Heureusement, nous ne manquerons pas de catastrophes

Puisqu’il est absolument certain qu’il y a réchauffement climatique, qu’il est absolument certain qu’il est directement du à un taux de dioxyde de carbone frisant l’abominable aux fers chauds, qu’il est tout aussi certain que c’est l’Homme qui en est responsable, la conclusion logique est qu’il est absolument certain que nous devons, tous ensemble tous ensemble tous ensemble, faire d’amples sacrifices pour éviter la catastrophe à venir.

C’est donc partant de ce postulat aussi sain que pondéré et malgré la logique un peu scabreuse qui admet bizarrement que la catastrophe est certaine mais qu’il n’est pas trop tard pour se sacrifier qu’on se retrouve actuellement avec une véritable bousculade de petits articles généreusement badigeonnés de journamisme bien gluant dont l’idée générale est qu’avec ce qu’on observe actuellement, c’est certain, nous allons tous mourir.

Peut-être sont-ce les températures clémentes de cette semaine qui poussent les habituels prophètes de malheur à pousser l’alarme climatique biodiverse et éco-consciente ? Apparemment, il suffit que les températures dépassent les 10° en février pour qu’immédiatement, les sueurs méphitiques de la panique s’emparent de certains folliculaires : peu importe qu’il y a eu, de nombreuses fois, des févriers plus doux encore, il est certain que le réchauffement climatique a encore frappé. C’est un signe, la catastrophe approche.

Alors, à force d’articles alarmistes – lardés de conditionnels qu’on camouflera par une prose facile – et à force de prédire des catastrophes qui n’arrivent pas (mais peu importe, oublions-les), inévitablement, un beau matin, de nombreuses personnes finissent par y croire.

Il faut dire que prétendre que le futur, s’il ne sera pas rose, ne sera a priori pas réellement pire que le présent et qu’il existe même de nombreux signaux indiquant que la situation s’améliore, ça ne rapporte rien ; tout le monde étant maintenant absolument persuadé qu’on court à l’apocalypse au petit trot, celui qui a l’idée saugrenue de prétendre le contraire est immédiatement vu comme un hurluberlu voire un dangereux négationniste qu’il va falloir au mieux faire rentrer dans le rang en lui cognant un peu sur la tête, ou, au pire, dézinguer pour éviter qu’il ne fasse des émules.

Dès lors, il devient évident qu’en matière d’environnement, on aura tout intérêt à se placer dans l’hypothèse où, justement, tout va de plus en plus mal : cette hypothèse est la seule officiellement sanctionnée et c’est la seule qui amènera attention et fonds du public sans lesquels il faut bêtement se placer dans le domaine commercial concurrentiel, où les médiocres et les nigauds n’ont pas toujours la vie facile.

Et là, c’est le drame : cet argent public, ce catastrophisme et cette médiocrité assumée ne peut pas déclencher autre chose qu’une nouvelle tempête de facepalms bien violents.

Pour une belle tempête, il fallait du lourd.

C’est ce à quoi se sont donc employés Novethic d’un côté, et B&L Evolution de l’autre.

Comme l’explique fort justement Gérard-Michel Thermeau dans un récent article sur Contrepoints, Novethic est un organisme qui dépend du Groupe Caisse des Dépôts, donc payé avec vos sous et qui a essentiellement résumé de façon balistique les propositions consternantes de B&L Evolution, un obscur « bureau d’étude en développement durable », propositions qui ont maintenant fait le tour de tous les réseaux sociaux (dont l’humidité émotionnelle face à l’écologie punitive est légendaire).

Pour nos héros de l’écologie expiatoire, pas de doute : seul un retour au collectivisme le plus complet, au dénuement le plus total et à un avenir le plus triste, sombre et limité permettront de sauver nos miches dans un environnement qui va devenir – c’est absolument certain – le plus hostile possible à mesure que nous ne ferons qu’à l’enquiquiner, nous et nos habitudes qui polluent méchamment.

Cependant, un message aussi violent entraîne son lot de remises en question.

Entre l’instauration d’un couvre-feu, le rationnement d’un peu tout et n’importe quoi (depuis les vols long courrier jusqu’aux vêtements en passant par l’alimentation) et les mesures aussi vexatoires que liberticides, beaucoup prennent rapidement conscience que la mise en place de ces mesures, outre une récession phénoménale et un appauvrissement majeur de tous, ne garantirait en rien une réduction des émissions de dioxyde de carbone tant les pays concernés, France en tête, sont parfaitement minoritaires et insignifiant dans la « facture carbone » mondiale.

Autrement dit et comme d’habitude, on nous propose une flagellation d’ampleur biblique, l’expiation de nos péchés d’Occidentaux dodus par un supplice quasi-génocidaire avec zéro assurance que ça serve quelque chose, si ce n’est bien sûr l’augmentation du pouvoir de nuisance de toutes ces ONG écolocompatibles qui proposent justement ces châtiments élaborés.

Il faut être un gamin ou un adolescent au ventre toujours plein pour tomber dans le panneau et se retrouver à défiler en groupes compacts pour qu’enfin soient mis en place de pareilles mesures, entre deux utilisations de téléphones portables absolument impossibles à imaginer dans le monde que proposent pourtant ces ONG et ces bureaux d’études fumeux gavés d’argent public.

Eh oui : toutes les catastrophes hypothétiques ne déclenchent pas forcément le seul mouvement de panique utile, celui qui consiste à mettre la main au portefeuille. Lorsque l’effort est trop grand, lorsque le portefeuille ne suffit plus, les individus, appauvris et le ventre de moins en moins bien rempli, se remettent à réfléchir.

Pour être efficace, la catastrophe, tout en étant au moins d’ampleur planétaire et menacer notre existence de façon profonde, doit rester pas trop proche et évitable moyennant finances. Promettre des hivers sans chauffage, des étés sans voyage et des endives par tickets de rationnement, c’est suffisamment peu glamour pour détourner les aficionados.

Heureusement, on a déjà trouvé la prochaine catastrophe : tout indique de façon certaine (à condition d’introduire plein de précautions oratoires, de conditionnels hardis et d’analyses statistiques très baveuses) que les insectes disparaissent partout. D’ailleurs, c’est bien simple, c’est forcément aussi exact que précis puisque des dizaines d’articles journamistiques sont sortis en même temps.

Au passage, la lecture attentive de la méta-étude qui a déclenché cette nouvelle tempête nous apprend que les raisons de cette disparition, qui reste statistiquement dans le domaine de l’hypothétique, sont… inconnues. Il va de soi que le réchauffement climatique, les pesticides et les derniers tubes de Christophe Maé ou de Jul sont au premier rang des explications envisagées. Mais la torture statistique n’a pas encore livré de résultats définitifs.

Rassurez-vous : comme pour la beepocalypse, cette disparition catastrophique et fort menaçante des abeilles aussi certaine en 2006 qu’évanescente dans les années qui suivirent, on sait déjà que l’Homme sera responsable. On sait aussi qu’il sera appelé à faire des efforts, de tous ordres, à mesure que la certitude que c’est de sa faute sera religieusement propagée par les ONG, les bureaux d’étude bidulementaux et environementruc puis toute la cohorte de journalistes parfaitement acquis à l’idée qu’une petite ponction, une taxe, une interdiction ou une vexation quelconque sont nécessaire à sauver le climat les insectes.

C’est vraiment pratique, cette méthode, puisqu’on n’est finalement jamais au bout de notre malheur.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires281

  1. Le Gnôme

    L’idée de faire défiler les potaches pour le climat est géniale, je n’ai que rarement vu des lycéens louper une occasion de sécher les cours avec la bénédiction des profs.

    Dans ma jeunesse, c’était contre la loi Debré sur le service militaire, mais celui-ci a disparu, il fallait bien trouver autre chose.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      une des activités des plus polluante est la fabrication des semi-conducteurs. Donc, pour sauver la planète, il faut abandonner votre smartphone. Allo, les lycéens, vous êtes là ?

      1. pabizou

        Les eoliennes ne sont pas mal non plus, pour sauver la planéte il faut supprimer les subventions sur les EnR et obliger les sociétés qui les exploitent à dépolluer les sols quand elles coulent . Hein, quoi? Comment ça c’est des copains ? Ah ben, cépapareil …

    2. theo31

      L’utilisation des enfants à des fins de propagande est la marque de fabrique des régimes totalitaires. Ca donne une idée de la sphère mentale de beaucoup de Français, notamment encartés à gauche.

