Youpi, un Noël austère !

On l’a vu dans un précédent billet : en France, l’inflation n’est pas vraiment un sujet et avec Bruno Le Maire aux commandes, on sait que tout se passera au mieux dans les prochains mois. Néanmoins, lorsqu’on prend la peine de demander leur avis aux politiciens dont l’intelligence n’est pas un obstacle et notamment des maires, la belle assurance fait place à une prudence teintée d’inquiétude.

En effet, selon une récente enquête, la plupart (77% des 3.700 maires interrogés) se disent au moins préoccupés par cette hausse des coûts qui les contraignent dans leur gestion communale : entre l’explosion du coût des dépenses énergétiques, le reste des prix qui n’ont cessé de grimper et l’augmentation récente du point d’indice par le gouvernement (ce qui revient à augmenter les salaires des agents communaux), même les communes les mieux gérées doivent en effet faire face à des ajustements parfois brutaux de leurs budgets.

En vertu de quoi, les élus se retrouvent à couper dans certaines dépenses. À l’approche des fêtes, cela se traduit essentiellement par une réduction de tout ce qui peut ressembler à du luxe ou du superflu ce qui, compte-tenu de l’état général de l’économie, devient une définition de plus en plus large et prend des tournures inquiétantes : rapidement, tout devient du luxe dans lequel il faut couper. Le chauffage, bien sûr, est la première dépense à laquelle les élus s’attaquent et si cela n’est pas trop compliqué pour les mairies situées dans les localités aux températures les plus douces en hiver, il en va quelque peu différemment pour les municipalités d’altitude, en montagne ou dans les zones plus froides en hiver.

Corée du nord et du sud la nuitL’éclairage vient ensuite : on diminue les éclairages publics, on réduit l’usage des salles communales, on coupe la nuit tous les affichages qui peuvent l’être et petit-à-petit, la France rurale puis banlieusarde puis citadine perd ses lumières pour se transformer en une Corée du Nord de l’Europe s’appauvrissant. Bien évidemment, cela ne suffit pas. Les coupes continuent donc, depuis les rénovations de bâtiments en passant par les réfections indispensables d’infrastructure, en passant par les dotations diverses et variées (aux écoles, typiquement) qui devront attendre de meilleures années pour s’adapter.

Alors que les fêtes approchent, la situation devient de plus en plus tendue. Les Français, tabassés de taxes sur les carburants, restent chez eux et évitent des déplacements qui finissent par leur imposer des prêts bancaires coûteux. La France de Noël 2020, sous confinements, voyait ses rues tristes et vidée de véhicules et de passants. Celle de 2022 y ressemblera beaucoup en y retirant aussi l’éclairage public ainsi que les lumières et les lampions de fêtes.

La transition énergétique vers le Pas d’Énergie Du Tout continue donc obstinément.

Or, si elle ne rencontrait jusqu’à présent qu’une résistance minime des citoyens à la faveur d’une fin de saison aux températures clémentes, on doit s’interroger sur leur réaction à mesure que cette crise va les atteindre plus profondément. Les maires, notamment les plus verdolâtres d’entre eux, vont pouvoir mesurer l’assentiment réel et concret de leurs électeurs au fur et à mesure que les activités communales notamment en période de fêtes seront annulées, et que la nuit va s’étendre dans les communes privées d’éclairage public favorisant cette insécurité qui n’est, pour rappel, qu’un sentiment diffus selon les politiques publiques officielles.

Les communes les plus en avance dans la lutte contre le méchant consumérisme de Noël vont pouvoir expérimenter l’adhésion réelle des votants à leurs thèses marxistes : la crise, l’inflation galopante et les trous budgétaires vont largement aider à se passer des Sapins du Diable, des Guirlandes Kapitalistes et des Cadeaux Néolibéraux composés pour grande partie de ces gadgets inutiles que la société de consommation veut nous imposer (mais si, mais si). On va enfin pouvoir retrouver la joie simple du dénuement et du retour à la nature (où l’hiver est froid, glacial même), le bonheur discret des petits échanges cordiaux entre voisins de queue à la soupe populaire, et les remarques amicales autour d’un vin chaud tiède lors de la distribution des tickets de rationnement.

Et cela va forcément très bien se passer parce que, voyez-vous, tout ceci a été clairement voulu, décidé et mis en place dans l’assentiment général.

Oui, cela a été voulu par les politiciens qui ont fait ces choix énergétiques de court, moyen et long terme : à long terme, en refusant d’admettre que l’électricité nucléaire était propre et fiable et qu’il fallait l’encourager, mettre les moyens nécessaires à la maintenir et la développer. À moyen terme en subventionnant à grand frais des énergies polluantes et sans fiabilité. À court terme en choisissant d’imposer des sanctions à l’un des principaux fournisseurs d’énergie d’Europe.

Oui, cela a été voulu par les maires qui ont abondé, d’élection en élection, dans les sens de l’opinion publique pourtant façonnée de toute pièce par des médias et des politiciens dont il a été prouvé, maintes et maintes fois, qu’ils mentaient sans sourciller, systématiquement. L’abandon complet de la raison, des réalités physiques et économiques, aux gémonies des écolo-suicidaires par ces mêmes édiles, le refus de contrecarrer leurs discours nihilistes, malthusiens et stupides auront alimenté la pire des idéologies, celle qui revient à souhaiter la disparition pure et simple de l’Humanité et de toutes ses traces pour éviter de polluer une Nature aussi complètement fantasmée qu’irréaliste. Ce faisant, les communes ont voulu ce qui leur arrive à présent.

Oui et surtout, cela a été voulu par les citoyens eux-mêmes, baratinés maintenant depuis leur plus tendre enfance sur l’inéluctable disparition des ours blancs (dont la population s’est effondrée de 5000 individus dans les années 50 à seulement 27.000 à présent), l’inévitable tarissement du pétrole (dont on nous répète depuis 50 ans qu’il n’y en aura plus dans 10 ans), la déforestation planétaire (alors que la Terre reverdit), l’augmentation inouïe des températures (1000 millièmes de degrés en plus de 100 ans, ces gros chiffres sont forcément catastrophiques !) et celle du CO2 (et là, corrélation veut forcément dire causalité, n’est-ce pas). Ces citoyens ont voté, voté et encore voté pour ces mesures qui viennent maintenant leur tarauder l’arrière-train avec un trépan pétrolier. Ce serait un peu facile de l’oublier, alors que la victoire est là, qu’ils obtiennent enfin ce qu’ils croyaient vouloir !

Cet hiver, nous allons tous avoir un Noël placé sous le signe d’une véritable austérité (et ce n’est probablement rien à côté de l’hiver suivant). Enfin, les fêtes de fin d’années seront placées sous le signe du dénuement, de la misère et de l’anticapitalisme rabique !

Les Français l’ont majoritairement voulu. Ils vont se régaler !

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires578

  1. Le Gnôme

    Que les mairies restreignent les festivités payées par le moutontribuable ne me gêne aucunement. J’ai lu, horresco referans, que certaines avaient annulé les voeux de nouvel an avec les petits fours et le mousseux qui va bien. C’est une bonne chose.

    1. Mitch

      +1000.

      Non seulement cela ne me gène pas mais je le souhaite. Si au moins ce cirque pouvait mettre un terme:

      – aux voeux de noel financés avec le pognon des autres. Même remarque avec les éclairages de Noel dont je me fout comme de mon premier ‘boxer pants’ et qui font ressembler la commune au pays d’Alice in wonderland.

      – au recrutement sauvage de toujours plus d’agents municipaux / copains du maire qui ‘travaillent’ 30h/semaine (au mieux).

      – aux travaux de voiris, soit disant pour ‘sécuriser’ les routes de la commune et qui consistent à mettre de plus en plus de rond-points avec de véritables jardins botaniques en leur centre,sans oublier les très utiles ralentisseurs type ‘murs’ qui fleurissent comme la Vérole sur le bas-clergé. Tout ceci à des coûts dont les chiffres me font parfois douter que c’est la même monnaie que celle des salaires.

      – aux feux d’artifices à la con le 14 Juillet (en plus pour fêter un bain de sang et l’arrivée au pouvoir quelques années d’un tyran) qui coûte une blinde et qui n’amusent que ces cons de parisiens.

      – aux cadeaux électoralistes sous forme de subventions dodues à toutes sortes de clubs qui ne savent plus quoi faire du pognon et finissent pas le boire et/ou le manger

      – à tous ces délires escrologistes qui coûtent aussi une blinde.

      Liste non exhaustive. Je pourrais en écrire des pages.

      On pourrait à l’aise diminuer le budget de la plupart de municipalités de 30% ou 40% non seulement sans que nos vies soient bouleversées mais elles seraient même améliorées.

        1. Citoyen

          …. Dont SOS méditerranée, qui va recevoir 100 000 euros, alors que l’Hidaldingue a déjà envoyé les finances de Paris au 36eme sous-sol … Elle n’est plus à une gabegie et ou un scandale près …
          https:/ /www.lefigaro.fr/politique/paris-votera-jeudi-une-subvention-de-100-000-a-sos-mediterranee-20221115

  2. Higgins

    Comme le fait justement remarquer C. Sannat dans son éditorial du jour : “Nous avons déjà vécu sans énergie. C’était avant la révolution industrielle.
    Il n’y avait aucune ville de plus d’un million d’habitants.
    Il n’y avait que des circuits courts.
    Il n’y avait pas beaucoup de déchets car tout était utilisé.
    Nous avons déjà été écolos (NB: par la force des choses). ” (https://insolentiae.com/langleterre-en-manque-de-courant-par-manque-de-vent-ledito-de-charles-sannat/). Nous vivons une régression morale, intellectuelle, économique sans précédent.

    1. Higgins

      Ça me rappelle un voisin, avec qui j’entretiens d’excellentes rapports, qui ne jure que par les circuits courts et autres billevesées. Bon, il travaille à 80 km de son domicile et se déplace pour des raisons évidentes en voiture individuelle…

      1. Yanka

        Billevesées ? Expliquez-vous. Produire localement ce qui peut l’être est idiot ? C’est rationnel de faire venir de Chine de l’ail ou de fabriquer la moutarde de Dijon à partir de graines venues de Chine, entre autres incohérences ?

        1. Higgins

          Il y avait un fleuriste dans le centre ville qui, tous les latins, quelque soit le temps, poser son étal depuis des années à côté d’une église classée. Il a pris sa retraite il y a deux ans mais il avait pour lui qu’il proposait à la vente des fleurs d’une grande qualité (fraîcheur, beauté et durée de vie). J’ajouterai qu’il était en butte à la municipalité parce que, selon elle, il dégradait le site !!!
          Un jour, je lui ai demandé d’où venait ses fleurs et s’il s’approvisionnait localement. Il vendait, par exemple, de superbes roses rouges à 3,50 le bouton qui tenaient une bonne semaine et demie sachant qu’il receptionnait les fraîches le jeudi. Il m’a répondu qu’il avait essayé mais qu’il avait rapidement renoncé. Les fleurs produites localement étaient d’une qualité médiocre et, qui plus est, chères donc invendables. Il se fournissait donc, via un grossiste, à Rotterdam, plaque tournante du marché de fleurs en Europe. Quant à ses superbes roses, elles venaient du Pérou.

            1. Pheldge

              en tout cas il ne s’appelle pas Malhebe, parce que chez les Malherbes, les roses elle ne vivent que ce que vivent les roses, l’espace d’un matin, et donc ne tiendraient pas une semaine. 😉

    2. Calvin

      “Il n’y avait pas beaucoup de déchets car tout était utilisé.”
      Un bémol : en terme de déchets, il y avait quand même les nuisances de l’équarrissage, des rejets organiques en tout genre, ainsi que ceux des chevaux qui rendaient toute ville nauséabonde… Sans parler des intoxications alimentaires…

      1. Yanka

        Dire qu’il n’y avait pas beaucoup de déchets ne signifie pas qu’il n’y en avait pas ni que tout était rose. C’est un constat, pas un éloge du temps jadis. Vous auriez pu ajouter la pestilence des corps de pendus en décomposition, et en ville la puanteur bien connue des tanneries.

      1. Higgins

        Non, pas de décroissance sauf peut être dans les derniers mois de la guerre pour d’évidentes raisons . L’activité économique a perduré pendant l’Occupation : “Histoire économique de Vichy” chez Perrin. C’est un ouvrage extrêmement intéressant dans lequel les auteurs montrent bien que c’est durant cette période que la technocratie s’est emparée des leviers économiques.

        1. breizh

          c’était quand même beaucoup moins bien qu’avant guerre (rationnement) : il y a donc eu décroissance.
          toutefois, les gens comme l’économie étaient plus rustiques et résilients.
          pour la technocratie, ils s’appelaient même les synarques.

          1. Higgins

            Effectivement, c’était un peu violent mais il n’y avait pas de chômage (cause prisonniers) et les allemands payaient rubis sur ongle (avec l’argent des frais d’occupation entre 200 et 400 millions de francs/or par jour !!!).

            1. breizh

              pas de chômage avec la retraite par répartition inventée à ce moment.
              Les allemands payaient rubis sur l’ongle à ceux qui pouvaient leur vendre quelque chose. Les autres avaient faim (surtout en ville).

              1. Higgins

                Il y a un peu de confusion. Les allemands payaient leurs achats en France avec l’argent que leur versait cette dernière en frais d’occupation avec en prime un taux de change très avantageux. Les industriels français, contraints ou bien avec beaucoup de bonne volonté (Marius Berliet à Lyon), ont fait tourner leurs usines avec cet argent. Les industries aéronautiques ont construits des avions, des moteurs et des équipements pour la Lutwaffe, etc,… Une grande partie de la production agricole partait en Allemagne pour nourrir la population et les armées engagées à l’est (décision de Goering), ça explique les pénuries en France.

                1. Higgins

                  J’ajouterai que les sommes versées rubis sur l’ongle par la France étaient tellement importantes qu’elles n’avaient pas toutes été dépensées à la capitulation.

    3. Theo31

      Nous avons déjà vécu sans énergie. C’était avant la révolution industrielle

      Avec quelque chose comme 90-95 % d’agriculteurs. Même si c’était difficile certaines années, les types pouvaient compter sur leurs champs pour manger. Quid des 90 % de citadins qui ne sont pas fichus de faire pousser des carottes ?

  3. sam player

    Pour la carte de la Corée du Nord, c’est vraiment de la désinformation : rien à voir avec la pénurie, c’est juste une attitude éco-responsable et durable de couper l’éclairage publicitaire des centaines de milliers d’enseignes de magasins et ce pour sauver la planète, enfin des gens qui pensent collectif !

      1. Aristarkke

        Reconnaissons qu’il est apte à remplacer Pierre82 quant au sérieux à arborer en toutes circonstances. Ce fut une belle épopée qui s’achève lamentablement un triste soir de novembre. Quelle référence disparue!

          1. Aristarkke

            Avec retour à genoux, itou. J’insiste si vous désirez qu’on envisage de vous mettre au purgatoire avant réintégration ! (Milgram, sors de moi!) 😈

      2. Mo.

        j’ajoute que le petit point lumineux Koréain au nord de Seoul dans la nuit est la demeure du grand timonier Kim qui illumine le coeur de millions de Kamarads.

    1. Minou

      Ajoutez à cela que la population mange juste ce qu’il faut éliminant les problèmes d’obésité. Ne possède pratiquement pas de voiture ce qui naturellement est bon pour la planète, pas de consumérisme à outrance, pas de grand déplacements estivaux inutiles.
      La preuve que les humains peuvent vivre de façon sobre, en est, que les nord coréen acclames toujours avec ferveur le kamarade, l’étoile du printemps, le grand Kim Jong Un.

    2. Yanka

      Nous sommes soumis à un cycle naturel quotidien de succession jour/nuit. La nuit, en principe, c’est fait pour dormir. Un éclairage nocturne a giorno est donc une absurdité, au moins entre telle heure et telle autre. En l’occurrence l’anomalie de la carte n’est pas l’obscurité nocturne de la Corée du Nord, mais l’éclairage omniprésent partout ailleurs !

      1. durru

        A part pour un ou deux mois en été, la durée de la nuit est bien plus longue que la durée normale du sommeil d’un humain (adulte).
        On fait quoi ?

        1. Yanka

          On fait quoi ? On éclaire modérément ! Ne me dites pas que vous allez faire pissoter le chien à 5 h du matin ou que vous allez faire vos emplettes à 1 h du matin. Je ne dis pas qu’on n’a pas besoin de lumière la nuit, mais qu’on n’a pas besoin de tant de lumière. Je parle de l’éclairage public (souvent sordide), des enseignes, de l’éclairage privé extérieur.

