Il se passe des choses en Bretagne. Heureusement, Mélenchon les loupe.

Et si l’écotaxe était la taxe de trop ? Difficile à dire, alors que la grogne, déjà bien installée dans le pays ces dernière semaines, semble prendre une tournure plus violente avec les événements en Bretagne. Mais il serait en tout cas dangereux d’ignorer ce qu’y se passe actuellement, tout comme il serait parfaitement crétin de l’attribuer à un mouvement téléguidé par le patronat…

Mais parfaitement crétin ne veut pas dire impossible et le bouillonnant député européen Mélenchon aura relevé le défi, justement, d’amalgamer la fronde bretonne avec une espèce de ronchonnement patronal mal dégrossi. Et alors qu’une manifestation (qui allait tourner au grabuge) s’organisait à Quimper, le petit Jean-Luc, jamais en retard d’un coup médiatique aussi minable fut-il, se sera empressé de commenter les événements passés qui auront conduit certains agriculteurs et transporteurs bretons à attaquer des forces de l’ordre et déboulonner l’un des portiques Ecotaxe qui enlaidissent les routes bretonnes.

Avec la finesse qui le caractérise, le député aura ainsi expliqué :

« Encouragé par la timidité et la pleutrerie du gouvernement qui leur cède tout, le patronat et les cléricaux des départements bretons vont faire manifester les nigauds pour défendre leur droit de transporter à bas coût des cochons d’un bout à l’autre de l’Europe dans des conditions honteuses. À Quimper manifestent ceux qui veulent que continue la souillure de notre belle Bretagne par les nitrates de l’agriculture productiviste. A Quimper manifestent ceux qui veulent les salaires de misère pour les agriculteurs et le règne de la grande distribution. A Quimper les esclaves manifesteront pour les droits de leurs maîtres. »

jesus petit facepalmTout y est ! Force est de reconnaître que le Tribun Populiste qui Tache a réussi ici un magnifique combo MédiaDeath + TurboInsult, qui concentre en un minimum de phrases à peu près tous les poncifs communistes : on a de la lutte des classes, du patronat manipulateur, des accusations d’anti-écologisme (les pires qui soient, actuellement), et même de l’anticléricalisme très primaire (que viennent faire les cléricaux dans cette affaire, on ne sait pas, mais, magie du Méluche Survitaminé, il a réussi à les caser). C’est franchement rare, un tel concentré de conneries socialoïdes.

Ce qui est plus surprenant, c’est le manque de flair évident du pauvre député. En s’inscrivant aussi ouvertement contre des gens du peuple, le pauvre Jean-Luc faisait un pari risqué : que la manifestation de Quimper ne soit que très peu suivie, et que n’y soient présent qu’une certaine catégorie du peuple breton, celle qu’il vomit si facilement. Et pire encore, il avait fait le pari inverse que sa propre présence à Carhaix, au milieu d’une poignée de syndicalistes CGT, lui permettrait de prendre la main médiatique.

La réalité lui aura donné tort sur toute la ligne puisque les dizaines de milliers de manifestants à Quimper ont clairement montré qu’ils n’étaient pas franchement d’accord pour se faire embobiner par les syndicats et que les raisons de la colère n’ont qu’assez peu à voir avec la fine analyse politique dont le député européen en déroute intellectuelle nous aura gratifiée. Il ressort en effet que c’est avant tout le ras-le-bol fiscal, celui-là même qui faisait craindre le pire aux préfets il y a quelques semaines, qui a cristallisé les Bretons à Quimper ce samedi ; l’écotaxe n’est, finalement, que la partie émergée de ce monstrueux iceberg de trop-plein fiscal qui les a fait sortir de leurs gonds.

bonnets rouges - bretons oui moutons non

J’en veux pour preuve les revendications assez claires qu’on retrouve un peu partout, notamment sur les banderoles, et qui indiquent clairement qu’il s’agit bien d’une révolte fiscale avant tout, et non d’un simple refus de payer une taxe écologique (dont on voit mal au passage comment elle pourrait servir à réparer des dégâts que l’Etat est le premier à avoir provoqués, d’autant que la règle de non-affectation fiscale empêche tout bonnement ce genre de pirouettes…).

bonnets rouges - stop au sadisme fiscal

Notez bien le slogan : « Stop au sadisme fiscal et à la diarrhée législative » … La référence à la législorrhée actuelle est on ne peut plus claire ; et s’il y a bien des esclaves qui rouspètent, c’est bien contre ce maître, l’État spoliateur, dont la main est régulièrement léchée par des types comme Mélenchon, qui ne comprennent pas que l’impôt ne fonctionne que s’il est librement consenti, ce dont on est très très loin maintenant. Sa confusion mentale atteint un tel point qu’il déclare ainsi :

« On peut faire tout ce que l’on veut en Bretagne, il y a l’intelligence et les moyens, et tout cela est perverti par une espèce de jacquerie qui n’a pas de sens politique. »

Eh oui : pour les communistes, les socialistes et les individus complètement perdus au dogme du Tout État, cette « jacquerie » n’a pas de « sens politique » ; on reconnaît là le fin manipulateur de dialectique qui casse des briques, mais on voit aussi à quel point le pauvret s’est perdu dans ses concepts poussiéreux d’un autre siècle : pour lui, pas de doute, si on se révolte contre l’impôt évidemment citoyen, forcément festif et logiquement équilibré, c’est qu’on est un ennemi du peuple. Sur le plan tactique, je ne suis pas sûr, cependant, qu’insulter ces Bretons et le peuple en général lui permette de récolter beaucoup de voix pour son parti folklorique de néocommunistes…

bonnets rouges : une jacquerie sans signification ?