    3. Cyril45

      Tiens moi aussi, j’ai défilé pour la même belle et grande cause. Ce qui m’a très rapidement appris que l’on pouvait faire avaler n’importe quoi et manipuler sans problème et sans vergogne ces braves petits lycéens, sans parler des adultes dit responsables !
      Quelques générations plus tard, il y en a qui ont défilé contre le CPE : Conseiller Principal d’Éducation. Authentique: j’étais aller faire un reportage pour un quotidien régional et les jeunes m’ont tout bien expliqué pourquoi ils faisaient gréve.

      1. Pythagore

        Enregistré par hasard le JT de RTS, je tombais sur un reportage interviewant des collégiens ou lycéens suisses militant contre le RCA.
        Ce qui m’étonne c’est que personne ne propose à ces jeunes de se lancer immédiatement et le plus vite possible dans les études scientifiques afin de trouver les solutions technologiques de demain.
        Aucun ne proposent à ces jeunes d’étudier avant de militer.
        La ministre de l’éducation avait fait remarquer qu’il y avait 10.000 étudiants en « grève »/absents et 5000 ds les rues, Apparemment, ca n’a pas plu à tt le monde la remarque 🙂

        1. goufio

          BONNE IDEE que de « se lancer immédiatement et le plus vite possible dans les études scientifiques afin de trouver les solutions technologiques de demain » mais NON ils préfèrent s’inscrire en histoire pour refaire le monde à la mode socialiste enfin non vert pastèque

    1. MCA

      Merci 1000 fois pour ce délire, exactement l’humour dont je raffole!

      Les écolos ne nous feront jamais autant rire qu’ils nous font ch*er..,

      hé ben si! :o))))

    2. Sosthène

      L’école Boulle, « établissement public d’enseignement qui est à la fois une école supérieure des arts appliqués et un lycée des métiers d’art, de l’architecture intérieure et du design ».

      J’ai cru que c’était des gamins de primaire pas très éveillés en lisant l’article, en fait les mecs qui ont écrit ça ont le droit de vote.

      J’imagine que ça explique un certain nombre de choses.

      1. Vassinhac

        Ce qui est ridicule c’est le fait que cette merde scolaire soit relayé par l’Immonde (on imagine aussi que l’école Boulle a osé impudemment le communiqué de presse).

        1. Pythagore

          Les artistes peuvent jaser sur tout sans avoir l’expérience de rien. C’est sympa d’être artiste, je cois que je vais changer de métier.

    3. pabizou

      Les commentaires compensent largement la stupidité crasse de l’article 44 posts, 42 rejets de la merde journalistique et seulement 2 qui ont avalés l’hameçon jusqu’au moulinet, canne comprise .

  2. Val

    Petite erreur chef il ne faut pas dire « on sait déjà que l’Homme sera responsable » mais « on sait déjà que l’Homme occidental sera responsable »

      1. Waren

        Homme blanc hétérosexuel, catholique pratiquant et en plus giga-libéral. Aie, c’est tout moi, ça ! Je devrais monter un groupe privé que j’appellerai ligue du GLOCK.

    1. En tout cas, pas par les journalistes. Je l’ai épluchée, et le moins qu’on puisse dire, c’est que les conclusions qu’ils tirent sont franchement hardies vu les stats, l’échantillonnage, et les études sur lesquelles est basée cette méta-étude…

    2. PR CALGUÈS

      Ce qui intéresse les « faiseurs d’études » ce n’est pas d’être lus, c’est le pognon (de dingue) qu’ils prennent grâce à leurs « études » …

  3. Infraniouzes

    Je m’étonne que les écolos n’aient toujours pas soulevé le voile sur une hypothétique pandémie dont nous serions les premières victimes vue notre impréparation contre de nouveaux virus ou bactéries. Mais ce serait montrer du doigt les mouvements migratoires donc absolument politiquement incorrect.
    La disparition des insectes, hypothèse farfelue comme d’habitude, masque l’invasion d’espèces exotiques qui bouffent nos insectes, sans parler des écrevisses de Louisiane, des crapauds buffles ou des ragondins venus d’ailleurs qui fragilisent les berges des cours d’eau. Et j’en oublie.
    Enfin les cris d’orfraie des écolos contre l’huile de palme c’est pour mieux ignorer la disparition inexorable de la forêt française, je parle des feuillus, au profit de résineux à pousse très rapide donc rentables en 40/50 ans. Et ne parlons pas des énormes plantations de sapins pour Noël !
    La doxa écolo c’est: « je me mêle de ce que j’ignore royalement mais que c’est bon de faire ch… les autres avec leur argent ».

    1. bibi

      Forêt française métropolitaine :
      Évolution des peuplements
      La part de peuplements feuillus est restée stable (67 %) entre 1985 et aujourd’hui, mais l’évolution en surface est importante : elle est passée de 9 millions d’hectares en 1985 à 9,9 millions aujourd’hui.
      L’évolution surfacique des peuplements de conifères est quant à elle restée relativement stable sur la période concernée.
      Source : inventaire-forestier.ign.fr/spip.php?rubrique78

      1. Vassinhac

        merci bibi. Ajoutons que résineux ne veut de toute façon pas dire anti-écolo.

        Et quand aux « énormes » plantation de sapin de Noël, ça me fait doucement rire.

    2. Vassinhac

      En ce qui concerne la forêt, vous semblez sous-entendre que « la forêt française » (au sens de forêt « naturelle » ?) serait naturellement feuillue, ce qui est loin d’être le cas.
      D’autre part, il y a 2/3 de la forêt française en feuillue, on est loin de la disparition « inexorable ».
      L’augmentation de la surface de résineux depuis le XIXe siècle provient essentiellement du boisement de terres (Landes, Sologne au XIXe siècle, Massif Central et Vosges après WWII) et non du remplacement de feuillus.

  4. taisson

    @ Le Gnôme

     » je n’ai que rarement vu des lycéens louper une occasion de sécher les cours avec la bénédiction des profs ».

    C’est sur, et comme ce genre de prises de positions purement idéologiques sont suggérées depuis plus de 40 ans aux écoliers et étudiants, nous en avons aujourd’hui les résultats !
    Plus personne ne pense autrement, aussi bien au niveau du sociétal que de l’économie !
    Et les âneries s’empilent avec les générations scolarisées…

    Le dernier exemple c’est le tollé des « socialistes » de tous poils contre « l’antisémitisme »…
    Qu’ils ont reconstruit eux mêmes, à force de glorifier la cause palestinienne dans les classes populaires….Les premiers attentats que l’on appelait pas encore « islamistes » étaient vu comme regrettables, mais bien compréhensibles…

    L’inculture des chances est passée instantanément de la haine du « sionisme » à la haine du juif !! Et c »était bien commode de l’amalgamer avec la haine des banques et de l’argent, marottes ,qui elles, « sont bien de gauche » !

    Mais c’est tellement plus facile de taper sur « l’extrême drouâte » !

    Dans la même suite d’idées, la cause « écolo » générè la haine de la technologie et des patrons…Et l’amalgame avec le « profit et les banques »

    En résumé, je pense que l’indigence culturelle economico-politique des français vient du laxisme des gouvernement successifs, qui ont laissé le gauchisme pseudo intellectuel s’emparer de l’ednat…
    Tout le reste tombe comme un fruit pourri, ce n’est qu’une question de temps.

    Déplorer les événements dont on chérit les causes….

    1. Chieur chiant

      Errare humanum est. Avoir du jugement se perd, assumer ses responsabilités aussi, triste époque alors que l’on a tout pour être heureux (apparemment)… CPEF (tiens, y’avait longtemps que je ne l’avais pas utilisé).

  5. Dr Slump

    Les élus, les fonctionnaires, tous ceux qui sont au pouvoir me font bien rigoler: ils croient qu’il vont changer le monde avec des lois, et que la réalité se pliera à leurs palabres à l’AN. Ce que confirme le projet de loi des écolos:
    contrepoints.org/2019/02/18/337392-de-rugy-prepare-une-monstruosite-legislative

    D’après ces grands prêtes-sorciers maîtres du temps et des éléments, il suffit d’une loi, et pouf! en 2050 on n’aura plus d’émissions de CO². C’est magique.
    Qu’est-ce qu’on se marre! Mais bon, je vais quand même prévoir d’aller me marrer ailleurs qu’ici hein!

