Macron va devoir faire le mur. Le mur vaccinal.

Il y a quelques jours sur LCI et avant de réduire unilatéralement la validité de l’immunité naturelle de 6 à 4 mois, Olivier Véran annonçait avec une gourmandise qu’il avait bien du mal à cacher que des millions de Français allaient bientôt « perdre le bénéfice du pass vaccinal ».

Le 25 janvier dernier, sur le ton docte de la maman envahissante qui rappelle à ses petits de bien se couvrir car il fait froid en hiver (et en été, « hydratez-vous ! »), le ministre de la Santé a ainsi exhorté les Français à prendre leur rendez-vous pour la nouvelle picouse aussi vite que possible et ne pas attendre le dernier moment tant il faut éviter la bousculade. Pensez donc : c’est que la dosette miracle de Pfizer, tout le monde en veut !

Reconnaissons-le tout de suite : le ministre a été entendu et, avec application, les Français se sont donc très bien organisés pour ne surtout pas se bousculer. En fait, les centres de vaccinations sont déserts.

Et cela va, inévitablement, poser un petit souci.

En effet, comme le mentionne le petit Olivier entre deux sourires pour le moment narquois, on pourrait donc aboutir à la désagréable situation où il faudrait désactiver plusieurs millions de passeports vaccinaux. En l’espace de quelques jours, des centaines de milliers puis des millions de Français pourraient alors se retrouver propulsés de l’autre côté du miroir, avec l’immonde ramassis d’antivax et autres complotistes affreux qui puent des aisselles, qui fument et qui roulent au diesel…

Or, tout indique que, dans les imposantes cohortes de vaccinés à deux doses, se sont glissés quelques étonnants réfractaires à la troisième dose, voire, abomination absolue, des triple-picousés qui refuseront obstinément la quatrième onction sanitaire. De façon intéressante et grâce aux chiffres gouvernementaux de CovidTracker qu’un lecteur s’est fort aimablement paluché pour nous, on peut même essayer d’anticiper un peu les évolutions des forces en présence, avec l’attrition plus ou moins naturelle des pfanzer-divisions au profit des rangs jusque là clairsemés des moudjahidins anti-picousards.

Ainsi, en prenant les règles de péremption définies par le gouvernement, à partir du 15 janvier 2022, le pass a été désactivé à tout dernier injecté de plus de 7 mois (soit une désactivation de ceux qui ont été injectés avant le 15 juin 2021). Cette durée de validité de 7 mois sera valable jusqu’au 14 février (et donc pour les vaccinés jusqu’à 14 juillet). En revanche (changement de règle !) à partir du 15 février, le pass sera désactivé pour tous ceux qui ont été vaccinés avant le 15 octobre 2021. Les vaccinés d’août et de septembre apprécieront l’entourloupe.

En utilisant les données du site, croisées avec les données INSEE pour avoir la population par tranches d’âge, on obtient le tableau indicatif suivant (auquel il faudrait ajouter les passes obtenus par rétablissement, mais dont il est difficile d’avoir les nombres exacts) :

Comme le montre ce tableau, la désactivation du pass à dernière injection plus 7 mois n’est en fait pas très contraignant, les injections des troisièmes doses étant pour l’instant supérieures aux nombres de doses arrivant à échéance, et devant atteindre les 29 millions au 14 février. Ceci n’exclut pas des désactivations de pass, certains n’attendant pas la péremption de leur dernière dose pour en prendre une nouvelle, masquant ainsi ceux qui ne prennent pas de nouvelle injection malgré la désactivation de leur pass. Le nombre de pass désactivés pour l’instant est donc relativement marginal.

Et s’il nous prenait la fantaisie de tracer la courbe des schémas vaccinaux qui arrivent à péremption en fonction du temps, on obtiendrait un graphique intéressant… que s’est empressé de produire mon fidèle lecteur et qui obtient ceci :

Et là, on comprend immédiatement que les changements de règles dans l’attribution du nouveau sésame républicain de conformité vaccinale vont provoquer de nouvelles petites tensions dans la société française apaisée par un quinquennat Macron menée de main de maître : eh oui, l’abaissement de la durée de péremption de la dernière dose à quatre mois au 15 février va – comme qui dirait – provoquer un véritable « mur vaccinal », dans lequel, subitement, des millions de Français vont se retrouver instantanément du mauvais côté électoral sanitaire.

Peut-être l’existence de cette falaise abrupte explique-t-elle la fébrilité actuelle du gouvernement dans l’accélération des mesures restrictives, sur l’impérieuse nécessité d’emmerder les non-vaccinés pour qu’ils cèdent, enfin, au bonheur sucré de la dosette magique : si rien n’est fait, de peu nombreux, ils pourraient devenir quasi-majoritaires et ça, cela ferait désordre dans le bilan pourtant majestueux de l’actuel chef de l’État et de son gouvernement de cadors lumineux.

L’équation gouvernementale se résume donc à essayer de vacciner des millions de bras (on évoque donc 9 millions) dans les 10 jours qui viennent, soit quelque chose comme 900.000 à la journée. Voilà une performance qui méritera d’être suivie de près et ce d’autant plus que ce niveau d’abattage de vaccination n’a jamais été atteint dans le pays. Parions que, déjà, des médecins, des infirmières et tous ceux qui le voudront sont déjà sur le pont, seringue en main et RIB frétillant, pour garantir à tous un accès renouvelé au Pass De La Liberté.

En attendant, le gouvernement et Macron derrière lui s’acheminent tout doucement devant un petit souci : continuer la rhétorique idiote qui a été mise en place contre les refuzpiks risque d’être très contreproductif à mesure que les élections approchent.

En effet, non seulement les rangs des joyeux bénéficiaires du pass risquent de mécaniquement s’étioler nonobstant les gesticulations grotesques des clowns à seringue, mais en plus peut-on constater qu’autour de la France, les pays retirent progressivement leurs contraintes sanitaires pour revenir à la raison, pendant que le pouvoir hexagonal s’entête.

Les prochaines semaines devraient donc nous offrir un spectacle intéressant avec un Macron qui fera tout pour que l’actualité sanitaire – seule à même de faire oublier son bilan absolument catastrophique – occupe le devant de la scène et ce alors même que tout le monde passera à autre chose. Pire encore : alors que l’Ukraine pouvait constituer un écran de fumée potentiel pour le mirliflore psychopathe, l’actuelle déroute au Mali achève d’évaporer toute crédibilité du petit Chef de Guère.

Avec un pass complètement à contre-temps, des vaccins dont les Français se sont lassés et une actualité internationale très défavorable aux petits mouvements de menton du locataire de l’Élysée, il va devenir particulièrement complexe d’éviter le bilan macronien.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires390

      1. Pythagore

        🙂 la piquouze fait pousser un appendice ?
        .
        Oui en tout cas, cela a l’air d’être un peu le binz dans l’alignement des planètes pour Macron, tout semblant lentement mais sûrement s’aligner contre lui.
        On peut quand même dire qu’il a la peau dure. Un président étiqueté de droite aurait probablement été invité 1000 fois à démissioner par la presse aux ordres des idées de gauche.

        1. heli0gabale

          Ça je ne sais pas, je ne fais que lire le tableau du billet moi ^^

          Sarko au pouvoir en 2020, on aurait déjà eu la révolution.
          À mon sens, si les médias évitent de dire du mal de l’Apollon des EHPAD c’est même pas parce qu’il mène une politique qui leur plaît, c’est juste par peur des candidats de droite un peu trop chaud et par mépris des prolos qui peuvent plus l’encadrer.

          Toute cette engeance, ce centrisme d’enc*lés, ne cherche qu’à préserver le statu quo le plus longtemps possible et c’est Emmanuel le Moinmové qui l’incarne le mieux (pour le moment).

  1. Le Gnôme

    Je dois avouer avoir du mal à comprendre pourquoi cette logique coercitive se maintient en place sans bouger d’un iota alors que pas mal de pays allègent les contraintes.

    Comme il faut relancer la machine, un nouveau variant très, très dangereux a été repéré aux Pays-Bas. Il faut bien trouver quelque chose.

    1. Theo31

      Les psychopathes ne se trompent jamais et n’éprouvent aucun remords

      Ce matin, plusieurs dizaines de motards escortaient un bus rempli de guignols alors que de grands malades dont un cannibale se sont échappés des services de psychiatrie. Tout va bien.

      1. baretous

        A la barriere de péage de Lestelle, un bus privé loué par une entreprise ou travaille mon fils contrôlé « pass sanitaire » par les bleus . Une bande de crevures.

        1. Vovi31

          Cela fait longtemps que les bleus, comme vous dites, sont devenus de simples agents du fisc, tout juste capables de semer de la prune pour remplir le tonneau des Danaïdes.

          1. Jacques B.

            Pareil : le pass serait nécessaire pour emprunter l’autoroute ? Peur qu’un non vax covidé crache par la fenêtre de sa bagnole et que le mollard atterrisse sur la bouche du conducteur qui le suit ?

          2. baretous

            oui c’est ce que le fiston nous a dit. ils partaient, personnel d’une entreprise d’automates genre portails, dans un bus privé. on sent que ce genre de choses leur fait pousser des ailes de petit chef vicieux

            1. Laurent569

              Eternelle confusion entre autobus et autocar :
              Autobus : avec places debout, transports urbains.
              Autocar : uniquement des places assises, autres transports.
              Voilà 😉

    2. heli0gabale

      J’y vois 2 raisons :

      La France est le pays occidental qui avait le système politique le plus autoritaire avant ce merdier (un grand merci aux australiens et autres Kiwis de nous passer devant).

      Et comme le dit le Patron, l’élection arrive et faudrait pas trop se focaliser sur de vrais sujets comme l’état de notre économie, les Russes un peu chaud ou la « realpolitik » malienne.

      1. Theo31

        La France a un tiers de sa populatino active au chômage, on comprend l’empressement du gouvernement à cacher tous ces gens sous le tapis.

        Aubry avait fait massivement radier des chômeurs pour Jospin en 2002. « L’Etat ne peut pas tout » mais il fait le maximum pour tordre la réalité juste avant les élections.

        Si la croissance est revenue, le Maire peut-il m’expliquer pourquoi les salles de sport restent vides ?

      1. Mitch

        Pas sur que l’auteur de ce texte ai passé 15′ de sa vie en Suede. A mon avis un beau ramassis de connerie. Je ne dis pas que la Suede est un Eldorado, c’est clair, mais cela n’a rien à voir avec CE tas de conneries. Il y a déjà, que l’immense majorité des Suédois ont confiance en leurs dirigeants et de façon générale en son Etat. Ca parait juste inconcevable ici, c’est sur.

    3. Deres

      Les mesures d’allègement, Macron se les garde pour juste avant l’élection en mode Père Noël. On aura probablement droit à un beau de discours de victoire de type « Mission accomplished » de Bush dès que cette vague sera en forte diminution.

    4. pabizou

      Oui, je me suis bien marré en entendant qu’il serait le résultat de 2 souches disparues, matrix résurrection . Pfiouuu, sont vraiment désespérés …s’ils en sont aux virus-zombies, quel dommage que le ridicule ne tue pas …

  2. Balthazar

    De plus on nous « vend » la piquouze au Pfizer (le plus populaire) et en fait toutes les personnes de plus de 30 ans ont « droit », sans choix, au Moderna dont on a semble t’il des palettes à faire passer…d’ailleurs est-ce une partie du problème ?

  3. DoD

    Autour de moi, des piquouzes qui ont fait le covid en fin d’année et qui repartent pour leur 3e dose… il y a donc encore de la marge pour faire ouvrir les yeux

    1. Theo31

      Un collègue qui refusait la piquouze en a fait finalement deux. Il y a 15 jours il a chopé la bestiole et a bien dégusté.

      Un autre vient de faire sa troisième dose. Il a passé une très sale nuit.

      Mon ancien chef non vax a fini aux urgences. L’infirmière a refusé de lui apporter un verre d’eau. Et il faudrait plaindre ces salopes.

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Mercredi, je suis allé travailler sur site, au cœur de Boboland.
      Déprimant.
      Mes collègues sont encore persuadés que tout est géré au mieux, ce n’est pas la peine d’essayer de les faire réfléchir.

    3. Deres

      Les études que j’ai vu semblent montrer très clairement que le rappel n’est réellement utile que pour les plus de 80 ans dont la protection semble réellement diminuer dans le temps. Pour les autres de plus de 50 ans, cela remonte juste un peu la protection qui avait en fait peu diminué en 6 mois. On ne sait pas trop pour les moins de 50 ans. Donc en fait la stratégie du gouvernement, c’est rappel pour tout le monde en se disant que cela permettra au passage de le faire pour ceux ayant un système immunitaire diminué. Cela laisse songeur sur le calcul bénéfice risque sachant que probablement 90% des gens n’en ont pas réellement besoin … Même d’un point de vue bassement financier, il me semblerait plus efficace de trouver par analyse ceux dont le système immunitaire est déficient pour leur réserver ce rappel ou d’autres traitements préventifs. En effet, si le système immunitaire de quelqu’un est bien bousillé, on pourra lui faire autant de rappel que l’on veut cela ne changera pas grand chose si il ne produit de toute façon pas lui même les anticorps.

      1. durru

        La « stratégie » comporte les cibles suivantes :
        – écouler un maximum de doses
        – emmerder les non-vax
        Le reste, pas la peine d’épiloguer, ça n’existe pas.

      2. Pythagore

        Collègue 50 ans, pas de comorbidité, vacciné contre tout, covidé HS depuis 2 semaines, il entame sa 3ème.
        3 doses, 3 semaines d’arrêt ?

    4. Claribelle

      Je ne comprends pas. Pourquoi faire une 3e dose s’ils viennent d’avoir le covid ? C’est déconseillé de se faire vacciner trop tôt après la maladie et leur certificat de rétablissement leur assure un pass pour 6 (ou 4) mois (voire définitif -pour l’instant- selon dernière intervention de Véran).
      (En plus pourquoi faire un rappel pour éviter d’attraper une maladie qu’ils viennent d’avoir ?)

  4. Jacques Huse de Royaumont

    Il y a comme une petite odeur de printemps dans ce billet, un humour plus présent, plus léger et plus joyeux que ces derniers temps.
    Même si nos artistes se démènent pour le dissimuler, lancent leur derniers feux totalitaires, il semble que rien n’y fasse : le narratif est en train de sombrer.

    On peut bien oublier l’existence du Canada, continuer de vanter les bienfaits de la dose, multiplier les décisions arbitraire, surenchérir sur la censure et la répression, il semble bien que le vent ait bel et bien tourné.
    J’attends avec une certaine gourmandise le spectacle des retournements de veste, inévitable. Avec un bilan apocalyptique aussi bien sur le plan sanitaire que pour les libertés individuelles, les responsables risquent gros, très gros. Donc va venir le moment où leur stratégie aura pour objectif de sauver leur peau, d’abord par une fuite en avant (ça commence), puis en se défaussant sur les autres (c’est pour bientôt).

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Optimisme mesuré tout de même : la fuite en avant peut être dangereuse, Robespierre nous l’a démontré par le passé. La logique de tuer pour ne pas être tué condamne le système mais peut faire des ravages avant.

        De plus, l’optimisme n’est pas que le mien, le billet du jour l’est également.

    1. Mitch

      Je voudrais bien partager ton optimisme, mais je pense qu’ils ne risquent pas grand chose et que même pire, ils vont être ré-élu et facilement.

      Ils vont faire une pirouette comme ils savent faire, suspendre le pass-de-la-honte un peu avant les élections, quand un trop grand nombre d’électeurs potentiels risquent de perdre son pass (pour les électeurs potentiels c’est pas très compliqué c’est les boomers et Paris centre ville – ces 2 catégories doivent bien représenter 80% de l’électorat du Poudré).

      Donc quand ces catégories seront un peu trop emmerdé, hop, suspension du pass. Et il va être aimer pour ça !

      1. Waren

        Je ne serai pas si tranché sur le fait que rien ne va se passer pour les tarés de la piquouze lorsque tout sera fini. A mon avis, ce serait dans l’intérêt de Macron de laisser quelques têtes se couper, histoire de calmer un peu la population, qui est certes sans doute docile, mais dans les faits, passablement énervée par le fait d’avoir autant été berné. Rappelez-vous qu’avant le pass, pas grand monde n’était pas vacciné, qu’une bonne partie de la population y est allé contre son grès et que la rancœur est très présente. Des types comme Castex et surtout Veran, qui pour ma part mérite la prison ferme, peut-être Blanquer seraient vraisemblablement lâchés, histoire de donner quelques cacahuètes aux mécontents. De toutes les manières, vu la haine qu’ils ont provoquée et les tonnes de déboires judiciaires qu’ils vont subir, je ne donne franchement pas cher de leur avenir. Macron aurait tout intérêt à les laisser se débrouiller, et surtout tenter de faire oublier les noires années Covid.

  5. Ben

    Autour de moi, ma famille bien propagandisée / 2 doses, qui me traite de complotiste depuis 2 ans et qui essaie maintenant d’éviter la 3° en se faisant contaminer, et des amis 2 doses « pour continuer à sortir » qui refusent la 3° car ils vont bientôt vouloir faire un bébé.

    L’espoir est permis les amis !

  6. Mildred

    En somme, et si j’ai bien compris, le peuple le plus stupide d’Europe est dirigé par le président le plus intelligent au monde. Chercher l’erreur !

  7. Gerldam

    Je connais deux types d’humains dans mon entourage: les ceusses qui en sont déjà à leur 3ème, voire 4ème dose (par précaution disent-ils) et ceux qui, jamais vaccinés se sont inoculé le virus volontairement pour devenir « rétablis ». Technique imparable: vous vous rapprochez d’une personne malade, vous prenez un coton tige que le malade se fourre dans le nez et vous faites de même avec le même coton tige. Pas très ragoutant mais efficace à 100%. Bien entendu, vous avez fait votre provision d’Ivermectine pour ne pas être malade plus de 24h. Pour ces derniers, cela leur permet de faire comme tout le monde jusqu’à l’été sans s’être jamais fait piqué d’une saloperie expérimentale dangereuse.

    1. Minou

      Si j’ai bien suivi (ça devient compliqué avec des changements tous les trois jours et des règles idiotes) pour obtenir un pass, même covidé rétabli il faudra à minima une piqouse.

