Valls et Hollande, encore et toujours coincés

Comme tous les ans, la Cour des Comptes a des choses à dire. Comme tous les ans, elle les dit et cette année encore, le déficit sera plus gros que prévu. Comme tous les ans, les politiciens s’agitent un peu à ces annonces. Et comme tous les ans, tout ceci sera bien vite oublié d’autant que les vacances approchent.

Pourtant, ce qu’elle dit, même si c’est, globalement, la même chose que l’année dernière, mérite qu’on s’y attarde un peu. D’abord parce que, précisément, c’est la même chose que l’année dernière, ce qui veut dire qu’il n’y a pas eu de ce magnifique changement que le candidat Hollande nous a vendu, comme une petite blagounette subtile pour ceux qui le connaissent. Non seulement, les constats sont les mêmes que l’année dernière, mais les propositions pour changer de trajectoire et infléchir les courbes restent assez similaires à ce qui était préconisé il y a un an et même avant.

Comme prévu malheureusement, le déficit public de la France s’établira à la fin de l’année autour de 4% du produit intérieur brut (PIB), voire un peu plus, alors que le gouvernement a fait tout son budget sur une prévision de déficit à 3,8%, histoire de donner le change aux institutions européennes qui l’attendent au tournant. Autrement dit, l’objectif des 3% d’ici à 2015 semble encore une fois compromis d’autant que 1% de croissance à l’année semble un objectif « élevé » pour la Cour des Comptes, qui recommande donc une baisse des dépenses de l’État. Ce qui revient essentiellement à faire la chasse aux gaspillages, à diminuer la masse salariale, et à raboter dans les dotations aux collectivités territoriales.

Décidément, il n’y a pas à tortiller : tout semble pointer, résolument, toujours, dans la même direction de coupes franches et visibles dans une fonction publique pléthorique, dans un resserrement des missions de l’État vers le régalien, et dans l’arrêt de son éparpillement dispendieux dans des myriades d’activités qui sont à la fois coûteuses et fort mal gérées.

Parallèlement, la Cour émet une bordée de remarques sur les gros milliards joufflus « d’économies » que le gouvernement va – promis juré craché – mettre en place. Et comme on pouvait s’y attendre avec la régularité d’un coucou suisse fiscalement peu tabassé, la Cour note que sur 50 milliards d’économies, 30 sont « peu documentées », et même, pour une partie de ces économies, sont « incertaines », en faisant référence à ces collectivités territoriales dont l’État n’a plus, à proprement parler, le contrôle. Eh oui, côté recettes, cela a l’odeur, la couleur et le goût d’une petite fête du slip : la Cour estime en effet que le gouvernement, qui a révisé à la baisse ses prévisions de recettes dans son collectif budgétaire, est encore trop optimiste. De son côté, elle envisage « un risque supplémentaire de 2 à 3 milliards d’euros ».

Bref : le gouvernement est encore loin de pouvoir crier victoire, ou même « on tient le bon bout ». Pour l’instant, il devrait même s’abstenir de chuchoter quoi que ce soit, tant sa crédibilité est fine et risquerait de se déchirer définitivement avec les mouvements d’air chaud nombreux dans les rangs du PS et à l’intérieur des crânes gouvernementaux.

coincé

La situation, véritablement, est délicate. On sent que Valls et Hollande se trouvent actuellement dans une passe difficile. Toute la question est de savoir s’ils ont bien saisi les paramètres du problème. Avec les petits pleurnichements récents du Premier Minustre, tout indique qu’on est à un tournant crucial tant pour le parti socialiste que pour le pays.

Pour le pays, il ne reste en effet pas tant de temps que ça avant que ses contre-performances actuelles et à répétitions finissent par lui coûter plus que quelques paires de claques sur le plan international. Les bailleurs ne continueront pas éternellement à céder aux désirs coûteux de nos dirigeants. Les entrepreneurs ne pourront pas éternellement se faire fiscalement revisiter les orifices sans broncher. Les riches, cibles faciles et récurrentes, prennent déjà leurs cliques, leurs claques, leurs sous et leurs emplois avec eux et s’en vont. Les autres, ni riches ni entreprenants, mais capables et lucides, quittent à leur tour le pays pour aller voir ailleurs si on y taxe toujours avec autant de plaisir la créativité et l’envie de travailler… À l’évidence, on ne pourra pas continuer à ce rythme très longtemps. La Coupe du Monde en juin, les vacances de Juillet et Août pourront faire illusion un temps, mais les échéances se rapprochent toutes, inéluctablement…

valls pleurniche encorePour le Parti socialiste, si l’on écarte rapidement le mélodrame surjoué du premier ministre, il ne s’agit pas de jouer sa survie, loin s’en faut (et c’est dommage), mais plutôt de savoir si, comme le suggère Alexis Vintray de Contrepoints, les dinosaures qui le composent ont enfin décidé de prendre une autre direction que celle d’un marxisme poussiéreux qui serait rigolo s’il n’avait pas déjà flanqué tant de pays, France incluse, dans l’ornière philosophique et surtout économique. Les dernières claques électorales ont au moins eu le mérite salutaire de faire réfléchir les élus sur leurs discours et leur faire comprendre que les Français attendaient probablement autre chose d’eux que ce qu’ils ont réussi à produire jusqu’à présent.

Je ne serai cependant pas optimiste au point de penser que le collectivisme, si finement engrainé dans l’esprit français par des années de répétitions mécaniques de poncifs socialistes, s’est subitement évaporé des parlementaires du PS. Au niveau politique, on est donc devant une alternative qu’on peut résumer ainsi :

hollande et son casque (vignette)– Soit Valls et notre Roi Solex n’ont toujours pas réellement compris ce qui se passe, et ils continuent donc dans l’esbroufe, la bricole politique, les petits arrangements et la procrastination élevés au rang d’art subtil qui a jusqu’à présent caractérisé le quinquennat actuel.

– Soit notre exécutif a bien compris l’ampleur du problème, et on observe bel et bien une tentative timide et mesurée aux instruments de précision micrométrique de faire comprendre aux élus que le temps n’est plus aux vieilles recettes du passé qui ont toutes échoué.

La première hypothèse n’est pas totalement à écarter. Hollande court au moins autant de risque à tenter quelques vraies réformes qu’à jouer du flutiau comme il l’a fait ces deux dernières années. Quant à la seconde hypothèse, elle obligera nos deux larrons à se confronter à une douloureuse réalité : une bonne partie du pays n’a que faire des principes économiques sains. Et il suffit pour s’en convaincre de voir les grèves durer et la grogne monter, toujours plus forte, au sein de la majorité.

Or, lorsqu’on regarde attentivement à quoi rime cette fronde de députés, lorsqu’on détaille ce qu’ils proposent, on est, encore une fois, consterné : pour eux, il faut affaiblir l’euro, laisser tomber la politique de l’offre pour favoriser celle de la demande (pour un coût de 16.5 milliards tout de même) et même si cela a été tenté sur les 30 dernières années, avec toujours le même constat d’échec. Tant qu’on y est, tentons une valse-hésitation d’un pacte de responsabilité à un pacte de compétitivité (parce que les pactes, ça marche, c’est juste une question de nom et de cible, bien sûr). On n’a pas un rond ? Pas d’importance, on ajoutera quand même à la facture globale un petit 5 milliards en commandes publiques diverses ! Et puis, tant qu’on y est, créons 150.000 emplois aidés et 150.000 contrats en alternance avec les 2 milliards qu’on va trouver sous le sabot d’un cheval et dans des postes que les entreprises vont ouvrir bien vite parce qu’elles le peuvent !

On peine à voir ici le moindre aggiornamento, la plus petite prise de conscience. Outre que sur le plan économique, c’est parfaitement crétin, sur le plan politique, c’est encore une fois du bricolage qui n’obtiendra en plus même pas le suffrage des socialistes, depuis l’extrême-gauche jusqu’aux écolos de synthèse.

Winnie HollandeAutrement dit, dans le pire des cas Valls et Hollande n’ont toujours pas compris l’ampleur des réformes à mener et parviennent tout de même à se mettre tout le monde à dos grâce à un tourbillon de propos confus, contradictoires et mal boutiqués, montrant leur absence totale de vision, de leadership et d’autorité. Et dans le meilleur des cas, ils ont bel et bien compris le caca dans lequel ils barbotent mais se retrouvent à batailler avec leur propre camp qui a déjà pris en masse dans la merde froide et entend fermement y rester en chantant l’Internationale.

Pas de doute : ce pays est foutu.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires318

    1. René de Sévérac

      H16, vous êtes toujours aussi odieux avec ce pauvre Hollad’ouille.
      « le gouvernement est encore loin de pouvoir crier victoire », évidemment tous ses projets vont tous dans le même sens : satisfaire sa base … et y échouer.
      Comment voulez-vous qu’il fasse à part gesticuler :
      – il crée des impôts et les rentrées diminuent;
      – il veut toucher au mille-feuilles, mais sans toucher à sa base (fonctionnaires) qui constitue la réelle source d’économies;
      – il se plait de l’€ mais ne se résout pas à sortir de la zone-mark où les allemands exercent leur domination (à leurs risques car l’issue leur sera fatale à terme) Cf Charles Gave : « Un pays de Lions dirigé par des Ânes -2002.

