Cette si discrète colère batave

Décidément, la presse grand public choisit ses sujets et sans prendre beaucoup de risques, on peut déjà parier que les prochains jours verront se développer une titraille toute en finesse sur le thème du réchauffement climatique et de l’abomination que constituent de fortes chaleurs en plein mois de juillet. C’est pratique, cela permet d’éviter consciencieusement d’autres sujets, plus embarrassants pour elle et pour ceux qui la subventionnent massivement.

C’est probablement pour cela que leurs gros titres de Une ne se consacrent guère à ce qui se passe dans certains pays, comme le Sri-Lanka et les Pays-Bas.

Dans le premier, la situation du pays, largement dégradée par la chute du secteur touristique notamment liée aux mesures Covid, des baisses massives de recettes fiscales et une volonté de limiter la dette et les importations, s’est complètement effondrée : la décision de tout passer en « bio » fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase srilankais.

La suite, à base de paysans fort mécontents, de foules envahissant le palais présidentiel et démettant de force le gouvernement du moment a donné lieu à quelques articles de circonstance, s’empressant d’ailleurs de mentionner la situation économique catastrophique du pays bien avant les décisions agricoles qui mirent un dernier clou dans le cercueil du gouvernement ; il ne faudrait pas que des causes similaires provoquent des effets comparables dans des campagnes plus proches de nous…

On arguera sans mal que le Sri-Lanka, c’est loin, c’est un petit pays, relativement pauvre et dont l’importance géostratégique est faible et que ceci explique ce nombre finalement réduit d’articles consacrés à ces événements.

Soit.

Cependant, on pourra remarquer un phénomène très similaire concernant les Pays-Bas : là encore, l’agriculture y souffre des mouvements sociaux notables qui ont largement débordé de leur cadre habituel et démocratique pour se traduire par des manifestations majeures, des blocages divers (y compris d’aéroports) et des protestations de plus en plus fermes des agriculteurs. La police a même fait feu sur des manifestants pourtant désarmés ce qui pourrait surprendre dans un pays qu’on classe d’habitude dans les démocraties en bon état de marche.

Le pays n’est pas pauvre, au contraire. Il n’est pas loin de nous, c’est même un voisin proche. Son importance géostratégique est certainement plus élevée que le Sri-Lanka mais le nombre d’articles que la presse grand public lui consacre est encore plus faible que pour le Sri-Lanka.

Malheur aux Bataves qui n’ont pas la bonne colère…

Il faut dire que, comme le titraillent fielleusement certains sites, les paysans néerlandais sembleraient se plaindre de ne pouvoir conserver l’agriculture intensive (qui, comme chacun sait, ne fait rien qu’à tuer des chatons communistes) ; plus exactement et sans prendre un parti pris trop outrancièrement écoloïde, ces agriculteurs protestent contre de nouvelles exigences gouvernementales visant à réduire les émissions de dioxyde de carbone (un classique) et d’oxyde d’azote (ce qui est assez phénoménalement stupide, mais au point où nous en sommes…).

Concrètement, ce plan vise une baisse des émissions de 40%, ce qui se traduit par environ 30% de bétail en moins, et entraînera immanquablement des faillites et des fermetures d’exploitations de petite et moyenne taille d’ici 2030, objectif choisi par le gouvernement néerlandais manifestement sans discussion préalable avec les concernés. Cet objectif veut aussi dire un abandon rapide de toute autonomie agricole pour les Pays-Bas qui se retrouveront dépendants de leurs importations (alimentaires notamment) une fois ces objectifs insensés atteints.

D’habitude, le fait que des agriculteurs se battent pour conserver leur exploitation déclenche un peu plus d’intérêt de la part de nos journalistes éco-conscientisés. La presse Gaïa-compatible est toujours prompte à rapporter les combats des petits contre les grands, les colères bataves s’inscrivant précisément dans ce genre de conflit entre les gros industriels et les petits exploitants. Et tout le monde connaît (ou devrait connaître) l’implication consciencieuse des Néerlandais dans la protection et la sauvegarde de leur environnement qui n’est pas un vain mot chez eux.

Mais non, décidément, le sujet ne mérite pas plus que quelques articles.

On arguera (avec une solide mauvaise foi ou un oubli commode de toute prise de distance) que les centres d’intérêts français sont trop éloignés de ce genre de sujets pour qu’ils soient abordés dans notre presse nationale. On n’expliquera alors pas du tout l’engouement gluant de la même presse lorsqu’il s’agit de commenter la dernière fusillade américaine ou, encore mieux, les péripéties autour de Roe vs Wade : des décisions d’une justice étrangère sur un territoire étranger qui n’impactent absolument en rien la justice française semblent déclencher beaucoup plus d’intérêt qu’un pays voisin qui menace, à terme, de couper sa production agricole dans des proportions dangereuses et qui préfigure assez bien de ce qui va débouler dans nos champs et nos campagnes, leurs lois étant – au contraire de Roe vs Wade – calquées sur les directives européennes que nous, Français, devrons un jour suivre à notre tour.

Le fait que ces tensions et ces mouvements sociaux touchent un pays d’habitude très calme et plutôt habitué au dialogue social ne semble là aussi pas entrer en ligne de compte. Que tout ceci présage d’un automne ou d’un hiver quelque peu bousculé non plus : ces tensions éclatent alors même que ni les Néerlandais, ni les Français n’ont encore réellement subi de gros problèmes énergétiques. Ces mouvements sociaux devraient servir à donner la température européenne, et seraient en toute logique d’excellents marqueurs de problèmes à venir qu’il importerait de mentionner et d’analyser en détails dans une presse un tant soit peu en prise avec la réalité.

Il n’en est rien.

Enfin, on ne s’empêchera pas de noter que cette précipitation néerlandaise à vouloir ainsi saboter son agriculture et ses exploitations de tailles inférieures s’incrit un peu trop commodément dans un agenda écolo-marxiste de remembrement, centralisation et redistribution des terres en les concentrant dans des firmes et industries de grande taille, de façon autoritaire.

Le vernis environnemental (« c’est pour lutter contre le réchauffement trucmuche, bien sûr ! »), badigeonné par le gouvernement batave et consciencieusement repris dans les quelques articles francophones qui abordent la question, ne sert réellement que de prétexte à ce qui s’apparente bien plus à une mise en coupe réglée du pays pour quelques intérêts agro-alimentaires bien concentrés. Là encore, ce qui aurait déclenché des hurlements de tout l’establishment bien-pensant français n’a rien déclenché du tout : quelques lignes dans Le Figaro, un article dans La Croix, rien de profond et passons à la suite.

Il faut se rendre à l’évidence : les médias grand public ne répondent absolument plus à l’impératif d’informer. Devenus de simples organes de propagande autant par la force des choses que par avachissement dans la facilité médiocre de la subvention, ils présentent une réalité alternative et tentent de la faire vivre du mieux qu’ils peuvent pour coller à un corpus idéologique de plus en plus foutraque.

De même que se sont effondrés les standards en terme d’éducation, de services publics ou de politiciens, les standards de la presse se sont complètement évaporés.

Cette presse est foutue. Et c’est très bien ainsi.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires388

  1. Aristarkke

    Ce serait la Grance où c’est une seconde nature, ça vaudrait, après l’annonce en bas à droite de la Une, en deux lignes, un articulets en quatre/cinq lignes et en douzième page…
    Mais là, en Bataves, ils ont le souffle coupé (et le reste avec) tellement c’est inattendu !

  2. Hari Seldon

    Depuis quelques jours, je sonde l’opinion autour de moi sur ce sujet.
    Le podium des réponses :
    1. Pas au courant
    2. Oui mais la pollution
    3. Oui mais les pauvres bêtes

    Pas que la presse qui est foutue 🙁

    1. Hari Seldon

      Pour le troisième point, il y aura 2500 têtes de bétail par km² en moyenne aux Pays-Bas.
      Soit.

      Déjà ce chiffre tient compte des poules, ce qui tout de suite descend l’espace nécessaire 😀

      Et ça ne choque personne d’avoir plus de 20000 têtes de bêtes au km² à Paris.

        1. Aristarkke

          Avec les surmulots, on doit passer les 50.000 à l’aise…
          Vu les bastards immortalisés en hordes bien remplies, c’est un minimum…

      1. baretous

        mes enfants habitant les environs de toulouse je suis passé par Saint Jory par la nationale. A couper le souffle..en plein coeur au pied d’un rond point est construit en ce moment des logements sociaux… il y a à peine 6 metres entre les balcons et fenetres de 2 bâtiments.. que fait L 214 ? je ne trouve pas bien sur de photos correspondant sur gogole image. je voulais en prendre mais vu la circulation et vu que j’avais la remorque aux fesses..

        1. Aristarkke

          La Charte d’Athènes (architecture) a pris un méchant Scud, direct…
          Celle qui préconisait les banlieues des années 50 et 60 avec comme archétype « La Cité Radieuse » du Suisse Le Corbusier à Marseille : hauts immeubles séparés de grands espaces verts…

    2. Les bobos n’ont aucune idée ni des quantités et proportions qui expliquent pourquoi l’agriculture dite intensive est absolument nécessaire pour assurer simplement de la bouffe à tous, et ni des mécanismes en oeuvre pour lutter vraiment contre la pollution et en quoi le capitalisme (pas de connivence) permet justement d’y adhérer au plus près.

      Bref, oui, il n’y a pas que la presse qui est foutue.

      1. durru

        Ah, mais c’est que vous n’avez rien compris !
        L’agriculture intensive est nécessaire justement parce qu’il y a surpopulation, mais cette agriculture intensive détruit Gaia (c’est la science, vu à la télé) et donc il faut absolument réduire drastiquement la population mondiale.
        Avec quelques famines par-ci par-là, ça sera malheureux, mais on fait pas d’omelette sans casser des œufs…
        En fait, les bobos ont tout compris. Même qu’ils sont de gauche…

        1. Nemrod

          Ils sont pour ça comme pour le reste pétris de contradictions que le monde réel industrieux compense pour l’instant.
          Ce monde là est en voie de démission et ils sont parti pour crever la dalle et prendre leur nullité crasse en pleine gueule.
          Incapables qu’ils sont de faire pousser une patate ou d’élever un poulet.
          Je conchie cette engeance.
          Gardez votre poudre au sec.

        2. Pheldge

          le nono – de gauche – exige, la mort dans l’âme ça va de soi, une réduction de la population, enfin, pour les autres, vu que lui, il est indispensable au sauvetage de gaïa …

            1. Pierre 82

              En prenant aux riches, tiens !!! Quelle question?
              A tous ces actionnaires et autres qui se sont gavés pendant des décennies sur le dos des chômeurs et des gens rejetés à cause de leur couleur de peau ou de sexe.
              Il n’y a qu’à leur reprendre le pognon, et vite fait. Et le problème de la faim dans le monde sera immédiatement réglée.

              1. Stéphane B

                Comme Pedro sans chaise qui va mettre une taxe sur l’électricité et les riches.
                Ne sait il donc pas, pour reprendre le patron, que la taxe sur le lait n’est pas payée par les vaches ? Ah ben non, il ne peut pas, c’est un socialope

                1. Stéphane B

                  Lire riches banques
                  https:/ /www.ladepeche.fr/2022/07/12/espagne-pedro-sanchez-annonce-des-taxes-sur-les-grandes-banques-et-les-compagnies-delectricite-10431220.php

                    1. durru

                      Je ne sais pas ce que JP Chevalier dit, mais C. Gave montre la chute de l’indice des banques de la zone euro (SX7E, je crois) depuis le koikilencoûte de Draghi.
                      Les banques suédoises, par contre, sont bien merci. Le problème n’est pas « européen », mais « euro »…

      2. Aristarkke

        Monseigneur ! Les bobos savent, eux! Comme aurait dit notre disparue Belle des Champs, ils ont lu l’article de Télérama annonçant un reportage sur l’agriculture chez Arte, ont regardé attentivement ledit reportage et les voilà équipés !

      3. LeSUBVERSIF

        La bouffe pour tous grâce au capitalisme ? Fichtre comme dirait il l’autre..y aurait pas une « légère » contradiction? 😉

          1. Aristarkke

            Nous savons tous ici qu’il suffit que le communisme manifeste l’intention de fournir de la nourriture à tous, pour que cela soit porté, sans plus attendre et surtout pas la réalisation, à son entier crédit. Quant au capitalisme, lui doit exécuter d’abord, quelles que soient ses projets pour que peut-être, on lui reconnaisse des circonstances exténuantes…

              1. Pheldge

                oui, mais frâce au communisme, le Polonais lui peut manger un sandwich aux tickets, quand chez les capitalistes – écrire « salauds de capitalistes » est un pléonasme que je ne ferai pas – les pauvres n’auront rien à manger (bien sûr parce que las capitalistes s’engraissent sur leur dos, et leur ôtent le pain de la bouche comme chacun sait).

      1. Pierre 82

        Oui, pareil.
        C’est lâche, je sais, mais en général, je n’en parle plus, sauf pour parfois lancer une phrase un peu glaciale. Mais je n’essaie même plus d’argumenter. J’ai même entendu récemment un « c’est pas trop tôt qu’on commence enfin à lutter contre les cultures et élevages intensifs. Et c’est bien, ça va ramener du goût dans les assiettes ».
        Venant d’un garçon boucher, en plus, sous le regard sombre de son patron qui lui, avait mieux l’air de comprendre ce qu’ils se passait.

        1. Nemrod

          Oui.
          Essayons de nous préparer et laissons les se démerder.
          Gardons notre énergie pour le seul truc faisable : sauver nos proches qui le veulent.
          Ca sera déjà pas du velours.
          Ne nous gaspillons plus.

      1. Hari Seldon

        Merci pour les données ! Très utiles en contre argumentation (pour les rares personnes avec qui j’estime encore une discussion possible).

        Une source peut-être ? 🙂

  3. Aelil

    Je me demande s’ils n’ont pas appris du convoi des libertés au Canada (des nouvelles d’ailleurs ?):
    Même en présentant les gars comme d’affreux néonazis il y a eu un léger soutien des opinions publiques => Nouveau plan: On n’en parle juste plus.

      1. Higgins

        Nos purges se sont pris une veste. Je sais, c’est peu mais ne boudons pas notre plaisir : https:/ /www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-l-assemblee-nationale-approuve-un-projet-de-loi-sanitaire-rabote_5253667.html

    1. Terry Aube

      Réponse @aelil : Les nouvelles concernant le Convoi des libertés au Canada l’hiver
      dernier ne sont pas réjouissantes. Plusieurs personnes sont encore poursuivies
      et/ou en liberté provisoire sous caution par les autorités fédérales, provinciales ou
      municipales. Quant aux ‘truckers’ – du moins ceux qui n’ont pas tout perdu — ils
      sont doublement pénalisés par les prix exhorbitants a la pompe.
      Le Canada est foutu !

      1. Aristarkke

        Quant aux ‘truckers’ – du moins ceux qui n’ont pas tout perdu — ils
        sont doublement pénalisés par les prix exhorbitants a la pompe.

        Ils n’ont pas de clauses de revoyure des prix quand le carburant augmente autant et brutalement?