      1. Roanna

        En fait ça devient très compliqué
        – 2 doses et une infection + masque sur l’arrière de la tête
        – 1 dose et 2 infections + un bonnet d’âne
        – 3 infections mais plus de masque à l’extérieur
        …………….
        je vous laisse inventer la suite

    2. Deres

      Perso, je ne comprends pas la logique de remplacer le vaccin par la vraie maladie sachant que le virus ne vas pas juste injecter de l’ARN correspondant à certaines protéines de son enveloppe comme le vaccin mais son ARN complet dans les cellules. Les risques d’avoir des effets et séquelles à long terme sont bien plus grand et encore moins maitrisé. Sans même parler du fait que le risque d’avoir une forme grave du COVID me semble bien plus important que celui d’avoir une effet secondaire grave du vaccin. Si les vaccins ont des effets secondaires graves à long terme, ce sera encore pire avec la maladie par construction. Autant faire le choix de ne pas se faire vacciner en espérant ne pas attraper la maladie peut se tenir, autant cette stratégie me semble complétement illogique tant elle me semble un stratégie de type perdant-perdant.

      1. Jacques B.

        Vous oubliez un élément essentiel (comme beaucoup de gens d’ailleurs) : le traitement, comme l’indique Gerldam, qui vous remet d’aplomb en quelques jours, sans séquelles, pour l’immense majorité des gens, surtout ceux en bonne santé et pas trop vieux. Et vous oubliez un deuxième élément : une fois que vous avez les anticorps provoqués par le virus himself, vous êtes mieux protégé pour la suite.
        Non, cette stratégie me paraît être une bonne stratégie, à condition bien sûr de ne pas avaler un demi-litre de salive infectée, parce que la charge virale joue dans la gravité de la maladie.

      2. Husskarl

        « Perso, je ne comprends pas la logique de remplacer le vaccin par la vraie maladie sachant que le virus ne vas pas juste injecter de l’ARN correspondant à certaines protéines de son enveloppe comme le vaccin mais son ARN complet dans les cellules. Les risques d’avoir des effets et séquelles à long terme sont bien plus grand et encore moins maitrisé. »

        Zetes comique, de manière maitrisée.

      3. Stannis

        Ne cherchez pas, ce blog a malheureusement succombé à la réthorique absurde « si Macron dit du bien du vaccin c’est que le vaccin c’est pas bien ».
        C’est triste de voir des personnes qui d’habitude déplorent à raison l’introduction du principe de précaution dans la Constitution se mettre à parler de picouse expérimentale alors que depuis le début de la vaccination dans le monde il y a eu des centaines de millions de vaccination individuelle sans aucune épidémie d’effets secondaires graves.

        1. durru

          Ça me saoule grave ce genre de discours.
          Vous voulez des chiffres ? Voici quelques unes. De Roumanie. Mai comme vous parlez de vaccins au niveau global, c’est bon.
          Sur le mois d’octobre, la moyenne du nombre de décès (toutes causes confondues) pour la période 2015-2019 a été de 21 840.
          En 2020, la première vague sentie en Roumanie s’est étalée d’octobre 2020 à janvier 2021 (avec des débuts timides en septembre). Avec un total de décès covid enregistrés en octobre de 2 425 et une mortalité totale de 27 491, on voit déjà une légère sur-mortalité, mais cela reste dans les variations possibles.
          Vous voulez savoir maintenant quelles sont les chiffres pour octobre 2021 en Roumanie ? 44 595 décès (toutes causes confondues). Oui, vous avez bien lu, le double par rapport à la moyenne pre-covid. Pour 11 154 décès déclarés *avec* covid (pas « à cause du », attention). Il y a eu donc évidemment une épidémie d’effets secondaires graves, notamment l’absence de soins et les effets délétères de l’enfermement et de l’isolement. Avec plus de la moitié de la population vax 2D (voire 3D), probablement aussi les vax.

          Quant au vax en lui-même, il faudrait vous renseigner sur l’historique du déploiement de tout autre vaccin – durée des phases expérimentales, conditions, causes d’arrêt… Vous risquez d’avoir des surprises.

        2. Jusnaturaliste

          @ Stannis

          Les vaccins sont encore en phase expérimentale par rapport aux effets secondaires sur le long terme.

          Par rapport aux effets secondaires graves sur le cours terme, il y en a peu proportionnellement, mais si vous comptez les gens de moins 60 ans qui sont morts du covid sans co-morbidité, c’est encore moins.

          Avant Omicron, le vaccin pouvait se justifier pour une personne âgée ou une personne à risque, depuis Omicron, c’est devenu de la religion.

        3. pabizou

          Le plus triste est surtout de trouver des gens qui confondent encore « principe de précaution » étendu à ce qu’il ne devrait pas concerner et précaution élémentaire devant un « vaccin » mal testé et dont les données ne sont pas accessibles . De plus je vous rappelle que le pfizer est encore en phase de tests jusqu’en mai 2023 . Quand aux effets secondaires graves, je vous mets au défi de trouver un seul vaccin qui en ait eu autant et soit encore commercialisé . Pour finir, si rien que ça ne vous suffit pas, utiliser comme base une seule protéine pour créer un vaccin dont on connait déjà les capacités de mutations et leur rapidité autant que leur imprévisibilité peut paraitre pour le moins discutable pour toute personne normalement outillée pour réfléchir toute seule . Autant un vaccin conventionnel aurait pu présenter un intérêt pour les sujets à risques, autant cette bouse sent plus la corruption qu’autre chose . Si la catastrophe vaccinale Israëlienne ne vous interroge pas ayez au moins la décence d’éviter les jugements à l’emporte-pièce envers ceux qui refusent d’avaler la soupe politico-médiatique . Merci et à bientôt .

        4. Mitch

          @Stannis 4 février 2022, 13 h 48 min

          « si Macron dit du bien du vaccin c’est que le vaccin c’est pas bien »

          Je ne comprends même pas ta phrase.

          C’est quoi un vaccin qui n’est pas … ‘bien’ ? C’est quoi la definition de ‘bien’ pour en vaccin au juste ?

          Un vaccin c’est comme tout, et cela doit se considérer avec tous les paramètres en main: le type de maladie dont il est sensé protégé, les risques pour un individu donnée, l’état de santé de l’individu, le choix de cet individu, …
          Pour certain le vaccin pourra être une option pour d’autres … ben non.

          D’un point de vu validation la piquouse est en phase III dont encore en phase de test. Ca te gène sans doute mais c’est ainsi.

          Les pays qui ont vacciné le plus sont ceux qui ont le moins de contrôle sur l’épidémie. Il se trouve que cet un fait Je te laisse le soin de nous l’expliquer.

          Pour les effets secondaires il y en a et lors de ma 2nd piquouse j’ai bien flippé avec de la tachycardie pendant 5 jours qui m’ont même empêché de dormir coté gauche. Je connais mon corps, je fais beaucoup beaucoup de sport et je suis formel. Mon coeur partait en vrille de façon incontrôlé alors que j’étais au fond de mon pieu.

          Maintenant personne ne t’empêche de te vacciner, on te donne même nos dosettes de bon cœur. Mais abstiens toi juste de venir nous faire la morale avec ton vaccin de merde.

          Enfin ce qui rend fou l’immense majorité des gens sur ce blog, c’est les mesures débiles et autoritaires du Politburo qui a oublié qu’il n’était que nos représentants (enfin ils ont cessé d’être les miens depuis un moment pour être franc) et non pas nos maitres.

          Voilà

      4. Nemrod

        Oui c’est un peu con comme truc.
        Mais c’est directement lié au fait que vous courrez deux risques car vous avez le risque du vaccin ET le risque du Covid car le vaccin ne vous immunise pas…et tout le monde l’a bien compris quand même que peu ou prou ce vaccin est de la daube.
        Donc ces gens choisissent d’éviter le risque évitable : le vaccin.
        Voilà ou on en arrive avec cette connerie de Pass.

        1. Laurent a LA

          Oui je veux appuyer ca. Justement nous avions la discussion hier avec ma femme.
          Le vaccin c’est le risque (potentiel?) du vaccin PLUS celui du virus parce que de toute facon les vaccines chopent la maladie.
          Juste la maladie, on evite tout risque potentiellement lie au vaccin.
          Ici toute la famille a chope la maladie.
          Pas de quoi fouetter un chat.

      5. Jusnaturaliste

        La logique est celle de savoir analyser correctement les chiffres officiels:

        Avant Omicron, une personne de moins de 60 ans avait plus de risques de subir un effet secondaire grave du vaccin, qu’un effet grave du covid. Le rapport s’inversait pour les plus de 60 ans.

        Depuis Omicron, le variant ne développe plus autant de formes graves et il semblerait que les vaccinés l’attrapent même proportionnellement plus que les non vaccinés, raison pour laquelle les pays où les gens sont plus pragmatiques, ont tendance à mettre fin aux mesures.

        Un traitement peut être bien plus nocif pour l’organisme que les pires effets d’une maladie, raison pour laquelle on n’administrait jamais un traitement à grande échelle, avant d’avoir pu le tester sur plusieurs années. La technologie à arm est nouvelle, il semblerait même qu’elle pourrait modifier l’adn des gens, on ne sait pas du tout où on va.

        En attendant, les résultats des mesures étatiques, c’est que des gens bien portants se rendent malades pour avoir le passe, une fois encore l’Etat provoque le mal qu’il prétend combattre.

    3. Malancourt

      Mon fils, non vacciné et pas anti-vax comme le claironnent les médias, a chopé le covid en décembre. Même s’il a un peu morflé, comme une grippe, il y a vu un point positif en obtenant le pass, ce qui lui permet de sortir.
      On s’est pris le bec car je lui reproche d’utiliser le pass, il me répond que tout le monde le fait, alors ….
      Au moins il a bien compris, et ma fille également, l’arnaque de la vaccination pour les moins de 40 ans.

      1. CPB33

        Comment il sait que c’était le covid ? parce qu’il a fait un test (qui sont vachement fiable c’est vrai….) Avant, 2019 quand on avait un rhume carabiné ou une grippe, on cherchait pas à savoir le nom (ou la provenance d’ailleurs) du dernier virus à la mode…et pas besoin aussi d’un soit-disant « vaccin »

      2. Pyrrhus

        « Au moins il a bien compris, et ma fille également, l’arnaque de la vaccination pour les moins de 40 ans. »

        C’est tout à son honneur. Seulement accepter le pass dans son principe c’est accepter le crédit social à la chinoise, sous prétexte sanitaire. Le pass « vaccinal » vera une extension au pass « carbone », L’intitulé du pass « vaccinal » au niveau européen, est « certificat numérique vert », une fois traduit. La promesse du retour « à la vie d’avant » est un leur, ça n’arrivera pas.

        « On s’est pris le bec car je lui reproche d’utiliser le pass, il me répond que tout le monde le fait, alors … »

        Il est extremement difficile d’aller à l’encontre du consensus. Notre instinct grégaire est utilisé contre nous.

        1. paf

          on s’en fout un peu des autres passes. Le passe vaccinal c’est le pire de tous car on l’a en echange d’une injection.On est a la merci d’un mauvais lot ou d’un accident vaccinal et les effets s’accumulent a chaque picouze.Concretement tres peu de gens arriveront a leur dixieme rappel.
          Le fiston a bien fait dans la mesure ou il resquille, et mal fait dans la mesure ou il s’habitue au systeme.Idealement il faudrait apprendre a se passer de restos, de cine, de boites et de salles de sport et honnetement c’est tout a fait jouable. C’est la guerre parait-il.

          1. Pyrrhus

            « on s’en fout un peu des autres passes. »

            Je ne me suis pas clairement exprimé, la pass « carbone » sera une plausible extension du pass « vaccinal », justifiant et organisant les rationnements énergétiques, rationnements des déplacements, rationnements alimentaires, le tout au nom de la pseudo-écologie, bolchévisme vert qui avance masqué.

            Et non on s’en fout pas, tout simplement parce qu’au delà de l’injection, c’est la mise en place du score de crédit social à la chinoise. Cela consiste en une forme de servage utilisant les technologies de traçage.

            1. Higgins

              « Dans les premiers temps, je refusais d’admettre que tout cela puisse être prémédité, mais petit à petit, j’ai découvert, tout d’abord sans y croire, que le scénario était écrit depuis des années, qu’il s’applique jour après jour à la lettre et se déroule comme prévu ou presque. Je n’invente rien. » (https:/ /www.egaliteetreconciliation.fr/Pr-Christian-Perronne-le-but-de-la-pandemie-est-de-prendre-le-controle-mondial-de-la-population-67105.html)

            2. Jacques B.

              Charles Gave dans sa dernière intervention de la rubrique « l’économie expliquée par mon père » sur YT voit également arriver les tickets de rationnement, vu la hausse monstrueuse du prix de l’énergie qui est en train de nous tomber dessus, avec des répercussions sur le prix de l’alimentaire et autres denrées de base.
              La pression mise par les écolos et autres malthusiens est telle que nous allons vers des pénuries, et dans certains secteurs (fondamentaux) une baisse de l’offre de 5% peut entraîner une hausse des prix de 100%, dont les premiers à souffrir seront les classes populaires, mais aussi les classes moyennes.
              L’URSS 2.0 nous arrive dessus à grande vitesse, et bien peu le comprennent.

              1. MCA

                Et il faudrait évoquer également la pénurie d’engrais qui menace à terme, notamment la pénurie de phosphates sans lesquels rien ne pousse.

                Et là ça devient très grave car on touche à un fondamental :
                l’alimentation de l’humanité.

                J’ai comme le pressentiment que les cinquante prochaines années s’annoncent radieuses…

                1. Higgins

                  Oui. Dans un autre registre, une revue que j’achète régulièrement tous les deux mois, annonce dans son dernier éditoriale une augmentation à venir du papier de …. 50%!!!

    4. Cwig

      Il existe une autre catégorie, ni piqouzée, ni covidée qui résiste …
      Et soit dit en passant, 30 % de la population est porteuse du staphylocoque dorée dans le nez … À bon entendeur…

  8. heli0gabale

    « Dans les cohortes de vaccinés à deux doses, se sont glissés quelques étonnants réfractaires à la troisième dose »

    Je fais partie de ceux-là, j’avais à l’époque un patron obsédé de la picouze qui menaçait de virer tout ceux qui refusaient l’onction de la Pfizerdivision, c’est dommage d’ailleurs, c’est un brave type plutôt lucide d’habitude mais le covid et son surmoi de bourgeois lui ont fait péter un câble.

  9. Aristarkke

    « pfanzer-divisions »
    Qui oeuvrent à ecrabouiller toute résistance sanitaire, médicale…
    Sinon, c’est très bien trouvé et je la reservirai, avec indication de la provenance.
    Peut être que pfanzer-divisionnen irait encore mieux, pour accentuer l’idée germanique du rouleau-compresseur???

  10. Pencilivy

    Ce que j’adore, c’est cette formule « bénéficier du passe » : la citoyenneté est descendue au niveau des allocations, si on a coché les bonnes cases.
    Amusant de noter que nous les gueux sommes en effet plus libres en prenant notre voiture de pollueurs, sans masque et en mangeant si on veut, en arrivant à l’heure, fort contrits que nous sommes de ne pas « bénéficier » du métro bondé et du train SNCF en allant manger en catimini dans les toilettes entre deux contrôles de tout en muselière FFP2. Vraiment, je suis mortifiée de ne pas profiter de ces beaux services publics…

    1. Aristarkke

      Quel dommage, n’est-ce pas, que je suis quotidiennement empêché de profiter d’un tel vivrensemble pour cause des 250kgs de matos qui traîne dans la soute arrière. 😥
      Ça et des larmes de crocodile, c’est caïman pareil!

        1. Pierre 82

          J’ai un doute, là, et je ne retrouve pas mon Grévisse.
          250 kgs de matos qui traine ou qui trainent ?
          Je me demande si le singulier n’est pas correct, puisque le sens en est bien: « du matériel pesant 250 kgs », auquel cas le singulier s’imposerait.

          Il y a doute, et s’il y a un grammairien dans la salle…

  11. Olivier R

    Je vis un peu l’inverse des français, sans vie sociale depuis septembre car on a refusé de vacciner notre fils de 15 ans, on est à nouveau du bon côté depuis qu’il a eu la bonne idée de chopper Omicron en janvier! Côté adultes on pensait perdre nos pass en ayant aucune intention de prendre un 3ème shoot… et on l’a choppé aussi! Vive le rhume Omicron!

    1. Chat de nuit

      Même cas pour moi. J’avais le choix entre perdre mon boulot, et donc mon logement ou la picouze. Donc j’ai fait à contre cœur ce que de nombreux autres ont fait. Puis je m’attendais à être obligé de faire une troisième dose pour les mêmes raisons, mais mon épouse et moi avons choppé ce virus tellement dangereux que 3 jours après nous étions de nouveau d’attaque.
      Bonus : pas besoin de faire la 3ème dose.

  12. Mitch

    Je souhaite que le boss ai raison mais j’ai de gros doutes sur beaucoup de points:

    – Le mur vaccinal est à relativiser car une immense proportion de gens ont eu leur pass-de-la-honte après avoir contracté le terrible virus. Dans la classe de mon fils et dans son lycée un bon 80% l’a eu. D’après des stats que j’ai lu, 50% à 60% de la population européenne aura eu le virus d’ici Mars.

    – Si mur vaccinal il y a, j’y vois surtout un calcul politique de ces tordus, qui, dans leur très grande mansuétude et générosité, suspendront le pas vaccinal. Pour les elections à venir c’est un magnifique ‘cadeau’ fait aux gueux. Le pire c’est que 80% des gens vont l’aimer pour ça ! le syndrome de Stockholm en somme !

    – Ne pas oublier que les camarades du Politburo sont des ordures. Des vrais. Tout est calculé pour qu’ils se maintiennent au pouvoir.

      1. MCA

        C’est extraordinaire, à présent nous vivons avec un horizon à trois mois.

        Je n’ai toujours pas idée de comment va se terminer ce cirque.

  13. Ba

    Le billet me semble clairement obsolète au moins depuis hier. Vous êtes en retard.
    Il n’est plus question de délai de 4 mois par exemple alors que vous vous basez là-dessus.
    Vous allez devoir le retirer.

