Les prochaines semaines seront décisives

Il règne comme une étrange atmosphère de fin de règne dans les sphères du pouvoir. Derrière des sourires crânes et des postures assurées, on sent comme un parfum de panique s’installer à mesure que le “narratif” change, que les évidences d’il y a un mois n’en sont plus. C’est vrai à l’Élysée bien sûr mais pas seulement : on sent confusément que la situation n’est plus celle qui prévalait il y a quelques semaines, et qu’elle évolue de plus en plus vite.

Eh oui : peu à peu, l’idée même que le pass vaccinal (ou sanitaire) sert à quelque chose au plan sanitaire s’est maintenant évaporée. Tout le monde sait que c’est un outil de ségrégation absolument sans intérêt médical. Les derniers abrutis à prétendre le contraire ne le font plus que de façon épisodique et se murent progressivement dans le silence à mesure que leurs affirmations grotesques ne rencontrent plus qu’un mépris largement mérité.

L’empilement par Véran de grotesques conditions pour son obtention (avec ou sans maladie mais toujours avec une petit injection, les amis, et puis une immunité à durabilité variable, hein, ne poussons pas) montre clairement, à chaque petit graphique de presse essayant de résumer de façon didactique le foutoir gouvernemental, l’improvisation totale de nos clowns à seringues.

Leur crédibilité est maintenant négative.

Des pays, partis moins loin sur la pente glissante du “tout à l’État” crasseux et dictatorial, sont maintenant en train de faire marche arrière et d’abandonner ces mesures idiotes. À de nombreux États américains qui ont purement et simplement renoncé aux obligations vaccinales et au passeport du même tonneau se sont maintenant ajoutés quelques pays européens, quelques provinces canadiennes et chaque semaine qui passe ajoute de nouveaux pays à ceux qui ont décidé de reprendre le cours normal de leur vie. La France apparaît de plus en plus seule sur ce chemin honteux.

Tout ceci est inévitable.

D’une part, parce que les pandémies ne durent pas indéfiniment. On arrive au bout, cela est visible et tout le monde l’a bien compris. Quelques irréductibles de la panique sanitaire continuent de croire à une prochaine vague abominable, à des millions de morts inopinés, mais la population générale, elle, comprend qu’il faut passer à autre chose à présent.

D’autre part, parce que les restrictions et les obligations commencent à porter des fruits amers que tout le monde est en train d’avaler sans apprécier : l’économie a clairement plongé dans des proportions si importantes que même un clown comme Le Maire n’arrive pas à faire passer ses annonces pour autre chose que des carabistouilles statistiques piteuses.

Mais surtout, parce que la majorité des individus a bien compris que les mesures prises ont été des échecs cuisants et que persévérer ne résoudra rien, au contraire : les confinements ont été un désastre économique et sanitaire et n’ont absolument rien empêché.

Nous en sommes au point inévitable à présent où les anciennes pom-pom girls du verrouillage économique et social intégral tentent de mettre leurs décisions lamentables sur le dos de leurs prédécesseurs (comme aux États-Unis où l’on découvre que l’actuelle administration Biden n’aurait jamais été pro-confinement, cette grosse blague).

Les politiques de distanciation indiscriminées, la gestion calamiteuse des masques (un coup oui, un coup non, un coup surtout pas, un coup c’est obligatoire), la centralisation à outrance des décisions en criminalisant toute initiative des médecins de terrain, bref, chaque faux-pas typique de la vision énarchique, étatiste et bureaucratique du pays n’ont en rien permis de sauver des vies, d’alléger les problèmes des hôpitaux ou des finances publiques, au contraire.

En fait, chaque jour qui passe réveille son lot de citoyens qui se rendent compte que les simagrées auxquelles les pouvoirs publics les ont contraints n’ont en rien permis de sauver des vies : ils se sont fait vacciner, souvent à contrecœur, ils ont dû utiliser un pass ou l’imposer dans leurs établissements, ils ont tenté de respecter les obligations ou ont payé les amendes et vexations diverses, mais rien de tout cela n’a sauvé de vies. La balance est négative sur tous les plans et le bilan désastreux devra être épongé pendant des années, sur des générations, tant les enfants et les adolescents ont durement payé les choix calamiteux imposés.