        1. Pierre 82

          J’en ai parlé avec un ami qui a une petite société de transport: ça dépend comment sont écrits les contrats, et souvent on essaie de se gagner une clientèle en assurant un prix le plus stable possible.
          Avec beaucoup de ses clients, il a réussi à amortir à peu près le choc, en revoyant les contrats, car tout le monde est conscient que se montrer trop intransigeant sur les termes du contrat peut amener à la faillite du transporteur, ce qui obligerait à renégocier avec un autre, probablement à des conditions beaucoup moins intéressantes.
          Par contre, ses marges ont été bouffées complètement, et sa société se contente de survivre.

          Mais c’est la même chose dans tous les domaines.

  4. hub

    Moi, j’aime les hollandais : ils sont grands, propres, et ils font des fromages énormes.
    S’ils s’énervent, c’est que ça va vraiment mal…

    1. Blondin

      Le Hollandais moyen est plutôt modéré effectivement.
      Et là ça n’est pas la première fois que ça claque chez eux : il y a eu des émeutes anti-confinement.
      On peut aussi noter qu’avec la France, c’est LE pays qui a dit non à l’obscène constitution européenne du père Giscard.
      Bref, leur colère pourrait être contagieuse.

    2. Grosminet

      Les hollandais, propres ? ça fait certes un certain temps que je ne suis âs allé en Hollande, mais on doit pas parler des mêmes…

      1. Pierre 82

        Je connais assez peu la Hollande, mais les quelques fois où j’y suis allé, on peut faire beaucoup de commentaires, mais certainement pas sur leur propreté… je me balade plutôt hors des grandes villes, mais là-bas, c’est propre. Ils bouffent à 18h au plus tard, mais ils sont propres.

      2. Aristarkke

        Il me semble que l’on parle des Bataves pour sucre et des Flamands qui tiennent à un haut standard de propreté, que l’on pouvait (il y a bien quinze ans que je ne suis plus monté chez eux) vérifier aisément sans ramer comme quand on cherche les coins « encore acceptables » à Paris…
        Bon, maintenant, ils ont aussi des hordes de CpPB qui abaissent le standard…

    3. Spirou

      Les pays bas sont en voie de transition rapide sur un autre sujet, le remplacement. La taille est en baisse et cel du à l’arrivée d’allogènes censés régénérer le sang impur local. Suffit aussi de jeter un œil sur le personnel naviguant à l’aéroport d’Amsterdam

      1. Nemrod

        Oui.
        Chez moi le Hollandais Socialaud fuyant son pays devenant globalement hostile du fait de sa connerie veut imposer ici ses points de vue pensant connement ne pas récolter les mêmes fruits…on a pourtant pas besoin de lui pour être con.
        La coupe étant déjà pleine, nous n’avions point besoin de ces bobo écolos sauce batave.

        1. Pierre 82

          Sans compter de nos Hollandais émigrés par ici sont très probablement tout à fait en faveur des mesures de son gouvernement, causes de tout ce merdier.
          On en a une poignée dans le coin, pas méchants, mais écolos à mort. Remarque que j’en connais trois qui ont joint le geste à la parole en devenant agriculteurs (ou éleveur) bio dans la région. Installés depuis des années, ils en vivent sans faire chier personne, ce qui, en fait ne me gène pas du tout. Ils n’ont pas l’air bien riches, mais ils bossent.
          Reste à savoir dans quelle mesure ils ne dépendent pas uniquement des subventions, ce qui n m’étonnerait qu’à moitié… Mais ne jouons pas les mauvaises langues, car je n’en sais rien.

  5. Aristarkke

    c’est un petit pays, relativement pauvre et dont l’importance géostratégique est faible
    Sûrement pas pour les sujets de Sa Gracieuse Majesté ! Tout l’approvisionnement en thé qui est menacé ! Ils en ont un mauvais souvenir de la Bostonian Team Party, vu ce qu’ils ont perdu avec…

    1. bob razovski

      Tea Party cher Ari, et non Team Party 😉
      J’ai d’ailleurs un souvenir ému lors de ma visite de Boston étant gamin, d’avoir jeté un ballot de thé par dessus bord. Sorte de commémoration.
      Nous devrions nous inspirer de ces pratiques, et ouvrir un musée de la révolution française qui permettrait au visiteur de trancher quelques têtes.

      1. Pheldge

        bob, le « cher Ari » est sur le déclin, depuis longtemps déjà, et là, nous assistons aux derniers soubresauts. Heureusement, humble bienfaiteur anonyme, je suis là pour préparer son recyclage en SG 😉

        1. bob razovski

          Salut Pheldge
          Le souci étant que ceux qui comprennent ce que tu évoques avec les initiales SG sont, eux aussi, majoritairement en âge d’être recyclés en SG.
          J’en ai fait l’expérience chez un dentiste :
          Je m’assieds dans le siège de torture, le machin s’incline jusqu’à ce que je vois le plafond. Et là, surprise, un énorme écran diffusant non pas des images à caractère copulatoire (ce qu’on est en droit de voir normalement quand il y a des diffuseurs au plafond ou des miroirs 😉 ) mais des images relaxantes de nature, paysage…
          Je me tourne vers la dentiste qui doit avoir dans les 35 carats et lui fait part de mon inquiétude de finir en SG. Elle me regarde, incrédule… Soylent quoi ???
          Non, rien, une référence visiblement trop vieille pour vous. Procédez je vous prie.

    2. Higgins

      « C’est un petit pays, relativement pauvre et dont l’importance géostratégique est faible. » Pas si faible que ça. A l’ombre de son grand voisin, l’Inde, le pays offre une fenêtre d’observation et une possibilité de contrôle de l’océan Indien inégalée. A l’heure où quelques grandes puissances essaient d’y prendre place comme la Chine ou d’y tenir leur rang comme la France et ses possessions, je crois qu’il y a là un point de vue à faire évoluer

    3. Higgins

      Un des rares trucs intelligents que le Mignon ait sorti, sinon le seul et encore intelligent est un mot fort, depuis qu’il nous emmerde a été celui concernant l’espace indo-pacifique, notion qu’il a développé à Sydney en juillet 2017. La France y aurait toute sa place avec ses possessions de l’océan indien (dont je tairai le nom pour ne pas que quelqu’un en tire la grosse tête) et du Pacifique. Le concept est séduisant sauf que le roi est quasiment à poil au plan militaire dans la région depuis que nos charlots ont entrepris de toucher les dividendes de la paix (ex: les avions de patrouille maritime, des Falcon 200 Guardian, 3 à Thaïti, 2 sur le Caillou, sont d’excellents appareils qui ont… 35 ans d’âge). Dans une zone où la Chine pousse ses pions, ça fait désordre. La France est plutôt bien vu dans la région et des pays comme la Malaisie, l’Indonésie, Singapour et les Philippines sont de solides partenaires. A une échelle plus grande, nos dirigeants ont fait le choix de l’Inde contre le Pakistan et des pays comme le Viêtnam se rapprochent du nôtre.

  6. Le Gnôme

    Avec la volonté d’enseigner l’écologie dès les plus jeunes classes, certainement au détriment de la grammaire et de l’orthographe, il n’y aura bientôt plus que des Gaïa compatibles.

    Il y aura certes quelques famines, mais comme il y a trop d’humains, ça ne peut qu’être bénéfique à la planète.

    Nous allons revenir à l’agriculture du XVIIème siècle où tout était beau, tout était sain, le seul inconvénient était un âge précoce pour décaniller. Mais on a rien sans rien.

    Dieu merci, je boufferai les pissenlits par la racine (bio).

  7. Cerf d

    Puisqu’on parle d’écologie et d’animaux je voudrais réagir au nom du mulot qui est affreusement discriminé depuis que les écologistes voudraient qu’on appelle le rat surmulot. Accepterait-on qu’on désigne une partie de l’humanité comme des surhommes ?

    1. Eric Lemaitre

      > Accepterait-on qu’on désigne une partie de l’humanité comme des surhommes ?

      Ca existe déjà, ca s’appelle les non-vaccinés, au fur et a mesure que la nocivité réelle des « vaccins » est révélée ca va être de plus en plus évident bientôt.

      1. René-Pierre Alié

        Surhommes, c’est beaucoup dire.
        Disons que, par rapport aux empoisonneurs, il y a les Résistants, moins de 10% ; les collabos involontaires (ce qu’étaient la police et les fonctionnaires sous l’Occup’, parfois réticents) ; les collabos actifs, destinés au sort qu’ils méritent ; la masse, avec divers degrés d’indécision, plus ou moins attentiste, et qui finit toujours par se rallier au vainqueur, et offrant parfois le spectacle de ce que peut atteindre les êtres humains dans la bassesse.
        Il est vrai que, considérant ces derniers, le terme de surhomme peut s’entendre…

  8. Ryan

    La presse « classique » (journaux, radio TV) a mangé son pain blanc:

    – Les moins de 40 ans ne la suivent pas ou peu et les plus âgés (+60ans)…hum, et bien leur nombre diminue chaque année! Bref ça fait au moins 10 ans que son audience s’érode de manière continue.

    – De plus la confiance de leurs lecteurs dans la parole de la presse est pour le moins écornée. De plus en plus de gens prennent ça avec des pincettes.

    L’avènement d’internet et sa multiplicité des source a changé la donne. Les attaque contre internet et les réseaux sociaux en sont la preuve. La presse classique joue toujours avec les anciennes règles et de plus en plus s’en détournent. C’est un bien.

    1. hub

      Je disconviens : il me semble que 90% de la population n’ont comme source d’information que la télévision (et éventuellement 20 minutes dans le métro…)

  9. Duff

    On discute assez peu aussi des choix énergétiques calamiteux faits en Europe, pas qu’en Allemagne, qui conduisent à réouvrir des centrales à charbon.
    Il n’y a pas que sur l’argriculture « intensive » que les écolos veulent nous faire revenir au XIXème siècle.
    C’est fascinant. Le fascisme du XXième, le pendant du communisme au siècle passé.

    1. Theo31

      Les ecolos veulent une agriculture qui permet d’éliminer sans se salir les mains 7 milliards d’habitants. Ils sont les dignes héritiers de l’hitlerisme.

      1. Nemrod

        Je modèrerais en disant que sur les conséquences vous aurez peut être raison…hélas.
        Sur les buts, c’est plus confus que ça dans leur tronche.
        Ce qui les caractérise le plus est la contradiction permanente et le brouillard mental le plus opaque.
        Ils vont faire des millions de mort plus parce que sont avant tout des cons.

        1. Theo31

          Faut organiser des dîners de cons avec rien à manger et expliquer aux cons-vives que les assiettes resteront vides du fait de leur nombre d’invités.

          Quand le chat ne chie pas dans sa litière, on met sa tête dans sa merde. Ou faire le coup des parrains à Joe Pecci dans Les Affranchis.

  10. Blondin

    ça fait des années que la presse est entrée en phase terminale.
    Seule la presse écrite (et encore certains titres) a un quelconque intérêt parce que, généralement dans les pages intérieures, on y trouve des articles traitant de sujets passant complètement sous les radars.
    La tv n’a d’intérêt que pour le sport (et encore…).
    Les quelques journalistes radios que je connais sont rigoureusement incapables de remettre en question ce qui leur tient lieu de pensée : tous Macronophiles et méprisant souverainement le petit peuple (qui pense mal).

      1. Grosminet

        On peut pas vraiment parler de MSM, par contre l’article ne mâche pas ses mots, il attaque sec d’entrée de jeu avec le « globalisme Néomarxiste », plus loin on a de la pseudo-écologie, et en conclusion il pose la même question que le patron, à savoir « pourquoi les MSM se taisent ». Pas mal, par contre la page d’accueil est un peu putaclick.

        1. durru

          J’avoue, mais le MSM roumain maigrit comme peau de chagrin…
          Ce journal (très MSM à une époque, mais aujourd’hui seulement en ligne il me semble) est quand même dans la première trentaine de titres qu’un agrégateur de presse roumaine me propose.
          J’ai également été surpris par la virulence de l’article…

          1. Grosminet

            Pour moi, mais je suis pas pas spécialiste, ziarul national c’est un peu comme prima tv, des médias qui ont eu leur heure de gloire.

      1. Pierre 82

        Pour l’instant, les medias français s’occupent de la chaleur, inhabituelle au mois de juillet. Darmarin est à Bordeaux à cause d’un incendie de forêt. Que va-t-il y faire? Mystère…
        Il y a aussi l’énorme scandale des anti-démocrates fascistes (ou sympathisants) qui ont osé remettre en question le pass sanitaire, mettant en danger la santé de milliards de gens.

        Bref, ce que dit, ce qu’écrit ou ce que montre la presse française, je m’en cogne d’une manière propre à donner une idée de l’infini.

  11. Reddef

    L’ agriculture française va subir le même sort que les hollandais, Macron l’ avait déjà dit au salon de l’ agriculture, faire du bio sinon….la mondialisation de la nourriture est dans sa dernière phrase de concentration le bio en Europe, le reste ailleurs.

    1. Pierre

      Bonjour « le bio en Europe, le reste ailleurs »
      Le bio vient surtout d’Asie, Chine Pakistan et Inde, et d’Afrique. Là bas la main d’oeuvre abondante necessaire au bio ne coute pas chère, les règles facilement detournees, et les reels contrôles très rares. Lisez les etiquettes des produits bio en supermarché.

    1. Léo C

      Il parait que le préfet du 76 recommande de mettre voitures et poubelles à l’abri.

      Histoire, sans doute, que les vilains GJ et autres fascistes ataviques ne détériorent rien.
      Nullement que nos festives CPF et autres trublions de métier aillent s’égailler et nous enrichir de leurs bienfaits.

  12. Theo31

    « Je suce à donf car ça me dispense de réfléchir ».

    Telle est la devise de la pressetituee franchouille.

    Hier soir, des cabanes au bord du canal ont cramé. Pas une ligne dans le canard local.

  13. Stéphane B

    HS mais pas vraiment car cela concerne directement la presse
    A priori, ça doit piquer au cul certains journaleux d’accuser les rouges.

    Dans cet article, il est bien écrit que les protocoles des sages de Sion est un faux ayant commencé à circuler après la révolution de 1917, mais il n’est absolument pas stipulé que les cocos en sont à l’origine
    https:/ /www.ouest-france.fr/societe/antisemitisme/recit-les-protocoles-sages-de-sion-une-theorie-complotiste-demontee-il-y-a-plus-de-100-ans-f50fde60-eb1e-11ec-b0aa-e4a7523566de

    Je cite:
    « Que sont les Protocoles et que disent-ils ? Son texte se présente dans ses premières éditions sous la forme d’un petit fascicule d’une soixantaine de pages qui commence à circuler en Europe occidentale dans les mois qui suivent la Révolution de 1917 et la fin de la Première guerre mondiale. »

    1. Blondin

      Que les cocos s’en soient servis, c’est une chose. Mais le Protocole des Sages de Sion est une fabrication de la police secrète du Tsar.

      Par ailleurs – et curieusement ni les bobos ni LFI n’en font mention – la télévision égyptienne a adapté ce torchon en série tv : immense succès dans tout le monde arabe.

      1. Aristarkke

        Les Cocos, sauf éventuellement quelques têtes trop connotées pour les conserver à bord, n’ont pas manqué de reprendre à leur compte et telle qu’elle, une police secrète en état de marche et en fonction…
        Un changement d’étiquettes et roule, Raoul…

  14. Mitch

    Très bon billet.

    Par curiosité je suis allé sur le site de bfm (j’ai fais un sacré effort). Pas un mot sur le Sri Lanka, pas un mot sur les Pays-Bas. Par contre il n’y a quasi que des articles sur le mois de Juillet qui est chaud.

