Le ventre de la bête immonde est fécond de bruits de bottes

Voilà, pas de doute, tous les experts, les analystes et les chroniqueurs officiels sont d’accord : on assiste actuellement à une véritable marée brune dans le monde !

Tenez, pas plus tard que la semaine dernière, les Pays-Bas sombraient à leur tour avec les élections parlementaires qui mettaient en tête le parti de Geert Wilders, l’actuel dirigeant du PVV, le “Partij voor de Vrijheid” c’est-à-dire le “Parti pour la liberté”, dont le nom seul entraîne des frissons de dégoûts chez la plupart des commentateurs. La vague n’est pas mince : les représentants de Wilders font plus que doubler la mise par rapport aux législatives de mars 2021 en passant de 17 à 37 élus, plaçant le PPV en premier dans le pays.

Expliquant clairement être pour une plus grande liberté des individus, une diminution aussi forte que possible sur leur vie de l’emprise de l’État et notamment des institutions européennes, se positionnant sans vergogne avec des éléments nationalistes, conservateurs et libéraux, rejetant l’immigration, bref, cochant absolument toutes les cases de la toutophobie rabique haineuse allant même jusqu’à déclamer des idées aussi radicales que “la Hollande aux Hollandais”, ce parti n’a pas traîné à être copieusement classé d’extrême-droite (pour rappel à nos plus jeunes lecteurs, c’est le camp des méchants, des bêtes et des sales).

L’europhobie assumée de Wilders et son parti font redouter aux frétillants mondialistes que leurs petits plans ne soient momentanément freinées par cette arrivée soudaine de ces trublions. D’ailleurs, pour la presse de gauche, ce n’est pas d’abord l’expression du peuple et de son une envie d’une politique différente, que nenni. C’est avant tout un avertissement : ici, le peuple a mal voté, il a rué dans les brancards de la bienséance, il a tempêté, nul doute que ce n’est pas vraiment ce qu’il voulait dire ou faire mais simplement qu’il s’agit d’envoyer un message, n’est-ce pas.

On se demande bien pourquoi… Peut-être est-ce en rapport avec la façon dont la crise pandémique fut gérée par Mark Rutte, la serpillière ministérielle totalement vendue aux buts socialistes de la clique mondialiste jusqu’à présent. Peut-être certains Néerlandais n’ont pas trop goûté le plomb qu’ont fait tirer les autorités sur des individus pourtant dans leur droit pendant cette funeste période ?

Peut-être que les opérations crapulo-mièvres du même Rutte pour exproprier des milliers de fermiers locaux sur des prétextes de plus en plus fumeux n’ont pas aidé, et peut-être les Néerlandais étaient-ils un peu trop attachés à leur culture (et leur agriculture) locale ? En tout cas, le remplaçant de Rutte, un certain Dilan Yeşilgöz, s’est fait déboiter comme une catin de Prisunic lors de ces élections, perdant une dizaine de sièges dans la foulée.

Peut-être surtout l’évaporation rapide du pouvoir d’achat des classes populaires et moyennes, la montée progressive de l’insécurité et les distributions de pouvoir d’achat à une immigration clandestine de plus en plus encombrante n’ont (bizarrement ?) pas amélioré l’opinion du peuple vis-à-vis du pouvoir en place ? Allez savoir…

Mais force est de constater que cette poussée populiste aux Pays-Bas intervient quelques jours après l’élection de Javier Milei en Argentine.

Partisan lui aussi de la liberté individuelle, d’une place restreinte de l’État, d’une refonte massive des administrations argentines et surtout décidé à lutter contre une inflation galopante dans le pays qui a lessivé les Argentins et réduit leur pouvoir d’achat à néant, Javier Milei a, inévitablement et lui aussi coché toutes les cases de la toutophobie rabique haineuse allant même jusqu’à déclamer des idées aussi radicales que “Vive la liberté”.

Sans surprise toujours, les médias ont, là aussi, brodé dans la fine dentelle de leurs puissantes analyses à base d’extrême-droite, d’ultra, giga ou turbo-libéralisme, présentant celui qui a clairement reçu le suffrage du peuple comme une véritable menace tant il semble acquis qu’il est aussi méchant que misogyne et qu’il fera tout, exactement comme Donald Trump, pour instaurer une dictature autoritaire, c’est absolument évident.

Du reste, en parlant de Donald Trump, la même presse et les mêmes analystes, les mains encore moites des constats précédents, ne peuvent s’empêcher de noter, la voix tremblante d’émotion péniblement contenue, que les sondages se multiplient aux États-Unis montrant tous que le 45ème président américain l’emporte dans tous les cas de figure si des élections devaient avoir lieu maintenant.

Las : malgré les procès bidons, les affaires fantaisistes et les allégations mensongères, l’actuel candidat continue de grimper dans les sondages.

Il faut dire que, là-bas comme en Europe ou en Argentine, le portefeuille joue beaucoup et la baisse drastique du pouvoir d’achat des Américains qui ont supporté le bide total des “bidenomics” n’arrange pas les affaires des Démocrates dont le niveau de panique et de corruption morale et politique atteint des niveaux rarement observés jusqu’à présent.

Bref, c’est véritablement la panique pour toute la classe jacassante occidentale bien-pensante et les éco-conscientisés collectivistes qui tentent de se raccrocher à toutes les branches dans leur chute pour essayer de comprendre ce qui se passe. Serait-ce une affaire de coiffure ?

En réalité, on constate surtout que la tendance, timide jusqu’à présent, commence à prendre de l’ampleur et surtout, touche maintenant des tranches de populations de plus en plus jeunes.

En fait, il apparait que la rhétorique débile de gauche qui consiste essentiellement à dire “nous sommes les gentils, à droite ce sont les méchants”, a fini par lasser.

Alors que le monde occidental baigne dans la gentillesse obligatoire et millimétriquement mesurée à coups de lois et d’injonctions gouvernementales (éventuellement saupoudrées de quelques coups de matraques agrées norme européenne), à tel point qu’on en accueille à présent tout ce que le reste du monde rejette, les peuples concernés commencent à réclamer un peu moins de moraline en barils bon marché et un peu plus de cette méchanceté qui permet de faire comprendre que trop c’est trop : trop de taxes, trop de distribution gratuite du pognon des autres à des gens qui n’ont aucune aspiration, aucun comportement et ne font aucun effort pour participer à la société dans laquelle ils se pourtant sont eux-mêmes placés, trop de décalage entre les ponctions et les résultats visibles, trop de baisse du pouvoir d’achat, trop d’insécurité, trop de chômage alors que la classe jacassante avait promis le contraire…

Dans les médias, cette tendance de la population, et notamment chez les plus jeunes, à vouloir s’opposer au discours dominant est non seulement niée mais elle est bien sûr activement cachée. Lorsqu’elle ne l’est pas, elle est dénoncée bruyamment sur le mode “♩ la bête immonde est de retour tagada ♪ et on entend déjà ♫ le bruit de ses petites bottes qui trottent sur le parquet ciré de la démocratie, tsoin tsoin ♬ “…

Mais justement, et les années passées nous l’ont amplement montré, lorsque la presse, les journalistes et toute la racaille politicienne habituelle commencent à monter au créneau, les yeux exorbités et la lippe tremblante, pour nous expliquer à quel point tout ceci n’est que rumeur et faussetés, désinformations et vilénies fomentées par quelques puissances étrangères, ou que tout ceci est une “vague brune” et le début d’une ère abominable à base de veuves, d’orphelins et de mort du petit cheval, bref, lorsque ces clowns font assaut de tressaillements pour expliquer à quel point c’est horrible et faux, alors vous pouvez en déduire que c’est assez probablement vrai.

La classe jacassante commence à trembler. Ne boudons pas notre plaisir.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8

Commentaires867

    1. bibi

      D’ailleurs, pour la presse de gauche, ce n’est pas d’abord l’expression du peuple et de son une envie d’une politique différente, que nenni.

      aucun comportement et ne font aucun effort pour participer à la société dans laquelle ils se pourtant sont eux-mêmes placés,

      1. Calvin

        Vous n’êtes pas au fait des usages aux USA.
        Le mot white est désormais obligatoirement en minuscule, à la différence du mot Black, obligatoirement avec une majuscule.
        Donc, Charlie white.

      1. Sys ATI

        Pour info…
        Cette femme politique est très vraisemblablement d’origine kurde…

        Dilan : les coeurs (kurde, dil: coeur – an: pluriel)
        Yeşilgöz : oeïl-vert (turc: yeşil, vert – göz: oeïl)

      1. Vieux rat

        Ah, ces boomers d’ultra-drouâte, vraiment pas à la page ! 😀

        Aujourd’hui, la ménagère ne se rend plus chez Prisunic ! Cette marque a disparu il y a exactement 20 ans.

        Elle fait ses emplettes chez Hmarket, le supermarché halal pas cher ! 😉

            1. Geluck Le Chat

              Un rat coupé en deux est un raccourci.
              Un rat écrasé est un ratatiné.
              Même sans violence, cette vidéo montre une volonté de ratonnade par la stratégie de la nasse.
              Donc comparution immédiate avec peine de prison.
              Mais que fait L 214 ?

  1. Stéphane B

    Un article tombant à point nommé au regard des faits de Romans.
    Les personnes d’une cité qui veulent se faire du blancos, c’est normal et il n’y a rien à redire sur cette expression. Un blanc qui dit “mort aux arabes”, c’est du racisme.

    Des blancs qui arrivent avec des bâtons pour répondre en cas d’agression et montrer les muscles, c’est l’extrême drouate; un gars de cette manif qui se fait sortir de sa voiture et tabasser par des membres de la cité, c’est “circulez, y a rien à voir”.

    Je ne suis pas raciste, sauf avec les cons. Et là, je trouve que la coupe déborde.

    Un problème cependant pour notre pays: le taux de ces personnes.

    1. Higgins

      Il me semble qu’il y a eu d’autres manifestations de ce type en France comme à Rennes (cf le fil Telegram Restez libre). J’aurai tendance à penser que ça va aller crescendo surtout quand on apprend qu’un type lambda est mort, tué dans son lit après avoir reçu une balle tirée avec beaucoup d’autres dans son immeuble à Dijon (https:/ /www.bfmtv.com/police-justice/ce-que-l-on-sait-de-la-mort-a-dijon-d-un-homme-tue-d-une-balle-perdue-alors-qu-il-dormait-dans-son-lit_AV-202311270154.html). Les JO s’annoncent bien.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Pour l’instant, il ne s’organise pas encore de milices d’auto-défense.
        Ca semble être la grande crainte du pouvoir, tout va être mis en oeuvre pour empêcher ça.
        Le pouvoir a peut-être encore plus peur qu’il n’y parait.

              1. Bracam

                J’ai failli croire que la réponse “serait” ambiguë, et avec des serait, on mettrait la France en bouteille. Ah pardon, au crédit de la force, la dé-on-to-lo-gie : ça change tout. C’est vrai que sans elle, que serait-on (on est un c.., certes). Information au manifestant : reste chez toi, ça va bien se passer.

    2. Tracy LA ROSIÈRE

      Citons Pierre Desproges :
      “J’adhérerai à SOS-racisme quand ils mettront un S à racisme. Il y a des racistes noirs, arabes, juifs, chinois et même des ocre-crème et des anthracite-argenté. Mais à SOS-Machin, ils ne fustigent que le Berrichon de base ou le Parisien-baguette. C’est sectaire.”

  2. DoD

    Bof. On nous a déjà fait le coup (allo Meloni ?)… Le RN qui coche toutes les cases semble plus arranger le pouvoir en place que le déranger.
    Je demande à voir avant de me réjouir.

    1. Simon

      Extrême droite ? Dans ce cas la bête immonde n’est plus ce qu’elle était. Il suffit de voir auprès de qui Wilders et Milei s’empressent d’apporter leur soutien de la manière la plus ostensible !
      https:/ /twitter.com/geertwilderspvv/status/1711394321142854137
      https:/ /www.lanacion.com.ar/el-mundo/el-vinculo-de-javier-milei-con-israel-un-viaje-antes-de-asumir-y-la-idea-de-mudar-la-embajada-a-nid20112023/

      1. Higgins

        Wilders semble éprouver quelques difficultés pour former un gouvernement. Logique compte-tenu du positionnement des principaux autres partis.

          1. Flag

            Naturellement. Mais je ne vois pas dans le champ politique de solution applicable et concrète pour ceux qui pensent que l’immigration doit être massivement réduite.
            Le référendum est un élément intéressant parce que, pour une fois, il redonne un peu de pouvoir aux citoyens de ce pays. Avant d’être déçu de nouveau?

              1. Flag

                Vous êtes le parfait exemple Durru. Si vous votez RN et qu’ils sont élus, vous viendrez ici même vous plaindre que ne ça ne marche pas.
                Parce que même avec toute la bonne volonté du monde si l’Algérie ou le Maroc ne veulent pas reprendre “leurs” illégaux eh ben on est coincés. On peut imaginer faire pression sur le pouvoir concerné et ses proches avec les visas comme essaie de la faire Macron mais quiconque prétend que c’est simple ou qu’il suffit d’appliquer les lois signe sa méconnaissance du sujet. Et ça c’est dans le cas le plus simple c’est à dire celui où l’on a identifié de façon certaine la nationalité de la personne concernée.
                Sans même parler du nombre colossal de policier qu’il faudrait recruter/former et du coût associé alors qu’on prétendra dans le même temps remettre du bleu dans la rue, faire diminuer la criminalité et résoudre les affaires de cambriolage.
                Ce dossier nécessite une maitrise technique que MLP et ses sbires ne possèdent pas.

                  1. Flag

                    “Fermer les passes des Alpes et des Pyrénées? C’est comme si c’était fait Mon Général! Et de toutes façons, les passeurs ne s’adapteront pas, c’est rien que des étrangers après tout”.

                    1. durru

                      Vous avez lu l’article concernant l’Allemagne ?
                      Vous connaissez les décisions de justice concernant le passeur et trafiquant Hérou et les identitaires qui ont fait une chaîne humaine à la frontière ?
                      Que voulez vous de plus comme argument ?

                    2. Flag

                      @Durru
                      La géographie est bien différente.
                      Par ailleurs, l’Allemagne a accueilli plus de 2,5 millions de migrants l’an passé. Fameux succès à cette aune.
                      En ce qui concerne Herrou, je l’ai vu rappeler la règlementation française à nos miloufs pas plus tard que la semaine dernière.

                1. Higgins

                  Et parfois, ce ne se passe pas bien : https:/ /www.20minutes.fr/faits_divers/4063882-20231124-trois-policiers-francais-arretes-aeroport-tunis-alors-escortaient-tunisien-sous-oqtf

                  Vu les extraordinaires rapports entre les pays de Maghreb et la France grâce au doux entregent du Mignon, on va vers des lendemains joyeux.

              1. Flag

                Ce qui n’est pas surprenant. Puisque que le sujet est fort complexe et, bien entendu, dépendant de la volonté politique de l’autorité du moment. D’où ma question finale.

                1. Guillaume P.

                  Les trous dans la passoire c’est le peuple de gauche qui infeste toutes les officines de l’état et qui est convaincu de “faire le bien” en tamponnant “oui” sur un dossier de candidat à l’immigration.

                  1. Franck

                    La Gauche en est restée aux années 80, où elle s’imaginait déjà que chaque étranger qu’elle faisait rentrer, serait forcément “reconnaissant” (??) et représenterait une voix pour les élections. Ces cons n’ont pas compris qu’ils n’en ont rien à battre, tant qu’ils ont leurs allocs, ils se foutent de la main qui les nourrit et votent comme ils veulent.

              2. Vieux rat

                “Mais je ne vois pas dans le champ politique de solution applicable et concrète pour ceux qui pensent que l’immigration doit être massivement réduite.”

                Mouarf ! Il suffit d’appliquer la méthode algérienne : la valise ou le cercueil ! 😉

                Déjà, la méthode la plus efficace est de couper l’aspirateur, en faisant de la France un repoussoir pour les envahisseurs :

                – suppression du regroupement familial,
                – préférence nationale au logement social et à l’emploi,
                – lourde condamnation de tout patron embauchant des clandestins,
                – suppression de l’essentiel des allocations pour tous, Français ou non, au profit du travail,
                – enregistrement biométrique obligatoire pour tout immigré dans le pays, et renvoi à la moindre condamnation après avoir purgé sa peine dans un pénitencier dans la jungle guyanaise.

                En ôtant toute aide attractive en offrant du seul travail, ça commencera déjà à faire le ménage…

                Mais rassurez-vous, rien ne sera fait. Les crétins idéologues veillent à ce que la bateau coule ! Ce pays d’illuminés en regorge…

                La France s’effondrera dans une violence épouvantable où tout le monde s’entretuera, façon Guérilla d’Obertone…

                1. Flag

                  Effectivement, je ne préfère pas que mon pays applique les méthodes du FLN ni n’institutionnalise de différence de traitement en fonction de la possession de la CNI qui va bien. L’égalité est un concept un peu ringard (bisounours?) je sais bien mais le crétin idéologue que je suis y reste attaché.

                  1. durru

                    Égalité ? Entre celui qui paie et reçoit des LBD lorsqu’il se permet de dire que le vol dépasse les bornes et celui qui est bénéficiaire dudit vol ?
                    Vous en avez d’autres, des blagues drôles comme ça ?

                  2. Taisson

                    “mais le crétin idéologue que je suis”
                    Hé oui ! Trop d’études, trop “d’idées”, une bonne situation de cadre bien au chaud (suppositions , bien sur), tout ça fait des gens qui préfèrent voir ce qu’ils appellent “leur pays” devenir inéluctablement celui d’autres.
                    Passer son temps à chercher à éviter des dispositions simples (incompréhensibles pour vos profils), en attendant la mort de notre mode de vie, c’est cool !
                    Pensez vous sincèrement que l’application de nouvelles règles discriminantes inspirées de la charia leur posera un problème constitutionnel lorsque les nouveaux Français seront assez nombreux ?
                    Si vous y croyez c’est plus grave !

                    1. Flag

                      “Passer son temps à chercher à éviter des dispositions simples (incompréhensibles pour vos profils), en attendant la mort de notre mode de vie, c’est cool !”
                      Une dernière fois : elles ne sont pas seulement simples, elles sont surtout simplistes.
                      Le niveau scolaire est en chute libre, la mortalité infantile augmente, la biodiversité s’effondre, on ne remboursera jamais notre dette ce qui rognera ce qu’il nous reste de souveraineté mais vous, vous craignez l’application de la charia! Effectivement, nous ne serons pas d’accord sur la diagnostic et libre à vous d’y voir de la naïveté ou une déconnexion de la réalité. Mais je me demande si vous voyez de temps en temps des musulmans en dehors de votre poste de télévision.

                    2. Vieux rat

                      “Le niveau scolaire est en chute libre, la mortalité infantile augmente, la biodiversité s’effondre, on ne remboursera jamais notre dette ce qui rognera ce qu’il nous reste de souveraineté mais vous, vous craignez l’application de la charia!”

                      En quoi est-ce antinomique ?

                      Un pays ruiné à niveau culturel bas, occupé au fil du temps par une majorité musulmane, avec une forte mortalité infantile, est justement un terrain idéal pour voir s’appliquer la charia ! 😉

                      En attendant ce futur radieux, le gamin à Flag ira faire la fête au village, ou passera simplement dans la rue.

                      Et il se fera égorger par un wallah haineux, pour sa couleur de peau ou un “mauvais regard”.
                      Et Flag apportera des bougies et un nounours, en criant : “vous n’aurez pas ma haine !”

                    3. Grosminet

                      « la biodiversité s’effondre »
                      C’est horriblocatastrophocataclismique. L’homme est sur le point de tuer la planète.

                  3. Oreliane

                    Tout le monde, il est français :
                    https://m.media-amazon.com/images/I/51Nsuqv8ShL.jpg

                    Je vous conseille d’aller visionner le compte de Anja de Mangy qui répertorie les dépenses, les gabegies, les abus, les malversations :
                    https://twitter.com/Migrentenquete

                    Saviez-vous que Romans sur Isère, la ville d’où seraient issus les agresseurs de Thomas, a touché 150 millions en 10 ans, 150 000 000 de subventions ?
                    https://x.com/BFMTV/status/1728728043227685325?s=20

                    Savez-vous, c’est d’aujourd’hui, que 24 des jeunes qui n’ont blessé ni agressé personne, ni rien fait de répréhensible à part pénétrer dans un quartier, qualifié par le préfet d’invasion, ont été arrêtés et certains d’entre eux ont pris 6 à 10 mois de prison ferme quand “en même temps”, le délinquant qui a trainé un policier sur 200m a eu 35h de TIG de peine ?

                    Alors non, non, la différence de traitement, elle est là et bien réelle mais pas dans le sens que vous brandissez et chérissez !

                    1. Vieux rat

                      « la biodiversité s’effondre »

                      Ben non, la diversité surmulote ne s’effondre pas du tout ! 😀

                    2. nemrod

                      Avoir peur du Cancer n’exclue pas de craindre les autres maladies, Flag…ni même d’essayer de les soigner si par malheur elles frappent un malade déjà accablé.
                      Enfin il me semble.

                    3. fangshuo

                      et cette nouvelle passe totalement inaperçu. Je ne connais pas précisément les faits, mais la disproportion entre ce qu’on peut imaginer d’un tel rassemblement, et les peines prononcées, est révoltante !

