La danse de la pluie des vaccinés haineux

L’empilement invraisemblable de règles idiotes dans l’Éducation nationale finissait, la semaine dernière, par faire déborder la soupière des parents, des enfants et des enseignants au point de déclencher à la fois un mouvement de rétropédalage peu serein d’un gouvernement complètement dépassé de clowns à seringues, et à la fois une petite grève d’enseignants qui, ayant tout compris, demandent encore plus de contraintes et de vexations.

Cette expérience sociale permet d’illustrer à quel point beaucoup trop de nos semblables ont un amour sans limite pour la Danse de la Pluie.

Dans bien des disciplines techniques éminemment complexes, les paramètres sont, en réalité, si nombreux qu’il faut des années de pratique pour en comprendre les impacts et, surtout, leur importance relative les uns par rapport aux autres. On pourrait citer, parmi des centaines, les cas de l’informatique, de l’électronique, de la chimie, de l’impression 3D où obtenir un bon résultat nécessite une solide maîtrise des outils, des dosages, des modes opératoires, des informations, des pratiques et des contraintes.

Pour les profanes, il est rapidement trop complexe de s’attaquer de front à ces techniques : ils s’avèrent incapables de classer les paramètres par ordre d’importance, et font rapidement n’importe quoi, tripotant par ci, tripotant par là en espérant un résultat favorable sans l’obtenir, ce qui les pousse à la fin à invoquer les Dieux de la Pluie pour que ça marche.

Les jeunes parents ont ce sentiments les premiers jours avec leur bébé : comme il ne communique pas verbalement, ils essayent tout ce qu’ils peuvent. Quand les parents sont normalement doués, quelques mois et quelques lardons plus tard, la sérénité s’est installée et seuls les paramètres essentiels sont vraiment gérés et ajustés.

Pour l’impression 3D, les débutants se focalisent facilement sur la température de la pièce, le temps d’exposition au dixième de seconde près, tout en ignorant (stérilement) le fait que la machine est mal ajustée, le zéro mauvais, le modèle mal foutu, ce qui résulte évidemment en un chaos sans nom qui ne fonctionne pas et les projette dans une nouvelle phase d’introspection relative … à la température de la piece, le temps d’exposition ou le jour de la semaine.

Il en va de même avec la covid : les profanes conformistes répèteront scolairement des choses du genre « ça réduit les effets graves » ou « les masques protègent les autres », goberont les régulations administratives, se feront booster et rebooster avec zèle, et tenteront, comme avec les bébés peu communicatifs, comme avec l’impression 3D rétive, comme avec ces applicatifs informatiques opaques, d’en faire une synthèse logique, et ce même si l’ensemble n’est qu’un empilement de syllogismes, d’approximation, de mensonges et d’absurdités.

Dès lors, il est peu étonnant que le résultat ressemble a une religion, avec ses onctions et ses arbitraires surprenants, depuis la mesure du taux de CO2 dans une classe jusqu’aux articles qui expliquent que ce n’est pas parce que tout le monde a chopé Omicron que les injections ne marchent pas, au moment même où le PDG de Pfizer admet lui-même que sa came n’est pas tip-top.

Ce virus est fort bien tombé car, comme les religions avec Dieu ou l’écologisme avec le CO2, on doit composer avec quelque chose d’invisible. C’est pratique : chacun voit alors midi à sa porte et pour le virus, plus on est peureux, plus on a raison ; plus on est bigot, plus les autres sont des salauds. Ceci marche avec le Dieu Victorien, le climat et les pestiférés du rhume.

Cependant, le discours punitif et vengeur à l’encontre des personnes non vaccinées doit clairement être pointé du doigt et tancé vertement.

Vous êtes farouchement contre les personnes non vaccinées ? Vous voulez les punir, les soumettre ? Vous avez tort. Car oui, avec cette manœuvre, vous faites preuve de lâcheté, d’une attitude moralement répréhensible, potentiellement minable, et non, absolument en aucun cas, votre position n’est-elle justifiable ou morale. Elle est au contraire une marque tragique de nullité intellectuelle, peut-être momentanée mais définitivement humiliante, et qui doit être porté à votre passif.

En effet, en ayant cette haine du non-vacciné, vous vous êtes fait attraper, assez minablement, dans l’embobinement tragique du paramétrage millimétrique inutile : le gouvernement, les « experts » vous ont livré un mode d’emploi de la pandémie complètement bidon, et comme ça ne marche pas (et même de moins en moins bien), vous en voulez aux coupables, justement désignés dans ce mode d’emploi bidon, à savoir les non-vaccinés.

C’est bien évidemment faux et certainement pas scientifique (est-il utile de revenir sur l’efficacité redoutable des picouses qui n’empêchent aucune contamination, ne stérilisent rien ni personne ?).

La plupart vont se rendre compte au fil du temps qu’ils se trompent, et ils viendront faire semblant de regretter leur geste comme les Allemands après leur petite phase brune, ou les Français après leur petite aventure collabo. On peut même rigoler d’avance de la sur-compensation médiatique des gouvernements les plus hystériques lorsqu’ils vont devoir s’excuser d’avoir distribué de la myocardite ou d’autres blessures à tous ces gens pour aucune raison valable.

Ceux qui blâment les non-vaccinés maintenant se trompent, et ils sont responsables de leur erreur : vouloir leur faire payer une taxe (comme évoqué au Canada ou en Belgique par exemple), alors qu’il y a autant sinon plus de vaccinés dans les urgences que de non vaccinés, oui, c’est dégueulasse, absolument, clairement et sans aucun doute. Vouloir les empêcher de faire ce que font les vaccinés, exactement aussi contagieux qu’eux, promouvoir un pass sanitaire ou vaccinal est dégueulasse, absolument, clairement et sans aucun doute.

Et quand c’est dégueulasse, oui, on a tort.

Oui, on mérite jugement, et même éventuellement punition, entièrement légitime cette fois, notamment parce que quiconque défend cette idée moisie de retirer des droits fondamentaux en fonction du statut médical fait définitivement preuve de fascisme chimiquement pur faisant passer le collectif avant la plus petite et la plus fragile des minorités. C’est bel et bien un échec moral et intellectuel qui remet en question la légitimité de la personne qui émet de tels avis : les furieux individus critiques des non-vaccinés, promoteurs de ces punitions, se sont fait laver le cerveau avec succès et sont devenus les victimes passives, veules et pauvre de talent d’une arnaque évidente.

Ils ont goulument gobé un gros mensonge, et devraient avoir honte de leur pathétique échec, pour une raison toute simple : les restrictions et les vexations sur les non-vaccinés relèvent de la Danse de la pluie.

Elles ne servent à rien, ne règlent rien, n’aident personne et ne permettent que la mise en place d’un système ultra-dur au détriment de tous y compris leurs promoteurs, et qui n’a strictement rien à voir avec la covid, le tout sous couvert d’une maîtrise de l’épidemie à laquelle personne ne devrait croire, tout simplement parce qu’elle n’est à l’évidence aucunement maîtrisée ni par les vaccins ni par les autorités.

Quant au pass vaccinal, vous pensez vraiment « y avoir droit » et que non, il ne vous sera pas retiré à la moindre occasion ?

Nous sommes le 15 mars 2023.

Théo, fièrement vacciné et boosté six fois, fait une crise cardiaque et un zona sur les fesses en même temps.

Rescapé grâce aux talents des services d’urgence du Val De Marne #JabHeroes #TikTokDancingNurses, Théo refuse cependant le septième booster et se voit instantanément privé de pass vaccinal. Il tente d’obtenir une exemption mais à cause des directives super-fermes qu’il a lui-même votées en la personne de la présidente Macresse, cette exemption lui est refusée et il perd donc son emploi, son assurance chômage, son assurance santé, sa compagne, sa Tesla pass-activated, son compte Paypal, son chien et son pacemaker s’arrête faute d’abonnement à Healthflix.

Il meurt a 17H20.

Ses parents mentionnent sur Twitler qu’il n’était pas pleinement vacciné et le désavouent, avec raison.

Quel salaud ce Théo !

Pas étonnant qu’il soit mort ! Il n’était pas boosté !

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires376

  1. Aristarkke

    SOS Bonheur relatait déjà (+ de 30ans) toute une série de dystrophies…
    Une partie de celles-ci sont devenues réalité et d’autres vont suivre, hélas.

  2. Theo31

    Le nombre de communistes qui se croyaient exemptés de passeport intérieur et qui ont fini leur vie en Sibérie.

    Ça rappelle cet épisode des Contes de la crypte ou le bourreau finit sur la chaise électrique après avoir implore le gouverneur.

    C’est Aldo et Veraeghe qui ont raison : il faut garder des traces de toutes les humiliations faites par ces enculés de collabos pour le jour où la Stasi viendra les cueillir au saut du lit pour la reddition des comptes.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Réfléchir à quoi ?
        Le nombre de déportations était décidé par le Plan, au même titre que la production d’arachide.
        Pour remplir les objectifs, tous les prétextes étaient bon, même les plus grotesques. du coup, personne n’était à l’abri, quelque soit la soumission à l’ordre établi.

        1. Aristarkke

          Nous avons un gouvernement qui inscrit dans son budget le montant nécessaire du futur produit des amendes routières, par principe aléatoire…
          Première étape sur le clonage de l’URSS puisque l’on remarque des opérations de « promotion » du résultat dans les derniers mois de l’année…

        2. Theo31

          Le drame de Nazino prouve que meme la planification du meurtre foirait.

          Quand il a vu le désastre arriver, Staline a même arrêté les délires féministes..

        3. Theo31

          Les déportations planifiées ne fonctionnaient pas comme en témoigne le drame de Nazino.

          Quand il a vu le désastre démographique qui arrivait face aux fascismes, Staline a mis un coup d’arrêt aux délires féministes.

    1. douar

      Je suis en train de lire Vie et destin de Vassili Grossman et c’est absolument fascinant de noter les similitudes avec notre époque., que ce soit la servilité des médias ou la foi intacte des communistes enfermés au goulag.

    2. durru

      Moi je compterais plutôt le nombre de Boukharine et autres Zinoviev, sans parler des Trotsky ou Béria.
      Peu ont eu la chance d’une deuxième chance en Sibérie.

    3. P&C

      Les mencheviks ont amèrement regretté d’avoir aidé les bolcheviks ç la suite de la répression de Kerensky.

      Et dire que tout ce bordel a existé car les libéraux russes ont été nuls à ch*er. Sinon, le tout aurait pu être circonscrit dès 1905.

      1. Pierre 82

        En politique, les libéraux ont toujours été nuls à ch*er. C’est pas leur truc, pour notre malheur.
        C’est un peu logique, d’ailleurs. Comment voulez-vous motiver des troupes qui auraient pour but de ne jamais travailler pour l’état, et de ne s’occuper de politique que pendant ses temps libres, la majeure partie de son temps étant dévolu à bosser pour faire chauffer la marmite.
        Résultat: un parti de rentiers, pas d’entrepreneurs, à l’exception d’une poignée de chefs d’entreprise qui bossent pour l’état, tout ce qu’ils sont supposés combattre.

        1. Husskarl

          Moi je suis motivé à cette idée, il s’agit de créer une machine qui doit se cantonner à un rôle minimal et qui n’a pas de fenetre pour dérailler. C’est passionnant.
          Le problème, c’est que les tenanciers de la machine et ses rouages n’ont pas exactement envie d’aller bosser (pour de vrai)

          1. durru

            Ce n’est pas vraiment un problème, au contraire je dirais.
            Si le poste n’est pas très attractif en terme d’avantages directs, ça va éloigner la plupart des nuisibles. Ce qui est un peu le but…

  3. Le Gnôme

    La propagande fonctionne très bien, un mensonge répété mille fois devient une vérité. Comme la loi sur le passe vaccinal n’a pas de date de fin, nos gouvernants trouveront toujours un microbe, un virus où un bacille pour le prolonger ad vitam aeternam.

    Il est aussi curieux de constater que la haine est permise dans certains cas et sanctionnée par les tribunaux dans d’autres.

    1. Ba

      « nos gouvernants trouveront toujours un microbe, un virus où un bacille pour le prolonger ad vitam aeternam. »

      Oui je pense aussi.
      Surtout que si, comme je le pense depuis maintenant un certain temps, le virus n’existe pas ; il est évident que le fait que le virus n’existe pas est bien plus dangereux et problématique que si le virus existait réellement. En effet, si il a été facile de mettre en scène une fausse maladie de À à Z, il sera toujours aussi facile de le refaire autant de fois que voulu.
      Le seul paramètre qui change pourrait être la lassitude des gens. Mais pour l’instant cette lassitude, moi, je ne l’observe pas véritablement : les gens sont toujours hypnotisés par le narratif gouvernemental et ravi de porter leur masque y compris partout où il n’y a aucune obligation légale. La fierté d’être piquouzé (et d’être bien à jour de ces doses) est également très présente car visible dans les sujets de discussion. En tout cas à Paris puisque c’est là que je vis.

      1. Spirou

        En effet, mais il y a comme un fluide invisible qui passe lorsqu’on croise un sans masque. On échange un regard et on sait qu’on est du même moule.

      2. Laglute

        Se faire piquer le bras est le plus grave, puisque cet acte entraîne une liberté conditionnelle : statut juridique que la plupart ne perçoit pas.