      1. Pencilivy

        Les nouvelles annonces de Véran qui abolit sans le dire le certificat de rétablissement : une infection = une injection (car vive les slogans) pour « bénéficier » du passe, à condition d’avoir eu au moins une dose, ce qui suffit pour vous ficher.

        1. durru

          Les slogans c’est bien, les écrits c’est mieux. Je ne crois pas une seule seconde qu’ils ont renoncé aux délais d’expiration des pass, que ça soit via picouse ou via contamination.
          J’attends la version écrite de son charabia et là on pourra en parler.

          1. Pencilivy

            Ah oui, c’est toujours sous réserve de quelque chose, ne nous leurrons pas. Je ne sais pas si la version écrite sera plus claire, on est habitués des circonvolutions qui veulent juste dire « on n’exclut rien comme ça on peut tout se permettre ».
            D’ailleurs ça parle déjà de dose de rappel à prévoir selon l’opportunisme, pardon, l’évolution de la situation.
            Dans le live de Jsuis Pas Content TV, l’avocat invité disait déjà que de nouvelles conditions du passe étaient dans les tuyaux (être fiché S – comprendre opposant politique/manifestant dans le viseur) du ministère du numérique.

        2. MCA

          M’est avis qu’ils n’avaient pas besoin de picouse pour nous ficher, cette picouse est-elle la cerise sur la gâteau du pervers pour habituer la population a obéir ?

          1. Pierre 82

            Cher MCA, on revient toujours sur cette même question qui me taraude depuis le début: pourquoi?
            Je suis 100% d’accord avec vous: le surveillance généralisée, on y allait à fond avant le covid. Je me demande même si ça n’a pas ralenti la marche, vu que maintenant, plus de gens vont se méfier.
            Nul besoin de picouse pour instaurer un « crédit social ».

            1. paf

              vous faites expres ? la picouze c’est pour faire augmenter le nombre de morts chaque annee qui passent sous le radar statistique.Bon en vrai ca ne passe pas du tout, mais comme il est rigoureusement impossible des les imputer au vaccin, personne ne fait semblant de remarquer.
              Je ne pense pas qu’il vont reussir a piquer regulierement tout le cheptel, mais 95% a deja recu deux doses, ils ont confiance les bougres.

            2. MCA

              @Pierre

              « Nul besoin de picouse pour instaurer un « crédit social » »

              Preuve en est : les chinois avaient mis en place ce « crédit social » bien avant l’épisode COVID.

              Maintenant que les gens se méfient :

              1 – rien n’est moins sûr

              2 – et même si c’est vrai, en haut lieu ils s’en foutent comme de l’an 40.

              C’est assez rigolo car par goût personnel je me suis toujours intéressé à la psychologie humaine et notamment des foules, après avoir lu le livre remarquable de Gustave Lebon, mais tout cela restait très théorique et je n’en voyais qu’assez mal l’illustration pratique.

              Hé bien je dois à présent avouer que l’épisode COVID m’a gâté sur l’illustration de cette théorie.

              Comme quoi à certaines chose COVID est bon.

            3. MCA

              @Pierre 82 4 février 2022, 14 h 43 min

              Mon cher Pierre, 🙂

              « on revient toujours sur cette même question qui me taraude depuis le début: pourquoi? »

              Après moult lectures, conférences, réflexions et croisements en tous genres j’en suis arrivé aux conclusions suivantes :

              A mon avis il y a un plan et deux phases dans ce plan :

              1 – préparer l’identité numérique et toutes les conséquences associées que je détaillerai partiellement ci-après,

              2 – mettre en application cette identité numérique dans la vie réelle.

              En ce qui concerne la phase 1, comme vous le dites si bien, on a pas besoin de ce cirque pour préparer tout cela et c’est bien ce que les politiques et leurs larbins font en sourdine depuis pas mal de temps déjà, à savoir :

              – la phase de préparation : la numérisation :

              Numérisation des passeports, Cartes d’identité, titres de transports sur support numérique voire smartphone, paiements sans contact et smartphone, préparation de la monnaie numérique, préparation du dossier numérique médical qui sera mis en place au cours du mois de mars, obligation d’un boitier de géolocalisation des voitures depuis janvier 2022, multiplication des caméras à reconnaissance faciale, multiplication des radars sur les routes etc…. et on peut en égrener une suite à n’en plus finir.

              D’ailleurs j’engage les lecteurs de ces lignes à se creuser les méninges pour enrichir la liste et nous la communiquer, ça risque d’être une réflexion collective très intéressante.

              – la phase mise en œuvre : c’est là qu’intervient ce fameux virus.

              Ils sont en train d’utiliser la sidération et la peur créée et entretenues intentionnellement par les médias pour passer de la phase 1 à la phase 2.

              Les foules paniquées par la peur de mourir ou faire mourir les autres s’en remettent à cette bande de criminels pour trouver une échappatoire à une situation qu’elles ne comprennent pas et donc ne maitrisent pas.

              Et la seule solution proposée est la picouse.

              Mais pourquoi donc seulement la picouse alors que les traitements médicamenteux aux dires de grands spécialistes comme Raoult et Péronne fonctionnent très bien et que ces prétendus « vaccins » ne fonctionnent pas?

              La réponse est très claire; ils ont interdit les traitements pour imposer l’injection.

              Mais alors pourquoi imposer l’injection à tout prix, pourquoi imposer des rappels pour un vaccin qui ne marche pas, pourquoi picouser les enfants qui ne risquent rien du COVID et ont tout à perdre à cette injection?

              Et c’est là que ma réponse va vous glacer le sang :

              Ils imposent l’injection car ce qu’ils injectent n’est pas un vaccin et n’a pas pour but de vous prémunir d’une quelconque maladie.

              Ce prétendu vaccin contient des nano-circuits électroniques, et a pour but de vous les injecter.

              Autrement dit ils ont fait diversion pendant des années en occupant les esprits avec une possible puce électronique placée sous la peau et pendant que les gens regardaient ailleurs, cette puce, ou plutôt CES PUCES ont été injectées par le vaccin.

              « CES PUCES », car je pense qu’il y en a plusieurs au cm3 de vaccin et qu’il faut un certain nombre de puces par individu pour qu’on puisse l’identifier à coup sûr.
              D’où cette nécessité de rappels et cette obligation MINIMALE récente d’une seule injection sans laquelle il n’y a pas (ou pas suffisamment) de nano-circuits dans l’individu.

              Vous pensez que j’affabule et suis atteint d’un délire paranoïaque ou complotiste?

              Avant de penser à cela, lisez et écoutez ces troublants documents (et il y en a d’autres) et dites moi ce que vous en pensez :

              https://int.artloft.co/fr/les-nanorouters-sont-identifies-dans-les-vaccins-covid/

              https://www.revolution-2030.info/infotheque/new-zealand-enquete-sur-les-nano-technologies-presentent-dans-les-vaccins-covid/

              Conclusions :

              – Les picousés sont baisés , ils ont été pucés à leur insu et c’est à jamais .

              – Les non picousés doivent s’attendre à une répression féroce voire à une injection sous contrainte.

              – Attali avait raison en disant que les moutons iraient eux-mêmes à l’abattoir.

              – Voici enfin expliqué de l’énigmatique « Grand Reset » évoqué par Lagarde.

              – Le virus s’arrêtera quand le dernier des mohicans aura été picousé car il aura rempli son rôle; peut-être se verra t-il décerner la légion d’honneur ?

              – Olivier Micron et Emmanuel Véreux les fossoyeurs de nos libertés et notre mode de vie apparaîtront comme des sauveurs.

              – Ce développement donne une explication possible sur le :  » pourquoi spontanément tout l’occident s’est vu appliquer la même stratégie ».

              – Reste des question en suspens du style : quid du tiers monde? et est-ce que cette crise n’aura été qu’un galop d’essai pour les suivants ?

              – Jamais de ma vie qui commence sérieusement à être derrière moi je n’aurais imaginé vivre une pareille dystopie, comme quoi j’aurais dû lire plus de livres de science fiction dans mon enfance.

              – Maintenant une lueur d’espoir : les circuits électroniques ça se lit à distance mais ça se grille aussi à distance; cependant une fois la monnaie numérique en route, si pas de puce : plus de moyen de payer… ça risque de devenir très compliqué de vivre sans …

              Ps et j’en terminerai,

              je n’ai pas développé :

              – le conditionnement à la présentation du QRcode, passage nécessaire à l’habituation et à la servitude volontaire.

              – le rôle du pass sanitaire puis vaccinal dont le but a été la pression suivante : la picouse ou la mort sociale,

              – le rôle du tissus social et notamment des commerçants qui à leur insu ont été les outils du conditionnement au flicage.

              – Le pourquoi du choix d’un cabinet de conseil privé, américain de surcroît aux plus hautes instances de l’état.

              – le pourquoi de l’option conseil de défense plutôt que le débat parlementaire.

              Et à la façon de « Draw My Economy », dites moi ce que vous en pensez ! … 🙂

              1. Dr Slump

                L’obsession de vacciner mordicus tout le monde, que confirme encore la dernière sortie de Vérole, une infection = une injection mais injection obligatoire quand même, ne peut s’expliquer par les motifs habituels. Il y a un acharnement à vacciner à tout prix, contre toute science, toute raison, tout droit et toute morale, qui me donne aussi la conviction qu’on injecte plus qu’un vaccin, je ne sais pas quoi, mais qu’on injecte autre chose, un marqueur biologique, ou nanotech, pourquoi pas, la technologie est suffisamment maîtrisée pour être mise en oeuvre.

                La recherche de profit, très relatif et circonscrit à quelques labos, ne peut pas expliquer la méthode, et on a compris depuis longtemps que si c’était dans une volonté sincère de protéger, les pouvoirs publics s’y seraient pris d’une façon plus humaine.

                1. durru

                  Arriver à tenir secret un truc aussi énorme me paraît déjà plus qu’improbable. Sans parler de la technologie en elle même. Il y a des sociétés qui se vantent (en Suède, par exemple) de pouvoir mettre un micro cip sous la peau, même les fanas du transhumanisme parlent de toutes ces évolutions au conditionnel et au futur, je crois qu’il convient de rester pieds sur terre.
                  En plus, accorder à Véran une telle clairvoyance, détermination et cohérence, comment dire… c’est à se rouler par terre.
                  Pourquoi ne pas appliquer le rasoir d’Ockham pour dire que tout ce bazar est dû à leur entêtement, à leur bêtise et à leur hubris démesuré ? Certes, il faut détailler tout ça derrière, mais à la fin ça se tient très bien et l’absence de logique est tout à fait en ligne avec la démarche totalitaire qui nécessite, entre autres, la perte complète de repères.

                  1. Higgins

                    Je suis assez d’accord. Ça fait maintenant deux ans que le gouvernement cherche à nous inoculer un vaccin. Notons que c’est surtout le Pfizer qui tient la corde devant le Moderna. l’Astrazeneca et le Johnson & Johnson restent cependant toujours autorisés si on en croit le site de nos pourris (https:/ /www.gouvernement.fr/info-coronavirus/vaccins#les_vaccins_autorises_en_france).
                    Supposons que l’hypothèse de la présence des nano-particules s’avère juste. Il faudrait alors une entente entre les quatre firmes pour s’assurer de leur présence dans les quatre produits. Ensuite, il faudrait que les gouvernements concernés aient également noué une entente avec chacune des firmes. Après, je suppose que depuis deux ans, les dits produits ont du être analysés en long et en large. Les nano-particules ont beau être petites, ça doit se voir au bout d’un moment. Cette technologie est pleine de promesses mais, sans préjuger du talent de leurs concepteurs et des avancées considérables dans le domaine de la minutiarisation, il me semble une nouvelle fois que si on était capable industriellement de mettre un ordinateur dans une molécule, ça se saurait dans les milieux autorisés. Enfin, pourquoi faire ? Nous savons tous que nous sommes tracés via nos smartphones, nos ordinateurs, nos cartes de crédit, etc,… Il y a bien l’instauration d’un contrôle social mais les outils actuels semblent suffire largement et puis avec quoi, avec qui et comment recueillir l’information ?
                    Je crois qu’il ne faut pas trop prêter d’intelligence à une bande pitoyable de Savonarole qui, quoique les merdias mainstream nous disent, me donnent le sentiment qu’ils courrent plus après la queue du Mickey qui leur échappé sans arrêt qu’autre chose. S’ils étaient aussi intelligents que l’exécution d’un tel plan exige, ils juguleraient sans trop de difficultés les multiples maux qui affectent la société. Nous savons tous qu’il n’en rien et qu’ils ne maîtrisent pas grand chose. Par contre, ce qui est sûr, c’est que nous avons bien affaire à des individus à la moralité plus que douteuse qui ne cherchent absolument pas à servir la population.

                    1. Higgins

                      Mon hypothèse est la suivante : la commission européenne est une des clés majeures de la crise. Non pas qu’elle l’ait fomentée, quoique, mais qu’elle est arrivé à point nommé pour qu’elle puisse dérouler son plan surtout qu’elle est bien consciente que l’élan européen se meurt et que l’Europe mastrichienne est de plus en plus une coquille vide. Elle trouve avec le pouvoir du salopard poudré un parfait relais pour arriver à ses fins. Elle agit également ainsi car je suis de plus en plus persuadé qu’il existe en arrière-plan une formidable affaire de corruption. Quand une firme comme Pfizer reconnaît avoir gagné 36 milliards de dollars l’année dernière uniquement avec son vaccin, ça donne une idée de l’étendue de son pouvoir corruptible. Le mari de la présidente de la commission est cul et chemise avec ces firmes.

                    2. Higgins

                      Pour la commission européenne : https:/ /www-lexpress-fr.cdn.ampproject.org/c/s/www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/textos-echanges-avec-le-pdg-de-pfizer-les-petits-secrets-d-ursula-von-der-leyen_2167051.amp.html

                    3. sam player

                      Higgins,
                      Quand une copine infirmière est venue chez moi, j’étais en train de tester un oscilloscope avec un générateur à hautes fréquences…
                      Une fois partie, elle m’a appelé car tous ses flacons de vaccins Pfizer dans sa sacoche avaient précipité… 😀
                      Pratique pour un génocide
                      Gardez ça pour vous svp…

                  2. Dr Slump

                    durru, les démarches totalitaires passées étaient justifiés par des objectifs tout à fait explicites, ce sont les arguments pour leur mise en oeuvre qui ne sont pas cohérents, mais sur le plan de la communication ça n’a aucune importance, ils jouent sur l’émotionnel de bas étage.

                    Alors concernant Vérole, je ne vois pas où je lui ai attribué je ne sais quelle clairvoyance ou cohérence qu’il n’a évidemment pas, c’est juste un politicien, il sert des intérêts, il enchaîne les mensonges et les incohérences et s’en branle vu que de toute façon les téléspectateurs ont une mémoire de poisson rouge: communication et manipulation en effet.

                    Croire qu’il y a des complots derrière tous les événements politiques est certes irrationnel, mais croire qu’une telle détermination à vacciner coûte que coûte, consistante et cohérente partout en occident, soit le fruit d’un hasard est complètement naïf. Surtout quand on a entendu tous ces illuminés de bavures déclarer publiquement la fenêtre d’opportunité offerte par le covid pour un « great reset ».

                    En fait, tu parles comme un russe pendant la révolution bolchevique qui dirait « meuh non, il n’y a pas de complot pour asservir la Russie, c’est juste l’hubris et la bêtise ». Hubris et bêtise, oui, mais au service d’objectifs délibérés. Après tout on a déjà vu pire que ça, alors piquer et marquer des citoyens, je ne vois pas ce que ça a de si énorme pour qu’on puisse en dissimuler l’intention réelle, quelle qu’elle soit.

                    1. Oreliane

                      Depuis ce coronacircus, il est avéré que les complotistes ont eu raison 1 an trop tôt, ce qui a permis de les traiter de complotistes en disqualifiant systématiquement leur parole.
                      Quand les gougnafiers du gvt ont commencé à décréter des mesures aussi ahurissantes que stupides, notamment l’attestation de déplacement, je les ai établies (en tant que secrétaire) pour tout le personnel, du 18h, du 19h, du 20h ; j’ai très rapidement oublié le confinement, revenant au travail très rapidement sans croiser personne ; ça faisait bizarre, cette ville morte.
                      Ce qui m’a fait m’interroger sur la réelle dangerosité de ce virus, c’est d’abord ce que j’ai vécu en étant touchée par la bestiole, je comparerai ça à une broncho-pneumonie que j’avais déjà eue, tout en continuant à travailler avec l’assistance d’une infirmière qui venait me faire des piqûres de cortisone sur mon lieu de travail.
                      Puis les masques/non masques sont venus se greffer sur cette imposture.
                      Les soignants étaient applaudis aux fenêtres à 20h pour être éjectés 18 mois plus tard.
                      J’avoue avoir vécu cette période comme en état d’hypnose, avec les jauges d’occupation des salles, les scotchs au sol pour délimiter chaque périmètre d’occupation, les portes et fenêtres ouvertes pour aérer quitte à se chopper la crève.
                      J’ai regardé ces gens bac + 3 et plus demander des protections, exiger des séparations, craindre des contaminations et ils sont censés être CSP+ …
                      Je les ai regardés quand je refusais le masque se plaindre de mon attitude qui mettrait en danger leur vie.
                      Et puis la pikouse est arrivée, quelle blague, ils se sont tous jetés dessus comme des morts de faim !
                      Je distingue néanmoins ma collègue célibataire qui risque de perdre emploi et maison de celui, représentant CSE, qui veut faire virer les non vax du service.
                      Et moi, au milieu, j’en ai déjà parlé, qui refuse et l’injection et l’injonction, qui avoue, lapsus révélateur, n’être pas vaccinée à mon directeur avec toutes les menaces qui se sont ensuivies.
                      Depuis 2 ans, je suis là au milieu de mon salon, face aux médias, à répéter et anonner « je ne comprends pas ».
                      Non, je ne comprends pas, je ne comprends pas les décomptes de Salomon chaque soir, je ne comprends pas plus les nombres de cas exhibés depuis quelques mois, je ne comprends pas ces admonestations « fais-pas ci, fais-pas ça » quand eux mêmes s’exonèrent des devoirs.