                  1. Vieux rat

                    Chacun sait que les ours blancs non-racisés ont disparu en raison du réchaufmik, c’est troporrible ! 🙁

                    https:/ /www.geo.fr/environnement/et-si-ours-polaire-etait-mauvais-symbole-pour-menace-changement-climatique-biodiversite-sous-population-inuits-effets-fonte-glace-216493

                    Bon euh… en fait non, faudrait trouver une autre bestiole qui disparaît bien !

                    https:/ /www.climato-realistes.fr/la-situation-de-lours-polaire-en-2021/

                    1. Flag

                      “Un pays ruiné à niveau culturel bas, occupé au fil du temps par une majorité musulmane, avec une forte mortalité infantile, est justement un terrain idéal pour voir s’appliquer la charia !”
                      Les musulmans représentent 10% de la population en France. Et la dernière fois que mon fils a vu son copain qui l’était on a joué aux bornes d’arcade et acheté du popcorn. Vous vous faites peur tout seul.
                      NB : la baisse du niveau solaire et la hausse de la mortalité infantile sont manifestement arrivés avant la charia. Peut-être que toutes vos obsessions ne sont pas les bonnes.

                      @Nemrod
                      Naturellement. Mais il me semble que l’ordre des priorités n’est pas le bon. Les listes “musulmanes” font des scores ridicules aux élections, contrairement à l’extrême droite qui a gagné les dernières européennes Mais les problèmes que j’évoque sont déjà là.

  3. Theo31

    Il y a la bonne extrême droite et la mauvaise. Celle d’Ukraine qui arbore fièrement des croix gammées tatouées est fréquentable : elle lutte contre le barbare russe. Celle des supremacistes juifs est également fréquentable dès lors qu’il s’agit de massacrer son ancien allié du Hamas.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Au cas où un détail t’aurait échappé, le Hamas a massacré de la manière la plus barbare possible un bon millier de personnes. En guise de déclaration de guerre, on ne fait pas plus clair.
      Le Hamas a eu ce qu’il cherchait, après, ça ne se passe pas comme prévu, il perd.
      Alors, il demande une trêve, la diplomatie étant une continuation de la guerre par d’autres moyens, juste histoire d’attendre des jours meilleurs pour reprendre le combat.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          C’est vrai, jusqu’au 6 octobre, le hamas était considéré plus que comme un interlocuteur, mais comme un partenaire, pas Israël.
          En plus de la barbarie, les massacres sont vu comme une trahison.
          Or, de tous les crimes, la trahison est sans doute le plus difficile à pardonner.

              1. durru

                Didier Darcet, sur Grand Angle, expliquait que le proverbe “oeil pour oeil” est plutôt une légende :
                https: //youtu.be/oeLTcPo-WD4?si=da46mM1ew6-gwbJl&t=524

      1. Stéphane B

        Le Hamas a eu ce qu’il voulait, une réaction forte et sans détail de la part d’Israël.
        Par contre, le Hamas espérait derrière une union des pays arabes devant cette réaction, vu toutes les destructions humaines engendrées ou immobilières, mais ce n’a pas été le cas, seulement des paroles.

        Les autres pays, ou plutôt leurs dirigeants, ne voulant pas entrer en guerre contre Israël, merci la bombe.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          J’ai la même perception.
          Le Hamas espérait un soulèvement général du monde islamique pour courir à la curée.
          Or, l’Iran, parrain du Hamas et acteur clé n’a pas bougé.
          Il y a à mon sens trois raisons principles à cela :
          – ses alliés russes et chinois ne souhaitent pas un chaos généralisé au moyen orient. Je vois bien les russes rechercher un deal du type Gaza contre Odessa, mais cela exige que la situation soit encore à peu près sous contrôle.
          – la situation intérieure iranienne, sans doute l’élément le plus déterminant. Le pays se développe, même si le processus est encore inachevé. Par exemple, il s’assemble aujourd’hui 800000 véhicules automobiles en Iran, soit plus qu’en Italie. Le pays progresse dans des technologie de bon niveau, comme les drones ou le nucléaire. Si la “rue” arabe n’a que la haine comme seul viatique, le peuple d’Iran aspire à mieux, avec raison. De plus, l’ancienne culture perse, brillante et prestigieuse, refait surface et le peuple prend ses distances, moralement avec le régime. les mollahs ont si bien œuvrés que le peuple est désormais majoritairement athée. Sans véritable assise populaire, le régime ne se risquera pas dans une aventure militaire hasardeuse. Fanatique, mais à temps partiel seulement.
          – la réaction rapide et vigoureuse d’Israël a été dissuasive. Une apparente faiblesse aurait encouragé les oppositions guerrières. Dans l’orient compliqué, la faiblesse est interdite. Si les dirigeants israélien ont la survie de la nation comme ultima ratio, ils n’avaient en fait guère le choix.

          1. spirou

            on doit pas vivre dans la même réalité. Scott Ritter le dit très bien, l’IDF a été humilié et continue à l’être chaque jour avec des centaines de véhicules blindés cramés et des dizaines de blessés chaque jour. D’ailleurs il suffit de comparer les vidéos du hamas en action à celle de l’IDF. La dernière en date étant du vrai Benny Hill qui nous rappelle les heures de gloire de l’armée ukro. Un peloton de l’IDF rentre dans un immeuble, fait face à qq rafales et disparait en courant. Au final deux militants du hamas ont mis en fuite une dizaine de valeureux combattants de Tsahal.

            1. Stéphane B

              et que sait on de la suite ? Ben rien du tout.

              Un appui a-t-il été demandé auprès de l’aviation ? des hélicos ? des chars ? Nous n’en savons rien et ne voyons que ce que des personnes veulent bien nous montrer.

            2. Habeas Corpus

              Oui, le Hamas et les Russes (les 2 sont alliés) volent de victoires en victoires. Tuer une partie de la jeunesse russe pour obtenir 5 % du territoire ukrainien en 1 an et demi, c’est un super résultat.

              1. Jacques Huse de Royaumont

                Les russes ont vidé les arsenaux de l’OTAN et infligé 4 ou 5 fois plus de pertes qu’ils en ont subi. A Avdeevka, la situation commence à se décanter et c’est le principal verrou de la ligne de front qui menace de sauter. La guerre aura fait une victime de marque, la réputation d’invincibilité de l’OTAN.

                Quant à dire que le Hamas et la Russie sont alliés, c’est un peu rapide. La Russie est alliée à l’Iran chiite, parrain du Hamas qui encombre plus qu’il ne sert, mais celui-ci est une création des frères musulmans sunnites supervisé par la CIA…

                1. Habeas Corpus

                  Mon pauvre ami, si l’OTAN décidait d’intervenir directement , il faudrait environ 8 jours pour ramener les Russes d’où ils sont partis. Avez vous une simple idée de la puissance militaire américaine ? Un simple porte avion américain entièrement équipé y suffirait amplement. Le fiasco pour la Russie est total : son objectif était d’arrimer l’Ukraine à la sphère russe c’est tout l’inverse qui s’est produit. En 1 an et demi, les résultats sont cataclysmiques pour la Russie. Mais peut-être lisez vous encore les “experts” qui expliquaient qu’en 15 jours les russes seraient à Kiev?

                  1. durru

                    “si l’OTAN décidait d’intervenir directement”
                    Avec quel équipement militaire ? Celui consommé déjà depuis ? L’armée française n’a des munitions que pour quelques jours de combat de haute intensité et les autres ne sont pas mieux (sauf les US, mais eux ils peuvent pas se permettre de se mettre à poil partout ailleurs).

                    “les “experts” qui expliquaient qu’en 15 jours les russes seraient à Kiev”
                    A part chez les occidentaux, je n’ai pas vu de telles “prévisions”.
                    En tout cas, ça ne fait pas partie des objectifs annoncés officiellement (et qui sont superbement ignorés d’ailleurs en Occident).

                    1. Habeas Corpus

                      Amusez vous à relire les clowns que j’ai cité comme agent en février-mars 2022.Toute les semaines, ils repoussaient l’échéance de l’effondrement ukrainien. Cela vaut son pesant de cacahouètes, du même niveau que Saddam qui fanfaronnait avec derrière lui les premières lueurs de l’arrivée imminente de l’armée US. Je suis cependant triste pour certains comme Jacque Sapir, probablement trop impliqué dans la sphère russe

                  2. Jacques Huse de Royaumont

                    La puissance militaire américaine ? Elle n’est pas arrivée à grand-chose depuis la fin de la guerre de Corée.
                    Ils se sont bien gardé d’avancer un de leur merveilleux porte-avion trop près des côtes russes, un Iskander étant capable de couper en deux n’importe lequel de leur navire.
                    Leurs super-armes promises, comme les HIMARS, n’ont pas eu les résultats escomptés, les stratégies de l’OTAN se sont révélées inadaptées.
                    Si c’est si facile pour l’OTAN, pourquoi n’est-il pas intervenu, dans ce cas ? Cela aurait économiser un demi-million de morts, pour la plupart chez nos bons amis ukrainiens.
                    Qui a prétendu que les russes seraient à Kiev en 15 jours ? Le Kremelin ? Qui se serait lancé dans la conquête d’un pays plus grand que la France avec 150 000 hommes, c’est à dire à 1 contre 2 ? c’est absurde.
                    Je ne pense qu’il que la Russie cherche à arrimer l’Ukraine, tout au moins pas toute. Les anciennes terres de la nouvelle Russie (sud et est de l’Ukraine) peut-être, le reste, c’est peu probable.
                    Quant aux résultats cataclysmiques, quels sont-ils ? Les pertes sont fortes, mais maitrisées et bien inférieures au camp d’en face. L’économie tient et les dégâts sont plus chez nous que chez eux. Sur la scène internationale, notre crédibilité est bien plus entamée que la leur, il suffit de voir le nombre de ralliements à chaque camp.

                  3. Higgins

                    Les russes ont, comme depuis toujours, un impératif majeur, conserver un accès aux mers chaudes. Quand bien même la mer Noire est une mer fermée, il n’en reste pas moins que c’est une mer chaude. Historiquement, la Crimée est russe. Ces derniers n’ont pu voir d’un œil sympathique les agissements occidentaux en Ukraine visant à détacher ce pays de leur sphère d’influence. Il y a au moins dix ans que l’OTAN s’emploie à otanisier l’armée ukrainienne. Les russes le savaient très bien. Il y a dix ans, la Russie était encore faible. Il lui était difficile d’agir contre mais les occidentaux ont cru, à tort, que cette faiblesse était permanente et sans espoir. Ils ont donc avancé ou voulu avancer leurs pions. La Russie a d’abord rétorqué en s’assurant de la Crimée et du Dombass. La Crimée est non-négociable, le Dombass l’était avant l’ouverture du conflit. Ce dernier a été déclenché à l’initiative de la Russie pour prévenir une attaque ukrainienne en préparation. Les russes ont certes rencontré quelques revers mais au final, et c’est ce qui se passe maintenant, les américains et les européens sont en train de perdre leur chemise dans ce conflit absurde, de dégringoler du piédestal sur lesquel ilsvm trônaient depuis 1945. Quant aux ukrainiens, ils mesurent actuellement l’absurdité de croire à des promesses imbéciles. La jeunesse de ce pays se fait hâcher menu par les russes qui eux, du coup, retrouvent progressivement la place qu’ils avaient quittées en 1990-1991 sur l’échiquier mondial.

                    1. bibi

                      Non le conflit n’est pas à l’initiative de la Russie, il est à l’initiative de l’Ukraine si l’on suit les préceptes de l’OTAN concernant le Kosovo.
                      C’est l’Ukraine qui a attaqué les deux états indépendants que sont la république de Donetsk et de Lougansk, la Russie n’étant intervenu que pour protéger deux pays agressés.

                    2. durru

                      À propos de la jeunesse ukrainienne, il va falloir faire des efforts pour la trouver :
                      https: //en.m.wikipedia.org/wiki/Demographics_of_Ukraine

      2. breizhf

        @Jacques Huse de Royaumont.
        la vérité est naturellement plus nuancée : https:/ /www.youtube.com/watch?v=CNAKcTsy7Xk
        L’entretien est un peu long, mais réellement intéressant et pondéré (comme à chaque fois avec ce personnage.).

        1. jusnaturaliste

          Jacques Baud a un parcours de vie et une certaine objectivité qui rendent toujours très intéressantes ses interventions. J’ai d’ailleurs écouté tout l’entretien.

          Mais sur Israël, il commet plusieurs erreurs d’analyse:

          – Il s’appuie principalement sur le droit international, qui n’est que l’expression de la loi du plus fort, et qui n’a donc aucune légitimité morale.

          – Il parle peu du fait que les leaders palestiniens sont millionnaires, voir milliardaires, et qu’ils manipulent idéologiquement les palestiniens pour leur propre enrichissement, tout comme d’ailleurs les leaders ukrainiens, ce qui est une incitation forte à faire perdurer le conflit.

          – Il n’a pas non plus suffisamment étudié la théologie et l’histoire de l’Islam, pour se rendre compte qu’on ne peut pas juste avoir une approche humaniste du conflit. Tôt ou tard la religion et le passé islamique rattrapera les musulmans, et si Israël n’a pas un territoire militairement réaliste à défendre, ses chances de survie sur le long terme seront faibles. De ce fait, avoir un Etat musulman imbriqué dans un Etat juif ne pourra jamais fonctionner.

          1. breizh

            1) “le droit international, qui n’est que l’expression de la loi du plus fort,” ben non justement… Comme par hasard, Israël étant le plus fort militairement rejette quasiment toutes les résolutions ONU.
            2) tous les leaders sont corrompus hélas et des deux côtés. Cela n’aide pas effectivement.
            3) Israël n’a jamais défini ses frontières…C’est un des problèmes. La religion accentue les difficultés, mais le problème est d’abord culturel et démographique.
            L’acte de guerre est souvent le dernier moyen que le pauvre voit.

                  1. durru

                    Pour 1948, c’est trop simple : les frontières sont celles décidées par la résolution de l’ONU, que le nouvel Etat d’Israël a accepté.
                    Pour la suite, le fait que les frontières sont reconnues au niveau international devrait suffire comme argument, non ?

                    1. jusnaturaliste

                      @ durru

                      Israël a surtout accepté d’exister et a assez rapidement élargi les frontières définies en 1948…

                      Je ne me souviens plus exactement ce qu’a dit JB sur le sujet, cela pourrait être qu’il n’y a aucun document officiel israélien qui définisse ses frontières.

                      Mais j’avoue que c’est pour moi assez secondaire, puisque je ne reconnais aucune légitimité au droit international. Israël va se définir comme tous les autres Etats, par le droit du plus fort.

            1. jusnaturaliste

              @ breizh

              1) Vous reconnaissez vous-même que les forts comme Israël ne respectent pas le droit international, cela veut donc bien dire que ce droit n’est imposé qu’aux faibles, par les forts. Il n’a donc aucune légitimité. Un droit légitime, c’est un droit qui est imposé aux faibles et aux forts, pas seulement aux faibles.

              2) Les leaders israéliens ne sont pas milliardaires et Israël a même mis en prison un ancien premier ministre, il n’est d’ailleurs pas exclu que Bibi soit un jour enfermé. Le degré de corruption n’est donc absolument pas comparable. Par ailleurs, l’autorité palestinienne fonctionne comme une dictature autoritaire et sanguinaire, alors que le gouvernement israélien est le fruit d’alliances instables et peu durables.

              3) Jacques Baud en donne la raison: la Jordanie n’a aucune légitimité historique, ce territoire a été donné par les Anglais à une branche royale de l’Arabie saoudite!

              Le problème est fondamentalement religieux: si Israël était un Etat laïc donnant les mêmes droits aux musulmans qu’aux juifs, les palestiniens demanderaient la nationalité israélienne, ils feraient des naissances et de l’immigration, et en quelques décennies, Israël serait remplacé par un nouvel Etat musulman sans tirer un seul coup de feu.

              1. Jacques Huse de Royaumont

                “Le problème est fondamentalement religieux”, oui, mais en un sens complètement différent.
                quand l’Arabie Saoudite a massacré des centaines de milliers de personnes au Yemen, ça n’a posé de problème à personne, le monde islamique n’a pas cillé. Quand les musulmans tuent, ça ne semble pas mériter d’être signalé, quand des non-musulmans s’opposent à eux, c’est inacceptable. Tout semble bon pour l’oumma.
                Pour mémoire, il existe des arabes israéliens, majoritairement musulmans et dotés de tous les droits civils et civiques.

              2. Habeas Corpus

                Rappel : les principaux agents d’influence russe en langue française sont : Caroline Galactéros, Eric Denécé, Xavier Moreau, Jacques Guillemain, Jacques Baud.
                Soyez un peu plus “circonspects” dons vos références …

                  1. Christof Ganz

                    @durru : si, si.

                    SI vous citez Jacques Baud qui dit qu’il fait beau (jeu de mot involontaire) un jour de grand soleil, soyez certain que c’est de la propagande russe et qu’il pleut à torrents.

            2. jusnaturaliste

              @ Jacques Huse de Royaumont

              Le monde islamique a le droit de massacrer, mettre à mort, mettre en esclavage, torturer, persécuter les homos, les femmes, etc. Comme dirait Laurent Firode, c’est une “autre culture”…

              Mais Israël, c’est notre culture, donc très condamnable, spécialement par les Etats musulmans…

              Pour les Arabes israéliens, il ne faut pas se leurrer, si on veut qu’un Etat juif puisse exister, à moins que les non-juifs restent naturellement très minoritaires, une politique ségrégationniste est inévitable.

              @ Habeas Corpus

              Etre “circonspect”, c’est ne citer que les agents d’influence otanesque en langue française?

              1. Hbeas Corpus

                l’OTAN c’est juste une alliance défensive, basée sur une demande d’admission volontaire, et qui accessoirement est juste chargée de te sauver les miches en cas d’invasion militaire. Il n’ y a nul besoin d’agent d’influence pour le comprendre.

                1. Grosminet

                  @ Hbeas Corpus 27 novembre 2023, 14 h 16 min
                  « l’OTAN c’est juste une alliance défensive »
                  ça c’est ce qui est écrit dans les livres…

                2. Croix du Sud

                  Le côté “alliance défensive” de l’OTAN s’est particulièrement exprimé en Yougoslavie au printemps 1999 puis en Libye en 2011.

                3. jusnaturaliste

                  @ Habea Corpus

                  La Russie, c’est juste une fédération qui défend les russophones, il n’y a pas non plus besoin d’agent d’influence pour le comprendre.

                  Et lorsque Kiev a planifié par décret une invasion militaire des régions russophones, la Russie est venue leur sauver les miches…

              2. Habeas Corpus

                Bah l’OTAN, c’est une alliance défensive basée sur une demande volontaire de pays qui le souhaitent. Accessoirement, elle juste chargée de te sauver les fesses en cas d’invasion d’un pays tiers, cela me convient très bien pour ma sécurité, il n’y a nul besoin d’agent d’influence.

                  1. Habeas Corpus

                    Révisez vos classiques : la lamentable intervention en Lybie s’est faite sous l’égide de l’ONU. Quant à la lamentable intervention en Serbie, il s’agit d’une erreur de l’OTAN, je l’ai dit dès la fin des années 90. Qu’une erreur soit commise ne doit pas conduire à jeter le bébé avec l’eau du bain.

                    1. durru

                      Cette “erreur” au Kosovo fait suite aux autres – reconnaissance et armement à vitesse grand V de la Croatie fasciste, encouragement des tendances séparatistes en Bosnie (et des influences des mouvements intégristes musulmans, il ne faut pas se voiler la face), tout ça pour contrer un affreux crypto-communiste, Milosevic.
                      Il aurait fallu, surtout à l’Elysée, essayer de rester un tout petit peu cohérent, car en parallèle la France apportait tout son soutien à un autre régime crypto-communiste voisin, à Bucarest.

                      C’est amusant de voir comment on peut arriver à minimiser des évènements majeurs, par ailleurs. Dès ’99 j’avais averti tout mon entourage que les frontières en Europe suite au WWII sont désormais de l’histoire ancienne, ce qui était l’évidence même. Et ça n’a pas loupé, mais bon, il n’y a pas pire aveugle…

                      Et tout ça pour quoi, au final ? Pour conforter un régime mafieux spécialisé dans le trafic d’organes et pour l’installation de la plus grande base militaire américaine en Europe ? C’est pas un peu cher payé ?

                1. Pheldge

                  @ Habeas Corpus : sauf que dès qu’alliance militaire il y a, l’envie d’imposer sa loi, ses idées, son mode de vie, n’est jamais très loin, bref de l’alliance défensive, à l’armée du Camp du Bien, il n’y a qu’un petit pas … qui s’est encore rétréci avec la disparition de l’URSS.