      3. baretous

        ce main grande surface Leclerc au pied de la montagne je demande une bouteille de gaz , situé en plein air. La dame s’occupant de la station d’essence arrive avec le masque sur la tronche: « Monsieur quand on vient chercher une bouteille de gaz on met son masque ! » et moi de répondre faussement naïf: « pourquoi elles sont contaminées ? » dans cette grande surface 10 employés ont été d’équerre avec le vaccin…

      1. Pierre 82

        Tu es sûr qu’il a dit ça en anglais ???
        Je pencherais plutôt pour:
        « Wenn man eine große Lüge erzählt und sie oft genug wiederholt, dann werden die Leute sie am Ende glauben »

        1. Pierre 82

          Ou bien:
          « As jy ‘n groot leuen vertel en dit gereeld genoeg herhaal, sal mense dit uiteindelik glo. » s’il avait été africain…

    2. Laglute

      Oui pour le premier paragraphe.
      Oui pour le second paragraphe.
      Ce qui est dramatique, c’est que bien des gens y croient.
      À croire que ce pays est vraiment foutu.
      En fait, il l’est déjà, et c’est ça qui fait le plus mal…

  4. Calvin

    Oui, Danse de la Pluie ..
    Ça me rappelle un truc, justement, une nouvelle religion, avec son Apocalypse annoncé, ses Vérités Insoutenables, sa Sainte suédoise, ses experts inquisiteurs, …
    Mais je ne me souviens plus de ce que c’est.
    Ça a l’apparence d’une science, emploie des scientifiques, mais le résultat est également une Danse de la Pluie, ou de l’Appui…

      1. Pheldge

        la dans de l’appli ? vu le contexte orageux, ça doit être une variante de la célèbre « danse des canards » qu’on pourrait également baptiser « danse des connards » … 😉

      1. Deres

        Le pass écolo existe déjà pour les voitures. Pour aller à certains endroit, il faut que le véhicule ait un ausweis. Pour que cela passe mieux, la loi nationale a juste autorisé les pastèques locales a décidé sans consultation de qui que ce soit.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Un des signes montrant que l’affaire du covid se termine est le retour en force de la peur climatique.
      On revoie fleurir des articles apocalyptiques sur l’horrible réchauffement climatique. Le marché de la peur ne doit pas rester inexploité.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Chanteur, c’est beaucoup dire pour cette ancienne idole pour midinette sur le retour.
          Comme ce génie est toujours de la plus parfaite soumission au politiquement correcte, il s’est fendu d’une réflexion profonde dont il a le secret : « on en a marre des non-vaccinés ».
          J’ai toujours méprisé ce parfait imbécile et je dois dire qu’il ne m’a jamais déçu.

          1. zz

            Imbecile .. hum. Champion de poker. Metier pas trop difficile. Tombeur de minette.doit pas etre trop imbécile. Le côté donneur de lecons meprisable, c’est juste pour bien te montrer que comme il a reussi il s’octoie le droit de te narguer.

  5. Blondin

    ça commence à renâcler quand même.
    C-News ce matin (oui je sais c’est une chaîne fasciste qui produit de la haine), le chroniqueur santé : « le Ségur de la Santé c’est 8 Milliards pour investir dans les hôpitaux et les cliniques. Et là, rien qu’au mois de décembre, on a claqué 1 Milliard pour des tests inutiles ».
    Tout est dit.

    1. Theo31

      Au moment où les Teutons viennent d’annoncer à Bruno le guignol la fin de la récréation. On va voir le poudré chialer comme les accrocs au casino de lui refiler une rasade pour se refaire.

      1. Pierre 82

        Sa « présidence » de l’UE commence bien. Il est en train de se faire gifler par les économistes allemands. Qui n’ont pas peur de le traiter de crétins -avec les précautions oratoires d’usage, et par l’entremise de son ministre des finances, qui n’est guère mieux traité, quand on entend le contenu, que ne le ferait le patron.

        1. MCA

          Tant mieux si ça lui fait du mal car tout ce qui peut lui nuire me fait du bien.

          En revanche, à son retour il va probablement se venger en nous emmerd*nt encore plus en appliquant la pyramide suivante :

          Le gars se fait engueul*r par son patron, il rentre chez lui et passe un savon à Madame qui met un claque au môme, lequel donne un coup de pied au chien.

          1. Pheldge

            ça sent le vécu ! Tu ceux qu’on en parle, ? je sais bien que sam n’est pas là, c’est lui qui s’en charge d’habitude, mais si ça peut t’aider … 😉

  6. Gerldam

    Un tout petit peu à côté du sujet: quand j’ai entendu parlé du Nuvaxovid, je me suis dit que, peut-être, on pouvait se faire piquer avec un vaccin somme toute assez classique. Mais quand j’ai su que Bill Gates était le principal actionnaire de Novavax, je commence à avoir des doutes. Quelqu’un a-t-il des infos sur ce nouveau vaccin qui vient d’être accepté par l’AEM et la HAS française?

    1. Pythagore

      Voir Conseil scientifique indépendant, il y a une présentation là-dessus. Pas d’expérience avec novovax mais vaccin similaire à sinovax, et il y a eu aussi des effets secondaires avec sinovax.

    2. jenny

      ce nouveau vaccin classique aurait pu être envisagé sauf qu’ils ont ajouté pour le rendre « plus efficace » » un adjuvant contenant des nanoparticules recombinantes et du coup ça pose question ( on peut trouver sa composition en recherche google…)

  7. singedupommier

    Bonjour
    « des piquouzes qui…/… ne stérilisent rien ni personne »
    Puissiez vous avoir raison, mais je suis moins optimiste

    1. MCA

      Il faut positiver, si la picouse stérilise, le poudré, Vereux, Gaftex et leur clique de bras cassés ne se reproduiront plus; toujours ça de gagné !

      Ah! on me glisse dans l’oreillette que le poudré et sa grand-mère ne sont pas concernés, je me demande bien pourquoi? 😆

  8. P&C

    Bah, on a eu les modes du flambage de juifs, du flambage de sorcières… pour à peu près les mêmes raisons.

    Il faudra à chaque fois des gens courageux avec une solide rhétorique pour arrêter les frais.

    1. apjbdm

      @ P & C

      C’est une des raisons pour laquelle la très Sainte et très regrettée Inquisition Catholique avait été créée, pour contrer les ardeurs populaires qui consistaient à vouloir brûler le voisin pour X prétexte.
      L’Eglise avait mis en place tout un tas de dispositifs juridiques afin d’éviter les abus.
      C’est pourquoi le tableau de chasse de l’Inquisition, après 350 ans d’exercice, s’élèverait seulement à qq dizaines de milliers de victimes, entre 30.000 et 50.000 à ce qu’il me semble.

      Par ailleurs la tradition de brûler des « sorcières » est très très anglo-saxonnes et germaniques, au vu des recherches historiques en la matière. C’était même une pratique inconnue en Italie du Sud ou en Espagne.

      1. P&C

        En Espagne ils avaient les marranes et les maurisques. Torquemada s’y est illustré d’ailleurs.

        Pour la chasse aux sorcières, y a eu deux vagues, et en général ça avait lieu là où le pouvoir central était faible.
        Néanmoins, il y a eu des cas en France, avec moults enrichissements de juges, jusqu’à ce que Colbert fasse un rapport au roi…

        1. apjbdm

          Les marranes et les morisques (pour qq uns) ont fini au bûcher pour avoir trop joué avec le feu.

          L’Inquisition n’avait aucun pouvoir juridique sur les juifs et les mahométans, puisqu’elle était une police de la Foi au service de l’Eglise, elle s’occupait en premier lieu des hérésies et avait été créée dans ce but, pour combattre l’hérésie cathare.

          Et si l’Inquisition espagnole a effectivement envoyé au bûcher des juifs et des muzz, c’est qu ceux-ci s’étaient prétendument convertis au catholicisme… en accord avec les décrets des Rois catholiques de 1492.

      2. Bene

        Il me semble qu’on parle plutôt de 20 000 condamnations dont toutes n’ont pas exécutées loin de la! Et comme vous dites, Voila encore une image complètement fausse de l’histoire même si l’inquisition a effectivement existé. En plus ça permet de taper sur les catholiques donc c’est parfait.

        1. P&C

          +
          La condamnation proprement dite était le fait du bras séculier, non de l’inquisition.
          Et les flambeurs de sorcières fanatiques à la Heinrich Krammer étaient minoritaires.

          1. breizh

            merci de le rappeler à propos des condamnations.
            c’est l’Inquisition qui a institué le principe d’instruction à charge et à décharge (procédure inquisitoire).
            les justiciables préféraient l’Inquisition à la justice civile.

      3. Jacques Huse de Royaumont

        La plupart des victimes de l’inquisition le sont du seul fait de l’inquisition espagnole du XVIème siècle, où l’institution a été détournée de son sens pour servir de véritable police politique. Le contexte de l’époque, la fin de la Reconquista est comparable à la libération, où une véritable épuration a eu lieu.
        A noter que les grand réformateurs catholiques, comme sainte Thérèse d’Avila ou saint Jean de la Croix (tout deux proclamé depuis docteurs de l’église) ont eu maille à partir avec l’inquisition. Cela en dit long sur les dérives de cette institution devenue folle et incontrôlable et qui avait perdue de vue sa raison d’être.

      4. Vincent Veyron

        Exact sur la tradition de anglo-saxonnes de brûler des sorcières. J’oublie les dates/sources, mais j’ai récemment appris qu’à une époque, les femmes allemandes soupçonnées de sorcellerie étaient soumises à la torture pour savoir si elles étaient coupables, et dans ce cas elles devaient dénoncer des complices.

        Donc, une fois qu’on a obtenu l’aveu (question de temps et de technique), et les noms des complices, on recommençait avec ces derniers, et ainsi de suite…

        Au bout d’un certain temps (quelques décennies quand même, de mémoire), quelqu’un a fini par s’alarmer du nombre exponentiel de femmes ayant enfantés une dizaine d’enfants qui se retrouvaient brûlées pour sorcellerie.

        Ça a contribué à l’arrêt de la torture comme moyen d’enquête.

        1. P&C

          Sans compter l’argent : les juges et assesseurs pouvaient saisir les biens des condamnées.
          Par pour rien que la sorcière moyenne condamnée était une veuve…

  9. Chieur chiant

    Juste pour une petite précision, pourquoi « la » covid et non « le » covid?
    J’avais compris que « la » c’est pour la maladie et « le » c’est pour le virus.
    Sinon, totalement en accord avec le billet du jour.

      1. Pierre 82

        Question de principe: je refuse d’utiliser leur vocabulaire, sauf pour m’en moquer: pas de « gestes barrières », de « présentiel », j’en passe des paquets.
        Au début, on disait le covid, et ensuite, cette maladie a subi une intervention chirurgicale et a pris des hormones pour avoir un utérus et perdre sa voix grave.
        Comme on dira que je suis sans doute transphobe, je dénie ce changement de sexe, et continue à dire « le covid ». Ça a l’avantage de repérer instantanément le crétin qui vous corrige: « on dit: la covid ». On sait ainsi tout de suite à qui on a affaire.

        1. Walter

          Idem.

          Et je dirai « la » Covid le jour où on dira « la » week-end.

          Dans l’absolu mon statut de sous-citoyen m’autorise quelques entorses grammaticales. Io pequena cabesa antivax, c’est écrit dans tous les journaux.

        2. Mildred

          Il va devenir de plus en plus nécessaire de pouvoir repérer au moindre signe ceux qui n’hésiteront devant rien pour nous combattre et contre lesquels nous devrons être en mesure de nous défendre.

          1. durru

            Ahem… « ceux qui n’hésiteront devant rien pour nous combattre »
            Parce que vous croyez qu’ils existent ?
            Bien cachés derrière une caméra, ou quelques compagnies de CRS, peut-être. À part ça, je ne vois pas.

            1. Pierre 82

              +10
              La plupart des gens sont restés paisibles, à part une poignée de fanatique, mais ce ne sont pas des gens courageux, et ce sont avant tout des lâches qui se planqueront toujours derrière une compagnie de fonctionnaires, de flics, de juges et de politiciens.
              Eux, par contre, m’inquiètent beaucoup plus…

            2. kekoresin

              Combattre, il faut l’entendre avec la veulerie de cette époque de pleurniche permanente où la violence ordinaire, entre deux décapitations, de limite au harcèlement de la collaboratrice sous la forme obscène d’un bouquet de tulipes.

              Non, j’y vois plutôt le pointage de doigt, le rejet social de l’énergumène complotiste, la désignation insistante du mouton noir qui refuse de bêler dans la bonne direction. Cette pression suffit à beaucoup pour rentrer dans le rang car tout le monde aime à être aimé et que nous sommes pour le meilleur et pour le pire un animal social.

              1. durru

                Oui, Keko, cette pression suffit à beaucoup. Mais pas à tous, et c’est là que le bât blesse. En face par contre, je te fais pas un dessin…

                1. kekoresin

                  Je peux te faire part de ma propre statistique.

                  Quand je suis dans une file d’au moins 100 gugus pour un test PCR (Pour Crever Rassuré), un seul envoi chier la pute aux ordres qui invective un pauvre mec « vous êtes vacciné? Ben voilà fallait y penser avant! » ou une pauvre mère avec deux tout petits « les enfants ça crache pas donc pas de test salivaire, ça sera coton tige ou rien ». Devine qui braille dans un silence assourdissant et devine combien suivent sans moufter?