    Ces gros cons ont peint la carte de grance en rouge en y collant des temperatures qui n’ont rien de choquantes dans la plupart des endroits. La bonne propagande comme on l’aime, mais ça marche …

    Le boss a écrit:

    De même que se sont effondrés les standards en terme d’éducation, de services publics ou de politiciens, les standards de la presse se sont complètement évaporés.

    A cette liste je rajouterais aussi les attentes de la population en terme de vérité et d’indépendance de la presse. Cela aussi ça s’est effondré. L’immense majorité des gens est content avec la Pravda et considère que la vérité en sort (et tout ce qui est en opposition est assimilable à du complotisme).

    Vivement cet hiver!. Pas pour la température, hein, mais pour assister au spectacle.

    1. Blondin

      Cet hiver on dira que tout est de la faute des Russes.

      et puis il y aura des reportages de 25 mns sur le fait qu’il fait froid (c’est la faute du réchauffement) et qu’il faut bien se couvrir : mode « infantilisation » activé.

      ou alors on aura un hiver doux ; ce sera toujours la faute du réchauffement et on nous en fera des tartines sur la mort de Gaïa et l’éco-anxiété des puceaux névrosés (oups : des jeunes citoyens responsables).

      1. LCH

        Quand tu vois l intervention de Sardine Ruisseau ou Sandrine Rousseau
        Comme quoi les SDF decedent plus a cause de la chaleur que du froid !!!

        J arrive plus a les reconnaitre
        Telement c est absurde !!

    2. Pierre 82

      Rassurez-vous, même si je ne connais pas encore la pirouette qu’ils vont utiliser, ils s’en sortiront une fois de plus en accusant je ne sais quoi pour expliquer que les gens crèvent de froid.
      Ce sera peut-être de la faute des non-vaccinés, et ça passera comme le reste.
      Et ceux qui oseraient mettre en doute seront une fois de plus traités de complotistes, alors que ceux qui manifesteront leur mécontentement seront traités comme des agents de Moscou.
      Nous allons vivre des moments pénibles, mais penser, comme beaucoup sur ce blog, que nous serons sur la terrasse à rigoler en bouffant du pop-corn, se trompent lourdement amh,a.

      1. durru

        Certains discours que j’ai entendu hier soir à l’AN me font penser que vous pourriez vous tromper, cher Pierre.
        Il y a des trucs qui ne passent plus. La haine du macaron est trop ancrée et tous les moyens sont désormais bons pour l’emm…er. Même des trucs auxquels le bateleur ne croit pas forcément.
        La situation reste très compliquée, mais justement, il me semble prématuré de faire des pronostics.

        1. Unmeusien

          J’ai mis en terre ( même pas de la terre,de la cendre de lignite que j’avais dans une caisse en bois,ne sachant m’en débarrasser mais me disant qu’elle doit contenir des minéraux cette cendre) seulement les épluchures de pommes de terre quelconques,et j’ai pu bénéficier d’une maigre récolte de pommes de terre à la bonne époque.

        2. Theo31

          Il y a des trucs qui ne passent plus

          Passés les cinq premiers centimètres, tout glisse.

          Faut arrêter de croire que les politocards roulent pour autre chose que leur gueule. NDA ne refuse pas le chèque que Macron lui fait chaque mois.

          1. durru

            « Faut arrêter de croire que les politocards roulent pour autre chose que leur gueule. »
            Qui a dit le contraire ? Seulement, ils ne sont plus certains que l’adhésion au Macron soit un plus pour la poursuite de leur carrière.
            On verra bien la suite…

            1. Theo31

              Ségolène qui prend des décisions sans discussion et sans vote vient de donner une leçon de démocratie à l’homosexuel. Elle doit penser que la femme de Jean Michel va lui passer un coup de téléphone.

              Si le mignon brandit la dissolution, on va voir qui a des convictions et on en trouvera pas beaucoup.

              Pauvre France, enfin non.

      2. Nemrod

        Ah ça c’est certain.
        Bon, j’invite tout le monde à retourner le plus possible de son lopin dès cet automne et à garder des pommes de terre de sa dernière récolte ( les semences manqueront aussi).
        Amha la pelouse, c’est dépassé.
        Ca tombe bien je n’aime pas tondre.
        Il faudra rigoler tout de même mais nous n’aurons guère le temps.

      3. Mitch

        Nous allons vivre des moments pénibles, mais penser, comme beaucoup sur ce blog, que nous serons sur la terrasse à rigoler en bouffant du pop-corn, se trompent lourdement amh,a.

        Ma terrasse ne sera pas fermée pour causse de Covid ou d’émeutes ou autres donc j’y serais 😉 . Le pop-corn devrait être difficile à trouver, mais j’espère qu’il y aura encore des chips et de la bière ;-).

        Quand à me marrer, j’ai pris le parti d’en rire tant ces buffoons m’exaspèrent. Je vais rire jaune et sans doute pas très longtemps, mais je m’en fais déjà un plaisir. Un autre plaisir sera de contempler la gueule de mes contemporains quand ils se gèleront les couilles. Perso ça me fait chier pour ma femme et mon fils mais pour moi he m’en cogne j’ai connu largement pire comme type d »instabilité.

        Pour autant, je te rassure Pierre, je ne me fais pas d’illusions et je ne sais que trop bien que l’on fera parti du spectacle malgré nous. Point de doute là-dessus.

  15. Douar

    Ce qui n’a pas été dit, c’est qu’en supprimant 30 % du cheptel, il faudra bien trouver ces 30% ailleurs.
    Pas en Europe de l’ouest, c’est sûr. Et les prix risquent de chauffer.
    Je suis ce mvt depuis le début via mon collègue batave et un point important, c’est que les bases de calculs sont très contestés, même par des scientifiques.
    Bref, la science et ses modèles, servent d’alibi à des politiques totalitaires.
    Ça devient une habitude.

    Le point positif aujourd’hui , c’est qu’à l’AN, les députés ont voté majoritairement contre l’avis du gvt pour sa politique covid.

    1. MCA

      Oui, j’ai vu ça…. champagne !

      et ravi d’avoir contribué à emm*rder l’emm*rdeur.

      https:/ /perelafouine.com/retour-possible-du-pass-sanitaire-retoque-par-lassemblee-nationale/

      1. Pierre 82

        Vous y croyez encore ???
        Le pivert au perchoir s’assurera de faire revoter le tout dans quelques jours, en séance secrète, et le tour sera joué.
        Macron ne supportera pas d’être mis en échec, donc comme d’hab, passera outre sous les yeux du conseil constitutionnel qui laissera passer, vu l’urgence sanitaire.
        Ils ne s’en tiendront pas là, c’est certain.

          1. MCA

            On va enfin pouvoir constater ce qu’ils ont dans le slip (je parle de l’AN).

            L’aventure continue mais je dois honteusement avouer que ça commence à m’amuser 🙂

          1. Pierre 82

            Certes, mais je n’ai pas besoin de m’inventer des fausses joies pour picoler joyeux.
            Dieu merci, j’ai encore des potes qui viennent chez moi, et avec qui on peut faire péter une petite roteuse champenoise. C’est arrivé pas plus tard qu’il y a quinze jours, d’ailleurs.
            Et certainement la semaine prochaine également où on aura de la visite.

            1. MCA

              « je n’ai pas besoin de m’inventer des fausses joies pour picoler joyeux. » 😆

              Moi également, mais il serait inconvenant de bouder mon plaisir à voir le poudré contrarié d’autant que j’y ai œuvré de tout mon possible avec mes modestes moyens.

              Tchiiiinnnn ! et au prochain retoquage !

              1. Pierre 82

                Bon allez, j’admets qu’on s’en ferait péter quelques unes si – que Dieu préserve la république d’un tel malheur – notre phare dans la nuit subissait le même triste sort que l’infortuné ex premier ministre nippon.
                Mais ce serait seulement pour éviter de sombrer dans une trop grande et trop insupportable affliction, rassurez-vous.
                Je crains surtout qu’un événement aussi sordide ne vide trop rapidement les réserves de péteux détenus par nos compatriotes. J’imagine que le lendemain, un pays entier aurait la gueule de bois.

    2. Nemrod

      Meuh non…on mangera plus de viande et puis c’est tout !
      On me souffle dans l’oreillette que les céréales manqueront aussi…et bien on en mangera moins !
      Toute façon on est trop gros.
      Les maigres ?…
      Pfff…Sécurité évacuez moi ce complotiste d’extrême Droite !

    3. kekoresin

      « Le point positif aujourd’hui , c’est qu’à l’AN, les députés ont voté majoritairement contre l’avis du gvt pour sa politique covid. » – Ha bon?!?

      Les clowns font des trucs de clown donc ils s’opposent au passe vaccinal pour les mineurs, les chèvres et les illuminati du Vercors. Ils s’opposent au passe pour voyager (peut être parce que certains d’entre eux ont connus quelques désagréments) si tant est qu’on puisse obtenir un passeport pour les plus aventureux qui veulent s’éloigner du cloaque européen. Pour le passe dans les lieux où le bétail pouvait autrefois se faire soigner, les oppositions sont, comment dire, hésitantes pour être sympas avec les acrobates de la tarte à la crème.

      Personnellement, je ne pense pas que des bouffons puissent faire autre chose que des bouffonneries. Quand viendra le jour où l’état confisquera ouvertement l’épargne, c’est avec gravité et pour sauver la patrie (leurs culs) que ces abrutis voteront, la mort dans l’âme qu’ils n’ont pas, les décrets nécessaires pour plumer les poulets !

      1. Higgins

        J’ai une confiance très limitée envers cette population mais la Bornasse s’est bien pris un vent sur ce vote. EV en a fait un commentaire (cf plus haut) et s’il semble bien que le mirifique projet du gouvernement soit à l’eau, je me méfie de l’eau qui dort. Le Mignon est pris entre deux feux, d’un côté l’UE à qui il a jure allégeance et qui nage en plein délire avec l’assentiment des raclurrs de l’assemblée européenne, de l’autre côté, son parlement a lui qui donne le sentiment de ne pas se coucher comme il le souhaite. Toutes les députailles s’achètent, il suffit d’y mettre le prix.

        1. Pierre 82

          Surtout que c’est avec notre pognon que Macron peut acheter la députaillerie. C’st gratuis, c’est l’était qui paie, comme disait le capitaine de pédalo.

    1. René-Pierre Alié

      Sandy Cortez… Encore une connasse aussi ignorante que suffisante. En deux questions pratiques, elle montrerait qu’elle est aussi stupide que dangereuse. Mais qui les lui posera, à cette charmante jeune femme pleine de bons sentiments ?

      1. Pheldge

        son nom c’est Alexandria – note le « i » – Occasio Cortez cruche de chez les Dems, qui s’est fait un nom en l’ouvrant sur tout pour dire n’importe quoi, et surtout des conneries. Surnommée AOC ou plus simplement « occasional cortex » …

          1. Pheldge

            c’est une dangereuse illuminée, socialiste revendiquée – enfin pour faire payer les riches, les autres – et qui est mise en avant par les médias gauchistes – enfin à part Fox -. Quand on voit le désastre Dramala Harris comme VP, on n’ose pas imaginer un instant AOC à un poste de ce type …

  16. Pythagore

    Je suis pour que ts les bobos et détracteurs de l’agriculture dite intensive commencent par réduire immédiatement les quantités dans leurs assiettes par 50% ce qui correspond à la baisse des rendements. Au boût d’un mois, on verra leur niveau de motivation.

      1. LCH

        une simple AX 1,5 D qui collection et tu peux faire mumuse dans un ZFE
        Sans filtre a particule et crachant un du noir en echappement

        Car les collections ne sont pas assujettes a la ZFE

        En etant joureur tu peux prendre une Subaru de 1992 😉
        Tu la montes en Ethanol et tu peux faire un jolie doigt a nos escrolos

        Enjoy!!

        1. Aristarkke

          Mais cela durera-t-il ? Les véhicules de collection (>29ans) ont pour le moment l’autorisation mais c’est en fait accordé parce qu’ils sont rares en circulation courante…
          On ne voit plus guère d’AX bien que la voiture ait été vendue jusqu’en 96… et je détonne visiblement quand je sors la Furio (de 94)

          1. René-Pierre Alié

            Ces règlements absurdes sur la fin du moteur thermique s’applique-t-il aux motos (motos, side-cars, tricycles, quads) ?
            Je n’ai peur de personn’ en Harley-Davidson, tsoin tsoin…

          2. LCH

            Par chez moi tu peuw peux voir ds Renault 5 pas la super 5 hein
            et cela roule tranquille Tout les jours

            Je regarde pour une sortie de grange pour une Visa (pas la CB) vision 1L
            Moteur facile d entretien Pas reussi a touver la 104 Z ou la 1000pistes dans le coin
            avec un peu d amour et entretien va bien tenir 20 ans

            1. Aristarkke

              La 104 a été très largement produite mais outre que les petites voitures sont moins conservées (sauf modèles très spéciaux) en collection, la corrosion galopante en a envoyé des régiments dans les casses…

  17. MCA

    « Cet objectif veut aussi dire un abandon rapide de toute autonomie agricole pour les Pays-Bas qui se retrouveront dépendants de leurs importations (alimentaires notamment) une fois ces objectifs insensés atteints. »

    C’est rigolo, tout le monde devient importateur de denrées alimentaires.

    A croire que l’autosuffisance relative est un gros mot et qu’il va falloir faire parvenir tout ça de la planète Mars.

    Pendant ce temps Vlad se frise les moustaches…

    1. kekoresin

      Abbbbssssolument! Les principaux exportateurs habituels de bouffe ferment les vannes, ce qui va certainement provoquer une ambiance festive dans certains pays qui suivront Ceylan avec surement moins de tempérance. Problème: ces pays gorgés d’un soleil trop rude sont un peu plus près de chez nous. Les vendeurs de bateaux pneumatiques et de chalutiers rouillés vont faire fortune et nous auront la joie d’accueillir toutes ces chances pour la France qui fuient … le réchauffement épouvantable créé par les méchants blancs capitalistes, colonialistes et fascistes of couse!

      Et puis, depuis peu, l’UNICEF mitraille ses pubs nauséeuses pour que André et Aline foutent un coup de surin dans leur maigre matelas pour enlever les mouches des yeux subsahariens, leur garantissant sinon le paradis mais leur carte d’adhérent au camp du bien. Oui ce même camp qui bousille toute morale et qui est directement l’instigateur de la famine. Mais ne pas en faire parti c’est un peu comme être contre le national socialisme en 1939, avec le petit plus des réseaux sociaux où les gosses imbibés de propagande peuvent dénoncer leurs géniteurs en toute décontraction. Et pendant ce temps, la Chine démocratique et l’Inde bouddhiste squattent sans vergogne les hauts plateaux éthiopiens très fertiles, faisant pousser d’abondantes récoltes transitant vers les ports squattés eux aussi à travers les plaines arides pleines de mouches dans les yeux. Mais André et Aline, qui regardent les singes qui bouffent des glaces dans les zoos sur BFM WC, se sentent responsables et s’ils peuvent compenser leurs trajets chez LIDL avec leurs Dacia Sandero diesel par un petit chèque postal…

  18. Mitch

    HS, mais réjouissez-vous les amis!