      3. Miniac

        Quoi qu’on en pense, le Hamas gagne et Israel perd… Il faudrait ce garder d’écouter à la TV les mêmes qui disaient que l’Ukraine gagnait… Ce n’est pas plus vrai avec Israel qu’avec l’Ukraine… Il faut en effet comprendre la “continuation de la politique par d’autres moyens” dans toutes ses implications et non simplement la citer. Le Hamas a réussi au prix de quelques martyrs dont il possède un stock important à provoquer une répression aveugle d’Israel, ce qui a immédiatement fédéré l’ensemble du Sud Global contre l’occident, faisant basculer ce qui hésitaient encore après l’Ukraine… Comme en Ukraine, Israel est donc devenu un chaudron encerclé qui ne dispose d’aucune matières premières et de très peu de main d’oeuvre et qui dépend de l’approvisionnement permanent des USA, tandis que le Sud Global dispose de toute la MO et de toute les matières premières pour gagner un guerre longue…

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Parler de martyrs pour des assassins de la pire espèce est inapproprié.

          La trêve, dont le Hamas ne voulait pas initialement, ne me semble pas un clair signe de victoire, pas plus que l’attentisme des pays autour. Un chien qui aboie ne mord pas, l’objectif de soulever l’orient est en passe d’échouer.
          L’opération militaire pour éradiquer le Hamas tournera peut-être en eau de boudin. Ce n’est pas une bonne nouvelle… pour nous. Avec nos 200 petits gaza parsemant le territoire français, il n’est pas très bon qu’ils se sentent pousser des ailes

            1. Miniac

              Martyr est une reprise du terme qu’ils emploient pour se qualifier eux même et qui signifie qu’ils disposent d’un réservoir important de gens près au sacrifice ultime pour leur cause: il n’y a aucun jugement moral… Pas plus qu’il n’y en a à parler de Kamikaze ou de vietcong.

              Il est dramatique de constater qu’en 2023, il est impossible de raisonner sur des faits sans avoir qqun qui est “offended” pour tout et n’importe quoi, même ici… Un jour, il faudra grandir et apprendre à raisonner plutôt qu’à juger… Si ce pays est foutu, c’est justement à cause de gens qui passent leur temps en jugement idéologiques et moraux plutôt qu’en analyse factuelle et froide…

              Bref, factuellement, le Hamas perdra sans doute militairement comme il a toujours perdu jusqu’ici. Cela n’a AUCUNE importance. Cette défaite tactique permettra un victoire stratégique des BRICS+Sud Global plus rapide.
              Comme l’a montré le Hezbollah en 2006, il va souligner la vulnérabilité d’Israel, comme la défaite ukrainienne a souligné la vulnérabilité de l’OTAN et la défaite en Syrie, celle des USA. Bref, l’occident ne fait plus peur, le dollar sera peu à peu abandonné, etc…

              Non, il n’y a pas d’embargo car personne ne va sacrifier les affaires à l’idéologie, ce ne sont après tout que des pauvres qui meurent. Comme la Russie et la Chine vendent toujours aux USA… Mais déjà l’Egypte et l’Arabie Saoudite abandonnent le $… La Syrie est revenu dans la ligue arabe, et la Turquie interdit la Mer noire à L’OTAN…

              L’Ukraine et Taiwan ont permis de constituer un pôle asiatique. Le Hamas va permettre d’accélérer la constitution d’un pôle musulman… Ces deux pôles vont peu à peu retirer les soutiens africains et d’amérique du sud à l’occident… Finalement, les USA enverront Israel et l’Europe en chair en canon contre ces deux pôles pour essayer de ne pas mourir trop vite, l’Ukraine en plus mortel…

              Encore une fois, aucun jugement moral, simples constatations géopolitiques…

              La morale sera faite par les vainqueurs, comme toujours dans l’histoire… Quoiqu’en pensent les vaincus…

              1. durru

                La morale de vainqueurs de Staline et Mao commence à être remise en question, malgré leur statut de vainqueurs. Peu de choses sont éternelles (malgré les apparences).

                Quant au terme de “martyrs”, ce n’est pas en se soumettant au langage mensonger de l’ennemi qu’on peut envisager de gagner une guerre. Je m’en fous royalement de leurs déclarations. Les mots ont un sens.

                1. Miniac

                  Il faudra un jour que l’occident arrête de se regarder le nombril et de croire dans sa propre propagande: ce n’est pas parce qu’en occident Staline ou Mao n’ont plus la cote au quartier latin, qu’il en est de même dans les 98% du reste du monde… Factuellement, durant les règnes de Mao et Staline, leurs pays sont passés du Moyen Age au XXe siècle, soit 500 ans en 50 ans. Il suffit donc d’en faire une belle histoire…

                  Donc, je comprends que les victimes des règnes de Mao et Staline n’aient pas apprécié les divers traitements, mais cela reste des héros pour les jeunes générations de ces pays, qui ne meurent plus de faim et ont un iphone comme le parisien moyen…

                  De même, l’indépendance acquise par le FLN et le Vietmhin, au prix de tactiques qui n’ont rien à envier au Hamas en font malgré cela, toujours des héros de l’indépendance aux yeux de tous les pays ayant connu la colonisation…

                  Tout est relatif en histoire et en géopolitique… La morale n’existe pas, c’est une fable qu’on écrit quand on gagne pour contenter le peuple et justifier ses sacrifices…

                  Symétriquement, pour mieux comprendre, les USA passent toujours en occident pour des héros de la morale malgré une tactique militaire ayant toujours consisté à massacrer les civils pour imposer la terreur (de quoi est ce la définition déjà ?): des guerres indiennes aux bombardements de Dresde, Hiroshima et Nagasaki, en passant par la Libye et l’Irak… Pourquoi serait ce différent pour Staline en Russie ?

                  Dis autrement, ce que pensent les occidentaux représentant 2% de la population par rapport aux 98% autres n’a aucun intérêt, depuis que leur armée et leurs sanctions ne font plus peur, et que le reste du monde apprend à se passer du dollar…

                    1. Grosminet

                      @ durru 27 novembre 2023, 14 h 22 min
                      Pour Mao en chine je sais pas, mais pour Staline en Russie c’est effectivement du n’importe quoi.

                    2. durru

                      @Miniac
                      On peut savoir quelle a été la question posée lors du sondage en Russie ?
                      Je sens l’arnaque puissance 100, du style : “lequel de ces personnages vous pensez qu’il serait le plus célèbre dans le monde ?” C’est en tout cas ce que le titre suggère en filigrane.
                      À ce titre, la simple présence de Staline dans la liste est une arnaque – il n’était pas Russe.

                  1. lesubversif

                    Les usa le seul pays au monde qui est passé de la barbarie à la décadence sans passer par la civilisation ! Ils sont quand même fort ces ricains!

                    PS: patron! Vous me l’a laissez celle là ?

                  2. lesubversif

                    Très bonne analyse..(ca fait plaisir..ils y en a qui suivent).si il y en a avec ça qui n’arrivent pas à se moucher de leurs morve dégoulinantes je ne comprends plus rien moi !

                    PS: patron! Vous me l’a gardez celle là ?

                  3. lesubversif

                    @Miniac: vous savez ici vous avez à faire à pas mal de” libéres-ta-rien”!
                    La frustration est leur carburant ! En effet le libertarisme est un néolibéralisme qui a mal tourné …donc égratigner les usa leurs mère patrie du libertarisme.. ça les gênes un peu aux entournures vous voyez?!

                    1. lesubversif

                      Pardon correction : le néolibéralisme est un libertarisme qui mal tourné et non le contraire !

                    2. jusnaturaliste

                      @ lesubversif

                      En France, on n’a pas besoin d’aller chercher le libertarianisme américain, on a un libéralisme français, avec des économistes français, qui ont écrit des livres en français, et qui sont étudiés et connus par les Fr… Américains.

              2. Jacques Huse de Royaumont

                @Miniac

                “Bref, factuellement, le Hamas perdra sans doute militairement comme il a toujours perdu jusqu’ici. Cela n’a AUCUNE importance.”
                Ce point de vue n’et sans doute pas partagé par les israéliens et les palestiniens qui sont tout de même les premiers concernés…
                Déjà le Brics ont beaucoup de contradictions internes, alors voir le sud global comme un ensemble, c’est peu réaliste.
                Je vois mal le Hamas constituer un pole musulman, la cause palestinienne servant surtout à occuper les esprits de la rue arabe, un peu comme le réchauffement climatique chez nous.

                Sinon, le sud global, je ne connais pas. Concevoir une grosse moitié du monde comme un bloc unifié me semble un concept suspect.
                Il y a un mouvement de rejet, non de l’occident, mais du wokisme occidental mondialisé. Il y a une nuance, car les ennemis déclarés du wokisme ne sont pas que dans le sud, on en trouve jusqu’ici.

                Enfin, je rappellerai une évidence : nous tous, ici sommes des occidentaux, dans le camp occidental, sans qu’on nous demande notre avis. Même si l’on fustige la bêtise à l’oeuvre chez nous, nos intérêts personnels sont intimement liés au sort de l’occident. Voir notre ruine un peu trop souhaitée (sous couvert d’analyse qui se dit factuelle sans l’être vraiment) provoque un malaise, comme devant un désespoir fatigué de vivre et qui aspire au néant.

                1. Miniac

                  “Voir notre ruine un peu trop souhaitée (sous couvert d’analyse qui se dit factuelle sans l’être vraiment) provoque un malaise”. Cette peur et cette fuite à l’idée d’affronter la mort, typiquement occidentale, m’est toujours apparu comme sa plus grande faiblesse… C’est ce qui entraine ce mode de pensé typiquement court termiste favorisant la tactique au détriment de la stratégie. C’est justement pour cela que l’Iran, la Chine ou la Russie gagneront au final… Car ce sont des civilisations capables de penser au dela de la vie de l’individu, tant en terme de valeur que de durée…

                  Donc, pour ma part, je peux regarder la mort en face, et ainsi mieux l’affronter. La stratégie occidentale actuelle est de la fuir, en allumant des guerres partout, au lieu de l’affronter, et de changer de paradigme…

                  Dis autrement, en refusant de regarder et d’affronter sa mort annoncée, l’occident se suicide…

                  Et si maintenant je dois rajouter un jugement personnel, si cela ne me ferait rien de vivre à la Russe, les deux autres possibilités ne m’enchantent pas le moins du monde. Ce n’est pas pour cela que je dois les ignorer…

                  1. Jacques Huse de Royaumont

                    “Cette peur et cette fuite à l’idée d’affronter la mort, typiquement occidentale, m’est toujours apparu comme sa plus grande faiblesse”.
                    Remarque stupide. Il ne s’agit pas de fuir, mais au contraire d’affronter l’adversité. L’attitude suicidaire, c’est justement de souhaiter sa propre destruction.
                    Mais une chose est vraie : non l’occident, mais ses dirigeants indignes et peu représentatifs sont engagés dans une fuite en avant qui va être dévastatrice. Ils sont les premiers ennemis des nations occidentales et nous avons un intérêt urgent à nous en débarrasser.

                    1. lesubversif

                      “une fuite en avant qui va être dévastatrice”
                      .. que vous le vouliez ou non vous faites partie de l’occident de cette culture… arrêtrz de vous defosser en désignant que c’est les autres,les responsables les fautifs…c’est niveau “bac à sable”.
                      Donc oui l’occident se tire une balle dans la tronche elle croyait dominer le monde avec son fric en parasitant les peuples du monde entier.. cela ne pouvait perdurer. La plus grosse arnaque de tous les temps qu’est le capitalisme, le néolibéralisme ou libertarisme.. appelé cela comme vous voulez a vécu,c’est terminé,game over! 🙂

                    1. Olaf

                      Et ce, sans jamais préciser de quelle foi il s’agit . Je reprécise le terme des grecs anciens qui étaient polythéiste,et le terme foi signifiait alors, pistis, une croyance très forte en un idéal quel qu’il fût.

                2. lesubversif

                  ” Concevoir une grosse moitié du monde comme un bloc unifié me semble un concept suspect.”

                  Comme l’OTAN ça paraît suspect aussi! 🙂

                  1. Grosminet

                    @ lesubmersible
                    « arrêtrz de vous defosser »
                    À force d’explorer la fosse des Mariannes de la connerie, t’as besoin de te défosser 😀 ça se tient 😀

            2. jusnaturaliste

              @ Miniac

              Alors allons-y pour une analyse factuelle et froide:

              Le terme “martyr” en langue français désignait à l’origine des gens persécutés pour leur foi chrétienne, et non des assassins qui tuent pour imposer l’islam par la terreur. Si vous reprenez la définition des assassins au lieu de celle de la langue française, vous contribuez malgré vous à répandre leur propagande, ce n’est plus de la simple analyse.

              On n’a pas le problème avec “kamikaze” et “vietcong”, puisque ces termes ne sont pas des termes détournés de la langue française.

              L’analyse commence par utiliser les bons termes pour désigner les bonnes choses.

              1. Miniac

                L’éthymologie ne fait pas le sens. la définition du mot martyr par le Larousse est: “Personne qui a souffert la mort pour sa foi religieuse, pour une cause à laquelle elle se sacrifie”. C’est donc parfaitement adapté dans le cas précis: la vie de la personne passe après la cause ou la religion, quelque soit la cause ou la religion. Sémantiquement, un Kamikaze est donc un martyr au même titre qu’un terroriste islamiste.

                Et c’est aussi la façon dont ils se définissent.

                Ce qui confère une double légitimité au terme. Que le terme ne vous plaise pas est non pertinent.

                1. Jacques Huse de Royaumont

                  Dans le cas de l’islam, le “martyr” (=témoin) ne meut pas, il tue…
                  Le terme, issu du grec, s’est appliqué aux premiers chrétiens. L’islam, qui n’est pas de culture grecque, a repris ce terme dans notre langue, en en pervertissant le sens, pour essayer de magnifier son combat et faire oublier que ce combat est sordidement criminel.

                  1. Olaf

                    Martyr: témoin de sa foi et prêt à mourir pour elle. Du grec marturos. Vous avez tout a fait raison. Le reste n’est que dérivés sémantiques et idéologiques au cours des siècles.

                2. durru

                  Parlez français et ça devrait suffire. Combien des attaquants du Hamas qui ont massacré plus d’un millier de civils sans défense sont morts, pour pouvoir envisager le titre de “martyr” ?
                  De quoi on parle ?

                  1. Pheldge

                    bin dans la dialectique islamiste, le martyr, c’est le guerrier, qui donne sa vie pour Allah, en combattant les infidèles, par exemple les Juifs.

                3. jusnaturaliste

                  @ Miniac

                  Sauf que là vous donnez une définition incomplète:

                  https:/ /www.larousse.fr/dictionnaires/francais/martyr/49661

                  1. Personne qui a souffert la mort pour sa foi religieuse, pour une cause à laquelle elle se sacrifie : Les martyrs de la Résistance.
                  2. Chrétien mis à mort ou torturé en témoignage de sa foi. (On l’appelait aussi martyr de la foi ou confesseur [de la foi].)

                  Et pour l’adjectif:

                  Qui est l’objet de mauvais traitements, supporte de cruelles souffrances : Un enfant martyr.

                  Si on regarde l’ensemble de la définition, on comprend qu’il est plus question d’être mis à mort par autrui pour ses convictions, que de tuer et se suicider en même temps au nom de ses convictions.

                  Après, je me fiche de comment les musulmans appellent leurs assassins, cela fait partie de leur propagande de guerre, je vous fais juste remarquer que si vous reprenez cette propagande de guerre à votre compte, c’est que vous n’êtes simplement plus dans l’analyse factuelle.

        2. durru

          Vous avez vu une quelconque action concrète de la part du “Sud global” à l’encontre d’Israël ? Même les pays arabes, les alliés les plus “naturels” du Hamas, ont refusé de mettre en place un quelconque embargo à l’encontre d’Israël.
          Faut arrêter de prendre ses rêves pour la réalité.

        3. jusnaturaliste

          @ Miniac

          Pour savoir qui gagne, il faut connaître les objectifs de chacun.

          Les musulmans pratiquants ont pour objectif de faire disparaître Israël de la carte, les enfants palestiniens sont d’ailleurs enseignés avec des cartes où Israël n’apparaît pas. Donc, les musulmans pratiquants n’ont pas encore gagné.

          Le Hamas a deux objectifs: faire libérer leurs terroristes contre des otages, ce qu’Israël est en train d’accepter, et relancer le conflit, qui était en train de tomber dans l’oubli, afin que les aides humanitaires occidentales se maintiennent, et continuent d’enrichir les dirigeants palestiniens. Ils ont des chances d’aboutir.

          Israël a pour objectif d’avoir un Etat juif, viable où les juifs peuvent vivre en sécurité. Ils sont loin d’avoir gagné.

          Les sionistes ont pour objectif de reconstruire le temple et de retrouver le grand Israël. Ils sont loin d’avoir gagné.

          1. Miniac

            Les objectifs du Hamas et d’Israel sont sans intérêt par eux-même, c’est le petit bout de la lorgnette. Quand je parle de défaite ou de victoire, je parle de celles des blocs qui prennent position derrière chacun des camps. Dis autrement, la victoire tactique probable d’Israel ne préjuge pas de la victoire stratégique de l’occident, au contraire…

            1. durru

              Sauf que là, la composition des équipes n’est pas aussi évidente… Petit exemple, le groupe le plus nombreux en Israël aujourd’hui est celui de juifs originaires de l’ancienne URSS. Est-ce que la Russie a un intérêt majeur à soutenir la défaite à long terme d’Israël ? Vous avez quatre heures.

              1. Miniac

                La Russie est membre de l’OPEP+, elle travaille main dans la main avec les pays arabes, particulièrement avec l’Arabie Saoudite. Avec le parrainage de la Chine, auteur du rapprochement AS/Iran. Elle est partenaire de la Syrie et principal fournisseur d’armes de l’Algérie et autres. Elle a des accord de sécurité avec la moitié du Sahel maintenant, etc… C’est pas 10 millions d’israeliens qui font le poids…

                Les immenses gisements gaziers au large de Gaza passant sous controle israélien servirait à l’europe et aux usa, en réduisant la dépendance de l’occident.

                Psychologiquement, un russe qui renie la mère patrie n’est plus russe… Voir le traitement de ceux qui ont fuit la mobilisation… Donc la perte des expatriés n’est pas un drame. Je pense la Russie bcp attachée au retour des ukrainien russophone que des juifs expatriés. C’est bon pour les affaires, mais les affaires ne dépendent pas des sentiments.

                1. durru

                  Pour les affaires, l’intérêt principal est l’absence de conflits.
                  Je répète, il n’y a *aucun* pays (ni arabe, ni l’Iran, ni autre) qui a pris des mesures économiques contre Israël. Ça pourrait être un signe. Si le Pathos ne prenait pas le dessus…

                  1. Croix du Sud

                    Je plussoie avec durru

                    Aucun état (ni arabe, ni musulman ni aucun autre) n’a pris de sanction contre Israël depuis sa réponse militaire aux exactions du 07 octobre dernier.

                    Aucun état arabe ne soutien le Hamas (le Qatar n’héberge sa branche politique qu’à la demande des USA, les fonds viennent principalement de l’union européenne et des nations unies via le détournement de l’aide humanitaire). Et tous se réjouiront de la disparition d’un mouvement lié aux frères musulmans (encore plus si c’est Israël qui fait le sale boulot).

                    Je met un bémol avec “Ansar Allah” mais ce n’est pas officiellement un état même s’il en a toutes les prérogatives dans la partie du Yemen que ce mouvement contrôle.

              2. Grosminet

                Bah c’est pas si évident que ça en fait. On pourrait penser que les juifs barrés de Russie depuis des dizaines d’années n’en ont plus grand chose à glander de la mère patrie, et que celle-ci leur retourne peut-être le compliment…

            2. jusnaturaliste

              @ Miniac

              C’est quoi une victoire stratégique de l’Occident?

              Que le wokisme devienne la norme partout? Que les opposants genre Assange soient enfermés à vie sans procès? Que les libertés soient supprimées les unes après les autres, au point qu’on est même aller jusqu’à se retrouver confinés, à devoir porter des masques ou être forcé de se faire injecter des substances expérimentales?

              Je ne suis pas pour l’Occident, je suis pour la liberté, et quand on voit ce que donne le monopole des USA sur le monde, un monde multi-polaire ne sera pas forcément pire… Edward Snowden vous le confirmera.

              1. Jacques Huse de Royaumont

                Je suis pour l’occident parce qu’il a inventé et porté l’idée de liberté et que lui seul peut la porter, aujourd’hui encore.
                De ce point de vue, les dirigeants actuels sont des traîtres et méritent le sort des traîtres.

                1. lesubversif

                  “Je suis pour l’occident parce qu’il a inventé et porté l’idée de liberté et que lui seul peut la porter, aujourd’hui encore.”

                  Pfff…qu’est ce qui faut pas lire…d’une stupidité affligeante! J’en aurai presque la larme à l’œil dites donc! La liberté de massacrer des peuples autochtones de piller,de tuer,de s’accaparer les terres! Oooooohhh merci à toi Ooooooccident le bienfaiteur de l’humanité qui répend la justice, la foi,l’amour…..je continue?

                  1. Boulshitananda

                    Le submersible ne sait pas ce que liberté signifie, et en matière d’invasions et de massacres, il ne sait pas non plus que l’occident n’est pas le seul…

                  2. Jacques Huse de Royaumont

                    Qui a inventé le concept d’individu ? Qui a théorisé sur le principe de liberté et de libertés fondamentales ? Qui a voulu et réussi à mettre fin à l’esclavage ?
                    Les exactions en tout genre ne sont pas l’apanage de l’occident, loin s’en faut, les progrès des libertés, si !

