Un plan sans accroc et des coupures électriques bien préparées

Et voilà, le mois de septembre est définitivement remballé pour douze mois et le déballage du mois d’octobre vient de commencer avec déjà, ô surprise ! quelques petites surprises que Macron et son gouvernement nous ont concoctées avec gourmandise : les coupures électriques, officiellement redoutées, sont en réalité totalement planifiées et sont maintenant une quasi-certitude.

Pour s’en convaincre, il suffira d’aller lire le court décret en application depuis samedi dernier et dont le texte, rédigé avec toute la légèreté des intestins législatifs habituels, est sinon limpide au moins peu ouvert à extrapolation : son premier article explique qu’il sera désormais possible de couper l’électricité à volonté pendant une durée ne dépassant pas deux heures, entre 11h et 15h30, au bon vouloir des pouvoirs publics pardon je veux dire en fonction des besoins énergétiques patati et des tensions du réseau patata.

Oh bien sûr, il est bien compris et entendu que ces coupures ne seront pas brutales, pour tout le monde d’un coup et sans la moindre précaution. Tout est, en réalité, bien préparé et bien rôdé : on ne va pas couper trop de monde trop vite ni trop fort, cela pourrait en agacer trop d’un coup. On va plutôt emmerder les Français par petits paquets, à tour de rôle, par exemple au moment du repas du midi (car en plein après-midi ou en milieu de matinée, cela se verrait nettement moins dans les foyers) et pas trop longtemps pour éviter les grognements.

Ici, l’idée est toujours la même : les zotorités, les pouvoars publics et le gouvernemaman vont multiplier les vexations puis le retour à la normale, alterner en somme claques et caresses dans une succession rapide afin de désarçonner les individus en les faisant passer d’une émotion négative (peur de manquer, d’avoir froid ou faim, etc.) à une émotion positive (soulagement d’un retour à la “normale”) pour les rendre émotionnellement malléables, prêts à accepter différentes pertes plus ou moins importantes de dignité et de liberté.

Si vous trouvez que cela ressemble furieusement à ce que nous avons déjà vécu pendant la (catastrophique) gestion de la pandémie avec son alternance d’injonctions (puis d’injections) paradoxales – le masque : un coup oui, un coup non, un coup interdit, un coup obligatoire ; le pass, qui n’existera pas puis qui existe mais jamais pour les restaurants et puis finalement si et puis finalement on retire ; le vaccin qui vaccine puis qui ne vaccine plus vraiment et pas pour très longtemps puis plus du tout… – bref, si vous voyez comme des similarités frappantes avec ce qui s’est produit ces deux dernières années, c’est parfaitement normal : de la même façon que la gestion de la pandémie fut reléguée aux bons soins de cabinets de conseils comme McKinsey et les décisions prises par des Conseils opaques sans la moindre supervision démocratique, la gestion de l’actuelle crise énergétique sera reléguée aux bons soins des mêmes cabinets de conseil et les décisions prises le seront, encore une fois, par des Conseils opaques loin de toute supervision de l’Assemblée nationale.

Au passage, on ne s’étonnera que moyennement que ce qui s’est passé en France s’est aussi passé un peu partout ailleurs en Occident, et notamment au Canada où l’on apprend justement que les consultants de McKinsey furent payés 35.000 dollars canadiens par jour pour leurs bons soins.

Et si tout ceci ressemble à cette technique de fripouille déjà tentée pour imposer des restrictions de libertés, des nouvelles vexations afin d’écraser le peuple et ce, alors même que l’hiver n’est pas là et que la France sait largement produire assez d’énergie pour elle et ses voisins, ce n’est pas fortuit : il y a bien une démarche construite en amont destinée exactement pour ce but. Une fois qu’on a goûté au pouvoir, qu’on sait comment “hacker les esprits”, pourquoi s’arrêter à des petits “pass vaccinaux”, hein, après tout ?

Mieux encore : il ne fait pas le moindre doute qu’on se situe dans le foutage de gueule complet de la part de ceux qui continuent de vous raconter que tout ceci est fortuit, malencontreux ou le fruit d’une actualité pleine de hasards et de padbol par palettes entières, et répond à une improvisation habile d’experts au taquet pour éviter la catastrophe. Cela ne convainc en réalité que ceux qui s’accrochent à la chimère d’un gouvernement bienveillant, de dirigeants emplis de considération et de respect pour le peuple, et ne constitue qu’une jolie fable, seul rempart fragile à une construction psychologique assiégée de toute part par la réalité, froide et dure que ces gens ne nous veulent aucun bien.

Et c’est tellement vrai qu’en conservant à l’esprit que le but reste la mise au pas de tous par les monnaies numériques et les passeports de crédit social, il ne faut pas creuser bien longtemps pour voir que l’une des étapes suivantes est déjà prête : la disparition rapide de toute liberté d’expression au motif qu’elle met en danger la démocratie (comme, bientôt, l’opposition politique sera elle aussi classée comme une menace à cette démocratie de plus en plus squelettique).

Ce n’est pas une figure de style : outre l’appel tout ce qu’il y a de plus officiel de certains dirigeants à censurer activement la liberté d’expression, devenue pour ceux-là une véritable arme de guerre et nécessitant donc une régulation ferme et puissante, on commence déjà à voir poindre, en France, un discours équivalent dans la bouche même du locataire de l’Élysée.

Le 28 septembre dernier, Macron étrillait les (vilains) réseaux sociaux qui permettent aux méchants de dire des mensonges et de les diffuser quasi-impunément (ah bon ?) et appelait sans surprise à une censure régulation de ces espaces, véritable far-west des rumeurs…

Certains (toujours les mêmes idiots utiles) ne verront donc qu’une simple coïncidence dans le fait qu’on nous prépare déjà à de prochaines coupures des réseaux mobiles qui sont actuellement les plateformes préférées – et de loin – d’échange d’information et de partage sur les réseaux sociaux.

Compte-tenu de la consommation relativement modérée des équipements de ces réseaux, on se demande un peu pourquoi le téléphone mobile devrait tomber en premier en cas de pénurie d’électricité… À moins de considérer qu’il s’agit ici de préparer les esprits à un contrôle non de l’énergie (ou pas essentiellement) mais plutôt de l’information.

Heureusement, on n’est pas en Corée du Nord, n’est-ce pas !

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires518

    1. Hari Seldon

      Si, venant des mêmes personnes qui promettaient que jamais il n’y aurait de passe sanitaire, et encore moins vaccinal.
      Des gens de confiance vous dis-je.

    2. Yanka

      Elles n’adviendront pas : elles se produiront ! Nuance ! Faut savoir lire. Un gouvernement qui raconte des bobards, partout sauf en France !

  1. Dr Slump

    Le véliplanchiste en déroute m’a tellement fait rigoler que j’en ai oublié la gravité du propos 😀
    Hash, c’est pas bien de tourner en dérision des choses aussi graves !

      1. Dr Slump

        C’est le seul vocable que j’ai trouvé pour décrire l’action improbable de rouler à vélo sur une planche à roulettes en direction de la mer. Véliskating est sans doute plus approprié 😉

        1. Patrick

          Une bonne illustration pour montrer qu’à vélo tout part à vau-l’eau
          (quoi que, pour paraphraser le Général, en France ça part à veau-l’eau)

  2. Aristarkke

    Et voilà, le mois de septembre est définitivement remballé pour douze mois
    Malgré la louche aristarkkienne, je dirais ONZE mois : 4T22 + 1T23 + 2T23 + 07/23 + 08/23 = 11mois avant de revoir le 1er septembre…
    😛

    1. Yanka

      Pas forcément. Le gouvernement peut fort bien permuter septembre et octobre 2023 pour faire des économies (justifiées par BLM, comptable de la nation et grand Mamamouchi de la Règle de Trois (Pulls à Cols Roulés) ou plus vraisemblablement pour emmerder les Français englués dans la routine séculaire de la succession des mois.

      1. Rick Enbacker

        Il y aura mise en place de tests PCR (Pulls à Cols Roulés) pour punir les Français qui se chauffent au lieu de porter les pulls comme Bruno

        1. Pheldge

          c’est le moment de rappeler que comme toutes choses, les pulls sont genrés, et avec l’apparition de pulls trans ( trans, parents bien sûr) il a fallu préciser : pull over et pull sans over.Et on rappellera utilement qu’un pull sans over, est un tricot, stérile … 😉

    1. Aristarkke

      EV n’est pas toujours mesuré dans ses propos (opinion ne signifiant pas que je ne crois pas à ces coupures de réseau mais que je pense qu’elles viendront plus avant dans la mauvaise saison).

    2. Higgins

      Le plus dramatique dans cette affaire c’est que cette situation était largement prévisible en dehors du problème ukrainien. Elle est le fait de l’impéritie, de l’incompétence et de la malignité des gens au pouvoir depuis plus de trente ans dans ce pays. En votant des lois plus connes les unes que les autres (ah, la transition énergétique !), en refusant de faire les choix judicieux qu’impose la plus élémentaire intelligence (pourquoi Talonnette 1ère, ou les autres, n’a-t-il pas lancé la construction de nouveaux réacteurs ?), en favorisant ouvertement un capitalisme de connivence autour de technologies débiles (l’éolien et le solaire), ils ont, en ce qui me concerne, définitivement perdu voix au chapitre. Je rêve qu’ils aient à en rendre compte et qu’ils en paient le prix.

        1. Pierre 82

          M’est de plus en plus avis qu’effectivement personne ne sera jugé: les moins cons d’entre eux se sont préparé une retraite aux USA et partiront à temps, les autres seront lynchés. Je prends le pari qu’ils ne tiendront plus très longtemps.

          Bon, je crains que ceux qui les remplaceront seront des cocos de stricte observance, et que ce sera pire encore, mais les gars actuellement en poste sont cuits.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Je rêve de les voir pendus, mais j’ai du mal à y croire. L’impunité est bien organisée, donc un bouc émissaire me semble plus probable.
            Et si enfin ils doivent tomber, je crains que ce ne soient pas les premiers et que beaucoup ne soient plus là pour le voir.

                  1. Higgins

                    D’ailleurs : https:/ /www.lefigaro.fr/actualite-france/le-secretaire-general-de-l-elysee-alexis-kohler-mis-en-examen-pour-prise-illegale-d-interets-dans-l-affaire-msc-20221003

            1. Pierre 82

              Tant pis pour le point Godwin, mais les plus hauts dignitaires nazis étaient également juridiquement inattaquables, et leur impunité était également parfaitement organisée, et même qu’elle l’était pour une durée de mille ans. Jusqu’au jour où…

              1. Pheldge

                Pierre, pour compléter l’analogie, tu vois Biden venir nous libérer du socialisme, vu ce qu’il fait chez lui et le soum qu’il met ?

              2. Theo31

                Non. Une décision des hommes de l’Etat est toujours une décision légale. Le génocide des Cosaques a été appliqué en vertu d’un décret.

          2. Aristarkke

            Un réseau 2.0 Ode$$a (Texas)???

            [à l’image de celui de WWII qui a permis à bon nombre de nazis pessimistes de se carapater hors de la nasse…]

            1. Pierre 82

              Les nazis récupérés par les USA (ou par Staline) étaient des gens qui avaient une compétence certaine dans quelques domaines. Ils ne se sont pas embarrassés de gardiens de camp.
              Or je me demande bien de quelles compétences particulières pourraient se prévaloir nos clowns à roulettes, qui seraient de nature à susciter l’intérêt des USA…

              1. Aristarkke

                Ceux là, c’étaient des ingénieurs ou scientifiques faits prisonniers de guerre directement sur place. Odessa avait permis à toutes sortes d’autres catégories de nazis de se sauver plus ou moins durablement, notamment à destination de l’Amérique du Sud.

                  1. Pierre 82

                    Être kapo n’était pas un métier ni une compétence. Déjà, s’ils ont réussi à se tirer au Canada, c’est qu’ils étaient assez débrouillards et capables de se démerder tout seuls. Donc si en plus ils ont un métier, ils les ont gardé, bien entendu.

      1. Paul Aubrin

        La pointe de consommation a lieu vers 19:00. L’électricité ne se stocke pas (ou très peu). Délester entre 11:00 et 14:00 n’a aucun intérêt pour le gestionnaire de réseau. Le but est donc uniquement d’emmerder les gens. Il n’y a aucun rapport avec un problème de production.

      2. Yanka

        “pourquoi Talonnette 1ère, ou les autres, n’a-t-il pas lancé la construction de nouveaux réacteurs ?”

        Au moins, lui, on ne peut pas l’accuser d’avoir voulu faire les beaux yeux aux enc… aux écolos, pardon. Alors quid ? Ne serait-ce pas à cause de ce biais dénoncé par Jancovici : l’énergie étant abondante, on la considère comme acquise, intarissable et de coût négligeable ? Talonnette étant un homme sans vision, il s’est dit qu’il n’allait pas s’emmerder avec des trucs qui ne font rêver personne et mettent des années avant de produire des effets, au bénéfice qui pis est de l’homme en place et non de l’initiateur. Le monsieur était connu pour son goût des lauriers et des applaudissements (et des femmes refaites à la voix mourante, mais n’accablons pas ce nain).

  3. Aristarkke

    par exemple au moment du repas du midi
    Emm..d.. les retraités en leur coupant Reichmann et le remplaçant de Penaud leur parlant (enfin) de Trifouilly-les-Oies ou en supprimant le quart d’heure de gloire de Montcon-les Gorges (chaudes?)?
    Patron, vous êtes sérieux là ?

        1. Pheldge

          un mât, que dis-je, un piton … qu’il agite vigoureusement. Alors finalement s’il doit y avoir un ADP, ça lui convient bien mieux … 😉

            1. Pheldge

              moi y’en a vous expliquer : ADP pour “agité du Piton”, surnom idiot dont m’a jadis affublé feu Albundy, ex sparring partner de sam. Bon, j’ai du m’y faire, bien que n’étant vraiment, mais alors vraiment pas un agité 😉
              Voilà toute l’histoire, et le Piton, c’est celui de la Fournaise, le volcan de la Réunion.
              Les gens sont méchants parfois 😉

                1. Cerf d

                  D’ailleurs, il est en éruption (le piton pas l’ADP. Pas de considération graveleuse…).
                  En même temps à force de l’agiter …

              1. sam player

                Pheldge, il me semblait que c’était le Hussard qui t’avait surnommé ainsi…
                On va attendre le jugement de l’ancêtre qui détient La Vérité

                1. Aristarkke

                  Exact. Venant de feu Werther après que notre Philou se soit particulièrement lâché, question jeux de mots, évidemment pas du meilleur goût. Venu plus tard à une meilleure considération mais l’expression était déjà bien ancrée…

                  1. Pheldge

                    venant de sa part, c’était un signe d’agacement ponctuel qui n’était pas fait pour durer. Je maintiens que c’est Al qui l’a utilisé systématiquement.

            2. Pierre 82

              Ah, je sais, car je l’ai retenu. “Agité du Piton”, surnom du susnommé ilien. Private joke des très anciens du blog. Un jour, j’ai osé le demander, et miracle: on m’a répondu. J’ai compris ce jour-là que j’étais accepté dans cette famille.

              1. Yanka

                En québécois, un piton, c’est un bouton sur lequel on appuie pour obtenir quelque chose, un bouton-poussoir, quoi. “Être sur le piton”, c’est être en grand forme, un rien allumé.

                    1. sam player

                      Syndrome du bébé secoué… ça se défend
                      J’avais aussi entendu dire qu’il y avait eu le feu dans sa poussette et qu’ils l’avaient éteint à coup de pelle 😀

  4. bob razovski

    Le décret est signé par la directrice de l’énergie. Je ne savais pas que nous avions une directrice de l’énergie.
    C’est remarquable comme poste “foutage de gueule”.
    Quand en plus, la directrice en question bossait à l’autorité de sureté du nucléaire (et qu’il s’avère que nos centrales sont dans un état déplorable), forcément, ça va bien se passer.

    1. sam player

      « … et qu’il s’avère que nos centrales sont dans un état déplorable… »

      Pipeau
      Quand on cherche des problèmes on en trouve : principe de précaution à fond les ballons

      1. durru

        Je sais pas qui lui a piqué le clavier à Sam, mais ça fait un bail que je ne suis plus en désaccord avec… Bizarre 😀
        N’empêche, les 12 réacteurs arrêtés pour “micro-fissures”, vu que le chiffre correspond exactement au nombre de réacteurs encore à arrêter conformément à la loi, ils vont pas repartir de sitôt, amha…

            1. Cerf d

              Les 12 réacteurs arrêtés sont pour la plupart des 1300 et des 1450. La cause de la corrosion sous contriante a été identifiée et est liée à la conception des réacteurs les plus récents.

      2. Grosminet

        Oui, vu passer dans l’interview de Le Floch Prigent sur TVL où il disait que l’autorité de sûreté nucléaire faisait plus que du zèle.