    Si vous prenez l’autoroute cet été, et selon les endroits vous aurez droit à une remise de 10% … mais uniquement en payant en chèque vacances 🙂

    largus.fr/actualite-automobile/autoroutes-une-remise-estivale-aux-peages-vinci-et-sanef-avec-les-cheques-vacances-30000570.html?ns_mchannel=email&ns_source=ExtTarget&ns_campaign=20220713NL&ar_mchannel_payant=gratuit&ar_typologie_campaign=newsletters&ar_typologie_email=fidelisation&ar_objectif_email=PV&utm_source=AGSnewsletter&utm_medium=email&utm_campaign=20220713NL

    Tout est fascinant dans cette histoire:

    – les politocards qui demandent des ristournes aux copains des compagnies à qui ils ont donné un bien financé avec les impôts. Il ne s’agirait pas d’être mal vu par les franchouilles. Il faut donc montrer que ‘le gouvernement travaille pour le bien commun’
    – Les copains des compagnies d’autoroutes qui rechignent, mais finalement lâchent 10% … à payer en chèque vacances (pour rendre la procédure super aisée bien sur :- ) ).
    – Au milieu, un peuple atone, dont la seule motivation est d’aller se faire rôtir le steack sur une playa et qui ne réalise toujours pas que tout ceci ne sont que des conséquences de dizaines d’années de décisions pourries, et de 5 ans de très très haut vol.

    Consternant !

    Nb: j’espère qu’il va faire très très chaud,comme ça ce tas de cons grillera dans la Rino, et s’il ne grille pas dans la Rino il grillera sur la playa (faut vraiment être très con pour aller s’entasser sur une playa chez moi en ce moment).

    1. Stéphane B

      Je te rassure, même dans le Nord de la Bretagne, les plages sont prises d’assaut. Hier, à 16 heures, il faisait 33°c. Quand je suis allé me baigner à 18 heures, la plage était noire de monde, ce qui est très rare ici.

    2. Nemrod

      M’en fout je vais dans les Vosges …3 jours.
      A 700 m ça devrait aller.
      J’ai concédé ça à Madame.
      Je serais bien resté chez moi…tranquille, endroit superbe, calme, frais…giboyeux !
      Je laisse le grill et la promiscuité douteuse aux autres.

      1. kekoresin

        T’as concédé ça à ta promise cuitée 😉

        Perso, je la joue Hobbit (ouais allez-y! je sens les jeux de mots qui croustillent au bord de vos lèvres fiévreuses). Ma cave est à 13°C remplie de kits de lutte contre la déshydratation…

          1. kekoresin

            Jamais très loin je te rassure … ou pas! J’ai une vie bien remplie et je ne commente que de mon ordi non portable comme peut en attester MCA. Quand je suis en ballade je suis déconnecté et m’en porte pas plus mal.

            Mais ça fait toujours plaisir de savoir que l’on manque à quelqu’un 😉

    3. MCA

      « Si vous prenez l’autoroute cet été, et selon les endroits vous aurez droit à une remise de 10% … mais uniquement en payant en chèque vacances  »

      LOL,

      moi j’ai un chèque de 100% quelque soit le moyen de paiement et sur tous les tronçons en prenant les grandes nationales (sur lesquelles on arrive à rouler à 110 ce qui n’est pas loin de ce qui attend les autoroutes d’ici peu).

      Le paysage est magnifique, on s’arrête quand on veut et où on veut, ça divise la facture par deux, et en super bonus, comme on roule moins vite on consomme moins.

      C’est Bruno qui devrait être content de lire ça !

      1. durru

        C’est là où on voit que les Parigots ne sortent jamais de leur zone d’influence, qui reste bien calée au nord de la Loire…
        Je t’invite à faire un périple dans l’autre moitié du territoire, qui s’apparente du point de vue des infrastructures de plus en plus au tiers monde, tu nous raconteras tes envolées à 110 km/h en traversant des villages remplis de gendarmes couchés, de rond-points, de chicanes en veux-tu en voilà à l’entrée comme à la sortie, voire des brefs secteurs entre les murs épais et rapprochés de vieilles bâtisses qui laissent difficilement passer un poids lourd.

        Ils ont fait un effort pour permettre aux mêmes Parigots de rejoindre la côte méditerranéenne (aussi bien française qu’espagnole) sans subir les affres de la voie azuréenne, avec l’A75, certes. Ecartez-vous de cette merveille de la technologie, une heure dans n’importe quelle direction, puis évaluez la vitesse moyenne obtenue.
        Il existe, il est vrai, quelques notables exceptions, mais une hirondelle ne fait pas le printemps. Faut revenir avec les pieds sur terre…

        Sauf que les exceptions sont dans les deux sens, au point que l’autoroute « des deux mers », qui dessert Toulouse, est depuis au moins deux ans et pour encore une année au moins, grâce aux bisbilles entre Vinci et Spie, en pleins travaux avec la majeure partie du trajet à 90 km/h. Oui, 90, et le tarif du péage n’a jamais baissé, malgré le peu d’options laissées en dehors du réseau autoroutier (c’est pas la haute montagne, mais les routes ne sont pas légion).
        Bref, y’en a qui paient et y’en a qui profitent. Toujours les mêmes, bizarrement…

        1. Pierre 82

          Essayez de rejoindre Béziers depuis Toulouse sans péages par la 113. Le genre d’expérience qu’on ne refait pas 2 fois.
          Autant passer par Mazamet, c’est plus joli, et ça prend le même temps. Et j’y ai même trouvé des restos très sympas…

          1. durru

            Je prends l’autoroute jusqu’à Carcassonne et ensuite je longe le Canal du Midi, également très joli et agréable. Mais entre Toulouse et Carcassonne, hors autoroute (même en travaux), c’est presqu’une heure de plus au compteur, c’est une catastrophe…
            C’est le prix à payer que de vivre dans les « territoires ».

            1. Pierre 82

              Je ne vais pas très souvent à Béziers non plus…
              Mais j’aurais dit la même chose entre Toulouse et Bordeaux, par la même 113. Faut garder sa patience.

  19. La Dive

    M’en fous que des paysans bataves bloquent ces saletés de supermarchés à cause de politiciens incapables. Ici, dans le Poitou, grâce au « réchauffement climatique » et un arrosage limité par la récup des eaux de pluie de cet hiver, le potager et le verger sont extraordinaires. Les récoltes de tomates, patates, haricots, courges diverses sont au dessus de la moyenne. Celles de pommes et des poires sont prometteuses et la vigne l’est tout autant. Les volailles, les lapins et les abeilles ne se plaignent pas de la chaleur, mais il est vrai que les deux cochons semblent avoir chaud. Cela dit, les frimas de la St Martin ne vont peut-être pas leur convenir beaucoup mieux.
    Je dit ça, je dit rien, mais vu ce qui risque de nous tomber dessus très bientôt, je conseille à ce qui le peuvent d’assurer leurs arrières en cultivant (et en protégeant) leur jardin, à stocker un peu de fioul et à trouver sur le bon coin un générateur au diesel en état de marche.

    1. Nemrod

      Voilà un sage !
      Même constatation chez moi.
      Sauf que les « cochons » s’engraissent tout seul au milieu des blés et des maïs et les volailles et autres lièvres aussi mais ne perdent rien pour attendre.
      Je vais suivre votre conseil et chercher un générateur .

      1. Unmeusien

        Pour informations,un petit groupe électrogène, puissance réelle de 700 watts consomme 0,4 litres à l’heure, bien pour l’éclairage, mais j’ai eue avec de nombreux ennuis,je suppose que le mélange 2 temps se dissocie suite à plusieurs semaines de non utilisation. Un groupe électrogène de marque allemande de puissance 2800 watts delivre jusqu’à 16 ampères,un autre made in RPC de 3000 watts delivre 8 ampères..

        1. Pheldge

          oui, mais pour mon groupe de 2800 W, si le constructeur indique « Consommation de carburant à 2/3 de charge 0,6 L/h » j’ai constaté qu’à pleine charge j’étais plus près du 1 l/h … alors à utiliser avec modération et parcimonie.

          1. Aristarkke

            Ce doit être du même tonneau que les consommations normalisées officielles des voitures… Tu arrives à t’en rapprocher mais jamais à les atteindre…

              1. Grosminet

                Euh, un groupe, normalement, ça tourne à régime fixe (3000 t/min) pour faire du 50 hz. Si j’était fabricant de groupes, je m’arrangerais pour que le couple maxi du moteur soit également d’environ 3000 t/min.

                    1. sam player

                      « Onduleur » en bon français… 

                      😀 sauf que INVERTER c’est ce qui est écrit sur tous ces groupes qui recrée un courant sinusoïdal (idem avec les postes de soudures)

                      Vous me rappelez un client qui sur la partie logistique d’un projet nous sort PEPS’ et DEDS’ ; passé l’effet de surprise j’étais plié en 2 tout le reste de la réunion

                  1. Grosminet

                    Je connaissais pas… faut dire aussi, la technologie moderne met plus de temps à arriver dans nos campagnes des pays de l’Europe de l’est…

        2. Aristarkke

          Effectivement, le mélange deux temps avec du sans plomb vieillit mal…
          Attention aussi à respecter les proportions d’huile préconisées, la nature d’icelles sinon le perlage de la bougie est garanti.

          1. Grosminet

            Avec des 2 temps robustes et peu poussés (groupe, tronçonneuse, débroussailleuse,…) après 6 mois le mélange les fait encore tourner sans problème. L’explication est plutôt, à mon avis, que les petits groupes 2 temps pas chers made in RPC c’est de la merde, j’en ai eu un, le beau-père aussi, de la vraie daube…

            1. Unmeusien

              C’est désespérant… Oui,une débroussailleuse supporte aisément du mélange ancien ( machine Sthil très légère très performante) mon petit groupe quand il s’est mis à déconner à mort, j’avais de la fumée de la combustion qui sortait par un évent de… l’alternateur ! Et là..je fracasse la merde merde in RPC pour soulager ma colère.

          2. BXL

            Préparer du mélange en fonction de ce qu’on escompte consommer, et surtout vider le réservoir, sinon bougie récalcitrante, mais aussi
            la valve (c’est comme ça que ça s’appelle ?) du carbu.

              1. Unmeusien

                Merci bien du tuyau je vais regarder à ça,sur mon groupe Kohner et Sohn c’est un minuscule copeau métallique coincé à ce pointeau qui m’a créé des soucis ( le moteur ratatouillé et bien pire et qui pourrait tourner à la catastrophe, l’essence se répandait au sol !)

                1. Unmeusien

                  @ BXL
                  Plutôt coton ce truc à faire,que je connais et n’ai jamais fait en fait..car même de vidanger le réservoir,il restera de l’essence dans la cuve du carburateur ! Je crois bien que Grosminet a expliqué la cause du,des, problèmes possible de ces types de moteurs deux temps,une sorte de noyade du moteur à cause de ce fameux pointeau.

                  1. Grosminet

                    Si y’a de la merde sur le pointeau, la cuve du carbu déborde, ça peut noyer le moteur et l’essence finit par sortir côté filtre à air. Facile à diagnostiquer, il suffit d’ouvrir le robinet d’essence, si au bout de quelques minutes ça commence à dégouliner, cherchez pas, c’est ça. Pour le pointeau qui reste collé (notamment sur les 2 temps après une période prolongée sans s’en servir) il faut ouvrir le robinet d’essence, dévisser la vis de vidange de la cuve du carbu, et si y’a rien qui coule, avant de commencer à démonter, essayer en tapotant le carbu avec un marteau (mollo avec le marteau, c’est de l’alu).
                    Autre truc pour démarrer les groupes récalcitrants : les démarrer sur le ralenti ou au moins avec peu d’ouverture du boisseau (à cause du régulateur, le carbu est ouvert plein gaz quand le groupe est arrêté) en agissant sur la tige entre le régulateur et le carbu.

                  2. BXL

                    Et que diriez-vous de faire tourner le moulin jusqu’à ce qu’il n’y ait plus une seule goutte d’essence dans le carbu ? N’est-ce pas élémentaire, cher Watson ?

                    1. Pierre 82

                      Oui, c’est comme ça que je fais avec la débroussailleuse. Avec plus ou moins de succès, vu que c’est le seul moteur 2T que j’ai, et ne me donne pas trop de malheur…

                    2. baretous

                      pour les moteurs 2 temps ne pas lésiner sur le prix de lhuile de mélange.l’huile bas de gamme colmate plus ou moins la membrane du carbu. et avoir en réserve un sachet de pieces d’usures du carbu

      2. kekoresin

        Perso, je mise sur un solide stock de conserves, d’aliments secs et de spiritueux.

        La chasse et l’élevage sont trop risqués en cas de misère. La chasse parce qu’un tas de clampins peuvent passer de la trottinette électrique au calibre 12, battant la campagne hostile en défouraillant comme des pédophiles dans une crèche. L’élevage parce que compliqué à planquer sauf pour des lapins en clapier ou des poules en cage (sans coq qui braille). Un potager, j’en ai un, est une cible de choix pour des crèves la dalle, un beau phare dans la nuit indiquant une possibilité d’habitation bien garnie à proximité. Si ça devient tendu, je démonte le potager, je mets des graines en sécurité et je sécurise le périmètre. Je m’organise avec quelques solides du village et j’attends que Darwin fasse son œuvre.

        J’espère très sincèrement que nous continuerons à jouir du confort actuel même si j’éprouverais un plaisir un brin sadique à voir les bobos et autres wokes pleurnicher, maigrir et enfin … enfin, se faire recycler par Gaïa qui se montrera bien cruelle envers ses adeptes conscientisés !

        1. Nemrod

          Certes mais c’est là l’option la plus sévère de la déliquescence.
          Possible mais je ne pense pas la plus probable.
          Je parie plutôt sur une dégringolade plus progressive.
          Mais envisager le pire est raisonnable et il est plus facile de s’adapter à mieux que prévu que l’inverse.

          1. kekoresin

            Le problème réside dans la résilience de la population à ne serait-ce que l’inconfort. Les marges de manœuvre pour acheter la paix sociale commencent à être restreintes. L’impact de restrictions sur les matières premières sur des sociétés fragiles peuvent amener le chaos dans des populations qui globalement connaissent l’opulence depuis leurs premiers vagissements.

            Pour le moment, le pouvoir applique à la lettre le diviser pour mieux régner et peut être une lente décrépitude est le scénario le plus probable, mais le contexte géopolitique risque de couler les épaves flottantes, laissant barboter leurs passagers qui pensaient le rafiot insubmersible et voyant l’équipage s’éloigner dans les canots chargés de vivres…

        2. MCA

          @Kéko

          +1

          Un homme averti en vaut deux mais un homme préparé en vaut quatre.

          Cela dit je ne crois pas trop à l’îlot de prospérité dans une océan de misère sans compter que les premiers à te rançonner risquent bien d’être ceux qui s’entraînent déjà à te rançonner aux carrefours.

          Je sens que l’avenir promet d’être intéressant à vivre.

          Quant au plaisir sadique, je préfère ne pas trop y songer car cela signifierait que nous sommes dans le scénario.

          1. kekoresin

            Pas d’ilot de prospérité à espérer dans un tel schéma, mais faire profil bas avec des stocks en sécurité vaut mieux qu’être sur les chemins avec des godasse trouées. Et puis il ne t’as pas échappé qu’une légère recrudescence augmentative pointant à la hausse se fait sentir dans les campagne avec des vols de cheptel, de fruits et de légumes, de carburant, de matériel agricole… Imagine le tableau avec des tickets de rationnement dans une population qui couine quand il manque le Nutella sur l’étagère du Leclerc!