              2. Habeas Corpus

                Vous planez; la dénomination de “monde-multipolaire” est le terme diplomatique pour signifier un monde dominé par l’axe “Chine-Iran-Russie”. Il est savoureux de voir les dirigeants de ces pays n’avoir que le terme “monde-multipolaire” à la bouche. Enfin, voyons, nous dirigeants de ces pays, on en a ras le bol de pas pouvoir ce que l’on veut, prendre les territoires que l’on veut quand on veut, soumettre les pays que l’on veut quand on veut, éradiquer les populations que l’on veut quand on veut. Il est tellement plus simple de fonctionner par la prédation que de se développer par soi-même …

                  1. Habeas Corpus

                    N’importe quoi, le mieux est peut-être de lire directement ses discours non ? La doctrine Trump est simple : nous voulons un monde stable, car c’est bon pour les affaires. Nous soutiendrons les forces du statu quo (Arabie ou Inde par exemple), nous nous opposerons aux forces de déstabilisation. En contrepartie, les USA ne sont pas interessés par des changements de régime si ce régime est une force de statu quo.

                  2. Habeas Corpus

                    Jamais la Russie n’aurait bougé avec l’administration Trump au pouvoir, c’est quelque chose qui doit être très clair. Les signaux de faiblesse envoyés par l’administration Biden ont été désastreux, on se souviendra avec profit des déclarations d’icelle concernant la “possibilité d’incursions russes en territoire ukrainien”. On se souviendra aussi que cette administration a proposé au président ukrainien de l’exfiltrer dès les premiers jours du conflit, prête qu’elle était d’entériner l’agression russe. C’est la résistance inattendu de ce dernier qui a poussé cette administration a devoir le soutenir. UNE ADMINISTRATION US FAIBLE POUSSE TOUJOURS LES REGIMES AUTORITAIRES A TESTER CELLE-CI. Ce fut le cas avec Carter, Obama, voire Clinton. En revanche, des administrations fortes poussent les dictateurs à rester tranquilles. C’est la doctrine de “Peace through Strength” . (Si un contributeur, de type sud-africain, pouvait m’aider à prononcer cette phrase en anglais sans postillonner, il en serait remercié)

                    1. durru

                      @HC 17h27
                      Vous avez une lecture assez intéressante de l’histoire 😉 … soit.
                      La Russie n’aurait pas bougé parce qu’il n’y aurait pas eu de provocation de la part de l’Ukraine (avec Trump).
                      Les Démocrates (tout comme les RINO) sont bien plus proches du complexe militaro-industriel que Trump, c’est pour ça que les uns provoquent des conflits quand les autres les arrêtent.
                      Après, je ne remets pas en cause la faiblesse de l’actuelle administration, mais c’est un autre débat.

                1. jusnaturaliste

                  @ Habeas Corpus

                  Peu m’importe leurs motivations réelles, ce que je constate, c’est que l’Occident était bien plus libre, et bien plus déterminée à se battre pour sa liberté, quand il y avait un ennemi clair, tel que l’URSS.

                  Un des moteur de la liberté est la concurrence. Quand il y a concurrence entre plusieurs blocs, la liberté devient intéressante, car elle permet de prendre l’avantage sur l’autre. A l’inverse, quand il y a un monopole, la liberté perd de son intérêt, et on sombre de plus en plus dans la dictature.

                  1. Habeas Corpus

                    Nombreux en effet sont les employés des agences de renseignement à regretter le bon vieux temps de l’URSS. Les choses avaient le mérite d’être claires. Je ne pense pas que le problème vienne de là cependant. Les élites dirigeantes supportent de plus en plus mal les opinions alternatives, et en viennent à être fasciné par le modèle chinois de contrôle de la population. Sauf à réaliser une “contre-révolution écologique” (rejet du narratif d’urgence climatique, ce qui n’est pas demain la veille en France), on se verra imposer de plus en plus leurs petites saloperies liberticides.

      4. nemrod

        Je vois mal comment Tsahal pourrait perdre à court terme vue la disproportions des forces.
        Reste à savoir ce que va devenir Gaza .
        Si l’armée israélienne doit y patrouiller longtemps ça pourrait être la lente hémorragie.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Les gazaouis sont entre le marteau israélien et l’enclume islamiste. Il faudrait les intégrer et les naturaliser dans l’un ou l’autre des pays limitrophes (Israël compris), mais qui en veut ?
          Et qui mettre autour de la table pour leur offrir un avenir ?

            1. Stéphane B

              Les noyer ou les bloquer avec des explosifs à mousse expansive, qui prennent toute la largeur du tunnel et empêchent l’air de passer une fois mise en œuvre, et avec une difficile capacité de destruction pour l’ennemi.

                1. Stéphane B

                  https:/ /www.lefigaro.fr/international/conflit-israel-hamas-que-sait-on-des-bombes-eponges-israeliennes-qui-pourraient-etre-utilisees-pour-detruire-les-tunnels-de-gaza-20231114

                  avec la source anglaise https:/ /www.telegraph.co.uk/world-news/2023/10/25/sponge-bomb-new-weapon-israel-gaza-tunnels-war-hamas/

                  Sur wiki avec des références
                  https:/ /en.wikipedia.org/wiki/Sponge_bomb

          1. Habeas Corpus

            Non, Tsahal élimine méthodiquement les tunnels. Chaque jour leurs cartographie est complétée et une brigade spéciale, qui a été formée il y a plusieurs année pour cela s’en occupe. Des bombes “de comblement” existe. Cela aurait été fait il y a plusieurs semaines si il n’y avait pas ce problème d’otages.

              1. Croix du Sud

                C’est pour animer le fil de discussion, je classe cela dans la catégorie humour, comme l’extrait ci-dessous :

                “Mon pauvre ami, si l’OTAN décidait d’intervenir directement , il faudrait environ 8 jours pour ramener les Russes d’où ils sont partis.”

    1. Jacques Huse de Royaumont

      A science-po, les affiches ont été arrachées. Les apprentis politiciens n’ont pas l’air mieux que leurs devanciers.

      1. Higgins

        Et surtout, elles n’ont pas été remises !!! Pour le coup, si j’étais le principal suspect de ce drame, un certain Hégésipe Mortefort de vieille famille française, j’éviterai de demander l’application stricte à mon encontre de “La liberté est la règle, l’incarcération l’exception”, ça pourrait être dangereux.

  4. Christof Ganz

    Excellent article mais c’est habituel.

    Toutefois, on note une tâche, d’autant + voyante par contraste avec le reste de l’article : “buts socialistes de la clique mondialiste”.

    Qu’on m’explique donc le rapport entre la captation des libertés et des richesses par cette élite mondialiste PRIVEE et quelque “but socialiste”.

    Sauf, je le concède, son internationalisme symétrique : “ultra-riches de tous les pays, unissez-vous.”.

    Hormis cela …

      1. Stéphane B

        https:/ /www.ladepeche.fr/2023/11/27/royaume-uni-le-roi-charles-iii-sest-il-vraiment-enrichi-sur-le-dos-des-defunts-sans-heritiers-11605359.php pour abonder

        Une classe dirigeante et le reste qui devra suivre;

      2. pabizou

        Surtout pour ceux qui ont compris que le socialisme est le chemin de l’échec et acceptent de reconnaitre, publiquement ou non, qu’ils se sont fait rouler depuis très longtemps par les beaux discours qu’ils ont stupidement applaudis sans jamais comprendre qu’ils ne pourraient jamais avoir d’autre rôle que celui de dindon de la farce

      3. Christof Ganz

        Ressorts que vous n’explicitez pas.

        Je pinaille peut-être sur le sens des mots, mais il me semble que votre “détestation” du socialisme soit plutôt, en fait, une détestation de la gauche, ce qui est légèrement (litote) différent.

        Je peux évidemment faire erreur.

        Un Xavier Moreau (pour qui j’ai un biais de sympathie malgré un manichéisme parfois trop voyant) a écrit le Livre Noir de la Gauche Française, pas le Livre Noir du Socialisme Français.

        J’admets en outre ma “nostalgie” (entre guillemets car je suis un peu jeune pour l’avoir vécue in situ) du gaullo-communisme, système de gouvernement nationaliste à économie de marché dont les tendances délétères étaient tempérés par un contre-pouvoir communiste fort, et dont la réussite a notamment consisté à ce que ce contre-pouvoir ne soit jamais devenu pouvoir.

        1. “votre “détestation” du socialisme soit plutôt, en fait, une détestation de la gauche”
          Ben non.

          “Je peux évidemment faire erreur.”
          Ben oui.

          1. Christof Ganz

            Dont acte.

            Mais, sauf à faire l’exégèse de l’intégralité de ce blog, on ne voit guère ce qui fonde votre détestation du socialisme.

            Un abus de Stéphane Courtois ? Autre chose ?

            Vous me concéderez avoir, pour ma part, explicité ce qui fonde ma position nuancée de 3ème voie gaullienne : un équilibre, certes sur une ligne de crête délicate à tenir.

              1. Simon

                La citation originale de Winston Churchill est “Socialism is the philosophy of failure, the creed of ignorance, and the gospel of envy.” Discours à la conférence des Unionistes écossais, Perth, Scotland, 28 May 1948.
                On peut aussi ajouter celle-ci : “The inherent vice of capitalism is the unequal sharing of blessings. The inherent virtue of Socialism is the equal sharing of miseries.” House of Commons, 22 October 1945.

                1. Christof Ganz

                  Propos entendables, même si je crains que derrière ces aphorismes faciles se cache une réalité un peu moins reluisante : l’Histoire écrite par les vainqueurs.

                  Ou la pensée dominante en tant que celle de la classe dominante.

                  Je précise préférer, de loin, notre système à celui que je pourrais paraître vouloir défendre (il n’en est rien).

                  Ne serait-ce que parce qu’on peut en discuter +/- librement ici.

                  Mais ce n’est pas parce qu’un système alternatif est globalement moins bien qu’il est nécessairement moins bien en tous ses aspects.
                  Ce que le “repoussoir socialiste” (comme le “repoussoir fasciste”, d’ailleurs) voudrait nous faire avaler.

                  1. durru

                    Pour rappel, Staline aussi faisait partie des vainqueurs et à ce titre la gauche socialo-communiste a eu, y compris dans l’Occident, un ascendant moral qui n’est pas prêt de se dissiper. Parler de “classe dominante” en oubliant de “détail” (encore plus fort en France qu’ailleurs) est une faute impardonnable.
                    Sinon, je suis tout à fait d’accord que tout “repoussoir” servi ad nauseam cache d’autres objectifs. C’est le cas. On nous montre le fascisme à droite pour qu’on ne le voie pas à gauche.

                    1. Christof Ganz

                      @durru : il y a toujours une classe dominante.

                      Fût-elle issue d’une “droite décomplexée” ou des cochons de la ferme des animaux orwellienne, voire d’une alliance des deux, ce qui ressemble un peu à la situation actuelle.

                      Michéa en parle bien, quoique de manière récurrente en rééditant +/- le même bouquin à intervalles réguliers.

                      Le gaullo-communisme étant à mes yeux une dominance plutôt sympathique car précisément fondée sur un antagonisme permettant d’éviter les excès des deux côtés.

                    2. durru

                      Le socialisme est comme l’islam, il ne supporte pas la concurrence, il fait donc tout pour la tuer. En France, c’est presque chose faite… Et De Gaulle a largement participé à ce résultat tout à fait prévisible.

            1. durru

              Charles Gave a pour habitude de dire qu’il n’y a que deux manières de considérer une société : soit avec la main invisible d’Adam Smith, soit avec le pied de c.l au derrière de Joseph Staline. La soi-disant “troisième voie” c’est une ânerie, ça n’existe pas et la réalité n’arrête pas de le prouver.
              Mongénéral a trouvé dans cette pseudo-solution une manière de se servir des antagonismes entre les uns et les autres pour faire une place au soleil pour la France – et pour sa pomme, à l’occasion.
              Si d’un point de vue géopolitique ça peut s’entendre, d’un point de vue philosophique c’est tout simplement déplorable.

              1. Higgins

                MonGénéral a fait ce qu’il a pu avec les moyens du bord et les conditions du moment. En 1945, le PCF pesait au moins 30% du corps électoral sinon plus. Impossible de ne pas en tenir compte. Au-delà de quelques événements bien marqués, il n’y a pas eu de guerre civile en France et pourtant, ça n’est pas passé bien loin. L’Italie ou la Grèce ont eu moins de chance dans ce domaine.

                1. durru

                  1. Il n’était pas obligé (sauf à considérer que le but réel était le soutien de Staline au plus haut niveau) de réhabiliter des traîtres à la nation.
                  2. La priorité donnée à la résistance communiste, avant le débarquement, a aidé à obtenir ce résultat. C’était volontaire ? Je n’en sais rien.
                  3. Quelle guerre civile en Italie ? En Grèce, c’est Staline et Tito qui l’ont alimentée. Qui pour soutenir le PCF ?

                  1. breizh

                    les FTP avaient des ordres pour s’emparer du pouvoir (témoignage direct). Vraisemblablement l’accord Staline – de Gaulle a stoppé ce processus.
                    Par la suite, les FTP ont été incorporés à l’armée française et placés en première ligne (en Alsace notamment)… (témoignage direct).

                    1. durru

                      Avec le nombre de divisions anglo-saxonnes sur le sol français, c’était clairement une opération qui ne pouvait qu’être couronnée de succès 😆
                      Confondre les désirs et les réalités, belle réalisation socialiste.
                      Pour le deuxième témoignage direct, je le sais, j’en ai eu également. Sauf que déduire les probabilités de succès du premier sur la base du deuxième, j’ai du mal à voir le rapport.

                    2. Higgins

                      En Vendée par exemple, c’est grâce au clergé et à son influence sur la population que le risque communiste a été écartée. Ce n’est certainement pas le seul cas en France.

                    3. Higgins

                      Disons que dans certains maquis communistes, les responsables voyaient grand. Le Petit Père des Peuples a su leur rappeler en temps et en heure le bien-fondé du centralisme démocratique. Ce bon Maurice, dès son retour en métropole, a été un exécuteur zélé des directives de son maître. Je n’ai plus les détails en tête mais l’affaire Gingouin dans le Limousin en est une conséquence directe.

                  2. Higgins

                    Avec les tenants de la république de Salo dans le nord (les durs du régime fasciste après la volte-face du roi en 1943). Il n’y a eu aucun cadeau de part et d’autres.

                    1. durru

                      Mais pas avec les cocos qui avaient à peu près le même niveau d’audience qu’en France.
                      Salo a tenu parce qu’il y avait les Allemands. Toujours un soutien extérieur pour foutre le bordel. Sauf que le PCF n’en aurait eu aucun. C’était un projet mort-né et Staline le savait.

                    2. Higgins

                      Durru, en 43-45, il ne faisait pas bon pour un coco de tomber aux mains des fachos et réciproquement. L’ambiance en Italie était un tantinet survoltée : https:/ /www.culturalis.fr/blog/la-guerre-civile-italienne.html

                    3. durru

                      @Major
                      C’était une guerre dans la guerre, je trouve excessif d’appeler ça une guerre civile. En plus, le conflit était ouvert depuis plus de deux décennies, alors la haine et les frustrations avaient eu le temps de s’accumuler.
                      Mais il n’y a rien eu de plus une fois la guerre finie. Je maintiens, il s’agit de narratifs pour faire passer une pilule assez dure à avaler (comme l’intégration au gouvernement de traîtres dûment assermentés).

              2. lesubversif

                “soit avec la main invisible d’Adam Smith, ”

                C’est surtout la main dans la gueule..(et bien concrète celle là)qu’il aurait dû recevoir ce jour là le père Adam…pour sortir un concept aussi fumeux que dévastateur…on voit le résultat aujourd’hui !

                1. Boulshitananda

                  La main invisible n’est pas un “concept”, c’est juste une image, une comparaison qu’A.Smith n’a employé qu’une seule fois.

                  1. lesubversif

                    faudrait vous mettre d’accord! 🙂

                    sur Cairn.info :”Le premier constat est qu’Adam Smith n’a employé que trois fois l’expression ” main invisible ”

                    Sur wikipedia: ” La main invisible est une expression de l’économiste Adam Smith qui désigne la théorie …”

                2. durru

                  On parle pas aux cons, ça les instruit…
                  Je fais ici une exception :
                  https: //www.youtube.com/watch?v=oeLTcPo-WD4
                  (note : la “main invisible” n’est pas mentionnée explicitement, elle est pourtant très présente)

                  1. sam player

                    Que la main invisible n’ait été citée par lui même que je fois, deux fois où 10 fois, ça veut bien dire ce que ça veut dire.
                    On en a un bel exemple avec les VE, une rupture technologique ça ne s’impose pas par la force, ce sont les clients lambda qui décident suivant leur intérêt propre

            2. Taisson

              “un équilibre, certes sur une ligne de crête délicate à tenir.”
              Et nous payons aujourd’hui et paierons encore bien plus demain cet équilibre qui à disparu dès le départ de celui qui le gérait.
              L’entrée des communistes et de leurs “compagnons de route” et autres sympathisants à des postes importants dans l’appareil de l’état et dans les entreprises de connivence à fait qu’ils ont progressivement embauché uniquement dans leurs tendances idéologiques…
              Jusqu’à ce que cet appareil d’état fasse passer la bienpensance idéologique devant ses fonctions réelles, et contrôle tout avec une pensée unique.
              Indéboulonnable parce que détenant la force, les organes de répression et de propagande.
              De Gaulle ne pouvait pas faire autrement vu la puissance du P.C. à l’époque, et peut être pensait t’il que ses successeurs seraient eux aussi clairvoyants…
              Raté !! Mais qui aurait fait mieux ?

              1. durru

                De Gaulle ne pouvait pas faire autrement vu la puissance du P.C. à l’époque
                Ah, les légendes…
                De Gaulle voulait tout simplement bénéficier d’un contre-pouvoir pour s’opposer à une mainmise américaine trop massive sur la France (et sur l’Europe occidentale en général). C’est tout. Le reste, c’est comme les 75 000 fusillés, des légendes.

                1. breizh

                  “s’opposer à une mainmise américaine trop massive sur la France (et sur l’Europe occidentale en général).”
                  Tout à fait : cela a évité l’AMGOT et trop de bases US sur notre sol : difficile pour l’Allemagne et l’Italie d’être souveraines avec plusieurs dizaines de bases US sur leur sol (sans compter les dépôts d’armes nuclaires US).

                  1. durru

                    Nous ne sommes pas en désaccord sur cet aspect. J’ai bien dit que d’un point de vue géopolitique ça peut se comprendre.
                    Mais le peu d’estime que le général portait au peuple et à sa capacité de prendre les bonnes décisions par des mécanismes démocratiques l’ont poussé à raconter les calembredaines qu’on retrouve plusieurs dizaines d’années plus tard y compris sur ce blog comme étant des réalités historiques, ce qu’elles ne sont clairement pas.

                  2. Habeas Corpus

                    C’est justement le drame de la France : qu’il n’y ait pas eu d’administration directe américaine pendant 5 ans. Cette absence et la fiction gaulliste de la “parenthèse vichyste” a permis aux “élites” de rester en place. Avec une administration américaine, pensez vous vraiment que l’on aurait eu le magnifique système de retraites par répartition ? Ce système est le système fondateur du “capitalisme sans capital” français. Nous en payons tous le prix actuellement.

                    1. durru

                      @Habeas Corpus 14h54
                      Comme Pierre 82 plus bas (13h44), c’est difficile de faire des uchronies, je ne m’y risquerai pas.
                      Je vous rejoins toutefois sur le constat de cette contradiction entre “parenthèse vichyste” et maintien de l’ensemble (ou presque) du corps bureaucratique (y compris la magistrature). Qui participe certainement à la façon dont le pays s’est (re)construit par la suite.

                2. Pierre 82

                  @durru
                  Tout à fait d’accord. C’est le résumé :
                  “De Gaulle voulait tout simplement bénéficier d’un contre-pouvoir pour s’opposer à une mainmise américaine trop massive sur la France (et sur l’Europe occidentale en général). C’est tout. Le reste, c’est comme les 75 000 fusillés, des légendes.”

                  De Gaulle, contrairement à nos bras cassés actuels, a fait un choix: décider de vouloir garder une indépendance, et ne pas devenir une colonie US.
                  Comme cela s’est passé, et comme je ne suis pas fan des uchronies, il est impossible de dire à quoi aurait ressemblé la France si les US avaient gagné cette bataille-là.
                  Une situation comparable à la Corée, avec une guerre civile qui dure des décennies ? La France aurait-elle précipité sa chute vers l’abîme, ou aurait-elle été transformée en un pays prospère ?
                  Avec le recul, a-t-on gagné ou perdu ?
                  Peu importe, on ne peut pas réécrire l’histoire : il a choisi, et choisir, c’est forcément renoncer à quelque chose.
                  Peut-être que si Jean Monnet avait été au pouvoir à ce moment, la France serait-elle devenu un état US dans le meilleur des cas, ou une colonie US façon Amérique centrale des années 80 dans le pire. Ou pas.

                  1. durru

                    @Pierre
                    Ce n’est pas ce choix-là qui m’embête. C’est la décision de proposer un narratif (sic) derrière ce choix qu’on lit encore et toujours un peu partout.
                    Sans parler de ce “détail” invraisemblable que tout le monde semble oublier et qui est lourd de symboles : l’intégration au gouvernement d’un traître avéré.

