. Un prêt de 300 000 euros (journaliste du Point), suite auquel le Crédit du Nord a fermé tous ses comptes (Emmanuelle Gave).

                    3. MCA

                      @durru 10 octobre 2021, 23 h 24 min

                      300 000 E, c’est un pourboire à en juger par les sommes officiellement en jeu…

                2. pabizou

                  Il n’y a pas que les Polonais, il y a beaucoup de grincements de dents dans toute l’Europe de l’est et même si pour le moment la sortie ne semble pas engagée qui sait de quoi sera fait demain . Il y a visiblement de plus en plus de gens qui ne supportent plus d’être traité comme ils le sont . Nos clowns feraient bien de se dire que ceux qui sortent de 70 ans d’URSS n’ont pas obligatoirement envie de replonger et pourraient bien se retrancher sur le V4 si on les emmerde trop avec les délires progressistes .

                    1. Pierre 82

                      Les Lituaniens s’en fichent, la seule chose qui les intéresse, c’est que les Russes ne reviennent pas. Pour le reste, ils sont prêts à accepter un nouveau maître, qui malheureusement pour eux, reste quand même d’une fidélité douteuse.

                  1. Yanka

                    Notons que le chancelier autrichien a dû se démettre pour des accusations de corruption et que le Premier ministre tchèque Babis, ami d’Orban, a perdu les élections pour fort peu de voix (27,14% contre 27,78%) et que le président Zeman, du même parti, a dû être hospitalisé juste après avoir rencontré Babis (il est aux soins intensifs).

        1. Pierre 82

          @TiKamthi: pour analyser les choses, on doit avoir tous les éléments en main, ce que je n’ai pas.
          Donc il faut essayer de deviner.
          Il n’y a aucune contradiction entre le fait d’avoir un plan approximatif, où ils espèrent sauver leur mise en réduisant les populations en des masses obéissantes, qu’ils essaient d’appliquer ce plan, et le fait qu’ils naviguent à vue suivant les réactions des peuples à cette tendance lourde de créer un état totalitaire et mondialisé.
          Et je considère que ce plan est voué à l’échec, parce que l’homme est ainsi fait qu’on ne peut pas indéfiniment maintenir dans un état d’abêtissement une population qui voit son niveau de vie se déglinguer. Il arrive un moment où ça part en sucette.

          Maintenant libre à vous d’imaginer que neuf dixième de la population mondiale acceptera sans broncher de se laisse mener à l’abattoir. Personnellement, je ne le pense pas. On a vu comment le Reich de mille ans a terminé.

          1. Aristarkke

            « maintenir dans un état d’abêtissement une population qui voit son niveau de vie se déglinguer »
            C’est une des façons au PCC d’arriver à se maintenir au pouvoir sans trop de contestation autre que de faible ampleur. Que le niveau de vie local progresse.
            C’était aussi une des grandes promesses basiques de n’importe quel régime autoritaire…

            1. Pierre 82

              Il y a une deuxième condition pour que survive un régime totalitaire, outre l’abêtissement des masses: il faut que le niveau de vie progresse, ou à la limite stagne un peu.
              Ici, on voit non seulement nos libertés se réduire, bientôt à presque plus rien, mais qu’en plus, on se dirige vers un régime de pénuries et de chute très sensible du niveau de vie. C’est la seule chose désormais qui pourra réveiller les gens: une vie de merde généralisée. Tant qu’on n’a pas ça, je n’attends aucun changement, et au contraire, une situation de plus en plus pénible pour ceux qui refusent ce totalitarisme dorénavant clairement affiché.

  22. Higgins

    Toute la police que j’aime, elle est comme ça. J’apprécie son côté implacable non dénué de pertinence et d’intelligence de situation : « Covid-19 : un passager viré de l’Eurostar parce qu’il n’avait pas le bon masque – Capital.fr » https:/ /www.capital.fr/economie-politique/covid-19-un-passager-vire-de-leurostar-parce-quil-navait-pas-le-bon-masque-1416704

    1. Citoyen

      Eh oui, Major … Tout ça, parce qu’un con-trôleur de l’Eurostar, leur demande d’intervenir …, ils s’exécutent, comme des larbins, sans se poser de question !… Des exécutants, de simples exécutants, aussi dociles vis à vis du système, que de simples clébards … Ils ont été bien dressés …

  23. MCA

    Ca y est, les chiens de garde sortent les crocs :

    Mediavenir
    @Mediavenir
    Drapeau de la France FLASH – Fabien #Roussel veut rendre inéligibles les personnes condamnées pour racisme ou incitation à la haine raciale, comme Éric Zemmour. (AFP)
    7:20 PM · 10 oct. 2021·TweetDeck

    1. Aristarkke

      Beaucoup de commentaires demandent aussi qu’on y ajoute les zélateurs de parti aux 70k fusillés et aux 80/100 M de morts découlant de ses théories appliquées…
      Sinon, les coups de semonce commencent effectivement.

    2. Pheldge

      on attend une déclaration enflammée du garde d’Esso, sinon une auto-saisine du PNF : le Major nous expliquera bien mieux que moi à quel point elle est justifiée, par un dossier de plus de 2000 pages, et que, pas de fumée sans feu, etc … 😉 😉

Laisser un commentaire