La liberté d’expression impose la liberté de transaction

Il est philosophiquement entendu que la première des libertés fondamentales, sur lesquelles reposent toutes les autres, est la liberté d’expression. C’était vrai jusqu’à récemment.

En général, on estime qu’à partir du moment où l’on dispose de sa liberté d’expression, les autres libertés en découlent : liberté d’association, liberté de culte, qui permettent d’asseoir les droits civils essentiels depuis la propriété et le droit d’entreprendre jusqu’à la vie privée. L’expression politique ne peut exister que si la liberté d’expression existe et permet notamment de créer des associations politiques afin de faire connaître et diffuser ses idées…

Cependant, ces dernières décennies, un phénomène nouveau a fait son apparition qui impacte directement cette liberté d’expression. Si celle-ci est toujours d’une importance capitale, les changements technologiques actuels ont propulsé une autre liberté en avant : la liberté de transaction.

En effet, et cela n’a jamais été aussi clairement démontré que depuis quelques jours avec ce qui se passe à Ottawa et contre les camionneurs manifestants du Convoi de la Liberté, la liberté d’expression est directement dépendante de la liberté de transaction, et si c’est cette dernière qui a été choisie comme cible des États pour faire taire toute dissidence, ce n’est pas un hasard.

Par liberté de transaction, on entend ici notamment la capacité de chacun d’entre nous de commercer avec d’autres individus autour de nous de façon libre et, de façon incidente, anonyme. Ceci est non seulement indispensable mais fondamental pour garantir que la liberté d’expression pourra être respectée : très basiquement, s’exprimer demande de l’énergie. Ceci se traduit par une consommation de temps et de moyens : disposer d’une information ou d’une idée ne suffit pas, pour la faire connaître il faudra de toute façon engager des frais, même très modestes, qui se traduiront à un moment ou un autre par une transaction financière.

S’il est évident qu’avec la révolution informatique, le coût de transaction et de diffusion de l’information s’est effondré par rapport à ce qu’il fut il y a quelques décennies (et cela a directement participé au développement de médias alternatifs et à l’apparition de nouvelles sources d’information, par exemple), ces transactions ont, parallèlement à la décentralisation de l’information, subies a contrario une forte concentration : à mesure que l’information se décentralisait et devenait plus abordable, les transactions financières se sont elles faites de plus en plus centralisées.

Pire : depuis les attentats du 11 septembre 2001, on assiste à une véritable avalanche de lois destinées à encadrer et surveiller toutes les transactions financières d’un côté, et à supprimer toute possibilité de faire ces transactions commerciales ou financières en dehors des institutions et des canaux qui sont surveillés par les États. Ce n’est pas un hasard : prétextant la nécessité de lutter contre le terrorisme, le blanchiment d’argent, les achats ou ventes d’armes, de drogue ou de tout ce qui sera jugé sulfureux par l’État, les lois se sont accumulées pour forcer le citoyen à se départir de sa monnaie anonyme, physique, et se reporter complètement vers les transactions en ligne, numériques, tracées, étiquetées et nominatives.

Or, c’est un changement fondamental : depuis que la monnaie existe, elle a toujours été anonyme et pouvait être dépensée de façon sinon totalement libre au moins de façon relativement incontrôlée par les autorités. Tout individu pouvait, jusqu’à récemment dans l’Histoire, se passer de tout compte bancaire qui n’a été accessible au plus grand nombre que de façon finalement assez récente. La démocratisation des moyens de paiement dématérialisés est encore plus récente et son extension jusqu’aux plus petits achats (avec et sans contact à présent) ne remonte qu’à quelques années.

Avec la disparition programmée – voire carrément imposée – de l’argent liquide, poussée par la disparition progressive des distributeurs automatiques bancaires d’un côté et celle de l’usage du liquide aux caisses, dans les petits commerces et même dans les automates (boissons, friandises, tickets de métro, etc.), accompagnée de la numérisation complète tant de nos identités que de l’ensemble des données qui nous accompagnent (est-il besoin d’évoquer ici les passeports biométriques et vaccinaux ?), chaque transaction que nous faisons dans le monde moderne est intrinsèquement traçable et tracée.

Il n’y a pas beaucoup d’efforts à faire pour comprendre que, moyennant les bonnes dispositions légales et l’assentiment d’une proportion notoire de citoyens un peu trop faciles à manipuler, l’interruption de toute transaction sur nos comptes bancaires peut être décidé arbitrairement par le pouvoir en place.

C’est du reste exactement ce qui se passe actuellement en Démocratie Populaire du Canada sous l’impulsion du Lider Trudismo : les camionneurs déviants qui ont eu l’outrecuidance d’avoir des opinions dissidentes au sujet des pass vaccinaux actuellement en usage dans l’État fédéral nord-américain se retrouvent sans possibilité de faire la moindre transaction et dépendent donc totalement du troc et de la charité des autres individus. Du reste, il a été clairement envisagé d’étendre les rétorsions (financières) bien au-delà des participants et des soutiens au mouvement des camionneurs et de frapper de la même sanction (sans procès) ceux qui avaient des vues compatibles avec celles de Trump, le précédent président américain.

Ne vous inquiétez pas : les gouvernants et politiciens ont fort bien compris tout l’intérêt personnel qu’ils pouvaient retirer de cette concentration et de cette surveillance des transactions par le modèle numérique actuel et présenteront cette nouvelle prison qu’ils s’efforcent de construire autour de nous comme un petit embarrassement nécessaire afin de bouter les vilains, les méchants hors des sociétés civilisées qu’ils entendent protéger.

Moyennant quoi, il le sera alors facile de pousser aussi fortement que possible la mise en place des “CBDC”, ces cryptomonnaies de banques centrales, qui auront le bon goût (magique) d’être pilotables par les politiciens, orientables vers les marchés, industries et commerces que ces politiciens jugeront utiles (pour eux), et ce, sans que vous puissiez vous y opposer de façon formelle et même informelle : la dissidence sera facile à écrabouiller, tout simplement en lui retirant absolument tout moyen d’exister.

En l’espace de quelques années, la liberté d’expression, fondement des sociétés démocratiques occidentales, a brutalement (et habilement) été mise sous tutelle de notre capacité à faire simplement des transactions.

Il devient absolument indispensable et nécessaire que ce lien soit brisé pour que nous retrouvions nos libertés.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires257

  1. Le Gnôme

    Je me souviens d’un temps où les ouvriers étaient payés en liquide, jusqu’au moment où il fut obligatoire de les payer par chèque. J’avais emmené ceux qui n’avaient pas de compte à la banque en ouvrir un , ce qui fut croquignolet vu les justificatifs demandés,. Le doigt dans l’engrenage était mis. A l’époque, on a beaucoup parlé du lobby des banques, j’ai quelques doutes aujourd’hui.

    1. Theo31

      Le compte à la banque, c’était pour éviter les braquages qu’ils disaient. Zut, les voleurs ont alors braqué les banques.

    2. Higgins

      Il ne faut pas tout mélanger. Je ne crois pas que le paiement des salaires via une banque ait été une mauvaise chose et je doute fort que ce qui se passe avec la fin programmée du liquide ait été pensée au moment. Il ne faut pas prêter trop d’intelligence à toute cette engeance, ce serait leur faire trop d’honneur. Je pense plutôt que cette perspective, la fin du liquide, s’est imposée avec la chasse aux coûts entreprises dans un domaine subitement devenu très concurrentiel. Le pouvoir politique lui, y a vu une belle opportunité d’imposer sa marque et son emprise.

      1. Roanna

        “Je ne crois pas que le paiement des salaires via une banque ait été une mauvaise chose”
        A bien y réfléchir il est probable que l’esprit de la concentration des pouvoirs y est déjà sous-jacente même si elle ne se fait que de façon justifiée (réduction des coûts, simplification, réduction de la criminalité -déjà- …)
        A propos de criminalité on pourra noter qu’elle n’a jamais été aussi élevée que depuis que tout est concentré dans les banques.

    3. Aristarkke

      Les principales banques étaient nationalisées à cette époque… Et l’appât a été de rendre l’utilisation du chéquier gratuite pour le client…

    4. René-Pierre Alié

      C’était mon cas dans mon premier emploi. On passait à la caisse, et le caissier donnait billets et pièces de monnaie. J’étais jeune alors, et je ne comprenais pas que l’argent liquide était une condition de la liberté, alors que passer obligatoirement par une banque vous mettait automatiquement en état d’être son obligé. Dans les années ’90 (il me semble), il a été interdit de retirer de son compte plus qu’un certain montant en cash (était-ce 5000 Francs ?) – sous prétexte de lutte contre le blanchiment d’argent, la bonne paire. Là, j’ai compris que la liberté était intimement liée à la capacité de disposer à sa guise de son argent honnêtement gagné, alors qu’à la banque il n’était disponible que sous conditions, conditions que pouvait édicter le Pouvoir.

      1. Pierre 82

        J’ai pris beaucoup plus de temps à le comprendre. Globalement, c’est la crise des surprimes (et surtout la manière dont ils l’ont traité) qui m’a ouvert les yeux.

        Avant, j’étais comme la plupart de mes contemporains, je ne voyais que l’aspect pratique (qui est indéniable – le nombre de braquages de petits commerces serait terrifiant à l’heure actuelle s’ils disposaient de caisses bien remplies, vu l’ambiance géniale qui existe dans notre pays)

        1. Aristarkke

          Il y en a encore en abondance des petits braquages ne rapportant que des sommes dérisoires à leurs auteurs. Mais cela n’est plus traité que par la PQR et dans leurs pages secondaires…
          Donc, c’est invisible pour le grand public… Et si c’est invisible, cela n’existe plus ou pas…

          1. Pierre 82

            Je sais, il y a eu un braquage d’une supérette à deux pas de chez moi il y a quelques années, ça a fait l’objet d’un entrefilet dans la Dépêche. En plus, ils sont partis avec à peu près 2000 balles, pas plus, mais la gérante, qu’on connaissait bien, a fini par changer de métier et même de lieu de résidence après un burn-out d’enfer, où elle n’arrivait plus à fermer l’œil et trouver le repos pendant des mois. On ne se rend pas compte des effets dévastateurs d’un braquage, surtout avec violence comme ça a été le cas.

        2. Theo31

          Le technologies sont toujours utiles pour les gens qui vivent en paix. Les dirigeants les détournent systématiquement pour faire avancer leurs agendas. Le nucléaire est emblématique : combien de morts avec le nucleaire civil en 70 ans ?

          1. Pierre 82

            Et combien de morts avec le nucléaire militaire? On sait juste que c’est encore beaucoup moins… (Tchernobyl était bien du nucléaire civil et est de loin l’accident le plus grave en terme de morts)

            1. apjbdm

              Vous vous compliquez grandement la vie en allant chercher des causes aussi singulières !

              Le Sucre aura certainement exterminé dix fois plus de personnes que le communisme et le nucléaire réuni !

                  1. sam player

                    Dr, pratiquement pas de sucres dans la bière en general : le maltage transforme les glucides en sucres qui se transforment ensuite en alcool. Il peut en subsister moins d’un gramme dans une bière si le processus n’est pas abouti mais ce n’est pas volontaire.
                    Les bières triple et les bières sans alcool contiennent du sucre volontairement

                    sam player — pilier de bar (c’était avant)

                    1. Dr Slump

                      Je suggère que tu lises les étiquettes au dos des bouteilles de bière. Tu verras qu’il n’est pas rare que dans les ingrédients, il soit mentionné la présence de glucose, de dextrose, en plus des malts. Ce n’est pas systématique, mais ce n’est pas rare, et toutes bières confondues, y compris alcoolisées.

                1. Non, vraiment pas.
                  Même les calculs les plus larges sont un à deux rangs de magnitude inférieurs pour Tchernobyl à Hiroshima ou Nagasaki : on parle au maximum de 4000 personnes touchées et quelques dizaines de morts pour Tchernobyl, on parle en dizaines de milliers pour les deux bombes.

              1. Pierre 82

                Je m’en suis tenu à la proposition initiale de Théo: je n’ai retenu que les 70 dernières années, donc à partir de 1952.