          2. Theo31

            Les types qui eructent sur BiteFM auraient besoin d’une collecte de testicules. Ce sont des pauvres types. Même pas besoin de s’essuyer les mains sur leur gueule tellement ils sont minables.

      2. Caf1815

        Exactement! De même qu’on dit « le table » car c’est « le meuble ‘table’ » et « le vache » parce que c’est « le mammifère ‘vache’ ».

        1. Pythagore

          COVID est un acronyme pour « coronavirus disease ». « table » et « vache » ne sont pas des acronymes (à priori, certain leur trouveront certainement une signification). Je dis aussi « le » parce que j’assimile covid à virus, mais « la » est la forme correcte puisque la maladie à coronavirus.

          1. Souris

            Réponse peut être idiote, mais « le » rhume n’est-il pas une maladie aussi ? A coronavirus très fréquemment d’ailleurs, n’est-ce pas ?

            1. Pheldge

              en tout cas, pendant qu’on débattait de cette question essentielle, le genre du virus ou de l’épidémie, on oubliait qu’en même temps, on manquait de tout, de tenues de protection, de masques, de gel de tests …

              1. Mitch

                Pheldge, je te trouve dur quand même.

                Pour les tenues de protection des sacs poubelles sont parfaits. Pour les masques, les masques de chantiers font aussi très bien l’affaire. Il y en a de très biens chez Roy Merlin et Castoche. Les docs n’ont qu’à y allé plutôt que de gémir.

                Quand au gel, je trouve que tu chipotes. Un peu de savon de Marseille et hop.

                Et puis bon, c’est pas non plus comme si la France ne claquait pas 8.7% de son PIB dans la santé (qui n’est rien d’autre que le record des pays de l’OCDE). :-).

                Oui, vraiment dur Pheldge aujourd’hui 🙂

  10. Aleph

    Merci pou ce billet. Je pense que la religion en matière de Covid s’appuie encore sur des sacrifices pour apaiser les Dieux et nous rendre Esculape favorable, et au lieu de tuer une vierge comme dans l’antiquité, on a sacrifié ce qui restait d’économie.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Et quelques vierges aussi…

      Car plus vous êtes jeunes moins vous avez besoin de ces sérum ARN, mais plus ils sont dangereux.

      1. kekoresin

        Pour les vièrge il faut voir; pas sûr que la mixture génique soit bien hallal, brassée par des mains pures tournées vers la Mecque…

    2. P&C

      Bah, l’économie elle même est devenue un culte sacrificiel aztèque.
      Austérité aka pénitence/autoflagellation, sacrifices…

      Manque plus que nos prêtres de l’argent soient habillés de plumes et de jade, et une statue de Huitzilopochtli en arrière plan.

  11. Popeye

    plutôt que de religion ne pourrait-on pas plutôt de superstition?
    La religion (de religare en latin, relier) est censé lier les hommes à la divinité et ce faisant relier les hommes entre eux. La superstition en cours exclut 10 à 20% du corps social français du rang des citoyens. Ils seront bientôt des sous-hommes d’ailleurs…

  12. Ted92

    Le plus compliqué dans cette affaire est l’essentialisation utilisée par tous les politiques, journalistes et chroniqueurs. Essentialisation des situations et dans le temps : cela a été comme ceci à un moment donné à un certain endroit. Généralisons, ça ne peut qu’être efficace !
    Cette pandémie est une succession de variants qui, on le mesure mieux maintenant, on des comportements différents.
    Les gouvernements se sont emparé du sujet et, comme pour tous les sujets dont ils s’occupent, ils ont été à la fois systématiquement en retard (le temps de réfléchir et valider probablement), dans une escalade au moindre risque, avec une lecture du risque biaisé (protégeons les soignants …) et dans une surenchère de moyens financiers.
    Donc on constate, aujourd’hui, que la stratégie vaccinale (efficace pour de nombreuses affections), si elle a marché avec les premiers variants, porte plus d’inconvénients/risques que de bénéfices avec ce variant moins actif et létal. Et le pass vaccinal, utile pour pousser les français à se vacciner, quand c’était encore défendable, est devenu un outil excessif pour la situation sanitaire actuel et est plus que jamais dangereux en termes de liberté.
    Attendons quelques temps (semaines ?), le gouvernement se rendra à l’évidence, comme vient de le faire l’Espagne, et rangera ses petits outils. Cela prendra du temps, car chroniqueurs et hommes politiques, pas à l’abri d’une basse attaque, auront le verbe (l’écrit) haut pour souligner le girouettisme de ces acteurs décidément incapables.
    C’est l’introduction de votre article qui est essentielle à mes yeux. Quelles que soient les compétences réunies, les décisions centrales des politiques (donc incompétents) sont toujours en réaction face à une situation et toujours biaisées par des intérêts qui les dépassent.
    La réponse est bien : beaucoup moins de gouvernance centrale et beaucoup moins de politiques. C’est une vérité essentielle et générale.

    1. kekoresin

      « Cette pandémie est une succession de variants qui, on le mesure mieux maintenant, on des comportements différents. » – Mon cher Ted on sait ça depuis fort longtemps et on l’applique avec la grippe. Nos experts en expertises justifient leurs contributions au dictat avec cet argument foireux qui sent le fromage de gland.

      Pour le reste, les politiques voient toujours ce qui peut ramener des billes dans leurs escarcelles. « L’intérêt qui les dépasse » n’existe pas et n’ont cure d’un hypothétique bénéfice pour le peuple. Comme le dit si bien un grand philosophe de notre siècle, l’état veut ton bien, tout ton bien. (Bonifash de Seize il me semble)

  13. dupont2021

    Faudra quand meme se mefier de la conclusion de l’histoire..
    A l’epoque des pogroms ils consideraient aussi que si ça ne marchait pas et bien c’est parce qu’il n’y en avait pas assez…et qu’il fallait en faire encore plus..
    Et lorsque l’epidemie de terminait naturellement ,ils de felicitaient d’avoir tenu le bon cap et notaient que la preuve etait faite de l’efficacité et s’en souvenir pour la prochaine fois..

  14. Laurent569

    Petite balade méridienne en centre ville hier pour achat de nourriture spirituelle.
    Soleil au rendez-vous, 9°, pas de vent (rare dans le coin).
    Observations : Vaccinodrome municipal sans chalands, terrasses de cafés faisant de la petite restauration, habituellement bondées à cette heure, vides. Par contre, port du masque à qui mieux mieux même dans les rues pratiquement désertes.

    1. Higgins

      Petit passage rapide chez Décathlon hier après-midi. Nous sommes au troisième jour des soldes d’hiver. Il y a visiblement des affaires à faire. Petit pb, le magasin est quasiment vide !!! Un article paru dans la presse locale fait état d’un début de soldes très médiocre. La restauration ne semble pas épargnée par la désaffection générale.

      1. Laurent569

        Je pense que les multi-picousés se rendent compte que la soupe n’est pas bonne. Terrorisés qu’ils sont – normal avec tout ce qui est dit dans le poste -, ils désertent les lieux habituellement très fréquentés.

      2. Waren

        Allons, allons, on nous dit que le laissez-passer a eu des effets bénéfiques sur notre économie, avec 6 milliards gagnés ou pas perdus, selon les journées.

        1. kekoresin

          Tu sembles oublier que nous avons UN plan de relance qui occupe nos têtes penchantes, nos forces vives mobilisées toutes entières à rendre la France Gaite Againe, parce que le virus les a rendu un brin triste.

          Oui, nos présidents, vices présidents et autres vices présidents (sans oublier bien sûr les autres vices présidents), mais aussi nos préfet.e.s et nos secrétaires généreux, s’acharnent au fil des innombrables réunions où coule l’eau gazeuse à gros bouillon, à appliquer le plan quinquennal de six mois de Fanfan Bébéroux, grâce auquel notre grande nation, pardon état fédéral, pourra emprunter à la Reichbank 200 myards de Roros qui permettront à chaque lemming vaccinés de s’équiper d’une chaussure gauche taille 47, sortie d’une usine flambante neuve symbole d’une réindustrialisation en marche sautillant vers un avenir qui sent bon le futur.

      3. kekoresin

        Le troupeau s’évertue à payer le carburant de la bétaillère et le courant de la bergerie plutôt que d’aller acheter des leggings et des Niques. Il sait en son kebab intérieur qu’avec deux ou trois injections de Reichzer, trottiner ne sera pas forcément la meilleure des stratégies pour rester en vie. Pour le ski, c’est pas beaucoup mieux…

  15. Faustur

    Oui à tout dans ce texte.
    Maintenant, que fait-on pour se sortir de cette situation? Si on exclut la lutte armée, reste le vote, et c’est bientôt. Il y a qui?
    Macron, si l’oligarchie lui donne l’autorisation de se présenter, continuera évidemment sur la même voie.
    Pécresse, probablement souhaitée par cette même oligarchie, est un clone de Macron. Elle s’est déclarée en faveur de la vaccination obligatoire, et maintenant que Macron a fait le sale boulot pour les laboratoires, elle ne va pas revenir en arrière.
    Mélenchon? Islamo gauchiste qui fait partie du système.
    Le Pen? Même résultat probable que la dernière fois. Je ne pense pas qu’elle veuille être élue, de toutes façons, elle a sa petite affaire familiale, elle a des sous et une bonne place.
    Reste… Zemmour. S’il a ses signatures, ne se retrouve pas avec un procès politique (Fillon) juste avant l’élection, ne se suicide pas de 5 balles dans le dos ces temps-ci. Je sais qu’il n’a pas trop la cote ici car il n’est peut-être pas assez libéral, et qu’il admire De Gaulle. Mais sous De Gaulle, et Pompidou, et même Giscard, on était libres.

    1. Jacques B.

      En plus ils pourraient bien nous coller, à nous autres non vax, le vote à distance ou pas de vote du tout.
      Et vu la confiance qu’on peut leur accorder s’ils font cela, beaucoup de non vax ne voteront tout simplement pas, ce qui sera tout bénéfice pour le poudré de l’Élysée (ou son clone en jupon).
      Nous en sommes arrivés aux limites de la démocratie, quand une majorité crédule, veule, à la moralité douteuse, impose à la minorité une discrimination que toute personne ayant conservé son bon sens ne peut que juger scandaleuse voire criminelle.
      Beaucoup de dictatures fonctionnent avec l’assentiment explicite ou implicite d’une forte proportion de la population, et j’ai l’impression que nous y arrivons, en France.

      1. Mo.

        De ce que j’ai lu, pour interdire aux non vaxx de voter, il faut une modification de la constitution et soit le vote du congrès, soit un référendum populaire.
        Le Mignon et sa clique de perruqués peut bricoler et arriver à repousser la date de l’élection à cause du covid, mais dans ce cas c’est le président du sénat qui récupère la queue du Mickey début Mai. Le mari de Jean-Michel ayant terminé son CDD de 5ans.

        1. Pierre 82

          C’est intéressant, ce que vous dites. Donc, si Macron décidait de postposer les présidentielles, quoi qu’il arrive, ce serait le numéro deux qui prendrait la place d’office après la date limite, c’est-à-dire le pachyderme du perchoir du sénat, qui aurait, du coup, deux mois pour organiser de nouvelles élections ??
          Je l’ignorais, mais merci du tuyau…

          Quant à interdire les non-vax de voter, je ne pense pas qu’il en aurait la possibilité, même avec l’aval du conseil constitutionnel dont nous pensons le plus grand bien. Par contre, les obliger à voter électroniquement serait possible. Du coup, et quoi qu’il arrive, une partie de l’électorat considérerait qu’il y a eu triche, donc contesteraient le nouvel élu, et ça contribuerait ainsi à diviser encore plus les Français, ce qui semble être la mission qu’il s’est (qu’on lui a) assignée.
          Quoi qu’il en soit, je ne pense pas qu’un changement de président ferait infléchir notre course à l’abîme…

          1. Pheldge

            Larcher est en train de pousser un projet de loi pour permettre la double procuration
            lefigaro.fr/elections/presidentielles/presidentielle-gerard-larcher-propose-d-instaurer-d-urgence-la-double-procuration-20220119

            mais bon, je ne vois pas de raisons de reporter l’élection présidentielle, vu que Macron est loin devant, et que les planètes s’alignent grâce à omicron, qu’il va creuser encore l’écart.

      2. Aelil

        « Beaucoup de dictatures fonctionnent avec l’assentiment explicite ou implicite d’une forte proportion de la population »
        J’ai même toujours dit qu’on ne peut pas controler un peuple sans son accord: les têtes ça se coupe, c’est déjà arrivé… Et même sans armes, les soldats ne tireront pas sur leurs familles…
        Après il suffit d’appliquer Machiavel: se faire craindre et aimer, mais se faire craindre c’est plus simple, laisser aux gens assez pour qu’ils aient peur de le perdre (mais pas besoin de trop non plus) etc ec…

        1. Pierre 82

          Tonton Adolf avait été traumatisé par la capitulation de 1918 – le fameux coup de couteau dans le dos -, et craignait par dessus-tout que les civils allemands ne souffrent trop de la situation de guerre permanente. Son premier souci était l’approvisionnement constant et généreux pour les civils, dont il se rappelait qu’ils ont été affamés pendant la première guerre, vivaient dans une quasi-famine depuis plus d’un an, avec une mortalité qui grimpait en flèche chez les non-combattants. Les soldats étaient un peu mieux nourris…
          Et c’est la révolte interne qui a forcé le Kaizer à capituler, ce que l’armée ne lui a jamais pardonné, vu que militairement, la situation n’était pas si mauvaise pour eux.
          C’était la raison de la relative popularité d’AH jusqu’au début 45.