          1. durru

            L’absence (ou même la baisse) de l’éclairage extérieur produit mécaniquement une hausse de l’insécurité. Mais bon, si on reste chez soi, ça devrait aller (pour l’instant).

                1. sam player

                  Déjà que voir un piéton sur un passage piéton la nuit en agglomération avec l’éclairage public environnant (non ciblé) c’est pas évident, par temps de pluie c’est encore pire, alors sans éclairage public … SCHLARK schlark
                  (le 2ème c’est pour l’enfant qui suivait sa maman)

                    1. sam player

                      … et boing boing pour le petinenfant qui rebondit sur le capot et l’aileron à l’arrière

                      À noter : la poussette précédant ce cortège tel un pare buffles a continué à traverser la route en sécurité ouf !

          2. Nemrod

            Ca m’arrive car j’ai un chiot de 4 mois.
            Un Teckel destiné à la recherche au sang mais j’ai une lampe frontale pour le voir dans l’obscurité.
            Je me demande si ça va continuer à être autorisé…
            La Chasse
            Le Chien
            La lampe.

    3. Citoyen

      C’est tout à fait vrai, SP !
      D’ailleurs, Alain Soral lui-même, y a fait un petit séjour de villégiature, il y a quelque temps, pour monter combien ce que l’on raconte ici sur ce pays magnifique est de la désinformation, du dénigrement, de la méchanceté …. Et montrer combien la qualité de vie en ce lieu que l’on ne connait pas, mérite de la considération …
      Il y passe ses vacances !… Si c’est pas une preuve !….

  4. Rick Enbacker

    L’agglomération bordelaise est devenue depuis 2 ans un chantier à ciel ouvert. La voirie est devenue une tranchée interminable digne de la guerre de 14-18 à tel point que la circulation est devenue un vrai parcours du combattant. Il faudra que le sieur Hurmic et tous ses potes parasites de Bordeaux Métropole nous expliquent où ils trouvent le pognon pour payer ces travaux pharaoniques vu qu’apparemment ils n’ont plus un rond.
    Et je ne parle pas de l’extension des lignes de cet étron à roulette qu’est le tramway dont les travaux viennent s’ajouter aux nuisances susdites et qui doit également coûter un bras à chaque administré.
    Dernière calamité qui nous tombe dessus : le poudré pédéraste de l’élysée veut nous infliger un RER comme si c’était pas assez le bordel pour circuler et comme si on en avait largement les moyens.

    1. Gerldam

      Quand des citoyens sont assez cons pour élire un écolo-cinglé, ils ne devraient pas se plaindre après.
      Fallait réfléchir (c’est quoi ce mot?) avant.

              1. Mitch

                Si on suit la logique, les Français ont (re)voté pour Macron, bien fait pour eux, ça leur fera la bite aussi

                Oui. C’est triste pour nous mais … oui. Ca leur fera la bite est la bonne expression.

                Quand à nous (les gens de ce blog) je tend à penser qu’on saura mettre en place des solutions pour résister/survivre que l’Électorat du poudré, tout con et naif qu’il est, ne saura pas.

                  1. Pierre 82

                    C’est la démocratie. Vous ne voudriez tout de même pas vivre dans une dictature fasciste?
                    Démocratie = je dois me soumettre aux volontés des plus cons et des plus influençables.

                    J’aimais bien la notion de dictature partticipative qu’Aldo Stérone a présenté hier:
                    https:/ /www.youtube.com/watch?v=c9qNhoeLRZQ

                    Sinon, je recommande encore la lecture de Vladimir Volkoff: “Pourquoi je suis moyennement démocrate”.

                    1. Dom17

                      80% des gens sont préoccupés avant tout par leurs intérêts propres à court terme.
                      Il faut un haut niveau d’éducation pour dépasser cela et un débat ouvert sur tous les sujets pour stimuler la réflexion.
                      Il est évident que le compte n’y est pas.
                      A partir de là, c’est dans la douleur que l’on reviendra aux réalités de base.

                    2. Pierre 82

                      @Dom 17

                      Quand vous avez un état dont la mission principale consiste à voler du pognon à certains pour le donner à d’autres, il est tout à fait normal que chacun essaie de tirer la couverture à soi.
                      Penser qu’il suffit d’être plus altruiste et se laisser dépouiller sans rien dire parce que “c’est pour le bien des autres”, c’est manquer de prévoyance, et surtout c’est s’offrir en sacrifice à des voleurs sans foi ni loi qu’on appelle politiciens dans non contrées et bandits de grands chemins dans d’autres. Autrement dit, c’est se laisser crever sans aucune considération ni pour soi-même, si pour sa descendance.

                      Perso, je pense qu’il vaudrait mieux de cesser de considérer l’état comme une machine à redistribuer. Voilà amha le fond du problème. Tant que l’état est perçu de cette manière, la démocratie est un régime inadéquat, comme l’ont d’ailleurs prévu beaucoup de philosophes des temps passés: la transformation de ce régime en populisme.
                      Car il ne faut pas se tromper: les populistes ne se limitent pas aux gilets jaunes et autres: quand Macron soigne les retraités et les fonctionnaires, ce n’est rien d’autre que du populisme.

                    3. Theo31

                      Les élections ne sont pas la démocratie. La démocratie, c’est le libre marché.

                      Comme le disait Mises, plus la surface couverte par l’état est étendue, moins elle est démocratique.

              2. Nemrod

                Suis d’accord.
                C’est exactement le sujet de conversation de ce midi avec mon épouse.
                Les gens meuglent ” qu’ils ne sont plus soigné, y a plus de toubib, dentistes, spécialistes etc ”
                “Bouh hou c’est po juste”
                Ben si .
                Sauf quelques victimes je vois beaucoup de responsables.
                Des jaloux, des bureaucramotiphiles avident de contraintes pour les autres .
                Bon ben ils vont morfler .

          1. bibi

            Je rappelle que Florian n’a rien trouver de mieux durant le long entre-deux-tour de placer des couloirs de bus sur les boulevards.
            Juppé, Florian, Hurmic c’est du pareil au même.

            1. Rick Enbacker

              Tout à fait, le cours du Maréchal Juin en est un superbe exemple.
              C’est ce qui m’a complètement dissuadé de voter pour Florian.
              Quant à Juppé et son pote Martin, cette merde de tramway et la fermeture du pont de pierre aux véhicules à moteur, c’est à eux qu’on les doit

            2. Hagdik

              Ils sortent tous du même pot de merde. Au département quand ils se décident de doubler un itinéraire, les voies ajoutées sont transformées en voie réservée bus-taxis-con-voiturage. Exemple : le contournement de Fargues attendu depuis 40 ans.
              Encore un petit effort et la rocade aura une voie réservée aux trottinettes !

              1. Aristarkke

                C’est lequel de Fargues que vous évoquez ? Parmi les communes grançaises qui répondent à l’appel, la plupart ont 300/400 habitants et la plus peuplée pète les 3.500 (F. St Hilaire)!
                Un taxi peut y opérer mais guère plus et une ligne de bus possible pour aller au bourg le plus proche. Alors offrir une voie dédiée aux bus et taxis…
                Sont méchamment tapés en Nouvelle Aquitaine !

                1. Hagdik

                  A Ari : c’est Fargues Saint Hilaire à l’est de Bordeaux. Le “bus à intégration de services” auquel on réserve la voie va de Bordeaux à Créon. Doit y en avoir un toutes les demi-heures environ et leur intention est de lui réserver le maximum de voie sur tout son trajet, même quand il roule à vide ou quasiment.
                  La suite sera sans doute la pose de radars pour détecter les non-convoiturage et les faire payer un max.
                  Le baron socialope qui gouverne fera ce qu’il veut où il veut et quand il le veut. C’est bien ça la règle n’est-ce pas ?

    2. Aristarkke

      Et avec quoi fonctionnera-t-il, cet hypothétique RER si ce n’est avec de l’électricité ? Mettre la charrue avant les boeufs 2.0…

        1. Higgins

          https:/
          /www.leparisien.fr/amp/societe/greve-sncf-le-trafic-sera-perturbe-de-vendredi-a-dimanche-avec-4-trains-sur-10-30-11-2022-G5B6WL7FG5DLJILDFHKT4LGVCQ.php

                1. Higgins

                  Et il y a toutes celles que nous ignorons comme celles, quasiment endémiques, qui perturbent le trafic dans la région de Mont-de-Marsan, la région SNCF la plus gréviste de France (en particulier à la période des palombes…).

                    1. Higgins

                      Non mais la saison des plombes voient dans ces régions une recrudescence des arrêts maladie par exemple.

                1. Pierre 82

                  Alternatives de moins de 2h30.
                  Y compris les retards de la SNCF?

                  Non mais quelle bande d’emplâtres.
                  Par contre, je ne sais pas si ça va concerner tant de lignes que ça.

      1. Rick Enbacker

        La nouvelle tendance à Bordeaux consiste à transformer certaines places de stationnement (payantes) pour les réserver uniquement aux trottinettes et autres vélos électriques en libre-service.
        On limite ainsi les places de stationnement sans faire baisser le tarif.
        A côté de chez moi j’ai vu apparaître un tel emplacement le mois dernier.
        La plupart du temps il n’est pas occupé. Quelques rares fois il y avait une unique trottinette trônant superbement au milieu de l’emplacement.

        1. Aristarkke

          Nouvelle tendance à Bordeaux alors que c’est la règle depuis un lustre minimum à Paname où tout ce qui est bon pour retirer du stationnement en bord de rue est employé sans retenue…

    1. Aristarkke

      Radio Classique entretenant la dissidence? Bernard A. devrait songer à reprendre d’urgence cette dérive idéologique pour ne pas risquer de gâter le Palais !

      1. Mildred

        Ari, c’est pas bien de répondre n’importe quoi avant d’avoir écouté !
        Contrairement à vous, j’ai dans l’idée que Bernard Arnault a été comblé ce matin !

      2. Pierre 82

        J’ai déjà vu des suceurs de bites, mais des comme ça, ça en devient drôle.
        Mais pourquoi n’exhortent-ils pas le pape François de canoniser Macron de son vivant?

        1. Mildred

          “Suceurs de bites”, c’est précisément l’avenir qu’on réserve aux Français ! Mais le Patron lui-même ne nous a-t-il pas affirmé : “Ils vont se régaler ! ” ? Alors de quoi nous plaindrions-nous ?

                  1. Pheldge

                    ô satyre, comment peux-tu affirmer qu’il est “actif”, tu prétends connaître ses orientations et ses préférences sexuelles au gamin ? pervers que tu es ! 😉 😀

      1. Calvin

        +1

        Le pire est souvent à venir.

        Je rappelle que le décret (ou loi) qui impose la fermeture de 14 centrales nucléaires dans les années/mois à venir n’est toujours pas abrogé…
        Le prochain hiver sera catastrophique.

        1. durru

          Rappelons également que, même si je me suis fait traiter de complotiss’ lorsque j’ai évoqué cette possibilité, le nombre de réacteurs (pas centrales, petite correction) arrêtés pour cause de défauts imprévus (micro-fissures en profondeur) est de 12. Et avec les deux de Fessenheim, ça fait pile poil 14. Si ça c’est pas une coïncidence…
          Coïncidence aussi, malgré tous les efforts, ils sont toujours à l’arrêt. Et même ceux arrêtés pour la maintenance habituelle n’ont pas été redémarrés. Peut-être qu’ils attendent décembre. C’est pas loin, on verra bien…

            1. durru

              Vous m’en donnerez des nouvelles lorsque les 12 réacteurs seront redémarrés. Pour l’instant, on constate seulement qu’ils sont à l’arrêt et que plus personne n’en parle.
              La France est actuellement à 56% des capacités nucléaires, un vrai progrès. Ils ont dû redémarrer un ou deux des réacteurs arrêtés pour maintenance.

                  1. durru

                    C’est sûr qu’il y a du progrès, on était à 49% des capacités il y a peu. Vu que le régime de croisière était plutôt à 80%, y’a encore du boulot.
                    Déjà Bugey 4 était prévu le 28/10 après un retard d’un mois. Et ça serait le premier à être “réparé” (si aucun autre imprévu n’intervient, n’est-ce pas…). Flamanville 2 itou, il a pris du retard par rapport au planning initial.
                    Mais bon, tout va bien, Mme la marquise…

                    1. Cerf d

                      Ai-je dit que tout allait bien ?
                      C’est quand même vous qui avez annoncé que les 12 réacteurs suspectés d’être affectés par la corrosion sous contrainte (finalement les analyse ont montré que certains, dont Bugey 4) ne redémarreraient jamais.

                      Factuelle ment c’est faux Chinon 3 ayant redémarré. Mais vous préfère faire une diversion, comme si quelqu’un ici avait affirmé que tout allait bien, plutôt que de reconnaître que vous vous êtes planté.

                    2. durru

                      “vous qui avez annoncé que les 12 réacteurs suspectés d’être affectés par la corrosion sous contrainte […] ne redémarreraient jamais”
                      Ah non, je l’ai pas “annoncé”. J’ai juste relevé l’étrange coïncidence entre les nombres, rappelé que la loi qui impose l’arrêt de 12 autres réacteurs est toujours en vigueur et montré l’approche très festina lente dans les réparations, malgré la situation très critique sur le front de l’énergie.
                      Il se trouve que trois des douze repartent (j’attends de voir – les chiffres disent qu’il n’y a pas de différence de prod nucléaire depuis hier), mais “en même temps” © ceux arrêtés pour de la maintenance “habituelle” (ou en retard pour certains, à cause des risques de contamination covid) ne sont pas prêts de repartir.

                      Les chiffres sont quand même là : 24 des 56 réacteurs sont toujours à l’arrêt, ce qui veut dire que depuis plus de six mois il n’y a que 5 (cinq !) réacteurs qui ont été contrôlés et/ou réparés. La volonté de limiter les capacités me semble évidente. Admettons que je me suis trompé sur la manière (quoique), je maintiens que la volonté des politiques (et de l’administration) de faire appliquer la loi en loucédé est bien là.
                      A mettre en parallèle avec les discours de pénurie en France et avec l’Allemagne qui redémarre des centrales à charbon.

                    3. Cerf d

                      Encore une fois vous êtes (volontairement ?) hors sujet par rapport à ma réponse. Je me permet de vous rappeler que je répondait uniquement à votre message concernant l’hypothèse que les 12 réacteurs suspectés d’avoir de la corrosion sous contrainte ne redémarreraient pas.

                    4. durru

                      Bof, pour l’instant, à part Chinon 3, les 11 autres sont toujours à l’arrêt, malgré les annonces très répétés…
                      On en reparle demain ?

      2. Mitch

        +1

        Le Bêgue est ce qu’on pouvait espérer de mieux: un crétin sans envergure qui ne songeait qu’à ramasser sa rente et faire des siestes entre ses deux apparitions par an sur la Pravda.

          1. baretous

            ce qui n’empêche pas le centre ville de pau à 2 pas d’être désertique..

            il habite dans un village pas loin dans la rue “du petit poisson”

            1. Higgins

              J’ai vécu 6 ans à Pau dans les années 80. De la place de Verdun, on accédait très facilement à un centre-ville très commercial et très agréable remplis d’excellents restaurants. J’aimerai qu’on m’explique la logique qui consiste à rendre payant ce qui était gratuit.

              1. Rick Enbacker

                Comme partout en France la logique c’est de faire fuir les automobilistes du centre-ville. Comme ça les petits commerçants viendront pleurnicher dans les jupes de l’état-maman que le méchant amazon leur fait de la concurrence déloyale

                1. Higgins

                  https:/ /france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/paris/la-limitation-de-vitesse-a-30-km-h-a-paris-validee-par-la-justice-2665748.html

              2. Aristarkke

                Le livre, Major, le lucre consistant comme Annihildalgo à faire croire que l’oseille nécessaire aux projets idiots viendra d’ailleurs que de la poche des administrés (du moins, c’est ainsi qu’on a l’habitude de dénommer les serfs de la municipalité).

              3. baretous

                de plus bayrou veut faire passer la ville au truc machin criter … déjà que j’y vais tres rarement alors là.. je me contenterai des grandes surfaces en périphérie. La place principale entierement dallée au centre ville dite place de Clémenceau est un four en été..