La peur ne gagne plus : même si l’on doit encore supporter sur les plateaux télé certains des experts hystériques autoproclamés débitant leurs chiffres morbides, qui tentent à tout prix, avec une gourmandise visible, de raviver la flamme de la panique et de la peur d’une mort certaine et douloureuse, ça ne marche plus.

Oh, bien sûr, on trouve encore des frétillants crétins, sur les réseaux sociaux, sur les plateaux télés, prêts à toutes les bassesses et à tous les rampements les plus gluants pour continuer la mascarade coûte que coûte : comme ils n’existent plus que par ça, ils seront les derniers à se taire et on peut déjà se réjouir que certains, trop stupides, ne sauront pas s’arrêter et passeront donc sous le rouleau compresseur de l’Histoire. Mais indépendamment de ces derniers lampions blafards du covidisme, tout le discours covidosanitaire démentiel que nous avons dû supporter de façon de plus en plus hystérique est en train de se déliter.

Mieux encore : comme je l’expliquais dans un précédent billet, à force de contraintes idiotes sur les vaccins, le nombre de possesseurs de pass valides diminue chaque jour. Chaque jour, on assiste à l’attrition inexorable des troupes passées-pucées-obéissantes et l’augmentation mécanique des troupes des déchus du pass, dont immanquablement certains rejoignent les courroucés puis les opposants farouches à mesure que les restrictions apparaissent pour ce qu’elles sont : des vexations idiotes et sans fondement.

Devant ce constat, que peuvent faire les dirigeants ?

Question délicate : envisage-t-on vraiment la possibilité que des types comme Véran ou Castex puissent admettre être allés trop loin, présenter des excuses et lâcher du lest, maintenant, à quelques semaines d’une élection ? La science-fiction a des limites et ce genre de pliage improbable de l’espace-temps est évidemment à écarter mais on doit s’interroger : l’équipe “en marche” de clowns à seringues ne mise-t-elle pas trop ouvertement sur un arrêt du pass un peu avant les élections pour présenter en libérateur leur Lider Fumisto ?

Inversement, pensent-ils vraiment qu’ils vont pouvoir continuer encore longtemps leurs vexations sans en souffrir dans les urnes ?

Peut-on vraiment imaginer continuer ces âneries ségrégationnistes comme tente de le faire croire de façon assez consternante la Commission européenne en expliquant vouloir maintenir son petit pass jusqu’en 2023 ?

Le pire, ici, est que rien de tout cela n’est impossible : on comprend que tant que les oppositions des citoyens ne seront pas plus fortes, plus fermes, les dirigeants, qui ont maintenant amplement prouvé qu’ils méprisaient complètement peuple et démocratie, continueront sur leur lancée. Comme les Canadiens, sauf à bloquer physiquement ces politiciens, on comprend sans mal qu’ils ne rendront ce pouvoir qu’ils ont volé que s’il y sont contraints et forcés, lorsque leur avenir en dépendra directement.

Ne vous leurrez pas : le combat qui s’ouvre, et qui consiste à récupérer maintenant la maîtrise de nos vies, est un combat qui sera âpre et sans merci.

Ceux qui vous ont manipulé, abusé de vous et qui ont profité de vous pour vous faire souffrir ne voudront jamais entendre parler d’un bilan, d’une facture et d’une responsabilité quelconque. Ils vous combattront de la façon la plus vicieuse et la plus violente possible : ils vous méprisent, et pour eux, le bétail ne doit pas se rebeller.

Les prochaines semaines seront décisives. Attendez vous aux pires ignominies.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires462

  1. Le Gnôme

    Tous les pouvoirs finissent un jour ou l’autre par tomber, celui-ci ne fera pas exception. Les lanternes modernes sont elles suffisamment solide ?

    1. Taisson

      Un pouvoir “incarné” peut tomber.
      Celui la ce sera dur !!
      Les baudruches qui en sont la façade sont simplement remplacées.