                    1. Pierre 82

                      J’ai une impression – mais ce n’est qu’une impression – que personne, mais alors personne, n’en a rien à foutre de De Gaulle en France, que ce soient les gens “ordinaires” qui ont d’autres chats à fouetter, ou les gens “de l’élite” qui aiment bien le prendre comme référence, en se prétendant dans sa ligne parce que c’était quand même le dernier président français qui ressemblait à quelque chose, qui avait une vraie autorité naturelle, et finalement, avait sauvé la mise de la France en se posant comme “l’homme du 18 juin”.
                      Les Français ont toujours préféré un gars qui a du panache, c’est comme ça.
                      Mais sinon, à part les anciens pieds-noirs et leurs descendants qui lui vouent une haine incommensurable, les Français n’en ont pas plus à battre de De Gaulle que de Napoléon ou de Vercingétorix.
                      Il est juste resté un totem pour les politiciens et les journalistes, qui font comme on leur dit de faire.

                  2. Cerf d

                    De Gaulle, contrairement à nos bras cassés actuels, a fait un choix: décider de vouloir garder une indépendance, et ne pas devenir une colonie US.
                    Mission réussie…. Ou pas

                  3. Pheldge

                    @ Pierre, j’ai du mal avec cette histoire de “colonie US” est-ce que la RFA, les Pays Bas, ou d’autres pays d’Europe qui sont restés dans l’OTAN sont des colonies US, et en quoi sommes nous différents d’eux ?

                    1. Jacques Huse de Royaumont

                      La différence majeure, c’est qu’il n’y a pas de troupes US stationnées sur notre sol.
                      De plus, nos réserves d’or sont chez nous, pas aux US. (c’est le cas de l’Allemagne, il me semble, je ne sais pas pour les Pays-Bas)

                    2. Pierre 82

                      Philou, je parle de la perception qu’en avait Mongénéral en 1945, à un moment où on ne savait pas très bien où on allait. Il a choisi de ne pas, précisément, devenir des vassaux (ou du moins a-t-il tenté de le faire).
                      Rappelons quand même que ni la RFA, ni la Belgique, ni les Pays-Bas, n’ont de politique étrangère propre, et sont juste alignés sur les USA.
                      Tout comme la France depuis Sarkozy. L’indépendance, ce n’est pas non plus un vain mot : l’oncle Sam aurait rêvé de nous envoyer tous sauver l’Ukraine, façon Brigades internationales contre Franco.
                      Ca n’a pas fonctionné parce qu’on se contrefiche de l’Ukraine, mais le manque d’indépendance empêche la France de faire ce qu’elle devrait faire, c’est-à-dire d’avoir empêché cette guerre d’avoir lieu (si elle avait juste exigé que les accords de Minsk soient respectés a minima, on n’en serait pas là…)
                      Impossible quand on est vassal (et en plus, dirigé par des crétins)

                    3. Higgins

                      @ Pierre 82 16h04mn

                      “Le problème est qu’on est dirigé par des crétins” : dramatiquement juste. Lorsque je vois les mesures annoncées par les pignoufs au gouvernement, j’ai l’impression qu’ils font un concours. La dernière annonce en date donne un la sinistre : les interdictions de fumer dans la verte (plages et forêt).

                    4. durru

                      @Pierre
                      l’Allemagne n’a pas de politique étrangère propre ?
                      Ce n’est pas ce qui a été observé par rapport à l’ex Yougoslavie…

                    5. Pierre 82

                      @durru 28 novembre 2023, 16 h 21 min
                      J’ai failli m’étrangler le jour où l’Allemagne a reconnu l’indépendance de la Slovénie unilatéralement et sans rien demander à personne, alors que Mitterand tentait, avant toute chose, de remettre tout ce beau monde autour de la table et d’essayer de calmer le conflit, à un moment où c’était encore récupérable (pour obtenir un éclatement un peu plus calme).
                      Je ne sais pas ce qu’en disent les historiens (c’est peut-être encore un peu tôt) mais vu la suite, je ne serais pas surpris que les US leur ait légèrement pousser la main pour ce faire.
                      Et c’était la première fois depuis WWII qu’ils prenaient une initiative sur le plan diplomatique. C’est là que j’ai compris pourquoi mon grand-père, qu’on ne peut pas soupçonner de communisme, a été tellement soulagé le jour où le mur de Berlin a été construit. Je n’avais que quelques mois, mais on m’a raconté sa joie ce jour-là de voir que l’Allemagne était castrée.
                      A sa décharge, il avait passé 4 ans dans les tranchées entre 1914 et 1918, face à l’Yser, et fait un peu de résistance pendant WWII (je dis un peu, parce que quand on est père de 7 enfants et qu’on a 50 ans, on ne se lance pas dans le maquis, on se contente de donner quelques coups de main). Bref, les Boches, il ne les avait pas à la bonne. Déjà que c’étaient des protestants.

                    6. durru

                      @Pierre 19h56
                      La Slovénie ? C’était vraiment la seule des républiques yougoslaves qui n’avait rien à partager avec personne, ou presque. Ils se chamaillent encore avec la Croatie pour quelques dizaines de mètres carrés de forêt, mais c’est tout. Il n’y avait pas de minorités, pas de lourd passif historique, rien…
                      Non, ça a été la Croatie le mouvement génial de l’Allemagne. Reconnaissance de son indépendance et envoi dans la foulée d’armement (lourd et en nombre) à un pouvoir ouvertement fasciste. C’est là que j’ai compris que les Allemands l’avaient encore en travers de la gorge, la raclée prise dans les Balkans lors du WWII.
                      Et si les US ont été derrière, c’était pour donner le feu vert éventuellement, la réaction a été tellement immédiate et épidermique qu’une réponse téléguidée de l’extérieur ne colle pas du tout.

                    7. Pierre 82

                      @durru 28 novembre 2023, 20 h 07 min
                      Oui, la Slovénie.
                      C’est le premier que les Allemands ont soutenu.
                      Que ce soit le cas le plus simple ne changeait rien à l’affaire, mais il était suicidaire de le reconnaître sans au moins obtenir l’aval (fut-ce en leur tordant le bras) du pouvoir en capilotade de Belgrade et sans aucune discussion.
                      Le résultat a été immédiat : Tudjman a pris ça pour un blanc-seing, dans les jours et semaines qui ont suivi, a commencé à virer sans ménagement les Serbes de la Krajina et déclaré son indépendance, comprenant que l’OTAN, par l’intermédiaire du geste allemand sur la Slovénie, l’encouragerait à le faire et le soutiendrait jusqu’au bout.
                      C’est par la reconnaissance allemande de la Slovénie que le conflit yougoslave a vraiment commencé. Non seulement le feu vert de l’OTAN pour ruiner la Serbie, mais en plus, l’assurance que c’était la volonté des USA.

                3. Jacques Huse de Royaumont

                  De Gaulle voyait la Russie derrière l’URSS et la voyait comme un contrepoids naturel à l’influence US. C’était sans doute bien vu et il se rapporte que la fin des événements de mai 68 doit beaucoup au Kremlin qui a jugé nécessaire de ménager la France pour éviter une intervention américaine.
                  Nos dirigeants actuels devraient se rappeler cette réalité géopolitique.

                  1. Habeas Corpus

                    Ah oui bien sûr, la fameuse école diplomatique dite de la Realpolitik. Celle qui a poussé Kissinger à ne voir que la Chine derrière le PCC. Celle qui renvoie dos à dos des groupuscules terroristes et des démocraties. Celle qui ne voit que la Perse et pas du tout le régime des Mollahs. Celle qui ne voit que que l’Allemagne et pas le régime génocidaire nazi dans les années 30. Une bien belle école.
                    Une école pour lesquelles les termes démocraties et régimes autoritaires n’existent pas. Pourquoi s’encombrer de ces détails après tout ? Pourquoi s’embêter à avoir un positionnement un tant soit peu éthique ? Tout se vaut , rien n’est blanc ou noir, tout est gris. Après tout, Mr Hitler n’a t’il pas construit des autoroutes ? Accessoirement, cela permet de faire des affaires , ces régimes savent se montrer généreux (programme pétrole contre nourriture, famille Biden arrosé par l’argent chinois, etc) C’est pas grave du tout.
                    Du tout, du tout.

                    1. Flag

                      “Celle qui ne voit que la Perse et pas du tout le régime des Mollahs”
                      Je veux bien un petit développement là-dessus parce qu’il y a quelque chose qui m’échappe. Les sanctions prisent depuis 1995 me semblent au contraire cibler le régime des mollah.

                    2. Jacques Huse de Royaumont

                      Un point Godwin pour vous, bravo, il vient de loin celui-là !

                      Quel alternative crédible avez-vous, à la Realpolitik ? Ceux qui ne nous plaisent pas, que fait-on avec eux ? On ne leur parle pas ? On leur fait la guerre ? On multiplie les mesures de rétorsion ? On leur enseigne les bonnes manières à coup de bombe, façon US ? On les corrompt ? On finance chez eux des lobby lgbitoq qui les révulsent et nous font passer à la fois pour des oppresseurs et des dégénérés ?
                      Réfléchir et inscrire son action diplomatique dans le temps long, donc en voyant les peuples et les cultures par delà les dirigeants est encore ce que l’on peut faire de plus sensé, de plus juste et de plus efficace.

                      En allant voir la Chine, Kissinger a réussi à fracturer le bloc de l’est et par celà a assuré la prééminence de son pays pour deux générations. Il était là pour cela et y a réussi comme peu avant lui.
                      Se draper dans sa superbe et faire la morale à tout le monde, c’est du Macron et c’est catastrophique quelque soit le point de vue que l’on adopte.

                    3. Aristarkke

                      Il y a de la marge entre communiquer un minimum avec les régimes politiques qui ne plaisent pas et leur infliger “des sanctions” comme premier stade de la belligérance…

              2. Aristarkke

                Rappel que le Général passe la main dès fin janvier 46 et que les communistes vont en profiter pendant douze ans, comme le 3me Reich pour les nazis, finalement…
                A ce moment-là, les communistes valaient globalement 25% des électeurs mais localement, cela pouvait monter très largement au dessus (par exemple, la ceinture rouge de Paris)

                  1. Pierre 82

                    Dès qu’on parle de Mongénéral, je te vois remonté comme un coucou. On dirait Mitch quand on évoque Napoléon…
                    N’aurais-tu pas été pied-noir dans une précédente existence ?

            3. Guillaume P.

              @Christof Ganz
              L’égalitarisme gauchiste a obligatoirement besoin d’une énorme bureaucratie policière pour prendre à ceux qui ont “trop” et donner à ceux qui n’ont “pas assez”. La case économie administrée qui est le contraire d’une économie de marché libre est donc obligatoire.
              .
              L’évolution des régimes gauchiste est aussi inévitable que la nuit et le jour: l’énorme bureaucratie se sert en premier et les riches qui le sont par le commerce dans un marché-libre le sont par copinage avec les dirigeants dans une économie administrée. Même le chauffeur de Chavez est devenu millionnaire.
              .
              Comme l’économie administrée fini inévitablement par un effondrement économique, les régimes de gauche sont tout aussi inévitablement vouée au totalitarisme pour maîtriser la contestation.
              C’est pour cela que la gauche est à l’origine de 95% des régimes totalitaires du XXème siècle et c’est pour cela qu’elle se pignole avec Pinochet (3000 morts) qui était un des rares totalitarisme “pas de gauche”.
              .
              En temps qu’humaniste attaché au droits et libertés des individus, oui, je hais le socialisme et toutes ses métastases, parce que c’est très exactement l’idéologie du pillage, de l’esclavage et de la contrainte.
              .
              Le socialisme a un record d’échecs si flagrant que seul un intellectuel pourrait l’ignorer. – Thomas Sowell

                1. Guillaume P.

                  C’est un sujet difficile parce qu’il a appliqué la maxime “pas de liberté pour les ennemis de la liberté” en pourchassant quand même salement les gauchistes révolutionnaires avec des trucs pas très liber-compatibles, comme la torture et les exécutions sommaires pour cause de délits d’opinion.
                  .
                  38000 personnes torturées on est très loin des Khmer Rouge et autres paradis Mélenchonien, mais ce n’était pas une partie de plaisir non plus.

                  1. Higgins

                    Sans rentrer dans les détails, je note qu’aucun gouvernement chilien n’a remis fondamentalement en cause les fondements économiques mis en place par Pinochet, que ce pays se porte bien eut égard de nombreux pays d’Amérique du Sud (ex: l’Argentine), que Pinochet tout dictateur qu’il était a rendu les clefs de la maison, celle-ci étant propre et rangée et enfin, que le peuple chilien à envoyé paître la constitution gauchiarde qu’on lui proposait.

                  2. durru

                    Je ne suis pas sûr et certain que ceux poursuivis l’ont été simplement pour des “délits d’opinion”.
                    Il ne faut pas oublier qu’avant sa chute Allende avait déjà mis en place des milices qui avaient commencé à terroriser la population. Je ne suis pas sûr (je n’ai pas les données), je ne peux donc pas affirmer que les 38 000 en question étaient en fait les miliciens d’Allende, mais le doute est permis.
                    Il a eu globalement une approche assez similaire à celle de Franco, tout compte fait.

                    1. Guillaume P.

                      Pour avoir un peu étudié l’histoire du Chili, avec les précautions d’usage, je suis bien obligé de reconnaître que pas mal d’innocents golems y sont passés. Les appareils répressifs une fois lancés ne font pas forcément dans la dentelle.
                      Il y a certainement d’autres moyens, d’ailleurs, nos gauchistes les expérimentent tous : mort sociale, mort économique, mort politique, judiciaire, médicale.
                      .
                      Plus libéralement on pourrait revenir à des choses comme le vote censitaire par exemple. Tu dépends de la communauté, tu n’as pas à avoir de pouvoir sur elle. Ça éviterait déjà le vote des bureaucrates et autres assistés pour piller les producteurs de richesse. (cf: “nodroitzaquis”)

                    2. durru

                      C’est le propre de tout régime autoritaire, les excès… Je ne doute pas qu’il y en a eu, même dans une belle démocratie comme la France il arrive des trucs louches, c’est dire…
                      Ce dont je doute, c’est le risque systémique du délit d’opinion, comme dans les régimes totalitaires socialistes.

                      Après, pour les solutions possibles, j’avoue que le retour à un modèle censitaire (plutôt “skin in the game”, en fait) me semble également intéressant.

                    3. Pheldge

                      les sud américains ont le sang chaud … y’a qu’à voir les cartels, les Farcs, Sentier lumineux, sans oublier le Che, c’est pas vraiment des tendres 😉

        2. Higgins

          “Le socialisme ne produit rien, il se borne à dissiper ce qu’a créé la société fondée sur la propriété privée des moyens de production. Étant donné qu’il ne peut pas y avoir d’organisation socialiste de la société, toute étape dans la voie du socialisme aboutit à la destruction de l’ordre existant.”
          Ludwig von Mises

          Je n’aime pas le socialisme mais c’est Jean-Paul II qui le définit le mieux :
          ” L’erreur fondamentale du socialisme est de caractère anthropologique. En effet, il considère l’individu comme un simple élément, une molécule de l’organisme social, de sorte que le bien de chacun est tout entier subordonné au fonctionnement du mécanisme économique et social, tandis que, par ailleurs, il estime que ce même bien de l’individu peut être atteint hors de tout choix autonome de sa part, hors de sa seule et exclusive décision responsable devant le bien ou le mal. L’homme est ainsi réduit à un ensemble de relations sociales, et c’est alors que disparaît le concept de personne comme sujet autonome de décision morale qui construit l’ordre social par cette décision. De cette conception erronée de la personne découlent la déformation du droit qui définit la sphère d’exercice de la liberté, ainsi que le refus de la propriété privée. En effet, l’homme dépossédé de ce qu’il pourrait dire « sien » et de la possibilité de gagner sa vie par ses initiatives en vient à dépendre de la machine sociale et de ceux qui la contrôlent ; cela lui rend beaucoup plus difficile la reconnaissance de sa propre dignité de personne et entrave la progression vers la constitution d’une authentique communauté humaine.”
          Dans l’encyclique Centesimus Annus, 1er mai 1991.

          1. Christof Ganz

            Patron, si vous faites vôtre cette réponse de Higgins, je considère avoir mes éléments.

            Qui donnent en effet à réfléchir.

            Même s’il est à noter qu’entre ces considération de Jean-Paul II, tout à fait pertinentes, ne me semblent pas quitus pour l’excès inverse au socialisme, à savoir l’excès d’individualisme.

            Un entre deux utile selon moi : le personnalisme.

            Introduction ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Personnalisme.

            Pour illustrer : un atome, ça existe, mais une molécule, ça existe aussi.

            L’un pas davantage que l’autre.

            Sauf nouvelle erreur de ma part.

                  1. Christof Ganz

                    Désolé, mais “gluant de socialisme” est une opinion.

                    Une critique honnête ne me semble pas pouvoir se résumer à cette sorte d’anathème, mais oblige à traiter la véracité ou non des propos du Pape qui y sont rapportés.

                    D’autant que ce sont des propos de ce même Pape qui m’ont été opposés.

                    Votre “socialisme” ressemble trop au “fascisme” du camp d’en face.

                1. Higgins

                  Une différence fondamentale qui fait que comparaison n’est pas raison. Le capitalisme n’est qu’un système économique, le socialisme est une philosophie. Les deux textes de JP 2 le montrent bien.

                  1. Miniac

                    Le capitalisme est aussi une philosophie dans son acceptation comme antagoniste au socialisme. C’est là le problème: faire d’un système une religion… L’idéologie anglosaxone basée sur le capitalisme est tout aussi mortifère que le socialisme…

                    1. durru

                      “Le capitalisme est aussi une philosophie dans son acceptation comme antagoniste au socialisme.”
                      Comment quelque chose d’antérieur pourrait se construire par antagonisme à quelque chose de postérieur ? Je ne comprends pas.

                    2. Higgins

                      Non, le capitalisme n’est pas une philosophie. C’est un modèle d’organisation de l’activité économique. Le Libératisme, lui, est une philosophie qui fonctionne assez bien avec le capitalisme.

                    3. Guillaume P.

                      Miniac a écrit: “L’idéologie anglosaxone basée sur le capitalisme est tout aussi mortifère que le socialisme…_

                      Le capitalisme n’est qu’un moyen de production parmi d’autres, mais il ne peux exister que dans un marché libre.
                      .
                      Je ne vois pas en quoi le marché libre est “mortifère”, au contraire, les pays les mieux classés ont tous des marché libre (Suède Danemark, Suisse), les pires pays des économies administrées par l’état (Venezuela, Cuba) et d’autres n’ont tout simplement pas d’état de droit ou de sécurité suffisante pour assurer la liberté des échanges et le respect des contrats (Mozambique).

                2. jusnaturaliste

                  @ Christof Ganz

                  Vous cherchez une troisième voie dans un système binaire, c’est une utopie, qui implique qu’au final, vous allez vous retrouver à vous opposer à une des deux voies sous prétexte de la troisième.

                  C’est l’escroquerie du centre qui nous refourgue du socialisme rebadgé.

                  Le système binaire est le suivant: soit on utilise la force pour gérer le social (socialisme), soit on ne l’utilise pas pour gérer le social (libéralisme), il n’y a pas d’alternative.

                3. Pierre 82

                  Il me semble qu’il s’agisse d’une interprétation assez libre de Centesimus Annus.
                  S’il est vrai que “les conditions de travail doivent être telles que les ouvriers puissent développer leur humanité par le travail”, il n’a jamais été question de “redistribution” ni de “participation aux décisions” des ouvriers. C’est un raccourci assez saisissant que fait l’auteur…

                4. Habeas Corpus

                  Historiquement, c’est l’obsession de la 3ème voie qui a conduit à la naissance du fascisme en Italie, une sorte de socialisme à la sauce nationale et corporatiste. L’un des ses multiples autres avatars est le péronisme par exemple.
                  Avec de “formidables” résultats.

                    1. Habeas Corpus

                      Vous voulez parler du pays qui a comme président un militaire avec les plein pouvoirs, une police secrète, une seule chaine de télévision et dont toute l’information est contrôlée par l’État ? Oh je vois, vous appelez ça la France du Général de Gaulle mademoiselle.

                  1. Higgins

                    En France, elle a d’autant plus de succès que c’est une chimère qui remonte au moins au XIXème siècle (les Saint-Simoniens, le Fouriérisme et autres pensées équivalentes) et surtout à la main-mise progressive de ce qu’on a appelé la technocratie sur la société française. La Grande guerre a nécessité un recours important à des ingénieurs extrêmement compétents pour construire et faire tourner l’économie de guerre (exemple emblèmatique André Citroën). La guerre terminée, ayant pris goût au pouvoir, ces ingénieurs, généralement issus de Polytechnique, ont pensé qu’ils possédaient les clés d’un système économique qui combinerait à la fois les avantages du capitalisme et celui du socialisme. Ils se sont exprimés à travers des structures comme X-crises. La crise de 29 a accentué leurs réflexions et ils ont été rejoints dans des courants de pensée équivalents par d’autres intellectuels pas nécessairement ingénieurs pour corriger les effets de la crise. En 1940, la défaite a été pour bon nombre d’entre eux de mettre en œuvre ces réflexions. À la Libération, leurs idées ont été reprises en grande partie par le CNR. Concrètement, la création de l’ENA correspond à la consécration de la technostructure et à son avènement. Si dans la trentaine d’années qui ont suivies, les effets globaux de cette philosophie ont été assez positifs (le pays était dans un très sale état en 1945), depuis 81, ces effets sont de plus en plus négatifs, la fameuse troisième voie s’avérait être un échec lamentable d’autant plus visible que l’effondrement du communisme l’a laissée orpheline. Si avant, elle pouvait apparaître comme une alternative crédible face à ce dernier, ce n’est désormais plus le cas.

