Pour 1,8 milliards de déficits, la Poste perd joyeusement vos colis

Dans les années 80, il fallait bouger avec La Poste… Ce qui a probablement beaucoup fatigué la vénérable institution qui, dans les années 90, tenta de nous vendre une confiance qu’elle avait là aussi bien du mal à gagner. Heureusement, depuis 2017, la Poste a décidé de « simplifier la vie ».

Et par « simplifier la vie », il s’agit bien de celle de ce service public (que le monde est censé nous envier), et pas de ses clients de moins en moins nombreux qui, à la longue, interprètent probablement le dernier slogan d’une autre façon.

Car il faut bien le noter : à mesure que les avis de passage se multiplient même dans les boîtes de clients pourtant chez eux, à mesure que la société se numérise, à mesure que le marché des colis et la logistique afférente s’ouvrent à la concurrence, les volumes traités par la poussiéreuse vénérable institution s’effondrent.

Le terme n’est pas trop fort : déjà en 2019, les folliculaires du Monde observaient, les yeux humides, qu’une baisse de plus de 7% sur l’année frappait la Poste pour le volume de lettres et cartes qu’elle distribuait alors, l’obligeant à se recentrer vers le colis et ses innénarrables services financiers.

Avec les confinements et le télétravail, l’année 2020 n’a pas été plus tendre avec La Poste qui continue donc de simplifier sa vie en réduisant encore le volume de courrier qu’elle traite : 19% de baisse, voilà qui tend à faire réfléchir. Si c’était une autre entreprise, on serait en droit de se demander si l’abandon pur et simple de ce marché à un opérateur dédié, jeune, agile et adapté, ne serait pas une solution…

Rassurez-vous, la Poste a – évidemment – d’autres solutions complètement différentes.

Multiplier les services sans rapport

D’une part, on va commencer à éparpiller du solide facteur à casquette sur toute une amusante palanquée d’activités qui n’ont absolument rien à voir avec ses occupations initiales : on appellera ça diversification, et ça permettra de transformer un facteur en polyvalent du service à la personne par la magie du langage.

Très concrètement, il s’agit pour La Poste d’appliquer son slogan rigolo en soutenant « quoi qu’il en coûte » des emplois destinés à simplifier la vie de certains de ses clients de plus en plus variés par le truchement malin de services de plus en plus éloignés des compétences initiales de ses facteurs. Ainsi, avec un brio qu’on qualifiera pudiquement de mitigé et plutôt que d’adapter son cœur de métier aux nouvelles technologies et à une logistique efficace, la Poste, syntonisée avec la Gaïa des bobos, recycle à fond du cycliste postal à casquette : voilà qu’entre deux plis discrets, nos facteurs font passer le code de la route, recensent la population (succès garanti dans les kartchiers émotifs), veillent sur nos ancêtres mains propres et museaux masqués en appliquant le slogan si poétique « Je veille sur mes parents à partir de 19,90€ par mois » ou jouent les chefs de gare quand les recommandés peuvent attendre le prochain train.

Petit-à-petit, La Poste se transforme en une nouvelle série de Martine (Martine s’occupe des vieux, Martine s’occupe des trains, Martine recense la population, etc.) mais malgré tout, l’adéquation entre offre et demande laisse à désirer : difficile de penser à La Poste lorsqu’on a besoin d’une nounou, de passer le permis, de passer voir Mamie ou que sais-je.

En outre, les formations du personnel aux nouveaux métiers (pluriel de rigueur) laissent déjà présager d’une excellente couverture des besoins : dans un étonnant mouvement contraire aux derniers millénaires qui ont vu la spécialisation des hommes, la Poste se lance dans le mouvement inverse. Après tout, quoi de mieux qu’un professionnel d’un métier donné pour faire un autre métier sans rapport ? Qui n’a jamais utilisé les services d’un plombier pour faire de l’informatique, par exemple ?

une gestion au cordeau

D’autre part, quand un marché est tendu, que les parts de gâteau se réduisent, rien ne vaut une bonne gestion bien solide, bien comprise, serrée comme un café georgecloonesque : chaque sou dépensé l’est avec réflexion, chaque sou gagné est utilisé pour du productif. C’est, véritablement, le B.A.-BA de toute entreprise devant se reconvertir dans un marché rapidement changeant.

De surcroît, lorsqu’à cette saine gestion on ajoute assez subtilement les politiques gouvernementales elles-mêmes judicieuses et à la redoutable pertinence en ces périodes de réorientation énergétique (depuis « les énergies qui fonctionnent » vers « les énergies qui intermittent »), on en vient à prendre des décisions véritablement indispensables.

Dernier exemple en date et qui ne manque pas d’illustrer cette gestion exemplaire du Service Public Postal, et alors que l’ensemble du pays semble décidé à la fois à se passer d’électricité et à rouler au tout électrique dans d’amusantes voiturettes de golf, évoquons rapidement l’aventure de ces centaines de voitures postales, électriques, qui ont été rapidement mises à la casse (certaines encore flambant neuves).

Et sinon, pour les colis, paquets et lettres ?

Eh bien désolé, mais ça ne va pas trop fort. Si, on l’a vu, les lettres, les cartes et les recommandés baissent en volumes, les colis et autres paquets concentrent actuellement un nombre important de plaintes et les histoires d’horreur postale se multiplient avec fatalité, atteignant plusieurs milliers (ou dizaines de milliers) de clients insatisfaits de leur livraison… par jour.

Devant la gestion au cordeau, une logistique tip-top, un prix du timbre prohib-pardon étudié, et une multiplication des services annexes sans rapport, peut-on dès lors s’étonner de voir que l’entreprise publique accumule d’insolents bénéf… heu pardon déficits se soldant à 1,8 milliards d’euros, que, rassurez-vous ! l’État – c’est-à-dire vous – va prendre à sa charge.

Alors, heureux ?

J'accepte les BTC et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires286

    1. P&C

      C’est pas si mal !
      Le service postal des armées impériales, sous Auguste, mettait 3 mois pour acheminer un colis depuis Rome jusqu’à Condate.

      1. yann

        Récemment, un courrier a mis un mois à aller de L’Aquila (Abruzzes) à Toulouse (c’est moins loin que Condate).
        On n’a pas trop évolué…

    2. Calvin

      A Marseille, au sortir des grèves dures (comprendre quelques semaines), devant l’ampleur de la tâche, nos postiers les brûlent (enfin, surtout les courriers).
      En tout honneur, toute impunité…

                1. zelectron

                  CGT : avec ses petites mains, la fabrique de fausse preuves, de réécriture de l’histoire, des retouches photos, d’effacement de textes entre autres . . . .

  1. Le Gnôme

    Moins il y a de courrier à distribuer, plus le prix du timbre augmente. 11% depuis le premier janvier. Le dernier qui postera une lettre paiera le timbre en milliards.

    1. Semaphore

      Et plus le prix du timbre augmente et devient déraisonnable, plus le volume du courrier diminué, comme si le consommateur n’expédiait plus de lettres que quand il n’a vraiment pas d’autre choix…

      1. Rick Enbacker

        Ca par contre ça ne me choque pas spécialement, économies d’échelle obligent… Moins il y a à distribuer, plus ça coûte cher…

          1. Rick Enbacker

            Oui, et le fait que l’état reste l’actionnaire principal ajouté aux subventions importantes ne les encouragent pas à faire des économies…

        1. MCA

          @Rick

          « Moins il y a à distribuer, plus ça coûte cher… »

          Et plus ça coûte cher, moins il y en a à distribuer.

          La boucle est bouclée.

    2. sam player

      Le prix du timbre a toujours été excessivement bas en france, c’est le prix excessif des colis qui compensait.
      L’ouverture des colis à la concurrence en a fait baisser le coût (on envoie un colis pour moins cher qu’il y a 10 ans) et pour rester compétitive La Poste a du réévaluer le prix du timbre pour refléter le coût réel de sa distribution vu qu’elle ne pouvait plus compenser.
      Le problème n’est pas le prix du timbre, c’est le service déplorable de distribution du courrier en rapport… (et des colis aussi)
      Vu les prix que La Poste accorde aux marchands du Web pour pouvoir conserver un peu de son pré carré (30% mini) malgré ses coûts de fonctionnement, il ne faut pas s’étonner qu’elle ne puisse pas faire plus avec moins.

      1. Aristarkke

        Sur LBC, il y a maintenant une offre Col… o en plus de celle de MR.
        Les prix du service postal sont notoirement plus élevés que ceux de MR, théoriquement contre un délai plus court. Le noeud du problème est dans le théoriquement qu’il est (très) difficile de voir se concrétiser à hauteur de la promesse. Alors que MR qui annonce cinq jours est maintenant capable de le faire en trois jours en intra IDF.

        1. sam player

          La différence de délai de MR est surtout due à la relève : ça dépend dans quel relais tu déposes ton colis et sa fréquentation.
          Si le gars ne passe pas pour faire de la dépose, il ne fera pas de relève… ou alors spécialement dans 2 jours…

        2. bob razovski

          Ou ils peuvent aussi te dire que le livreur refuse de livrer ton colis, parce qu’il le trouve trop lourd (bien que le colis ait été validé par le côté « expéditeur » de MR).
          Comme cette petite blague durait depuis une semaine, j’ai décidé de me déplacer. Ca m’a valu un 120 bornes A/R, et un backshich au responsable du centre MR (pas loin de chez toi, c’est Lieusaint) pour qu’on me sorte mon colis de la chaine afin que je le récupère.