              2. Higgins

                Juste après l’explosion :
                Hiroshima : 80000 morts et 70000 blessés*. La puissance de la bombe est estimée à 12,5 kt.
                Nagasaki : 40000 morts et 60000 blessés* . La puissance de la bombe est estimée à 21 kt.

                *De nombreux blessés mourront les jours suivants

                Source: Batailles aériennes n°99 “B29 sur le Japon”.

                Tchernibyl n’est en aucun cas comparable.

                1. bibi

                  Tchernobyl ce n’est pas un accident nucléaire, c’est juste un énième foirage du communisme qui s’est appliqué à un réacteur nucléaire civil.

    5. Grosminet

      Dans le pays où je vis, c’est encore possible, et je mets un point d’honneur à payer les salaires en liquide, même si ça revient un peu plus cher. Ça a beaucoup d’avantages, notamment pouvoir « arrondir » les heures sup d’un mois sur l’autre, et de temps en temps (beaucoup plus rarement qu’il y a une dizaine d’années), quand un fournisseur nous file une fausse facture, ça permet de payer une partie des salaires sans passer par la case charges salariales.

      1. Pierre 82

        Dans la restauration, il y a souvent un complément, sous forme d’une enveloppe. Sinon, impossible de trouver du personnel qui acceptera de faire systématiquement des heures sup déclarées, c’est-à-dire amputées d’une grosse partie.

        1. Pyrrhus

          80% des restaurants vont fermer d’après Klaus Schwab. Les restaurateurs qui ont accepté les PGE sont tenus par l’ Etat. C’est de fait une soviétisation de l’économie. La classe moyenne va être lessivée au travers de plans d’austérité successifs/inflation rampante.

          Rajoutons le conflit en Ukraine par dessus, pour aggraver/justifier les pénuries et une inflation phénoménale, que ce soit au niveau de l’énergie, des matières premières ou de la nourriture.

  2. bob razovski

    depuis toujours, augmenter le contrôle pour asseoir son pouvoir. Quel que soit le modèle politique, l’orientation politique, c’est une constante tant qu’on cherche à avoir un état fort.
    Tous nos problèmes viennent de là. Moins l’état aura de pouvoir, plus nous serons libres. C’est pas vraiment la tendance du moment.

  3. Le Gnôme

    Je suis curieux de savoir si les réfugiés ukrainiens montrent leurs passes vaccinaux avant d’entrer dans l’UE. Je dois en montrer un si je veux aller dans des pays européens. Je vais me dire ukrainien.

    1. Aristarkke

      Comment osez vous douter qu’il y aurait application circonstanciée des lois et règlements. Bien sûr qu’il leur faut un paSS ! Ils reçoivent un bon et un rendez-vous pour le faire après être entrés.

    2. Grosminet

      Le pass vaccinal n’est pas en vigueur en Ukraine, donc les ukrainiens n’ont pas de pass. S’il avait été en vigueur, les russes auraient été refoulés à la frontière ou bien mis en quarantaine. CQFD.

      1. Roanna

        C’est d’ailleurs pour ça qu’il y a une file d’attente de 60km de chars à la frontière en attendant un lavage de cerveau afin de vérifier que les arrivants ne sont pas contaminés

    3. Aristarkke

      Ach! Verboten d’entrer en Teutonie comme ça, ni vu ni connu :
      https:/ /twitter.com/dtzb/status/1499026185254318084?t=nciELjOZ8NtjrqnpX_TTLg&s=19

  4. Pyrrhus

    Notre systeme économique et monétaire mondialisé est en faillite totale, merci les planches à billets successives. Le conflit en Ukraine se produit au moment opportun, remplaçant totalement le Covid-19 comme nouvel outil de terreur. Le Great Reset implique la destruction de notre ordre mondial actuel au profit d’un nouveau paradigme.

    Les CBDC sont la prochaine étape, une fois l’euro, le dollar, yen, numériques mis en place, le cash sera banni et n’aura progressivement plus cours légal. Une fois les CBDC en place, une panique bancaire devient de fait impossible puisque le monnaie devient totalement virtuelle. C’est la mise en place d’une tyrannie technologique absolue.

    Une fois un tel systeme mis en place, disons que vous refusez une injonction de l’autorité en place, (par exemple une injection d’ARNm, énième “booster”). Votre score de crédit social “sanitaire” va décroitre progressivement. Une fois à zéro ou négatif, votre revenu universel cesse d’etre versé sur votre porte-feuille numérique (lié à votre score de crédit social). Vous devenez instantanément un pariah, un exclu technologique. Rapidement, sans argent, ne pouvant ni acheter ni vendre quoi que ce soit, vous mourrez de faim et personne ne voudra vous aider, de peur de partager le même destin funeste.

    Les CBDC auront une date de péremption, il sera impossible de se constituer une épargne. C’est la mise en place d’un systeme de servage, de type néo féodal. Le communisme appuyé par l’asservissement bio-technologique pour la masse et le capitalisme de conivence pour les élites apatrides.

          1. Pyrrhus

            Produire le virus informatique, le répandre sur les réseaux afin de vendre l’antivirus clef en main est un business model récurrent de l’industrie numérique qui vends les anti-virus.

            Imaginer une application de ce business model dans le domaine biologique révèlerait du complotisme le plus total. L’Event 201 n’a jamais eu lieu, la fondation Bill&Melinda Gates ne l’ont pas financé, ne sont également pas impliqué dans BigPharma et les “vaccins”, là encore complotisme total.

            1. Vodkaman

              C’est vrai, tout comme Moderna n’a jamais déposé un brevet en 2016 sur une séquence qui se retrouve dans le sars-cov2.

              Si l’info est vrai, la partouze pangolin / chauve-souris va devenir compliquée à défendre.

              1. Pyrrhus

                Le conflit en Ukraine se produit au moment opportun. Comme un sentiment de cyber attaques de masse attribuées aux Russes, dans peu de temps.

    1. Grosminet

      La disparition complète du cash est chose impossible. Il faudrait que ce soit une mesure prise à l’échelle mondiale, de façon plus ou moins synchronisée, et même dans ce cas il serait partiellement remplacé par autre chose. Par contre, le fait que les élites souhaitent restreindre de plus en plus son utilisation et rêvent de le supprimer est un fait indéniable.

      1. Pyrrhus

        “La disparition complète du cash est chose impossible. Il faudrait que ce soit une mesure prise à l’échelle mondiale, de façon plus ou moins synchronisée”

        L’euro numérique est en phase de test, la BCE ne s’en cache pas. La même chose se produit aux US auprès de la FED avec le dollar numérique. C’est une mesure concertée, synchronisée, partout dans le monde. Il s’agit de l’axiome monétaire d’un Nouvel Ordre Mondial. La logique voudrait que ces différentes “monnaies” numériques finissent par fusionner en une seule monnaire mondiale, sur le long terme.

        The Economist, la couverture de 1988 en donne une idée assez claire au travers du Phoenix.

        1. zz

          C est quoi la difference avec des euros sur un compte bancaire ?? Hormis l assurance contre la faillite de ta banque, aucune

      2. sam player

        Grosminet, il suffit que la banque centrale retire peu à peu la monnaie fiduciaire en circulation
        J’ai un client qui m’a certes payé en $ une fois, mais ça court pas les rues…

        1. Pierre 82

          Attendez de voir arriver l’hyperinflation, et on verra.
          Au Venezuela, si vous avez des dollars, vous trouvez ce que vous voulez.

          Il y a d’un côté ce que les dirigeants voudraient ou rêveraient, et d’un autre ce qu’ils arrivent à mettre en place.
          J’ai d’ailleurs une vague impression que si Poutine attaque dans le dur, (couper le gaz par exemple), nos chers dirigeants se feront un plaisir de filer discuter avec le vilain Poutine, et de trouver un accord bancal.
          Le plus extraordinaire est qu’ils n’ont même pas l’air de se rendre compte à quel point la situation est critique.
          Plus de 50% d’énergie en moins pour l’Allemagne, ça se remplace pas comme ça avec une flottille de méthaniers affrétés cite fait bien fait.
          C’est d’ailleurs l’Allemagne qui ira négocier, la France fera ce qu’on leur dira, comme c’est devenu une coutume.

        2. Grosminet

          Oui, d’accord, la durée de vie des billets n’étant pas illimitée, si la banque centrale les retire et n’en n’émet pas d’autres, à terme le liquide finit par disparaître. A CONDITION que toutes les banques centrales du monde fassent la même chose, ce qui est à mon sens impossible.

          1. Pyrrhus

            “A CONDITION que toutes les banques centrales du monde fassent la même chose, ce qui est à mon sens impossible.”

            Jacques Ellul, dans son livre le Bluff technologique démontre que la société technicienne génère une dynamique de réseau interconnectés de plus en plus denses, ce qui amène inévitablement à un modèle, une norme unique, lié à ces interconnexions.

            Ce ne sont pas ces termes exacts, mais il y fait la description d’un Nouvel Ordre Mondial comme conséquence logique et aboutissement de nos sociétés dominées et dirigées par la technique. Dans ce livre, il y fait également la description de ce que sera internet, le tout en 1988. C’est la technique qui a produit le Score de Crédit Social Chinois et ce sont nos sociétés techniciennes qui ont importé ce modèle technique de gestion des populations.

            A mon sens, l’ Organisation Mondiale de la Santé, le Forum Economique Mondial, le Fond Monétaire International, les différentes banques centrales interconnectées préfigurent un monde unipolaire, un Nouvel Ordre Mondial.

            1. Grosminet

              Pour moi, l’existence d’un monde unipolaire « durable » est impossible, pour des raisons qui sont d’ordre anthropologique ; à moins de réussir à créer ce fameux « homme nouveau » et en plus partout sur la surface du globe. C’est pas gagné…

              1. Pyrrhus

                “Pour moi, l’existence d’un monde unipolaire « durable » est impossible, pour des raisons qui sont d’ordre anthropologique”

                C’est impossible avec une population humaine actuelle, en terme de nombres. La mise en place d’un monde unipolaire ne sera certainement pas durable mais elle pourra émerger au travers de la dépopulation, réduction des populations humaines. Il faudra faire en sorte que les populations souhaitent la mise en place d’un monde unipolaire, en utilisant la stratégie du choc.

                Ce qui suit est purement théorique.

                Hypothèse: Si la “vaccination” visait à maximiser la réduction des populations occidentales, de manière suffisement différée afin de ne pas réveiller l’instinct de survie du troupeau humain. “Vaccination” de masse, en insistant bien sur les enfants.

                Hypothèse: Conflit en Ukraine, false flag sur le sol US ( au hasard explosion nucléaire sur une grande métrople Américaine, disons New York au hasard) justifiant une escalade et l’entrée en guerre des US auprès de l’opinion publique américaine. Biden (atteint de démence sénile) est au plus bas dans l’opinion, il ne peut pas rentrer en guerre contre la Russie maintenant.

                Autre hypothèse: Il y a également une dizaine de labos de recherches bactériologiques présents en Ukraine, financés par les US. Ces labos on été en grande partie détruits par les frappes Russes. Un attentat sur le sol US utilisant la maladie de Marburg comme arme de guerre bactériologique, attribué aux Russes, provoquant la troisième guerre mondiale.

                Autre hypothèse: Cyber attaques de masses, visant les US et l’Europe, attribuées aux Russe. Là encore, possible déclencheur de la troisième guerre mondiale.

                Une troisième guerre mondiale permettrait l’émergence d’un Nouvel Ordre Mondial, remplaçant le paradigme actuel.

              1. Pyrrhus

                L’aspect eschatologique des évènements actuels échappe à beaucoup de monde. L’URSS était une énième tentative de créer un monde unipolaire qui a fort heureusement échoué, mais à durée environ 70 ans, au pris du massacre de millions d’innocents.

                Yagoda est un des plus grands meurtriers du XX ème siècle, en URSS, pourtant personne ne connait son nom. L’Holodomor n’est connu de personne, l’Ukraine a été volontairement affamée par Lenine et les Bolchéviques. On estime les morts en Ukraine à 16 millions, de 1921 à 1947. Pourquoi ce n’est pas enseigné dans les manuels d’histoire? On parle sans cesse de l’Ukraine en ce moment, pourquoi on n’explique pas en détails l’Holodomor, raisons d’une haine farouche et atavique des Ukrainiens contre les Russes.

