Passeport intérieur : cette bien étrange façon de relancer l’économie

Voilà voilà, le pass sanitaire, au nom anglicisé pour faire plus dynamique, se met lentement mais sûrement en place dans tout le pays : les débats parlementaires, de haute tenue, ont permis d’éclairer les Français sur la pertinence de ce dispositif qui permet de parfaitement cristalliser les oppositions et de cliver le pays comme jamais.

Bien évidemment, la désignation par le pouvoir d’un ennemi pratique (les anti-pass qui sont devenu des anti-vax donc complotistes) permet d’occuper le peuple et de canaliser les frustrations engrangées lors des confinements et couvre-feu dont il a été largement montré depuis des mois qu’ils ne servent à rien.

Cela permet aussi d’éviter aux foules endolories, qui cherchent de pratiques ploucs émissaires, de ne pas trop se poser de questions pratiques sur ce pass.

Pourtant elles devraient, car, joie bonheur et fourchettes en bambou écologique biodynamique, rien n’est vraiment prêt nulle part pour gérer ce qui fait de plus en plus furieusement penser à un contrôle social fin à la chinoise sur le territoire français : alors qu’une part croissante d’activités va maintenant dépendre du précieux sésame et qu’on va devoir prouver être en bonne santé pour entrer à l’hôpital, on apprend que les doses vaccinales viennent à manquer. Horreur, la distribution de passeports intérieurs risque de se gripper.

Décidément, la marque de fabrique du quinquennat Macron sera vraiment cette tendance à rendre obligatoire ce qui est en pénurie avec une constance qui frise la perfection depuis l’avènement de cette crise qui aura eu le mérite de démontrer à tous l’absence presque totale de toute préparation à tous les niveaux de l’État.

S’ajoutent aux déboires des Français désireux de rejoindre le cheptel des scannables les délais incompressibles entre deux doses qui rendent le planning gouvernemental joyeusement rocailleux : beaucoup de familles goûteront au plaisir subtil du refoulement des parcs, attractions, cinémas et autres restaurants. En période estivale, quel meilleur message faire passer ?

Enfin, les modalités légales semblent encore fluctuantes à mesure que le texte réalise son petit parcours parlementaire : cela permet aux différentes chambres, après avoir fait deux pas en avant, tabassant dix fois l’honnête citoyen, de faire un pas en arrière pour ne distribuer que cinq coups. Le citoyen, trop heureux de ne se faire fracturer trois membres plutôt que quatre s’estime alors gagnant. Habile.

Et voilà donc le nouveau contrat social dans lequel plusieurs millions de citoyens qui payent taxes et impôts auront moins de droits (bye bye liberté et égalité, les frontons républicains vont pouvoir rétrécir), puis seront asservis et vilipendés par des millions d’autres sous le regard bienveillant d’une presse toute acquise à la cause gouvernementale, ainsi que nos institutions dodues qui, comme jadis, ne feront qu’appliquer la loi et les ordres, le petit doigt sur la couture de pantalon.

Ah, bonheur du vivrensemble et de la joie retrouvée des interactions sociales sous contrôle permanent de l’État ! Les Français vont goûter au plaisir d’être scannés pour un café, un resto, un petit cinéma, et le tout par des gens qui n’ont pas ni la légitimité de fouiller dans leurs données médicales, ni le droit de vérifier leur identité. Rassurez-vous : ça va bien se passer car d’un côté, les uns prendront forcément avec philosophie le fait d’être mis au ban de la société bienpensante, et que d’un autre côté, une fois licenciés, ils n’auront plus rien à perdre ce qui est toujours une excellente chose lorsqu’on veut garder des foules calmes.

Toutes considérations politiques mises à part (les considérations médicales n’ayant absolument plus rien à voir avec la question), on peut cependant se demander si l’introduction de ce Passeport Intérieur au pays des Droits de l’Homme Vacciné ne va pas avoir un petit impact imprévu… au plan économique.

Eh oui : c’est bien beau de bouter une part de la population hors du champ de la Bonne Société, mais cela pourrait avoir quelques effets de bords économiques comme, par exemple, une baisse notable de fréquentation des lieux qui réclameront ce Passeport Intérieur, à commencer par certains cinémas qui ont déjà noté une baisse sensible de leurs ventes de billets.

