Les irresponsables

Facétie du climat pardon de la météo, voilà qu’en moins de deux semaines, nous sommes rapidement passés de la salade niçoise à la raclette : d’un coup, les températures sont tombées et, avec elles, l’intérêt immédiat de certains pour un dérèglement climatique qui n’en finit pas de revenir tous les ans avec une régularité quasi-saisonnière.

Rassurez-vous cependant : les baveux de plateaux télé ont très rapidement adapté leur discours et, peu embarrassés par leur mémoire limitée à quelques minutes, ne voient donc dans ce changement météorologique rapide qu’une raison de plus d’affoler le spectateur sur le thème « On va tous mourir de froid » quand, seulement quelques jours auparavant, les mêmes nous expliquaient sans rire qu’« on va tous mourir de chaud ».

Et au-delà de cette adaptation somme toute modeste à une réalité qu’on ne peut pas trop nier, l’actualité reste mollement cantonnée dans les mêmes boucles répétitives de propagande plus ou moins grossière, oscillant à pas cadencé entre le conflit russo-ukrainien, la pénurie énergétique à venir, les abominables dégâts de l’homme blanc occidental sur le climat, la faune, la flore et les autres civilisations et une politique nationale consternante de vacuité.

Les ministres se relaient devant les mêmes hommes-troncs compassés pour débiter les mêmes âneries avec cette conviction qui montre qu’ils sont ou bien de parfaits abrutis, ou bien de parfaits menteurs cyniques (le cumul n’étant pas rigoureusement impossible non plus) pendant que, dans le même temps, l’opposition parlementaire est inexistante, évaporée depuis quelques mois dans le néant intersidérant de la politique française.

Des fulgurances discutables de quelques élus encore sur le pont pendant que le reste de l’Assemblée est en vacance(s) permettent de rappeler qu’ils existent encore (mais pour combien de temps ?). Et lorsque Jean-Luc Mélenchon ne dépose pas des plaintes ridicules, il émet, perdu dans sa réalité alternative, des petits gargouillis de premier ministre en cohabitation qui dirige fièrement un gouvernement de frétillantes Tuches ministérielles pour des lendemains qui sifflotent.

Devant cet état des lieux particulièrement nul, le chroniqueur normal ne peut que constater l’abaissement permanent des termes du débat social, économique ou politique dans le pays.

À l’analyse, tout se passe comme si les nouvelles qui s’amoncelaient n’étaient construites que pour éloigner les citoyens de toute prise de conscience des enjeux réels de la situation courante, de les entourer dans un coton d’imbécilités plus ou moins douillettes ou d’informations outrancières qui – certes – déclenchent des émotions mais surtout, ne permettent aucune réflexion : dans cette marmite de l’instantané au bruit permanent, il semble impossible de faire fermer son caquet à la classe jacassante pour enfin se concentrer, dans l’apaisement d’une réflexion de moyen ou long terme, sur les problèmes graves qui secouent le peuple (pauvreté, insécurité, déclassement, illettrisme, …).

Pire encore : les médias, premiers pourvoyeurs de cette actualité officielle, font absolument tout pour amplifier les bruits et détourner l’attention dans une sorte de « Don’t look up », ce film tragicomique dépeignant un déni imputrescible devant une catastrophe inévitable. En pratique, l’actuelle fanfreluche informationnelle ne serait pas très différente si les journaux télévisés étaient par exemple soudainement lardés de petits clips de chatons faisant des bêtises amusantes : ce serait juste plus visible, et moins efficace pour polariser les foules, mais pas différent dans le fond.

Plus efficacement, ces médias ont donc remplacé les chatons par des niaiseries politiques accessoires, quelques remarques politiquement correctes sur le temps qu’il fait, ce que pensent « les gens » (blob mou et fourre-tout d’une opinion générale indéfinissable, balancée à coups de sondages bâtis sans plus le moindre souci de représentativité), et, de temps en temps, l’indispensable désignation d’un coupable ou d’un méchant dans une sorte de quart d’heure de haine assumée qui trouvera toujours un Goldstein qu’on va pouvoir haïr à bon frais.

Mais de questions pertinentes sur les responsables des malheurs qui frappent les Français, point.

Ainsi et par exemple, pas un journaliste, pas un politicien, personne ne semble vouloir tenir rigueur à Édouard Philippe, Élizabeth Borne ou Emmanuel Macron d’avoir mis la France dans la situation énergétique actuelle, à la merci de la moindre vague de froid. Et lorsqu’un Macron nie toute responsabilité, lorsqu’une Borne fait exactement de même, lorsqu’un Philippe entérine « droit dans ses bottes » un bobard évident, personne ne moufte et si les journaux le pouvaient, ils colleraient plutôt des gifs animés de chatons :

Le fond du problème est visible et tient en deux aspects.

Le premier est, bien sûr, la veulerie moyenne des journalistes : déjà évoquée à plusieurs reprises et notamment dans un précédent billet, elle n’est plus à démontrer. Après tout, ils sont majoritairement payés par l’État (et donc les politiciens qu’ils devraient critiquer ou analyser) ou par des magnats dont l’intérêt est justement de conserver de bons liens de connivence avec ces politiciens. De nos jours, le journaliste a précisément pour mission de conserver l’attention des auditeurs, des spectateurs et des lecteurs focalisée sur des thèmes connus, balisés et dont les retombées (psychologiques notamment) sont connues et bénéfiques pour leurs employeurs.

Pour eux, « Don’t look up » n’est pas un film, mais un modus operandi.

La seconde raison de cette irresponsabilité est que les politiciens sont maintenant, au contraire des passoires thermiques qu’ils entendent taxer à mort, complètement isolés : moelleusement entourés de Bénis Oui-Oui, de cabinets de conseil grassement payés et de gardes du corps – qui ont, eux, le droit de port d’arme, n’est-ce pas – ils ne sont plus confrontés au peuple et ne seront plus (ou quasiment plus) jamais amenés à rendre des comptes. Dans la vie, il n’y a pas de repas gratuit, sauf pour eux et à nos frais.

Pire encore : au fil des ans, ils ont été choisis pour être irresponsables c’est-à-dire qu’on a transformé le parcours politique en parcours du vainqueur à la course d’irresponsabilité. Leurs mensonges ne leur sont plus jamais renvoyés au museau, par personne. Leurs affaires louches ne leur valent pas honte, opprobre et ostracisation, au contraire. Leurs âneries ne leur valent pas moquerie mais au contraire, ils sont encensés pour elles ou des batteries de « fact checkeurs » leur viendront en aide.

Une politique d’irresponsables ne peut mener qu’à la ruine de tout un peuple. Ce pays est foutu.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires391

    1. Blondin

      Ce qui est rigolo, c’est que j’ai cru un instant que c’était son compte parodique.
      Mais non, la réalité dépasse (et de loin) la fiction.

  1. Aristarkke

    un dérèglement climatique qui n’en finit pas de revenir tous les ans
    Avec des dizaines d’articles de ce qu’il est encore convenu d’appeler la Presse découvrant qu’il peut faire chaud et même très chaud l’été et inversement l’hiver.
    Et avec une prostitution intellectuelle effarante pour nous montrer des cartes de températures relevées à base de rouge écarlate le plus éclatant possible pour des situations antérieures à températures encore plus élevées où seul l’orange commençait à apparaître sur les cartes en les points les plus hauts.
    Avec une telle tendance, je suppose que le bleu outremer va régner en maître sur les futures cartes hivernales là où le bleu ciel osait timidement apparaître quelques décennies auparavant…

    1. Gerldam

      Je n’ai jamais compris de mot de « dérèglement ». Pour que cela soit, il eut fallu qu’il eut été réglé un jour. Or l’histoire est faite d’inondations bibliques, notamment dans la vallée du Rhône au XVIème siècle, de sécheresses épouvantables qui ont conduit à des famines meurtrières, d’orages de grêle de proportion gargantuesques, notamment en 1788, etc.

      1. Nemrod

        Ah mais c’est que dans l’imaginaire du socialoïde contemporain, tout est réglé, millimétré, bordé du couffin au cercueil et d’ailleurs des escrocs passent leur temps à lui promettre dans des gros micros mous.
        Je ne vois vraiment pas pourquoi le climat y échapperait.

        1. Iskanderkul

          Voilà une bonne remarque ! notre problème actuel, c’est que tout doit être maîtrisé : mesuré, enregistré, analysé, et corrigé. Que ce soit l’activité professionnelle, l’éducation, la médecine, le sport, la bouffe; et maintenant le climat.

          prochaine étape : les comptes bancaires persos;
          prochaine prochaine étapes : les humains;
          étape suivante : y’a plus d’humains

            1. Nemrod

              Ils pensent qu’ainsi ils ne mourront pas.
              Ou bien à 120-130 ans pendant leur jogging.
              Et là en regardant leur téléphone plutôt que la bagnole électrique qui arrive sans un bruit…sproutch !

              1. Pierre 82

                Il y a quelques décennies, on aurait considéré que de tels comportements étaient pathologiques.
                Sans vouloir faire de psychanalyse de bazar, c’est une peur morbide de la mort qui les fait agir ainsi. La perte des repères, toussa… donc a ce type de comportement a tendance à se répandre de plus en plus. Ce qui agite les vegan, écolos, climato-effrayés, etc… n’est rien d’autre que le refus d’admettre la finitude.

                  1. Pierre 82

                    Ce que je vais écrire est complètement politiquement incorrect: j’ai toujours trouvé que, passé un certain âge (disons 70 ans, pour prendre un chiffre), vouloir à tout prix se comporter comme si on en avait 40, avec des activités en pagaille, était également proche de la pathologie.
                    Ceci dit, les gens font ce qu’ils veulent à tout âge s’ils le peuvent, mais ce qui me gène, c’est que c’est présenté comme un horizon indépassable.
                    La « normalité » est devenu n’importe quoi, en en plus, c’est une injonction d’être « en bonne santé.
                    C’est peut-être l’exemple de mes parents, qui savaient se tenir, et rester à leur place, mais je ne peux pas me départir de cette idée.
                    S’occuper de ses petits-enfants, en se promenant, ou en jardinant ou bricolant, est devenu un exemple à ne pas suivre. Les vieux veulent « vivre leur vie » comme des ados. D’ailleurs, le Papy idéal est séparé de Mamy depuis longtemps, et vit avec sa « nouvelle compagne », en étant perpétuellement en vacances. Je caricature à peine des cas que je connais…
                    Pas le temps de s’occuper de mouflets.

                    1. Yanka

                      « Je caricature à peine des cas que je connais… »

                      Attention à ça, parce que moi, à propos des protestants et du goût de chiottes des semi-riches, je me suis fait agresser à la sortie par un groupuscule de libéraux en Doc Martens ! Je sors d’ailleurs de l’hôpital, car j’ai tenu à leur rendre visite : un thorax défoncé, un crâne en capilotade, un nez aplati, une mâchoire démantibulée… On m’a toujours dit que j’avais du répondant, mais là, j’ai fait fort. Soyez prudent si vous n’avez pas ma musculature avantageuse et mes petits poings rageurs, ma superbe, mon style délié !

                      Sinon, il faudrait quand même savoir : Papy reste trop devant BFM en bouffant des pistaches ou il vous fatigue par ses joggings incessants, sa bougeotte et sa dermite qui le font se gratter du matin au soir ? Le mouvement n’est-il pas le symbole même de la vie ? Si les gens font des enfants, c’est pas pour les refiler aux grands-parents ! Qu’ils les éduquent eux-mêmes ou s’abstiennent. Ils n’ont qu’à prendre des chats. Je trouve très bien que les vieux vivent leur vie, puisqu’elle n’est pas terminée. Quoi de plus triste qu’un papy qui attend le permis d’inhumer en faisant sauter sur ses jambes variqueuses une arrière-petite-fille aussi métissée qu’effrontée qui n’arrête pas de lui dire qu’il sent le pipi ? Moi, ce que ne supporte pas, c’est le papy en baskets ou en short et sandales, des chaussettes de sport blanches haut remontées, une énorme montre clinquante au poignet ! J’en ai bien abattu 4 cet été, sans compter ceux que j’ai fauchés au bord de la route, mine de rien, d’une aile discrète, en passant et en plissant à peine les yeux. À part les veuves, nul ne me remercie ! Quelle ingratitude, et quelle indignité !

                    2. Grosminet

                      @ Pierre 82 21 septembre 2022, 14 h 39 mini
                      « C’est peut-être l’exemple de mes parents, qui savaient se tenir, et rester à leur place, mais je ne peux pas me départir de cette idée. »
                      C’était mieux avant…

                    3. Pheldge

                      nous sommes inégaux devant la vieillesse aussi … c’est ton point de vue. Perso, tant que je peux, je continue, à faire ce qui me plait, à mon rythme, jusqu’au jour où je ne pourrai plus. Mon père a fait du fun board jusqu’à 73 ans, quand un cancer l’a emporté. Et si je fais – un peu – d’activité physique, c’est avant tout pour m’entretenir et me sentir bien, point.

                    4. Pierre 82

                      @Pheldge 21 septembre 2022, 19 h 04 min
                      Je n’ai jamais prétendu que c’était mal de faire beaucoup de sport à un certain âge.
                      J’ai juste dit que c’était présenté comme un horizon indépassable, et que s’occuper de son jardin et de ses petits-enfants étaient présenté comme plus ou moins indigne, sauf bien sûr s’il s’agit de les emmener dans des endroits inédits.
                      La publicité renvoie l’image qu’un retraité doit dépenser du pognon, et pas rester chez lui.
                      Les personnes âgées les plus équilibrées que je fréquente ont une vie simple, mais s’occupent de plein de choses. Et quand vous discutez avec eux, vous sentez une immense sérénité.
                      Et pour Yanka: quand on reste chez soi, ou qu’on ne va pas très loin, il y a moyen de faire autre chose que de rester à bouffer des chips devant la télé, chose que vous avez manifestement du mal à imaginer.

                    5. Yanka

                      @ Pierre 82 21 septembre 2022, 20 h 56 min

                      « Et pour Yanka: quand on reste chez soi, ou qu’on ne va pas très loin, il y a moyen de faire autre chose que de rester à bouffer des chips devant la télé, chose que vous avez manifestement du mal à imaginer. »

                      Au contraire, j’ai énormément d’imagination, mais il faut quand même savoir que quantité de « personnes âgées » vivent en appartement et n’ont pas forcément le goût du bricolage, avec un jardin limité à un pot de basilic sur le rebord de la fenêtre de la cuisine et un chlorophytum fatigué sur celui du salon, pas de chien à sortir et aucune passion connue en dehors des mots croisés et du sudoku du magazine télé, parce qu’ils n’ont pas eu le temps de s’intéresser à autre chose que leur travail tout le long temps de leur vie professionnelle. Et comme ils n’étaient jamais disponibles et du genre revêches, on a cessé de chercher à leur rendre visite, et même les enfants, qui ont grandi, en ont soupé de ce vieux pénible avec sa morale à deux balles et ses « C’était bien mieux de mon temps ! » ou « Il vous faudrait une bonne petite guerre ! » ou encore : « Le travail, y a que ça de vrai ». Alors, ce veuf à peine éploré ne sait vraiment pas quoi faire de ses journées, d’autant plus qu’il est insomniaque comme son idole de l’Élysée (mais sans la poudre), et pour passer le temps et se donner l’impression d’avoir de amis, il regarde la télé en croquant de pistaches (car il a les moyens de se payer des pistaches, les chips faisant quand même plouc, tout comme la bière en canette). Et quel programme suivre lorsqu’on admire le bonhomme qui se rend en basket à des funérailles royales ? Eh bien celui de BFM, de LCI, de préférence à Cnews où exercent des gens violents qui disent du mal de MM. Véran et Castex, doutent de l’efficacité du vaccin (grâce auquel notre papy n’a eu que 3 fois le covid, légèrement, jamais plus d’une semaine d’hospitalisation chaque fois). Il me semble que ce genre de personnages est plutôt la norme dont l’antithèse est l’octogénaire en jogging et bandana, qui aime à suer sous le cagnard sur son vélo Décathlon et roule fastoche ses 350 km par semaine (il s’entraîne pour le Paris-Best-Paris Randonneur de l’Audax Club Parisien) !

                1. Grosminet

                  @ Pierre 82 21 septembre 2022, 12 h 24 min
                  « Sans vouloir faire de psychanalyse de bazar, c’est une peur morbide de la mort qui les fait agir ainsi »
                  Pas forcément, ça peut être aussi un moyen de quantifier ses propres performances, tout simplement.

                  1. Grosminet

                    @ Yanka 21 septembre 2022, 16 h 44 min
                    « Attention à ça, parce que moi, à propos des protestants et du goût de chiottes des semi-riches, je me suis fait agresser à la sortie par un groupuscule de libéraux en Doc Martens ! »
                    On refait son Caliméro… un simple rappel, cher ami, dire aux gens qu’ils ont des goûts de merde, c’est ni plus ni moins les insulter.