    1. pabizou

      Bonjour, je crois plutôt que de Rugy sait qu’il n’est qu’un totem interchangeable et qu’il a bien envie de continuer à traire la vache à lait . Macron a mis un coup d’arrêt au délire des 86 dépités qui voulaient réactiver la taxe carbone sur les carburant, de rugy donne des gages aux écolos, et si les européennes sont bonnes pour larem il sera toujours temps d’oublier les promesses et de faire repartir le bouzin comme prévu sans doute . Ainsi va la vie en macronie… comme avant .

  6. Pythagore

    « les derniers tubes de Christophe Maé ou de Jul »
    On me rapporte que le KGB vient de développer une nouvelle méthode pour faire parler les récalcitrants. Ils sont mis ds une cellule où les tubes des deux sus-cités sont joués en boucle. Très efficace.

  7. cherea

    IL a bien sûr quelque chose de religieux là-dedans. Tout comme, pour les croyants, la fin du monde, l’Apocalypse c’est la révélation et qu’ils ne croient plus dans le christianisme, ils cherchent un substitut à cette Apocalypse annoncée et non arrivée…ils la trouvent par l’écologie, nouveau culte, nouvelle croyance, nouveau clergé…mais dans le fond même mécanique…Anecdote: un jour un type de Greenpeace me demande de signer un truc contre le nucléaire, je lui explique que non et que ce sont des irresponsables car une semaine avant un gamin de 20 ans militant de GreenPeace était mort car il s’était enchaîné aux rails alors que passait un convoi de retraitement des déchets…le type me répond tout à fait sérieusement « chacun cause a ses martyrs »…

    1. Dr Slump

      C’est une comparaison qui est faite tout le temps, que le militantisme écolo est de nature religieuse, ou qu’il remplace la religion, et je suis de plus en plus enclin à penser que c’est tout le contraire: c’est l’absence de religion, l’absence de tout dogme religieux plus précisément, qui fait que toutes les croyances sont admises, et que tout part en couille dans des délires pseudo-spirituels invraisemblables.

      1. Husskarl

        L’homme est un animal spirituel, vouloir le réduire a l’animalité n’est pas sans conséquence. Et ceux qui sont vides cherchent et quand ils cherchent mal, ils trouvent de travers…

        1. theo31

          L’homme est un animal spirituel

          ….Et sentimental …
          Je connais un genre un pour qui cette évidence ne lui a pas encore sauté aux yeux.

          1. Dr Slump

            Les deux. Pourquoi les mettre en opposition? Ferais-tu une différenciation corps-esprit, sexe-amour tout à fait typique des religieux de tout poil?

            1. albundy17

              Faire l’amour, le précepte catholique élevant l’espèce animale humaine au dessus du règne des bestioles ^^

              Nous ne faisons pas l’amour, on baise, ça fait du bien et ça reproduit (sait) *

              Une fille bien sous tout rapport évoque « faire le sexe » quand elle s’y adonne avec son époux, façon polie mais objective, c’est moins pourri que « faire l’amour » :mrgreen:

              1. Dr Slump

                Ouais ben y’a baiser et baiser. Tu peux baiser une couche-toi-là-marie, vite fait entre 2 bottes de foin, et tu peux baiser ta femme en y mettant le temps et l’attention. Et tu peux augmenter le plaisir et l’amour en pratiquant le yoga du sexe (ou le taoïsme sexuel, autre pratique chinoise), qui ne sont pas des mythes ou des médecines douces à la con pour les couples en conflit. Mais bon si tu veux t’en tenir à baiser./ ça t’appartient tu fais comme tu veux mon vieux!

                1. Aristarkke

                  Pas encore réussi à lui inculquer les bonnes manières depuis tout ce temps ?
                  Qui en est responsable à ton avis ? Puisque tu en es le chef (dans la Bible parce que, dans la vie quotidienne, c’est souvent aut’chose…)

                    1. Pheldge

                      autrefois, jadis, il y a très très longtemps, dans ma vie précédente de misérable pécheur, séducteur (oui, j’ai honte, très z-honte …), j’ai connu une femme, « sapeur-pompier volontaire ». Bin si le titre était porteur de promesses, surtout le côté « volontaire », la réalité, euh, comment le dire en restant gentleman, euh, bin, la réalité n’était exactement pas à la hauteur … 😉

          1. Pheldge

            Pffff… vous êtes trop pleins de jalouseté, que votre méchancetise elle vous en fait dire des bêtises !
            Et au fait « Volkan la arpète ankor in koup ! » (faut m’escuser pour l’ékritur, j’arrive pas à assimiler l’orthographe coco du « kréol russe » 😉

      2. Passim

        « une flagellation d’ampleur biblique »… Heureuse évocation.
        L’esprit messianique est une façon d’exercer une domination, par la peur, par l’espoir et par l’invitation à la repentance – pour être sauvé.
        L’esprit messianique : le voir comme le seul effet d’une religion, ou comme une pseudo-religion, c’est une courte réflexion, Docteur. Les religions, divines ou matérialistes, sont des instruments du pouvoir. Ce n’est pas le pouvoir qui « fabrique » les religions et pseudo-religions, c’est le contraire.

        1. Passim

          Zut. Écrit trop vite, ça ne veut rien dire. Lire : « C’est le pouvoir qui « fabrique » les religions et pseudo-religions, et pas le contraire.

        2. Dr Slump

          Non, le pouvoir ne « fabrique » pas les religions de toute pièce, j’ai bien dit: pas de toute pièce. Mais il est clair que le pouvoir se sert de tous les outils à sa disposition, dont la religion, comme moyen d’influence et de contrôle sur les autres.

          Le message du messie, c’est à dire du Christ, n’a rien à voir avec le volonté de pouvoir et de contrôle, « rendez à César, ce qui est à César… ».

          1. albundy17

            « dont la religion, comme moyen d’influence et de contrôle sur les autres. »

            A vrai dire, le pouvoir transite entre les mains selon l’époque, passant du politique, du religieux, du barbare, du commerce, invariablement depuis la nuit des temps.

            Le cycle, nous en sommes au tout début religieux, ou barbare, les deux étant assez proches

            1. Dr Slump

              Pas tout à fait, le pouvoir est partagé par les 3 ordres, état, religieux, commerce, l’un prenant l’ascendant sur les 2 autres, ou 2 sur le restant.
              Sous la monarchie, il me semble que le pouvoir était partagé par la noblesse, représentant l’état donc, et le clergé.La révolution les a renversé pour donner plus de pouvoir au commerce, en partage toujours avec l’état, ou une partie de ses hauts fonctionnaires.

              1. plutarque

                La Révolution, comme son nom l’indique, n’a rien changé sauf les noms. Une révolution est par définition l’accomplissement d’un cycle : ce qui était en haut passe brièvement par le bas mais finit par se retrouver en haut…

                1. Dr Slump

                  Regardez seulement la proportion de particules dans les rangs des députés, et revenez me dire que rien n’a changé. La structure du pouvoir n’a pas changé, mais ceux qui la contrôlent ne sont plus les mêmes. Maintenant ce sont les hauts-fonctionnaires et élus qui s’attribuent des privilèges, et se parent des attributs marquant leur rang.
                  La bourgeoisie a renversé la noblesse, et la noblesse ne fait plus que de la figuration avec des titres qui ne valent pas plus que la gloire historique qu’on veut bien leur prêter.

                  1. plutarque

                    @Slump

                    La « classe politique » a remplacé la noblesse oui. C’est pour ça que je disais que seuls les noms ont changé. Mais dans leurs privilèges (exorbitants), leurs attributs (généreux), leur reproduction (c’est dégueulasse), leur morale (absente), c’est kif kif.

                    Je n’étais peut être pas clair : à quelques notables exceptions près, nos parti cules n’ont plus de pouvoir politique.

                    1. Dr Slump

                      Les moeurs et la morale changent, mais il me semble que les monarques et nobles avaient la notion de servir leur royaume, ou au moins de protéger leurs fiefs. Aujourd’hui servir son pays et ses concitoyens, pffff, ils s’en foutent « royalement », et ils s’en vantent même.