          1. Aristarkke

            Ils ont dû embaucher des ex de chez Chronopost. Chilly Mazarine (qui disputait à Marseille d’avoir le ruban bleu de centre au plus grand volume de « disparitions » en translation…
            C’est une explication qui tient la route…

          2. Opale

            Autre anecdote relatée par un ami que je retranscris ici :

            Vous savez, le coup du facteur qui ne sonne pas chez vous et met un papier dans la boîte aux lettres pour que vous alliez chercher le paquet à la Poste, en marquant que vous n’étiez pas présent, alors qu’en fait, vous êtes là ?
            Eh bien, ce matin, comme ça commence à me gonfler, je le choppe pile au moment où il met le papier, le facteur. Et là, on a une conversation surréaliste. Je vous jure sur mes enfants que je ne change pas un seul mot de la conversation. J’aurais dû filmer. Vraiment.
            « – Ben, pourquoi vous ne sonnez pas ? Je suis là.
            – Parce que je n’ai pas le colis, monsieur.
            – Pardon ?
            – Ah ben non, je les prends pas les colis. C’est lourd et ça prend de la place.
            – Mais, euh, il pèse même pas 100 grammes, mon colis, il fait la taille d’une boîte de conserve…
            – Peut-être, mais il n’y a pas que vous, monsieur.
            – Je… Euh… Je ne comprends pas. Je prends un Chrono Post pour que ce soit livré chez moi, et vous, vous m’amenez un papier pour que je vienne le chercher à la poste… À quoi ça sert, du coup, de proposer un service que vous ne pouvez pas assumer ?
            – C’est comme ça. Et puis, c’est plus sûr, parce que sinon, on risque de me voler votre paquet dans mon vélo. Vous voudriez quand même pas vous faire voler votre paquet dans mon vélo ?
            – Vous vous foutriez pas un peu de ma gueule par hasard ?
            – Ben non. Je fais comme ça avec tout le monde. Vous pouvez demander à mon patron.
            – Ah, parce qu’il est au courant ?
            – Ben oui.
            – Donc, en gros, vous êtes payé pour vous déplacer jusque chez moi, pour me dire que moi je dois me déplacer jusqu’à la poste et faire la queue ? C’est un peu con, quand même, votre système, non ? A la limite, vous déplacez pas.
            – C’est quand même plus sûr.
            – Ah d’accord. Le plus sûr ce serait carrément que j’aille chercher le colis moi-même chez l’expéditeur, et qu’on arrête la Poste, non ?
            – Ben non, parce que moi j’aurais plus de boulot. »
            Voilà. Sympa, non ? Je fais suivre à qui ?

            1. Aristarkke

              J’ai donc un service exceptionnel par le fait de ma factrice habituelle qui achemine les petits colis. Mais elle dispose d’une voiturette électrique avec une caisse arrière de chargement…
              Cela dit, elle assure mon secteur depuis une vingtaine d’années à peu près…

            2. MCA

              Et dire qu’il suffirait que la poste après scan, envoie un mail ou un SMS automatique pour indiquer que le colis est arrivé et disponible au bureau de poste à tel endroit comme le fait AMAZON.

              M’est avis que ça va finir par arriver une fois ce gentil postier à la retraite, mais pour le moment il faut faire avec…

            3. Lafayette

              dhl met 2 jours de suite client absent pour ne pas avoir a justifier le non passage….
              et après 3 il faut encore faire des démarches si on ne râle pas.

              1. zelectron

                Proposition de loi ? en cas de faute avérée d’une entreprise privée ou d’état non seulement elle devra la réparer + le préjudice + une pénalité infligée au profit de la dette de la France mais surtout pas au profit de Bercy qui n’a rien à voir là-dedans. Une caisse privée gérée par les entreprises et les citoyens (hors fonctionnaires qui ne peuvent pas être juge et partie) sera chargée d’appliquer cette disposition, les membres de cette caisse seront très bien rémunérés mais en cas de malversations responsables sur leurs propres deniers. En cas de conflits les tribunaux de commerce seront saisis y compris en ce qui concerne les entreprises publiques bien sûr !

          3. Lafayette

            moi j appelle ca de la discrimination de client. surtout en campagne quand il faut aller chercher le moins recommandé a 15 bornes. surtout ppur ceux qui n ont pas de transport ni d internet.

              1. Lafayette

                Faux. Le coût des villes est bien plus grands que celui de la campagne. Mais c est plus facile de manifester à contresens dans les villes.

                1. MCA

                  « Le coût des villes est bien plus grands que celui de la campagne. »

                  Oui et non et surtout…pour qui?

                  Un hôpital par ex est bcp mieux rentabilisé qu’à la campagne.

                  Mon frère qui habite en Dordogne doit faire à chaque fois 150 km A/R pour aller à l’hôpital à Bordeaux ne serait-ce que pour une consultation.
                  La voiture est une nécessité absolue à la campagne et bien souvent il en faut deux.
                  Les transportés en urgence sont faits … en hélicoptère…
                  Le secteur diffus est très gourmand en transports de desserte et approvisionnement en tout genre et bien moins résilient.

                  La ville par sa concentration induit des économies d’échelle que ne permet pas le secteur diffus de la campagne (télécom, transport, appro, services publics etc…).

      2. durru

        « Le prix du timbre a toujours été excessivement bas en france »
        Peut-être, mais pourquoi « en France » ? Je n’ai pas l’impression que ça soit vraiment différent ailleurs. Si tu as des explications/données/etc…
        Peut-être que le monopole était en place partout et les choix similaires ?

        1. sam player

          Un truc genre la continuité territoriale p-e
          Un truc à savoir c’est que anciennement le ministère des PTT n’avait pas de budget, il y avait des encaissements (on payait sa facture de téléphone à l’état) et des décaissements et je ne pense même pas que qqun faisait les comptes en fin d’année.
          Dans les autres pays à niveau de vie équivalent j’ai toujours connu le timbre plus cher qu’en france… l’équivalent d’1$ et + étant courant il y a 10-15 ans

      3. Batistouta

        Tout ceci ne veut rien dire de mon point de vue.

        D’abord on ne peut pas parler de « prix » du timbre ou de « prix » des colis concernant La Poste entreprise française publique (prétendument privée), ce sont dans la pratique des « tarifs », et ça n’a rien à voir.
        Un prix résulte de la confrontation réelle entre offre et demande et il est toujours et partout singulier (même si dans la plupart des situations on ne le perçoit pas) et intervient entre propriétaires responsables car engageant leur propre patrimoine ; un tarif est un montant monétaire administrativement fixé par des individus non responsables ou pouvant s’extraire de devoir assumer les conséquences de leurs actes.
        Un prix n’est jamais « excessif » : un prix est un prix et c’est tout. On peut le trouver excessif de notre point de vue en tant qu’observateur d’une transaction dans laquelle on n’est pas soi-même impliquée, mais un prix n’est pas et ne peut pas être excessif en soi. Ça ne veut rien dire. Si une personne réalise une transaction pour un prix donné, c’est très précisément que cette personne considère que le prix payé n’est pas excessif, sinon elle refuserait la transaction.
        Ceci étant dit, il faut également comprendre que quand bien même un tarif ne résulte pas d’une négociation libre et singulière entre deux personnes, il y a bien évidemment des personnes qui sont prêtes à payer le tarif en question lorsque l’activité en cause est monopolistique (i.e activité interdite aux concurrents par la loi ou grâce à des tarifs éliminant de facto toute possibilité concurrentielle) comme dans le cas de La Poste. Mais simplement il y aura moins (ou plus, si le tarif fixé est plus intéressant que les prix qu’on trouve sur le marché libre pour obtenir un bien ou un service donné) de personnes volontaires pour réaliser une transaction qu’il y en auraient si les parties à la transaction se mettaient d’accord sur un prix en engageant leur propre propriété (y compris dans le cadre d’un tissu contractuel).

        Ce qu’il s’est passé, la bonne vision des choses, c’est que les tarifs des choses vendues par La Poste permettaient à La Poste de rentrer dans ses frais (ou pas, je n’en sais rien), que la situation s’est dégradée suite à des modifications des comportements des individus, et que les tarifs se sont révélés plus inadaptés qu’avant. On ne peut rien dire d’autre quand on parle de l’action d’individus non responsables/non propriétaires.

        De manière générale, à partir du moment où une entreprise (composée d’individus) peut se soustraire à être dans l’obligation de répondre à une demande exprimée par l’engagement de la propre individualité des individus qui la composent, c’est mécaniquement que ça déconne à tous les niveaux. La seule chose qui compte est de placer « l’entreprise » en situation de ne dépendre que de son activité pour subsister, autrement dit que les individus qui la composent soient responsables et subissent les conséquences de leurs actes y compris dans le cadre d’un réseau de contrats. Le reste des analyses n’est que dissertation et spéculation sans intérêt pour moi, d’autant plus qu’il est impossible de savoir où sont les problèmes de toute manière.

        1. durru

          à partir du moment où une entreprise (composée d’individus) peut se soustraire à être dans l’obligation de répondre à une demande exprimée par l’engagement de la propre individualité des individus qui la composent, c’est mécaniquement que ça déconne à tous les niveaux
          J’aime bien ça 😉

          il est impossible de savoir où sont les problèmes de toute manière
          C’est pas un peu contradictoire ? Je dis ça, je dis rien…

          1. Batistouta

            Oui je comprends ce que vous voulez dire : étant donné que tout déconne, c’est tout qui est à revoir.

            Ce que je disais dans ma dernière phrase, c’est qu’on peut passer sa vie à essayer de dire ce qui ne va pas ou où ont été les insuffisances (comme dans le commentaire initial), on n’en saura jamais véritablement rien quand on analyse une entreprise aux mains de l’Etat ou garantie par lui quelle que soit la forme qu’ait cette garantie.
            Enfin en tout cas c’est ce qu’il me semble.

            1. Lafayette

              un prix n est pas que lié a la rentabilité, mais aussi a l utilité et la concurrence qui pourrait s introduire sur le marché.
              le prix n est pas trop bas. mais il est de moins en moins attractif sur des objets de peu de valeur.

        2. sam player

          Je suis d’accord pour dire tarif au lieu de prix dans ce cas, mais prix ou tarif, c’est pareil quand on doit faire le bilan en fin d’année.

          1. sam player

            Et quand le tarif ne reflète pas le coût, on peut dire que c’est excessivement bas ou haut, et ce n’est pas qu’intuitif.
            L’ouverture partielle du monopole le confirme : personne ne prévoit de s’engager dans la distribution totale du courrier même à 1€ le pli.