          1. breizh

            l’armistice a été signée avant que l’armée allemande ne s’effondre, la protégeant notamment de l’offensive prévue en Lorraine par le général de Castelnau le 13 novembre 1918 et épargnant au territoire et à la population allemands de voir la guerre de près, pendant que le nord est de la France était ravagé.

            1. Pierre 82

              Ce que je voulais souligner, c’est que dans l’imaginaire de l’armée allemande dans son ensemble, ils avaient militairement gagné la guerre, et qu’ils l’ont payé très cher (ils ont morflé autant que les Alliés en face), mais qu’au dernier moment, les politiciens les ont lâché en signant un armistice ignoble.
              Que ce soit ou non la réalité n’est pas la question, mais c’est ça que l’écrasante majorité pensait. Il faut dire que revenir avec une jambe en moins d’une guerre qu’on a perdu et qu’on revient dans ses foyers en tant que loser est nettement moins glorieux que le sort de nos poilus après l’armistice, accueillis unanimement comme des héros. Un peu de baume au cœur, même pour ceux qui en sont revenus fracassés.
              Guerre, groß malheur.

          2. Jacques Huse de Royaumont

            Après la défaite de juillet lors de la seconde bataille de la Marne, la situation de l’armée allemande était désespérée, elle n’avait plus les moyens matériels et humain de vaincre. Elle pouvait tout au plus retarder l’échéance, mais pas plus.
            Le mythe de a défaire due à l’arrière est un fake comme on dirait aujourd’hui, orchestré par des gens comme Ludendorf, et qui a servi de carburant à la montée du nazisme.

    2. JPB

      Pour ceux qui, croyant encore à une révolution sans recours à la force, participent à la comédie électorale, la question n’est plus, depuis longtemps, de choisir le meilleur mais le moins pire. « Au marché, prendre le fruit le moins pourri », nous dit La Bajon, philosophe contemporaine : le Z s’impose donc car l’étatiste gaullâtre bonapartophile sait quand même lire, écrire (mieux que Bruno le Rigolo) et peut-être compter (mieux que pécresse).
      Une abstention massive, vraiment massive, serait une bien meilleure solution, mais d’une part, inutile d’y compter avec une population de moutons craintifs et stupides, et d’autre part, les zélus se trouveraient toujours « légitimes » à exercer leur tyrannie avec l’appui de leurs miliciens « légaux ». Suffit de voir la morgue des maires khmers verts alors qu’ils sont passés à 10 ou 15% de soutien réel.
      Les candides pourront toujours rêver de résistance passive, de désobéissance civile et d’objection de conscience : c’est le fond de commerce d’un Verhaeghe.

      1. Nemrod

        La résistance passive et la désobéissance sont pourtant et de loin les méthodes
        – les plus efficaces
        – les moins violentes
        – les moins difficile à appliquer
        – les plus difficiles à contrer.
        Je vous dis ça sans avoir rien à vendre pourtant

        1. Berdol

          Dans la situation actuelle, çà veut dire quoi : Que puis je faire ou ne pas faire dans la cadre de cette résistance passive : Je ne vais plus au restaurant depuis janvier 2020 (Je n’y allais guère avant qu’une 20aine de fois par an). Je lis en achetant mes livres d’occasion sur tel ou tel site sauf Amazon; je stocke raisonnablement tout ce qui peut être conservé quelques années et je ne suis donc pas dépendant du clash, au moins à ses débuts, j’ai réduit ma vie sociale à la fréquentation téléphonique de ma famille et je n’ai pas d’amis (c’est un luxe que je n’ai pas voulu m’offrir) Que puis je faire d’autre ? Je suis d’ores et déjà invisible et inactif !
          Je n’achète pas de vêtements, ma garde robe du temps de mon activité professionnelle durera bien jusqu’au moment ou je rendrait mon âme à dieu ou à diable, j’ai constitué un stock de bois de chauffage et installé un poêle à bois dans ma pièce principale. On peut donc me couper le gaz, je pourrai survivre sans me geler les noix. Et si tout pète j’aurais de quoi participer à la sauvage empoignade qui devrait suivre. Bref que faire d’autre ? Comment les faire chier sans risques inutiles ?

          1. kekoresin

            C’est pas désobéir ça, c’est être prévoyant et au passage un bon investissement vu l’inflation réelle qui sévit. Cela étant, se couper du monde n’est pas forcément une bonne chose et avoir des amis est loin d’être un luxe.

            Quant à l’invisibilité, si tu possèdes (ou loue) un lieux de « vie » où tu organises ton stockage, elle est toute relative…

    3. Cerf d

      Mais sous De Gaulle, […] on était libres
      Et comment vous appelez un pays qui a comme président un militaire avec les pleins pouvoirs, une police secrète, une seule chaîne de télévision et dont toute l’information est contrôlée par l’État ?

        1. Faustur

          De Gaulle a dû partager le pouvoir avec les communistes à la libération afin d’éviter une guerre civile. Dans les années 60/70, il était de bon ton de se dire communiste, bien des chanteurs, écrivains, l’étaient. C’est Mitterrand qui les a liquidés.

          1. durru

            Fatiguante cette légende urbaine récurrente de la guerre civile inévitable.
            C’est plutôt le choix de De Gaulle de s’approcher de Staline pour protéger son indépendance par rapport à ses anciens alliés.
            Regardez de côté de la Grèce ce que la guerre civile lancée par les cocos a pu donner.

            1. Faustur

              Hum. Se rapprocher de Staline? Si De Gaulle a voulu l’arme nucléaire, c’était pour se protéger de l’armée russe, pas de l’américaine. Les américains, il a pu les virer de France sans coup de feu. J’ai fait mon service militaire dans un régiment de missiles Pluton, qui étaient une arme tactique destinée à un usage sur le champ de bataille, contre un éventuel assaut de chars russes. Quand on faisait des manœuvres, l’adversaire désigné était le pacte de Varsovie, pas l’OTAN.

              1. durru

                Alors, avec un allié aussi fiable déjà sur le terrain, pourquoi craindre une guerre civile ? J’avoue avoir simplement repris la rengaine habituelle (qu’on lit même ici), ce n’est pas forcément mon avis (qui de toute façon n’a pas d’importance).
                J’insiste : l’histoire de la guerre civile n’est rien d’autre qu’une légende urbaine. Il faut chercher ailleurs pour comprendre les choix de MonGénéral

              2. kekoresin

                Comme dirait Macron l’étron, c’est vrai et faux en même temps. Deux Gaules voulait garantir l’indépendance de la France contre l’hégémonie américaine et se prémunir au passage des soviets. Il faut tout de même ne pas oublier que même s’il affirmait que les cocos n’étaient pas sa tasse de thé, il a permis à ces enculés de se glisser au pouvoir pour pondre des absurdités comme la sécurité sociale (la SS était donc de retour). Ces enculés parce que jusqu’à l’exécution du plan Barbarossa, ils ont plutôt répondu le fion en l’air aux avances des beaux officiers germaniques.

                1. durru

                  Mon hypothèse première est qu’il ne trouvait rien à redire à leurs absurdités (qui sont, de fait, des vraies catastrophes à l’origine de bien de nos soucis actuels, y compris au niveau de la société). Sa préoccupation majeure étant son pouvoir à lui, malgré certaines apparences.

            2. Higgins

              non, Durru, en 44-45-46, on est passé très près de la guerre civile en France vu l’importance qu’avait le PC dans la vie politique. Il disposait des troupes et des armes et ses militants croyaient au grand soir vu le poids de l’URSS dans la sphère internationale. En Vendée par exemple, aussi paradoxal que ça puisse paraître, le PC commençait à avoir une bonne assise. Le pouvoir politique s’est donc appuyé sur l’Eglise, extrêmement influente dans la population, pour circonscrire la menace politique. Ça a été très efficace. Ces faits en été mis en exergue par le Centre vendéen de recherches historiques (https:/ /www.histoire-vendee.com/). Il est probable que ça a été également le cas dans d’autres départements. Mon opinion personnelle est que Staline ne tenait pas particulièrement à une prise de pouvoir par le PC car comment aider les communistes français dans le contexte de l’après-guerre si une guerre civile éclatait. Nul doute que les alliés seraient intervenus militairement pour aider à circonscrire le problème. Même s’il avait gagné la guerre contre l’Allemagne, son pays en avait payé le prix fort et en face, les américains possédaient l’arme atomique… Il lui fallait en plus réhabiliter les déserteurs de 1939-1940 comme Thorez. Ce dernier, qui était tout sauf idiot, a bien compris et a préféré jouer la carte de l’apaisement en participant au gouvernement. De ce côté là, le PC a bien joué car près de 80 ans plus tard, nous subissons les conséquences d’un certain nombre de mesure qu’il a contribué à mettre en place et qui sont, pour la plupart, de vrais boulets sans compter l’influence malsaine qu’il a eu sur le système éducatif.

              1. durru

                Major, avec tout le respect, le fait que les cocos étaient forts et armés, en conjonction avec l’aura de vainqueur de l’URSS, n’était qu’une pression, pas une menace directe de guerre civile.
                Déjà, Staline n’avait pas les moyens de les aider, et tout le monde le savait.
                Puis, le courage fuyons légendaire de Thorez (et d’autres) ne plaide pas non plus en faveur d’une solution violente.
                L’issue de la guerre civile en Grèce commençait aussi à être prévisible.

                Il n’y a strictement aucun argument matériel pour montrer que les cocos auraient lancé une guerre civile s’ils n’étaient pas associés au pouvoir.
                D’ailleurs, encore plus amusant, dans un contexte très similaire, de l’autre côté des Alpes, il ne s’est strictement rien passé non plus, même si le cordon sanitaire anti cocos a été activé dès le départ.
                Faire croire à l’adversaire qu’on est prêt au sacrifice est juste une manœuvre, vieille comme le monde…

                1. Higgins

                  Durru, l’opposition entre les communistes et les autres partis a été autrement plus violente en Italie et elle a laissé des morts. Après, nous sommes bien d’accord, Staline n’avait aucun moyen d’aider ses partisans dans l’ouest de l’Europe, son pays était en très mauvaise situation économique et il savait être pragmatique. La menace n’a pas été qu’une vue de l’esprit. C’est d’ailleurs dans l’existence de celle-ci qu’il faut comprendre le plan Marshall.

                  1. durru

                    Bien sûr, je ne dis pas, si rien n’avait été fait, ça aurait pu péter. Mais justement, le plan Marshall est un très bon exemple de profilaxie (ce que les anglo-saxons savent faire bien mieux que les latins, d’ailleurs) qui a empêché que cette peste n’empoisonne plus le monde « libre ».
                    Ce que je dis, c’est que De Gaulle avait le choix et il aurait pu (dû !) ne pas intégrer les cocos au gouvernement.
                    La menace imminente de guerre civile est une légende urbaine sortie par la suite pour motiver le choix pourri qui a été fait.

              2. Husskarl

                Il vaut mieux régler les choses définitivement que laisser pourrir. On juge l’arbre à ses fruits. Et les fruits de la république sont dégueulasses.

      1. Faustur

        Je maintiens que la Liberté individuelle était incomparablement plus grande sous De Gaulle ou Pompidou que maintenant. J’avais 16 ans lors de la grippe de Hong Kong qui a fait pas mal de morts, et je n’ai pas souvenir qu’on en ait fait une hystérie pareille. Le pouvoir n’en avait pas profité pour inventer un passe sanitaire.
        Je lisais 1984 à l’époque, et la société décrite me paraissait juste une vue de l’esprit, avec aucune chance d’arriver un jour. On peut en dire autant de nos jours?

        1. kekoresin

          Autre temps, autres mœurs. Cette génération a connu la guerre, la vraie, pas celle contre un microbe qui fait atchoumer, et même si la France n’a pas connu de massacres de masse, on relativisait beaucoup de chose.

        2. taisson

          @Faustur,
          Je suis 100% d’accord…La société de l’époque n’était pas facile économiquement, et les petites gens, beaucoup plus pauvres que ceux d’aujourd’hui ne chouignaient pas en permanence !
          Les hommes se comportaient comme tels, et comme pas mal avaient subi deux guerres (ou plus… indo, etc..) la peur physique était beaucoup moins présente !
          Dans les quartiers ouvriers, les enfants pouvaient aller à l’école et être dans la rue, sans autre crainte que de se faire écraser en traversant !!
          Quand à la liberté, il y avait une presse qui pouvait débattre…Quand on lisait un journal, on connaissait sa tendance, et nous étions très loin de l’unanimité molle d’aujourd’hui. La parole était libre…En Face de Sartre, il y avait Aron !!
          Même à la campagne, on pouvait voir un médecin. Ils n’étaient pas en permanence surbouqués par des hypocondriaques ou agressé par des exotiques !!
          Et que l’on ne vienne pas me dire que je vois les choses avec le biais du souvenir de ma jeunesse, j’ai très mal vécu toutes ses années mises à sortir de la pauvreté!
          Même les vieux de l’époque étaient bien plus rigolards que nous aujourd’hui !
          Et, n’en déplaise aux libéraux de maintenant, oui, on peut être bien plus libre dans un état qui fonctionne que dans une pétaudière ou l’exécutif fait n’importe quoi, avec pour seule ligne une idéologie indéfinissable.