Et le plus révélateur dans cette « jacquerie », c’est qu’elle s’étend. Sans réelle surprise, après le démontage organisé du portique de Pont-De-Buis, décidé à la hâte par le gouvernement pour éviter qu’il ne se fasse casser, d’autres portiques n’ont pas traîné. Celui de Montauban-de-Bretagne a été attaqué, et celui de Saint-Allouestre a brûlé. Parallèlement, plusieurs radars fixes ont été incendiés dans la nuit de vendredi à samedi ; on pouffera à la réaction du préfet qui a immédiatement rappelé que la disparition de ces éléments indispensables du décor routier « ne manquera pas d’aggraver le risque d’insécurité sur les axes concernés ». C’est touchant. Et lorsqu’on ajoute les récents dégâts causés à la trésorerie de Paimpol, difficile de tout mettre sur le compte d’une seule taxe en particulier…

Il n’en reste pas moins que pendant que les Bonnets Rouges rassemblaient de 10.000 à 30.000 personnes à Quimper pour protester contre l’oppression fiscale que subit actuellement le pays, Mélenchon peinait à rassembler deux douzaines de syndicalistes à Carhaix. Cette asymétrie en dit long pour celui qui prétend représenter les voix du peuple de gauche…

Et elle en dit long sur le besoin impératif du pays à se réformer en profondeur, en abandonnant enfin ce dogme destructeur de l’État-providence, qui, à défaut de jamais vraiment fonctionner correctement, assure immanquablement des ponctions fiscales toujours plus grandes. La demande qui point ici dans les mouvements des Bonnets Rouges, ainsi que dans ceux des Tondus ou de tous les autres révoltés est une demande simple : la fiscalité du pays doit être grandement réduite.

Et pour ce faire, il n’y aura qu’une seule issue : diminuer la dépense publique, et diminuer la taille de l’État. Il est plus que temps.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires192

  1. Black Mamba

    « Force est de reconnaître que le Tribun Populiste qui Tache a réussi ici un magnifique combo MédiaDeath + TurboInsult »
    Il a fait fort le Meloch , il n’y est pas allé avec le dos de la « pelle » … 😈

    1. Aristarque

      Meuh non!!! H16 en personne (il a juste changé de masque) pour couvrir l’ événement afin de nous le conter ensuite. Rien de telle qu’ une immersion dans la real life, comme disent mes mômes, pour mieux ressentir l’ action… 🙂

  2. silent bob

    Une seule question, comment ce mouvement ne parvient pas à s’étendre? L’écotaxe est partout et touche tout le monde, je suis surpris que dans d’autres régions les personnes touchées ne réagissent pas.

    1. Theo31

      C est normal : ceux qui émargent intégralement a l argent gratuit des autres son bien plus nombreux que ceux que l État saigne pour entretenir leurs rentes.

    2. Pere Collateur

      Je suppose que le seuil de colère n’est pas encore atteint dans les autres régions.
      De plus, les tempéraments ne sont pas partout pareils. Mais n’ayez crainte, même si ça s’exprime différemment, je pense que nos amis socialos font l’unanimité contre eux.
      Et avec des stars comme Mélanchon qui confirment explicitement (pour les derniers qui ne l’avaient pas encore compris) tout le mépris crasseux qu’ils ont pour nous, il ne va pas falloir attendre très longtemps pour que ça chahute un peu partout…

      D’ailleurs ca m’étonne quand même ce manque d’opportunité de la part d’un vieux briscard comme lui: Difficile de croire que ce pro de la gouaille n’ait pas compris qu’avec ce genre de déclarations, il risque au mieux le suicide politique, au pire de se faire suicider par des Bretons opportunistes et pas contents…

      D’une manière générale, il n’y a que le FN qui arrive à surfer sur cette vague de mécontentements, avec une méthode toute conne: Ne rien dire et ramasser les lauriers.
      D’ailleurs à ce propos, je visionnais la semaine dernière une interview de Lordon sur Médiapart. Lui a non seulement très bien compris l’habilité du FN et surtout que toute la gauche est aux pâquerettes et ce, pour un long moment. Moi je rajouterais que les socialistes de droite ne sont pas à la fête non plus ^^

      Dans tous les cas, va y avoir du sport. On a au moins cette certitude.

    3. GameOver

      Des regions ont une charge identitaire et elles se situent souvent aux frontieres du pays (physique ou maritime) : Bretagne, Alsace, Pays Basque, Corse, Vendee, … euh… pas le Limousin. Ce sont souvent des raisons historiques mais on a aussi créé des decoupages administratifs pour tuer les identités… sauf qu’aux frontieres ce n’est pas facile de decouper. Elles ont un drapeau… pas sur que bcp connaissent celui du Limousin. D’autres regions sont justes des regions de passage, les populations ne sont pas ancrees et historiquement il y a eu trop de compromissions avec le pouvoir.

      1. vengeusemasquée

        Et effectivement, des régions comme le Limousin, justement cela n’a aucun sens ni historique ni géographique. Les limousins se sentent corréziens, creusois ou haut-viennois mais rarement limousins.

          1. vengeusemasquée

            De retour oui, déboussolée… aussi, un peu. Je pense que ce n’est rien par rapport à ce que je vais ressentir demain de retour au taf. 🙄

        1. GameOver

          Ca me fait quand meme doucement rigoler qu’une region revendique son independance genre je peux vivre sans papa ni maman… et qu’elle s’enflamme des que disparaissent les aides europeennes a l’export sur la filiere avicole…
          De 480E/tonne en 2007 –> 108E/T en 2013 d’ou les deconvenues de Doux et consoeurs. Un arret brutal qu’ils disent. Pour que 10cts du kg ait autant d’impact sur le compte d’exploitation c’est certainement que ce n’est pas viable. Quand la mer se retire on decouvre ceux qui se baignent tout nu…
          Bonne nouvelle, vu la loi de l’offre et la demande, le prix de l’escalope de poulet va certainement baisser car a 12E le kg il m’est avis que nous aussi subventionnons les exportations bretonnes.
          Les aides quelles qu’elles soient sont une distorsion de concurrence. Je taxe, je réglemente, je subventionne, je détruis…

  3. LNB

    « d’ignorer ce qu’y se passe actuellement »

    Bah Mélenchon dans sa splendeur.
    Il y a deux catégories de personnes qui pensent avoir raison contre tous : la première, 90%, a tort. La seconde (10%), a raison. Le tout, c’est de bien choisir…

      1. LNB

        Je ne voudrais pas avoir l’air de lui souhaiter malheur, mais on ne fait pas d’omelette dans casser des oeufs… Et ce mec est clairement l’archétype du nuisible.