Les professionnels du milieu, déjà fort peinés des précédentes saisons écoulées qui furent, confinements et couvre-feu obligent, particulièrement médiocres, commencent à comprendre que cette nouvelle péripétie administrative ne se traduit en rien par une reprise économique vivifiante, mais plutôt par une désaffection globale.

Ce qui est vrai pour les cinémas l’est aussi de beaucoup d’autres endroits touristiques, comme le Parc Astérix qui a déjà noté une baisse sensible du nombre de visiteurs et qui se demande exactement comment il va pouvoir sauver sa saison si les choses continuent ainsi. Combien de zoos, de parcs, de restaurants, vont éprouver des difficultés avec l’instauration du Passeport Intérieur ?

Rassurez-vous : depuis l’avènement de Emmanuel Le Liquidateur De Virus, on sait que l’État paiera. C’est donc sans surprise qu’on comprend qu’une solution est déjà dans les cartons, prête à être soigneusement appliquée à chacun des enfants malheureux d’une République décidément fort généreuse :

On admirera la logique implacable de la nouvelle tubulure chromée républicaine qu’on va devoir mettre en place pour compenser les baisses de fréquentations : vaccinés et non vaccinés devront payer de nouveaux prélèvements pour des produits et services dont une partie de la population sera exclue. Gageons que cela aidera grandement à faire passer la pilule pardon la picouse.

Devant cette nouvelle donne économique truculente, on peut se demander combien de temps la tubulure pourra tenir : En effet, comme le mentionnait avec justesse l’économiste Milton Friedman, « rien n’est plus durable qu’un programme gouvernemental temporaire » ; la distribution d’argent gratuit des autres devrait donc battre son plein pour des pans entiers de l’économie française douloureusement impactée par ces mesures.

Ce qui veut concrètement dire que, l’argent des autres étant surtout l’argent des Européens, tout ceci pourra durer tant que l’Europe (et donc l’Allemagne) acceptera les déficits français abyssaux, servant à camoufler l’économie catastrophique du pays dont la consommation se ralentit et la reprise pourrait être notoirement amoindrie par les excitations gouvernementales.

L’avenir semble donc résolument radieux.

J'accepte les BTC et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires420

  1. Rick Enbacker

    https:/ /www.20minutes.fr/politique/3091879-20210727-coronavirus-salarie-pourra-bien-etre-licencie-cas-absence-pass-sanitaire-assure-elisabeth-born?xtor=RSS-176
    Quelle bande de sinistres clowns infoutus de ne pas se contredire d’un jour à l’autre

    1. pabizou

      214 villes . Paris, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes ça fait déjà plus que ça sans l’ombre d’un doute, ça doit être du réalisme à la Véranguélé

  2. Higgins

    https:/ /metahodos.fr/2021/07/27/la-floride-grave-linterdiction-du-pass-dans-la-constitution-la-france-passe-en-force-sur-la-loi-ou-en-est-la-democratie-dans-le-monde-pour-un-entrepreneur/

  3. Higgins

    Un peu de détente : comment différencier un hamster mâle d’un hamster femelle ?
    Très simple, il suffit de prendre un animal et de le porter à son oreille. Si on entend rien, c’est un mâle. Si on entend des chants, c’est une femelle car dans le corps d’hamster dame, il y a des marins qui chantent.

  4. Arthur H

    Je crois que le vrai schisme économique français se trouve entre les médiocres et les autres.

    Les médiocres séduisent les nuls pour extorquer le fruit du travail des autres. J’écris les autres car les médiocres extorquent aussi leurs congénères et les nuls et les bons 🙂

    Les médiocres sont la barrière quant á l’épanouissement de tous les autres. Ils représentent 30% à 50% de la population. Ils tendent à favoriser le développement de citoyens médiocres. C’est normal nous en terre marxiste.

  5. A neuf mille kilomètres

    Juste pour info : après une vaccination gratuite organisée par l’ambassade de France en Thaïlande, je découvre avec « plaisir » qu’un français vacciné à l’étranger avec un vaccin reconnu par l’UE (Janssen dans mon cas) ne peut pas avoir accès au pass sanitaire. Vive l’Absurdistan. Je m’étais fait vacciné juste pour pouvoir voyager et voir mes parents et je me retrouve coincé par la coronafolie en France. Je vous rassure en Thaïlande ce n’est pas beaucoup mieux.