      3. Pythagore

        Il ne peut en être autrement dans la mesure où tous ces politiques qui nous vendent le RCA n’ont absolument aucune formation scientifique d’aucune sorte. Ils vendent donc un truc auquel ils ne comprennent absolument rien. Ca m’amuserait de voir un scientifique face à Macron lui poser qq questions techniques de base de thermodynamique, pour voir comment il s’en sort.

        1. Val

          @Pythagore il s’en sortirait très bien : il mentirait . Mentir est leur arme de prédilection, ça marche à la perfection, du moins le temps qu’il leur faut. Mais tant que le menteur n’est pas démasqué il gagne, surtout notre monde où tout se vit dans l’immédiateté, sans travail de fond, avec une presse servile. Et quand le mensonge se voit comme le nez au milieu de la figure c’est trop tard, le menteur est loin et il a raflé ma mise. C’est franchement pénible. Il y a vraiment des coup de flingue qui se perdent .

  8. Max

    De plus les proposition de Novethic sont complètement à l’ouest. Ils demandent à augmenter les parcelles d’agriculture bio par 5, ce qui ne diminuera pas les émissions de CO2, au contraire ça les augmenteras (plus de surface pour compenser le mauvais rendement et plus de travail mécanique).
    Les article sur les insectes ne sont que des copié/collé de The Guardian
    https://www.theguardian.com/environment/2019/feb/10/plummeting-insect-numbers-threaten-collapse-of-nature. Le catastrophisme mais sans faire d’effort.
    Et pour monter leur sérieux (sarcasme), on peut lire cette article ou ils constatent la disparition d’insecte à l’aide de la méthode hautement scientifique des insectes explosé sur le pare-brise.
    https://www.theguardian.com/environment/2019/feb/10/why-are-insects-in-decline-and-can-we-do-anything-about-it

    1. Aristarkke

      Lequel nombre dépend également de la vitesse dudit véhicule…
      Comme cette vitesse est à la baisse elle-même, le nombre des victimes suit la même tendance par le fait que les insectes sont soulevés par l’écoulement des filets d’air.
      En circulation urbaine, vous n’écrasez pas d’insectes sur votre pare-brise.

      1. C’est surtout que lorsqu’il y a 3 ou 5 fois plus de voitures, il y a 3 ou 5 fois plus de pare brise pour une quantité constante d’insectes, ce qui fait 3 à 5 fois moins d’insectes par pare-brise…

        1. Pythagore

          Ah, c’est pour ca en fait les 80km/h, le Bon Philippe n’osait pas avouer qu’il s’agissait en fait de diminuer la mortalité chez les insectes, pas chez les humains.

        2. albundy17

          « surtout que lorsqu’il y a 3 ou 5 fois plus de voitures, il y a 3 ou 5 fois plus de pare brise pour une quantité constante d’insectes »

          L’argument ne tient pas la route.

          Depuis mon obtention du permis d’écraser de l’insecte, c’est passé de 25 à 40 millions de bagnoles, et le comptage des bestioles explosées ne fait pas de doute, passant d’une couverture mortuaire à quelques individus.

          ça se constate également sur les camions avec cx merdique.

          1. Faut réfléchir un peu plus.
            A partir du moment où une voiture passe juste après une autre, c’est la première qui prend tous les insectes, la seconde ne récupérant que la plus petite partie de ceux qui ont échappé au premier passage. Comme la circulation augmente (25 à 40 millions, ça fait 60% de plus ce n’est pas négligeable), le nombre d’insectes sur les pare-brises va s’effondrer rapidement (et c’est non linéaire avec le nombre de véhicules). En outre, la vitesse moyenne sur autoroute a augmenté sur la même période, les motorisations étant meilleures, ce qui accroît encore le phénomène. Enfin, les routes donnent accès aux champs qui sont les zones où les insectes sont les plus combattus. Les mêmes voitures voyageant en rase campagne hors des lieux de passage retrouvent des pare-brises couverts, comme antan.

            Bref, cette observation d’une diminution des insectes sur les pare-brises, c’est l’exemple type d’observation non scientifique couille en barre.

            Du reste, faites l’expérience : voyagez en plein été, à l’orée de la nuit, quand il fait beau et lorsque les autoroutes sont les moins chargées. Votre pare-brise sera couvert d’insectes.

            1. Citoyen

               » Les mêmes voitures voyageant en rase campagne hors des lieux de passage retrouvent des pare-brises couverts, comme antan.  »
              Je confirme H16. Il y a une route de campagne que je parcours régulièrement « en plein été, à l’orée de la nuit, quand il fait beau « , et qui passe devant des fermes. Et, à un endroit que connait bien, se trouve une ferme qui fait de l’élevage, où je me remplis le pare-brise d’une couche invraisemblable d’insectes en moins de 100m, alors que 1km avant, ou après, il n’y en a quasiment pas. Le constat est étonnant …
              D’ailleurs, le sachant, j’évite de passer par là, à ces heures là, ce qui m’éviter de nettoyer le pare-brise à chaque fois.

            2. albundy17

              « Faut réfléchir un peu plus. »

              Merci pour la condescendance.

              « Les mêmes voitures voyageant en rase campagne hors des lieux de passage retrouvent des pare-brises couverts, comme antan. »

              Négatif

              Citoyen vous le prouve, route de campagne avec pare brise vierge hormis à coté d’un élevage.

              D733 ds le 17, traverse des marais, des forêts, des prairies, des champs cultivés sur 70 km, il n’est pas rare qu’il n’y ai pas un chat et pourtant pas un insecte écrabouillé.

              Alors passer d’un pare brise constellé à zero ne s’explique pas par 60 % de trafic en plus sur une route déserte ou par un veinard qui aurait tout choppé une heure avant.

              Mais vous arrive t il seulement d’emprunter ce genre de parcours…

              Je n’en conclu pas pour autant un effondrement de la population d’insectes, j’en ai plein le jardin, mais la raison est ailleurs.

              1. « Citoyen vous le prouve »
                « Je confirme H16. »
                Mettez vous d’accord entre vous.

                « il n’est pas rare qu’il n’y ai pas un chat et pourtant pas un insecte écrabouillé. »
                Si votre vitesse moyenne est inférieure à ~100 km/h, c’est parfaitement normal. A moins de passer dans un essaim (comme Citoyen l’explique), il n’y aura pas d’impact visible.

                1. Duff

                  ça dépend quoi aussi. une petite saleté très légère suit l’écoulement et évite le points d’arrêt. On remarque qu’on a dégueulassé le pare brise surtout parce qu’on s’est mangé des gros trucs qui laissent des traces.

                  1. Citoyen

                     » on s’est mangé des gros trucs qui laissent des traces  »
                    Duff, pas tous !..
                    Quand on se paye un gros truc, style bourdon (aussi maniable qu’un 38 tonnes), qui met un coup de casque dans le pare-brise, …on entend le choc, … mais il ne s’écrase pas pour autant …
                    Doit avoir le casque solide ….

                2. albundy17

                  « Si votre vitesse moyenne est inférieure à ~100 km/h, c’est parfaitement normal. »

                  mdr, ça marche aussi pour les piétons sauf s’ils sont en groupe ?

                3. Citoyen

                  Oui H16, ce que je confirme, c’est qu’on en trouve beaucoup plus en rase campagne, qu’en ville, ou sur les autoroutes (encore que ça ne doit pas être les mêmes espèces), qui se regroupent (à la campagne) là où ils y ont le plus d’intérêt (bouffer, se reproduire). Et, de fait, on en trouve beaucoup plus dans les zones d’élevage, que dans les zones céréalières (les pesticides ?…). Je confirme aussi que les bestioles sortent en masse, quand le soleil décline vers l’horizon, alors qu’à d’autres moments de la journée on ne les voit presque pas.
                  De plus, pour faire « Splach », il faut rouler à 100 et plus … à 70 ça glisse sur le film d’air …

                  1. albundy17

                     » il faut rouler à 100 et plus … à 70 ça glisse sur le film d’air … »

                    Du coup, tu passes à plus de 100 devant l’exploitation fermière sur une route de rase campagne, n’est ce pas…

                    1. Citoyen

                      Ben, c’est pas ma fôte M. l’agent … Quand j’effleure, à peine, l’accélérateur, je suis tout de suite à plus de 100 … C’est pas moi, J’y peux rien, la voiture est faite comme ça …

    2. P&C

      Il n’y a pas que les insectes… il y a aussi les oiseaux et les petits vertébrés.