          Quand aux communistes, en effet, leur donner des postes importants dans l’administration fait partie des erreurs qui nous ont amenés les dérives idéologiques actuelles…Mais qui aurait fait mieux à l’époque?

    4. LeSubversif

      Ah forcément si pour toi il n’y a que la lutte armée et le vote..on va pas aller ben loin. Enfin tu auras eu au moins le mérite de poser la question :kekon fait maintenant ?…. Car ici à part la masturbe intellectuelle …

  16. Duff

    Le pic de cas positifs paru hier tombe à pic (en dessinant un second au passage) : le déni de réalité est flagrant et j’ai bien ri en écoutant Raoult se moquer de Castex blâmant sa fille ou Véran positif pourtant fraîchement boosté 😉

    Cela devient clair que l’efficacité des vaccins est plus que douteuse et s’il s’agissait encore de nous prémunir des formes graves, encore faudrait-il qu’il y en ait. J’aimerais bien savoir quel variant envoie encore des gens en soins intensifs, si ça se trouve c’est encore Delta car il n’a pas disparu et vit sa petite vie parallèle.

    Quand on commence à ne plus avoir de chiffres fiables c’est que contrairement à la dans de la pluie, on en redoute l’interprétation. A suivre mais la farce commence à s’éventer.

        1. Louchp

          A priori ça concernerait la reconnaissance des effets secondaires (pas si « secondaires » que ça d’ailleurs…):

          https:/ /covidemence.com/2022/01/19/la-thailande-admet-que-les-vaccins-blessent-et-tuent/

      1. casuffit

        Source S.V.P. Car perso, j’en suis encore à “La Thaïlande a signalé son premier décès dû à la variante Omicron : femme de 86 ans grabataire qui souffrait d’Alzeimer a déclaré sans rire le porte-parole du ministère. 

    1. Theo31

      Soit Veranculé est triple dose et c’est un abruti. Soit il a piqué le coussin et c’est un menteur pathologique.

      On me souffle qu’il est les deux.

    2. kekoresin

      Ca s’évente certes mais le narratif est tordu comme dab. Ca protège des formes graves, oui mais le basmacron n’est pas trop grave, oui mais c’est grâce à la vaccination, oui mais y’aura des variants peut être plus dangereux, oui mais le vaccin n’est pas prévu pour, oui mais il reste efficace à 30% sur les tqu’on connait pas encore, oui mais il faut rester prudent………….

      Bref, quand il fait chaud c’est du réchauffement planétaire et quand il fait froid c’est de la météo. Quand tu ouvres la porte à une sauterelle, c’est du machisme, quand tu ne l’ouvres pas c’est du sexisme. Notre pays, mais pas que, est entré dans une spirale méphitique du qui perd gagne et les gens, sidérés, finissent par dodeliner de la caboche, les yeux fous, prêts à se foutre un slip sale sur la cafetière si Vérolant leur affirme que ça réduit les formes graves.

  17. Higgins

    https:/ /leblogalupus.com/2022/01/18/la-crise-mentale-du-coronavirus-ce-que-le-best-seller-de-viktor-frankl-sur-les-camps-de-concentration-nous-apprend-sur-le-sens-de-la-vie/

    1. Pierre 82

      Dommage qu’une seule phrase ruine complètement toute se démonstration:

      « Bientôt, nous verrons ensemble comment nous nous débrouillerons, en tant qu’individus et en tant que société, dans le monde de l’après-coronavirus. Allons-nous revenir au statu quo ou allons-nous tous essayer de faire quelque chose contre le changement climatique et redéfinir nos priorités ?  »

      C’est peut-être moi qui suis devenu allergique à ce concept, mais je crains que l’auteur de l’article ne se rende absolument pas compte que covid et RCA sont de même nature.

  18. Mildred

    Les chiffres de la mortalité en France pour 2021 sont parus :

    https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/000436394

    Pour les 11 premiers mois (de janvier à novembre) on compte 580 500 décès.
    Si on leur ajoute la moyenne mensuelle de 52700 décès, on obtient pour l’année

    2021 : + ou – 633 200 décès – soit + ou – 1735 décès par jour

    A comparer avec les années :

    2020 : 669 000 décès soit + ou – 1832 décès par jour
    2019 : 612 000 décès soit + ou – 1675 décès par jour
    2018 : 610 000 décès soit + ou – 1671 décès par jour
    2017 : 606 000 décès soit + ou – 1645 décès par jour
    2016 : 594 000 décès soit + ou – 1630 décès par jour

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Oui, la répartition par âge est un facteur clé. Les vieux ayant clamsé en 2020, ils allègent les stat de 2021 et masquent le problème chez les autres catégories d’âge.

  19. cherea

    bonjour, oui j’ai noté cette Schadenfreude, dans les deux camps…
    pour les provax: « bien fait pour leur gueule s’ils vont réa ou bien qu’ils paient leurs frais d’hospitalisation; on vous l’avait bien dit »
    pour les novax: « Ah bien fait pour leur gueule s’ils ont une trombose ou une myocardite, on vous l’avait bien dit »
    Ces deux positions sont stériles et cette joie mauvaise des deux côtés est malsaine.
    …sincèrement cette question a apporté une division dont personne n’avait besoin. Je donne souvent l’exemple suivant pour montrer les deux points de vue: des personnes m’ont dit, je me sens en sécurité après avoir eu le mal-nommé vaccin, disons une prévention contre les formes graves, et d’autres personnes m’ont dit, je ne me sens pas en sécurité avec le vaccin. Le point de vue de chaque est valable. Peut-on grandir dans une société adulte ou le point de vue de chaque est respecté et où nous n’avons pas à brandir son statut vaccinal comme une médaille militaire, ça devrait rester du domaine du privé et la libre souveraineté de chacun.

    pour aller dans ton sens, les humiliations, restrictions imposées à ceux qui refusent le vaccin sont absolument dégueulasses et il va falloir stopper cette folie.

    1. Nemrod

      Tout ça est bien gentil mais moi je vois un camps qui veut contraindre l’autre à faire quelque chose qu’il ne veut pas et un autre qui se fout sauf rares exceptions de ce que fait son vis à vis.
      Je me vaccine tous les ans contre la grippe et il ne m’est jamais venu à l’idée d’y contraindre les autres et je ne n’emmerde personne avec ça.
      Je « respecterai » ceux qui m’emmerdent quand ils auront cessé de le faire…fallait pas chercher la cogne quand on me rend 40 kg…
      Ceci dit et comme le fait remarquer Durru, j’attend encore mon premier contradicteur en face à face…

      1. Pierre 82

        Perso, je n’ai pas encore vu de contradicteur qui a essayé de me convaincre entre 4 yeux. J’en connais beaucoup qui se sentent mieux avec ça, et tant mieux pour eux, d’autres qui me disent qu’il faut le faire, car « ça protège des formes graves », mais je n’ai encore jamais eu en face de moi quelqu’un qui m’insulte parce que je ne me suis pas fait vacciner.
        A part bien sûr les journalistes et autres médecins de plateau, mais je ne les connais pas. J’ignore si ceux qui voudraient en découdre contre les non-vax sont si nombreux que ça, mais j’en doute.

        Sinon, je suis d’accord avec cherea, et je l’applique ce principe contre vents et marées: faire attention à ne jamais diviser les gens de bonne volonté, vax ou pas. Et si quelqu’un m’agressait verbalement, je crois que je tournerais les talons. Ce n’est pas encore arrivé.

        1. Pheldge

          « ça protège des formes graves » c’est vraiment une sacré trouvaille au niveau comm, parce que, si c’est extrêmement flou et subjectif, ça évoque une « protection » , et contre un truc grave, mais ça rassure le péquin, surtout à force d’être martelé par tous les convaincus ! ça mérite le Goebbels award de l’année 2021 !

      2. Jacques B.

        Tout à fait d’accord avec Nemrod : cherea, on ne peut pas renvoyer les pro-pass et les anti-pass dos à dos : les premiers pourrissent la vie des seconds – par gouvernement interposé – à un niveau rarement atteint dans le passé de ce pays ; tandis que les seconds ne demandent ni n’exigent rien des premiers : s’ils veulent être vaccinés, très bien, c’est leur problème, comme pour le vax anti-grippe. Je suis désolé, mais si je ne suis pas vacciné contre le Covid, le premier à en être pénalisé si je fais une forme grave du Covid (qui ne serait pas survenue en cas de vaccination – encore que pour démontrer cette dernière assertion, bonjour), eh bien c’est moi. Exactement comme je serai le premier pénalisé si je contracte un cancer du poumon du fait que je fume comme un pompier, ou un souci cardio-vasculaire si je n’ai aucune hygiène de vie. Quant aux soignants « débordés », c’est un faux problème, un prétexte : tous les gens qui sont hospitalisés, pour quelque raison que ce soit, participent à l’engorgement des hôpitaux, et pas seulement les covidés non vax. Et les personnels hospitaliers sont payés (avec nos impôts) pour soigner, pas pour se tourner les pouces, désolé. S’ils n’acceptent pas d’être débordés de temps en temps, il faut changer de métier. Il y a derrière les jérémiades des soignants et parfois leurs insultes envers les non vax le désir de tout contrôler et tout planifier, y compris leurs concitoyens, comme un éleveur contrôle son bétail ; et c’est inacceptable.

        1. cherea

          je ne souhaite pas entrer dans les débats…oui le gouvernement emmerde les non-vaccinés mais il ne me semble pas avoir vu quelqu’un de la société civile demander et exiger l’instauration du passe sanitaire/vaccinal avant que cela ne sorte de la bureaucratie…je dis simplement que cette division n’est pas nécessaire et que sortir son statut vaccinal à chaque interaction sociale n’amène rien de bon…c’est comme si on commençait chaque phrase par « Je suis musulman », « Je suis juif… » ça ne peut rien amener de bon. don’t ask, don’t tell…Evidemment il y a chez certains vaccinés, ce côté rite de passage, on fait tous parti du même culte, mais ils sont largement minoritaires…et le côté résistant Jean Moulin chez certains autres, est tout autant absurde…faut sortir de cela par le haut, à commencer par une dissolution du passe…et remettre de la raison là-dedans et traiter le bidule comme une grippe…possibilité de vacciner ou de ne pas vacciner…plain and simple!!

          1. Nemrod

            Oui oui vous avez raison.
            Deux choses me semblent importantes pour que tout aille bien.
            1 ; Ne pas porter son statut vaccinal en bandoulière surtout dans un cas…celui qui est ou devient dangereux…devinez lequel.
            2 : Ne pas me faire ch…sous peine de représailles.

          2. durru

            « il ne me semble pas avoir vu quelqu’un de la société civile demander et exiger l’instauration du passe sanitaire/vaccinal avant que cela ne sorte de la bureaucratie »
            Peut-être parce que vous ne suivez pas les infos, ni directement ni indirectement ? Sinon, je ne vois pas. Il y a même un candidat aux prochaines élections qui demande à ce que le statut vaccinal soit connu pour « essayer de convaincre » (avec la méthode bien connue et éprouvée du coup de pied dans le derrière de ses ancêtres).

          3. Theo31

            ne me semble pas avoir vu quelqu’un de la société civile demander et exiger l’instauration du passe sanitaire/vaccinal

            Les bibliothèques municipales et les mediatheques l’ont instauré trois semaines avant la promulgation de la loi du 5 août.

        2. Pierre 82

          Une de mes sœurs et une de mes belles-sœurs sont infirmières. Depuis qu’elles pratiquent ce métier, et chaque fois que je les ai vues, elles passent environ les deux-tiers de leur temps de parole à se plaindre, de l’organisation, des médecins, des malades, de l’administration, de leur salaire misérable.
          Les rares fois où je suis rentré dans un hôpital, je voyais des infirmières qui discutent dans leur local, qui sont sur un PC, où à l’entrée en train de fumer, ou de se livrer à leur activité favorite: déplacer un dossier dans des couloirs sans fin pour les amener d’un endroit à un autre. Il y en a quelques-unes qui ont l’air de bosser, mais il parait que ça s’appelle des aide-soignantes, celles qui torchent le cul, et ça, c’est du vrai boulot.
          Je connais beaucoup d’infirmières, on a même l’impression que c’est la seule profession pour les femmes dans la région. Elles ont TOUTES le même profil.
          Et je le demande chaque fois comment on peut rester toute sa vie dans un boulot aussi déplaisant, alors qu’elles restent toutes jusque la retraite, en passant leur vie en jérémiades. Mais punaise, si ça vous déplaît tant que ça, vous n’avez jamais pensé à en sortir, de faire autre chose de votre vie? A 50 ans, je conçois que ce soit compliqué, mais pour celles qui ont 30 ans, merde !!!

          Désolé si j’en ai choqué, mais ça fait du bien, de temps en temps.

          1. durru

            Pierre, vous allez être encore plus content d’apprendre que les rares exemplaires qui ne correspondaient pas à votre description ont pour la plupart quitté l’hôpital depuis septembre dernier (si ce n’est avant).
            Sursum corda (ce qui me fait penser dernièrement, invariablement, à la culture du chanvre).

          2. Theo31

            Analyse valable à L’Ednat. C’est devenu un gigantesque mur des lamentations. Ce se plaint mais ça ne refuse pas sa paie et ses vacances. Je me demande comment ceux qui font bien leur boulot supporte ça en permanence.

            La fonction publique est un refuge pour les lâches.