      Celui dont nous parlons, est quasi impossible à faire tomber, tout simplement parce qu’il est “dématérialisé” !!
      L’atomisation des fonctions réelles entre des paquets de haut fonctionnaires, inamovibles par définition, l’obéissance servile de ceux qui sont dans l’action concrète, et l’idéologie indéfinissable inculquée à tous depuis un bon demi siècle, rend toute “chute” quasi impossible …

      Les seuls qui font semblant de croire à une prise de pouvoir par leur camp sont les poutou-mechanconistes-islamo-verts,
      Si jamais ils se rapprochaient d’un morceau de pouvoir officiel, ce serait le régime des tchéquistes ! Et les lanternes seraient pour les koulaks, c’est à dire les patrons, les propriétaires et autres classes moyennes du secteur privé.
      Les hauts foncs, l’armée ,la police, et autres magistrats se précipiteraient pour les aider à structurer tout ça et démontrer qu’ils sont toujours du bon côté du manche de l’outil !!

      Bref, rêver d’une chute du système aide surement à vivre, mais on peut aussi penser que si chute il y à ce sera encore pire !

      Foutus, et refoutus!!

      1. apjbdm

        @ Taisson

        Je vous rejoins, et j’ajouterai que le Système ne peut être renversé parce qu’il est global, consenti, et Matriciel !

        Il est global, dans le sens où il n’existe pas d’alternative.

        Il est consenti, et si les gens descendent dans la rue ce n’est nullement pour le renverser mais uniquement parce qu’il ne les comble plus assez.

        Il est Matriciel, comme l’empire roman était une civilisation matricielle, dans le sens où la Pensée humaine se fonde sur d’autres valeurs, ce qui change littéralement la perception que l’on se fait de la Vie.

        Notre société moderne est comparable à l’empire romain, ils sont, et étaient, tous deux indestructibles par des moyens militaires, cependant l’empire s’est effondré quand les gens ont commencé à penser autrement, sous la pression de la décadence, du christianisme et à cause des substitutions de population.

          1. Arthur H

            Peut-être que le problème vient de là: la civilisation se confond avec l’état et vice versa.

            Un état laïc a tendance a forger sa propre civilisation. Je crois que plus il est communiste et plus il a cette tendance, ou plutôt la tendance est forte.

            J’en vient à une hypothèse: ceci ne se passerai pas dans un état libéral (pas forcément libertaire). Peut-être est-ce l’avenir que de défendre la liberté au sein d’un état afin de préserver la civilisation commune à plusieurs états… peut-être.

            Merci pour le concept de “Civilisation étatique”. Je trouve cela très fin comme regard.

            1. Dr Slump

              “état libéral”, c’est une incompatibilité philosophique, et une impossibilité anthropologique. C’est comme pompier pyromane, et entre un état qui laisse beaucoup de libertés à son cheptel un état qui en laisse peu, la différence est de degré, pas de nature.
              Anarchy in the world. Punk’s not dead. Do it yourself and so on.

      2. Nemrod

        Oui je suis assez d’accord .
        Mais le système pour moi est déjà tombé dans l’endroit ou finalement ça m’importe le plus.
        Dans ma tête.
        S’il reste un endroit ou je suis et serais libre c’est bien là.
        Ca peut paraître dérisoire mais cette partie là est perdue pour eux et pour moi c’est l’essentiel.

        1. Taisson

          Pour moi aussi, il est tombé dans ma tête…Mais tant que nous sommes vivants, et pas coincés en Epadh, il faut bien composer et subir !!

          Par exemple: déclarerons nous nos fusils ?
          Et si on ne le fait pas ?? Interdirons nous t il de chasser on simplement les confisquer en visitant les listes de permis de chasse ??
          J’ai pris cet exemple, mais on peut s’attendre au pire pour plein d’autres chose…

          1. Nemrod

            Il faudra faire comme dans le pays de l’Est.
            Faire semblant.
            Passer sous les radars.
            Chasser quand même quand ça sera interdit.
            Se cacher, mentir, ne plus être libre que seul ou bien accompagné.
            Il y a bien longtemps que j’y suis prêt.
            Je ne dis pas que ce sera facile.