        1. Aristarkke

          Pi, on en a besoin…
          Avec 3,8 M au chomdu, on manque cruellement de compétences si bien que l’importation de travailleurs ne doit pas être découragée…

          1. Arthur H

            Aristarkke, vous faites erreur, il n’y a pas chômeurs en France … si l’on enlève toute les catégorie de chomeurs … logique courageuse de presque tous les compteurs d’emploie.

            Le royaume des aveugles, en revanche, commence à gronder car il sent que le nombre de borgnes s’agrandit: que serait-il si les borgnes devenaient la majorité, un royaume de borgne ? ça gronde aux pays des aveugles mais ils ne voient pas où sont les armes. Domage.

            1. Aristarkke

              Chômeurs de catégorie 1, les 3,8 M tel qu’entendu au bulletin de 18H00 d’une radio de vieux, se félicitant chaudement parce qu’il y aurait eu une baisse du nombre. Mais je sais bien que l’on doit en fait parler d’un niveau double en réalité, en incluant une bonne partie des employés municipaux dans les communes richement dotées/habitants dont la seule utilité est d’assurer un retour au maire pour ses bonnes oeuvres de clientélisme.

              1. Pheldge

                pareil pour mes 6 M, également entendu sur RTL qui vantait « une baisse de 1.8 % » des demandeurs d’emploi toutes catégories confondues.

          2. Roanna

            Je crois que vous êtes entrepreneur. A moins de travailler seul vous devez savoir ce que signifie, trouver la bonne personne qui a envie de travailler. Petite anecdote.
            Pas plus tard que hier j’étais chez un marbrier pour faire refaire un escalier. Délais pas avant la fin de l’année et je suis content parce qu’un autre m’avait dit pas avant un an et il n’est toujours pas venu au bout de 14 mois d’où mon changement de crémier.
            Le dernier me dit qu’il a un employé qui après les vacances normales s’octroie 4 semaines de congé supplémentaires sans autre motif que de ne pas venir. Je lui dis, prenez donc quelqu’un d’autre et il me répond qu’il ne trouve personne d’autre!
            Voilà, 3,8 M au chomdu mais personne pour travailler.
            Et ce n’est pas un cas isolé car mon boulanger me dit la même chose, quand il a quelqu’un, au bout de quelques mois il n’a plus personne, trop pénible!
            Tous préfèrent travailler au RMI, c’est beaucoup moins pénible.
            J’ai d’autres cas dans le bâtiment, s’il n’y avait pas les turcs on serait dans la m….e.

            1. Husskarl

              Mouai, en général ils ne veulent pas former et veulent quoiqu’il en soit payer au SMIC. Je me méfie de ceux qui pleurent parce qu’ils n’arrivent pas à recruter. Ils sont juste hors marché.

              1. Aristarkke

                Former ne devrait pas être à charge des entreprises vu le panel (officiel) des compétences assuré par l’Ednat et la longueur en années du passage obligatoire par ses bons soins. Tout au plus devraient-elles peaufiner la formation pour les jeunes qui débutent. Mais là où je vous rejoins pleinement, c’est sur le blocage du recrutement des 50ans et plus qui restent sur le carreau du fait de cette flétrissure inamovible.

              2. Pheldge

                Faut arrêter avec ces clichés : un bon ouvrier/professionnel trouvera toujours du boulot, et saura négocier sa valeur. Le problème est que beaucoup de jeunes arrivent et sont mal formés, et pas très vaillants à la tâche pour le dire gentiment, tout en ayant des prétentions niveau salaire, bien au dessus de ce qu’ils peuvent produire … Je suis désolé, l’entreprise, c’est pas l’Abbé Pierre, et un diplôme de l’EdNat n’est pas un droit à un salaire donné !

    1. Ba

      « Je m’étais fait vacciné juste pour pouvoir voyager »

      Bien fait pour vous. Vraiment, bien fait.
      Si vous aviez un cerveau en état de marche, vous accepteriez de subir des actes médicaux en raison de considérations médicales et purement et uniquement médicales. S’infliger des actes médicaux en raison de considérations autres que médicales est complètement con, et d’ailleurs parfaitement inutile comme vous en êtes la preuve vivante.
      Inutile de préciser que je déteste/hais les collabos des hommes d’État (comme vous, là, qui mendiez désespérément votre « pass sanitaire »), et que je me réjouis vivement quand leurs plans tombe à l’eau.