      Je lui avais pourtant prodigué un conseil gratuit : dissoudre et laisser l’autre « parti moderniste » (je n’ose pas dire Gauche) patauger dans la merde !

      1. Je ne vous entendais guère me traiter d’odieux avec Sarkozy quand c’était son tour.
        Pourtant, même poste, mêmes bêtises, mêmes claques.

        1. René de Sévérac

          Cher H16,
          Vous n’avez sûrement pas lu mon commentaire.
          Mais je ne vous en tiens pas rigueur, car vos fans (dont je suis) sont trop nombreux.

          1. J’essaie de tout lire. Et j’avais lu le votre, si si 🙂
            Mais le ton d’une réponse est difficile à faire passer sans rajouter une caisse de smileys 🙂

  1. NOURATIN

    Bien sûr qu’ils ont compris depuis longtemps, seulement ils sont obligés de composer avec la majorité que les Français ont généreusement donné à Hollande « pour qu’il ait les moyens de sa politique ». Alors, même s’ils avaient un peu de bon sens et les intentions qui vont avec, ils seraient toujours pieds et poings liés par l’aveuglement socialiste.
    Prenez l’exemple de Migaud, le chef de le cour des comptes, quand il était socialiste il n’arrêtait pas de proférer des âneries, il a fallu qu’il cesse de l’être pour retrouver une intelligence normale.

  2. petit-chat

    Une autre hypothèse : dissolution de l’Assemblée, raclée aux législatives, le FN prend le pouvoir et se discrédite en même temps que ValSS, reste plus que le roi solex comme candidat…crédible (j’ai du mal à l’écrire).

      1. vengeusemasquée

        Je ne sais pas si ça nécessiterait beaucoup de vision ou beaucoup de connerie. 🙄

          1. christophe

            Et si Manolo pouvait lui aussi retourner dans son pays, la Catalogne, ça nettoierait le fond de l’air et ça nous ferait des vacances.

            Allez ouste ! Dehors. Basta.

  3. Le Gnôme

    Le pire est qu’il n’y a aucune alternative crédible à ces guignols qui sont comme l’âne de Buridan. Avez vous vu, entendu, quelques propositions des socialistes honteux de l’UMP ? Que nenni, rien, nada, que t’chi. Les seules sont celles hallucinantes du FN.

    Aucun doute, non seulement le pays est foutu, mais je crois qu’il va falloir faire appel au bon docteur Bonnemaison pour abréger ses souffrances.

    1. petit-chat

      J’aime bien le Docteur Guillotin, célèbre pour son remède contre les migraines.

      1. Black Mamba

        Le Gouvernement me donne des migraines donc il faut que je fasse appelle au Dr Guillotin … Il n’a pas déjà trépassé, ce monsieur ?

          1. Flo

            Je crois que c’est Danton, cité par Stendhal, qui quelques minutes avant le couperet final fit remarquer que certains verbes ne se conjuguaient pas à tous les temps.
             » « On peut dire je serai guillotiné », mais on ne peut pas dire « j’ai été guillotiné » « 

            1. Sabrauclair

              La guillotine est ce qui a été inventé de mieux pour rendre les gens égaux entre eux… 🙄

              1. Aristarque

                Bourreau, montre ensuite ma tête au Peuple! Elle en vaut la peine (ou elle le mérite bien, je ne suis plus sûr ) Danton.

  4. Higgins

    Bonne synthèse de la situation. Je pense cependant que Rastignac a pleinement pris la mesure de la situation. Il n’y a qu’à voir avec quelle énergie il tente de détricoter des textes aussi intelligents que celui sur le logement ou (je viens juste de l’entendre) celui portant sur une durée minimale de travail de 24h00/semaine sans parler de la loi de rectification des finances de la Sécu qui va à l’encontre de celle portant sur la loi rectificative du budget. Je ne le plains pas. Hélas pour lui, il a deux gros handicaps. L’un est qu’il est le grand vizir de Normal 1er qui lui, ne veut toujours pas admettre que son idéologie est avant tout perverse et comprendre qu’il n’est plus en charge d’un conseil général mais d’un pays. L’autre, c’est que sa majorité est composée essentiellement de personnes qui, visiblement, n’ont aucune notion de comment marche une économie moderne et dont le comportement tient plus d’un adolescent boutonneux, capricieux et attardé.
    Ça ne change rien au constat final, ce pays est vraiment foutu. Je ne distingue aucune lueur à l’horizon.

    1. royaumont

      « aucune lueur à l’horizon ». C’est d’autant plus vrai que l’opposition n’est pas en état d’avoir la moindre volonté politique. En cas de dissolution et de gadin électoral (probable) que peut-il se passer ?
      La majorité sera vraisemblablement UMP (Le FN peut espérer une belle progression en voix et en sièges, peut-être même un groupe parlementaire, mais pas au-delà) : vu la pagaille interne, ils sont dans l’incapacité de faire quoi que ce soit, et encore moins quoi que se soit d’intelligent. Et surtout pas d’imposer au roi Solex de démissionner.
      Bref, nous avons le choix entre les nuls en place ou des impuissants de substitution.
      Ca fait envie…

      1. Aristarque

        Même pas des ersatz de nuls en alternative mais d’ aussi vrais-z-et authentiques, garantis pur Ena…

    2. Othello

      Avez-vous remarqué cher Higgins la consonnance entre « Rastignac » et « Ramirez, police Française » ?
      Regardez-vous Gaspard Proust?

  5. infraniouzes

    La vie rêvée des politiciens, dans toute leur gloire imbécile, a été illustrée hier, de façon magistrale, au journal de FR2. On nous a montré le magnifique palais des mille et un ennuis du CR d’Auvergne où vont s’affairer, absolument débordés, 450 fonctionnaires régionaux « à l’écoute et au service » du citoyen. 85 M€ bien dépensés pour voir l’avenir en rose (socialiste). Mais la région Auvergne va être « collée » avec celle de Rhône-Alpes. Donc flop de flop pour le palais régional ? Pas du tout… Le crétin qui préside aux destinées de l’Auvergne mais surtout crame son pognon nous a assuré que tous les fonctionnaires ne partiraient pas à Lyon, au nom de la proximité. Donc un certain nombre va se retrouver bien seul à Clermont dans l’immense bâtisse. Pas de panique; on va la vendre, à perte, et en faire construire une plus petite pour habiter le reliquat de besogneux qui auront eu la chance d’éviter la mutation. On a des idées en France…Du gaz de schiste (mais on n’en veut pas) et du pétrole ? … On en cherche…

          1. Black Mamba

            J’affûte mon katana pour être prête à toute occasion …je veux bien avoir le rôle du bourreau :mrgreen:

            1. Caton

              Cela ne va pas du tout! Pour décapiter ces gens-là, l’outil idéal c’est un couteau en plastique émoussé. Oui, c’est plus long: c’est le but.

          2. Aristarque

            Officiellement, c’est la fille de Salomé qui demande la tête de Jean le Baptiste mais c’est »suggéré » par Mme sa mère… Finalement cela coûtait moins cher que la moitié du royaume promis par Hérode comme montant ultime de sa libéralité…

                    1. Othello

                      Vétéran, c’est toujours mieux que « va, t’es rien ». Jeune couillon, va.

                      Un adulte sur la mauvaise pente – côté cercueil.

                    2. Calvin

                      T’as pas du taf aujourd’hui, Harry ??
                      Je te rappelle que tu payes grassement mes cours d’école (quoique d’un niveau douteux).
                      :mrgreen:

                    3. Aristarque

                      Mais si, jeune Padawan, j’ai du taf qui m’attend et pas qu’ un peu. Mais compte plus trop sur moi car j’ai entrepris de quitter la SS…

      1. petit-chat

        Ah, ça c’est beau !! 😆
        Ça me faisait de la peine de voir un noble animal prisonnier de la haute technologie… 😈

      2. Kuing

        Excellent avec Valls ! ^^
        J’avais de la compassion pour ce renardeau, mais là, ça fait plaisir. 😉

        1. Calvin

          Renard en espagnol se dit Zorro !
          Cela lui va si bien !

          « Un cavalier, qui surgit hors du PS,
          Court vers l’Elysée au galop,
          Son nom, il le signe, à la pointe des promesses
          D’un Z qui veut dire Zéro »

        2. Eole

          Autant qu’à faire, pourquoi s’arrêter à Vals? Il faut lui donner un compagnon d’infortune, non? Le roi Solex par exemple 😉

            1. Black Mamba

              Ben! Non ! il ne faut pas pousser …Oh !… Il faut couper sur les dépenses publics représentées par le pneu … Cela parait du bon sens …

                1. Aristarque

                  Pas vraiment d’ accord avec la notice Wiki sur le point du doute de la matérialité du meurtre de Jean le B. Deux apôtres en parlent, il est dit ailleurs que Jésus apprend cette exécution et en est affecté et Flavius Josèphe est fiable quant à ce qu’ il rapporte. D’ autant qu’ Hérode Antipas était le fils d’ Hérode le Grand, auteur du massacre des innocents pour tenter de supprimer Jésus qu’ il prenait comme un rival, au sens littéral, quant à sa royauté terrestre en Judée…

  6. Athena

    Vous partez de l’hypothèse que ceux qui nous dirigent veulent redresser le pays, veulent le bien du peuple. Mais c’est faux, ce qu’ils veulent c’est se faire élire (en nous racontant tous les mensonges qu’on est prêt à croire) et puis de rester coûte que coûte accrochés sur leur trône pour profiter un max des privilèges et de la gloriole, pour le temps qui leur est imparti. Le reste ils s’en foutent, il faut arrêter de croire que les dirigeants nous représentent et veulent notre bien, c’est leur bien à eux qu’ils veulent, quitte à nous faire souffrir par tous les moyens. L’armée et la gendarmerie sont là pour les protéger. Les médias servent à nous faire gober tous leurs mensonges. Il en a toujours été ainsi, sauf que maintenant, ça se voit plus.