            1. MCA

              @Nemrod 11 février 2022, 12 h 10 min

              Je ne vois pas d’autre solution que le contournement personnel.

              Bien propre par devant, le bras d’honneur par derrière.

              D’ailleurs c’est un sport intéressant qui stimule l’intelligence.

              D’autre part une logique en réseau avec des associés qui partagent ce point de vue est souhaitable pour être plus efficace.

              Un os de taille à venir cependant : la monnaie digitale qui va se mettre en place.

              Envisager le BTC comme contre-feu ?

          2. Mitch

            “Par exemple: déclarerons nous nos fusils ?”

            Ne déclarer rien. Surtout pas. Vous le regretterez tot ou tard, (and sooner rather than later)

            1. LCH

              Je crois que je vais déclarer :
              Le pistolet à bout de patate de mon Grand Père
              La Diana que je dois acheter
              Me pose la question pour l’Arc & l’Arbalète & Le Merlin dans le Jardin

              Juste pour bien faire mon devoir en engorgeant le Système

              1. LCH

                Mais je vais éviter de déclarer les pièges à oiseaux du Grand Père qui sont encore fonctionnel .
                Faut pas leur dire hihihihi

                C’est en cas de Retour à l’instinct primaire pour chasser sans effort 😉

                    1. Theo31

                      J’ai prévu une bitionière pour le ciment et une 22 long biffle au cas où l’impétrante renaclerait.

            2. BXL

              Les tentatives par l’état d’inciter les propriétaires d’armes à les déclarer, c’est déjà de la vieille histoire. Plusieurs gouvernements s’y sont déjà essayé. Je ne parle pas des “quartiers émotifs” (quelle belle expression!) où ce serait vraiment peine perdue. Dans les campagnes, d’où je viens et demeure encore, l’incitation se heurte au vieux bon sens paysan. Ca n’a jamais marché.

            3. kekoresin

              Rien déclarer n’est pas la solution car ils viendront te récupérer tes armes. Par contre, la solution est d’acheter sous le manteau des armes non répertoriées, si possible avec des calibres similaires histoire de disposer de munitions.

              En 1936 dans une imitation au national socialisme, nos socialos moisis ont obligé les détenteurs d’armes à se faire répertorier sous peine de lourdes sanctions. Le français, dans sa trouille de l’état oppresseur qui étouffe en câlinant trop fort, s’est exécuté en masse. En 1940, les allemands n’ont eu qu’à faire le tour des préfectures où les fonctionnaires zélés leur ont remis la liste des adresses et récupérer les armes. Pratique. Pour ceux qui ont fait les malins en disant qu’ils n’en avaient pas, le mur de l’arrière cour de la kommandantur fut le dernier souvenir de leur séjour sur terre. Merci qui? Merci les enculés !!!

        2. JPB

          Dans *Le problème d’Aladin*, Jünger formulait cette réflexion : une bonne tête est libre quels que soient l’époque, le régime, l’ordre social. Cette liberté est théorique car le Moloch étatique se moque — en tout cas pour l’heure — des pensées hostiles tant qu’elles ne se traduisent que par une réprobation terrible mais silencieuse. “Qu’ils pensent, pourvu qu’ils obéissent”, doivent se dire macrogula et ses complices.
          On peut redouter qu’ils n’aillent bientôt exiger, de manière révolutionnaire, des preuves d’adhésion à leur folie.

      3. durru

        Contrairement à ce qu’on croit, cette pieuvre n’est pas là depuis toujours, c’est seulement l’effet de la mise en place (réussie, rien à dire) des Etats providence.
        Si les myriades de postes de fonx, au niveau national et international, ne sont plus financés, tout leur château de cartes s’effondre.
        Finalement, les différences avec la feue URSS n’est que dans les détails. La chute n’est donc que tout aussi inévitable.