      1. pabizou

        Ca, c’est une leçon de libéralisme ou je ne m’y connais pas . Si toi, tu avais un cerveau en état de marche, tu éviterais de te conduire en petit kapo . Je n’en dirais pas plus tu pourrais facilement me rendre aussi con que toi et visiblement tu n’en vaux pas la peine

      2. Pierre 82

        Ce matin, on a rencontré une dame (un peu âgée) de nos connaissances, complètement en rogne parce qu’elle vient de recevoir son premier vaccin, que ça l’a rendue patraque pendant 2 semaines, qu’elle n’avait pas envie du tout d’y aller, mais elle l’a fait quand même (juste après le discours funeste), parce que son frère est hospitalisé, et qu’elle n’a pas envie d’être empêchée d’y aller (et comme elle nous l’a confessé, de le laisser crever seul comme un chien).
        Alors mon cher Ba, je comprends votre énervement, mais je voudrais vous rappeler qu’on ne fait pas toujours ce dont on a envie dans la vie, et que les gens essaient de godiller à vue dans une période troublée en agissant comme il lui semble le mieux. Pour ma part, je vous engage à essayer d’arrêter de juger votre prochain de manière péremptoire, parce qu’à la longue, c’est lassant.

      3. Nemrod

        Vous êtes trop dur Ba.

        Vous êtes en colère et cette colère est légitime mais ne doit pas vous faire tromper de cibles.
        Chacun dans le maelström fait comme il peut et comme il est, ce qui compte est de ne pas montrer du doigt hormis les vrais responsables et de surtout ne pas se comporter comme le vrais salauds qui sont à la barre.

        Vous avez surement un caractère fort et inflexible et c’est bien il faudra des gens comme vous mais tout le monde n’en est pas pourvu.
        De plus les hasards et les vicissitude de l’existence peuvent conduire à parfois céder du terrain mais ce qui est important est de ne pas se soumette.

        Pour l’instant je pense qu’il faut convaincre plus que de vilipender.

        1. Yanka

          Je ne peux cependant m’empêcher de penser que sa dureté, pour être désagréable, n’en est pas moins frappée au coin du bon sens. Quand un lapin se fait prendre au collet, c’est l’intelligence du poseur qu’il convient de louer au lieu de stigmatiser la sottise du lapin, qui n’est qu’un lapin. Un humain qui accepte le chantage d’un acte médical aussi important qu’un vaccin afin de pouvoir circuler à sa guise est comme mon lapin pris au collet, sauf qu’il n’est pas un lapin. On peut certes le comprendre et éprouver de la compassion, mais il s’est mis dans un piège pour avoir accepté un chantage insensé.

          1. Higgins

            Certes oui mais on n’est pas là dans un film. On est dans la vraie vie. Le chantage du gouvernement est dégueulasse. C’est proprement immonde. Les jeunes y sont particulièrement sensibles jusqu’au moment où : https:/ /lemediaen442.fr/les-grandes-gueules-2-freres-sont-morts-dun-arret-cardiaque-apres-une-vaccination-pfizer/
            Il y a également le cas d’un jeune de 22 ans, qui s’était fait vacciné pour pouvoir aller en Grèce, mort d’un choc allergique deux jours après la première injection. Il était fils unique.

            1. pabizou

              Exact major, ce ne sont pas les victimes qui sont responsables de la pourriture d’un maitre chanteur, en l’occurrence l’état aujourd’hui . Il ne faudrait pas se tromper de cible, d’autant que nombre de ceux qui se font picouser le font car ils sont piégés et n’ont pas de solution de rechange .

          2. Pheldge

            « Un humain qui accepte le chantage d’un acte médical … », pardon, mais il y a une différence notable entre celui à qui ça ne pose aucun problème, et qui est soumis de naissance, et celui qui y va à reculons, la mort dans l’âme, parce qu’il est coincé … J’ai un scoop : tous les humains ne sont pas identiques … 😉

      4. Rick Enbacker

        Vous êtes un peu dur. Il a parlé de voir ses parents.
        Il y a des circonstances où on ne cède pas par plaisir.
        Moi-même j’ai été contraint de faire un test antigénique le mois dernier pour aller voir ma famille en Corse, dont ma mère qui est très âgée, et que j’aurais peut-être vue pour la dernière fois. Est-ce que cela fait de moi un collabo ? J’ajoute que je ne me ferai pas vacciner, et que je ne ferai de test PCR ou antigénique qu’en cas d’extrême nécessité c’est à dire pour retourner voir ma famille ou pour des soins à l’hôpital. Cela veut dire que j’ai sans regret décidé de faire une croix sur les bars, les restaurants, les cinés, parcs d’attraction et les TGV.