    1. « Vous partez de l’hypothèse que ceux qui nous dirigent veulent redresser le pays, veulent le bien du peuple »
      Pas du tout.
      Je dis deux choses :
      – soit ils ont compris qu’ils sont dans la merde et que, pour s’en sortir, il faut réformer (i.e. c’est la seule façon de sauver leur tête, il n’est pas ici question d’un autre intérêt que le leur), mais ils n’ont qu’opposition en face d’eux.
      – soit ils n’ont rien compris et ne feront rien (pour s’éviter l’opposition frontale).

      « il faut arrêter de croire que les dirigeants nous représentent et veulent notre bien »

      😆 c’est pas trop le genre de la maison, ici ! 😆

      1. Athena

        ils savent très bien qu’ils sont dans la merde, et savent très bien qu’ils ne peuvent rien y faire, il n’y a aucun moyen de s’en sortir, à cause de la dette. Toutes les civilisations ont craqué à cause des dettes d’état qui se reportent sur le peuple.
        Les dirigeants ne feront rien, car ils ne peuvent rien faire, tout ce qu’ils peuvent faire, c’est gagner du temps, en nous débitant mensonge sur mensonge, qu’ils vont faire ceci, cela, ou bien en détournant notre attention (foot, false flag, affaires…).
        Ils sont prisonniers de la dette, mais cela fait partie du système qui les maintient en place. Alors ils accusent la crise, la compétitivité, la pyramide d’âges, l’euro trop fort,….mais tout ça c’est des conséquences, et pas la cause. Ils veulent masquer cette véritable cause qui est la dette, pour ne pas qu’on se pose de questions : c’est quoi la dette ? pourquoi ? à qui doit-on cette dette ? que se passerait-il si on ne remboursait plus cette dette ? Mais là on entre dans je jardin secret de ceux qui gouvernent vraiment la planète….chut…

        1. Heu. Non. Tout le monde sait assez bien ce qui se passerait si on ne remboursait plus.
          Tous les ans ou presque, des pays font défaut sur leur dette…

          1. Curieux

            La dette ? Mais si notre pays se remet à avancer dans le bon sens (ok, ça fait vœu pieu) elle ne serait pas plus qu’une épine dans le pied.

          2. Athena

            la dette ne peut être remboursée un jour, il faudrait des PIB faramineux pendant une éternité pour cela. Ce n’est pas la dette qu’on rembourse à la sueur de notre front, mais les intérêts de la dette. Le principal, lui, personne n’en parle, car il n’existe pas, c’est de l’argent sorti du chapeau de ceux qui nous mettent sous le joug, ils appuient sur un bouton de clavier, et hop, de l’argent (de la dette ) est créé. Par contre, ils nous imposent de rembourser de l’intérêt bien réel, sur de l’argent (le principal) irréel.
            Tous nos impôts servent à rembourser cette dette (l’intérêt), la moitié de nos salaires va directement dans les poches de la petite élite qui nous gouverne en secret.

            1. Voilà, c’est ce que je soupçonnais : une mauvaise compréhension du problème, aggravée par un peu trop de visionnages de vidéos douteuses sur les interwebs.

              La dette existe, si si. Et les petites vidéos de Paul Grignon soit à moitié remplies de n’importe quoi.

                1. Qu’est-ce que c’est que cette question ? La dette est le résultat d’un échange asynchrone entre deux entités. C’est tout.

                  1. Athena

                    je voulais parler de la dette des états qui doivent emprunter de l’argent aux banques centrales, ou aux banques qui « créent » de l’argent pour les banques centrales. Dans mon esprit, le principal de l’argent est factice, car il est créé de nulle part. Mais on doit payer les intérêts.
                    Aux USA, avant 1913, date de création de la FED, il n’y avait ni impôt, ni inflation. La FED n’est pas fédérale comme son nom indique, mais privée (au départ consortium de 12 banques). Les colons ont voulu se débarrasser des anglais justement pour ne plus en dépendre financièrement et pouvoir battre monnaie eux-mêmes. Mais le lobby des banques les a eus à l’usure.

                    Vous dites : « mauvaise compréhension du problème », c’est pour cela que je vous demande quelle est votre compréhension.

                    1. a/ Ce n’est pas « ma » compréhension.
                      b/ je connais l’histoire de la Fed, merci. Ca n’a rien à voir avec la dette.
                      c/ vous mélangez la réserve fractionnaire et la dette. Vous mélangez la création monétaire et création de richesse. Ensuite, tout part en sucette.

                      La dette française, elle existe bel et bien : c’est la richesse future qui a été promise en paiement de dépenses actuelle (travail, baisse d’épargne ou déthésaurisation). Et le fait qu’il y ait des intérêts ne change rien (et pitié, pas le joker « loi 1973 », il est bidon). Le fait que cette dette soit possible par création monétaire ne change rien à son existence intrinsèque.

                    2. LeRus

                      Les Argentins essayent eux aussi (surtout leur présidente) de faire croire que la dette c’est du bidon. Curieusement, tout le monde n’est pas d’accord avec ce constat!

                      Pour info, seuls les gouvernements qui dépensent plus qu’ils ne reçoivent « doivent » emprunter. La dette n’existait pas autrefois (enfin, ça se discute), simplement parce qu’on créait beaucoup moins de médiathèques et de piscines.

                2. Semaphore

                  Les Grecs ont montré leur conception particulière de la dette… C’est un habitude chez eux depuis près de deux siècles. Nous ne sommes donc pas rassuré de vous lire a ce propos… 😐

                    1. LeRus

                      C’est effectivement à ça que je pensais.

                      Je n’arrive toujours pas à comprendre comment autant de gens arrivent à croire qu’on peu refuser de payer la dette sans conséquences… Mais après tout, une majorité de votants a bien élu F. Hollande!

            2. dede

              « Tous nos impôts servent à rembourser cette dette (l’intérêt) »

              Euh non. L’interet est paye grace a de nouvelles dettes (ce n’est pas rejouissant, c’est du Ponzi, mais c’est ainsi).

              Ils sont meme fiers de publier des comptes certifies :
              http://www.performance-publique.budget.gouv.fr/budget-comptes-etat/comptes-etat/approfondir/actualite/comptes-etat-2013

              Je lis « Le résultat patrimonial de l’État (ou résultat comptable) s’élève à – 59,6 milliards € en 2013″

              Mais egalement  » la dette financière qui progresse de 69,1 milliards € »

              Je n’ai pas trouve le chiffre exact pour 2013 mais au budget, la charge d’interets etait a 56 milliards (je crois me souvenir qu’ils ont eu de la chance et que le chiffre final etait inferieur), donc pour recapituler :
              Le service de la dette est inferieur au deficit (59 milliards) ainsi qu’a l’augmentation de la dette (69 milliards, allez comprendre ou sont passes les 10 milliards de plus), ce ne sont pas les impots qui payent les interets mais bien les nouveaux preteurs…

              1. Athena

                ni vous ni moi ne savons exactement ce qui se passe, il n’y a que ceux qui tirent les ficelles qui savent. Et de toute façon, quand bien même nous saurions la vérité, ça ne changerait rien. Il n’y a aucune solution aux problèmes politiques, économiques, financiers, sociaux….Contre l’entropie, on est toujours perdant.

                Ce qui est par contre admirable, c’est l’éveil des gens, la sortie de la caverne de Platon.

                1. Fll

                  Ha merde, désolé, mais ca ressemble trop au discourt des communistes, type FN ou Front de Gauche …
                  En gros, c’est les banques et les riches les méchants, tous des …
                  Alors que non, désolé, mais c’est bien nos dirigeants de merde qui ont claqué des piscines de notre pognon (qu’ils appellent « argent public ») et oui bien sur qu’il faut payer les intérêts.
                  Quand tu vas mettre ton pognon à la banque, tu demandes d’avoir des intérêts ? pourquoi ceux qui te prête du pognon n’y auraient pas le droit ? c’est pas des voleurs, ils te prêtent du pognon qu’ils ont gagné, ca ne sort pas de leurs slips.
                  Ce n’est pas imaginaire que tout cela.
                  Faire construire des ronds points, des bâtiments pour fonctionnaires, payer les salaires des fonctionnaires, c’est pas virtuel sur un bouton.
                  Visions étriquées, mauvais diagnostique du problème = mauvaise solution … ex: ne pas vouloir rembourser les intérêts.