      3. Deres

        Il était très occupé à choisir son hôtel particulier avec vue sur les Invalides, à rénover son nouveau bureau, à trouver un appartement de fonction digne de lui, à choisir sa voiture de fonction, à sélectionner ses secrétaires pour leur grande expérience, à mettre en place une administration du plan avec des directeurs, sous-directeurs et directeurs adjoints plus des directions régionales et y nommer tous ses amis et sa famille, etc. Mais c’est un travail bénévole de toute heure, il est crevé.

  5. Dr Slump

    Entendu à la radio hier une ministre (je ne sais pas laquelle, et OSEF) toute fière d’expliquer à la radio que ça fait des mois que leurs fines équipes organisent les coupures de courant qu’ils prévoient de faire cet hiver. Pendant qu’en Allemagne le gvt augmente la capacité de leurs centrales à charbon.
    En d’autres termes, notre gvt organise réellement et sciement la pénurie, et ils en sont fiers !

    1. Laglute

      Et en plus, on va leur refiler ce qui nous fera bientôt défaut.

      Sinon, concernant les coupures, je pense que cette ligne était visible depuis un bon moment, non ?
      Pas l’impression que les politiques oeuvrent à améliorer les choses, et ce depuis bien longtemps.
      Comme dit le taulier, les gens n’ont-ils pas voté en ce sens ?

      1. Pierre 82

        Les graphiques de consommation sont bien connus et les pics de consommation d’électricité sont relativement prévisibles (voire même très prévisibles)
        Il n’est pas absurde pour un gestionnaire de réseau qui sait déjà qu’il ne pourra pas fournir, de prévoir lui-même des délestages “en douceur” pour éviter les instabilités de réseau au cas où des lignes décrochent automatiquement par manque de puissance.
        C’est sans doute la raison pour laquelle les plans sont prêts, et qu’ils ont déjà prévu qui ils allaient délester, et quand, à confirmer suivant la configuration à ce moment-là.
        C’est juste de la bonne gestion industrielle, qui n’a rien de choquant.

          1. Pierre 82

            Quoi qu’il arrive, les grandes villes (et même les moyennes) devraient être épargnées.
            D’abord ils y ont leurs électeurs, et ensuite, ce serait un peu dangereux. Je ne les blâme d’ailleurs même pas à ce sujet, tant ce serait un piège et que ça ferait des morts.
            Des ploucs, par contre, ça arrive toujours à s’en sortir…

            Mais on n’est pas à l’abri d’un écroulement du réseau. Il me semble que la situation est quand même un peu inédite.

            1. Pierre 82

              Oui, ce système consistant à couper le matin ou en début d’après-midi est complètement illogique.
              La pointe est vers 18-20h, sauf pour les industries très énergivores, mais celles-là sont déjà à l’arrêt.

              On nous prend vraiment pour des cons, c’est une certitude.
              Ça m’inciterai à penser que non seulement ils ne savent pas quoi faire, mais qu’en plus, ils continuent à stresser la population.
              Qu’ils fassent gaffe, quand même, car il m’est idée qu’il vont recevoir bientôt le retour en boomerang.

      2. Dr Slump

        Dom, ce qui choque dans la communication de la ministre, c’est qu’elle se vante d’organiser les pénuries d’énergie au lieu de chercher à les éviter.
        Et ce pendant que l’Allemagne augmente la capacité de ses centrales à charbon… alors qu’on nous martèle une propagande insensée contre le carbone et le réchaufmique 🙄

          1. Dr Slump

            C’est à dire qu’on reste cohérent dans notre pays au moins: fin de l’abondance, pénuries et décarbonation, comme promis. McRon tient son programme !

  6. Guillaume Berthon

    je savais que pepe nouail se tapait Rudolf, mais pas qu´ils etaient une couple (apprecions par ailleurs la pudeur du dessin!), donc nous-elles sont sauvees, et les restes de bougies vont devoir se planquer si elles ne veulent pas finir comme nous tous.tes.indefinis et+, dans la m….

  7. Aristarkke

    Dans ma commune de résidence, pas de guirlandes de Noël dans les rues à ce jour. D’habitude, elles sont en place à mi-novembre…
    Et même mon insupportable voisin qui participait avec enthousiasme au concours local des pavillons croulant sous les guirlandes illuminées, n’a pas encore commencé à les mettre en place…

      1. Calvin

        Ça c’est excellent : le service qui pose les guirlandes continue son taf même s’il ne sert plus, histoire de faire croire que la mairie fait quelque chose d’utile avec le pognon, et le comptable expliquera que la mairie a fait des économies.
        Version moderne (post électricité) de faire des trous et les reboucher…

    1. Pierre 82

      Pareil pour les quelques voisins qui illuminaient leur jardin: pas encore vu la moindre guirlande, à part un, qui d’habitude croulait sous les loupiotes, et qui s’est contenté de quelques lampions à l’entrée. Mais ça fait minable.

  8. sam player

    Rhooo une faute dans le titre de l’article :

    Un Noël aux stères

    Je vous quitte, j’ai croisé l’indien, je vais faire du bois…

    1. Chieur chiant

      C’est l’histoire d’un bûcheron qui coupe du bois pour l’hiver. Un Indien passe par là et le bûcheron lui demande :
      – L’hiver sera-t-il froid, grand chef indien ?
      – Oui, HUGH ! hiver très froid. Alors le bûcheron se remet à couper du bois de plus belle. Le lendemain, l’Indien repasse par là et le bûcheron lui demande si l’hiver sera vraiment aussi froid qu’on le dit. L’indien répond:
      -Oui, HUGH ! Hiver très rigoureux…
      Alors le bûcheron reprend sa scie et coupe une montagne de bois. Le jour suivant, l’Indien repasse en disant :
      – Hiver très, très rigoureux.
      Le bûcheron intrigué, lui demande :
      – Mais enfin, dis-moi comment tu devines que l’hiver sera très froid. Il lui répond :
      -Chez nous, on a un dicton : Quand l’homme blanc coupe du bois, c’est que l’hiver va être froid !

  9. Laglute

    C’est une astuce statistique, ou c’est moi qui ne sais plus compter ?

    Dans l’enquête auprès des maires de France aimablement fournie par le patron, il me semble qu’il y a une erreur.
    Page 15, ligne année 2022, la somme de l’ensemble donne 101% (42 + 29 + 25 +5).

  10. Mo.

    en plus ce tarba de volcan d’Hawai s’est réveillé. ça va nous faire une bonne poussière des étoiles. tout pour ce peler le jonc d’ici peu.

  11. douar

    Notre intercommunalité a décidé (comme beaucoup je pense), de baisser la température de l’eau de la piscine.
    Pour les nageurs sportifs, ça ne leur pose pas de problème, mais pour les autres, après avoir testé, ils ne reviennent plus.
    D’où moins de rentrées financières.
    Je ne serai pas étonné de voir ce magnifique bâtiment fermé l’an prochain.

    1. bob razovski

      Il est optimiste de penser que les finances de la piscine s’équilibrent avec les entrées.
      Comme pour toute ressource municipale (voire même interco), son budget de fonctionnement est avant tout assuré par les impôts, taxes etc etc… La fréquentation n’a que peu d’influence sur le budget. Mais par contre, une grosse influence sur les votes. Donc s’il faut maintenir la piscine ouverte, elle le sera, koikilencoute comme on dit maintenant.
      Lorsqu’on évoque un équipement public, il ne faut surtout pas raisonner en libéral, c’est un coup à se faire des noeux au cerveau 😉
      Pensez soviétique, et tout devient plus compréhensible !

      1. Pheldge

        et puis, si on manque de pognon, il est toujours possible et commode d’accuser l’état de ne pas soutenir les collectivités … un classique.

      2. Higgins

        A vérifier mais j’ai lu un jour qu’une piscine municipal ne pouvait qu’être une charge pour une collectivité. Les coûts induits (entretien, chauffage, personnels,…) seront toujours importants au point que, même s’il y a une bonne fréquentation, les recettes ne pourront jamais équilibrer les dépenses. C’est le cas de bon nombre d’équipements sportifs mais les piscines sont dans le haut du panier. Baisser la température de l’eau pour faire des économies se comprend mais c’est prendre le risque de voir fondre la fréquentation.

          1. Pheldge

            c’est kif kif le prix des tickets de trom ou de bus, ou encore de train : le prix est fixé en fonction de ce que l’usager pense acceptable, sans rapport avec le coût réel. C’est l’illustration, via les équipements collectifs de la citation de Bastiat sur l’état.

        1. Grosminet

          Non major. Une piscine ça peut tout à fait être rentable. Par chez nous des piscines privées y’en a pas mal, le prix est de mémoire abordable (ça fait des années que je n’y suis pas allé) et je suppose qu’elles sont rentables sinon elles seraient fermées depuis longtemps.

            1. durru

              Pour les piscines municipales *publiques*, c’est évident – personne ne se soucie de leur rentabilité.
              Il y a par contre plein de spas et autres aqua-machin-trucs privés qui marchent très bien, même en France, et je doute que quiconque de nos brillantes administrations mette le moindre sou (public) là-dedans…

        2. sam player

          Major
          Il y a eu un article il y a 2 semaines au moment où ils parlaient de baisser la température de l’eau : sur l’année, *juste pour le coût de fonctionnement*, la piscine en question, représentative de la majorité des piscines municipales, revenait à 45€ pour un prix de 4-6€ par entrée

      3. durru

        Koikilenkoute… Ça c’est valable pour le mignon (et encore, il paraît que le FMI veut lui faire des misères)
        Plus bas dans la hiérarchie, c’est au bon vouloir de l’hélico.
        Je suis plutôt d’accord avec Philou, ça va être pleurnicherie à tous les étages.

    2. Yanka

      Avez-vous cette information de la piscine géante en plein air de Lagardère, je ne sais plus où près de Paris, où les politiques et les journalistes se rendent en masse, paraît-il : eau chauffée à 29° ! Je n’avais jamais entendu parler de ça.

        1. Citoyen

          D’autant qu’avoir une grosse montre, n’est pas toujours une réussite …. ni un avantage …
          C’est Yanka qui va être content …
          https:/ /www.fdesouche.com/2022/12/01/isere-depouille-et-frappe-pour-sa-rolex-jentendais-lun-dire-a-lautre-acheve-le/

          1. Yanka

            La preuve qu’un possesseur de Rolex est con : il la revend sur Le Bon Coin, puis s’étonne d’attirer des margoulins intéressés, eux, en véritables hommes d’affaires (trench-coat mastic et fine moustache), à la valeur, à la revente, de ce bijou pour ploucs friqués. Ceci dit, je ne suis pas pour qu’on dépouille les gens.

              1. Pheldge

                il manque le “mais” … normalement dans une phrase qui commence par ” je ne suis pas pour qu’on exécute/tue/vole/punisse/ crucifie/empale etc.” il y a toujours le “mais pour certaine catégorie d’irrécupérables, si !”
                Je suis surpris que tu ne l’aies pas noté, sam, une crise de doute, ou pire, d’empathie ? 😉

        2. Yanka

          Le problème n’est pas sa piscine, mais le fait que ses petits copains des médias et de la politique vont s’y baigner pour, le lendemain, demander aux gueux de moins se laver, de baisser le chauffage, de mettre la pédale douce sur la conso électrique.

        1. Pheldge

          la piscine du Racing ? c’est un truc privé, non ? je ne pense pas que ça reçoive beaucoup de subventions … si Lagardère qui finance le club, paye, il invite qui il veut. Si ça lui permet de s’assurer des amitiés solides, et des retours d’ascenseur, tout en passant ça dans les frais du club, c’est bien joué de sa part.

              1. durru

                Non, mais c’est du pareil au même : les donneurs de leçons se débrouillent, et toujours grâce à leur accès privilégié à l’argent des Autres, pour ne pas respecter les contraintes qu’ils imposent aux autres.

  12. Jules Vallés

    “Ces citoyens ont voté, voté et encore voté pour ces mesures”

    Ouais…à part les abstentionnistes, et plus largement tout ceux qui ont compris que la “démocratie représentative” (49-3) était un oxymore

  13. Nemrod

    Moui, j’y crois moyen au Noël austère.
    Je mettrais même un billet sur des dépenses records.
    Tant qu’on emprunte et distribue des biftons…
    Ca va venir mais pas encore.

      1. Nemrod

        Y a un paramètre à prendre en compte et qui surpasse tous les autres qui est le “je dépense donc je suis”.
        Il faudra vraiment que ça aille beaucoup plus mal pour qu’il trouve sa limite naturelle.
        Tant que l’impression de pognon frais permet la subvention et qu’il y a un peu de pognon sur les comptes épargnes ça va dépenser à tout va.
        Quand aura lieu la décompensation, je ne sais pas mais pas encore amha.

      2. Pierre 82

        Mais les vrais soucis sont encore loin d’avoir vraiment commencé pour M et Mme Moyen.
        Jusqu’ici, tout semble normal et relativement calme.
        Tant qu’ils envoie du pognon gratuit, rien de fondamental ne changera.
        Les gens font un peu plus attention à ne pas jeter son pognon par les fenêtres, mais ça s’arrête là.
        Une baisse, mais légère.

        1. bob razovski

          Détrompez vous.
          Les moyens (tendance pauvres) dont je fais partie achètent maintenant moins que ce qu’ils consomment d’habitude.
          On commence à rationner la bouffe et l’énergie. Le budget étant fixe, les quantités diminuent. On a dépassé le stade “stop au pognon par les fenêtres”.

          1. Pierre 82

            Je sais (je fais partie du même groupe social), mais ce que je veux dire, c’est que jusqu’à présent, ça reste supportable, surtout pour ceux qui sont déjà passé par des galères dans leurs vies.

      3. Yanka

        Justement, si les gens ont un peu d’économie et que la lessiveuse ou le frigo montrent des signes de fatigue, une remise exceptionnelle de 0,06 € est appréciée du chaland près de ses sous.

    1. Pierre 82

      Pas sûr.
      Depuis que les journées se rétrécissent, je vois bien en traversant les villages, ou petites villes très tôt le matin, que presque les seules lumières sont les éclairages publics, et toutes les PME/TPE a commencé à éteindre systématiquement toute lumière, et ce, dès leur fermeture, et sans attendre au moins 23h-minuit, en les rallumant vers 6h comme jadis.
      Il y a plusieurs semaines que j’ai remarqué ça, et pourtant, la hausse sérieuse du prix de l’électricité n’a pas encore vraiment commencé.

      Pour les guirlandes municipales, pareil, j’y suis passé hier soir, et il n’y a rien. On verra jeudi, vu que je me demande si en général, ils n’attendent pas décembre, mais ce n’est guère réjouissant.

      Lundi dernier, le Tarn-et-Garonne a connu une panne d’électricité sur quasi tout le département. Apparemment, c’est un incident, mais en en parlant avec les voisins, plus de la moitié sont convaincus que c’était un délestage volontaire, et ne croient pas que c’était un accident.
      Par contre, on a pu tester la réponse à une coupure d’un peu plus d’une heure entre 17:30 et 18:30.
      Faut croire que tout le monde s’est préparé, car l’allumage des bougies s’est faite dans la joie et la bonne humeur chez tout le monde….

      1. Tout ce petit monde va retourner au Moyen-Âge mais au moins ce sera dans la bonne humeur. Et l’hiver 2023, qui “bénéficiera” des plantations non-faites, des engrais non-aspergés et des récoltes non-faites de 2022-2023, promet d’être encore plus rempli de cette bonne humeur communicative.

        1. Pierre 82

          Patience. La bonne humeur, c’est pour la première coupure: “les enfants ont adoré”.
          Par la suite, ça finira vite par se lasser…

            1. Le Gnôme

              Il ne faudrait pas que les coupures d”électricité entraînent les gens à copuler, et fassent de ce fait des marmots, qui sont une malédiction pour la planète, comme chacun sait.

                1. Pierre 82

                  Quand donc se préoccupera-t-on des mères complètement désemparées devant un bébé qui pleure, et qui, à cause de ça, ont perdu leur liberté de regarder Netflix tranquillement ou d’aller à la salle de sport?
                  Quand dont leur permettra-t-on d’euthanasier légalement (euh, non, plutôt de faire euthanasier par un médecin, remboursé par la sécurité sociale) celui qui est la cause de son tourment?
                  Vive la liberté des femmes !!!

                    1. Nemrod

                      L’avortement pour “détresse psycho sociale” est autorisé jusqu’au terme dans notre belle civilisation qui prétend juger les autres.