  4. Dahu

    En parlant de radars automatiques, j’ai trouvé sur le trajet des vacances une route absolument matraquée fiscalement: la N79 entre Chalon sur Saone et Montluçon. C’est impressionnant, il y a un radar automatique tous les 5 kms, dans les deux sens, et plusieurs radars tronçons et des portiques « ecotaxe », dès fois qu’un habitué roulerait trop vite en deux radars.

    C’est tellement chiant de devoir rester sous 90km/h en ligne droite pendant une centaine de kilomètres qu’ils ont mis des panneaux en 5/6 langues différentes pour dire « attention à la baisse de concentration ».

    Je ne me suis pas senti en sécurité sur cette route. A mon avis la possibilité de rouler à 110 et de doubler serait moins dangereux…

    1. yp

      Il n’y a pas si longtemps, je parcourais la France en long, en large et en travers. A l’époque déjà, j’en étais arrivé à ne plus partir en vacances dans ce pays, à cause des radars et autres pièges de la maréchaussée…

      1. theo31

        En 2005, j ai traverse le pays du sud au nord et du nord au sud sans voir un seul flic. Un seul radar,même pas signale, derriere un tunnel.

        Ca a bien change depuis.

            1. vengeusemasquée

              H16, pas de sectarisme je te prie. Ma bétaillère est très à l’aise à 180. A vrai dire, ça commence à être agréable à 150. Bien sûr, tout cela se fait sur des routes strictement privées. Jamais je ne permettrais de faire de tels excès sur les routes publiques de notre beau royaume ! 😆
              Il n’y en a pas tant que ça des voitures radar. J’avais les immatriculations, quelque part, mais c’est vria qu’on n’a pas trop le temps de voir. Puis je suis sûre que sur waze, elles doivent être signalées.

            2. Aristarque

              Ce jour, 505 kms exclusivement par les routes nationales (sauf Vienne/Lyon et Lyon/Limonest), c.a.d. la RN6 en 6H30, compris les traversées des villes du parcours. Avec une W124, 2,2 L essence qui est une voiture rapide mais pas de sport (trop lourde de 400kgs), équipée Coyote+Wikango. Note: je connais le parcours pour l’ écumer depuis le milieu des 70’es , un moment en Alfa GTV 2L qui permettait des moyennes nocturnes inatteignables maintenant, sauf sur le plateau du Morvan. Il se dégrade parce que dans la Saône et Loire et le Rhône, chaque année voit disparaître une à deux zones trois voies alternées qui font maintenant que l’ on coince au moindre paniqué à 70kms/h… Jamais à 180, toujours vers les 130/140 sans vibrations et dans un faible niveau sonore (les pneus sont plus bruyants que le moteur).

    2. hussardbleu

      Là, tu exagères un brin, mais cher Dahu : je pratique régulièrement cette RCEA (N79), et s’il existe plusieurs radars, ce n’est pas tous les 5 km (je dirais 4 automatiques dans chaque sens, plus un « tronçon » sur les 170 km du parcours, ce qui n’est déjà pas négligeable).

      Le vrai problème, c’est qu’il a des portions à deux voies seulement, où il y a des files ininterrompues de camions généralement étrangers (portugais, lithuaniens, polonais, roumains, younameit), qui roulent à 90, la limite légale pour les automobiles, et sont donc impossibles à doubler sauf si l’on est suicidaire… le nombre de morts annuel sur cette voie impressionnerait un régiment de Marines…

      Mais Montebourg veille, et il vient de décréter que cette RCEA va passer à 4 voies, entre Mâcon et Montmarault… alors que Sarközy, et ses affidés genre Eco’Mouv, avaient décidé de la privatiser …en faveur de ces même petits amis…

      Reste à trouver l’argent public pour ces travaux…

  5. Marco Ramius

    Les portiques d’éco taxe pourraient avantageusement être cédés au Mali ou au Niger. Avec la rançon récemment perçue, les terroristes ont certainement renouvelé leur parc de pick up Toyota moteur diesel flambant neuf avec mitrailleuse Hydra montée sur plateau. Y’a pas de raison que ces enturbannés ne mettent pas la main au portefeuille.

  6. Paroxystique

    J’ai hâte d’entendre la corne de brume de supertanker faire vibrer les carreaux de l’Élysée… On y vient, on y vient…
    Et par bonheur Mélenchon s’est suicidé « politiquement » tout seul comme un grand (ou comme un con…)

    Et l’on pourra pouffer de rire en regardant ce qu’on nous propose comme remplaçant de minustres, au choix Martine ou Ségo… J’ai hâte de voir ça…

    http://www.lejdd.fr/Politique/Sondage-Hollande-condamne-au-changement-636804

      1. hussardbleu

        la Martine… boire et déboires… n’est-ce pas… la méchanceté est-elle soluble dans l’alcool ?

        A ce niveau de connivence intellectuelle dissimulée (je me flatte), et de « dialectique qui pourrait casser des briques », je me demande si H16, subrepticement en quelque sorte, ne serait pas un « situ »… deborderline, quoi…

            1. Ce que fait méluche est évidemment de l’agitprop. Mais je l’ai connu mieux inspiré politiquement. Ça ressemble à une grosse bourde.

          1. Von Mises

            en tout bien tout honneur, claro ; il n’y a pas à avoir honte d’utiliser les armes (éprouvées) du monstre d’en face; il faut bien ça pour secouer la bête …
            Twitter, blogs et le reste en sont la preuve vivante… et un sacré levier.

  7. tess

    J’ai ma petite théorie sur nos déboires économiques et surtout pourquoi nous avons un pantin en guise de président (et je ne parle pas de son dernier ministre)
    Ma théorie est que selon moi, Hollande n’est pas là par hasard. C’est un peu le con que l’on invite au dîner pour faire rire la galerie. Hollande est François pignon dans le film « la chèvre ». On a commencé au primaire socialiste, tout le monde pouvait voter même les sympathisants UMP (l’aubaine est trop tentante pour faire élire le mollusque de l’année)
    Sarkozy n’a pas touché aux 35 heures, et toutes les inepties que la gauche nous a pondu (y compris Chirac : très libéral comme chacun sait). Et pour cause : Pourquoi enlever le paquet de bonbons du gamin et passer pour un horrible personne sans coeur et se flinguer électoralement.
    Comment dégoutter un peuple du socialisme ? Charger le de taxes en tout genre, et puis surtout faites payer les plus pauvres.
    Sarkozy se marre beaucoup et je suis quasiment sûre qu’il est derrière tout cela. Il tire les ficelles de la marionnette qui l’a fait perdre comme prévu. il se gausse tous les matins de voir la presse se poser la question qui hante l’esprit de Hollande. « Va t-il se représenter »?. L’enfumage continue à droite avec la petite guéguerre entre fillon et copé (copé celui qui sert de défouloir et c’est un peu l’arbre qui cache la forêt). On fait un gros barouf devant les caméras pour mieux cacher ce qu’il ne faut pas dévoiler.
    Et si la droite n’était pas aussi bête qu’on ne le croit ?