                  1. Athena

                    oui bien-sûr, et les tours jumelles ont été détruites par deux avions détournés par de vilains afghans.

                    1. Jesrad

                      Ne manque plus que l’évocation d’un faux alunissage des américains en 1969, et l’abdication de l’intelligence sera complète.

                    2. yp

                      « nos politiciens nous représentent bien finalement » -> OUI ! C’est pas les martiens qui ont voté pour eux !

                    3. Laurent

                      Ah ah BM 🙂 Rhooo bon ça va, je vais resté avec mes idées, aussi fausses que celles d’Athena. Vous viendrez pas vous plaindre quand je débiterai mes âneries !

                  2. max

                    Désolé mais la dette ça a été en permanence au cours de l’histoire et les défauts aussi, d’où quelques guerres ou règlements de comptes comme avec les templiers zigouillés par Philippe le Bel.

                    Le prêteur a aussi la responsabilité de ne pas prêter à n’importe.

                    1. Athena

                      mais le prêteur (banque) ne prête rien, il donne du vent mais récolte du vrai argent (intérêt), il sait très bien qu’il n’aura jamais de retour le principal, il s’en fout, c’est du vent qu’il a sorti du chapeau lui-même.
                      Le prêteur met en esclavage le peuple du pays à qui il prête de l’argent : une partie des salaires sert à « rembourser » les intérêts de la dette. Et si les impôts ne suffisent plus, on taxe, on fout des pv, on tire de l’argent de toutes les manières possibles, jusqu’à épuisement. Avant, cela déclenchait des guerres, maintenant le prêteur récolte les miettes, puis s’occupe d’un autre pays. En accord avec les gouvernants qui s’y retrouvent bien-sûr.
                      Les banques (les grands banques des grandes « familles ») font partie du système qui nous exploite.

                    2. Voilà, ça, c’est n’importe quoi.
                      La banque prête bel et bien quelque chose. Elle prête une richesse future. La partie création monétaire est la réalisation physique de cette richesse future, mais elle n’est absolument pas créée ex nihilo. Je ne parle même pas du risque de non remboursement (qui est l’explication des intérêts), ni de l’arbitrage que fait la banque (prêter ici, investir là, ne rien faire) qui explique aussi l’importance du régulateur dans la création d’une crise. Tout ceci est du b.a. ba, mais vu le discours, on part de trop loin. C’est tout le souci de ces vidéos mal faites qui mélangent tout, après, c’est le merdier total à réexpliquer. Surtout dans de petits espaces.

                      Et le pire, c’est qu’il n’y a pas de « système kinouzexploitt ». Il y a de mauvaises idées (dont celle qu’il y aurait un « système kinouzexploitt », ainsi que la réserve fractionnaire), et des gens qui, s’enferrant dans leurs erreurs, perpétuent ces idées.

                      Mettez vous dans le crâne une chose simple : même si la réserve fractionnaire était nulle, le pays croulerait QUAND MÊME sous la dette. Ensuite, posez vous la question Pourquoi.

                    3. Athena

                      on aurait donc des mauvaises idées depuis de siècles ! qu’est-ce qu’on est con ! nos politiciens nous représentent bien finalement.

                    4. Je ne parle pas en votre nom, mais les mauvaises idées ne datent pas de plusieurs siècles, hein. 40 ans pour l’absence d’étalon, et une grosse centaine d’année pour la réserve fractionnaire.

                      Bref. Vous persistez à tout mélanger. Renseignez-vous, de grâce, c’est juste pénible.

                    5. Athena

                      « Il est une chance que les gens de la nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, parce que si tel était le cas, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin. »
                      Henry Ford

                    6. Athena

                      « I am a most unhappy man. I have unwittingly ruined my country. A great industrial nation is controlled by its system of credit. Our system of credit is concentrated. The growth of the nation, therefore, and all our activities are in the hands of a few men. We have come to be one of the worst ruled, one of the most completely controlled and dominated Governments in the civilized world no longer a Government by free opinion, no longer a Government by conviction and the vote of the majority, but a Government by the opinion and duress of a small group of dominant men. » -Woodrow Wilson, after signing the Federal Reserve into existence

                    7. Encore une fois, la Fed n’a rien à voir avec le sujet de la dette.
                      Vous mélangez création monétaire, réserve fractionnaire, création de richesse, anticipation de richesse, mécanisme de la dette, intérêts.

                    8. Athena

                      détourner le fond par la forme, saucissonner, diviser, étiqueter….vous auriez fait un très bon politicien. Mais bon, je ne vais pas plus loin, car je sais très bien que je ne peux détenir la vérité. Tout débat est stérile. Ceci dit, j’apprécie votre site.
                      Hasta la vista, baby !

                    9. Duff

                      Sans prendre la défense de notre déesse de la guerre par claviers interposés, le métier des banques est d’évaluer le risque que constitue de réaliser immédiatement la promesse de richesses futures. Le sujet est là : Si la banque est bien gérée personne ne pleurnicherait et dans un monde idéal dans lequel chacun assumerait à son niveau de responsabilité un échec et par conséquent qu’une banque puisse couler faute d’avoir correctement évalué les risques encourus, personne n’en souffrirait…

                      Ce que notre ami(e) exprime fort maladroitement c’est que nous vivons dans un système (au passage donc, parfaitement antilibéral) dans lequel les profits des banques sont privés tandis qu’elles ont réussi à disposer auprès de politocards nullissimes ça et là de la garantie que leurs pertes seraient mutualisées sur le dos des citoyens.

                      Loi de 73 ou pas, le taux d’intérêt reflète la prime de risque or quand tous les prix de marché deviennent faux et que les taux deviennent fortement décorrelés des fondamentaux, la seule issue pour purger la m*** c’est une bulle qui éclate et un ralentissement de l’activité économique due à la mort trop tardive de lame ducks.

                      Pour sortir de la crise, faute de réformes structurelles pour abroger la montagne de mesures communistes qui ont tué les économies occidentales accumulées depuis les chocs pétroliers, les banquiers centraux avec leurs petits bras musclés se sont crus plus malins en combattant le mal par une des causes de son arrivée : Les taux bas.

                      Coincés ou pas Hollande et son premier minustre tiendront jusqu’à la prochaine crise, je ne vois pas pourquoi la rue aurait leur peau alors qu’il ne s’est encore rien passé dans les pays du club med dans la zone euro…

                    10. Laurent

                      Duff a bien résumé le problème de ce serpent de mer qu’on appelle la dette. Loin des théories diverses et plus ou moins complotistes, on attends votre vidéo didactique à ce sujet, cher H16 😉 Ce serait salutaire ! Car quand on n’est pas économiste, ou qu’on connait trop mal l’économie pour avoir un avis critique construit et objectif, on se fait vite embrouillé par des vidéos « faciles »… Où Fed, Rothschild et autres Goldmann Sachs ressemblent à des hydres à 6 têtes et nous, le peuple, à des gentils moutons tondus.

                      J’aimerai connaitre votre avis sur cette vidéo, qui m’avait beaucoup marqué à l’époque :
                      https://www.youtube.com/watch?v=_eoyMMg1mJY

                      Réaliste ou pas ? Complotiste ou objective ? Merci 🙂

                    11. Laurent

                      (perdu le fil de la discussion, sorry)
                      Ah ah BM 🙂 Rhooo bon ça va, je vais resté avec mes idées, aussi fausses que celles d’Athena. Vous viendrez pas vous plaindre quand je débiterai mes âneries !

                  3. romaric

                    Vidéos loufoques.
                    Il y a des grosses grosses erreurs qui prennent des apparences mathématiques mais qui partent d’un mauvais point de départ ( en gros le référentiel de départ est mal identifié et le fonctionnement économique réducteur illustré dans les vidéos sert un discours politique ).
                    Facile de dire le système est pourris pour tenter d’hameçonner le badaud.
                    Car quand l’on cherche les propositions de Cagnon on retrouve une pure solution communiste: la kolkohization entière de la société ( il appelle ça le crédit universel de mémoire ? c’est le projet du kolkhoze rhabillé ).
                    En gros: le rêve de Lénine. Le truc qui marcherait si on s’en réfère aux affiches souriantes produites par une presse ( pravda ) muselée et un ministère de la culture (propagande ) efficace, une police ( guépéou ) à votre service et souriante, avec de spacieux locaux et de nombreuses activités en plein-air ( enfouissement d’un réacteur nucléaire à la pelle par exemple, excursions en Sibérie pour y construire une ligne de chemin de fer évidemment sans salaire puisque votre générosité y suffira, on vous donnera des ognons en guise de repas comme à Stalingrad…précisons que pour cette activité on à oublié les pelles, elles sont toutes aux réacteur… euh oui, c’est prioritaire).
                    Donc…. bon … je préfère encore ma vieille Grance collectiviste et mafieuse au rêve du communisme intégral !
                    Voulez-vous cette société Max ? Très sérieusement ? Ici nous partons du même point de vue: le système est pourris/corrompus. Cependant les propositions et les solutions sont différentes. Lisez un peu les grandes œuvres du libéralisme ( Rand, Hayek etc… ) avec le regard le plus objectif et regardez vous dans une glace. Ne cédez pas aux obscurantismes collectivistes. Vous n’êtes pas loin de réalisez la mutation vers le libéralisme ! Le vrai ! pas ce que l’on vous vend travestit !