        2. breizh

          exemple d’un projet d’ouverture de restaurant, la prévision de dépense d’électricité est passée de 20 000 à 120 000 € : la banque ne suit plus, le projet est en stanby…

          sinon, il suffit de voir ce que cela donne à Kiev et autres grandes villes ukrainiennes de l’ouest…

      2. Laglute

        Pour les guirlandes municipales, j’abonde dans le sens de @Pierre 82 : dans mon bled, avant, ils les installaient fin novembre.
        Et là, rien.

        1. Lorelei

          En Lorraine, en général, les guirlandes sont installées mi-novembre parce que le 6 Décembre, c’est la St Nicolas avec les défilés de chars. Je n’ai pas vu de décorations cette année ou elles ne sont pas encore allumées en soirée.

        1. Mitch

          Ils les ont envoyé en Ukraine (comme eux non plus n’ont plus de jus, ils vont être content – peut être que ca se bouffe les décos de Noel)

      3. Higgins

        Beau billet d’Édouard Husson sur le CS ce matin avec ces propos du Véreux : “Rien n’est exclu, rien n’est confirmé. Mais en responsabilité, nous nous préparons” (https:/
        /lecourrierdesstrateges.fr/2022/12/01/briefing-vers-des-coupures-delectricite-en-france-lere-macron-est-definitivement-celle-des-anti-lumieres/)

        1. Higgins

          Et de Charles Sannat : https:/
          /insolentiae.com/terrible-constat-pour-le-gouvernement-la-france-depend-du-ciel-ledito-de-charles-sannat/

          Quant à MT, il la joue humour (caustique) : https:/
          /maximetandonnet.wordpress.com/2022/12/01/fier-detre-francais/

          1. Aristarkke

            On se console avec des éditions plus ou moins bien inspirés et acerbes mais, à part ça, on continue à devoir subir l’incompétence et l’irresponsabilité permanentes…

            1. Pierre 82

              Ce qui me rassure, d’un côté, c’est que ce que nous, les complotistes nazis ultralibéraux que nous sommes, avons prédit l’arrivée sous les quolibets, commence à ne plus pourvoir se cacher.
              Comme l’écrit Sannat, “on entre en terre inconnue”
              J’ai exactement le même sentiment que quand on a abordé le premier confinement : on entre en terre inconnue.
              Tout ça se terminera mal.

              1. Yanka

                “Tout ça se terminera mal”

                Sauf qu’hier, on le redoutait, tandis qu’aujourd’hui on l’espère ! L’idée de laisser s’écrouler la scène avec tous les clowns dessus, et de les achever au sol à l’arme blanche.

  14. Adresla

    L’image de fin, c’est quoi au juste ? 2 personnages qui grelottent a cause du froid, ou le renne fou a lier qui étrangle le père Noël car il veut son bonheur ? Peut être les 2en fait…

    1. Notez l’insistance des médias sur le côté “massif” de ces coupures alors qu’elles seront limitées (mais pénibles) pour qu’arrivé au printemps, les débiles habituels puissent dire “ah, vous voyez, ce n’était pas si terrible après tout !” (et pour cause).

            1. Pheldge

              ça sera l’occasion de pointer du doigt les irresponsables, qui en refusant d’écouter les recommandations du bon gouvernement, sont la cause des délestages, et de la mort d’innocents, par milliers privés de soins.
              Les coupables seront – toujours les mêmes – les antivax, les complotisses de toutes obédiences, les libéraux et autres fachos, qu’il conviendra de châtier avec fermeté.

              1. Higgins

                “La consommation d’électricité en France a diminué de 6,7% la semaine dernière par rapport à la moyenne des années précédentes (2014-2019), un « effet baissier » qui se poursuit depuis début octobre. Portée par les efforts de sobriété du secteur industriel, cette diminution est plus conséquente que celle observée la semaine précédente (-5,8%).” (https:/
                /www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/chute-sensible-de-la-consommation-d-electricite-en-france-942707.html)

      1. Pierre 82

        Quand on pense que jusqu’il y a peu (avant que les Russes ne bombardent tout le réseau), l’Ukraine parvenait encore à fournir de l’électricité à quasi tout le monde, avec des coupures fréquentes, certes, mais quand même de l’électricité plus de 80% du temps, alors que les Popovs avaient déjà plus que sérieusement endommagé les réseaux électriques et forcé à l’arrêt un certain nombre de centrales.
        La France, certes en voie de sous-développement, a malgré tout encore la possibilité de fournir de l’électricité de manière pas trop chaotique, largement suffisamment pour que ce ne soit pas une catastrophe humanitaire.
        A moins qu’il ne vienne à Poutine l’idée de nous saccager une ou deux centrales nucléaires, on devrait tenir cet hiver sans trop de dommages.
        La république a les ambitions qu’elle peut.

          1. Pierre 82

            Je crois que question maffia aux affaires, l’Ukraine n’a pas eaucoup de leçons à rebcevoir, même pas à la France, qui reste quand même quelques crans derrière.

            1. baretous

              le bilan de la maffia ukrainienne:

              https:/ /www.profession-gendarme.com/bye-bye-kiev-bonjour-la-cote-dazur-voici-comment-les-elites-corrompues-dukraine-profitent-des-aides-occidentales/

              1. Pierre 82

                Bon indicateur pour ceux qui voudraient sonner le tocsin quelques semaines avant l’effondrement: suivre les députés, sénateurs et autres haut-fonctionnaires à la trace, et voir quand ils quittent massivement le pays: ça voudra dire que le régime en a pour moins d’un mois à vivre.

        1. Deres

          Le pays et son industrie était totalement à l’arrêt dès février. La consommation était donc bien plus faible que la production qui vient en grande partie de centrale nucléaire et d’hydraulique au fil de l’eau donc est faiblement ajustable. Donc on achetait leur excédent mais plus comme une forme de subvention qu’autre chose.

      2. Pythagore

        Comme cette dame qui expliquait avec ecrtitude dans une interview qu’il fallait s’attendre à des frappes nucléaires, curieusement, elle était tjs là, elle n’a pas fui.

        HS: un peu decu que vous n’ayez pas parlé de la nouvelle la plus importante d’hier, j’ai vu passer sur un fil d’info que l’épouse de Justine Biber a des kystes ovariens, et c’est douloureux, ca lui plombe la vie.
        Peut-être gardé pour vendredi ?

          1. Pythagore

            Je ne pensais pas particulièrement à ca, plutôt au trou béant dans lequel l’information est tombée.
            A commencer par une femme qui n’a apparemment pas la moindre pudeur, en passant par le canal de diffusion de l’information qui a décidé de publier cette information, jusqu’aux lecteurs (il doit y en avoir) qui s’interessent aux problèmes ovariens d’une star.
            Un niveau d’étalage et de voyeurisme rarement atteint.

      3. Dr Slump

        Pour justifier la mise en place du pass carbone c’est parfait. On prépare les esprits pour accepter le contrôle de la consommation d’énergie.

      4. MCA

        Ce qui m’inquiète c’est que si nous passons l’hiver sans trop d’encombres ils risquent de se servir de cette situation pour justifier la fermeture pour de bon les centrales prévues prétextant qu’on peut très bien s’en passer; la preuve !

        1. Pierre 82

          Mouais
          Déjà si on passe l’hiver avec 50% des centrales à l’arrêt (ne chipotons pas sur quelques pourcents), ce sera ric-rac.
          Quand on voit qu’on est déjà très serré alors que le froid n’a pas encore commencé, j’ai des doutes qu’on passe sans encombre.
          Et si là-dessus, on vient fermer les centrales restantes, on sera carrément devenu un pays du tiers-monde.
          On n’en est plus très loin.

      5. Kekoresin

        Comme dab, le narratif est excellent et s’applique à tous les sujets. Ils sortent une énormité, laissent macérer chez les groniqueurs de plateau, puis se félicitent de cette gestion admirable qui à permis au patient de bénéficier d’un coma profond au lieu d’un décès grave !

        Cela dit, j’aimerai que leurs prévisions se réalisent rien que pour le spectacle!

    2. Ba

      La vérité en pleine lumière, énorme trollage de la part du gouvernement.
      J’explique (ou plutôt je réexplique) pourquoi ils disent : “Aujourd’hui, nous dépendons du ciel”.

      C’est parce que comme je l’ai déjà dit plusieurs fois ici : l’électricité n’est pas produite dans les centrales nucléaires, ni les barrages, ni les éoliennes, ni les panneaux.
      Attention, je ne dis pas que c’est impossible de produire de l’électricité via ces moyens, je dis juste que ce n’est pas ce qui est fait. Si vous avez une éolienne ou un panneau chez vous et non raccordé au réseau, vous avez bel et bien un peu d’électricité. Les centrales nucléaires ne sont que des accessoires de cinéma pour vous faire croire au récit officiel (entre autres) ; et c’est parce que les centrales sont un hoax qu’elles ne sont d’ailleurs pas protégées, d’où les mecs de Greenpeace et assimilé qui montent dessus, survolent avec des drones : les franc-maçons n’aiment pas claquer du pognon là où ça ne sert à rien.

      L’électricité qui vous est fournie par EDF est tirée du ciel, elle est collectée via les lignes hautes tensions qui traversent les campagnes. Ça a toujours été comme ça. Auparavant, les cathédrales et les églises remplissaient ce rôle et certaines continuent toujours de le remplir (la cathédrale de Milan par exemple).

      Cela signifie qu’on vous fait payer ce qui est gratuit. C’est comme si on vous faisait payer l’air que vous respirez. Mais comme tout le monde est stupide, et refuse d’apprendre, l’escroquerie perdure.
      La vérité est qu’il ne peut pas y avoir de pénurie d’électricité, l’électricité est illimitée à partir du moment où les infrastructures sont en place.

      nb: du point de vue de la physique : l’électricité résulte de la différence de polarité entre la terre qui a une charge négative et l’atmosphère qui a une charge positive qui augmente de 100 volts par mètre. C’est la raison pour laquelle ils mettent les lignes très en hauteur, car plus c’est haut plus on récolte d’électricité.
      Les éclairs sont la matérialisation de l’électricité produite en permanence dans l’atmosphère.

  15. Dom17

    Le pire, c’est que la plupart sont aveuglés par la propagande et leur bonne conscience (qui est à la conscience ce que le “prends ça Poutine est à l’analyse de la guerre en Ukraine), et ne voient pas que la France est sur la pente de la tiers-mondisation. En effet, l’une des caractéristiques mises en avant pour distinguer les pays du tiers-monde est qu’ils n’ont pas d’énergie disponible en permanence…
    Il va falloir un jour mettre sur la place publique les réseaux et institutions qui ont planifié tout cela, avec l’assentiment apeuré de nos irresponsables politiques…
    Tirer sur le fil du mensonge va être un exercice salutaire, voire indispensable.car c’est le secret des intentions réelles derrières les intentions affichées, qui a permis d’en arriver lâ…

    1. Higgins

      Passage dans La galerie marchande du centre-ville ce matin. Au moins 6 boutiques de vide sur une vingtaine !!! Et je ne parle pas de celles situées dans les artères commerçantes de la cité.

      1. Aristarkke

        Rue Didot a Paris 14me, artère commerçante s’il en est qui s’étire sur quasi un kilomètre, il y avait en octobre 18 locaux commerciaux inutilisés. Soit pas loin de 20% des possibilités. (plusieurs zones sont vides de LC). Notamment deux disponibles depuis 2019 au moins (les événements 20/21 n’ont évidemment pas aidé. Nota : quasi plus aucun stationnement disponible sauf recharge électrique, quelques places de livraison seulement et un rythme de feux rouges bien réglés au carrefour Alésia/Didot pour ne laisser passer que quatre à cinq voitures maxi, à condition que personne ne lambine…
        Bref, ça fait envie…

          1. Deres

            Pas que, quand j’étais jeune banlieusard, les sorties, le cinéma et le shopping, c’était toujours à Paris. On y allait toutes les semaines ou presque. Ce temps est révolu car le trajet prend maintenant plus d’une heure même au milieu de la nuit. Et cela va être pire car ils vont limiter partout la vitesse à 30 km/h. Google maps à Paris, c’est très simple, il t’indique directement le chemin le plus court pour atteindre le périphérique et faire le tour de la ville. Et ce même parfois à l’intérieur de la ville …

            1. Citoyen

              ” Ce temps est révolu car le trajet prend maintenant plus d’une heure même au milieu de la nuit. ”
              En parlant de “temps révolu”, Deres, c’est là que j’approuve, tout en éclatant de rire … Surtout pour les : “ils vont limiter partout la vitesse à 30 km/h.”
              Il fut une époque …, on va dire dans les années 80, où, sortant régulièrement du boulot tard, vers les 21h, je rentrais chez moi avec la tête un peu en compote, après avoir passé une journée un peu pénible à traiter avec des abrutis de client ou de fournisseurs, et j’avais besoin de me laver la cervelle.
              Alors, j’arrivais chez moi (à quelques centaines de mètres de là), et je disais à celle qui partageait mes jours, tiens, ce soir c’est resto-ciné, ou l’inverse, tu as cinq minutes …
              Et là, sur le coup des 21h et des poussières, il me fallait entre dix grosses minutes et un petit quart d’heure, pour aller du centre de Vincennes à Montparnasse, compte tenu du trajet et des feux ! … Faut pas chômer, comme on dit …
              Alors les 30 km/h … comment dire ?… Un autre temps …. grosse rigolade !
              Connaissant surement ce genre de trajet, je pense que Ari peut imaginer …

        1. Jacques Huse de Royaumont

          C’est le résultat de la brillante gestion d’Hidalgo.
          Le problème, c’est que les bobos qui l’ont élue ne vont plus trouver à Paris ce qu’ils recherchent. Ils vont donc migrer vers d’autres lieux, y imposer leur délires, tout détruire et repartir sous d’autres cieux plus cléments

          1. Rick Enbacker

            Nouveau cadeau pour les Parisiens qui restent :

            https:/ /www.lejdd.fr/Societe/paris-le-tribunal-administratif-valide-la-limitation-de-vitesse-a-30-kmh-4151245

  16. Hagdik

    Aux infaux ce matin on nous a montré le magnifique sapin de nouelle escrologiste de la marie de Paris 12e.
    Jusqu’où s’arrêteront ils ?

    1. P&C

      Ils mettront un dildo géant. ça changera du plug anal. Comme ça, par d’arbre mort, et on reste dans le woke.

      Je vois le truc d’ici “Avant, on avait le père Noël. Maintenant, on a vergeraide” 😉 .
      (cela dit, dans cyberpunk, le dildo est une excellente arme contondante…)

  17. Reddef

    Voter entre Macron ou un autre,pas sûr que le résultat eut été différent tellement la France est endettée et inféodée à l’ UE et les USA

      1. MCA

        Il faut virer ce mec “quoi qu’il en coûte” et à minima lui mettre le max de bâtons dans les roues.

        La perte de sa majorité absolue à l’AN suite à VOTE en a été un et suite à cela il a dû se mettre son pass de la honte bien profond, ce qui n’est pas pour me déplaire.

  18. Aristarkke

    Youpi, un Noël austère !
    Nous n’en doutons pas surtout que Monseigneur aura probablement le mauvais goût d’abandonner ses ouailles à cette période pour prendre des vacances, comme si c’était vraiment le moment…
    😥

  19. Paul Aubrin

    La génération électrique de base est la consommation la plus basse de la journée, au creux de la nuit. Les systèmes industriels s’usent plus vite si l’on fait varier la production. Couper l’éclairage la nuit (en début de soirée, ce serait différent) est donc une politique de gribouille qui complique la gestion du réseau électrique et augmente les coûts de production
    D’ailleurs, le combustible nucléaire compte pour peu de chose dans le prix de revient du kWh d’électricité.

  20. Higgins

    HS j’ai une confiance extrêmement limitée envers la police et ses syndicats mais là, on touche au sublime : https:/
    /youtu.be/9oa56m8yDeA

  21. Theo31

    Ce matin au boulot avec un fan de Le Pen.
    – Vous demandez le socialisme depuis 40 ans, vous allez l’avoir.
    – Je vois pas en quoi Macron est socialiste, c’est le président des riches.
    – Le capitalisme de connivence n’a rien à voir avec le libéralisme.