        1. Waren

          Je partage votre point de vue, et pense que l’état providence finira par s’effondrer tôt ou tard. la France a quand même des échéances, dont de très lourdes, qui ne peuvent que mal se terminer. On verra des signes avant-coureurs du style non paiement des fonctionnaires, voir des saisies arbitraires sur salaire au nom de la très-sainte solidarité, cet argument générique qui n’est rien d’autre qu’un synonyme de taxe.

        2. Jacques Huse de Royaumont

          Je suis d’accord, l’état-providence est au cœur du problème, et pas seulement, ni même d’abord, pour des raisons financières.
          Ce type d’organisation vient de démontrer de manière éclatante sa nocivité en situation de crise, qu’elle a exacerbé plus que géré. Inutile quand tout va bien, l’état-providence est toxique en cas de crise. Dans ces conditions, pourquoi le conserver ?
          Mais pour la caste dirigeante, l’état-providence est leur dieu (la providence, c’est l’action de Dieu dans le monde, selon la définition, le terme d’état-providence est tout sauf fortuit). ce constat d’échec et donc d’inutilité est tout simplement inadmissible, informulable et inconcevable. Cela va bien au-delà de leur intérêt personnel bien compris, point sur lequel ils pourraient faire le choix tactique de lâcher du lest. D’un point de vue objectif, rien ne les oblige à s’acharner, ils peuvent nous inventer un conte pour la sortie de crise qui leur donne le beau rôle.
          La violence et la radicalité de la réaction montrent une peur beaucoup plus profonde : celle de voir leur compréhension du monde s’effondrer.

          1. durru

            Nous sommes bien dans un univers religieux.
            Le seul souci, c’est que les religieux aux manettes aujourd’hui sont des millénaristes. Et le résultat est celui qu’on voit : un hubris sans limite.
            Je vois toujours le bon dr. Alexandre lorsque j’évoque ce sujet. Je me demande bien pourquoi. Peut-être parce qu’il a été le premier à affirmer clairement, de manière continue et sans retenue, cette théologie.
            En tout cas, les deux piliers des sociétés européennes (au moins depuis les Grecs), la transcendance et la responsabilité individuelle, ont été sérieusement affaiblis par le socialisme et ses dérivés depuis un siècle et demi. Est-ce qu’il sera possible de les re-consolider ? Tout n’est pas perdu, même s’il est clairement très tard, pour paraphraser quelqu’un familier à de nombreux lecteurs 😉

          2. Berdol

            Vous rêvez avec vos théories. Si l’État doit faire face à une hausse des taux et donc des difficultés à financer sa dette, il captera l’épargne des ménages qui dort sur les livrets et en assurance vie. Ça lui permettra de payer armée et police et quelques fonctionnaires indispensables au fonctionnement de l’État par ex EDF et ça ira pour eux. Ils ne faiblissent pas dans la gestion du convoi de la liberté et les braves gens n’iront pas au mastic : Ils ne sont pas fait pour cela . En 1789 (cf TAINE) les émeutes ont été le fait de la canaille et des paysans qui voulaient mettre un terme aux droits seigneuriaux et l’armée n’était pas fiable (pas de possibilité de commandement pour un roturier, sévices corporels en cas de faute, mal et irrégulièrement payée etc) et de toute façon peu nombreuse. La noblesse ne suivait pas son Roi et le Roi ne voulait pas faire couler le sang.On n’est plus du tout dans ce cas de figure : La racaille a intérêt au maintien au pouvoir des pitres actuels, l’armée n’a pas de tradition prétorienne et la police a démontré son parfait et total soutien des lors qu’on ne l’oblige pas à mettre de l’ordre dans les quartiers émotifs. Calmer les gilets jaunes et autre manifestant contre le passe vaccinal, c’est un peu pour eux la partie de gifles sur le terrain de rugby et là l’adversaire n’est pas au niveau, c’est donc rigolo et sans réel risque… Que reste-t-il a notre disposition pour agir ? Le vote ? ou bien quoi ?