                    1. max

                      Où avez vous lu que je propose la collectivisation ? Avec l’exemple des autoroutes, je propose exactement le contraire contrairement à Aristarque qui voudrait des autoroutes à usage gratuit payées par l’impôt.

        2. Honorbrachios

          Je ne pense pas que l’on peut rien faire :
          En 2012, un gvt Anglais et Français ont été élu en même temps, l’un avec une politique claire en matière économique (moins de fonctionnaires, stabilité et baisse des charges et impôts essentiellement sur les sociétés d’un coté, de l’autre, euh ben on sait pas trop mais le peuple a voté sur le rejet médiatique du précédent gouvernement)
          2ans après, la croissance est à plus de 2.5% en GB, et attire toujours plus d’investisseurs et de sociétés(dont beaucoup de …français), de l’autre, une France qui tombe tous les jours un peu plus bas et dont si notre bon gouvernement ne creusait pas toujours plus profond, on aurait déjà touché le fond

            1. Calvin

              Oui. Mais les diminutions de fonctionnaires et la hausse de l’emploi dans le secteur marchand en GB est quand même une réalité.
              Ce sont des keynésiens, certes, mais plutôt light par rapport aux branques à roulettes qui dirigent la France.

            2. gem

              On s’en branle du pognon. ce qui compte c’est le travail et la production. Qui augmentent, en GB.

                1. Semaphore

                  Perfide Albion qui fait rien que de nous piquer du boulot, des travailleurs et des recettes fiscales qu’ elle gagne quand la Grance les perd…

                1. Honorbrachios

                  francetvinfo, hhahaha! pas du tout orienté…
                  ah les bons socialos, tu leurs dis : regardez en Allemagne, ils ont fait ça, ça donne ça, ils te répondent, oui mais les ptits boulots, et patatipatata.
                  tu leurs dis, regardez, les anglais ont fais ça, ça donne ça, ils te trouvent des excuses bidons. la finance, patatipatata,
                  ce que je sais, c’est que si les socialos avaient 2.5 de croissance avec leur politique à la con, solex 1er et sapin seraient en train d’éjaculer de bonheur sur toutes les chaines TV alors que là avec notre (pas le mien hein) choix politique tout se casse la gueule un peu plus tous les jours et tous les bobards de francetv ni changeront rien.

                  1. max

                    Juste un détail l’auteur n’est FranceTV, hein ! Et il n’est pas journaliste non plus.

                    L’Allemagne pratique une politique mercantiliste pur porc, le truc inutile et qui donne 16% de pauvreté, des infrastructures en décrépitude… Elle peut augmenter encore sa balance commerciale pour le fun et payer moitié moins ses salariés, à quoi ça sert finalement ? Un plombier peut facturer moins que ses concurrents, il aura un carnet de commandes plein, mais devra se contenter de bouffer des pâtes.

                    1. Calvin

                      Arrêtons les amalgames. Il y a des jobs mal payés en Allemagne mais c’est un choix de société : nous, on a le smic et le RSA.
                      Pour les infrastructures, je ne serais pas si sûr…

                    2. max

                      J’y vis et je peux vous dire que les autoroutes, certes gratuites, sont sans arrêt en travaux avec un nombre invraisemblable de tronçons à 80 km/heure, d’où une circulation en accordéon, accélération, décélération. Les voies sans limite de vitesse sont la minorité.

                      D’ailleurs, le principe de gratuité d’une autoroute me parait une connerie, pourquoi devraient payer ceux qui n’utilisent pas les autoroutes.

                      Plus ici : http://www.atlantico.fr/pepites/allemagne-infrastructures-transport-en-ruine-et-consequences-terribles-pour-economie-pays-943045.html

                    3. max

                      Les portiques écotaxe usine à gaz ont commencé en Allemagne pour les camions.

                      C’est totalement con, une vignette à durée limitée comme en Autriche ou Suisse revient bien moins cher pour faire payer les usagers des autoroutes. Pas de queue aux péages comme en France, donc fluidification de la circulation, et chacun paye ce qu’il utilise.

                    4. LeRus

                      OK, donc il y a des travaux sur les routes. Effectivement c’est terrible. Et sinon, pour les autres infrastructures (Trains, Poste, Aéroports, etc) c’est aussi la décrépitude? Dans ce cas, la France est encore bien plus mal, non?

                      Je serais curieux de savoir la place de l’Allemagne si un classement des infrastructures mondiales existait…

                    5. Honorbrachios

                      waou, 16% de pauvreté, quel pays miséreux !
                      ça doit faire longtemps que tu n’es pas venu en france car cette année on doit bien approcher entre 40% à 60%, et je suis gentil car toutes les classes moyennes deviennent pauvres et sont en train de manger des pâtes pour payer les impôts

                  2. Aristarque

                    A max
                    A propos de tronçons d’ autoroutes en travaux, on pourrait parler de ceux de l’ A6 entre Evry et la sortie vers Fontainebleau qui vont bientôt entamer leur troisième année… ou de ceux, maintenant achevés de l’ élargissement de l’ A86 dans la zone de franchissement de la Seine à Corbeil Essonnes qui n’ ont jamais duré que six bonnes années au lieu des trois prévues initialement parce que notre cher état impécunieux payant ses factures au lance-pierres, les entreprises adaptent leur célérité en conséquence. Quant à dire que vous ne voyez pas pourquoi vous devriez payer pour une autoroute à accès libre (que vous n’ empruntez pas), cela indique que la vie en collectivité doit vous être particulièrement pénible avec un tel état d’esprit. Je croirais entendre certains copropriétaires se lamenter de devoir supporter le coût d’équipements dont ils ont la disposition mais qu’ à titre personnel, ils n’ utilisent pas (par exemple l’ ascenseur pour les gens du premier étage, voire du deuxième). Et si vous, résident Teuton, pestez pour les autoroutes gratuites que vous pouvez emprunter quand vous voulez, moi, je peste sur le financement du déficit permanent du tandem infernal SNCF/RFF alors que je n’ utilise jamais le train…

                    1. romaric

                      Oui ! Parlons des cheminots qui regardent la coupe du monde et boivent des bières pendant que des centaines de milliers de gens en île-de-france se cassent les c…lles dans des rames bondées !

                    2. max

                      Ici certains tronçons sont en travaux depuis 20 ans. Quand il y a de la neige les trains tombent en panne comme en France. Les tickets de train sont payants, c’est pas plus absurde des autoroutes payantes qui sont utilisées pour le transport de fret et divers autres usages commerciaux, l’exemple de l’ascenseur est idiot. Si on suit votre raisonnement, l’usage du train devrait être gratuit, y compris pour le fret, et financé totalement par l’impôt…

                    3. max

                      40% à 60% de pauvres, ben voyons au doigt mouillé, même en Grèce ce n’est pas le cas, comment voulez être pris au sérieux ?

                      Un autre truc, le gars au chômage en Allemagne qui a de l’épargne et/ou du patrimoine, est obligé de le déclarer et peut se voir refuser l’alloc ou subir une baisse. Autrement dit, il a épargné et aussi cotisé quand il travaillait et ne reçoit que si il n’a plus d’épargne, un peu comme si votre assurance auto en cas de dégâts vous disait piochez dans votre épargne, on payera quand vous en aurez plus.

    1. Jeff84

      Il a raison, mais pour avoir soumis son texte au « public cible », je n’ai pas vraiment eu de retour encourageant : « Lol, et rappelons Krasucki pour sauver l’UMP et les libéraux ! ». Il ne faut pas oublier que le socialiste moyen ne veut pas se remettre en question, sinon il deviendrait libéral, comme moi.

      1. Calvin

        Tu as raison, elle n’aime que les instruments de qualité.
        Elle peut dépenser pas mal pour ça.

        1. Semaphore

          Si en plus (ou plutôt en moins),vous avez la sécheresse, je maintiens et confirme que ce sera trop pour vous.

          1. Black Mamba

            Si c’est ce que je pense … personnellement je préfère quand c’est sec, trop d’humidité atténue les forces de frottement …tant pis si cela raille le casque :mrgreen:

            1. Aristarque

              Raye le casque pour une éraflure, raille pour une plaisanterie ou moquerie gentille.

                1. Aristarque

                  Je parle de goose, pas de gosier! 🙂 Et puis, c’est toi qu’ arien fait de commencer! 😆

                    1. Hatchet Jack

                      « to gosse » (slang) : to grab or pinch someone’s buttocks or upper thigh.

