L’effondrement de l’autorité

Les plus sagaces d’entre nous l’auront remarqué : il se passe quelque chose dans le monde. Oh, bien sûr, je ne parle pas de l’arrivée d’un nouveau variant au nom rigolo, mais plutôt du niveau d’hystérie des gouvernements dans leur gestion sanitaire et de la réponse des populations à celle-ci…

Ainsi, j’avais noté dans un récent billet précédent que tout indiquait un net raidissement des diverses institutions et des autorités autour du monde alors que tout ce qui a trait à la pandémie ne semblait pas vouloir se calmer, au contraire.

Et bien évidemment, avec l’arrivée de ce variant viral au nom de candidat présidentiel qui sent le plan marketing foireux à 10 bornes, les choses s’accélèrent : sans originalité, jugeant indispensable de nous rejouer la même partition qu’à l’automne 2020 où le variant delta apparaissait, les politiciens et les médias ont décidé de relancer le bastringue.

La surenchère ne peut attendre et on voit déjà les pénibles évêques de la religion covidiste monter en chaire télévisuelle pour nous exhorter aux gestes qui sauvent : vite, faites don de votre corps au collectif bienveillant ! Vite, réclamez votre dose supplémentaire d’élixir subtil et nous serons sauvés, sinon individuellement (l’élixir ne protège pas vraiment de la maladie, hein) mais au moins collectivement, cela va de soi.

Cependant, attention : cela ne suffira pas. Il vous faudra aussi expier vos fautes en conservant, en parallèle, toutes les autres vexations déjà en place, depuis le masque jusqu’aux distanciations en passant bien évidemment par la présentation du petit QR-Code qui autorise votre présence dans le cheptel.

C’est donc sans surprise que les contraintes s’amoncellent.

Mais c’est avec une petite surprise que, petit-à-petit, des résistances de plus en plus fortes se font jour dans une population passablement excédée de ces âneries qui ne reposent plus sur aucun prétexte scientifique. Et c’est là que, comme je le notais en introduction, quelque chose se passe dans le monde.

C’est, bien évidemment, aussi confus que diffus mais les faits se multiplient : ici et là, des individus se rassemblent et refusent les obligations sans queue ni tête qui leurs sont imposées, qui violent leur conscience, la simple logique ou les faits scientifiques les mieux établis.

Au-delà d’un nombre toujours grandissant de manifestations dans certains pays qu’on croyait pourtant perdus (comme en Australie par exemple) et dont on comprendra qu’elles ne déclenchent guère que quelques entrefilets dans la presse nationale ou européenne (et encore, surtout pour y noter « la radicalisation » – car oui, rappeler un droit fondamental à disposer de son propre corps revient à se radicaliser pour la presse actuelle), on voit apparaître des refus fermes et déterminés qui font, finalement, reculer les autorités.

C’est le cas par exemple en Oklahoma où la garde nationale a ainsi refusé purement et simplement l’obligation vaccinale pourtant imposée aux armées américaines : le gouverneur de l’État a ainsi usé de ses prérogatives pour refuser l’obligation vaccinale à ses troupes, ce qui a bien évidemment fortement déplu au Pentagone qui doit à présent chercher un moyen de rétorsion contre un tel affront…

On peut aussi noter la façon dont le pouvoir français est lui-même mis en difficulté en Guadeloupe et en Martinique à mesure que le refus des dictats parisiens se font de plus en plus déterminés. L’envoi de troupes supplémentaires n’a – bien évidemment – pas calmé les esprits et le gouvernement Castex en est réduit à bricoler différentes propositions, depuis l’usage d’un vaccin non-ARNm (on ne sait pas trop ce que cela peut vouloir dire en pratique) jusqu’à l’évocation étonnante d’une autonomie de la Guadeloupe en échange d’une vaccination obligatoire et de la mise en place du pass sanitaire sur l’île.

Paris est en effet très gêné de cette résistance : la continuité territoriale entre ces territoires et la métropole aboutirait à des situations ubuesques qui auraient bien du mal à tenir légalement. On se demande dans quelle mesure Macron et ses sbires ne sont pas prêts à brader les Antilles pour retirer ce caillou de leur chaussure de marcheurs compulsifs, mais il n’en reste pas moins que le plan gouvernemental ne roule pas exactement sur du velours.

Petit-à-petit, certaines populations comprennent que la résistance, même si elle n’est ni simple ni immédiatement couronnée de succès, constitue probablement la meilleure façon de procéder pour éviter de sombrer dans le cauchemar que ces minables élites s’obstinent à nous mettre en place.

Petit-à-petit, ce faisant, les autorités apparaissent pour ce qu’elles sont vraiment : autoritaires voire dictatoriales, sans marge de manœuvre et surtout, bien plus faibles que ce qu’on peut imaginer (on se rappellera à quelle vitesse l’obligation du pass sanitaire fut abandonnée lorsque les camionneurs ont évoqué une grève). Elles n’ont en réalité pas les moyens de leurs ambitions et, à mesure que la panique, créée de toute pièce, cède la place à l’agacement puis à la colère, la contestation de leur autorité se fait de plus en plus forte et puissante.

Comment semblent être les administrations et insitutions gouvernementales, et comment elles sont en réalité.

Or, cette contestation a déjà, même en France métropolitaine, tout ce qu’il faut pour fleurir et se répandre, chez la plupart si ce n’est chacun d’entre nous, tant le terreau est maintenant fertile, tant sont nombreux les domaines où les institutions ont justement perdu toute autorité réelle.

Chaque jour qui passe nous montre en effet un peu plus le niveau de bouffonnerie clairement délirant qu’atteignent les représentants de nos autorités, qui, par exemple, se pignolent actuellement sur les boutons de télécommande des téléviseurs au lieu de s’occuper du marasme dans lequel s’enfonce le pays, coincé entre l’inflation, les dissensions sociales et une gestion absolument catastrophique de plusieurs crises concomitantes toutes directement créées par l’État et ses représentants…

Chaque jour qui passe, les citoyens sont directement confrontés à l’incurie, l’incompétence ou la perversité diabolique des autorités ; à l’insécurité et à des populations devenues incontrôlables, ces autorités ne répondent rien, montrant exactement de quel bois elles sont faites (celui dont on taille les pipeaux, à l’évidence).

Chaque jour qui passe, la vraie nature de l’autorité se dévoile : le roi est nu, le consentement n’existe que parce que chacun se croit seul à devoir lutter contre un monstre qu’il juge, à tort, invincible alors que, chaque jour, de nouvelles personnes se rendent compte de l’absurdité de la situation, de l’iniquité des mesures, de la folie des petits évêques du covidisme total, chaque jour l’autorité est bafouée.

Non, devant ces autorités en plein délitement, la résistance n’est pas futile car non, vous n’êtes pas seuls.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires437

  1. Aristarkke

    Le roi est de plus en plus nu mais ses courtisans et tous ceux qui en tirent profit sentent l’évanouissement de leurs sinécures qu’ils ne se résolvent pas à perdre sans tout faire pour retarder l’échéance fatale pour eux…

    1. Black Mamba Warrior

      Salutations à vous tous,
      Jusqu’à maintenant je n’ai effectué aucun test, ni aucune vaccination et je tiens à continuer ainsi.
      Étant une louve solitaire cela me convient de rester chez moi…
      L’économie à se rythme de confinement et de différents mesures va bientôt s’écrouler…
      J’ai fait ma provisions de popcorn
      Bien le bonjour à vous tous

  2. hub

    L’orthographe ne semble pas gêner la rédaction de Cnews, qui devrait plutôt se débarrasser d’un Estrosi passé maître en lèche-culerie

  3. Le Gnôme

    Une constitution qui serait républicaine par la tête, et ultra-monarchique dans toutes les autres parties, m’a toujours semblé un monstre éphémère. Les vices des gouvernants et l’imbécillité des gouvernés ne tarderaient pas à en amener la ruine; et le peuple, fatigué de ses représentants et de lui-même, créerait des institutions plus libres, ou retournerait bientôt s’étendre aux pieds d’un seul maître. » Tocqueville.

    Nous sommes mûrs pour une dictature, mais savoir sous quelle forme ?

  4. Aristarkke

    « car oui, rappeler un droit fondamental à disposer de son propre corps revient à se radicaliser pour la presse actuelle) »
    La Presse est devenu un autre canal que les préfets pour déverser sur les citoyens, les contraintes étatiques du jour ou de la semaine.
    Elle est littéralement payée pour cela et uniquement pour cela, comme c’est particulièrement simple à constater dans ce pays.
    Juste par ci par là et dans l’espoir que ce ne soit pas trop visible, on place un articulet discordant façon pâté d’alouette dosé à un cheval par alouette. Cela lui fait croire qu’elle est indépendante…

  5. Theo31

    Je n’avais pas vu pour le branlage de manche télécommande. Il y a tellement mieux à faire que suivre l’empilage de conneries de tous ces debiles. N’est pas Grivaux qui veut.

      1. Pheldge

        quand Bruno être en colère, méchant yankee filer doux !
        lefigaro.fr/secteur/high-tech/google-dereference-wish-de-son-moteur-de-recherche-20211129
        au fait c’est quoi ça, wish ?

  6. Laurent569

    Je pense que le psychopathe du 55 brûle ses dernières cartouches. En gardera t-il une pour lui-même ?
    Il va falloir que les médias soient très inventifs pour faire passer la pilule d’une campagne de vaccination qui n’aura servi à rien.
    La démesure s’étouffera dans son propre jus sauf à placer des blindés à chaque carrefour.

            1. Pheldge

              ahhhh, les gaufres et les palets de dames … ça fait plus de trente ans que je n’en ai pas mangés. Mon grand père maternel étant Roubaisien, enfant, j’ai connu ces douceurs.

      1. Laurent569

        Je verrai plutôt EP mis en réserve dans sa cité balnéaire. Ca va très vite pour fabriquer un présidentiable sorti de nulle part, voir EM. Ce dernier risque d’être lâché par ceux qui l’ont enfanté, sa psychopathie est de plus en plus visible.
        Les marionnettistes craignent, à mon sens, un duel EM/EZ.

        1. Bf

          Bonjour,
          Le Havre n’a jamais été une cité balnéaire, même si Sainte Adresse jouxte la ville et qu’Etretat n’est qu’à une vingtaine de Kms…

    1. Aristarkke

      faire passer la pilule d’une campagne de vaccination qui n’aura servi à rien.
      Ce sera probablement des plus faciles, au moins pour une grande partie des entités. Quand on voit la Suisse qui se met d’elle-même en servitude après tout ce qui a été vu et entendu depuis presque deux ans, j’ai comme un gros doute qu’il en aille autrement.
      J’imagine volontiers que le vote par correspondance a poussé à la tricherie mais vu le score de 62%, le gros des électeurs était assurément adepte de l’asservissement.

      1. Higgins

        62% de crétins !!! J’ai cependant ouï dire que les zotorités n’avaient pas lezinées sur les méthodes douteuses pour arriver à leurs fins comme faire arracher toutes les affiches prônant le non.

        1. Andre

          Je confirme. D’abord, les libellés des votes n’étaient pas clairs et en plus, forcément, mélanger les aides aux entreprises (tout le monde est pour, globalement) avec le reste, s’appelle de la manipulation.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Bref, des boomers qui crèvent de trouille et font ce qu’ils ont toujours fait : tout ramener à eux sans se soucier du reste. Depuis 68, c’est toujours le même refrain. Sauf que là, ils sacrifient délibérément leur petits enfants et pour rien, qui plus est.

      2. MadeInCH

        C’est bizarre…
        Il y a ~35 % de non vaccinés.
        On peut supposer que ces non vaccinés aurait tous voté contre. Donc au moins 35% de « non »
        Mais je connais pas mal de vaccinés qui sont cotre ces lois. Conviens sont-ils? 10%? 10% des 65% ça fait 6.5%, non?
        Donc il y aurait dû y avoir au moins 40% de « non ».
        Que 4a « passe avec un 55-45%, j’aurais compris, en pleurant, mais j’aurais compris.
        Là, ça me dépasse.
        .
        Note: Dans mon coin, les affiches et banderoles !privées! clamant « non! » foisonnaient. Et pourtant ma région a voté « oui ».
        .
        ça me dépasse encore plus.