                      Oui, je suis complotiste parce que la parole officielle est tellement mensongère, je ne sais pas de quoi l’avenir sera fait, je veux seulement revivre normalement.

                    2. durru

                      @Doc
                      Et la démarche totalitaire actuelle, elle n’a pas d’objectif précis ? Le Great Reset, qu’est-ce que c’est, sinon ? Mein Kampf aussi, c’était écrit, détaillé, et personne ne l’a pris au sérieux. Pareil avec ce torchon, tout est là, noir sur blanc.
                      Sinon, non, en Russie il n’y a pas eu de *complot*, mais un coup d’état.
                      Et je ne dis pas non plus que la picouse obligatoire serait le fruit du hasard. C’est une solution facile au croisement d’une corruption sans précédent, d’une idéologie totalitaire, d’un effondrement moral énorme au niveau des « élites », et la liste peut continuer. Donc non, pas vraiment de hasard, juste un concours de circonstances.

                    3. Jusnaturaliste

                      @ Oreliane

                      Le problème, c’est que les politiciens se sont fait entuber d’abord par la Chine via l’OMS, et ensuite surtout par les USA de Trump. Trump a commis deux énormes bourdes en proclamant que le vaccin allait résoudre le problème et en établissant Faucy, qui en réalité était vraisemblablement déjà complètement impliqué. Trump l’a payé par sa non réélection.

                      Les premières mesures prises ont été une catastrophe, qui mériterait cent fois procès, condamnation, et prison. Pour y échapper, les politiciens n’ont plus le choix: ils doivent sauver la population du covid par leur action pour sauver leur tête.

                      La majorité des gens veut croire aussi en ce narratif, et si les effets secondaires à long terme du vaccin ne sont pas trop voyants, ils se contenteront de la version officielle.

                      Toute la question est maintenant de savoir ce que la majorité est prête à perdre définitivement comme liberté, car les politiciens aimeraient quand même en profiter aussi un peu pour gagner plus de pouvoir… 

                  3. MCA

                    durru 5 février 2022, 13 h 40 min

                    « Arriver à tenir secret un truc aussi énorme me paraît déjà plus qu’improbable. »

                    A mon avis, dans cette affaire il y a deux logiques qui s’affrontent :

                    1 – ce sont des criminels calculateurs

                    2 – ce sont des cons qui on crû à la musique des labos pharmaceutiques, qui devant le manque de résultats et les dégâts commis commencent à paniquer, qui ne savent plus quoi faire et en sont réduits à faire n’importe quoi dans une dramatique la fuite en avant qui va très mal se terminer. (1)

                    Et pour faire bon poids on peut y adjoindre une dose de corruption dans les deux cas.

                    Je te concède pour la démonstration qu’en France le point 2 puisse être envisageable car même sans le COVID on avait déjà affaire à une sacrée bande de pieds nickelés;

                    Alors explique moi d’après tes notions de probabilités que la même attitude puisse être mondiale et surtout occidentale?

                    Ca ne tient pas la route.

                    Le seul fait que ce soit mondial implique une volonté, sinon il y aurait eu forcément des pays voire des continents dissidents dès le début, ce qui n’est pas le cas.

                    Maintenant on peut s’interroger sur le pourquoi de certains pays qui commencent à faire volte face?

                    Je retiendrais comme explication possible (sans en avoir la certitude) que la picouse étant faite et irréversible, ils considèrent que leur mission est remplie et qu’il convient de passer à autre chose et notamment que les affaires reprennent as usual.

                    ———————————————————————————
                    (1) Une petite remarque qui me vient à l’esprit :

                    La majorité des bi-picousés l’ont été au PFIZER, par contre le rappel est systématiquement fait au MODERNA.

                    Ce rappel fait avec un vax différent ne serait-il pas intentionnel afin de battre les cartes ?

                    Ainsi il ne serait plus possible d’accuser une picouse en particulier d’être à l’origine d’éventuels dégâts futurs ?

                    On pourra toujours me rétorquer qu’il s’agit de complotisme, ce à quoi je répondrais que les complots existent également.

                    Et ce n’est pas un conseil de défense qui passe son temps à délibérer en secret ni McKinsey à conseiller dans la plus parfaite opacité les plus hautes instances qui me convaincront du contraire.

                    1. durru

                      @MCA 6h38 (t’es matinal, dis donc !)
                      Puisque t’insistes… Essayons de prendre dans l’ordre, ça s’élargit.
                      « Criminels calculateurs ». Qui dit qu’ils seraient pas des criminels ? Pour calculateurs, on repassera, du moins pour certains. Et si un Bill (par exemple) le serait, ça change pas fondamentalement la donne. Rappelle toi, pour la suite, qu’il est le premier financeur de l’OMS.
                      Des cons psychopathes, stp.
                      La « dose de corruption » est tellement énorme et évidente que ne pas commencer par là s’apparente à la faute professionnelle. Le reste suit et de manière logique.
                      Trudeau, à côté des nôtres, a l’air d’une flèche, je te le concède… 😀 Tu veux qu’on prenne la liste complète, à commencer par Robinette, pour voir où se trouve la France dans ce classement ?
                      Les probabilités, mon cher, disent surtout que « ceux qui se ressemblent se rassemblent ». C’est plutôt à toi d’expliquer pourquoi tu crois qu’ils auraient dû avoir des attitudes différentes, voire carrément opposées, vu qu’ils ont des intérêts communs, qu’ils se côtoient et se connaissent, qu’ils collaborent déjà dans de nombreux organismes internationaux (comme l’OMS, tu te souviens ?), et qu’ils sont pour la plupart très éloignés des réalités des gens ordinaires, isolés dans leurs tours d’ivoire…
                      De plus, tu te trompes, il n’y a même pas eu unanimité. La Suède, le Japon, la Biélorussie, Bolsonaro, Trump (d’ailleurs, sans son éviction le délire se serait certainement arrêté)… Et plein de petits qui ont pris le train en marche, par suivisme ou, peut-être, parce qu’on leur a fait des propositions qu’on pouvait pas refuser (jdcjdr).
                      Tous les continents ? Ah oui, là, tu m’épates… l’Afrique, l’Inde, c’est rien… Envisage plutôt leur positionnement par rapport à l’argument principal, la corruption : trop pauvres pour que ça rapporte.
                      Volte face ? Demande à Trudeau, si tu le trouves, ce qu’il en pense. Y’a aussi des suivistes pas trop convaincus, des pragmatiques, y’a de tout en gros. La réponse globale, incohérente, le montre : il n’y a pas de coordination.
                      Pfizer – Moderna ? Alors ça, c’est bien franco-français. Et le besoin d’écouler les stocks (pour pouvoir les refaire) suffit comme explication. Et bien sûr que brouiller les pistes n’est pas pour leur déplaire.
                      Les conseils de défense ? Parce qu’ils savent pertinemment que leurs conneries sont illégales et misent sur une suite type sang contaminé (mais sans toutes les billes lors d’un éventuel procès). Bref, pas de quoi fouetter un chat…

                    2. Pythagore

                      Le fait que Véran demande avec ses yeux de caniche aux guéris de faire au moins une piquouze est bien l’indication, qu’ils veulent absolument refiler le truc à tt le monde.
                      A moins qu’il puisse nous sortir une étude randomisée en double aveugle dont il raffole d’habitude, je doute qu’il y est la moindre justification scientifique à cela.
                      Les raisons sont donc ailleurs.
                      Ce peut être du conditionnement, ca peut aussi être qu’ils sont tt à fait au courant des effets secondaires et donc cela permet de supprimer le groupe témoin. La seconde raison cache toutefois une certaine méconnaissance scientifique, car il suffit de comparer avec les années précédentes pour constater qu’il y a un truc qui cloche, e.g. nombre d’évènements cardiaques. Difficile par contre à faire valoir devant un tribunal.

                    3. Elie

                      « Maintenant on peut s’interroger sur le pourquoi de certains pays qui commencent à faire volte face?

                      Je retiendrais comme explication possible (sans en avoir la certitude) que la picouse étant faite et irréversible, ils considèrent que leur mission est remplie et qu’il convient de passer à autre chose et notamment que les affaires reprennent as usual. »

                      C’est aussi mon hypothèse

              2. Theo31

                pourquoi imposer l’injection à tout prix

                Ces tarés veulent forcer les gens à rentrer dans leur secte. Quand les chrétiens ont eu le pouvoir en Occident, ils sont allés détruire les temples et les santuaires des autres religions. Les protestants ont fait de même avec les catholiques. Les bolchos ont ensuite pris le relais. C’est sans fin et surtout, ça se termine toujous mal.

                On s’étonne de la haine de certains à l’égard des religions qui, je le rappelle, n’ont rien à voir avec les croyances personnelles.

                1. Jusnaturaliste

                  @ Theo31

                  Mon message n’étant pas passé, je le reposte:

                  Les chrétiens n’ont jamais eu le pouvoir, ce sont les empereurs romains qui ont voulu unifier la religion de l’Empire sous l’égide du christianisme, les chrétiens tout comme les païens ont été les victimes de cette politique. (Cela a divisé les Eglises chrétiennes et les a mises sous tutelle de l’Etat, avec toutes les dérives qui ont suivies)…

                  De même, je n’ai pas connaissance que la Réforme ait détruit la moindre église, les protestants ont supprimé les images et ont simplement remplacé la messe par le culte.

                  La religion chrétienne est une religion purement spirituelle qui concerne principalement une élite, elle n’est donc pas dérangée par d’autres croyances. Par contre, beaucoup de politiciens détournent cette religion pour servir leurs intérêts.

                  1. Higgins

                    Il faut que je ressorte la revue (Nouvelle revue d’histoire) mais lors des guerres de religions au XVI ème siècle, le nombre d’édifices religieux détruits par les protestants est considérable (j’ai en mémoire le chiffre de 20 000). Point n’est dans mes intentions de fustiger l’un ou l’autre des protagonistes mais lorsqu’un conflit religieux se double d’un conflit politique, c’est rarement synonyme de calmitude.

                    1. Jusnaturaliste

                      @ Higgins

                      Ce sont les faits qui m’intéressent, même s’ils doivent fustiger des croyants. Un conflit est de toute manière toujours l’occasion pour des casseurs de se permettre toutes les vilenies, mais le protestantisme n’avait aucun intérêt idéologique à détruire des lieux de cultes catholiques.

                      Les protestants étaient des catholiques à l’origine, ils voulaient continuer à célébrer des cultes dans un lieu, il leur suffisait de dépouiller les Eglises des reliques et le reste ne posait pas problème.

                      Ce sont plutôt les révolutionnaires athées qui ont détruit des cathédrales en France.

                2. apjbdm

                  @ Théo31

                  Les chrétiens ne détruisaient pas les sanctuaires des autres religions ! C’est faux, ils construisaient par dessus ! Voire recyclaient carrément les matériaux, statues et ornements, en y accolant des crucifix et des auréoles.
                  Il serait plus juste de dire que les sites étaient reconvertis en église à mesure que le christianisme se propageait. L’écrasante majorité des églises romanes ont été des temples païens, ou des sites consacrés au paganisme. La cathédrale de Fourvière à Lyon par exemple, a été érigé sur le temple de Mercure (qui s’était effondré au VIIIe).
                  Croire que le christianisme était éradicateur, c’est oublier la façon dont cette religion s’est répandue en Europe. Surtout dans l’aire celtique, Irlande, Angleterre, France, où la transition s’est faite en douceur, et sans autre sang versé que celui des Martyrs.
                  Le patrimoine archéologique européen témoigne que le christianisme a été le protecteur et le conservateur des antiquités, le Vatican ayant été LA réserve d’Art pendant plus de mille ans, jusqu’à la Renaissance.
                  Par ailleurs les mythologies gréco-romaines, germaniques, slaves, ou aztèques, incas, papous, etc… ont toutes été intégrées aux folklores locaux !! Ce qui fait que chaque christianisme a sa manière de célébrer la Pâques, ou Noël, la Toussaint (fête païenne remasteurisée).
                  Et pour terminer ce commentaire, et bousculer la mansuétude que vous témoignez aux Protestants, je vous affirme qu’ils détruisaient des églises, des cloîtres des monastères, massacrant les moines et violant le nonnes. L’Abbaye de l’île Barbe pour ne citer qu’elle, à Lyon toujours, a été ruinée par le baron des Adrets et ses coreligionnaires.
                  Et puis avec le bordel invraisemblable que le protestantisme a occasionné en France (8 guerres de religion quand même), on peut se demander par quelle miracle les églises auraient été épargnées !

                  1. Elie

                    Le christianisme a intégré des croyances précédentes, il n’y a qu’à voir le nom de nos jours de la semaine ou de certains de nos mois, ou bien la reprise de certains symboles (le sapin de Noël, qui était auparavant le symbole du cycle des saisons, du retour du printemps promis en plein hiver.
                    Alors que la révolution française a voulu faire tabula rasa avec un nouveau calendrier, un être suprême sorti de nullepart, etc.

                  2. Pierre 82

                    Je voudrais juste rappeler un petit détail historique pour remettre en perspective le fait de reconstruire sur d’anciens édifices, en utilisant les matériaux de l’ancien pour refaire du neuf: ça s’est toujours fait, mais d’abord et surtout pour des raisons pratiques: un ancien bâtiment devenu trop petit ou bien inutilisé ou tombant en ruine (cas des anciens temples païens), mais qui était très bien situé, était naturellement recyclé pour refaire du neuf.
                    Qui, à votre avis, à fait en sorte qu’il n’y ait pratiquement plus d’églises mérovingiennes ou carolingiennes en France? Il n’y a pas eu de hordes barbares qui les ont démolis, ce sont juste les habitants eux-même, qui ont rebâti au-dessus, à l’époque romane ou gothique. Ce n’était pas le désir de saccager, mais bien au contraire de faire plus grand et mieux.
                    L’idée de conserver les bâtiments anciens est relativement neuve (à peu près du XIXème siècle, avec des gens comme Violet-le-Duc). Avant ça, un bâtiment en ruine était vu comme une carrière.
                    Dans un petite ville non loin de chez moi, se trouve une des plus anciennes églises de France, de l’époque mérovingienne, mais dont en s’est rendu compte en faisant des fouilles qu’à l’origine, c’etait des thermes gallo-romains datant du IIème siècle (des hypocaustes ont été découverts, en très bon état, d’ailleurs).
                    La seule et unique raison pour laquelle elle n’a pas été recouverte par une autre église, c’est que le cours de la Garonne avait évolué légèrement vers le IXème, Xème siècle, et que le lieu était devenu malsain, à cause des marécages devenus trop proches. La ville s’est naturellement déplacée de 500 m et une nouvelle église romane a été érigée à un autre endroit. L’ancienne église est restée une petite paroisse, et est devenue hors-les-murs.
                    Il faut arrêter d’imaginer que nos ancêtres avaient la volonté de faire table rase du passé à longueur de temps, l’urbanisme et l’architecture sont des choses assez pragmatiques, en fait.

                    Un petit hors sujet, ça ne fait parfois pas de tort, et ça détend un peu…

                  3. Jusnaturaliste

                    Il y a eu des faits de guerres, avec barbaries et représailles, mais comme vous le mentionnez, la religion chrétienne est bien plus assimilante que destructrice, or il me semble que la religion chrétienne englobe autant les catholiques que les protestants.

                    Dire ensuite que les protestants ont fait le bordel en France, c’est un peu léger. Ils ont été les victimes d’une féroce répression notamment au massacre de la Saint-Barthélemy, et par la suite, la révocation de l’édit de Nantes. Cette révocation a obligé des centaines de milliers d’artisans huguenots à fuir le pays, nombreux ont émigré en Suisse et ont d’ailleurs contribué directement à la création de l’industrie horlogère helvétique…

                    1. Higgins

                      La révocation de l’édit de Nantes reste la faute politique majeure de Louis XIV et elle a effectivement donné le signal de l’exil pour une part importante de la communauté protestante. D’aucuns y voient le retard important pris par le pays dans la révolution industrielle au XVIIIème siècle puisque que l’élite de cette population était plutôt lettrée et avait soif d’entreprendre. Cette révocation, aussi stupide soit-elle, ne s’est pas accompagnée, sans rentrer dans les détails, de massacre style St Barthélémy. Le contexte n’avait strictement rien à voir avec celui qui prévalait en 1572 où Il est la conséquence des déchirements de la noblesse française entre catholiques et protestants, notamment de la vendetta entre la maison de Guise et le clan des Châtillon-Montmorency. Le massacre intervient deux ans après la paix de Saint-Germain, alors que l’amiral de Coligny, chef du parti protestant, a réintégré le conseil royal. Aggravé par la sévère réaction parisienne, catholique et hostile à la politique royale d’apaisement et aux tensions qui opposent les deux communautés (en septembre 1567, alors que la guerre civile recommence, à Nîmes, les catholiques ont été massacrés le jour de Saint-Michel), il reflète également les tensions internationales entre les royaumes de France et d’Espagne, avivées par l’insurrection anti-espagnole aux Pays-Bas (https:/ /www.sciencespo.fr/mass-violence-war-massacre-resistance/fr/document/les-massacres-au-temps-des-guerres-de-religion.html).
                      La Saint Barthélemy reste le massacre le plus connue mais il y en a eu hélas plein d’autres à cette époque troublée et le Languedoc fut particulièrement touché.

              3. Jusnaturaliste

                @MCA

                J’aimerais surtout que ces scientifiques expliquent comment la puce injectée dans le corps serait alimentée en électricité et avec quelle autonomie. Parce que des circuits électriques sans électricité, cela ne sert à rien.

                  1. Jusnaturaliste

                    @ MCA

                    Mais s’il n’y a pas de pile, cela ne peut pas fonctionner avec les smartphones actuels. Il faudra un appareil du genre celui dont vous avez mis le lien pour que cela fonctionne.

                    Et pourquoi est-ce que ceux qui ont découvert ces circuits ne mettent-ils pas en évidence leur bon fonctionnement en scannant les vaccinés avec un tel appareil?

                  2. Jusnaturaliste

                    @ MCA

                    Oui, je connais, mais ce protocole n’est pas gérer par les smartphones actuels, or l’article parlait justement d’un lien entre la puce et le smartphone.

                    Par ailleurs, si la technologie est connue, il serait assez aisé de passer un vacciné à un de ces scanners pour vérifier s’il est bien pucé ou non.