                    1. Mitch

                      @Grosminet
                      Notre ami Yanka faisait de l’humour. Time to bury the hatchet! 🙂 comme disent les Yanks. Et en plus Yanka m’a bien fait marrer 🙂

              2. Popeye

                SVP attention aux commentaires qui obligent à simuler une quinte de toux pour camoufler un éclat de rire sur l’open space!
                Manquerait plus qu’on me demande si je suis testé récemment ou vacciné…

              3. Aristarkke

                Ou le vélo, électrique ou non puisque moult vidéos chez Tw … montrent des cyclistes ignorant purement et simplement la priorité à donner aux piétons, évidemment quand les piétons ont le droit de traverser accordé par les feux de circulation.
                Le permis de circulation à vélo va bientôt apparaître après l’immatriculation visible d’iceux.

                1. Mitch

                  Attention à ça, parce que moi, à propos des protestants et du goût de chiottes des semi-riches, je me suis fait agresser à la sortie par un groupuscule de libéraux en Doc Martens !

                  Excellent! 🙂 🙂

            2. baretous

              «  »Jamais compris ceux qui se baladent avec leur smart-montre «  » ahahah ! et souvent des gras du bide qui ont une hygiene de vie dégueulasse…

              1. sam player

                Ça vous fait d’ailleurs un point commun avec Yanka qui n’a jamais rien compris aux piscines et SUVs, vous n’êtes pas si différents en fait… 😀

                1. Pythagore

                  teu teu, bien essayé, mais je n’ai jamais dit que je souhaitais interdire les montres – bilan de santé. Juste dit que perso, c’est pas mon truc, que je n’ai pas envie de suivre mes valeurs corporelles minute par minute et que je ne comprend pas ceux qui le font.

                  1. sam player

                    «… et que je ne comprend pas ceux qui le font. »

                    Faites nous donc la liste de tout ce que vous ne comprenez pas 😀 est-elle finie ou infinie ?

                    PS : les gens sont tous différents et heureusement

                2. Grosminet

                  @ sam player 21 septembre 2022, 13 h 44 min
                  Ça vous fait d’ailleurs un point commun avec Yanka qui n’a jamais rien compris aux piscines et SUVs, vous n’êtes pas si différents en fait…
                  Ne pas comprendre est une chose, juger en est une autre.

                  1. Yanka

                    C’est vous qui sans cesse jugez qu’on n’a pas le droit de penser ou de dire ceci ou cela. Il n’y a rien à comprendre aux piscines et aux SUV. C’est de la merde et puis c’est tout, mais je n’empêche personne d’aimer ça, et libre à ces personnes de se foutre de moi pour telle ou telle lubie que j’ai (genre, mon goût pour la pilosité féminine, le naturel, qui va contre le consensus des pornographes et des « experts » en hygiène). Un point de vue personnel n’a pas force de loi, détendez-vous. Par ailleurs, vous semblez manquer furieusement d’humour, puisque Mitch en personne a dû intervenir pour vous faire remarquer que je faisais de l’humour, qui pis est à gros traits pour être sûr que ça soit bien pris ainsi (sinon, je suis volontiers pince-sans-rire). Du reste, je ne comprends pas votre phobie de ce que vous appelez jugements et qui ne sont que des opinions de quidam sans pouvoir. Ce n’est pas parce que je me moque des patapoufs à montre connectée qui font trempette dans leur piscine hors sol de chez Ikea que j’envisage d’entrer en politique pour interdire : les montres à la con, les piscines idiotes et les masses corporelles inconvenantes. Je n’ai aucun pouvoir et ne rêve pas d’en avoir. Je demande juste à pouvoir me moquer de qui je veux quand je veux, et la réciproque est parfaitement admise, puisque c’est la condition même de la liberté et que nous avons tous nos ridicules, moi autant qu’un autre..

                    1. Grosminet

                      @ Yanka 22 septembre 2022, 4 h 50 min
                      « C’est vous qui sans cesse jugez qu’on n’a pas le droit de penser ou de dire ceci ou cela. »
                      Ah bon ? Où ai-je dit que vous n’aviez pas le droit de dire ce que vous voulez ?
                      Je vous rappelle simplement que dire aux autres qu’ils ont des goûts de merde, c’est les insulter, point barre. C’est pourtant pas compliqué à comprendre.

                    2. Grosminet

                      « Il n’y a rien à comprendre aux piscines et aux SUV. C’est de la merde et puis c’est tout, »
                      Voilà. Ce qui n’est pas de votre goût, c’est de la merde. Rien d’autre à ajouter.

          1. Grosminet

            « tout doit être maîtrisé : mesuré, enregistré, analysé, et corrigé. »
            +1 et je rajouterais compris et expliqué. Or dans le cas du climat, pour l’instant, l’intelligence humaine n’est pas à la hauteur. Et pourtant, quand vous écoutez ces trouducs « on sait ».

      2. Rick Enbacker

        Le dérèglement climatique s’accompagne du règlement climatique , c’est à dire qu’on va adresser la facture des mesures débiles à régler aux con-tribuables

    2. Nemrod

      Ca rentre comme dans du beurre faut dire
      « vous rendez compte on a perdu 26 degrés en 3 jours, ah ce dérèglement, madame Michu »
      En comparant les 26 degrés de l’après midi d’il y a 3 jours avec les 2 degrés du petit matin aujourd’hui.
      En fait c’était 10 entre les 12 degrés du matin et les deux du…heu…non rien !

            1. Pheldge

              d’autant que je pars pour l’église dans un instant, pour la Chorale. Par contre je m’inquiète de ne pas voir MCA, sans doute retenu dans un TGV ordinaire, sans connexion …

      1. laurent a LA

        Je pensais a tout ca cette nuit. Je me demande s’il n’y a pas moyen de developper le concept de meteo-sceptique.

        Nous ne croyons pas au dereglement anthropique, nous sommes climato-sceptiques. OK.
        Eux ne croient pas que la meteo fait changer la temperature. Ils sont meteo-sceptiques.

    3. Theo31

      un dérèglement climatique qui n’en finit pas de revenir tous les ans

      Les débiles très profonds vont enfin découvrir après cinq milliards d’années qu’il existe quatre saisons et qu’elles sont inversées dans l’hémisphère sud.

    4. Grosminet

      Perso ça me ferait bien marrer que le dérèglement climatique fasse des siennes cet hiver en Europe, avec des températures « anormalement » froides. Je sais c’est de la schadenfreude, et je l’assume.

      1. Pierre 82

        C’est prévu dans le logiciel. Ils ne parleront plus du réchaufmik, mais du dérégelmik, en nous expliquant que jamais des températures aussi froides n’ont été enregistrées à Bouzingues-les-prés depuis l’invention du thermomètre.
        Et c’est aussi à cause du CO2, d’ailleurs c’est approuvé par le Bureau du Consensus, donc c’est de la science et vous êtes un nazi si vous en doutez.

  2. Aristarkke

    L’opposition (…)évaporée depuis quelques mois dans le néant intersidérant de la politique française.
    Plutôt quelques années que mois dans les faits…

  3. Le Gnôme

    Dimanche, j’ai fait de la choucroute, c’était bien bon.

    Sinon, la tentation de se retirer sur l’Aventin me taraude de plus en plus. Rien ne sert de lutter devant cette avalanche de débilité.

    1. Nemrod

      Un repli stratégique sur son pré carré avec les siens.
      Ils sont trop nombreux et nous pas assez.
      On pourra pas tout défendre et surtout pas longtemps.
      Y a que ça à faire.

  4. Stéphane B

    CPEVF
    Aujourd’hui, la couille est donc le moyen de transport le plus utilisé. Ouaip, car maintenant, nous pouvons dire que tout part en couille.

        1. Pierre 82

          J’adore l’idée…
          Surtout: « Il faut casser le bitume en fin de cuisson pour consommer le plat. »
          L’idée du marteau-piqueur comme couvert de service, c’est sublime.
          Extra.

  5. Gerldam

    Effectivement, parler de la gifle ou pas d’un député gauchiste est plus important que de parler des trois plus grandes arnaques/mensonges de tous les temps:
    – le RCA, qui remporte la médialle d’or du concours
    – le faux « vaccin » contre une maladie pour une large part imaginaire
    – la propagande pro-Ukro-machin concernant un conflit entre la Russie et son voisin dont personne n’aurait du se mêler, et surtout pas les USA, qui n’ont aucun intérêt en Ukraine (à l’exception cependant d’un certain Hunter)

    1. « les USA, qui n’ont aucun intérêt en Ukraine »
      Les USA ont intérêt à voir la guerre en Europe : ça leur fait des contrats, et ça évite à l’Europe + la Russie de devenir des concurrents sérieux de l’hégémon.

      1. Gerldam

        J’aurai dû en effet écrire « aucun intérêt direct ». Sans doute les USA préfèrent-ils s’en prendre à la Russie, qu’ils considèrent comme un morceau friable, alors que la Chine, c’est une toute autre histoire, d’autant que c’est leur plus gros fournisseur de produits bons marché (avec le Vietnam, le Cambodge et le Bangladesh)

        1. Mitch

          Les USA ont plein d’intérêts directs à la guerre en Ukraine.

          – Affaiblissement durable de la Russie
          – Potentielle coopération Europe-Russie exclue pour les 50 prochaines années
          – Renforcement de la main mise sur l’Europe avec de multiples dépendances: militaire, énergétique, technologique et même alimentaire
          – Renforcement de l’OTAN dont les US sont plus à la barre que jamais
          – Industrie de l’armement US qui est florissante et dont le matos va se déverser en Europe (en Allemagne notamment) tuant le peu qu’il subsistait de l’industrie européenne de la défense
          – Renforcement (au moins à moyen terme) du dollar et affaiblissement durable de l’€uro
          – Affaiblissement de l’Europe d’un point de vu économique mais aussi politique (on a bien vu, et on va le voir encore plus cet hiver, que les intérêts sont divergents – La Hongrie par exemple, mais aussi l’Italie qui est allée négocier avec l’Algérie en son nom et en grillant le poudré au passage)
          – Messages forts envoyés à la Chine pour Taiwan
          – Les grandes boites Yanks de l’agroalimentaire possèdent beaucoup de terres fertiles en Ukraine (j’ai lu 30% des terres arables)
          – Contracts juteux pour la reconstruction de l’Ukraine (qui doivent sans doute déjà être discuté et dont l’aide militaire US doit dépendre)

          Les US sont à moyen terme (au moins 10 ans mais à mon avis sans doute beaucoup plus longtemps) les très vainqueurs de ce cirque.

          Les Européens, lâchés par leurs dirigeants incapables et corrompus jusqu’à l’os sont les grands perdants.

          Pour l’instant les US coche toutes les cases sauf une. Ils ont essayé de convaincre des pays qui ne font pas parti du camp du bien de les rejoindre. Pour l’instant ça n’a pas marché.

          Un exemple parmi d’autres: Ramaphosa (président de la RSA) était à Washington il y a quelques jours. Biden a essayé de le convaincre de ne plus faire d’affaires avec la Russie. Il lui a répondu fermement que ce n’était pas aux US de définir la politique économique de la RSA. Son message exact à Biden ci-dessous:

          « We have expressed our discomfort and our opposition. We should not be told by anyone who we associate with and we should never be put in positions where we have to choose who our friends are. »

          Voilà. c’est dit.

          1. durru

            La fin est plus proche de la réalité vraie 🙂
            Le début, c’est le plan, le brochet. Qu’est-ce qui va aboutir de tout ça, c’est difficile à dire. Nous sommes à une époque de grands bouleversements et dire aujourd’hui qu’untel soit gagnant, et sur au moins les 10 ans qui suivent, me semble assez hasardeux. Les perdants, par contre, oui, c’est plus facile à les identifier…

            1. Mitch

              Ce que j’ai listé c’est DEJA réalisé. Ce ne sont pas des prédictions. Les US ne seront simplement pas perdants car ils n’ont rien à perdre (quelques armes pourries au tout au plus mais qui seront facturées au prix fort le moment venu) et tout à gagner (au moins à moyen terme).

              1. durru

                C’est Gave qui expliquait que vendre à crédit à des clients en faillite n’apporte aucune richesse. A l’époque, il parlait des Allemands et de leurs voitures, qu’ils vendent en Europe du Sud en faillite depuis des lustres et qui va jamais payer.
                On peut appliquer exactement le même raisonnement pour l’industrie d’armement américaine. Ainsi que pour la reconstruction (la bonne blague, il suffit de regarder l’Irak).
                Les apparences sont trompeuses. Et l’Occident s’est fait une spécialité de la mise en avant des apparences à la place des réalités. Village Potemkine, qu’on appelle.

                Renforcement de l’OTAN ? Selon quels critères ? De la mainmise des US sur l’OTAN, oui, certes (quoique, la Turquie…). Mais l’OTAN, en quoi est-elle renforcée ?

                Renforcement du dollar ? C’est certainement pour ça que tout le monde réfléchit à comment s’en débarrasser. Même Israël réduit la taille de ses réserves en $. Les échanges vont se faire de moins en moins en $. C’est pas sur le court terme, là dans l’immédiat c’est l’euro qui craint. Mais sur le moyen – long terme, le $ est fichu, c’est écrit et il n’y a plus rien à faire. La décision de voler les réserves des Russes a été la k.nnerie de trop.

                Les terres en Ukraine, c’est un investissement risqué. Ça me semble loin d’être une évidence quel sera l’avenir de cette région. Même à court terme, et encore moins à plus long terme…

                Donc, pour le « rien à perdre », je ne suis pas du tout du même avis.
                La caste au pouvoir (leur « Deep State », comme on dit) joue le tout pour le tout, elle est en mode survie comme la nôtre. Tout peut arriver, amha.

                1. Pierre 82

                  « Mais sur le moyen – long terme, le $ est fichu »
                  Certes. Mais qu’est-ce que le moyen-long terme? L’an prochain, ou bien dans 30 ans?
                  Perso, je ne vois pas vraiment aucun pays ou blocs de pays qui seraient en mesure de détrôner le dollar dans les années qui viennent.
                  La Russie? Elle est allée de mettre dans des beaux draps.
                  La Chine? Dirigée par un autocrate que personne ne occident n’accepte de voir comme étant infiniment plus dangereux que Poutine, et dont les citoyens sont maintenus dans une infantilisation tellement profonde qu’ils n’acceptent même plus de faire des enfants, et qui vont droit à un désastre démographique.
                  L’Inde? Le plus prometteur selon moi, mais il leur faudra du temps.
                  Les autres sont comme le Brésil pour les meilleurs d’entre eux: un pays d’avenir et destiné à le rester comme avait dit Clemenceau et qui est toujours vrai plus d’un siècle après.
                  En plus, rien ne dit que ces pays resteront unis dans le BRICS si les USA reprennent un second souffle.
                  Le dollar n’a pas d’adversaire crédible, et c’est la dernière chose qui fait sa force. C’est peu, mais peut être suffisant pour tenir une génération de plus.

                  1. Jusnaturaliste

                    @ Pierre 82

                    EM a été réélu, car il n’y avait pas en face de lui un adversaire crédible… Je ne m’inquiète donc pas beaucoup pour le dollar. Il va sûrement perdre des plumes, mais pour qu’il s’effondre, il faudrait que les USA s’effondrent, et si les démocrates sont de plus en plus socialistes, la structure fédérale du pays les freine quand même fortement.

                    Un exemple simple: le gouverneur du Texas qui envoie des cars de réfugiés à New York et à Washington devant la porte de la présidente du vice…

                    Regardons la France: cela fait des décennies que l’on court tête baissée contre le mur, et pourtant, elle tient encore. On a pu se permettre le covid, la guerre en Ukraine, l’électricité financé par l’Etat, l’argent coule à flot…

                    1. Aristarkke

                      Ou celui de Floride qui en envoie à Ste Martha’s Vineyard, ghetto retranché de tous les ultra-riches démocrates. Mais l’expulsion en retour n’a pas traîné. Aimer platoniquement les migrants n’est pas aimer les fréquenter directement.

                    2. Theo31

                      C’est parce qu’il ne vaut plus rien que la FED imprime des dollars par milliers de milliards envoyés aux quatre coins du globe et que l’état US l’a armé pour les transactions. Il peut ainsi piller la planète à faible coût pour le moment.

                      Les seuls dollars qui ont de la valeur sont ceux en or et en argent.

                    3. Pheldge

                      @ Aristarkke : sauf que De santis se trouve accusé de traffic d’êtres humains, et qu’il va bien se trouver un DA pour l’inculper, et que tout le camp Dem le compare aux nazis qui déportaient …

                    4. Aristarkke

                      Pheldge 18H54
                      Peut-il plaider que les Dems lui avaient demandé du petit personnel de maison?
                      Sinon, il les a vendus pour être accusé de trafic?