            1. Aristarkke

              Sam, n’y a-t-il pas une obligation légale pour un concurrent de la Poste, d’assurer une distribution tous départements ???
              Parce qu’en zones urbaines denses, cela m’étonnerait qu’il n’y ait pas de concurrents pour assurer le courrier entre les métropoles urbaines de la Grance. Ce qui tue économiquement est vraisemblablement l’habitat rural où le même nombre de personnes assure des volumes plus faibles et plus coûteux à distribuer en raison de l’éparpillement géographique…

              1. Pheldge

                salauds de péquenots égoïstes, qui en plus, certainement, fument des clopes et roulent au diesel, et qui te nous bousillent notre magnifique administration des P&T, célèbres pour ses tampons donnés par tous les échelons de la hiérarchie :
                M. le préposé, M. le receveur, M. le contrôleur, M. l’inspecteur, M. l’inspecteur divisionnaire, M. le sous directeur, M. le directeur, M. le directeur départemental, M. le directeur régional, M. le ministre … 😀
                Courteline le pressentait, la Poste l’a fait !

          2. Pheldge

            oui, comme tu le dis « quand on doit faire le bilan en fin d’année » … sauf que dans les ex-administrations, « privatisées », ils ont gardé la mentalité ‘budget » : les dépenses sont supérieures aux recettes ? un déficit ? on demande des sous à l’état au nom du « service public ».

      4. Aristarkke

        « c’est le prix excessif des colis qui compensait. »
        Le prix du téléphone (du temps où c’était la même administration) selon Noë dans son dernier article chez l’Institut des Libertés.

    3. Gargamelle

      Justification de La Poste pour les augmentations démentielles du prix du timbre « c’est pour compenser la baisse de volume du courrier ». A hurler de rire (jaune). Chez Procter et Gamble ça donnerait « on vend moins d’Ariel, on va donc augmenter les prix de 10% » !

      Excellent article, j’ai bien ri.

      1. douar

        ça se discute: tendantiellement, le nombre de lettres continuera à baisser.
        L’option de baisser les prix des timbres est peut être la pire puisque l’on perd sur les deux tableaux et ils ne récupéreront pas de nouveaux clients.
        dans certains pays, envoyer une lettre coûte uen blinde (Pérou par exemple).
        Difficile de comparer des timbres à un paquet de lessive: le jour où les habits s’autonettoieront et qu’il n’y aura plus besoin de lessive, on pourra comparer.

      2. Lafayette

        Et les paquets partent à la concurrence. Comme partout ils sont débordés par les volumes et se plaignent de pas avoir les moyens pour toutes leurs grèves.

  2. Aristarkke

    Pour autant, sa filiale Chronopost, l’entreprise spécialisée dans la distribution d’avis de passage en cours de reconversion depuis dix ans dans l’acheminement de colis, vient de s’offrir de somptueux bureaux au bord du périph’, à la porte d’Orléans, Paname…
    Peu importe les déficits, une bonne adresse vous pose là, votre société…
    On croirait à une compét’ avec Qwant…

    1. sam player

      Mieux que la distribution d’avis de passage, c’est le gars qui valide la distribution dès le chargement du fourgon ou qui voyant en cours de distribution l’heure fatidique 13h00 arriver, scanne ce qui reste dans le fourgon comme distribué…
      S’ensuit pour le client un dialogue de sourd avec le robot téléphonique de chronopost, car dès que vous rentrez le numéro de suivi il vous indique que le colis a été distribué arghhhh
      Le problème est que même le fournisseur est fier de vous annoncer que votre colis a été distribué dans les temps youpi et vous ne pouvez donc pas déposer une réclamation ni vous faire rembourser la préparation prioritaire et le chrono.
      J’ai pu chopper dernièrement un numéro non surtaxé de téléphone de l’agence chronopost départementale avec une opératrice qui répond super rapidement et rappelle (je garde le numéro pour moi na !)

      Mais maintenant j’évite le chrono vu que même quand ils arrivent à livrer le lendemain vers 17-18h, le mondial relais arrivent le lendemain à 9h00 alors qu’il est censé arriver en 48h.
      Mondial relais 48h plus rapide et moins cher que le Chronopost « avant 13h »

      1. Rick Enbacker

        Et maintenant que la signature du destinataire n’est plus obligatoire à cause de la crise sanitaire ça ne s’est pas arrangé…

            1. Pheldge

              oui, d’accord, y’en a moins, mais c’est de l’électricité de meilleure qualité, puisque c’est écologique. D’ailleurs le fait qu’on la paye plus cher est une preuve irréfutable !

                1. Pheldge

                  des petites, 1MW, une petite trentaine, dont 14 que j’ai aidé à mettre en place vers 2006, ainsi que quelques fermes photo-voltaïques …
                  Depuis, je me suis repenti 😉

  3. Husskarl

    Dans l’article des voitures de la poste à la casse:
    « Comme il s’agit de voitures avec des batteries chaudes, il faut qu’elles servent régulièrement, parce que si elles restent débranchées, elles sont fichues au bout de deux semaines, c’est pour ça qu’elles ont fini à la casse », ajoute le mécanicien agricole itinérant. »

    Super technologie, on part en vacances, on revient et la voiture est foutue !

    Sinon, j’ai été à la poste il y a peu, devant moi, une personne pestait car c’était le cinquième colis qui se perdait. L’ID des colis n’était même plus dans la BDD…

    Conclusion: bah allez au centre de distribution logistique, ils auront peut être quelque chose. Tchao

  4. Higgins

    La seule chose dont je suis sûr avec la Poste, c’est lorsque je mets ma lettre dans la boîte. Après….
    Deux anecdotes :
    – un de mes amis (il habite au 3ème étage d’un vieil immeuble sans ascenseur au cœur d’une petite préfecture), excédé par les avis de passage répétés déposés dans sa boîte aux lettres (c’est dur de monter trois étages), s’est auto-envoyé un recommandé avec AR. Ce dernier lui est revenu avec la mention « N’habite pas à l’adresse indiquée ». Je ne vous raconte pas la suite.
    – l’autre concerne la Banque postale. C’est là : https://www.francetvinfo.fr/economie/credit-30-000-dossiers-de-prets-detruits-par-erreur-a-la-banque-postale_4265719.html . Pas de commentaire.

    Les actuels dirigeants ont, je crois, fait le choix de renoncer au courrier et d’en dissuader l’usage (prix exorbitant du timbre – ne jamais utiliser les timbres rouges, privilégiez les verts – et fermeture progressive des agences de quartier sans compter les horaires ubuesques pratiqués).

    1. Husskarl

      Je me rappelle qu’étant petit je m’étais fait engu… par une vieille tante pour n’avoir pas répondu à sa lettre datant d’il y avait trois mois. Et pour cause, je l’ai reçu deux semaines après la visite de ladite tante =)

    2. René-Pierre Alié

      Du temps que je me trouvais dans le troisième dessous, et donc client de la Banque postale (seul organisme acceptant les fauchés), un employé à coché par erreur une demande de prélèvement trimestriel en un prélèvement mensuel. Résultat : un gros découvert et un interdit bancaire.
      La question est : à la poste, les employés savent-ils lire ?

  5. Jacques Huse de Royaumont

    La poste a tout compris : plus le marché devient tendu, plus elle augmente ses prix et baisse sa qualité de service. C’est sans doute pour augmenter son attractivité et conquérir de nouveaux marchés.
    Cela dit, sa nullité commence à devenir proverbiale. Une semaine pour une lettre en France devient monnaie courante. Pour les colis, c’est différent : ils sont fréquemment visités avant livraison, celle ci n’intervenant que si le contenu ne les intéresse pas.
    En cas de plaintes (fréquentes), le colis égaré est miraculeusement retrouvé dans la journée, un peu ouvert. Et la vénérable institution se fend d’un courrier expliquant qu’une enquête interne a été diligenté mais n’a pas mis au jour de dysfonctionnement.

    1. sam player

      Même dans la distribution par les entreprises privées les colis sont visités : ce n’est pas une ouverture franche, juste un accroc improbable dans le carton… de l’intérieur vers l’extérieur…

      1. P&C

        Solution ; engager des employés honnêtes, les payer suffisamment pour ne pas leur donner envie de voler, écarter des recrutements les niktamers et autres personnes à la moralité douteuse.

        Attendez, on me souffle dans l’oreillette que ce genre de personne existe, mais n’est pas intéressé pour travailler à la poste…

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Il semble que ce soit l’inverse qui se produise : la Poste semble beaucoup faire dans le recrutement « social », en particulier avec les intérimaires lors des pics d’activités saisonniers.

          Ceci explique peut-être cela.

        2. Husskarl

          Exact, ils prennent des illettrés/clandestins à moitié abrutis qu’ils payent peu. Forcément, ça va bien se passer. Le problème se répète en beaucoup d’endroits.

          1. MCA

            « ils prennent des illettrés/clandestins à moitié abrutis »

            Vécu en live,

            un jour une camionnette de livraison s’arrête devant chez moi et deux CPLF en descendent dont un avec un colis à la main et sonnent à ma porte.

            Le gars : C’est un colis pour vous, vous pouvez signer là svp….

            Moi : Je n’attends rien il doit y avoir erreur

            Je lui demande à quelle adresse doit être livré le colis; les gars manifestement illettrés étaient incapables de lire l’adresse sur le colis et le nom de la rue sur la pancarte.

            Ils voulaient simplement se débarrasser du colis et surtout obtenir une signature prouvant la livraison..

            C’est incroyable dans ce pays, pour livrer un colis à présent il faut savoir lire l’adresse !

        3. sam player

          Ce qui est rigolo dans cette histoire avec La Poste, c’est que une des alternatives, le relais colis, est en théorie moins intéressante niveau practicité, mais en final, avec l’avis de passage ça revient au même, quoique même pas puisque vu les horaires d’ouverture et les files d’attente à La Poste, il est préférable d’utiliser le réseau alternatif des relais colis pour se faire livrer dans une grande surface ou chez un buraliste ouvert lui de 7h à 19h et le samedi et le dimanche matin…
          Même La Poste maintenant consciente de ses faiblesses livre dans les épiceries… rémunérer un intermédiaire ça doit pas arranger le bilan

          Perso le buraliste me sert de banque, de relais colis et de recycleur d’espèces… et La Poste à rien

          1. Higgins

            Oui. Je préfère de loin utiliser un point relais que de devoir me rendre à la Poste centrale à quinze minutes de marche depuis que le petit bureau a cinq minutes a été fermé il y a un an.