                    1. Christof Ganz

                      @Higgins : excellent développement basé sur du solide (je m’inflige en ce moment – à petites doses entre 2 polards, j’ai mes limites – Loubet Del Bayle).

                      Mais le raisonnement consistant à prendre prétexte de la roue voilée pour disqualifier la pertinence de la roue me semble assez discutable.

              1. Taisson

                Et , moi , le non-instruit de base, je me permet d’ajouter que dans l’Idée globale collectiviste, il n’y à aucune contradiction à laisser une élite de super riches “privée” faire le boulot de captation et d’asservissement plutôt que de mener soi même un combat souvent impopulaire.
                Ils seront toujours largement minoritaires et faciles à liquider individuellement au besoin.
                C’est ce que les communistes appelaient “des alliés objectifs”!
                En plus on peut les utiliser comme boucs émissaires dans les grand discours …

                1. Guillaume P.

                  +1000
                  Le slogan “1% de riches, 99% d’esclaves” a toujours parfaitement décrit les régimes communistes. Les riches y étaient simplement amis avec le pouvoir et faisaient leur beurre grâce à l’état plutôt que par le commerce.
                  Même le chauffeur de Chavez est millionnaire maintenant.

          2. waren

            Bonne référence que j’utilise souvent pour signifier à mes collègues catholiques et socialistes à quel point il est philosophiquement impossible d’être à la fois catholique et socialiste. L’église a bien souvent combattu le socialisme.
            Relire également le magnifique Rerum Novarum du pape Leon XIII:
            “De tout ce que Nous venons de dire, il résulte que la théorie socialiste de la propriété collective est absolument à répudier comme préjudiciable à ceux-là mêmes qu’on veut secourir, contraire aux droits naturels des individus, comme dénaturant les fonctions de l’Etat et troublant la tranquillité publique. Que ceci soit donc bien établi : le premier principe sur lequel doit se baser le relèvement des classes inférieures est l’inviolabilité de la propriété privée.”

            1. Ashoka

              L’église : ce n’est pas un peu l’achétype du Socialisme ?

              “La dîme ou décime (du latin : decima, « dixième ») est une contribution variable, étymologiquement de 10 %, versée en nature ou en espèces, à une institution civile ou religieuse.”

              On taxe tout le monde sous couvert de redistribution aux nécessiteux ou pour son Pass Saccerdotal vers le Paradis.

              C’est bien sûr une arnaque mais cela sent un petit peu le Socialisme sur le concept. Et ils prétendaient régenter absolument toute notre vie privée. Tu vas faire une teuf dans les bois avec tes amis les soirs de pleine lune -> Au bûcher, non mais ho !!

              Puis au passage, on accumule nombres de richesses : terres, sous, or, peintures, sculptures, etc. On adoube les rois et les familles régnantes, etc. Pots de vin et compagnie, l’Histoire est pleine d’exemples. Et le tout sans payer d’impôts. D’ailleurs les églises sont exemptes de la taxe foncière et autres impôts étatiques. Le Vatican reste toujours l’un des pays les plus riches au monde si je ne m’abuse. Avec une fortune immobilière assez conséquente.

              Du coup : le gars en charge d’une organisation mafieuse telle que décrite, à moitié entre le Capitalisme de Connivence et le Socialisme, et vient nous faire la morale. C’est presque drôle, non ?

              1. jusnaturaliste

                @ Ashoka

                Le Vatican est un Etat qui gère principalement des affaires sociales, donc oui, on peut y voir un précurseur du socialisme.

                Mais le Vatican, ce n’est pas l’Eglise, il a même persécuté pendant longtemps l’Eglise…

              2. Grosminet

                Oui mais non, cépapareil, dans le cas de l’église, y’a dieu qui surveille : si ça tourne à la magouille, ça va chier dans la vie d’après, namého 😀

              3. Guillaume P.

                L’inclinaison naturelle de tout gros système est d’abuser de son pouvoir pour s’en mettre pleins les fouilles, mais il y a une différence de taille.
                .
                Le coeur de l’idéologie socialiste est le pillage puisque il faut prendre aux “riches” pour donner aux autres et c’est bien ce qui s’est passé tout au long de son histoire avec l’organisation systématique d’énormes bureaucraties policières.
                .
                Le cœur de “l’idéologie” chrétienne est bien différent et les dérives du système étaient “accidentelles”. Elles allaient contre l’idéologie et étaient condamnables et condamnées par les innombrables schismes.
                .
                De nombreux endroits libéraux étaient aussi chrétiens, alors qu’aucun régime socialiste n’a jamais été libéral.

          3. Hagdik

            il ne faut jamais prêter l’oreille à un socialiste, les propos d’un socialiste sont juste destinés à ramollir le cerveau pour permettre d’y implanter le communisme.

        3. Unmeusien

          Le socialisme n’est-il pas un vaste monstre qui englouti tout dirige tout : Pensées,de Gustave Flaubert. Wikipedia a propos de Flaubert ” il arrivait a Gustave,de réfléchir une après midi entière a quel mot il devait écrire à quel endroit d’une de ses phrases ”
          Je m’amuse à l’étymologie caricaturale… Engloutir.. Glouton ( animal féroce appelé sur d’autres continents,carcajou ) sans gênes sans peur,il gloutonne tout ce qui est a sa portée.

        4. jusnaturaliste

          @ Christof Ganz

          Il faut revenir au sens de mots:

          Les termes “gauche” et “droite” sont apparus lorsque l’assemblée française vota sur le régicide. La partie gauche vota pour, la partie droite vota contre. Depuis, le terme “gauche” désigne une volonté de réformer, et le terme “droite” désigne une volonté de maintenir.

          De ce fait, tant le libéralisme que le socialisme peuvent se retrouver à gauche ou à droite.

          Le libéralisme désigne l’idéologie où l’usage de la force n’est légitime que pour se défendre.

          Le socialisme désigne l’idéologie où l’usage de la force est légitime pour imposer une solution à tous les problèmes de la société.

          Le libéralisme et le socialisme sont donc opposés par définition.

          La droite française actuelle est socialiste, elle veut que l’Etat solutionne les problèmes de société, simplement pas à n’importe quel prix. Xavier Moreau n’est pas un libéral, et il s’inscrit dans la branche conservatrice, catholique et gaulliste et de cette droite.

          1. Christof Ganz

            @jusnaturaliste : “Le libéralisme désigne l’idéologie où l’usage de la force n’est légitime que pour se défendre.”.

            Si vous considérez que les Etats-Unis ne sont pas un pays libéral, ça se plaide …

            “Xavier Moreau n’est pas un libéral” : d’où le Livre noir de la GAUCHE française et non pas du SOCIALISME français, en effet.

            1. jusnaturaliste

              @ Christof Ganz

              Bien sûr, les USA ne sont plus un Etat libéral. Mais il reste des libéraux aux USA, Ron Paul en est un très bon exemple.

              Quant à Xavier Moreau, il a quand même plutôt tendance à critiquer le socialisme et à approuver lorsque Poutine fait des réformes favorables aux libertés économiques.

              1. Christof Ganz

                @jusnaturaliste : Ron Paul ne me semble pas à la veille d’être prochainement élu.

                Avec ce raisonnement, étant donné qu’il reste en France des royalistes, des fascistes, des communistes (et même des staliniens), des trotskystes, comment qualifieriez-vous le régime qui nous gouverne.

                Autrement dit : l’important n’est pas les opinions mais qui gouverne.

                Et si Xavier Moreau critique le socialisme, il critique bien davantage la gauche. D’où le titre de son bouquin.

                1. durru

                  1. Ron Paul est ELU aux US. Montrez moi un libéral (un vrai, pas Macron) élu en France.
                  2. Aux US il est encore possible de faire connaître ses idées au plus grand nombre. Pas en France.
                  3. Moreau, comme beaucoup d’autres, fait la confusion entre “gauche” et “socialisme” tout simplement parce que, depuis au moins un siècle, la gauche a été complètement cannibalisée par le socialisme. Il n’y a plus vraiment de gauche autre que socialiste, mais ça n’a pas été toujours vrai. Historiquement, “la gauche” n’est pas la même chose que “les socialistes”.

                  1. Christof Ganz

                    @durru
                    1. on trouvera bien un maire d’une quelconque bourgade qui se réclame du libéralisme
                    2. ici aussi, entre autres grâce au Patron (je range la brosse)
                    3. l’axe gauche-droite est inopérant et devrait être remplacé par une matrice à 2 dimensions : mondial/national d’une part, libéral/social d’autre part. On y range ainsi facilement les 4 1ers du 1er tour de 2017. Je ne sais plus si ça vient de Michel Drac, mais je trouve ça très pertinent.

                    1. durru

                      @CG
                      1. Même pas sûr 😉
                      2. Je parlais du “plus grand nombre”… 🙁
                      3. À part peut-être Fillon, les trois autres se rangent tranquillement dans la même case : économie dirigée et société autoritaire.

                    2. Pierre 82

                      @CG 14 h 06
                      Je préfèrerais parler des axes
                      1. mondial / national en le généralisant : centralisme / subsidiarité
                      2. à la place de libéral / social, je préfèrerais parler de libéral (la liberté individuelle prime) / étatiste (au sens large de pouvoir public).
                      Ce me semblerait plus net. Et en me relisant, je me demande si c’est clair…

                  2. Pierre 82

                    @durru
                    On pourrait dire qu’avec un scrutin majoritaire à deux tours, c’est assez compliqué de sortir du cadre.
                    Je m’égosille à le dire, mais rien ne changera tant que pour la compréhension générale de la population, on est de droite quand on veut que l’argent volé aux classes moyenne doit aller dans les poches de ceux qui ont déjà beaucoup d’argent, et on est de gauche quand on veut que l’argent volé aux classes moyenne doit aller dans les poches de ceux qui n’ont pas beaucoup d’argent.

                    Donc, il faut faire preuve de pédagogie, et tant qu’il n’y a pas de déclic, rien ne bougera.
                    Demandez aux Français s’ils rêvent d’une économie complètement administrée par l’état, dirigée par les politiciens, et vous verrez que les rangs de la gauche vont s’éclaircir…
                    Un petit signe d’espérance : le peuple argentin est resté depuis la guerre complètement prisonniers du péronisme, persuadés que seul l’état pouvait les protéger, et subitement, il semblerait qu’ils commencent à comprendre que cet état-nounou les a foutu dans la merde. S’ils ont réussi à le comprendre, on devrait y arriver aussi.
                    Un déclic…

                    1. durru

                      @Pierre
                      C’est surtout l’absence de discours qui porte des valeurs libérales dans le paysage politico-médiatique.
                      Quand Charles Gave a commencé à parler politique et est sorti de ses analyses purement économiques, il a vu rapidement se fermer à peu près toutes les portes.
                      Faire de la pédagogie auprès des convaincus, c’est pas très efficace…

            2. jusnaturaliste

              @ Christof Ganz

              Ron Paul avait suscité un grand enthousiasme avec la Ron Paul Revolution et son fils continue d’ailleurs le combat en tant qu’élu au congrès. Mais Trump est entré dans la danse, et les médias l’ont projeté en avant, car ils pensaient qu’il n’avait aucune chance contre Clinton et ils préféraient un trublion plus souvent grotesque que dangereux, au Docteur No.

              Madelin avait eu quelques mois un ministère sous Chirac, mais Chirac était déjà bien trop socialiste pour que cela aie pu durer. La France est un Etat socialiste dirigé par des socialistes de l’extrême-droite à l’extrême-gauche.

              On peut exclure NDA, qui est le seul élu à se battre régulièrement pour la liberté et qui comme maire a rétabli les finances de sa commune, qui était en faillite lors de sa prise de fonction. Mais cela ne lui a pas du tout payé électoralement, les Français ont préféré réélire EM et l’électorat de droite se perd avec des incompétents notoires tels que VP, MLP ou EZ.

              1. Christof Ganz

                @jusnaturaliste : vous finirez bien par comprendre qu’il existe une anthropologie des peuples.

                Le peuple français n’étant pas 100 % compatible avec votre saint libéralisme.

                Pas davantage qu’il ne l’est avec un socialisme pur jus, soit dit en passant.

                Proudhon et Poujade me semblant bien + franchouillards que Marx ou Adam Smith.

                1. jusnaturaliste

                  @ Christof Ganz

                  La France a été pendant des siècles la fille aînée de l’Eglise et en seulement quelques décennies, elle est passée à autre chose.

                  La France avait aussi un courant libéral ancien: on peut y inclure La Fontaine, Montesquieu, La Fayette, Tocqueville, Bastiat, etc.

        5. durru

          Ah, je sens que ça va être épique !
          Votre “gaullo-communisme” est la cause majeure de notre situation actuelle. Parce que, contrairement à ce que vous écrivez, le contre-pouvoir d’antan EST le pouvoir actuel. Gramsci a bien indiqué la méthode et Sartre et ses copains l’ont bien appliquée.
          Philou (@Pheldge) a raison, “c’est la faute à l’EdNat”. Education Nationale qui a été laissée par Mongénéral entre les mains des socialo-communistes, qui se sont fait un plaisir à instiller leur idéologie destructrice dans l’ensemble des têtes blondes de ce pays, avec le succès qu’on observe.
          N’oublions pas les innovateurs, les “déconstructivistes”, qui ont réussi le tour de force de convertir d’abord l’Amérique (les wokes, et notamment la cancel culture, sont à la base une “invention” des intellectuels français “degauche”).
          Le problème n’est pas le nationalisme, le problème est entre le collectivisme des uns et l’autoritarisme des autres.

          1. bob razovski

            Puisqu’on parle d’éducation, il se passe aussi quelque chose d’intéressant en Allemagne avec les enfants de réfugiés ukrainiens.
            Les Allemands repèrent les meilleurs et les séparent de leurs parents en leur faisant faire des “activités périscolaires” allant jusqu’à les diriger vers des internats. Le reconditionnement de la nièce (13 ans) de ma femme est à ce titre ahurissant, avec un rejet quasi totale de leurs racines.
            Dans le même temps, les parents sont rabaissés. Titulaire d’un diplôme en physique moléculaire puis architecte, la mère ne pourra être, après formation à l’allemand intensif, que livreuse Amazon ou postière. Le père fait la navette entre Ukraine et Allemagne (pas facile, ils sont de Karkov) pour tenter de faire survivre leur société. L’objectif étant pour eux de repartir le plus vite possible, avec leur fille sous le bras.
            Le mirage allemand n’a pas fonctionné pour eux.
            …Et tout ça, évidemment, avec notre pognon.

              1. bob razovski

                Le repli vers l’est leur a été coupé très tôt (Kharkov n’est pas dans le Donbass). Ils n’ont pas eu le choix que de filer en Pologne pour échapper à la conscription, puis de passer en Allemagne en suivant les convois de réfugiés.

                    1. jusnaturaliste

                      La Russie est le pays qui a accueilli le plus de réfugiés ukrainiens. Elle est demandeuse d’une immigration qualifiée et travailleuse. La Russie n’est pas en guerre contre les Ukrainiens, Poutine a assez répété qu’ils se battaient contre la civilisation dégénérée de l’Occident.

                      Si donc, des Ukrainiens demandent à la Russie de les aider à protéger leurs enfants contre l’école publique dégénérée allemande, il serait incohérent qu’ils soient mal reçus.

                1. MissKat

                  Pour le coup la Pologne les aurait mieux accueillis et aurait valorisé leurs diplômes..
                  Je connais aussi une ingénieure chimiste qui fait des ménages en France..
                  Le rêve de l’Ouest c est bof

                  1. bob razovski

                    hé oui Misskat. Le mirage occidental…
                    J’ai passé un long moment à faire comprendre à la nièce de ma femme que l’avenir n’était pas en occident. Lui parler de l’URSS 2.0 ne l’a pas vraiment fait réagir…
                    J’ai réussi au moment où j’ai évoqué ses camarades de classe comme “futurs concitoyens”.
                    Bah oui, des gars incultes, analphabètes, qui castagnent des filles voire plus si affinités, ça fera des concitoyens sympa comme tout.
                    Et des comme ça, on en récupère de partout.
                    Tu veux vivre ton avenir dans une poubelle, reste donc avec nous.

        6. Habeas Corpus

          C’est sûr que le partage du pouvoir après guerre avec les communistes (pour permettre à cet idiot de de Gaulle d’avoir le pouvoir) a été vraiment super avec des pans entiers de nos institutions (syndicats, éducation) gérés par les cocos. Cela n’a rien à voir avec le fait que la France coule bien entendu…

          1. Christof Ganz

            @Habeas Corpus 15h45 : OK, vu.

            La France me semble avoir “commencé à couler” bien après MonGénéral et sous l’autorité de successeurs pas tout à fait sur sa ligne (litote).

            Mais pourquoi vous limiter à De Gaulle dans l’origine de notre décadence actuelle : Charles X, Louis XVI ou Charles III le Simple ne feraient-ils pas l’affaire dans votre aréopage ?

              1. Christof Ganz

                @durru : la cause unique de nos malheurs serait donc l’EdNat dans les mains des “cocos” (plutôt trotskos selon moi, mais passons) ?

                Marcel Gauchet, Comprendre le Malheur Français : ça peut aider.

    1. Theo31

      Schwab est un grand admirateur du modèle chinois et de Lénine dont il a un buste dans son bureau.

      Le socialisme est une idéologie de gens riches.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        L’idée étant de privatiser les gains et de mutualiser les risques. De plus, l’approche socialiste, en confisquant les choix individuels, maximise les profits des dirigeants tout en limitant les risques, pour eux, d’avoir à composer avec une opposition organisée et forte.

        1. durru

          Pas de dignitaires, mais de sympathisants (ce qui est probablement pire). Enfin, c’est compliqué, en tout cas pas “dignitaires” dans le sens strict du mot.

        2. MCA

          @breizh 27 novembre 2023, 9 h 57 min

          “N’est-il pas fils de dignitaires nazis ?”

          J’ai un pb avec ce genre de remarque car nous ne sommes pas responsables de notre hérédité.

          J’ai eu l’occasion récemment de visionner le sort de certains enfants de hauts dirigeants nazis.

          La fille de Himmler influencée par son enfance est restée une convaincue du nazisme jusqu’à sa mort, défendant bec et ongles les anciens nazis alors que le fils d’un autre (dont je ne me souvient plus du nom) est rentré dans les ordres probablement pour échapper à l’infâmie par “capillarité” qu’il devait subir et dont il n’était pas responsable.

          L’étude de ces cas est passionnante mais je pense qu’il faut prendre un bon recul pour l’affronter car chaque cas est un cas particulier.

          https://www.lejdd.fr/culture/que-sont-devenus-les-filles-et-fils-de-huit-hauts-dignitaires-nazis-80455

            1. MCA

              “N’est-il pas fils de dignitaires nazis ?”

              Je ne dis pas le contraire mais ce qui me gène c’est la généralisation et la corrélation qui est faite.

              Schwabby aurait très bien pu être ce qu’il est sans être passé par la case “fils de nazi”, d’ailleurs Thierry Malleret co-auteur du bouquin “La grande réinitialisation” n’est pas fils de nazi que je sache, et pourtant il roule pour la même idéologie.

              1. durru

                Bien sûr que ce n’est pas nécessaire, mais dans son cas (particulier) l’héritage a visiblement joué. C’est un constat, ce n’est pas une généralisation. Pourquoi le cacher ?

      2. waren

        Profitez-en pour ressortir la bien connue:

        “Un socialiste, c’est un type beaucoup riche que vous, mais qui estime que vous gagnez trop d’argent.”

    1. Higgins

      J’ai vu (et je m’en réjouis à défaut de plus). Rémi a fait un excellent interview de Pierre Chaillot sur la calembredaine du COVID : “Vaxxinés, non-Vaxxinés, on sait qui meurt le plus !!!” (https:/ /youtu.be/AW9Vy4XT63k?si=i_Ats3w9h8No19kf)

      1. Higgins

        Perso, je fais un lien direct entre cette politique de taré (la vaccination à donf) en Israël et la crise actuelle avec le Hamas. Les deux ne sont pas fortuites.

        1. Iskanderkul

          Perso, je fais un lien direct entre cette politique de taré (la vaccination à donf) en Israël et la crise actuelle avec le Hamas. Les deux ne sont pas fortuites.
          Le mépris de Netanyahou et son staff pour leur propre population s’était vu avec la vaxxination forcée, et aussi lors du 7 Octobre, avec une suspicion de tirs sans discernement par les premiers hélicoptères arrivés sur place, augmentant le nombre de victimes civiles.