            Ce qui est rare est cher et ce qui est cher attise les convoitises!

            1. Nemrod

              Oui, sombre tableau.
              De toute façon dans ce scénario, j’ai bricolé une option en listant tout ce que je dois charger pour gagner vite fait la ferme des beaux parents…très isolée au bout d’une route sans issue, sur une hauteur.
              Et ça comprend la famille dont mon fils de 27 ans …un robuste qui sait se servir d’une arme.
              Ca vaut ce que ça vaut.

              1. Pierre 82

                J’ai un fils du même acabit, et à peine plus vieux, mais en cas de coup dur, c’est lui qui nous rejoindra (il habite Toulouse, et nous à la cambrousse), mais malheureusement, s’il arrive à cogner (en tous cas, jusqu’il y a quelques années, il était plutôt bagarreur), il n’est pas plus chasseur que moi, n’y connait que dalle en armes à feu…
                On verra, on ne va pas commencer à pleurer avant d’avoir mal.

          2. LCH

            Ce preparer au pire en esperant le meilleur

            Bon vu comme cela part en cacahuete voir couille

            Je prefere faire du Fifo sur mes stocks que d etre en rupture

    2. LCH

      Dans la famille nous avons un GE de 4,4 KW et un petit de 1K je crois

      Que voullez vous en preparant une BAD je prepare la pluralite energetique
      La cuisson est au gaz 1 boutille par an (une a 3/4 plus Une pleine )
      Chauffage Cim reversible plus poele petrole ( jamais utliser ) et chauffage Gaz en Option
      Bon je suis pas un frileu donc un reveil a 4 degres bof j ai connu pire
      Etude de panneau Volt en autoconso encours
      Eau de source a 500 Met
      Foret a 1km pour bois et gibiers ( vu les sangliers aux quintals dans le coin il y a de quoi faire )

      Mais pour les gens que je connais je suis un fou coplotiste avec mes reserves de nourritures

      Ben mon con C est education que j ai eu en vivant avec mes Grands Parents qui eux ont connu la guerre

      La je suis plus en mode armement hihihi et Stock semence

      1. kekoresin

        Prévois de l’eau de javel et quelques filtres à charbon (genre hotte de cuisine) pour purifier l’eau. Pour l’anecdote : en rando en Écosse j’ai croisé un couple qui remplissait des gourdes dans un ruisseau loin de toute activité humaine. Je me permets de leur conseiller de mettre une pastille dedans sait-on jamais. Les clampins me toisent en mode ici pas de pollution, mère nature dans toute sa pureté, blablabla. Je passe mon chemin en longeant le petit cours d’eau vers l’amont. Quelques centaines de mètres plut haut gisait la carcasse en décomposition avancée d’un gros mouton. Bonne chiasse les trekkers en symbiose avec Gaïa !

        Sinon un petit poêle à bois (pas à pellet hein) manque un peu dans ton mix.

        Pour le complotisme, les pessimistes se sont retrouvés à New York, les optimistes à Buchenwald !

  20. Douar

    Concernant la presse, j’ai appris que dans l’équipe de la rubrique agriculture d’un grand quotidien régional de l’ouest, sur 5 journalistes, 4 étaient vegans. Leur chef en est même dépité car il est parfaitement conscient que cela influence leurs points de vue.
    Sans blague.

        1. BXL

          Vous parlez de l’astre ?? Je l’ai vue ce matin tôt, « bien en chair » si j’ose dire. Superbe. Soit dit en passant, suis allée hier chez la coiffeuse… J’aurais dû attendre quelques jours. En matière d’économies on ne prend pas assez conseil chez le fameux calendrier des Postes!…

  21. Gerldam

    Je ne suis pas si certain que le but soit de favoriser les grands industriels agricoles en Batavie.
    Je constate de plus en plus que l’idéologie réchauffiste rend con, je dirais même plus, con à lier.

    1. kekoresin

      Ouais, entendu ce matin sur France Inter (oumpf!) dans ma bagnole :

      Retour sur un reportage du début d’année dans lequel des inconscients disaient profiter du soleil en terrasse, que ça faisait du bien, qu’ils étaient heureux. Puis une militante, que même le soleil n’arrive certainement pas à soigner la frigidité, commence à déblatérer sur ces idiots qui ne se rendent pas compte de la gravité de la situation. S’en suit un collier de poncifs ahané dans un français aléatoire. Juste un exemple de perle: des ours polaires subissent des mutations leur permettant de s’adapter au réchauffement climatique. Ben ouais pouffiasse, les ours polaires sont issus d’ours bruns qui ont muté pour s’adapter au froid et devenir des ours polaires. Quant au terme « subir » pour qualifier des mutations, je vous laisse juge de l’abyssale connerie qui loge confortablement entre ses deux appendices auriculaires!

        1. kekoresin

          Mon p’tit côté maso sans doute!

          Et puis, depuis la disparition des comiques de qualité, il faut quand même dire que le pathétique est parfois drôle. Mais bon, pour être honnête, mon masochisme est modéré, ça m’arrive de tomber dessus quand je n’emmerde ferme au volant et que je zappe de station. En l’occurrence, je suis tombé sur un spécimen de beau calibre qui m’a procuré une mouillade de mirettes bienvenue.

          1. Higgins

            J’étais, il y a de cela plus de trente ans, un auditeur assidu de cette station. C’était l’époque où France-Inter apparaissait comme un îlot d’intelligence face à des radios qui tapaient facilement en-dessous de la ceinture. C’était l’époque de Jacques Chancel, Pierre Bouteiller et de l’excellentissime Tribunal des flagrants délires. J’ai décroché dans les années 90, le bon goût a laissé la place à la vulgarité, l’humour est devenu grossier, l’intolérance et la bien-pensance ont fait leur apparition, bref le pire de la gauche y a pris ses quartiers. J’ai totalement cessé de l’écouter. Avant, on pouvait y entendre des choses comme ceci : https:/ /youtu.be/72Fyj2uA338 (je recommande chaudement l’écoute de cette émission. Au-delà de son intérêt historique, elle donne une bonne idée de la régression intellectuelle en cours dans la France du Poudré).

            1. kekoresin

              Je ne peux qu’être en phase avec ton propos major.

              La différence entre hier et aujourd’hui, c’est qu’à l’époque on stigmatisait les cons, alors que maintenant on méprise l’intelligence.

            2. Pierre 82

              Punaise, je viens d’écouter cette Radioscopie, et j’ai été scotché: j’ai écouté jusqu’au bout.
              Les mots me manquent, tant je n’arrive pas à croire comment un pays qui avait ce niveau intellectuel a pu tomber aussi bas.
              Je n’ai rien lu de Lucien Rebatet, que je ne connaissais que de nom, un peu comme Brazillac dont je n’ai lu que quelques poèmes, ou Drieu La Rochelle (mais pas comme Céline, dont j’ai lu tout ce que je trouvais).
              Quand on voit que maintenant, on est définitivement tricard à la radio pour avoir, dix ans plus tôt, ri à une blague raciste, ça fait rêver.

              Et pourtant, il existe encore des intellectuels dans ce pays, sans doute plus nombreux qu’on n’imagine. Ils sont simplement cachés.
              Enfin j’espère. Sinon, l’heure est encore plus grave que je n’imagine.

              Jacques Chancel est mort en 2014. Il a donc été témoin de cette dégringolade, et de manière directe. Je me demande ce qu’il en pensait.
              Petite anecdote: il est mort le 22 décembre 2014, et ne sera enterré que presque 3 semaines plus tard. La raison avait été expliquée par un journaliste: il fallait attendre que tout le show-biz soit revenu des vacances au ski. Bel exemple de respect.

              1. Higgins

                Perso, j’ai lu « Les décombres » dans sa version originale (1942). Le fond est, disons, plutôt violent et son anti-sémitisme ne semble pas être de façade mais c’est remarquablement écrit. L’homme avait de la plume. J’ai découvert cette Radioscopie par hasard après. Il est évident que le Rebatet de « Je suis partout » n’a plus grand chose à voir avec celui qui est interviewé. De mémoire, il m’a scotché lorsqu’il déclare soutenir les Israëliens pour la guerre des 6 jours en 1967…
                Dans la foulée de ce livre, j’ai lu « Intra Muros » de son collègue et grand ami Pierre-Antoine Cousteau, le frère de l’autre. Je vous en recommande la lecture pour comprendre l’évolution de ces deux intellectuels de l’extrême-gauche au fascisme dur et en plus, c’est également très bien écrit. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils en avaient.

            3. Mitch

              Ben moi aussi, je me le suis écouté.

              Je vais m’abtenir des faire des commentaires sur le contenu et le personnage (que je ne connaissais pas), ce n’est pas l’endroit.

              C’est une formidable machine à remonter le temps.

              Tous les sujets sont abordés. C’est surprenant. Aucun sujet taboo. Le journaliste (que je ne connais pas) pose des questions pertinentes et intelligentes en s’effaçant, mais tout en gardant le contrôle.

              On a peine à croire que ce type d’emission ai pu exister, surtout au vu de ce qu’on peut observer à présent.

              NB: c’est moi, ou ils ont un accent … ‘bizarre’

              NB2: les pauses sont … musicales, et la musiques est surprenante.

              1. Pierre 82

                Pour l’accent, il n’y a rien de bizarre: ils parlaient comme ç à l’époque. L’accent évolue. Avant guerre, les Parisiens roulaient les « r », par exemple, et on l’a oublié.
                Ce qui me frappe également, c’est la richesse de la langue, tant dans la syntaxe que dans le vocabulaire, très soigné.
                Écoutez une interview d’un passant lambda dans les années 60, et vous serez surpris de la façon presque guindée dont ils parlaient.

                Et dans cette radioscopie, c’est hallucinant comme il lui laisse la parole, en essayant de ne pas trop juger, alors qu’il s’agit d’un type qui a ouvertement soutenu Hitler pendant la guerre, condamné à mort, mais gracié, et le tout 25 ans après les faits, où énormément de protagonistes étaient encore en vie.
                Et ça ne choquait personne. Et d’ailleurs on n’a pas à être choqué qu’on laisse s’exprimer quelqu’un avec lequel on est foncièrement en désaccord.
                C’est notre période qui est anormale, pas la leur.

                1. Grosminet

                  « Avant guerre, les Parisiens roulaient les « r », par exemple, et on l’a oublié. » rouler les R, vous êtes sûr ? Grasseyer, plutôt…

                  1. Pierre 82

                    Ils ne grasseyaient pas, mais roulaient les « r », plus légèrement que les Flamands, par exemple, plutôt à la façon de Maurice Chevalier. On l’entends souvent dans les vieux films d’actualités d’avant-guerre. Et avant la guerre de 14, c’était même encore plus prononcé.

                    Eh non les Parisiens n’ont pas toujours dit « Bonjour’hin ».
                    Et j’attends qu’ils finissent par laisser tomber ça aussi… ça me les rendra déjà un chouia moins insupportables.

              2. Higgins

                https:/ /fr.m.wikipedia.org/wiki/Radioscopie_(%C3%A9mission_de_radio)
                et
                https:/ /www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/radioscopie-par-jacques-chancel

              3. theo31

                A cette époque, les journalistes n’essayaient pas de combler leurs failles narcissiques.

                De belles grosses merdes comme Foucault sévissaient déjà sur les plateaux.

            4. Léo C

              Il suffit d’écouter les deux premières minutes pour comprendre qu’un éminent journaliste comme Jacques Chancel serait, à ses propos, livré à la vindicte populaire.

              Je ne suivais pas les Radioscopies, malgré des émissions jusqu’à la fin des années 80 mais souvent regardais le Grand Échiquier.
              Le vrai, pas celui de Lapix.

              Tout comme Apostrophes.

              Cet effondrement ? Comme le Poudré le dit, si élégamment, ça lui en touche une sans remuer l’autre.

              Comment, avec cette engeance aux diverses manettes, voudriez-vous qu’il en fût autrement ?

              1. Pheldge

                je doute que parmi la population actuelle, beaucoup soient capable de comprendre des émissions de ce type. Les cerveaux des djeun’s ne sont plus programmés pour ça, eux leur truc c’est Arthur, Hanouna et quelques autres « mettre à penser » … Bientôt au programme des lycées on verra Aya Nakamura, et Wejdene remplacer Molière ou Racine.

                    1. Hari Seldon

                      A priori, plus de 70% des moins de 18 ans ont répondu « influenceur » à la question « quel est le métier qui vous fait rêver ? »
                      Offre, demande, tout ça 😀

                1. sam player

                  T’as jamais été jeune Pheldge ?
                  Tu ne te rappelles pas, ou bien ?Les préoccupations sont différentes suivant les époques de la vie, et pour eux tu hors de ma vue es un vieux con, tout comme tu considérais ceux de 50-60 ans quand tu étais jeune si jamais tu l’as été …

                2. sam player

                  @ Pheldge
                  À la demande générale, c’est quoi la réalité ?
                  TPMO c’est 1.5M de téléspectateurs, largement moins de 10% de part de marché (14% sur les 15/34, 13,7% sur les 15/24, 13,4% sur les 25/49 et 12,6% FRDA-50).
                  Les djeun’s où ça ?

                  Tu extrapoles ton environnement. C’est souvent le cas de ceux qui vivent en circuit fermé, la grotte, l’ombre toussa…

                    1. Pheldge

                      on dirait que j’ai touché un point sensible … 😉 je ne faisais juste que rappeler le constat, de la baisse de niveau.

                    2. Hari Seldon

                      Aucune extrapolation non, des constats :

                      – Enseignant proche constate que 20% de ses élèves de 11 ans ne savent pas écrire leur prénom ;
                      – Juré dans des écoles BAC+3, la majorité ne sait pas tenir une argumentation, une minorité ne sachant qu’à peine parler ;
                      – Famille dans l’enseignement supérieur : niveau a drastiquement chuté ;
                      – Entretiens d’embauches pour des profils « junior » : à hurler de rire ou à fondre en larme c’est selon

                      Donc non, Hanouna n’est pas LA cause. Mais lui + école pourrave + réseaux sociaux + mesures gouvernementales depuis 40 ans avec accélération depuis le Covid + plein d’autres facteurs

                      = stupidité déconcertante pour la majorité des jeunes. Il y a bien entendu des poissons volants, et heureusement.

                    3. sam player

                      « on dirait que j’ai touché un point sensible…

                      Tu as surtout montré que tu vis entouré d’abrutis 😀

                    4. sam player

                      « … Donc non, Hanouna n’est pas LA cause. »

                      Oui, il y a un marché qui s’intéresse aux abrutis créés par le système, c’est bien, ça les occupe 😀
                      Il ne faut pas se leurrer, au moins 20% des gens (pas que des jeunes) sont inemployables dans les conditions actuelles et ça ne va pas s’améliorer

                    5. Hari Seldon

                      @sam player 14 juillet 2022, 11 h 13 min
                      Honnêtement, je pense que 20% c’est très optimiste, mais je n’ai pas de chiffre à avancer 🙂

                  1. Mitch

                    @Philou : attention avec ‘les jeunes’. Il y a bien des jeunes (et non pas les jeunes) qui s’avalent toutes sortes de conneries mais il n’y a pas que des jeunes. Déjà beaucoup de jeunes ne regardent plus la TV. Ils préfèrent faire leur marché sur Netflix, YT, les RéseauxSoc, etc.

                    La TV est devenu un truc pour les +65 ans. Il n’y a qu’a voir les programmes de la Pravda. Tu crois qu’un djeun normalement constitué va se regarder Josephine l’Ange ou Camping Bleu?