                  2. durru

                    Le moyen terme ce n’est certainement pas dans un an, quand même… Plutôt vers les 5-10 ans. Et 30, c’est du long terme.
                    Le problème est mal posé : l’avenir qui se prépare est multi-polaire, justement, il n’y a personne pour prendre le relais des US et d’ailleurs personne ne veut changer un maître par un autre (très libéral comme approche, d’ailleurs – étonnant venant de la part d’autocrates en puissance).
                    Il y a des travaux au niveau des BRICS+ / OCS pour un étalon basé principalement sur des matières premières (dont l’or, bien sûr) et accessoirement sur leurs monnaies (amusant, d’ailleurs, ça fait 5R). Rien n’est simple, mais le mouvement est enclenché et ce n’est pas l’agressivité des US qui va les aider à faire baisser la détermination des opposants, au contraire.
                    Que le dollar tienne « une génération de plus » c’est possible, mais c’est aussi le grand maximum…

                    1. Higgins

                      L’entretien date de 1978 et c’est le dernier que Jacques Bergier a accordé. Il est à prendre avec du recul mais il reste intéressant à l’aune de ce que nous vivons et de ce qui s’est passé depuis une quarantaine d’année (par exemple des conséquences de mai 1968 qui est évoqué au bout d’une heure d’interview) :

                2. Pythagore

                   » vendre à crédit à des clients en faillite n’apporte aucune richesse »
                  Si il s’agit des états, il semble que cela soit différent. Il semble que la chine comme les US sont devenus les spécialistes du financement à vil prix de tt ce qu’un pays peut avoir besoin en particulier infrastructure, et une fois que le pays ne peut pas rembourser, le pays est à la merci de son prédateur créancier.
                  Pour les armes en UA, les armes ne sont en rien grâcieusement cédées mais l’UA pourra payer après ce qui a été utilisé, ce pose alors la question de comment un pays en ruine va payer sachant que le gvt était déjà avant la guerre à la recherche de subvention. L’Ukraine sera donc probablement vendue à la coupe aux US, leurs sauveurs.
                  https:/ /www.francetvinfo.fr/monde/chine/montenegro-la-construction-d-une-autoroute-financee-par-la-chine-tourne-au-fiasco_4673263.html

                  1. durru

                    C’est un pari sur l’avenir. Ce n’est pas vraiment une certitude…
                    Même si je suis d’accord que les US ou la Chine sont en meilleure position que l’Allemagne pour imposer leur volonté.

                3. Laglute

                  Certes, mais ça permet d’atteindre les objectifs politiques, géostratégiques de l’Impérium avec une monnaie qui se dévalue au fil du temps.
                  Donc, résultats positifs.

                  Et si ça détruit ou affaiblit quelques « concurrents » au passage, c’est encore mieux.

                  Après, les pauvres cons qui se sont fait refiler le grisbi dévalué se démerdent : « Le dollar, c’est notre monnaie, mais… »

          2. Pierre 82

            Il n’est pas encore dit que Poutine ne va pas se ramasser un Afghanistan 2.0 en Ukraine, quoi qu’en pensent beaucoup de commentateurs sur ce blog.
            Et du coup, les US auraient prolongé leur hégémonie pour au moins une génération, car je ne doute pas que les dirigeants des BRICS auront des relations un peu moins soutenues avec un looser qu’avec les US si ça tournait mal pour Poutine.
            Mais bon, une chose est sûre: l’Europe est déjà la grande perdante quel que soit l’issue de cette guerre en Ukraine.

            1. Nemrod

              Ben ça y ressemble pour l’instant.
              Ceci dit les précédents fâcheux vont peut être lui permettre de redresser la barre.
              Difficile à pronostiquer.

            2. Higgins

              Il vient de décréter la mobilisation partielle. Je n’ai pas d’avis particulier si ce n’est que l’Ours semble déterminé. Wait and see.

                1. Higgins

                  Poutine semble très clair : «Après les référendums, toute attaque contre ces territoires sera une attaque contre la Russie»-Moscou. Protéger les habitants de ces régions ne sera alors pas notre droit, mais notre devoir. Une attaque contre des personnes et des territoires sera une attaque contre la Russie. Avec toutes les conséquences, a prévenu Konstantin Kosatchev, vice-président du Conseil de la Fédération de Russie.
                  Nous ne pouvons pas, nous n’avons aucun droit moral de livrer des gens proches de nous à des bourreaux qui les mettent en pièces, nous ne pouvons que répondre à leur désir sincère de déterminer leur propre sort», a déclaré Poutine plus tôt ce matin.

                  1. Pierre 82

                    On peut me raconter ce qu’on veut, mais ça veut bien dire que Poutine menace de façon de moins en moins voilée qu’il va utiliser l’arme nucléaire dans le cas où on ne lui laisse pas le Donbass et la Crimée, et j’en déduis que sa situation militaire est plus que critique sur le terrain, sinon il n’aurait pas besoin de ça.
                    Donc la supposée supériorité militaire de Poutine reste pour moi sujette à caution.
                    La « montée aux extrêmes » (René Girard inside) continue inexorablement, car en face, l’OTAN n’a certainement aucune intention de céder quoi que ce soit, vu qu’ils retiennent les Russes dans le bourbier.
                    Et la mobilisation générale du camp russe ne me semble pas non plus de bon augure.

                    1. durru

                      Vous croyez que si l’ennemi se mettait à bombarder Huston ou LA, voire Brest ou Strasbourg, la réponse nucléaire ne serait pas envisagée ?
                      Pour l’instant, les attaques sur le territoire russe n’ont pas été suivies de conséquences, mais ça pourrait bien changer.
                      Pour ma part, je ne déduis rien des déclarations, il n’y a pas eu pour l’instant de conséquence concrète sur le terrain. Tout ça ne fait qu’épaissir le brouillard de la guerre, dans lequel les Occidentaux s’embourbent avec une joie non-dissimulée…

                    2. Aristarkke

                      que sa situation militaire est plus que critique sur le terrain,
                      Pas obligatoirement. Il peut ne pas avoir envie d’entrer dans une guerre d’usure « interminable » pour s’économiser.

                    3. Yanka

                      « On peut me raconter ce qu’on veut, mais ça veut bien dire que Poutine menace de façon de moins en moins voilée qu’il va utiliser l’arme nucléaire dans le cas où on ne lui laisse pas le Donbass et la Crimée… »

                      La doctrine nucléaire russe n’autorise l’usage de l’arme nucléaire que de façon défensive. Par ailleurs il n’a pas parlé d’utiliser la force nucléaire. C’est extrapoler que de le prétendre. Il faisait allusion sans doute au RS-28 Sarmat qui peut emporter des têtes thermonucléaires, mais c’est une option. La Russie a tout de même fait preuve de beaucoup de retenue jusqu’à présent, trop même au dire de ses détracteurs. J’ai idée qu’il attend de voir ce qui va se passer en novembre en Américanie, si le vieux Bidon résiste ou implose.

                    4. Nemrod

                      Oui on peut voir ça comme un aveu de faiblesse.
                      C’est possible même probable.
                      Mais bon même si c’est le cas, faudrait voir à pas se tromper sur la marche à suivre…y a guère de droit à l’erreur.
                      Pas rassurant tout ça.

                    5. Pierre 82

                      @Yanka
                      « J’ai idée qu’il attend de voir ce qui va se passer en novembre en Américanie, si le vieux Bidon résiste ou implose. »
                      M’est avis que le meilleur cadeau à faire à Biden est de faire monter la tension, surtout si on parle de bombes nucléaires. Ce genre de situation tendue est toujours favorable à l’équipe en place, surtout que dans le tête de nombreux Américains (plus que ce qu’on n’imagine sans doute), il y a quelque chose de louche dans les relations de Trump avec les Russes. Calomniez, il en restera toujours quelque chose.
                      Bref, la déroute des dems n’est pas assurée à 100%, et je miserais presque sur l’inverse…
                      De plus, même s’ils n’ont plus la majorité, Biden et sa clique (surtout sa clique) continueront à maintenir fermement les rênes.

            3. Dr Slump

              Le fait que les USA fassent tout pour faire durer suffit déjà assez bien, pas besoin de faire des comparaisons qui me paraissent hasardeuses.
              De plus, les russes sont en terrain connu en Ukraine, qui n’a pas la même géographie que l’Afghanistan, ni les mêmes peuples de fedayin en djellabah (fedayin que je ne sous-estime sûrement pas).

              1. Pierre 82

                Le fait qu’il se prépare à une mobilisation, même partielle, ne me semble pas de bon augure pour lui.
                De nouveau, nous n’avons que des infos partielles (et partiales de chaque côté) et on ne peut se baser que sur des hypothèses.
                Hier, j’ai lu ceci:
                https://www.chroniquesdugrandjeu.com/2022/09/une-multipolarite-sans-heartland.html
                OG n’est pas particulièrement poutinophobe (du moins jusque l’invasion de l’Ukraine – et depuis lors il cause le désespoir de certains parmi ses lecteurs).
                Il force parfois le trait dans cet article, son sens de l’observation note des choses très intéressantes.

                1. Yanka

                  En quoi une mobilisation (des réservistes) n’est pas de bon augure pour celui qui mobilise ? C’est la fin de l’opération spéciale et le début d’autre chose (consolidation). Il n’y a rien de surprenant là-dedans quand on suit un peu depuis le départ. Poutine note bien que l’aide occidentale à l’Ukraine, parfois directe (ce ne sont pas des Ukrainiens qui utilisent les Himars, ni les Caesar, mais des forces de l’Otan au nom de l’Ukraine), ne faiblit pas et menace la Russie même, puisqu’il existe bien des plans de démantèlement de la Russie. Ils se doivent donc de sécuriser les positions acquises et de les rendre officielles par les référendums à venir. C’est un rapport de forces naturel. Pourquoi la Russie n’aurait pas le droit de hausser le ton, quand nous le faisons sans cesse avec des menaces arrogantes et de plus en plus ridicules ? Nous sommes toujours dans le rôle du prescripteur universel dont ont soupé de plus en plus. Lorsqu’on parle d’effondrement du dollar, il est question du dollar comme monnaie d’échange internationale et donc du flouze facile pour les Américains. La monnaie en tant que telle n’est pas menacée. Si un consortium de pays aussi puissants que la Russie, la Chine, l’Inde et associés s’entendent (et c’est le cas) pour créer des relations commerciales « dollar free », avec un système de relations bancaires déconnecté de Swift, que voulez que les Américains fassent ? L’Irak, la Libye, on peut toujours attaquer, mais le consortium Brics me semble une bien trop grosse pièce à dévorer pour la grenouille américaine qui n’est plus du tout dans un processus de croissance et qui fait de moins en moins peur (ils n’ont même pas pu imposer leur homme au Chili, en plus d’avoir fui l’Afghanistan sous la menace de gueux en espadrilles poussiéreuses munis de kalach des années 50 !). En plus, ce pays sombre dans la gérontocratie et la crasse, la misère. Vous avez déjà vu les rues de San Francisco, ce cloaque humain à ciel ouvert ? Les chiffonniers du Caire avaient plus d’allure !

                  1. Yanka

                    De Castelnau a le même genre de lecture des événements que moi. Je n’y connais rien en stratégie militaire, mais je ne suis pas un imbécile non plus et on sent bien qu’il n’y a que ça chez les Russes, et pas du tout un début de débandade comme l’imaginent les habituels fabricants de festons et bretelles que sont les « philosophes » BHL et autres Glucksmann à roulettes !

                    https:/ /www.vududroit.com/2022/09/guerre-mondiale-hybride-et-fin-de-la-domination-occidentale-le-nouveau-monde-commence-t-il-a-samarcande/

                    1. Higgins

                      Excellent article qui donne une des clés de la mobilisation partielle annoncée : la défense des (nouveaux) territoires russes.

                  2. Grosminet

                    @ Yanka 22 septembre 2022, 5 h 21 min
                    « (ce ne sont pas des Ukrainiens qui utilisent les Himars, ni les Caesar, mais des forces de l’Otan au nom de l’Ukraine) »
                    Une source SVP ?

                  1. Mitch

                    Intéressant le ratio mort/blessé. Maintenant, est-ce que les chiffres sont fiables? Si 110 000 Ukrainiens sont hors-combats, il ne devrait plus rester grand monde pour se battre coté Ukrainien, non?

                    Dans l’article, il dit aussi qui les Caesar sont opérés par les forces de l’OTAN. C’est plausible ça? Il est evident que les ukrainiens ont été formé par des instructeurs occidentaux mais de là à avoir des gars de l’OTAN en première ligne …

                    Tu en penses quoi Major?

                    Sur un autre sujet, je suis allé jeté un petit oeil sur le nombre de morts au Yemen. Il est estimé à 400 000. Dans indifférence du camp-du-bien et de leurs Pravdas.

                    Discours hier des dirigeants du camp-du-bien absolument pathétique à l’OTAN. Une belle brochette d’enc… Le vieux Biden est allé donner la leçon après que son pays ai fabriqué des preuves bidons il y a quelques années pour justifier une intervention en Irak. Le mignon, fidèle à lui même, c’est à dire à vomir.

                    1. Jacques Huse de Royaumont

                      Même indifférence du kandubien concernant l’Arménie. Là, il ne s’agit que d’un petit génocide de rien du tout…

                    2. durru

                      Les César et autres HIMARS ne sont pas vraiment en première ligne, ça reste plutôt à l’abri… Je ne sais pas quels sont les temps de formation pour ce genre de bidouille, mais entre une maîtrise totale de l’engin et des compétences suffisantes en maintenance, je doute que quelques petits mois aient pu suffire. Jdcjdr.

                    3. Higgins

                      @ Durru

                      Pour la maîtrise de ce type d’armement (Caesar et HIMMARS), je dirai un mois. Ca reste de l’armement. Le vrai combat, si je puis dire, est ailleurs, en back office. C’est là que l’OTAN intervient car c’est elle qui l’assure avec l’aide américaine. Sans cela, il y a bel lurette que le régime ukrainien aurait disparu. Les russes le savent mais il y a une différence entre s’attaquer à un pays comme l’Ukraine et s’attaquer à l’OTAN. Bien que cette dernière soit fortement impliqué auprès des forces ukrainiennes et ce depuis plus de dix ans, elle est, jusqu’à présent, toujours restée relativement invisible. C’est de moins en moins le cas. Le conflit peut changer de dimension mais la balle est désormais clairement dans le camp occidental. Si escalade il y a, ce sera avant tout de son fait.

                    4. sam player

                      Mouais, les données de tir peuvent (et sont) rentrées à distance 😀 alors excepté la mise en batterie (4h de formation), le chargement (10 minutes de formation) et la maintenance de base (8h de formation)
                      1 mois hum…

                    5. durru

                      Mouais… La maintenance de trucs aussi complexes, employés en conditions réelles et de manière intensive, qu’elle soit assimilée en 8h, comment dire…
                      Un mois me semble plus raisonnable, mais alors il faut prendre quelqu’un qui a déjà des bases solides.
                      C’est d’ailleurs peut-être pour ça qu’ils les ont vendus aussi vite, va savoir.

                    6. sam player

                      À l’appui de mon 11h06

                      Les artilleurs ukrainiens sont arrivés en formation le week-end du 30 avril… afin d’être opérationnels début mai.

                      Depuis tout petit j’ai fréquenté les polygones de tir vu que ma mère* était responsable des essais de tir (missiles, canons) sur un polygone de tir de plus de 30km de long. Un artilleur *étranger* en service restait généralement 3-4 jours sur place, 1 semaine avec le tourisme, pour une formation pratique sur de nouveaux matériels.

                      * : mon père s’occupait de l’étude de systèmes d’armes et perso après quelques errements j’ai commencé ma carrière pro sur les tourelles des chars Leclerc… une coincidence
                      Et j’ajoute qu’on est des pacifistes dans la famille hein !

                    7. Higgins

                      Le Mignon a parlé devant une salle vide. Pour les morts russes ou ukrainiens, les chiffres avancés sont plausibles. On oublie un peu trop vite que les russes disposent d’un système de renseignement important et fiable. Ce qui me frappe, d’après les informations que je peux recueillir çà et là (je n’ai pas de source secrète), c’est leur apparente retenue quant aux infrastructures ukrainiennes. Ils donnent l’impression de ne les frapper que contraints et forcés alors que dans une guerre moderne, l’idée est de paralyser son ennemi en détruisant les infrastructures utiles : ponts, gares, centrales ou centres de distribution électrique, etc,… C’est ce qui a été fait en Serbie (cf les cercles de Warden : https:/
                      /fr.m.wikipedia.org/wiki/Théorie_des_cinq_cercles). Je ne crois pas que frapper au cœur de Kiev les outils de pouvoir de Zelensky leur soit un problème or, ils ne semblent pas le faire. Ça m’interroge.

                    8. Higgins

                      @ Sam 11h06

                      Je parle d’un mois car, au-delà de la simple maîtrise de l’outil, il faut aux nouveaux utilisateurs surtout apprendre comment intégrer cet outil dans la complexe chaîne de planification qui va du décideur politique jusqu’à l’utilisateur final. Sans cela, ça ne peut pas servir à grand chose.