      1. Spartacus

        C’est juste un retard dans les entretiens périodiques dû au covid, manque de moyens, toussa ! Pour la corrosion, c’est en fait des micro fissures sur un réseau secondaire de sécurité (qu’on aurait probablement pas pu détecter il y a surdoués années vu les énormes progrès dans les techniques e détection) …

        1. Pierre 82

          Le problème avec les progrès des nouvelles techniques de détection, c’est qu’elles détectent forcément des trucs de plus en plus bénins. Mais une fois que c’est détecté, il n’est plus possible dans un monde tel que le nôtre de trouver un responsable qui va signer ce qu’on appelle chez nous une “concession”, c’est-à-dire un document qui stipule : “nous avons trouvé tel défaut lors du contrôle qualité, mais la nature et le degré de sévérité tel qu’analysé par nous confirment que ce problème n’est pas de nature à remettre en cause la fiabilité ou la sécurité de l’installation – Référence: rapport d’analyse de 800 pages ci-joint”.
          Les “responsables sécurité” sont sans doute beaucoup moins compétents que par le passé, et leur seul souci est de s’éviter des emmerdements. Donc personne ne signera jamais un tel document, ce qui condamne la centrale de facto (la cuve est à peu près le seul élément d’une centrale nucléaire qui ne se remplace pas.
          Je place ce phénomène dans un contexte plus général de démobilisation totale, voire presque de refus de continuer à bosser, cette démission généralisée qui a finalement conduit à la chute de l’URSS. Plus personne ne veut endosser de responsabilité.

          1. LCH

            Tout à fait ce n’est plus des parapluies ou même des parasols
            Je pense plus à un dôme de béton armé pour surtout ne pas prendre de responsabilités

            Plus aucune analyse du risque
            C’est devenu : comment ne pas avoir de responsabilité si cela merde
            Par contre crache pas sur le salaire

        1. bibi

          Il y a encore 9 réacteurs RBMK en service (dont le système d’arrêt d’urgence a été modifié après Tchernobyl) qui fonctionnent parfaitement, et je doute franchement que nos réacteurs soient dans un état pire que ses réacteurs de conception soviétique.
          On aime à jouer à se faire pêur avec le nucléaire, mais malheureusement pour moi les bobos écolos adpetent des moulins à vents et des mirorirs magiques, ne cessent de venir coloniser une ville se situant à moins de 50 km de la centrale du Blayais, qui fort injustement après un incident liée à la tempête du siècle (27 décembre 1999) a été nommée tchernoblaye.

          1. Oui.
            En réalité, la peur du nuke a été gonflée très très artificiellement. Un cas comme Tchernobyl est à la fois rare et extrêmement improbable : il a fallu tout le génie du soviétisme et un empilement de mauvais choix pour arriver à ça et même avec tout ça, la conclusion est que ça ne fait pas des milliers de morts, mais quelques dizaines (et parce que l’accident n’a pas été géré correctement).

            Le nucléaire est la source d’énergie la plus sûre et la plus rentable de toute l’Histoire et elle a été rendue coûteuse et complexe de façon volontaire par l’industrie elle-même, trop contente de pouvoir conserver son pré carré (il a fallu attendre maintenant pour qu’on envisage les petits réacteurs modulaires qui sont LA vraie solution pour tous).

    2. Stéphane B

      Ce n’est pas un décret, mais un arrêté donc du ressort du ministère en charge de l’énergie soit celui de la transition énergétique.
      Rien d’anormal donc que ce soit cette personne qui signe. Elle en a délégation.

      Après, sur le fond, et si on se rappelle ce que “Le point” écrivait en 2018, c’est du foutage de gueule. C’était trop près et impossible de prévoir LOL

    3. Theo31

      Le ministère de l’agriculture s’appelle aussi de la “souveraineté alimentaire”. Le ridicule ne tue pas et c’est bien dommage

  5. Le Gnôme

    J’ai le plein de livres, une bonne réserve de bougie, des boîtes de conserve, dont pas mal de canard que j’avais acheté quand j’ai entendu parler de grippe aviaire, 2 bidons d’huile de tournesol, des pâtes et du riz, je suis prêt à affronter l’hiver.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Attention à ne pas mourir de soif ! Quelques caisses de Cahors constitueraient le complément nécessaire au canard.

        1. Higgins

          Madiran sans états d’âme. Je l’ai découvert à Pau dans les années 80 dans les restaurants du Hédas (et les autres). Une sorte de madeleine de Proust.

        2. Pheldge

          Dans ma famille côté Métropole, on vantait le Duras … ce sera ma seule contribution, vu que je n’ai jamais bu une goutte de vin rouge 😉

          1. Theo31

            Dans leur hôtel, mes parents vendaient du Madiran et du Duras. Le second avait semblé t il plus de succès auprès des clients et des tauliers.

            1. Pheldge

              al hamdoulillah ! j’éprouve une répulsion physique pour le pinard, quelle que soit sa couleur, c’est comme ça, et ça n’est pas parce qu’il est haram, ô infidèle oléronais ! 😉

    2. Pierre 82

      Lire à la bougie, j’ai essayé, c’est quasi mission impossible. Lire un petit texte, oui, mais à 10 cms du bouquin, et migraine au bout de 10 lignes.

        1. Franck

          Un petit capteur solaire (le Soleil est gratuit, pour l’instant…), une lampe rechargeable USB à brancher (et une “powerbank” à charger tant que le soleil est là et que la lampe est déjà chargée) et vous êtes paré 🙂

            1. Pierre 82

              Une autre solution consisterait peut-être à en profiter pour se sevrer de cette habitude de vouloir joindre tout le monde à tout heure du jour et de la nuit.
              Il fut un temps (que j’ai connu) où pour joindre quelqu’un, il fallait attendre la soirée pour que la personne soit chez elle, aller à la cabine téléphonique et attendre (surtout aux alentours d’une université vers 19h), pour finir par jeter des thunes toutes les 2 minutes afin d’alimenter le bousin.
              Ah, je dis pas que c’est un progrès, mais l’effondrement économique n’est pas une vallée de roses.
              A défaut de grives on mangera les merles.

              1. Waren

                Le père Waren (79 ans) a monté dans les années 70 le premier bureau d’une grande société d’assurances dans une ville moyenne du nord de la France.
                Une fois par semaine, il se rendait aux PTT, y patientait quelques temps pour avoir la communication et passait son coup de fil hebdomadaire à la direction. Cela a duré des années jusqu’au jour où Giscard a lancé son plan téléphone.

                1. Aristarkke

                  Avec le ministre Norbert Segard. Faut dire qu’à l’époque, le retard de la Grance devenait particulièrement criant et grotesque par rapport à bien d’autres pays européens.

          1. Pierre 82

            @Nemrod. En cas de panne, tu vas appeler qui? Quelqu’un qui dispose également d’un téléphone antique? Ça risque de limiter le choix…

            1. Nemrod

              Oui c’est vrai.
              Remarque que c’est une prochaine étape.
              Pour l’instant on appelle et personne répond ou bien pour dire qu’ils pourront pas régler ton problème.
              Là on appellera plus et on gagnera du temps.

              1. LCH

                Le réseau analogique RTC a depasse depuis un moment les soins palliatifs =) =
                Oblige de proposer des transmetteur GSM ou via la box avec un débit de merde (déjà vu du 256k/s et le client est heureux)
                Bon dans l’arrière pays du VERDON nous cherchons encore parfois la 2G lol

                Même en vendant de la connectivity parfois je leur dis non c’est pas possible ou pas pour vous ce genre de truc

                Je me vois mal vendre une domotique à un papy/mamy de 70 balais alors qu’ils ont des réflexes de bon sens payant

              2. Theo31

                Fais gaffe, tu vas te retrouver avec des procès pour avoir refusé de délivrer des medocs parce que pas de courant électrique.

                Les pharmaciens auraient un rôle à jouer : fermer leurs boutiques en dehors des heures de délestage. Un genre de boycott. Comme pour les centres commerciaux, l’affaire serait pliée en une semaine.

                1. Nemrod

                  Ah ah ah elle est bien bonne
                  Mes confrères montrer les dents pour quoi que ce soit ?
                  Ils feront assauts de propositions vertueuses d’économie électrique pour se faire bien voir et grappiller une miette ou deux.
                  Je ne suis guère représentatif de l’espèce avec mon mauvais caractère.
                  Évidemment je suis plus pauvre mais j’ai des des goûts simples.
                  Et des dégoût très sûrs.

                  1. Nemrod

                    Tout ça pour dire qu’en concertation avec moi même, si y a pas de courant je prolongerai mas sieste jusqu’à ce qu’il y en ai…mais que mes confrères adorés se trouveront le derrière ( le passage est fait) pour trouver des solutions…
                    Comme disait l’autre ” si Dieu les a fait moutons, c’est bien pour qu’on les tonde “

          2. joseph

            Oui, “sans jus” chez vous, mais le central téléphonique comporte des batteries pour alimenter ce réseau.
            Ces batteries sont rechargées par l’alimentation électrique.
            Ainsi, si la coupure n’est pas trop longue, tout va bien, sinon…

          3. joseph

            En réponse à Nemrod:
            ((Moi j’en ai un antédiluvien qui fonctionne sans le jus mais combien de temps )).
            Oui, « sans jus » chez vous, mais le central téléphonique comporte des batteries pour alimenter ce réseau.
            Ces batteries sont rechargées par l’alimentation électrique.
            Ainsi, si la coupure n’est pas trop longue, tout va bien, sinon…

          4. MCA

            @Nemrod 3 octobre 2022, 11 h 20 min

            Sauf que pour téléphoner il faut être deux et qu’à l’autre bout ils ne collectionnent pas forcément les pièces de musée… 😆

        1. MCA

          Mouais,

          Faites le un, faites le deux, faites le trois… tous nos opérateurs sont occupés, veuillez renouveler votre appel…

          Et enfin ça répond :

          – Au secouuuuuurs, j’ai un couteau planté dans le dos…

          – Ca fait mal?

          – Oui, surtout quand le ris !

    1. LCH

      Bizarre le poteau à 2 kms de chez a de jolie panneau phovolt avec une armoire de batterie bon il y a presque tout le opérateur dessus
      Duant la dernière grosse coupure 5 ou 8h
      Pas de souci sur le réseau particulièr sauf quand tu tel a une personne ou l’ émetteur n’a plus de jus et vu que bcp de pont serveur ou nœud sont sécurisé avec onduler et groupe électrogène

      Quand je vois quand j’ai fait le CRNA de Aix en Provence avec quintuple puissance de dispo le secours du secours du cesours en secours du secours

      Le plan d’exécution des CTA avec groupes frois et les tours de refroidissement

      Une vrai usine à gaz que même en ayant participer dans le BE c’est une usine à gaz

    2. Franck

      Il me semblait que les antennes téléphonie mobile étaient équipées d’accus pouvant supporter une coupure de qqs heures ? Parce qu’en admettant, il faut bien que les numéros d’urgence passent. On aura du mal à dire “Votre oncle est mort d’une crise cardiaque, c’est Poutine qui a empêché l’intervention du SAMU”

  6. Aleph

    J’en ai ras-le-bol de tous ces pervers débiles. Au lieu de disséquer leurs n-ièmes sottises calamiteuses, j’aimerais chaque jour apprendre des choses plus importantes et plus belles, en astronomie, en musique, archéologie, etc. Mais non. Les conversations roulent sur le jambon à la cantine, sur une pénurie artificielle d’électricité, sur des menaces contre notre mode de vie qui part en lambeaux. Epoque de nigauds dangereux et saoûlants.

    Merci toutefois pour ces billets.

            1. Aristarkke

              Je trouve ça suspect que tu connaisses des textes de cette mégère… JDCJDR…
              Entrisme discret chez les libéraux ? Quand on voit la couleur politique dominante sur ton caillou océanique, la contagion est à redouter.

            2. Pheldge

              je ne pouvais pas l’ignorer, ça figurait sur toute les “unes” des journaux même locaux, et surtout sur le Figaro et le Point en ligne qui sont, comme tu le sais mes lectures favorites, après le Blog patronal.

            1. durru

              Qui n’est plus de grand secours pour le Venezuela non plus, on peut donc supposer que ça n’aurait pas fait une grosse différence…

    1. Adresla

      D’accord avec ça. J’ai des tas de trucs super à apprendre, sur le fonctionnement de notre monde, et des autres…4500 exoplanetes connues. Mais je dois perdre du temps de cerveau pour des cochonneries, islam, wokes et autres….pendant que certains cherchent à pousser les limites de l’humanité, d’autres veulent débattre du sexe des anges.

      1. Pierre 82

        Moi, je trouve la contemplation de notre monde qui s’enfonce absolument fabuleuse et fascinante. Nous avons la chance de vivre un mouvement de bascule civilisationnelle de notre vivant (ça n’arrive pas tous les siècles!!), et vous vous plaignez ??
        De plus, rien n’empêche, grâce aux intertubes, d’apprendre plein de trucs sur des sujets très variés en parallèle.

          1. Pierre 82

            Je la maintiens pourtant. Fascinant, je dis. Je ne trouve pas d’autres mots, et certains diront “de nature eschatologique”, mais j’ai réfuté cette appellation chez des amis cathos hier après-midi quand on a évoqué le sujet.

            1. Pheldge

              remarque, en y réfléchissant bien … tiens quand tu regarde bien Brizitte Macron – je ne me moque pas de son physique, c’est pas bien – tu vois qu’elle a la peau qu’est lisse, de singe Han. Si c’est pas un Signe du Très Haut … 😉

            2. Dr Slump

              Du point de vue catho on peut pourtant dire que le monde est de plus en plus dominé par les injustes. si c’est pas es-cathologique, c’en est au moins un signe annonciateur. Manque plus que l’arrivé du faux sauveur, dit aussi ” l’anté-crise “, pour qu’on y soit presque.

            3. Theo31

              La famine rétablit toujours l’ordre des priorités. Bientôt on ne verra plus des pedes et des trans chialer pour leurs droits avec des plumes dans le cul.

        1. Adresla

          Voir le volcan exploser, c’est bien surtout quand on est pas dans le cratère ! Mais les historiens du futur vont bien se marrer quand il faudra ecrire les livres d’histoire du XXI ème siècle.

  7. Nemrod

    J’ai préparé mon panneau.
    “Fermé pour cause de coupures de courant et envahissement bureaucratique qui fait que je ne peux vous servir sans électricité.
    Revenez je sais pas quand.”
    Je ne met pas merci de votre compréhension…pas la peine.

    1. Pierre 82

      C’est vrai que le mode de fonctionnement des pharmacies, qui ne peuvent rien délivrer sans fourniture d’électricité, est un exemple criant de ce que Nicholas Taleb appelle la “fragilité”.
      Et il y a sans doute un nombre très important d’autres cas qui ne me viennent pas à l’esprit spontanément. Mais je suis de plus en plus persuadé que ces “coupures partielles et tournantes” auront comme effet de paralyser complètement la vie économique du pays, et pas seulement de manière tournante, et encore moins partielle. Du style “oui, j’ai de l’électricité, mais là où je commande la pièce, ils n’en ont pas pour l’instant, donc je ne peux pas procéder. J’essaierai tout à l’heure”
      C’est le problème avec ces constructiviste: ils pensent qu’ils contrôlent tout, et n’ont pas songé aux grains de sable qui vont pourrir leur mode de fonctionnement. Et là, on n’est plus dans le grain de sable, mais plutôt dans les rochers sur un dispositif d’horlogerie…
      Il va falloir s’armer de patience et de popcorns.

      1. Nemrod

        Fragilité complètement imposée par la bureaucratie malveillante qui nous gouverne.
        En fait rien ne fonctionne plus si le courant est coupé.

          1. MadeInCH

            Je crains que la portée soit insuffisante.
            Notez que les radios avec des fréquences en-dessous de ~120MHz voient leur signal rebondir sue la ionisphère, ce qui accroît leur portée.
            Les PMR446, c’est très bien, de 100m en urbain (communication de localité, ou bien avec le type qui fait la garde planqué dans un buisson de l’autre côté de la rue) à 10Km en vol d’oiseau sans obstacle (communication locale ou de pic à pic en montagne)
            LA CB en 27MHz va bien plus loin. Mais je doute que de chez vous, vous arriviez à chez moi, ou même à un autre d’entre vous, autrement par condition météo particulièrement favorable.
            Mais oui, j’ai du PRM446 et je vais tenter de remettre des vieilles CB en marche. Il me faut des antennes.