                Macron a dit lors d’une des ses précédentes déclarations: “la bête de l’évènement est là, elle arrive”. L’aspect eschatologique est bien présent, les gens ne croient plus, mais il existe bel et bien.

                1. durru

                  Faudrait commencer par le début. C’est à dire, vous poser la question essentielle : *pourquoi* l’URSS a échoué.
                  Vous comprendrez qu’à l’échelle d’une vie humaine vos hypothèses peuvent marcher, mais à l’échelle de l’histoire de l’humanité, non.

                  Ça me fatigue, mais Dieu ce que ça me fatigue… Tous ces constructivistes qui croient que les autres avant eux ont échoué seulement parce qu’ils n’ont pas appliqué la bonne formule. Bref.

                2. Nemrod

                  Personne, n’exagérons rien tout de même.
                  L’holodomor n’est pas enseigné ni relayé car il ne correspond pas à la ligne idéologique dominante…gauchiste, qui prévaut à l’EDNAT.
                  Enseigner que le Communisme alors qu’il était “gentil”, à ses débuts a tué tant de gens…c’est gênant.
                  Il ne faudrait pas faire germer l’idée que ce type d’idéologie est intrinsèquement porteuse de ce genre de choses…hein, pas déconner !
                  Bon les cocos deviennent “méchants” et encore du bout des lèvres avec Staline.
                  En gros c’est ça.

              2. Vodkaman

                Ce n’est pas parce que cela a déjà échoué de nombreuses fois que cela ne sera pas de nouveau essayé. (vision Shadock inside).

      3. Citoyen

        C’est pourquoi il faut privilégier toute forme de paiement (d’échange) autre que la monnaie officielle, à chaque fois que possible, Grosminet

  5. sam player

    C’est bien beau d’en parler de la disparition programmée du cash, mais c’est tellement pratique qu’ils disent le paiement sans contact et ils sont fiers… oui ils ont la carte qui va bien et maintenant c’est à celui qui aura le plus gros montant pour payer sans contact… genre je peux… s’intégrer même plus 10 balles sur eux
    Perso j’ai désactivé cette option directement sur le site de mes banques… et la caissière les rares fois où j’utilise ma carte (je paie tout en espèces dans 95% des cas) me dit « si , si, vous pouvez payer en sans contact, vous avez le logo sur votre carte », bah nan je l’ai désactivé ah ah ah… pourquoi, bah passeque je pense que la terre est plate (question con, réponse con) 😀
    Les gens creusent leur tombe… avec le sourire

    1. Pyrrhus

      Le paiement sans contact visait à progressivement habituer la masse à la disparition du cash. Préparant le terrain pour les CBDC. En faisant des courses récemment, j’ai vu une évolution rapide des caisses automatiques, on peut payer en pièces et en billet dans une caisse automatique. Il y a plusieurs fronts pour diminuer la présence puis supprimer totalement le cash. La technologie pour la question monétaire est un outil de servage et de domination à long terme.

    2. Taisson

      “Les gens creusent leur tombe… avec le sourire”

      C’est vrai, mais l’inconscience les aide à se sentir moins malheureux…
      Et même si tu n’est pas content, d’autres te pousseront dans le trou !

      La toute petite minorité qui à conservé un semblant de clairvoyance se sent moins bien !! Une grosse part d’entre eux consomme des tranquillisants !

      Heureux les simples d’esprit…etc…

      Et oui, c’est pratique le sans contact ! Donc facile à vendre.. Et si le système bancaire avait été seulement un tout petit peu libéral, ils auraient diffusés des applis confidentielles pour s’échanger de la monnaie, même entre particuliers, qui n’auraient en rien mis en cause la liberté d’utiliser la monnaie.

      La techno, c’est comme un bâton, bien utile pour t’aider à marcher, mais on peut aussi te taper sur la tête avec !

      1. sam player

        ” Et si le système bancaire avait été seulement un tout petit peu libéral, ils auraient diffusés des applis confidentielles pour s’échanger de la monnaie,…”

        En Australie il y avait ça, et quand par exemple on allait déjeuner le midi, l’un payait et les autres lui envoyaient un sms avec crédit immédiat… certes ce n’était pas très anonyme mais super pratique façon 3.0

        1. MCA

          LOL

          Tant qu’à faire que chacun envoie un SMS pour payer sa part, il ne leur est jamais venu à l’esprit d’envoyer le SMS directement au restaurateur ?

          Super pratique façon 4.0 😆

          1. sam player

            Attention on va te ressortir le sketch de Muriel Robin

            (et pour info, t’as vu le bordel que c’est à chaque fois avec les repas h16, on ne sait pas si la serveuse a son compte oupa)

              1. Pheldge

                bin faut bien un coupable, non ? et puis “les repas h16” , c’est à cause de h16 … ça serait “les repas Pheldge”, perso, j’assumerais ! come on h16, man up, man 😉

    3. Aristarkke

      Surtout que ces micro-paiements sans bénéficiaires écrits dans les relevés de compte vont permettre de ne plus vraiment contrôler tes dépenses et donc vérifier si des micros-paiements sont tous la conséquence d’un achat volontaire quelconque…
      Sans qu’il y ait eu des prélèvements non autorisés…

    4. Higgins

      Dans ma bonne ville se tient tous les samedis matins le “marché” autour des halles. Il y a de cela encore trois ans, il y avait tout autour de la place huit distributeurs de billets de banque (BNP, Poste, Caisse d’épargne, Crédit Mutuel et Banque populaire). A 100 mètres du marché, un Crédit agricole avec deux distributeurs. Aujourd’hui, il ne reste que ce dernier. Les autres ont tous disparus ainsi que, lorsque c’était le cas, les agences qui les accompagnaient (Caisse d’épargne, BNP et notre cher service public, la Poste). Les commerçants s’adaptent et même s’ils ne sont pas encore les plus nombreux, ils se mettent tous, petit à petit, au paiement par CB via des équipements mobiles. Ils ont de moins en moins le choix.

      1. Pyrrhus

        Les distributeurs de billets disparaissent progressivement. Le projet est clair, rendre le cash indisponible et de plus en plus obsolètes.

        Pourquoi s’embeter avec des pièces et des billets quand on peut régler ses achats avec son smartphone qui intègre la carte de fidélité? La CB est une étape transitoire vers le porte-feuille numérique intégré au smartphone et par la suite, lié au pass vaccinal. Le revenu universel sera versé en monnaies numériques, uniquement. Pour en bénéficier, il faudra un score de crédit social optimal et une “vaccination” à jour.

        La plupart des gens ne se posent pas la question, à tort, de ce qu’implique la disparition du cash.

    5. Citoyen

      Dans cet esprit, SP, la première fois qu’il ont implanté ce bidule sur la CB, ils l’avaient activé d’office.
      Je les ai contactés pour leur demander pourquoi ils l’avaient activé sans mon consentement.
      Tout fiers, ils m’ont expliqué que c’était un plus pour me faciliter la vie. Et je leur ai expliqué que c’était un moyen, pour des petits malins, de soutirer de l’argent sans le consentement de l’utilisateur.
      Du coup ils l’ont désactivé eux-mêmes, et n’ont plus jamais posé la question …

    6. LCH

      Purée je suis pas seul !! Youpy !!!
      Par contre pour moi c’est chèque à gogo et Liquide et pas de sans contact
      Une amie m’avait demandé pourquoi ( Elle travaille à la compta ) ?
      Pour préserver ton travail pouf…. , sinon juste un petit programme et au lieu d’être 4 Pouf… il y en aurait qu’une pour juste les problèmes .

      Je sais pas pourquoi mais nous avons perdu contact ? 😉

      Ayant déjà fait l’amer expérience d’une CB défectueuse ou ils ont mis 2 Semaines pour un remplacement !! Oui 2 Semaines ( Entre passer à la banque pour bien vérifier que oui elle marche sur le Dab de la banque mais pas chez les commerçants ou autres Dabs )

      Heureusement que j’avais mon jolie chéquier et un peu de liquide à la maison 😀 .

      La dématérialisation est un piège que bcp ne voient pas
      Hélas et encore pire depuis la crise “covid” avec le sans contact à 50€
      Et encore j’ai un client qui est fier comme un Coq avec sa montre connecté au téléphone qui peut payer jusqu’à 250€ !!!

      Nous marchons sur la tête .L’argent ne deviens que des chiffres qui s’aligne alors que si vous manipulez votre liquide c’est autre chose quand la liasse est devenu maigre comme peau de chagrin

  6. Pyrrhus

    L’image en fin d’article du BTC, avec “fix the money, fix the world” me laisse perplexe.

    Quand est ce que le BTC a fait son apparition en tant qu’idée sur le web? Il aurait été créé aux alentours de 2008/2009. Au même moment, la crise bancaire mondiale aurait du exploser et faire davantage de dégats. Cette crise fut évitée, uniquement en faisant appel aux planches à billets permanentes. Partant de là le destin funeste des monnaies fiduciaires était inévitable à long terme, l’inflation phénoménale et en bout de course l’hyperinflation. Nous y sommes.

    Concernant le creation du BTC, Satoshi Nakamoto n’a probablement jamais éxisté. Le cartel bancaire est plausiblement le financeur de ceux qui l’ont créé. Après tout, le BTC aurait pu être éradiqué un nombre illimité de fois depuis sa crétation. Pourquoi fut il toléré jusqu’à maintenant? Je vois cela comme une anomalie, quand les enthousiastes ne voient seulement que l’aspect technologique ou spéculatif.
    BTC n’a jamais été une menace contre le cartel bancaire, absolument pas disruptif, c’est tout le contraire. La couverture de The Economist, mettant en avant le phoenix datée de 1988. Le titre était équivoque; “get ready for a world currency”. “soyez prets pour une monnaie mondiale”.

    Transition monétaire vers les CBDC

    Mon hypothèse est que le BTC a été conçu en tant qu’outil multifactoriel servant plusieurs objectifs, au sein du “Great Reset”, l’aspect monétaire. BTC sert d’éponge à l’inflation monétaire et pour distraire la masse des métaux précieux, or, argent. Il y a également un autre aspect, plus abstrait, préparer dans l’esprit du grand public, l’idée, le principe, des CBDC. Le grand public ne fait pas la distinction entre les crytpos décentralisées et les CBDC, centralisées.

    Quel serait le role du BTC dans un éco-systeme de CBDC? Il servirait de réserve d’or numérique. Une telle chose n’éxiste évidemment pas, il faut juste que la masse y croit. Le BTC est alimenté par les FIAT. Les monnaies fiduciaires ne valent plus rien et c’est également le cas du BTC, puisqu’il est alimenté par ces dernières. Le cours de l’or et de l’argent sont maintenus artificiellement à la baisse.

    Hypothèse concernant le conflit en Ukraine: Les cyber attaques de masses arrivent en Europe et en France, la Russie sera blamée, justifiant une escalade. Ordo ab chao. Klaus Schwab: “la prochaine pandémie sera également virale, mais cette fois ci ce ne sera pas dans le domaine biologique mais dans le domaine numérique”. Elles serviront à justifier toujours davantage de restrictions, reprise en main des populations occidentales.

      1. Pyrrhus

        Le “Digital Green Certificate” Européen, aussi appelé “pass vaccinal” en France, n’est rien d’autre qu’un score de crédit social, calqué sur le modèle chinois. Le projet était dans les tuyaux avant le début du Covid-19. La guerre en Ukraine, les rapports délirants du GIEC sur le réchauffement serviront à poursuive sa mise en application, le pass “vaccinal” tendra vers le pass “carbone”.

        1. Theo31

          L’impôt progressif sur le revenu est un crédit social. En fait, tout ce qui est fondé sur l’eugénisme est crédit social.

          1. Pyrrhus

            Il y a une énorme différence entre crédit social et score de crédit social. C’est un outil de controle total et sans précédent. Par ailleurs, cela n’a rien à voir avec l’eugénisme, il s’agit d’ ingénierie sociale.

            1. Theo31

              L’eugénisme est également social. Forcer les automobilistes à respecter les vitesses est eugéniste. Des gens sont punis pour des crimes imaginaires.