      5. Theo31

        A neuf mille kilomètres illustre la croyance que les hommes de l’Etat veulent le bien de la population mais que la vie d’avant a repris avec un gros bémol : un vigile doit vous renifler le trou du cul pour aller boire un café.

        Macrouille en a rien à branler de la santé des Français, Il veut juste être réélu. Méchancon aussi s’en bat les couilles des Français même s’il a voté contre le pass. Méchancon qui défend la liberté, On croit rêver. C’est bien ce même gros enculé qui proposait de piquer tout le pognon des salariés aisés sans leur consentement évidemment.

        Demandez à vos collègues qui y croient quand un politicien leur a passé un coup de téléphone pour savoir comment ils allaient. Juste pour rire.

  6. LaVitreCassée

    Extrait d’une tribune de Chantal Delsol dans Le Figaro:

    « Cependant il ne faut jamais oublier l’écueil permanent de la situation exceptionnelle: un gouvernement aspire toujours à davantage de pouvoir, et s’il peut trouver une bonne raison de mettre la société au pas, il le fera de grand coeur. Il suffit de voir avec quelle facilité joyeuse nos gouvernants sont prêts, dans cette affaire de vaccins, à considérer les réfractaires comme des séditieux inciviques, tout juste bons à subir l’infamie. L’être humain aime tyranniser. Il le fait plaisamment quand on ne l’en empêche pas. Il le fait triomphalement quand la légalité le lui permet. Aussi arrive t-il un moment où une partie de la société se pose la question de la validité de la situation exceptionnelle »

  7. Rick Enbacker

    https:/ /fr.sott.net/article/37612-Une-source-proche-du-cabinet-ministeriel-du-Premier-ministre-affirme-que-la-vaccination-deviendra-officiellement-obligatoire-pour-tous-courant-du-mois-de-septembre-2021

    Info, intox ?

      1. Rick Enbacker

        Oui, ça m’a l’air un peu gros. Mais tout ce qui était du complotisme il y a quelques mois a fini par s’avérer.
        Légalement ça me paraît impossible (bien que je ne sois pas juriste) mais nos parlementaires viennent de nous prouver qu’en matière de violation de lois constitutionnelles, impossible n’était pas français.
        Et Me Di Vizio a l’air d’y croire. Méfions-nous quand même…

    1. pabizou

      Info ou intox, je ne sais pas, mais pas très futé dans un cas comme dans l’autre . Ils voudraient motiver un peu plus ceux qui rejettent leurs conneries qu’ils ne s’y prendraient pas autrement .

  8. Bardamu

    Il y a des tas de circonstances différentes. Pour ma part, mes enfants (8) préparaient depuis des mois une fiesta pour mes 80 ans et il y a eu le 12 juillet. Ils étaient très embêtés car ils connaissent mon opposition résolue à tout ce cirque. Mais je ne vais pas leur casser la baraque bien sûr et, pour l’unique fois de ma vie je vais me faire ramoner, non sans avoir prévenu l’opérateur que s’il exagère ou va trop loin il aura mon poing dans la gu…

  9. Bardamu

    J’oubliais: j’exigerai de connaître le CT, histoire de lui parler de Kary Mullis, de Drosten… et d’une de mes belles filles qui a pratiqué le PCR à grande échelle dans ses recherches.

    1. Greg

      Vous pourriez ajouter que si le test s’avère positif alors que vous êtes bien portant, cela vous fera un pass valide 6 mois et que cela vous arrangerais bien, histoire de lui faire comprendre qu’il ne peut vous ennuyer quel que soit le résultat…

      Logique que beaucoup refusant le vaccin doivent s’appliquer à eux-mêmes, vivement un test positif, 10 jours d’arrêt maladie puis 6 mois de tranquillité…