        1. Pierre 82

          Je ne suis même pas certain que ce soit de la malveillance. Ces gens sont amha juste incapables de se projeter dans un univers où l’électricité la télécommunication, ou tout ce qui leur parait aller de soi aurait une défaillance.
          Quand je parle de perte de valeur et de repère, ça en fait partie: en arriver à ne même plus se poser de questions sur la pérennité de fonctionnement. Une panne de courant? Bah, c’est à EDF de régler ça, pas à moi. “De plus, diront-ils, quand on regarde les statistiques de pannes d’électricité de ces 30 dernières années, on voit bien que c’est un non-problème”
          C’est en ça que je faisais référence à Taleb. L’incapacité totale à survivre à un cygne noir (en l’occurrence, pour ce cas-ci comme pour celui du covid, il ne s’agit même pas d’un cygne noir, mais bien de ce qu’il appelle un cygne gris, c’est-à-dire prévisible et non surprenant).

      2. Jacques Huse de Royaumont

        Typiquement, les coupures de courant empêchent le télétravail de manière aléatoire et sans tenir compte des contraintes de service. Bref, la coupure chez une personne va perturber le travail de 4.
        De plus, l’arrêt des réseaux mobile va perturber également les connexions à distance : un soft token via le téléphone est nécessaire dans beaucoup de cas pour établir la connexion VPN (ce n’est pas systématique, mais c’est la solution la plus fréquemment utilisée aujourd’hui). Pas de téléphone, pas de télétravail.

      3. Dom17

        “Paralyser la vie économique du pays”… ne serait-ce pas l’objectif, non pas du gouvernement, mais de ceux dont il reçoit les ordres et qui, par ailleurs, ont installé Macron à l’Elysée?

        1. breizh

          sans compter les gens sous dialyse, respirateurs… Comme d’habitude les plus fragiles (inutiles forcément) seront les premiers à en souffrir (s’ils survivent).

          1. Franck

            Les hopîtaux sont sensés avoir des groupes électrogènes (heureusement, vous imaginez la lumière qui s’éteint pendant votre greffe de coeur ? “Oui, à tâtons, je dirais que ça doit être bon !!”)

            1. breizh

              il y a des gens qui sont sous assistance à domicile, ont-ils des groupes électrogènes quand la batterie de leur appareil sera vide ?

              1. Nemrod

                Ah ben oui… l’électricité c’est utile.
                On s’en rendra beaucoup mieux compte quand y en aura pas.
                Y aura plus rien du tout qui marchera
                A par nous.

                1. Aristarkke

                  Au lieu de couper totalement, il peut être choisi de baisser l’ampérage fourni pour ecreter à un ou deux kW maxi. Comme ça, pas de véritable coupure qui pourrait finir par agacer durablement le populo.

                  1. Jacques Huse de Royaumont

                    Baisser la tension et la pression du gaz font partie des solutions envisagées. C’est un expédient pour gagner quelques % de conso.
                    C’est vite limité cependant : il faut une certaine quantité d’énergie pour faire bouillir de l’eau, et si la puissance est moindre, le temps de chauffe sera juste plus long, pour un gain final… nul.

                    1. Pheldge

                      ça permet d’étaler la consommation et les pics … en croisant les doigts, et en récitant quelques chapelets sans se tromper, ça peut suffire 😉

            2. Iskanderkul

              Hélas ! l’état ne peut qu’humblement (ou de façon plus sournoise) demander au populo de bien vouloir baisser lui-même sa conso, donc renoncer personnellement à quelques kW (ou kA) par foyer, mais l’état (ou le fournisseur) ne peut pas limiter cette puissance à la production, il prendrait alors la responsabilité de déclencher le décrochage… sinon ils ne s’en seraient pas privés ! il ne leur reste que le chantage : si vous consommez trop, on sera obligés de délester.
              Je te tiens, tu me tiens, par la barbichette 😉

              1. Grosminet

                « Je te tiens, tu me tiens, par la barbichette »
                je dirais qu’un des 2 est tenu par la barbichette, et l’autre par la peau des couilles.

      4. Semaphore

        Les provisions de pop-corn pourront aussi être impactés par les coupures d’électricité dans les magasins, non ? Va falloir prévoir !

        1. Pierre 82

          Achetez un sac de dix kilos de maïs à popcorn, et avec une gazinière (à bonbonnes) en 4 minutes on s’en fait un plein seau. Et frais en plus… vous en aurez assez pour tout le film…

              1. Pheldge

                généralise pas, c’est rien que moi que je suis un Martien, Madame et les filles, mangent du pop corn.
                J’ai essayé le pop corm – pas le vin – et vraiment, non ! Par contre les grains de blé soufflés au miel, ça , j’aime. Chacun son truc 😉

  8. JP4U

    Bonjour.
    Concernant l’électricité, il y a le problème de la fabrication qui est souvent évoqué, mais aussi celui de sa distribution.
    Je ne connais pas l’état du réseau dans le s villes, mais à la campagne il y a un très gros retard dans l’entretien du réseau basse tension depuis les confinements du coronavirus.
    Dans de nombreuses zones là où ERDF faisait en général pratiquer un élagage tous les six ou sept ans il y a des zones où cela n’a pas été fait depuis neuf ou dix ans avec pour conséquence des arbres qui touchent les fils ce qui peut entrainer des risques de rupture des câbles ou d’incendie si un arc se crée et que la végétation est sèche.

    1. Higgins

      Je connais très bien quelqu’un à EDF dont l’entretien du réseau est le métier. L’état de ce dernier est proprement catastrophique dans beaucoup de régions, les poteaux, selon ses dires tenant le plus souvent par la peinture. Depuis la nationalisation des réseaux privés après la guerre, l’entretien a été fait a minima. Depuis une vingtaine d’années, l’entreprise fait de plus en plus appel à des sous-traitants pour cela, ça lui revient moins cher que le personnel maison dont la gestion au quotidien laisse beaucoup à désirer. L’objectif est simple à voir, se débarrasser d’un personnel onéreux et peu productif couvert par un statut exorbitant avec les départs en retraite.

      1. breizh

        et quasiment rien n’est enterré !!! et donc particulièrement vulnérable.
        Cela dit, faire appel à des sous-traitants n’est pas idiot dans ce cas.

        1. Pierre 82

          Quasiment rien n’est enterré, il ne faut pas exagérer. En France, c’est vrai en zone rurale, mais si vous voulez voir ce que signifie “rien n’est enterré”, allez voir en Amérique du nord. Il y a bientôt 20 ans que je n’y ai plus mis les pieds, mais la dernière fois, c’était encore vachement aérien. Ce qui m’avait frappé, c’est que même dans des zones pavillonnaires plutôt cossues, rien n’était enterré, et les transfos se baladaient à 10 m du sol, parfois sur des poteaux en bois.

          1. Pheldge

            voilà ce que donne le libéralisme débridé ! ouf, heureusement que nous, ici, nous avons EDF et plein d’énarques pour nous éviter ces catastrophes …

          2. Laurent a LA

            Toujours pareil.
            Quand il y a un incendie quelques avocats se paient des porshes neuves en faisant un proces au distributeur d’electricite, qui reporte le cout de l’amende sur le client et tout le monde est content.

  9. Gerldam

    De mon côté, je garde toujours le plein dans mon gros V8, qui me permet d’aller jusqu’en Autriche où -l’espoir faisant vivre- je compte faire un nouveau demi-plein avant d’entrer en Hongrie où les coupures ne sont pas prévues (pour le moment). Mon chauffage au gaz fonctionnera normalement pour un prix dérisoire. Les valises, ainsi qu’un bon stock de livres, sont prêts pour un départ immédiat dès le début des conneries.

    1. Spartacus

      Prenez plutôt 2-3 jerricans dans le coffre … je suis pas sûrqu’en Autriche il n’y ait pas de soucis d’approvisionnement..

      1. Gerldam

        L’Autriche ayant la plus grosse raffinerie d’europe, je pense qu’on doit être à l’abri, mais je vais suivre votre conseil: 3 jerricans de 20l et je suis à l’abri.

        1. MCA

          S’ils n’ont pas de jus pour faire tourner la pompe, ça risque d’être compliqué pour faire le plein, donc les jerricans sont une bonne solution.

    2. Pierre 82

      Gerldam, si vous avez un gros V8, vous avez certainement également une Rolex, mais surtout une piscine. Remplissez-là de gasoil, et vous serez prêt pour les 15 années à venir…

  10. Theo31

    En Chine, le crédit social est adossé à des camps de concentration et d’extermination En Europe, pas encore mais ça viendra : il suffira de rénover quelques douches et des chambres à gaz.

    1. Gerldam

      A propos de la Chine, savez-vous que si vous arrivez de l’extérieur en bonne santé, sans la moindre trace de SARS Cov2, vous devez passer 10 jours dans un hôtel médiocre à vos frais (on double le prix normal pour faire bonne mesure), plateaux repas posés devant votre porte (n’en profitez pas pour aller faire un tour: case prison illico). Pas de possibilité de livraison. Bref, la folie furieuse. Pour savoir ce qui nous attend, de façon générale, il suffit de regarder ce qui se passe en Chine.

    2. Dr Slump

      Non. Le pouvoir en occident n’emploiera plus ces méthodes grossièrement brutales. La nouvelle méthode consiste à la désactivation sociale. Fermer l’accès à ton compte bancaire, ou interdire l’accès à l’emploi suffit amplement, et la déchéance sociale qui s’ensuit se fait dans le silence.
      La violence ne s’exerce plus de façon physique, et l’état peut continuer d’afficher un visage faussement humain, dans l’indifférence générale des bons citoyens soumis et ignorants du sort fait aux récalcitrants.
      Exemple: le sort fait aux soignants qui ont refusé le vaxx obligatoire.

        1. Dr Slump

          Une bavure, un abus ponctuel et circonscrit ne définit pas une politique générale.
          De toute façon les camps sont déjà en place, physiquement par les frontières défendues par passeport, visa, surveillance et contrôle des déplacements, et mentalement par tout l’arsenal de manipulation politico-fiscal. La soumission des individus est déjà opérée par tous les moyens de pression psychologiques en sociaux qu’on connaît déjà, et je répète que pour se débarrasser des gêneurs l’état n’a plus besoin de les éliminer physiquement, il lui suffit de t’éliminer socialement, et tu te retrouves à la rue, objectivement banni dans l’indifférence générale. Et ça c’est au programme au moyen de la fusion de la monnaie numérique avec l’identité numérique.
          L’état ne va pas réhabiliter le 3e reich, les camps et les douches, mais ce programme suffit amplement pour inquiéter.

            1. Pierre 82

              Sans aucun doute, il fera tirer dans la foule si nécessaire, et les flics obéiront.
              Comme la flicaille de chez Moubarak et Ben Ali.

  11. MCA

    @H16

    “Pour s’en convaincre, il suffira d’aller lire le court décret en application depuis samedi dernier et dont le texte, rédigé avec toute la légèreté des intestins législatifs habituels, est sinon limpide au moins peu ouvert à extrapolation : son premier article explique qu’il sera désormais possible de couper l’électricité à volonté pendant une durée ne dépassant pas deux heures, entre 11h et 15h30, au bon vouloir des pouvoirs publics pardon je veux dire en fonction des besoins énergétiques patati et des tensions du réseau patata.”

    Ce n’est pas du tout mon interprétation de ce texte.

    Je suis dans ce cas, à savoir je possède une double tarification heures pleines/heures creuses.

    En ce qui me concerne les heures creuses se subdivisent en deux périodes : de 13h30 à 16h30 et de 3h30 à 7h30 et donnent droit à 20% de réduction par rapport au tarif heures pleines moyennant un abonnement légèrement majoré.

    Ce pilotage est assuré par un signal envoyé en début de période par le fournisseur qui a un double effet :
    1 – passage au comptage heures creuses au niveau Linky
    2 – fermeture d’un relais mettant le chauffe eau en route pour la période.
    Puis un autre signal de fin de période à effet inverse.

    Ce que propose ce texte est non pas de couper le jus pendant cette période à -20% mais de compter 2 heures de cette période au plein tarif (en parfaite contradiction avec mon contrat signé et approuvé).

    Ca se traduira par une modification des heures d’envoi du signal de basculement période plein tarif/période creuse.

    A mon avis (ce n’est que mon avis) cela est dû au fait qu’EDF en est réduit à acheter au prix fort sur le marché de l’électricité et ne veut pas me la revendre à un prix moindre.

    Par contre en ce qui concerne les “fournisseurs alternatifs” qui ne sont que des parasites placés en intermédiaires avec la bénédiction gouvernementale et européenne; eux achètent à prix cassé à EDF et revendent un peu moins cher qu’EDF ne le fait aux clients pour rester “concurrentiels” et dans ce cas, ça ne dérange pas EDF de devoir continuer à acheter au prix fort sur le marché et revendre à prix cassé à ces parasites.

    EDF est devenue l’outil de racket de la population par la volonté des dirigeants de ce pays et il est grand temps de se débarrasser de ces nuisibles à grands coups de pieds dans le C.

    NB: ce texte ne parle pas de coupures de jus, il en faudra un autre pour en préciser les modalités si besoin et je leur fait confiance pour nous mettre ça au point.

    1. Dr Slump

      Un décret a déjà été publié en avril concernant le délestage de la fourniture de gaz pour les entreprises. C’est dire que nos maîtres ont bien anticipé et organisé ces coupures.

    2. Dom17

      Vitre interprétation est plutôt un complément à celle de l’auteur.
      A noter que, d’après ce sue je sais, vos horaires heures creuses ne sont plus proposées depuis longtemps.

      1. MCA

        D’après ce que vous savez… mais d’après ce que je sais en lisant ma facture elles le sont toujours.

        Par contre elles sont à -20% alors que mon contrat prévoyait -30% à la souscription il y a 10 ans, la “rectification” a été faite sans m’en avertir et comme c’est un contrat d’adhésion…

  12. Rick Enbacker

    https:/ /www.leparisien.fr/societe/une-commune-normande-va-offrir-des-polaires-aux-ecoliers-pour-supporter-la-baisse-du-chauffage-en-classe-01-10-2022-ZPASMFHKLFEFNDULWL2HABRAJQ.php#xtor=AD-1481423553

    Comme à son habitude l’état vous casse les 2 jambes et vous offre ensuite une canne

    1. Dom17

      Comme pour la crise “sanitaire”, les entreprises et les collectivités locales vont “gratuitement” être à la remorque du gouvernement, sans jamais remettre en cause des décisions ineptes dont ce dernier est seul comptable.

      1. Pierre 82

        Là, pas de problèmes, on n’a pas fini de voir ces crétins montrer leur allégeance comme une femelle bonobo montre son derrière…

    1. MCA

      Sincèrement, je ne trouve pas que ça risque plus de merder que d’ordinaire car c’est une marque de fabrique de ce gvt.

      Tout au plus on peut dire qu’on risque d’atteindre des sommets lesquels ne demandent qu’à être battus à leur tour.

      Pour tout dire, j’ai hâte de connaître le successeur du poudré et de voir ce que ça va donner.

      Le spectacle n’est plus dans la rue, il est au gvt.

  13. Theo31

    Que se passe t il en cas de black-out ? Ça redémarre ou il faudra faire du feu dans la salon ?

    Je me souviens d’une micro coupure de courant suite à l’explosion d’un transfo près de Toulouse. Toute la ville avait été touchée. Au taf, les elec ont passé la nuit à tout réarmer.

    1. Pierre 82

      Je confirme. Ca ne se redémarre pas comme ça, et même si je n’ai que quelques vieilles notions concernant le pilotage du réseau électrique, le “délestage tournant” risque de causer des problèmes d’instabilité générale du réseau. J’ai l’intuition que ça ne fonctionnera pas, et que des black-out bien plus étendus sont à craindre.

      Ceci dit, ces notions que je possède datent de 1983-1984, mais à part que les décisions sont maintenant prises par des algorithmes beaucoup plus rapides et efficaces qu’à l’époque, le principe de base est resté le même.
      Wait and see. Prévoir des pulls et du popcorn. Et du whisky, ça tient chaud.

    2. MCA

      Moi ce qui me fait marrer c’est quid des feux rouges dans Paris et autres grandes villes, quid des ascenseurs à la Défense et ailleurs, quid des ordinateurs non secourus, quid des toubibs connectés à la sécu, qui des terminaux de paiement CB et des coupures alors que les paiements sont en cours, des trains en ligne, des aéroports, des relais téléphoniques, des caisses de supers marchés et autres …la liste est innombrable et le boxon qui s’annonce risque d’être dantesque.