            1. durru

              Ça ne ferait que retarder l’échéance.
              L’Empire Romain s’est écroulé, l’URSS s’est écroulé, et ils ont eu besoin de personne.
              Tout n’est que question de temps. Nos clowns pensent seulement que ça arrivera après eux.

            2. Pierre

              Assez d’accord avec vous. Si les convois se dirigent vers le champ de bataille prévu par l’ennemi, ce ne sera qu’un gilets-jaunes bis, et ils repartiront la queue entre les jambes.
              Je ne suis pas sur place, je ne sais pas ce qu’il faut faire, mais la seule chose que je sais, c’est qu’il ne faut pas faire ce que l’ennemi attend que vous fassiez. Ref: Sun Tzu.
              Que faire? Je ne sais pas. Boucler Orléans aujourd’hui, puis se diriger brusquement vers Bourges ou contourner Paris? Je ne sais pas, mais il faut désorienter l’ennemi, et trouver ses points faibles.

            3. Nemrod

              C’est pourtant ça leur point faible…le pognon.
              Ils n’ont absolument aucune adhésion.
              Que des suce boules le temps que le pognon tombe.
              Spolier directement les épargnants pour boucher un trou en creusera un autre aussi sec par la perte totale de confiance et la chute brutale de la consommation.
              Inaction et grève de la conso/boycott et ils sont cuits.
              Ca ça leur fait peur….comment répliquer ?

              1. Pierre 82

                Comme l’explique Keko plus bas, si c’est pour refaire les gilets jaunes bis en gueulant “vous n’aurez pas ma haine” et e,n donnant l’air de s’excuser, ça ne donnera rien.
                Aller tout défoncer à Paris non plus, vu qu’alors le mouvement sera écrasé, à moins que les manifestants ne sortent les armes. Mais je ne pense pas que suffisamment de gens ne soient prêts à mourir. Je suis cette histoire de convois avec beaucoup d’intérêt, mais je me méfie, ça finira sans doute comme les gilets jaunes. Ils sont sur le terrain de l’ennemi. Pour l’instant, je fais sécession, comme vous, tout en sachant que tant qu’on est peu nombreux à le faire, l’effet est très faible. Le temps n’est sans doute pas encore venu. Il faut rester sur ses gardes, car tout peut changer d’un jour à l’autre.

        3. Grosminet

          Malheureusement, à mon avis, l’avènement des états providence est aussi de nature anthropologique : pour une grande part des gens, c’est plus facile de laisser l’autre réfléchir et décider pour soi. Ce qui amène la question suivante : l’état providence, qui n’est pas par essence fonctionnel à long terme, va-t-il être condamné à mourir et à renaître sans fin ?

          1. Dr Slump

            Splendeur et déchéance des civilisations qui s’élèvent et s’écroulent au fil des siècles. Thermodynamique de l’évolution. Nous ne sommes que des coquilles dotées d’un embryon de conscience, soumis à la perpétuation de gènes et de microbiotes dans une biomasse en lutte permanente. L’état est le corps imparfait, instable, et en évolution constante de l’humanité, comme le corps humain est l’assemblage imparfait et en évolution constante de cellules, bactéries, et autres mitochondries assoiffées de glucides.
            L’état n’est que le révélateur de l’état de l’humanité, d’où son nom, l’état-nazi ne peut conduire qu’à l’euthanasie, l’état d’urgence ne peut conduire qu’à la réanimation, quel état peut conduire à la liberté ? Aucun sinon l’état de conscience modifié, l’état d’éveil, ou sinon, l’état de décomposition, à six pied sous terre avec ou sans pierre tombale.

          2. durru

            Une “providence” au-dessus des médiocrités humaines a prouvé être un peu plus stable.
            Laisser son sort dans les mains d’un tiers, ça a clairement des avantages. Mais un statut d’esclave un peu trop voyant, ainsi qu’un maître bien identifié, n’encourage pas forcément de rester dans cette situation.