    1. yp

      « Sarkozy se marre beaucoup et je suis quasiment sûre qu’il est derrière tout cela. »

      Vous prêtez une sacré intelligence au pingouin trépignant…

      1. tess

        Méfiez vous des pingouins trépignants!
        Ma théorie est peut-être pas terrible mais franchement, on nous force à supporter quotidiennement la grande parade du cirque Pinder.

    2. infraniouzes

      Je sais bien qu’on ne prête qu’aux riches mais quant à aller dire que « l’énervé de la Grande Jatte  » est derrière tout ça il y a une marge…

    3. Adrien

      Moi j’ai une autre théorie, encore plus simple : droite et gauche n’ont plus qu’une faible marge de manœuvre et ne décident plus de grand chose au quotidien. Il y a quelques variations et quelques nuances dans la façon de faire (dont l’autre camp s’offusque à grand bruit en profitant des fenêtres médiatiques de façon à continuer à polariser le « débat »), mais globalement, ce sont les mêmes politiques depuis 40 ans, en particulier dans le domaine économique, sans réforme profonde, sans vision à long terme, sans capacité à faire des choix et à les assumer. Et je suis persuadé que ce serait aussi valable pour les extrêmes, qui n’existent que dans et par la contestation, et pour le centre/centre-droit/centre-gauche, qui n’arrive pas à exister tout court plus de quelques mois.

      Dans le fond, ça me fait clairement penser aux élus communaux qui ne s’occupent plus que des subventions aux clubs de foot, de la décoration des ronds-points et de la tonte des pelouses de l’école, pendant que leurs collègues à l’intercommunalité (non élus directement) s’occupent des politiques de logement, de développement économique, de transport, de culture, etc. En gros les gens qu’on élit gèrent les petites affaires, et d’autres décident pour eux et à leur place des vrais sujets importants… Viviane Reding n’a-t-elle pas déclaré il y a un an, devant les députés français (qui n’ont pas bronché), je cite : « Il faut lentement mais sûrement comprendre qu’il n’y a plus de politiques intérieures nationales. Il n’y a plus que des politiques européennes partagées dans une souveraineté commune » ? On y est.

      Ceci dit, au niveau national comme au local, ça doit être gratifiant malgré tout : bien que d’autres s’occupent de presque tout, ils veulent tous être calife à la place du calife. Je me demande bien pourquoi, il y a forcément une raison !

      1. tess

        Et l’alliance transatlantique va former aussi une couche supplémentaire au millefeuille et accoucher d’un bloubiboulga réglementaire et d’aneries supplémentaires sortant de leurs cerveaux malades. La course vers le grand n’importe quoi ne fait que commencer.

      2. Duff

        J’ai une théorie encore plus simple : La démocratie favorise naturellement l’élection de gens qui augmentent la dépense publique. Soit vous avez des gens talentueux qui arrivent réformer le bazars à temps soit le système saute. En France, historiquement le système saute de temps en temps.

        1. LeRus

          Ou, pour être un poil plus polémique: un politique qui promet qu’après son élection vous pourrez prendre l’argent du voisin sera toujours préféré aux autres.

          La jalousie est l’énergie primaire du socialisme.

      1. tess

        J’étais comme vous avant, je me méfiais toujours des gens qui voyaient des complots partout. Le problème c’est que lorsqu’on lit l’histoire, on s’aperçoit que le complotisme est l’apanage de la politique ! La réalité dépasse bien souvent la fiction.

    4. channy

      « Va t-il se représenter »?.
      Quand un type se rêvait président tous les matins en se rasant…il n y a même pas lieu de se poser la question.
      VGE aussi a cru pendant des années que les français attendaient son retour..j espère que Talonnette 1er aura le même destin que le vieux gland de Chanonat.

  8. Fred

    « les cléricaux des départements bretons vont faire manifester les nigauds » : c’est bizarre, mais a priori, les évêques de Bretagne ont appelé au calme….
    http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/bretagne/crise-de-l-agroalimentaire-l-eglise-catholique-entre-dans-le-debat-30-10-2013-2286949.php

    Bref, Mélenchon n’est qu’un sectaire rouge, qui voit encore en l’Eglise Catholique une menace qui n’en est plus une… Bref, un imbécile de première.

    1. André Rosa

      Sur le moyen terme, près d’un an après le début des Manif pour Tous, la tactique consistant à accuser la droite catholique semble avoir bien fonctionné… Il suffit d’avoir la continuité du pouvoir sur les merdias.

      « Mentez, mentez, il en restera toujours quelque-chose. Il faut mentir comme le diable, non pas timidement, non pas pour un temps, mais hardiment et toujours. »

    1. Black Mamba

      Berk ! Je ne voudrais pas de son portrait dans mes WC !
      C’est un coin de méditation et de sérénité … Je ne veux pas avoir de furoncles au C** :mrgreen:

    2. Pouet-Pouet

      C’est naze : seuls des barons du clepto-fascisme auraient au moins une demi-molle à l’idée de se faire gratter le dos par Méchancon au cours de pratiques scatologiques.

      Non : il faudrait plutôt un truc à afficher au fond de la cuvette, et qui résiste à ce qui s’y passe. Là, j’avoue, ça pourrait bien me botter.

      1. channy

        Au pays de mon épouse en Malaisie on aime beaucoup le système de racket français et on trouve aussi des radars automatiques..comme ici ils sont souvent maculés de peinture, fracassés a coup de barre a mine etc..