                1. René-Pierre Alié

                  “Des gens sont punis pour des crimes imaginaires”
                  C’est tout à fait ça.
                  Punir à titre préventif, en vue d’une prétendue sécurité collective, ne devrait être admis qu’à titre exceptionnel, et encore ! C’est pourtant un principe qui est devenu banal dans nos sociétés féminisées, sociétés sans pères de citoyens infantilisés.

    1. “Satoshi Nakamoto n’a probablement jamais éxisté. “
      Ah si.

      le BTC a été conçu en tant qu’outil multifactoriel servant plusieurs objectifs, au sein du « Great Reset »
      Ah clairement non.

      1. Pierre 82

        Non, sans rire, j’ai toujours cru que Satoshi Nakamoto était un pseudo pour un groupe de personnes qui ont préféré garder l’anonymat, un peu à la manière de Nicolas Bourbaki en mathématiques.
        Donc effectivement, dire que Satoshi Nakamoto n’a pas existé n’est pas factuellement faux.

        1. Pheldge

          Ah, N. Bourbaki … ça me rappelle mes années de Taupe, merci Pierre pour ce souvenir. Je doute qu’aujourd’hui ce nom parle à beaucoup d’étudiants en maths …

        2. Jesrad

          Il a été identifié. Il est mort il y a quelques années déjà (suicide, hélas). Ce n’était pas un groupe mais bien un individu réel.

  7. Gerldam

    Payer avec une carte sans contact, c’est comme porter le masque en extérieur quand on est seul.
    J’aimerais savoir quand les teutons se résoudront-ils à ne pas avoir de billets dans leurs portefeuilles. Pas de sitôt.
    Par ailleurs, je croyais que le droit de propriété était le fondement de toute liberté, avant même la liberté d ‘expression.

    1. Non c’est bien la liberté d’expression de laquelle découle tout le reste (vous ne pouvez pas faire valoir votre propriété si vous n’avez pas le droit de vous exprimer). Enfin jusqu’à présent.

      1. Gerldam

        Le seigneur médiéval savait ce qu’était sa propriété mais ne s’exprimait guère que l’épée à la main. Souvent, il ne savait pas lire.

        1. Dr Slump

          Le droit de se défendre découle quand même du droit de s’exprimer. Si tu ne peux pas exprimer ton souhait alors ça devient beaucoup plus difficile de l’obtenir. Tandis qu’avec une arme à la main… on t’écoute, au moins 😉
          Mais en général, on cause d’abord, et si on ne trouve pas une entente, on s’écharpe après.

      2. René-Pierre Alié

        La propriété et la liberté d’expression sont reliées par une autre de leurs conditions, qui est l’anonymat. L’argent liquide permet des transactions anonymes, et l’anonymat permet de libres transactions verbales. Cependant, cet anonymat est en même temps un signe d’assentiment, et c’est pourquoi j’ai décidé d’intervenir ici sous mon vrai nom, alors que je le faisais jusqu’ici sur des pseudos (Passim, René-Pierre Samary). N’ayant pas grand-chose à perdre, c’est pour moi une façon de dire à nos bons maîtres, qui nous veulent tant de bien en nous protégeant (des terroristes, du méchant virus, de Poutine), que je les emm…

        1. Dr Slump

          “cet anonymat est en même temps un signe d’assentiment”
          Euh… non, et tu te contredis doublement, tellement que je ne comprends rien à ta logique.

          1. René-Pierre Alié

            Je t’explique, docteur.
            Parler librement sous couvert de l’anonymat, c’est accepter implicitement que la parole n’est libre que si le locuteur se cache sous un pseudonyme. C’est entériner la censure, puisque commenter sous son vrai blase serait impossible.

            1. Il y a pas mal d’autres raisons pour laquelle on peut choisir l’anonymat, par exemple pour séparer complètement le message du messager.

                  1. Pierre 82

                    “N’avoir rien à perdre, ou très peu, est finalement une condition de la liberté.”

                    Rien de pire pour sa liberté personnelle que la peur permanente de perdre son bien.
                    Ça ne veut pas dire, dans mon esprit, que seuls les crevards sont libres, mais ça signifie que s’attacher à ses biens de manière immodérée asservit.
                    Et les moins libres de tous sont ceux qui ont très peu à perdre.

                    C’est amha le sens de ce fameux “revenu universel”, qui créerait une race d’esclaves (ou plutôt de bétail en stabulation) anxieux en permanence de perdre le peu qu’on leur octroie, et seraient ainsi les plus vils serviteurs de ceux qui les nourrissent.

                    1. René-Pierre Alié

                      …”le sens de ce fameux « revenu universel », qui créerait une race d’esclaves”…
                      Parce que vous pensez que ce n’est pas déjà fait ? Que les “clients” de l’État-maman, ceux qui ne vivent qu’avec que ce qu’il leur concède, sont libres ?
                      Au temps de l’Empire romain, cela s’appelait l’annone.

                    2. Aristarkke

                      René, le RU aurait pour effet de toucher tout le monde et donc d’instiller l’anxiété de la perte même chez ceux qui, pour l’instant, ne sont pas touchés parce que ne dépendant pas de subsides étatiques/revenus sociaux ou pas exclusivement.

                  2. Jusnaturaliste

                    @ RPA

                    Le fait de n’avoir rien à perdre n’est pas une condition de la liberté de manière générale, mais seulement par rapport à la liberté de donner son vrai nom.

                    Car imaginons que quelqu’un attaque vos propos et obtienne votre condamnation, la police peut vous retrouver très facilement puisque vous n’êtes pas anonyme, et vous mettre en prison. Vous vous en fichez, puisque vous n’avez rien à perdre, vous êtes toujours libre de ne pas être anonyme, mais vous n’êtes de facto plus libre de vos mouvements.

                    D’autre part, il faut savoir que les GAFAM vous pistent et font beaucoup d’argent grâce au profil qu’ils peuvent faire de vous. Echapper à leur surveillance en favorisant l’anonymat est également une forme de résistance en faveur de la liberté individuelle. Et cet anonymat est plus complexe à obtenir: il faut fuir les produits des GAFAM, utiliser navigateur, mail et réseaux sociaux respectueux de la vie privée, idéalement utiliser TOR ou un VPN, etc.

        2. Jusnaturaliste

          @ RPA

          L’anonymat, c’est comme fermer à clef la porte de votre maison ou de votre voiture.

          Je ferme ma porte à clef, pour éviter que des gens viennent me voler des biens ou me faire du mal.

          Je reste anonyme, pour éviter de recevoir des menaces de mort ou qu’on me fasse du mal parce que j’aurais prononcé des paroles considérées comme dignes de mort par certains.

          S’il vous n’avez pas de maison, ou qu’il n’y a rien à voler chez vous, vous pouvez laisser la porte ouverte.

          Si vous n’avez rien plus rien à perdre ou que vous ne dites jamais rien de déplaisant pour certains militants d’une religion de paix, vous pouvez sortir de l’anonymat…

  8. MCA

    Ce billet est prémonitoire car ce matin même j’évoquais le sujet avec ma marchande de légumes.

    Au moment où je lui tendais un billet de 50E…réponse : “pas de monnaie” .

    Nous sommes donc partis sur la discussion reprise par ce billet (celui de H16).

    Les gens paient pratiquement tous par sans contact et donc la monnaie disparait.

    Ah! et elle disparait où cette monnaie?

    Réponse : les instances financières la retire de la circulation.

    La sournoiserie habituelle ….

    On se retrouve donc dans la situation suivante :

    Les distributeurs de billets délivrent principalement des billets de 50 Euros mais les commerçants ne peuvent plus rendre la monnaie ou du moins ça leur devient de plus en pus difficile et donc… incitent à payer par sans contact et donc… la monnaie disparait, le piège de la disparition du cash est enclanché.

    Maintenant le BTC…. un moyen de paiement dont le cours varie en permanence n’est pas fait pour inciter à la détention.

    Autre remarque : que les gvts aient toléré son existence est plus que louche à mes yeux; essayez donc de lancer votre propre monnaie internationale (au hasard le “H16” [ça aurait de la gueule!]) et on en reparle.
    Ma conviction est que nous sommes faits comme des rats et que la seule solution possible ne peut être exposée ici.

    La seule différence avec les autres c’est ici nous sommes conscients du problème mais ce n’est pas pour autant que nous avons la capacité de le résoudre.

    https:/ /nicolasbonnal.wordpress.com/2022/02/21/trudeau-et-leyen-preparent-famine-et-dictature-numerique-le-gouvernement-trudeau-vient-dinvoquer-une-loi-dexception-permettant-de-suspendre-les-comptes-bancaires-d/

    https:/ /resistance-mondiale.com/presidentielle-le-wwf-propose-un-passe-climatique-pour-controler-laction-publique#comment-4040

    Et si vous voulez vous replier sur vous-même, c’est prévu : (clin d’œil à Nemrod)

    https:/ /www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b4212_proposition-loi#

    Good luck !

    1. Pyrrhus

      “essayez donc de lancer votre propre monnaie internationale”

      Kadhafi voulait créer le dinard or, c’est la véritable raison de la guerre en Lybie et de son éxécution. Les banques centrales ne tolèrent pas la concurrence. Kadhafi était apparement un “complotiste” en phase terminale puiqu’il avait un avis très tranché sur les pandémies à venir.

    2. Higgins

      Le texte proposé par les abrutis de la chambre d’enregistrement n’est qu’une proposition. Autant dire que sa probabilité de voir le jour est plutôt faible surtout en fin de mandature. Il en dit cependant long sur l’état d’esprit de ces cons.

    3. Husskarl

      Les distributeurs selon la banque vous donne le choix des billets que vous voulez retirer…faut pas non plus être parano.
      Et même si y a pas le choix alors retirez 45€ a chaque fois.

          1. MCA

            Tiens un coup au bureau de poste je vais au distri de billets pour retirer 200Euros.

            L’appareil m’a sorti 2 billets de 100 Euros… pratique pour acheter une baguette….

            1. Pheldge

              L’appareil t’a sorti 2 misérables billets de 100 Euros ? 2 seulement ? j’espère que tu es allé souffleter le contrôleur principal en chef, directeur du bureau de poste, suite à une telle offense ! 😉

    4. Aristarkke

      Il était quelle heure pour que ta commerçante te refuse un billet de 50€? Sur un marché en plein air???
      A Oléron, sont spéciaux, tes marchands!
      Jamais vu un forain qui réclame un paiement traçable en lieu et place d’un billet.
      Ce qui se voit très souvent, c’est que le commerçant fait le tour des collègues pour trouver les billets nécessaires.
      Évidemment, si tu débarques au marché dès potron-minet pour payer avec un billet de 50€ afin de régler 3,5€ alors qu’elle n’a qu’un fond de caisse riquiqui, cela coince.
      Le prochain coup, laisse lui tes emplettes sur les bras en disant que c’est con mais tu n’as pas pris ta CB!!!
      Tu vas voir si elle va encore te réclamer un coup de CB ou rien.
      Et à ce propos, conseille lui de surtout ne pas venir hanter le marché de Carnac avec sa desserte mobile nulle où tu peux assister à des danses de St Guy frénétiques pour capter un bout de bande passante…

    5. sam player

      Ton truc MCA ça me rappelle un jeune couple qui m’a payé avec entre autres 1 billet de 500€ qu’ils avaient eu lors de leur quête de mariage. Je me demandais bien où j’allais pouvoir le refourguer et je leur ai envoyé une photo de leur billet pour au cas où il s’agirait d’un faux.
      Je vais à Leclerc, refusé direct en caisse
      Je vais à Géant, la caissière appelle le manager, celui-ci palpe juste le billet (même pas un coup de feutre ou d’UV) et il dit “c’est bon” MDR 😀

      1. Pierre 82

        C’est surtout parce qu’on n’en voit que très rarement, et donc on se méfie d’un truc qu’on connait pas. Surtout que ça vaut de la thune, en plus, et que déjà beaucoup de faux billets de 50€ sont en circulation… méfiance assez normale, après tout…

        Il y a bien longtemps que je n’ai vu de billets de 500, d’ailleurs… quand on était au Luxembourg, on en voyait de temps en temps, mais ici, c’est rarissime (je parle d’il y a plusieurs années vu que maintenant, ils sont retirés de la circulation et il ne doit plus en rester des masses)

        1. Grosminet

          Ils ne sont pas complètement retirés de la circulation, c’est en cours. Les banques centrales ont arrêté d’en émettre il y a facile 5 ans, mais les banques commerciales les prennent encore.