                  1. Jusnaturaliste

                    Googler? Non, la guerre pour la liberté passe par renoncer le plus possible aux services des GAFAM.

                    J’ai donc cherché sur duckduckgo, et cela indique que pour que la bio-pile marche, il faut un métabolisme qui produise des électrons, et des microorganismes qui aient la capacité de les transférer. Le corps humain n’a pas cela de base, et ce ne sont pas quelques injections qui peuvent le créer. D’autre part, les prototypes de biopiles que j’ai vus qui pourraient être implantés dans le corps humain sont trop grands pour passer dans une seringue.

  14. Nemrod

    Dans les guerres asymétriques, le temps qui passe joue contre le plus fort.
    Ses adversaires sont moins nombreux mais savent pour quoi ils se battent et sont sélectionnés parmi les « pires tête de lard »…ceux qui se battent dos au mur, comme des chiens.
    Ceux qui veulent pouvoir vivre debout et se regarder dans les miroirs.
    Ce sont de loin les plus redoutables .
    Progressivement s’y agglomèrent des moins têtus écoeurés par les brimades et les vexations.
    C’est vieux comme le Monde.

  15. Beraud-Sudreau

    Dîner hier soir chez des 3doses et heureux de l’être. Au moins 3 sur les 6 ont eu la bestiole, mais grâce au vaccin, blabla, ils sont encore en vie… L’un d’eux, socialiste de base devenu macaronis te, m’expliquait gentiment que le chiffre des non vax ne cessait de baisser, et que bientôt, il n’en resterait qu’un petit million. Ce qui nous donnerait une immunité collective correcte. Et de toutes façons, le pass sera bientôt supprimé, Donc, tout va bien, et Macron sera réélu sans problème,les autres candidats étant tous nul lisibles. Bref, circulez, ta rien à voir. Une des convives s’inquiétait de possibles débordements, type gilets jaunes, en chœur, n lui a répondu, leur non, penses_tu… Ah, moyenne d’âge 70 ans…

    1. Deres

      Cela fait bien longtemps que les chiffres de vaccination plafonnent. Le pourcentage total n’augmente que suite à l’ouverture de la vaccination aux enfants. Cela fait déjà 6 mois que tous les adultes sont vaccinés à plus de 80%. Si l’immunité collective n’a pas été atteinte avec ces chiffres, elle ne sera pas atteinte avec quelques pourcentage de plus, même 100% puisque la protection n’est de toute façon pas totale. Cette théorie de l’immunité collective est un pur échec.

      1. yann

        La notion d’immunité collective est une notion de médecine vétérinaire. Ca fonctionne dans un élevage intensif, pas même au pré.
        A la rigueur dans un ehpad, ou mieux, un camp de concentration. Ceci dit, c’est ce à quoi ressemble de plus en plus notre pays…

        1. Reek

          Cette notion d’immunité collective fut formalisée en 1923 par wilson et topley. La notion fut développée dans le cadre de la lutte contre la variole fin 19ème. On parlait alors aussi d’immunité de troupeau ( politiquement moins vendeur ).
          En 1927, on formalisa un modèle mathématique appelé SIR ( susceptibles, infectés, retirés ).
          Evidemment, c’est foireux du point de vue mathématique. Evidemment, dans la vraie vie c’est plus compliqué que quelques equation.
          Après le confinement du moyen-âge ( qui a l’époque avait déjà clairement pour but de tuer les porteurs de maladie en les isolants du reste de la population ) on a eu la vieille théorie foireuse de la révolution industrielle.
          Pour l’instant on en est encore à la potion magique des druides …. Good job !

      2. Mitch

        Immunité collective !??? la bonne blague.

        Ca fait plus de 1.5 ans que tous les scientifiques digne de ce nom, ont clairement dit et écrit que c’était un leurre.

        Comment pourrait-on atteindre une immunité collective alors que le vaccin mute en permanence et que 85% de la population mondiale n’est pas et ne sera jamais vacciné ?

        Et comment pourrait on atteindre une immunité collective avec un ‘vaccin’ (qui n’en est pas un) qui n’empêche ni la transmission ni l’infection ?!

        Ca va au delà de l’endoctrinement. Il faut vraiment être très con pour continuer à répéter ce type de truc …

        Mon pauvre Beraud, je te plains. Passer une soirée avec de tels connards à sa table, je préfère rester avec mon chien.

          1. Béraud-Sudreau

            J’étais pas vraiment motivée par ce dîner, mais mon zépoux avait très envie de revoir de vieux copains de jeunesse perdus de vue, alors, ben, c’était pas trop négociable. Lui, il s’en fout de tout ça, il veut pas de vaccin, mais ces histoires de pass ne l’impacte pas trop, pas plus que ne l’ont gêné les confinements, il est vigneron…
            C’était quand même instructif, pour eux, le pass c’est pas un sujet, on se fait piquer, et hop, on passe à autre chose, on n’en parle plus. Comme aller chez le coiffeur, limite. 2 toubibs retraités dont l’un a vacciné jusqu’à récemment et qui trouvent le vax top, évidemment…
            Sinon, on a eu une chouette discussion politique aussi… Le socialiste repenti trouve Macron top, et nous a expliqué qu’entre l’affaire Alsthom et son patrimoine, Pecresse avait 0 chance. Sa femme hésite entre Pecresse et le Z, tous les autres sont horrifiés par Z, quasiment un nazi (!), à les entendre. Et la maîtresse de maison plaint presque Marine, entre l’AVC de Papa chéri (?) et la possible défection de sa nièce. Ya eu un petit flottement, là… Parce que, Marine, c’est comme les gilets jaunes et les anti-vax ou pass, c’est des trucs de gueux, clairement.
            Ya pas que les politiques qui sont déconnectés du monde réel !

        1. Pyrrhus

          « Comment pourrait-on atteindre une immunité collective alors que le vaccin mute en permanence et que 85% de la population mondiale n’est pas et ne sera jamais vacciné ? »

          Je suppose que vous vouliez écrire virus au lieu de vaccin.
          D’aucun pourrait penser que la « vaccination » en masse durant une « pandémie » génère les mutations, surtout avec un « vaccin » imparfait qui n’empeche ni la transmission, ni la contamination. De ce fait créeant une « pandémie » interminable, les mutations apparaiss après chaque nouveaux « boosters » perpétuant ainso le cycle infernal, alimentant le « feu » biologique qu’ils sont censés éteindre. Il semblerait qu’ Omicron ai mis fin au projet, signant la fin de la poule aux oeufs d’or de Pfizer.

          « Et comment pourrait on atteindre une immunité collective avec un ‘vaccin’ (qui n’en est pas un) qui n’empêche ni la transmission ni l’infection ?! »

          L’immunité collective ne peut etre et ne sera jamais atteinte au travers des « vaccins ». Quand bien même on vaccinerait 100% de la population mondiale, chose par définition impossible, il reste le réservoir animal. Il faudrait alors « vacciner » l’ensemble des animaux, ça n’a pas de sens car cela n’a rien de sanitaire en premier lieu.

            1. pabizou

              Oui, et ceux qui ont testés les «  »vaccins » pfizer ont tous avalés leur chique de travers . Mais bon, on ne va pas se laisser arrêter par des détails …

              1. MCA

                Aux dernières nouvelles ils auraient inversé la méthode :

                On essaierait d’abord la picouse sur les hommes pour voir s’ils en crèvent et si ce n’est pas le cas, ensuite seulement les rats y auraient droit.

                On n’est jamais trop prudent en médecine !

    2. Jacques B.

      Immunité collective ?
      De ce que j’ai compris (j’ai quelque bagage en biologie, même si ça commence à dater), ça peut fonctionner pour certains types de virus, en gros ceux qui mutent/se recombinent peu, et surtout s’il n’y a pas de réservoir animal.
      Or ici nous avons un virus qui mute/se recombine beaucoup et qui a beaucoup de réservoirs animaux (zoonose).
      C’est donc tout à fait illusoire de viser l’immunité collective, surtout quand on y ajoute un vaccin aussi imparfait.
      On nous a vendu cette immunité collective au début de la campagne vaccinale, nous assurant que quand 70% de la population serait vaccinée le virus disparaîtrait – et je n’y croyais pas, pour les raisons indiquées ci-dessus – et elle n’est jamais venue ! Et aujourd’hui on nous affirme que si on parvient à 99% on y sera ? Faut-il être stupide pour y croire, surtout quand des pays très vaccinés comme la Norvège, Singapour ou mieux, Gibraltar (vax à 99%) ont vu l’épidémie repartir de plus belle…
      La crédulité (et la bêtise) des gens me stupéfiera toujours. Les gens que vous décrivez (rien de personnel) sont surtout des gens qui essaient de se rassurer comme ils peuvent – se rassurer d’avoir fait le bon choix, forcément c’était le bon choix puisque c’est le progrès et que Manu l’a dit.

    3. paf

      ouha, toi aussi tu as des connaissances mongoliennes ! je croyais etre le seul ! imagine comme il faut etre mou du groin pour gober toutes ces fadaises faisandées…

      1. Béraud-Sudreau

        Ouais, ben, ce qui nous manque, c’est de discuter avec des « normaux », autour de nous, vu nos âges, sont quasiment tous pro-vax . Un voisin juste retraité, le garagiste, rien quoi. Par chance, nos 3 filles sont sur la même ligne, au moins, elle ne nous traitent pas de vieux croûtons séniles ! Et le blog du patron plus vos commentaires sont une bouffée d’oxygène, on se sent moins seul. Don, merci à tous d’être là.

        1. Mitch

          Perso, rien ne me gène à ce que quelque un soit pro-vax. Terme qui à mon sens ne veut juste rien dire : de vaccin parle t-on ? pour qui ? pour quoi ? quels sont les risques ? , ….

          Ce qui me gène c’est que quelqu’un s’octroie le droit de me dire ce qui est bon pour moi et ce qui l’est pas.

          Que les gens qui veulent se faire vacciner le fasse. Je m’en crontre-fou. C’est leur droit le plus strict.

          Enfin la vaccination fait parti du secret médical. Je sais ça n’existe plus.

  16. Beraud-Sudreau

    Ouille, désolée des fautes. Ma tablette sa… A rendu l’âme et j’ai un ciel Ipas où je ne vois pas ce que j’ecris, ni ne peux relire. Donc candidats nullissimes

  17. Blondin

    Pour les élections, il y a aussi la petite musique qu’on entend de plus en plus : accès au bureau de vote conditionné au Pass vaccinal.
    La première fois que je l’ai entendu, j’ai souri à cette petite blagounette. Mais plus le temps passe, plus les horreurs qu’on croyait inapplicables deviennent réalité…
    En même temps (comme dirait le mirliflore), ce serait le meilleur moyen de déclencher une guerre civile.

    1. baretous

      wait! chaque chose en son temps !

      https:/ /www.interieur.gouv.fr/actualites/communiques/carte-electorale-nouveaute-qr-code-pour-acceder-a-toutes-vos-demarches

      1. Dr Slump

        « Il n’y a aucune collecte de données personnelles. »
        Lol !
        En clair, l’état est en train de mettre en place le vote électronique.
        Les saloperies d’état se succèdent, l’une après l’autre.

      1. ange et démon

        https:/ /www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b4469_proposition-loi
        Vote par correspondance!
         » Toutefois, dans les communes dotées de machines à voter, par …. »
        donc ça existe en France!
        « – L’envoi du vote par correspondance sous pli fermé ne prive pas l’électeur de son droit de vote à l’urne. S’il vote à l’urne le jour du scrutin, son vote par correspondance est annulé. »
        par ici la triche!
        « Les dispositions de la présente loi entrent en vigueur à une date fixée par décret, et au plus tard le 30 janvier 2022. »
        donc rétroactif !
        Et le pompom:  » La charge pour l’État est compensée à due concurrence par la création d’une taxe additionnelle aux droits mentionnés aux articles 575 et 575 A du code général des impôts. »

    2. Pierre 82

      Vous vous sentiriez prêts à descendre dans la rue parce qu’on vous empêche de choisir celui qui a gagné la queue du Mickey?
      Pas moi, en tous cas pas pour cette raison-là.

      Je n’attends plus rien de ce régime déchu, ils ont faillis et pour moi, ce sont des usurpateurs, et rien d’autre. Rien à attendre d’un président de la république, pau importe lequel.

    3. Reek

      Depuis quelques semaines j’utilise l’application « nos lois » qui est assez interessante ( au moins je sais si mon député branle quelque chose ). Stupefaction hier! Il y a un projet de loi sur le vote par correspondance en cours au milieu d’autres lois mille-feuille presque toutes débiles. Heureusement je viens de voir qu’il a été rejeté.

    1. MCA

      En ce qui concerne le désastre, il semblerait que Micron n’ait pas attendu le second mandat; raison de plus pour qu’il évite d’en briguer un de plus.

      1. Astazou

        Son premier mandat était sous Flanby. N’oublie pas qu’il était secrétaire général de l’Elysée avant d’être sinistre des impôts et de la dépense publique

  18. Laurent569

    J’ai l’impression que les personnes éveillées sont celles qui ont connu laviedavant, celle de vraiment avant et ont, de ce fait, conscience de que peut être la liberté, type années 1970.
    Hier, me baladant en centre-ville et alors que le port de la muselière n’est plus requis en extérieur, la moitié des quidams en étaient affublés, principalement des jeunes.
    Je crains que ce qui nous aurait fait sortir dans les rue à leurs âges ne les émeuve même plus.
    D’ailleurs, les Pfizerjüngen ne sont-elles pas enrôlées de plus en plus tôt ?

    1. Pyrrhus

      Les jeunes ont l’obligation de porte la muselière dès le plus jeune âge. Pour cette génération, (la part la plus jeune) porter le masque en permanence, toutes ces absurdités « sanitaires » deviendront la norme. Une part d’entre eux aura peur de tout en permanence, ils seront encore plus dociles et névrosés que leurs ainés.

    2. Mitch

      @Laurent569

      C’est un des paradoxes de tout ce cirque. Ce sont les boomers qui en demandent toujours plus (pour les autres qui les contaminent bien sur), et dont beaucoup s’assoient sur les propres règles débiles qu’ils demandent, et c’est les jeunes qui en subissent les consequences et les suivent …

      1. Pyrrhus

        Le boomer archétypal se soucie uniquement de lui même. Après lui le déluge, il se contrefout du sort de ses descendants, de ce qui adviendra après lui. Une génération auto-centrée, des vieillards enfermés dans une mentalité d’enfant, dont la seule préoccupation est de partir en croisière all inclusive au 4 coins du monde, de se faire péter la panse au restaurant.

        Le boomer se plaint en permanence, lui a du mérite, lui a travailler dur, tout lui est du, il va t’apprendre fainéant. C’est le boomer qui a foutu ses propres parents dans des mourroirs, maintenant que la faucheuse approche il est terrifié de finir en EHPAD. Ayant rejeté le fait religieux et la transcendance, le boomer, incarnation du matérialisme forcené est térrifié par la mort qui se rapproche. Par conséquence il est prêt à tout accepter, toutes les soumissions les plus absurdes pour prolonger son existence de jouisseurs, ne serait ce que pour une journée. Une dose, dix doses, le crédit social à la chinoise, peu importe tant qu’il peut continuer à consommer, même si ça doit se faire au détriment de ses propres enfants. Au buffet à volonté que fut la société de consommation de masse, il veut dévorer juqu’à la moindre miette, croquer la vie à pleine dent.

        Mentalement, il vit encore dans les années 60/70 et n’a aucune conscience des réalités concrètes vécues par les actifs; ceux qui paient leur retraite, ce magnifique ponzi à la française en phase terminale.

        Je décris une mentalité qui n’est pas présente chez tous, mais qui existe bel et bien. Cette mentalité est comme les MST, trans-générationelle, hélas.

  19. Nemrod

    600 par jour…pensez bien à ça.
    C’est le nombre de foetus qui finissent à la poubelle tous les jours dans ce pays merveilleux ou l’on pleure 110000 vieillards arrachés par surprise et précocement à l’affection de leurs proche avec la vie devant eux à 88 ans…
    Ah ceux là font pas les gros titres et y a pas de Visiteur du Soir pour nous mettre la larme à l’oeil, ni de gros titres dans Libération ou le Fig.
    Bon…que l’IVG existe…passons, ça évite surement des drames, mais que l’on m’épargne cette morale hypocrite quand il s’agit de faire ce que je veux de mon corps à moi !
    Ceux qui la font sont disqualifiés et depuis longtemps et le mieux qu’ils aient à faire et de ne jamais oublier que je les emmerde et qu’ils vaut mieux pour eux qu’ils me laissent dans mon coin.
    De toutes façons je n’ai pas besoin de leur compagnie.
    C’était mon humeur du jour.
    Bordel !

    1. Dr Slump

      Ah oui, et quand à propos du covid on me balance l’argument à la con « mais il y a des morts! », et les enfants aussi, je demande: combien d’enfants morts en 1 an ? Ils ne savent pas: c’est 19 enfants morts de avril 2020 à avril 2021. Et combien d’enfants morts du cancer par an ? Ils ne savent pas: c’est 500 par an.

      Ca met fin de la conversation, et à ce moment où ça leur ferme leur clapet, ils font cette gueule enfarinée, reconnaissable entre toutes, qui veut dire « je me sens bien merdeux, au fond de moi, de me soumettre à toutes ces conneries, mais pas question de le reconnaître honnêtement ». Et c’est ça qui me fout le plus en rogne: tous ces collabo ordinaires, qui préféreraient te crever toi plutôt que reconnaître leur erreur, vil sentiment d’autant plus facilité par le fait qu’ils sont les plus nombreux.

        1. Aristarkke

          Vite interdisons les piscines
          Malheureux ! Aucune chance, vu l’augmentation des impôts locaux que cela occasionne et de la consommation d’eau (les communes perçoivent une redevance pour ce service)

      1. Jacques B.

        19 enfants morts du Covid entre avril 2020 et avril 2021 : et sur ces 19 enfants, combien avaient des « comorbidités » et combien étaient dans une santé resplendissante ? Ceux de la seconde catégorie doivent se compter sur les doigts d’une main, et encore.