  9. Tribuliste

    Mélenchon aurait fait un très bon journaliste : On vérifie pas ses sources et on écrit n’importe quoi pour vendre.
    Après, et ce n’est que mon avis, une manifestation de cette ampleur en France ne peut être que politique.
    Et sous ses désirs d’indépendance, la Bretagne se gonfle de fierté à coup de subventions européennes…

    Le ras le bol est toutefois partagé, on nous infantilise et on vient nous piquer nos doudous, pas bisou comme comportement.

  10. Golvrak

    Je ne pense pas que ce Mélancon mérite qu’on le sorte de sa m… en lui consacrant tout un article.
    En revanche, effectivement la différence entre les manifestants de Quimper et la poignée ridicule de syndicalos de Carhaix est tout à fait significative. D’ailleurs le Maire de Carhaix était à Quimper. Tout un symbole!
    Vous avez aussi noté l’insistance des médias « La voix de son maître » à parler de contre-manifestation à propos du minable regroupement de Carhaix. Finalement, c’est bien le rapport actuel des opposants à ce gouvernement de minables: quasi 10 contre 1.

  11. André Rosa

    HS du dimanche: un méchant conte turbo-libéral anti-chaton trouvé dans la bibliothèque des mes enfants.

    Petite Poule Rousse avait trois amis: un chat, un cochon et un canard.
    Un jour, elle trouva trois grains de blé. Elle demanda:
    «Qui plantera ces grains?
    – Pas moi! Ni moi! Ni moi! répondirent ses amis.
    – Alors c’est moi qui les planterai, dit-elle.»
    Quand les grains de blé eurent grandi, elle demanda:
    «Qui coupera le blé?
    – Pas moi! Ni moi! Ni moi! répondirent ses amis.
    – Alors c’est moi qui le couperai, dit-elle.»
    Quand le blé fut coupé, elle demanda:
    «Qui écrasera le blé?
    – Pas moi! Ni moi! Ni moi! répondirent ses amis.
    – Alors c’est moi qui l’écraserai, dit-elle.»
    Quand le blé fut écrasé, elle demanda:
    «Qui en fera du pain?
    – Pas moi! Ni moi! Ni moi! répondirent ses amis.
    – Alors c’est moi qui le ferai, dit Petite Poule Rousse.
    Quand le pain fut cuit, elle demanda:
    «Qui mangera le pain?
    – Moi! Moi! Moi! répondirent le chat, le cochon et le canard.
    – Pas question! dit Petite Poule Rousse. Le pain c’est pour mes petits.»

    P.S. Un illustrateur pourrait-il attribuer une identité aux trois « amis » de Petite Poule Rousse? Hollande en cochon? Mélenchon en canard?…

    1. Fred

      Ce livre doit être censuré de nos jours. Une poule qui ne veut pas partager le fruit de son travail avec ceux qui ne font rien, voilà qui n’est pas éthique en France soviétique….

        1. Fred

          Belkassine et Peillon, en compagnie de l’autre duduche de la culture, le tout appuyé par la Taupe et le catalan les interdiront certainement…

      1. paf

        j’ai une version recente des trois petits cochons dont l’argument moral (les maisons de paille et de branches sont celles des flemmards) a ete supprime.C’est juste une histoire avec le loup et trois maisons dont deux qui ne tiennent pas.

      2. Bob razovski

        Bizarrement, les contes soviétiques (de l’URSS, pas de france) font toujours état du « pas de bras, pas de chocolat ».

        La petite chanson d’Antochka est éloquente à ce titre. Elle raconte pratiquement la même chose que le conte cité par André Rosa. C’est à dire « tu bosses pas , tu bouffes pas ».

        Etrange que notre pays qui navigue en zone salement soviétique en ce qui concerne l’administration et l’économie, en soit si éloigné sur le plan social.

        Parce qu’à l’époque de l’URSS, les tire-au-flanc étaient mis au ban de la société.

        Donc, nous qui faisons évoluer notre système économique vers le soviétisme, à coup de pelle dans la gueule s’il le faut, n’en avons pas pas adopté l’autre pendant, social celui-là, qui priverait une grande partie de la population de france de ses ressources « naturelles ».

    1. petit-chat

      Merci pour cette petite merveille, j’ai ris autant qu’en lisant H16.

      Mélenchon a été excellent je trouve, en traitant les Bretons, qui sont bien les seuls à avoir des c…lles, de nigauds, d’esclaves, et pourquoi pas d’électeurs, tant qu’il y est ?

    1. tess

      il se fait pas loin de 30 000 euros par mois en tout. C’est pourquoi il voulait tout prendre en impôt au dessus de 300 000 Euros/an. Pas folle la guêpe pas touche à son magot.

        1. Bob razovski

          Puisqu’on parle un peu de soviétisme, voici le partage à la soviétique tel que me l’a enseigné ma femme.

          Lorsque deux amis se réunissent pour manger en apportant chacun un plat, le premier propose à l’autre ceci :
          – On va d’abord manger ton plat, et ensuite chacun mangera le sien

  12. Chris

    Bonjour, avez-vous reçu mes bitcoins? Je vous ai envoyé 0.17, mais on ils ont été transferé automatiquement à une autre addresse. J’espère que votre wallet n’est pas compromise.

  13. Pascale

    «  » »une jacquerie qui n’a pas de sens politique ».

    Il a rien compris le politocard. On s’en fout de la politique et du sens politique. On veut qu’on nous laisse L I B R E S !
    Pas compliqué quand même.

  14. Von Mises

    Il ne faut pas prendre Mélenchon à la légère; en cas de crise grave, il peut nous faire un trip à la Vladimir Ilitch … souvenez vous de Robespierre : ‘j’aiguise mille poignards …’
    dans chaque délabrement social, il faut un Pol Pot … il est parfait pour le rôle

  15. Giraud

    Monsieur Mélanchon, Le bon « KAMARAT » baratineur …

    Mélenchon : « À Quimper, les esclaves manifestent pour les droits de leurs maîtres »

    Le leader du Parti de gauche accuse le patronat et « les cléricaux des départements bretons » de manipuler les « nigauds ». Florilège.