        1. Dr Slump

          Faut pas chercher une cohérence globale dans les choix des uns et des autres, il n’y en a pas plus que dans les décisions du gvt. D’autant que le choix de se vacciner ou non ne doit pas souvent être fait rationnellement.
          Non, le monde n’est pas rationnel, en plus de ne pas être juste. C’est trop injuste !

  7. Souriss

    Ce nouveau variant imprevisible (sarcasme) est une aubaine. ils vont pouvoir lui faire porter le chapeau des avc/trombose etc. de la 3eme dose et garder le peuple sous pression.

  8. Jacques Huse de Royaumont

    si vous tapez « chiffres du covid » sur google, vous tomber immédiatement sur un graphique d’un site ultra-complotiste, à savoir wikipedia.

    Qu’y voit-on ? Deux choses en fait :
    D’abord que le nombre de cas est peut-être élevé, mais qu’il ne semble pas se soucier du vaccin.
    Que le nombre de morts reste bas, qu’il diminue d’une vague sur l’autre, avec ou sans vaccin. Si l’épidémie initiale était redoutable (variant de Wuhan), celle d’aujourd’hui confirme la dangerosité moindre à chaque fois, constatable sur les différentes phases épidémiques. Pas besoin d’avoir fait l’ENSAE et des stat à haut niveau pour le voir.
    Le cinéma fait autour de cette nouvelle vague est scénarisé par des cancres.

    1. Higgins

      Si j’en crois les vidéos, et je les crois, mises en ligne par l’IHU de Marseille sur l’évolution des virus et les variants, plus ces derniers se multiplient, moins ils sont dangereux ce qui semble se passer avec le variant Micron, évolution logique de ce genre d’organisme (le Omacron lui, n’évolue pas et est toujours aussi dangereux).

      1. Aristarkke

        L’évolution déclinante des virus est confirmée par bien d’autres sites, surtout étrangers puisque l’information est verrouillée dans ce pays. Mais évidemment, vu de l’Elysée et de ses absidioles, ce sont tous des complotistes invétérés…

      2. Gerldam

        J’imagine que vous faites allusion à la conférence magistrale du Pr. Fantini sur les phénomènes d’électro-positivité et négativité des différents récepteurs entre virus et membrane de nos cellules.
        Et notamment à sa conclusion qu’un « super delta », encore plus électro-négatif que le delta, ne serait pas plus contagieux, au contraire car il se scotcherait sur le « raft » et n’arriverait pas à atteindre le récepteur ACE2.
        Donc, en appliquant le modèle Fantini, le nouveau micron sera moins contagieux, ou, au pire, autant.
        En revanche, les travaux du Pr. Fantini ne disent rien de la létalité.

        1. Higgins

          Non, pas spécialement. Il y en a bien d’autres notamment une où Raoult montre l’arborescence connue des différents variants mais ce n’est pas la seule vidéo.

          1. durru

            Effectivement, il y a deux sujets distincts. Fantini parle seulement de la contagiosité.
            Raoult évoque la baisse de la dangerosité du virus dans le temps et l’auto-destruction des variants par multiples mutations.

        2. durru

          La partie la plus intéressante à mon sens dans cette conférence (pour le sujet « chaud » du jour, l’apparition de nouveaux variants) est que, dans un contexte de moindre contagiosité, le nouveau variant va avoir du mal à prendre le dessus et s’imposer face au Delta. Ce qui veut dire qu’on va rester encore un moment avec le Delta comme variant majoritaire…
          C’est d’ailleurs amusant que les fabricants de vaccins ne se soient pas empressés sur le Delta comme ils l’ont fait sur le petit nouveau.

    1. Theo31

      On m’a parlé de queues interminables à l’entrée de certains établissements toulousains ce WE.

      Une collègue m’a dit à midi qu’elle était prête à faire autant de vaccins que nécessaires pour conserver son pass.

      Pour ma part, le boycott de la famille et des commerçants continue. Qu’ils crèvent tous !

    1. Mildred

      « Très bon billet de MT », ce n’est pas faux même si dans le courant des commentaires, il finit par cracher le morceau :
      « …mais d’un autre côté si nous étions sous l’URSS de Staline, l’Allemagne d’Hitler, la Chine ou l’Iran actuels, il y a longtemps que (nous) croupirions au Goulag ou dans une fosse commune… »
      Autrement dit : il faut apprendre à re-la-ti-vi-ser !

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Egalement sur le courrier des stratèges, un billet de EV :

      https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2021/11/28/freres-vaccines-qui-apres-nous-ne-vivrez-pas/

  9. Aristarkke

    (…)téléviseurs au lieu de s’occuper du marasme dans lequel s’enfonce le pays.
    C’est partiellement faux, Monseigneur : ils s’occupent du marasme engendré dans les télévisions étatiques…

  10. Gerldam

    Ce que je constate, c’est que moi et mes proches perdont des amis, parfois très anciens, car ils sont devenus « malades » de la piquouse, mais que nous nous en faisons de nouveaux, qui ont encore une cerveau en ordre de marche et qui ne gobent aucun des bobards gouvernementaux.
    De cette façon se construisent des groupes de « refuzeniks » qui, pour le moment, échangent sur ce qui les rassemblent. Il n’est pas certain qu’un jour, quand l’exaspération aura atteint les limites supportables (elles le sont déjà, je sais), ces groupes ne se rebellent. L’essentiel, pour le moment, est qu’ils se forment.

    1. douar

      Bon, à 65 ans, fin de tournée, et qui ne se ménage pas sur scène, ce n’est peut être pas le bon exemple.
      Par contre, voir les cas plus nombreux que les années passées de sportifs en pleine force de l’âge avec quelques soucis de santé, c’est quelque peu plus perturbant.

      1. Yanka

        Fin de tournée peut-être mais début du concert. Différence aussi entre être fatigué ou épuisé et s’effondrer sur scène d’un coup. Un malaise, on s’arrête, on s’appuie, on récupère éventuellement. Là, bardaf.

  11. LeSUBVERSIF

    Justement en parlant de groupes et à ce titre…si tu as des adresses des forums et autre réseaux sociaux à proposer toi, ou quelqu’un d’autre ici ça m’intéresserait!Merci.

          1. Pheldge

            sauf que ça me fait ièch de devoir passer par mon téléphone pour pouvoir utiliser la messagerie depuis le PC … ça peut se faire via une tablette ?

  12. Nemrod

    Encore un exemple de la dangerosité du Pass…
    Y compris sur la diffusion du virus.
    L’infirmière du bled ( vaccinée) à le Covid.
    Forme légère comme attendu à son âge.
    Par contre elle n’a pas l’obligation d’isolement et continue son job…

      1. Nemrod

        Franchement, on rigole quand même !

        Elle va contaminer ses clients ET leur filer le Covid….hum..super mayonnaise, ça, je la sent bien.
        On va peut être avoir nos premiers morts…y a pas de raison !

          1. Caf1815

            Elle devrait laisser tomber la seringue et s’en tenir à la seconde méthode… Il y aurait plus de candidats à l’immunisation, pour le coup!

    1. Aristarkke

      Le Pass en béton que vont avoir ses clients : vaccinés et malades = combo de rêve !!!
      Enfin j’espère pour eux, sans passage pour eux par la case « soins hospitaliers viagers » ou « concession activée au cimetière ».

      1. Adolfo Ramirez Jr

        La prof de mon fiston était remise du covid et double vaccinée. Ça ne l’a pas empêché de l’attraper et l’école de devenir un cluster

        1. Nemrod

          Quelqu’un pourrait il m’éclairer sur la conduite officielle à tenir.
          Je trouve un avis HAS autorisant les pro double vaccinés positifs à travailler encore à l’Hopital ou à l’EHPAD sauf s’ils sont symptomatique…déjà pas simple.
          Quid des pro libéraux ?

  13. Jacques B.

    Je vous trouve bien optimiste, h 16, quand vous écrivez que « la contestation de leur autorité se fait de plus en plus forte et puissante. »
    Ce n’est pas ce qu’on voit dans les manifestations contre la tyrannie sanitaire (en province en tout cas). Je trouve pour ma part les Français résignés, sans parler de ceux qui sont convaincus que le gouvernement fait « au mieux dans une situation très difficile et imprévisible ». Le courage, c’est ce qui manque. Car la lâcheté conduit à des comportements étonnants pour un esprit cartésien, jusqu’au déni le plus ridicule de faits pourtant établis et évidents – ces faits que vous, et d’autres, ne cessez de rappeler. Lâcheté (sur fond d’individualisme que l’on peut appeler aussi non-conscience du fait qu’unis, nous pouvons les renvoyer sévèrement dans les cordes) –> déni –> acceptation de l’inacceptable, ce qui est une forme de folie.

    Bien sûr, il faut continuer à informer, à essayer de réveiller les consciences, qui sait ? l’enfant du conte d’Andersen criant tout à coup « le Roi est nu ! » finira peut-être par se manifester. C’est triste, mais il faut souvent ce genre d’intervention improbable pour sortir de la folie collective (dont je m’exclus ainsi que la minorité consciente).

    1. Nemrod

      Je l’ai fait au début mais j’ai toujours considéré que les manifestations sont inefficaces.
      Dans une guerre asymétrique, il ne faut pas aller sur le terrain de l’adversaire.
      Le seul truc qui peut marcher est le boycott et la résistance passive.

      1. Louchp

        Si l’on considère que l’économie privée n´est plus un sujet utile pour nos gouvernants, comme l’indiquait le billet d’hier, cela n’aura malheureusement qu’un impact marginal.
        Bon courage pour faire de la résistance face aux fisc, ursaff et Cie.

        1. Nemrod

          « qui peut marcher ».
          Le fait que cela soit difficile voir illusoire ne me décourage pas.
          C’est une attitude globale qui me permet de conserver mon estime de moi.
          Je voudrais bien voir ce qui arriverait quand même si la consommation faiblissait .
          Marginal…marginal, à voir.
          Certes on peut emprunter ou essayer ad vitam aeternam de ne s’appuyer que sur l’argent public.
          En général il y a des problèmes.

          1. Louchp

            @Nemrod
            De toute façon il faut bien essayer quelque en attendant.
            Les manifestations, à moins qu’elles finissent par drainer une très large majorité du peuple (hautement improbable), resterons sans effet.
            Et à part ça ? Eh bien il n’y a pas grand chose à faire à moins d’avoir envie de finir en tôle ou à l’HP avant même d’avoir commencé.

            1. Theo31

              La grève du pognon est l’arme de destruction massive. Accompagnée d’une lettre d’adieu, je peux vous garantir que les dirigeants des centres commerciaux s’intéressent alors à vous. A moins 40 % de CA en un mois, que pensez vous qu’ils ont fait ?

              1. MadeInCH

                Bah! Dans le pire des cas, si c’était vraiment grave, il couineront de l’aide à l’Etat, qui taxera vos fenêtres, vos murs, votre soleil, votre ombre, votre voiture (encore plus), votre eau, votre électricité, etc…
                Pis lorsque tu n’auras plus rien, peut-être seras-tu heureux?

                1. Nemrod

                  Je vois bien les persifflages mais je ne vois aucune méthode plus efficace.
                  D’ailleurs c’est ça et rien d’autre qui a fait tomber le bloc de l’Est.

                  1. MadeInCH

                    Perso, je pense qu’une dictature ne s’effondre que à cause d’un facteur extérieur.
                    L’UE est encore « jeune », l’URSS a tenu 80 ans. On en est au début.
                    Perso, je pense qu’une dictature ne s’effondre que à cause d’un facteur extérieur.
                    La Corée du (domikratik) du Nord s’est rendue indépendante des pression extérieure et est insensible aux souffrances de sa population. Donc elle tiendra encore longtemps.
                    Quel serait le facteur extérieur pour nous? Une pression/Propagande/guerre avec une puissance voisine? Mais laquelle? Y sont tout pareil. Et je ne doute pas qu’ils n’hésiteront pas à tirer dans la foule. Nowhere to hide.
                    .
                    It’s my optimistic face.