                    9. Higgins

                      @ tous

                      Une analyse pertinente de la situation : https:/
                      /strategika.fr/2022/09/21/pourquoi-la-russie-gagnera-toujours-malgre-les-gains-de-lukraine/

                    10. sam player

                      Major 18h24
                      Je résume l’article :
                      Les russes se sont pris une veste à cause de cette attaque surprise, mais en fait ils n’avaient pas besoin du territoire perdu, pour un peu ils allaient le quitter, d’ailleurs c’est pour ça qu’ils ont réussi à se replier rapidos.
                      Ils en sortent plus fort et vont gagner parce que : parce que

                    11. sam player

                      Major 18h08
                      «… intégrer cet outil dans la complexe chaîne de planification qui va du décideur politique jusqu’à l’utilisateur final. »

                      Major, avec ce style de matériel c’est de la guerre 3.0, juste à lire l’écran :vous vous rendez au point GPS XYZ, mettez le canon en batterie, chargez les obus et laissez nous faire, rechargez quand nécessaire, puis repliez et déguerpissez en vitesse vers le point ABC
                      Un conducteur et des bras… et y a pas de cours de géopolitique

                    12. durru

                      @Major 18h24
                      Il y a chez Bertez la traduction d’un article (de Julian MacFarlane) assez critique de l’analyse de Scott Ritter sur Kharkov. Un détail qui est oublié : les dépôts de munitions russes étaient vides à l’arrivée des Ukros. La veste dont parle Sam n’en est pas une…
                      Après, plutôt d’accord sur le reste, il y a globalement beaucoup de bon sens dans le camp de ceux qui ne soutiennent pas aveuglement la position officielle occidentale.

                      @Sam 20h27
                      Si seulement… Pour se rendre aux coordonnées XYZ, faut déjà passer inaperçu. Possible, mais pas garanti sur facture. Puis, pour lancer, il faut que le matos fonctionne. Ce n’est pas le test en conditions de laboratoire, avec les pannes prévisibles et réparées par un bleu ayant appris les bases en 8h.
                      Je laisse le Major répondre sur le fond…

            4. Pythagore

              Il me semble que la Russie a fait sauté qq centrales électriques en UA. Je ne sais pas dans quelle mesure la population est affectée mais si elle est fortement affectée, pas sûr que le support la population va faire long feu.

              1. Theo31

                Ça m’étonne que Poutine n’ait pas commencé par faire détruire les infrastructures. Peut être qu’il pensait que l’affaire serait pliée en quelques jours.

                Un autre truc qui fout le bordel est de blesser un max de combattants pour mobiliser un maximum de personnel soignant. Lors de la bataille de Cannes en 216 av.n.e, Hannibal ordonna de faire trancher les tendons d’Achille de tous les Romains capturés, histoire foutre un bordel monstre.

                1. breizh

                  une des données sujette à réflexion est : quelles sont les pertes ukrainiennes et à quelle point sont-elles soutenables pour la population ? (idem pour les russes, mais ils ont plus de marge).

                2. sam player

                  « Ça m’étonne que Poutine n’ait pas commencé par faire détruire les infrastructures. »

                  Bis
                  Il ne fait pas la guerre aux ukrainiens mais à un envahisseur
                  Thème des frères slaves repris d’ailleurs par Castelnau dans le lien de Yanka au-dessus

                3. Jacques Huse de Royaumont

                  @Theo :
                  je suppose que Poutine, en lançant son opération spéciale, comptait faire une sorte d’opération de police, comme nous en avons fait en Iraq en 91, en Yougoslavie, en Afghanistan, en Iraq en 2003, en Lybie, au Mali, en Somalie, Au Tchad, à Panama ou à Grenade…
                  Il s’est retrouvé avec une implication totale de l’OTAN qu’il n’a sans doute pas totalement anticiper. Il s’attendait à des tensions, pas à une guerre totale.
                  Au départ, il s’agissait de mettre au pas le régime de Kiev, pas de détruire le pays. Plus ça va, plus ça tourne à la guerre d’attrition.
                  Le référendum dans le Donbass est plié d’avance, et même pas besoin de tricher. La question revient à dire : « voulez vous dépendre de ceux qui vous bombardent depuis 8 ans ou de ceux qui se sont interposés ». Le rejet de principe par l’occident est un déni de réalité et un déni de justice.

                  1. Higgins

                    Le billet de Régis de Castelnau apporte une partie de la réponse à mon sens : une fois les résultats des référendums actés (rattachement à la Russie), toute attaque contre ces territoires sera considérée comme une attaque contre la Russie. Il n’y a donc rien d’extraordinaire à renforcer la présence militaire afin de dissuader quelques « erreurs » d’appréciation. L’Occident a un ennemi implacable, lui-même !!!

                    1. Jacques Huse de Royaumont

                      Au fit, Major, j’ai entendu qu’il y avait eu un échange de prisonniers entre Russie et Ukraine. 215 Ukrainiens contre 55 Russes. (Europe1 a oublié de préciser le nombre de Russes concernés par l’échange…) En principe, cela signifie 2 choses :
                      un début de détente entre les deux parties.
                      Un nombre totale de prisonniers dans chaque camps peu ou prou proportionnel aux nombre de prisonniers échangés. Donc un rapport de 1 à 4 en faveur des russes.
                      Un avis ?

                    2. Higgins

                      @ JHR 9h54

                      Aucun avis particulier. L’info est là : http:/ /lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/09/22/important-echange-de-prisonniers-entre-kiev-et-moscou-23332.html

                4. Higgins

                  Ca, c’est un postulat totalement d’actualités. Le choix de calibre type 5,56 mm y répond par exemple pour l’armement individuel. L’idée est de blesser le plus gravement possible l’adversaire plutôt que de le tuer (il y a 70 ans, les calibres étaient beaucoup plus élevés mais on réfléchissait dans l’autre sens). Une balle de 9 mm dans la jambe est une grosse blessure aisément soignable, Avec du 5,56 (balle supersonique), la jambe est arrachée (la balle, en plus d’aller très vite, louvoie sur elle-même ce qui lui confère un pouvoir de destruction conséquent).

                  1. Nemrod

                    N’y voyez pas malice Major mais c’est un peu contradictoire.
                    Un petit projectile qui arrache la jambe serait moins mortel qu’un gros quand il est dans dans le thorax ?
                    L’expérience que j’ai des calibres…sur les animaux est que les gros projectiles lents ont un pouvoir d’arrêt plus fort que les petits projectiles rapides.
                    Pour ceux qui est de la létalité globale ce n’est pas net du tout…les animaux vont un peu plus loin mais ils meurent.
                    Mais ce sont des balles demi blindées et non des FMJ.

                    1. Higgins

                      Nemrod, nous sommes bien d’accord. Je n’ai pas souhaité me lancer dans une longue explication fastidieuse. Je cite de mémoire mais une convention internationale interdit de fabriquer des armes d’un calibre trop petit (je crois que c’est 2,92 mm). La raison serait que ça aboutirait à des armes extrêmement, trop, destructives (vitesse et comportement des projectiles). Du coup, pour les armes de guerre (style FAMAS), les différents fabricants se sont retrouvés autour du 5,56 mm. Il doit y avoir des raisons techniques que j’ignore mais les progrès faits en matière de poudre ont permis de fabriquer des munitions dont la vitesse initiale est très largement supersonique (plus de 900 m/s). La vitesse initiale permet une flèche minimale sur la trajectoire et autorise des tirs à relativement longue distance (plus de 200 mètres efficace même pour un tireur moyen. Je le sais, j’ai testé). Pour cette arme, et je pense que c’est le cas pour ses concurrentes de calibre équivalent, la balle, une fois sortie du canon, a un mouvement louvoyant sur elle-même ce qui fait que lorsqu’elle touche sa cible, elle génère des effets autrement plus destructeurs qu’une balle qui ne ferait que tourner sur elle-même suite au rainurage du canon. A cette capacité « d’arrachement » (je n’ai personnellement jamais vérifié), s’ajoute la violence du choc provoquée par la vitesse du projectile qui peut entraîner un arrêt cardiaque. Si la cible en réchappe, c’est généralement au prix de dégâts physiques importants et c’est ce qui est un des objectifs recherchés: estropier un combattant pour qu’il soit une charge lourde (pendant l’hospitalisation et après) pour l’adversaire. Il ne s’agit pas de stopper un vieux mâle qui charge dans la forêt.

                    2. Nemrod

                      En fait les progrès sont minimes et leurs limites sont les contraintes de la physique basique.
                      Pour aller loin le projectile doit sortir vite et pour ça il faut à poids égal augmenter la quantité de poudre et /ou la longueur du canon, car une fois sorti du canon la balle est soumise à la gravité et aux vents latéraux.
                      Je ne suis pas certain que la déstabilisation autour de l’axe de rotation soit recherchée car c’est un facteur de moindre précision.
                      Ceci dit j’imagine que l’on ne recherche pas la même chose pour des tirs en rafale sur des cibles rapprochée et du tir longue distance.
                      Pour ces derniers un poids de projectile suffisant et nécessaire pour ne pas être trop soumis aux vents latéraux principalement.
                      J’ajouterais que les gains en portée sont souvent décevants même en augmentant beaucoup la quantité de poudre brulée et au prix d’une dégradation importante du confort de tir et donc de la précision du tireur.
                      Ca c’est pour la balistique proprement dite.

                      La balistique terminale est encore plus complexe et les débats sont interminables en ce qui concerne l’efficacité vulnérante des projectiles entre petits et rapides et plus lourds et plus lents.
                      Certains spécialistes ne jurant que par l’effet de choc nerveux d’une balle rapide pendant que d’autres la réfute et ne jurent que par la grosseur de la cavité temporaire crée par le projectile.
                      C’est sans fin et pas prêt d’être tranché.

                  2. Jacques Huse de Royaumont

                    Le profil des prisonniers libérés par les russes est intéressant, on y trouve bon nombre de combattants Azov, ainsi que des étrangers. Des prises d’une telle valeur symbolique ou politique n’ont certainement pas été lâchés pour rien.

                    1. Pheldge

                      sauf que, à part quelques complotistes de ton accabit, tout le monde voit que Zelinsky – le bon – fait plier Poutine – le tyran – et l’accule à un échange très déséquilibré, auquel le tyran – ce salaud – cède, lâche qu’il est !

                  3. NewChallenger

                    @ Higgins : l’histoire du calibre 5,56 mm dans un but de blessure et découragement des compagnons d’infortune du blessé tient de la légende urbaine 😉

            5. Grosminet

              @ Pierre 82 21 septembre 2022, 11 h 51 min
              « Il n’est pas encore dit que Poutine ne va pas se ramasser un Afghanistan 2.0 en Ukraine, quoi qu’en pensent beaucoup de commentateurs sur ce blog.
              +1, tout est possible même si perso je ne pense pas que ce soit le plus probable.

      2. Minou

        Sans oublier qu’une partie des terres ukrainienne sont la propriété de société américaine. Sa rajoute de l’intérêt et c’est l’Europe qui morfle, c’est tout benèf pour les américains.

        1. breizh

          pour l’Arménie, il est dommage qu’après leur victoire au début des années 1990, ils n’aient pas négocié un traité de paix avec l’Azerbaïdjan alors qu’ils étaient en position de force. La situation est beaucoup plus compliqué maintenant.

    2. Jacques Huse de Royaumont

      L’Ukraine, tout le monde s’en fout. D’ailleurs, on est e train de transformer ce pays en champ de ruine sans états d’âme.
      C’est juste un terrain pour la guerre et un réservoir de chair à canon.
      Les US veulent casser toute alliance Europe-Russie et empêcher la formation d’un hinterland Sino-Russe qui serait un concurrent sérieux.
      Si en plus ils parviennent à écouler leur vieux stock d’armes et à nous vendre du gaz 3 fois son prix, pourquoi se gêner ?

      1. MissKat

        Justement, les ruines à reconstruire, ça intéresse un paquet de monde, et les Polonais sont au taquet …
        La guerre c’est pratique pour la « caste » comme dit EV pour faire avancer l’agenda, et se faire un max de pognon.
        Il faut rester pragmatique
        (pas facile, je me sens comme prise en sandwich entre les allemands et les russes . Mais on reste en PL quand même, on a encore chaud, on a des patates et du cochon à manger, on a des terrasses chauffées et on se fait pas piquouzer…)
        Pfff quel merdier ce monde!!!

        https:/ /www.batiactu.com/edito/un-appel-aux-entreprises-francaises-contribuer-a-reconstruction-64784.php?MD5email=2c17f93ebe3843e11dc689fa53dd7d4d&utm_source=news_actu&utm_medium=edito&utm_content=article

                  1. Jacques Huse de Royaumont

                    On va y goûter cet hiver. Mais comme on est français, donc plus malin que les autres, on va l’améliorer : on va rajouter un ticket de beurre.

                    1. Aristarkke

                      Et les nantis pourront en lettre deux de tickets de beurre pour que la tartine soit beurrée des deux côtés !

                1. Pheldge

                  que veux tu, l’âge … non seulement mon pessimistme chronique atteint des sommets, mais en plus je vois le mal partout, y compris chez ce pauvre sam , c’est dire 😉

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Les reconstructions payées par l’occident, on a pu voir ce que ça valait…
          Le problème de l’Ukraine, c’est que tout ce qu’il reprendront aux russes, ce sera pour le donner aux américains, ils perdent dans tous les cas. La moins mauvaise solution pour eux serait de demander la paix sur la base territoriale actuelle. Mais pour cela, encore faudrait-il qu’ils soient capables de décider de quoi que ce soit les concernant.
          Ceci dit, je comprends les polonais ou les finlandais, ils ont appris à leur dépends de se méfier des russes.

  6. Mitch

    Perso, j’en peux plus de ce tas de cons. Si ce n’était pas le projet de mon fils ca fait longtemps que je me serais tiré. Encore 1.5 ans pour voir ce qu’il va faire et ou il va aller.

    C’est pas que l’herbe soit grasse ailleurs mais elle l’est très nettement moins sèche et surtout les perspectives sont moins mauvaises.

    Le soir, en ce moment, je regarde le prix des baraques et le quartier dans lequel je voudrais poser ma petite famille pour la mettre à l’abris très loin des cinglés d’ici.

    1. cherea

      quels quartiers, pays, villes? J’ai vécu dans plusieurs pays occidentaux et globalement le constat peut être le même plus ou moins partout: wokisme, agitation politique, demande de plus d’état et mainmise d’icelui…quelques exceptions peut-être: la Suisse, en fait chacun doit organiser sa vie et trouver la situation dans laquelle il est le plus souverain.

      1. Mitch

        Pays: RSA, ville: Cape Town, quartiers:
        Sea point (le top mais cher – enfin par rapport à la Cote-d’azur c’est cadeau),
        Camps Bay: superbes vues mer – les supers écoles dont l’école Francaise Jules Vernes sont là – Ecole française qui est au top – Ca reste des vitrines alors qu’ici ce sont des poubelles. Un standing à maintenir j’imagine. L’école americaine et Britannique sont aussi à proximité
        Costantia, Tokai : dans les vignes, borde le parc national de table mountain
        Claremont,
        Bishopscourt,

        Hier soir je regardais ces 2 là:

        sothebysrealty.com/eng/sales/detail/180-l-501-7wf8qv/3-the-paddocks-glen-avon-close-cape-town-we-7806

        sothebysrealty.com/eng/sales/detail/180-l-501-exkwny/9-castleview-road-cape-town-we-7806

        C’est hors-budget, mais eu égard de la qualité, du quartier, de la ville, c’est cadeau vs ici. Ah, une baraque comme ça c’est €250-300 de taxe/an (équivalent de la taxe foncière + habitation). Vous ne trouverez pas la superficie (seulement celle du terrain). Elles font à vu de pif dans les 300-400m2

          1. Mitch

            Il y a un courant froid (le Benguela) qui vient du sud qui est plutôt (très) froid. On se baigne mais avec une combi et bien sur mais pas toute l’année. C’est pas les tropiques 🙂 Le courant peu y être fort, voire très fort. Il faut vraiment faire gaffe.

            en.wikipedia.org/wiki/Benguela_Current#/media/File:Benguela_and_Agulhas_Currents.jpg

            Il y a des baraques à tous les prix. Difficile de répondre à cette question. Cela dépendra aussi du quartier. Sea point, Camps Bay sont en bordure de mer. Ce sont des quartiers très chers (je pense les plus chers).

            Au nord de CPT tu as la ‘West Coast’. Les quartiers sont en bord de mer et sont beaucoup moins chers (Tableview, Bloubergstrand, Parklands). C’est le paradis des Kite-surfers. Beaucoup d’Européens y vivent à présent à l’année. C’est souvent de ces quartiers que sont prises les photos avec vue sur Table mountain.

            Cape Town c’est la ville la plus chère de RSA.prix à comparer avec les villes les plus chères en Europe donc. Par rapport à la Cote d’azur ou je vis, il faut diviser le prix par 2 voire 3 (et sans doute plus car les maisons sont beaucoup beaucoup plus grandes qu’en Europe). Pas d’impôt sur la fortune, pas de taxe foncière ou d’habitation. Il n’y a qu’un seul impôt qui s’applique aux revenues (income tax). Contrairement à ici, tout le monde paye dès le 1ier Rand. Il y a 5 ou 6 tranches si ma mémoire est bonne (et si ca n’a pas changé) et la première tranche commence autour des 15-17% (toujours si ma mémoire est bonne)

            1. Stéphane B

              Ok merci
              L’eau froide ne me dérange pas. Je me baigne dans la Manche toute l’année, avec le shorty de décembre à mai, car sinon j’ai trop chaud.

