Archives quotidiennes :

Le bonheur, c’est cher comme un coup de fil

La libéralisation des communications est acquise. Le monopole de France Télécom n’est théoriquement plus. En pratique, l’opérateur, jouant des coudes, de l’intimidation, de la mauvaise foi et de la mauvaise volonté arrive tant bien que mal à conserver ses clients. Jamais le terme « captif » n’aura été aussi bien employé… D’après un récent sondage, 61 % […]

Lire la suite “Le bonheur, c’est cher comme un coup de fil”