        Se laisser impressionner par le chiffre officiel des morts du Covid (131.000 aujourd’hui) me dépasse. Alors que la majorité de ces gens ne sont pas morts du Covid, mais avec le Covid, qu’ils seraient morts de toute façon vu leur âge et leur condition, sans parler de ceux morts du Covid parce qu’on ne les pas soignés ! Révoltant.

        1. Bruno13

          Tout à fait, tous les guignols pro piccouze que je rencontre et qui me disent « le Covid a fait un tas de mort » je leur répond bande de con vous connaissez beaucoup de maladie que l’on ne soigne pas qui ne soit pas l’étale !! Et la il te regarde avec leur air de Merlans fris et ils ne répondent rien c’est le vide comme dans leur cerveau . Comme vous dites Révoltant

        2. Aristarkke

          Quand on a vu le cirque médiatique engendré par le décès prématuré, forcément prématuré, du doyen des Grançais, emporté par le Covid à 116ans alors qu’il attaquait vigoureusement son deuxième siècle, arraché prématurément à la tendre affection des siens…
          On se dit que ces escrocs ne reculeront pas devant la pire torsion des faits…

          1. Yves

            Pauvre homme probablement contaminé par la fille de Castex … Arrêtons ce génocide, vaccination obligatoire pour tous les enfants avec un rappel tous les trimestres. Et camp de rééducation pour les parents récalcitrants. Les devoirs des Jungen Fransozen et des parents doivent passer devant les droits … Vive la France.

        3. Reek

          D’autant plus que si l’on cumulait les morts sur plusieurs années … le covid serait insignifiant. 131k sur deux ans c’est pas mal mais y’a pire… et au niveau mondial c’est la pandémie la plus tranquille de l’histoire de l’humanité…

          1. Pythagore

            Considérez également qu’au bas mot, 2/3 sont mort « avec » le covid et non du covid. Enfin bon, le peu de mort, c’est grâce aux mesures de notre grand lider, sinon s’aurait eté 400.000. Faut voir ca aussi 😉

            1. Reek

              Rivotril… ce mot est gravé en moi… et pourtant je n’ai pas eu de vieux qui y est resté sur ce coup là.
              J’ose espérer avoir tort tellement l’enjeu de civilisation est grand: Soleil vert, là où la réalité rejoint la fiction.
              Enfin pour moi, né en 1975… je pense que les générations qui ont connus 14/18 avait bien compris ce que l’état pouvait leur promettre et leur reserver.
              D’ailleurs, même si l’on peut critiquer ses positions politique le dernier grognard a refusé la décoration au crépuscule de sa vie… tout un symbole.

      2. durru

        « qui préféreraient te crever toi »
        Par intermédiaires, peut-être, certainement pas eux-mêmes. La lâcheté est, de loin, leur qualité première.

      3. Theo31

        Les deux cent mille infanticides pratiqués dans hôpitaux ne sont pas comptés parmi les morts. Les trisomiques ont plus de chance : ils sont fichés.

    2. Berdol

      8 millions de morts en France depuis le vote de cette loi scélérate et criminelle. Combien en Europe ? Plus que le total des morts hors URSS durant la seconde guerre mondiale. Combien de Einstein, de Mozart, de Curie, de Proust sont passés ainsi de la conception à l’expulsion pour d’obscures raisons ? Une civilisation qui ne respecte plus la vie à la naissance et qui ne respecte plus ses vieux est une civilisation que personne ne défendra et c’est bien ce à quoi nous assistons. Le premier pas est le plus couteux, nous l’avons fait, le reste suit et suivra jusqu’au réveil ou à l’extinction. Le second terme est le plus probable et moralement le plus juste…
      Je suis soulagé, Nemrod, de savoir que je ne suis pas le seul à déplorer cette catastrophe.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        J’ai vu le chiffre de 46 millions d’enfants morts d’avortement chaque année. Ca en fait la première cause de mortalité dans le monde, semble-t-il. A coté, Hitler, Staline et Mao sont des poètes
        Que peut-on attendre d’un monde qui tue ses enfants massivement pour son confort ?

  20. Jacques B.

    Il y a un truc marrant sur la carte de France de la vaccination, sur le site VaccinTracker : on y constate que les départements les plus piquouzés se situent à l’ouest du pays, et comme par hasard, ce sont les départements où le Covid a été le plus clément. (d’ailleurs j’y vis, et autour de moi les malades de la bestiole ne se bousculent pas)
    Comme si, plus on habitait dans une région où on a vu le monstre en face, on n’était finalement pas si effrayé que ça ; et comme si les gens des régions où on ne l’a vu qu’à la télé étaient les plus effrayés.
    Comment ça, les médias manipuleraient les gens ?

    1. Yvon Ster

      Pas d’accord avec vous. Voici un titre de Ouest-France aujourd’hui sur le net :

      « Les urgences débordent à Rennes : le CHU au bord de l’asphyxie à cause de la 5èm vague Omicron »

      La Bretagne est la région la plus piquousée de France et le Finistère remporte la palme, les Finistériens se précipitent ventre à terre dès que la macronie annonce une piquouse supplémentaire. Les bonnets rouges et les gilets jaunes sont portés disparus.

      1. Jacques B.

        Vous n’êtes pas d’accord sur quoi ? sur le fait que la Bretagne a été peu touchée par le Covid ? C’est pourtant une réalité, en tout cas avant le variant Omicron, vous pouvez regarder toutes les stats disponibles qui vous le confirmeront. Je les regarde régulièrement, pour me faire une idée de la réalité de l’épidémie et savoir quelles précautions je dois prendre (ou pas) avant de sortir.
        Or la vaccination de masse a bien lieu avant l’arrivée d’Omicron…
        Lequel Omicron, je vous l’accorde, fait beaucoup de malades, et pas mal d’hospitalisations… mais peu d’entrées en soins critiques (cf stats de Geodes, ça baisse depuis facilement 10-15 jours, on est à moins de 3500 lits occupés) et peu de décès : on doit tourner entre 250 et 300/jour au niveau national.
        Il est fort possible qu’Omicron engendre des bouchons aux urgences, comme une grippe standard le fait – surtout quand le nombre de lits et de soignants a été méticuleusement réduit depuis des années, alors que le nombre de vieux a augmenté de 4 millions en 20 ans… cherchez l’erreur.

        Donc oui, je maintiens que mes compatriotes de l’ouest de la France se sont fait massivement vacciner alors qu’ils n’avaient presque pas été touchés (avant Omicron) par le virus ; donc qu’ils en avaient une connaissance essentiellement télévisuelle.

        1. Nemrod

          C’est une évidence.
          J’ai chopé deux variants de la bestiole le Wuhan qui aurait du me tuer et Omicron qui aurait pu me tuer.
          Et ma femme qui travaille avec moi y a eu droit aussi
          Suis très exposé comme professionnel de santé et moi je reçoit tout le monde sans rendez vous et je sais pas pourquoi ils viennent…bref.
          Bon nous ne sommes pas mort et ne sommes pas terrifiés quand nous sommes malades suis malade…nous nous soignons avec application et puis voilà.
          S’il y a des maladies terrifiantes et j’en connais beaucoup, c’est pas celle là.
          Au moins celle là ça passe ( très très très souvent) ou ça casse mais tu trainent pas des mois ou des années comme un légume.
          Tous ces pleutres imbéciles terrorisé par un caniche quand rodent des Goules me font pitié.

      2. Jacques B.

        mortalité Covid cumulée par département, chiffres officiels :
        https:/ /geodes.santepubliquefrance.fr/#c=indicator&f=0&i=covid_cedc_sex_heb.dc_elec_covid_cum&s=2022-S04&t=a01&view=map2

        L’ouest de la France est beaucoup moins touché que le reste du pays (mais ce n’est pas vraiment lié au vax, puisque même en 2020, avant le vax, la différence était du même ordre).

      1. Pythagore

        ?
        Source ? Ce n’est pas ce que dit le FAZ.
        https:/ /www.faz.net/aktuell/politik/ausland/impfpflicht-in-oesterreich-kann-naechste-woche-in-kraft-treten-17777462.html

      2. pabizou

        Curieux, la cour constitutionnelle autrichienne a mis le gouvernement en demeure de lui fournir avant le 18 février les éléments sanitaires qui justifieraient l’obligation vaccinale qu’il veut imposer, alors, la loi d’emprisonnement, à mon avis, c’est pas gagné… Visiblement un de nous deux est mal renseigné, j’espère que c’est le catastrophiste qui joue à se faire peur …

        1. Spirou

          Le federal council en Autriche vient de voter l’obligation vaccinale sous peine de prison. Sans doute une fuite en avant mais la pop a l’air de suivre

    1. Mitch

      Oui mais c’est pour son bien !
      Et puis heureusement qu’il s’est fait vacciner car sans vaccination c’était direct la morgue. Et d’ailleurs le fait qu’il soit si malade avec un simple vaccin montre bien que sans cela aurait était pire. A minima le tube dans le trou de balle pour respirer.

    2. Berdol

      Dans l’expose initial que faisait Robert Malone sur les vaccins Pfizer et Moderna, il soulignait que Moderna etait dosé 40 fois plus que le Pfizer .Il disait que si on ne pouvait pas y échapper, il fallait opter pour Pfizer plutôt que Moderna. On trouve cette vidéo sur le site de France soir. Les dangers de Moderna seraient donc plus importants que pour Pfizer

  21. Vlad

    Bonjour.
    Je mettrai un bémol à votre raisonnement. Je constate il est vrai une certaine incompréhension de certains, acquis aux premières injections, qui ont perdu la foi face aux promesses non tenues. Mais il y a aussi la multiplications des cas contacts et des positifs. Il faut attendre une huitaine de jours dans ce cas pour se faire injecter. Il y a aussi les malades, du virus chinois qui n’ont plus besoin de la troisième dose, ou d’autres maladies (c’est la saison),qui ne peuvent se faire vacciner immédiatement. Enfin les règles changent tellement, que certains sont pris au dépourvu.

  22. Aristarkke

    avant de réduire unilatéralement la validité de l’immunité naturelle de 6 à 4 mois
    Dark Verandor dans Bé Spin à Lando : je change les termes du contrat. Estimez vous heureux que je ne les change pas davantage (pour le moment) !

    1. pabizou

      Ben quoi? il faut bien cacher les bobards de Nono, quoi de mieux qu’une petite colère orientée . Sur pgibertie.com ce matin, un regard sur les merveilleux résultats de ces clowns et de leur réussite point de vue du chômage . 2022 s’annonce sanglante, ça va devenir de plus en plus difficile à cacher d’ici avril …

      1. Pierre 82

        Je me demande parfois s’ils n’ont pas intérêt à laisser la place à Zemmour, lui qui n’a aucune expérience de gestion de pays, ni de négociation internationale, encore moins de finance, se dépatouiller avec une situation économique catastrophique (et dont on ne parle même plus), le laisser se prendre le mur tout seul, tel un Varouflakis à la glorieuse époque, pendant que les responsables se retirent des affaires un moment en contemplant le spectacle avec des popcorns.

        Parfois, je me demande si ce n’est pas ce que cherchent Pécresse et Macron: surtout ne pas se prendre l’explosion dans la tronche de la grenade dégoupillée qu’est la gestion du pays.

            1. durru

              S’ils ne sont plus aux manettes, qui se souciera de leur sort ?
              Non, objectivement, ils peuvent pas se le permettre. Ou alors se terrer, comme Trudeau.

        1. Berdol

          De la part de Pecresse, elle pourrait faire comme Wauqiez ou Retailleau, qui sont tous les deux dans un fromage. Si elle y va c’est qu’elle a envie d’y aller et qu’elle a reçu quelques encouragements du duo Niel-Arnault et de Sadoun, au cas ou le mignon poudré se prendrait les pieds dans sa djellaba…

          1. Higgins

            Voilà une réponse de MT à un commentaire dans son billet du jour : « …, non ce n’est pas joli tout ça, même pas joli du tout, je sais que Mme Pécresse n’est franchement pas très bonne… tout cela pour dire que j’ai beau retourner le Schmilblick dans tous les sens, je ne vois rien d’autre que du sang et des larmes, et ce n’est vraiment pas joli du tout… » (https:/ /maximetandonnet.wordpress.com/2022/02/04/lhistoire-tragique-des-doubles-mandats-presidentiels/)

            Je ne suis pas du tout surpris par ses propos. Il a pris la pleine mesure des très importantes insuffisances de la Pintade.

              1. Higgins

                Sauf, que ça nous plaise ou non, qu’il pose une bonne question, pas la bonne question je précise, que devons-nous faire pour empêcher la catastrophe qui s’annonce ? Moi-même, qui n’envisage pour le moment que l’abstention, je m’interroge.

                1. Jusnaturaliste

                  Tant qu’aucun parti n’a l’envergure du poste, il faut limiter les dégâts et pour cela il y a deux choses à faire: ne surtout pas réélire ceux qui ont fait le plus de dégâts, et diviser le pouvoir entre les partis pour qu’ils se tapent dessus au lieu de taper sur nous.

                  On remplace EM par VP qui est celle qui fait le mieux sur les photos, mais on donne l’assemblée au nouveau parti de Z, le sénat au RN ou à LFI… 

                  1. Higgins

                    https:/ /amp-lefigaro-fr.cdn.ampproject.org/c/s/amp.lefigaro.fr/elections/presidentielles/presidentielle-2022-emmanuel-macron-chute-dans-les-pronostics-de-victoire-des-francais-selon-un-sondage-20220204

                2. Dr Slump

                  Il n’y a qu’un moyen: prendre d’assaut l’Elysée, l’AN, le Sénat, les occuper jusqu’à constitution d’un gouvernement de transition pour la création de nouvelles institutions démocratiques garantissant liberté, sécurité, propriété. C’est ce qui finira par se produire de toute façon, mais pas avant que la classe moyenne, c’est à dire la majorité du peuple, ait subi dans leur corps les méfaits de cette caste qui nous gouverne.

                  1. Jusnaturaliste

                    Pour se retrouver avec un Robespierre et un régime de terreur?

                    Il faut rééduquer les gens à la liberté, et les institutions actuelles permettront déjà de faire des réformes.

                    Aucune démocratie n’a échappé à la dictature sanitaire, même des pays réputés être bien plus libres que la France.

                    Soit la majorité croit à nouveau à la liberté et on peut relever le pays avec les institutions actuelles, soit la majorité n’y croit plus et dans ce cas, la démocratie ne sert plus à rien, mieux vaudrait alors instaurer une dictature libérale.

                    1. durru

                      Vous inquiétez pas, la terreur arrivera de toute façon, d’une manière ou d’une autre…
                      Les institutions actuelles ne permettent qu’une chose : la corruption. C’est le résultat d’un pouvoir disproportionné, sans de vrais contre-pouvoirs (ni même une population bien armée) et dont les acteurs sont libérés de toute responsabilité individuelle. C’est du rêve de croire que le système actuel pourrait rendre quelque chose de mieux que ce que nous vivons.
                      Les autres pays sont aussi soumis au paradigme de l’État providence, et les mêmes causes produisent les mêmes effets.
                      Dictature libérale ? Terme plutôt contradictoire… Je sens plutôt, du moins pour la France et dans un premier temps, une dictature rouge. Si dictature il y a.

                    2. Dr Slump

                      C’est précisément ce que j’entends. Mais comment voulez-vous rééduquer les gens à la liberté, si ce n’est en instaurant une autre forme d’exercice du pouvoir ? Et qui donne le pouvoir à l’état, sinon cette majorité qui s’en remet à lui ?
                      Mais pour que la majorité apprenne la liberté et la responsabilité qui va avec, il va bien falloir qu’elle apprenne ce qu’est la tyrannie, en la subissant pour de bon. Car si elle ne veut pas l’apprendre intellectuellement, en faisant usage de son entendement, elle l’apprendra par la force des choses, en continuant de suivre passivement la pente que nous prenons tous, consciemment ou non, volontairement ou non.

                      « Quand la grande Voie eut dépéri, on vit paraître l’humanité et la justice.
                      Quand la prudence et la perspicacité se furent montrées, on vit naître une grande hypocrisie.
                      Quand les six parents eurent cessé de vivre en bonne harmonie, on vit des actes de piétéfiliale et d’affection paternelle.
                      Quand les États furent tombés dans le désordre, on vit des sujets fidèles et dévoués »

                    3. Jusnaturaliste

                      Le fondement du libéralisme n’est pas la démocratie, mais le droit naturel. Un libéral se fiche du système politique, ce qui lui importe, c’est que les droits naturels (ou si vous préférez, les libertés individuelles) des citoyens soient défendus.

                      Une dictature totalitaire avec à sa tête un libéral est même un système bien plus pertinent qu’une démocratie. On économise les votations, les divisions, le clientélisme, la corruption, etc. Mais la grosse difficulté est de trouver le bon dictateur et d’arriver à assurer sa succession.

                    4. durru

                      Déjà, « totalitaire » ne tient pas la route, car ça implique l’intervention de l’Etat dans la vie privée des gens.
                      Le problème d’une dictature, c’est le manque d’équilibre des pouvoirs. OSS 117 avait raison de classer la France de De Gaulle comme dictature (à Rio), regardez où nous en sommes maintenant.
                      Démocratie, j’en sais rien. Etat de Droit, absolument nécessaire. Assez incompatible avec la dictature…

                    5. Jusnaturaliste

                      @ Dr Slump

                      Certains pays qui ont sombré dans la tyrannie ne s’en relèvent plus.

                      Il faut reprendre en main l’éducation de ses enfants, et pour les adultes, il faut saisir des occasions pour promouvoir la liberté. Ce n’est pas simple et cela prend du temps.

                      @ durru

                      Cela dépend ce que l’on entend par « totalitaire », si le totalitarisme se contente de rejeter toute forme de contestation politique au peuple (rejet de la démocratie), ce sera même une nécessité pour pouvoir réformer, car les socialistes vont résister avec violence.

                      Et dès lors que le dictateur est vraiment libéral, le pouvoir est équilibré.

                  2. bibi

                    Des nouvelles institutions qui garantissent le liberté, en voilà une idée qu’elle est bonne.
                    Comme si La Vème sur le papier ne garantissait pas la liberté.
                    Le problème ce n’est pas les institutions, et vous le dite vous même c’est que c’est une caste qui nous gouverne, et ce n’est pas un morceau de papier appelait constitution qui peut empêcher cela.
                    De nouvelles institutions n’empêcheront les gouvernanats de nous prendre nos libertés, et avant le covid vous n’auriez parié un rouble sur le fait que les gouvernements néo-ZELEndais ou Australien deviendraient plus liberticides que le gouvernement français.