                    2. Black Mamba

                      Zut ! Toujours rien saisis 🙄 …Pourtant avez l’air de bien vous amuser ! Snif ! 😕

                2. Aristarque

                  Je crois bien que Werther vous ferait bien une explication des gravures, dear BM. 😉

        2. Calvin

          Si tu quittes la Sécu, tu me fais un double coup de poignard dans le dos ! 😉
          Mais, finalement, je te soutiens dans ton combat.
          :mrgreen:

  7. GG

    J’ai écouté 5mn DidieR Migaud chez Bourdin ce matin.
    J’en ai retenu la phrase suivante : « nous avons constaté que dans plusieurs collectivités que nous contrôlions (régions…), le temps de travail effectif était inférieur au temps de travail légal »

    (je cite de mémoire)

    1. vengeusemasquée

      Impossible. Tout le monde sait que tous les fonctionnaires sont exemplaires, de vrais bourreaux de travail. Ils sont motivés parce que bien dirigés, toujours encouragés à se donner du mal et récompensés pour leurs efforts. Ils sont toujours affectés sur les postes dans lesquels les RH et les directeurs opérationnels savent qu’ils donneront le meilleur d’eux-mêmes, ce qui permet d’avoir des services efficaces et à la précision ciselée et l’intégrité indiscutable.
      Non ?

      1. petit-chat

        VM, je sens que vous n’êtes pas appréciée à votre juste valeur dans votre emploi…
        ‘Faut seulement voir le côté nourricier !

        1. petit-chat

          Un commentaire sur le lien :
          « Boire ou faire la grève, il faut choisir !
          Avec un peu d’entraînement, on doit pouvoir faire les deux. »

    2. Curieux

      Bah, de mémoire, l’INSEE avait établi que le temps de travail moyen dans la fonction publique ressortait à… 29h !
      À votre santé !

      1. Calvin

        Dans « temps de travail moyen », il y a moyenne.
        Donc, il y a pas de fonctionnaires à 32-39h, et un nombre (sans doute inconnu) à beaucoup moins de 29h.

        De toute façon, c’est pas le temps passé qui compte, mais à quoi ils sont employés.

        1. vengeusemasquée

          Il y a surtout tous les cousins d’élus, enfants d’élus, potes d’élus, qui font une apparition par jour, et encore, dans leur service, sont toujours les premiers à faire grève et jeter l’anathème sur ceux qui osent critiquer le système. Mais bon, leur temps de travail n’est même pas comptabilisé. De toute façon, il est nul.

          1. Calvin

            Nul, comme tu y vas…

            Parfois, il est négatif : le peu qu’ils font, ils saccagent, font perdre du temps, ou oublient le peu à faire, ce qui coûte encore plus aux autres à rattraper.

            1. LeVertEstDansLeFruit

              Et puis faire faire des stats sur l’activité des fontionnaires par ..des fonctionnaires ! aââ..-hem !!

            2. voleurdufeu

              Théorème: un employé qui n’a rien à faire, c’est deux qui ne font rien.
              (Démonstration: laissée en exercice).

    3. Higgins

      Il aurait du préciser: le temps de présence réel est en dessous du temps de présence légal. Pour beaucoup de cas, le terme « temps de travail » est exagéré (spécialement dans la fonction publique territoriale).

      1. vengeusemasquée

        Déjà, pour être plus exact, il faudrait dire « temps de présence », ce qui inclut le temps de cafet et de pause déj. Ensuite, on peut discuter.

    4. mlallier

      Quand on voit le bordel que les fonctionnaires sont capable de mettre en 29 heures, on rêve d’un monde idéal où ils ne travailleraient qu’une ou deux heures par semaine.

  8. Artiste

    Un socialiste honteux Hortefeux sur LCI dimanche n’a même pas osé dire que les jours de grèves ne devaient pas être payés.toute cette clique politique est discréditée et ne gouverne plus que pour conserver leurs privilèges et impunité ,l’hiver vient.

            1. Calvin

              Vi, BM, nos réponses deviennent des commentaires indépendants !
              C’est ça la force du libéralisme : l’indépendance !

  9. BenOui

    Pour faire des économies, supprimons la Cour des Comptes … elle ne sert à rien.

    Et puis maintenant, le trafic de drogue et la prostitution sont acceptés officiellement, S.V.P. ne crachons plus dans la soupe. Cela augmente le PIB ce qui, mécaniquement, ferra baisser notre ratio d’endettement.

    Et expliquons bien aux forces de l’ordre et du chaos comment promouvoir et générer du chiffre.

    Les mesures non conventionnelles appellent de nouvelles approches non conventionnelles.

    1. petit-chat

      😆
      On a l’impression que c’est déjà ce qu’ils font :
      Manif pour tous, 246 arrestations et gardes à vue, « événements » de Toulouse par les anti-fa : aucune arrestation…

    2. Calvin

      Le PIB français n’est toujours pas augmenté par ces secteurs parallèles.
      D’une part, par hypocrisie, d’autre part, parce qu’il est déjà tellement manipulé.
      En effet, il y a ajout des dépenses des salaires des fonctionnaires dans le PIB. Or, ce qui peut se concevoir pour des pays avec un taux de FP faible est aberrant pour la France et sa FP pléthorique.
      Le chiffre du PIB est tellement faux en France (et ils le savent) qu’ajouter un secteur incontrôlé le rendrait inutilisable.
      Avoir un PIB énorme est « bien » pour accroître ses déficits (façon socialiste) mais comment expliquer ensuite qu’une hausse de 10% de PIB crée autant de chômage ? Détruit autant de PME ? Etc…

      1. vengeusemasquée

        Puis bon, quelle signification peut bien posséder le PIB à partir du moment où il intègre la dépense publique ? Soyons sérieux, cela ne veut strictement dire.

        1. Calvin

          Des économistes se sont aperçus que ce que « pourrait » apporter les administrations n’était valorisé dans la richesse d’une nation.
          Pour faire simple, on n’inclut pas toute la dépense publique, mais, selon l’adage, on considère « qu’ils valent ce qu’ils coûtent ».

          Donc, si le PIB est seulement censé mesurer « la richesse » d’un pays, en ce cas, ce calcul ne me gêne pas trop, même si on devrait regarder la « productivité » des fonctionnaires.
          Par exemple, embaucher 60.000 enseignants en plus (et en plus de générer du déficit) « apporte » 60.000 salaires au PIB.
          Que ce soit utile ou pas.

          En revanche, quand il sert à définir le niveau d’endettement autorisé (les fameux 3%), y intégrer un endettement actuel (et futur) est une folie furieuse. Le serpent qui se mord la queue jusqu’à la tête.

        2. BenOui

          @ Calvin & vengeusemasquée,

          Vous avez entièrement raison, le PIB ne représente en rien les évaluations de notre évolution.

          Aussi, nous pourrons faire l’économie de tous ceux et celles qui le calculent tant bien que mal.

          Le thermomètre de la richesse reste à inventer, encore faudrait-il définir la richesse, et là ce n’est pas gagné.

          En attendant, c’est la dette qui, tant qu’elle est remboursée, témoigne de notre bien-être. Donc, nous allons de mieux en mieux…depuis plus de 30 ans ! Bon, d’accord, là aussi il y a des mesures non conventionnelles, mais c’est la mode qui veut cela.

      2. petit-chat

        L’économie parallèle génère naturellement du PIB, ne serait-ce que par la TVA (pour être un peu explicite : le brave et honnête dealer de résine ou de poudre a besoin d’un véhicule qui montre sa réussite et, accessoirement, son pouvoir).
        L’inclure une seconde fois, à la louche, pour faire bien vis-à-vis de l’Europe, inclus aussi une participation plus élevée à la sus-dite puisse qu’elle est basée sur la richesse de ses membres.
        A mon avis, tenant compte de l’immobilisme épileptique de l’équipe en place, il n’en tiendront pas compte, ou alors d’une manière très marginale car, c’est bien connu, en France, il n’y a pas d’activité illégale hormis la fraude fiscale.

    3. Higgins

      L’Etat est essentiellement pratique (quand il s’agit de ses sous, évidemment). On va peut être assister à une réouverture des « maisons », bien plus facile à contrôler et à taxer.

  10. Mifn

    Eh oui il faut bien se rendre à l’évidence MEME si ça fait mal :il y a belle lurette que nos élus ne pensent plus du tout à la France et encore moins aux français(qui pourtant pourvoient largement à leur train de vie « étonnant »)mais uniquement à leur seul avenir proche et lointain=ils se font de belles rentes avec le pognon gratuit des contribuables.C’ est beau non??

    1. douar

      Le fait est que les élus n’ont plus beaucoup de marges de manœuvre. Il y a a tellement de réglementations pondues par l’administration dont les élus ont l’obligation de suivre. (Vincent Bénard surCP ne dit pas autre chose).
      Tiens par exemple, la réforme des rythmes scolaires est rejetée par nombre d’élus, de tous les bords (bien tiens, quand on présente la facture, ça fait drôle), mais ils n’ont pas le choix car ils sont sous la menace de coupure de vivres de la part de l’administration centrale.
      Sous couvert de solidarité, on a instauré un beau système de servitude.

      1. Higgins

        L’honneur (si ce mot signifie encore quelques choses pour eux) leur commande alors de démissionner.

  11. Curieux

    Avec cette bande de bras cassés socialistes honteux ou officielles aucun espoir de salut. Si talonnette 1er arrive à être candidat avec mhollande en 2017, nous allons tout droit vers le quinquennat de la jupe ! Nos quarterons de féministes XXIème siècle, au lieu d’applaudir et de s’enthousiasmer pour cette réussite féminine, tirerons une tête de six pieds de long.
    Mais, bon cela nous enverra directement dans les bras du FMI et adieu 5ème république !