      Pop’corn…

      1. MCA

        Ah! j’oubliais… des pompes à essence sans compter les bagnoles électriques…
        Un bon conseil, n’attendez pas que le réservoir soit dans le rouge pour faire le plein…

      2. Navigateur

        Il y a pire, dans les usines une coupure brutale de courant peut entraîner l’arrêt d’électro-aimants. Là, c’est l’accident industriel garanti avec morts à la clé dans bien des cas et des dégâts aux infrastructures. Il y a bien des groupes diesels pour prendre le relais (comme dans les hôpitaux) mais il y a un temps de latence avant qu’ils n’atteignent 100% de leur puissance nominale.
        Idem dans les centrales nucléaires qui doivent être alimentées en courant pour garantir le bon fonctionnement des pompes et la circulation de l’eau préssurisée pour le refroidissement du coeur. A Tchernobyl, ils ont bien essayé d’utiliser l’inertie de la turbine pour alimenter les pompes en cas de coupure. Trois fois sans succès et la quatrième avec le résultat qu’on sait…
        A propos des hôpitaux, opérer à la bougie c’est chaleureux mais hélas souvent mortel… (respirateurs, circulation sanguine extra-corporelle, etc.) Là aussi il y a des groupes parfois avec un tampon de batteries pour assurer la continuité mais cela dépend de la vétusté des installations.
        Les éléments d’un data center sont protégés par des UPS et ne devraient pas être sensibles à une microcoupure de courant mais si cela dure plusieurs heures… rien à faire sauf à disposer de groupes. C’est en général le cas.
        Mais ces groupes doivent être entretenus et vérifiés régulièrement. Il arrive que certains ne démarrent pas ou bien que les réservoirs soient vides (si, si)… Là, c’est foutu.
        Faites des backups de tout, tout le temps et en local, pas dans le cloud !

        1. Theo31

          Des centaines de morts chaque année au bloc dans les hôpitaux venezueliens. Tout le monde le sait et personne ne fait rien hormis détruire le pays pour garder le pouvoir par tous les moyens.

          1. Pierre 82

            Oui, mais tout le monde sait que c’est un coup de la CIA qui fait tout ce qu’il peut pour contrer la marche glorieuse du socialisme bolivarien.

            1. CPB33

              quand on voit ce qu’il se passe au Brésil (l’autre raclure de lula qui serait en tête) on pourrait se poser des questions (la CIA étant le nouveau KGB….vu ce qu’il y a à leur direction)

        2. Dr Slump

          Les hôpitaux et autres organes essentiels des services publics ne sont pas concernés par les délestages. Y compris les entreprises privées fournissant des produits dits “essentiels au maintien du service de la nation”.
          Les coupures seront sélectives, et on peut imaginer que certains zones urbaines qui votent mal seront plus visées que d’autres.

          1. CPB33

            si on pouvait organiser pendant le black-out une “purge” (voir le titre original des films “American nightmare”) ça m’irait bien…

            1. Dr Slump

              Rigole pas, c’est peut-être bien ce qui pourrait se produire dans certains voisinages, à la faveur de coupures de courant. On a déjà pu observer comment ils savent opérer en marge de certaines manifs et événements sportifs: comme une meute lors de la curée.

        3. Pierre 82

          Vous avez fondamentalement raison. Le réseau n’est pas conçu pour fonctionner de manière intermittente. Ici, on discute gentiment et toutes les heures, quelqu’un arrive avec une proposition de catastrophe possible. C’est dire si il est impossible de penser à tout, et que c’est folie.
          La vérité est qu’il n’y a pas de solution.

      3. Pierre 82

        C’est pour ça que ni Paris ni le 93 (pour d’autres raisons) ne seront touchés. Il y a assez à couper en Gilets-jaunes-land, ce qu’on appelle le périurbain. Ou chez les ploucs, qui de toutes façons, n’ont pas besoin d’électricité.
        Et ça dissuadera ceux qui pensent à quitter les métropoles pour s’installer à la campagne. Que du bonheur…

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Je pense que la carte des coupures va surtout être guidé par les centres de consommation stratégiques : d’abord préserver les datacenter de Bercy, puis des OIV*, puis le reste du monde.

          OIV : organisme d’intérêt vital. La liste précise est secret-défense, mais on peut facilement l’imaginer : Réseau EDF, Orange, réseaux d’eau, ministères (finance et défense en premiers lieux), etc…

          1. Pierre 82

            Les préfectures, conseils départementaux, tous les ministères et affiliés et les conseils régionaux. Bref tout ce qui est indispensable à la bonne marche du Bien Commun…

      4. Aristarkke

        MCA, dans les IGH, les groupes électrogènes de secours sont obligatoires. Reste à ce qu’ils fonctionnent correctement.
        Mais quid des presque IGH ???

    3. Spartacus

      Si c’est un black-out local, ça ne devrait pas être long à relancer; si c’est au niveau national c’est déjà plus compliqué et beaucoup plus rétablir; si c’est au niveau européen, on est dans la merde la plus totale ! Et comme tous les réseaux européens sont interconnectes, la probabilité de merdouiller est grande !

      1. MCA

        Ce farceur de Vlad doit bien se marrer…. 😆

        J’ai hâte d’entendre BLM nous commenter les coupures et les mesures à prendre; ça promet des billets croquignolets de la part du patron…

    4. HAYD

      Quelques éléments factuels.
      – Toutes les usines, sensibles ou pas, ont des protections contre les pertes d’alimentation, car ça arrive même sans black-out. Pas toujours bien testé, etc, mais enfin les consommateurs importants ont l’infra pour faire face, et savent se mettre en repli (pas pour l’éternité) relativement proprement, pour redémarrer quand la puissance en entrée est de nouveau disponible.
      – Les deux réseaux, transport et distribution, sont conçus pour gérer des flux variables, y compris brutaux. Ça pose des problèmes d’énergie réactive / stabilité, de synchro sur la remise de puissance versus charges connectées, mais c’est finalement du normal job.
      – Le black start est beaucoup plus problématique, il faut ilôter (faire des zones non connectées) avec une forme d’équilibre production – consommation, moins facile à stabiliser. Beaucoup de progrès faits dans le domaine, notamment avec les énergies fatales (éoliennes) qui ont donné du fil à retordre; plus pour des raisons politiques que techniques : il faut avoir la main simultanément sur toute la prod + les gros consommateurs. Mais on sait faire.
      – Le délestage, tournant ou pas, est une pratique ancienne qui joue sur un pourcentage faible de la puissance transitée / consommée. A moins de fausse manip, très peu de risque que ça pose des problèmes à l’arrêt ou au redémarrage du point de vue du réseau. Par contre les délais de remise en service peuvent être un peu flous (en minutes plus qu’en heure).

      Donc pas de quoi fouetter un électron sur le plan technique.

      1. Pierre 82

        Oui, pour des coupures limitées, bien sûr, on ne risque pas d’accident majeur (ou très peu). Par contre, si ça se généralise, ça risque de partir en sucette et la seule manière de mettre son matériel (ou sa production) en sécurité risque d’être la fermeture pure et simple de l’usine tant que le risque de pannes intermittentes est trop important.
        Je me souviens avoir vu un matin (c’est arrivé deux fois), de voir des montagnes de pièces mises au rebut suite à une chute de pression dans une machine de production arrivée pendant la nuit. Une panne de courant, un arrêt de pompes de circulation, reprise automatiquement par un groupe d’urgence, mais qui n’a fonctionné que moins d’une minute (on a vu ça sur les enregistreurs de pression) alors que la panne a duré 3 minutes. Résultat: tout ce qui était sur la chaine à ce moment a dû être scrappé. Ca coûte cher, ce genre de plaisanteries.
        Une panne de deux heures chaque jour est impensable dans énormément de sites de productions industriel.

        1. Grosminet

          « Par contre, si ça se généralise, ça risque de partir en sucette et la seule manière de mettre son matériel (ou sa production) en sécurité risque d’être la fermeture pure et simple de l’usine tant que le risque de pannes intermittentes est trop important. »
          Toutafé, car contrairement à ce que dit le camarade HAYD, toutes les usines ne sont pas protégés contre les coupures. Dans l’automobile que je connais bien, c’est juste impossible de tout secourir, question d’échelle. Et pour l’exemple, une panne de courant sur la ligne TTS/cataphorèse, ça veut dire cafuter toutes les caisses qui étaient dedans au moment de la panne.

            1. Pierre 82

              Et surtout, peu d’unités de production sont équipées pour faire face à une coupure d’électricité, phénomène assez rare. Se protéger de ça coûte une fortune, et il faut faire un calcul pour voir si ça vaut la peine, ou accepter que de temps en temps, tout ce qui est sur la ligne soit mise au rebut. Et ce n’est pas maintenant qu’on rentre dans une récession qu’on a du pognon à sortir pour ce genre de choses.

              1. HAYD

                Qu’est-ce que “faire face”. Une usine bien conçue, y compris dans l’automobile, doit savoir surtout se mettre en repli pour le redémarrage. Ca ne marche en effet pas toujours : un four de cristallerie doit rester chaud en permanence, sinon il est mort, avec ce qui est dedans. Mais c’est la minorité, et ce sont des risques assurables par ailleurs (le risque de panne n’est pas récent….).
                Quelques phrases ci-dessus semblent signifier que faire face c’est “continuer sans alimentation externe”. Si un process est dépendant d’une source externe, c’est très limité en temps et à restreindre autant que possible. Après, dimensionnement du groupe, alimentations interruptibles etc, ça c’est de la mise en oeuvre. Encore une fois, c’est un sujet déjà très bien traité là où il y a risque.

                1. Grosminet

                  « Encore une fois, c’est un sujet déjà très bien traité là où il y a risque. »
                  Oui, sauf quand le risque ne signifie qu’une potentielle perte de production, ou l’impossibilité plus ou temporaire de produire.

                  1. Pierre 82

                    Quoi qu’il en soit, je pense que beaucoup de secteurs industriels ne sont pas à même de soutenir une production avec une fourniture d’électricité aléatoire. Et comme nos clowns se sont mis dans la tête qu’ils allaient “piloter”, on peut craindre le pire.

                    1. Grosminet

                      @ Pierre 82 4 octobre 2022, 19 h 46 min
                      « Quoi qu’il en soit, je pense que beaucoup de secteurs industriels ne sont pas à même de soutenir une production avec une fourniture d’électricité aléatoire. »
                      Entièrement d’accord.

      2. durru

        Je crois pour ma part que le problème n’est pas technique, ou alors seulement à la marge.
        J’aimerais qu’on se rappelle du nombre de réacteurs en maintenance ce jour pour cause de retard, et aussi quelle a été la cause de ce retard (la pandémie de la mort qui tue, hein, avec l’élite de la nation qu’il fallait absolument protéger).
        Je rappelle aussi le discours (au Medef ?) du feu patron d’EDF, qui expliquait que lorsque les politiques, depuis des années, demandent à fermer des centrales, incitent la société à spécialiser ses employés en fermetures, pas en construction ou maintenance.

        Il est donc fort probable que les compétences existent plus au niveau théorique que pratique. My two cents.

        1. HAYD

          Plus c’est politique pire c’est. Si le souci n’était que technique, ça ne sortirait pas dans la presse – et ça n’aurait pas à sortir, c’est du normal job de traiter des projets techniques.

          1. durru

            “c’est du normal job de traiter des projets techniques”
            Ouais, peut-être… Je ne veux pas imaginer le bazar s’il faut se remettre à construire des centrales nucléaires, par exemple.
            La présence en quantité et qualité suffisantes de personnel technique pour gérer le projet est indispensable.

    5. bibi

      Il y avait aussi eu une coupure qui avait notamment touché Toulouse, grâce aux boches.
      leparisien.fr/faits-divers/pourquoi-la-france-a-ete-06-11-2006-2007481336.php

  14. Dom17

    Comme pour la crise “sanitaire” le manque de logique met en cause la décision. C’est donc que les objectifs réels ne sont pas ceux qui sont affichés.
    S’il devait y avoir des coupures électriques pour cause de pénurie, elles se situeraient entre 18h et 20h, quand le froid, la nuit et l’absence de vent se donnent rendez-vous au moment du dîner. Ce qui est par définition, imprévisible.
    Ces coupures programmées, longtemps à l’avance et jusque dans le détail, font penser aux protocoles sanitaires décidés bien avant les (pseudo)vagues épidémiques.
    Il s’agit donc d’une mesure destinée installer l’idée de pénurie dans les esprits de manière à les préparer à un passe énergétique, comme auparavant les protocoles “sanitaires” ont abouti au passe vaccinal (et ce, dès le confinement qui créait le choc initial). C’est à cela que servent les cabinets conseil experts en “stratégie”, grassement payés (par nous): action, réaction, solution. C’est à cela que sert la communication gouvernementale, de Gilles Legendre qui renonce au sèche-linge à Bruno Le Maire avec son col roulé.
    L’installation des compteurs Linky correspond à un objectif de délestage à distance, décidé il y a des années, comme je l’ai vu dans un document interne d’EDF en 2014. Rien n’arrive par hasard.

    Il serait cependant ballot que les coupures interviennent le soir, privant ainsi des millions de Français de leur dose de propagande quotidienne… Comme pour les mesures sanitaires, la seule logique d’astreindre les Français à la soumission.
    Ces actions gouvernementales sont destinées à nous faire accepter ce qui n’aurait pu l’être dans des circonstances normales.
    L’Agenda 2030 – puisque c’est le but – avancera tant que la peur et la crédulité règneront par la magie des médias.
    L’Etat est en guerre contre sa propre population, pour le compte d’une mafia politico-financière.

    1. Pierre 82

      Et surtout, “prévoir les délestages” est une idée stupide. On déleste quand le réseau est sur le point de décrocher (i.e. la fréquence devient trop basse), et pas parce que le bureau du plan a décidé que ce serait tel jour à telle heure.
      C’est effectivement de la manipulation mentale.

    2. Mitch

      L’installation des compteurs Linky correspond à un objectif de délestage à distance, décidé il y a des années, comme je l’ai vu dans un document interne d’EDF en 2014. Rien n’arrive par hasard.

      Le Linky a plein d’objectifs. Un de ses objectifs est encore et toujours de ramener plus de pognon (j’ai avais parlé il y a quelques mois). Le Linky mesure des kVA (et non plus des kW comme les anciens compteurs) bien que techniquement il pourrait aussi mesurer des KW.

      Bien que la facturation des particuliers soit toujours en kW (plus celle des entreprises) avec la règle 1kVA=1kW vous perdez le Cos Phi apparent de votre installation dans la puissance souscrite. Exemple: Vous aviez un contrat de 10KW qui a été convertit en 10KVA bien avant le déploiement du Linky (c’est donc passer crème – en plus la majorité des grancais n’y comprends rien et est plus intéressé par ‘camping au soleil’ ou ‘les experts’ que par ce type de chose).

      A des moments de la journée le Cos Phi (décalage entre Intensité et Tension -> P(kVA) = Cos Phi * P(kW) ) peut être à l’aide de 0.7 (voire moins – ça depend de vos appareils – et bien sur ça varie dans le temps en fonction de vos appareils et même du cycle de chaque appareil). Plus le Cos Phi est faible et plus il faudra que l’appareil pompe de l’Intensité pour maintenir une puissance de fonctionnement. Les moteurs électriques et grosso modo tout ce qui embarque pas mal d’électronique (Box internet par exemple) ont typiquement des Cos Phi qui peuvent être très largement inférieur à 0.5. a l’opposé un appareil qui ne fait que produire de la chaleur (grille pain, boiler, convecteur, …) aura un Cos Phi proche de 1,

      Dans notre exemple, vous vous retrouvez donc avec 7kW de dispo voire moins (et non plus 10kW). Et même si c’est de façon ponctuelle votre installation va ‘break off’ (disjoncter?) à 10kVA (non plus 10kW). Ca a déjà obligé pas mal de monde à souscrire un contract avec plus de puissance et donc plus cher pour conserver une puissance similaire. Ce n’est rien d’autre qu’une belle arnaque (de plus) qui est passée crème puisque ils se sont assis sur le propre contract que vous avez co-signé avec eux. Ces enc..lés d’Enedis répondent que le Linky est plus sensible (ce qui est vrai mais cela couvre surtout la belle arnaque).

      Ces gros enc..és ont ensuite discrédité les gens qui objectaient sur le Linky en les faisant passer pour des adeptes des théories les plus ridicules à base de reptiliens et autres. Technique bien connue.

      Si vous n’avez pas cette merde. Freiner des 2 pieds et refuser l’installation (si le compteur est chez vous ils ne peuvent pas rentrer)

      1. Pierre 82

        Sauf qu’ils ont bien réussi leur coup. Les adversaires de Linky avançaient des arguments du même niveau que les chemtrails… personne n’a vu ni les cos phi, et personne n’a relevé que ça permettait de facturer comme ils veulent (on pourrait même imaginer une tarification par quart d’heure aussi farfelue et capricieuse que les tarifs de la SNCF. Et encore moins le fait qu’ils pouvaient couper sélectivement le courant à ceux dont la tête ne revient pas.
        Le périplaquisme a fait des émules à cette époque.