                    1. Dr Slump

                      Dans l’idéal Bibi je préférerais vivre sans dieu ni maître, sans état ni chef ni institution, chacun maître de sa vie et dans le respect de la liberté d’autrui. Mais voilà, dans l’idéal, ce n’est pas dans la réalité.
                      Alors quand je parle « d’institutions », ou de « forme d’exercice du pouvoir », je parle en l’air, c’est juste dans l’espoir d’avancer vers une forme de vie en société plus respectueuse de la liberté. Parce que même la société la plus libérale qui soit pourra toujours être pervertie, parce cette société serait toujours dans les mains des humains faillibles et corruptibles.

                    2. bibi

                      C’est quoi le problème avec Dieu?
                      En partant du principe qu’il existe vous noterez qu’il vous laisse en paix que vous respectiez ou non ses commandemants.
                      « Si vous parlez à Dieu c’est que vous êtes croyant, si il vous répond c’est que vous êtes schyzo. »
                      Dr Gregory House.

                      Ce sont les humains qui ne veulent pas de la liberté parce qu’elle impose la responsabilité, et que malgré les échecs du socialisme, il y en a toujours une majorité pour croire à ses bienfaits.

                      Vivre sans maître serait l’idéal, avec ou sans Dieu est sans importance, mais trop d’humains croient avoir besoin d’un maître, pour certains c’est Dieu (grand bien leur fasse), pour beaucoup trop c’est l’Etat.

                  3. Mitch

                    Ce qu’il faut garder en tête c’est que ces raclures et leurs mesures tyranniques sont soutenues par une bonne parti de la population qui a même demandé ces mesures liberticides.

                    Sur ce blog, on est entre nous et on peut parfois l’oublier.

                    Perso, c’est ça qui me fait le plus mal et m’a fait perdre toute ‘foi’ en ce pays.

  23. Waren

    Il va être intéressant de voir les conséquences économiques de cet afflux de million de néo-novax. A l’heure actuelle, j’ai cru ouïr que les restaurants, l’hôtellerie et autres rencontraient déjà des difficultés directement liées au laissez-passer. Zut, on n’a peut-être pas besoin de cela en ce moment, en dépit de ce que nous affirme l’immense Bruno Leu Mère.

    Sinon, je tiens à remercier chaleureusement ce gouvernement pour m’avoir forcé la main à de fortes économies pendant de longs mois. Et faute de pouvoir dépenser dans notre belle république vaccinale, il est clair que cette belle somme a de grandes chances d’aller voir ailleurs si j’y suis.

    1. Pencilivy

      Ce qui est formidable, c’est qu’après le sevrage forcé de quasiment un an et demi entre confinement et couvre-feu (mais fermetures des restaurants et bars pendant le deuxième), on s’est habitués à faire sans… et aujourd’hui la menace suprême c’est de ne plus pouvoir aller au resto. L’ennemi public numéro 1 d’hier est apparemment l’alpha et l’omega d’aujourd’hui (triste inverse pour les soignants, d’ailleurs). Amusant que ceux qui nous faisaient la leçon sur le monde d’après et de consommer autrement veulent aujourd’hui nous voir spoiler de tout, pourvu qu’ils puissent consommer…
      Tristes sires.

      1. Berdol

        Personnellement, je ne retournerai pas au restaurant ni au bistrot puisque ces cons m’ont fermé leur porte durant la crise du Covid sans prendre le moindre risque vis à vis d’une maréchaussée très peu présente quoi qu’on en dise.
        J’ai un peu de sous, ma femme n’aime pas les restaurants : On fera de la bonne cuisine chez nous et on emmerde tous ces pleutres

        1. Pierre 82

          Pour l’instant, je pense la même chose: je n’ai plus envie du tout de refoutre un jour mes pieds dans un resto ou un bistro.
          Sauf éventuellement s’il s’agit de quelqu’un qui peut prouver qu’il ne pratiquait pas ce métier pendant les années covid.

          Je ne sais pas où on en sera dans quelques années, mais sans vouloir insulter l’avenir, je suis sur la même longueur d’onde que vous en cet instant présent.

  24. CPB33

    ahhah « rhétorique absurde » !!!! la prochaine il traitera H16 de blasphémateur envers le grand Jupiter notre immanent petit timonier…..

  25. Raoulos

    HS les amis, mais je viens de recevoir ma facture d’électricité, qui a plus que doublé depuis le mois dernier ici en Espagne. Et ça va vous arriver dans le pif à vous aussi.

    Tout ça pour dire que dans un pays ou déjà le niveau de vie est bof, et les gens avant ça étaient déjà en mode : « aujourd’hui je fais une lessive ou j’allume le four ? », et ben tu vas dans la crypto, ou certes c’est le far ouest, ou certes c’est risqué, mais tu as des taux d’interêt de 120% VS ta banque et ses 0.5 plus frais. Et tu reviens jamais.

    Pas par choix, sinon par obligation. ça va arriver, c’est même pas une question, on va tous y aller. Et une fois qu’on y sera, on va bien rigoler. On n’aurait jamais pu réver qu’un un futur plus libertarien se mette en place de façon si organique, par la faute même de tous ceux qui veulent nous imposer leur autoritarisme, ultime ironie du sort.

    Bon baisers du futur !

    1. Pyrrhus

      Les cryptos servent de tremplin en attendant la mise en place définitive des CBDC. Quand les CBDC seront mises en place de manière effective et définitive, les cryptos seront liquidées. Hormis le BTC qui pourra sans doute etre proclamé comme réserve d’or numérique (ce qu’il n’est et ne sera jamais) dans le nouvel ecosystème des CBDC. De plus l’envolée des cryptos, notamment le BTC est liée au QE incessants des BC, comme la FED, la BCE.

      Les QE s’arrêtent, les bulles spéculatives éclatent, que ce soit la bourse, les cryptos, les NFT. Si les QE continuent, la spirale inflationniste ne va qu’accélérer. Nous sommes dans une impasse monétaire et économique.

      1. Raoulos

        Tu pars de 2 postulats impossibles :
        – Les central bank digital currency fonctionnent. Ce sont des fake crypto, avec tous les défauts des fiat moins leurs avantage (l’anonymat).
        – Les cryptos sont éliminables. Par définition elles ne le sont pas.

        Donc voilà, l’adoption des CBDC c’est pas gagné, et ce sont désormais les gens qui décident de la confiance en une monnaie. Echec et mat pour les fiat à plus ou moins moyen terme.

        1. Pyrrhus

          Les CBDC sont la prochaine étape, et je parle en terme de prospectives, pas de quelque chose de déjà en place. C’est par définition une hypothèse, au conditionnel donc.

          « Ce sont des fake crypto, avec tous les défauts des fiat moins leurs avantage (l’anonymat). »

          La blockchain du BTC est publique et les transactions sont traçables, pour l’anonymat on repassera. Il n’est pas question ici d’anonymat mais de centralisation, et effectivement les CBDC sont centralisées au travers des BC.

          « Donc voilà, l’adoption des CBDC c’est pas gagné, et ce sont désormais les gens qui décident de la confiance en une monnaie »

          Je trouve votre candeur admirable, les gens ne décide de rien, en particulier au niveau monétaire.

          « Echec et mat pour les fiat à plus ou moins moyen terme. »

          Qu’est ce qui alimente les cryptos? Les FIAT, au travers des QE incessants. Il est intéressant de mettre en parallèle les QE de la FED et l’envolée spectaculaire du BTC sur des graphiques, en prenant comme échelle de temps 2008 jusqu’a maintenant. La corrélation est là. L’un alimente l’autre. La valeur des cryptos n’existe qu’au travers des injections de liquidités permanentes des banques centrales. Cela vaut aussi pour le cours de la bourse qui crèvent le plafond en grande partie grace aux QE. L’ un alimente l’autre.

          Les cryptos sont élminables d »une manière assez simple, faire s’effondrer le cours d’une manière radicale. Prenons le BTC, Il suffit que quelques baleines vendent leur stock de BTC à 10 dollars l’unité, le cours s’effondrerait de manière phénoménale. La panique amènera les petits joueurs à vendre encore davantage accélerant la chute. Autre point d’attaque: si les fermes de minages industrielles sont impactées, le cours l’est aussi. Un point d’attaque est également l »infrastructure réseau elle même au travers de cyber attaques majeures impactant l’accès à internet et donc à la blockchain.

          1. Raoulos

            La BTC ok, alors parlons de monero. Ce que je voulais dire, c’est plus en fait que les CBDC sont designées pour le flicage et le contrôle des populations. Et donc la sauce va pas prendre.

            Après effectivement les théoriciens attendent une corrélation inverse entre les fiats et les crypto, quand ce qui se produit est l’inverse. Pour l’instant, et jusqu’à quand ??

            Quand à manipuler les cryptos, ok…alors pourquoi c’est pas déjà fait ?

            En attendant, il y a des x100 à faire, pendant que dans l’ancien monde tout n’est que couille mal déguisée….
            Alors bon, je veux bien que le futur ne soit pas crypto, mais dans ce cas, il n’y a pas de futur du tout.

            1. Pyrrhus

              Les x100 se font parce qu’un crash monétaire/bousier de grande ampleur est imminent. L’ancien monde on y est encore, les x100 sont juste un des symptomes de la mort clinique de notre systême monétaire/économique.

              « les CBDC sont designées pour le flicage et le contrôle des populations. Et donc la sauce va pas prendre. »

              Il faut voir l’implication des CBDC, qui logiquement viendront s’insérer dans le système de crédit social (pass vaccinal). Le pass « vaccinal », intégrera le « digital ID », toutes vos informations administratives y seront intégrées, incluant un porte-feuille numérique, permettant d’envoyer/recevoir l’euro numérique. Progressivement le cash sera banni, c’est déjà en cours. Le paiement sans contact, à mon sens, visait à habituer les gens au CBDC qui arrivent.

              Le revenu universel dont on commence à faire la promotion sera versé à chacun, à condition qu’ils se soumettent aux obligations les plus absurdes. Je suis pessimiste quand au regard critique des populations sur les CBDC. Une crise économique/monétaire majeure et l’inflation rampante seront utilisées afin de faire passer la pillule.

              Une nouvelle hystérie de masse remplacera le Covid-19, afin de relancer la terreur au sein des populations. Maladie de Marburg? Cyber attaques ciblant la chaine logistique? Conflit majeur en Ukraine? A Taiwan? Le champs des possibles est vaste, ce ne sont que des prospectives.

              Ce n’est qu’une hypothèse, je ne prétends en rien prédire le futur de quelques manières que ce soit. Les QE produits par les banques centrales sont la raison principale de la spirale inflationniste actuelle. Les FIAT perdent de plus en plus de valeur avec le temps. Avant que l’hyperinflation finisse par se produire, les même mesures désespérées sont prises à chaque fois et ne résolve pas le problème: A savoir, encadrement des prix, distribution d’argent (prime inflation), perfusion de l’éonomie au travers de la dette, PGE. Les PGE sont une soviétisation de fait de l’économie française.

              Dans ce genre de situation, les paniques bancaires se produisent invariablement, provoquant l’implosion du systême monétaire/économique et politique par extension. De ce point de vue, la mise en place des CBDC permettrait d’empecher les paniques bancaires, les CBDC par définition n’ont pas d’existence physique comme les billets ou les pièces de monnaies. Concernant la zone euro, En raison de la surabondance monétaire liés aux QE de la BCE, l’euro ne vaut déjà plus rien. La spirale inflationniste est un symptome d’excédent monétaire et par conséquent de sa perte de valeur. Les prix augmentent car l’euro perds de la valeur. Ca deviendra sport quand la population s’en rendra compte.

              Les débats interminables sur l’age de la retraite, le poids de la dette, les budgets de ceci ou de celà, les augmentations de salaires, n’ont plus aucune importance. Ils sont d’une vacuité totale au regard de la dynamique monétaire en cours.

              1. Raoulos

                Mais justement mon vieux, pourquoi persistez vous à être de l’ancien monde ??? Si vous savez ces choses….

                Que va-t-il se passer quand mon gentil voisin et son tout CBDC roulera en dacia avec peine quand moi je lui mets l’acceleration extrêmement rauque de ma lambo dans la gueule chaque jour ?

                il est si con mon voisin ???

      1. Raoulos

        En attendant que mon statut de prophète absolu se consolide, je suis encore ouvert aux arguments contraires, au cas ou quelqu’un souhaite entrer dans les pages de l’histoire.

        1. Dr Slump

          Absolument, je partage entièrement l’avis qu’il n’y a pas de honte à ne pas tout maîtriser, je vais même plus loin en disant qu’il ne faut pas croire qu’on peut tout maîtriser, et rester humble face au caractère complexe et imprévisible des phénomènes vivants. Ce pour quoi je vise les propos de Pyrrhus, qui assène en continu ses prédictions, ça se passera comme ceci, il se produira cela, c’est de la prospective mais voilà ce que sera le futur.

          1. Raoulos

            Je comprends bien mon ami ! En fait mon point c’était de dire que parfois il vaut mieux se positionner par rapport à une innovation. Et je pense que pour les cryptos ce sera un « crime » de ne pas s’être positionné. Mettez un peu de fuck you money là dedans, au moins vous n’aurez aucun regret dans 10 ans.

    2. douar

      Légère différence en France: malgré une volonté affichée depuis plus de 20 ans pour flinguer le nucléaire, l’électricité française reste très majoritairement d’origine nucléaire et le restera.
      Donc, un coût, finalement assez maitrisé.
      Je crois que l’opinion publique l’a compris et nous voyons désormais un retour de balancier pour le nuke.
      La fermeture de Fessenheim est un gros caillou dans le sabot de manu.
      Les espagnols se sont laissés berner par les soit disant EnR et en paient le prix fort et ne sont pas sortis de l’auberge.

      1. Raoulos

        Ben les espagnols sont bien baisés. Mais quoi? les français n’ont pas opté en force pour les renouvelables peut-etre ? aka les énérgies qui font bien d’être pour sale merde de français pour tout ce qui fait bien sur le papier, mais qui vont te couter un bras quand moi le politichien je suis déjà loin, FDP !!!!

        1. Laurent569

          Production électrique en France par filière et en temps réel :
          https:/ /www.rte-france.com/eco2mix/la-production-delectricite-par-filiere

          1. Raoulos

            Merci pour la source. Donc ça serait bien moins qu’on le chante sur les toits, et tant mieux pour vous alors.

            Car je peux vous assurer qu’en Espagne, ou les gens vivent en moyenne encore chez leur parents à 50 piges, ce doublement de la facture d’electricité et bientôt plus si affinité, va avoir de grosses répercutions. Il y avait déjà pas le flouze pour acheter des légumes….

              1. Raoulos

                Ça vous paraît fou ? Parce qu’ici on y est. C’est pas figuratif, j’ai des gens dans ma famille qui vivent dans l’obscurité et dans le froid pour économiser l’électricité. Avant que ça augmente.

  26. Mitch

    Hier j’ai eu un management meeting comme chaque semaine. On y est 5
    dont 1 Français, 2 Espagnols, 1 Anglais et moi. Habituellement on parle direct business et c’est très bien. Mais hier, je ne sais pourquoi, il y a une qui a commencé à parler de la nécessité d’être vacciné pour prendre l’avion et que ça la faisait chier au plus haut point, car elle n’avait plus envie. Elle s’est ensuite émue de la situation dans certains pays ou il fallait monter un pass pour aller chez Decathlon.

    C’était lancé ! et je me suis dis « Mitch, surtout ferme ta gueule ca va mal finir, d’autant plus que tu va sans doute être seul ».

    Et là bingo !, le Français, grand donneur de leçon devant l’éternel, qui prend la parole pour nous expliquer que : « les vaccins obligatoires ca a toujours existé, ou est le problème de se faire vacciner ? », et que, je cite: « bientôt le pass-vaccinal ce sera fini ». Un grand moment, et une belle tirade !

    Je n’ai pas pu m’empêcher de l’envoyer au bois. Pour résumer, je lui ai dit que « s’il pensait qu’il ne resterait rien de ce pass alors il était naif, et qu’il pouvait bien se faire piquouser tant qu’il le voulait sans y obliger les autres ».

    Chose stupéfiante, les 3 autres m’ont suivit. Je n’en reviens toujours pas (NB: il n’y a pas de lien hiérarchique entre nus tous). L’Anglais y allant se son couplet sur la liberté et son inquiétude devant la folie qui sévit en Europe. Un autre relevant que : « le mieux pour être tranquille c’est de l’avoir au moins tu as ton pass et tu peux voler ».

    It was Music to my ears ! 🙂

    Quand je leur dis que je me le suis littéralement injecté, les 4 autres se marrent et le Français est blême (il a tout les stigmates de l’abonné au Monde de notre ami Campagnol quand j’y réfléchit). Il me répond dans un Anglais vacillant que : « j’aurai pu en mourir » et que : « je devrais aller vivre dans une montagne » (je comprends par cette dernière remarque que les gens qui refusent les grandes et belles règles du Politburo devraient être exclu – beau ! – J’ai un spécimen de connard tricolore sous les yeux).

    Sur ce je lui répond sèchement que : « sur une montagne il n’y avait pas la Pravda et qu’il ferait bien d’y aller aussi pour ne plus écouter en boucle les conneries qu’il semble avaler goulûment, mais qu’il choisisse bien une montagne différente de la mienne. Quand à mourir, ça va merci et on peut aussi mourir du vaccin. On a d’ailleurs bien plus de chance de mourir du vaccin si on est jeune que du Covid ».

    Quelques gloussements des 3 autres ont eu finit de le mettre en déroute.
    Belle ambiance ….

    1. Raoulos

      L’univers corporate est fait de gens qui sucent des bites en enfer…
      Maintenant on va bien rire le jour ou ils réalisent à quel point ils se sont fait baiser.
      C’est pas si, c’est quand. On va se fendre la poire les gars !!