                    1. durru

                      A la différence de la RPDC, nous sommes très, très dépendants de l’étranger. Pour à peu près tout ce qui fait le confort de la population, mais aussi pour des ressources vitales. Le bon exemple est plutôt le Venezuela. L’état d’esprit des dirigeants ici et là-bas n’est pas du tout le même. A voir…

                    2. Pierre 82

                      La Corée du nord ne tient que parce que la Chine en a besoin pour maintenir une caillou dans la chaussure dans cette région du monde.
                      Dès que la Chine décidera que sa présence n’est plus nécessaire, le régime disparaîtra. Un peu comme l’Albanie qui était également un des régimes les plus fermés du monde, et qui a cédé en quelques mois après la chute du mur. Sans effusion de sang.

                    3. Yanka

                      @MadeInCH 30 novembre 2021, 11 h 29 min

                      « L’UE est encore « jeune », l’URSS a tenu 80 ans. On en est au début. »

                      URSS : les rébellions de 56 (Hongrie) et de 68 (Tchécolovaquie) ont été réprimées très vite et se sont avérées sans lendemain, car le fruit n’était pas mûr. Les anglais ont déjà quitté l’U.E. et l’U.E. n’a rien pu faire (faute de chars et de soldats). U.E. : tigre de papier. Regardez les dirigeants. Comparez des Charles Michel et des Ursula von der Leyen à des Khrouchtchev ou Brejnev. Comptez les coucougnettes et les faits d’armes !

                    4. Yanka

                      @Pierre 82 30 novembre 2021, 11 h 47 min

                      « Un peu comme l’Albanie (…). Sans effusion de sang »

                      J’ai monté une exposition pour le photographe albanais Roland Tasho il y a 25 ans et il y avait pas mal de jolis pendus officiels dans ses clichés, tous de l’époque susdite. Mais nous sommes d’accord qu’un pendu ne saigne pas : il ne perd que son souffle. C’est propre.

                    5. Pierre 82

                      @Yanka 18 h 56
                      Quand je dis sans effusion de sang, qu’on se comprenne: je veux dire par là que les cocos ne se sont pas défendus plus que ça, et que ça n’a pas dégénéré en guerre civile avec des dizaines de milliers de morts.
                      Et les pendus l’ont été après que le régime se soit effondré, ou au moment où il s’effondrait.
                      Puis on ne va pas pleurer pour eux non plus, ça compte pas…

        2. durru

          C’est parce que la production était complètement étatisée que les économies communistes fonctionnaient à merveille.
          Quand la Chine a changé de modèle (les fameux chats de Deng), une énorme famine s’est abattue sur le pays. Ah, pardon, on me souffle dans l’oreillette que c’est l’inverse…

          1. Aristarkke

            Mais les prix ont augmenté…
            Parce que tu vois, pour tous les aficionados du communisme live chez les Autres, il vaut mieux avoir des prix bas quite à ne rien avoir sur les étagères (façon Venezuela actuellement) qu’avoir des étagères débordantes mais à des prix de marché, forcément plus élevés que des prix administratifs sans corrélation avec les coûts de production, distribution, etc…

  14. Malancourt

    Entendu aux infos sur radio classique : les cas contact avec une personne positive au variant sudaf devront se mettre à l’isolement ….. même si elles sont vaccinées.
    C’est donc bien admettre que le vaccin n’est pas efficace, au moins contre ce variant? Pourtant on nous avait vendu ces nouveaux vaccins car justement capables de s’adapter aux variants, non?

    1. LeSUBVERSIF

      @Malancourt: Le covid n’est qu’un écran de fumée! un prétexte! 🙂 Mais bon…ça va bien finir par rentrer! enfin je dis ça…..

    2. durru

      Le dernier communiqué officiel de l’OMS pousse pourtant à la vaccination. Et classe ce nouveau variant comme très dangereux, ou quelque chose du style…

      1. LeSUBVERSIF

        « Le dernier communiqué officiel de l’OMS pousse pourtant à la vaccination »

        Ben oui….rien de neuf à l’horizon …l’OMS roule pour les puissants voyons c’est pas un scoop!

      1. Malancourt

        Non c’était au flash info de 10h00, je n’écoute que la musique le reste, les émissions du matin me sont insupportables.
        Radio classique a résisté un bon moment, c’était les seules infos que je pouvais écouter mais maintenant ça ressemble à radio France.

  15. MCA

    Joli billet bien ciblé!

    « On se demande dans quelle mesure Macron et ses sbires ne sont pas prêts à brader les Antilles pour retirer ce caillou de leur chaussure  »

    Et ils ne sont pas les seuls à s’être frottés au problème,

    Lors d’une ènième grève, Sarko à son époque avait demandé publiquement aux guadeloupéens si c’étaient l’indépendance qu’ils revendiquaient?

    Réponse unanime : surtout pas!

    et pour cause ils n’ont pas la capacité d’assurer leur autonomie économique et se retrouveraient rapidement dans la situation d’Haïti pour finir à cirer les bottes des riches américains venus avec leurs yachts privés.

    Ce qu’ils veulent en réalité c’est le chèque (à nos frais) et surtout pouvoir en disposer à leur guise.

    Cela dit, pour nous il est essentiel qu’ils tiennent tête et refusent de plier car on ne peut traiter de deux façons différentes (quoi que…) la métropole et des territoires qui seraient prétendument en continuité.

    En ce qui concerne les Antilles deux scandales sont à l’ordre du jour :

    Les vaccins Pfizer concernant les Antilles arrivent à date limite de péremption et les autorités sanitaires européennes ont autorisé la prolongation de leur validité ce qui fait scandale car non seulement ils ne veulent pas être picousés mais en plus on leur propose une picouse avec un produit périmé…

    Ambiance garantie ! 😆

    Et l’autre scandale est que le gvt actuel envisage de leur fournir des « vaccins » sans ARNm (au passage.. tiens c’est soudainement possible?).

    Dans la pharmacopée autorisée et disponible il y a ASTRAZENECA et JANSEN, deux produits mis sur la touche pour effets secondaires graves avérés; et comme vous pouvez l’imaginer, les antillais sont touchés au plus haut point par cette solution d’une délicatesse absolue.

    Ambiance garantie de nouveau ! 😆

    « il se passe quelque chose dans le monde »

    Oui, c’est très troublant.

    Pourquoi la même chose au même moment dans tous les pays occidentaux ?

    Dire que cette coïncidence est fortuite ne tient pas la route , pas plus que mettre sur leur prétendue imbécilité cette attitude panurgique.

    D’autre part, j’ai une amie qui a fait plusieurs fois le tour du monde et qui possède des connaissances dans le monde entier et notamment en Inde.

    Elle m’a rapporté qu’une de ses amies indiennes lui confiait récemment qu’en Asie ça allait très très mal d’un point de vue économique et sanitaire et que la Chine aurait actuellement reconfiné 42 villes à cause du nouveau variant et maintiendrait une chappe de plomb sur l’évolution sanitaire de l’affaire.

    Que du bonheur en perspective, alors comme dirait Charles Sannat :

    « stockez les boites de raviolis, ça pourrait vous servir ».

    1. Aristarkke

      « mais en plus on leur propose une picouse avec un produit périmé »
      Ça t’étonne ???
      Ils ne sont pas passés par la case « super-congélos à-80°C ».
      Il y a de quoi être mécontent d’être traités en sous-citoyens malgré les impôts payés…

      1. MCA

        @L’Ari

        Les doses sont bien passées par la case super congélos, et alors?

        Il n’empêche que super congélos ou pas, les flacons ont une date de péremption et que les heureux futurs bénéficiaires de cet élixir de jouvence périmé ne l’entendent pas de cette oreille…

        Je sais bien que Nemrod va nous faire remarquer que 10 ans après c’est toujours valable, ce à quoi je répondrais : « je t’en prie, passe devant » … 😆

        1. Nemrod

          Ah non pas les vaccins.
          Faut mieux me lire.
          Les comprimes sachets, ampoules,…pour lesquels je ne prend que ça depuis 30 ans.
          Les injectables et les collyre déjà moins.
          les vaccins, insulines etc qui se conservent au frigo non.

          1. Pheldge

            allez, chipote pas, la date limite, c’est une indication, tu peux prolonger tranquille de trois ou quatre mois, comme les yaourts … 😀

            1. Nemrod

              Pour las vaccins labile genre ARn, ou ceux à virus vivant genre ROR je pense pas.
              Pour les autres oui…3 mois c’est bon.
              Pour les collyres et injectables…allez 6- mois un an.

          2. A.Nonyme

            Pour l’insuline, si date limite de péremption dépassée ou non-conservation au frigo (exemple 6 mois de back-pack en Inde ou 1 an au Mexique) ça perd juste en efficacité, faut adapter les doses en conséquence. Perte d’efficacité corréllée avec le temps passé au chaud, ça se fait petit à petit et on s’en rend compte. Plus ça a été stocké au chaud, plus il faut en mettre. ça m’est arrivé de doubler voire quadrupler les doses de rapide pour le même effet. Après je ne conseille à personne de le faire par soucis de responsabilités légales ou pénales. Parlez en à votre spécialiste 😉

    2. Husskarl

      « et pour cause ils n’ont pas la capacité d’assurer leur autonomie économique »

      J’en disconvient, mais il faudrait changer le modèle économique cela dit.

      1. MCA

        Alors là mon cher Husskar, je disconviens à mon tour et ai la prétention de savoir de quoi je parle,

        J’en ai discuté personnellement avec l’ancien maire du Marin.

        Mon île de prédilection est la Martinique; ça fait… 10 fois que j’y mets les pieds (11 fois si Micron daigne ne pas nous confiner lors du réveillon de le St Sylvestre) et j’affirme que sans la métropole cette île part à la dérive et la Guadeloupe idem.

        Tout est subventionné avec le bon brouzouf de la métropole, rien n’est rentable (banane, canne à sucre, cultures et élevages divers et j’en passe et des meilleures).

        Ces îles vivent sous perfusion et si le métropole coupe l’arbre à pognon et leur donne (impose?) leur indépendance, ces îles sombreront rapidement dans la dérive et le chaos total façon Haïti.

          1. MCA

            Evidemment, sans la métropole c’est le chaos assuré dès le lendemain; à moins bien entendu d’envoyer Kouchner et ses sacs de riz.

            Déjà en temps normal on voit ce que ça donne en Guadeloupe…

            1. Pheldge

              en 81 je faisais un stage en Guadeloupe, dans une entreprise de bâtiment qui avait une quarantaine d’ouvriers, dont le patron – métro – se plaignait ainsi « donnez-moi seulement une dizaine de maghrébins … ».

              1. MCA

                Comme le Pédégé d’ACCOR annonçant qu’il allait fermer sa chaine d’hôtels en Guadeloupe.

                Cause invoquée : les employées considéraient comme humiliant de servir les clients.

                Par contre se faire servir…

                LOL…

                1. Pheldge

                  tu n’as pas du tout ce type de comportements dans l’océan Indien, je dis ça comme ça … et puis la cuisine, c’est de la vraie cuisine, pas de la bouillie fade comme là bas 😉

                  1. MCA

                    Je plussoie en ce qui concerne la cuisine, ce sont des nullos pour qui, plus il y a de piment et meilleur c’est.

                    Il ne savent tellement pas cuisiner qu’ils n’ont même pas l’idée de cuisiner du touristes, alors qu’il y a tellement d’accommodements savoureux possibles; c’est dire… 😉

                    1. Pheldge

                      après, je reconnais que pour les sports nautiques, c’est moins dangereux … c’est à Gosier que j’ai découvert la planche à voile, puis le fun board, et à la Réunion, je suis mort de trouille à l’idée de naviguer en mer.