        1. Mitch

          C’est pour ça qu’avec l’état grancais il ne faut rien faire, dire non à tout et freiner des 2 pieds par tous les moyens lorsqu’il te propose des choses ‘pour ton bien’. Enfin bon, je ne t’apprends rien. Sur ce blog, ce sont des évidences, mais ailleurs non.

          Nb: les entreprises sont déjà facturer en kVA, ce sera (car il ne fait aucun doute que ca va basculer) un click sur un bouton pour facturer les particuliers en kVA et donc augmenter les tariffs de 30 bon pourcent (j’évalue le Cos Phi moyen apparent par habitation à 0.7)

      2. Mo.

        ils ont tout essayé. harcèlement téléphonique, visites et forcing…. jamais cédé.
        ma dernière trouvaille, ça a été de demander à voir le contrat de travail du pimpim. j’ai un contrat avec EDF, pas avec la société dugenou.

        1. Nemrod

          Moi j’ai fait ce qui est le plus facile, le moins fatiguant et le plus efficace…pour tout.
          J’ai joué l’inertie…je répond pas.
          S’ils se pointent j’ai pas le le temps, suis occupé, j’ai déjà un RV avec eux dans 13 j.
          Ils partent, vérifient et c’est reparti pour un tour.
          Toujours pas de linky.

  15. Hari Seldon

    Je me demande ce que va faire et ce que va devenir la partie de la population qui passe entre 8 et 12 heures par jour sur les réseaux sociaux.

    Et je me demande ce que je vais devenir sans accès à ce site 😀

    1. Higgins

      Sur ce sujet, pour une fois, j’ai vu la météo sur France 3 hier soir. La présentatrice est habillée comme un sac mais là n’est pas l’info. Elle a sorti son blabla sur le temps qu’il ferait aujourd’hui puis, puisqu’il faut bien que les français soient convaincus du réchauffement climatique, on a eu droit aux pluies diluviennes en Indonésie avec images à l’appui (“il est tombé plus de 300 mm d’eau, ma pauv’ dame !!! “) et à des statistiques foireuses sur le terrible mois de septembre, le plus orageux des dernières années…

      1. Mitch

        Sur ce sujet, pour une fois, j’ai vu la météo sur France 3 hier soir

        Respect Major. Même la météo je ne peux plus. Ma femme me brief s’il y a lieu.

        1. Pierre 82

          Il y a assez de sites plus ou moins fiables ou se renseigner sur le temps qu’il fait sans devoir se taper cette pénible séquence télévisuelle où on nous cause comme si on était des gogols, et qui plus est est entourée d’interminables tunnels de pubs débiles. Je n’ai plus la TV depuis bientôt 10 ans, et j’en ai encore des frissons…

      2. Theo31

        Il n’y a plus de présentateurs meteo comme Laurent Cabrol qui avait de solides connaissances en physique de l’atmosphère. Du reste, il a eu des problèmes avec la censure.

        1. Yanka

          Nous avons eu en Belgique un M. Météo (Jules Metz) qui était prévisionniste à la Force aérienne belge, en plus d’être sympa, plein d’humour et subtil. Il avait l’art de nommer le saint du jour en le faisant suivre ou précéder d’un dicton météorologique. La météo se faisait encore dans le cadre du journal télévisé, à la toute fin. Type incroyablement populaire. Comme il était originaire de la ville où j’ai grandi, où une Fête gauloise était organisée chaque année, je l’ai vu une fois hissé sur un large bouclier, façon Abraracourcix.

          1. Franck

            On a eu Michel Cardoze, qu lui aussi nous sortait un dicton du jour (“Pluie en novembre, Noël en décembre !!”), avec de fort jolies moustaches et un veston toujours émaillé d’une pochette de couleur (variable), dans les années 90 je crois bien

        2. Navigateur

          En général les mecs qui présentent la météo en Belgique sont membres de l’IRM (Institut Royal Météorologique). Pas de simples présentateurs… Ils s’y connaissent. Mais cela n’empêche pas que nous ayons droit au pourcentage d’électricité produite à partir de l’éolien ou du PV (photovoltaïque) à la fin de chaque bulletin météo… “Aujourd’hui le PV a produit 63 %”. De quoi, quand ? Les installations PV peuvent produire 63 % de leur puissance nominale mais pendant combien de temps ? Entre 14h10 et 14h20 ? Temps de la culmination du soleil avec GMT+2 ? Et le reste du temps ? Il est 20h33… La production PV = 0 pour le moment. Il n’y a pas un pet de vent… la production éolienne = 0. Bienvenue dans la réalité. Heureusement Tihange et Doel ont encore des réacteurs fonctionnels…

        3. Mitch

          Laurent qui? On s’en fou des connaissances en physique de l’atmosphère, personne n’y comprend plus rien.

          Ce qu’il faut c’est un bon décolleté, un 95 cup C or D (qui comme la dit à raison le Major il y a peu, est une forme d’intelligence), une jupe plutôt mini, fendue, et qui moule bien, des talons de 15, et une bonne capacité à se faufiler sous le bureau. Le reste n’est que literature.

  16. Reddef

    C’ est du vent quelque part car ils vont vite se rendre compte du bordel ! Ce sera des coupures d’ Opérette pour faire ce qu’ on dit.
    Par contre combien de temps les français vont mettre pour comprendre que le président les enfume.

  17. Ghislain Lambert

    Je suis pour ma part raisonnablement optimiste sur la chute de cette caste au pouvoir.
    Leur erreur: croire que le COVID était la validation par l expérience que les peuples puissent tout subir sans broncher.
    Ils acceptent de risquer leur santé avec les fléchettes obligatoires, donc pourquoi pas les priver d énergie dans un 1er temps?
    Mais les gens n ont pas EU conscience de risquer leur santé, ce qui change tout.
    Ne pas avoir leur télé, ne pas se chauffer,… risque bien plus de les rendre enragés.
    Tant que les caddies sont plein, tout va bien,…
    En discutant autour de mon cercle professionnel, je me rend bien compte que les gens sont conscients qu il s’ agit bien d un problème d infrastructures nucléaires.
    Bref, comme on le dit souvent ici : pop corn

    1. Franck

      Si ça se trouve, il ne se passera rien du tout, grâce à l’hyper-compétence de nos dirigeants visionnaires qui nous aurons sauvés des vilaines coupures électriques. Ou quelques menues coupures à droite et à gauche : “Houlàlààà, ça aurait été bien pire si nous n’avions pas géré cette crise comme des pros, ça vaudrait presque le coup de nous ré-élire !!”
      Comme ça a été si joliment dit : Créer une catastrophe artificiellement, pour ensuite en devenir le sauveur. ou au choix “Ces évènements nous dépassent, feignons d’en être les instigateurs”

      1. durru

        Parce que, rappelons nous, grâce à leur gestion au cordeau il n’y a pas eu d’épidémie. Pas de conséquences sur l’économie, sur la santé (notamment des jeunes, qui n’avaient rien à craindre de la maladie), etc.
        C’est sûr, tout va bien se passer.

        1. Pierre 82

          Je dirais que le pilotage coûte de plus en plus cher, et on ne sait pas encore quel sera le point de rupture. Mais rupture il y aura, et ce sera violent.

  18. Greg

    Je ne sais si ce lien vers Draw My Economy a déjà été posté, mais les explications de l’invité sont assez claires pour de la vulgarisation d’un système complexe…
    Encore qu’il ne soit pas un expert concernant les réseaux et qu’il semble oublier bien des difficultés liées aux délestages tournants que nos politiciens pensent être une réponse suffisante et soutenable, ce dont je doute fortement. L’avenir nous dira ce que nous ferons dans le futur…

    https://www.youtube.com/watch?v=up1G4LhDjO0

    1. Yanka

      “Je ne sais si ce lien vers Draw My Economy a déjà été posté”

      Oui, il avait été posté à la toute fin de la première page du précédent sujet.

  19. Ba

    Comment pourront-ils concilier coupures d’électricité et impossibilité de s’informer sur internet avec euro numérique et carte carbone (ou équivalent) ?

    Si l’électricité est coupée partout sauf dans les terminaux de paiement et les commissariats de police, le foutage de gueule ne passera pas.

    Si internet ne permet plus de s’informer ou d’apprendre autre chose que de l’histoire moulinée par Rockfeller et Rothschild et a vu ses réseaux sociaux disparaître ainsi que l’ensemble des sites gênants les gouvernants (c’est-à-dire 99% d’internet car au final toute connaissance dans n’importe quel domaine est susceptible de gêner les gouvernants), mais permet finalement uniquement de consulter ses points carbone et déclarer ses impôts, idem.

  20. Spartacus

    Un peu HS, mais pas trop quant même; j’ai entendu la grognasse de Borne dire qu’il fallait augmenter le prix du tabac car sinon, vu l’inflation, les gens auraient l’impression que les prix diminuent et que ce n’est pas bon pour la santé, gna gna gna !! Faut oser (entendu sur une vidéo, je ne regarde plus la tv depuis un certain repos!) .. bon, il suffit d’arrêter de fumer, ce que je fais plusieurs par jour, d’ailleurs !!

    1. Yanka

      “j’ai entendu la grognasse de Borne dire qu’il fallait augmenter le prix du tabac”

      A s’a sûrement gourée ! A dû vouloir dire qu’il fallait augmenter, le samedi, le nombre de passages à tabac, car l’absence du préfet Derschleu se fait sentir.

  21. baretous

    il parait que le décret a été mal interprété. Il ne s’agirait pas de coupures (pour l’instant) mais du balancement heures creuses dans le creneau indiqué pour faire des économies faisant tourner le gros electro ménager à ce moment.A confirmer, il faut dire que seul un pro est à même de comprendre le décret sus-cité

    1. Mitch

      C’est aussi ma compréhension. J’ai compris (mais peut être mal – comprendre leur charabia est une épreuve) que ce décret faisait péter jusqu’à 2 heures d’heures creuses. Comme à ces heures là (entre 11 et 3.30pm) il n’y a pas vraiment de pic de conso, j’imagine que l’idée est de ramener un peu de pognon. Business as usual.

    2. Aristarkke

      Ce décret illustre la description de la chauve-souris par ce bon m. de la Fontaine qui permet d’avoir une incompréhensibilité à géométrie variable selon le besoin. Mais dans votre idée, il y a probablement une raison à ce cadeau apparent qui est d’offrir une réduction à une heure où cela n’interessera que peu de monde contre une augmentation à d’autres heures plus fréquentées. Technique des sociétés d’autoroute lors des hausses de tarif qui paraissent faibles en l’absence de l’intégration des volumes en jeu.

  22. Guimo

    Pour moi le decret ne concerne pas des coupures d’energie, mais la désactivation des heures creuses le midi.

    L’objectif est certainement d’empêcher les déclenchements d’appareils sur cette plage horaire : cumulus, machines à laver, charge de voitures etc.

    Quand au réseau mobile, le fait que les BTS (les pylones emetteurs) ne soient généralement pas secourus n’est un secret pour personne.

          1. MCA

            Assez curieusement il y a d’autres périodes, j’ai une voisine dont les heures sont différentes.

            Allez Sam, tu peux te lâcher… 🙂

            1. Minou

              Quand j’avais pris les heures creuses j’avais, de mémoire, au moins trois possibilités.
              Visiblement c’est variable suivant les communes: https:/ /particuliers.engie.fr/electricite/conseils-electricite/conseils-tarifs-electricite/prix-electricite-options-tarifaires.html

  23. Lucullus

    Il faut écouter le discours de Jacinda Ardern, Premier ministre de Nouvelle-Zélande, le 23 septembre 2022 à l’ONU, qui a appelé à la censure des opinions dissidentes à l’échelle mondiale pour lutter contre la “désinformation”.

    1. Dr Slump

      C’est pire que ça, elle a délibérément réclamé “d’interdire la liberté d’expression”, parce que c’est selon elle “une arme de guerre”.
      S’il en fallait confirmation, on sait maintenant qu’elle et ses coreligionnaires sont clairement en guerre contre nous.

    1. Pierre 82

      Ce qui m’inquiète un peu plus, c’est que maintenant que Poutine est bien tombé dans tous les pièges qu’on lui a tendu jusqu’ici, une bombinette nucléaire sous faux drapeau (directement contre les forces armées ukrainiennes par exemple, mais organisée par les USA) pourrait exploser, en imputant le crime à Poutine. Les USA ont largement démontré qu’ils sont capables de le faire.
      Et dès lors, la porte sera ouverte pour une déflagration assez inédite.
      Pour l’instant, nous sommes dans l’œil du cyclone, tout a l’air calme, mais tout pourrait péter d’une manière encore inconnue.

      Je n’avais que quelques mois lors de la crise des missiles de Cuba, mais à l’époque, les dirigeants des deux pays avaient eux-même la pétoche des conséquences éventuelles, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

      1. breizh

        avec la déchristianisation, on sent que la caste n’a plus aucune notion du Bien et du Mal (ils ne savent pas ce que cela signifie)…

        1. Pierre 82

          Je nuancerais: les missiles n’étaient pas encore là au moment de la crise, mais c’est bien pour éviter qu’ils ne soient installés que les US ont réagi…
          Ce n’était pas du bluff: les missiles étaient bien partis vers Cuba, et auraient été installé tranquillou si les US avaient laissé faire.

    2. Nemrod

      Moui en attendant au rythme actuel de “retenez moi ou je fais un malheur” les uk vont pas tarder à prendre la Crimée et le Dombass.
      Je pense de plus en plus que l’armée russe est en lambeaux.
      A suivre.

      1. Dr Slump

        C’est également ma pensée. A force d’entendre répéter “vous allez voir ce que vous allez voir”, mais de ne rien voir… je suis porté à penser que Poutine bluffe, et que ses armées n’ont pas les capacités qu’il prétend, à part ses nukes… Autant sa victoire ne serait pas forcément une bonne nouvelle, du moins faut voir dans quelles conditions, autant la victoire des ukro serait vraiment une mauvaise nouvelle. Rapport aux nukes précités… En deux mots : ça pue.

        1. Greg

          Patience…

          Il manque 6 semaines environ pour que les feuilles soient tombées des arbres et les sols gelés. Autant en profiter pour préparer la logistique correctement.
          De plus il est difficile de savoir ce que vont voter les américains en novembre, et peut-être que Poutine joue la patience également pour cette raison…

          Sinon, les buts annoncés de Poutine étaient, et je pense sont donc toujours, la dénazification et la démilitarisation de l’Ukraine, la sécurisation des régions russophones, et la non entrée dans l’OTAN de l’Ukraine.

          Sans les aides militaires de l’OTAN les buts seraient déjà presque atteints, sachant que jusqu’ici l’armée russe a peu été utilisée et que ce sont les forces séparatistes ukrainiennes qui ont fait la majorité du travail et subi la majorité des pertes humaines.

          Je crains que nous ne soyons pas au bout des mauvaises surprises, parce que qu’elle que soit le dénouement de cette guerre nous serons perdants en tant qu’européens par rapport à n’importe quelle mauvaise négociation qui aurait pu et aurait du avoir eu lieu il y a longtemps déjà, si Bruxelles et Washington avaient été raisonnables…

        2. Pierre 82

          +10
          En fait, c’est mon impression depuis le début, et je n’ai jamais pensé que l’armée russe était invincible. Surtout qu’en face, les USA ne sont pas des manchots non plus.
          Il est évident pour moi que Poutine est tombé dans le piège qui lui a été tendu. Sans doute n’avait-il guère le choix, mais je persiste à croire qu’il aurait du passer le Donbass par pertes et profits, évacuer les russophones d’Ukraine, fermer les frontières et s’occuper de développer la Sibérie en libéralisant le pays, et en coupant le gaz et toute autre fourniture aux Européens définitivement, et sans prévenir. Là, il avait ses chances en précipitant l’UE dans la merde et en se développant, non pas tous seuls de leur côté; mais bien en agrégeant tous les pays non-occidentaux dans un bloc tel que celui qu’il essaie de créer.

          Pour moi, le “grand stratège” Poutine s’est foutu le doigt dans l’œil car il est évident pour moi que comme cette guerre est existentielle pour les USA, ils ne lâcheront jamais tant que la Russie n’est pas démantelée et ramenée à ce que veulent les USA, à savoir dans un état eltsinien.

            1. Pierre 82

              Les USA vivent à crédit depuis Nixon. Ce sont tous les autres pays qui sont plus ou moins forcés d’utiliser le dollar pour commercer entre eux. Pour avoir du dollar, ils achètent de la dette américaine pour laquelle il y a donc toujours une demande. Si cette demande pour de la dette US s’arrête, le dollar s’effondre.
              Si la Russie réussissait à agglomérer autour d’elle (ce qu’elle est en train de faire, mais il y a encore beaucoup de boulot) des pays qui commerceraient dans une autre monnaie, le dollar est cuit dans un horizon de quelques années.