        1. Malancourt

          @Mitch
          Il semble y avoir en RSA comme disent nos journaux comme un sentiment d’insécurité? Mais la France n’a pas de leçons à donner c’est vrai.

          J’avais suivi sur Youtube le périple à moto d’une jeune hollandaise à travers la RSA et la Namibie. Elle privilégie les B&B ou équivalents aux hôtels, partout où elle séjournait c’était murs assez hauts avec parfois barbelés.

            1. Malancourt

              @Sam
              Je suis abonné également. Elle n’a jamais été agressée mais elle ne va pas n’importe où et c’est bien normal.
              J’avais bien aimé ses vidéos en Iran où elle était très bien accueillie par les femmes, qui envient sans doute sa liberté.

              1. Mitch

                Il y a 2 ans un Italien s’est trompé de sortie d’autoroute à l’approche de Nice. Il s’est retrouvé dans le township du nord de la ville de Nice.

                Après 10 minutes lui et sa femme se sont retrouvés roué de coups et sans rien. Les mecs leur ont tout volé. Absolument tout. Comme il y a eu des violences assez sales, et que l’Italie s’est émue il y a eu quelques titres dans la Pravda.

                C’est fréquent de se faire dévaliser ici sur la cote. La conne de belle mère s’est fait dévaliser dans sa bagnole (et comme elle trouvait que sa maison n’était pas sure, elle s’était emporté dans son sac quelques poignées de bijoux – Les mecs ont fait banco). Ils ont ouvert sa voiture au feu lui ont arraché son sac après lui en avoir collé une belle. Et voila.

                On vit dans un pays hyper violent en grance qui n’a pas grand chose à envier à la RSA mais personne ne fait plus attention car c’est notre quotidien et qu’on est habitué, tout comme les habitants de Naples ne font plus attention au Vesuve (Nb: en RSA il y a beaucoup plus de meurtres mais ces meurtres se passent quasi essentiellement des les townships ou les gars règlent leur comptes – un peu comme à Marseille en fait)

                1. Higgins

                  Attention, ce n’est heureusement pas partout comme ça même si une lecture quotidienne de Fdesouche montre qu’il ne faut pas se voiler la face devant la montée de la violence et de l’incivilité dans le pays.

          1. Mitch

            Oui, il y a un un problème d’insécurité c’est clair. Maintenant quand on y vit c’est complètement different que de ce qu’on peut en voir au travers des médias.

            Après les attentas du Bataclan et celui de Nice, en terme de nombres de morts du au terrorisme la france était sur le podium, et pourtant je ne m’y suis pas vraiment senti en danger (j’entends avec mon mode de vie, l’endroit ou je vis, etc etc, …).

            Perso, je ne me suis jamais senti en danger en RSA non plus. On sait ce qu’il faut faire … et ne pas faire, ou on peut aller … et ne pas aller, et quand on peut y aller. Comme ici en fait. Il ne me viendrait pas à l’idée d’aller trainer à l’Arianne (un des quartiers bien pourri de Nice), tout comme il ne me viendrait pas à l’idée d’aller trainer à Mitchells Plain (l’un des townships au Sud-Est de CPT).

            Maintenant oui, c’est clair que la RSA c’est pas la Suisse ou la Norvège on est bien d’accord. Oui les murs y sont parfois hauts et oui aussi les pancartes ‘Armed response’ (qui ne sont pas juste là pour impressionner) y sont nombreuses.

            Je tend aussi que c’est ce qui va bientôt arriver ici, et c’est déjà le cas. La france est depuis longtemps en passe de ‘sud africanisation’ totale: les domaines sécurisés et gardés 7/7-24/24 sont légions, des quartiers entiers, voire des villes (type township) sont interdits (même aux flics, pompiers, médecins), le vol et les agressions ont implosé (tout en étant niés), le business des caméras de surveillance, alarmes, sociétés de gardiennage implose (comme en AfSud), et même les chantiers doivent être garder la nuit pour ne pas être dépouillés.

            1. Yanka

              « La france est depuis longtemps en passe de ‘sud africanisation’ totale: les domaines sécurisés et gardés 7/7-24/24 sont légions… »

              Tout ça pour empêcher 4 Nègres de se baigner dans une piscine Ikea made in China… Le pauvre monde que voilà !

              1. Mitch

                Sans oublier la protection du SUV moche, et des Rolex de mauvais gout.

                Et tout ça également pour que Bernadette, 59 ans, siliconée et tellement lifté qu’elle a le trou du cul au milieu du dos, puisse continuer à se faire griller sous la lampe à bronzer et developer son petit cancer en paix.

                Le monde part en couille sévère mon cher Yanka, je vous le dis 😉

                1. Yanka

                  Pauvre Bernadette ! N’empêche que le trou du cul au milieu du dos, ça peut être pratique si on a les bras courts, pour se gratter ! Par contre, pour le string, ça ne va pas le faire.

      2. Pierre 82

        D’après ce que j’ai pu constater au vu de leur attitude pendant le covid, même pour la Suisse, j’ai des doutes.
        En plus, ils ont fait LA connerie qu’ils n’auraient jamais dû faire: rompre leur neutralité.
        Désormais, ils n’attireront plus les grandes fortunes (je veux parler des vraies grandes fortunes). De plus, les USA se sont appliqués depuis des années à leur foutre en l’air ce qui faisait sa force: son secret bancaire.
        Sinon, d’accord avec vous: je pense que tous les pays occidentaux sont moisis. Et je ne vois même pas comment faire pour que ce ne soit plus le cas.
        Par lassitude, je resterai ici, en tentant de « me retirer sur mon Aventin ».
        Et de participer en quelque sorte à ce que la Bible appelle le « petit reste d’Israël », ceux qui ont fait perdurer la foi pendant l’exil à Babylone (livre d’Esther)… on a les ambitions qu’on peut.

        1. Jusnaturaliste

          @ Pierre 82

          Les Suisses ont globalement aimé mettre le masque et se confiner pour 1-2 ans, mais aujourd’hui, les gens n’en veulent plus vraiment. La France a d’ailleurs échappé également au retour du passe, grâce à la perte de majorité du parti d’EM.

          L’économie suisse repose principalement sur les PME et l’innovation (la Suisse est parmi les premières au monde) , le départ des grandes fortunes sera un manque à gagner, mais pas non plus une catastrophe, de même, la fin du secret bancaire était regrettable, mais pas non plus catastrophique.

          1. Pierre 82

            Pour moi (qui ne connait pas bien la Suisse) s’ils ont « aimé ça pendant un an ou deux », ça veut dire que leur crédulité et leur capacité à se laisser manipuler est nettement supérieure à leur envie de liberté. Si c’est arrivé une fois, ça pourra revenir.
            A moins que ça leur ait fait comprendre certaines choses, mais je n’ai rien lu sur eux qui me démontrerait la pertinence de cette hypothèse.
            L’économie suisse, je le savais, est basée essentiellement sur un réseau de PME très florissantes, ce qui montre que le montant du salaire n’est pas nécessairement un handicap.
            Un peu comme le Liechtenstein voisin, qui abrite la très réputée entreprise d’outillage Hilti.

            1. Dr Slump

              Je me suis laissé entendre dire que les suisses ont cette qualité -et ce défaut- d’être très obéissants aux règles et aux lois. Si on est en conflit avec un suisse, il suffirait de l’accuser d’enfreindre la règle pour le voir se ratatiner de crainte. Je n’ai pas essayé, mais pour avoir enduré un collègue suisse assez de temps, ça me semble très plausible.

                1. Yanka

                  Hm. Le Suisse est fréquemment protestant, ça correspond tout à fait à l’opinion que j’ai des protestants de religion ou de culture ou d’influence : grande vertu en façade, hypocrisie et coups bas à la première occasion et demeurant sur leur quant-à-soi quand on les désigne : « Moi ? Quoi ? Mais je n’ai rien fait ! Ou si je l’ai fait, c’était dans un noble dessein ! »

                  Je ne sais pas si ça fonctionne avec les Suisses, puisque je n’en connais pas, mais je profite de l’occasion pour mettre une nouvelle tatane à Luther.

                  1. Nemrod

                    Les Suisses je sais pas.
                    Mais des Suisses, j’ai chassé une fois avec.
                    Des Suisses allemands.
                    Rarement vu des maloutrus indisciplinés pareils.
                    Au nombre d’une dizaine.
                    Pas un pour rattraper l’autre .

                    1. Pierre 82

                      @Nemrod
                      Je ne sais pas si vous êtes déjà tombé sur des Luxembourgeois à la chasse, mais ça m’étonnerait que les Suisses (même Allémaniques) soient pires. Tout catholiques qu’ils soient, les Luxos se comportent comme des sacrés connards. Pire que des Parisiens à la chasse en Sologne (enfin, j’imagine, parce que ceux-là, je ne les ai jamais rencontré)

                  2. Jusnaturaliste

                    @ Yanka

                    Luther c’était en Allemagne. En Suisse, c’était Zwingli et Calvin.

                    De plus, la Suisse a des cantons qui ont rejeté la Réforme, et qui sont restés de culture catholique (3 cantons ont même fait une scission, ce qui fait qu’on a 6 demi-cantons, dont la moitié est catholique).

                    Enfin, avec l’immigration italienne et portugaise, la Suisse est aujourd’hui un pays majoritairement catholique.

                    Donc de nouveau, votre fixation sur Luther ne correspond pas à la réalité.

      3. Jusnaturaliste

        @ cherea

        La Suisse actuellement n’est même pas certaine de pouvoir se chauffer en février-mars… Parce que les écolos, ils ont réussi à leur faire peur avec le nucléaire, et que les citadins n’ont pas réalisé qu’en février-mars, il fait encore très froid, il n’y a pas beaucoup de soleil, et peu de vent.

        La Suisse est surtout un bon plan pour un jeune cadre dynamique qui veut travailler et gagner des sous. Pour les familles et les retraités, la vie est très chère et le climat est rude.

    2. Gerldam

      Comme je vous comprends. Etant sans doute plus âgé, j’ai déjà fait la démarche en deux temps: d’abord dans un pays limitrophe de la France il y a 20 ans (déjà le poids de la bureaucratie m’insupportait), puis, me sentant trop près, désormais en Hongrie où je pourrai me chauffer tranquillemment cet hiver (à condition de ne pas exaggérer car, au delà d’un certain seuil, considéré comme normal, les prix explosent comme ailleurs). Vous y trouverez des maisons de 200m2 pour environ 100k.

      1. Nemrod

        Comme ici pour le moment.
        Moi j’ai choisi l’exil intérieur en libéral et sans personnel, c’est comme ça que je suis le plus souverain même si ce n’est pas parfait loin s’en faut.

        1. Unmeusien

          Pareil. Mais je me sens de plus en plus renfrogné, misanthrope de mes semblables qui m’apparaissent invraisemblables.

          Bure..en Meuse,je suis meusien et ne saurait localiser cette commune..moquez vous j’y ai droit ! Je connais par contre quelques militants de cette lutte absurde contre l’enfouissement de déchet,je sais qu’ils sont des désœuvrés en fait.

          1. Gerldam

            Je connais bien la Meuse (surtout du nord) pour y avoir habité jadis. A l’époque, on y vivait relativement tranquille. Les amis paysans, que je rencontre encore de temps en temps, n’arrêtent pas de se plaindre de cette horde de fonctionnaires qui n’y connaissent rien. On mettrait un de ces fonctionnaires de la direction départementale de l’agriculture derrière un paysan qui fait de l’élevage et de l’agriculture, le mec est mort en moins de 15 jours: lever à 5h en été, pour la traite de 6h, journée finissant à 22h pendant les moissons. Le premier qui dit qu’être assis sur un tracteur ne doit pas être fatiguant, je le mets au défi de tenir le coup.

            1. Aristarkke

              Surtout si c’est un tracteur à direction non assistée comme expérimenté il y a un bon paquet d’années, même si le volant avait un diamètre respectable…

            2. Unmeusien

              Merci. A Ari aussi, soucieux d’un détail qui a son importance toutefois.
              Cependant,le métier agricole a pu bénéficier du progrès,tel les robots de traite. Mais je connais quelques  » irréductibles  » ( en fait ils n’en ont pas les moyens, d’investir ) parmi ceux-ci, étant exposé au risque d’accidents, j’en connaissais,2 hommes,morts en exécutant leurs travaux,de façons horribles qui me hantent,me hanteront sans doute jusqu’à la fin de mes jours.

              1. Pierre 82

                Chaque année, de nombreux agriculteurs ont des accidents du travail absolument horribles, et je n’ai même pas l’impression que ça diminue. Il y a énormément de moments très dangereux, dont je me demande parfois s’ils en ont conscience. Tracteurs qui se retournent, ou entrainé par une prise de force, ou autres joyeusetés avec des engins divers…

                1. Unmeusien

                  C’est ça. Un homme,bon, aimant, Isidore qui m’emu un jour en me voyant larmoyant  » ah.. retour à la source  » cet homme a nul autre pareil,mourra dans ses tâches quotidiennes,sa veste se prend dans la prise de force. Inutile d’en dire plus.

                2. Yanka

                  Il y a aussi des « artistes » inconscients. J’en ai un dans ma propre famille, un frère aîné qui n’a plus l’usage de ses jambes suite à un accident dans les bois où sa responsabilité est très engagée (du genre, en équivalence, à un « électricien » qui, les mains mouillées, iraient chipoter dans une prise avec une « pinette » (petite pince à cheveux).

            3. Grosminet

              « derrière un paysan qui fait de l’élevage »
              + 1
              L’élevage c’est particulièrement dur, et surtout c’est TOUS les jours, y’a pas de samedis, de dimanches ou de RTT. Et pour les congés, à moins d’être dans une grosse exploitation avec des associés, c’est mort.

      2. MissKat

        Si Poutine attaque la Pologne, j’emballe enfant et animaux dans la voiture et je descends en Hongrie je pense!
        Il ne devrait pas emmerder Orban, Poutine, hein?

        1. Pierre 82

          Les Polonais ont-ils vraiment l’impression que la Russie risque de les attaquer?
          Après tout, ils pourraient craindre tout autant les Allemands.
          Historiquement, chaque fois que les Allemands et les Russes se mettent d’accord, ça se passe mal pour la Pologne.
          Je me demande au fond si la situation de la Pologne est idéale pour l’instant, vu que les relations russo-germaniques n’ont plus été aussi mauvaises depuis longtemps.

          1. MissKat

            Les Polonais ont une peur ancestrale des Russes, et se souviennent de l’Occupation Soviétique. Mais ils se croient protégés car la Pologne est dans l’Otan, et donc.. Poutine n’osera pas entrer en PL.
            C’est ce que j’entends ici.
            Mais globalement, ici on bosse, on vit normalement, on s’inquiète surtout de la hausse du coût de la vie.
            Je trouve qu’il y a nettement moins de propagande et de parano qu’en France.
            Et puis les polonais ne croient pas les conneries de la Télé, ici il faut dire qu’on a une version sur une chaine, et exactement le contraire sur une autre, ce qui fait qu’on devient fatalistes et on s’occupe de notre petite vie…
            Sachant que les polonais ne font en réalité confiance à personne, même pas à leurs voisins de palier. Il y a une entraide à condition de pouvoir en tirer profit. C’est spécial quand même comme ambiance!
            Moi j’ai du mal à décrocher de la France, des RS, des blogs donc forcément je souffre par procuration de la situation en France aussi… Les polonais n’ont pas idée de ce qui se passe à l’Ouest en vrai…
            Je viens d’avoir un mail de mon assureur comme quoi ma diesel de 15 ans qui est nickel n’aura plus le droit de rouler dans ma ville en Fr en RP car j’y ai tjrs pied à terre, et ça me rend dingue: va expliquer ça ici…
            Bon je vais la rapatrier ici et la revendre à un Ukrainien donc…grrr
            Bref… demain on va faire du vélo à la plage, et ça ira mieux.

            1. Pierre 82

              Je me demande si ce n’est pas tout simplement un effet du temps sur ma mémoire.
              En France dans les années 60, on n’aurait jamais pu faire paniquer les gens sur un truc comme le covid, ou le réchaufmik, pour une raison très simple: ils avaient connu la guerre par très longtemps avant, et ça les rendait plus résistants à ce genre de bobards.
              Les Polonais ont connu l’horreur jusqu’il y a à peine 30 ans, et la mémoire est encore vivace. Ils craignent les Russes par réflexe, mais ne sont pas en panique non plus. L’occupation soviétique les a rendu plus résilients. Dans 40 ans, ils seront des moules comme les Français…

              1. MissKat

                Oui absolument d’accord.
                Enfin je ne pense pas qu’ils deviendront des moules, sauf si les gauchistes passent, et là ça va être un carnage ( peu de chances, ils font 6%)
                Franchement les polonais ont les dents qui rayent le parquet, ils sont ambitieux, bosseurs ( voire escrocs grr c’est le revers de la médaille faut faire attention)
                Et je rajoute que la PL n’est pas un pays d’assistés, on attend pas des aides et des allocs. Ici c’est très famille, donc 3 générations souvent dans une maison.
                Bien sur ils réclament des hausses de salaire, mais jamais de blocages comme en Fr.
                De la même façon, les gens ici sont fatalistes avec le chauffage, ok ça coute cher, il faut trouver un revenu d’appoint: il faut bosser ( ou magouiller, aller faire son business à l’étranger par exemple)
                Les habitudes culinaires sont bien adaptées et simples, on mange à n’importe quelle heure quand on a fini de bosser, sans coupure le midi, je trouve qu’on est bien plus efficace.
                Tout le monde sait faire une soupe de grand mère bien nourrissante avec une carotte, un os et de l’orge, ou une soupe à la tomate avec des pâtes maison ou du riz: ça coute que dalle. Ce sont des choses qui se transmettent de génération en génération.
                Et puis, les gateaux ici c’est une tuerie, rien que pour ça je veux finir ma vie ici 😀
                Bref, pas d’inquiétude, ni d’émeutes de la faim à redouter.
                Les paysans vendent des oeufs, des sacs de patates de 10Kg sur la route, on a aucune pénurie pour le moment ici.