  22. Higgins

    HS mais l’hystérie covidienne repart à fond : https:/
    /actu.fr/societe/coronavirus/cartes-covid-19-les-departements-ou-l-epidemie-repart-en-fleche-2_55569625.html

    1. Nemrod

      Y en a plein.
      Beaucoup de boomers vaccinés qui trainent leur crève partout après que l’on ai tout sacrifié pour leur existence inestimable.
      Des plus jeunes qui savent pas qu’ils l’ont et s’en foutent ( ils ont raison)
      Des gamins avec des pifs comme la pleine du Dombass vu qu’ils sont sous la coupe des pédagos hystériques.
      Business as usual

        1. Aristarkke

          Comme potard, vous allez être servi. L’épidémie de grippe serait 15 jours en avance par rapport à d’habitude et elle serait très virulente !
          alerte dans quasiment toutes les régions de France

            1. Pierre 82

              On trouve des vaccins anti-grippe sans ajout de vax Pfizer?
              Même un peu?
              Et peut-on faire confiance à un pharmacien ou un médecin qui vous assure que le produit est un produit classique anti-grippe?

                1. Pierre 82

                  Oui, mais je veux dire: peut-on avoir confiance en Sanofi, et qu’ils n’y ont rien ajouté?
                  C’est ce lien de confiance qui est rompu, et je ne fais plus confiance à cette industrie tant que les criminels ne pendent pas au bout d’une corde.

                  1. Nemrod

                    Ah on n’est pas certain…de rien et avec personne mais il faut bien vivre et faire des arbitrages raisonnables.
                    Celui là me semble l’être.

            2. Borussia

              Bonsoir Nemrod, en tant que pharmacien, vacciné, vaccinateur potentiel, puis-je vous demander ce que vous inspirent ces lignes de conclusion de Michel de Lorgeril à son livre “Les vaccins contre la grippe, illusions et désinformations”:
              “Les données scientifiques ne justifient pas l’administration, voire la commercialisation, des vaccins antigrippaux. Les campagnes annuelles de promotion de la vaccination antigrippale n’ayant pas de base scientifique solide, elles ont l’aspect d’une grossière propagande commerciale.”
              de Lorgeril, ce n’est pas n’importe qui, c’est celui qui a entre autres dédiabolisé le cholestérol, diabolisé les statines avant de s’intéresser aux vaccins, 9 livres de mémoire sans que quiconque ne s’attaque à ses propos, disons, divergents en la matière.
              Je suis étonné que son nom n’apparaisse jamais sur ce blog décomplexé dès qu’il est question de vaccins et d’authentique médecine scientifique

              1. Simon C-T

                La plateforme Infovac-France rappelle que pour la saison grippale 2021-22, l’efficacité des vaccins en Europe a été évaluée à 35%. Chez les personnes âgées, cette efficacité diminue encore, à cause du vieillissement de leur système immunitaire. Des données finlandaises et suédoises pour 2016/2017 suggèrent une protection de l’ordre de 20 à 30 % pour les personnes âgées de plus de 65 ans.

                1. Mitch

                  C’est un vaccin psychologique. Ils ont l’impression d’être protégé car ils ont eu la piquouse. Les data, et les faits la plupart s’en fout

                  1. Nemrod

                    C’est à dire qu’à mon âge je peux espérer une couverture d’environ 50 %, ce qui compte tenu de la probabilité d’attraper la grippe sans vaccin qui n’est pas énorme me semble justifier son emploi.
                    D’autant que le vag est bien toléré…lui.
                    La moindre efficacité sur des systèmes immunitaire sénescents n’est pas un scoop.
                    Après que cela justifie la campagne vaccinale…je ne sais pas.
                    J’observe juste que chez moi où il n’y a que des vieux, il n y a pas d’épidémie depuis des années.

                    1. MCA

                      @Nemrod 30 novembre 2022, 22 h 01 min

                      “D’autant que le vag est bien toléré…lui.”

                      Attend donc que le vaccin contre la grippe passe en ARm comme c’est prévu et on en reparle.

                2. Si les vaccins contre la grippe avaient un effet quelconque, on aurait noté une baisse de la mortalité en hiver sur ces populations vaccinées sur les 30 ans au moins qu’on les pratique. Or, ce n’est pas le cas.

                  1. Nemrod

                    C’est à dire qu’une efficacité de 20% sur une cause de mortalité assez rare en regard des autres est assez difficile à évaluer.
                    Bon compte tenu de la bonne tolérance, ça me semble pas déconnant de vacciner.
                    Est ce que ça justifie la campagne vaccinale…j’en sais rien

              2. Pierre 82

                On n’en parle pas ici amha surtout parce que sur ce blog, il y a très peu de médecins qui interviennent (a priori, je n’en vois pas…) et qu’on a un seul pharmacien, assez peu représentatif de son corps de métier.

            3. Borussia

              Ceci n’est pas une critique mais personne ne semble avoir lu de Lorgeril ni savoir ce qu’est la médecine scientifique. Pour lui, par exemple, Raoult, ce n’en est pas. Personnellement, la lecture de ses livres (pour ma petite tête, du solide, du béton), compléments essentiels de son blog, a fait voler en éclats mes convictions sur l’alimentation, notamment envers le cholestérol et les… vaccins. Antérieurement, j’acceptais le discours conventionnel sans ciller, j’aurais condamné les soignants non-vaccinés et j’en suis venu à mettre complètement en doute le principe vaccinal.

              1. Pierre 82

                Raoult est un médecin avant tout.
                La médecine est l’art de guérir, et au risque d’en décevoir certains, ce n’est pas une science. Elle s’appuie certes sur des sciences comme la biologie, la biochimie, etc… mais ce n’est pas une science, dans le sens où son objet n’est pas de chercher à comprendre comment fonctionne un corps humain, mais bien de tenter de guérir ou soulager en utilisant des moyens qui ont déjà montré leurs preuves.
                Si chacun était bien resté à sa place, les médecins auraient fait leur boulot, c’est-à-dire de tenter de soigner avec les moyens du bord (sans toujours bien comprendre pourquoi certaines choses fonctionnent et d’autres pas, en se contentant de noter les observations), le covid n’aurait jamais dérapé.

                La seule vraie grande leçon du covid, c’est qu’une maladie dégénère beaucoup plus vite quand on ne fait rien que quand on essaie de la soigner. Grande découverte.
                Et encore, cette leçon n’a pas encore été admise par les “scientifiques”, et n’est toujours ni comprise, ni encore moins apprise. Donc pour l’instant on n’a encore aucun retour d’expérience, et si ça se reproduisait, on aurait le même résultat.
                Si les scientifiques arrêtaient de vouloir mettre ses grosses mains pleines de doigts sur la médecine, en la laissant rester l’art de soigner, les choses iraient mieux.

                1. Higgins

                  Le vaccin, traditionnel, proposé contre la grippe n’a jamais été présenté à la connaissance comme étant l’alpha et l’omega contre ce virus. A tout le moins, il a toujours été présenté comme étant un atténuateur des effets induits par une grippe pas plus pas moins. Très souvent, il a fait l’objet de reportages où étaient explicitées les modalités de fabrication à partir des souches de l’épidémie précédente, les différents commentateurs insistant à chaque fois sur la surprise que serait le nouveau virus et les limites du nouveau vaccin. Pour une fois, le journalope de service faisait correctement son travail. Après, rien de choquant à ce que ce vaccin soit innoculé aux personnes âgées ou aux membres de profession spécifiques (forces armées) afin d’empêcher une hécatombe ou une mise sur la touche d’une bonne partie de l’effectif. Rien à voir avec l’escroquerie qu’est le vaccin contre le COVID.

                  1. Pheldge

                    sauf que, au pays de Pasteur, le mot vaccin a un sens magique, et “être vacciné” est dans les esprits, synonyme de “être immunisé”.

                    1. TRASYM SARL

                      Non, au pays de Pasteur, le vaccin n’a rien de magique! c’est juste un moyen abouti grâce aux recherches de Pasteur, pour combattre des germes pathogènes et dont l’efficacité ( et ses limites) sont connues chez la plupart des patients potentiels. Rien de cela avec le “vaxxin” covid, bricolé à la hâte ( même si la technique est jugée prometteuse) et imposé à tout le monde sans aucun recul par des fonctionnaires, et donc sans le minimum de précaution requis avant de généraliser son usage.

                    1. BXL

                      Expérience identique, il y a beaucoup plus longtemps, mon tout premier patron exigeait que le personnel soit vacciné. Mauvaise expérience. Malade comme jamais. J’ai retenu la leçon. Plus jamais de vaccin.

                2. MCA

                  @Pierre

                  Des “scientifiques”?

                  Ce n’est pas vraiment l’idée de que je me fais de la science et des scientifiques.

                  Ces rigolos ont servi de béquille au poudré pour prendre son chapelet de mesures coercitives et devraient en avoir honte; au lieu de cela ils campent sur leurs positions et en sont fiers.

                  Tu as constaté des remords de leur part?

                  Hormis Delfraissy qui a fini par admettre que les décisions prises n’étaient pas les bonnes et que leurs injections miracle n’avaient servi à rien.

                  Mais l’aveu a ses limites, il n’a qd mm pas poussé le bouchon jusqu’à les qualifier de toxiques, faudrait pas exagérer…

                  J’ai lu récemment que le poudré attendait la décision des “scientifiques” pour envisager la réintégration des soignants mis à pied.

                  Encore une lâcheté de plus et un refus d’assumer l’évidence par cette bande de charlots.

                  Seulement voilà, le pouvoir c’est eux qui l’ont et pas nous.

                  1. Pierre 82

                    La science n’existe plus en occident.
                    Elle a été remplacée par le scientisme, et le processus a été enclenché il y a quelques décennies.
                    On avait développé ce sujet il y a peu sur ce blog (ou ailleurs, je ne sais plus).
                    Les “scientifiques” sont devenus des chercheurs de subventions pour des sujets qui intéressent ceux qui donnent les subventions (comme quand il y avait des mécènes, mais c’est remplacé par l’état)
                    Et c’est cet état de déliquescence complet de quasi toutes les disciplines scientifiques, devenues de simples officines servant les intérêts des politiciens.
                    En témoignent des théories comme le réchaufmik, le transhumanisme ou bien sûr l’omnipotence de la pharmacologie sur toute autre forme de soin.
                    C’est corruption (non seulement financière mais également morale) de tout ce qui porte le nom de science.
                    Le fameux “consensus scientifique”, qui est devenu un totem niant le droit à le questionner, ce qui est l’inverse de la vision de Descartes.

                    Je maintiens: le science est morte, et remplacée par un ersatz. Incapable de remettre jamais en cause le moindre de ses dogmes, elle est devenue sectaire, avec des comportements sectaires.

                3. P&C

                  Heu… ne rien faire face à certaines maladies, c’est l’assurance de les voir déraper.
                  Le choléra décimait tellement les villes que celles ci avaient des démographies négatives…

                  Et ni la biologie, ni la biochimie ne sont des sciences aussi exactes que les mathématiques.
                  “mais ce n’est pas une science, dans le sens où son objet n’est pas de chercher à comprendre comment fonctionne un corps humain” Sérieusement ? Pour soigner, il faut justement comprendre comment ça marche !
                  La médecine se fonde aussi sur les preuves : il ne sert à rien d’administrer un médicament qui fait courir plus de risques aux malades par rapport aux bénéfices escomptés.

                  Quant à l’HCQ, non seulement elle n’a jamais fait preuve de son efficacité dans cette maladie, mais en plus Raoult et Peronne ont truqué leurs recherches.

                  1. sam player

                    « Un médecin est un homme qui verse des drogues qu’il connaît peu dans un corps qu’il connaît moins », disait Voltaire dans ses Epigrammes et 250-300 ans après ça n’a pas changé
                    Tu parles d’une science !

                  2. durru

                    C’est sûr et certain, Perronne a été blanchi par le CdO précisément parce qu’il a truqué ses recherches, sur lesquelles il a appuyé ses propos…

                  3. Popeye

                    mille excuses m’sieur P&C, mais Perronne et Raoult, est-ce qu’ils ont autant bidonné leur recherche que les ceusses qui ont refourgué la came avariée qui a conduit au “Lancet-gate”? C’est juste pour savoir

                4. Yanka

                  “La médecine est l’art de guérir… ce n’est pas une science.”

                  Deux phrases que les anti-complotistes et les anti-antivax eux pas comprendre. Kwa ? Pas une science, la médecine ? Ben non. Un art, c’est-à-dire, étymologiquement, une (bonne) manière de faire. Quant à la science, ce n’est jamais qu’un savoir, pas une vérité révélée. Quand vous faites une descente de police chez les zététiciens, ce que je fais volontiers, vous êtes effarés de constater à quel point ces gens sont corsetés, psychorigides, comme des calvinistes. D’où le côté sectaire.

                  1. Pierre 82

                    La science, normalement, n’est jamais rassasiée, et doute en permanence.
                    Quand une science commence à poser une vérité comme indépassable et indiscutable, ce n’est plus de la science.
                    La science n’est même pas un savoir, c’est un amoncellement de théories sur l’état des connaissances, en attendant qu’on montre que certaines parties sont incomplètes, voire même fausses.
                    Newton, malgré son caractère ombrageux, se serait réjoui de voir qu’Einstein a montré que la mécanique classique était insuffisante à démontrer certaines observations, en proposant une théorie radicalement différente.

                    1. Yanka

                      La toute première vidéo de Raoult que j’ai regardée, alors que je prenais ce vilain vieux hippie pour un bonimenteur des Internets, j’ai été conquis, du fait qu’il se réclamait de l’épistémologie et de Paul Feyerabend, citant “Contre la méthode, Esquisse d’une théorie anarchiste de la connaissance”. L’anarchisme épistémologique est une “théorie est fondée sur l’idée que la science progresse essentiellement grâce à des phases de désordres, d’anarchie et non sur les bases d’une progression méthodique et ordonnée.” J’avais lu Feyerabend dans les années 90. Quant on sait cela, on devine pourquoi Raoult est attaqué, et pourquoi si violemment. Une telle référence chez ce médecin a fait que je l’ai tout de suite adopté puis suivi. Car la théorie de Feyerabend est étayée d’exemples et non un truc de farfelu en quête de notoriété. C’est une théorie du bon sens.

                    2. Popeye

                      @yanka à 17H49 ce qui m’a bluffé aussi chez Raoul, ce sont les vidéos du jeudi soir de l’IHU que l’on trouve sur Youtube. C’est visiblement de très haut niveau, objectivement je ne comprenais pas tout. Mais les conférenciers étaient très pédagogues, avec l’humilité des vrais pros de leur domaine, capables d’échanger avec d’autres professionnels tout aussi humbles pour une sorte de fertilisation croisée entre différents pans de la science.
                      J’avais envie de dire à tous les médecins de plateaux qui péroraient et vendaient la soupe laboratoro-gouvernementale “mais bande de truffes, est-ce que vos institutions respectives sont capables de produire une telle qualité de contenu? Non? ben alors fermez votre claque-merde!”

              2. Pythagore

                Peut-être le personnage est-il en lui-même polarisant, mais j’ai l’impression que tout a été fait pour le polariser, de sorte que les gens ne cherchent plus à distinguer les propos intéressants de ceux qu’il faut oublier, mais on est plutôt dans l’amour/haine absolue.
                Perso j’étais d’accord sur certains points moins sur d’autres, pour de raison pour ca de stigmatiser.
                Dire que Raoult n’est pas un scientifique est un peu surprenant, dire qu’il n’est pas parfait, et fait peut-être des erreurs comme tout scientifique, probablement, il semble avoir souvent l’honnêteté de le reconnaitre.

  23. Higgins

    HS mais faisez-vous peur : “La question récemment tranchée concernant la présidence de la Polynésie : puisque le Président n’a pas effectué deux mandats complets, le premier étant tronqué, peut-il briguer un troisième mandat ? Et le Conseil d’Etat a répondu que c’était possible.
    Peut on dès lors imaginer que le Conseil d’Etat ( ou le Conseil Constitutionnel ) – s’il en était saisi répondrait la même chose pour le président français… ” (https:/
    /metahodos.fr/2022/11/29/emmanuel-macron-pourrait-il-jouer-les-prolongations-grace-a-une-decision-recente-du-conseil-detat/)

    1. MCA

      Mmmmm, le poudré prendrait le risque de se voir évincé en jouant un coup de poker?

      Déjà qu’il ne prend pas le risque de la dissolution de l’AN et ses possibles conséquences.