  27. Higgins

    Nous évoquions sur le billet précédent la course vers la guerre civile des sociétés occidentales : https:/ /brunobertez.com/2022/02/04/la-marche-vers-la-guerre-civile-on-est-en-phase-5-sur-6/

    1. Higgins

      Extrait qui caractérise totalement notre société : « Le désordre et le mécontentement produisent des dirigeants qui ont de fortes personnalités, sont anti-élitistes et prétendent se battre pour l’homme de la rue. On les appelle les populistes. Le populisme est un phénomène politique et social qui séduit les gens ordinaires qui ont le sentiment que leurs préoccupations ne sont pas prises en compte par les élites. Il se développe généralement lorsqu’il existe des écarts de richesse et d’opportunités, des menaces culturelles perçues de la part de ceux qui ont des valeurs différentes à l’intérieur et à l’extérieur du pays, et lorsque les «élites de l’establishment» occupant des postes de pouvoir ne travaillent pas efficacement pour la majorité des gens.
      Observez le populisme et la polarisation, ce sont des marqueurs. Plus le populisme et la polarisation existent, plus une nation est avancée dans l’étape 5 et plus elle est proche de la guerre civile et de la révolution. Au stade 5, les modérés deviennent la minorité. Au stade 6, ils cessent d’exister.’

  28. Jacques B.

    Intéressant, les derniers chiffres de la santé publique britannique :
    https:/ /assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/1052353/Vaccine_surveillance_report_-_week_5.pdf

    C’est sur les 4 premières semaines de l’année 2022, donc avec le variant Omicron.

    Tableaux 11 (page 44) et 12b (page 46) :
    1/ malades se présentant aux urgences et entraînant une hospitalisation de nuit : les non vax représentent 30% du total des malades (et les vax 1, 2 ou 3 doses 70% du total)
    2/ décès (dans les 60 jours) : les non vax représentent 18,3% du total des morts (et les vax 1, 2 ou 3 doses la différence soit 81,7%)
    Il est vrai que chez les jeunes, la proportion de non vax est supérieure parmi les décédés ; quoique cela ne représente pas des chiffres astronomiques non plus (280 chez les moins de 60 ans) et qu’il faudrait voir le nombre de gens à comorbidités parmi ces décédés.
    Mais parmi les vieux (+80 ans), il meurt quand même beaucoup de double et triple vaccinés…

    Cela pour dire que je vois mal, dans ces conditions, comment les non vax pourraient, en France, représenter la majorité des lits de réanimation, sauf à nous faire croire qu’il existe de ce côté-ci de la Manche une « exception française », une de plus !…

    1. Jacques B.

      Un article de FranceSoir qui y fait écho : quand le directeur du CHU de Nantes dissimule les vrais chiffres de vaccinés en réanimation…

      https:/ /www.francesoir.fr/opinions-tribunes/du-bonnet-dane-des-pays-riches-letrange-verite-du-directeur-du-chu-de-nantes

    2. Mitch

      En France, Non-vax = pass vaccinal non à jour. Donc les 1 doses, 2 doses ou doses avec 3ième dose faite à moins de 15 jours.

      Ceci explique peut être cela …

  29. casuffit

    Personnellement je comprends l’embarras dans lequel se trouve notre gouvernement et compatis. Alors qu’il ne devait que persuader les non-piqousés que le vaccin marche, et, dans le même temps persuader les piqousés qu’il ne marche pas !!!!!! Il a acheté 4 doses/ couillon et maintenant covid tracker ou covid data explorer nous démontrent que personne n’en veut plus!
    Des malins ont découvert que Trudeau touchait à chaque dose de Pfizer et de Moderna fourguée. Les pépettes sont versées dans les comptes de la Fondation Trudeau par le biais de la société Acuitas Therapeutics, dont la fondation détient 40 %( source Dr David Martin).
    Qui imagine nos mafieux ne pas avoir monté leur petit circuit? Comme toujours, suivez l’argent et tout devient limpide.

  30. Jacques B.

    Une tribune, qui me paraît lucide, de Jean-Frédéric Poisson :

    https:/ /www.francesoir.fr/opinions-tribunes/pour-un-veritable-retour-la-normale

    (il voit lui aussi venir le pass carbone)

  31. Higgins

    Si le Véreux pouvait faire sous lui, ce serait déjà ça : https:/ /www.publicsenat.fr/article/parlementaire/a-aucun-moment-mckinsey-ne-m-a-fait-prendre-une-decision-en-lien-avec-la-crise

    1. Raoulos

      J’aimerais tellement y croire, mais on a un cas tellement flagrant de je te tiens tu me tiens par la barbichette, que le premier qui aurait une tapette provoquerait un tel effet domino, que ça risque pas d’arriver. A moins que…

      1. pabizou

        Contre une immunité, ce genre de salopard vendrait même sa mère, vas savoir lequel craquerait le plus vite pour sauver sa carcasse de charognard …

    1. Dr Slump

      Mais MDR 😆
      J’ai trop aimé le jeu de cartes de la vaccination, et la conclusion, imparable ! Heureusement il y a quand même un paquet de gens qui comprennent l’arnaque.

    2. Raoulos

      Oui alors on se fend la poire, mais là ou moi je vais bien rigoler c’est quand ça va cesser d’être un jeu. Là on va rigoler quand les ptits nazis seront révélés pour ce qu’ils sont, et jetés à la vindicte populaire. Comptez pas sur moi pour faire autre chose que me fendre la gueule à ce moment là…

  32. Oreliane

    Il a l’air très sympa ce jeu de société ^^

    https:/ /twitter.com/verity_france/status/1489492750395449348?s=20&t=UgMlDtqDWjsDvBU6phZQ2w

  33. Nemrod

    Si vous avez une minute allez voir ce qui se passe en Israël…je trouve que ça pue depuis un bon moment mais que se passe t’il ?
    Voilà un pays a la pointe de la lutte anticovid et qui bat son record quotidien de mort.
    Quel fiasco…
    Surtout si Malone a raison.
    Si oui on courre a la catastrophe.

    1. pabizou

      Suis pas qualifié pour dire si Malone a raison ou pas, par contre, il n’y a pas besoin de sortir de St Cyr pour aller sur pgibertie.com . C’est édifiant et glaçant, un vrai massacre et ce n’est que omicron, plus ils picousent, plus il y en a qui claquent …

    2. durru

      C’est vrai que l’évolution est plutôt inquiétante, mais on reste sur des valeurs absolues anecdotiques (moyenne sur 7 jours à 66 décès). A suivre.
      Peut-être qu le système de santé israélien est bien mieux loti que le français…

      1. pabizou

        Rapporté à la population ça donnerait quand même un joyeux 600/j chez nous . C fait surtout ressortir que chaque vague de vax provoque un pic de mortalité . C’est surtout ça qui est inquiétant

    3. Jacques B.

      De toute façon, les gens âgés et malades de cancers, diabète, obèses, insuffisants cardiaques etc. finissent toujours par décéder. On leur colle l’étiquette Covid comme on leur collerait une autre étiquette, c’est tout – je caricature à peine. C’est au niveau global qu’il faut voir s’il y a une augmentation de la mortalité. Sinon on se laissera effrayer ad vitam aeternam par ce virus, puis par les suivants. C’est tout le narratif qui est pervers, en fait.
      Cela n’empêche pas que le phénomène des anticorps facilitants soit un problème ; en fait, j’ai l’impression que ce vax, c’est comme jouer à la roulette : un coup tu es protégé comme une forme grave du Covid, et le coup d’après tu en meurs du fait des A.F. Mais au total ça revient à peu près au même.
      C’est la mortalité générale qui sera le juge de paix.
      Cela dit, je suis bien d’accord que les pourris qui nous gouvernent trouveront toujours une façon de présenter les stats à leur avantage : si ça monte, ce’st à cause du virus et de l’indiscipline des gens, et si ça baisse c’est grâce au confinement et au vax, donc grâce à nous. Et la crédulité des gens fera le reste.
      C’est la liberté qu’il nous faut réclamer, le retour à la responsabilité individuelle.

      1. Jacques B.

        Pour Israël comme pour tous les pays, il ne faut pas oublier non plus le phénomène appelé « effet moisson » : si une vague épidémique est moins sévère pour diverses raisons, et épargne pas mal de gens fragiles, la vague épidémique suivante, si elle est plus sévère, va faucher les fragiles du moment + ceux épargnés par la vague précédente. C’est une des raisons pour lesquelles on voit parfois deux pays voisins et similaires avec des courbes différentes pour une même épidémie, et la fois suivante le phénomène s’inverse. Charles Gave ou Pierre Chaillot ont bien montré cela à partir d’exemples (comparaison Suède/Danemark pour Ch. Gave où il montre à partir des chiffres de mortalité générale que le Danemark a rattrapé son retard sur la Suède, alors même que le chiffre officiel Covid reste nettement supérieur pour la Suède…).
        C’est la mortalité générale le juge de paix, et c’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses (le bon sens paysan près de chez vous).

  34. Lafayette

    La séparation des pouvoirs. On a viré le religieu, on s est fait infecté par la vague verte qui nous valent une hausse massive sur l energie.
    Et maintenant on se fait dépouiller pas le médical sous pretexte qu il faut amortir des vacins qui dorment.
    Arretons de nous faire diriger pas des lobbys qui n ont qu une vision de dependance à leurs intérêts.

    Révolution….

  35. Mangouste

    Voir l’obligation vaccinale se retourner contre Macron à 1 mois de l’élection présidentielle serait pour moi une source de joie indicible. Les journalistes sont suces-boules, mais peuvent instantanément se retourner contre leur maitre, si ils sentent l’opinion public tourner. Se rappeler l’affaire Benalla…

    1. pabizou

      J’ai un peu de mal avec ce raisonnement, il est digne d’un Vérangélé et je trouve qu’un seul suffit . Se débarrasser du salopard, OK, de là à espérer que ceux qui se sont fait avoir y laissent leurs os, je trouve ça moyen …

    1. Jusnaturaliste

      J’aimerais que l’on m’explique comment un homme de la taille de BM fait pour avoir des mains, des bras des jambes et la poitrine d’une femme?

      Et aussi, comment ses trois enfants ont fait pour cacher la vérité sur leur « mère » pendant des décennies à tous les gens qu’ils ont côtoyés?

      Quand un complot implique trop de monde et trop de science-fiction, j’ai de quoi fortement en douter.

    1. Higgins

      Pour le Parisien, il n’y a que 200 camions (sic!) qui bloquent la capitale fédérale* mais l’information importante, à mes yeux, est que ça ne sa passe pas si bien que ça pour Trudeau piur qu’il renonce à faire appel à l’armée : https:/ /www.leparisien.fr/international/covid-19-au-canada-les-manifestations-se-poursuivent-trudeau-ecarte-lidee-de-faire-appel-a-larmee-04-02-2022-VBDJHCKN7FEQXMZIOUGHEL2C4A.php

      *on dénote cependant un net changement de ton par rapport au début de cette crise.

      1. pabizou

        Le parisien a une curieuse tendance à oublier des zéros lorsqu’il compte , peut-être un effet secondaire du covid qui a touché ses journalistes . Ce virus est d’une perversion incroyable, si tu ne te testes pas il passe inaperçu

      2. Aristarkke

        Une manif similaire mais européenne et en particulier grançaise est annoncée pour la semaine prochaine. Il est temps de poser des jalons d’accommodement.

  36. baretous

    Hors sujet ou pas:
    « vu à la télé » ce matin, des militants LREM sillonnant les rues leur portable en main avec l’application adéquate répertoriant autour d’eux les citoyens non inscrits sur les listes électorales.. c’est glaçant quand même! vous imaginez les dérives ,

    1. Dr Slump

      Oh c’est étonnant, ça me rappelle le racolage des citoyens non inscrits lors de présidentielles américaines, mais ça progresse, les militants ont une app maintenant. LREM, une vraie startup! D’ailleurs, starteup-néchieune, je trouve que ça colle bien avec great reset, un peu comme erase and rewind.

    2. MCA

      @baretous 5 février 2022, 10 h 08 min

      Je ne vois pas l’intérêt de se promener dans la rue, ça peut très bien se faire assis à un bureau.

      Rien que le « vu à la télé » devrait susciter la méfiance.

      1. baretous

        j’ai dit « vu à la télé » parce que j’ai vu perso la vidéo mais ne sait plus sur quelle chaine. ainsi donc j’ai vu des militants de la REM dans la rue pointer le quartier sur leur smartphone genre google map et montrer à la caméra les noms et adresses des personnes dans leur environnement immédiat n’étant pas inscrits sur les listes électorales. en suivant ces mêmes personnes se sont dirigées vers l’un de ces domiciles pour toquer à la porte. là écoeuré j’ai zappé..ils ont peut être pourquoi pas l’application Nutriscore pour aller chez les obèses…..bienvenue en Chine..

      1. MCA

        Plutôt la présence des gens à domicile tout simplement en les appelant au téléphone pour ensuite pouvoir engager la conversation en tête à tête et les convaincre de s’inscrire sur les listes électorales et bien sûr… voter LREM.

        S’ils en sont réduits à ça, c’est qu’ils doivent avoir sacrément le feu au derche, non?

  37. Jacques B.

    Surprise (ou pas) : la Cour de Cassation donne un sérieux coup de canif au droit de propriété, considérant que le « droit à l’information » peut justifier que des tiers s’introduisent chez vous sans votre accord pour y filmer ce qu’ils veulent.
    https:/ /www.ouest-france.fr/bretagne/loudeac-22600/elevage-filme-clandestinement-en-2019-dans-les-cotes-d-armor-nouveau-rebondissement-judiciaire-b7bf26aa-85d5-11ec-af81-8e0c48144780

    Je n’ai pas d’autre mot que : perversion.
    La transparence absolue et à tout prix qu’implique ce « droit à l’information » est très malsaine, le droit à l’intimité et à la vie privée disparaissant de facto, et le citoyen étant transformé en sujet de l’État tout-puissant via un contrôle total(itaire) de sa vie privée.
    Tout est dit dans la phrase « la cour d’appel de Rennes aurait dû faire la balance entre deux droits fondamentaux reconnus par la Convention européenne des droits de l’Homme, le droit à l’information et le droit de propriété, afin de protéger l’intérêt le plus légitime. »
    L’intérêt le plus légitime aux yeux de la CC, c’est celui du voyeur/voyou.
    Nous vivons une époque formidable.

    1. Arthur H

      Bonjour Jacques,

      Initialement, le droit français est l’héritier du droit romain notamment des travaux opérés par Justinien Ier.

      Le concept global est simple: le droit est individuel car il protège chacun de la morale qui est collective. Il se base sur la logique qui veut que chacun se possède lui-même, c’est l’essence de la notion de liberté.

      Dans les sociétés communistes ou socialistes (le socialisme est un chemin vers le communisme, c’est l’objectif initial du socialisme), le droit individuel s’efface quant au droit de la collectivité.

      Je vous rassure, nous sommes dans une société communiste 😉 ainsi, une personne physique, ou morale, n’est pas vraiment pleinement en possession de soi-même; j’en veux pour preuve:

      – si vous ne déclarez pas que vous ne voulez pas faire dons de vos organes, alors c’est que vous en faites don à la collectivité; cela signifie clairement que par défaut votre corps ne vous appartient pas, il faut en faire la demande… c’est vraiment pas jolie;

      – si vous possédez votre maison, et que vous y vivez, et que quelqu’un s’introduit chez vous alors vous n’avez pas le droit de le forcer à quitter votre chez vous, non, vous devez utiliser un intermédiaire nommé police;

      – lorsque vous travaillez, vous n’avez pas le droit de toucher votre salaire sur votre compte en banque, non, votre employeur va en verser la moitié à la collectivité… sans votre avis;

      Une société collectiviste est une société ou tout le monde appartient à tout le monde et, donc, où personne ne s’appartient lui-même. Une telle société est, de mon point de vue, une entreprise d’esclavagisme généralisée, ni plus ni moins.

      Et comment sort-on d’une telle société ? jamais par le droit car une telle société choisira le chaos (venesuella), la brutalité (urss), l’espionnage généralisée de tous ses citoyens (shina)… une telle société est pilotée par une élite non élue non aristocratique (gov des meilleurs, enfin… bref ), donc une élite qui, si tout le monde était libre, alors ne gouvernerai plus et donc ne gagnerai plus d’argent facilement et donc ne pourrait plus aller faire shopping à newyork 2 fois par mois… ou employer 4 aides ménagères étrangères plus ou moins déclarées.

      Ce qui est triste, c’est que les citoyens pauvres ne se rendent pas compte, ou n’en croient pas leur yeux, qu’ils sont les premiers à patir d’une telle société:
      – hôpitaux publiques soigneusement merdique;
      – éducation publique très merdique;
      – aucune possibilité par le travaille de s’enrichir;
      – une richesse intellectuelle commune qui tend à être inexistante;
      – un ministre de la justice qui a oublié de declarer 300KE mais qui reste en poste;

      C’est dommage, France est magnifique. Son peuple est glorieux, joyeux, créatif et travailleur; j’aime mon pays et mon peuple, ceci dit c’est aux français de choisir la liberté. Sinon, on connait le refrain: sinon, c’est la mort.

      Cordialement,

    2. sam player

      En fait ça vient se télescoper avec les lanceurs d’alerte: on ne peut pas raisonnablement soutenir les uns sans soutenir les autres…
      Think about that…
      Dieu se rit…

      1. durru

        Les lanceurs d’alerte se sont rarement introduits de manière frauduleuse sur la propriété d’autrui. Si tu as des exemples…
        Ou alors tu parles du respect du contrat, mais je vois mal pourquoi tu mets un signe d’égalité entre le non-respect d’un contrat (qui comporte de risques qui sont assumés) et la légalisation de la faible priorité de la propriété par rapport à d’autres « droits ».

  38. Arthur H

    HS mais c’est weekend donc c ‘est campagne…

    https:/ /youtu.be/fkGBa9hCC64?t=1550

    J’apprends un truc: « semblable par leurs besoins donc égaux en droits ».
    lfi turbine du concept attention 🙂

  39. Higgins

    Rien de neuf mais intéressant développement sur le « pass vaccinal » et ce qu’il représente : https:/ /brunobertez.com/2022/02/05/le-pass-viole-les-principes-fondamentaux-de-notre-republique/

    1. MCA

      Major,

      Vivement le 15 qu’on rigole,

      Vu l’étendue de la casse qui risque de se produire, un pari que le Véreux va repousser la date au dernier moment…

Laisser un commentaire