      La raison est connue : grands champs + pesticides. Le but est de liquider les ravageurs des cultures, mais ceux ci servent aussi de bouffe à tout un tas d’autres bestioles. Et les pesticides ne sont pas hyper sélectifs…

      Bon, nous ne regretterons tout de même pas les nuées de criquets ravageurs, de moustiques vecteurs du paludisme, et autres saletés genre Lucilies bouchères.

      Et si nos écolos aiment les insectes, qu’ils aillent passer leurs vacances dans cette grotte.

  9. Larebil

    Le papier, ça détruit des forêts, donc il faut immédiatement supprimer toutes les formes de subventions à la presse. Après tout, il faut que les journalistes aussi acceptent des sacrifices pour lutter contre le réchauffement climatique.

    1. Vassinhac

      non, le papier (et le carton) ça rentabilise les premières éclaircies et ça participe donc à justifier économiquement l’activité de plantation… donc ça permet au contraire d’étendre les forêts !

      1. bibi

        Allons, vous savez bien que si nous en sommes arrivés à un point de non retour c’est parce que nous voyons la nature comme source de profit au lieu d’un bien commun qu’il faut préserver tous ensemble.

        Rappelez-vous comment l’environnement de la RDA était sain comparé à celui de la RFA, et ne croyez pas les rapports mentionnant les milliards dépensés par Bonn pour dépolluer la RDA, cet argent a en fait était volé à la riche RDA pour dépolluer la vile RFA qui pour pouvoir rivaliser avec le paradis socialiste est-allemand ne pouvez faire autrement que produire en laissant la facture à Gaïa!

  10. nordyck

    Pas d’ affolement , nos polyotique s’ occupent du problème , et cela très sérieusement ! Les raclures , ben … 9a raclent .Large , même … Et sans honte , mais nous le savons déjà !

  11. Gerldam

    Je recommande à tous de lire le livre de Jean Marc Bonnamy sur le « réchauffement climatique », dans lequel il explique de façon assez claire que le carbone n’est pour rien dans un éventuel « réchauffement ».
    Difficiel de le résumer en quelques lignes, mais l’essentiel du propos est que les astres et la terre peuvent être considérés, en première approximation, comme des corps noirs, rayonnants selon les lois de Stefan et Planck. En gros, un corps noir rayonne dans un spectre large ayant la forme d’une cloche asymétrique. Tandis que les gazs ne sont en aucun cas assimilables à des corps noirs: ils ont des raies d’absoption (comme la fameuse raie jaune du sodium gazeux). Toute énergie absorbée par la raie du CO2 qui rentre dans le spectre d’un corps noir à 300°K (la terre) entraine un réchauffement, jusqu’à ce que toute l’energie du CO2 dans cette raie ait été absorbée. A partir de ce moment, vous pouvez doubler, tripler la quantité de CO2, il ne produira aucun réchauffement.
    Or, d’après les courbes mêmes du GIEC (rapport scientifique), on est déjà largement au delà de l’absorption totale du CO2 contenu dans l’atmosphère.
    Le carbone n’y est pour rien dans un éventuel réchauffement et, si réchauffement il y a, personne ne sait d’où il vient. Une seule chose est certaine: pas du carbone.

    1. bibi

      Résolution 3 de la 13e CGPM (1967)
      La Treizième Conférence générale des poids et mesures,
      décide
      1. L’unité de température thermodynamique est désignée sous le nom « kelvin » et son symbole est « K » ;

      bipm.org/fr/CGPM/db/13/3/

      1. Gerldam

        Et alors? J’ai bien utilisé le symbole K pour degré Kelvin!
        Tâchez de comprendre l’argument et de lui répondre, le cas échant, avec des arguments de thermodynamique.

        1. bibi

          C’était juste à caractère informatif!
          Si vous aviez pris le soin d’ouvrir le lien donné, vous sauriez que le degré kelvin aujourd’hui n’existe plus.
          On ne parle plus de degré kelvin mais de kelvin et on doit donc écrire 300K et non plus 300°K (comme cela était encore toléré jusqu’en 1980).

          Autre remarque à caractère informatif :
          Quand on utilise le nom complet d’une unité celle-ci s’écrit en minuscule même si elle provient d’un nom propre.

          1. Gerldam

            Bref, vous pinaillez sur un micro-détail mais quid d’un argument de thermodynamique qui fout en l’air toutes les conneries des carbonos-tarés qui, en plus, nous coûtent tous une blinde?
            Cette notion de saturation de l’effet de serre est d’ailleurs bien connue et admis même par le GIEC, qui, bien embarassé, répond avec des trucs fumeux du genre: l’effet de serre est plus subtil qu’on croit!

            1. bibi

              Non les unités ne sont pas un micro-détail.
              Et ou avez-vous lu dans mes propos une quelconque réfutation de la notion de saturation de l’effet de serre?
              Sachez, que je commencerai à prendre au sérieux le GIEC, le jour ou les résultats des variations augmentations de température des modèles (qui ne correspondent nullement aux températures mesurées) seront données comme tout résultat scientifique se doit; à savoir : avec une incertitude.
              Les incertitudes non plus ne sont pas un micro-détail.

              1. Gerldam

                Sur ce dernier point je suis entièrement d’accord. L’élévation moyenne en un siècle de la température du GIEC établie en faisant la moyenne des températures (sic) s’établit comme suit: 0,6°C +- 4°C ( à moins que les degrés Celsius aient eux aussi disparu au profit des Celsius tout court). Même pas l’épaisseur du trait!

                1. Jacques Huse de Royaumont

                   » 0,6°C +- 4°C », ça c’est de l’estimation. En fait ça c’est réchauffé, sans doute un peu, peut-être beaucoup, à moins que ce ne se soit refroidi.
                  Des prévisions comme ça, je peux vous les faire pour beaucoup moins cher que le GIEC (-90% par rapport à eux, et je vous abandonne les petits fours au caviar)

                  1. albundy17

                    « En fait ça c’est réchauffé, sans doute un peu, peut-être beaucoup, à moins que ce ne se soit refroidi. »

                    mdr, c’est exactement ça.

                    Enfin, il est à noter que Mars à subit les même évolutions de T°, d’ici a ce que l’on découvre un vortex CO² en provenance de la terre, hein

            2. albundy17

              « vous pinaillez sur un micro-détail »

              C’est à dire que bibi a pour seule spécialité celle ci, concernant les symboles de mesure, les . et les , de mesures, il bosse à l’afnor depuis 50 ans

  12. LaVitreCassée

    Pour l’environnement, comme pour beaucoup d’autres sujets, on assiste à une sorte d’hystérisation (pas sûr que ce mot existe…) que certains veulent généraliser.

    Cette hystérie, on peut la contester chaque jour:

    Ici un boulanger doit s’excuser car ses pâtisseries sont racistes ( oui, selon certains membres du tribunal twitter, une pâtisserie peut être raciste…)

    https://mobile.twitter.com/LDNAOFFICIEL/status/1097241183003332609

    Ici on propose une loi qui consistera a condamner le fait de s’exprimer contre un mouvement politique et les idées qu’il défend (à quand une loi pour punir les anti-Macronistes ?)

    https://www.ouest-france.fr/politique/injures-anti-sionistes-des-deputes-voudraient-qu-elles-soient-punies-par-la-loi-6228023

    Ou encore le New York times (qui devient de plus en plus une sorte de Gorafi qui se prend au sérieux) qui reproche au film Mary Poppins d’être raciste à cause d’une scène durant laquelle des ramoneurs dansent avec le visage noirci par la suie…

    https://www.valeursactuelles.com/societe/le-new-york-times-reproche-au-film-mary-poppins-detre-raciste-103612

    A ce rythme, je suis pour le moins inquiet de la société dans laquelle va évoluer mon Fils qui a 4 ans. Le pire, c’est que les réponses sensées que l’on peut encore trouver sur le net pour contredire ce genre de conneries (comme ce blog) seront, sans doute dans plus très longtemps, considérés comme des fake news et potentiellement interdites !