  24. Reddef

    Personne n’ a voté pour ce qui ce se passe actuellement. Là démocratie représentative telle qu’ elle est aujourd’hui est la cause de nos malheurs. Au lieu d’ avoir des personnes qui se battent intelligemment pour nous, nous avons une bande de beaux parleurs qui nous font miroiter des désillusions qui ose ne pas voter ?
    Personne car tout le monde croit que notre système politique est le seul et unique au monde qu’ il est le top de la démocratie.
    Ce qui est faux la démocratie est un mensonge , elle remplace une ancienne élite par une autre élite qui vous mène par le bout du nez.
    Ce qui nous arrive est concerté entre des Riches très riches ,des gouvernements endettés , et des idéologues pernicieux.
    Le but est de nous mettre TOUS au même niveau économique et social pour un monde meilleur plus juste et sans guerre et une grosse poignée de milliardaires.

  25. Oreliane

    HS toujours : Je suis tombée sur l’histoire du chauffeur de bus licencié, pour ceux qui ne connaissent pas :

    https:/ /www.ladepeche.fr/2022/11/29/il-deposait-les-enfants-devant-chez-eux-par-securite-un-chauffeur-de-car-scolaire-licencie-pour-des-arrets-sauvages-10835355.php

    https:/ /www.lepopulaire.fr/limoges-87000/actualites/un-chauffeur-de-car-licencie-en-haute-vienne-pour-avoir-refuse-de-laisser-une-enfant-seule-en-rase-campagne_14224220

    Et l’on retrouve dans les commentaires les mêmes personnes qui assènent “la loi, c’est la loi”, “la règle c’est la règle”, règle édictée par la technocratie de Bordeaux qui a décidé du trajet du bus en Haute-Vienne du haut de sa chaire… à Bordeaux.
    Le chauffeur, ça fait 17 ans qu’il bosse, qu’il fait ses dérogations, il connait le secteur, les risques, les dangers.
    Le nouveau directeur depuis septembre est contre.
    Il se plaint de rapport de subordination non respecté. Le chauffeur a dû le traiter de con ce qui ne lui a pas plu, sans doute.

    Mais tous ces gens qui donnent tort au chauffeur, ce sont les mêmes qui ont hué les soignants non vaccinés, les mêmes qui ont dénoncé les fêtes sous covid, les mêmes masqués, “la loi, c’est la loi”.

    Je désespère de l’humanité en lisant que ces gens-là considèrent que s’il y avait eu un accident par défaut de l’arrêt consacré, l’assurance n’aurait pas payé. Et si une gamine était morte, percutée en zone non éclairée, à qui revient la faute ?

    Certes, ça fait longtemps que je le sais, mais c’est bien visible là.
    Il y a ceux qui ont perdu toute humanité et ne réagissent qu’en fonction des lois et décrets, des obligations légales.
    Ceux-là, face à la mort d’une personne sur un passage piéton, diront “mais il a traversé au rouge”
    Ceux-là qui vouent aux gémonies les non-vaccinés, fallait obéir !
    Les obéissants, les dociles, le doigt sur la couture du pantalon, les béni-oui-oui, les formatés, pour lesquels l’Etat est leur propre substance de survie, qui ne savent pas réfléchir ni penser.
    J’en viens à détester le monde dans lequel je vis, au moins ici, il y a des personnes que j’apprécie, je ne dirai pas lesquelles…

    1. durru

      Malheureusement, c’est inévitable dans une société régie par l’administration, les décisions sont déshumanisées.
      Le chauffeur, heureusement, n’aura aucun souci à trouver du travail. Et la mère, elle serait bien avisée de porter plainte.
      Après, si les bureaucrates étaient à Limoges et pas à Bordeaux, je ne crois pas qu’il y aurait eu de différence. Ils sont de plus en plus en roue libre, complètement déconnectés et irresponsables (dans tous les sens du terme).
      Quant aux mougeons, ils ne font que répéter ce qu’on leur dit à longueur de journée et je ne serais pas étonné de constater que la plupart sont des fonctionnaires ou assimilés. Comme pour plein d’autres sujets (principe de précaution pour toutes les conneries, mais pas pour les vaxx covid, etc), ils vont se contredire à la première occasion sans même s’en rendre compte. Des vrais zombies.
      Sinon, je ne vois pas trop ce que vient faire l’accident du piéton passé au rouge. On peut avoir de la compassion, certes, mais ça n’empêche pas de constater que le risque pris n’en valait pas la peine…

      P.S. “il y a des personnes que j’apprécie, je ne dirai pas lesquelles”
      Pas besoin, on sait : c’est Sam !

    2. Gerldam

      Comme certains le savent ici, je passe la moitié (un peu plus) de mon temps en Hongrie dans un petit village. Je peux vous assurer que la vie y est tranquille, qu’on se chauffe convenablement au gaz russe et que les gens semblent avoir la tête à l’endroit et si je leur disais ce qui se raconte en France, ils me demanderaient si je leur raconte des bobards ou si les français sont devenus fous.

      1. durru

        Ah oui, ça, la plupart des histoires que je raconte en Roumanie (famille et amis restés là-bas) ne sont simplement pas crues. J’invente, j’exagère… Et encore, je ne raconte pas les plus extrêmes.
        Et pourtant, assez souvent ça peut ressembler aux expériences de l’époque communiste. Mais la France n’est pas un pays communiste, la similitude est donc au delà des capacités de compréhension.
        Quand j’y pense, la même sidération doit toucher également bon nombre de Français (je ne parle pas, bien sûr, des collabos actifs)…

        1. Higgins

          Dernier exemple pour moi, j’ai posté un colis (deux livres) pour une destination en métropole. Envoi simple (hors de question de tomber dans l’escroquerie proposé par la Poste). La machine à affranchir m’indiquait deux jours avant livraison. Il n’y avait aucune urgence et j’ai posté mon colis un mercredi en me disant que mon correspondant le recevrait au plus tard le lundi suivant. Le colis a été livré deux semaines plus tard ….

          1. Gerldam

            J’ajoute que dans ce petit village hongrois (900 habitants), il y a une vraie poste qui fonctionne fort bien, des postiers prêts à rendre service et prendre le temps de m’expliquer, en parlant lentement vu mon hongrois fort limité, certaines pratiques locales.
            Je me demande combien de villages français de cette taille ont encore une poste.

            1. Nemrod

              Nous on en une.
              Y a deux guichetiers…enfin un surveillé par l’autre.
              Si l’hiver y a 20 clients par jour c’est le bout du monde.
              Le guichetier est une guichetière ( enfin je crois, on ne peut plus présumer de rien ) et à droit à arriver plus tard because enceinte ( ou bien bientôt ) et le trajet est fatiguant.
              Il doit être moins fatiguant à 10 h plutôt qu’à 9 je présume.
              Voilà.

              1. sam player

                « … enfin un surveillé par l’autre. » 😀

                «…because enceinte ( ou bien bientôt ) » : 😀
                Je connaissais les tests de grossesse, mais pas les tests d’anticipation de grossesse : c’est fou le progrès ! 😀

              2. Aristarkke

                Les embouteillages de la route, Nemrod. Les embouteillages, forcément dans les chemins vicinaux étroits, trois voitures en même temps, c’est deux de trop!

            2. Higgins

              Il faut vivre avec son époque. Les petits bureaux de poste un peu partout, c’est bel et bien terminé parce que ça n’a plus aucune utilité hormis le maintien “d’un lien social” ancestral. Ça a un impact non-négligeable sur les territoires. Pour autant, l’entreprise improprement appelée “La Poste” joue sur ce souvenir, une présence partout, pour justifier de son existence. Ses performances sont hélas plutôt médiocres et le service qu’elle rend assez quelconque. Elle préfère de loin son activité bancaire.

              1. Aristarkke

                Même l’acheminement des colis, pourtant intense suite au commerce par internet, n’a pas l’air de la motiver plus que cela alors qu’elle a au moins un avantage important en nombre de points de collecte et qu’elle assure même l’enlèvement des petits colis (ceux qui entrent dans la BàL norme de 80) à domicile si prépayés par internet…

              2. Aristarkke

                La Poste fait remplacer ses petits bureaux de poste par des Agences Postales dont le coût est en fait à charge de la commune… Locaux et employés…

                1. sam player

                  Pi en plus la factrice, qui a remplacé le facteur sur la ZI, ne distribue plus de calendriers un peu olé olé 😥 j’ai bien essayé d’insister sur les minous mais ça a pas fait tilt

              3. Pheldge

                on a le même phénomène avec la SNCF et les petites gares … et les bistrots ! sauf que question lien social, le troquet, il était sans concurrence. 😀

            3. Mitch

              Franchement si les une bonne proportion des Postes ferment ce sera tant mieux. Vu leur utilité …

              Il y en a une dans mon village et une autre dans le village d’à coté, et encore une autre dans celui d’à coté. Des cas comme cas il y en a des tonnes.

              En plus, vu les horaires on ne peut jamais y aller si on doit vraiment (pour aller chercher une lettre en AR essentiellement). Qui peut aller à la Poste entre 9.30 et 12.00 et 2.00 et 4.30?

              On pourrait réduire le nombre par au moins 3, et les coûts avec mais bon chacun veut sa Poste, chacun veut son Hosto à ses pieds (avec des docs qui pratiquent trois/an), sans oublier bien sur sa gare (qui voit 3 trains / semaine) etc. Très important ça d’avoir SA gare.

              Quand l’un d’entre eux menace de fermer c’est des cris d’horreurs de l’immense majorité de la population qui se pleure à l’idée de se retrouver priver de ces formidables ‘services publics’.

              1. Yanka

                Par définition, un service public n’a pas à être rentable. Et comment se fait-il que la France avait zéro déficit avec un bureau de poste dans chaque patelin, des gares et des trains partout, des services de bus et d’autocars foisonnant, et des hôpitaux raisonnablement distants de l’usager ? Plus de service public et une dette mirobolante ! C’est pas le bureau de poste de Trifouillis-lès-Morues avec ses trois clampins par jour qui a créé puis creusé le déficit.

                1. Mitch

                  @Yanka 1 décembre 2022, 17 h 11 min

                  A penny saved is a penny earnt (‘earned’ pour les puristes amoureux des Yanks), chommy 🙂

                  and/or

                  Great oaks from little acorns grow

                  1. Yanka

                    À ce moment-là, que les gens aillent à pied chez le rebouteux local qui va les soigner avec du pissenlit, de l’ortie et de l’oseille, moyennant un grattage de dos, une peau de lapin ou un pain maison ! En v’là de belles à faire, d’économies, puisque le penny vient à manquer à l’État soucieux des finances du pays et horrifié à l’idée de saigner le brave citoyen comme cela se fait ailleurs.

              2. Pierre 82

                Ou dans le sud-ouest, où chaque préfecture veut un arrêt TGV dans sa gare.
                Comme ils n’ont pas gain de cause, la construction des voies à grande vitesse prend du retard.
                Vu l’utilité du truc dans nos régions, je ne m’en plaindrai pas.
                Toulouse est la seule grande ville de France à n’être pas reliée à Paris par une ligne TGV. Ça ne l’a pas empêchée d’être une ville très prospère (enfin jusqu’à présent…). Comme si toute ville avait besoin d’une liaison rapide avec Paris pour se développer !!

          2. Higgins

            Le papier de Philippe Siberzhan s’applique parfaitement à la Poste : https:/ /philippesilberzahn.com/2022/09/19/le-syndrome-du-canard-comment-les-organisations-en-declin-s-habituent-a-la-mediocrite/

            Pour le colis, mon correspondant et destinataire m’a indiqué que ce serait suite à une énième “réorganisation” que le colis était resté bloqué dans le centre de réception !!! On est très loin de l’organisation encensée par Jean Gabin dans “Le cave se rebiffe” (c’est à la poste qu’il place les gravures des faux-billets le week-end qui précède l’impression des faux-billets. Scène d’anthologie). Enfant, je me souviens avoir vu à la télévision scolaire (si, si, ça a existé), un petit film intitulé “Le parcours d’une lettre” où était montré le parcours d’une missive postée au Pays Basque et envoyée à un correspondant en Alsace depuis sa dépose dans une boîte aux lettres jusqu’à sa distribution le lendemain matin… De mémoire, la lettre prenait le camion, l’avion et le train. Quelle dégringolade depuis malgré l’apport d’une technique qui, bien utilisée, devrait pourvoir faire mieux ou au moins la même chose. Maintenant, la seule chose dont je suis certain, c’est de déposer le courrier dans la boîte aux lettres. Ensuite, c’est l’inconnu.

            1. Gerldam

              Ma chère mère me rappelait qu’à une époque fort lointaine, si on mettait une lettre à la poste à Paris le matin avant 10h, elle était distribuée le jour même à Orléans.

              1. Pierre 82

                Et le pire est que je présume que la Poste emploie autant de monde maintenant que dans les années 60 (je n’ai pas vérifié, mais ce serait surprenant qu’une administration ait maigri dans ce pays)

                1. Higgins

                  La Poste a à écluser un stock de personnel sous statut de fonctionnaire (j’ai un cas dans ma famille). Elle attend patiemment que ces personnes atteignent l’âge de la retraite.

              1. Higgins

                On ne peut évidemment et il ne faut pas revenir en arrière car de nos jours, plus personne n’écrit. Le gâchis est que la Poste bénéficiait et bénéficie encore d’un réseau assez conséquent et qu’elle n’est pas capable d’en tirer partie en particulier dans le domaine des colis.

                1. Pierre 82

                  La poste a été complètement incapable de saisir l’opportunité qui se présentait avec le développement d’internet.
                  Avec un peu d’intelligence, les sociétés de vente par le web auraient pu ainsi profiter de l’extraordinaire réseau de distribution existant, qui couvrait tout le pays et possédait une expérience de logistique impressionnante.
                  Mais pour ça, il aurait fallu qu’au minimum, elle soit dirigée convenablement et pas sous la coupe de syndicats.
                  Par exemple si elle s’était comportée comme une société dont le patron veut faire croitre d’activité en vue de faire des bénéfices à distribuer aux actionnaires.
                  Alors qu’à la tête, il y avait des experts en administration, et qui en plus, sont payés tout pareil si l’entreprise se développe ou si elle se casse la figure.

          3. sam player

            Mouais Major, comme pour le train, je le demande pourquoi vous continuez à utiliser ces services alors qu’il en existe des 10 fois plus performants pour moins cher en plus
            Perso j’utilise Mondial Relay, qui assure à mon fournisseur de pièces autos un délai de 48h mais dans 95% des cas c’est moins de 24h entre l’envoi vers 18h00 et la disponibilité au point relais à 9h00 le lendemain matin : mieux que Chronopost Relais qui est payant et qui une fois sur 2 ont une bonne excuse pour reporter de 12h ou 24h

            Même avec leboncoin Mondial Relay c’est top : dimanche je commande en occas’ un 3ème feu stop pour un véhicule (10 balles 😀 ), le gars dépose le colis lundi à 10h dans un relais dans un pauv’ bled à 30 bornes de Rouen et je le reçois à 9h hier mercredi au point Relais : coût total avec le port et la protection LBC : 14.48€

            1. Higgins

              Je sais que ça existe et je n’en conteste pas l’utilité. Je préfère d’ailleurs aller réceptionner un colis dans un point relais que d’avoir un avis de passage déposé par quelqu’un qui a eu la flemme de sonner à ma porte. J’envoie deux trucs par an mais là, les deux semaines forcent le respect.

            2. Dr Slump

              Pour les colis c’est évident sam, mais la Poste distribue aussi du courrier… (enfin il me semble, tu vas p’t’être trouver une façon de contester ça en vérifiant :mrgreen: )
              Blague à part, pour le courrier c’est amusant, j’ai constaté que si tu paies ta lettre au tarif rapide timbre rouge, ta lettre mettra autant voire plus de temps à être livrée qu’au tarif vert! Trop fort la poste.

              1. Mitch

                Le seul courrier que je reçois c’est celles des raclures de l’etat grancais qui demandent du pognon et/ou est annonciateur de problèmes.

                Quand je vois une enveloppe frappée de Marianne et du drapeau avec la belle devise, ça me mets de sale humeur avant même de l’ouvrir.

                1. Pierre 82

                  Pareil. Toujours des trucs à payer ou un PV.
                  Je hais Marianne, comme des millions de mes compatriotes chaque fois qu’ils voient son effigie.

            3. Mitch

              +1 avec sam. Perso je me fais un devoir de ne pas donner mon pognon à la Poste. En plus c’est cher, et pas pratique du tout. Shut them all down!