      2. baretous

        et bien moi c’est un serbe et un russe qui m’ont payé en billets de 100 une machine agricole d’occasion. Sur le moment j’ai tiqué un peu mais vu la carriere du russe j’ai accepté..Ils étaient bons.. 🙂

    6. Citoyen

      ” mais les commerçants ne peuvent plus rendre la monnaie ou du moins ça leur devient de plus en pus difficile et donc… ” …, il faut changer de commerçant, MCA ….

        1. Citoyen

          Euh …, cela fait bien 30 ans que j’ai pris la résolution de ne payer qu’en liquide, et ça se passe très bien ….

  9. Jacques B.

    Si je puis me permettre – et encore une fois je vais être pessimiste :

    Le fait que les États imposent les citoyens sur leur revenu – et non plus sur leurs portes et fenêtres ou autres originalités peut-être pas si originales que ça d’ailleurs – ne pouvait que nous conduire où nous sommes arrivés.
    De là découle en bonne partie l’archi-complexité de la comptabilité des entreprises, l’expert-comptable semblant surtout être un expert en évitement des impôts et taxes divers (mais dans le respect des innombrables lois et règlements existants, hum), et secondairement un expert en valeur économique réelle des entreprises.
    Et pour traquer les fraudeurs au fisc, nos clowns à roulettes ont progressivement mis en place des tas de dispositifs leur permettant de contrôler notre revenu réel, donc nos transactions. Leur opposition de plus en plus concrète à l’argent liquide procède aussi de cela : interdire le black et tout ce qui passe sous les radars de l’administration fiscale.
    Ils ont resserré l’étau d’année en année, et en profitent désormais pour punir tout citoyen osant ne pas être d’accord avec leur politique ; et ne pas être d’accord commence effectivement par le dire, donc la liberté d’expression.
    On est mal et je ne vois pas comment en sortir, puisque la grande majorité des gens sont pour l’impôt (progressif) sur le revenu, donc implicitement pour le contrôle du revenu des gens, donc pour le contrôle des transactions.
    Dans le monde de l’entreprise comme dans la vie privée, les gens ont accepté d’être peu à peu contrôlés pour tout, jusque dans les détails. Nous boirons la coupe jusqu’à la lie, nous deviendrons le cheptel de bétail de ces messieurs-dames de l’oligarchie (nouvelle Nomenklatura), tout juste bons à travailler, payer des impôts en vue de leur assurer un train de vie royal, et à être “réformés” quand nous ne servirons plus à l’éleveur. Et ces gens seront intouchables, puisqu’ils se seront octroyé tous les pouvoirs, y compris surtout celui d’écrabouiller toute dissidence, pour reprendre l’expression d’h16.
    C’est toujours pareil : il y a les malfaisants (qui ressemblent de plus en plus à des mafieux), et il y a le peuple des gens exploités par les malfaisants. Ils ne sont pourtant forts que de notre faiblesse. Mais quelle faiblesse…

    1. Pierre 82

      Beau résumé.
      Désespérance totale, pas d’issue apparente donc.
      A part celle d’attendre leur chute, qui pourrait arriver avec le cataclysme financier à venir, puisque par définition, une Nomenklatura qui ne produit rien, et dont le troupeau qu’ils pensent posséder a finit par produire moins que ce qu’il coûte à l’entretien, ne peut que se prendre une gamelle un jour ou l’autre.

      J’avais imaginé que l’épisode covid serait la goutte qui ferait déborder le vase et amènerait la faillite, mais en fait, Poutine vient de lancer un processus qui ne me réjouis guère, mais par lequel il va falloir passer. J’aurais bien demandé qu’on éloigne cette coupe de moi, mais il n’en sera pas fait selon ma volonté.

      J’avais l’impression, il y a deux ans, qu’on entrait dans un autre monde, mais là, Poutine vient de le pulvériser. Ce sentiment d’apesanteur, d’être hors du monde, ce moment particulier entre l’explosion nucléaire qu’on vient d’apercevoir au loin, et l’arrivée du souffle dévastateur qui va tout dévaster, et du coup de chaleur qui va tout cramer…

      La période de Carême commence aujourd’hui, d’ailleurs.
      L’espérance n’est pas un optimisme, mais un désespoir surmonté. (Bernanos)

    2. Navigator

      Oui mais tous les hommes sont achetables. Ceux dont le prix est trop élevé sont périssables. Ca s’applique aussi à la Nomenklatura.

  10. Ondelin

    Plus de cash? Mais comment les fumeurs de bédo vont-ils payés les dealers des cités? Il va forcément avoir une alternative car cela va être impossible à gérer. Plus de revenu pour la racaille? J’ai du mal à l’imaginer… Peut-être existe t-il déjà un e-wallet qui te permets de mettre une somme dessus et de payer avec sans que la transaction apparaisse sur ton compte en banque?

    1. MCA

      Sans compter les valises électorales;

      Ah! on me glisse dans l’oreillette que ce cas ne sera pas concerné par la disparition du cash.

      Du virtuel pour la plèbe et du palpable pour les “élites”, ça se tient et de plus ils pourront affirmer que le cash n’a pas disparu.

      C’est marrant, à force d’analyser leur façon de faire j’ai l’impression de devenir aussi tordu qu’eux.

    2. Mitch

      Et la France-Afrique alors ? On fait payer nos amis Africains par carte Bleu ou avec Apple Pay ?! Les Zélites ont déjà essayé les diamants et autres pierres précieuses mais ça laisse des traces.

    1. Au choix :
      1- qu’il renonce à se présenter
      2- qu’il va se présenter mais comme la campagne est bousculée, on la reporte de (mettons) 6 mois. Septembre, ce sera bien, se dit notre Présipoudré.
      3- qu’il va nous sucrer telle ou telle liberté parce que bon, faut pas déconner, etc.

      2 & 3 peuvent être combinés au besoin, je penche.

      1. Ondelin

        En septembre, pourquoi pas! Avec toutes les augmentations, ça va franchement tirer la gueule dans le pays et le bellâtre risque de voir sa popularité dégringolé.

        1. Louchp

          Oui, mais ne pas oublier que le contexte permet à nouveau de sortir l’hélicoptère à pognon. Quelques petits chèquinflation et on continue sereinement…

        2. Mitch

          Penses-tu ! Le branleur en charge de l’économie au Politburo a déclaré avant-hier que les effets seraient minimaux car la France dépendait peu de l’économie Russe.

          Comme il ne s’est jamais planté et maîtrise parfaitement son sujet, je ne vois pas de raison de douter de ce qu’il dit …

        3. Gerldam

          Quel intérêt d’un report? Je vois d’ici le discours: 19 minutes et 30 secondes sur le fait que ce que fait la Rusie est très mal et au bout: au fait, je me représente, sûr qu’il est de gagner haut la main.

      2. Mitch

        4- Que l’ocre Poutine est plus efficace que 10 doses de Pfizer mélangé à 10 doses de son copain Moderna, puisqu’il a réussit à lui tout seul à tuer le méchant Covid en moins de 24h.

      3. Grosminet

        Perso je partirais sur l’hypothèse d’un simple discours vide : c’est la guerre bla bla bla, j’ai décidé que nous allions faire ceci-cela bla bla bla, ne vous inquiétez pas tout va bien en France bla bla bla…

        1. C’est possible mais là, il nous rejoue mars 2020 avec application donc je partais sur Grandiloquence & Rabotage des Libertés.

      4. Pierre 82

        Je vois bien un état d’urgence comme il vient d’être appliqué à l’Italie.
        Avec une palanquée de nouvelles suppressions de libertés, ça va de soi.

        A moins que, comme je l’évoquais hier, il ne décidait de se faire sacrer empereurs des Français, et qu’il allait pour ça réunir le Sénat et l’AN pour le voter démocratiquement.

        Bref, je m’attends à tout, en fait. Le pire, en tous cas. Je n’imagine même plus qu’il pourrait ne pas se présenter, alors que c’est ce que je pensais il y a un mois.

    2. Mitch

      Vous me direz ce que le Mignon Poudré a jacassé. Perso, je ne peux plus. Ce n’est pas de la mauvaise volonté, mais je ne peux simplement plus ni le voir ni l’entendre lui et son Politburo. A chaque fois c’est pareil, après seulement 30 secondes, j’ai déjà les dents du fond qui baignent.

        1. Mitch

          Dans le camp 12 avec Keko (ou on me dit que sa ré-éducation prend beaucoup plus de temps que prévu et que l’espoir d’en faire un bon citoyen s’amenuise de jour en jour. Du coup il est fortement question de l’envoyer en première ligne en Ukraine combattre avec les forces du bien :- ) 🙂 ).

      1. Pierre 82

        Je n’ai absolument pas l’intention de l’écouter ne serait-ce qu’une minute.
        Il suffira de revenir ici vers 22h, et regarder vaguement un résumé dans les heures qui suivent.

        1. Higgins

          Je pense que c’est la meilleure chose à faire. Sinon, HS, mais c’est à savoir : https:/ /www.lemonde.fr/election-presidentielle-2022/article/2022/03/02/christiane-taubira-annonce-son-retrait-de-la-campagne-presidentielle_6115827_6059010.html

          1. Pierre 82

            Sans blagues !! Quelle nouvelle bouleversifiante…
            Se serait-elle rendu compte que sa candidature commençait à être grotesque?

      2. Theo31

        Il envoie Jean Michel avec le bon équipement au front.

        Une pensée émue pour tous nos amis agriculteurs qui ne pourront plus se faire baiser à Odessa.

    3. Louchp

      “C’est la guerre v2 …- 30 minutes de soupe pour expliquer ce qu’est le mal – … et par conséquent je décide de prolonger indéfiniment mon mandant pour me consacrer pleinement à l’éradication de l’axe du mal”.
      Ça le fait, non ?!

    4. MCA

      Qu’il supprime le pass vaccinal à compter de lundi et son corollaire : Véran va devoir s’injecter les doses restantes où je pense.

      Ofète*,

      ils sont où les médecins de plateaux?

      1. Ondelin

        Ils ne sont pas loin ! J’ai appelé mon médecin ce matin (enfin ex depuis le coup de fil) et il m’a répondu qu’il était débordééé parce qu’ Omicron repartait à la hausse. Il m’a conseillé de prendre du paracétamol et si vraiment ça ne va pas d’aller à la maison médical à 40 km. Et puis Deltacron est le prochain donc ne vaut mieux pas choper la crève car si ce n’est pas le variant c’est “y’a pas de placeee..”. Pays de cons.

        1. MCA

          Oui, il faut prévoir d’être malade 15 jours à l’avance dans ce pays dont le monde entier envie le système de santé.

    5. Jusnaturaliste

      EM dira qu’il se représente parce que les Français et les Européens ont besoin de lui pour qu’il puisse continuer de protéger l’Europe des virus et des vils Russes.

      (D’ailleurs, il a sûrement discuté ce timing avec Poutine, les politiciens occidentaux ont besoin d’un méchant contre lequel leurs copains journalistes peuvent rallier le brave peuple, histoire que celui-ci ne se pose pas trop de questions sur l’efficacité des mesures sanitaires).

    6. serge

      Il va probablement dire qu’il ouvre un spécial état d’urgence (vu qu’il y a déjà vigipirate écarlate et l’état de guerre au covid).Qu’il reporte les élections à plus tard, fonction de la situation Ukraine. Et qu’il va surveiller l’ensemble des transactions financières pour éviter des versements aux méchants russes. Peut-être une proposition de conscription vu que le service civique a bien marché (pour eux), lol…

  11. Nemrod

    Franchement, d’après ce que je sais ( notez bien la précaution oratoire), je ne vois pas pourquoi il renoncerait ou repousserait une élection qu’il est certain de gagner.

    1. Arthur H

      Nemrod, notez que plus personne ne parle politique en France, on ne voit plus aucun candidats… à la tv.