          2. Aristarkke

            Actuellement, je me fais livrer les colis MR de LBC chez un épicier antillais, d’une jovialité exubérante. Faut pas être trop gêné par le zouk à donf, c’est tout. L’avis de passage arrive sur le téléphone, ce qui permet d’aller récupérer le colis en rentrant du taf d’autant qu’il y a une belle place de livraison disponible devant le magasin, idéale pour le Doblo…

          3. Aristarkke

            « rémunérer un intermédiaire ça doit pas arranger le bilan »
            Cela se discute car cela réduit le kilométrage parcouru moyen/colis et tu en livres plusieurs d’un seul coup.
            Tu as donc une compensation possible.
            Mais les augmentations de productivité, même si elles découlent de la logique la plus élémentaire, doivent être honnies comme jamais par les syndicats maisons…

        4. Higgins

          La Poste a un réel problème de recrutement notamment pour les métiers de terrain comme facteur ou centre de tri. Salaire faible, horaires difficiles, etc… À cela se rajoute une population peu encline à travailler. Un facteur, ancien, de mes connaissances me disait que, très régulièrement, les jeunes recrues ne venaient que deux ou trois fois au travail puis arrêtaient tout simplement. Trop fatiguant. En région parisienne, ça devient problématique car, comment se loger et vivre avec les salaires proposés ? La Poste n’est pas la seule entreprise concernée, loin s’en faut, mais le problème ne peut pas être nié. En plus, depuis plus de quinze ans, le protecteur statut de fonctionnaire n’existe plus. On peut penser qu’auparavant il compensait certains inconvénients. Ce n’est plus le cas. Je suis cependant persuadé que c’est un modèle économique obsolète à l’heure du net.

            1. Lafayette

              C est très variable d une région à l autre un facteur ne fournit pas le même effort physique. Mais c est clair qu il y a des cas peu payé pour une pénibilité maximale.

              1. Lafayette

                C est d ailleurs pour cela que comparativement les villes sont plus rentables. Car c est la pénibilité mal payée qui fausse la comparaison.

      2. Opale

        Tout à fait. Les transporteurs privés sont également employeurs de personnes parfois mal intentionnées, qui n’hésitent pas à se servir dans les colis, même quand il s’agit juste de fraises Tagada (véridique). Le menu larcin est institutionnel, (alors pour les téléphones livrés par backmarket ou les jeux vidéos par Amazon, tu parles) pourtant chez des transporteurs tels STEF pour ne pas les citer, les livreurs sont loin d’être mal payés.

        1. sam player

          Oui je ne crois pas que ce soit lié au fait de se sentir mal payé.
          C’est surtout parce que c’est pas évident de pointer le responsable.
          Le marché va bien trouver une solution
          Free expédiait ses téléphones via une filière sécurisée

          1. Aristarkke

            Il semblerait qu’Ali Express utilise aussi un réseau de livraison spécialisé. Faut dire qu’avec la diaspora chinoise qui augmente sensiblement en IDF, cela doit aider…

          2. Aristarkke

            D’ailleurs ré-apparaissent subitement des articles de presse pour nous détailler que les conditions de travail chez À.. zon relèvent au minimum du bagne avec glissement tendanciel vers celles des mines de sel de Kasserine…
            Cela m’a étonné, cette coïncidence.
            Comme si Ama… utilisait des esclaves incapables d’aller voir ailleurs…

    2. atmugh

      A la fin des années 1980, j’étais aux études à Grenoble comme déjà commenté dnas un article précédent. Ma petite amie habitait en Belgique et nous communiqions frequemment par lettres (que ça fait ringard!). Et nous avons remarqué que les courriers allaient en moyenne beaucoup plus vite dans un sens que dans l’autre. J;en avait déduit que les postes francaises etaient plus efficaces que les belges. La question est de savoir si ce rapport a changé, ou si tout s’est simplement nivelé par le bas…

      1. Lorelei

        L’automne dernier, les Postes belges étaient encombrées au point qu’elles refusaient les expéditions vers la Belgique faites par les entreprises. Je l’ai su en voulant expédier un colis à ma fille (à titre privé, heureusement). Elles avaient 15 jours de délai pour les livraisons. Même si le colis est finalement arrivé dans les délais habituels.

  6. Theo31

    Le FMI venant d’inviter le pederaste de l’Elysee et Bruno Lumière en economie à se secouer les miches pour réduire la dette des cons tribuables, ça risque de bien se passer pour éponger les conneries des postiers.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      La stratégie va être simple : augmenter les prélèvements sur les classes moyennes et réduire les dépenses sur l’entretien des réseaux (routier, eau, etc…), ainsi que les budget de l’armée, de la police et de la justice.

      Tu vois une autre manière de faire ?

      1. Calvin

        Oui, c’est pour cela que c’est important le régalien pour l’Etat Français : c’est le poste du budget où on peut taper de la thune.

  7. Ted92

    Comme toujours, H16 nous amuse avec ses articles soigneusement dosés en vérités gênantes présentées avec la bonne dose de mauvaise foi et d’humour corrosif.
    Concernant les paquets qui disparaissent dans les boîtes aux lettres, il s’agit, notamment, de trafics organisés par les livreurs de colis privés qui prennent les colis déposés par leurs collègues et déposent les leurs (vidéos de surveillance à l’appui).
    La poste, même si elle a fait sa révolution ces dernières années (sans combler son abyssal retard) mériterait bien une petite privatisation.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Pour privatiser la Poste, il faudrait trouver un acheteur. Pour le motiver, l’état peut faire une offre promotionnelle : pour la Poste achetée, SNCF et SNCM offerts.

      1. Rick Enbacker

        A propos de la SNCF, les syndicats veulent faire supprimer les 48h de préavis de grève sous prétexte que la SNCF n’est plus un service public depuis l’ouverture à la concurrence. Ils ne manquent pas de toupet !
        Pour qu’il y ait véritablement concurrence il faudrait déjà que l’état arrête de renflouer en permanence la SNCF afin que le client paie enfin le vrai prix du billet. Sinon c’est de la concurrence déloyale.

        1. Calvin

          Correctif : la SNCF n’est plus un service public quand il s’agit de limiter les grèves mais c’est un service public pour pouvoir recevoir des subventions.
          C’est devenu la SNCF Schrödinger…
          Ta Gueule, C’est Quantique.

        2. Aristarkke

          On rêve d’un coup à la Reagan contre les contrôleurs aériens US. Certes, environ 85% des ceusses qui n’avaient pas capté le changement d’avec Carter, ont été mis à la porte et cela a gêné le trafic aérien pendant quelques mois mais depuis donc quarante ans maintenant, les Usa n’ont plus connu la moindre grève des fonx…
          Margaret T. avait aussi procédé à des opérations similaires, dans un cadre parfaitement légal ainsi qu’il se devait alors dans un pays anglo-saxon (buveurs de bière)

              1. Semaphore

                La couleur a enfin été assortie à la mentalité dominante. Ceux qui ne veulent pas le remarquer et pourtant l’utiliser, n’auront que ce qu’ils méritent…

      2. Dr Slump

        La nébuleuse EDF pourrait faire partie du lot. Toutes ses filiales « privées » sont déficitaires, sauf une. Et on parle de milliards de déficit cumulé

  8. Katryne

    Mon facteur est bien sympa. Il conduit un véhicule électrique adapté à sa tournée de 5h sur nos chemins montagneux plus les 10 km de trajet A/R au centre de tri. L’an passé les zélites parisiennes des PTT ont pondu un génial plan de réorganisation qui nous a valu une grève d’une semaine. Il s’agissait de réorganiser les tournées en les scindant en deux, comme au centre de Paris, pour être plus près du client, bien sûr. Sauf que 2 tournées par jour, avec la même voiture, c’est juste pas possible, vu qu’il leur faut chaque jour 12 à 15 h de recharge électrique après une seule tournée.

  9. kekoresin

    La Poste n’est qu’une de ces officines qui a changé son nom pour rentrer de force dans les exigences des traités européens. Seulement voilà, à la Poste comme à Orange, SNCF ou encore les collecteurs de solidarité forcées via les URSSAF, on retrouve les même mongoliens gauchistes embauchés en leur temps pour « faire baisser le chômage » dans l’esprit d’un bon gros gruau sauce Keynes. Sur le papier ces carnes de l’état stratège soviétique sont censés faire la course avec des chevaux de course. Oui mais voilà, la France accepte les chevaux de course sous certaines conditions. La première est de couper un ou deux jarrets aux dits chevaux de course venus compéter (oui je sais, je sais…), la deuxième étant de doper en continu par des transfusions d’argent d’une fraîcheur magique via des procédés dignes de la mafia calabraise pour ne pas disconvenir à l’Europe qui n’est pas dupe mais qui se contente de grogner.

    Le résultat c’est comme d’habitude un mépris total de l’efficacité à un tarif déraisonnable surtout quand il est payer deux fois par des tours de passe-passe. Le plus drôle c’est que le français râleur et essoré à fin de nourrir le monstre, se réjouit lorsqu’un proche arrive à rentrer dans une de ces officines du diable communiste pour s’y réfugier, en quête de sécurité en échange du moindre effort. Le français n’a que ce qu’il mérite, car le prix à payer pour ses croyances magiques comme « le service public » et sa défiance du « secteur privé » se résume à une bonne grosse sodomie à l’ancienne, brutale et sans caresses.

  10. durru

    Après un (dernier) colis reçu avec presque deux semaines de retard (mais bon, il y a eu une erreur de manipulation – ils expliquent bien, faut pas croire), j’ai clairement signifié au fournisseur que je ne serai plus leur client s’ils ne diversifient pas leur offre de livraison pour pouvoir éviter la Poste.
    Il faut dire aussi qu’il y a des maso, ils n’ont toujours pas changé. Peut-être pas assez de clients mécontents, ou alors pas assez de dédommagements payés (eh oui, les produits à l’intérieur se sont détériorés, et ils ont remboursé sans chichi).

    La grève de la consommation, il n’y a rien de mieux.