        1. durru

          « il faudrait changer le modèle économique », kidizé…
          C’est évident qu’en mode assistanat généralisé ça va pas très bien marcher…

  16. Rick Enbacker

    https:/ /www.parismatch.com/Actu/Sante/L-OMS-annonce-que-le-variant-Omicron-presente-un-risque-tres-eleve-au-niveau-mondial-1772845#xtor=AL-23

    On ne sait rien mais dépêchons nous de paniquer

    1. Husskarl

      Le variant Omacron est en marche, terreur et apocalypse. J’attends les pirouettes rhétoriques de nos nuls pour expliquer ça si les effets se multiplient.

      Le saint vax n’éloigne plus les maladies ? …

  17. baretous

    Il y a eu le peintre Soulages, il y aura mon petit fils: je l’ai surpris à griffonner avec un feutre un qrcode sur un bout de papelard avec un feutre noir.

    me dites pas que c’est un faussaire?

  18. Jesrad

    “Tu ne le sais pas encore, mais tu es déjà (socialement) mort” nous dit sotto voce ce gouverne-ment. Perdu pour perdu…

    Il y a quelques temps la Chine menaçait l’Australie de guerre nucléaire. Il y a quelques semaines l’invasion de Taïwan se mettait tranquillement en branle. Il y a quelques jours les îles Solomon coupaient leurs liens avec Taïwan et ouvraient le dialogue avec la RPC, déclenchant de violentes émeutes populaires, avec entre autres plusieurs jours d’émeutes incendiaires dans la capitale suivie d’une occupation en règle par… l’Australie. Tout va bien. Mais au fait, où est passée Peng Shuai ?

    Quant à la Guadeloupe, les trop peu d’entre nous qui connaissent l’histoire d’Haïti dans le détail serrent les dents par anticipation.

    1. Jacques B.

      Peng Shuai va très bien, ce sont les officiels chinois qui le disent, de même que l’intéressée, qui cependant ne précise pas à quelles pressions du régime sa famille et elle-même sont soumises, mais c’est un détail.

  19. Jacques Huse de Royaumont

    J’ai une question pour les biologistes de ce blog :

    Si la souche omicron se révèle inoffensive (comme l’Afrique du sud semble le croire), est-ce qu’un « vaccin » ARN pour cette souche ne sera pas lui-aussi inoffensif ? Comme la dangerosité du virus vient en grande partie de la Spike, sa production par le corps ne va-t-elle pas perdre de sa dangerosité ?

    1. MCA

      Moi ce qui m’interroge c’est que la dangerosité vient de la spike et que c’est précisément la spike que fait générer par notre corps le « vaccin ».

      Il n’y aurait pas comme un problème et comme une volonté criminelle a imposer cette picouse, notamment à nos enfants comme ça semble en prendre la tournure pour 2022 ?

        1. MCA

          J’y vois qd mm un avantage, on connait la dose de spike injectée alors que dans les vaccins ARNm bien malin qui sait la quantité de spike générée par le corps humain suite à la picouse et notamment s’il n’y a pas emballement du processus de génération de la spike.

    2. P&C

      La dangerosité vient avant tout du virus. La protéine spike n’est que sa protéine de surface.
      Comme toute protéine, sa séquence est dictée par le génome. Si celui ci mute, alors la protéine spike pourra être mutée… et donc ne plus être reconnue, d’où réponse immunitaire à refaire à partie de la réponse primaire, d’où nouveau vaccin, etc…
      Le même principe que les vaccins contre la grippe à refaire chaque année.

      Le « vaccin »… la protéine spike est le seul élément du virus facilement accessible (la capside est cachée par l’enveloppe lipidique, l’ARN est caché dans la capside). L’objectif est de recruter des lymphocytes reconnaissant la protéine spike, et donc capables de fabriquer des anticorps, et de passer directement à une réponse immunitaire ciblée en cas de contact avec le vrai virus.
      Manque de pot, cette protéine spike a une activité perturbant la voie de l’angiotensine… le récepteur ACE2 normalement dévolu à l’angiotensine est ciblé par le virus via sa protéine de surface spike pour reconnaitre les cellules.

      or ce récepteur ACE2 est impliqué dans pas mal de choses…
      « Or, ce dernier est impliqué dans la régulation de certaines fonctions cardiovasculaires, pulmonaires et rénales. Il est notamment situé au cœur d’un mécanisme de régulation de la pression artérielle, le système rénine/angiotensine/aldostérone (SRAA). Il conduit à la production de l’angiotensine 1–7, qui exerce des fonctions opposées à l’angiotensine II (produite quant à elle par une autre enzyme, l’ACE) : la première favorise notamment la dilatation des petits vaisseaux (vasodilatation) tandis que la seconde est plutôt vasoconstrictrice. Ces deux molécules interagissent au sein d’une « balance » physiologiquement équilibrée, mais qui peut pencher d’un côté ou de l’autre dans des conditions pathologiques. »

      Un virus inoffensif ne devrait pas être le sujet du développement d’un vaccin. le risque n’en vaut pas la chandelle.

      En théorie, il est moins dangereux de recevoir une quantité définie d’ARNm codant pour une quantité à peu près définie de protéine spike soluble (les ARNm ont une courte durée de vie généralement), que recevoir le virus qui lui est incontrôlable.

      1. Jacques B.

        « En théorie »… mais en pratique ? L’étude faite par Pfizer sur 44.000 personnes montre que son vaccin a des avantages (moins de malades du Covid)… mais aussi des inconvénients (plus d’effets adverses), et à la louche, on en conclurait que la balance b/r globale est assez nulle – après, il faudrait affiner en fonction des catégories de gens, ce que Pfizer ne fait pas :
        https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/suivi-essai-clinique-pfizer-six-mois

        NB : leur tableau avec les décès survenus dans les 6 mois après le vaccin a un problème, ce nombre de décès étant très faible par rapport à ce qu’on observe ordinairement en population générale en 6 mois. (pareil pour les accidents cardiaques, semble-t-il)

          1. Jacques B.

            Je ne fais que lire les tableaux de l’étude Pfizer – certes, les rédacteurs sont juges et parties…

            (de toute façon, je ne trouve cette étude convaincante de rien du tout)

      2. MCA

        Dis moi,

        Ils ne risquent pas à terme d’épuiser notre système immunitaire à sans arrêt vouloir lui faire produire artificiellement des anticorps contre les mutants à répétition?

        1. P&C

          On peut gérer bien plus qu’une maladie, pas de souci de ce coté.
          Tu dépenses plus d’énergie pour la digestion que pour ta défense immunitaire.

          Par contre, le risque de saturation du système immunitaire existe, mais ça implique une quantité d’antigène très importante, largement plus que l’infection par le covid.

      1. Higgins

        Non. You Tube est simplement la chaîne la plus en vue. Elle a depuis plusieurs années fait la preuve de son inféodation à des intérêts qui ne sont pas les nôtres, c’est tout. Elle a clairement choisi le camp du vaccin dont acte. Rien de surprenant à ce que des comptes anti-vax soient clôturées pour plus ou moins de temps. Dans le nouveau monde, la liberté de parole a des limites bien définies, c’est tout.

  20. Bruno

    Triste spectacle que ces petits révoltés à deux balles contre les mesures anti-COVID et en particulier les vaccins. Ce sont des enfants gâtés, pourris à l’argent gratuit des autres, pognon qui viendra finalement les soigner et les réanimer .

    Ils veulent 100% de soins, 100% de ‘liberté’, jouir sans entrave; des soixante-huitards attardés sans doute.

    1. Higgins

      « Mon interprétation de cette chanson classique de Pink Floyd (Hey You, dans The Wall) était liée à la façon dont notre culture a créé des générations de personnes aliénées et isolées, permettant à Big Pharma de vendre leurs concoctions pharmaceutiques aux masses comme la solution « facile » pour vivre « normalement » dans une société profondément anormale….. « Et toujours, partout, il y aurait des hypnotiseurs hurlants ou autoritaires ; et à la suite des donneurs de suggestions au pouvoir, toujours partout, les tribus de bouffons et de bonimenteurs, les menteurs professionnels, les pourvoyeurs d’insignifiants divertissants. Conditionnées dès le berceau, sans cesse distraites, systématiquement hypnotisées, leurs victimes en uniforme continueraient à marcher et à contre-marcher avec obéissance, continueraient, toujours et partout, à tuer et à mourir avec la parfaite docilité des caniches dressés. » Aldous Huxley (https:/ /brunobertez.com/2021/11/29/pour-se-souvenir-que-les-mots-aussi-sont-des-armes-a-lire-il-est-encore-temps/)

      1. Louchp

        C’est complètement HS. Depuis quelque temps je me rends compte que je rencontre de plus en plus de gens errent, la nuit à des heures ou le village est confortablement installé au chaud. Par exemple, la semaine dernière, une jeune femme, au physique visiblement plus que plaisant se promenant vers 22h avec son gros molosse sur les collines avec son gros toutou, sous la pluie, le froid et le vent. Je la croisa, lors de mon footing nocturne, plutôt agréable au milieu du néant. Ça tranchait avec la météo et le paysage boueux et morne de fin d’automne, et encore plus avec l’énorme moissonneuse batteuse qui, non loin de là, était encore affairée à récolter les derniers maïs pour le déverser dans l’un des trois gros camions qui attendaient patiemment. Au passage, jamais vu de récolte aussi tardive, belle conjonction entre le réchauffement climatique et un cours qui fera le bonheur de cet agriculteur.
        Ce soir, un peu plus tôt, dans les champs, très loin du village, un djeuns qui se baladait tranquillement, Nike aux pieds dans les chemins boueux de glaise épaisse truffée de flaques et d’ornières tracées par les tracteurs. Sont-ce des gens qui échappent simplement à la folie ambiante en trouvant une sérénité simple auprès de la terre retournée ? Probablement. En tout cas, jamais je ne croisais de monde en dehors du village en pleine nuit automnale ou hivernale, en dehors des chevreuils ou des renards.

        C’est vrai qu’un moment je me demandais si un jour je ne serais pas là, au début d’une marche dans un monde anéanti, tel le père dans La Route de Cormac Mc Carthy. Faut dire que je m’étais collé une playlist de vieilleries du siècle dernier ou plus d’une fois je me suis dit que merde, en fait plusieurs passages, décontextualisés, sont totalement raccord avec le temps présent ou un probable futur certainement plus que proche:

        « The were 3 of us this morning. I’m the only one this evening. But I must go on. The frontier are my prison” (The Partisan).

        “And you could have it all. My empire of dirt. I will let you down. I’ll make you hurt” (Hurt, J. Cash)

        “He was caught in the middle of a desperate fight and she couldn’t find how to push through. The tress that whisper in the evening, carried by a moonlight shadow” (M.Oldfield).

        “…sit with elders of gentle race, This world has seldom seen, talk of days for which they sit and wait, all will be revealed.” (Kashmir, Led Zep).

        Et retour à la réalité du monde endormi dans son (dernier) confort :

        « Can you stand up ? I do believe it’s working, good. That’ll keep you going through the show. Come it’s time to go” (Pink Floyd).

        1. Vodkaman

          “And you could have it all. My empire of dirt. I will let you down. I’ll make you hurt” (Hurt, J. Cash

          Il s’agit en fait d’une (très très bonne) reprise d’un titre de NIN

        2. P30

          Depuis Février où j’avais obtenu mon premier poste, ma principale occupation le week-end est de me lancer dans de grandes balades pensives, en écoutant des podcasts. Besoin de prendre l’air, de m’évader, et rien d’autre à faire avec les restrictions. La solitude me pèse néanmoins.

        3. Nemrod

          Oui c’est vrai.
          Avant hier sous l’averse de pluie et neige mêlées, un jeune femme sans habits adéquats errait sur un chemin boueux…bizarre.
          De toute façon des gens pètent les boulons, c’est évident.
          Ce monde est fou et n’a plus aucun sens.
          La tentative bucolique pour en trouver un n’est pas idiote intuitivement mais ils me font penser à ces animaux de zoo malheureux que l’on largue dans la savane…ça fini rarement bien .
          La nature c’est hostile et pour goûter aux moment de grâce, il faut savoir s’y mouvoir depuis toujours.