  12. Climaine

    encore piscine aujourd’hui:
    stade nautique de Pau flambant neuf pas inauguré par françois ( bayrou):

    il faut refaire tout le dallage autour des bassins. les dalles importées parait il d’amérique du sud supportent tres bien la chaleur au point de devenir des plaques chauffantes….6O degrés celsius pour les ripatons quand il fait soleil….
    et le toboggan a une sortie trop courte pouvant occasionner du cassage de gueule contre la parois d’en face…..bref un casse noix….

    1. Higgins

      Encore un chantier public qui foire! Comme c’est bizarre. Il y a pourtant plein de commissions, d’organismes et de fonctionnaires chargés de vérifier que tout est conforme, non?

            1. Calvin

              ou poney…

              ou les deux…
              (mais pas en même temps, ou c’est la mort du petit cheval !)

  13. pouf pouf

    Comment se trouver un nouveau bouquet de misères ? C’est la saison, il n’y a qu’à se baisser et ramasser, et puis les fleurs coupées ne sont elles pas la marotte de nos illustres penseurs ? Un private contractor muni d’un sécateur dans un champ de pavots, le produit intérieur brut devient net, aujourd’hui tout le monde parle « le même chose » mais personne ne se comprend. Une petite tranche de terrine de cendrier ? Une salade de frites puisque c’est la saison ? Avec des raies insectes, des raisins sectes, et voilà, comme disent presque sans accent tous les étrangers éduqués et instruits qui parlent le français. Quand je pense aux écrivains qui aimaient à s’encanailler dans les bouges, quand je pense aux heures anciennes ou les salauds pouvaient être beaux, alors que maintenant tout est plus compliqué, comme le disait d’ailleurs et si justement un publicitaire français récemment : « si à quinze ans tu n’as pas de pochette gucci, c’est que tu as raté ta vie », comme quoi, un arrangement floral ne se fait pas en un jour.

        1. petit-chat

          C’est pour ça que Solex met un casque avec Julie, sinon il ne pourrait pas faire son…affaire.

  14. Karamba!

    Mieux que le gaz de schiste, les putes et la drogue, le nouvel eldorado de tout bon PIB qui se respecte. Mais qu’attendent les socialistes pour coller de la TVA sur les doses et les passes?

  15. Villon89

    Commençons déjà par interdire de médias les Gerard Filoche et autres consorts…Ces types sont dangereux !
    Encore une fois ce qui empêche de prendre les vraies réformes, c’est l’élection ! Trop occupés à sauver leurs sièges, car la politique est désormais un métier, et en plus lucratif, nos élus de toutes sortes viennent pleurer à la moindre tentative de changement.
    Et comme seul le populisme permet d’être élu…
    En tout cas, droite comme gauche semblent viser le même objectif à la prochaine élection présidentielle : se retrouver au 2ème tour face à Marine Le Pen pour s’assurer un plébiscite. Et alors là, quelle que soit l’issue, le pire est à craindre !

    1. yp

      « ce qui empêche de prendre les vraies réformes, c’est l’élection »

      Cela revient à dire que ce qui empêche de faire des réformes, c’est les électeurs, donc le peuple (et là, je suis d’accord…)

      1. Calvin

        « ce qui empêche de prendre les vraies réformes, c’est l’élection »

        alors que

        « ce qui permet de prendre les vraies formes, c’est l’érection »

        Nan, ne me dîtes rien, je sors….

      2. Villon89

        Comme je le dis souvent, si les électeurs devaient répondre à une dizaine de questions sur l’économie et la politique avant de pouvoir voter, nous aurions déjà fait un grand pas !

        1. Calvin

          Moi, c’est fait :
          – combien coûte l’organisation d’une élection ?
          – est-ce nécessaire d’élire son maître pour ne plus être esclave ?
          – est-ce que chaque législature va diminuer ou augmenter les normes, les impôts ?
          – y a-t-il une limite à la rapacité des politiciens ?

          Ben, du coup, j’ai répondu, je ne vote plus !

  16. Sébastien R.

    Effectivement, l’épisode 29 est touffu, il faut le lire doucement pour bien apprécier tout ce qui se passe & trame.

    Cela valait le coup d’attendre. Au détour de l’article un renvoi vers un article des Echos sur le RSI qui se verrait mettre sous la tutelle de la CNAM (cnav, cpam..?). Il y a 1 commentaire mais qui pèse très lourd : un administrateur du RSI qui confirme n’avoir quasiment aucun pouvoir & qui confirme que les syndicats font actes de présence pour les jetons ! (j’ai essayé d’y retourner mais étrangement l’article est devenu accessible qu’aux abonnés).

    Témoignage à mettre en parallèle avec celui d’un ancien administrateur de la CAF, démissionnaire & suppôt de John Galt …

  17. val

    bon , tout cela fait « fin de règne » . Préparons nous à tirer notre révérence.
    Tout ceci était bel et bon , une belle construction bancale (l’europe) qui paraîtra sans doute dans l’histoire future comme une miraculeuse parenthèse de prospérité et de confort, un âge d’or.
    Et puis tout comme toute construction humaine arrivée à son apogée, elle s’écroule sous son propre poids . Espérons qu’elle renaîtra de ses cendres pour aller plus loin , mais nous ne serons pas la pour le voir .

  18. Marc

    On entend souvent ces débats de la politique de la demande vs politique de l’offre, certains comme Nicolas Doze (figure de proue du libéralisme dans les médias français) pronnant la seconde. Mais au fond, avouons que son seul mérite c’est de faire l’inverse de ce qui est fait mais qu’elle est entâchée de la même erreur conceptuelle…

  19. Petitpatapon

    Etant donné le foin que font en ce moment la DIRECCTE et Pôle emploi (oui les deux, pour deux fois plus d’efficacité :mrgreen:) pour vendre aux chef d’entreprise « les emplois d’avenir », je pense effectivement que les flèches qui nous gouvernent n’ont toujours rien compris…

  20. petit-chat

    Ce site est foutu : la gauche a pris la main. C’est pas des bugs, c’est de la fine gestion par la fine équipe de gagneurs.

  21. hop hup

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/06/17/bataille-autour-de-l-instauration-d-un-etiquetage-nutritionnel-sur-les-aliments_4439733_3224.html

    la dernière ânerie pour lutter contre l’obésité des pastilles de couleur pour informer le consommateur des risques qu’il prends.

    et quand il verront que leurs joli étiquetage de couleurs n’aura eu aucun effet sur la lutte contre l’obésité.

    ils réclameront une taxe plus ou moins élever en fonction du code couleur

    1. petit-chat

      Ou bien ils vont nous dire, tout contrits, qu’ils ont manqué de pédagogie.. en clair, une taxe est prévue.
      Déjà, boire du soda, c’est maaal, mal ranger son réfrigérateur, ne pas manger/bouger, boire trop salé, manger trop sucré (ou l’inverse, du moment qu’il y a suffisamment de glutamate), méritent une (petite) tape sur le porte-monnaie.

  22. christophe

    Et si l’essentiel était ailleurs ?

    Les raisons, ou pas, de Hollande et Valls n’ont aucune importance au fond.

    L’essentiel c’est que ces gens, et tous ceux qu’ils nourrissent, représentent… sont en effet coinçés.

    Aussi, pour une fois, votre papier est réjouissant. Car il démontre clairement que l’espoir est de notre côté.

    Ils ne feront rien. La Cour des comptes continuera à faire les mêmes analyses, sauf qu’entre temps tous les chiffres auront empirés.

    Jusqu’au moment où… boum.

    Intense satisfaction de savoir que le sens de l’histoire, et plus radicalement, la simple arithmétique sont de notre côté.

    Il suffit d’attendre joyeusement que tout ce système implose.

    1. lxy

      J’abonde dans votre sens : « personne ne peut lutter contre l’arithmétique », sur laquelle toutes les utopies totalitaires se sont cassé leur gros pif !

  23. max

    Bah, l’Euro va éclater, retour au Franc, c’est là que ceux qui pensent qu’une bonne grosse dévaluation résout les problèmes, répare les motos russes aussi, vont être déçus.

      1. max

        Je ne crois pas plus à l’Euro que je ne crois qu’une dévaluation monétaire résoudra les problèmes français.

        1. yp

          (Je voulais dire que vous avez le droit de croire à l’éclatement de l’euro : nos polytocards préfèreront voir le pays en ruine que de faire marche arrière et d’avouer qu’ils avaient tord…) 😉

          1. royaumont

            Et le tord tue…

            Une dévaluation n’est utile qu’à ceux qui savent en tirer parti, ce n’est pas une solution en soit, au mieux une mesure d’accompagnement.
            Si ce n’est pas précédé et suivi d’une réforme des structures politiques et administratives et plus important, d’un autre état d’esprit face au travail, une dévaluation n’apportera rien de bon.

            1. yp

              L’impossibilité (temporaire) de dévaluation, c’est bien le seul point positif de l’euro… Une dévaluation n’est qu’une spoliation déguisée bien pratique pour estomper les fautes de gestion.

              Avec un peu de bol, l’euro ne dévaluera pas trop et après l’implosion de l’état providence, il restera encore un peu de liberté en france (je n’y crois guère…)

  24. Jesrad

    C’est hors-sujet, mais je me disais que l’histoire de Bernard Bigenwald pourrait inspirer un bout d’épisode « Made In France ».