          1. durru

            Sauf que cette guerre est existentielle pour les Russes encore plus. Et tout anti-Russe primaire que je sois en bon Roumain, je ne peux oublier que les Mongols les ont soumis, mais pas anéantis, que les Polonais ou les Suédois s’y sont cassé les dents, que Napoléon et autres Hitler n’ont pas eu beaucoup plus de succès ou que, en militaire averti, Montgomery disait “I don’t do Russia”.
            Ça sent pas bon, quoi qu’il en soit. Mais je n’ai pas vraiment l’impression que les Russes soient autant à la ramasse qu’on veut bien le croire en Occident. Je suis plus sur la ligne de Greg, pour tout dire.

            1. breizh

              il y a un beau brouillard de guerre et surtout une guerre de l’information (presque plus importante que la réalité sur le terrain).

            2. Nemrod

              La suite nous le dira.
              Ceci dit toute la rive ouest du Dniepr me semble suivre la même voie que Liman .
              Si les Russes renversent la vapeur par un grand stratagème ça sera vraiment surprenant.
              Mais ça ne me semble pas en prendre le chemin.
              J’ai l’impression que les soldats russes ne veulent pas laisser leur peau pour le Dombass.
              Évidemment si l’OTAN grisé ne sait pas s’arrêter, les mouches peuvent changer d’âne.
              En l’état je pense que pour la Russie la guerre d’Ukraine est perdue.
              J’ espère juste qu’ elle ne débouche pas sur pire
              Une chance sur deux amha

              1. Yanka

                “En l’état je pense que pour la Russie la guerre d’Ukraine est perdue.”

                Elle n’est pas perdue, elle est finie avec les moyens alloués à l’opération spéciale. Si on pense que la Russie a voulu envahir l’Ukraine, on ne comprend pas ce qui se passe. Il n’y avait pas d’invasion, ni de guerre, mais une opération miliaire spéciale, pour laquelle il y avait tels objectifs et tels moyens. L’objectif est plus ou moins atteint puisque la Russie a augmenté son territoire de quatre sujets (deux républiques et deux oblasts), après la Crimée en 2014. Maintenant, forcément, comme nous ne lâchons pas l’affaire, il va se passer autre chose : autres objectifs, donc autres moyens. Et en moyens, la Russie possède de quoi nous faire taire longtemps sans réplique possible. Ça ne veut pas dire qu’elle veuille ni qu’elle va utiliser ces moyens, mais qu’elle pourrait, si…

                Mon idée, qui n’est pas neuve, est que la Russie ne fera rien d’irréversible avant de connaître les résultats des midterms, qu’elle entend laisser une chance à Satan de se retirer sur son Aventin (c-à-d de lui lâcher les basques). Il va de soi que si les États-Unis lâchent Zelenski, l’UE laissera tomber aussi. Mais je pense aussi que la Russie est prête au pire ; pas nous.

                1. Pierre 82

                  Sauf que la zone est toujours en guerre, qu’elle “bénéficie” d’un flot continu d’armes diverses et variées. Mais maintenant, c’est plutôt l’OTAN qui avance avec une main dans le dos par crainte de donner des outils trop puissants à Zelynsiki qui serait capable d’envoyer des bombinettes rigolotes sur Moscou.
                  Rappelons que la logistique russe est maintenant à moitié paralysée par l’efficacité et les précision des tirs otaniens.
                  Les Russes sont sur la défensive et son coup de l’annexion par referendum risque bien de faire chou blanc, c’est-à-dire que les occidentaux ont considéré la consultation nulle et non avenue, et Poutine pourra gesticuler comme il veut et hurler qu’on attaque la Russie, ça ne prendra pas. Le Donbass fait partie intégrante de l’Ukraine et point barre, c’est la position officielle de l’OTAN.
                  Autrement dit, il a bluffé en affirmant que si on l’attaque, ce sera la guerre nucléaire et maintenant, c’est lui qui est au pied du mur et qui est prié de tirer le premier. C’est bien ça que les pays occidentaux attendent.
                  Et si ça ne vient pas, ils sont tout à fait capables de le faire à leur place sous faux drapeau. Et ce jour-là, la Russie n’aura plus d’autre choix que de capituler ou de lancer une vraie guerre nucléaire.
                  Les USA se fichent éperdument des dégâts causés en Europe, leur plan initial étant je le rappelle, de siphonner les capitaux européens vers les USA pour permettre à leur économie de ne pas sombrer.
                  Et je ne vois pas comment le “général hiver” va s’y prendre, une fois de plus, pour sauver la Russie.
                  D’autant que pour les faucons occidentaux, le dernier risque vient de sauter: celui de certains Allemands qui auraient voulu négocier avec Poutine pour tenter de sauver leur industrie et faire cesser cette guerre. Avec l’attentat de NS2, cette voie est désormais bouchée définitivement.
                  Comme le décrivait Girard, on est maintenant arrivé au point où ce conflit ne pourra se terminer que par une capitulation d’un côté ou de l’autre.
                  Poutine a brûlé ses vaisseaux le 24 février, et les USA viennent de brûler les siens la semaine dernière.
                  La montée aux extrêmes est bien là…

                  1. Yanka

                    Les quatre nouveaux sujets font partie de la Russie et la Russie les défendra, comme elle défend la Crimée. Évidemment, ils ne vont pas répliquer avec un missile hypersonique si un gamin ukrainien balance une brique par-dessus la frontière qui viendrait à blesser un barzoï en promenade. Vous faites comme si la Russie avait engagé les moyens d’une guerre totale et était aux abois. Ce n’est pas le cas. Je ne connais pas la suite du programme, mais l’excitation (appel au génocide) de Zelensky et sa gueule de plus en plus déformée par la haine, les appels à utilisation d’une bombe sale sur Moscou de tel expert ukrainien des plateaux télé — tout ça ne sent pas une possible victoire ukrainienne, mais une fin de partie non encore signifiée mais comprise par les acteurs adverses. La doctrine nucléaire russe interdit l’usage offensif de l’arme nucléaire, donc inutile de spéculer sur un usage préventif possible : cela ne se fera que si cela doit se faire, en réponse symétrique. Je ne trouve pas la Russie si belliqueuse que ça, comparé à qui vous savez. Et c’est parce que la Russie est modérée qu’on la croit molle ou faible. Les Russes ne font pas la guerre comme nous : même les généraux US le savent et observent.

                    1. Pierre 82

                      Je conviens parfaitement du fait que cette guerre est voulue par les USA qui ont entrainé Poutine dans un conflit qu’il aura toujours voulu éviter.
                      Le but des USA n’est pas de gagner cette guerre (ils n’ont plus gagné de guerre depuis la Corée tout en réussissant à conserver leur leadership mondial). Leur but est de la laisser trainer un maximum pour conserver un abcès purulent et permanent dans cette région du monde. Le but d’une guerre permanente de basse ou moyenne intensité étant pour eux:
                      – s’assurer que plus jamais (disons pour les 50 prochaines années au moins) les pays européens ne songent à se tourner vers la Russie. Renvoyer ce pays vers les steppes, et le lancer dans une alliance contre nature avec les Chinois. Mission accomplie pour les USA, la rupture est consommée.
                      – En faire un pays pauvre à jamais. Pauvre parce que maffieux, car s’ils l’étaient moins, les ressources de ce pays auraient du en faire un pays d’avenir s’ils arrivaient à développer leurs ressources dans de bonnes conditions. Pour l’instant, si personne n’investit en Russie, c’est parce que des chefs locaux sont tout puissants et le racket est leur mode de fonctionnement. Un pays enfoncé dans un conflit permanent sur une de ses frontières n’a que rarement la possibilité de remettre de l’ordre, surtout dans un pays aussi vaste. D’autre part, le système de la Russie de Poutine s’appuie sur ces chefs locaux.
                      – En maintenant un conflit aux frontières de l’Europe de l’ouest, et en ruinant l’Allemagne, les USA tentent de siphonner vers chez eux les capitaux européens autant qu’ils le peuvent. Le phénomène a déjà commencé, et j’en suis même à me demander si les grandes fortunes allemandes, et les grands groupes de ce pays n’ont déjà pas déjà transféré leurs capitaux aux USA, vu leur absence totale de réactions suite à l’attentat de NS2 (commis pas les USA, ça ne me semble guère douteux). Les USA, qui vivent à crédit depuis Nixon, ont un besoin urgent de capitaux pour continuer à vivre aux crochets des autres. Et en plus, les meilleurs éléments européens se tireront aux USA dès que l’atmosphère deviendra irrespirable en Europe.

                      Et à ce jeu, désolé de le constater, mais les USA ont parfaitement joué, et le dindon de la farce est bien entendu l’UE, qui coule à pic, alors les USA s’en tireront une fois de plus.
                      Et la Russie, en contrepartie, est condamnée à végéter ad vitam æternam dans un état semi-miséreux, compensé par une consommation effrenée de vodka. La Russie de Eltsine, qu’affectionnaient aussi bien le deep state US que nos forces de gauche.
                      Et si vous parvenez à me convaincre du contraire, ou si les faits me donnaient tort, j’en serais très heureux. Pour l’instant, j’essaie de comprendre à la lueur de ce que je constate.

            3. Pierre 82

              L’argument: “personne n’a jamais vaincu les Russes, donc personne ne les vaincra jamais, et l’hiver les a toujours sauvé” ne me convainc qu’à moitié.
              Je ne sais pas s’ils sont foutus et déjà laminés, mais il me semble qu’ils n’en mènent pas large, car l’autre argument “vous allez voir ce que vous allez voir, et si vous ne me retenez pas, je fais un malheur” me convainc encore moins.
              Le fait que Poutine ait “annexé” les 4 oblasts est amha un signe de faiblesse supplémentaire, et s’il l’a fait, c’est dans l’espoir que l’OTAN prenne peur. Manque de bol, ça ne leur fera pas peur pusique ces malades mentaux se fichent complètement que les européens reçoivent le feu nucléaire sur la tronche, et en retour, répondront en liquéfiant la Russie.
              On est rentré dans une période 100 fois plus dangereuse que la crise des missiles à Cuba en 61, comme je l’ai écrit plus haut.

              1. Yanka

                Il y avait au départ une opération spéciale, qui est devenue, le dernier discours de Poutine en atteste, un enjeu de civilisation, avec un fond mystique. La Russie n’a pas forcément voulu ça, mais c’est devenu ça du fait de l’implication de l’Occident en faveur de l’Ukraine corrompue et nazie. Et cette nouvelle donne est la force de la Russie : la foi, la lutte contre le Démon (identifié clairement comme tel). On met chez nous l’accent sur ceux qui, en Russie, refusent d’aller se battre, mais la réalité du terrain est autre et les rebelles à la mobilisation ne sont pas si nombreux qu’ils puissent peser sur les évènements. On a réveillé, nous qui sommes morts, un élan vital chez les Russes. Nous en paierons le prix.

                Je pense que la Russie militairement stagne, d’où la nécessité de passer à autre chose : les référendums, le reconnaissance et l’annexion des territoires font partie du processus. D’autres armes peuvent ou seront utilisées si… J’ai le sentiment que la Russie pense encore, parfois, que nous allons laisser tomber et qu’elle ne devra pas recourir à des moyens qu’elles répugne à utiliser. Or, nous sommes toujours dans l’hubris et on ne sait pas qui, au final, gouverne “Satan”, qui le meut, si ce sont des êtres pensants ou des intérêts aveugles. La dynamique n’est pas du tout en notre faveur, ni la tectonique spirituelle des plaques.

                1. breizh

                  https:/ /brunobertez.com/2022/10/04/le-mystere-des-reculs-russes/
                  https:/ /brunobertez.com/2022/10/03/un-bon-article-de-terrain-plus-de-succes-ukrainiens-mais-les-chiffres-ne-mentent-pas/

                2. Grosminet

                  « en faveur de l’Ukraine corrompue et nazie. »
                  Mouai. Si on compare la Russie et l’Ukraine que ce soit en termes de corruption ou de présence d’ultra-nationalistes, on aura probablement le moins pire gagnant.

          2. Greg

            Pierre 82, vous écrivez :

            Pour moi, le « grand stratège » Poutine s’est foutu le doigt dans l’œil car il est évident pour moi que comme cette guerre est existentielle pour les USA, ils ne lâcheront jamais tant que la Russie n’est pas démantelée et ramenée à ce que veulent les USA, à savoir dans un état eltsinien.

            Je partage votre avis.

            Là où mon avis diffère, c’est que je pense que Poutine l’a bien compris aussi. Cette guerre par proxy entre les USA et leurs alliés / vassaux, la différence semble être subtile, contre la Russie, permet maintenant au reste du monde de bien le comprendre aussi.

            Maintenant, dans le reste du monde, il y a quand même bien du monde pas complètement idiot pour se rendre compte que la Russie ne peut pas être oubliée et remplacée. Entre les matières premières et la nourriture, c’est non seulement un continent à elle seule de par sa taille mais également de par ses ressources.

            Les USA sont eux aussi tombés dans un piège, en voulant couper la Russie du système dollar ils ont précipité la sortie du système dollar par tout de même beaucoup de pays qui dépendent finalement autant de la Russie que des USA.
            Les USA ont aussi démontré l’extra-territorialité du système dollar, et ce n’est pas quelque chose qui plaît à tout le monde non plus.

            En définitive, et pour raccourcir la suite, soit le monde s’assoit autour d’une table et discute, et Poutine gagne parce que les USA ne seront plus le seul gendarme du monde car la confiance est rompue et les dettes des USA trop grandes…
            Soit l’escalade continue et se termine en guerre nucléaire.

            Et que la guerre nucléaire soit totale ou limitée, beaucoup auront compris, comme vous l’écrivez, que c’est à cause des USA pour qui cette guerre est existentielle.

            Nous allons tous perdre, il n’y aura aucun gagnant.
            Dans le meilleur des cas, négociations, Poutine perdra mais moins que les USA.
            Dans le pire des cas, tout le monde perdra encore plus.

            Personnellement je m’en fous, je n’ai plus aucune raison de m’accrocher à la vie pour moi-même, ma mort m’indiffère. Ce n’est que pour mes petits-enfants que je m’accroche et prie des dieux auxquels je ne crois pas.

            1. Pheldge

              “beaucoup auront compris, comme vous l’écrivez, que c’est à cause des USA”, euh, c’est pas exactement ce que martèlent les médias de tous les pays occidentaux …

              1. durru

                Le monde ne se limite pas à la France (67 millions), ni au monde occidental (moins de 1 milliard). La population mondiale a atteint 8 milliards, quand même…
                C’est la direction qui sera prise par ces 7 autres milliards qui est en jeu.

      2. Mo.

        La russie, c’est 30 000 000 de soldats si ils mobilisent. Pour le moment ils sont 120 000. Et bientôt le triple. C’est que dalle.
        La BBC a reconnu que les russes avaient perdu seulement 5000 hommes, l’Ukraine 10x plus.
        Les Ukros sont maintenant loins de leurs ligne maginot, dans une plaine genre la Beauce. Ils avancent mais sont étrillés.
        Je suis plus inquiet d’une éventuelle autre saloperie US et là d’une réponse russe.
        Les pipe-lines ça atomise surtout l’Allemagne. La centrale nucléaire par contre, ça dezinguerait un bout de la Russie et une partie des pays de l’Est.
        C’est AMHA pour cela que les sous-marins à Tsunami sont de sortie.

        1. Nemrod

          Etrillés, étrillés…ce matin encore une vidéo de combats ou les t72 ukrainiens avancent surveillés par un drone russe…sur southfront donc prorusse à fond.
          La vidéo dure 7 minutes 37 .
          A la toute fin l’artillerie russe bombarde l’endroit ou était les chars 4 minutes avant…
          Bob bof…
          Et ou sont les avions d’attaque au sol pour qui ça serait très facile vu que les chars sont à découvert ?
          Si les russes ne peuvent montrer que ça ils sont mal barrés.
          Enfin moi c’est ce que je vois.

          1. Hari Seldon

            Je suis assez d’accord avec vous Nemrod sur l’analyse que vous livrez.
            Cependant, je me pose la question suivante : est-ce possible que le niveau russe ait chuté à ce point ? N’est-ce pas une tactique, une stratégie ?
            Je n’ai aucune compétence militaire et je suis bien en mal de porter un jugement, mais cela me semble trop gros pour ne rien cacher.
            Ou alors la Russie est vraiment tombée très bas militairement parlant, c’est possible aussi.

            1. Nemrod

              Si je prend comme élément de comparaison un pays que je connais mieux…le mien, il est bien évident ( et de notoriété publique) qu’au début de la guerre en Ukraine l’armée française avait sur le papier bien plus d’avions que de zinc en état de voler.
              J’imagine que pour le reste c’est pareil.
              Imaginez au bout de 7 mois d’une guerre à l’intensité imprévues…que nous resterait il ?
              Ou prendrions nous les pièces détachés par exemple et je ne vous raconte même pas pour les munitions ?
              Amha c’est ce qui se passe pour les popov.