      De facto, c’est comme si il n’y avait plus de candidats; seul macron parle, donc,
      de facto, macron est le seul candidat.

      J’anticipe, cela me paraît très probable, que lorsque les candidats referont leur apparition, les journalistes, de concert, vont appuyer sur le bouton poutine pour les décrédibiliser rapidement et facilement.

      Bref.

    2. Pheldge

      Tout à fait, mais bon tu les connais, c’est tous rien que des complotistes et ils peuvent pas s’empêcher de comploter 😉

      1. Arthur H

        Hum, je ne sais plus qui disait ça mais le problème ne vient pas des personnes faisant du journalisme mais plutôt du trie sélectif opéré dans les rédactions que cela soit celle de la presse papier, des radios ou des tv.

        Donc, pour contrôler l’information, il faut contrôler les directeurs des rédactions 🙂

        D’ailleurs, j’ai une question: les subventions publiques ne serviraient-elles pas ce but ? but qui serait, pour radoter, de graisser la patte avec de l’argent publique afin de contrôler les dir des redac.

        Bref.

        Lorsque qq un me parle de complotiste, je lui demande de m’expliquer ce qu’est un complot 😉 et puis lorsqu’il a fini, je lui dis: “merci, père castor, de m’avoir appris (raconté une belle histoire) ce que tu sembles bien connaître” puis, candide, je demande: “et toi, as-tu déjà participé à un complot ?”

        A ce moment, deux possibilités: soit la personne comprend que je me suis bien foutu de sa gueule et il n’est pas content ou soit il est vraiment super stupide et ds ce cas, il faut lu donner une petite tape dans le dos en lui affirmant “tu es un bon gazier toi, en 39 tu te serais pas poser trop de question, hein?”…

        1. apjbdm

          Non mais franchement qui n’a pas comploté dans sa vie, n’a pas vécu !

          Une définition donnée par le dictionnaire nous éclaire sur cette délicieuse forfaiture :

          – Complot : Projet plus ou moins répréhensible d’une action menée en commun et secrètement.

          Vu sous cette angle tromper sa femme pourrait être considéré comme un complot !
          C’est finalement très ordinaire, et tout est une question d’échelle.

          1. Arthur H

            Toute ma vie, j’ai comploté pour obtenir le coeur de celles que j’aimais ainsi je vous affirme que vous avez raison 🙂

            Mais actuellement on parle rarement de complots: les mots utilisés sont complotiste ou complotisme.

            Ce qui est vague à dessein.

            Donc, ce que j’écrivais plus haut c’est que lorsque ces mots sont employés, en général c’est au minimum pour gêner l’un des interlocuteurs et je crois bon de demander à l’accusateur de définir ce qu’est un complot.
            Ce faisant, il s’explique à lui (maïeutique) mm qu’il abuse de la langue, qu’il exagère et qu’il a donc une attitude qui le dessert.

  12. Tof

    Je pense qu’à un moment, le sort à la Mussolini ou à la Ceausescu pour les dirigeants apatrides pourris ne sera plus une option

  13. Simon C-T

    “Mes chers compatriotes, j’ai décidé d’être réélu président de la République, parce que c’est notre projet ! Vive la République, vive l’Ukraine !”

  14. Tof

    pour reprendre mon post précédent, j’ai une bonne amie Roumaine qui a bien connu l’époque Ceausescu puisqu’elle vivait en Roumanie à l’époque, et qui m’indique que la France est de plus en plus comme la Roumanie communiste. Elle m’a expliqué que non seulement concernant le contrôle de la population ça se précisait, mais qu’aussi concernant les autres aspects de la société ça en prenait le chemin: services publics pourris, système de santé rachitique (délais de rdv, soins apportés etc), insécurité grandissante (mains libres laissés à “certains” à pratiquer les violences etc), taxes en tous genres (elle me raconte qu ‘à l’époque en Roumanie, pays où les gens devaient se débrouiller par eux-même, il y avait beaucoup de poules car simple à élever, pouvant donner oeufs et viande, facilité de reproduction. Et bien la pourriture communiste avait décidé de taxer…les poules

    1. Jacques B.

      Pas étonné du tout. D’autres témoignages de gens ayant vécu en URSS, en Iran (c’était la semaine passée, au Canada, lors de la manif des truckers) ou autres “démocraties populaires” vont tout à fait dans le même sens.
      Le problème est l’absence de réflexion de nos contemporains, leur absence de culture historique voire philosophique, qui font qu’ils sont demandeurs de cette politique, sans voir qu’elle mènera le pays à la catastrophe. Certains, dans les plus anciens surtout, se fichent carrément de l’avenir du pays, étant dans une logique de “après moi, le déluge”.
      Il y a les médias, bien sûr, qui ont une responsabilité écrasante dans la désinformation ; l’EN aussi, qui forme des décérébrés.

      Mais il ne faut jamais oublier que, comme l’a dit Orwell : “Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice.”

      1. bob razovski

        C’est malheureusement le jeu : toute personne qui se présente à l’élection veut le pouvoir. Par essence, c’est néfaste. Ca implique ensuite que pour y accéder, les coups pourris (corruption, imposture, vol, traitrise..) sont légion. Le contraire d’une spirale vertueuse.

        1. Pierre 82

          C’est l’argument central des défenseurs de la monarchie héréditaire.

          Mais ça ne met pas à l’abri de voir des tarés aux manettes. L’histoire en regorge.
          La recherche du meilleur système politique est toujours en cours.

  15. Roanna

    A propos de la hausse des taux qui se profile aux US:

    “Le consensus va désormais vers un scénario modérément plus accommodant par rapport à un biais plus restrictif et les propos de Powell s’inscrivent pour le moment dans ce sens”, a-t-il ajouté. ”

    Si quequ’un peut m’expliciter, késaquo

    1. Pierre 82

      La Fed voulait monter ses taux pour juguler l’inflation, tout en sachant qu’il y avait un gros risque de faire chuter la bourse, et de poser de gros soucis aux états qui doivent emprunter, mais maintenant, c’est fini. A cause de Poutine, on laisse les taux ridiculement bas pour préserver la capacité d’emprunt des états.

      Méchant Poutine
      En tous cas, il tombe au bon moment. L’inflation galopante se profilait déjà à l’horizon, et maintenant, ils ont un narratif extrêmement puissant et impossible à remettre en cause sans passer pour un traître.
      Bref, on va se taper une inflation du tonnerre de Dieu, avec une récession d’anthologie, mais nos gouvernants n’y sont pour rien: c’est Poutine le coupable.

      Bonne chance pour faire sortir les gens de ce narratif.
      Je me demande si je ne vais pas me mettre en hibernation pour la prochaine décennie.

      1. Arthur H

        Les gens ont peur de croire ce qu’ils voient donc ils tournent la tête ou ils ferment les yeux.

        C’est humain, je ne les juge pas. Ce qui est chiant c’est lorsqu’ils viennent ensuite vous donner une leçon de morale alors qu’ils font preuve de bien peu courage quant à la froide réalité.

        1. ValM

          Pour comprendre cette histoire d’ukronazis, il faut regarder ce documentaire qui date de 2015, c’est éclairant. Ça montre que c’est pas mal le foutoir là-bas et ça pose question sur l’Europe s’ils y rentrent :
          https://youtu.be/VLXtWfTcLC4
          Mais sinon, il semble effectivement un peu exalté…

          1. Mitch

            Reportage très très intéressant. Et pourtant c’est passé sur la French Pravda (mais en 2015 là ou la situation était bien différente). Pour ceux qui croient encore au camp du bien contre le mal absolue ca aide à comprendre …. malheureusement ce type de reportage toujours d’actualité a été oublié volontairement par les branleurs actuels debout à applaudir ‘ça’ au parlement Européen.

          2. Roanna

            Une autre approche, un autre regard sur l’Ukraine.
            Alors que je pensais que Vlad était allé trop loin avec le terme dénazifier me voilà grosjean comme…
            Intéressant.

        2. Dr Slump

          Je me fiche pas mal que ça desserve ou pas, il n’est tout de même pas question de se retenir de citer des faits sous prétexte que ça déplairait à la nomenklatura bien-pensante, si ? Le tout est que l’analyse soit aussi proche que possible de la réalité.

        3. Pierre 82

          Je m’étais déjà exprimé sur ce sujet il y a peu, et j’ai la même sale impression que notre ami potard.
          Dès que ça parle de nazis, ça me fait fuir. D’habitude, c’est pour qualifier les gens à droite d’Alain Juppé, ce qui n’est pas le cas de figure ici.

          Mais je suis un peu psychorigide sur mes principes, et si ça m’agace pour certains, alors ça m’agace pour d’autres.

          J’aurais presque envie de dire “c’est pas parce qu’ils arborent des swastikas qu’ils sont nazis”, mais la phrase serait un peu cocasse.
          Bref, utiliser le mot “nazi” pour dézinguer son adversaire, c’est bas.

          1. bob razovski

            Pourtant, il y a bien des groupes nazis (au sens ww2 du terme) en ukraine.C’est historique. En fait, au moment de la ww2, le choix était malheureusement vite fait : soit jouer la carte coco, soit la carte nazie.
            Genre de choix… Cet antagonisme est resté alors qu’étrangement, les positions ont bougé (l’europe n’est plus vraiment nazie mais glisse vers l’urss, et la russie a quitté l’urss pour glisser délicatement vers le national socialisme). Et il reste un fond de marmite qui remonte à la surface de temps en temps, dès qu’il s’agit de combattre “tout ce qui vient de l’Est”.

            1. Pierre 82

              N’oublions pas qu’on a fait miroiter aux Ukrainiens que s’ils rentraient dans l’UE, ils recevraient des tombereaux de subventions directes, et que grâce à ça, ils deviendraient tous fonctionnaires et sortiraient de leur misère endémique.

              1. bob razovski

                Rassurez-vous, le pognon coule déjà à flots dans le sens UE->Kiev… mais il s’arrête à Kiev (et aux poches des oligarques corrompus de la ville et du gvt).

      1. Nemrod

        Voilà…et puis les termes choisis qui sont pile poil ceux de la propagande russe.

        Je trouve que c’est pas très malin.

        Il pourrait donner un éclairage différents de la doxa occidentale sans tomber dans ce genre de travers.
        Quelqu’un qui cherche des infos et qui tombe sur le site se barre direct…un peu dommage.
        Enfin c’est mon avis…et je le partage avec moi même.

      2. breizh

        un peu long, mais intéressant : https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2022/03/02/agenda-du-chaos-siderer-les-peuples-par-des-chocs-repetes/

  16. Murps

    Makron va dispenser son auguste parole.
    Mon pronostic.
    Il va nous dire que la guerre c’est vilain, que son rôle est de nous protéger avec ses petits bras (en nous serrant très fort…) et qu’il se présente à l’érection présidentielle aux dates prévues.
    Epissétout.

    Il n’a pas besoin de modifier quoi que ce soit, il sera réélu sans rien faire, car les français sont masochistes, ont la mémoire courte et votent systématiquement à gauche.

    On a les dirigeants qu’on mérite.

    1. bob razovski

      “(…) et votent systématiquement à gauche”
      normal, la droite française, c’est aussi la gauche. Seuls ceux qui ne participent pas aux élections ne votent pas à gauche. Bien maigre consolation, puisque le résultat ne change pas quoi qu’il arrive.

  17. Jacques B.

    Repousser les élections, ce serait énorme (certains le demandent, pourtant, dont l’ineffable Dr Marty). Nous ne sommes pas en guerre, donc décider d’un report serait à mes yeux un coup d’État, et j’espère que cela serait dénoncé comme tel par toute la classe politique, en tout cas l’opposition.
    C’est trop énorme, je n’y crois pas. je sais, Macron est capable de tout, mais là c’est un casus belli, parce que si à chaque guerre qui se déroule dans le monde il faut mettre les institutions et la vie démocratique en standby, autant proclamer Macron Empereur à vie tout de suite.

    Je crois plutôt à une déclaration du même tonneau que quand le covid a débarqué : c’est moi que v’là, Zorro est arrivé et vous allez voir ce que vous allez voir, il va sauver les opprimés ukrainiens du très méchant Vladimir Poutine, et durant cette épreuve étendre son ombre protectrice sur les Français, ses enfants. Et quelqu’un qui fait ainsi à la France le don de sa personne, peut-on décemment ne pas le réélire le mois prochain ?