          1. Louchp

            Peut-être juste une recherche de néant, une sorte de bouton pause pour s’extraire du film quelques instants.
            Bon en France, à part quelques exceptions, l’hostilité en milieu naturel reste très limitée. A part se casser une patte hors couverture réseau on ne risque vraiment pas grand chose.

            1. Nemrod

              Certes…mais il existe des prédateurs pour le genre de bichette que j’ai croisé.
              Dont le pneumocoque en polaire léger sous la neige fondue.

        4. Yanka

          « Je sens la peur qui monte
          La folie nous rend fous
          Moi je ne veux pas vivre
          Sous les verrous »

          (Jeanne-Marie Sens, « En plein cœur », 1973)

          1. Louchp

            Je ne la connaissais pas. Pas mal effectivement.
            On pourrait également ajouter L’Europe de Noir Désir (avec la Fontaine) qui, en faisant abstraction des passages purement gauchistes, offre quelques perles comme:

            « Nous travaillons actuellement pour l’Europe
            Voire pour le monde
            Amnistie, amnistie ou alors amnésie
            Qu’est-ce que vous voulez que ça foute
            De toutes facons il faut bien avancer
            Pressons l’pas camarade et puis réalisons, réalisons
            Il en restera toujours quelque chose, allez »

            Ou encore:

            « Produisez du spectacle et de l’entertainment
            Comme on dit chez nos frères d’outre-Atlantique
            Et toc anciens Européens, nouveaux maîtres du monde
            Pendant que le dragon asiatique rêve
            Fait ses étirements, il est beau et puissant
            Crache du feu gentiment »

            Et surtout :

            « Les soupirs de la sainte et les cris de la fée ne sont plus entendus
            Au banquet des banquiers »

    2. La gaffe

      C’est à prendre au premier ou 3eme. degrés, vos propos Bruno ?
      J’avoue, je n’ai pas encore visionné tous vos commentaires.
      Si cela est du premier degrés, à mon âge je pourrais en discuter des « privilèges » .
      des attardés de la new génération d’assistés.

      1. Vodkaman

        @ MCA : Non, pas du tout.

        Le Rivotril, c’est un choix des petit vieux antivacx pour ne plus être à charge de la sécu.

        @ Bruno : Moi, je veux bien ne plus être pris en charge si je chope le covid, à condition que je ne cotise plus non plus.

        Si je bois 100 litres d’équivalent alcool pur /an et fume 3 paquets de clopes/jours, vu le montant des taxes payées, il y a un calcul à faire sur le ROI entre ce que j’ai « donné » à la sécu et le cout des soins si je suis hospitalisé/ euthanasié (sans compter les cotisations retraites qui ne me profiteront pas).

        Donc faut arrêter de dire des conneries, surtout vu le coût des médications futures qui semblent faiblement efficaces -pour être poli- voire dangereuses vs des molécules pour lesquelles nous disposons de plus de 40 ans de recul sur les effets secondaires, disponibles pour un prix ridicule, vu qu’elles sont dans le domaine public.

        Après, il est clair que les décideurs de l’OMS ne se laisseront jamais corrompre par une industrie capable d’engranger en ce moment 1000$ de bénef par seconde.

        Ce ne sera pas suffisant pour corrompre quelques cadres de cette instance. Jamais ! Pas possible ! Ce sont des fonctionnaires, ils ont le sens du sacrifice et du service public chevillés au corps…

    3. Mitch

      Le triste spectacle c’est que ce sont des biens privés qui sont détruits et/ou pillés. Ca effectivement, ca me désole. Ce serait bien plus ‘juste’ et efficace s’ils pouvaient concentrer leur effort sur ce qui symbolise le problème, à savoir l’état Français. La préfecture par exemple ou l’on y trouve à coup sur, un copain de promo du monarque ou un copain de copain du monarque.

      Autrement les ‘enfants gâtés’ ont été sacrement gâté pendant plus de 20 ans avec un cadeau qui se nomme Chlordécone. Tous les autres pays occidentaux ont arrêté cette horreur dès la fin des années 70, mais l’état Français dans sa grande générosité a décidé de prolonger l’experience jusqu’à la fin des années 90. Il y a a présent 1 antillais sur 4 qui se retrouve avec cette merde dans le sang et un nombre recorde de toutes formes de Cancer. L’état n’a même jamais reconnu, ni aidé, ni indemnisé les victimes et les familles de victimes. Alors pour être soigné et réanimer tu pourras sans doute comprendre qu’ils n’attendent pas vraiment après l’état Français.

      Après tout ça, c’est vraiment surprenant que les ‘révoltés à 2 balles’ comme tu dis, ai une toute confiance toute relative, j’irai même jusqu’à dire une confiance très … ‘modéré’ dans la parole de l’état.

    4. baretous

      bonjour Bruno ! je rentre à l’instant de la grande surface alimentaire que je fréquente et j’ai surpris une discussion entre employés. Suite a ce gentil vaccin une dizaine d’employés sont hs suite à la vaccination.

      merci de m’avoir lu Bruno

    5. Roanna

      Comment expliquez-vous que ceux qui ont des effets graves suite au vaccin se fassent soigner, « pourris à l’argent gratuit des autres -qui l’ont refusé-, pognon qui viendra finalement les soigner et les réanimer.
      Bonne question, non?

    6. Jacques B.

      Il me semble juste que l’argent gratuit des autres sert surtout à financer les vaccins en question, et que les libéraux préféreraient que leurs impôts servent à autre chose – au hasard, à assurer le régalien.
      Les enfants gâtés pourris me semblent surtout être ceux qui parlent à longueur de journée de « vaccin gratuit », ce qui selon eux justifie que l’on prive les malades du Covid non vaccinés de soins hospitaliers (ou qu’on leur fasse payer ces soins).

  21. Mitch

    Quand à l’effondrement de l’autorité. Si seulement cette autorité pouvait s’effondrer ! mais j’ai mes doutes. La garde Prétorienne est toujours là et s’est collée aux sales besognes sans trop sourcillé depuis le début (en se décrédibilisant totalement). Je ne vois hélas pas de traces d’affaiblissement.

    1. Pierre 82

      Autorité: racine latine « augere » = faire grandir. C’est dans cette acception-là que j’ai lu et compris le billet. L’autorité de l’état est anéantie.
      L’auctoritas » n’a pas le même sens qu’autoritarisme, qui, comme vous le dites, est encore assez loin de s’effondrer, hélas.
      Mais pour positiver; et tant qu’à faire, en latin, je vais paraphraser le roi Loth: « Arx tarpeia Capitoli proxima »…

      1. HAYD

        Et dans ce sens-là, côté romain, c’était le rôle du Sénat qu iavait l’Autorité, le César ayant le pouvoir (voir Hannah Arednt sur cette distinction si importante). Le rapport de l’un à l’autre, c’est la parole du Sénat vers le césar, « plus qu’un conseil et moins qu’un ordre ».
        Oui, cette autorité n’est plus là, mais cela fait des décennies.
        Et sans cette référence réelle, vraie, crédible, acceptée de tous, c’est compliqué de faire une société. H16 est dans son propose en alignant la perte d’autorité à la dégradation de notre civilisation.

  22. Higgins

    Mais qu’il est c.. confirme bien son surnom : https:/ /www-capital-fr.cdn.ampproject.org/c/s/www.capital.fr/economie-politique/le-coup-de-massue-fiscal-de-jean-luc-melenchon-1421350?amp

    Ce n’est plus une élection présidentielle mais un concours de tocards.

  23. Roanna

    Quelques titres de Boursorama

     »
    18:30
    L’Europe rebondit, l’impact du variant Omicron effraie moins information fournie par •Reuters

    18:24
    POINT MARCHÉS-L’Europe rebondit, l’impact du variant Omicron effraie moins information fournie par •Reuters

    17:59
    CAC40 : repart du bon pied malgré la menace ‘Omicron’ information fournie par •Cercle Finance
     »

    Un feu de paille vite éteint sauf pour les crétins officiels.

    1. Pierre 82

      Pas perdu pour tout le monde.
      J’avais écrit ceci il y a deux jours dans les commentaires de l’avant-dernier billet :

      « C’est pas perdu pour tout le monde. Les bourses ont chuté assez violemment vendredi à l’annonce du « terrible virus », mais dès qu’il sera notoire que cet omicron est inoffensif, ça remontera aussi sec.
      Dans la série des délits d’initiés, les grosses mains ne prennent même plus de précautions: ils lancent des nouvelles de ce type-là, font jouer à fond leurs politiciens et leurs journalistes pour foutre la trouille à tout le monde, puis s’empiffrent goulûment le plus illégalement du monde avec la plus profonde décontraction.
      Et je m’en réjouis plutôt, car c’est le signe que l’hubris fait son œuvre et est en train de prendre le pas sur tout le reste.
      Donc ça ne devrait pas tarder à déraper. On parlait de grain de sable un peu plus haut, c’est la dune du Pilat dans un mécanisme d’horlogerie fine qui va leur tomber dessus. Patience. »

      Et cette fois-ci, j’ai mis à jour « Pilat » au lieu de « Pyla » pour ne plus me faire engueuler.

      1. Roanna

        C’est pour habituer le péquin à ne pas s’affoler. La méthode est employée plusieurs fois avec des chutes brutales, ceux qui s’y habituent finissent par tout perdre car lorsque le big one se déclenche ils ne prennent pas peur avant que la perte ne devienne sidérale, il est alors trop tard pour réagir.
        Chacun fait son expérience, apprend et s’en va pleurer jusqu’à ce que la génération suivante tente le même coup.

  24. Higgins

    Des nouvelles de l’armée des indes et du succès de la vaccination : https:/ /telegra.ph/Interview-avec-les-militaires-anti-vax-Je-suis-un-soldat-et-mon-pays-ne-veut-plus-de-moi-car-je-refuse-le-vaccin–PARTIE-1-11-28

      1. Higgins

        Il faut essayer via celui-ci : https:/ /lecolonel.net/interview-avec-les-militaires-anti-vax-je-suis-un-soldat-et-mon-pays-ne-veut-plus-de-moi-car-je-refuse-le-vaccin-partie-1/

        1. Pierre 82

          En tous cas, ces témoignages sont impressionnants, et confirment l’impression que j’ai de quelques officiers que je fréquente un peu. En fait, ils ne sont pas du genre à faire des confidences, surtout les officiers supérieurs, donc il faut sans cesse deviner ce qu’ils pensent à travers ce qu’ils ne disent pas. C’est un trait de caractère général chez eux.

      2. Higgins

        Aucun pb pour moi. Il faut veiller à enlever l’espace entre les deux /
        https:/ /telegra.ph/Interview-avec-les-militaires-anti-vax-Je-suis-un-soldat-et-mon-pays-ne-veut-plus-de-moi-car-je-refuse-le-vaccin–PARTIE-1-11-28

        1. Popeye

          Merci camarade Major de ce partage. En mon temps j’ai moi aussi servi sous les drapeaux, vu qu’il y a plusieurs lustres je fus même dans le corps des officiers de carrière de l’armée de terre…
          les réseaux amicaux demeurent, mais je n’avais pas de remontées aussi précises de la part de camarades toujours d’active. Seule une très petite minorité s’exprime, parce qu’il faut bien reconnaître qu’il ne fait pas bon être le clou qui dépasse.
          J’eus encore été d’active, nul doute que j’aurais été mal à l’aise – euphémisme – pour ordonner à mes soldats de se faire piquouzer. Je sais la hiérarchie être une science exacte, binaire et sans aucune exception. Mais hélas pour ma Carrière (majuscule ironique et volontaire, à peine sous-lieutenant je décelais déjà souvent dans une belle carrière un enfoiré de carriériste de compétition…l’âge et l’expérience ne m’ont pas démenti cette impression initiale) j’ai chevillée au corps la certitude que cette exactitude hiérarchique confère bien plus d’obligations que de droits au supérieur. Point de vue que j’ai exposé à mon chef de corps de l’époque. J’étais civil quelques semaines plus tard.