              2. Pythagore

                L’Allemagne se tranforme à petit feu en RDA et pas grand monde semble s’en rendre compte. A part qq uns qui ont connu la RDA, et sont horrifiés de voir le retour à grands pas, c’est loin d’être une majorité des anciens allemands de l’est. Certains ont la nostalgie du « ah! les gens étaient plus solidaires » …..

                1. Aristarkke

                  Le maintien d’un niveau de vie élevé suppose des efforts réels pratiques pour assurer sa permanence. Quand ces derniers diminuent en nombre et en intensité, la dégénérescence inévitable fait descendre vers le stade naturel de l’humanité : la pauvreté.

                  1. Pythagore

                    J’ai entendu un point de vue qui ne m’était pas apparu (voir video): la particularité du progressisme comme du nazisme est la dimension universaliste de l’idéologies. Elle a par essence vocation à s’appliquer à tous et partout.
                    Pour le communisme, il en va de même, il a vocation à être universel, et donc d’inclure l’islam également.
                    Par ailleurs, un allemand m’a expliqué que les allemands veulent tjs être les premiers de la classes d’où les délires écolo-woke, et le nazisme également pourrait-on ajouter.
                    https:/ /www.youtube.com/watch?v=PmaAGhE_b3A

                    1. Pierre 82

                      Pour le nazisme, c’est clair: AH se sentait vexé d’être dépassé par Mussolini en matière de vitrine du régime. Il n’a guère eu de mal à convaincre les Allemands de ne pas rester deuxième, surtout derrière des Ritals. Et ils les ont dépassé largement.

                    2. durru

                      J’ai jamais eu l’impression que le nazisme soit une idéologie universaliste… C’est assez exclusiviste, en principe.

                    3. Grosminet

                      @ durru 22 septembre 2022, 21 h 44 min
                      « J’ai jamais eu l’impression que le nazisme soit une idéologie universaliste… C’est assez exclusiviste, en principe. »
                      Bah c’est un peu du « en même temps » en fait. Très universaliste pour ceux qui ont le droit de faire partie du groupe, par contre pour les autres…

                    4. durru

                      @Grosminet
                      Pour les autres (communisme, islam, wokisme…), les « exclus » peuvent intégrer le groupe après avoir corrigé le tir (« rééducation »). Elles s’adressent donc à tout le monde, ce qui n’est pas le cas du nazisme, qui théorise l’existence de populations inférieures (les noirs, les slaves, etc).
                      Je trouve l’idée tirée par les cheveux, sincèrement.

                    5. Iskanderkul

                      C’est le mot ‘universalisme’ qui ne s’adapte pas bien au nazisme (mais parfaitement au communisme, et à l’islam). Toutefois, cette idéologie à en effet une propension à resurgir, mais de façon inattendue : Jacques Ellul écrivait en 1945 que si le nazisme avait échoué, les idées qu’il portaient allaient se répandre… comme la notion de pureté si chère à nos écolos actuels, ainsi que la protection des animaux, la vénération de Mère Nature…

                      http://deconstruire-babylone.over-blog.org/article-5621793.html

                    6. Grosminet

                      @ durru 22 septembre 2022, 22 h 09 min
                      Bien sûr. Un de ces 4, faudra que j’apprenne comment qu’c’est que c’est ‘y qu’on fait pour mettre des smileys. Parce qu’effectivement, si tu fais pas du groupe, t’as pas le droit de vivre, comme universalisme, on doit pouvoir trouver mieux…

                    7. Iskanderkul

                      C’est le mot ‘universalisme’ qui ne s’adapte pas bien au nazisme (mais parfaitement au communisme, à l’islam). Toutefois, cette idéologie à en effet une propension à resurgir, mais de façon inattendue : Jacques Ellul écrivait en 1945 que si le nazisme avait échoué, les idées qu’il portaient allaient se répandre… comme la notion de pureté si chère à nos écolos actuels, ainsi que la protection des animaux, la vénération de Mère Nature…

                      http:/ /deconstruire-babylone.over-blog.org/article-5621793.html

                    8. Pheldge

                      @ Grosminet : pour les smileys, faut revenir aux origines, avec la juxtaposition de signes de ponctuation et de parenthèses « ; » « ) » — > 😉

                    9. Pythagore

                      @Durru,
                      voir la vidéo, je ne maitrise pas le sujet. L’intervenant parle de la race arienne et son union/domination à travers le monde, cela ne s’arrêtait pas aux frontières de l’Allemagne.

  7. Pythagore

    « lutte contre l’enfouissement des déchets nucléaires »
    L’a bien raison la Sandrine. La SNCF a besoin de ballaste pour les voies, y’a qu’à y mettre les déchets nucléaires plutôt que de les enfouir.
    #ZeroWaste #EconomieCirculaire

    1. Theo31

      L’autre jour, j’ai vu un type de la SNCF qui débroussaillait au rotofil les voies de la gare.

      La prochaine fois, il devrait essayer de désherber à la petite cuillère.

      1. Pierre 82

        C’est vrai que j’ai trouvé la lubie anti-glyphosate assez représentative de l’état d’esprit de ceux qui prennent les décisions.
        Surtout en ce qui concerne la SNCF, le grotesque atteint des sommets.
        Je note quand même qu’assez peu de gens sont d’accord avec moi sur ce point, et surtout dans mon entourage proche.

        1. Dom17

          Les partisans du zéro pesticide ne vont pas tarder à se rendre compte qu’ils ont été abusés.
          https://childrenshealthdefense.org/defender/le-rapport-reset-the-table-de-la-fondation-rockefeller-prevoyait-une-crise-alimentaire-liee-au-covid-deux-ans-avant-quelle-ne-se-produise/?lang=fr

          Derrière ce verbiage technocratique et inclusif, se trouve le versant alimentation de la révolution du WEF.
          Il s’agit, ni plus, ni moins, de prendre le contrôle de notre alimentation comme avec le Covid, de la santé.
          Message reçu par la Commission Européenne: prétextant le « durable » et la « lutte contre le réchauffement », elle a élaboré une stratégie intitulée: « de la ferme à la fourchette ».
          A condition de comprendre ce qu’ils entendent par « ferme » au moment où ils cherchent, déjà dans plusieurs pays, à faire disparaître le métier d’agriculteur.

      2. Higgins

        Il y a du boulot. Je connais une voie ferrée qui n’a pas dû voir passer un train depuis au moins trente ans mais qui, officiellement, est toujours en service puisque les passages à niveau existent toujours. Les arbustes poussent sur le ballast et ils se portent bien vu le diamètre qu’ils ont. Certaines déclarations sur le renouveau du rail me font doucement rigoler.

      3. Unmeusien

        Je réactualise et je vous lis et j’éclate de rire j’ai repensé a ce même genre de situation où un copain me prête sa débroussailleuse et lui utilisant son coupe bordure pour l’entretien d’un vieux verger que je possède dans la région.. mémorable de voir ce copain bricoler le débroussaillage alors que de mon côté je trouve que sa machine, marque japonaise,est trop lourde trop puissante même.

      4. Grosminet

        @ Theo31 21 septembre 2022, 14 h 16 min
        « L’autre jour, j’ai vu un type de la SNCF qui débroussaillait au rotofil les voies de la gare. »
        Effectivement, un type de la SNCF qui travaille, on voit pas ça tous les jours.

        1. Aristarkke

          Ne découragez pas les bonnes volontés qui tentent de pallier la déglingue d’une organisation vérolée comme peut l’être la SNCF (même si cela prête à sourire).

  8. Rick Enbacker

    LCI, la chaîne Fake News, dans des oeuvres :

    https:/ /twitter.com/p_duval/status/1572486307913375745?ref_src=twsrc^tfw|twcamp^tweetembed|twterm^1572486307913375745|twgr^726182ac7ead358e60e76b92cf70dceeb8859c3d|twcon^s1_&ref_url=https%3A%2F%2Fpgibertie.com%2F

    1. Pierre 82

      Pareil: il faut enlever tout ce qui est après le premier ^ si on veut voir quelque chose. Sauf sans doute pour les produits Apple (sales riches !!!)

      1. Aristarkke

        https:/ /twitter.com/americanflagusa/status/1572232628735975424?t=P7zMfgEDF1uxdH-wZaqNVw&s=19
        Très incorrect, je vous l’accorde sans parler de la stigmatisation possible.

    2. Aristarkke

      Après la cheminée d’aération présentée comme un missile non explosé, la bombe tactique en fait extraite d’un jeu vidéo.
      Le bidonnage de l’information n’a plus de limite…

  9. Theo31

    « Tuche ma bite salope »

    Jean-Cul Méchancon, entre deux verres de pinard.

    J’adore l’image avec les deux nanas choisies pour leur enveloppe de graisse. A moins que ce soit une pub déguisée pour la ville de Grasse. Les genre un apprécieront.

    Sans parler du rouquin qui a l’air de fixer du regard une proie à bifler.

    1. sam player

      À part le rouquin, ils et elles sont tous habillés comme des sacs et en sagouin, ça fait pas rêver 😀
      Même quand je fais de la mécanique je suis mieux habillé que ça

      1. Theo31

        C’est la technique habituelle des imposteurs de gauche : ils font croire qu’ils sont du peuple alors qu’ils font partie du 1 % les plus riches.

        Le degoche a une obsession pathologique pour l’argent, surtout celui des autres.

      2. Aristarkke

        Sam, tu as des sacs pour sagouin à des prix que, sincèrement, tu peux pas comprendre que ça se vende ni même qu’on espère le vendre .
        Et toi comme moi, pendant ce temps, on creuse…

  10. Ned Kelly

    Merci Patron pour ce billet,
    Je me posais la question récemment : y a t il un seul dirigeant actuel dans le monde qui soit à la hauteur ? Il semble que d’une manière étonnament uniforme de par le monde ce sont les des copies de nos médiocres, les Hidalgo, les Johana Rolland, les Raffarin et consors qui accèdent partout au pouvoir. Je regardais il y a peu les articles sur le pauvre gvt australien qui va se retrouver sans sous marin; les conneries allemandes sur le nucléaire; un pays comme les US qui n’a qu’un seul candidat de l’age des dinosaures à mettre sur le trone…partout on sent une odeur de fin de régne, de placards où l’on ne trouve plus que des tocards. Les irresponsables, les moyens, les mous qui vous vendront la pelle que vous creusiez votre tombe,

    Aparté :connaissant de nombreux sud-afs ayant fui l’un des plus beaux pays du monde, je suis surpris, Mitch, que ca vous tente étant généralement d’accord a 100% sur vos commentaires – j’ai adoré le point de vue sur les retraites, la prison insidieuse- mais bon. Moi je vous dis çà je vous dis rien mais si vous voulez vraiment vivre loin de tout mais dans le confort moderne, perso j’ai choisit : Denmark WA,

      1. Ned Kelly

        Dis comme çà, çà sent la fin de cycle, mais je pense que les reserves de tocards sont inépuisables, J’en veux pour preuve les nouvelles têtes à claques qui ont émergé pendant la pandémie, des députés inconnus qui tel Zébulon apparaissent et disparaissent sur les plateaux tv.

      2. Pheldge

        Désolé patron, j’y crois pas, avec l’endogamie l’élite s’auto reproduit. Il n’y aura pas d’homme providentiel sortant de nulle part, et les actuels seront remplacés par leurs équivalents en plus jeune. depuis que l’ENA a fait main basse sur la classe politique française, ça marche comme ça, et je ne vois pas pourquoi ça changerait. Même une révolution aurait besoin de cadres, qu’elle irait piocher d’abord parmi les néo-convertis, puis chez tous les autres. Le deep state est farci d’énarques et autres, il faudra au moins un siècle pour l’en épurer !

        1. Pheldge

          Ok, alors on enlève ce morceau de phrase, et on garde le reste, qui pour moi est tout aussi évident : tu vires le chef de service, d’accord, mais pour que la boutique continue de tourner, tu le remplace par un de ses colaborateurs !

          1. durru

            Et Philou continue de prétendre qu’il ne prône pas la continuité du système. Sa pérennité. Non, pas du tout. C’est moi qui suis lourd, c’est tout…

            1. Pheldge

              je ne prône rien du tout, je constate juste que la classe politique s’auto reproduit, et que le jour où tu vires un énarque, c’est un autre qui le remplace, et que ça fait 50 ans que ça dure. Où vois-tu que je souhaite que ça continue de la sorte ? nulle part, c’est un triste constat que je fais avec amertume, et je ne vois pas qu’on puisse en sortir de sitôt ! Bon sang, combien de temps a-t-il fallu à la Roumanie, pour vraiment se débarrasser des cocos ? un mois, un an ? plus ? là non seulement tu es lourd à nouveau, mais tu es aussi de mauvaise foi.

              1. durru

                Je ne dis pas que tu souhaites quoi que ce soit, je dis que tu le penses et tu n’arrêtes pas de le dire.
                Pour la Roumanie, justement, une bonne partie des apparatchiks se sont maintenus après ’89 (et c’est plutôt l’exception, ça a été beaucoup moins le cas dans les autres pays ex-cocos), mais le système lui n’avait plus rien à voir. Ils ont dû s’adapter et beaucoup (les moins aptes, surtout) ont laissé des plumes.
                Croire que ça va continuer comme ça jusqu’à la fin des temps, comment dire…
                Petit calcul. Pour la Roumanie : 1989-1945=44 ans. Pour la France : 2022-1974 (le début de la prise de pouvoir des énarques) =48.
                On peut imaginer que le fruit est mûr, pas besoin d’attendre encore plusieurs dizaines d’années. Tout s’accélère, ça serait étonnant que rien ne se passe…

                1. Mitch

                  On peut imaginer que le fruit est mûr, pas besoin d’attendre encore plusieurs dizaines d’années. Tout s’accélère, ça serait étonnant que rien ne se passe…

                  J’espère que le fruit va tomber très bientôt

                2. Pheldge

                  tu as quand même écrit que je prônais la continuité du système, alors que j’expose mon « optimisme de compétition », avec désespoir et résignation : je ne vois simplement pas de renversement du régime, des gilets jaunes 2, s’il y en a, seront traités comme les premiers, et ça finira en eau de boudin, et ni Mélenchon ni MLP ne prendront de risques autres que quelques discours enflammés. J’ai beau chercher, je ne vois pas.
                  En attendant, je m’occupe des miens du mieux que je peux.

        2. Dr Slump

          Pheldge, rien ne dure éternellement. Les parasites finiront par ruiner le système dont ils dépendent, et ce qu’il en restera pourra se reconstruire sans eux. Grâce aux bonnes volontés qui sont elles restées en dehors de ce système pourri.
          « Quand la nuit et le désordre règnent sur le royaume, ses sujets reviennent d’eux-mêmes à la civilité. »
          Les cycles, la route de la fortune, tout ça… gloire et déchéance des civilisations, etc.

            1. Dr Slump

              Ah ça, moi non plus. Finalement, la cigale avait raison: la vie est trop pleine d’emmerdements pour la passer à travailler comme des fourmis suisses 😛

  11. La Dive

    Votre phrase sur le « coton d’imbécilité » m’a fait rappeler un propos de Maurice Bardèche que j’ai lu ici très récemment et où il parlait d’unvers de ouate ». C’est ici: https://chezfredim.blogspot.com/2022/09/nuremberg-ou-la-terre-promise_19.html
    En 1948, M. Bardèche prévoyait un pays (le notre) où je cite « Et nous sommes libres de protester, libres, infiniment libres, d’écrire de voter, de parler en public, pourvu que nous ne prenions jamais des mesures qui puissent changer tout cela. Nous sommes libres de nous agiter et de nous battre dans un univers d’ouate. On ne sait pas très bien où finit notre liberté, où finit notre nationalité, on ne sait pas très bien où finit ce qui est permis. ». Nous y sommes, et il était peut-être un peu optimiste!

  12. MCA

    Volonté de nuire ou connerie à l’état pur?

    Trop, trop souvent, et avec trop d’insistance.

    Contrairement à Madelin qui voyait la connerie comme la plus grande probabilité d’être le moteur de leurs actions et sans exclure une partie de cette possibilité, je reste persuadé qu’il s’agit d’une volonté délibérée de nuire et désorienter la population pour mieux la mener par le bout du nez là où on veut la mener.