    1. bob razovski

      J’ai eu pareille discussion avec une boutique : le gérant m’a poliment envoyer paître. « Je bosse avec telle messagerie, et c’est comme ça. Pas content, tu vas ailleurs ».
      Comme quoi…

    2. Waren

      Dans certains gros contrats industriels, le cahier des charges peut comporter la mention « ne pas utiliser la SNCF pour acheminer » (Authentique)
      Autre anecdote vécue en centrale d’achat: « Ne pas transiter par Marseille mais par le Havre ». (Authentique aussi)

      1. Aristarkke

        « ne pas utiliser la SNCF pour acheminer »
        Elle réussit le tour de force de « perdre » des wagons sur un réseau ferré intra Grance, qui lui appartient en totalité, grillagé, claquemuré et où aucune locomotive ne peut raisonnablement circuler sans son autorisation

  11. glot

    Une petite question :
    Est-ce que le site d’information AH2020 ou alliance humaine qui diffuse un JT journalier à 20H animé par un ex-gilet jaune, est un site diffusant de lourdes fake news ?

    1. bob razovski

      Je ne résiste pas à extraire une citation d’un des sites recommandés par AH2020 (la Q family qu’ils appellent ça):
      – Suisse : le 1er patient suisse à mourir après avoir reçu le vaccin vit à Lucerne.
      😉

  12. MCA

    Aujourd’hui le Boss a décidé de sombrer dans la facilité en tirant sur les ambulances… ça me surprend car d’ordinaire ce n’est pas son habitude… :o)))

    Avec l’avènement des mails, des SMS, la généralisation des prélèvements automatiques, les factures digitalisées et télétransmises, les ̶r̶e̶t̶e̶n̶u̶e̶s̶ ̶s̶u̶r̶ ̶s̶a̶l̶a̶i̶r̶e̶ impôts prélevés à la source, les déclarations de revenus numérisées, les consultations de comptes par internet et j’en passe l’époque a changé et la masse des papiers à transmettre s’est amenuisée de façon drastique; ça avait commencé avec le FAX; avec internet ça a tourné à la Bérézina.

    De grands pans (si ce n’est la majorité) de cette administration ne correspondent tout simplement plus aux besoins de l’époque.

    Alors ils essaient de se diversifier désespérément ce qui est louable en soi, mais j’ai comme l’intuition qui a une fâcheuse tendance à virer au constat qu’on ne fait pas un cheval de course d’un cheval de trait sauf à verser dans le burlesque.

    Alors ils se débattent comme ils peuvent à l’image d’une mouche dans la toile d’araignée avec des résultats mitigés en partie dus aux personnels plus ou moins adaptés qu’ils ont reclassé comme ils pouvaient et une concurrence qu’ils n’avaient pas l’habitude d’affronter car protégés par leur monopole.

    Pour corser le tout, comme si le fardeau du modernisme ne suffisait pas à lui créer des difficultés, il ne faudrait également oublier les interventions de nos (très) chers politiques (Sarko inside) qui en son temps n’avaient pas hésité à refilé le boulet de la partie française de Dexia en faillite à la Banque Postale et la CDC histoire de sauver les meubles de Dexia quitte à faire prendre le bouillon à la Banque Postale.

    On retrouve là le sport habituel consistant à refourguer les affaires foireuses à de grosses entreprises plus ou moins étatisées sur lesquelles les politiques ont encore la possibilité d’imposer leurs dictats avec l’air du ni vu ni connu, pour ensuite les désigner à la vindicte médiatique.

    J’en connais d’autres qui subissent le même sort.

    1. Calvin

      Le problème de l’article du jour, c’est qu’il a dérogé à la tradition du vendredi, jour du poisson, et, donc, ne pas nous offrir de la morue…

      1. Dr Slump

        Ah non, aller à la poste un vendredi c’est comme se retrouver à la criée, à l’heure où les pêcheurs essayent de te fourguer leurs restes de morue pas fraîche.

      2. Aristarkke

        D’un autre côté, de la morue le vendredi après celle de mercredi…
        Le contrat du lecteur hacheseizien n’est-il pas : morue une seule fois la semaine !…

          1. Aristarkke

            Moi, j’ai vu une morue tout d’écarlate vêtue… Hélas, rien quant au rouge de la honte puisqu’elle en a été soigneusement opérée…

    2. heli0gabale

      La Poste faire dans l’ambulance, en voilà un truc qui n’a aucun rapport avec sa mission initiale, elle doit donc absolument le faire !

  13. NicolasPimprenelle

    Vous ne croyez pas si bien dire !
    Geoptis, une filiale du groupe La Poste, est en train d’équiper les voitures des facteurs de caméras pour faire du géo référencement de voirie !!!

    Plus d’infos ici : https://geoptis.fr/

  14. zelectron

    La poste a copié l’armée des conscrits avant 1997 :

    . – que faisiez vous dans le civil ?
    . – j’étais informaticien
    . – Parfait êtes affecté aux cuisines, spécialisé en épluchage des patates !

  15. Channy

    Il y a 2 ans j ai bossé pour un sous traitant d un grand groupe pharmaceutique Suisse R. ..
    On était rattaché à la division marketing et on envoyait mini autour de 500 plis et colis par Jour avec des pics à 1000 ,on travaillait avec Chronopost. à 99% ..
    Je dis 99% car en cas d envois de colis (les plis ca allait encore) dans le 91 et 93 ,les colis étaient systématiquement retournés. .il fallait renvoyer par Fedex les seuls capables de livrer des colis dans ces départements.
    En Moyenne j avais 10 retours de plis et colis par jour. .Souvent les mêmes destinataires. .des hôpitaux,cliniques .il fallait renseigner, bâtiments, services, étage ,nom du docteur sur leurs étiquettes bien trop petites,donc c etait retour à l expéditeur. .il. fallait pour ces messieurs en plus de l étiquette chronopost leur coller l adresse sur une feuille A 4..pour qu’ ils arrivent à livrer.
    Sans compter les livreurs qui ne trouvent jamais l adresse au bout de 3 ré expédition pour des pharmacies…motif adresse inconnue alors qu’ une recherche sur google vous comfirme que l adresse est bien exacte.
    Le matin c etait folklorique car chronopost nous livrait les envois qui n avaient pu être livré, plus de temps à autres des fournitures.C était toujours un grand moment..il fallait tout verifier car les livreurs scannaient n importe quoi..je me suis retrouvé avec des pièces de vélos destinés à des clients a l autre bout de la France, mais aussi des hijabs,couvertures de lit et eme une fois un verin de portail etc…et le livreur qui vous dit…:y a pas erreur, J ai scanné c est bon #..il fallait lui faire comprendre qu ici il n y avait que des articles médicaux, pas des pièces de vélos et lui montrer le code postal et nom de la ville pour qu’ il admette son erreur…Car si par malheur on acceptait le colis (les livreurs sont toujours pressé s)…pour le faire reprendre et l envoyer au bon destinataire C était un vrai bordel…le livreur refusant toujours car il n a pas de #bon de reprise#..il fallait se plaindre directement au directeur du centre pour que ça bouge (délais 10-15 jours)..les envois Dom Tom relevaient de la farce…les centres de dédouanement c est clownesques aussi
    Le plus drôle avec Chronopost c est que vous devez travailler selon leurs exigences et pas le contraire..ex la commerciale de chronopost nous avait eu des chariots la poste pour entasser nos colis..C était pratique pour nous..et bien cela ne convenait pas aux employés de chronopost..il fallait les mettre sur des palettes de préférences # perdues# ou dite chep (bleue)..car ça faisait moins de travail…avoir des sacs en nylon pour les enveloppes cela elevait de l exploit( demmerdez vous a trouver des cartons solides hein?)
    Bon niveau clownesque TNT était pas mal non plus..les plus sérieux étant Fedex et DHL d après mon expérience.
    Conclusion: évitez chronopost.

    1. Higgins

      Surtout qu’en cas de faute reconnue, ces c… ne remboursent pas mais offrent un autre envoi. Le pire, c’est que lorsque cette arnaque a été créée il y a plus de trente ans, la Poste traditionnelle fonctionnait encore à peu près bien. Une lettre timbrée rouge traversait la France en 24 heures. Gabin ne pourrait plus tenir un discours élogieux comme il le fait dans « Le cave se rebiffe » où il utilise la poste restante pour stocker les gravures le temps d’un week-end en vantant, ce qui était à l’époque vraie, la probité des agents des PTT et la sûreté du système. C’était avant.

      1. Semaphore

        Maintenant pour obtenir pareil dialogue dans un film, la Poste devrait raquer fort cher.
        Mais aucun spectateur n’imaginerait que ce soit autre chose qu’une pure fiction…

  16. Francois Tursan

    Ce matin dans la Poste fraîchement rénovée du village, pour faire de la place cloisonnée à un bureau vide de « Maison des services publics », dans un espace de ce fait restreint, je faisais la queue. Les deux guichets ont été remplacés par un seul (gain de place), derrière lequel se tenaient deux guichetières, l’une assise, l’autre debout. Il semblait y avoir un problème insoluble pour servir une cliente. Une des deux guichetières prenait en photo (ou scan d’un QR code?) l’écran d’ordinateur de l’autre guichetière, puis ensuite un document… Vachement rationnel ! La cliente a dû attendre dans un recoin pendant que les autres passaient…

  17. Jacques

    Le meilleur des facteurs est sans conteste le facteur Cheval qui a construit son Palais Idéal pendant les heures de boulot !! La légende raconte que sa distribution se faisait à l’école communale auprès des gamins « tu donneras ça à ton père et ça en passant chez le voisin ! » À une période où la tournée se comptait en dizaines de km, et à pied !!

        1. MCA

          Rahhhhh….excellente remarque !!!! :o))))

          Si ça se trouve c’est bcp plus sioux qu’on ne l’imagine :

          Ils mettent systématiquement des avis dans les boites aux lettres pour justifier administrativement le maintien du bureau de poste ouvert comme point de retrait.

        2. Higgins

          Je ne crois pas que le retrait d’un recommandé avec AR soit obligatoire mais ça peut s’avérer gênant par la suite. Perso, lorsqu’il s’agit d’un courrier vraiment important, j’utilise ce moyen tant j’ai peu confiance. Ça me rassure un peu.