            2. Theo31

              Je pense à une tactique de style Hannibal à la bataille de Cannes : des divisions faibles au milieu. L’adversaire s’enfonce en croyant que c’est gagné alors que les bonnes troupes sont en train de les encercler. Carnage garanti.

                1. Grosminet

                  « J’ai du mal à cerner la tactique. »
                  À moi aussi ça m’échappe, et ce depuis le début, à commencer par le déclenchement du conflit en soi. Puis une descente sur Kiev qui n’a rien à voir avec les buts de guerre annoncés, puis on fait croire qu’on veut tout le littoral et puis finalement plus d’Odessa…
                  Soit c’est vraiment de la tactique de joueurs d’échec qui voient les coups longtemps à l’avance, soit du point de vue militaire ça foire et ils sont forcés de revoir le plan. Je penche pour la deuxième hypothèse.

                  1. durru

                    Les bons joueurs d’échecs adaptent leurs plans au fur et à mesure de l’évolution de la situation sur l’échiquier. Donc le fait de devoir revoir les plans (même en urgence) n’est pas un indicateur.
                    Le brouillard de guerre…
                    S’ils perdent vraiment Kherson, ça posera de grosses questions.

                    1. Nemrod

                      C’est en train de foirer et les russes essaient d’adapter leur discours aux réalités du terrain je pense.
                      Bon peut être qu’ils vont se reprendre et réenclencher la marche avant mais dans l’immédiat je ne pense pas .
                      Le plus triste c’est pour les habitants des régions annexées dont certains vont morfler si ils ne dégagent pas à temps.
                      Dans le narratif occidental Zelinsky et ses sbires sont des “gentils” et il ne faut compter sur aucun article de presse ou une seule belle âme pour rapporter et dénoncer les exactions qui vont venir.
                      Franchement le mieux que les russophones d’Ukraine est à faire est de partir.
                      Quitte à revenir…ou pas.

                    2. Grosminet

                      @ Nemrod 4 octobre 2022, 18 h 55 min
                      « Le plus triste c’est pour les habitants des régions annexées dont certains vont morfler si ils ne dégagent pas à temps. »
                      Certes, cela dit ils morflaient déjà avant la guerre. Malheureusement, j’ai bien peur que ceux qui ont pu se barrer l’aient déjà fait.
                      Et puis le plus triste, c’est qu’à mon avis, sauf revirement fort improbable de ces enculés de ricains, perso je vois cette guerre traîner… ça m’étonnerait pas qu’on en parle encore dans un an ou deux. J’espère avoir tort.

                2. Pierre 82

                  Disons que quand vous perdez une ville, ce n’est vous qui avez une tactique, mais plutôt l’adversaire…
                  Pour l’instant, ils subissent et pataugent dans la semoule. Peut-être que ça va s’améliorer pour eux. Ou pas. En attendant, ils merdouillent visiblement.

    1. Pheldge

      gulp ! heureusement que je ne suis pas actif sur Twitter sinon, je serais bani pour plusieurs éternités, vu que mon humour est encore “plus pire” et tout aussi incorrect 😉

        1. Pheldge

          mon oeil oui, l”IA censurera, comme elle l’a fait pour Baichette : “les vieux, il faudrait les tuer à la naissance !” et hop, banni ! pourtant c’est de l’humour, ça serait presque digne d’être du moi 😉

      1. Yanka

        Le tweet de Zelensky comme quoi il tuerait un à un les Russes tant que Poutine serait aux affaires n’a pas été jugé par Twitter contraire aux règles de la communauté. Si votre humour concerne des génocides ou des Russes, vous pouvez y aller franco.

  24. Panchovilla

    Un récent sondage nous apprend que ce qui inquiète les français c’est le pouvoir d’achat, le climat, la santé, etc…et que l’insécurité et
    l’immigration sont bien loin derrière. Sourires beats des journalistes de TV qui nous en révèlent la teneur. Ouf ! L’immigration n’est pas un problème, yaka voir les résultats du sondage. Et toc pour les méchants dedrouate !
    Ce sondage me fait penser à celui qu’on ferait auprès de cancéreux ignorant l’existence de leur maladie, mais chacun ayant ses propres symptômes. L’un aura des maux de tête, l’autre de dos, etc…
    A la question “qu’est-ce qui vous inquiète le plus”, l’un repondra “les maux de tête ‘, l’autre “les maux de dos” mais aucun ne citera le cancer.
    L’immigration c’est ce cancer caché, qu’on ne veut pas voir et qui devaste la France : explosion des dépenses sociales, ruine de l’école, insécurité drogue etc…
    Alors chacun y va de son pouvoir d’achat pour ne pas voir la réalité en face….

    1. breizh

      et surtout remplacement de la population et donc de la culture d’origine par la culture immigrée…
      Et c’est très difficile à contrer rapidement.

      1. breizh

        https:/ /www.breizh-info.com/2022/10/04/208828/remplacement-de-population-280-des-nouveaux-nes-en-2021-en-france-avaient-au-moins-un-parent-ne-hors-de-lue/

    2. Yanka

      Les “gens” ne sont pas intelligents, au sens propre, à savoir qu’ils sont infichus de lier les choses entre elles. Ils les voient comme des atomes isolés, qui n’interagissent pas ou peu. Ainsi l’immigration n’est pas un problème quand soi-même on n’est pas affecté directement. Payer un peu plus cher est embêtant, mais ma foi, que voulez-vous, on fera avec (insouci des gens aux moyens limités, aux budgets serrés, qui ne peuvent pas envisager l’augmentation d’un poste sans devoir en grever un autre, tout aussi important ; et que l’autre soit plus pauvre relève de la morale (“Il n’avait qu’à…”), non de la politique ou du destin.) La plupart des gens, sans être pour autant des cyniques, ont une vision de l’existence axée sur le confort personnel. Ils peuvent s’adapter jusqu’à un certain point et considèrent les autres comme des concurrents (non des compatriotes) ; le monde leur est dû, les choses existent et sont pérennes (la démocratie, la paix, l’électricité…). Le papier cul vient à manquer, c’est la panique. Il va de soi qu’en cas de très gros pépins (quand l’argent ne vaudra plus rien), ces dinosaures-là disparaîtront les premiers, faute de pouvoir s’adapter, faute de pouvoir se torcher le cul autrement, de pouvoir se laver ou changer de culotte, car au-delà de ces nécessités pour eux, le monde est invivable ; donc on va voir des mecs hallucinés passer des heures à essayer de trouver du pécul même au prix du caviar, au lieu d’apprendre à réparer un vélo, à repriser des chaussettes ou à cuisiner. S’il y a des losers et des inadaptés au monde techno-bidule, ce ne seront pas les mêmes qui pagaieront dans la soute à bagages quand ce monde-là, écroulé, exigera des valeurs plus viriles et un réel savoir-faire, une intelligence pratique, une réactivité qui ne soit pas émotionnelle. Quand il n’y aura plus de chips à becqueter, mais vraiment plus, on verra ce que valent les humains.

      1. durru

        “La plupart des gens, sans être pour autant des cyniques, ont une vision de l’existence axée sur le confort personnel.”
        Et ça ne date pas d’hier. C’est pour ça que les constructivismes de tout poil ne peuvent pas marcher. Que ça soit des idéalismes fumeux à la Rousseau ou St Simon, des approches plus violentes à la Marx/Staline, Hitler, Mao, ou les nouvelles lubies woke ou WEF. C’est la nature humaine, chacun s’intéresse d’abord à soi même.

        “Quand il n’y aura plus de chips à becqueter, mais vraiment plus, on verra ce que valent les humains.”
        Je crois qu’il faut préparer les popcorn.

        1. Pierre 82

          Les popcorns ont la propriété magique de se conserver des années si on c’est bien préparé. A mon avis, un sac de 25 kgs de mais à popcorn et un bidon de 5 l d’huile sont des denrées inestimables dans les années qui viennent. C’est encore possible maintenant à très bon prix, faites- le. Ce sera mon conseil du jour.

        2. Yanka

          “C’est la nature humaine, chacun s’intéresse d’abord à soi même.”

          Ça, d’accord, mais s’intéresser à soi-même (puis à ses proches) ne signifie pas non plus ne s’intéresser qu’à cela ou faire de cela la chose la plus importe de l’univers. Le souci du bien-être, du confort (“confort” ne signifie pas “luxe”, mais “aise”) est naturel et absolument pas blâmable, mais entre la chaussure de qualité qui vous durera longtemps et le pécul molletonné rose parfumé à l’huile essentielle de benjoin, certains savent tout de même où sont ls priorités. On en revient à Épicure. Et c’est un fait que les idéalistes font volontiers abstraction de la nature humaine. Les idéaux, c’et bon pour les romans.

          1. durru

            C’est pour ça que j’ai écrit “d’abord” et que j’ai pas tiqué sur “confort” ;). Nous sommes d’accord, à mon avis.

          2. Pheldge

            “confort (« confort » ne signifie pas « luxe », mais « aise ») est naturel et absolument pas blâmable”, sauf que ce sont des notions très subjectives : les enfants ont un SUV, parce que c’est pratique avec les deux petites filles, pour trimbaler toute la famille “confortablement” … quant au luxe, c’est pareil, chacun a son interprétation, selon ses moyens, et j’ai une nouvelle pour vous, ça ne colle pas systématiquement à vos critères.

            1. sam player

              Il faut vivre suivant les critères de Yanka : tout ce qui n’est pas absolument utile est futile.
              Il aurait été heureux du temps des pays de l’Est : je pense qu’il doit rouler en Kangoo, il a un presse-purée à manivelle, une télé cathodique, une cafetière à piston et une cuisinière à bois 😀

              1. Yanka

                @ sam player 4 octobre 2022, 10 h 43 min

                J’en suis venu à la conclusion, vous concernant, que vous étiez un imbécile professionnel, si bien que je méprise assez vos avis. Je ne suis prescripteur de rien du tout. Vous seul croyez cela. Je parle, je crois, de philosophie, des notions de nécessité et de superfluité, toujours utiles à définir en temps de restrictions, puisqu’on nous en promet. Je ne vois pas ce qui excite votre verve contre les gens de condition modeste, à moins que d’être un imbécile de l’espèce crapuleuse, donc un être finalement bien commun.

              2. Grosminet

                « il a un presse-purée à manivelle »
                Ça c’est du luxe. Pour preuve, les roumains ne connaissent pas. Ils ont une espèce de truc avec lequel on écrase les patates dans la gamelle. ça prend trois plombes et il reste toujours des morceaux.

                  1. Grosminet

                    Bah carrément ! Déjà à l’achat ça coûte beaucoup plus cher que l’ « outil » roumain dont je parle (en plus le mien je l’ai amené de France vu qu’on en trouvait pas ici, coût de transport toussa), ça prend beaucoup plus de place dans le tiroir de la cuisine (perso j’ai le vieux modèle moulinex à manivelle sans poignée démontable, donc surcoût d’investissement dans le mobilier), c’est beaucoup plus chiant à laver (donc surconsommation d’eau et d’électricité, toussa), et surtout, c’est superflu, puisqu’on peut faire de la purée sans. Si ça c’est pas du luxe…

                    1. Grosminet

                      @ Pierre 82 4 octobre 2022, 19 h 52
                      « Tip: il faut bien cuire les patates avant… »
                      Ah merde, c’est avant qu’il fallait les faire bouillir ? Je m’en vais essayer de suite !

                    2. Grosminet

                      Et puis, trêve de plaisanteries, déconnez pas avec la purée, sinon, purée, ça va chier ! Le premier que j’entends dire qu’il faut mettre de l’eau ou du lait dans la purée, je lui écrase la tronche à coup de manivelle de presse-purée !
                      La purée ça se fait avec de la crème et du beurre, namého !

                1. Pheldge

                  un truc dans ce genre ? meilleurduchef.com/fr/achat/cuisine/ustensile/presse-puree-moulin-legume/che-ecrase-puree-inox.html
                  parce que c’est ce qui est utilisé par les chefs étoilés, et c’est le “luxe du luxe” 😉

                  1. Pierre 82

                    Ouais, c’est ce genre de presse-purée. Bon, ben OK, c’est du luxe. Mais ce n’est pas étonnant, je suis un horrible ultra-libéral, sans Rolex parce que j’ai raté ma vie.

                    1. Pheldge

                      comme on essaye de l’expliquer, le luxe, c’est très subjectif : tu n’as pas de Rolex ? moi non plus ! par contre tu as un magnifique presse purée de collection – qui presse encore sa purée aujourd’hui, sinon les gourmets ? -, et certainement d’autres possessions inestimables à tes yeux, moi, j’ai quelques belles guitares, c’est mon luxe 😉

                  2. Grosminet

                    @ Pheldge 5 octobre 2022, 5 h 13 min
                    Rhoo l’autre avec son truc de manant, c’est ÇA le luxe, bande d’ignares :
                    cdiscount.com/maison/cuisson/moulinex-moulin-a-legumes-a45306-24-cm-gris/f-117891262-a45306.html?idOffre=266922331#mpos=0%7Cmp

            2. Yanka

              Je n’ai jamais dit que la notion de confort était appréciée universellement de la même manière. Le luxe, par définition, est superflu. Et chacun a sa notion du superflu en ce regarde ses besoins. Mais en temps de crise, on en revient, tous, à des valeurs normatives : boire, manger, dormir, s’abriter. Ce n’est plus temps des marques et du pécul parfumé. J’en déduis que celui qui est habitué à se passer du superflu supporte mieux des temps de restrictions, surtout si le flouze ne vaut plus rien, que le roi est nu.

              1. sam player

                « Le luxe, par définition, est superflu »

                Sauf que cette notion de luxe est subjective : qui dit ? Yanka ? 51% des votants ? Ceux qui ne peuvent pas ?
                En 1990 un téléphone mobile était un luxe ? et maintenant ?
                … une voiture dans les années 50 ? et maintenant ?

                1. Yanka

                  LUXE : “Pratique sociale caractérisée par des dépenses somptuaires, la recherche de commodités coûteuses ou de biens raffinés et superflus, souvent par goût du faste ou désir d’ostentation.”

                  https:/ /www.cnrtl.fr/definition/luxe

                  Bonjour chez vous !

                  1. durru

                    Autant je comprends la réaction de Philou (son intime conviction sur la linéarité de l’évolution des choses), autant j’ai du mal à voir ce qui pousse Sam à ces réactions, à part bien sûr son esprit de contradiction très développé. Les mots ont un sens et rien dans les propos tenus jusqu’ici ne m’a froissé, moi qui suis très sensible à ce sujet (et c’est pas Yanka qui va me contredire 😀 )
                    Bref, on retrouverait notre vrai Sam ?

                    1. Pheldge

                      durru, comme toi je suis plutôt d’accord avec ce qu’a écrit Yanka, mais les parties <i<(« confort » ne signifie pas « luxe », mais « aise ») ou pécul molletonné étaient dispensables.
                      Je suis intervenu, parce que, une fois de plus Yanka retombe dans ses travers, qui gâche le message, et après essaye vainement de sen sortir en évoquant une approche philosophique ou que sais-je.

                    2. durru

                      @Pheldge 11h37
                      Ah ! Faudrait qu’on m’explique, car je ne vois pas…
                      C’est quoi l’idée ? Le confort et le luxe, c’est la même chose ? Le luxe, ça fait partie des besoins indispensables ?
                      Quant au PQ, que veux-tu ? Il a toujours eu des propos imagés, je ne vois pas le mal. Il a même pas évoqué le Rolex… Il faut une bonne dose de mauvaise foi pour y voir autre chose…

                    1. durru

                      Est-ce que quelqu’un ici aurait affirmé le contraire ?
                      Chacun verra, par contre, une évolution de ses propres priorités.

                  2. Jacques Huse de Royaumont

                    Etymologie de Luxe :
                    du latin Lux : Lumière, Luxuria : excès ou Luxus, déviation.
                    Le luxe représente également tout ce qui est faste, coûteux, raffiné et somptueux. Un
                    plaisir d’un prix relativement élevé, que l’on s’offre sans vraie nécessité vitale.