    1. Aristarkke

      “en tout cas l’opposition.”
      A part quelques individus isolés, existe-t-elle vraiment autrement que de nom ?
      Depuis deux ans, c’est morne plaine de ce côté là…

    2. bob razovski

      Sur paris, les écrans verticaux qui parsèment les gares de train et de métro diffusent en permanence 2 messages :
      1) vaccinez-vous
      2) allez voter les 10 et 24 avril

  18. Tof

    Je viens de voir que la Géorgie avait demandé son intégration dans l’UE. Comme pour l’Ukraine au prétexte de se protéger de la Russie qui ne garantit rien et surtout pas la liberté d’expression. Bienvenue donc à vous et aux Ukrainiens qui voulez fuir la possibilité d’un régime qui vous interdirait certaines choses pour celle d’un régime qui vous interdira l’inverse . Commencez donc par apprendre correctement la doxa et à quitter vos traditions chrétiennes (je ne sais pas pour l’Ukraine mais pour la Géorgie elles sont bien présentes) si vous voulez que l’UE ne vos tombe pas dessus.
    D’ailleurs j’en viens à me demander si l’EU ne se sabre pas (quel bonheur) en faisant entrer ces 2 pays qui n’ont pas “les codes” de l’UE apatride. Comme je le disais dans un autre post, ceux qui ont connu l’URSS ça va leur faire tout drôle de revoir certaines chose connues….

  19. MCA

    Ca ne sent pas bon.

    Extrait du site de P.Jovanovic

    LE RISQUE DE LA IIIe GUERRE MONDIALE EST BIEN LA (SPECIAL UKRAINE)
    du 28 février au 3 mars 2022 : Mes chers lecteurs: ce que je vous annonce depuis des années, le scénario FAUSSE MONNAIE puis DICTATURE puis GUERRE se déroule dans l’ordre, exactement ce que j’ai décrit aussi bien dans le livre AH Vengeance de la Planche à Billets que dans 666, vous le savez depuis longtemps.

    L’avancée des troupes ne se passe pas exactement comme l’avait imaginé, Poutine témoin les nombreux véhicules blindés de toutes natures abandonnés en rase campagne, majoritairement en panne d’essence et parfois mécaniques.

    Comme l’avait remarqué George Patton à son époque, l’aviation peut bombarder tout ce qu’elle veut, in fine, elle n’occupera jamais le sol, d’où l’importance capitale de l’infanterie.

    Et c’est là qu’intervient mon reportage à Istanbul de l’été 2021, expliquant que les Turcs avaient développé un nouveau savoir-faire de combat anti-char qui rend ces blindés pratiquement caduques. Et que l’Ukraine en avait acheté une cargaison entière!

    “Un autre drone turc, le Anka-S, fabriqué par Tosas a, lui, été largement utilisé en Syrie en 2020: le Anka compte plus d’une centaine de tanks à son actif. Du coup, le Qatar, la Pologne, la Lybie et l’Ukraine en ont acheté pour plusieurs dizaines de millions de dollars. Même la Serbie négocie en ce moment pour en acquérir”, le lien direct ici (une des vidéos a été censurée).

    Et c’est précisément à cause de ces drones turcs que l’armée russe est retardée et que ses véhicules blindés sont détruits les uns après les autres comme dans le tir au pigeons de la Foire du Trône – ou drones !

    Totalement incroyable.

    Et, pour le coup, totalement imprévu par le chef d’Etat Major russe qui manifestement ne s’est pas tenu trop informé des évolutions technologiques de la guerre. Pour utiliser un comparatif informatique, il est toujours dans une fenêtre MS-DOS…

    Bref, cette invasion de l’Ukraine (je comprends totalement les arguments de Poutine qui l’avait déjà expliqué maintes fois depuis 2014) à désormais une chance sur deux de se transformer en un 2eme Vietnam, avec des conséquences gravissimes pour l’Europe qui a choisi depuis samedi dernier de fournir des armes à l’armée ukrainienne.

    En effet, Poutine ne peut plus reculer, car ce serait alors son plus grand affront, sans parler du fait que cela le fragilise désormais au sein même de la politique russe. Poussé à bout, il pourrait aller plus loin et envoyer quelques missiles à tous ceux qui fournissent l’Ukraine en armes sophistiquées comme les lance roquettes Javelin fournis par l’Angleterre.

    C’est déjà un acte de guerre, ou du moins une déclaration de guerre indirecte.

    La portée maximale d’un Javelin (prix unitaire 180.000 dollars + 90.000 dollars pour chaque missile ce qui fait le bonheur de Texas Instruments-Raytheon et Lockheed Martin ) est de 4.000 mètres (mouche à 100% à moins de 1.000 mètres, ce qui est déjà une distance confortable), et il fonctionne exactement comme un missile à acquisition préalable et gestion autonome jusqu’à la cible.

    Imaginez que la Suede a décidé de se jeter dans la danse folle de la provocation de l’ours, elle qui a ouvertement collaboré avec Hitler pendant la 2e Guerre !!!!

    “Sweden will send military aid to Ukraine: 5.000 anti-tank weapons, 5.000 helmets, 5.000 body shields and 135.000 field rations. It also includes 500 million Sek to the Ukrainian Armed Forces, the total support is almost 1,4 billion Sek” (Sek = couronne suédoise).

    On sent qu’il y a des vieux réglements de comptes avec l’ancien “voisin”…

    Autrement dit, avec au moins 10.000 Javelin distribués partout en Ukraine, les blindés russes sont mal, sans parler des drones turcs puisque l’Ukraine avait racheté, fin décembre 2021, d’autre drones à Ankara:

    “Turkey has sold Ukraine significantly more of the armed drones that drew a rebuke from Russia than previously disclosed, with further deals in the pipeline. The Bayraktar TB2 drones, fired for the first time in October to destroy mobile artillery in Ukraine’s breakaway Donbas region, are prized items in a budding relationship that’s made Turkey one of Kyiv’s most important backers.

    Baykar, an arms manufacturer based in Istanbul, has sold dozens of drones to Ukraine since 2019, together with control stations and missiles (…) Even Ukraine’s improved and rearmed forces remain wildly over-matched by Russia. Bayraktar TB2 drones are large, slow and radio controlled, making them easier for modern anti-aircraft systems and jets to shoot down, according to Denis Fedutinov, a Moscow-based specialist in unmanned aircraft. “, lire ici Bloomberg.

    Eh bien pas tant que cela, les militaires russes viennent d’en faire le test in vivo comme par exemple ici (lien autre video )!

    Et c’est précisément le mélange des deux techniques (drones + javelin / stingers) qui pose désormais un grave problème à Vladimir Poutine et à ses généraux.

    Emmanuel Macron a décidé aussi d’envoyer en Ukraine des armes et des munitions de l’Armée Française, tout comme les Américains (350 millions + images satellites temps réel + Javelins + Stingers, etc.), les Tchèques, les Polonais (tous les pays de l’Est qui ont un compte à régler avec l’ex URSS), les Belges (2.000 mitrailleuses lourdes et 4.000 tonnes d’essence) et l’Allemagne (1.000 Javelins, 500 Stingers, 400 bazookas nouvelle génération, casques lourds, munitions, etc.) et les Turcs des vivres et du matériel médical.

    Ca c’est la version officielle.

    Dans la réalité, les Etats-Unis leur en donneront le triple avec en plus l’imagerie satellite pour repérer les blindés russes, qui, coordonnés à des drones américains, réaliseront un nouveau tir aux pigeons.

    Et si un accord de paix n’est pas prévu rapidement, la situation n’ira qu’en empirant (NOTE à l’heure où je rédige ces lignes, il une première réunion de cessez-le-feu a été prévue ce jour à Pripyat, près de Tchernobyl. Ma crainte est que cela risque de très mal se passer…).

    Néanmoins, notez que cette guerre provoquée par les Américains par ricochet, et qui leur évite de se salir les mains, tout en sacrifiant les Ukrainiens uniquement pour se réserver des trilliards de dollars et empêcher les Russes de vendre leur gaz et pétrole (Joe Biden dont le fils a des intérêts dans des compagnies d’énergie ukrainiennes).

    photo: plan du parcours gaz ukraine 2022

    Pour conclure, si un accord n’est pas trouvé entre l’Ukraine et la Russie, la guerre va non seulement continuer mais finira par dégénérer, Poutine pouvant très bien déclarer la guerre à tous ceux qui fournissent l’Ukraine en armes.

    Et dans ce cas, la Chine se rangera bien évidemment du côté du Kremlin.

    1. Pierre 82

      J’attends voir. J’aime beaucoup Jovanovic, mais il est quand même un spécialiste en nouvelles qui s’avèrent fausses. Je le suis plus ou moins depuis 10 ans.

      Disons que tout doit être pris avec des pincettes, et attendre confirmation. Une chose est certaine: on fournit des milliers de tonnes d’armes à des civils ukrainiens, et ça ne peut que mal tourner. Dans le meilleur des cas, ça tournera mal pour Poutine, mais quoi qu’il en soit, la démilitarisation de l’Ukraine s’avèrera impossible, et ces armes finiront très vite par circuler un peu partout en Europe.

      La guerre civile d’abord en Ukraine, puis dans les pays communautarisés, comme la France, la Belgique, la Hollande, deviendra difficilement évitable.

      1. Nemrod

        Ceux qui leur fournissent s’en foutent.
        Ils sont loin…enfin sauf nous, mais même chez nous, ceux qui fournissent seront à l’abri.

      2. Dr Slump

        Je croyais au début à une guerre éclair, naïvement, après avoir cru bêtement à pas de guerre de tout. Maintenant c’est clair que la guerre va durer, et que l’Ukraine va connaître un sort comparable à celui de la Yougoslavie, éclatée, démembrée en états plus ou moins “démocratiques”, je devrais dire plus ou moins mafieux, mais vous avez compris. Poutine occupera la moitié du pays, il mettra à sa tête son homme de main pour remplacer l’actuel homme de main de la Maison Blanche, et à la fin tout le monde y perdra, sauf les élites occidentales au pouvoir, parce que tous les aigrefins au pouvoir en profiteront pour s’arroger plus de pouvoir, plus de moyens de contrôle, et plus de restrictions sur notre liberté. Comme d’habitude.

        Le discours de Macron était édifiant à cet égard, du grand art de propagande et de manipulation des esprits: il a répété que cette guerre démontrait la nécessité de renforcer “notre” souveraineté, en particulier militaire, qu’il amalgamait implicitement à celle de ” l’Eüreaupe “, comme si la souveraineté de la France était la même que celle de l’Eureaupe, alors que cela consiste en fait, comme d’habitude, à l’exact inverse, et à affaiblir la souveraineté française pour la transférer à l’UE.

        Comme d’habitude
        On fera semblant
        Oui, comme d’habitude… ♫♪
        Salopards.

        1. sam player

          L’Ukraine c’est plus grand que la france… donc pas étonnant: ce sont les journalistes qui se sont montés le bourrichon en parlant de guerre éclair et maintenant ils trouvent que ça n’avance pas assez vite

        2. Berdol

          Une guerre éclair : Vous dites n’importe quoi. les spécialistes militaires tablaient il y a quelques années sur une guerre d’attrition durant de deux à 3 semaines. Nous sommes au début de la deuxième semaine de combats et la Russie maitrise déjà plus du tiers du territoire ukrainien. Elle n’a pas encore engagé le deuxième échelon ni utilisé son aviation, sauf hélicoptères de combats. Elle ne semble pas vouloir détruire l’habitat et limiter au maximum les dégâts collatéraux. Au temps de l’invasion de la France, avec force bombardements, l’Allemagne maitrisait un gros tiers de la France lors de l’armistice. Donc attendons, mais les choses semblent se dérouler comme l’avaient prévu les spécialistes…

          1. Pierre 82

            Oui, ça m’avait frappé aussi. Les médias qui claironnent que Poutine a raté son pari parce que tout n’est pas sous leur contrôle après 3 jours. Ils se croient dans un jeu vidéo, en fait.