    1. Dr Slump

      Hystérie se rapporte par définition au processus en lui-même, et suffit amplement pour décrire la débilité physique et mentale qui atteint un nombre étrangement croissant de personnes émotives à certains endroits de leur sensibilité écologique, animalière, relationnelle ou sexuelle. Il semble même que de nos jours l’hystérie se transmette par les médias, les réseaux sociaux, et par des ondes néfastes émises par des laboratoires secrets cachés aux Etats-Unis.

      1. P&C

        Quelles sont les raisons ?
        Gauchiasses à tous les étages de l’ednat ? Vie trop facile ? absence de la mère car elle travaille ? Absence du père ? Influence de la communauté qu’il ne faut pas nommer ? Rayon mental des vénusiens ?

        1. Dr Slump

          La raison principale: trop de confort pour les jeunes générations qui n’ont pas eu à trimer comme leurs ancêtres, pas assez de travail, pas assez de responsabilités, sur lesquels se fondent la liberté. Des fondamentaux moraux, simples, clairs.

  13. pabizou

    Quelqu’un sait comment il serait possible de créer un collectif ayant pour but d’éradiquer la racaille carbo-climatique en la trainant en justice pour escroquerie en bande organisé? Contrairement à ce que les merdias voudraient nous faire croire il n’est pas possible que ces cancrelats qui font max. 5% aux élections aient réellement convaincu tant de gens, dans le cas contraire, green pisse n’aurait pas pris la peine de traficoter sa pétition bidon . Que les gens se rendent compte de ce que cette fumisterie leur coûte tous les ans pourrait suffir à en obliger quelques uns a lever le pied dans la connerie .

    1. Vassinhac

      simple : une guerre civile que vous gagnez, suivi d’une épuration façon tribunal de Nürnberg. Sans cela, les coupables ne seront jamais jugés.

          1. Passim

            Pour NKM, « les climato-sceptiques sont de connards ».
            Ségolène Royal : « L’égalité homme-femme est une condition indispensable à la réussite de la lutte contre le dérèglement climatique ».
            Quel est le % de femmes qui participent à cette croyance ?
            À rapprocher du christianisme selon Celse, traduit et commenté par Louis Rougier… « un ramassis d’ignorants et de femmes crédules »…

            1. P&C

              Punaise…
              Je ne vois en quoi la corrélation entre climato scepticisme et connaritude (pour reprendre le phrasé de la folle du Poitou)… ni en quoi l’égalité homme femme est une condition favorable (à quoi que ce soit d’ailleurs…).

              Au contraire, les hommes étant plus logiques que les femmes, et la science faisant largement appel à la logique, il faudrait une forte inégalité homme femme en faveur des hommes…

                1. Aristarkke

                  Il doit y en avoir qui ne placent pas ce critère en tête de liste lors de la quête d’un genre un.
                  Cela évite aussi la concurrence dans le ménage…

                  1. Val

                    @Harry 🙂 oui on ne s’acoquine pas à des greluches par hasard, dans la même veine façon miroir : les femmes qui affirment « tous des sal*ps » n’ont généralement pas su attirer les autres, le monde est bien fait finalement 😉

                  2. Pythagore

                    Moi qui croyait que seul les femmes se prostituaient. Au fond chacun vend ce qu’il a à offrir, les uns vendent leur âme, les autres, leur corps. 🙂

                    1. albundy17

                      Pas faux.

                      J’ai un client, boute-en-train ds tout les sens du terme, je l’ai cru concessionnaire AUDI mais non il ne fait que les collectionner, comme les femmes, avec une superbe maison, petite 50aine, directeur d’une agence bancaire sur Ré, jamais marié pasque dixit « t’es fou, c’est la ruine »

                    2. Aristarkke

                      Ton client pouvait faire penser à Mickhill (voir redite du dimanche) à cause des Audi mais le coup des HLM sur l’île de Ré le met hors jeu sans hésitation possible !!! 😉

                    3. albundy17

                      « le coup des HLM sur l’île de Ré »

                      Heu oui, jospin ne le souffrirait pas ^^

                      Remarque ils viennent de se faire taper sur les doigts concernant l’interdiction des caravanes et campings car sur les terrains nu, les proprio de ceux ci vont désormais pouvoir venir passer leurs vacances avec leur logements mobiles de bouseux, voir même planter une tente.

                      Ré va devenir Oléron !

                    4. Pheldge

                      ton « c’est la ruine » me rappelle une histoire à Brighelli : c’est un mec qui veut acheter une poupée Barbie pour offrir à sa fille, et dans le magasin au milieu des modèles ordinaires, à 20 €, il y en a une marquée 300 €. Il demande alors à la vendeuse, qui lui explique « ah, mais c’est un modèle spécial, c’est Barbie divorcée, et avec Barbie divorcée, vous avez, le bateau de Ken, la Maison de Ken, la voiture de Ken … 😀

            2. Pheldge

              Ah bin , mon c0n joli, « l’ignorant et sa femme crédule », ils te disent bien des choses ! 😉

              et pour enfoncer le clou : tu t’es bien gardé d’exposer ton point de vue quand tu as goûté nos nombreux rhums arrangés, que tu as sifflés comme que c’était pas de l’eau bénite ! 😀

                  1. Val

                    @pheldge le rhum de la réunion : une valeur sûre, on a -entre autre- un petit Savanna intense traditionnel 2006 ………….. qui se passe de commentaire

                    1. Pheldge

                      Val, explique à notre ami charentais défèqueur, l’Al – colique, que le rhum de la réunion, ça se déguste ! que çui qui veut se piquer la ruche, il le fait avec de l’alcool à brûler ou du rhum antillais, vu que c’est kif-kif ! 😉

  14. pabizou

    Corinne Lepage veut surtout garder le bon fromage à portée de mains tant qu’elle ne risque rien, le jour où ça craindra vraiment pour les plumes de ces salopards, suis sûr qu’un max d’entre seront frappés par la lumière .

  15. Mikhill

    Je suis apiculteur amateur, les végans me détestent , mais bon globalement je suis plutôt bien perçu par le camp du bien MAIS on m’a construit des HLM à moins de 100 mêtres de mes ruches , dilemme je suis hors la loi désormais.

    En cas d’essaimage je sens la panique arriver si 5000 abeilles vont se coller dans un arbre de ces logements. Misère si une abeille pique un enfant , j’habite en pavillon , roule en Audi ( hybride mais Audi = ça compte pas ) blanc quinquagénaire je vais me faire pourrir la vie.

    Pour traiter le Varoa Destructor qui est le principal destructeur d’abeille , je suis aussi hors la loi, J’achète de l’Amitraz hors circuit gouvernemental car il fallait une ordonnance jusque mi 2018 ( désormais il faut acheter chez un veterinaire, groupement apicole ou pharmacie c’est déjà plus accessible mais Ebay en Espagne c’est plus rapide et moins cher) .

    Je fais bien ma déclaration de rucher, un peu de paperasse: on est en France ( sinon amende de 1500e ) .

    Ma mairie installe des hôtels à insectes à 200e ( hors pose) mais l’enlèvement de nids de frelons asiatique ( 2eme cause de mortalité) reste à charge du particulier.

    Conclusion je vais dégommer 60.000 abeilles : les causes sont ci dessus .

    1. Vassinhac

      Ne dégommez pas vos abeilles, je peux vous les racheter si vous êtes pas trop loin de chez moi. (La patron est autorisé à transmettre mon adresse mail)

        1. Vassinhac

          Déprimer ne sert à rien !
          Je n’en fais pas une activité principale donc le risque est faible : au pire je pourrai vendre des bouquins sur le déclin des insectes, c’est porteur ; au mieux je vends du miel + des bouquins sur l’étonnante santé des abeilles !

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Vend des bouquins sur le déclin des insectes + du miel comme produit de luxe en voie de raréfaction.
            Le bobo aime se faire plumer, si c’est au nom de Gaia.

  16. calal

    dans un meme numero du republicain lorrain, le « grand quotidien regional »,y avait en grand la disparition des insectes et une page plus loin, un article sur « gaffe aux tiques » c’est dangereux et y en a plein…ca devient vraiment risque la vie, je crains de ne pas m’en sortir vivant…

      1. Vassinhac

        En effet, et la prolifération des sangliers également (aussi nombreux et plus mobiles que les chevreuils), et des cerfs dans une moindre mesure (moins nombreux mais plus grosses cibles et circulent sur de plus grandes distances que les chevreuils).