    Nous faisons face à une PSYOP de grande envergure.

    Et ça marche !

    J’en prends pour illustration les mesures dignes d’un asile psychiatrique comme s’auto autoriser à sortir de chez-soi sous peine d’amende, les vexations irrationnelles et répétitives comme l’interdiction de se promener au grand air sur les plages désertes, les bois; l’obligation de rester cloitré avec la promiscuité génératrice de contaminations familiales sauf quand il s’agissait d’aller bosser dans des métros archibondés où là, comme par hasard le risque était minime; le matraquage médiatique inouï, permanent et anxiogène, l’interdiction de soigner, etc…

    Pendant que les politiques au pouvoir dispensaient les FO de picouse histoire de ne pas froisser leur motivation à persécuter leurs concitoyens; « en mm temps » ils obligeaient les pompiers, personnels soignants, militaires à devoir obligatoirement subir ces injections douteuses si ce n’est invalidantes voire mortelles pour certains sous peine de perdre leur emploi et ceci sans indemnités.

    Nous ne sommes pas gouvernés pas les cons mais par des pervers satanistes qui jouissent des souffrances qu’ils infligent.

    Que faire face à ça?

    Il convient tout d’abord de prendre conscience de la situation et d’après mon expérience il est extrêmement difficile d’amener les gens ne serait-ce que s’interroger sur l’irrationalité de la situation.

    Sur ce blog il y a pléthore de participants qui, bien qu’étant d’une sensibilité différente s’interrogent et doutent mais ils ne sont qu’une infime minorité au regard de la masse.

    Et on peut en énumérer à perte de vue des sujets de même nature :

    Crise du covid, crise en Ukraine, crise du gaz, crise de l’électricité, crise des hôpitaux, crise climatique, crise alimentaire, crise des matières premières, crise des produits pétroliers, crise de la pollution, crise économique, crise financière, crise de la surpopulation, crise de l’enseignement, crise migratoire… on n’en finirait pas.

    Il y en de trop pour que le hasard en soit la cause première, il y a trop de gens intelligents au pouvoir pour que ce soit uniquement la connerie qui en soit l’explication.

    Non, hélas je ne vois pas d’issue à cette situation et mon mauvais pressentiment est que ça ne va que se dégrader jusqu’à notre asservissement total.

    1. Mitch

      Sur ce blog il y a pléthore de participants qui, bien qu’étant d’une sensibilité différente s’interrogent et doutent mais ils ne sont qu’une infime minorité au regard de la masse

      Perso, je ne doute plus trop (ce qui ne m’empêche pas de continuer à m’interroger)

    2. laurent a LA

      Je suis egalement convaincu qu’il y a un poisson pas frais quelque part, meme si je ne suis pas encore capable de discerner s’il s’agit d’incompetence ou de malfaisance.
      Par experience je parie sur un cocktail.
      Cela dit.
      Je connais un bon nombre de personnes tres rationnelles et intelligentes qui ne voient pas de probleme.
      Par exemple.
      L’interdiction de se promener seul, de boire un cafe debout, etc: dans une pandemie terrible, tout peut aider. Donc obliger les gens a faire des gestes, meme minimes, qui reduiront la contamination ne peut qu’aider.LE metro c’est pas pareil; c’est necessaire.
      Ne pas vacciner les FO: ca n’est pas ideal mais c’est necessaire sinon ils ne pourront pas forcer les autres a se faire vacciner.
      Mentir a propos des masques: c’etait necessaire pour ne pas creer de panique.
      Le vaccin ne marche pas: faux, certaines etudes -dignes de confiance- disent que les vaccines contamines restent moins longtemps contagieux que les non-vaccines contamines.Tout ceux qui pretendent le contraire sont mal informes.
      Etc…
      De demi-mesures en rationalisation, on arrive a se garder un monde coherent. Et puis les medias gentils aident bien.
      En particulier si l’on habite dans un pays sous orbite Chinoise, ou l’information est soigneusement nettoyee pour entrer toute propre dans les oreilles des citoyens, il est difficile de ne pas croire a ces fadaises.

  13. durru

    Nous ne sommes pas gouvernés pas les cons mais par des pervers satanistes qui jouissent des souffrances qu’ils infligent.
    Je cite : « le cumul n’étant pas rigoureusement impossible non plus »

    il y a trop de gens intelligents au pouvoir
    Fallait mettre un avertissement NSFW avant, namého !

    mon mauvais pressentiment est […]
    Vous faites un concours, c’est ça ? C’est vrai qu’avec tes posts réguliers du site hyper-optimiste que je ne vais pas nommer, t’es un candidat sérieux…

  14. Higgins

    A propos du « conseil scientifique » :

    Martine Wonner nous raconte comment s’est déroulée la première réunion du conseil scientifique.

    M. Wonner: « Raoult m’a expliqué la 1ère réunion du Conseil Scientifique:
    Macron arrive en retard avec le patron de Gilead qui pose des boîtes de Remdesivir et dit: « Le traitement du Covid ce sera ça ».
    Raoult a alors démissionné du Conseil scientifique. »

    Via:
    https://youtu.be/kBDhv5dYOus
    https://odysee.com/@Jean-Phil:0/Universit%C3%A9%2Bd%27%C3%A9t%C3%A9%2Br%C3%A9sistante%2B-%2BJour%2B1%2B_%2BIntervention%2Bjuridiques%2Bavec%2BDavid%2BGuyon%2Bet%2BMartine%2BWONNER:8?r=9eLEDcTedCqMtgai7VneSrMhgUumtohZ
    https://lemediaen442.fr/martine-wonner-transmet-le-temoignage-du-pr-raoult-cest-macron-qui-a-impose-aux-scientifiques-le-remede-de-gilead/

    Rejoignez la Vérité Censurée
    https://t.me/LaVeriteCensureeoff

    1. Unmeusien

      Une vraie femme. Une femme vraie qui inspire la confiance ,cette femme comme il faut et non pas comme il en faut, pour paraphraser Balzac. En plus, charmante.

        1. Pierre 82

          Avec le système majoritaire à deux tours, elle n’avait aucune chance. Il est quasi-impossible de réunir plus de 50% des voix si on est dans la niche « covisceptique », vu que le nombre de vaccinés dépasse très largement ce pourcentage.
          Raoult n’aurait pas fait mieux à Marseille s’il s’était présenté, malgré son authentique popularité.

    2. Mitch

      Les délibérations du conseil scientifique ainsi que les réunions de la Junte du Mercredi soir ont été classé secret défense. On se demande bien pourquoi. Et bien sur, pas une question de la bonne Pravda qui a acquiescé.

  15. Dr Slump

    Désolé pour le HS (quoique?) mais je ne trouve pas la vidéo du discours complet de Putin, quelqu’un aurait un lien ?
    C’est étrange n’est-ce pas, je ne trouve que des « ce qu’il faut retenir du discours du vil tyran russe », avec bien sûr les discours complets de Biden et Macron 🙄

  16. Reddef

    Il n’ y a pas de réchauffement climatique mais un changement qui n’ est pas dû à l’ homme. Par contre vivre sans pollution c’est mieux que l’ inverse, manger bio pareil mais faut avoir les moyens . L’ homme est un animal social il a l’ esprit de meute le monde change mais pas l’ humanité celle-ci a peur, de tout et d’ elle même d’ autant que scientifiquement nous avons pas fait de grandes avancées.
    Pour ce qui est de rester en forme après un certain âge c’ est bien mais ce la jouer minot faut pas exagéré,les petits enfants doivent être avec leurs grands parents pour apprendre à vivre et respecter les personnes âgées .
    Yanka fait gaffe de pas te promener tard le soir ou appel moi pour boire un verre et leurs mettre une roustre.

    1. Yanka

      Il n’y a pas de changement non plus, mais un optimum climatique comme il y en a eu tant de plus sur cette misérable Terre, dans un ordre général cyclique et non linéaire.

      Étant une manière d’écologiste à ma façon, je n’aime pas la pollution et me garde de jeter partout mes déchets, sauf mes urines dont je me déleste volontiers au détour d’un buisson quand je me balade. Pour le bio, il resterait à prouver que c’est vraiment mieux que le non-bio. Sinon, dans mon coin, les œufs bio, les oignons bio, quelques trucs dans ce genre sont moins chers ou guère plus chers que les produits issus de la culture intensive (en Belgique, nous sommes pas mal dépendants des Pays-Bas pour les légumes de base). Je ne dispose pas de moyens mirobolants, mais sobre en toute choses, je dégage de quoi me payer des produits locaux de qualité mais un peu chérots, c’est vrai, genre le pot de miel à 8€, le saucisson à l’échalotte, le fromage aux orties, le beurre de baratte, le vinaigre à l’ail des ours, etc. Je préfère ça à payer des redevances pour la télé-caca (pas de télé ici) ou claquer tous les trois mois 1000 balles pour le nouvel heilphone (j’ai un portable Samsung de base, qui me sert essentiellement de minuteur et de réveil) ou rembourser des crédits pour des trucs neufs comme des bagnoles à l’air agressif d’insectes géants venus de l’espace (j’achète toutes mes bagnoles d’occase et comptants, ainsi d’ailleurs que les machines à laver et autres réfrigérateurs quand le temps est venu de les remplacer, et s’il faut économiser pour acheter un truc, j’économise, à l’ancienne).

      J’ai l’âge que j’ai (je viens d’entrer sans fanfare dans le sexagénariat), donc celui de mes artères apparemment en excellent état (vive l’huile d’olive, l’ail et le bon vin !) et de ma vitalité. Bref, j’ai 60 ans sans les avoir du tout, et pas plus plus tard que mardi, des gamins m’ont cassé les pieds pour que je joue au foot avec eux le temps de midi (« Alleeeez m’ssieu ! »), parce que m’avoir dans une équipe, c’est l’assurance de gagner (dribbleur redouté, tireur de coups francs à la Vercauteren). Je sais bien qu’un jour, ça va se mettre à branler dans le manche, toute cette mécanique encore bien huilée, mais je ne vais pas attendre dans l’angoisse que l’arthrite m’encroûte, ni m’enfermer dans un rôle social de papy sous le prétexte que c’est ainsi et pas autrement que le monde doit fonctionner. On élève ses enfants, pas ceux des autres.

      Sinon, je ne suis pas du tout peureux et même plutôt un peu téméraire parfois, et j’aime me promener le soir et la nuit, mais de préférence dans les bois, l’été du moins. Il n’y a plus trop de malandrins dans les bois en ces temps, grâce à BFM et à Candy Crush !

            1. Nemrod

              C’est vrai.
              Un très bon joueur mais même ceux là s’épanouissent ou pas selon les clubs, les système de jeu, les blessures…
              Pour suivre L’AJA depuis longtemps j’y ai vu des joueurs étincelants et médiocres ailleurs et l’inverse…comme Enzo Scifo, Irenéus Jelen .

            2. Yanka

              Il avait pour tâche de remplacer Halilhodžić, que Nantes a fait, alors que Vercauteren était une vedette accomplie (d’ailleurs modeste, comme souvent les Belges en dehors de l’imbuvable Eden Hazard), double champion d’Europe avec Anderlecht). La sauce n’a pas pris.

        1. Yanka

          Gaucher, de fait. et connu pour ses coups francs en banane et centres ou tirs d’une précision redoutable. Ici, contre le Paraguay à Mexico :

          https:/ /youtu.be/_5nIen_CazU

      1. Grosminet

        @ Yanka 22 septembre 2022, 2 h 52 min
        « Pour le bio, il resterait à prouver que c’est vraiment mieux que le non-bio »
        +1
        «  le fromage aux orties » « le vinaigre à l’ail des ours »
        ça me fait penser à ça, un épisode de kaameloot que je trouve particulièrement amusant :
        https://www.youtube.com/watch?v=Xtir-luGfgE
        Où il est question entre autres, de bon et de mauvais goût. Par contre, j’ai bien peur qu’il vous fasse un VPN pour pouvoir la voir si vous êtes en France.
        Cela dit, trêve de plaisanterie, j’aime bien les orties, en Roumanie on les consomme au tout début du printemps, il faut les cueillir quand les pousses sont toutes petites. Les roumains disent « que c’est pour changer le sang », ce qui n’est pas con, étant donné que c’est, paraît-il, une très bonne source de fer. Comme quoi, les anciens, sans vraiment pouvoir expliquer, avait une certaine forme d’intelligence d’observation (différentes formes d’intelligence, toussa, on en a déjà parlé).
        Par contre, perso, l’ail des ours (leurda en Roumain, avec un accent circonflexe sur le a), perso, je suis pas fan. Très consommé chez nous aussi, quand c’est la saison, on en trouve chez Lidl.

      2. Grosminet

        Grosminet 22 septembre 2022, 20 h 36 min
        Votre commentaire est en attente de validation.
        @ Yanka 22 septembre 2022, 2 h 52 min
        « Pour le bio, il resterait à prouver que c’est vraiment mieux que le non-bio »
        +1
        « le fromage aux orties » « le vinaigre à l’ail des ours »
        ça me fait penser à ça, un épisode de kaameloot que je trouve particulièrement amusant :
        youtube.com/watch?v=Xtir-luGfgE
        Où il est question entre autres, de bon et de mauvais goût. Par contre, j’ai bien peur qu’il vous fasse un VPN pour pouvoir la voir si vous êtes en France.
        Cela dit, trêve de plaisanterie, j’aime bien les orties, en Roumanie on les consomme au tout début du printemps, il faut les cueillir quand les pousses sont toutes petites. Les roumains disent « que c’est pour changer le sang », ce qui n’est pas con, étant donné que c’est, paraît-il, une très bonne source de fer. Comme quoi, les anciens, sans vraiment pouvoir expliquer, avait une certaine forme d’intelligence d’observation (différentes formes d’intelligence, toussa, on en a déjà parlé).
        Par contre, perso, l’ail des ours (leurda en Roumain, avec un accent circonflexe à l’envers sur le a), perso, je suis pas fan. Très consommé chez nous aussi, quand c’est la saison, on en trouve chez Lidl.

        1. Yanka

          « j’ai bien peur qu’il vous fasse un VPN pour pouvoir la voir si vous êtes en France »

          Je suis en Belgique physiquement, mais en Norvège par mon VPN, et en Suisse dans 25 secondes si je le veux.

          Sinon, pour la science des anciens et pour ce qui est de la botanique et de la pharmacie, ce bon vieux Dioscoride :

          https:/ /herbotheque.com/dioscoride-et-de-materia-medica/

          1. Grosminet

            Alors regardez la, si vous avez 5 min. Perso, je la trouve vraiment amusante, du début jusqu’à la fin. Et notamment l’intro, avec le surin et le regard qu’il lui jette à la fin (de l’intro).

  17. Nemrod

    Pour le climat, j’en sais rien.
    De toute façon, à part s’adapter, quoi faire ?
    La contamination des écosystèmes par tout un tas de substances chimiques très longues à dégrader ou pire les métaux lourds m’inquiète beaucoup plus.

    1. Malancourt

      Eh oui il faut s’adapter et vous remarquerez que de cela il n’est jamais question. Au contraire les écolos sont contre les réserves d’eau en hiver pour l’irrigation, alors qu’il s’agit de produire la seule chose vraiment indispensable.
      Si les écolos veulent prendre le risque de manquer de nourriture ça les regarde, mais qu’ils ne l’imposent pas aux autres.
      Et la solidarité entre états, même de l’UERSS, on voit bien ce qu’il en est pour l’énergie, alors la nourriture….

      1. Nemrod

        Tout à fait d’accord.
        J’ai renoncé à suivre la logique de ces gens…je pense qu’il n ‘y en pas.
        Chez moi les lacs sont tous artificiels et font maintenant partie du paysage et sont des endroits ou il y a une faune grouillante…heureusement que nous les avons !
        Ca fait des lustres qu’ils sont construits…là encore nous vivons sur nos acquis…

        1. Pierre 82

          Je crains qu’ils n’aient qu’un seul projet – qui est plus ou moins inconscient chez eux selon les cas : la disparition pure et simple de l’espèce humaine, seule et unique cause de tous les malheurs de la déesse Gaïa qui souffre dans sa chair.
          Ça devient de plus en plus évident dans les discours: c’est de nature d’une religion. Ou plus exactement d’un paganisme échevelé devenu hérésie.

      1. Pierre 82

        Ca dérègle. C’est comme ça. C’est à cause du CO2 généré par l’activité humaine.
        Ca a été décidé par le Bureau des Consensus, et on ne discute pas.
        C’est la science, et la mettre en doute relègue immédiatement au rang de nazi. Fin de la discussion.