    À, Monsieur Mélanchon, si l’on parlait des plus de 100 millions d’assassinats politiques de vos amis communistes …
    Des centaines de millions de citoyens des pays communistes eux, transformer en véritable esclaves dans des camps de travail copiés sur le modèle nazi et même, améliorés en sadisme, (réalité existante encore).

    Des ouvriers esclaves travaillant, encore en 1990, dans des usines dignes de germinal et payé moins de 50 € par mois …

    Du syndicalisme interdit, sauf celui du parti …

    En 1993, j’ai vu ses usines, j’ai vu l’apathie des ouvriers y travaillant, eux, de véritables esclaves du parti unique et sans droit de grève…

    Leur devise vengeresse : Si tu ne voles pas ton entreprise, tu voles ta famille …

    Tes paroles, sur le fond, elle ne représente que les grands problèmes de la gauche et en plus évidant de ta gauche, « Kamarat » baratineur …

    Mentir et tricher pour avoir le pouvoir, et continuer malgré les catastrophes économiques et morales pour s’y maintenir.

    1. Niko

      Il me semble bien que les camps de travail communistes existaient bien avant ceux des Nazis. Ils y en avaient déjà dans les années 20 de memoire.

  16. Caton

    Ce qui me frappe c’est le nombre de personnes qui cachent leur visage dans la deuxième photo. Cela en dit long sur la manière dont les Bretons s’attendent à ce que leur droit d’expression soit respecté…

    1. petit-chat

      Ils ont raison de se masquer, les réseaux étaient anormalement encombrés ou défaillants pour éviter un automne Breton.
      Bon, ça a foiré, mais c’est déjà un signe de ce que l’État est prêt à faire.
      Outre l’appel à l’armée, car là ils on été pris au dépourvus, même Mélenchon, pourtant si près du Peuple, n’a rien vu venir.

  17. David

    « règle de non-affectation fiscale »

    ha bon ?

    et la taxe sur les meubles, destinée à financer le recyclage
    la taxe sur les billets d’avions, destinée à financer l’aide internationale
    l’éco-taxe, destinée à financer les moyens de transports autres que routiers
    la taxe sur le machin, destinée à financer le truc
    la taxe sur le bidule, destinée à financer le chmilblic
    etc. etc.

    je rêve, ou cette règle n’est JAMAIS appliquée ???

    1. Bob razovski

      Si justement.

      Le bon éco-con ne sait pas que la taxe qu’il pense payer pour une juste cause ne sert qu’à augmenter le flot de pognon versé dans le tonneau des Danaïdes.

      S’il connaissait cette règle, il serait déjà moins d’accord.

      Donc, on maquille le prélèvement en lui donnant un caractère « spécial ». Tout en sachant bien qu’il n’en sera rien. 😉

    2. LeRus

      Je crois que c’est même interdit, par principe. Je ne me souviens plus des termes précis (help!), mais en simple on peut dire que l’impôt doit toujours être versé dans le pot commun (le Trésor), et ensuite redistribué sans tenir compte de son origine.

      Les taxes « destinées à » sont simplement des tours de passe-passe avec des tubes de vaseline.

      1. Adrien

        Non non, c’est autorisé. Par exemple le VT ne peut subventionner que des actions liées aux transports publics. Après, peut-être que certaines collectivités peu scrupuleuses (se) construisent des piscines avec, mais ce n’est pas la règle générale.

      2. vengeusemasquée

        Cela fait partie des principes généraux des finances publiques (ordonnance du 2 janvier 1959 modifiée par la LOLF de 2001) : l’universalité budgétaire qui implique la non-contraction (toutes les opérations doivent apparaître dans le budget et les comptes) et la non-affectation (toutes les dépenses doivent être couvertes par la masse des recettes).
        Bien sûr, c’est un principe qui est allègrement bafoué tous les jours.

  18. kloupa

    Vous ne croyez pas que Mélenchon défend d’abord ses privilèges de sénateur, sa retraite de parlementaire, et tous les subsides indûment détournés au profit de son clientèlisme? Lui, il ne risque pas le chômage et la misère, ce parvenu accroché à ses privilèges!
    D’ailleurs, tout dans l’écotaxe rappelle les abus d’ancien régime: outre sa défense par des privilégiés comme Mélenchon, elle rétablit les octrois dans notre beau pays, avec une soutraitance de la perception de la taxe à Ecomouv’, comme du temps des fermiers généraux. On ne veut plus du régime politique actuel, qu’ils démissionnent, Hollande en tête, pour remettre en jeu leurs mandats… Qui aura le courage de lancer une grande pétition réclamant la démission de Monsieur Hollande, qui, au bout de 18 mois, a largement fait la preuve de son incapacité à gouverner dans l’intérêt général des Français.

  19. Golum

    Le lien bitcoin ne fonçtionne pas chez moi. Bon, j’ai déjà acheté le livre…
    Il y a un gars sur une photo avec un masque à gaz, mais il a pas les yeux rouges…..
    Bon dimanche libérateur à toutes et à tous. Que la force du libéralisme soit avec vous, et avec moi (faut pas s’oublier, je ne vais pas sombrer dans le socialo bon sentiment bisous eco-compatible)

      1. topolou

        ah merci pour l’infos , j’ai essayé aussi . ( lien marche pas, je n’ai pas l’application etc… )
        H16, pourriez vous remettre un lien vers l’article bitcoin, je ne sais plus où il est.. j’avoue ne pas avoir tout saisi à l’affaire ! j’en suis quasiment restée à la piéce d’or.

  20. Jules

    C’est très surprenant d’affirmer que cette « jacquerie » n’a pas de sens politique dans le sens où par définition c’est une révolte contre le pouvoir politique.
    Il ose affirmer que « des esclaves manifesteront pour les droits de leur maïtre » alors que parmi les bonnets rouges, bon nombre sont leur propre patron.
    Je ne me fais pas d’illusion mais je souhaite le meilleur à nos concitoyens bretons et avant tout qu’ils ne se trompent pas de cible.
    Qu’un seul tienne et les autres suivront !