      4. Pierre 82

        Ce n’est pas le pouvoir qui chutera, mais bien l’économie qui ne permettra plus à la matrice d’assurer le minimum nécessaire à sess ambitions.
        Et à tous ceux qui disent que la faillite du système est annoncée depuis des lustres mais qu’elle n’arrivera jamais, je leur répond qu’elle est déjà là, masquée uniquement parce que les créanciers ne réclament plus ce qu’on leur doit et continue à arroser de fausse monnaie. Un règne de tricherie, mais il est en train de se terminer: l’inflation arrive, les pénuries vont suivre (et ont commencé dans certains domaines).
        L’URSS a fini de la même manière.
        Là où je vous rejoins à 100%, c’est que la population va s’accrocher à leur chimère qui consiste à penser qu’il suffira de changer d’équipe aux manettes pour que tout revienne dans l’ordre. Le Titanic a déjà percuté l’iceberg, le navire a déjà bien pris l’eau, et même si vous changer d’équipe de commandement pour placer les meilleurs, ça ne changerait rien du tout au fait que le navire va sombrer.
        Je place la date de l’impact à peu près au moment de la crise des subprimes. C’est là que l’irréparable a été commis, car les équipes au pouvoir n’ont pas voulu prendre leurs pertes, et forcément céder leur place.

    2. René-Pierre Alié

      “Tous les pouvoirs finissent un jour ou l’autre par tomber”
      Encore faut-il, parfois, les pousser un peu.
      Trois jours pour renverser celui de Charles X le raidi.
      Une journée pour virer celui de Louis le mou, dit roi des Français.
      Combien de temps, et de camions, pour mettre celui de Macrotte dans les poubelles de l’Histoire ?

  2. Hari Seldon

    Merci H16. De la combativité, c’est ce dont j’avais besoin ce matin.
    Quelqu’un a des nouvelles du Canada ? C’est calme sur les réseaux – ce n’est pas bon signe a priori.

    1. Higgins

      Les dernières nouvelles dont j’ai eu connaissance faisaient état d’un durcissement de la position des routiers. et que les USA demandaient à Trudeau d’intervenir.

      1. Hari Seldon

        Briser le convoi au Canada avant la convergence de celui de Paris me semblait la bonne chose à faire du point de vue des totalitaristes qui nous “gouvernent”. J’ai peur pour eux. J’ai peur pour nous. Truck Fudeau.

    2. Pencilivy

      J’ai vu sur Gettr que pour continuer de communiquer, ils demandent aux gens de faire du wifi de leur maison des hot spots. Plus le gouvernement durcit le ton, plus ils sont inventifs.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Forcement, ils risquent gros, beaucoup plus que d’humiliantes excuses publiques.

      Ils ont forcé les injections contre toute prudence, tout bon sens, et plus grave pour eux, contre toutes les lois.
      Pour cela, ils ont interdit les traitements existants de manière arbitraire.
      L’ensemble a été conduit grâce à une politique de mensonge et de repression.

      Or au final, les injections ARN se révèlent peu efficaces et dangereuses, les traitements interdits, eux, étant efficaces.

      Il y a peut-être 100000 morts de trop du fait de leur gestion de crise et les effets délétères vont se faire sentir longtemps. Les enfants à naitre tués par l’injection laisseront un trou pour un siècle.

      Le problème de nos autorités est donc de ne jamais avoir à rendre de compte sur leur agissements, il y a de quoi les envoyer en prison pour le restant de leur jour. Donc si le moyen de l’empêcher est une répression féroce, alors cela sera. S’il faut une guerre pour détourner l’attention, il y aura une guerre. Si la conséquence est un effondrement économique, il y en aura un.

      Les délires sanitaires s’arrêteront peut-être, les conséquences collatérales seront douloureusement présentes encore longtemps.

      1. Grosminet

        « il y a de quoi les envoyer en prison pour le restant de leur jour » ça c’est sur qu’il y a matière. Et pourtant, une fois tout ce covimerdier terminé, on passera à autre chose et une fois de plus, je prends les paris, personne ou presque n’ira en taule.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Au final, aussi frustrant que cela puisse paraitre, c’est peut-être aussi bien. Renoncer à un cycle de vengeance qui pourrait être sans fin est dans l’intérêt de tous, je n’ai pas envie de vivre dans cette ambiance tour à tour prévenu ou accusateur.
          Si le pardon chrétien ne vous convainc pas, pensez à Shun Zhu qui recommande de laisser une porte de sortie honorable à ses ennemis.