  18. Annwn

    Le mensonge du « réchauffement climatique » est destiné, en partie, à faire croire que les « élites » et leurs scientifiques dits « sérieux » peuvent apporter tous les progrès, même ceux du climat.
    On observe dans la nature deux espèces de mouvements : des mouvements « spontanés » et des mouvements « transmis ». Cette seconde cause de mouvement engendre des déplacements qui déterminent la plupart des phénomènes météorologiques en dérangeant la stabilité de l’enveloppe gazeuse de la terre. Nous voyons que c’est cette cause qui détermine la chute des corps à la surface terrestre. Mais cette réaction constante de l’Azote vers la terre, qui lui a pris sa place dans l’espace, n’est pas la seule réaction qu’il exerce. Il tend aussi à se dilater dans une autre direction, c’est-à-dire vers les régions célestes de l’infini. De ce côté il est contenu par l’action dynamique des radiations qui le frappent incessamment. Mais les radiations ne sont ni immuables ni éternelles, elles sont, au contraire, dans un état constant de variabilité. Or, chacun des changements qui surviennent dans leur mode d’action se traduit, dans les profondeurs de notre atmosphère, par un changement d’état de la réaction de l’Azote. L’Azote (appelé « Ether » dans l’antiquité, « Akâsha » chez les Hindous ou « Akéréné » dans la Science de l’A-Vesta, le Livre Sacré des anciens Iraniens) est une substance qui n’est pas seulement dans notre atmosphère, mais au-delà, partout, et dans l’univers entier, sous des états de condensation ou de raréfaction qui dépendent du milieu dans lequel elle s’épand. Si la pression des radiations devient moins forte, l’Azote se dilate dans l’atmosphère ; tous les corps qu’il comprimait se dilatent aussi : c’est la chaleur. Si la pression devient plus forte, l’Azote augmente sa réaction vers la terre, il comprime plus fortement les corps qui en occupe la surface : c’est le froid. Si la pression en plus ou en moins est accidentelle, si elle n’intéresse qu’un seul point de l’atmosphère, il en résulte un changement de densité qui, en se propageant aux couches les plus voisines y détermine « un courant ». C’est le vent. Si un seul faisceau de radiation vient à manquer subitement, c’est un vide subit qui est offert au besoin d’expansion de l’Azote et dans lequel il se précipite en tournoyant : c’est une trombe, une tornade, un cyclone. Le mouvement commencé dans les régions élevées de l’atmosphère se propage de haut en bas. Lorsqu’il atteint la surface terrestre, le bouleversement des éléments atmosphériques, qui en résulte, détermine toutes sortes de ravages. Rappelons enfin que la lumière blanche engendrée par la radiation solaire, les lumières colorées engendrées par les radiations stellaires et l’azur céleste produit par l’Ozone, forment un ensemble de couleurs que nous voyons plus ou moins pendant le jour. Mais, dans l’hémisphère nocturne on ne voit plus rien, tout s’efface, toutes les couleurs disparaissent et « le noir » forme le fond de notre horizon. Cette couleur noire, qui couvre tout en l’absence des étincelles qui font la lumière, est celle de l’Azote qui remplit l’espace. Ainsi donc tout ce qui se passe sur la terre à une cause cosmique ; tout dépend de l’action des astres. C’est dans les profondeurs de l’océan céleste qu’il faut aller chercher la cause de la plus légère brise qui souffle autour de nous. La terre y est étrangère.[…] L’esprit de l’homme, perdant de vue l’Univers, s’est confiné dans son petit monde et a voulu y trouver la cause de tout ce qui existe. C’est là une méthode mesquine que la science de l’Univers détruira.
    NB : Le Fonds pour l’environnement mondial (FEM), « validé » par le biais des Nations Unies en 1992, lors de la conférence sur l’environnement et le développement, plus connue sous le nom de « Sommet de Rio », est l’un des mécanismes clés dans le cadre du financement de la future monnaie mondiale dématérialisée que les élites bancaires globalistes contrôleront, et qui débouchera, par la force des choses, sur un gouvernement mondial ploutocratique désigné du doux nom de « Nouvel Ordre Mondial ».
    Lien : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/

  19. Reddef

    Il y a beaucoup à faire , moins polluer, revoir notre mode vie mais des industriels sont en embuscade avec des politiques pour les accompagner par « convictions «  . Les uns ne pensent qu’ à l’ argent les autres aussi et le meilleur moyen n’ est il pas de se faire subventionner par tout le monde de manière obligatoire. Il n’ y a rien de pire que la collusion public privé.

    1. Pheldge

      ça, pour moins polluer, et revoir notre mode vie, ça va se faire tout naturellement dans les mois qui viennent, tellement qu’il y aura moins de gaz, de pétrole et d’électricité, pas besoin d’être Grand Druide pour le prévoir …

        1. Nemrod

          Elle s’en remettra mais il faudra longtemps.
          Y a des chances par contre que ça règle les problèmes de réchauffement anthropique ou pas.
          Finalement il y a du positif en tout .
          Non ?

                    1. Pheldge

                      dis donc, y’a quasiment que les boomers qui peuvent le connaitre, vu que son heure de gloire fut 1992, c’est un demi-aveu, ou ça t’a échappé ? 😉

                    2. Aristarkke

                      Les boomers des années 70???
                      C’est exagéré car l’âge jeune adulte correspondait à l’Arsouille régnant. C’était déjà plus ça (et de loin) par rapport à ceux nés juste avant WWII ou juste après même si c’était moins pire que maintenant.
                      Je plussoie dans le sens de Durru.

                    3. Mitch

                      Pour Philou il n’y a que des boomers: les boomers des 40s, les boomers des 60s, puis viennent les boomers des 80s et ensuite les boomers des 00s.

                      Ensuite ça se complique, il n’y a plus que des branleurs illettrés: ceux de 10s, et à venir la fournée des 30s qui devrait être pas mal 🙂

                      Voilà. Simple 🙂 Si t’es pas un boomer t’es un branleur-illettré 🙂

                    4. Pheldge

                      Bin vu que pour certains ici, tu es boomer jusqu’en 65 – j’ai des noms – étendre encore un peu jusqu’à 70 n’est pas un gros effort. 😉

                    5. durru

                      Après, faut savoir que le gars était encore une vedette (et pas qu’en Italie) au début des années 2000, car il a été un des grands promoteurs des JO de Turin en 2006. Bref…

  20. Francis Lacan

    Si l’on est assez gogo pour croire qu’un masque sur le nez et un écart d’un mètre de son voisin protègent efficacement d’un virus, il semble assez naturel d’être persuadé qu’une augmentation d’une molécule de gaz carbonique pour mille par demi-siècle va engendrer une spectaculaire montée des eaux et inciter davantage de criminels et de négligents à démarrer des feux de forêts. De là à jurer que le glysophate est cancérigène et que manger bio protège des maladies, il n’y a qu’un pas que ceux qui rêvent que l’Ukraine à la moindre chance de gagner une guerre contre l’une des plus grandes puissances militaires forte de 25 millions de soldats mobilisables, franchissent sans réfléchir. Petite remarque sur le dernier point, la majorité des 300000 appelés par le pouvoir du Kremlin ne va pas partir au front, mais remplacer des militaires très opérationnels qui vont entrer en guerre. Pour l’instant la Russie s’est contentée de fournir un appui aux forces séparatistes locales, aux groupes tchétchènes et aux mercenaires de la formation Wagner. Elle a utilisé beaucoup de moyens, mais très peu d’hommes sur le terrain et n’a donc souffert que de pertes minimes, ce qui n’est pas le cas de l’Ukraine dont l’armée est sur les genoux.

    1. Reddef

      Expérience de milgram démontre notre obéissance à une autorité. Bethelheim qui a vécu les camps de concentration avait remarqué à quel point par leur la foi les témoins de Jehovah étaient les plus déterminés dans leurs croyances face aux nazis.

      1. Semaphore

        Surtout que signer une déclaration d’abjuration de leur foi leur permettait de sortir de l’univers concentrationnaire nazi. Mais peu le firent.

    2. laurent a LA

      Vous oubliates le fait de fuir le mais transgenique pasque c’est dangereux tout en se ruant sur une injection d’ARNm destinee a reprogrammer une partie des ses propres cellules pour produire une toxine que tout va bien se passer ya consensus.
      Rien que ca vaut a mes yeux un diplome de gogo d’honneur, avec frise doree et ruban rouge en satin polyester, a encadrer et a afficher au dessus de la teve.

      1. Nemrod

        C’est vrai quand on y pense c’est assez cocasse.
        Le covid revient d’ailleurs…bien entendu les vaccinés multidosés le chopent autant que les rares autres si ce n’est plus.
        J’en ai eu trois aujourd’hui venu chercher le Saint Test… avéré positif .
        Bien sûr ils viennent eux même en toussant et mouchant à qui mieux mieux.
        Ils ont du loupé un épisode dans la prophylaxie…sauf celui qui ne sert manifestement à rien…le, le, le ?
        Vaccin … c’était facile !
        Quelle bande de cons quand même ( désolé).

        1. Mitch

          Quelle bande de cons quand même ( désolé).

          Tu n’as pas à t’excuser de dire la vérité.

          « Much easier to fool somebody than to convince them they’ve been fooled » comme disait Mark

        2. Malancourt

          J’ai entendu ça aussi sur radio vérité, le nombre de cas repart à la hausse surtout chez les enfants, comme ils avaient prévu de les vacciner ça tombe bien.

          1. Higgins

            Bon, ce sont les merdias français pour qui deux jours de chaleur sont une canicule et trois jours à 10°c une vague de froid. Comme je l’ai lu sur un commentaire, si tous ces cons ne s’étaient pas autant secoués la nouille il y a deux ans, les gamins fiévreux resteraient deux jours au lit avec un doliprane et on n’en parlerait pas.

              1. Nemrod

                Ou imbéciles.
                Vous savez depuis que mon pays autorisé dans certaines conditions le meurtre d’enfants à terme…je suis à court de qualificatifs.

            1. Nemrod

              L’automne arrive, les épidémies respiratoires aussi…rien de neuf.
              Le cirque va pouvoir recommencer…ou pas.
              Ceci dit je vois mal l’activité vaccinale reprendre comme par le passé.
              Les toubibs se sont prudemment effacés .
              Les centres de vaccination… terminé ça
              Reste mes con… frères et les infirmières…des belles têtes de lampiste.
              Et puis les vaccinables sont moins motivés…va falloir leur refoutre les miquettes.
              Compliqué tout ça.

              1. Mitch

                Sans compter que mobiliser les gens sur le covid ça va être compliqué.

                On est passé à d’autres hystéries entre temps: l’inflation, Gaia, les pénuries, Putin qui veut défiler sur les champs elysée, les coupures de gaz + électricité à venir, la réforme des retraites, etc etc …

                Quand je pense qu’il y a a eu tout ce cirque pour le covid. €500 milliards que ces enc..lés ont brûlés et en plus en persécutant leur population. C’est dingue!

              2. Pierre 82

                Surtout s’ils ont froid, qu’ils perdent leur boulot ou qu’on ait du mal à trouver de l’essence – je ne parle pas de famine, on n’en est pas encore là; ce sera pour l’hiver prochain.
                Je ne suis pas certain que la population va continuer à s’inquiéter pour le virus. De toutes façons, ils n’ont plus besoin de ça pour foutre la trouille aux gens, ce qui était le but recherché.

        3. durru

          Oui, c’est vrai, ça repart à la hausse. Dans les 30k cas, comparés aux 16k au plus bas, il y a deux semaines. Et comparés aux 125k à la mi-avril, quand tout allait bien et il n’y avait strictement aucun souci avec le covid.

  21. Guéguette

    https://www.youtube.com/watch?v=aBR6R2_SO2E

    HS quoi que… ! Toute source de chaleur peu onéreuse sera la bienvenue dans quelques semaines. Bon également pour oublier la guerre à nos portes ; cela semble également être profitable pour le maintien d’une santé solide pour atteindre un âge certain. A l’heure où tout fout le camp (énergie, météo, système de santé, éducation, paix etc…)

  22. Yanka

    Je crains fort hélas que nous vivions la fin de temps, car après la canicule insupportablement é-pou-van-tâââp de cet été, où nous avons failli tous mourir, nous avons eu un épisode affreusement consternant (cinq jours) de glaciation quasi polaire, où nous avons failli tous mourir, mais gelés. Et puis bardaf que revoilà le soleil, les hirondelles, les vahinés et le cancer de la peau pour ceux qui ne mourront par la faute du climat qui joue au yo-yo avec nos nerfs déjà bien échauffés par les méchants russes !

  23. durru

    H.S. Quand je disais qu’il est bon, Husson, quand il reprend ce que d’autres ont à dire… Il le confirme :
    https: //lecourrierdesstrateges.fr/2022/09/22/tetes-denterrement-par-slobodan-despot/

    1. Yanka

      Et un Slobodan une fois de plus splendide. Un des rares hommes de qui je rêve de serrer la main et de boire un verre en sa compagnie, surtout si c’est de la rakija authentique (souvenir d’un puis deux puis trois verres payés par le sympathique patron d’un restaurant serbe à Liège).

  24. Grosminet

    HS
    Vu passer à la pravda : l’Italie se met à l’exploitation de gaz de schiste.
    Comme quoi, on ne le dira jamais assez, nécessité fait loi…

    1. Mitch

      Oh mais c’est pas bien ça! J’espère que Von de la Hyena va les rappeler à l’ordre.

      Autrement les centrales à charbon tournent à fond partout en Europe. Encore une belle réussite! une de plus!

          1. Aristarkke

            Ne ressortez pas les vieux trucs des années 80! Vous allez te nous désespérer toute l’Académie du Climat installée chez Annihildalgo !

            1. Pierre 82

              Tiens, c’est vrai, les pluies acides qui détruisaient irrémédiablement la planète, sont maintenant sous les radars. Pareil pour le trou dans la couche d’ozone, dont on est sans nouvelles.
              Comment se fait-ce?

        1. Aristarkke

          Curieusement, elles n’ont pas été démantelées, elles, surtout les grançaises. Pour d’autres types, il ne fallait surtout pas rester en veille.
          Encore une réussite du Conducator.

      1. Grosminet

        « Dans un pays soumis à des tremblements de terre et à des explosions volcaniques, ça va être chouette »
        Z’avaient qu’à avoir le bon goût d’aller habiter ailleurs, ces gros beaufs…

          1. Dr Slump

            Les chefs-d’oeuvre artistiques sont une chose, les moeurs d’un peuple une autre. Mais je partage votre admiration pour la peinture et la musique italienne.

            1. Aristarkke

              Les dernières paroles de Maïakovski avant son suicide : Faites pas les cons, camarades!
              Il ne s’était trop penché au dessus de la rambarde du 8me étage, lui au moins…

  25. Reddef

    Je crois bien que allons bientôt toucher le fond, socialement, économiquement, culturellement, scientifiquement, artistiquement,moralement,intellectuellement. Le protestantisme a peut-être gagné la partie (individualisme) et financièrement et historiquement non pas de leçon à apprendre des banques j….les USA ont colonisés l’ Europe, le Japon et d’ autres pays seulement comme toute industrie il faut qu’ elle prospère continuellement et maintenant elle se trouve en face du bloc communiste et/ ou religieux ou l’ individus s’ efface devant le groupe. Ce schéma est millénaire Anthony Burgess (Orange Mécanique pour les piscinophiles) l’ explique dans un de ces romans nous passons de l’ une à l’ autre , nous évoluons, nous stagnons et parfois nous stagnons un peu comme au moyen âge.
    Le monde change mais pas l’ humanité malgré toutes les tentatives pour créer un nouvel ordre cela a toujours été un échec.

    1. Yanka

      C’est un des marqueurs entre la droite et la gauche philosophiquement : à droite, on est plutôt pessimiste et on pense que tout ici bas n’est que cycles et qu’on ne peut rien changer sinon dans la marge ; à gauche, on est optimiste et on a une vision linéaire et progressive des temps. C’est pour cette raison que les idéologies sont la plupart du temps toutes de gauche : ils veulent organiser le futur, l’enfermer dans ce qu’ils pensent être son destin, vers le Bien suprême. À droite, on s’accommode bon an mal an et on organise plutôt le présent en nous basant sur les expériences positives ou négatives du passé. Il en découle que la gauche déteste le passé, qui éloigne du Progrès, quand la droite s’y complait volontiers, car c’est un refuge sûr, comme le giron d’une mère pour un enfant. Et ceci explique aussi selon moi pourquoi, dans les pays Anglo-Saxons, les libéraux sont de gauche : ce sont des réformateurs, ils ont besoin que ça bouge. Que le Parti Réformateur Libéral belge ait changé son nom en Mouvement Réformateur en dit long sur leur doctrine du reste molle depuis la mort de Jean Gol : ils préfèrent les réformes aux libertés, et voilà pourquoi le parti ne se dit jamais plus de droite. L’œuvre du gros dégueulasse Louis Michel, le poussah national (OK, il perdu plus ou moins 100 kg, mais enfin, il est resté d’une laideur repoussante, au physique et au moral). Pour un vote local, ça reste le meilleur parti, du moins dans ma province, surtout que je connais mon député, qui est un type fort sympathique. La commune dont il est aussi le maïeur constamment réélu s’annonce fièrement comme la « commune du commerce équitable », suite à une distinction qu’elle a reçue, une sorte de label ploum-ploum. Bref, un maïeur libéral plus écolo que Raoni !

    1. Aelil

      @Ari:
      En fait c’est une technique marketing pour avoir plus de commentaires et gagner en féférencement je suis sûr…
      Logique venant d’un turbo-libéral satanique 😉

Laisser un commentaire