    1. Pheldge

      euh, oui, il y a , euh longtemps, environ 15 ans, un ampli Marshall à tubes, pesant 28 kg, avec la formule « 2 mois par bateau » pour 60 € 😉
      Ca a effectivement pris 2 mois.

    1. Paf

      il faut vraiment etre un âne bâté pour ne pas envisager ce genre de retombees économique. Le petit crétin gauchiste dressé a haïr les riches prefère que tout le monde soit pauvre.
      Pour l’école publique c’est mission accomplie.

  18. Panchovilla

    La poste est une entreprise privée avec du personnel de droit privé. Elle a changé de statut pour pouvoir répondre à l’appel d’offre de l’état sur la distribution du courrier. Obligation européenne.
    Merci l’Europe.
    Avant pour faire facteur il fallait passer un concours et en échange d’un salaire de misère on avait la garantie de l’emploi. Maintenant pour un salaire de misère on ne recrute plus que de la diversité avec toutes les m…. Qui vont avec.
    Merci l’Europe libérale.

    1. pabizou

      Expliquez moi à quoi rime un statut assurant l’emploi à vie quels que soient les résultats . Perso je me fous totalement que mon courrier soit distribué par un fonx ou par tartempion du moment qu’il arrive à l’heure . Que l’état s’occupe de ses fesses et me fiche la paix avec ses prétentions imbéciles serait un sacré soulagement, et c’est vrai dans bien d’autres domaines que le courrier .

      1. Aristarkke

        Le caractère étatique des services postaux en Grance remonte à des siècles en arrière… On ne change pas une formule qui perd, dans ce pays.

  19. ~~Tribuliste~~

    La Poste…tout comme la sncf je ne fais appel à leurs services qu’en tout dernier recours, voire en désespoir de cause. Et forcément on en a pour son argent, car qui dit entremise de l’état dit obligatoirement gabegie sans limites et sévices publiques.
    Dernières expériences remarquables :
    -un colis dont il manquait un bis à l’adresse a passé 2 jours posé sur un bord de fenêtres en pleine rue…à 10 m de mon domicile et surtout déclaré livré.
    -Un envoi en recommandé avec accusé de réception devait effectuer un périple de 45 km. Il a disparu des radars. Son clone, émis dans la foulée a été distribué 2 semaines plus tard. A 6€ le support papier voyageur ça pique.

  20. Panchovilla

    La poste j’y pense les jours où il neige et que mes chers collègues sont restés chez eux alors qu’un type à 1200 € par mois est venu déposer une enveloppe dans la boîte aux lettres

    1. Aristarkke

      Certes mais vous trouverez toujours des employés dévoués qui font le job sans que pour autant le bouzin qui les emploie, soit aussi remarquable dans le sérieux.

      1. Pheldge

        tiens regarde ça, le facteur de Mafate, un des trois cirques de la Réunion, qui a fait sa tournée à pieds.
        /la1ere.francetvinfo.fr/reunion/ancien-facteur-mafate-ivrin-pause-est-decede-743887.html

    2. pabizou

      Vous êtes sérieux? ou vous pensez vraiment que seul les facteurs travaillent lorsqu’il neige? Vous devriez sortir de chez vous plus souvent…

        1. Aristarkke

          Ils ne peuvent pas circuler en temps de neige puisque les compartiments moteurs des TGV n’ont pas été prévus d’être étanches à cette caractéristique de la Grance orientale ou montagnarde…

  21. MCA

    Trop rigolo, ça colle pile poil avec le sujet du jour (pour une fois) :

    Hier j’attendais un colis livré par La poste au point de retrait proche de mon domicile (supermarket du coin).

    Amazon m’envoie donc un mail m’indiquant que je pouvais récupérer le colis au point de retrait convenu, chose que je suis empressé de faire.

    Résultat : pas de colis au point de retrait….

    Après enquête, le colis a été livré à l’autre bout de la ville dans un autre point de retrait sans raison apparente, et bien entendu comme les emmd*ments volent en escadrille, fermé au moment de la démarche.

    Je devrais donc attendre lundi et me déplacer pour le récupérer; ce qui n’est pas encore gagné ! …

    La fois prochaine ça ne m’étonnerait pas de recevoir un mail humoristique du genre :

    « Cher client, on vient de te livrer ton colis, notre boulot est terminé.
    Maintenant ça va être à toi de deviner où il se trouve et aller le chercher « …

    1. Pythagore

      C’est le nouveau service de La Poste, escape games et jeux de piste. Bientôt vous recevrez un petit email vous demandant votre avis.

      1. Pheldge

        voilà, et ce râleur de MCA, au lieu de se réjouir de l’aubaine, de profiter de cette chasse au trésor, gratuite en plus, il se plaint en se lamentant du Lamentin lamentable, où l’amante aimantée a menti l’âme en tas 😉

        1. MCA

          Je ne râle pas, ce souk me fait plutôt marrer… ;o)))

          D’autant que si le 2 février je n’ai pas retiré le colis, il repart chez Atazone et on me rembourse, donc pas de pb.

      2. MCA

        @Pythagore 24 janvier 2021, 9 h 07 min

        C’est déjà le cas,
        je suis en train d’aiguiser les couteaux et j’attends encore un peu.

        Une réponse ça se peaufine… :o)))

    2. sam player

      Classique : grosse flemme, pas de scan en sortie du véhicule, donc colis oublié et déposé dans le dernier relais colis de la tournée à tataouine et donc vu l’heure relais colis fermé peu après scannage par le commerçant…

      1. sam player

        La suite logique des emmerdements en escadrille c’est :
        – ce relais à des horaires d’ouverture à la con et c’est pour ça que personne ne le choisit et qu’il est en fin de tournée
        – y a pas de places pour se garer et c’est pour ça bla ba bla
        – le commerçant est un gros con et c’est pour ça bla bla bla

    3. Theo31

      J’ai eu droit à « on n’a pas trouvé votre adresse » qui se trouvait sur l’enveloppe. Il a fallu le déplacer à l’autre bout de la ville. Arrive au dépôt, l’hôtesse à cru un instant que mon colis était reparti en vadrouille.

  22. Panchovilla

    2 ou 3 petites choses :
    Ayant « fait le facteur » en boulot d’été il y a 40 ans j’avais constaté le lien affectif entre le facteur et la population, l’un rendant gracieusement de menus services surtout aux anciens, l’autre offrant facilement un café voire mieux.
    Bref depuis cet âge d’or du service public lien social « quoi qu’il en coûte », j’ai vu comme tout le monde à la télé l’histoire de ce facteur de montagne. Il profitait de sa tournée pour, tenez-vous bien : porter ses médicaments à une vieille dame vivant seule dans un hameau isolé. Arrggghh !!! Le contrôleur de gestion de la SA Laposte a failli mourir ! Du coup, logique libérale oblige, sanction disciplinaire pour l’impudent. Il venait de prouver qu’une partie de ce que la poste veut vendre était fait gratuitement jusque là.
    Donc évitez de casser systématiquement du fonctionnaire, les scandales sur les livreurs Amazon et autres sont plus nombreux.
    Enfin j’ai eu à envoyer un paquet en Équateur.
    Avec chronopost c’est 2 x moins cher que DHL et FedEx, et bizarrement le colis est arrivé dans les délais !!!

    1. C’était il y a 40 ans. Les choses ont quelque peu changé depuis.

      Du reste, je bois comme du petit lait les commentaires de chouineurs qui trouvent ce billet troméchan sur les facteurs : pourquoi diable cette entreprise perd-elle des parts de marché, pourquoi sa réputation est-elle aussi catastrophique ?

      Un hasard sans aucun doute. Rien que des racontards et des méchancetizes de la concurrence, à n’en pas douter.

      Il faut arrêter avec les pleurnicheries et regarder la réalité en face : la Poste est une entreprise de merde qui fait des déficits, ne remplit pas son cahier des charges, embauche de plus en plus d’incompétents, de nullards et de racailles et coûte un bras au contribuable. C’est tout. C’est vaguement triste pour les quelques compétents qui y bossent encore et s’y accrochent comme des moules à un navire en perdition, mais je ne vais pas verser une larme pour eux. Trop de merde, trop de dégâts causés à trop de monde.

      1. kekoresin

        Oui je suis bien d’accord avec toi. J’aime bien ma factrice et je lui ferait bien un petit quand Kekorésine a le dos tourné, mais pour torcher le gamin je passe mon tour.

        En bref, elle klaxonne et ne me laisse jamais d’avis de passage, elle est souriante la coquine, mais elle travaille pour une bouse public/privé qui dans ce pays est une porte de grange béante sur la corruption et les 69 entre amis de promo.

      2. Higgins

        Un membre de ma famille est facteur depuis plus de trente ans. Il est, je le dis sans forfanterie, l’incarnation de ces agents pour qui le courrier doit passer avant tout. Jamais d’arrêt de travail, jamais en grève, il a exercé en région parisienne puis en province. Le poisson pourrissant toujours par la tête, la dégradation du service postal incombe prioritairement à la direction de cette entreprise et aux syndicats toujours en retard d’une ou deux guerres (en caricaturant, ils se battraient presque encore pour le rétablissement du service du télégramme!!!). Je n’oublie évidemment pas le politique à qui l’on doit un paquet d’emploi fictif (l’histoire du type qui vient prévenir qu’il y a un colis à aller chercher à la poste vaut son pesant de cacahuètes). Ce pays rentre dans le 21ème siècle le regard tourne vers un hypothétique âgé d’or en offrant son fondement à qui le veut bien. Les candidats sont hélas legions.

    2. Channy

      @Panchovilla
      Je peux vous dire que la multinationale pour laquelle mon employeur sous traiter ..
      Tous les colis à destination de l Afrique c etait via Bolloré, idem pour notre Guyane française on passait systématiquement par un prestataire
      On se demande bien pourquoi
      Nb Miracle français envoyer un chronopost en UE c est tout simple une étiquette chronopost et c est partie..par contre un envoi vers les Dom tom
      Facture en 3 exemplaires plus la copie de l étiquette chronopost à joindre au colis ou enveloppe, pour le centre de dédouanement. ..et malheur si la procédure n est pas respectée .