    3. Pierre 82

      Je comprends d’autant bien qu’on a connu exactement la même chose il y a 7 ou 8 ans quand les enfants se rendaient au lycée.
      On est à quelques maisons un peu éloignées de l’arrêt de bus, mais pendant des années ce bus s’arrêtait pour charger cinq ados.
      Et un beau jour, nouveau règlement imbécile: interdit de s’arrêter. La seule différence, c’est que le chauffeur a obéi, mais il était très énervé contre ces conneries. Et pareil, les gamins devaient marcher presque un kilomètre dans le noir sans trottoir pour rejoindre l’arrêt.
      On a essayé de demander au maire, qui nous a répondu que c’était un ordre du préfet

      Il ne sert à rien de raisonner une administration, il faut juste changer les structures pour leur interdire de mettre leurs mains dans des trucs qui ne les concernent pas. On n’en prend pas le chemin, l’administration au sens le plus courtelinesque a définitivement pris le pouvoir dans tous les domaines, et ils n’en seront chassés qu’à coups de pompes dans le cul.

  26. Simon C-T

    Le pauvre chauffeur a été licencié sans préavis ni indemnité mais heureusement pour lui une autre entreprise de ramassage scolaire s’est proposée de le réembaucher en soulignant son esprit d’initiative. Quant à son remplaçant, il a décidé de réaliser les mêmes arrêts “sauvages” que son prédécesseur. Sera-t-il lui aussi viré sans ménagement ?

    1. Pierre 82

      Maintenant qu’il y a eu un article dans la dépêche, le préfet ou l’inspecteur académique auront été piqués au vif (les administrations ont horreur d’être critiquées par les sans-dents car ils se croient investis d’une mission divine) et renforceront sans doute les contrôles et feront intervenir la gendarmerie pour confondre les contrevenants éventuels.
      Et le patron de la compagnie de bus se verrait sans doute infliger une amende sévère, donc il licenciera le chauffeur s’il s’arrête aux endroits non prévus par le règlement.
      Tout cela “rentrera dans l’ordre” et les connaux qui ont applaudit les soignants trouveront que “on ne peut quand même pas faire n’importe quoi car en cas d’accident ce sera la compagnie de bus qui sera responsable”.
      Et dans le cas où l’enfant se fait renverser en allant à l’arrêt de bus.
      Sinon, qu’elle exige de l’administration municipale de construire un trottoir sécurisé. Quand il sera terminé, ils seront grand-parents….

    2. Higgins

      Ce qui est proprement sidérant dans cette affaire, c’est l’attitude du ou des dirigeants de l’entreprise. Il y a une probabilité importante que cette boîte se fasse exploser aux Prud’hommes car le motif invoqué est plutôt mince à moins qu’il n’existe des éléments dont nous n’avons pas connaissance et que ce licenciement soit l’aboutissement de procédures plus anciennes et répétées. Dans le cas contraire, ce ou ces dirigeants sont absolument nuls et il est primordial de les renvoyer manu-militari pour incompétence notoire.

      1. Pierre 82

        Je ne pense pas, non.
        On lui a demandé de ne plus s’arrêter, et il a refusé d’obtempérer. Il n’est pas compliqué de démontrer que ce que le chauffeur fait est illégal, et qu’il s’obstine à continuer.
        Si en plus, il a gueulé sur son patron devant témoins en disant qu’il ferait quand même des choses illégales, ce sera difficile à à plaider, me semble-t-il.
        Ceci étant dit, je ne suis pas vraiment familier avec ces trucs de “justice”…

        1. Cerf d

          Il faudrait réussir à démontrer que c’est une faute lourde. Même une faute grave ne suffit pas pour un licenciement sans préavis ni indemnité.

          1. sam player

            Ne pas obéir à des consignes de sécurité, qui plus est après en avoir été averti, ça ne se discute même pas, le juge acceptera la qualification de faute lourde
            Pour rappel c’est le juge qui donne la qualification de la faute

            sam player — affûteur de lames

              1. Pierre 82

                “les juges des prud’hommes sont assez réticents à qualifier une faute comme lourde.”

                Ça c’est quand l’employeur est de bonne foi, et que l’employé qu’on veut virer est un tire-au-flanc fouteur de merde.
                Ici, il a outrepassé l’ordre de l’Administration, ce qui est un crime de lèse-majesté.
                N’oublions pas qu’un juge est avant tout un homme de gauche.

                1. Higgins

                  Non, les juges ne sont pas tous de gauche, les lois si, mais les Prud’hommes ne sont pas trop juridiques. Ils ont une nette tendance à privilégier le pathos au logos.

                  1. Pheldge

                    j’approuve totalement Major, d’ailleurs, j’en connais un, de juge, qui n’est pas exactement de gauche, mais bon, faut quand même reconnaitre que les ouvertement de gauche font plus facilement carrière …

            1. durru

              Sam, est-ce que la simple affirmation de l’employeur comme quoi la norme de sécurité enfreinte a généré des risques est suffisante ? Ou cela devrait quand même être prouvé ?
              Parce que j’ai quand même l’impression que le problème ici c’est justement le sérieux de la norme. C’est pas pour rien que la mère veut porter plainte contre l’entreprise pour mise en danger de la vie d’autrui…

              Pour ce qui est de prud’hommes, vu que le chauffeur a déjà trouvé un autre employeur, ils auront peut-être pas à se prononcer…

              1. Pheldge

                le souci x’est que dans notre société hyper judiciarisée, c’est compliqué. Imagine, le chauffeur s’arrête pour déposer un ou plusieurs gamin, et paf accident : au choix, un des gamins se fait renverser en contournant le bus, ou le bus se fait cartonner et des passagers sont blessés …
                S’il ne s’arrête qu’aux endroits prévus, alors c’est les parents qui portent plainte … 😀

                1. durru

                  Oui, Philou, j’imagine…
                  Et toi, tu imagines que ça s’est passé comme ça pour des années, sans que rien de ce que tu racontes n’arrive ? 😕

                  1. Pheldge

                    because “the times they are a-changing” comme disait Bob, enfin pas le nôtre, l’autre … et que la souplesse qui existait autrefois est devenue impossible, avec l’amoncellement de règlements, de contraintes et de lois.

              2. Higgins

                La mère se trompe de combat et je ne crois pas que sa plainte ait une chance d’aboutir. J’ajouterai que c’est heureux. C’est bien la famille qui a choisi d’habiter là où elle est. Elle n’a qu’à accompagner choupinette jusqu’à l’arrêt du car et à aller la chercher le soir. Le problème réside avant tout dans l’énormité de la sanction face à une faute sommes toutes mineure.

                1. durru

                  On peut raisonnablement supposer que les parents ne sont pas à la maison aux horaires de passage du car.
                  Vu là où ils habitent, justement, ils ne m’ont pas vraiment l’air irresponsables.

                  Le problème, amha, et je rejoins Oréliane là-dessus, c’est l’extrême dépersonnalisation des activités dans ce pays. On réfléchit en terme de normes, de règles, de principes généraux, même quand il s’agit d’humains.
                  Même Sam peut avoir des poussées d’empathie (bon, ça lui passe vite), mais pas l’administration. La société des cars ne fait que suivre les consignes de l’administration. Peut-être que la manière est maladroite, mais ce n’est pas son initiative.

                  Quant aux risques, soyons sérieux… Le mec faisait ça depuis des années et il n’a pas fini en taule. Et, si j’ai bien compris, son remplaçant compte faire pareil. Si on veut risque zéro, on ne fait plus rien. Si on compare, il n’y a pas photo.
                  Et pour finir, vu que ça se passait (bien) comme ça depuis pas mal de temps, j’aimerais bien comprendre où est le problème. Déjà, première question : QUI a relevé ce “problème” ? Un “signalement” bienveillant ? Ou y’a-t-il eu de vrais soucis, comme des retards ou que sais-je ? Ça vient d’où, tout ce bordel, de fait ? Malheureusement, les articles ne nous le disent pas…

                  1. Pierre 82

                    Comme je l’expliquais plus haut, la même chose nous est arrivé il y a 7-8 ans, et le règlement est venu directement du préfet, qui a rappelé l’application de lois existantes dont tout le monde se foutait, et que cet abruti a décider de vérifier l’application.
                    La raison: couvrir l’administration quoi qu’il arrive.
                    Si il y a le moindre accident pendant un arrêt “illégal”, alors l’Administration risquerait de devoir se justifier.
                    Insupportable.
                    Par contre, si la gamine se fait renverser par une bagnole en allant à son arrêt de bus, alors ce n’est pas grave: l’Administration n’y est pour rien.
                    Pays de merde, où le rôle du citoyen est de protéger les fesses de l’Administration, et bien sûr de nourrir le moloch.

                    1. durru

                      “a rappelé l’application de lois existantes”
                      OK, jusque là, ça se tient.
                      “a décidé de vérifier l’application”
                      Comment ? C’est exactement ma question. Il s’est déplacé en personne ? Il a envoyé des fonctionnaires sur chaque trajet ? Comment vérifier le respect de cette règle sur TOUS les trajets de ramassage scolaire ? Purée, c’est pas un truc à faire en une heure…

                    2. Higgins

                      On voit la même chose sur les routes où nombre de panneaux n’ont aucune fonction autre que celle de protéger l’administration en cas d’accident (clairement la multiplication des panneaux 70 avant un carrefour quelconque).

                    3. Pheldge

                      Pierre, à pays de merde, citoyens de merde … la déresponsabilisation des individus s’accompagne d’un report sur l’état et ses multiples ramifications. Ca en devient un cercle vicieux.

    3. Reddef

      Agriculteur à la retraite selon Libé le chauffeur de car licencié est déjà réintégré chez un autre transporteur, tant mieux pour lui.
      Cela soulève des questions, pourquoi la compagnie privée ne souhaitée pas ces arrêts, pourquoi celle ci n’ a pas discuter de ce problème avec l’ état pourquoi le chauffeur n’ a pas essayé de discuter avec le maire etc etc.
      Pour être fonctionnaire je peux vous assurer que l’ énorme épaisseur de leur connerie la plupart sont ouvert surtout pour des problèmes comme celui-ci mais c’ est surtout le responsable du chauffeur qui la s’ en tient une couche épaisse .

  27. BJ

    Le premier Noël s’est passé dans une étable, probablement éclairé à la bougie ou à la lampe à huile, avec une bœuf et un âne pour se tenir chaud… et il n’y en aura jamais de plus joyeux.
    Si pour vous Noël se résume à des guirlandes lumineuses et un gros repas, je peux concevoir votre désarroi. Mais il y aura toujours une Église prête à vous accueillir et vous réchauffer pendant la Messe.

    Je suis loin de valider les escroqueries populistes des écolos. Leurs délires anti viande et anti énergie imposé a tous me navrent. Surtout quand derrière ça ne les choque pas de faire financer des trucs anti naturels au possible (pilule, avortement, mariage gay, pma, etc…). Mais reconnaissons que la situation va forcer à faire des choix et arrêter de claquer du fric à tout va (même si j’ai peur qu’une fois de plus leurs choix aillent comme hidalgo à l’encontre de toute logique).

    1. Pierre 82

      Dois-je vous rappeler que dans cette étable, trois mages sont venus apporter de l’or, de l’encens et de la myrrhe, choses qui coûtaient un bras, déjà à l’époque…
      Sérieusement, les décorations de Noël ne m’ont jamais gêné, même si elles sont plus le signe d’un univers marchand que de la naissance du Sauveur.
      Je préfèrerais me retrouver dans un pays qui respire l’abondance et la joie de vivre, plutôt que dans un univers de plus en plus salvonarolesque…

      En plus, Noël est une fête de l’espérance, et se doit d’être joyeuse. Certes pas besoin de dépenser des sommes inconsidérées, mais il n’est pas mauvais de marquer le coup.

      1. Aleph

        Cette année, s’il y a des coupures de courant, les boeufs pourront toujours faire la teuf à tue-tête et danser, il leur faudra juste faire l’âne pour avoir du son.

      2. BJ

        Les mages venus d’orient, rien ne dit qu’ils sont rois, ni que c’est dans la crèche qu’ils sont venus. Le fait qu’Herode ait fait tué les enfants de moins de 2 ans tandis plutôt à prouver qu’ils sont arrivés plus tard. De plus, il y a eu la présentation de Jésus au temple… donc si la sainte famille avait fui juste après la venue des mages à la naissance, il aurait été en Égypte.
        Noël doit être une fête joyeuse, c’est la naissance du Sauveur. Mais a t on attendu l’électricité pour fêter la venue du Christ? On a plutôt l’impression qu’il a depuis été remplacé pour bien des gens. Et il y a plein de manières de “marquer le coup” : prière en famille devant la crèche pendant l’Avent, messe de minuit en famille, etc…
        L’abondance, c’est chouette. Mais je vous invite néanmoins à lire Laudato Si. Il ne font pas confondre abondance et gaspillage, comme il ne faut pas confondre écologie et pauvreté forcée (comme les verts).

    2. CPB33

      on ne sait vraiment pas quand Jésus est né : https:/ /www.histoire-pour-tous.fr/dossiers/4411-la-fete-de-noel.html ou https:/ /viedelivre.fr/2018/12/02/et-si-jesus-netait-pas-ne-un-25-decembre-les-origines-paiennes-de-la-fete-de-noel/

      1. Yanka

        Évidemment qu’il n’est pas né le 25 décembre ! On l’a mis là par substitution aux fêtes païennes du solstice. Et ainsi pour quantité de fêtes chrétiennes anciennes. Nombre d’églises ont été construites sur des lieux de cultes antérieurs, des temples à Vénus, etc. La religion chrétienne s’est imposée et pas du tout répandue. Encore une histoire d’élites éclairées qui imposent aux gueux leurs lubies !

        1. durru

          Gné ?
          Jusqu’à Constantin (au moins), le christianisme était, au contraire, la religion des gueux, pas des élites. Il y avait, bien sûr, des gens riches qui se convertissaient et qui aidaient financièrement la communauté, un peu partout, mais ce n’était pas la majorité, loin de là.
          Sans parler de la suite, notamment en Orient, sur des territoires où les chrétiens étaient discriminés.
          Voilà pourquoi je n’aime que très moyennement quand les athées discutent religion : ils se mettent trop souvent à raconter n’importe quoi.

          1. Pierre 82

            Yanka aura toujours raison sur ce terrain-là.
            Le formatage a parfaitement réussi : on lui répète depuis des lustres que le christianisme est une religion imposée aux pauvres par les classes opulentes, et il n’y a pas à revenir dessus.
            D’ailleurs Marx l’a confirmé.
            On dirait du Onfray dans le texte.

              1. Pheldge

                « À lutter contre la bêtise, les plus justes et les plus doux des hommes finissent par devenir brutaux. Car au front stupide, l’argument qui revient de plein droit est le poing brandi. Mais comme leur caractère est doux et juste, ce moyen de légitime défense leur fait plus de mal qu’il n’en inflige. » Nietzsche (remerciements à René Pierre pour la citation)

            1. Yanka

              Formatage ? Si vous aviez lu ce que j’ai lu sur le sujet, et sachant que j’ai fait de l’archéologie… Le 25 décembre, dans le calendrier julien, était le jour de la naissance du soleil (Dies Natalis Solis), d’où le nom de Noël en français (“Natale”, en italien). Quand le christianisme s’est officiellement imposé comme religion d’état sous Constantin, le 25 décembre a été choisi comme date de naissance de Jésus pour se substituer (et éliminer, du coup) l’ancienne

              Personne ne m’a rien fait répéter, et j’ai reçu par ailleurs une éducation chrétienne, et même très chrétienne. Et si je m’en suis affranchi, c’est justement pour ne plus ânonner ce qu’on m’avait appris à ânonner. Et je ne suis pas athée. Je n’exprime pas ici une vue religieuse, ni politique, mais historique. N’ayant pas de temps à perdre à convaincre de vains mouflons, je ne vais pas ici vous sortir la longue liste des lieux de cultes chrétiens qui se sont substitués, souvent après destruction violente, aux temples et lieux de culte païens (souvent modestes, mai bien placés). La persécution des païens et l’interdiction des cultes païens a été commandée par l’édit de Thessalonique de Théodose 1er (28 février 380).

              1. durru

                A remarquer tout de même que je vous ai repris sur complètement autre chose, pas sur la substitution des fêtes religieuses.
                Ça aussi me fait monter dans les tours. Mon contradicteur dit A et B. Je lui prouve que B c’est une connerie. Et lui, il tient absolument à expliquer que A, par contre, c’est vrai. Truc d’athée (si, si, c’est religieux ça, je vous jure, c’est pas historique).