        2. Guillaume P.

          Je fais beaucoup plus un lien avec le déversoir d’armes et de groupes de mercenaires plus ou moins pilotés politiquement qui existe en Ukraine depuis plus d’un an du côté de l’Otan. Certains avaient prévenu que ça allait métastaser et il y a des bruits de présence d’islamistes en Ukraine.
          .
          Depuis sa création Le Hamas n’a jamais démontré d’intelligence opératoire et voilà que tout à coup, il utilise des méthodes qui s’apparentent aux opérations maligne qu’on trouve en Ukraine.
          .
          Je garde dans un coin de mon esprit que le “sud global” apaisé et que la défaite en Ukraine gênait surtout l’Amérique de Biden dont nous savons qu’elle a financé l’Iran et qu’aller semer le merdier au moyen-orient est une des tactique préférée des Américains. Si les USA soutiennent globalement Israël, il est indéniable que les gauchistes sont assez antisémites.
          .
          En l’absence de preuve solide je ne crois pas à un lien direct, mais il est fort possible qu’un mélange de mercenaire occidentaux, d’islamistes et de tonnes d’armes et de financements obscures aient ouvert cette porte.

      2. Habeas Corpus

        C’est grâce à ce pays , le 1er a avoir fait une vaccination de masse, que l’on a pu statistiquement s’apercevoir que le vaccin ne servait à rien.
        Je ne le remercierais jamais assez pour ça.

    2. durru

      Déjà discuté sur le fil précédent… Je me répète : c’est parce qu’il n’en a pas fait assez. Fallait suivre les conseils d’un Lechypre, par exemple.

      1. MCA

        Celui qui s’était fait traiter par un indélicat de “gros porc” et qui depuis s’était laissé pousser “le bouc” pour lever l’ambiguïté? 😀

    3. Dom17

      Il va être, comme Buzyn, accusé de ne pas en avoir fait assez pour lutter contre la “pandémie”.
      Aller dans le sens de la révolte populaire, mais pour de mauvaises raisons, relève de la manipulation.

      1. MCA

        Il faut être pragmatique.

        Peu importe qu’ils tombent pour en avoir trop fait ou pas assez, le principal est qu’ils tombent et j’espère bien qu’ils vont tomber.

          1. MCA

            Elle se planque mais se trouve tjs dans le collimateur et ça m’étonnerait que si les autres plongent elle s’en sorte indemne.

            Reste à savoir si les autres vont plonger et là j’ai comme un doute.

            1. Pheldge

              “se trouve tjs dans le collimateur …” et c’est moi qu’on traite de naïf …
              Du haut de ma célèbre naïveté, je n’ai jamais cru un seul instant, à la possibilité que les responsables politiques en charge au moment du covid puissent rendre des comptes, comme des certains – j’ai des noms, et ils sont nombreux – en mode Nuremberg ou je ne sais quel délire !
              J’aurais du rassembler les quolibets qui me furent adressés …

                1. Pheldge

                  sérieux, durru ? avec “l’union nationale républicaine” pour lutter contre la pandémie, ils se sont tous mouillés.Tous, sans exception, sont venus faire la promo ou le SAV des mesures gouvernementales, et surtout du vaxin. Partant de là, plus aucune opposition ni contre pouvoir, quant à demander des comptes … c’était plié dès le début.

                    1. Pheldge

                      allez, c’est déjà oublié et enterré, alors dans un demi siècle je te dis pas. Par contre toi tu semble persuadé qu’un Grand Soir se produira, et que des Justes demanderont des comptes, et c’est moi le naïf, quitte à me répéter ?

                    2. durru

                      Rappelle moi, combien de changements de régime en France depuis 240 ans ?
                      Et combien d’entre eux ont été accompagnés de violences ?
                      C’est une question de probabilités et rien d’autre…

                    3. Pheldge

                      une quinzaine – à la louche Ancestrale – et oui avec des règlements de comptes parfois, mais là ils se tiennent tous par la barbichette, et à notre époque, ça devient difficile de cacher des trucs, des compromissions, de cette taille, donc, c’est avec un regret certain, que je dis qu’il n’y a aucune chance pour que les responsables soient jugés pour leurs actes et défaillances.

                1. Croix du Sud

                  Bien sûr qu’il n’a pas tort, Olivier Véran n’a que 43 ans, le mignon poudré 45 ans.

                  J’ignore s’ils devront un jour rendre des comptes pour leurs néfastes actions covidiennes mais ce n’est aucunement impossible.

                  1. sam player

                    Remember Le sang contaminé qui était une malversation volontaire avérée et étayée… alors que le vaxxin autant discuter du sexe des anges

                    sam player — groupe témoin

                    1. Vieux rat

                      J’en vois qui croient au père Noël ! 😀

                      Quand l’euro va finir par s’effondrer, les énervés vont se pointer par milliers à l’Élysée.

                      Macron fera tirer dans le tas, le temps que son hélico arrive et le mette à l’abri aux USA ou je ne sais où…

                      Il n’y aura aucune justice. Juste un chaos monstrueux digne d’Obertone, voire le déclenchement d’une guerre mondiale cataclysmique. 😉

                    2. Aristarkke

                      VR 23H13
                      A moins que sa garde prétorienne, voyant qu’elle risque ensuite de succomber sous le nombre, ne se débarrasse de son grand sachem, histoire d’avoir quelques gages de sauvegarde ?

    1. Pierre 82

      Elle a d’ailleurs l’air de ne pas très bien savoir ce qu’elle veut :

      “Le 25 mai 2021, elle est nommée secrétaire d’État aux Affaires économiques et à la Politique climatique sous le troisième cabinet de Mark Rutte”
      Et un peu plus loin :
      “Favorable à une droitisation du programme du parti libéral, elle se présente comme une adversaire résolue du wokisme et milite pour une politique d’immigration plus restrictive. Elle déclare ne pas exclure l’hypothèse d’une alliance avec le dirigeant d’extrême droite Geert Wilders.”
      Décidément, nous n’ovons pas le monopole des clowns à roulettes ®

      1. bob razovski

        “Souvent femme varie, bien fol est qui s’y fie.”
        Petit HS : Ayant oublié la tournure exacte de ce proverbe, je suis allé la chercher sur le net.
        Je tombe sur un site “la langue française” qui démarre son article par un long laïus pour quasiment s’excuser de la teneur dudit proverbe. Etrangement, d’autres proverbes n’ont pas ce “disclaimer” 😉

        1. Unmeusien

          Hé hé..mon recueil de proverbes précise au mot femme que tous les proverbes contenant le mot ” femme ” sont en leur défaveur ( ainsi que le mot Médecin ouups ) un autre exemple ? : Femmes ainsi que salade ne sont jamais assez secouer …

    2. Habeas Corpus

      Ce qui est bien, c’est qu’elle semble ne pas exclure une alliance avec le le parti de la liberté. cette droite là n’a pas les mêmes pudeurs que la droite française, terrorisée par le “gauchisme culturel”

  5. Simon

    Javier Milei soutient l’Ukraine dans son conflit avec la Russie, ayant qualifié plusieurs fois Poutine d’autocrate. Sur ce plan géopolitique il est donc plus proche de Joe Biden, avec qui il s’est entretenu mercredi dernier, que de Donald Trump.
    Quant à son programme économique qu’il envisage de traiter à la tronçonneuse, il y a loin de la coupe aux lèvres : https:/ /www.zupimages.net/viewer.php?id=23/48/4bia.jpg

    1. Pierre 82

      Bon, on va se calmer avant de hurler que Milei n’est qu’un faussaire qui ne fera rien de ce qu’il a dit.
      Je propose d’attendre au moins jusqu’au moment où il sera installé comme président avant de tirer des conclusions hâtives, car pour l’instant, c’est toujours un certain Alberto Fernandez (ou Martinez, je sais plus) qui tient le poste.
      Traiter Poutine d’autocrate, par exemple, ne me semble pas totalement faux, même s’il n’a pas précisé qu’il est élu et apparemment sans trop de tricheries.
      De toutes façons, il n’a pas été élu pour commenter la situation internationale, vu que quoiqu’il arrive
      – il n’enverra pas d’aide militaire en Ukraine (pas de sous)
      – il n’enverra pas de troupes en Israël
      Donc, quoi qu’il dise, ça ne changera rien à ce qu’il a l’intention de faire. Et si ça fait plaisir aux US de dire que Zelinski est un saint, et bien ça coûte pas cher à faire…
      Son taf, je le rappelle, est de tenter de redresser le pays, en commençant par virer les parasites.
      Wait and see…

      1. Dom17

        Je me demande parfois s’il n’est pas l’inverse de nos politiciens. Ces derniers ont des discours qui plaisent au peuple et, une fois élus, appliquent le programme de la caste. L’inverse, c’est de tenir des discours qui plaisent à la caste (pro dollar, Ukraine, Israël etc…) et d’agir dans l’intérêt du peuple.
        Il est urgent d’attendre pour juger…

        1. MCA

          Sauf que si tu trahis le peuple ça ne porte pas à conséquence alors que si tu trahis la caste tu as intérêt a être sûr de tes gardes corps.

      2. Simon

        “Wait and see” et bien c’est tout vu (voir la revue de presse de Jovanovic) ! A peine élu avec ses promesses chocs, Javier Milei a déjà licencié ses proches conseillers qui lui ont permis de gagner. Il s’est aussi éloigné de son gourou de la dollarisation, Emilio Ocampo, qu’il devait nommer à la tête de la Banque centrale en déclarant vendredi que la fermeture de l’institution était “non négociable.” Cherry on the cake, il s’apprête à nommer son ancienne rivale lors de l’élection, Patricia Bullrich, en tant que ministre de la sécurité, un poste qu’elle a également occupé dans le gouvernement de Macri.” Drôle de façon de virer les parasites !

        1. durru

          Je pense qu’il est urgent d’attendre le 10 décembre pour commencer à faire des évaluations.
          De toute façon, s’il veut avoir la moindre chance de bouger ne serait-ce que le petit doigt, il doit donner des gages à ses alliés de facto, les conservateurs. En supposant que les parlementaires élus sous sa bannière lui sont 100% fidèles, ça ne pèse pas lourd : 38 sur 257. Ce rapport pourrait changer dans deux ans (des élections un peu comme aux US), mais pour l’instant il est obligé de faire avec ce qu’il a…

  6. baretous

    Rien ne va plus ma bonn’dame! Quand une famille de kosovars se plaint de l’insécurité de son quartier à cause de la racaille et en a marre du bruit des rafales de kalach la nuit parce qu’ à la fin c’est tuant..On marche sur la tête Josiane !!

  7. Mo’ Truckin’

    Javier Milei est labellisé “approved by WEF”.
    (source : https://www.weforum.org/people/javier-gerardo-milei/)
    Donc, c’est non pour moi.
    L’autre, je ne connais pas…
    Quand à la bête immonde de France, Zemmour est un contre-feu qui arrange bien la macronie.
    Le Pen fille ne sert à rien.
    Elle et ses 88 des-putes-hé ! du parle-ment…
    Concernant la mort de Thomas, je publie la liste des prévenus qui tourne depuis quelques jours et pour lesquels il y a un black-out total, tant de la part des merdias que des pourriticiens :
    Akabli Chaid (tueur présumé)
    Zazane Ilyes
    El Moujahid Yasir
    Hemaizia Nassir
    Maref Kouider
    Boukmiri Canel Yanis
    Ramdani Faycal
    Chorfia Kais
    Si notre hôte ne souhaite pas publier cette liste, cela ne me pose aucun souci.

    1. durru

      Je crois que pour l’instant, quoi qu’il en soit, c’est un détail.
      Amha, ce qui est important c’est l’accueil dans la population de son discours. La vraie opinion majoritaire, quoi…

      1. Higgins

        Ben justement : “A peine élu avec des promesses chocs, le président de l’Argentine Javier Milei a déclaré qu’il ne tiendrait pas toutes ses promesses et a licencie ses proches conseillers qui lui ont permis de gagner.
        Les propositions de campagne les plus audacieuses de Milei – la dollarisation et la fermeture de la banque centrale – semblent pour l’instant en pause suite à des changements de personnel. Milei s’est éloigné de son gourou de la dollarisation, Emilio Ocampo, et vendredi, un autre conseiller belliqueux du début de la campagne, Carlos Rodriguez, a annoncé sur X qu’il se retirait.
        Milei avait répété qu’il nommerait Ocampo à la tête de la banque centrale d’Argentine, bien qu’il ait réitéré vendredi que la fermeture de l’institution était “non négociable.” (https:/ /www.jovanovic.com/blog.htm)

        Attention, je le garderai bien d’en tirer des conclusions. Il est évident que si fort puisse-t-il paraître, en face de lui, ses adversaires ne vont pas se laisser faire.

          1. Pierre 82

            S’il veut réellement appliquer son programme, il va falloir qu’il se batte pour imposer son pouvoir. Les institutions argentines sont vent debout contre lui, et avoir reçu l’onction populaire ne sera pas suffisant.
            A moins qu’il ne soit un pantin (hypothèse que je n’exclus pas), le combat va être très rude.

            1. CPB33

              on a nos clowns et lui il a ses clones : https:/ /siriusmag.ch/argentine-javier-milei-un-homme-qui-a-ete-battu-par-son-pere-et-qui-a-fait-cloner-son-chien-mort-avec-qui-il-parle-grace-a-un-medium/

  8. cherea

    Deux remarques, la 1ère concernant les Pays-Bas, la seconde pour l’emprise de l’UE sur nos modes de vie.
    1/ Je n’ai pas entendu un seul éditorialiste expliquer à quel point les Pays-Bas sont un pays tolérant depuis au moins 400 ans et cela n’a pas changé du jour au lendemain, c’est leur seuil de tolérance qui a été atteint…et ils l’ont fait savoir. ON se demande bien qui a pu leur taper sur le système à ce peuple, que je connais un peu, et que tous décriront comme un des plus civilisés en termes de respect des lois…
    2/ J’évoque toujours ce thème, mais la fin du moteur à explosion en UE décidée par la commission et votée par le parlement européen, à quel moment cela a-t-il été discuté dans la campagne européenne de 2019, quel parti a mis cela dans son programme…? Personne n’en a parlé et pourtant c’est la mesure que nous retiendrons de ce mandat…quel vol!!

    1. MissKat

      Mais c’est pour “protéger le climat” enfin!!!
      A ce propos la campagne de pub pour l’UE me donne envie de vomir.
      Mêmes panneaux en Pologne qu’en France…
      Avec notre pognon bien sur.
      Quelle manipulation, quelle inversion des valeurs!!!
      Et le peuple gobe tout ce bullshit ..

  9. Le Gnôme

    Il y a des années que je dis que tout ça va finir en guerre civile. L’inconvénient est que certains ont des kalach et les autres que des fusils de chasse.

    Je remarque aussi que le Français moyen est aussi affûté que le Soviétique lorsqu’il lisait la Pravda. Les médias, les autorités ne donnent pas les prénoms des prévenus, ils savent à qui ils ont affaire. Lorsque c’est une affaire d'”ultra droite”, nous avons le prénom, le nom et parfois l’adresse.

    1. breizh

      Un fusil de chasse bien utilisé peut être meilleur qu’une kalach mal servie.
      Savoir tirer un gibier en mouvement n’est pas si évident !

        1. Unmeusien

          Petit rappel,je crois que l’amélioration du projectile est décisive,quel que soit le calibre ( vu sur youtube ces essais de tirs par armes a impulsion électromagnétique,IEM donc,un canon camouflé, tirant des projectiles en tungstène, portée 160 kms, perforation invraisemblable,le projectile..on voit un mec le tenir en main il a la forme d’une fusée d’antan façon BD Tintin sur la lune.

  10. spirou

    Combien de fois a-t-on eu ce genre de titres depuis 30 ans ? Est-ce que cela a plus d’impact qu’un JM Lepen au second tour en 2022 ?… Le dutch permanenté n’a qu’une majorité fragile. L’autre parti de droite jeune qui avait bien plus de crédibilité a bizarrement perdu 2 sièges. Bref, on sens bien que cela est tiré de telle manière que cela légitime un passage en force pour les pleins pouvoirs de la commission.
    Seuls les droitards neuneu en frétille encore. Mais faut leur en demander trop.

  11. MCA

    Javier Milei ?

    Je suis tombé là dessus :

    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2023/11/22/javier-milei-elu-president-de-largentine-un-macron-puissance-10-pour-un-pays-en-bout-de-course/#more-121344

    et notamment ça : “Il est membre du groupe de politique économique de la Chambre de commerce internationale et du Forum de Davos21.”

    Je suis également tombé sur un autre article confirmant que le Javier en question était un pote de Schwabby.

    Alors pour le changement, effectivement ça risque de changer mais pas forcément dans le sens attendu…

      1. Habeas Corpus

        Fondamentalement, le WEF s’appuie sur le discours réchauffiste pour mettre en place un ensemble de restrictions aux libertés individuelles. Le simple fait que Javier envoie bouler ce discours en fait un opposant de choix à l’agenda globaliste en effet.

  12. Mildred

    Bizarre qu’ici, personne n’ait l’air de se souvenir de Jean-Claude Barreau, conseiller de Mitterrand et Charles Pasqua qui en 2000, publiait : “Le Coup d’État invisible” où on peut lire en quatrième page de couverture :
    “Ce coup d’État invisible, Mitterrand l’a voulu. Chirac et Juppé en avaient rêvé. Delors, Jospin et Strauss-Kahn l’ont fait. Quoi ? Supprimer le dernier privilège du peuple français : les effets du suffrage universel. Les fanatiques de l’Europe ont gagné et ce qui était chimère devient réalité. Pendant que Bruxelles donne des directives sur le sperme de cochon, le chômage explose chez nous. La France ne maîtrise plus son destin. Mais il paraît que c’est le progrès. La secte des gnomes européistes qui tient désormais tous les partis a réussi à dissoudre la nation et à effacer 1789. Sacré bilan.”
    Jean-Claude Barreau

    1. Dom17

      Ce que ces traîtres nomment “progrès”, c’est en référence à leur idéologie de fin des nations. En clair, les peuples ne décideront plus eux-mêmes de leurs lois.
      Staline disait bien aux communistes qu’ils devaient traiter leurs adversaires de fascistes. Rien de nouveau, les néo-communistes utilisent les mêmes ficelles. Les extrémistes, ce sont les autres et ceux qui ont préempté le débat gagnent à tous les coups.
      Ou presque. Ils n’avaient pas prévu qu’internet allait fausser leur jeu.

    2. Habeas Corpus

      Ah Jean Claude ! Je ne saurais que trop conseiller la lecture son petit opuscule “De l’islam en général et du monde moderne en particulier”.
      C’est court , intelligent et lumineux.

  13. Le Gnôme

    Wäre es da nicht doch einfacher, die Regierung löste das Volk auf und
    wählte ein anderes?

    Ne serait-il pas plus simple alors pour le gouvernement de dissoudre le peuple et d’en élire un autre ?

    Brecht.

    C’est ce qui est en train de se passer, Brecht n’avait aucune idée que c’était faisable.

  14. Higgins

    De plus en plus conne : https:/ /www.francebleu.fr/infos/societe/anne-hidalgo-quitte-x-ex-twitter-devenu-l-arme-de-destruction-massive-de-nos-democraties-6814643

    1. Higgins

      Depuis s’ils se sont débarrassés de la leur, les néo-zélandais redeviennent intelligents (et je ne suis pas fumeur) : https:/ /www.huffingtonpost.fr/international/video/la-nouvelle-zelande-premier-pays-sans-tabac-le-gouvernement-conservateur-abandonne-l-idee_226280.html

      1. Grosminet

        C’était voué à l’échec de toute façon. C’est comme la prohibition de l’alcool (sauf dans les pays musulmans), c’est juste infaisable.

        1. Higgins

          Et encore, à ce que j’en sais, l’envers du décor est impressionnant. J’avais rencontré peu de temps après la guerre du Golfe, une militaire qui rentrait de plusieurs mois chez les saoudiens. Pour l’alcool, il fallait être discret et elle était encore stupéfaite par la richesse des magasins de lingerie.
          Un ami, qui a été en poste deux ou trois ans dans la région me disait que les week-ends, il y avait des bouchons du côté saoudien aux postes-frontières avec des pays comme le Quatar ou les EAU car l’alcool y était disponible.

          1. Popeye

            le pont entre le Barhein (pas de pétrole, pas de pognon gratuit, donc ils vivent du commerce avec leurs voisins) et l’Arabie Saoudite était surnommé “Foster’s bridge” du nom d’une marque de bière…

            1. Croix du Sud

              Je connaissais ce pont entre l’Arabie Saoudite et Bahreïn comme le “Johnny Walker Bridge” mais l’idée est la même.

              Les forces armées saoudiennes ont utilisé ce pont pour aider la monarchie de Bahreïn à réprimer la contestation populaire en 2011 (la famille royale est sunnite mais la majorité de la population est chiite).

              Le pouvoir saoudien craignait la contagion de la contestation car sa province de l’Est comporte aussi une importante communauté chiite.

              La partie du Royaume saoudien où il y a le plus de chiites est aussi celle ou il y a le plus de pétrole. C’est une région surveillée comme le lait sur le feu par le pouvoir.

          2. bob razovski

            A Dubaï, hypocrisie obligatoire dans les affaires.
            Les Dubaiotes qui “parrainent” des occidentaux ont 2 logements :
            – 1 dans les terres avec femme et enfants
            – 1 dans la palmeraie (par exemple) avec putes, drogue et alcool pour y recevoir leurs partenaires occidentaux.