    3. Pierre 82

      @Panchovilla – 24 janvier 2021, 10 h 21 min
      Personne ne prétend qu’aucun colis ne parvient jamais à son destinataire. Par expérience, je sais que Chronopost fonctionne très bien dans 90% des cas. Le problème, c’est que si le colis n’arrive pas une fois sur 10, c’est commercialement inacceptable. Surtout que la fois où ils ont égaré un colis que j’avais envoyé, il est impossible de leur faire admettre qu’ils ont merdé, et la seule chose qu’ils offrent en compensation, c’est une enveloppe pré-timbrée pour un envoi futur, en m’expliquant que si je voulais être dédommagé financièrement, je n’avais qu’à prendre une assurance. Depuis lors, j’essaie de me passer de leurs services, sauf pour les cartes de Noël…
      Il n’y a pas longtemps, j’avais oublié des clés chez ma sœur, qui me les a renvoyées par la poste. Désolé, on m’explique ça comme on veut, mais prendre 5 semaines pour faire 500 kms, c’est difficilement compréhensible. Et quand j’utilisais leurs services commerciaux pour les clientes de mon épouse, et que je recevais en retour une centaine de lettres sur le millier que j’avais envoyé, marquées « Inconnu à l’adresse indiquée » alors que mon épouse a vérifié avec beaucoup de clientes que l’adresse était correcte, c’est assez difficilement explicable autrement que par un je-m’en-foutisme intégral…

  23. kekoresin

    Pour la livraison de colis, je commande parfois sur Alicapresse. Bon ça met le temps MAIS je ne sais pas comment ils se démerdent pour envoyer des trucs à 1€ voir moins en livraison gratos! Moi quand je veut faire un Colissimo ou un service de merde approchant, ça me coûte un œil.

    Tiens au deuxième confinement, cad celui avant le troisième, j’essaye d’envoyer un long bord oublié par une nièce. L’endormi au guichet me dit « désolé, pas de colis de plus d’un mètre, c’est à cause du covid! » Véridique! Cet excrément fossilisé du fonctionnariat qui me toise en usager est en train de m’expliquer que le covid se glisserait plus facilement à l’échelle métrique. Je me suis barré mais pas avant de lui envoyer « Je suis sur que c’est un délire de petit guichetier frustré, la direction de cette grande entreprise ne pourrait pas inventer une telle connerie! » La tronche du mec s’est mutée en tomate de Marmande et j’ai senti un rayonnement de chaleur dans mon dos tandis que je prenais congé de l’insignifiant de comptoir.

    1. Léo C

      Excellent !!

      Quand je me rends, par obligation, dans mon agence de quartier pour y récupérer un recommandé (parce que le préposé n’a pas même vérifié que j’étais présent), je ne peux que souscrire.
      Des tarifs de plus en plus prohibitifs pour un service de merde.

      Que dire des affranchissements timbre vert dont les délais sont plutôt de l’ordre de 2 à 3 mois que 2 à 3 jours ? Vérifié personnellement à plusieurs reprises.

    2. sam player

      Comment ils se demerdent ?

      C’est l’union postale universelle :
      « l´administration de chaque pays garde le montant des affranchissements qu’elle a reçu, moyennant quoi elle distribuera, sans autre rémunération, les lettres lui parvenant de l´étranger »

      Il y a un mécanisme de compensation mais c’est peanuts (quelques dizaines de millions de $) et les tinois profitent (ont profité) à fond du système.
      Les USA via Trump arghhh ont dénoncé le système et dès 2021, ils vont fixer leur tarif, les autres vont suivre.

    1. Toujours surpris de découvrir que certains soient surpris : le confinement est l’alpha et l’oméga de la politique actuelle en France.
      Et l’idée est de continuer ça aussi longtemps que possible jusqu’en 2022…

      1. heli0gabale

        Personnellement j’en suis pas surpris du tout, je savais déjà qu’ils allaient nous mettre une autre douille alors que le deuxième confinement n’était pas fini.
        Et effectivement quelque chose me dit aussi qu’ils vont essayer de continuer le cirque jusqu’aux prochaines élections plébisci… Euh présidentielles.

        Curieusement je me demande si Biden à la maison blanche ne va pas un peu calmer la situation.
        Vu que les américains ont élu un président « du bon camp », qui va tout faire comme il faut, est-ce que sa seule présence va calmer le délire médiatique actuel autour du covid (et par rebond le calmer chez nous aussi)?

        1. pabizou

          Je serais moins optimiste, Xiden n’a pas le choix, ce sont les gouverneurs démocrates qui veulent rouvrir et il craint aussi que certains états rep l’envoient se faire foutre avec ses délires de taré . Ca n’arrangerait pas les choses vu les choix de merde qu’il a commencé à faire .

          1. heli0gabale

            Ah mais j’attends pas grand chose de concret de Biden (à part cracher à la gueule des prolos et lancer une ou deux guerres pour le fun).

            Je me demande juste si le délire médiatique autour du Covid aux US n’est pas dû en partie au vilain Trump. Lorsque Saint-Joe aura le cul sur le trône, je me demande si les médias ne vont pas soudainement trouver à Biden un don exceptionnel dans la gestion des crises (alors qu’il n’aura rien fait) et que la situation va se normaliser.
            (Ou bien le Covid à tout jamais est le « new normal »)

            1. Aristarkke

              Pour la guerre, cela ne devrait pas tarder puisque dès son premier jour, il va renvoyer des boys en Irak…
              Cela m’étonnerait que ce soit pour mission archéologique.

                1. pabizou

                  Ca serait plutôt pour empêcher Israël de déglinguer les bases arrières Iraniennes en Syrie . Entre totalitaires, on se serre les coudes

            2. Higgins

              Vu les premières décisions prises, les américains ne sont qu’au début de la catastrophe. Je lisais ce matin que des banques fermaient les comptes du Donald.

              1. Pheldge

                Il ne vont plus le lâcher, entre les poursuites judiciaires et la chasse au sorcières contre lui et ses soutiens. D’ici à ce qu’ils le foutent en taule …

              2. Aristarkke

                Le transformer en martyr n’est probablement pas une idée valable longtemps. Il a fait un score honorable, réel lui, et c »est un peu la lutte du rat des champs et du rat des villes. En plus, les Américains sont plutôt armés…

                1. durru

                  Le melon des « vainqueurs » du kamdubien amerloc est encore plus développé que celui des nôtres, c’est dire…
                  Ils ne vont reculer devant aucun sacrifice, comme dirait l’autre.
                  Le pop-corn sera fondamental pour la période à venir. Et des nerfs d’acier…

                2. Pierre 82

                  Charles Gave rappelait que le plus urgent pour Biden est de sauver les finances des grandes villes (forcément démocrates) qui sont en faillite et ont un besoin urgent de pognon. Mais il n’est pas certains que les états républicains vont sauter de joie à l’idée de devoir rembourser les gabegies socialistes. Il donnait l’image du pompier texan qui prend sa retraite à 65 ans et qui se verrait ponctionner encore plus pour permettre aux pompiers new-yorkais de la prendre à 45 ans. L’histoire n’est pas encore écrite, et il ne faut pas prendre non plus les démocrates pour des demeurés. Certains d’entre eux (de type Pelosi) oint une furieuse envie de lui boxer le nez, mais ils ne sont pas suicidaires non plus. Ils s’arrêteront à temps. Et s’ils ne le font pas, ils auront à faire face à une fronde massive et très vite ingérable.

                    1. Pierre 82

                      Qui vivra verra… mais je miserais plutôt sur leur instinct de survie. Au premier signe d’énervement un peu musclé, je crois qu’ils feront marche arrière. Ils savent qu’ils ne disposent pas vraiment de légitimité hors de boboland, et qu’ils n’oseront pas utiliser la force brute contre un début d’insurrection. Donc je miserais sur une longue marche en équilibre sur la limite à ne pas dépasser… jusqu’à ce qu’ils trébuchent.

          2. Aristarkke

            Il a déjà commencé à expliquer que l’Etat ne pouvait faire grand chose contre le Covid, ce que disait Trump. Mais là, aucun cri d’orfraie n’a retenti. Cela passe crème dans la Presse QLMELE…

            1. durru

              Voilà, il aura besoin du covid pour mettre en place sa politique. Aucun risque donc que ça s’arrête. C’est juste les accusations d’inaction à l’encontre de Trump à chaque occasion qui se seront arrêtées.

              1. Aristarkke

                C’est bien mon idée que ce qui était reproché chaque jour et véhémentement à Trump est devenu complètement anodin. Mais je suis tout comme vous persuadé qu’une si bonne opportunité de bloquer les gens ne va pas passer sans avoir été employée au delà de toute mesure.
                Dire qu’on y peut rien faire, indique (en creux) que cela ne gênera guère que cela continue…

                1. durru

                  Les ravis de la crèche de Contrepoints semblent commencer à se rendre compte que Biden c’est pas si génial que ça avait l’air, après avoir tapé sur Trump pire que CNN.
                  Bossuet…

                  1. WorldTour73

                    Comment des libéraux peuvent trouver biden le socialiste génial ? Comme Macron l’etatiste pour nous.
                    Jamais compris l’aveuglement de certains.

        1. durru

          Bizarre, j’ai pas l’impression d’avoir fait de changement (involontaire) dans mon adresse mail, et pourtant la couleur de mon logo a changé…

        2. Pierre 82

          Non, je pense que cette comédie s’arrêtera quand les événements l’auront décidé, c’est-à-dire quand quelque chose d’exogène se passera, qui fera qu’ils ne pourront plus faire fonctionner la planche à billets ad libitum. Ça pourrait être les Allemands qui décident d’arrêter d’alimenter le bouzin, soit une catastrophe type Tchernobyl ou une guerre quelque part qui fait exploser le prix du pétrole, ou d’une autre matière première… Car ce petit jeu de confinements a l’air sympa pour eux, mais ça coûte un pognon de dingue pour permettre à chaque Français de continuer à vivre sans diminuer notablement son niveau de vie. Le jour où ça se traduira par la misère, ça prendra fin comme par miracle. Et pour redresser la barre, on va bouffer de la vache enragée pendant un bon moment.
          Je suis persuadé également que beaucoup d’entre eux ont très bien compris que le piège mortel dans lequel ils ont foutu le pays finira tôt ou tard par se refermer, et qu’ils sont déjà foutus. Déjà que Macron doit faire les fonds de tiroir pour former un gouvernement, et même faire les poubelles pour trouver un premier ministre, c’est quand même un signe.