          1. Vassinhac

            Les chasseurs ont un comportement d’éleveur : plus il y a de gibier, plus il y a de naissances et donc plus ils peuvent en tuer. Les activités de HB et de ses compagnons de traque ne sont donc en rien incompatibles avec la prolifération.

            D’ailleurs nombreux sont les chasseurs qui nourrissent le gibier, qui en relâchent là où ils jugent qu’il en manque, etc.

              1. Vassinhac

                En fait sans régulation (le cas en France avant les années 1960), les grandes propriétés sont gérées comme des élevages, les petites sur le mode « si c’est pas moi qui tue c’est le voisin ; autant que ce soit moi ». Les voisins des grandes propriétés non clôturées jouant particulièrement le rôle de crevard. On observe d’ailleurs cela sur les sangliers dans de nombreux coins.

  17. calal

    saloperie de pyrale qui m’a bouffe presque tous les buis que j’avais multiplies depuis 3ans…j’en footerai des papillons a la con..j’ai pas traite assez rapidement et assez longtemps avec le purin d’ortie…encul….de chenilles de m….

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Apparemment, il existe des parades à cette saleté (voir le jardin de Marqueyssac qui réussit à faire vivre ses buis), mais il faut agir vite.

      1. albundy17

        Un client à passé tout ses buis entrain de crever (ptet bien 200 mètres de haies) au karcher, ils ont mis 2 ans avant de reprendre, mais ça à fonctionné.

        Pour ma part je suis emmerdé depuis 2 ans avec des Otiorhynques me faisant mourir un olivier, rien ne fonctionne, nématodes compris.

        Ces salopes de bestioles bouffent le feuillage de nuit, dès que tu approches elle se laissent tomber et s’enfouissent, tandis que les larves bouffent les racines.

        La glue, y’en a des qui se sacrifient pour faire un pont !

        SI quelqu’un connait un bon produit bien chimique de sa mère en systémique, ça me ferait noel avant l’heure

          1. albundy17

            Aucun prédateur sauf les nématodes censés bouffer les larves, j’en ai mis pour 80 euros l’année dernière (de quoi traiter 1500 m², hein, pour une plate bande de 3) et en suis au même stade, je vais perdre mon olivier d’anniversaire de 2007. SNIFFF

            Et bien sûr, plus d’olives, elles étaient super bonne, charnues à souhait

        1. Pheldge

          tu devrais contacter le Pr Mammadou Traoré, il parait qu’il a des dons extraordinaires, et résout toutes sortes de problèmes …

          Et 2007 c’était pour tes 40 balais ? 😉

          1. albundy17

            Umpfhh

            Faut allumer ensuite ? ^^

            Savon noir et grande patience sont utiles en aspersion pour asphyxier les insectes sur place, pas ceux qui viennent bouffer plus tard, pis badigeonner du mélange endroit et envers de chaque feuilles d’un arbre n’est pas aisé…

        2. MCA

          Même pb à Oleron sur mon olivier,

          J’ai un produit systémique dont je te donnerai le nom (en vente chez Gammvert) en fin de semaine car je vais aller y faire un tour.

          Ca supprime la bestiole mais il faut retraiter l’année d’après, ce qui doit t’empoisonner les fruits…

          J’ai l’impression qu’il faut choisir entre perdre l’arbre ou empoisonner les fruits, pas terrible mais bon, l’olivier est magnifique; c’est toujours ça de pris.

          Pour l’apéro il te reste encore les olives de chez Leclerc… :o)))

          1. Gosseyn

            Vous devriez essayer une plate-bande bien drue de pyrèthres de Dalmatie, autour du pied de vos oliviers. Une arme biologique, en quelque sorte. Et si les résultats sont là, diffusez !

            1. albundy17

              On dirait que ce ne fait pas dans la dentelle ^^

              Malheureusement on dirait que la fleur ne se développe qu’au delà de 1500 m, je réside à 2 m.

              1. Pheldge

                P’tain t’as vu comment que t’es ? on t’apporte une solution qui marche, et faut encore que tu chouines … t’es in-cro-ya-ble, pire qu’une bonne femme ! 😉

                1. albundy17

                  Ou t’as vu que ça marche, l’expert ?

                  Les données botaniques indique que le principe actif est dans la fleur et que celle ci pousse à partir de 1500 m.

                  D’autre part ça éradique la totalité des insectes, ce qui n’est pas mon but

                    1. Pheldge

                      franchement, t’as pas vu la grossière provocation pour te faire matcher ? la prochaine fois, je mettrai plus de smileys 😉

  18. Jules

    Ma femme est convaincu du « réchauffement climatique ».
    Mon petit plaisir chaque année : Lui demander si on ne devrait pas annuler nos vacances à l’étranger pour éviter de bruler du CO2.
    Cette année encore, je lui propose une croisière aux Antilles en lui disant que ça va malheureusement participer au réchauffement climatique.
    Elle s’est vite assise sur ses convictions en mode « Rien à f*** du réchauffement climatique » 😀

    1. Val

      @jules Comment faites vous ? Je bénis le ciel tous les jours d’avoir épousé mon mari. J’espère que vous n’avez pas d’enfants :mrgreen: le résultat est généralement catastrophique o_O , noyez les à la naissance, principe de précaution politique/climatique/scientifique/familial

      1. bibi

        A l’époque de votre mariage, je pense que vous n’aviez point d’autre choix que d’épouser votre mari, mais avec le mariage pour tous les femmes n’en sont plus réduites à épouser leur mari, elles peuvent maintenant aussi épouser leur femme.

  19. WorldTour73

    Je crois que si lon donnait le pouvoir aux escrolos les plus zélés, je pense qu’ils battraient Staline et Mao. Îls exploseraient les scores. Top 3 dans le génocide award.

  20. Citoyen

     » mais combien de handicapés à vie?  » …. les pauvres … c’est un scandale …
    C’est étrange, … mais je n’ai pas le souvenir d’avoir déjà vu un moustique avec une patte plâtrée, écrasé sur mon pare-brise … ça doit être que les handicapés, échaudés, évitent de traverser les routes quand il y a des voitures …

    1. MCA

      J’indiquais que le faible nombre de moustiques sur les pare-brise en ville pouvait s’expliquer non par des morts mais par des blessures plus ou moins graves : une patte arrachée, un crâne fracassé, un oeil éborgné, des contusions multiples…

      Dans la vie courante, on les reconnait aisément au gilet jaune qu’ils portent sur le dos.
      Ils aiment à s’agglutiner sur les rond-points et les plus teigneux d’entre eux défilent pas essaims complets dans les rues des grandes villes au cri de « Macron démission », et le « RIC pour tous ».

      Comme dans les marais, un bon gazage en vient généralement à bout pour la saison mais cette année la bestiole est tenace et samedi après samedi elle réapparaît en scandant les mêmes revendications.

      Aux dernières nouvelles, les intervenants en bleu chargés de leur éradication, arnachés comme des Robocop par crainte des piqûres, ne savent plus quoi faire tant la prolifération est devenue incontrôlable.

      Il y en a même certains qui ont évoqué la solution radicale de leur tirer dessus au fusil mitrailleur pour s’en débarrasser; c’est dire la panique qui règne et le problème sanitaire que la bestiole pose!

      1. durru

        Ils ont apparemment trouvé (c’est tout récent) un répulsif qu’ils espèrent efficace, ils l’appellent « anti-(sé)mites », mais ça devrait marcher contre plein de nuisibles…

              1. albundy17

                Un peu tout de même, le Brent est lui aussi monté pratiquement à son tarif d’il y a 3 mois.

                Il y a une zone d’exploitation pétrolière en rade pour 2 – 3 mois, 1.2 millions de barils/j en moins, ça fait 1 % du total mais ça affole les cambistes apparemment

            1. Pheldge

              ah ? viens faire ton plein ici, il est à 1.07 € le litron ! avant, tu passes chez le sam, qu’il te bricole des reservoirs supplémentaires 😉

                1. Pheldge

                  non, il vient de Singapour je crois, moins bonne qualité, moins cher. Et puis dès la première manif de GJ la Région a demandé à Macron de pouvoir annuler les hausses de taxes (les taxes sont perçues en partie localement) , et de les geler pour 3 ans !
                  J’avais mis un lien. Donc là, on est passé de 1.06 à 1.07 ! …

                  1. albundy17

                    Moins bonne qualité, tu veux dire que tu fais du 18 litre au cent avec ta twingo gazole ?