          Je note la très brillante manoeuvre du Chef des Armées en termes de cohésion et de moral, un franc succès..

          1. Higgins

            Ayant servi dans L’ALAT, je parle le thalweg couramment (pour les néophytes, c’est la langue en vigueur dans l’armée de terre particulièrement l’infanterie), nous pouvons donc échanger sans crainte. Du coup, je me sens moins seul..
            Les exemples rapportés font froid dans le dos. Je pensais la race des salauds en voie d’extinction,. Visiblement, je me trompais. Bon, j’ai encore pas mal de camarades dans l’institution et je sais que « la coercition vaccinale » est plutôt limitée aux forces qu’aux états-majors. Et je connais le cas d’un officier très supérieur, occupant un poste important qui a menacé de démissioner au cas où on le forcerait. Il est toujours en poste.

            1. Popeye

              Une fois en Régiment, mon béret s’ornait d’une Ancre d’Or (de Marsouin, non de Bigor)
              J’ai la prétention de parler le « thalweg » encore couramment, après pas loin d’une décennie de pratique assidue de jour, de nuit, par tous temps et par tous les climats…à pied ou en blindés, parfois en Puma. Je ne le parle plus qu’au cours de mes pérégrinations cynégétiques autour de ma maison de campagne, mais on ne se refait pas lisières, cornes de bois, défilement, lignes de crêtes et autre talweg (les deux s’écrivent ils me semblent) ont toujours à mes yeux une grammaire aisément déchiffrables.

              J’ai moi aussi déduit des exemples rapportés dans la lecture que vous avez proposé que la race des Katz est vivace. Les exemples les plus édifiants sont dans l’interview du « poireau ». On y voit un exemple chimiquement pur de vielle baderne bureaucratique d’état-major. Une crevure de mon point de vue.

              Le cas que vous citez est intéressant : il prouve que le pouvoir politique en place ne comprend que le rapport de forces. J’en viens à regretter que nos « grands commandeurs » n’aient pas laissé entendre que qu’une obligation vaccinale se traduirait par l’équivalent kaki d’une grève des routiers (la menace a suffi pour lever l’obligation à leur égard)

              1. Higgins

                J’ai quelques camarades dans la coloniale. Que de bons souvenirs pour moi. J’ai brouetté en Puma quelques sections de TDM sous toutes les latitudes. Mais ce temps là s’éloigne inexorablement.

    1. Laurent569

      Ayant trempé dans l’eau quelques années, et ayant, il y a peu, retrouvé d’anciens complices ainsi que d’autres personnes à peine sèches, je dirai que le climat est à la discrétion. Mon impression, pas une certitude, est que, selon les unités, la coercition est à géométrie variable : le pousse-cailloux morfle, les autres sont relativement tranquilles en fonction des caprices du commandement.
      Je suis quelque peu étonné de ces témoignages bien que, écrivant ceci, je deviens un témoin.
      PS : désolé, j’adore la ponctuation.

  25. Léo C

    Ils font joujou avec l’alphabet grec pour encore mieux alarmer; micron ne fait pas sérieux, oméga est trop lointain puisque termine cet alphabet.

    Oméga + Micron = Omicron – ça jette, ça terrorise, ça crédibilise, ça pose et légitime cette pignolade orchestrée.

    C’est le variant Omacron qu’il faut lourder grave.

    1. Yanka

      Moi j’aime bien le mucron. En botanique un mucron est une « petite pointe dure et raide qui se trouve à l’extrémité d’un organe végétal ».

  26. Faustur

    Le gouvernement veut faire aux Antilles comme il a fait contre les gilets jaunes : laisser pourrir le mouvement en filant des cacahuètes à quelques uns. Puis arrestation de quelques meneurs, 135€ d’amende à d’autres, couvre feu et basta.
    Comme les manifs contre le passe en métropole : ça ne produit rien, Macron s’en fout.
    Malheureusement, les dictatures ne comprennent qu’une chose : la violence, et je commence à me demander si la méthode 1789 n’est pas la seule valable, surtout si la prochaine élection présidentielle est confisquée comme la précédente.

    1. LeSUBVERSIF

      Justement si l’autre apprenti dictateur en reprends pour 5 ans…quels sont les pays (si il y en a encore) ou ils fait encore bon vivre pour une éventuelle expatriation? Vaut mieux anticiper! 🙂

  27. Mitch

    Comme tous les soirs je zappe entre la BBC, et la SABC (la BBC en AfSud) et d’autres chaines de langue anglophone (les infos de la Pravda ici j’en peu plus – pour moi c’est fini).

    Le ministre SudAf de la santé dit ne pas être particulièrement inquiet et appelle le population au calme (ça tranche par rapport à ici). Intervention très interessante d’une infectiologue SudAf qui n’était pas plus paniquée que ça.

    Tous les 2 ont aussi rappelé que le fait que le variant est été séquencé en AfSud ne peut pas dire qu’il vient d’AfSud. C’est sur, que quand comme ici on casse le thermomètre (ou tout simplement que l’on en a pas), on ne risque pas d’avoir de fièvre.

    L’aéroport de Jo’burg était un desert cet aprem. Triste !

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Oui, les premiers retours d’Afrique du Sud sont plutôt encourageants. Si cela ce confirme, omicron pourrait mettre fin à tout ce cirque. En se répandant et en prenant la place de delta (déjà par ailleurs peu dangereux, comme le montre les courbes), nous aurions une infection endémique quasi indolore qui nous protégerait de tous les variants.
      Dans ce contexte, il devient contre-productif de se vacciner, quelque soit l’âge, et sans même prendre en compte les risques liés au vaccin.
      Bref, la meilleure stratégie est de laisser le variant se propager et de se contenter de surveiller.
      On peut compter sur nos dirigeants pour être idiots et essayer d’entraver une bonne solution, mais le virus sera peut-être plus fort qu’eux.

  28. Laurent569

    Ce soir, sur France-Intox, l’insupportable émission « le téléphone sonne » intitulée « les nouveaux protocoles sanitaires entrent en vigueur ». je n’en ai écouté que le dernier quart-d ‘heure.
    Un des invités, le Dr. Antoine Flahault, à la fin de l’émission, a parlé de la quatrième dose. Mais attention à ne pas se méprendre, ce serait une dose « spécifique ».

  29. Tofgong

    HS – partage d’expérience
    Lundi dernier coup de barre, nez qui coule, éternuements, puis courbatures et début de fièvre en fin de journée, du coup toubib le lendemain car je bosse comme surveillant dans un collège, pas vax, je me dis faut rester sérieux. Sentence, ben faut faire un test, mardi après-midi, résultat négatif. (oui c’est tout ce que j’ai trouvé comme taf pour nourrir le moins possible la bestiole, mal payé mais peu prélevé, je participe le moins possible à toute cette mascarade, ça me laisse du temps, et au passage j’aime essayer de faire passer un ou deux messages aux gamins, je sème à tous vents, poussera ce qui veut bien, bref en attendant de craquer je me croit un peu utile). Je me soigne en deux jours à coup de miel, ravintsara, infusions avec les vieilles feuilles de cannelle qui trempaient dans le rhum arrangés, et je laisse faire la fièvre ….
    Dans la foulée jeudi soir, ma chérie, pas vax non plus, commence à avoir la barre avec nez bouché, fatiguée, sans fièvre, toubib le vendredi, verdict sinusite, et puis test pour la forme mais sans conviction. Et bien résultat du test le samedi : positif. Petit coup d’affolement, faut isoler tout le monde, je me retrouve cas contatc, re-test rapidement samedi aprèm, toujours négatif pour ma part.
    En appartement, 70 m² avec notre garçon, il apparaît vite que l’on continue à vivre comme d’hab, on va pas sucrer son histoire du soir et le calin pour dormir, et puis zut j’ouvre une bonne bouteille de Saumur Puy-Notre-Dame rouge.
    Le lundi, comme nous avons voulu épargner au petit les tests à narine, je l’emmène à un labo pour qu’il bavouille dans un tube, et j’en profite pour demander un PCR pour moi, voir si j’ai droit à mon label covid. Et bien non, il faut payer, car pas vacciné, car toujours pas déclaré cas contact par l’ARS. Résultat dans l’aprèm, le petit négatif. Ma chérie, avec juste un vague nez bouché, aucune fièvre ni courbatures, mais un peu angoissée du méchant covid, a entre temps appelé notre toubib, qui n’a rien d’autre à conseiller que d’aller me faire tester à nouveau. Elle a aussi passé des heures avec les musiques d’attente de la sécu sans succès pour savoir si ils géraient nos arrêts de travail. Je retourne à la pharmacie qui avait réalisé nos premiers tests et qui m’accueille sans me faire payer. En attendant le résultat, je cause avec d’autres testés. Un gars me dit ah moi aussi, cas contact de ma femme, elle est adoubée deux fois et bosse en epahd. Il me dit que lui aussi a la double couverture. Je lui demande si elle va bien, il me répond oui, genre un bon rhume, mais il enchaîne et me raconte que par contre, c’est dingue le nombre de gens qu’il connaît qui ont morflés de la fumeuse thérapie, dont son frère, qui a eu le visage déformé tuméfié et d’affreuses plaques rouges sur le corps pour chacune des 2 premières injections, et que du coup, il tremble déjà pour la troisième. Et là, la pharmacienne revient, essaye de faire comprendre discrètement au type de la suivre, car c’est positif. Quant à moi, caramba, encore raté.
    Ce soir, plus de 60 heures après le test + de ma chérie, aucun organisme ne nous a contacté ni indiqué de conduite à tenir, et j’aurais pu faire la nouba avec mon super ausweiss de 24 h en bonne et due forme.

    1. baretous

      merci pour ce témoignage. Il faut ABSOLUMENT que les gens parlent car beaucoup savent mais n’osent pas par respect des vaccinés alors qu’eux même…bref..
      moi la dizaine de personnes qui sont sur le flanc d’une grande chaine c’est pas du flan, j’ai glissé que je n’étais pas vacciné et on a parlé un peu avec d’autres employés..
      et ce Bayrou qui déclare qu’il n’y a pas d’effets secondaires..

    2. MadeInCH

      Tout de même…
      Dans ma famille, la moitié est vaccinée.
      Le reste est refuzpik.
      Au travail, tout le monde est vacciné (nous sommes 6) sauf moi. L’un est farouchement refuzpik mais l’a fait par obligation, pour aller voir sa mère souvent à l’hosto, et refuse de faire toute activité non vitale demandant le pass.
      Mais bon. Donc 5 vaccinés.
      (Et moi, je risque ma place. Le chef sait que je suis refuznik, mais comme je DOIS voir des clients, le jours ou un client me refuse à cause de mon statu médical… D’autant plus que je suis tout neuf dans la boîte…)
      Mais je n’ai aucune histoire d’horreur à lier au vaccin.
      .
      A vous entendre se serait vraiment la roulette russe, avec un barillet à 5 coups rempli à moitié, arrondi à la valeur supérieure.
      Autour de moi: Rien.
      .
      J’en viens parfois à douter de la dangerosité, de par la vision directe que j’en ai…
      .

      1. 5% des lots « seulement » sont catastrophiquement mauvais, et 30% ont moins d’effets secondaires que le vaccin pour la grippe (ce qui veut statistiquement dire « placebo »), le reste se situant au milieu (entre catastrophique et totalement sans effet). Pas étonnant que les effets ne soient pas visibles partout. Et heureusement.

        1. Nemrod

          Comment ça.
          Selon les lots seraient hétérogènes à ce point ?
          Au point que certains soit des placebos et d’autres des poisons ?
          Dans quel but ?
          Ce serait au-delà de tout !

            1. Nemrod

              Si c’est un pb industriel lié à de mauvais lots, c’est moins inquiétant et plus rectifiable que si c’est un problème inhérent à la technologie en question.

              1. Pas forcément : si le problème industriel provient d’une incompréhension du processus d’accumulation d’erreur, il n’y a pas de moyen de corriger. Du reste, rien n’interdit d’imaginer qu’à ce problème s’ajoute aussi celui d’une technologie pas/mal maîtrisée, ou avec des effets secondaires graves inconnus qui se déclenchent des mois voire des années après.