    1. max

      Est-ce que pour ces bons et loyaux services rendus à la nation, ce jeune entrepreneur a été aidé ? Pas le moins du monde. Benjamin a-t-il bénéficié d’aides pour fabriquer sur le territoire ? Aucune. De conseils avisés de la CCI (Chambre de commerce et d’industrie) pour monter sa boîte ? Services payants ! Des aides à l’export ? Il répond que les subventions UBI France lui ont été supprimées cette année.

      http://blogs.rue89.nouvelobs.com/le-tour-de-france-du-made-france/2014/06/05/made-la-france-ben-et-ses-droles-de-lunettes-milf-233042

  25. val

    Totalement HS mais je viens d’avaler mon yaourt de travers : Jean Michel Ribes sur BFM est parti dans une envolée lyrique sic: « les intermittents sont le pétrole de notre pays »
    Sujet d’apres : Segolène et la diversification des ressources energétiques : bon et si on cramait les intermittents ?

    1. Calvin

      Pétrole ?
      S’il entend, par là, que les intermittents sont faits à partir de déchets et de débris organiques et qu’ils polluent notre environnement, il a presque tout à fait raison !
      :mrgreen:

      1. Othello

        Je vais essayer d’en mettre un dans le réservoir de ma voiture, ça fera un happening de fou 🙂

    1. Calvin

      J’aurais dit pareil, comme toi.

      En réalité, je me dis que ce projet est juste un chiffon agité en direction des Verts (histoire de s’assurer une majorité de plus en plus relative), mais que, comme (quasiment tous) les derniers trucs des équipes Hollande, ça va être escamoté à vive alur.

      1. royaumont

        Pas de panique, j’entends déjà la sifflement caractéristique de la baudruche qui se dégonfle. Pas vous ?

  26. labolisbiotifool

    Suis-je le seul à imaginer ici que le programme du FN est purement démago-électoraliste ? et qu ‘ une fois élu il fera autoritairement une politique beaucoup plus Reaganienne que prévu ? Hein ?
    Bon , si je me trompe c ‘ est que Marine est réellement complètement con , et ce n ‘ est pas impossible … auquel cas je me fouetterai ad vitam eternam d ‘ avoir voté pour le Menhir depuis 40 ans : )

    All the best : )

    1. LeRus

      Peu de chance que le FN mette en place un programme Reaganien, Tatchérien ou autre. Le FN montre de plus en plus son nouveau visage: un parti socialiste (et national, mais je veux éviter un point Godwin).

      Les dernières déclarations de Philippot à propos des cheminots en grève, qu’il « comprend », (http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/06/18/97001-20140618FILWWW00259-sncf-philippot-fn-comprend-les-cheminots.php) est une preuve supplémentaire. Une fois au pouvoir, ils irons à la soupe comme les autres.

      1. petit-chat

        Quand je pense que c’est le moins mauvais (je ne peux pas dire le meilleur dans ce cas) du FN qui parle….
        Finalement, il n’y a qu JML qui tienne encore la route, il me semble.

          1. Othello

            Pareil pour moi, mais ce n’est pas parce qu’une vérité est énoncée ar un con que ce n’est pas une vérité…

      1. Hatchet Jack

        bon… elle saute dans des piscines vides… ODESSA lui plaît beaucoup… elle parle trop… mais la conclusion « complétement con » est peut-être un peu précipitée….

      2. Calvin

        Ah non H16 !
        Pas de ça ici.
        Je me révolte.
        La vérité est ….

        Je pense que Marine est complètement conne.

  27. Aristarque

    Dans une démocratie normale, la plupart des mises en cause de l’équivalent de la Cour des Comptes vaudraient pour leurs responsables une mise au ban du monde politique par leurs électeurs, voire des poursuites en indemnisation au moins symboliques.
    En Grance, pas du tout!
    Le personnel politique se fiche de ses rapports sans encourir la moindre opprobre.
    Et pourtant, certains d’entre eux sont des énarques qui ont eu accès à ladite Cour des Comptes comme auditeurs…
    Mais cela, c’était avant…
    Le pouvoir ne rend pas que fou, visiblement… :mrgreen:

  28. Aristarque

    Ami H 16, on dirait que les post se classent n’importe comment puisque mon post isolé de 16H30 se retrouve bien avant certains de ce matin ???
    Effet d’une intrusion NSA ???

      1. Calvin

        Pour la plupart des visiteurs, les commentaires en réponse au post de BM sur l’épisode 29 de Laurent C. se positionnent à la fin.

  29. vegeta

    les prochains mois vont être très chaud surtout dans les transports en commun des milliers de jeunes très déçu de ne pas avoir le bac à cause de la sncf vont se venger(grève), surtout que sans bac ils vont se retrouver hors du système scolaire

  30. Othello

    Complètement HS, mais où poser la question? Cher H16, envisagez-vous de passer votre blog vers TLS? Je sais (et je pense que vous savez, que vous savez que je sais, etc) que cela ne change pas grand-chose, mais malgré tout ça donnera un peu plus de travail à nos amis de la DCRI, qui s’ennuient un peu en ce moment (private joke)

    Je peux subventionner l’acquisistion d’un certificat si vous le souhaitez, dans la mesure où vous ne choisissez pas une AC Française (mes gentils copains n’auraient alors aucun travail à faire…)

    Qu’en pensez-vous?

  31. Aristarque

    Dans un autre genre de coincé :
    http://www.lepoint.fr/economie/telecoms-bouygues-choisit-de-continuer-seul-11-06-2014-1835228_28.php

    (…)Bouygues Telecom « a choisi de repenser totalement son positionnement d’entreprise autour de trois axes forts : développer les nouveaux usages et l’Internet mobile », « proposer de nouvelles offres technologiques tout au long de l’année, à des prix très agressifs » et « s’engager encore plus fortement au service des clients ». (…)
    MDR.
    Y’aura du boulot chez eux!
    Trois lettres recommandées pour leur parler des multiples défaillances hebdomadaires de la box, restées sans suite : même pas un accusé de réception par mêl de leur part, chose que pratique SFR même s’il n’y a pas davantage de suite concrète chez eux, pour autant…

    1. Aristarque

      Je serais curieux d’avoir leurs vrais comptes : 466 K€ de CA par salarié et ils ne s’en sortent pas ???
      Et Martinou qui veut augmenter le ratio d’1/6me soit passer largement le cap des 500 K€ par salarié???

    2. petit-chat

      Montebourde s’est encore viandé : il y a toujours 4 opérateurs.

      Harry, change de box, les chevaux de courses le font bien… et le flux paraît toujours plus vert de l’autre côté du DSLAM.

      1. Semaphore

        Oui, bien sûr, Petit Chat, il y a déjà pas loin de deux ans que c’ est fait pour Free. Quand tu rentres le soir pour être accueillis par trois jeunes, l’ une qui ne peut pas accéder à FB, les deux autres à leurs jeux en ligne, WOW et ???, tu prends vite la mesure de l’ impérieuse et ardente obligation d’ agir! Et j’en avais aussi besoin pour ma vie professionnelle, tous mes clients pro abandonnant de plus en plus le fax pour l’ e-mêl…

  32. pouf pouf

    Il faut partir, c’est tous les soirs la même chose, sortir, sortir, sortir, tous les soirs c’est pareil, il faut s’en aller, se désintéresser de mallarmé, ô temps du vol suspendu de martine(la) à antoine léonard thomas, pour aller voir des gens pas beaux et leurs histoires sordides dans des territoires réservés aux personnes très importantes, on va faire du vide ensemble. Le mec qui me dit dans la même journée, que lui à deux bandes dorées et sa femme trois bandes blanches sur leurs pantalons, et que ça peut être chic, quand même, pour la journée le survêtement. Vais-je pouvoir tenir toute une soirée avec les mêmes ou presque, tous les mêmes dans la finance, les camionneurs du gros jeu, avec des filles à poil et de la drague dans leurs casiers ? Que le moine imbécile soit en costume ou en survêt, seul l’habit change, la règle c’est la règle. Il faut sortir tous les soirs, sinon on s’emmerde avec la poésie.

  33. pouf pouf

    Une petit pépite de soleil explose sur le sol comme un post scriptum irascible, mêmes les étoiles libres de rien ni d’être colorent la pièce de leurs feux complices pour venir éclabousser l’atmosphère attentive de la pièce baignée de lumière, il est né. « Irénée, ludivine, venez voir votre petit frère encore couvert de placenta sur le ventre de votre mère, il est beau comme, comme… un mot suffirait pourtant à apaiser mon tourment, appelons-le joyeux, ça lui fera les dents ».
    Aie, nous n’allons pas pouvoir vous garder, vous comprenez, écrire ça sous une image pieuse, c’est comme un attentat, je ne vous parle pas du budget que nous avons pour nous prémunir contre ou éradiquer les individus de votre sorte. C’est le vice qui vous a fait venir travailler pour le culte ? Votre passé judiciaire vierge n’est pas le reflet fidèle de vos activités, jeune homme, je suis obligé de faire un signalement au diocèse qui transmettra à la préfecture, vous pouvez sortir.

Les commentaires sont fermés.