                    CE qui est notable est que ces dom tom nous coûtent une blinde et sont exonérés d’un gros paquet de taxes, sans doute du à leur avance en terme de locaux assistés veautant bien.

                    Egalité mon cul, que macrouille aligne nos taxes de zoreilles sur celle de ses chérubins moites

                    1. Aristarkke

                      Non, Al car ils paient aussi des taxes spécifiques comme celle de la douane-de-mer (qui remonte à Colbert au moins).

                      Comme quoi, on coupe la tête des rois mais pas celles de leurs impôts…
                      Certes la TVA est à taux réduit mais s’applique sur cette DDM si bien que le total est dans les 22 à 23%…

            2. Aristarkke

              Sauf que le baril de WTI nage dans les 52/56 $/baril depuis le début de l’année (le Brent lui est dans la plage 60/65$) alors que le WTI était dans la plage 68/76 $ durant tout les printemps été 2018, le Brent étant dans les 72/82$ dans le même temps.

              Je te dis pas le carnage à la pompe si le baril prend +10$ en moyenne dans les six semaines qui viennent

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Le répulsif anti-sémite est efficace contre l’anti-sémite blanc, variété dedrouate. Donc inopérant dans 98 % des cas constatés (cas des antisémite « anti-fa », et des espèces exogènes).

          1. durru

            J’ai l’impression qu’il avait été conçu pour éradiquer la jaunisse décrite plus haut. Mais comme on manque de tests cliniques, les résultats ne sont pas encore certains…

            1. Gosseyn

              Chacune de ces marches montre la force de la discrimination anti-droite, anti-autochtones, anti-chrétienne, anti-gilets jaunes …
              Partant, elle montre clairement de quels groupes viennent une partie de nos problèmes français.
              Leur totalitarisme politique, idéologique et financier ne fera que renforcer l’opposition à leurs pratiques malsaines.
              C’est de ce genre de rétroactions que reviendront des troubles majeurs.
              Mais, cela leur plaît tant d’exprimer qu’ils sont du côté du manche qu’ils ne peuvent s’en empêcher !

      2. taisson

        C’est bien pour ça qu’il ne faut jamais rouler en dessous de 100/110 Kmh !
        Si l’on arrive à tenir un bon 140, ça rentre même dans la peinture, et après quelques dizaines de milliers de Kms, les bordures de capots et de toit sont irrémédiablement marqués…Les casques et l’avant des réservoirs pour les motos, c’était pareil.
        Comme ça les insectes ne souffraient pas!
        Depuis que l’on circule à des moyennes de 40 ou 50 Kms/h maxi, (voir ordi de bord…), seuls les plus gros y passent !
        Çà doit marcher aussi pour ceux à carapace jaune !!

        1. Pythagore

          Les bombes nucléaires marchent bien.
          Il me semble avoir lu cette histoire: un avion espion américain (SR71, je crois) était revenu avec des moustiques ds le pare-brise ce qui les avaient étonnés car à cette altitude, il n’y en a pas. Leur hypothèse était que les insectes avaient probablement été propulsés en altitude par un essai nucléaire.
          A vérifier.

  21. Le Gnôme

    Zut, les GJ ont perdu leur icône, les complotistes vont accuser les barbouzes d’avoir zigouillé Karl Lagerfeld.

    Lequel avait dit, ce qui m’a bien fait rigoler:

    « Je me souviens d’une créatrice qui disait que ses robes n’étaient portées que par des femmes intelligentes. Évidemment, elle a fait faillite… »

    1. albundy17

      l’antisémitisme, c’est corto qui en parle le mieux

      corto74.blogspot.com/2019/02/une-marche-contre-lantisemitisme-et-les.html

      On ose même plus en causer, on risque la taule pour le moindre prout

  22. MarieA

    H-S. Ça y est, on commence enfin à entendre parler des problèmes du prélèvement à la source :

    https://www.lemonde.fr/argent/article/2019/02/18/prelevement-a-la-source-le-montant-preleve-par-la-securite-sociale-des-independants-est-faux_5424690_1657007.html

    « comme l’a précisé après plusieurs relances, sans aucune autre forme d’explication, la caisse de retraite d’Ile-de-France Ouest en réponse à un retraité qui l’interrogeait sur cette anomalie

    Interrogée par nos soins, la Sécurité sociale des indépendants nous a répondu qu’il ne s’agissait pas, comme le craignait ce retraité, d’une erreur de calcul, mais d’un choix délibéré pour permettre au régime d’être au rendez-vous en janvier 2019. Car le système informatique du régime ne leur permet pas de faire autrement pour l’instant…

    Quoi qu’il en soit, le « pas-assez-prélevé » sera régularisé à l’été 2020 lors du calcul de l’impôt à payer sur les revenus de 2019.

    La Sécurité sociale des indépendants nous a, par ailleurs, affirmé que des travaux étaient en cours pour que les modalités de calcul du prélèvement à la source soient normalement appliquées à partir de l’année prochaine »

    Traduction : Vos gueules et laissez-nous tranquilles!

    1. MCA

      Encore un flicage de plus avec cette bande de faux derches aux commandes.

      Prochaine étape, la généralisation aux grandes villes et ensuite à l’ensemble du territoire avec comme prétextes : pédo-criminalité, risques attentats, trafics de drogues, ̶G̶i̶l̶e̶t̶s̶ ̶J̶a̶u̶n̶e̶s̶ rassemblements non déclarés, troubles à l’ordre public etc…

      Certainement une mesure prise pour que les touristes chinois se sentent comme à la maison.

  23. cyprus ill

    Bonjour à tous.

    Toujours dans la même veine écologiste, voici un échange que j’ai eu avec un ami sur son mur FB au sujet d’une video où l’on voit Lambert Wilson faire la leçon devant des enfants (https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10157031795103117&id=328768918116).

    Je lui ai pourri son mur

    Ben moi je dis : « t’es sympa Lambert Wilson, mais ferme-là.
    Tu veux sauver la planète ? Mais de quoi tu parles ??? La planète est là depuis 4,5 milliards d’années, l’homme depuis 30000 ans, la révolution industrielle depuis 250 ans, et toi Lambert combien, 60 ans ? Et tu crois quoi, que la planète est en danger ? Arrête tes conneries stp… »

    Tout ce discours permanent pour faire peur aux gamins est tout simplement insupportable. Là voilà la bonne vraie pensée unique : bien culpabiliser les hommes, leur dire que la révolution industrielle c’est mal, et qu’on était mieux avant. Mais de qui se moque t on ? L’homme est autant issu de cette terre que toutes les plantes et toute la biodiversité. Et tout ce qu’il a construit avec. Alors faudrait arrêter d’opposer l’homme à la nature, c’est n’importe quoi. Non nous n’allions pas mieux avant, c’est faux et archi faux. Et ne vous inquiétez pas les enfants : les hommes, la biodiversité, les plantes, la planète s’adapteront à tout, quoiqu’il advienne. Ce ne sont pas quelques politicards avec leurs taxes écologiques ou quelques stars bien pensantes qui changeront quoi que ce soit.

    1. albundy17

      Oui c’est pénible ces acteurs scientifique, comme indiana jones ou brad pitre nous faisant la morale depuis leur jet.

      Le champ des films que je vais voir se résume désormais à peau de chagrin, Clint et luchini, et tout le monde devrait boycotter les acteurs moralines

    2. Dr Slump

      « Ce ne sont pas quelques politicards avec leurs taxes écologiques ou quelques stars bien pensantes qui changeront quoi que ce soit. »

      Euh si en fait, ces furieux sont bien capables de nous bousiller la planète ou l’existence pour de bon, et si je n’ai aucune inquiétude pour terre-mère, eux sont vraiment à craindre!

  24. goufio

    Combien de scientifiques dans ces manifestations de jeunes ? Il faudrait quand même vérifier leur niveau de connaissances avant de les lâcher dans la rue, on ne sait jamais s’ils prenaient un coup de chaud. Je suis triste qu’il n’y ait pas de débat de scientifiques et objectifs (bien sût) comme le Grand débat national pour responsabiliser les idiots d’adultes que nous sommes. Je souhaiterais savoir si c’est vrai ou faux ce réchauffement douteux et les taxes certaines qui vont avec pour satisfaire le photographe N. H..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.