              2. Pierre 82

                On avait abordé sur ce blog le sujet du problème industriel tout au début de la diffusion des vaccins.
                Je m’étais posé la question de la validité des système de contrôle de la qualité pour un produit développé aussi rapidement et mis en production massive en un temps record. (contrôle qualité à comprendre dans l’acception anglaise de « control » = pilotage, et pas seulement vérification)
                Je sais par mon parcours professionnel que l’industrialisation de n’importe quel produit, c’est-à-dire son passage en production intensive, est quelque chose de très délicat.
                On s’était posé la question à l’époque quand on s’est rendu compte que certains lots ne contenait pas de principes actifs. Dans un cas industriel normal, on stoppe tout, on rappelle tout, et on vérifie tout, et on analyse tous les cas où un produit inadapté a déjà été installé. Branle-bas de combat. Une découverte pareille, dans le milieu industriel, est révélateur d’une anomalie de production gravissime, qui implique de rebâtir de zéro tout le système qualité. J’ai déjà vécu ce type d’événement il y a bien longtemps (on a même installé ISO9000 pour faire comme tout le monde)…
                Et ce ne sont pas les irrégularités qui ont manqué dans toute cette histoire. La plus notable, à part celle que je viens d’invoquer, est également la chaine logistique, et notamment cette fameuse chaine du froid. Au départ, il fallait conserver à -80°C, puis cette exigence a l’air d’avoir disparu. Sans explication, à part sans doute que c’était trop compliqué, donc on a décidé de se passer de cette exigence.
                Au minimum, on est dans la négligence coupable la plus effarante. En ce qui me concerne, c’est, avec l’absence totale de confiance envers les prescripteurs du vaccin (l’état), la seconde raison pour laquelle je refuse de me faire vacciner.
                Ces deux raisons sont pour moi suffisantes, et me permet de ne pas mettre les pieds dans deux domaines que j’estime ne pas comprendre: l’efficacité ou la dangerosité intrinsèques de ces produits, sur lesquels j’avoue mon ignorance.

                1. Berdol

                  J’ai lu quelque part au début du lancement de ce vaccin que Pfizer avait mobilisé une de ses entités de production qui avait été mise en quarantaine pour de graves défauts de production sur d’autres produits de la marque. Compte tenu de l’urgence et de la masse de vaccin à produire, cette entité a été remise en service. Il est à craindre que les défauts de cette entité n’aient pas été réformés. D’autre part Pfizer a donné licence à de nombreuses usines ne faisant pas partie du groupe Pfizer pour faire face au besoin.
                  Donc de nombreuses raisons objectives, outre les dangers intrinsèques du produit, de craindre des dysfonctionnements nombreux dans la chaine ou les chaines de production. Et les ingénieurs qualité de Pfizer ne peuvent pas se démultiplier à l’infini…

          1. baretous

            ou une amplification du phénomène lié a l’addition des prises. Autre facteur: comment a été pratiqué l’injection car bizarrement le protocole stipulait de ne pas aspirer avant d’injecter alors que justement il faut le faire pour voir si l’injection se fait dans une veine provoquant un choc quasi immédiat

            1. Nemrod

              Ce qu’il faudrait investiguer, c’est si les vaccinés ne chopent pas plus le Covid actuellement que les non vaccinés…parce que c’est mon impression.
              Parce que si oui…ça c’est super inquiétant .
              Autant dire que personne va chercher.

                1. durru

                  Pas besoin de minimiser, vu que les vax ne doivent pas se tester. La sous-évaluation des cas parmi les vax se fait de façon naturelle, à tous les niveaux.

                  1. Higgins

                    Je ne crois pas. Une de mes connaissances, vaccinée, a été envoyé d’urgence de nuit à l’hôpital (un CHU). Son affection n’avait rien à voir avec le COVID. Dès son arrivée, elle a subi un test PCR bien qu’elle ait bien spécifiée qu’elle était vaccinée.

                  2. Nemrod

                    Ah ben ici le cluster vient de Vaccinés qui ont eu une réunion et pour l’instant ça se répand gentiment.
                    Le Pass et le vaccin ont eu a eu un effet amplificateur car les premiers malades n’ont pas cru avoir le Covid…
                    Voilà le Pass était une énorme erreur et comme toutes les grosses conneries séduisante les conséquence sont tardives mais redoutables…
                    Bon heureusement que c’est un virus bénin car une gestion comme ça sur un virus mortel et c’était l’hécatombe.

        2. Casuffit

          Différentes informations sont sorties :
          Tout d’abords, en juin, l’agence européenne du médicament s’est plainte auprès de Pfizer/Moderna de l’hétérogénéité de leurs doses (écart de concentration en Arn de 40%).
          Ensuite, une université a repris les relevés VAERS et a découvert que 3 états sont en sub totalité épargnés tandis que d’autres états concentrent un nombre anormalement important de déclarations
          Puis un chercheur parle aux US : https://odysee.com/@HumainSouverain:e/Effet-secondaire-ou-pas:7
          Enfin une infirmière en chef de je ne sais plus où dit elle aussi 3 lots dont celui classé N°1 n’est qu’un placebo pour les politiques et dirigeants.

      2. Roanna

        Au-dela de 1% d’écart sur le contenu des doses est assassin.
        Imaginons un produit quelconque, une voiture par exemple qui serait vendue neuve avec 1% de défauts. Un jour il manque une roue puis le carburateur puis le pot d’échappement etc
        Les jours de la voiture seraient comptés et du fabriquant aussi.

        C’est bien pour cela que ISO 9000 a été mis en place c’est à dire la reproduction à l’identique du produit de base
        Si le produit de départ est défectueux il n’y aura à l’arrivée que des produits défectueux mais c’est pas vraiment le but recherché.

        1. Pierre 82

          Peu importe le pourcentage d’écart. Ce pourrait être 10% si on démontre que le résultat attendu ne varie pas. Qu’on parle de médocs, de boulons ou de pièces de haute précision, l’industriel doit établir un tableau de mesures demandées avec des tolérances.
          Dans un processus industriel, on définit des valeurs nominales et un écart toléré. Forcément, plus l’écart toléré est faible, plus le coût de production sera élevé. Il s’agit donc d’un équilibre coût – qualité nécessaire.
          Par contre, une fois que cette tolérance est acceptée dans un cahier des charges, fini de rire: on est obligé de fournir 100% des pièces à l’intérieur de ces tolérances. Et c’est ça qui manifestement n’est pas fait – et loin de là.
          Et je trouve ça ahurissant, pire encore que le problème de l’efficacité et de la non-dangerosité présumées, qui d’ailleurs ne sont même pas démontrés non plus. Tout est foireux dans cette histoire. Tout.

          1. Roanna

            Vu que le coût est élevé et qu’en plus le pfizeriolo l’a réajusté à la hausse c’est que la précision demandée doit être pointue. Disons voir mieux que 10%

    3. Roanna

      Autre témoignage
      C’était tout au début de la vaccination, mon épouse va chez le toubib et vu ses problèmes de santé le toubib lui dit qu’il serait bien qu’elle se fasse vacciner.
      La 1ère a lieu et quelques jours après apparition de petites plaques 3 ou 4 de moins de 1cm2 sur le bras, sans plus. Elle qui n’a jamais eu ce genre de prurit.
      Je m’amusais à lui faire peur en disant qu’à présent elle était génétiquement modifiée et qu’il n’y avait plus rien à faire.
      Mais ça m’amuse moins à présent lorsqu’on voit le nombre d’effets secondaires et que ça aurait pu mal tourner.
      Bien sûr il n’y a pas eu de seconde injection et ça n’a jamais été signalé!

    4. MissKat

      C’est quand même super bizarre
      alors moi j’ai fait un autotest : negatif au debut des symptomes. 2eme test a j+ 4 positif. Là j’ai commencé mon traitement iver et antibios. Au bout de 9 jours ça va mais zero odorat : rien de rien.
      je suis en Pl donc je fais pas de pcr (payant) car risque de mise en quarantaine strcte avec controle de police.
      Par contre mon fils : mal de gorge +++ fievre, negatif: la pharmacienne me dit : angine! Elle me dit oh lala faut arrêter avec le covid hein! Y a tjrs eu des virus l’hiver, des vieux et des malades qui mourraient l’hiver. Du coup m’a encouragé a lui donner les antibios et ne pas aller chez le doc qui l’enverrait faire un test a l’hosto et forcément feraient passer ça pour un covid!
      Elle me dit de consulter si degradation , mais pas inquiete du tout.
      Alors moi je sais pas: covid?.pas covid?.angine qui teste positif? Je peux pas moi etre covid et mon fils angine???

      En PL ils n’ont pas la langue de bois !!

      Sinon ma famille de toubibs : tous ont fait leur 3eme dose et tous sauf ma tante de 72 ans sont tombés malades: infection qu’elle me dit …
      c’est n »importe quoi tout ça.
      Ma tante medecin m’a avoué que les docs de son hopital reconnaissent que les morts covid seraient morts de ttes façons de n’importe quel virus comme tous les hivers, et que ce n’etait pas la peine d en faire un pataquès..

          1. Nemrod

            La perte d’odorat par inflammation des muqueuses est banal…rien remonte car le tuyau est bouché.
            Ca arrive dans beaucoup de rhinites.
            Dans le Covid la perte d’odorat se fait sur un nez dégagé avec souvent une sensation de sécheresse profonde…d’anesthésie.
            C’est très particulier .

        1. Berdol

          Non, pas nécessairement : Mon fils perd l’odorat temporairement lorsqu’il a un gros rhume et cela depuis longtemps avant qu’on parle du covid.. Moi j’ai eu le covid, attesté par la recherche d’anticorps spécifiques a postériori, et je n’ai jamais perdu ni l’appétit, ni l’odorat ni le gout du Saint-Joseph…

      1. Nemrod

        Le seul signal de surmortalité c’est en Mars Avril de la première vague.
        Le Covid c’est ça et depuis pas grand chose.
        Difficile de savoir quelle est la part de l’abandon total des malades et des soins trop tardifs la dedans mais je la soupçonne importante.
        Et c’est ça que Veran et consort veulent cacher sous des monceaux d’inepties et c’est pour avoir révélé ça qu’ils veulent la peau de Raoult.

        1. Berdol

          Peronne impute 25 000 morts au refus de prise en charge des malades et Raoult explique que le covid en ses débuts a fait une hécatombe terrible dans les ephad…

      2. Nemrod

        Votre odorat …attendez le pas avant au moins 3 semaines un mois .
        Et il est très possible que certains pants du spectre d’odeur vous reste inconnu ou très dégradé pendant longtemps.
        Au bout d’un an, je ne discerne encore pas certaines…
        Bon c’est pas la mort mais je reconnais que pour certaines professions …cuisinier, parfumeur, oenologue ça puisse être problématique.

      3. Béraud-Sudreau

        Mon mari n’a pas récupéré complètement depuis mars 2020… Mais il a 69 ans.
        Plus on est jeune, d’après ce que je vois, plus vite l’odorat revient.