          1. durru

            Ah, il y a malentendu… 🙂
            Le Patron disait : « l’idée est de… », c’est leur idée. Que ça va marcher ou pas, ça c’est une (toute) autre histoire.
            Quant à l’idée qu’ils auraient conscience d’un quelconque piège mortel, ou qu’il soient foutus, je ne suis pas du tout du même avis. Ceux qui ne sont plus trouvables pour participer au gouvernement, peut-être, mais ceux qui y sont encore, d’une façon ou d’une autre, ils sont là parce qu’ils croient que c’est leur karma, jusqu’à la fin des temps (« la fin de l’Histoire », comme disait l’autre). Surtout maintenant que Biden est en place, pour eux tous les indicateurs sont au vert, faut pas croire.

            1. Pierre 82

              C’était bien le sens de mon propos: il y a dans ce panier de crabes un nombre très important de gens qui ont bien compris que le navire était en train de couler, et ont déjà grimpé dans les chaloupes. C’est pourquoi les gens qui y croient encore sont de plus en plus rares, et ceux qui s’agrippent au bateau sont les plus cons, la lie, ceux qui ne comprennent rien. Castex est manifestement ravi d’être là où il est, et profite à fo,nd de sa situation. Pour la première fois de sa vie, on le prend pour quelqu’un d’important, il se croit le maître du monde car il peut, d’une seule parole, assigner 67 millions de personne à résidence, et ça le fait bander… Il est totalement inapte à s’imaginer que le bateau va bientôt couler, et lui avec. Pour l’instant, il est dans son rêve…

              1. Husskarl

                Il fuira ensuite et passera une retraite dorée je ne sais où. Les problèmes ne seront pas pour lui sauf si révolte. Mais vu l’apathie générale même d’esprit (je ne parle même pas d’action), je n’y crois pas.

          2. Pheldge

            de plus en plus de politiciens évoquent le « non remboursement de la dette », quitte à servir un intérêt éternel. Quant à l’Allemahne, je ne sais pas de quel bois est fait le successeur de Mutti, mais je doute qu’il décide de fermer le robinet à pognon comme ça.
            Le petit jeu peut durer une bonne décennie, et je crois que nos politiques parient là dessus, sachant « qu’après la pluie vient le beau temps », ils attendent, en distribuant du pognon, pour calmer le peuple, et pour l’instant ça tient …

            1. Pythagore

              « Quant à l’Allemahne, je ne sais pas de quel bois est fait le successeur de Mutti, »
              D’abord il est probable qu’aucun parti n’aura la majorité donc il y aura un nouveau jeu d’alliances (au vu des sondages CDU-verts) ce qui obligera à des compromis. Les verts n’hésiteront pas à imposer des dérives budgétaires pour sauver Gaia.
              .
              Les candidats les plus probables:
              .
              Laschet: élu il y a une semaine nouveau président de la CDU. Un type lice, un vrai savon de Washington. D’ailleurs il a commencé son discours de candidature en parlant des EU, et que heureusement tt était rentré ds l’ordre avec l’arrivée de Joe.
              Et donc rien à craindre, la France pourra continuer.
              .
              Söder: Président de la CSU, ministre-président de la Bavière. Pas sûr de ce qu’il donnerait, lorsqu’il fallait renchérir sur les mesures de confinement, il a été le 1er à le faire sans aucun état d’âme.
              .
              Merz: perdant par 2 fois à l’élection à la tête de la CDU, si il arrive, ca pourrait se compliquer pour la France. Son discours de candidature était un discours d’exigence, et ben surprise, ca n’a pas motivé les élécteurs. Par contre ds les sondages, il est préféré par rapport à Laschet sans soulever les foules.
              .
              La question qui pourrait se poser aussi est quelle influence gardera Kramp-Karrenbauer. Présidente sortante, désignée par Mutti comme successeur, mais elle s’est largement plantée (essentiellement en com). Car clairement, la légèreté budgétaire, ce n’est pas son truc.
              .
              La succession et ses conséquences pour la France sont donc très ouvertes.

          1. Pheldge

            pas exactement, ils fonctionnent par CDD de 7 ans ou 6 ans, la durée d’un mandat. Après, si ça tourne au vinaigre, ils se font recaser dans un bousin para public, en attendant de revenir, ou pas !

    2. Higgins

      À la fois effet d’aubaine et effet de circonstance. Je m’explique. Le Mignon poudré et sa bande de malfaisants ont tout intérêt à faire perdurer la situation d’urgence. La crise des gilets jaunes par sa soudaineté et sa violence (je pense entre autre à l’épisode du Puy où le Mignon poudré a eu la peur de sa vie) a laissé des traces. Hors de questions pour le pouvoir de laisser se réitérer une expérience similaire. Le troupeau de moutons qui hante le parlement garanti une certaine tranquillité. Deux promotions, trois décorations et une concession suffisent à acheter une tranquillité toute relative mais bienvenue. Ça, c’est pour l’effet d’aubaine qui en plus permet de pousser des pions rarement représentatifs de la réalité de l’opinion publique. Pour le reste, c’est le mode panique qui prévaut. Complètement à la ramasse (mon toubib n’a pas de mot assez durs contre la pseudo-politique sanitaire du gouvernement), les autorités craignent l’arrivée de virus mutant style celui qui semble avoir apparu au Brésil (https:/ /insolentiae.com/covid-pourquoi-le-bresil-inquiete-le-monde-et-panique-les-autorites-ledito-de-charles-sannat/). Des entretiens récents avec mon médecin et mon pharmacien ainsi que les propos d’une amie de ma fille, docteur en biologie dans un très grand institut de recherche, m’indiquent que le mode panique est activé. Le confinement à venir serait là pour empêcher des grands mouvements de population à l’occasion des vacances de février et donc, limiter la contamination. Du coup, ils privilégient la destruction de l’économie à une attitude plus raisonnée.

      1. Dr Slump

        Effet d’aubaine bien décrit concernant Macron au niveau français. J’ajouterai qu’au niveau global, la mise en place du « Great Reset » prôné par le sinistre Schwab me paraît plus que plausible. D’autant que Macron lui voue un respect frisant le léchage de pompes.

      2. heli0gabale

        Je pense aussi que cette crise est loin d’avoir que des inconvénients pour nos branques.
        Je dis pas qu’il a un plan prévu de A à Z millimétré comme du papier à musique, quand on voit leurs décisions on voit bien qu’ils n’ont aucune idée de ce qu’il faut faire, mais c’est quand même une belle opportunité à pas louper pour essayer de louvoyer « dans le sens qu’il faut ».

        Y’a un côté social-démocratie pourrisante dans l’évolution du merdier qui donne envie de vomir : on se chie dessus pour un virus pas si dangereux que ça, on dégueule du comité technocratique pour régler le bordel en dégageant le semblant de représentation parlementaire, on fout en l’air toute l’économie sur des recommandations de gens qui ont un melon beaucoup trop gros, on prépare un futur qui donne le choix entre fonctionnariat, grosses boîtes ou aides sociales, on pousse les gens à se résigner à vivre dans une bulle domestique bien duveteuse et bien régressive…
        Pour paraphraser Philippe Muray : « l’Occident s’achèvera en jogging et masque afnor ».

        1. Dr Slump

          A chaque siècle son nouveau fascisme. Nous vivons maintenant le début d’un fascisme sanitaire, je rigole pas, j’en ai marre de me faire agresser par des gens dans la rue dehors parce que je ne porte pas de masque. Je ne sais même plus quoi leur répondre!

          1. pabizou

            Bizarre, je n’ai jamais eu ce pb pourtant je n’en met pas sauf dans les commerces . De temps en temps un guignol me regarde de travers mais ça ne va jamais plus loin

                1. sam player

                  Bah il suffit de leur claquer le beignet quand tu sens qu’il vont l’ouvrir.
                  Ma dernière : une qui voulait passer en priorité à une caisse de Lidl… j’ai demandé à la caissière si une grosse truie c’était considéré comme une handicapée…

                  1. Dr Slump

                    Je manque totalement de sens de la répartie quand il s’agit de claquer le beignet à quelqu’un. Pourtant j’ai eu de l’entraînement ici, mais à l’écrit c’est plus facile.

              1. pabizou

                C’est pas ça, je suis baraqué comme une ablette, j’ai peut-être la chance d’habiter dans un bled plein de vieux qui en ont vu d’autres et qui peuvent pas blairer micron, il n’est pas assez à gauche pour eux . Pour une fois que la connerie sert à quelque chose je ne vais pas m’en plaindre

                1. Dr Slump

                  Je fais 1,84m. Je crains d’avoir l’air trop bon trop con.
                  Enfin il faut dire qu’il semble y avoir une forte concentration d’abrutis dans le coin.

          2. Husskarl

            Il faut tousser très fort, ça fait fuir les cons en ce moment.
            Ou répondre « ok boomer » si on est jeune, ou « j’men fous ». Ca fonctionne très bien.

      3. pabizou

        Tu ne comprends pas ce n’est plus le covid chinois, celui-là est pire c’est la covid Bolsonaro . Quand à la trouille des contaminations j’ai comme un doute…

  24. Theo31

    Ces histoires de hausses de tarifs, ça me rappelle le livre que je lis sur les famines soviétiques : plus le cheptel diminuait, plus la ponction étatique était importante. Les Kazakhs préféraient se priver de viande que de l’offrir à un gros enculé de Géorgien moustachu, apportant un démenti aux communistes locaux qui avaient annoncé que la collectivisation se passerait sans accrocs.

  25. jean le guin, humoriste

    y a quoi en 2022 , à part la date que donne les boss de big pharma de manière aléatoire pour signifier qu’ils exigent une rente sanitaire ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.