      3. Artiste

        Il ne vous viendrai pas à l’idée de vous faire vacciner de la grippe contre la souche de l’année précédente comme c’est le cas pour le Covid avec la souche Wuhan qui à disparu

        1. Pythagore

          Euh, je ne sais pas si c’est du 1er ou second degré mais il me semble que les vaccins contre la grippe sont aussi basés sur les souches des années précédentes.

    2. Berdol

      Moi j’en ai marre de me faire emmerder par des vieux cons qui ont peur d’un virus somme toute assez bénin, qui ne lisent rien, qui écoutent cette truie de Coudray ou la voix de l’oligarchie Lapix et qui veulent me séquestrer parce qu’ils ont peur. Alors je jouis assez férocement quand un de ces cons se trouve mal du fait de sa deuxième ou 3e dose. Et en plus ils en redemandent. Je leur en foutrais au clystère un coktail de Pfizer, moderna et tutti quanti Comme disait Claudel, la tolérance, il y a des maisons pour cela…

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Un certain nombre de vaccinés commencent à comprendre qu’ils se font fait prendre pour des idiots, que cela a fonctionné et qu’ils se sont inoculé quelque chose de pas terrible sans vraie raison. Comme les non-vaxx sont ceux qui appuient là où ça fait mal, ils nous en veulent.
        Macron a cyniquement voulu jouer là dessus et il semble que cela aboutisse à l’effet inverse, à savoir une prise de conscience de la supercherie.

        1. Pheldge

          je serais plus prudent sur le nombre, accepter de reconnaître qu’on s’est trompé, c’est déjà pas donné à tout le monde, et accepter de reconnaître qu’on s’en fait entuber, ça l’est encore moins ! Et ça n’en diminue pas pour autant leur hargne envers les non vaccinés, je serais même tenté de dire au contraire …

  20. Mitch

    Je reposte ici une intervention faite sur le thread precedent (je n’avais pas vu le nouveau billet du boss – shame on me 🙂 )

    Le rapport statistique de santé de Santé Publique de Rainland (Ecosse) sur les 4 dernières semaines est super intéressant. C’est ce que le Pr Raoult montre dans sa dernière video

    https://publichealthscotland.scot/media/11089/22-01-12-covid19-winter_publication_report.pdf

    Pages 30, 36, 42 particulièrement intéressantes car eux ont au moins l’honnêteté intellectuelle de faire le distingo entre : ‘non-vax’ vs 1 dose vs 2 doses vs 3 doses.

    A noter que pour les chiffres des DCs avec 3 doses c’est trop tot. (d’autant plus qu’on devient un ‘3 doses’ seulement 2 semaines après la 3ième injection ce qui est dingue en soit mais bon … on n’est plus à une aberration près).

    Par curiosité, j’ai voulu voir ce que cela donné si l’on pressentait ces chiffres ‘à la Française’ c’est à dire en mettant les ‘non-vax’ + ‘les 1 dose’ + ‘les 2 doses’ dans une seule et même catégorie (appelé chez les cinglés d’ici la catégorie des ‘non–vaxs’).

    Sur la semaine de Jan 01st to Jan 07th – pour les ‘Non-vax + 1 dose + 2 doses’ tous mis ensemble, cette méta-catégorie représente 75% des contaminés (soit 5000 personnes d’un échantillon de 100 000 individus).
    => Ca correspond aux chiffres de la Pravda

    Même exercice pour les admissions en ‘intensive cares’ sur la même période. La méta-catégorie des ‘Non-vax + 1 dose + 2 doses’ représente … 94% des admis en intensive cares. Là encore cela correspond aux chiffres de la Pravda.

    En faisant ainsi, la très forte prédominance des ‘2 doses’ admis en soin intensifs (50%) est ainsi intégré dans la catégorie ‘non-vax’ est devient illisible. Même remarque pour les ‘1 dose’ qui représentent 25%.

    C’est très pratique et c’est assez énorme mais ça passe crême … Pas un journaliste pour questionner …

      1. Mitch

        La santé publique en Ecosse fait le distinguo entre : 1/ les non-vaxs, 2/ les ‘1 dose’ 3/ les ‘2 doses’ et 4/ les ‘3 doses’.

        Si l’on utilise les chiffres Ecossais et que l’on met dans le même panier les 3 premières catégories (qu’ici le Politburo a appelé malhonnêtement les ‘non-vaxs’) et retrouve peu ou prou les même chiffres que ceux fourni par le Politburo.

  21. Jacques B.

    L’ultime argument de ces fascistes covidistes est que les non vax occupent l’hôpital davantage que les vax, proportionnellement, ce qui est vrai.
    Donc les non vax enlèvent des possibilités de se faire soigner aux gens vaccinés, en période d’épidémie où les hôpitaux sont assez copieusement chargés.
    Donc il faut les faire payer, ou alors les pousser fortement à se faire vacciner grâce au passe vaccinal.

    Raisonnement parfaitement malhonnête, du moins dans le contexte français où la santé est collectivisée et où jamais l’hôpital ne refuse de soigner un fumeur faisant un cancer du poumon, un fêtard victime de problèmes liés à son mode de vie, un adepte de sports un peu risqués, un conducteur automobile accidenté, un bricoleur un peu audacieux, etc etc.

    Si nous étions dans un système libéral, où la sacro-sainte Sécu obligatoire et universelle n’existe pas et où chacun paie pour ses dépenses de santé, ce serait une tout autre question, les assurances ayant le droit, le cas échéant de surtaxer une personne non vax.
    Mais dans le contexte français, c’est d’une parfaite malhonnêteté intellectuelle et même tout court. C’est un raisonnement collectiviste donc communiste, puisque la base « S.S. obligatoire » n’est pas remise en cause, mais un raisonnement collectiviste tordu, en plus. Certes, collectiviste et tordu dans la même phrase, ce’st un pléonasme.
    – surtout quand en parallèle le gouvernement fait tout pour réduire le nombre de lits et de soignants à l’hôpital –

    1. casuffit

      Argument des covidistes :
      Non-vax ?
      Vous voulez parler des 1 dose, 2 doses sans boost, 2 doses +boost mais boost inférieur à 15 jours ?
      Hospitalisés en soins intensifs?
      On parle de ceux qui sont hospitalisés pour une symptomatologie covid ou pour pour tout autre chose mais avec une PCR +?
      Il est déjà difficile d’établir des conclusions solides selon les relevés anglais, hebdomadaires et autrement plus détaillés et honnêtes que les français. Que dire des relevés français tardifs, parcellaires, non détaillés, volontairement opaques quand non bidouillés?

      1. Jacques B.

        Tout à fait, d’ailleurs à propos de chiffres bidouillés par le gouvernement français j’en profite pour renvoyer vers le très bon article du jour de Nathalie MP Meyer intitulé « Covid : les chiffres, l’analyse des chiffres et le discours officiel »

        Mon commentaire ci-dessus visait surtout à pointer les incohérences flagrantes du discours officiel stigmatisant – voire criminalisant – les non vax « au motif qu’ils encombrent les hôpitaux ».

        1. Jacques Huse de Royaumont
    2. MCA

      @Jacques B. 19 janvier 2022, 12 h 32 min

      « les non vax occupent l’hôpital davantage que les vax, proportionnellement, ce qui est vrai. »

      Vous oubliez de parler de la racine du problème et généralement c’est ce que fait la majorité des gens et notamment ceux qui sont de mauvaise foi :

      Un non vax n’occupe éventuellement un lit que s’il n’a pas été soigné préventivement par voie médicamenteuse; si ça avait été le cas, il serait probablement resté bien sagement chez lui au chaud au lieu de finir aux urgences.

      Au lieu de faire cette remarque il serait plus pertinent d’évoquer l’attitude criminelle des pouvoirs publics qui ont INTERDIT les médicaments pourtant éprouvés et prescrits par des sommités telles que Raoult, Peronne etc…

      1. Mitch

        « Le mieux pour ne pas occuper de lit c’est de ne pas être malade » – Jean Castex dit ‘Cachesex l’idiot’ – Premier ministre de la République Bananière de France Octobre 2021.

        🙂

      2. durru

        Il faut savoir aussi qu’un non-vax qui arrive à l’hôpital ne sera pas soigné selon les mêmes protocoles qu’un vax. De fait, dans la mesure du possible (et suivant l’endroit où il a la chance d’atterrir), il ne sera pas soigné du tout.
        Et, au-delà de cette remarque très judicieuse, il faudrait ajouter qu’un non-vax qui arrive à l’hôpital sera testé de façon systématique, tandis que pour un vax cela reste tout à fait aléatoire. Ce qui change encore le rapport entre vax et non-vax du point de vue de l’occupation des lits « covid ».

      3. Pierre 82

        C’est ce que je m’égosille à dire depuis le début. Cette scandaleuse et criminelle interdiction de soigner est la racine du problème, la root cause, comme on dit en Anglo-Saxonie. Le vaccin est un sujet secondaire, c’est-à-dire qu’il ne donnerait pas lieu à discussion si les médecins faisaient leur boulot normalement.

            1. Pierre 82

              Je l’ai déjà signalé ici: l’identité numérique, par QR code ou autre, était déjà très avancé en Europe.
              Des pays comme la Belgique ou la Suède l’avaient déjà adopté depuis des années, et la France s’y préparait depuis longtemps. Si ça trainait, c’était plus pour des raisons d’incompétence et de manque de savoir-faire de nos clowns à roulettes®, mais ça aurait été accepté, pour le coup vraiment sans problèmes, à part quelques-un qui auraient gueulé, et qu’il aurait été facile de les traiter de crétins, et sans risquer la guerre civile. Avec le parlement comme ils en ont un, les lois seraient passées sans même qu’on en parle.
              Si le but avait été de ficher tout le monde et de les surveiller grâce à leur téléphone, c’était pas une bonne idée.

              1. paf

                Le but etait aussi derendre les enfants steriles tout en tuant plein de monde par des maux difficiles a detecter.Les passes sont la pour forcer lesgens a s’injecter jusqu’a etre irrecuperables.La surveillance totale n’a pas vraiment d’autre but utile.A terme, la volonte est de pouvoir ‘eteindre’ n’importe qui pour n’importe quelle raison.Evidemment il y aurait une caste Elite a qui cela n’arriverait pas.

      4. Pythagore

        Oui Micron parle de liberté, il a oublié de préciser que c’est une liberté conditionelle.
        Vaccin oui.
        Médicament interdit.
        Si on m’autorise à me soigner comme je l’entends, je suis prêt à payer la réa.

      5. Jacques B.

        Vous avez parfaitement raison MCA, j’ai omis de le rappeler. L’interdiction, ou du moins les bâtons dans les roues mises aux médecins s’agissant de soigner précocement les malades du Covid sont absolument scandaleuses, et à mon avis le péché originel de ce gouvernement.
        Après, on peut toujours arguer que si les vaccinés avaient eux aussi été soignés précocement après avoir contracté la maladie, ils auraient été moins nombreux à atterrir à l’hôpital, donc que la proportion des non vax hospitalisés resterait plus élevée. cela dit on n’en sait rien, par définition, puisque nous n’avons pas de groupe témoin où les médecins ont été autorisés à soigner précocement.
        Mon commentaire de départ concernait surtout l’aspect « philosophique » ou moral du raisonnement consistant à dire qu’un non vax doit payer son hospitalisation – voire ne pas être soigné – pour montrer son incohérence et même la malhonnêteté qui le sous-tend.

        1. MCA

          Raoult dit exactement l’inverse, actuellement les vax sont plus contaminés que les novax (vers 2’30 »)

          https:/ /www.youtube.com/watch?v=TKwox82_Utg

          Si on traitait ts les contaminés, si ça se trouve personne n’irait en réa ou du moins très peu de monde.

          Et si malgré tout une proportion de traités allaient en réa, rien ne permet de dire que les novax seraient majoritaires;

          Ils refusent de les traiter, alors comment savoir?

          1. Jacques B.

            Mon propos portait sur les données avant Omicron (où Raoult parle de 50% d’efficacité du vax sur les formes graves), mais ce dernier est peut-être en train de changer la donne, effectivement.

  22. Yanick

    Bonjour H16 et bonjour à tous.
    Je lis très souvent mais ne commente jamais, parce que je n’ai pas cette « plume » qu’ont bon nombre de contributeurs.
    Mais la, pour cette publication, je ne peux m’empêcher de vous dire simplement : TOP !
    Très bonne année à tous, malgré le sentiment que ça va être « tendu »

  23. Aristarkke

    Quand les parents sont normalement doués, quelques mois et quelques lardons plus tard, la sérénité s’est installée et seuls les paramètres essentiels sont vraiment gérés et ajustés.
    On sent l’expérience vécue (je confirme pour Bibi d’avoir vécu cette aventure !)

      1. Lorelei

        Mais non, comme dirait ma fille (la seconde), il faut toujours un brouillon avant de faire un chef d’oeuvre.
        Ce à quoi l’ainé a répondu: la peinture Renaissance a précédé le cubisme.

    1. Pheldge

      « Quand les parents sont normalement doués … » oui, mais ça c’était avant ! les millenials – désolé mais j’en ai plusieurs sous la main – chouinent et rechouinent qu’ils n’y arrivent pas, et se font mener par le bout du nez par les lardons dès 2 ans, tétanisés qu’ils sont à l’idée de le brimer et le traumatiser, en étant trop sévères. le complexe du « je suis un mauvais parent ». Alors ils cèdent, puis chouinent.