        1. Grosminet

          En fait ils ont fini par percuter que pour rouler des pétards, il faut du tabac 😀 faudrait peut-être qu’ils y aillent un peu plus mollo sur les pétards pour le coup 😀

              1. Higgins

                Dans l’article de CP que j’ai mis en lien plus bas et qui traite des subventions publiques a la presse, l’auteur fait remarquer que, nonobstant le fait que les grands groupes touchent beaucoup d’argent public, ces mêmes grands groupes réclament de l’argent, les abonnements, pour accéder à leurs contenus. En caricaturant un peu, on paye deux fois, une fois avec nos impôts mais ça ne suffit pas, il faut payer une seconde fois pour pouvoir lire…

    2. Aristarkke

      Vu les vents qu’elle se prend dès qu’elle tweete une bêtise dégoulinante de suffisance, elle doit se sentir lassée d’être telle MM au dessus d’une bouche d’égout…

    3. MCA

      @Higgins 27 novembre 2023, 12 h 35 min

      C’est Elon Musk qui est à plaindre, il doit se demander ce qu’il a bien pu faire pour mériter un tel châtiment.

  15. Dom17

    A force de déléguer nos libertés à un Etat forcément bienveillant (puisque ses sbires ne cessent de le répéter, on se retrouve sans rien: ni liberté, ni sécurité. B. Franklin avait raison.
    En démocratie, encore plus que dans un autre système, la culture politique (la vraie, celle qui permet de déniaiser le peuple, pas les injonctions bisounours requalifiées droit-de-l’homme) n’est pas facultative.
    Oui, les conspirations pour prendre ou garder le pouvoir, ça existe
    Non, un pouvoir ne se restreint pas de lui-même, il doit être contenu
    Oui, le pouvoir et l’argent s’entendent très bien, il faut regarder où part le second pour détecter les excès du premier
    Non, la majorité n’a pas toujours raison, encore moins le consensus majoritaire fabriqué par les médias.
    Etudier Machiavel, Tocqueville et quelques autres devrait être obligatoire.

    1. Habeas Corpus

      On avait observé quelques sifflets à Nice aussi, du temps des attentats.
      C’est fou la différence avec la moitié Nord, qui ferme sa bouche quand les clown débarquent pour apporter des cierges , et les sudistes, que l’on sent beaucoup plus frondeur. Question d’état d’Esprit sans doute.

      1. Olaf

        Ce n’est pas si simple. Que signifie l’expression ” moitié nord”, moitié sud” ?
        Réduction bien simpliste de notre Histoire et des ressentiments des Provinces vis a vis des envahisseurs, des origines etc…

        1. Gelato29

          Personnellement je pense ne rien avoir en commun avec un narbonoïde : les peuplades du nord (Nord) sont ethniquement et culturellement, au travail, dans les mœurs, etc. plus proches des belges, luxembourgeois ou même des anglais, que des marseillais ! Si on pouvait se séparer des boulets du sud, je n’y verrais aucun inconvénient.

            1. Pheldge

              c’est parce que j’avais pas les moyens : j’ai bricolé ce truc à partir d’étagères en pin de chez M. Brico à 18 € pour faire un essai. Après y’en a encore 5 de plus …

  16. Croix du Sud

    A propos de Javier Milei, quand il est évoqué dans une conversation je demande s’il est bien question du militant antifasciste argentin.

    Jusqu’ici l’incrédulité a toujours été de mise et j’ai du rappeler la maxime de Benito Mussolini « Tout dans l’État, rien contre l’État, rien en dehors de l’État ».

    En voulant réduire le rôle de l’état Javier Milei est bien plus “antifa” que nos rebelles de Prisunic briseurs de mobilier urbain (les abribus sont fascistes c’est bien connu).

  17. Vieux rat

    Trafic de drogue : les homicides ou tentatives d’homicide en hausse de 57 % en zone police en 2023

    « Nous assistons à une hausse des violences liées aux trafics de stupéfiants », a constaté le directeur général de la police nationale, Frédéric Veaux (sic). 😀

    https:/ /www.leparisien.fr/faits-divers/trafic-de-drogue-les-homicides-ou-tentatives-dhomicide-en-hausse-de-57-en-zone-police-en-2023-27-11-2023-J2VOE4WWYRBNXPKMX57J262GHM.php

    Le danger, cé l’essstrême-drouâte ! 😮

  18. Reddef

    Nous sommes à la fin d’ une période qui a commencé après la ww2 où il a fallu reconstruire rapidement et remettre en marche le monde mais car il y a toujours un mais des choix douteux ont été fait par nos grands parents et parents qui ont votés.
    Ensuite le pouvoir se l’ ai accaparé pour lui-même des fois en croyant bien faire. Maintenant nous sommes dans la mouise et l’ édifice craque de tous côtés. Il faut absolument que les citoyens reprennent le pouvoir décisionnaire et de contrôle des institutions mais il y a de la résistance à ce niveau là.

    1. Vieux rat

      Ces histoires de politique n’ont plus aucune importance : nous allons tous trépasser en raison du réchaufmik ! 🙁

      C’est le châtiment ! Faîtes pénitence ! La fin des temps est venue !

      https:/ /www.leparisien.fr/environnement/climat/inondations-crues-le-rechauffement-climatique-intensifie-encore-plus-que-prevu-les-fortes-pluies-27-11-2023-YCXPJIZP2FBK3HMLIWNV6JIOKI.php

      1. Habeas Corpus

        Attention, jeudi l’esstremedrouatte va amener des canons à neige pour en couvrir une partie du pays. Je demande au gouvernement de ne pas laisser faire et de se préparer à la faire fondre rapidement.

        1. Vieux rat

          Le réchaufmik, c’est pourtant simple ! J’explique ? 😀

          – la presstituée annonce un été digne de l’enfer, à cause du changement climatique qui nécessite taxes, interdictions et contrôle social pour sauver la planète.
          – Il ne cesse de faire frais et humide tout l’été sur les 3/4 de l’Europe !
          – Caramba, raté ! 🙁

          – les journaputes annoncent alors que bref, il ne fait pas si chaud partout (avec quand même 60° en Espagne).
          MAIS le réchaufmik est bien là ! La preuve : les nappes phréatiques sont à sec, du jamais vu depuis… euh, au moins !
          – Précipitations record tout l’automne et inondations. Les nappes débordent.
          – Caramba, encore raté ! 😡

          – Bon, les journaleux publient alors que s’il y a des inondations, c’est évidemment à cause du réchaufmik. La preuve qu’il est là : l’automne est incroyablement doux !
          – vague de froid (relatif) avec tempête de neige dans les Balkans.
          – “Grrrà&@% ! 😡

          1. MissKat

            Ils sont tous fous à lier avec leur “protection du climat”… c’est tellement débile !!! On est dans un sketch c’est pas réel https:/ /olivierdemeulenaere.wordpress.com/2023/11/27/la-hyene-veut-masquer-les-vaches/

            Et c est meme pas legorafi!
            https:/ /www.geo.fr/environnement/pour-lutter-contre-le-rechauffement-climatique-les-vaches-pourraient-bientot-porter-des-masques-205130

            1. Vieux rat

              Maltraitance ! Qu’en disent les animalistes ?

              Ou ça fait débat, comme les viols et mutilations sexuelles du Hamas en Israël, qui créent un sentiment “inconfortable ” chez les féministes d’ultra-gauche ?

              1. Pierre 82

                Les animalistes ne veulent pas qu’on masque les vaches, mais qu’on les libère, qu’on leur laisse vivre leur vie tranquillement, hors de toutes contraintes.

                Quand une civilisation en est rendue à ce point-là, elle ne peut que mourir ou se réveiller en sursaut.
                De plus en plus, j’ai l’impression que le réveil sera sanglant.

            2. Iskanderkul

              Ou très intelligents ? ils ont investi pendant 30 ans dans le formatage des esprits, maintenant ils entretiennent le mouvement pour ne pas perdre la place de cerveau acquise, en rappelant que les vaches rotent et pètent, que la chaleur s’infiltre partout, et ainsi de suite, jusqu’au jour où une vraie contrainte bien pénalisante sera votée contre les gueux.

            3. Theo31

              Faut faire signer un contrat “je paie la taxe carbone si vous me garantissez la baisse de la température de 5° dans moins de 5 minutes”.

              BDE.

            4. CPB33

              “https:/ /www.geo.fr/environnement/pour-lutter-contre-le-rechauffement-climatique-les-vaches-pourraient-bientot-porter-des-masques-205130”
              même Hidalgo ?

      2. MCA

        @VR

        Repentez vous kidizé*, la fin du monde est proche !

        Mauvaise nouvelle pour ces prophètes de malheurs, le monde est toujours là et ça risque de ̶d̶u̶r̶r̶u̶ durer encore un moment

    1. Habeas Corpus

      Ah tiens , le quidam de Dublin est d’origine algérienne. Pourtant nos médias adorés avaient bien indiqués au départ que c’était une affreuse rumeur des rezosocio. Heureusement, il avait été naturalisé , sous la pression d’une “Haute Cour” irlandaise, ce qui permettra aux médias de dire que l’individu est irlandais. Ouf, l’honneur est sauf, ça aurait trop horrible que ce soit une fake news.

          1. Vieux rat

            Je cherche le T-shirt “JE SUIS TAXÉ”, très pertinent à porter en Grance.

            Sinon, celui-ci reste toujours d’actualité pour le genre 1 ! 😉

            https:/ /www.amazon.fr/Femme-besoin-gouvernement-sarcastique-T-Shirt/dp/B09MTTH5GV/

            1. MCA

              Ne cherche plus, tu peux te le faire imprimer en Chine pour pas cher :

              https:/ /fr.aliexpress.com/item/1005005958651544.html?spm=a2g0o.productlist.main.5.1e2a66darWT3gu&algo_pvid=cbe97dd4-d54c-4a5b-afcb-73a85ee97093&algo_exp_id=cbe97dd4-d54c-4a5b-afcb-73a85ee97093-2&pdp_npi=4%40dis%21EUR%219.28%219.0%21%21%2171.06%21%21%402103867617011586323081365e5ec9%2112000035066758739%21sea%21FR%21179919670%21&curPageLogUid=iPNI1Be17Sve

        1. Croix du Sud

          @ Higgins

          c’est fort possible (passez outre l’intitulé du lien, cela vaut la peine de lire cet article) :

          https:/ /www.la-librairie-musulmane.com/teinture-barbe-en-islam/

          J’ai toujours eu un a priori négatif avec les barbus teints au henné (je ne parle pas du professeur Philippe Mortimer dont la “rouquitude” vient de ses ancêtres écossais).

    1. Mitch

      Malheureux durru, mais c’est un sujet tabou. Ne surtout, surtout pas dire qu’ils t’ont planté à de multiples reprises:
      – par leurs votes récurrent depuis des plombes,
      – pour leur maintenir un système social koikinekoute,
      – pour l’endettement massif dans une période que rien ne justifiait,
      – pour les lockdowns pendant la guerre du covid ™
      – pour le poudré et son équipe de clowns
      – …

      Et cerise sur le gros gâteau, tu as droit à des insultes car tu es un demeuré qui ne parle ni Latin, ni Grec et que avant ils étaient quand même autrement mieux formés alors que les djeuns de maintenant son des fégnasses (de la part de gars qui se sont tirés en vacances avec le pognon gratuit des autres à 55 ans – c’est beau!).

    2. Pheldge

      “le poids électoral des boomers” au lieu de toujours chouiner, prenez vous en main, allez voter :
      En 2022, 78% des plus de 65 ans se sont rendus aux urnes pour le premier tour de l’élection présidentielle. Seulement 59% des 18-24 ans ont fait de même.

      1. durru

        Philou, au cas où ça t’aurait échappé, il y a très peu de 18-24 ans parmi les élus qui peuvent donner leur signature pour adouber une candidature à cette élection, contrairement aux boomers… Jdcjdr.

        1. Pheldge

          les boomers ont autour de 80 balais, et vont donc claboter bientôt. Qui donc allez vous trouver comme bouc émissaire, responsable de tous les maux actuels, et de votre incapacité à réagir autrement que par des pleurnicheries ? je ne sais pas, j’aurais ne serait-ce que vingt ans de moins, je me bougerais le cul, mais bon, c’est une question de caractère : y’a ceux qui sont faits pour, et le reste qui obéit ou suit bêtement …

              1. durru

                Sur ça : “votre incapacité à réagir autrement que par des pleurnicheries” ?
                Que veux-tu que je te dise ? Que t’as tort ? Je ne peux pas développer ici, désolé…

          1. Passim

            “et vont donc claboter bientôt”…
            C’est gentil, ça. Attentionné.
            Si l’on considère les temps géologiques, tout le monde va claboter bientôt, et l’octogénaire que je suis s’en félicite.

  19. Ned Kelly

    En tout cas va y’avoir un trou démographique en Ukraine. Il va manquer une centaine de milliers d’hommes pour reconstruire et ça va faire un bon paquet d’ukrainiennes à marier. Me demande bien qui ils vont faire venir pour repeupler le pays qui sera en route politiquement vers la douce Europe. Syriens, kurdes, tamouls, afghans? Les ukrainiennes vont la sentir passer.

    1. Pierre 82

      Il me semble que les Ukrainiennes jeunes restées au pays sont maintenant priées également de servir de chair à canon, donc ça va équilibrer…

    2. bob razovski

      Il n’y a aucune volonté de repeupler quoi que ce soit. Je pense au contraire que l’idée est de vider une bonne partie du territoire.

      1. durru

        Si les territoires en question sont bien ciblés, ça fera le bonheur des Polonais, des Hongrois et des Roumains… 😉
        Et vu la pyramide des âges actuelle, c’est plutôt bien parti.
        https: //en.wikipedia.org/wiki/Demographics_of_Ukraine

  20. Taisson

    @ Vieux rat 19h 32
    “En quoi est ce antinomique?” Merci ami rongeur. Bien répondu.
    J’ajoute, c’est même directement proportionnel !
    Quand à dire que je ne vois que les muzz qu’a la télévision que je ne regarde pas, j’admets en effet avoir quitté les grandes agglomérations dans l’espoir d’avoir le moins possible de contacts, mais vu le nombre, c’est difficile…Mes parent ne fréquentaient pas non plus les Allemands, bien que certains soient très polis !
    D’ailleurs, pas besoin de télé, les CPF présentés par tous les médias importants sont toujours parfaits et victimes des méchants Français.
    Combien de chrétiens orientaux attaquent au couteau les fêtes muzz?
    (pardon on me chuchote à l’oreille que dans les pays muzz, le problème des autres religions est réglé…et que mon exemple est faux)
    Quand à qualifier de “simplistes” des dispositions évidentes c’est comme les médecins de molière, car il ne faut surtout pas que les malades comprennent. Quand il faut couper ou recoudre, on envoie des petites gens…Envoyer les flics de base se faire castagner, les punir après et “appliquer” les lois avec précautions ça ce n’est pas simpliste ?
    Surtout ne toucher à rien soi même, car on risque de tomber de son piédestal si ça ne marche pas …
    Ils ont “raison” pour l’instant car ils ont tout verrouillé.
    Ils croient peut être que leurs descendants pourront se maintenir comme élite face aux nouveaux…Ou les dressent ils déjà pour savoir dire ce qu’il faut et se convertir à temps ?
    L’importance du dérèglement climatique ça c’est du sérieux !
    Quand le territoire qui fut Français sera au climat du Sahara, une fois de plus nous serons la lumière du monde avec une population dont l’origine favorisera l’adaptation ! Des cadors que l’on à aux manettes, quelle chance…
    Les socialistes sont pires encore que l’idée que l’on peut s’en faire !

    1. Vieux rat

      Absolument, la plupart des Allemands étaient courtois et polis, mes grands-parents me l’ont raconté. 🙂

      Alors cessons de conspuer le nazisme et l’Occupation. Bien évidemment, il y a eu des excès regrettables !
      Mais ce sont les extrémistes, les mauvais nazis ! Ne jetons pas l’opprobre sur toute une communauté et une idéologie, c’est une dérive raciste et intolérante condamnable !

      Il faut donc lutter contre les terroristes se revendiquant de la “France libre” et qui attaquent les Allemands.
      Des gens haineux refusant le vivr’ensemble avec nos amis Germains ! Ils prétendent protéger nos frontières et chasser l’occupant !
      Stop à la haine ! 😡

    2. Flag

      “Quand à dire que je ne vois que les muzz qu’a la télévision que je ne regarde pas, j’admets en effet avoir quitté les grandes agglomérations dans l’espoir d’avoir le moins possible de contacts, mais vu le nombre, c’est difficile”
      C’est déjà bien de l’admettre.

      “Ils croient peut être que leurs descendants pourront se maintenir comme élite face aux nouveaux…Ou les dressent ils déjà pour savoir dire ce qu’il faut et se convertir à temps ?”
      Vous construisez des châteaux en Espagne à l’intérieur de votre boite crânienne. Ma parole est démonétisée ici mais je vous invite à demander au Major ou à SP s’ils ont déjà entendu des magistrats ou des énarques avoir ce genre de raisonnement. Ou n’importe quel cadre dirigeant d’une grande entreprise.

      1. durru

        Bien évidemment, nos zélites ne pensent qu’à leur pomme et ont un horizon de prévisions de maximum une semaine.
        Ils ne se posent absolument pas ce genre de questions, ils croient, comme Fukuyama, que c’est “la fin de l’histoire”, qu’ils sont maîtres absolus jusqu’à la fin des temps.

      2. Taisson

        Impayable Flag !

        “demandez au Major ou à SP s’ils ont déjà entendu des magistrats ou des énarques avoir ce genre de raisonnement. Ou n’importe quel cadre dirigeant d’une grande entreprise.”
        Donc, vos référents pour argumenter, sont des magistrats, des énarques, des cadres très supérieurs… c’est à dire le support essentiel et agissant des rêves de la Macronie !
        C’est certain, dans les crânes de ces trois catégories les “Châteaux en Espagne” deviennent des “Châteaux au maghreb” !

        Tout est dit. C’est le choix des idées de ceux qui déconstruisent systématiquement tout ce qui à été ce pays.
        Ce qui montre au moins une belle cohérence de pensée.
        Et je ne pense pas que le Major ou SP soient vraiment sur cette ligne, mais ils sont assez grands pour en parler eux mêmes.

        1. Flag

          C’est vous qui avez parlé de l’élite dans le message que j’ai pris la peine de citer.
          De qui est-elle composée alors et, surtout, connaissez-vous personnellement un de ces membres? Parce que j’ai le sentiment que, comme pour les musulmans, vous vous fiez aux sites internets que vous consultez.

      3. sam player

        « … je vous invite à demander au Major ou à SP s’ils ont déjà entendu des magistrats ou des énarques avoir ce genre de raisonnement.  »

        Abavala me voilà un référent, next je vise le GIEC 😀

                  1. sam player

                    Oui, mon boulot c’était chef de projet dans l’industrie lourde (énergie, pétrole, cimenterie, sidérurgie) all over the fantastic world

                    La mécanique auto j’ai fait ça pour dépanner familles, amis, relations et j’ai trouvé ça marrant, je ne vis pas que de ça mais je ne bosse pas pour la peau non plus, faut que ça paie les frais et du coup je fais un peu de social : les gens qui bossent vraiment, pas les feignasses, et qui n’ont pas trop de moyens je leur fais des petits prix et des paiements en plusieurs fois

                    Je prends un malin plaisir à remettre sur la route des voitures qui sinon iraient à la casse car travaux supérieurs à la valeur du véhicule

  21. Passim

    “lorsque la presse, les journalistes et toute la racaille politicienne habituelle commencent à monter au créneau, les yeux exorbités et la lippe tremblante”…
    Réaction bien naturelle, quand on commence à sentir sur son cou comme une sensation de corde…

  22. Oreliane

    https:/ /www.fdesouche.com/2023/11/27/violences-de-l-ultra-droite-a-romans-sur-isere-un-an-de-prison-ferme-avec-maintien-en-detention-requis-pour-cinq-des-six-prevenus-le-casier-judiciaire-de-cinq-des-six-prevenus-etait/

    1. Vieux rat

      Et voilà ! Moi je cite un lien de France-Info, un site objectif, du sévice public, qui lutte avec ses petits bras musclés contre la désinformation !

      D’autres s’empressent de poster un lien d’un site haineux de turbo-droite raciste et intolérante ! 😮

        1. Vieux rat

          Les faits sont accablants !

          Les titres de presse luttant contre la haine et la désinformation complotiste ne manquent pourtant pas en Grance !

          Tiens, voici un article parfaitement objectif pour traiter l’affaire :

          https:/ /www.liberation.fr/politique/a-lexpedition-punitive-de-romans-sur-isere-des-professionnels-de-la-violence-dextreme-droite-20231127_FHHO5FYTEZGPJHRDKBJ7UG6R2I/

          Après délibération du tribunal, Oreliane devra suivre un stage de lutte contre la haine, ici présenté par Mozinor ! 😉

          https:/ /youtu.be/a4e_YYHVTH8?si=7G8TNnFXuoLuvEvo

        1. Vieux rat

          Allô vigilance.gouv.fr ?

          Oui, un militaire insubordonné d’ultra-droite, il soutient des thèses conspirationnistes et critique Rance-Info… 😀

          1. Pheldge