          2. Mitch

            +1

            Et c’est une des raisons pour laquelle je n’interviens jamais sur ces sujets.

            De plus, bien que les aspects historiques soient interessants, les aspects théologiques ne m’interessent pas (et donc je n’y comprends rien).

            Enfin, ce sont des sujets tellement personnels que les ‘débats’ sont plutot ‘ like water off a duck’s back’.

            Que chacun croit en ce qu’il veut (ou ne croit en rien) du moment qu’il ne fait pas chier son voisin.

            1. durru

              Pourtant, on parlait bien de fait historiques, vérifiables et qui font partie de notre bagage culturel, qu’on le veuille ou non.
              Ça m’arrive, c’est vrai, de me mêler de débats “théologiques” (enfin, pas trop, je ne maîtrise pas n’étant pas croyant), mais là ce n’est pas le cas.

        2. Pierre 82

          “Nombre d’églises ont été construites sur des lieux de cultes antérieurs”

          Bien sûr, car ces lieux étaient souvent des lieux particuliers, souvent bien placés.
          Au XIème siècle par exemple, de nombreuses églises mérovingiennes ou carolingiennes ont été détruites, juste pour faire place à de nouvelles églises, plus grandes, plus “modernes”, et ça a donné le style roman, puis gothique.
          C’est tellement vrai qu’il n’y a quasiment plus d’églises du VIIème au Xème siècle en France. Quelqu’un qui prétend s’intéresser à l’archéologie devrait savoir ça, non?
          Personne ne viendrait prétendre que ça a été forcé par les riches de l’époque. Quoique du côté d’Onfray, il faut s’attendre à tout.

  28. Pheldge

    Noël, des guirlandes lumineuses et un gros repas, ne sont pas incompatibles : une célébration se fait dans la joie partagée, et quoi de plus symbolique qu’un repas, et donc un repas de fête ?

    1. Yanka

      Oui. Mais que fête-t-on avec toutes ces lumières ? Son retour, la croissance retrouvée du jour et pas la naissance du fils d’une Vierge et d’un charpentier juif ! Quant aux repas gargantuesques, c’est un héritage des Saturnales qui précédaient les fêtes du Solstice (“Sol Invictus”). La société de consommation n’a rien inventé.

    1. Kekoresin

      J’ai lu qu’en Allemagne le stère se négocie jusqu’à 400€. Résultat: les filières mafieuses des pays de l’Est se ruent sur les tas de bois, les coupent en 50 et les revendent à ces crétins de teutons.

      Les anciens voyaient le XXIème siècle avec des bagnoles volantes nucléaires et on se retrouve avec des vieilles centrales à charbon dégueulasses et des gosses qui revendent des allumettes au détail avec des mitaines !

      1. Aristarkke

        Quasiment deux siècles après Andersen, nous allons vivre en vraie grandeur une nouvelle représentation de la Petite Marchande d’allumettes…
        Et on devrait être content!!!

      2. Citoyen

        Ah, les bagnoles volantes, c’était Besson avec “Le Cinquième Élément”.
        Il se serait donc planté dans sa vision de l’avenir …

  29. MCA

    C’est désespérant d’assister à l’écroulement de l’occident sans ne rien pouvoir faire :

    https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2022/11/19/en-geopolitique-comme-en-economie-le-declin-de-luniversalisme-occidental-est-acte-par-florent-machabert/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=les-newsletter-total-derniers-articles-de-notre-blog_1409

    1. Le Gnôme

      Joseph de Maistre disait que toute nation a le gouvernement qu’elle mérite. Nous méritons notre déclin et notre chute. Les lions se sont transformés en bisounours.

      1. MCA

        Joseph peut bien dire ce qu’il veut, nous avons un gvt élu au travers d’un système et je ne vois pas en quoi j’ai mérité ce système qui existait bien avant qu’on me demande mon avis et qui est bien verrouillé contre le changement.

      2. Citoyen

        Il a raison le Joseph. Son affirmation se vérifie.
        D’ailleurs, il y a un autre Joseph, beaucoup plus à l’Est, qui lui a donné totalement raison …

  30. Mitch

    70% de l’aide militaire destinée à la belle Ukraine … n’y arrive pas. Documentaire de la chaine complotiste CBS d’il y a quelques mois:

    youtube.com/watch?v=xCu4klafHKw&t=1061s

    Souriez c’est avec votre pognon (ou celui de vos enfants à naître) et c’est pour la noble cause Ukrainienne de la liberté, la démocratie et toussa.

    Bon c’est pas vraiment une immense surprise. Par contre rien sur la Pravda franchouille (là aussi pas une surprise).

    Le double effet c’est que très bientôt ces armes seront d’une façon ou d’une autre pointées sur vous.

    Encore une fois, du beau boulot!

    1. Nemrod

      Boh…on demandera gentiment aux Ukrainiens…enfin ceux qui ont vraiment les flingues de les ramener à la Gendarmerie comme cheux nous et on en parlera plus…vous avez décidément un bien mauvais esprit.

    2. Unmeusien

      Puissiez-vous ne pas avoir raison.
      Votre dernier petit paragraphe me fait penser a un article de Alain de Benoist ( AdB) si je ne me trompes pas,qui titrait quelques jours après le Bataclan ” On va faire la guerre chez eux,ils viennent la faire chez nous”

      AdB….sur le même site qui relaie son article, j’en trouverai un autre un autre jour,a propos de tout autre chose..un article fleuve de AdB où je n’ai pas les facultés a comprendre, où il décortique, disséque, détricote,le.. libéralisme.

  31. YP

    Je vous laisse vous délecter du concept proposé par les nihilistes de l’immonde – le “plus d’energie du tout” semble être le nouveau but à atteindre. J’espère que vous avez fait réviser vos groupes et que vous avez fait vos provisions de fioul.

    A noter qu’avant Hollande, la filière nucléaire française était 100% indépendante – son solde était positif dans tous les secteurs hors approvisionnements en “Yellow Cake” (minerais).

    https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/11/29/la-russie-possede-la-seule-usine-au-monde-capable-de-recycler-l-uranium-decharge-des-reacteurs-nucleaires-francais_6152097_3234.html

      1. sam player

        C’est la question que je me suis posée quand j’ai lu ça hier ou avant-hier, et là question était vite répondue : le journaliste est une quiche

      2. Hagdik

        J’y étais il y a 15 jours, elle est là et il faisait très beau, si, si. Même pas de brume le matin à Beaumont.
        Coquilles Saint Jacques excellentes et homard lumineux. Comme quoi.

  32. TRASYM SARL

    Un fragment de texte à méditer tiré d’un ouvrage que beaucoup sans doute ici reconnaîtront sans peine et dont je vous laisse deviner l’auteur(e):
    “Vous avez détruit tout ce que vous teniez pour être mauvais,
    et réalisé tout ce que vous teniez pour être bon. Alors, pourquoi
    frémissez-vous d’horreur à la vue du monde qui vous entoure ?
    Ce monde n’est pas le produit de vos péchés, il est le produit et
    le reflet de vos vertus. C’est votre idéal moral fait réalité avec
    une perfection pleine et définitive. Vous vous êtes battus pour
    lui, vous en avez rêvé et vous l’avez désiré, et moi… je suis
    l’homme qui a fait de vos désirs une réalité.”

  33. Spartacus

    J’ai fait le relevé journalier de la production nucléaire en France depuis le 1/9; on est passé de 25 GW en max à 34,7 GW hier; le plan de Borne prévoyait 52,4 GW au 30/11 ..l’objectif est loin d’être atteint ! Un bide de plus ..

    1. Higgins

      Un ami qui travaille à EDF vient de me dire que si il y a coupure, ce sera sur des tronçons HTA donc ça impactera beaucoup de monde !!! Linky ne permet pas, semble-t-il, des coupures plus ciblées.
      Rémi de “Juste milieu” vient de mettre en ligne une excellente vidéo où il décripte soigneusement les directives de la Bornasse.

  34. Yanka

    Noël s’est substituée aux fêtes païennes du solstice d’hiver, du “dies natalis solis invicti”, c’est-à-dire le retour de la lumière, puisque le jour à partir de là augmente à nouveau, vainquant la nuit. Ce n’est pas un enfant qui naît ce jour-là, mais la lumière qui renaît. Quant aux lumières de la France, elles s’éteignent grâce aux messies et prophètes du macronisme…

    1. Iskanderkul

      Logiquement, si Noël s’est substituée aux fêtes païennes, celles-ci sont donc passées au second plan, nous sommes d’accord 😉 d’ailleurs vous le reconnaissez, la lumière qui renaît risque l’extinction avec les premiers messies ou faux-prophètes venus.

      1. Yanka

        La substitution a été un peu brutale et elle a été imposée d’en haut. Il ne s’agit pas de l’effacement naturel de cultes vieillots. Mais bon, je ne vais pas m’acharner sur les trois derniers clampins adeptes de cette hérésie juive qu’est le christianisme, avec ses vierges éplorées, ses croix, ses génuflexions, ses péchés à n’en plus finir. Néanmoins, j’aime Bach et Arvo Pärt (entre autres).

        1. Popeye

          Mouaif.
          Les veilles lunes de Renan et consorts.
          C’est certain que de 33 à 313 ça fait que 280 ans de persécutions “par en haut”
          Alors la “substitution un peu brutale” j’ai du mal à la discerner.

        2. Kekoresin

          Presque toutes les fêtes chrétiennes sont calées sur les anciens cultes païens, justement pour que le changement ne soit pas brutal. Cela a pris des siècles durant lesquels les anciennes croyances ont côtoyées le christianisme. Quant aux persécutions de masse des chrétiens pour convertir de force, c’est un mythe. Je ne dis pas que cela ne c’est pas produit mais c’était anecdotique. Et si tu fais référence à l’inquisition, elle était bien moins brutale que la justice laïque.

          Je mets quand même l’inquisition espagnole à part : https:// youtu.be/Cj8n4MfhjUc?t=111

  35. Kekoresin

    How How How ! Cette année le père Nawel va s’occuper du ramonage de ces crétinos qui chantent Gaïa mais qui vont errer en tournicotant, bras en l’air, recherchant truffe à la lune blafarde le réseau d’un serveur débranché. J’ai hâte de les voir causer dans leurs ifones 35 “di Gogol poukoi cé étin”. Oui j’espère un hiver à faire péter les chicots des fifous qui grimaceront en poussant sur les pédales de leur outil de mobilité verte, batterie à sec, qui pèse 50 kilos sans les portes bagages.

    Pour en venir à l’excellent billet “77% des 3.700 maires interrogés se disent au moins préoccupés par cette hausse des coûts.” Je ne suis pas un génie en maths mais ça laisse quand même 23% de branle-couilles qui s’en caressent les glaouis en mode l’Anne Trotro l’amie des surmulots. Coupons le jus dans ces charmantes cités inclusives où le vivrensemble distribue chaque jour son lot de pétales d’amour … à 10 contre une dans les caves. Le seul avantage à couper l’éclairage c’est la complication à viser dans le noir (où plutôt dans le blanc mais la nuit) avec une kalash. Cela limitera le représentant en sentiment d’insécurité à des outils de bricolage. Ça tombe bien, le BTP recrute des chances pour la France !

    Mais point d’inquiétude, les veautants continueront à appliquer le “on sait ce qu’on quitte mais on ne sait pas ce qu’on aura”. Ils remettront en piste
    d’autres marchands de merde qui gagnent de l’or sur leurs dos d’esclaves volontaires. Ils couineront à la pompe contre le méchant état à qui ils confient l’entièreté de leurs misérables existences. Ils iront jusqu’à rendre les armes, le fusil de pépé paske cé danjereu pour leurs progénitures dégénérées, malgré un test sur l’appli “HPI: testez votre accident de capote”.

    Quand homme blanc coupe centrales, hiver très froid !

    1. Kekoresin

      Je n’essaye pas de m’imposer hein, c’est juste que j’ai merdé dans mes identi-fions.

      Du coup cette prose pleine d’une saine joie désabusée envers les turpitudes de mes contemporains apparait une deuxième fois, dotée d’un logo qui ressemble à un carreau de crédence choisi par Madame pour que la chaumière Normande qui sert de base anti-covid fasse plus champêtre et aide à la taqîya chez les ploucs.

      Bonne nuit les petits. Un digeo, un petit mag de cul façon années 80 avec Rachel qui pisse dru sur un tapis de feuilles mortes et Steeve qui a une bosse de la taille d’un poing qui déforme sa braguette de jeune agriculteur fougueux, Kékorésine qui finit le boulot pendant que je fais des ronds de cigare, repos bien mérité après tant d’émotions romantiques. A demain sauf si je vais aux champignons ou à la pêche.

  36. Kekoresin

    How How How ! Cette année le père Nawel va s’occuper du ramonage de ces crétinos qui chantent Gaïa mais qui vont errer en tournicotant, bras en l’air, recherchant truffe à la lune blafarde le réseau d’un serveur débranché. J’ai hâte de les voir causer dans leurs ifones 35 “di Gogol poukoi cé étin”. Oui j’espère un hiver à faire péter les chicots des fifous qui grimaceront en poussant sur les pédales de leur outil de mobilité verte, batterie à sec, qui pèse 50 kilos sans les porte-bagages.

    Pour en venir à l’excellent billet “77% des 3.700 maires interrogés se disent au moins préoccupés par cette hausse des coûts.” Je ne suis pas un génie en maths mais ça laisse quand même 23% de branle-couilles qui s’en caressent les glaouis en mode l’Anne Trotro l’amie des surmulots. Coupons le jus dans ces charmantes cités inclusives où le vivrensemble distribue chaque jour son lot de pétales d’amour … à 10 contre une dans les caves. Le seul avantage à couper l’éclairage c’est la complication à viser dans le noir (où plutôt dans le blanc mais la nuit) avec une kalash. Cela limitera le représentant en sentiment d’insécurité à des outils de bricolage. Ça tombe bien, le BTP recrute des chances pour la France !

    Mais point d’inquiétude, les veautants continueront à appliquer le “on sait ce qu’on quitte mais on ne sait pas ce qu’on aura”. Ils remettront en piste
    d’autres marchands de merde qui gagnent de l’or sur leurs dos d’esclaves volontaires. Ils couineront à la pompe contre le méchant état à qui ils confient l’entièreté de leurs misérables existences. Ils iront jusqu’à rendre les armes, le fusil de pépé paske cé danjereu pour leurs progénitures dégénérées, malgré un test sur l’appli “HPI: testez votre accident de capote”.

    Quand homme blanc coupe centrales, hiver très froid !

      1. Popeye

        Merci m’sieur Keko d’avoir écrit cette dernière à presque 20H00. Lu en début de matinée sur un plateau d’openspace, ça oblige à simuler une crise d’éternuement ou de toux pour dissimuler l’éclat de rire. Lu pendant la déglutition d’une gorgée du café du matin, ça nécessite un léger, oh trois fois rien, nettoyage de l’écran…

  37. laurent a LA

    Un complet HS mais j’ai trouve ca rigolo.
    Dans Clothaire Legnidu, il etait pretendu que les policiers auraient tous un uniforme dessine par Disney en l’an 2000.
    La realite vraie est un peu autre.
    En fait en 2022 la police en Californie met des chansons Disney a fond lors des operations de police.
    Pourquoi donc ?
    Pour que ca ne passe pas a youtube ….

    https:/ /www.patexia.com/feed/california-police-play-copyrighted-disney-tunes-to-avoid-youtube-publishing-20221129-2

  38. Reddef

    En tout cas Noël est la plus belle des fêtes, elle est laïque, religieuse, familiale, enfantine bref tout le monde apprécie Noël les petits comme les grands et même les anciens qu’ ils ne faudra pas oublier ce soir la mais comme vous des êtes des libéraux vous avez le cœur sur la main avec la main.

    1. Kekoresin

      Au train où ça va, les anciens pourront sucer les nains de la buche, seuls dans la cuisine, sur les injonctions des libéraux, hein Reddef ?

      Heureusement que le pouvoir est trusté par les gens qui ont le cœur sur la main, sinon on aurait des SDF morts de froid dans la rue pendant que des nantis boufferaient de la Ségolène aux marrons.

      Je pense que les libéraux de ce blog ont plus le cœur au bord des lèvres en regardant ce beau pays torpillé par des traitres.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)