                    Mon fiston de 16 ans ne regarde quasi jamais la TV autre que du sport. Ses potes c’est pareil. Les enfants ne sont souvent que le reflet des parents.

                    @Hari: Attention aux comparaisons. Dans les années 50, 0.6% de la classe d’age avaient le BAC. Dans les années 70 c’était 10% et à la fin des années 80, pas plus de 35%. A présent, c’est près de 80% de la classe d’age. Dit autrement, il y a BAC et BAC et lycée de merde et super lycée. Pas de secret. Si on compare les meilleurs des années 70/80 avec les meilleurs actuels je ne suis pas persuadé qu’il y ai une grosse difference. Enfin, disons que mon caractère optimiste ne la voit pas 🙂

                    Et enfin, certains font l’hypothése que tout le monde dans les années 60/70 regardaient des émissions du type que celle dont le Major a posté un lien. J’ai un très gros doute.

                    Vous comparez simplement pas les même choses. Vous comparez des poissons volants des années 70/80 (ce dont beaucoup de membres de ce forum étaient et sont toujours) vs des crétins actuels.

                    Par contre là ou je vois rejoins c’est que les crétins sont de plus en plus visibles, et sont même mis ‘on a pedestal’.

                    1. Pheldge

                      Mitch, je n’ai jamais dit que tout le monde écoutait radioscopie, mais que tout le monde était capable de comprendre ce qui s’y disait … et force est de constater que le niveau de compréhension a dramatiquement chuté. Quand on en est à réécrire des classiques de la littérature pour enfants en simplifiant le vocabulaire, à supprimer imparfait et passé simple, c’est de mauvais augure pour la suite.
                      Ca n’a rien à voir avec le basculement de la Tv vers des plateformes de VOD

                    2. Mitch

                      Philou es-tu vraiment sur que tout le monde était capable de comprendre ce qui se disait dans de telles émissions ? Je n’en sais rien, hein, c’est une question vraiment ouverte. J’admets avoir un doute …

                      Il y a peut être aussi qu’on ne tendait pas sans arrêt le micro aux plus cons afin de faire le buzz. non?

                      Pour la langue, elle évolue. Sans doute encore plus vite à présent avec les moyens que nous connaissons. 100 ans d’évolution de la langue sont à présent condensé dans 20 ans.

                      Si je me retrouvais devant un texte écrit par William S. 20 ans après, je n’ai pas honte de dire que ce ne serait pas une partie de plaisir.

                    3. Hari Seldon

                      @ Mitch 14 juillet 2022, 14 h 16 min

                      Je ne compare rien, je n’ai pas connu les années 60 et 70 🙂

                      Le BAC, tout comme les autres diplômes, je m’en fiche éperdument, même dans les processus de recrutement. Vous avez raison de soulever qu’ils n’ont que la valeur que l’état veut leur accorder, et actuellement ils signifient plus, de mon point de vue, qu’on est certifié conforme et certainement pas éduqué ou formé.

                      Je constate uniquement qu’aujourd’hui, la majorité des jeunes est crétinisée. Je ne dis pas non plus que c’est leur faute, ou qu’ils sont tous comme ça. Mais dans mon espace-temps (où je vis et travaille, et maintenant), c’est un fait indubitable et largement partagé par beaucoup de monde, parfois à demi mot.

                    4. durru

                      @Mitch
                      Sur la capacité de compréhension, y’a pas débat. La culture générale d’un détenteur d’un brevet des écoles des années ’50 n’a strictement rien à voir avec celle d’un bac+2 d’aujourd’hui. Et encore, je suis gentil, je pourrais je crois parler de bac+4.
                      À âge équivalent, hein, qu’il n’y ait pas de malentendu…
                      Comme toi, j’ai grandi ailleurs. J’ai été effaré par le niveau constaté chez mes plus jeunes collègues, qui étaient loin d’être en bas de l’échelle.

                    5. Pierre 82

                      Assez d’accord avec votre point de vue, Mitch.
                      Les jeunes ne sont pas tous des abrutis, loin de là.
                      Le vrai souci c’est que beaucoup d’entre nous (leurs ainés) ont laissé tomber leur devoir, qui est de les former, se les éduquer, de les élever.
                      Et encore, la faille est surtout qu’on a laissé les institutions dégrader la qualité de l’enseignement reçu (Ednat, mais aussi la TV, les médias et l’éducation donnée par les parents – l’éclatement de la cellule familiale encouragée par une politique dite de « libération » – il y a beaucoup à en dire).
                      Mais il y a toujours une bonne proportion d’entre eux qui sont curieux, qui fouinent un peu partout pour comprendre, et il faut reconnaître que pour ça, Internet reste un outil formidable. Quand j’étais gamin, on avait à la maison l’encyclopédie « Tout l’univers » dont j’ai un souvenir ému. Si j’avais eu Internet quand j’étais ado, je me serais régalé (et pas seulement pour le cul, je le dis avant que quelqu’un me fasse la remarque…)

                      J’ai confiance dans la solidité naturelle de la jeunesse. Je ne dis pas qu’un jour, ils n’auront pas envie de nous faire la peau, mais il ne faut jamais les prendre pour des cons. Si l’instinct de survie n’était pas une donnée indépendante des civilisations, l’espèce humaine aurait disparu depuis longtemps.
                      Ne croyons pas que « dans le temps, les jeunes étaient plus intelligents ». Seule une petite partie était vraiment lettrée et intelligente, et à l’autre bout du spectre, les plus cons n’ont pas attendu Cyril Hannouna ou les anges de la téléréalité pour être cons comme des enclumes.

                    6. Higgins

                      @ Pierre 82

                      Je plussoie largement à tes propos. Je crois pouvoir dire que j’ai des enfants curieux pour qui la TV traditionnelle (Ils ne la regardent jamais) n’est rien et qui utilisent de manière pertinente la Toile. Élevés sans le diktat de la télé, ils ont tous eu accès, dès l’âge de 12-13 ans, à l’ordinateur sans qu’on y exerce un quelconque contrôle. Mes fils avaient même réussi, en bidouillant, à mixer pour jouer entre eux trois ordinateurs qui travaillaient tous sous des Windows différents (98, NT et Vista si mes souvenirs sont bons).

                    7. Pheldge

                      merci durru, hélas Mitch, c’est un fait constaté : un détenteur du Certificat d’Etudes Primaires « d’avant », soit grosso modo avant 68 avait un niveau en orthographe et en calcul, qui ferait pâlir d’envie les bacheliers d’aujourd’hui ! Oui, c’est à ce point !

                    8. durru

                      @Pierre, @Major
                      J’ai bien peur que vous prenez vos cercles de connaissances pour des généralités.
                      Il y a bien sûr (et heureusement) des jeunes de qualité, mais si on regarde les moyennes, ça fait peur. Faut faire de la recherche avancée pour trouver la perle rare qui arrive à s’exprimer correctement, quant à ne pas faire d’erreurs d’aurtograf… je cherche encore. Tout ça, c’était juste pas envisageable il y a quelques dizaines d’années.
                      La difficulté à s’exprimer est quand même un signe fort.

                      Pour ce qui est de l’instinct de survie, je suis d’accord. Mais cela ne dit rien sur le niveau de ces jeunes générations (européennes)…

                    9. Hari Seldon

                      @ Durru, Pierre, Major

                      +1 pour ce que dit Durru.

                      Il est important de comprendre que je ne mets pas tous les jeunes dans le même sac, et qu’évidemment je n’attaque rien de personnel. Vos enfants respectifs, que je ne connais pas, ont très probablement la chance d’avoir été bien éduqués vu l’expression de leurs parents sur ce forum 🙂

                      Mais il est un fait qu’ils ne sont probablement pas représentatifs.

                      Comme le dit Durru, je ne connais pas un jeune qui sait écrire correctement, indépendamment de leurs niveaux d’études, diplômes ou autres. J’en connais très, mais alors vraiment très peu qui savent compter correctement. Il y a aussi un vrai problème de mémoire qui est assez impressionnant et qui est, je pense, la cause des autres.

                      A la fin des entretiens d’embauche, au moment où la personne quitte, je pose une dernière question sur un ton décontracté : « tiens au fait, quel événement de l’actualité récente vous a marqué ? »
                      C’est 9 fois sur 10 le vide sidéral. Vraiment. Je parlerais en Suédois, ils me regarderaient de la même façon.

                      Alors, vous citez la curiosité. C’est une – si ce n’est LA – qualité que je recherche quand j’engage. Autant dire que c’est plus rare que le diamant.

                      Et juste pour situer, je suis né dans les années 80, donc on ne peut pas dire que je sois de la « vieille école » 😀

                      (enfin pas si vieille …)

                    10. Pheldge

                      @ Pierre, concernant la jeunesse, je suis très pessimiste, parce que gavés de contenus débiles disponibles et partagés sur les réseaux sociaux, ils n’ont plus de temps de cerveau disponible, pour reprendre le contrôle. Alors ils se léguminisent chaque jour un peu plus. Des ça comme, j’en ai une bonne poignée, dans mon entourage direct : ils sont gentils, mais con, irresponsables et totalement démunis … J’essaie de protéger les miens, mais, c’est parfois difficile tellement ils sont déconnectés de la réalité.

                    11. Mitch

                      La situation que certains décrivent est certes vrai mais est-ce pire qu’avant?. C’est à mon avis la question clé.

                      Tout est question de proportion. Dit autrement, les ‘cons’ n’ont pas disparu et ne disparaitront pas, mais y en a-t-il plus à présent?

                      Que ce serait-il passé lors dans un entretien d’embauche il y a 20, 30 ou 40 ans? n’y avait-il pas des mecs hors-sol aussi? dans les même proportions? y-avait-il 10 mecs qui se présentaient pour le même job comme parfois à présent? les gars étaient-ils parfois en compétition avec l’Europe voire le monde? (quand je reçois des mecs en entretien d’embauge j’ai un Anglais, puis un Allemand, puis un Slovène, puis un Francais, puis …. etc).

                      Je n’ai pas de chiffres à avancer. Que des sensations. Perso, les gros cons autours de moi n’ont pas 20 ans mais plutôt +70 ans voire plus de +75 ans. Je ne veux bien évidemment pas dire qu’il n’y a que des crétins parmi les + 75 ans et que des mecs brillants parmi les – 30 ans. Dit encore autrement, attention de ne pas reproduire son environnement pour en tirer des conclusions générales (cela vaut bien évidemment également pour moi) – j’essai de faire attention tout en étant conscient qu’il y a surement un biais).

                      Pour les indicateurs tel que ‘l’ortograf’ je serais prudent. C’est un indicateur qui peut être utile (selon les professions) mais parmi beaucoup d’autres.

                      En déduire qu’un mec est un gros tocard car il fait des fautes est un raccourci qui me parait … simplement faux (à moins que le gars soit journaliste, mais bon, dans ce pays on ne demande pas aux journalistes qu’ils soient brillants mais surtout qu’ils aient une bonne aptitude à passer sous le bureau)

                    12. durru

                      @Mitch
                      Je crois qu’on parle pas de la même chose. Personnellement, je n’ai pas évoqué les « cons », seulement le niveau de culture générale. A force, il y aura un lien, mais il n’est pas immédiat.
                      Les « vieux » sont bornés, les « jeunes » sont incultes. Ça peut donner des « cons » à la fin des deux cotés, mais, comme on dit, cépapareil… 🙂

    2. Pierre 82

      @Gerldam 13 juillet 2022, 15 h 28 min

      Entre les deux explications, mon cœur balance:
      Sont-ils des crapules, qui sacrifient simplement leurs pays par corruption classique, complètement achetés par des « firmes » comme on dit à l’extrême-gauche?
      Possible, mais dans ce cas, ils seraient TOUS complices et TOUS achetés, ce qui est compliqué à faire pour un corrupteur. Le principe selon lequel tout régime politique finit inévitablement en corruption généralisée s’appliquerait, et pourquoi pas?
      Ou alors, est-ce que ce sont des gars d’une imbécillité foudroyante, et qui foutent toute l’économie de leurs pays par terre, en sacrifice, sur l’autel de leur folie délirante?
      Le rasoir d’Hanlon « Ne jamais attribuer à la malveillance ce que la bêtise suffit à expliquer  » pourrait dès lors s’appliquer.
      Je n’arrive pas à trancher entre les deux options. La vénalité crasse de certains, combinée à la stupidité himalayesque d’autres?
      En tous cas, je n’aurais jamais cru possible de vivre en direct une situation où l’ensemble des gouvernements de tous les pays occidentaux agissent de concert pour flinguer leur propre population, et sous les applaudissements de la foule, en plus.
      Je reviens à ce leitmotiv que j’avais au début du covid : « nous vivons une époque passionnante », alors que j’étais abasourdi devant la tournure que prenaient les événements.
      Depuis lors, le processus s’est amplifié et devient de plus en plus rapide.

      1. durru

        Les deux ne sont pas du tout contradictoires, loin de là. On peut avoir des imbéciles, des corrompus ET de imbéciles corrompus.
        Il n’y a pas d’unanimité, loin de là. C’est une impression qu’on nous donne, grâce aux efforts de la classe jacassière. Petit exemple : lors du vote au PE pour prolonger le pass au niveau UE, sur les 750 députés ils étaient à peine plus de 400 à voter pour. Une majorité, certes, mais loin d’une belle unanimité qu’on nous vend à chaque instant.
        Sans parler des ovnis hongrois ou polonais, par exemple.
        En France, c’est la défaite en rase campagne (appelons un chat un chat) de Macron aux législatives qui a donné des ailes aux oppositions et les a sorties de leur léthargie. Au niveau UE, les opposants se savent en minorité et préfèrent faire profil bas. Mais il suffira d’un seul changement pour que tout bascule. La situation est plus fragile que jamais.
        Il ne faut pas se tromper : l’avenir de l’évolution de l’UE se joue en quelques pays charnière : Allemagne, Pays-Bas, France, Italie. Ce sont ces dirigeants qui sont achetés, il suffit de voir leur acharnement. Les autres profitent de la situation (enfin, c’est surtout leur avis).
        Déroute il y aura, bien malin celui qui peut prévoir les conséquences…

      2. MCA

        @Pierre 82 13 juillet 2022, 17 h 31 min

        Les deux.

        Dans le tas il y a des con(ne)s, mais la majorité ne l’est pas et leurs actes sont volontaires et/ou intéressés.

      3. Gerldam

        Dans l’émission de Doze sur BFM Business, l’une des dernières que je regardais de temps en temps et où des gens cultivés ont le temps d’argumenter, il est effarant de constater que tous, sans la moindre exception disent que le climat et la transition énergétique sont les gandes affaires du moment et priment sur le reste de l’économie. Ils ne lisent pas un bouquin, avalent les sornettes des idéologues de l’IPCC (ex-Greenpeace et autres officines nauséabondes).
        Affligeant, consternant, désespérant.
        Du coup, je ne les écoute même plus.