        1. Pheldge

          non, madame et moi savons être aimants mais fermes, depuis le début, et la petite fille est adorable avec papy et mamie. C’est que je dégage une autorité naturelle, qui rassure et impose le respect, moi ! 😉

          1. MCA

            « je dégage une autorité naturelle, qui rassure et impose le respect, moi ! »

            A en juger par l’état usé du rouleau à pâtisseries de Madame, le doute est permis 😆

      1. Mitch

        « oui, mais ça c’était avant ! les millenials – désolé mais j’en ai plusieurs sous la main »

        Pheldge, je t’échange un boomer (ma conne de belle-mère – pléonasme je sais) contre un de tes millenials chouineurs 🙂 . Je préfère te dire que je t’arnaques, mais bon … 🙂

    1. Raptout

      Un homonyme, très probablement 😉 , qui n’a pas fait son devoir jusqu’au bout, a mis clairement en danger la collectivité en refusant son septième booster et a osé remettre en cause ce qui est bon pour lui avec ce qu’il pensait être un éclair de lucidité.
      Ce salaud a donc été châtié comme il se doit, le pouce vers le bas s’imposait.

  24. Higgins

    Je pense que je n’apprends pas grand chose aux habitués mais ça fait du bien de lire ceci : https:/ /brunobertez.com/2022/01/19/la-corruption-au-coeur-du-systeme-de-sante-le-trafic-dinfluence-aussi-mais-cela-ne-suffit-pas-a-tout-expliquer/

    1. Pheldge

      Mucchielli dit bien « si les journalistes faisaient leur travail » … à part quelques milliers de curieux comme nous qui lisons ce genre d’article, qui se pose des questions ? personne ! alors si ça te fait du bien tant mieux, moi ça me désole un peu plus !

    2. douar

      Intéressant.
      Le problème avec Mucchelli, c’est qu’il a tendance à généraliser: Ok pour les conflits d’intérêts, renvois d’ascenseurs dans le domaine de la santé, mais quand il sous entend que c’est la même chose dans l’agroalimentaire, ça pique un peu.
      C’est un secteur pas comparable avec une faible valeur ajoutée. S’il y a bien un secteur qui souffre de l’intrusion de la politique, c’est bien celui ci.
      L’automobile, c’est un peu pareil (voir la sortie de Carlos Tavarès de ce jour sur la folie des politiques qui poussent à l’électrification du parc auto).
      Dans beaucoup de domaines, ce sont les industriels qui morflent des sorties des législateurs.
      Le secteur de la santé touche vise au « bien être de tous » et il joue là dessus.

      1. Pierre 82

        Oui, et puis surtout, le secteur de la santé draine une quantité de pognon gigantesque, qui a ceci de particulier qu’il provient à 100% de l’état, sous forme de prélèvements obligatoires, et où cet état décide également à 100% de l’endroit et dans les poches de qui atterrira ce pognon. Avec un principe de fonctionnement pareil, pas étonnant que ça soit un nid à corruption.

        La différence avec l’industrie classique, c’est que là, c’est une très grande quantité de clients qui décident individuellement ce dont ils ont besoin, et le prix qu’ils sont prêts à débourser. Plus compliqué à corrompre.

        Je remarque également que l’autre domaine qui bénéficie des mêmes caractéristiques que la santé, c’est les dépenses militaires. Et dans les pays qui ont une partie importante de leur PIB consacré à ça sont forcément amené à faire des guerres un peu partout pour justifier les dépenses étatiques avec un degré de corruption assez consternant.
        En France, le pourcentage du PIB alloué à l’armée est trop faible…

  25. Pheldge

    HS : ça y est, on a cluster familial ! je vous rassure, nous ne sommes pas concernés directement. Alors ça a commencé par un apéro chez une nièce auquel est venu participer une amie positive, mais comme elle était vaccinée, elle n’a rien dit à personne. Bilan la nièce et sa famille, ses parents et un deuxième beau frère, qui en rentrant chez lui – il ne savait pas encore à ce moment – a contaminé sa famille. Au total une petite quinzaine, à cause de la légèreté d’une vaccinée.

    1. paf

      J’ai fait la meme chose mais je l’ai dit a tout le monde : je suis convalescent mais pas positif ( je massacre volontairement tous les autos tests, par principe ) – resultat : ils l’ont tous choppé.Comme j’ai omis de leur dire que je ne suis pas du tout vaxpiqué, ils ont tous pris la chose avec philosophie ( ils sont tous vax of course, lol )

      1. Mitch

        « ils ont tous pris la chose avec philosophie ( ils sont tous vax of course, lol ) »

        j’ai du mal comprendre ton propos paf. Insinuerais-tu que le Politburo nous a menti ?!!. Son premier secrétaire (qui a toujours raison, c’est un axiome de base) a été formel et nous a dis: « le Covid ne s’attrape pas lorsque l’on est vacciné ». tes hotes n’ont donc pas du avoir le Covid, mais tout autre chose. Je ne vois que ça pour expliquer ce phénomène. 🙂

        Signé: Mitch – un citoyen responsable

  26. pabizou

    Ha!!! Et tu oses poster sur ce blog aujourd’hui!!! Tu vas tous nous contaminer! assassin, gardes le ton rhume! A moins que tu portes un masque???

        1. Pheldge

          comment ça « tant pis pour le S.G » ? le SG c’est mon business, j’ai le monopole ! un « monopole libéral » of course, vu que je suis libéral avec ms fournisseurs comme pourront te le confirmer le Papet et MCA 😉

      1. paf

        Ta présence me met en detresse psychologique.Peux-tu au moins nous assurer que tu portes un masque en ce moment meme, pour ne pas postillonner dans l’internet ?

        1. Pheldge

          honnêtement pour moi, oui ! je télécharge pas mal de trucs et je n’ai eu aucun incident depuis 10 ans que je l’utilise. Par contre j’ai eu une usurpation de mail, via le site d’Orange quand j’étais chez eux … et j’ai plusieurs connaissances qui ont connu la même mésaventure. C’était pas méchant, des brouteurs comme on dit.

          1. MCA

            +1 depuis des années, pas de pb avec Norton.

            En plus il est léger et n’affecte pas les perfs de l’ordi.

            Et on peut l’acheter sur internet version 5 postes/deux ans ce qui fait une économie appréciable.

            1. Pheldge

              par contre, l’interface n’est pas très intuitive, et il faut savoir où aller pour personnaliser des réglages – je pense au pare feu pour le minage –

        2. Roanna

          Autre avis.
          Depuis au moins 10 ans je n’ai ni Norton ni autre chose et je n’ai eu aucun incident.
          C’est un peu comme le vax, si on l’a on se croit protégé, celui qui ne l’a pas fait gaffe aux fichiers qu’il ouvre.
          On trouve en cet endroit exactement la même problématique qu’avec (le) covid mais on va me dire que c’est pas la même chose.
          Dans tous les cas Norton se frotte les mains un peu comme Pfizer, il suffit de faire peur de temps en temps.

          1. Pheldge

            Il bloque principalement des sites qui lancent ses scripts reconnus comme « wed coin miner ». Allez, on va dire que ça protège contre les formes graves d’infections … 😉
            Par comparaison, je vais installer un parafoudre sur le tableau électrique : il y a un an, la foudre est tombée sur la ligne MT alimentant le quartier, sectionnant un câble sur le poteau situé dans notre jardin. J’ai eu la carte programmateur du four fusillée. La fois d’après c’est mon ordi … 😉

            1. Roanna

              Pour ce qui est des mineurs de cryptos il me semble et j’en suis même certain que Firefox est prévu pour ne pas les autoriser.
              Est-il efficace, j’en sais strictement rien mais mon ignorance est tout aussi totale à propos de Norton.

              Autre domaine, le parafoudre est tout aussi peu efficace pour un impact proche.
              Autant te dire qu’une différence de potentiel de plusieurs millions de volts, capables de traverser des centaines de mètres d’air + ou – isolants (fonction de l’humidité) ne va pas faire le détail sur un parafoudre de qq millimètres.
              Faut y croire, c’est tout, prier et avoir beaucoup de chance.

              La foudre s’est abattue sur la cheminée de mon voisin il y a +sieurs années. Bilan: cheminée explosée, circuit électrique interne entièrement cramé et tous les appareils électriques branchés cramés. Il a fallu sortir tous les fils des gaines et les remplacer. Ca c’est l’effdet d’un coup de foudre direct, après quand l’impact est plus lointain les effets sont forcément plus anodins.

              1. Pheldge

                la foudre ne va pas s’abattre sur notre modeste case en paille, mais sur les pylônes de la ligne MT qui passe à proximité. J’ai la faiblesse de faire confiance au constructeur, qui garantit « • Courant maxi de décharge : 12 000 Ampères » dans le cadre de la protection d’une installation domestique. Je pense qu’ils n’ont pas choisi ce calibre au pif …

                1. Roanna

                  Détrompez vous, même les paillottes flambent, y a qu’à voir en corse !!!
                  Un vrai paratonere sur le toit est efficace, les bidules qu’on met sur le secteur c’est de la gnognote enfin je ne veux pas vous décourager, c’est rassurant par le fait qu’on y a mis du pèse.

                  Le problème du courant de décharge est un faux problème, le vrai problème est la surtension crée au bornes de l’installation ou de l’appareil.
                  Un moteur va facilement supporter une surtension de qq centaines de volts en instantané mais ce n’est absoment plus vrai pour un appareil électronique. Mettez une surtension de ne serait ce que 50 V sur n’importe quel circuit intégré et il vous dit « à votre bon coeur Missié » on se reverra au paradis.

                  Prenons votre exemple: 12000Ampères sur un fil de 2mm carrés, c’est déjà un bon fil pour une installation dans une paillotte, déjà ce fil est mort vaporisé avec 12000A même en instantané mais admettons qu’il tienne, il est en titane, ce fil sur 1 mètre fait au moins 0,01ohm et avec 12000A ça fait 12000×0,01=120V et cela sur 1m seulement. Sur 10m il va créer une surtension de 1200V, bonjour les dégâts.

                  A propos de paille, cela aussi je l’ai déjà vu, des roundballers dans un champ non loin de pylônes électriques, un roundballer était en train de se consumer suite à un impact de foudre, celle ci ayant boudé le pylône.

            2. LCH

              Attention il ya parafoudre et parafoudre

              Ne pas choisir comme ca parce qu il a la bonne couleur ou jolie emballage

              Je sais de quoi je parle je suis grossiste en Materiel Elec

              Si tu veux un Conseil ( Gratuit je suis pasplombier hein 😉 )

              Prends un Clear Connect au pire demande moi
              J ai la fiche produit

              Un peu cher mais protection max meme sur retour de Terre ou coupure de Neutre sur les Tri

              Ben vi des appareils 230V n aiment pas le 400V hihihih

              Salutations

              Voir le Boss pour mon Mail foure tout que je redirige sur la pro

          1. Pheldge

            et la conclusion ? par comparaison, j’ai une dizaine de guitares, mais une principale, la moins chère de toutes, pas la meilleure, mais qui a quelque chose de spécial , peut-être parce que je l’ai personnalisée.

            1. Roanna

              La conclusion? Le risque d’attraper le covid ne diminue pas que t’aies 1 dose Ubuntu,2 doses Debian,3 doses Fedora ou 10 doses Win. Les virus mutent et se jouent de l’instrument même si c’est une guitare spéciale pas chère!

        1. LCH

          j y pense de pus en plus
          sur un vieux pc pour voir

          Deja vu tourne chez un formateur video interphonie

          a la pause j ai juste demande / ton windows est bizare non ?

          ptite victoire / j ai ete le seul en 3 ans de formation qui avait vu le truc

          donc oui prochainement en test chez moi et c etait il ya 6/8 ans !!
          Mais entre 3 postes W10 PRO / les W7 PRO et famille / le logiciel de stock sous Unix / Win XP Pro / plus le reste

          nous allons dire que je suis un peu pris en ce moment avec 2 postes distant pilotable via tablette

          les affaires avant le loisir helas

          PS je suis pas un gros feru meme si j ai connu quattro pro (equiv Excel) et Win 3.11 que arti doit connaitre sur lebout des doigts ou les commande DOS en PATCH truc machin put1 d alhzeimer

    1. MCA

      « en cas de situation plus grave, et des mesures plus fortes pour les cas extrêmes, avec par exemple la désactivation du titre de transport ou des comptes bancaires d’une personne qui violerait la quarantaine. »

      Ben voyons, pourquoi se gêner?

      Enfin, ils font bien de le dire, ça éclaire sur les contremesures à prendre.

      1. Higgins

        Que de tels propos puissent être écrits dans un rapport émanant d’une assemblée parlementaire en dit long sur la décrépitude qui affecte cette dernière.

      2. Pierre 82

        « Nous ne proposons pas de limiter les libertés, nous cherchons un moyen de les retrouver »
        Celle-là, faut réussir à la lâcher sans perdre une dent…
        Comme si Staline avait dit:
        « Nous ne proposons pas d’affamer les koulaks, nous cherchons un moyen pour qu’ils puissent manger à leur faim en toute sécurité. »

        Rien à récupérer dans les institutions de cette république honnie. Tant qu’elles seront là, il n’y a pas lieu d’espérer commencer à retrouver nos libertés élémentaires.

        1. MCA

          @Pierre 82 19 janvier 2022, 20 h 17 min

          « un moyen de les retrouver » »

          Ah bon!

          au lieu de s’interroger sur « un moyen de les retrouver » ils feraient mieux de s’interroger sur le « qui les a enlevé ».