    1. LNB

      Tout ce qui n’est pas coco n’a pas de sens politique pour Jean Cul Mélenchon. Sa réaction est celle d’un pauvre gars dépassé par la réalité qui réalise qu’il a eu, politiquement, de la merde dans les yeux depuis des décennies. Il a même pas venu venir celle là… pour quelqu’un qui est proche des petits, c’est light. Alors, il se met dans l’air du temps. Il gueule et ça évite de parler du fond.

      Nous vous informons qu’une faute de frappe s’est glissée dans le paragraphe et vous prions de nous excuser pour l’EVENTUELLE gêne qu’elle a pu causer. Nous précisions que nous nous protégeons en cas de coït avec des représentants politiques.

      1. Jules

        Ce qui est désespérant, c’est que j’ai le sentiment qu’à l’instar de l’ensemble des politiciens, il est tellement coupé de la réalité qu’il ne réalise rien du tout.
        J’ai bien peur qu’ils croient aux conneries qu’ils racontent. Un peu comme ces gourous qui finissent par croire à leurs propres mensonges.

  21. zen aztec

    « qui concentre en un minimum de phrases à peu près tous les poncifs communistes  »
    Et le racisme…?Pourtant il devait y en avoir dans la manif,j’ai vu Hollande dégage

    1. vengeusemasquée

      Etienne, sniff, tu tombes bien. Ton script merveilleux pour surligner les commentaires, il ne fonctionne plus. C’est troporribl ! 😆

      1. Etienne

        Ah oui, pardon. Il est très mal fait et n’a pas supporté le changement d’heure. Deux solutions: l’éditer et changer 7200000 par 3600000 ou prendre la nouvelle version ici: http://pastebin.com/zcEyFPdw . J’ai mis à jour le lien dans la section « Me contacter ». Troisième solution: que je corrige le bug une bonne fois pour tout mais honnêtement j’ai la flemme 😉

  22. Aristarque

    L’ horreur! Ce qu’ y se passe….
    H16, non pas toi! Pas ici, sur ce blog de bonne tenue!
    Ce qui se passe ou, à la rigueur parce que nous sommes en fin de vacances pendant lesquelles, chômer tu n’ as pu : ce qu’ il se passe…
    😐

          1. LNB

            Grave jouable! Les grands bâtiments sont prévus pour être démolis un jour. Il suffit de viser les points de faiblesse : l’argent liquide, les achats sur e-bay et le bon coin, l’inondation administrative et la déclaration d’impôts en mode alzheimer.

      1. vengeusemasquée

        @vegeta : C’est pas mal ça comme idée mais faut être très discret alors parce que la calomnie d’homme politique, ça peut coûter cher en fRance.

    1. emilie

      Pas la peine de le brûler, il coule. J’ai perdu le compte du nombre de tonnes de béton ré-injecté dans la pile immergée depuis la construction. Plombé par les primes de sous-sol héritées du Louvre ? N’empêche, il coule.

    1. LeRus

      Très bon! Dommage que ce type chante ses propres chansons (pas terribles), je l’ai toujours trouvé sympa.

      Mais là, pour le coup, il va se faire traiter de tous les noms avec un tel crime de lèse-majesté! Baisser le taux des impôts pour en recueillir un plus gros volume! Pourquoi pas la fin des départements pendant qu’il y est! 😀

      1. GameOver

        La ou on sent qu’il a reflechi avant de parler, c’est quand il dit qu' »il faut aller au bout de cette connerie pour la comprendre ».
        Apres ca depend a quelle vitesse on veut y aller au bout. Avec Sarko ca va prendre 50 ans, avec Hollande 10 ans mais avec Melenchon : a peine 5. Je ne vois pas d’autres solutions.

        C’est un peu comme avec certaines maladies, on en sort vacciné apres avoir beaucoup souffert.

        1. GameOver

          Pour lutter efficacement contre ses ennemis il faut comprendre ce qui les meut. C’est pareil du cote professionnel. Des comportements peuvent nous paraitre a premiere vue aberrant car les objectifs nous sont inconnus.
          Pour en revenir aux socialistes, ecologistes etc…, ces gens la sont idealistes et pensent que l’homme est bon par nature et que tout le monde doit donc avoir une part egale du gateau… mais ils ne se posent pas la question :  » qui fait le gateau et avec quels moyens ? »
          Ils pensent qu’ils ont raison par principe car l’egalite c’est beau.
          Accessoirement leur but est de rester au pouvoir et leur calcul est le suivant meme s’il est a courte vue :  » si je prends aux 10% pour redistribuer aux 50% je gagne les elections ». A court terme ce n’est pas un raisonnement sot.

  23. Karamba!

    Quand vous dites à l’andouille Belkacem qu’il faut que l’exécutif socialiste renonce absolument à sa politique inepte qui n’entraîne que des catastrophes, elle vous répond le sourire aux lèvres et en vous prenant pour un demeuré, que non, il est hors de question que les socialistes renoncent à faire baisser le chômage.
    Quand ils se feront sortir de leurs ministères à coups de pompe dans le derrière, je demande à assister à l’évacuation de cette personne en priorité.

  24. Damien

    Quelqu’un a relevé les histoires de coupures de réseau GSM à Quimper???
    J’ai lu ça, et personne n’en parle… Méthode à la chinoise digne des pays totalitaires!

  25. socialovici

    beaucoup des gesticulations actuelles sont en vue des municipales.il n’y a qu’a entendre pleurer les élus ump contre les ignobles taxes socialistes.le mouvement de quimper était largement soutenu par nos amis ump.ça a l’avantage de museler tout mouvement un peu revendicatif.l’ump cherche a se refaire du gras en douceur sur les fromages des collectivités locales

    1. Aristarque

      C’est vraiment ce qui va poser problème si de nombreux UMP retrouvent un siège de maire. Ils n’ auront rien oublié, rien appris et, surtout, rien compris. Beaucoup voudront croire que ce sont leurs idées qui leur font retrouver leur poste alors que ce sera un rejet épidermique de Normal 1er et de ses sicaires. Et la même politique UMPS continuera, juste avec un emballage coloré autrement, à base de gabegie et d’ impôts à la hausse permanente et extravagante, personnels communaux pléthoriques, équipements collectifs hors de proportion avec les tailles de communes et assistanat à donf…

      1. socialovici

        ne te fais pas d’illusions:tous les politiques sont la pour se servir,pas pour servir.la seule utilité du vote aujourd’hui est de casser le clientélisme un peu voyant pour le remplacer par un autre en gestation(donc moins nuisible)

  26. Peste et coryza

    Mélanchon est un révolutionnaire, un coco trotskard, et un frère la truelle.
    Il vomit littéralement le petite peuple de peuple, les « jacques ».