              2. sam player

                Yanka
                « Le luxe, par définition, est superflu. Et chacun a sa notion du superflu en ce regarde ses besoins. Mais en temps de crise, on en revient, tous, à des valeurs normatives : … »

                Je note déjà que vous acceptez l’idée que le superflu est une notion subjective et ça c’est nouveau dans votre raisonnement, et donc le luxe aussi suivant votre citation : luxe = superflu

                Il y a dans votre définition du luxe faite plus haut cette supposition « souvent par goût du faste ou désir d’ostentation » et vous avez zappé le mot souvent.
                Ce « souvent » c’est un jugement de celui qui a 1500€ par mois pour vivre et qui juge les dépenses de celui qui en a 50’000 et dans ce dernier cas on n’a pas du tout la même échelle de valeurs, d’où ceux d’en bas qui pensent que ceux d’en haut sont déconnectés : pensez donc, ils ne connaissent pas le prix de la baguette de pain ou du ticket de métro.
                Et en cas de restrictions, c’est exactement pareil, certes on a des priorités, mais vu que les moyens laissent bcp plus de latitudes, la vie ne change pas, sauf pour mettre un peu plus de moyens pour sa sécurité et prévoir des échappatoires, cf ceux qui sont partis en 40.
                Votre raisonnement se tient pour ceux qui sont dans le bas de l’échelle, mais c’est l’extension (même pas homothétique) aux autres qui est à côté de la plaque.

                1. sam player

                  CPB33
                  Réflexion typique de ceux qui souhaitent un grand soir car ils n’ont rien et ça leur donnerait l’occasion d’aller se servir dans l’assiette du voisin.., tout en se disant libéral
                  Bah c’est pas gagné avec des boulets pareils pas si loin que ça des idées de Melenchon

                  1. CPB33

                    c’était surtout de l’humour mais bon….en tout cas, en cas de fin du monde, je vois pas à quoi servirait des billets à part se torcher le cul ????

                    1. sam player

                      Avant la fin du monde il y a de multiples scénarios bcp plus crédibles et avec une probabilité moins infinitésimale
                      D’ailleurs il est inutile de se préparer à la fin du monde, vu que si l’objectif se réalise on est mort… donc à part se préparer à être mort 😀

  25. sam player

    Bon, je vois que vous manquez vraiment d’imagination : ce qui serait rigolo c’est confinement + coupure d’électricité… 😀 + interdiction d’acheter des bouquins bien sûr, sinon c’est pas marrant ! hi hi hi

    1. Mitch

      Ben si t’es payé à rien foutre (type confinment grancais avec le KoiKilenKoute du Burno) et que tu es avec ta copine (pour peu que la copine soit joueuse bien sur – si t’es avec Mère Theresa c’est mort) ben il y a de quoi ne pas trop s’ennuyer 🙂 .

      Philou des commentaires?

      1. Patrick

        Faire le plein de Durex aussi, car sinon 9 mois plus tard, avec acces aux soins difficile ET budget couches+lait en explosion, c’est la fin des haricots

      2. Pheldge

        je conseille à sam de télécharger un max de vidéos XXX, parce que au vu de son histoire amoureuse -enfin ce qu’il nous en a dit – je doute qu’il s’en trouve une capable de tenir plus d’un week end … 😉

        1. Mitch

          Il faut donc que sam écrive une petite lettre au Politburo en leur expliquant la situation. Un truc du type:

          “Cher premier secrétaire,
          Etant d’une nature qui ne supporte guère d’être emmerdé par la premiere truie, et ne supportant pas non plus vos lockdowns de merde, je vous demande ne ne pas les faire excéder le WE, temps maximum pendant lequel je pourrait supporter ma copine, et temps maximal pendant lequel ma copine pourra me supporter. Si le lockdown devait durer plus d’un WE, je crains de sécher la bande passante de mes voisins à cause d’un recours massif à Porhub et XXX.
          D’avance merci pour ta compréhension cher camarade secrétaire”

          😉

  26. Hari Seldon

    En Belgique, après Doel 3 coupé vendredi par les écolos, aujourd’hui voilà autre chose :

    https:/ /www.levif.be/economie/energie/nucleaire/nucleaire-tihange-3-a-larret-depuis-ce-lundi-matin

    Je suis trop complotiste pour croire aux coïncidences.

  27. Higgins

    HS mais pour maintenir le niveau d’énervement au bon niveau : https:/
    /leparticulier.lefigaro.fr/article/suis-je-tenue-en-louant-sur-airbnb-de-payer-des-droits-d-auteur-a-la-sacem

    1. Theo31

      Tsss comme il n’y aura bientôt plus de touristes à Paris, Rome ou Venise devenues des villes du tiers monde, le problème ne se posera plus.

      Les Mureaux ou Sarcelles pourraient cependant tirer leur épingle du jeu touristique avec leurs zoos urbains.

  28. Dia

    exactement
    Ces vexations brimades, privations, ordres absurdes et contre-ordres sont des techniques d’adjudants. Même chose à mon sens le Novid et son masque. Le but est de préparer à une stupeur servile… et ça marche

  29. Greg

    Tiens, Stratpol s’est fait effacer de Youtube…

    Ce n’est pas une surprise, mais cela semble confirmer qu’il de dit pas que des bêtises…

    Je vais de ce pas suivre sur Odyssée ce que certains tentent si mal de nous cacher…

      1. Yanka

        Castel est particulier. Il n’a pas de business et c’est un mec de terrain, sur place depuis 2014. Il n’y a pas de mystique chez lui, c’est un païen. Il est parti là-bas pour combattre, pas pour observer et jaser. Moreau est, dirons-nous, plus réservé. Si ça va bien, clameurs ; si ça va moins bien, sourdine, minimisation.

        1. Nemrod

          Je me répète mais je regarde les vidéos prorusses en creux…entre les lignes.
          Évidemment ce sont des vidéos qui mettent en avant les faits d’armes russes mais
          – le champ de bataille est truffé de trous d’obus genre Verdun et j y vois la raison de la résistance ukrainienne malgré la disproportion de l artillerie…la russe tire en barrages aveugles amha
          – les blindés ukrainiens avancent a découvert sans être engagés par l’aviation russe qui théoriquement maîtrise le ciel… où est elle ?

          1. Higgins

            https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/10/04/point-au-jour-223-ou-en-est-la-guerre-dukraine/

            C’est évidemment un point de vue mais j’en retiens ceci : “Enfin, il est certain que Vladimir Poutine a changé la donne, stratégiquement parlant, en accélérant le processus d’intégration des quatre régions à la Russie. Il ne laisse plus d’autre choix à la société russe que de se mobiliser pour défendre la patrie. Il ne laisse plus d’autre choix aux Américains que de trouver un compromis – à moins de vouloir la guerre nucléaire.”

          2. durru

            Je crois que vos observations sont exactes, mais la contrepartie est que les Russes dépensent trois francs six sous pour les 60k projectiles lancés par jour quand les 5k des Ukros coûtent la peau des fesses. Même les US ne pourront pas tenir ce rythme à l’infini.
            Et je ne parle pas des autres paramètres.

    1. Greg

      Notez bien que je me rend compte que Monsieur Moreau est partisan et n’est donc pas totalement objectif dans ses analyses…
      Personne n’est réellement objectif dans cette situation, et ce n’est toujours qu’après la fin de la guerre que les historiens réécrivent l’histoire en faveur du vainqueur…

      Proverbe africain qui dit à peu près ceci :
      Si les lions écrivaient l’histoire il y aurait bien plus de défaites de chasseurs…

      1. Simon C-T

        @ Greg
        “Tant que les lapins n’au­ront pas d’his­to­riens, l’his­toire sera racon­tée par les chas­seurs…”. Howard Zinn (1922-2010).

        Il a aussi écrit : “Rappelez-vous que le pouvoir des gens d’en-haut dépend de l’obéissance des gens d’en bas. Quand ceux-là cessent d’obéir, les autres n’ont plus de pouvoir.”

      2. Minou

        Xavier Moreau ne ce cache pas d’être marié à une Russe, de vivre à Moscou, d’être pro-russe, et de souhaiter la victoire de la Russie.
        Lui à ma connaissance n’est pas journaliste il peut bien donner une analyse de sont point de vue avec un biais important il l’admet lui même.
        Alors que nos journalopes devraient rapporter l’information et non la fabriquer, malgré les fake-niouses (pardon “fâcheuse erreur”) à base de cheminé explosive lancée par les Russes sur le toit de la centrale tenu par les Russes, ces enfoirés ne ce sont pas fait viré de youtube pour autant.

  30. BJ

    J’ai un copain en stage dans une préfecture. Son boulot est d’évaluer l’impact des coupures sur les boîtes si elles doivent avoir lieu…

    Bon, si ça coupe:
    La TV, j’ai pas, ça ne me manquera pas.
    Le lave vaisselle a rendu l’âme en juillet, je ne l’ai pas remplacé.
    La machine à laver… ça va être plus compliqué sans avec toute ma marmaille.
    Il y a le poêle à bois pour se chauffer et faire chauffer l’eau des pâtes.
    Si des petits malins s’avisent de faire les cons parce qu’on ne peut pas joindre les flics, il y a le glock et l’AR15.
    Pour la nuit j’ai des couettes et une femme en dessous pour me tenir chaud.
    Ça va bien se passer. Mais peut-être par pour le gouvernemaman.

      1. Pheldge

        j’en connais même des certains, dont par charité je tairai le nom, que leur femme leur prend un peu plus que de la chaleur humaine, genre de la chaleur joaillère … 😉

  31. Mo.

    Glock et AR c’est mal. Pour les discussions rapprochées, j’ai trouvé mieux chez MAKITA, une élagueuse 18v chaine courte. Silencieux, léger, maniable, démarre sur l’obstacle.

  32. Pheldge

    HS découvert ce matin dans le Figaro :
    lefigaro.fr/faits-divers/peine-allegee-en-appel-pour-l-ex-magistrat-qui-proposait-de-violer-sa-fille-mineure-sur-internet-20221004
    je cite un commentaire : “Le quidam inconnu aurait pris un max .justice à plusieurs niveaux ……une certaine caste s arrangeant entre elle ?” qui montre le malaise laissé par ce genre de décision. On s’étonnera après du manque de confiance dans l’institution.

    1. Pierre 82

      J’en connais des ceusses qui vont te demander si tu as lu l’arrêt, et qu’en fait les magistrats n’ont fait que répondre à une question, et qu’ils ne pouvaient pas faire autrement.
      Tu vois le mal partout, ‘spèce de complotiste et de populiste d’estrèmedroite nazi.
      En plus, tu n’as même pas lu le fastchecker de Libé, qui balaie les extrémistes d’un revers de la main par une démonstration puissante.

      1. sam player

        😀
        En fait, t’es pas tombé loin car il semble que sur un des chefs d’accusation il y avait une erreur de qualification pénale genre il était accusé d’avoir volé un pain au chocolat alors que c’était… un croissant 😀 le juge n’y est pour rien, l’honneur de la justice est sauf… ouf !

          1. Aristarkke

            Sûr que dans le Sud-Ouest en utilisant pain au chocolat” plutôt que chocolatine il risquait gros, bon peut-être pas la peine capitale mais au moins 20 ans de taule…

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Le juge répond à la question qu’on lui pose, et pas à une autre. Cela a pour objectif de l’empêcher de se prendre pour un justicier, justement.

      C’est le parquet qui qualifie les faits et pose la question auquel le juge doit répondre. Or le parquet dépend du ministère de la justice, donc du pouvoir politique.
      Les juges sont souvent couverts d’opprobre pour des décisions difficiles à comprendre, mais les coupables de ces dénis de justice sont souvent à chercher ailleurs, dans des cabinets moins exposés.

      Après, quand ça les arrangent, les juges savent aussi tordre le droit pour des interprétations personnelles.

      (le en-même temps, on y prend goût !)

      1. durru

        Parce qu’au Parquet, comme tout le monde le sait, il n’y a aucune trace de magistrats… C’est complètement autre chose, aucun rapport avec la justice.
        Sans parler de cette situation inique en elle même, où les actions (ou inactions) peuvent être décidées seulement par le pouvoir “public”.

  33. Yanka

    Demander à la population, dont des Juifs, de porter des pulls à col roulé, ce ne serait pas de l’antisémitisme, par hasard, des fois ?

  34. Reddef

    Que ce soit l’ Ukraine ou l’ électricité le réchauffement etc tout que branlette intellectuelle pour faire croire à l’ intelligence des propos, mise en scène médiatique pour combler le vide du cerveau de nos dirigeants. Si j’ avais des coquilles je partirai travailler en Russie c’ est vaste y’a de la place

    1. Gerldam

      Si vous parlez assez bien le russe, vous y trouverez un job dans les 15 jours. Ils manquent de gens compétents à peu près dans tous les domaines.

      1. Grosminet

        D’après ce que j’en sais par personnes interposées ayant fait du business en Russie (entre autres mon frère qui a monté une filiale là-bas) c’est loin d’être aussi simple.

  35. Simon C-T

    Les droits de succession ne sont pas prêts de baisser ! Un amendement, déposé au nom du groupe Renaissance par Aurore Bergé et Mathieu Lefèvre, a provoqué l’indignation de certains parlementaires du groupe, qui ont alors demandé que leur nom en soit retiré. Et ils ont obtenu gain de cause !
    Et dire que ce gouvernement est qualifié de centre droit, voire d’être à droite selon les gauchos de la Nupes.

    1. sam player

      Tant que les gens ne comprendront pas qu’il vaut mieux 3 milliards dans la poche des français, même si ce n’est pas la leur, plutôt que dans celle de l’état…

          1. Mitch

            J’espère sincèrement que tu as raison mais les gens sont tellement en endoctrinés et sur plusieurs générations que j’émets de gros doutes.Comme d’habitude, le grand jeu de l’état sera de désigner des coupables … et j’ai peur qu’une fois encore ça marche

              1. durru

                Voilà, c’est ça.
                Si l’État ne distribue plus rien, qui va s’intéresser à ce qu’il récupère des sous ? À part les prétoriens, bien sûr.

            1. Nemrod

              Jamais vu un gauchiste refuser un héritage…pour eux c’est ” pas pareil”
              Ah quelle hypocrisie toutes ces belles âmes.
              Y a pas plus voraces que tous ces socialos bon teints… littéralement obsédés par le pognon.
              Ils me dégoûtent et de longue date.

              1. Pierre 82

                J’ai le cas d’une amie qui a perdu sa mère récemment. Comme elle avait deux maisons et un appartement à partager en 3, elle a vu de près ce que signifiait la voracité de l’état, et s’en plaignait.
                Mais attention, comme elle est bien ancrée dans les valeurs de gauche, elle trouvait ça injuste non pas parce que ça s’apparentait à su pillage de tombes et qu’elle en était la victime, mais bien parce que les riches, eux mettaient toute leur fortune dans les paradis fiscaux et bénéficiaient des largesses de ce gouvernement de droite, forcément de droite.
                Ce sont toujours les petits qui prennent, comme le dit la rengaine. Ou comment le gaucho de base, même à 60 ans passé, continue à se diriger vers l’abattoir en sifflotant…

        1. Pheldge

          “l’état, c’est le bien commun” avec des idées comme ça, les gamins* penseront que plus l’état est riche, mieux c’est.
          D’ailleurs quand on évoque le déficit de l’état, le premier réflexe, c’est de dénoncer la fraude au fisc, jamais de baisser les dépenses, qui par définition sont toutes justes et bonnes.

          *vu que déjà parents et grands parents en sont convaincus

      1. Nemrod

        Je pense qu’ils s’en foutent que les 3 milliards soient dans les caisses (percées) de l’Etat pourvu qu’ils ne soient pas dans celle de leurs voisins.
        Ca s’appelle la Jalousie qui est un péché et c’est pas pour rien.
        On en a fait une qualité qui s’appelle le Socialisme.

        1. Pierre 82

          C’est le principal reproche que je fais aux idées de gauche, bien avant tout le reste: avoir fait de l’envie une vertu. C’est insupportable.

  36. breizh

    HS : quand on voit ce qui est arrivé aux nord stream, on ne peut s’empêcher de penser à la vulnérabilité des champs d’éoliens offshore…

    1. laurent a LA

      La je dirais que vu la rentabilite des champs eoliens, ca fait plus mal a l’ennemi de laisser les champs en exploitation que de les casser.

      1. Hari Seldon

        +1

        Si quelqu’un venait saboter ou détruire des éoliennes près de chez moi, je le chercherais, je le traquerais, je retournerais la terre entière pour le retrouver … et lui payer un verre 😀

    2. Nemrod

      Tout est vulnérable.
      Nous sommes très fragiles.
      Bon les éoliennes aussi mais ça ne serait pas le pire
      En fait on s’en foutrait je crois…hormis les exploitants.

  37. Pheldge

    no comment :
    lefigaro.fr/societes/edf-l-etat-a-lance-le-processus-de-renationalisation-complete-d-edf-20221004
    et en même temps :
    lefigaro.fr/societes/le-redemarrage-du-reacteur-flamanville-2-est-repousse-de-huit-semaines-20221004

  38. Panchovilla

    Dans sa dernière diarrhée verbale Macron a fait comme Miss Météo, il a remplacé le mot “pays” par “territoire”.
    C’est bon il a franchi le pas. Il a constaté que ça ne choque même plus les pires souverainistes, donc on ne se gêne plus. La France a vocation à devenir un territoire de l’ensemble pangermanique qu’on appelle Union Européenne.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)