    2. Pierre 82

      Nous essayons, avec un groupe d’amis, de réunir tout ceux qui, dans notre entourage et connaissances, ont un problème avec cette histoire de vaccins de pass sanitaire. On essaye de se réunir chez l’un ou chez l’autre depuis 2 semaines. On est en train de fédérer, à notre niveau, des personnes qui n’ont pas le même avis. La plupart d’entre nous refusons, mais certains (de plus en plus nombreux me semble-t-il) se sont fait vacciner et le regrettent, d’autres ont accepté la picouse, mais crèvent de peur qu’on les oblige à faire vacciner leurs enfants, d’autres ont été tellement secoué par la première dose qu’ils ne veulent pas de la deuxième. Ça finira, j’en suis certain, par faire du monde, de plus en plus radicaux.
      La première chose qu’on dit, c’est que l’efficacité ou la dangerosité du vaccin n’est pas notre souci, car on n’a pas assez de recul, et surtout, de demander aux gens d’arrêter de se justifier. Peu importent les raisons qui vous ont poussé à accepter ou à refuser, c’est personnel. La pression morale sur les gens est terrible, et ce n’est pas ma peine d’en rajouter en traitant de lâche quelqu’un qui l’a fait contre son gré juste parce qu’il avait peur de perdre son job. Et si c’est juste parce qu’il avait envie de prendre l’avion, peu importe. Ce qui nous unit, c’est notre volonté de mettre fin par tous les moyens à cette violente agression.
      Et si en plus, on prend plaisir à se retrouver pour vider notre sac devant un barbecue, au moins ça détend l’atmosphère…

  10. Damien

    C’est parfaitement égoïste et irresponsable de vouloir vacciner en France de force les enfants qui ne craignent rien du virus en captant une grande quantité de doses disponibles alors que des millions de personnes âgées et atteintes de comorbidités dans le monde (pour rappel seulement 13.9% de la population mondiale est complètement vaccinée) vont mourir du Covid dans les mois qui viennent à cause de Macron.

  11. Creation Rebel

    Pertinent ?

    « On ne l’a pas non plus dans le collège scientifique qui conseille le gouvernement, on n’a que des gens qui pensent de la même manière et qui balayent d’un revers de main tout ceux qui pourraient émettre la moindre critique en disant ce sont des anti vax, ce sont des complotistes et terminé, il n’y a pas de dialogue et il n’y a pas de débat. Je ne peux que le constater et le déplorer. Et bien sûr tout le monde marche dans le même sens, dès lors que quelqu’un apporte une question critique, eh bien on va lui dire non c’est absolument faux mais sans argumenter c’est-à-dire qu’ils vont faire des allégations. »

    https://deslivresetnous769849013.wordpress.com/2021/07/19/ne-faisons-pas-un-remede-pire-que-le-mal/

      1. Pheldge

        ça non plus on ne s’y attendait vraiment pas, enfin si, un peu …
        lefigaro.fr/actualite-france/etes-vous-favorable-a-la-vaccination-obligatoire-pour-tous-20210728
        Au moment de ce post, en 2 h après la publication de la question, 34 000 votants et 62 % de oui ! la route de la servitude qu’il disait l’autre …

    1. Aristarkke

      C’est la voie normale dans un pays à législation basée sur les DDHF. Pas dans celui des Droua DHF mais surtout des Droits de l’Etat. Au mieux, la procédure sera lancée (pour montrer de la « bonne volonté » et la jouer »respect ») mais traînera pendant vingt ans minimum…
      De mémoire, il y avait eu pareille réaction avec le sang contaminé…
      Vu la position actuelle de Lolo Fafa, on évalue le succès obtenu, n’est-ce pas ???

      1. Pheldge

        plains toi ! si qu’on serait pas en démocratie, comme qui disent les anti-vax, éh bin, les plaignants se seraient retrouvés en taule ou en camp de redressement, alors, hein ? … toujours à râler de bougonnements mécontents ! 😉

        1. Rick Enbacker

          Je demande pardon !
          Oui je sais, la dictature « c’est ferme ta gueule » et la démocratie c’est « cause-toujours » disait le regretté Coluche. Ne pas confondre !

  12. Nemrod

    En tous cas, le Pass est une marche de plus dans la détérioration de la Santé mentale des gens.
    Autour de moi les troubles d’anxiété généralisée, les dépressions fleurissent.
    Nous sommes tous confronté à une pression constante qui ne trouve que peu d’échappatoires dans l’action.
    C’est très grave, les plus fragiles vont littéralement crever de stress…au sens propre.
    Tout le monde n’a pas une carapace
    En ce sens nos dirigeants sont des criminels.

  13. Malancourt

    Je crois que ce sont surtout les confinements qui ont atteint le moral de beaucoup de personnes, qui se sont pour la plupart fait vacciner en espérant retrouver la vie d’avant, et comme on est loin du compte le moral en prend encore un coup avec en plus le sentiment de s’être fait avoir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.