        1. Pierre 82

          Tout à fait d’accord, mais de nouveau, de qui s’agit-il? A 100%, ils sont membres de cette élite autoproclamée: professeurs, directeurs d’institut, « économistes », (ou même banquiers, qui ont intérêt à filer droit quand il prend la parole publiquement), etc…
          Juger là-dessus, c’est comme analyser la pensée des membres du Politburo, et s’étonner qu’ils ne disent que des conneries.
          Sur le net, on voit bien que d’autres ne pensent pas comme ça. D’où l’intérêt de se retirer des médias. Je ne les supporte plus, et j’ai remarqué d’ailleurs que l’avis sur le réchaufmique est un très puissant indicateur de crétins malfaisants.
          Ce n’est pas parce que Doze invite des apparatchiks qui savent à s’exprimer correctement que quelque chose d’original va en sortir.
          Ce n’est évidemment pas sur ce terreau là que refleurira notre civilisation. Ils font partie des parasites et des nuisibles.

        2. Pythagore

          Ils s’en foutent, ce n’est pas le problème. Il faut juste un sujet pour pouvoir exister médiatiquement et aller faire du blabla sur les plateaux. Une menace diffuse aux causes non vérifiable sauf par les Hautes Autorités, et pourtant perceptible par tous (z’avaient vu comme y fait chô), c’est parfait, ca fait le job. Leur problème, c’est avoir qq à afficher et que ce soit simple. Si une explication dure plus de 30 secondes, le spectateur décroche.

    1. P&C

      Mais quel c*n…

      Vous vous souvenez des discussions tenues de temps en temps sur les effondrements de civilisation, le poids des crises et des décisions à la con.
      Ben on est en plein dedans.

      Du haut de leurs tours et de leur thune, les « lites » à la Trudeau ne voient pas que la civilisation repose sur des choses bassement matérielles, comme la bouffe… et les céréales, c’est pratique car roche en amidon et facilement sécable et transportable, à tel point qu’elles ont pu servir de monnaie.

      Agriculteur/paysan, c’est juste le métier le plus nécessaire, la base de tout.

    2. P&C

      Peut être que le Trudeau vise les machines agricoles…

      vous savez, ces trucs ont combien accessoires qui ont permis de passer à 80% de la pop active employée dans une agriculture à peur près capable de nourrir out le monde à peu près à sa faim, à 2%, et exportateurs par dessus le marché.

      Punaise, même les celtes avaient des moissonneuses à bras pour gratter quelques % de productivité !

    3. kekoresin

      Un Troudeau d’une profondeur abyssale !

      Mais ne vous y trumpez pas, ce petit idéologue et ses comparses sont des criminels cachés derrière leur adhésion au wokisme et autres dérives mentales. La plupart du temps, ceux qui chantent la tolérance à outrance sont les pires sociopathes, dotés d’un désir de toute puissance qui les pousse à tuer quand ils ne peuvent convaincre. Cela les mène à considérer la population en deux catégories, ceux qui font partie de la secte et les autres. Inutile de dire que les autres sont inutiles, deux fois inutiles donc, voire nuisible, voire à éradiquer. Mais autres temps autres mœurs, les chambres à gaz étant également devenue trop couteuses, on choisira de préférence la méthode du pourrissement en laissant crever des pans entiers de gueux en leur accrochant des pancartes virtuelles « pollueur » « raciste » « homophobe » « LGBITOQphobe »… On veillera bien à draper tout ça d’une épaisse couche de démocratine pour éviter les irritations. Ensuite viennent les taxes et les normes insupportables économiquement. Comme on se dit humaniste, une un numéro vert (ou ligne verte si on lit Stephen King) est prévue pour éviter que le gueux aille bloquer un train en étalant de la tripaille sur les rails. Puis enfin, avec l’assentiment de la foule haineuse débordant de grands principes pour son prochain, on laisse pourrir en saupoudrant de minimums sociaux.

      Conséquemment, la baisse des ressources de base nécessitera d’autres tris dans le troupeau dont les bêtes n’auront de cesse de progresser dans l’obéissance.

      1. Mo.

        +1000. Quand un mec fait la morale, tolérance machin tousssa, on peut être sûr qu’au fond de lui c’est une vrai salope qui trahira père et mère au premier problème

    4. Léo C

      Il le porte sur la g..figure; pas l’air totalement allumé à tous les étages.

      Je vais tout vous dire: je m’y rends dans trois semaines et suis, en effet, en train de batailler avec mes fils, qui se sont torchés depuis belle lurette avec leur certificat Covid (deux injections), pour le leur faire retrouver ou (re) télécharger afin de verser ça sur cette appli de m…. Arrive CAN.

      Un mien ami y a émigré il y a deux ans, sur les instances de Madame, après réflexion, alors qu’il croyait la France le plus beau pays du monde (vision de carte postale et peu de voyages).

      Sa sœur l’y a rejoint; elle c’est du dur. Après un an en Nouvelle-Zélande, le retour hexagonal lui était inenvisageable.

      Nous conversons régulièrement. Il n’a de cesse de me répéter qu’il ne reviendra jamais. Impensable.

      Personnellement, je m’y étais rendu à quelques reprises: la dernière il y a 33 ans.
      A chaque fois, il fallait que je me pousse dans l’avion du retour. Mon plus long séjour touristique: le max – 3 mois.

      Je prévoyais une orientation professionnelle que je pensais possible pour y retourner définitivement. Des évènements personnels et une vie de famille enclenchée en décidèrent autrement.
      J’ai initié des démarches, ai eu des entretiens mais la politique actuelle là-bas incline en faveur des jeunes. Mon âge ne plaide pas en ma faveur.

      J’ai vais toutefois en reconnaissance, un coup de bol reste possible; rien ne remplace le présentiel.
      Pour le présenter à mes fistons aussi, dont l’un, l’aîné, doit y partir, son permis de travail étant validé (PVT).

      Je vous dirai tout ça.

      1. Obenjayagaar

        J’y suis et confirme. Tout simplement impossible de revenir en France. Je suis revenu en vacances 1 semaine en 6 ans, ça m’a suffit.

  22. Pierre 82

    HS: L’Allemagne rhabillée pour l’hiver: Edouard Husson en toute grande forme…

    https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2022/07/13/de-leffondrement-allemand-et-des-consequences-a-en-tirer-pour-la-france-par-edouard-husson/

      1. Pythagore

        « Bien entendu, les présidents français ont été faibles face à l’Allemagne, depuis Mitterrand.  »
        Tout est dit.
        A vrai dire je ne sais pas d’où il sort l’affiche de toto sous la douche. J’ai cherché avec google lens, et je ne la retrouve que sur un compte twitter.
        Oui ca va pas fort, c’est évident. La coalition patauge méga dans la semoulle.
        Le point de non retour aura lieu à la fin de l’année. Soient ils ferment effectivement les centrales nucléaires et ca va tanguer. Soit il va falloir changer le narratif par d’innombrables contorsions et les choses vont évoluer. Comme je l’ai dejà dit, en Allemagne, ca peut bouger très vite.
        Comme je l’ai entendu dire aussi, seules les verts peuvent enterrer l’agenda vert.
        Je reste sur ma ligne: le pays va encore bcp trop bien, derniers chiffres du chomage à 5,2%, la hausse étant due au transfert de 200.000 Ukrainiens de l’aide sociale aux réfugiés vers le système d’assurance chômage….
        Ici quasiment tous les resto et cafés cherchent du personnel.
        Tant que cela ira encore, AMHA, cela ne bougera pas. Mais vu la quantité d’articles du type « Schadensbregrenzung », il est possible que les politiques sentent le vent tourner. Comme évoqué, je pense que la fin de l’année sera un tournant crucial.

        1. durru

          « seules les verts peuvent enterrer l’agenda vert »
          C’est pour ça que je parlais d’une majorité de droite, qui n’a pas besoin de Verts.
          Eux, ils vont jamais bouger, ça serait du suicide en direct live.

          1. Pythagore

            C’est Schröder, un socialiste donc, qui a pris les mesures les plus conservatrices depuis des décennies. On verra si les successeurs sont de la même trempe. Je ne le crois pas mais on n’est jamais à l’abri d’une surprise.

    1. Pheldge

      je trouve sa conclusion bien optimiste « l’affiche de la “douche à Toto” nous incite à accélérer notre libération », j’ai de sérieux doutes, je vois plutôt sa généralisation chez nous, sous les vivats d’une classe politique unanime …

      1. Pheldge

        p’tain, comme des fois je déteste avoir raison : annonce Énergie : Emmanuel Macron annonce un « plan de sobriété » Énergie : Emmanuel Macron annonce un « plan de sobriété »

          1. Rick Enbacker

            Il va nous faire le coup du sandwich polonais : un ticket de jambon entre 2 tickets de pain.
            Bientôt les voitures qui roulent avec des QR codes d’essence

    2. René-Pierre Alié

      Le coup de pied de l’âne…
      Contrairement à l’âne de la fable, nous ne devenons pas forts de la faiblesse du lion allemand.
      Faiblesse provisoire, je pense, et qui s’explique, mais ce n’est pas ici le moment.

    3. sam player

      À voir vos réactions à cet article, j’ai l’impression que vous avez envie de lire ce qui vous fait du bien 😀 c’est rigolo, un déni de la réalité, pourquoi pas si ça vous fait du bien…

      1. Pierre 82

        Vous voyez le mal partout, Sam. Surtout ici.
        Le fait est que les Allemands avec qui j’ai bossé pendant près de 20 ans (jusqu’en 2004) ont considérablement changé, et ça provoque ma stupéfaction.
        De très sérieux et de profondément sourcilleux quant à leurs intérêts économiques qu’ils étaient, j’observe avec consternation qu’ils sont maintenant dirigés par des fous.
        Et ça m’effraie plus qu’autre chose, la Schadenfreunde ne faisant jamais partie des sentiments qui m’affectent (mon père ne rentrait en colère que dans deux cas: quand on gaspillait de la nourriture, et quand on se réjouissait du malheur des autres, ce qui dans une famille nombreuse, est toujours source d’une atmosphère délétère – cette éducation m’est restée).
        De plus, vous extrapolez la pensée de Husson: il n’a jamais prétendu que le malheur de l’Allemagne ferait le bonheur de la France.

        La « douche à Toto », comme il l’appelle, est parfaitement indigne de ce qu’a été l’Allemagne, et c’est précisément parce que nos branquignols auraient été fichus de nous en proposer du même tonneau que ça montre que le mal européen est bien plus profond qu’une simple dégénérescence des élites françaises, syndrome qui nous affecte depuis pas mal de siècles, et auquel nous sommes habitués – 15 changements de régime depuis la révolution.

        Si la vision d’un géant qui s’effondre peut servir de leçon, et serve d’exemple pour susciter un réveil des Français, pourquoi pas? Il ne faut pas en réveiller beaucoup pour avoir un effet d’entrainement. Ce n’est pas que j’y croie particulièrement, mais ce n’est pas le sujet principal de l’article – et libre à vous de penser que les Français sont des sous-hommes qui ne méritent que de disparaître dans la misère noire, et qu’on ne peut plus rien y faire.
        Quant à savoir si cette faiblesse allemande est provisoire, et si elle se terminera par un redressement moral de leur population, je l’espère, sans avoir d’opinion particulière, vu que je ne les fréquente plus du tout.

      2. Nemrod

        Tu parles que ça nous fait du bien.
        L’Allemagne dans la merde et qui se réarme …
        La Russie qui devient notre ennemi mortel.
        Je suis ravi.

        1. Pierre 82

          L’Allemagne ne se réarme pas. Elle va juste consacrer une part non négligeable de son budget à acheter de l’armement américain, qu’elle sera bien en peine d’utiliser, et qu’elle achète par soumission (et de corruption, ça va sans dire).
          Pour avoir une armée en ordre de marche, il faut des hommes. Il n’y a plus assez de jeunes en Allemagne, et en plus, ceux qui restent sont soit antimilitaristes, soit psychopathes. Ajoutez au tableau que la jeunesse allemande comporte un partie non négligeables d’ottomans, qui ne montrent aucune velléité à faire allégeance à la république fédérale.

          L’Allemagne qui se réarme, ça me fait un peu sourire…

          1. Aristarkke

            A votre avis (et celui du Major), peut-on imaginer avec un minimum de crédibilité qu’il s’agirait plutôt de transformer l’Allemagne en un discret arsenal, mettant ainsi les USA en capacité optimale d’intervention en n’ayant pas tout un matos encombrant et lourd à transférer sur toute la largeur de l’Atlantique ? Puisque ce matos serait déjà pré -positionné et payé, qui plus est, par le client Allemagne.
            Parce qu’il est vrai que le profil démographique actuel Teuton ne permet pas d’envisager sérieusement la mise sur pied d’une armée plutôt étoffée, outre d’autres bêtes contraintes comme l’entraînement pour utiliser ces armes, les casernes, etc…

            1. Higgins

              C’est déjà plus ou moins le cas mais pourquoi pas. Très difficile de se faire une bonne idée de la qualité de l’armée allemande. Ils ont du matériel qui a une faible dispo et si je respecte les unités très spécialisées, je miserai difficilement sur le reste.

            2. Pythagore

              Scholz est un beni-oui-oui, la mise en oeuvre s’avère parfois plus difficile. Je demande à voir si ces achats auront lieu. Ca ne coûte pas grand chose de dire que l’on va acheter pour 100Mrds d’armement, les investissements se faisant de tte facon sur des dizaines d’années.
              La probabilité est plus élevèe si Merz arrive au pouvoir car il semble qu’il ait des acquaintances avec les USA.

          2. Aristarkke

            En attendant, Flop Joene s’est livré cet après midi à un exercice de wishful thinking en parlant d’augmenter les armements de la Grance, le budget de fonctionnement des armées (avec de l’argent magique emprunté à nos arrières (x fois, x tendant vers l’infini des nombres entiers positifs) en faisant mine de croire qu’une fois dit, ce sera achevé jusqu’au dernier bouton de guêtre d’ici à la fin du mois…
            C’est du moins l’impression ressentie par le journaliste de BV qui s’est fadé le morceau de bravoure du discours de la garden-party élyséenne du 14 juillet…
            Espérons que Poutine aura la patience d’attendre que nous soyons prêts.
            Cela fera un choc de revoir les Cosaques sur les Champs-Elysées, un peu plus de deux siècles après leur première venue…

    4. Pythagore

      Au passage je note que la bourgeoisie francaise comme dit Hudson, est prête à suivre les pires dérives, quant à réduire les aides sociales (mesures Hartz IV), et augmenter la retraite à 67 ans, on attend tjs. Ils ont l’admiration sélective.

      1. Pierre 82

        +10
        De manière générale, la France n’a jamais intérêts à faire confiance en ses élites. Ils les ont toujours mené dans le mur, avec une arrogance qui a l’air d’être une constance depuis des siècles.
        C’est pour ça que de temps en temps, il y a un nettoyage qui doit se faire.
        La France est un pays qui doit être purgé régulièrement de ses classes dirigeantes. Ce qu’on appelle la haute bourgeoisie en est l’archétype.

  23. Rick Enbacker

    https:/ /www.lepoint.fr/societe/legion-d-honneur-castex-galthie-voici-la-promotion-du-14-juillet-14-07-2022-2483243_23.php#xtor=CS3-190

    Les sacs à vomi sont sous vos sièges

    1. Grosminet

      Non, le sac à vomi il est dans la poche du fauteuil de devant. Sous le siège c’est le parachute, à équiper avant de se jeter par la sortie de secours…

    2. Pierre 82

      Même pas besoin d’un sac à vomi, puisque je me cogne complètement de leurs hochets républicains.
      Ceux qu’on insulte, par contre, ce sont ceux qui ont bien mérité de cette décoration, supposée être exceptionnelle.
      Si je l’avais reçu pour des faits particuliers, en risquant ma vie par exemple, je pense que je serais tellement outré que je la renverrai. Il me semble que certains l’ont fait.
      Ceci dit, ce n’est pas nouveau, on décore depuis bien longtemps des gens qui n’ont rien à foutre là.