      4. Popeye

        pour ma part : tests positifs (antigénique ET PCR, un médecin m’a prescrit le PCR après l’antigénique positif) il y a onze jours maintenant.
        ivermectine + azothrimycine + corticoïdes par un médecin de mes connaissances. Phase virale torchées en deux temps trois mouvements, moins de 36 avec un pic à 39°. En revanche grosse grosse réaction « de rebond du 8ème jour » avec 3 jours à 38°, Doliprane totalement inefficace.
        en désespoir de cause, je dois dire que j’étais bien au fond du trou avec aucune amélioration, appel au 15. Le médecin régulateur après 25 minutes d’attente en 30 secondes sans plus d’explication « faites vous prescrire des corticoïdes par votre médecin traitant » ce qui se fait sans difficulté un dimanche après-midi à 16H00…
        heureusement il me restait quelques comprimés de l’ordonnance initiale. Qui se sont avérés efficaces. le lendemain téléconsultation (avec le même médecin que j’avais eu tout au début, celui qui m’avait prescrit un test PCR) pour faire renouveler mon arrêt maladie. Oui, parce que là objectivement je ne suis pas encore en état de travailler. Au passage il m’a prescrit officiellement le même corticoïde, et s’était révélé surpris en bien que la régulation du 15 parle de corticoïdes! il sous-entendait à mots à peine couverts que depuis le début la réaction instinctive des médecins de ville face à cette réaction était la prescription de corticoïdes mais que le conseil de l’ordre cherchait des poux dans la tête à ceux qui le faisaient. En gros il est en mode « laissez-nous bosser, il y a des possibilités thérapeutiques qui marchent. Laissez-nous discuter avec nos patients et on réglera 99,5 % des cas » et un brin remonté contre le gouvernement et le conseil de l’ordre.
        Ma femme est au tas également : pas de fièvre mais des nausées et des vertiges. Quasiment 3 sans dormir ou presque, donc ça n’aide pas. Sous corticoïdes depuis ce matin. ça semble fonctionner.
        Les enfants vont bien, tous testés positifs. D’ailleurs la bestiole a du arriver à la maison par l’aîné, 11 ans en 6ème. (il y avait 7 absents dans sa classe cette semaine quand il repris : 3 cas contact, 4 positifs) Il a eu un peu mal à la tête une nuit, a mal dormi. 3 jours plus tard, c’était mon tour. Mon épouse encore 3 jours après. Pas de symptômes évident pour le dernier (4 ans…) mais testé positif. On l’a fait tester pour éviter les 10 + 7 = 17 jours d’isolement. Là il n’aura eu que 10 jours.
        J’ai refilé la maladie à un collègue : celui avec qui j’avais déjeuné en face la veille de mon arrêt. La personne qui était à côté de moi n’a pas été atteinte.
        Sinon personne d’autre sur l’open space. Le masque fait chier, mais visiblement quand on est malade ça à tout de même l’air de limiter les transmissions.
        en tout cas, même quand on se cogne une réaction de rebond violente (ce qui mon cas et celui de mon épouse) de ce que je vois un simple corticoïde remet sur pied…quand enfin on vous le prescrit et qu’on vous explique que cette fameuse réaction de rebond peut avoir lieu.
        Autrement dit, cette maladie se traite avec des molécules existantes, sûres et éprouvées.

  30. Higgins

    L’effondrement de l’autorité par l’illustration : https:/ /www-cnews-fr.cdn.ampproject.org/c/s/www.cnews.fr/france/2021-11-29/nous-voulons-des-personnes-vives-desprit-et-laffut-lincroyable-offre-demploi-de?amp

  31. syl20

    Bonjour à tous !
    Les médecins sud-africain ne paniquent pas :
    https://www.journaldequebec.com/2021/11/29/omicron-des-symptomes-etonnamment-tres-differents-du-variant-delta

    Le problème des politiques, c’est que toute crise est une opportunité pour se montrer activiste sous les projecteurs… avec l’argent des autres… A leurs yeux, anticiper n’est pas porteur, alors que gérer des crises évitables est carrément gouleyant !

    Ce pays est foutu… et ce n’est pas le seul !

    Merci H16 pour tes billets et cet espace.

      1. Higgins

        Tremble, Pheldge, tremble : https:/ /la1ere.francetvinfo.fr/reunion/covid-19-un-cas-positif-au-variant-omicron-confirme-a-la-reunion-1168069.html

    1. Nemrod

      Bel édito.
      Il reste des fragments de la vie d’avant.
      Dans les interstices, là ou seule prospèrent les ombres, à l’abri des regards…surtout !
      Il faut les protéger, les emmener partout avec nous comme le Feu dans le film.
      La moindre bourrasque peut les balayer.

  32. Theo31

    Brouillard épais et belle couche de glace ce matin. La semaine dernière, un mètre de neige à la Mongie en une seule journée. C’est clair, la terre se réchauffe.

    1. baretous

      avec déjà un avantage: flinguer les dernieres mouches… 🙂 Et les premières lignes electriques aériennes qui rendent l’âme en vallée d’Aspe.Ils s’étaient habitué chez Enedis à laisser filer le courant sur des poteaux hasardeux

      1. Pierre 82

        Quelle attitude anti-scientifique et obscurantiste !!! Avec une vraie volonté politique, on peut bien sûr piloter le climat.
        D’ailleurs des milliers de dirigeants politiques ont décidé de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C d’ici la fin du siècle (de tête, parce que ça change tout le temps).
        Le plus rigolo, c’est qu’il y a 20 ou 30 ans, une telle déclaration d’un dirigeant aurait fait rigoler tout le monde, alors que maintenant, on montre du doigt ceux qui soulignent le côté hubris de la chose.
        Un peu comme si une conférence internationale se mettait sur pied pour décider de changer l’excentricité de l’orbite d’Uranus autour du soleil avant l’année 2500.
        Ce voyage total en plein délire est d’ailleurs à rapprocher de la perte « d’auctoritas » qui est le sujet du billet…

      1. Roanna

        Tout a déjà été dit sur le sujet et ce n’est pas un épi-phénomène qui change le cours de l’histoire.
        Il y a cependant des tendances fortes qui font que celui qui a 1mm de bon sens ne peut pas rejeter.
        On ne peut pas rejeter qu’on rejette du carbone et du méthane.
        On ne peut pas rejeter que les 2 ont un effet de réchauffement.

        Quelle en sera la conséquence dans 50 ans, j’en sais rien mais ça n’augure rien de bon.

        1. durru

          Rassurez moi, vous ne chauffez pas un 200 m2 avec un petit feu gaz qui sert à faire le thé ? Et encore, dans mon exemple vous risquez d’y arriver…

          1. Roanna

            Vous m’y faites penser, va falloir que j’allume le feu de bois car depuis hier soir vers 9h il n’y en a plus, là on est à 21° et ça va être l’heure.

            On m’a dit que le bois c’était du renouvellable, je suis bête, je crois sur parole.

        2. Husskarl

          « On ne peut pas rejeter que les 2 ont un effet de réchauffement. »

          Bah si déjà.

          Et ensuite, on peut rejetter le fait que la proportion puisse influer quoique ce soit.

          1. Roanna

            C’est vrai qu’on peut raconter tout et n’importe quoi, il y a même Bayrou qui pense qu’un mutant puisse apparaitre et ne s’attaquer qu’aux enfants, comme quoi, et c’est un gars qui est au plan pour définir la stratégie de la FR, un mec bien placé quoi.

            1. durru

              En toute objectivité, il me semble bien plus probable que les craintes de Bayrou se réalisent que le réchauffement global de la Terre suite aux activités humaines.

              1. Roanna

                Je suis ébahi par votre argumentation

                « Bah si déjà.

                Et ensuite, on peut rejetter le fait que la proportion puisse influer quoique ce soit. »

                Avec une argumentation comme ça vous allez pouvoir faire polytechnique. Bravo.

                1. Husskarl

                  Je reprend votre propos: « On ne peut pas rejeter que les 2 ont un effet de réchauffement. »

                  Pourquoi ne pourrais je pas rejeter cette assertion ? Démontrez donc que ces gaz réchauffent la planète et on en reparle.

                  NB: La référence suprême, l’X, j’espère que vous êtes satisfaite de vos énarques, ils ont aussi fait une grande école, ça démontre leur incroyable intelligence…

          2. Pierre 82

            On a bien fait croire à la populace que les pets et les rots des vaches causaient globalement plus de gaz à effet de serre que le CO2. A l’époque, j’ai d’abord pensé à un article du Gorafi, mais ça n’existait pas encore. Et maintenant, c’est considéré comme une vérité scientifique absolue et irréfutable.
            C’est à partir de ce jour que j’ai commencé à me rendre compte que ce réchauffement climatique, sur lequel je ne m’étais jamais posé de question jusqu’alors, était définitivement une escroquerie intellectuelle.
            Je pensais que cette idée saugrenue connaitrait le même sort que feu le trou dans la couche d’ozone. Mais non, cette couillonnade cosmique a pris comme une mayonnaise, et il est devenu indécent de remettre en cause publiquement cette théorie farfelue.
            Il y a d’ailleurs un cousinage entre ces événements et le H1N1, coup d’essai qui n’a pas vraiment pris, suivi du Covid qui a été le succès planétaire que l’on connait. Au point qu’on ait décidé d’y sacrifier toute l’économie.

            1. Higgins

              Pierre, on arrête de rire et on redevient sérieux à propos des pets. C’est Grazia qui le dit : https:/ /www.grazia.fr/lifestyle/insolite/respirer-des-pets-serait-bon-pour-la-sante-et-c-est-la-science-qui-le-dit-1044231#img2

            2. Roanna

              Il semblerait que le CH4 soit en grande partie produite par l’activité humaine, 40% serait d’origine naturelle, les ruminants ne représentant une faible partie de l’ensemble.
              A force de vouloir faire croire n’importe quoi les médias se disqualifient complètement.
              Le CH4 est 28 fois plus « réchauffant » que le CO2 mais a une durée de vie courte.
              Mais bon, il vient se rajouter au CO2 pour les effets néfastes qu’on le veuille ou pas.

      2. Pheldge

        @ Yanka : comme le dit si bien le proverbe belge – une fois – : « alley alley, neige en novembre, une fois, Noêl en décembre ! » 😉

          1. Higgins

            Le Général avait bien raison, les français ne sont que des veaux juste bons pour l’abattoir. Les comportements que j’observe sont ahurissants de bêtise. Je vois des gens, seuls dans une rue déserte, porter ce putain de masque comme si leur vie en dépendait et je ne parle pas des abrutis qui en portent alors qu’ils sont seuls dans leur voiture. Étant totalement coupé de la propagande officielle, celle-ci ne m’affecte aucunement mais force est de reconnaître qu’elle est diablement efficace. Je crois que là où elle est la meilleure, c’est quand elle se contente d’instiller le doute. On a eu l’exemple récent avec une énième attaque contre Raoult sur de prétendues malversations dont il se serait rendu coupable au sujet des résultats touchant au traitement à l’HCQ. Les merdias mainstream (Merdiapart en tête) se sont jetés sur cette soi-disante information en disant « Ça y’est, on le tient enfin. Vous voyiez bien que nous avions raison !!! » avec l’appui de « subordonnées » qui auraient subi des pressions ignobles. Dit comme ça, ça sonne juste et on y prête attention en se disant au fond de soi-même : « et si c’était vrai? ». Si on n’est pas bien campé sur ses pattes arrières, le doute s’instille insidieusement (c’est bien là le but recherché) et le temps fait le reste.

            1. Pheldge

              Raoult force l’admiration, parce qu’en plus d’être le chercheur qu’on sait, il ne se laisse pas impressionner, et il sait répondre avec justesse, aux attaques indignes dont il fait régulièrement l’objet.

  33. Duff

    Je me faisais la réflexion suivante il y a peu : en 2007 nous étions 5 ans après le « séisme » du 21 avril 2002 et on croyait que Sarkozy avait pris la mesure du problème (un peu naïvement j’avoue, mes premiers posts ici datant de la fin du mandat de Sarko). La situation à l’époque n’était pas brillante mais si on la compare avec la situation actuelle, c’est absolument dingue comment elle s’est empirée gravement et en moins de 15 ans.

    En 10 ans, on aura donc connu 2 crises majeures fabriquées de toute pièce par des états piétinant la liberté et rengeant au placard toute notion de responsabilité individuelle. Il y a 10 ans j’étais optimiste en me disant que quelques réformes clés pourraient faire repartir le pays, il y avait des exemples autour de nous. J’étais dans un mood « finalement l’amélioration appelle l’amélioration et ça va toujours plus vite qu’espéré » et désormais, je constate hagard avec quelle vitesse, précipitation même, des principes pourtant sacrés ont été FACILEMENT abolis.

    La France m’inquiète désormais. Les premières fois que j’ai lu CPEF j’en souriais. La liberté est bien fragile, il faut constamment se battre pour. On a une foutue tendance à sous estimer la puissance de ses ennemis.

Laisser un commentaire