          Pour le moment ils n’ont toujours pas compris qu’un libérateur qui se vante de rendre les libertés qu’il a préalablement retirées est un escroc.

    1. pabizou

      J’ai vu une vidéo, ce matin, il se fait copieusement huer au parlement . Comme ça ne me gêne pas d’être mesquin avec les crevures, ça m’a donné le sourire .

      1. douar

        Bof, hué par les écolos qui l’accuse de saboter le klimat.
        Au fond, c’est vrai avec la fermeture de Fessenheim.
        En fait, l’argument Fessenheim/klimat est vraiment mauvais. Celui de la fourniture d’électricité économique et l’indépendance serait plus justifié.

  27. Nemrod

    Ma fille a chopé la bestiole.
    Fièvre, courbatures et toux débutante.
    12 mg d’Ivermectine plus zn et vitc et d.
    Bon ben plus aucun signe à j plus 1.
    Je suis vigilant pour le j+7.

    Transmis à mes amis Covidéments… » c’est vous qui voyez les gars ».
    Ca les emmerde , pour le coup.

    1. Mitch

      Je l’ai aussi. Testé positif ce jour après que mon fils l’ai eu (je suis comme ce con de CacheSex, c’est mon fils qui me l’a fourgué 🙂 🙂 ). J’ai mal à la gorge, sans doute eu un peu de fièvre cette nuit mais rien de méchant.

      Ce soir he m’ouvre une bouteille de ‘Kleine Rust’ pour me soigner, et avant de me coucher a ‘nightcap’ avec un bon Rhum. Avec 1 un 2 Doliprane pour faire bonne mesure et ca devrait aller 🙂

      1. Pierre 82

        N’oublie pas les vitamines C et D, ainsi que le Zn.
        C’est ce que ma femme et moi avons fait quand on a attrapé un truc qui ressemblait à ça, avec les mêmes symptomes. (on s’est pas fait tester à l’époque). Deux ou trois jours où on était patraque, puis c’est reparti.

      2. Pheldge

        et, sans faire de chauvinisme – ça n’est pas du tout mon genre -, sans vouloir profiter de ta faiblesse passagère, je me permets de recommander le Rhum Charrette ou le Rhum Isautier

        rhum-charrette.com/

        isautier.com/

      3. BERAUD-SUDREAU

        Mon petit-fils, 14 ans, non vax, a réussi à se le faire refiler par un copain vax. Du coup, il loupe le collège, il est ravi de son coup. Outre qu’il va gagner un pass pour aller au foot. 2 jours de migraine, et en pleine forme aujourd’hui…
        Par contre, sa mère, qui l’a eu l’an dernier, est négative, et dégoutée. Qui aurait cru qu’un jour certains chercheraient à tomber malades ? Le monde à l’envers, voilà le résultat de la politique de ces malfaisants.

        Ma 2ème fille, non vax, l’a eu également, il y a une semaine, a été bien fatiguée, sans doute Delta, elle, et elle est toujours positive. Son fils de 8 ans l’avait ramené de l’école, paniqué car il ne voulait pas mourir ni tuer sa mère. Qui a dû lui expliquer qu’elle désirait vivement être contaminée ! Lui a dormi 2 jours, et hop, terminé. Et gendre n° 2, qui l’avait eu en octobre 20, vax 1 dose, et heureux de l’être, a réussi à l’attraper. Pas heureux, par contre, là, tout de la faute de ma fille, pas vaccinée, et inconsciente, bla,bla… Lui, c’est le crétin, qui m’explique doctement que cela évite de saturer les hôpitaux, de mourir, etc. Il n’a pas 40 ans, sportif, de quoi a-t-il peur, je me demande. Pas de nous contaminer, ça, c’est sûr, à Noël, il est allé jouer au golf avec un de ses frères cas contact, positif 2 jours après, alors qu’il séjournait chez nous. Sachant que nous ne sommes pas vaccinés, mais il n’a pas jugé utile de nous faire part de cette information, sympa, le garçon… Bon, là, toute sa famille, 3 doses, a chopé la bestiole, mais pas nous. Enervant !

    2. Gelato29

      Tout pareil Nemrod (sur vos conseils, merci ! ) : ma fille l’a choppé avant les fêtes en variante delta (maux de tête et au dos). Même dose d’ivermectine etc.
      Le lendemain : plus rien !
      N’ayant pas d’anti inflammatoire de type cortisone, à j+ 7 j’avais quercetine et bromélaïne au cas où. Question : peuvent-elles avoir un effet en cas d’emballement inflammatoire ? (En vrai elle n’a rien eu)

  28. pabizou

    Il n’y a pas que chez nous que ça foire . En Allemagne 100000 médecins refusent la vaccination obligatoire « n’étant pas là pour obéir au gouvernement » . J’ai l’impression que le pop-corn va s’imposer sous peu un peu partout en europe …

    1. Pierre 82

      Je ne le gueulerais pas trop fort. La couardise et le suivisme de nos médecins, ainsi que leur niveau général de connaissances et de compétences (je parle des médecins de moins de 50 ans) n’a qu’un lointain rapport avec celles de leurs homologues d’outre-Rhin.
      Je les tiens pour physiologiquement incapables d’avoir une autre opinion que celle dicté par leur ordre ou l’ARS. Il faudrait également qu’ils soient capables de prescrire autre chose que ce que le programme de leur PC leur ordonne. Pour ce faire, il faudrait qu’ils aient quelques connaissances en médecine.

  29. Higgins

    https:/ /leblogalupus.com/2022/01/19/vu-de-letranger-larcom-le-service-de-regulation-francais-est-la-nouvelle-menace-pour-lexpression-en-ligne-dans-le-pays/

    1. Pierre 82

      Je lis :
      « L’agence a été remaniée pour éviter une simple juxtaposition de l’ancien CSA et de l’ancienne Hadopi au sein de la nouvelle structure. Elle compte 355 agents, et son collège est passé de sept à neuf. Elle dispose d’un budget de 46,6 millions d’euros.  »

      De deux choses l’une: ou bien le but de la manœuvre est de refiler un taf bien payé et reposant à 355 agents, pour remercier pour des services rendus des glandus utiles au pouvoir. Dans ce cas, le machin ne nous produira que des conneries comparables à Hadopi, et on n’a rien à craindre de pareils clowns incapables de concevoir le moindre truc qui tienne à peu près debout.
      Ou alors, ils virent les 355 agents (ou les recase ailleurs) et se sert de ses 46 millions d’euros pour sous–traiter à des gens qui savent faire, et à ce moment-là, ça risque d’être chaud.

      1. Higgins

        Il y a un aspect dissuasif indéniable dans cette démarche mais le fond est franchement inquiétant. Mais nous n’avons pas nous faire de soucis, nous sommes au pays des droits de l’homme, ne l’oublions pas.

      2. kekoresin

        Bof, dans un cas comme dans l’autre, les tribunaux sont à la ramasse et ce ne sont pas les fonds destinés à changer les fax pour les greffiers qui vont améliorer le process.

          1. breizh

            on trouve la même chose dans la plupart des administrations : on ne parle plus qu’à des robots/portails… là où avant, il suffisait de s’adresser à la « bonne » personne…

    1. kekoresin

      Dans un monde normal, enfin selon Conan le Barbare, on lui massacrerait sa petite gueule de bourgeois tout juste bonne à sucer des bites de roitelets du pays cathare et on se réjouirait des lamentations de ce qui lui sert de garage à foutre. Ensuite, on ferait un déplacement chez le docteur Martyne pour le transformer en puzzle ludique pour étudiant en anatomie des primates.

  30. Pheldge

    HS pour Nemrod : j’ai eu la bonne surprise* d’avoir des nouvelles de mon copain d’enfance toubib, à qui j’avais demandé une ordo d’ivermectine. Il me l’envoie par la poste, par contre pour soigner une personne, il en faut combien, et à quelle posologie ? je ne retrouve plus tes précédentes recommandations. Merci de tes précieux conseils. 🙂

    *il avait simplement oublié, et a retrouvé mon mail pour les vœux … j’aurais dû m’en douter vu qu’il ne sait pas se servir d’un ordi, mais mon optimisme inoxydable a pris le dessus …

    1. kekoresin

      3 mg dilué dans 5 litres de rhum. Prise unique avant de faire dodo.

      Contrindication: ne pas prendre de Doliprane: risque de choc hépatique…

  31. malicorne

    Finalement, la leçon que j’en retire, c’est que les virus, sans cerveau ni système nerveux ont un « instinct » de survie beaucoup plus performant que que celui de l’humain avec ses 1200 à 1300 cm3. Vous me direz qu’il diminue chez l’homme moderne dit progressiste.

    1. Elie

      Collectivement, nous méritons ce qui nous arrive, tout comme les berlinois ont mérité ce que les troupes soviétiques leur ont fait subir lorsqu’elles sont entrées dans la capitale. La liberté se paye souvent de la vie, mais le prix de la lâcheté est bien plus élevé

  32. Elie

    Une fois que toutes les lois de surveillance auront été mises en place, toutes les restrictions covid seront levées, et tout le monde (presque) aura l’impression de retrouver la vie d’avant. Sauf que la démocratie aura sauté entre temps, l’idée même de démocratie sera affadie dans l’esprit de ceux qui veulent moins de liberté au nom de la sécurité : ils n’auront ni l’un ni l’autre. Les attentants reprendront dès que le « sanitaire » ne pourra plus être pris pour prétexte, et justifieront encore plus de restrictions des libertés. Qui seront les prochains boucs émissaires ?
    Non, il n’est pas arrivé, le moment de bascule. Il arrivera, mais ce n’est pas pour tout de suite.
    Nous ne finirons pas au fond d’une fosse ; d’une cellule (capitonnée) éventuellement. Ou discrédités, sous le moindre prétexte.
    Mais l’Esprit de la Liberté ne mourra jamais. Ils ne peuvent pas toucher à l’Immatériel.

  33. Elie

    Sur le groupe what’sapp du boulot, j’ai publié le lien vers l’article de publicsénat qui envisage la collecte de données pour la gestion de futures crises (sanitaires) : beaucoup de collègues sont en grève, ils ont le temps de lire ça à tête reposée.
    Je sens qu’on va me regarder de travers vendredi. Je sais déjà que beaucoup vont applaudir des deux mains à l’idée d’avoir moins de libertés au nom de plus de sécurité, parce qu’ils n’auront pas compris qu’ils n’auront ni l’un ni l’autre.
    Mais si ça pouvait ouvrir les yeux ne serait-ce qu’à un d’entre eux, je ne regretterai rien.

  34. Pythagore

    Tiens encore une histoire de chiffres bidonnés: La ville de Bremen a le taux de vacination le plus élevé (90~95%). En fait, apparemment, comme il n’y a pas de centre de vaccination en périphérie, les gens y habitant vont se faire vacciner à Bremen, ce qui compte pour une vaccination dans les statistiques de la ville alors que la personne n’y habte pas…..
    Bremen est la région avec le plus fort taux d’incidence. Les vaccins, ca marche !

    1. Higgins

      Cette élection est d’ores et déjà une farce. MLP devrait avoir ses signatures, le Mignon et la Pintade en ont trop de besoin. Si Zemmour ne les a pas, la farce se transformera en très mauvais guignol. L’enjeu le plus crucial se situe aux législatives où, je pense, l’abstention devrait être très importante. Quelque soit le vainqueur de cette pantalonnade, il aura une situation explosive à gérer.

      1. Pierre 82

        Si on part du principe que le poudré semble avoir toujours pris un malin plaisir de psychopathe à diviser les Français (c’est le Tillius Detritus du XXIème siècle) et du coup le couronnement de sa carrière serait de laisser la France aux mains d’un mal-élu, du style de la pintade, mais sans le Zemmour.
        Bref une situation explosive.

        A propos de la pintade, je ne pensais pas qu’on pouvait être encore plus tarde qu’Éolienne Impériale. La barre était très haute, mais elle l’a pulvérisée en quelques interviews.
        Comme disait Arthur à Perceval, on a envie de lui dire:
        « Je crois qu’il faut que vous arrêtiez d’essayer de dire des trucs. Ça vous fatigue, déjà, et pour les autres, vous vous rendez pas compte de ce que c’est. »

        1. P&C

          Tu parles, le gros des français votera pour ça par un mélange de lâcheté intellectuelle et d’ignorance.

          ça me fait penser à une phrase pondue sur LinkedIn par un manager de ma boite.
          « un leader sait motiver et inspirer les autres ».
          « un manager n’est pas un leader, il est juste nommé par la boite ».
          ou un truc du genre.

          C’est vrai et en même temps totalement imbécile.
          Nous sommes des primates. Le chef, pour être respecté, doit avoir quelque chose de plus que les autres : du charisme, de la gueule, de l’intelligence émotionnelle, une parole, une maitrise, du savoir…
          Sinon il est juste un connard bon à être renversé par le premier autre connard un peu meilleur qui passe par là.

  35. MCA

    HS mais mérite le détour

    Audition par le Sénat de Vincent Bolloré avec une insistance toute particulière à lui reprocher d’avoir lancé Zémour.

    Et le délice de voir le vieux renard seul contre tous les retourner comme des crêpes.

    Savoureux ! (à rembobiner depuis le début).

    https:/ /www.youtube.com/watch?v=UtPwGBtjKuI

Laisser un commentaire