        1. Higgins

          Il faudrait qu’il change quelques personnages. J’ai bien aimé la première partie : comment écrire un article nul quand on est un journaliste nul.

          1. Pierre 82

            Si vous pensez à Poutine qui en serait indigne, pourquoi pas?
            Certes, je considère que c’est un immense chef d’état, et qu’il s’arrange pour propulser la Russie comme une réelle puissance. Néanmoins, son pouvoir (de manière interne) est basé sur un système maffieux, et je n’ai toujours pas trouvé de raison de changer d’avis. Il se montre certes plus libéral d’un point de vue économique dans ses derniers discours (au dernier forum économique de St Petersbourg notamment), mais pour l’instant, ce ne sont que des paroles.
            Tout le pouvoir économique est toujours dirigé par l’état ou ses succursales dans le pays, et il n’y fait toujours pas bon se conduire de manière indépendante.
            C’est pas le sujet, mais je précise juste que je n’ai toujours pas vraiment changé d’avis sur le personnage. Par contre, s’il a envahi l’Ukraine, je reste également persuadé qu’il n’avait pas le choix, et que ça ne l’arrangeait pas vraiment.
            Et parce qu’il est un chef d’état et un stratège hors pair, et face à des criminels purs et durs, il réussira sans doute à repositionner la Russie comme puissance de premier ordre.
            Ceci dit, si j’étais d’origine russe, je retournerais sans aucun doute au pays, non par vraie conviction, mais surtout parce qu’entre deux maux, il faut choisir le moindre.
            Fin de la parenthèse. On peut reprendre la conversation là où on l’a laissé…

            1. Higgins

              « … Il s’agit d’une confrontation existentielle pour la Russie, alors que, pour les États-Unis et l’OTAN, il ne s’agit que de la fin d’un complot militaire planifié et exécuté depuis 2014 pour affaiblir la Russie. » (https:/ /brunobertez.com/2022/07/13/le-triomphalisme-occidental-a-obscurci-la-pensee-rationnelle-le-recit-occidental-delirant-resulte-dun-echec-colossal-du-renseignement-quant-a-la-strategie-militaire-et-quant-aux-intentions-polit/)

      1. Higgins

        « La Légion d’honneur, (ou toute autre décoration) ça ne se demande pas, ça ne se refuse pas et ça ne se porte pas » (François Mauriac). J’ajouterai, on n’en parle pas.

      2. Higgins

        Je connais des gens qui tueraient père et mère pour avoir la rouge (la LH) ou la bleue (l’ONM). Ils assiégent certaines personnes bien placées pour pousser leur dossier.

  24. Reddef

    N’ oublions pas que le régime soviétique a tenu 70 ans et celui en Chine est toujours au pouvoir, l’ être humain est un animal social, il a des comportements de meute et d’ autres probablement, et notre éducation et connaissance ( quand on avait) nous formatent. Il est difficile d’ échapper au pouvoir sous peine d’ exclusion d’ où se mélange de bêtises, naïveté et corruption.

    1. durru

      Si on veut être précis, 1991-1917=74.
      La Chine n’est pas loin, ils ont commencé en 1949. Avec la différence notable qu’avec Deng ils ont encouragé la prospérité de leur population.
      D’ailleurs, pour des raisons différentes, c’est ce qui s’est passé dans les pays satellites dans les années ’70. Malgré cela, aucun n’a atteint ’90…
      En ce qui nous concerne, on peut estimer le point de départ en ’81 (le plus facile et le plus conservateur), en ’74 (dernier budget à l’équilibre), en ’68 (la victoire des délires sociétaux), voire carrément ’45, avec la mise en place de l’irresponsabilité collective.
      Le lien YT avec Tucker qui parle du Ghana, du Sri Lanka et des pays européens montre qu’une fois la chute enclenchée, ça peut aller vraiment vite…

      1. Pheldge

        j’allais souligner qu’il parle également du Ghana, ainsi que de la Hollande, et même de la France … Et parmi nos médias, qui en parle ? personne. Le Point ce torchon s’est fendu d’un court article sur le Sri Lanka qui impute la crise … au Covid ! Quant à nos politiques, on oublie, il faudrait avoir le courage de remettre en question les choix faits « pour sauver gaïa » et ça c’est impensable.
        D’ailleurs on a intérêt à suivre les directives à la lettre sinon :
        lepoint.fr/economie/energies-renouvelables-la-france-prete-a-acquitter-500-millions-d-euros-14-07-2022-2483256_28.php

        1. Aristarkke

          Pour expliquer la déroute économique de Ceylan, est effectivement mis en avant la perte touristique née des confinements divers et variés. Beaucoup moins l’histoire du passage brutal au bio intégral avec un abaissement historique des volumes recueillis en récoltes.
          Mais, rassurez-vous : ce n’était pas le vrai passage intégral au bio, vous deviez bien vous en douter…

    2. baretous

      effet de meute je ne pense pas , c’est encore faire trop d’honneur à l’homo sapiens actuel. je trouve que l’effet pintade est plus exact.

      1. Hari Seldon

        Lien de Pierre ci-dessus non ?

        http:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2022/07/13/de-leffondrement-allemand-et-des-consequences-a-en-tirer-pour-la-france-par-edouard-husson/

  25. Le Gnôme

    Le PS belge n’a rien à envier à nos LFI nationaux, le bourgmestre de Molenbeek, charmante bourgade surtout connue pour ses islamistes, membre du parti socialiste, vient de créer une taxe annuelle sur les caisses automatiques des supermarchés, au nom de l’emploi et pour que les petits vieux puissent papoter avec la caissière.

    Il est vrai que caissière de supermarché est un métier exaltant, qu’il est plus menacé de disparition que le surmulot parisien, et qu’il convient de le protéger.

    Ca me rappelle l’idée qu’avait eu je ne sais plus lequel membre de notre élite hexagonale qui avait proposé de taxer les robots dans l’industrie, probablement parce que le travail à la chaîne est l’avenir de l’homme. Le luddisme n’est pas mort, il se porte même fort bien.

    1. Aristarkke

      Tout le monde peut constater que les luddistes dont ce bourgmestre fait assurément partie débordent d’idées à exécuter par les Autres… Obligatoirement par les Autres, surtout pas par eux…

      1. Aristarkke

        Ils lient de lourdes charges et les posent sur les épaules des hommes, mais eux, ils ne veulent pas les bouger du doigt.” (Matthieu 23:4)….

    2. kekoresin

      A l’instar des castors qui construisent les mêmes barrages à travers le monde, les socialos produisent les mêmes conneries dévastatrices avec les meilleures intentions humanistes auxquelles il vaut mieux pour sa santé adhérer quand ils arrivent au pouvoir.

      Humanistes oui, mais envers leurs semblables uniquement !

    3. sam player

      😀
      Il ne devrait pas n’arrêter en si bon chemin : taxer les distributeurs de billets (vive le caissier), ceux de carburant ( vive le pompiste), les distributeurs de café, de sandwiches, de confiserie, les péages d’autoroute…. y a un vrai mankagagner 😀

      1. Hari Seldon

        En effet ils ne s’arrêtent pas 😀

        https:/ /www.rtl.be/info/vous/temoignages/laurence-doit-payer-2-500-euros-de-taxe-de-mise-en-circulation-pour-un-vehicule-hybride-en-flandre-elle-aurait-paye-47-euros-1376107.aspx

        1. Le Gnôme

          Ce n’est pas encore à l’ordre du jour, mais on ne devrait pas échapper à une taxation des véhicules électriques, car s’il n’y a plus la manne des revenus tirés des taxes sur les carburants, l’Etat court à la faillite. Le Suisses réfléchissent à une taxe kilométrique. C’est jouer petit bras, une taxe sur les batteries serait plus écologique.

          1. Hari Seldon

            Ou une taxe sur la taxe, comme pour le carburant 🙂

            Mais oui, il est évident que l’on n’y échappera pas : les taxes sur l’essence représenteraient la 4ème rentrée d’argent pour le gouvernement. Une telle source de revenus …
            Comme d’habitude : on incite à un système en le favorisant fiscalement, puis quand tout le monde l’a adopté, jackpot.

                1. Pheldge

                  le tarpé gratuit ? et pourquoi pas des promos genre « pour 3 barrettes de shit achetées, une offerte » ou encore une carte de fidélité comme à la pizzeria ? Papet, tu rêves, y’a pas besoin d’appâter la clientèle, celle-ci accourt d’elle même … 😉

                  Comme disait Saint « mille tonnes » le patron des vendeurs de shit « there s no free weed »

                    1. Pheldge

                      je sais pas pour maintenant, mais de mon temps c’était plutôt la clientèle qui courrait à la recherche du moindre dealer …

                    2. Grosminet

                      « que je ne vais pas nommer ici » allez y, promis on le dira à personne.
                      Après, ça reste fondamentalement de l’économie, c’est l’offre qui crée la demande…à un moment donné, au début, faut bien qu’il y ait un bon samaritain, que dis-je un visionnaire, qui amorce le système…

      2. Higgins

        Un des paradoxes de la chose, c’est que ces équipements ont été et/ou se sont développés pour que les entreprises échappent au coût grandissant de la main d’œuvre, l’amortissement de l’appareil étant facile à calculer.

      3. Pierre 82

        L’étape suivante sera de syndiquer les robots, distributeurs et autres caisses automatiques. Je ne vois pas pourquoi un robot n’aurait pas droit à des congés et une retraite décente…

        1. Pheldge

          l’idée est à creuser, pour sortir une « cotisation exceptionnelle de solidarité » et les buts louables ne manquent pas : pour financer la retraite des miséreux, genre vignette auto 2.0, pour plus d’inclusivité et moins de discrimination, pour aider les victimes du réchauffement …

          1. Minou

            Je propose la création d’une association pour le contrôle du non genrage des robots, avec subventions afférentes et contrôle annuel obligatoire pour tous les détenteurs de robot.

    1. MCA

      Je ne savais même pas qu’il y avait une défilé….

      cela dit, si ça les amuse de se déshydrater en plein soleil 😉 ça ne me gène pas, mais je ne céderais pas ma place contre la leur.

      Histoire vécue pas plus tard qu’hier soir,

      Fenêtre de la chambre ouverte on entend vers 23h00 une pétarde…

      Ckoicetruc?

      Réponse de ma bien aimée : c’est le feu d’artifice… 😆

      C’est dire si à force de ne plus regarder la télé je suis désintoxiqué de toutes ces Sonneries, je me surprends moi-même ! … 😆

      1. Pierre 82

        Pareil pour moi.
        La seule chose que je sais, c’est que le 14 juillet, c’est congé.
        Lever à 5h pour travailler au jardin. Après 12h, c’est intenable.

        Leur défilé, je m’en balec.

        1. Pheldge

          Allô, la préfecture ? c’est pour une dénonciation un signalement, deux dangereux complotistes. Au tarif habituel, vous avez mon RIB 😉

    2. Rick Enbacker

      « Le jour du 14 Juillet je reste dans mon lit douillet. La musique qui marche au pas, cela ne me regarde pas ». Sacré Georges, il avait tout compris !

    3. Mitch

      Pas vu non plus. Mon fiston a regardé en replay que la parti sur, je cite:  »les Rafale, les Mirage 2000, la Patrouille de France et les Hélicos’. Je suis ai demandé si le Mignon s’était fait hué. Il a sourit et m’a dit qu’il s’en foutait de ce con. Il grandit bien en somme … 😉

  26. Le Gnôme

    Dans la série il n’y a pas de raison pour arrêter la connerie, l’UE propose un jour du souvenir pour les «victimes du changement climatique ».

    L’inconvénient réside qu’il n’y a pas assez de jours dans l’année pour fêter ou commémorer tous les évènements passés ou futurs, je propose donc d’allonger les années.

    1. Roanna

      Pas si vite, il pourrait être ferié et en même temps travaillé.
      Qu’est ce qui les empêche de nous faire croire que c’est un jour férié mais que exceptionnellement (qui dure) pour le bien de la nation il faudra donner un peu de notre temps libre.
      On est des moutons ou pas?

        1. pabizou

          Encore une raison de faire pleurer Draghi, déjà qu’il vient de démissionner… Entre lui et micron, dure période pour les salopards .

        2. Aristarkke

          Début juin, la Grance ne courait aucun risque de coupure de quoi que ce soit… Mi juillet, il faut se préparer à des délestages, coupures, suppressions, rationnements….

          1. durru

            Voyons… Que s’est-il passé entre temps ?
            Ah, oui, des élections… Et comme Jupiter n’a plus de majorité, il ne peut plus tout diriger d’une main de maître. La preuve, l’outil phare, LA solution à tous les problèmes, le pass, n’a pas été reconduit par ces irresponsables députés d’opposition.
            Et c’est la population qui va en pâtir. Mais nous sommes en guerre et aucun sacrifice ne sera de trop pour vaincre. No passaran !

  27. baretous

    il sent quoi le kiki hein ? il sent quoi ?

    https:/ /www.sudouest.fr/gironde/bordeaux/bordeaux-le-chu-de-bordeaux-entraine-des-chiens-a-detecter-le-covid-tout-est-base-sur-le-jeu-11647796.php?utm_term=Autofeed&utm_campaign=echobox&utm_medium=Social-sudouest.fr&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR1jPba49N1daRzMhgxbODmXP5NWBhzVqdYMqoHKekOOZ3PH0EZx6yqvfkc#Echobox=1657813381

    1. Nemrod

      Je propose mon Teckel…chien de sang émérite pour la détection des ménorragies et des crises d’hémorroïdes.
      Par contre je suis cher.

  28. Rick Enbacker

    HS mais l’inénarrable SNCF continue à faire des siennes :

    https:/ /www.europe1.fr/societe/trains-des-parents-empeches-de-recuperer-leurs-enfants-sur-les-quais-faute-de-billets-4123315

  29. sam player

    Et pourtant c’est logique.
    Les mêmes vont gueuler contre ceux qui voyagent sans billet
    Il existe un service dédié d’accompagnement de mineurs.
    Dans le cas cité dans l’article, les parents ont donc laissé la surveillance de leurs enfants aux autres passagers !
    Article putaclick

    1. Pheldge

      sam, sur les quais … c’est pas « dans le train ». J’ai le souvenir que l’accès aux quais n’était pas interdit aux accompagnateurs, la dernière fois, en 2016

      1. sam player

        La réglementation fluctue au gré de l’actualité (terrorisme peut-être) mais il y a 20 ans il fallait un ticket de quai.
        Accès au quai mais pas au train : tu veux un contrôleur à chaque entrée de wagon 😀

      1. Aristarkke

        Suis sur smartphone, Monseigneur.
        Je ne suis pas Le Gnome qui en plus, doit attendre de retrouver son clavier ! 😛
        La bonne nouvelle est que nous avons donc gagné au moins un billet supplémentaire, lundi …

  30. Pheldge

    ça vient de sortir dans le Figaro, article réservé aux abonnés et placé tout en bas, loin des Unes, mais dont l’intitulé est un peu plus réaliste que les précédents :
    lefigaro.fr/conjoncture/sri-lanka-aux-origines-de-la-crise-une-transition-vers-le-bio-ratee-et-une-economie-en-berne-20220715

Laisser un commentaire