            Poutine perdra son pari, c’est amha inéluctable, mais parce que le pays sera en guerre civile dès que les Russes devront commencer à administrer le pays une fois qu’ils auront fini de se battre.

            1. Dr Slump

              Poutine réalisera bien ses objectifs, puisque concrètement, les alliés du camp du bien, Otan et UE, lui laissent totalement champs libre. Zelensky finira par être exfiltré sous les regards admiratifs des caméras appelées pour l’occasion, et même si ça devait se terminer par une guerre civile, ce que je ne crois guère, Poutine serait toujours gagnant, en créant ainsi une zone de chaos à sa frontière, au lieu d’une zone sous contrôle américain.

              Laisser Poutine foutre le bordel en Europe fait bien les affaires de la Maison Blanche qui en profitera certainement pour tirer des marrons du feu, et ça fait bien les affaires de l’UE qui en profite pour s’asseoir sur ses propres traités d’adhésion, pour s’arroger des pouvoirs non seulement au mépris de ses lois, mais surtout en se fichant de l’accord des citoyens des états membres.

              Bref, si l’Otan en emporte ta caravane et l’hue-heu tagada, pardon, s’ils laissent faire Poutine, c’est que ça sert leurs intérêts. CQFD.

      3. Higgins

        Le pb posé par la poudrière des Balkans en la matière est déjà suffisamment important. Objectivement, il n’est pas nécessaire d’en rajouter une couche supplémentaire sauf que c’est le cas. Ceci dit, il semble que les armes suédoises livrées l’aient été sans fournir la notice…. (impossible de retrouver le lien).

    2. Higgins

      Je serai nettement plus circonspect que Pierre Jovanovic. Il est intéressant à lire mais il est parfois un peu trop exalté. Ce billet du Courrier des stratéges est à contre-courant par exemple : “Une offensive préparée, qui avance à un rythme soutenu quels que soient les problèmes logistiques” (https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2022/03/03/guerre-dukraine-jour-7-2-mars-2022-bilan-a-minuit/).
      A ce jour, la partie russe gagne indubitablement la partie ne serait-ce que par sa supériorité matérielle. Où, de mon point de vue, elle laisse transparaître de réelles déficiences, c’est dans l’intégration de l’arme aérienne dans la dimension terrestre du conflit. Ça pédale un peu. Rien d’extraordinaire, c’est là un domaine d’une rare complexité où il n’y a pas de place pour l’improvisation. Si je pouvais faire une comparaison facile, je dirai que d’acheter séparément les meilleurs composants possibles pour avoir un excellent PC ne suffit pas pour devenir un as de l’informatique.

      1. Mitch

        “l’intégration de l’arme aérienne dans la dimension terrestre du conflit”

        Très intéressant.

        Major, mais comment faire lorsque les combats se déroulent essentiellement en ville. La nature des combats me fait penser à ‘Call of Duty’. Comment leur tout dernier Su-57 et leur Su-27 peuvent ils intervenir sans faire une tranchée telle le Mississippi dans Kiev ?

        1. Higgins

          Visiblement, les russes maîtrisent imparfaitement l’utilisation des munitions de précisions et l’environnement requis pour les mettre en œuvre : https:/ /rusi.org/explore-our-research/publications/commentary/mysterious-case-missing-russian-air-force

        2. Higgins

          Les SU 57 ne sont pas engagés. Ils en ont trop peu et c’est un avion qui coûte excessivement cher. ils ont suffisamment de SU 35, 32 et 27 sans compter les SU 25 (l’A10 russe) et autres SU 24.

        3. Higgins

          Qu’on soit d’accord ou non importe peu mais la guerre conduite par les russes me paraît prudemment conduite et même si les russes rencontrent quelques difficultés çà et là, il n’y a pas, à ma connaissance, d’hécatombe au sein de la population civile comme on pourrait le craindre. Dans ce domaine, la réputation des russes est plutôt aux antipodes et, par le passé, ils n’ont jamais hésité à s’en prendre aux populations civils lorsqu’il le fallait. Si c’était le cas, nous serions abreuvés d’images épouvantables. Et j’en reviens toujours à ça, sur les chaînes YouTube où on voit des images en direct des principales villes ukrainiennes, peu de choses indiquent que le pays est en guerre. La nuit, l’éclairage public ne paraît pas éteint même à Khiev…

          1. Nemrod

            Toujours à ma recherche des signaux faibles des médias subventionnés et donc bien disants, le Figaro me semble de plus en plus fataliste sur l’avancée de l’Armée Russe et le tronçonnage des unités ukrainiennes.

    3. Higgins

      https:/ /brunobertez.com/2022/03/02/un-officiel-russe-explique-la-facon-de-proceder-de-larmee-russe-et-fait-certaines-mises-au-point/

  20. Nemrod

    Bon.
    Notre bon Maître nous a expliqué qu’on allait en prendre plein la tronche la faute aux Russes et que nous pourrions quand même “veauter” , mais que …bon ben voilà ça va pas être top mais il y est pour rien…mais on est moins dans la mouise que les Ukrainiens ( ç’est indubitable) …alors on se plaint pas hein ! ( d’ailleurs faudra en nourrir plein, bande d’égoïstes).

    Le Covid a disparu et vu qu’il a même pas besoin lui et les siens de concéder quoi que ce soit pour être le nouveau Calife, je vois mal qu’il cède ses gains territoriaux sur nos libertés.
    Bon on est un peu plus dans la merde et vais de ce pas préparer mon lopin pour y coller des patates.

  21. Arthur H

    Attention, le méchant Éric Verhaeghe continue son consciencieux travaille de synthèse.

    https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2022/03/03/agenda-du-chaos-siderer-les-peuples-par-des-chocs-repetes/

    Article intéressant car traitant de sujets souvent interdits; âme sensible s’abstenir (pourquoi d’ailleurs l’Arcep n’oblige pas les sitewebs à mettre un -18ans ?).

    “On retrouve ici plusieurs éléments qui caractérisent la stratégie utilisée dans la plupart des pays du monde pour lutter contre le coronavirus : mise à l’isolement des individus, privation des habitudes de vie, messages en boucle, et introduction d’une forme d’hypnose consistant à faire vivre les gens dans des bulles séparées où un narratif fabriqué de toutes pièces leur est servi du matin au soir.”

    Méchante synthèse mais, selon moi, pertinente synthèse.

    1. Jacques B.

      Ce billet de EV est excellent, en particulier sa conclusion, que je partage. Oui, l’Occident est en train de se suicider et oui, sa prétention à imposer son modèle de société de plus en plus décadente au monde entier risque fort de se fracasser contre les réalités géopolitiques.
      Deux bémols : ceux en Occident qui vont souffrir sont* les gens du peuple, pas les “élites”, qui s’en sortiront toujours. L’Occident devenu un tas de ruines avec à sa tête des oligarques florissants me paraît être notre avenir le plus probable.
      Deuxième bémol, quand il fustige la “caste protestante blanche américaine” : il oublie que les plus grands résistants à la manipulation Gates-Schwab-Soros and co sont les conservateurs/Républicains américains, ces gens qui ont en grande partie refusé la dictature covidiste et qui votent Trump, celui qui s’oppose aux menées de l’élite globalisée. Et ces Américains résistants sont en majorité protestants (baptistes-évangéliques…).

      * je ne sais pas si je dois dire “hélas”, vu qu’à un moment donné on a toujours les dirigeants que l’on mérite

  22. Berdol

    Savez-vous ce que Poutine a dit à Macron lors de leur rencontre à Moscou ? Voila : “Je suis Russe, il faut que tu me cèdes “

  23. Fangaliel

    Bonjour,
    cela fait bien longtemps que je vois la “couille” venir, que ce soit la perte de vie privée apportée par les téléphones portables suivis des smartphone, ou l’idée que pour “détruire la classe moyenne” (en se mettant dans la peau de ceux à qui ça “profiterait”) il faut controler les “transactions” et par là controler toute forme d’expression dissidente, que, finalement, seule la classe moyenne peut vraiment émettre (c’est pas la mère de 2 enfants, seule, avec un salaire de femme de ménage qui va pouvoir se priver de son maigre revenu, ne fusse qu’un jour sur le mois, pour aller manifester).
    D’un point de vue du “sans contact” et de toutes les facéties technologiques actuelles, après l’expérience malheureuse que j’ai eu avec Beobank qui a tout simplement “Refusé” de retirer le sans contact de ma carte et la réponse du service de défense des consommateur qui était “ah mme faut changer de banque… ” (ce que je ne peux pas faire ayant mon pret chez Beobank aussi)…
    J’ai décidé, comme sur la “Grande échelle” je ne pouvais rien y changer, d’utiliser la technique du colibri.
    Je change mes habitudes les unes après les autres : j’ai finalement, changé de banque. Belfius ils ont une simple “checkbox” pour cocher ou décocher l’option sans contact. Je paie les frais fixes par virement (le proprio, Engie, etc. n’étant pas friands des transactions physiques) et puis, je retire tout le reste de mon revenu en cash. et paie tout en cash. Et on me refuse mon cash, ben tant pis… je vais chez le voisin.
    Aussi, ici à Bruxelles, les distributeurs automatiques ont un peu disparu par endroit, certes, mais, à moins d’avoir des difficulté de santé pour se déplacer, ils restent accessibles. Les gros ATM du centre ville, c’est que du “50 euros”, mais dans les autres quartiers de Bruxelles, que ce soit Belfius ou Laposte, ils distribuent des billets de 5 et 10 euros.
    Donc, je retire mes sous à la poste à 100m de chez mois en petites coupures. Les petits commerçants ont toujours préférés la petite coupure, même quand le BCc n’existait pas encore :p surtout fin de journée : en début de journée, le commerçant sort sa “caisse” fait de par ex. 20x des pièces de 1 euros, 20x des 20 centimes, etc. mais si tous les clients de la journée viennent avec des gros billets pour des petites dépenses, ben à 16h… manque Plein de type de pièces.
    C’est juste une question de bon sens et de respect, de tant bien que mal, se procurer des petites coupures pour les dépenses quotidiennes. Quand j’ai du gros billet de 50, ben je le “casse” d’abord pour des “courses à plus de 20 euros par exemple.
    Dans mon approche du colibri, y’a aussi le fait que j’ai un “gsm” et que “non, je n’ai pas d’appli”… ça évite la pub, ça évite l’accès à mes données personnelles, et j’en passe (pense notamment à ces fous qui paient avec leur smartphone en sans contact… et gèrent leur finances aussi sur le smartphone… à moins d’avoir le dernier brôle K2000 à 1400 euros, c’est hyper méga mal protégé un smartphone… mais ces gens sont fiers de leur bêtise…)
    Et j’essaie d’ouvrir les yeux des gens autour de moi aussi… ça demande de la patience, de la pédagogie, mais petit à petit je vois des amis et même des connaissances changer leur habitudes aussi…
    “Seul” sans prendre d’action, personne ne sait changer la course vers les abysses dans laquelle on est déjà bien engagé, c’est en changeant chacun nos moeurs et habitudes pour insuffler petit à petit un changement réel et pérenne et en partageant, comme je le fais ici avec vous aussi, que l’on pourra freiner notre course.
    Et vous, quelles sont vos petites habitudes, vos petits changement quotidiens, vos petites briques à l’édifice d’un monde “meilleur” ?
    Partageons, car les idées des uns ne sont pas celles des autres et vous avez peut-être des idées auxquelles je ne penserais absolument jamais 🙂
    D’avance merci,

    1. Fangaliel

      PS : aussi, je pense que l’inflation énorme qu’on va subir ces prochaines années va mettre du plomb dans l’aile de tellement de ménages qui tenaient “bien” jusque là, et que ça va provoquer un effet un peu “contre-courant” de ce que les banques et gouvernements (& co.) voudraient concernant le cash.

      Les gens qui utilisent le plus le cash sont ceux qui sont les plus précaires…

      Si pour une population de 10 millions de personnes, 2 m sont déjà en précarité et qu’on enfonce encore 3-4m dans la précarité,… ce n’est plus 2m de gens qui vont préférer le cash pour leur transactions, mais 5-6m… va bien falloir répondre à la “demande” et au “besoin” de tout ça de gens.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)