    Le PCF s’est vidé de ses adhérents ouvriers dès que les trotskards ont pris les rênes de ce parti.
    Aujourd’hui, le trotskisme ne fait bander que des profs ou des fonctionnaires de 50 ans ou plus, ou des petits qui cherchent à faire carrière.

  27. Peste et coryza

    Néanmoins, il faut doucher les faux espoirs pouvant être entretenus ici :

    – en France, 60% de la pop vit en périphérie, 40% en grandes villes. Ces villes concentrent 80% des cadres, et créent 60% de la richesse du pays. C’est aussi là que ce font les emplois.
    Néanmoins, la richesse des villes reposent sur un approvisionnement régulier. D’où la répression des routiers si vous vous souvenez…

    – Électoralement, les gens de campagnes sont peu visibles. Les bobos et les weshs sont en ville.

    – les institutions de la Vème sont très solides. Et François Hollande est le parfait représentant de la caste : beaucoup de cynisme et aucune noblesse

    – les manifestants n’ont pas la bonne analyse. Ils croient à un problème Hollande alors que c’est un problème depuis 30 ans. Avant, ils s’en foutaient car ils n’étaient pas atteints… je vous passerai que les licenciés d’une boite bastonnés par ceux qui avaient gardé leur emploi. Avec de pareils toutous bien dressés ou apeurés, le système peut dormir tranquille.

    – le suffrage universel désamorce les contestations radicales, en suscitant de faux espoirs et en faisant croire qu’il peut y avoir un « homme providentiel ». De plus, touts les grands partis sont d’accord sur les questions de fond.

    – le système est impeccablement verrouillé, notamment par les médias.

    – seule la violence (politique, économique, médiatique)(bref, du vote FN à la carbonisation d’élus locaux) est efficace, mais pour faire violence, il faut être nombreux… et assumer l’arrivée des prétoriens

    – la police, la gendarmerie et l’armée, du fait de la professionnalisation, se sont transformées en prétoriens. Malgré leurs gueulantes, vous avez vu un seul militaire renoncer à sa gamelle ?
    Or un prétorien, c’est un professionnel qui fait le boulot, y compris tirer sur des manifestants.

    1. Cerf D

      La police a toujours été composé de professionnel.
      Quant à la gendarmerie, elle a toujours été aux ordres, en tout cas beaucoup plus que les autres armes.

      1. Peste et coryza

        Certes.
        Mais entre les jeunes et les anciens, il y a un fossé. Ne serait-ce que parce avant, la gengen, c’était pour les patriotes ou ceux qui ne savaient pas quoi faire, et que le privé était plus intéressant…
        Beaucoup d’anciens sont dégoutés par ce qu’est devenu la gendarmerie.
        Si les officiers sont ce qu’ils sont (des saint cyriens, souvent carriéristes sans scrupules), pas mal de sous offs ont posé leur démission. ou ont pris une retraite anticipée.
        Mon père pense également à poser la sienne…

  28. Peste et coryza

    L’autre scandales des portiques est le retour des fermes générales.

    En effet, ce sont des boites privées et des banquiers qui sont chargées de collecter cette taxe… pour se la mettre dans la poche, cela va sans dire.
    Et quelles boites… des françaises pleines d’énarques, et une américaine pleine de j**fs… manque plus que le crédit « anti agricole » pour compléter le tableau (la banque qui fait son beurre en saisissant ses clients).

      1. Peste et coryza

        L’histoire a montré, depuis Hamourabi, que laisser des agents privés collecter une taxe signifie forcement qu’ils se la mettront dans la poche.

      2. Peste et coryza

        C’est aussi le retour de l’octroi (le bon péage de m*rde du moyen age qu’il fallait payer à chaque fois qu’on passait su le chemin boueux du seigneur du coin), ressuscité en partie par les compagnies d’autoroute !.

        L’octroi de passage, ingrédient indispensable d’un pays de m*rde et pour pourrir le commerce.
        Je préfère largement la version romaine : l’état plante des oliviers (source de fruits et donc de richesse), tous ceux qui veulent utiliser la route ont l’obligation de l’entretenir, et peuvent récolter les olives en guise de dédommagement.

  29. Josselin

    Il y a un autre grand absent des évènements bretons, c’est Manuel Valls. Alors qu’il a occupé les médias dans l’affaire Leonarda (très important), il n’a pas bronché lors de la fronde des Bretons (pas important). Il préfère aller regarder les matches de tennis à Bercy.

    1. gem

      C’est politiquement ce qu’il a de mieux à faire. Fermer sa gueule, laisser les préfets gérer le maintien de l’ordre, et si nécessaire virer avec fracas médiatique le préfet qui n’aura pas eu de bol (mort d’un manifestant, dégât monstrueux du genre de l’incendie du parlement de Bretagne) tout en en tirant prétexte pour réprimer (because se sera Lafota Manifestant).

  30. Anastasia

    Je suppose que vous avez lu ce rapport du sénat, mais sinon il est très instructif :
    http://www.senat.fr/rap/a12-334/a12-3341.pdf

    Proprement hallucinant de voir l’usine à gaz sur laquelle ils ont cogité : un taux de taxation dépendant du type de camion, de la région (-40% pour la bretagne quand même…), du fait de couvrir une seule région ou non (ce n’est pas le même taux global appliqué), du moyen de prélèvement (par abonnement avec décote de 10%, ou par surfacturation par taux défini par l’état), de la contrainte incroyable de devoir payer par avance la taxe si on ne choisit pas l’abonnement, sur les spéculations du report de traffic vers les autoroutes et donc de la révision de la redevance domaniale pour récupérer encore plus de fric, etc. Petite perle p 49 : « étant donné l’efficacité de la SNCF, je ne suis pas
    certain que l’objectif de report du camion vers d’autres moyens de transport soit facilement atteignable. » Tout est dit !

Laisser un commentaire