          1. Grosminet

            Bah voyons, et le principe de responsabilité, on se le met où ?
            D’autre part, il ne s’agit pas de vengeance, mais de justice. En ce qui concerne le pardon chrétien, pourquoi pas, mais de la façon dont le camarade RPS citait en ces lieux je ne me souviens plus quel auteur : Oui, il faut pardonner ses ennemis, mais seulement une fois qu’ils ont été pendus.

            1. Theo31

              Pas de pardon. Il est question de meurtres par procuration. Des gens ont tué des vieillards dans les Ehpad avec du rivotril.

              Toutes les expériences d’ingénierie sociale sont des crimes contre l’humanité. Un être humain ne doit jamais être un cobaye.

              1. Hari Seldon

                Et seuls, abandonnés dans leur parc à vieux, ce qui est encore pire de mon point de vue.
                La vengeance et la justice ne sont pas forcément deux choses distinctes.

            2. JPB

              Heinrich Heine cité par René-Pierre Alié, confirmé par la version ricaine de Wikiquote : “One must forgive one’s enemies, but not before they are hanged.”

  3. Minou

    Remercions nos chers “élites” d’être de véritables incompétents, grâce à eux tout ce casse la gueule dans un joyeux bordel à la française. Imaginez un instant que nous ayons eux à faire des gens compétents nous rigolerions beaucoup moins l’Australie en exemple.
    Maintenant j’attend avec impatience le 15 février jour de désactivation de quelques bons citoyens nouvellement devenu des non citoyens à emmerder.

    1. LCH

      Je crois la New Zealand est pire avec la Jacinda Ardern
      Une folle furieuse quoi que j’ai cru voir que le Canada a prévu des Camps Covid dans YUKON

      A croire que c’est une course à la mesure la stupide/ridicule

  4. Caton

    Ce que je trouve le plus frappant dans tout ce cirque, c’est que la seule mesure indiscutablement utile est systématiquement écartée: améliorer la qualité de l’air dans les lieux clos, en particulier les écoles. L’absence d’effort en ce sens démontre que les “mesures” prises n’ont rien de sanitaire.

    1. pabizou

      La seule mesure utile serait tout bêtement de foutre Fauci en taule ainsi que ceux qui savaient et ont quand même suivi avant de rendre aux médecins le droit et les moyens de soigner . Tout le reste n’est que littérature et faux-semblants . Donc, ça n’arrivera pas, en tous cas pas tout de suite, ils ne se sentent pas encore assez en danger, peut-être à tort mais la connerie est parfois sans limite, surtout chez les énarques .

    2. LCH

      Des Mairies aux alentours de chez moi ou j’ai proposé les Purificateurs & Détecteur CO .
      Les Maires sont OK .
      Le problème viens principalement du Budget car ils ont tous demandés une subvention exceptionnelle et miracle du poliburo Comcom/Agglo/Région Etccc
      Ils attendent toujours une réponse !!
      Purificateur Certifié Anti COV & Détecteur Certifié CO
      Toussa avec tous les Cerfas comme il faut

      1. Caton

        Les capteurs de CO2 sont indésirables pour l’exécutif parce que leur installation montrerait qu’il y a un véritable problème de qualité de l’air, et depuis longtemps. C’est pourquoi les réponses à ces demandes attendront le 25 avril. Spoiler: la plupart des réponses seront négatives.

        Oui, c’est un problème de budget, les établissements scolaires sont anciens, délabrés et peu ou pas entretenus depuis des lustres. La faute à qui?

        Par ailleurs, on sait depuis des années qu’une mauvaise qualité de l’air a un impact négatif sur les capacités cognitives. J’ai trop souvent vu un ComEx ou un CoDir dans une salle de réunion trop petite et mal ventilée prendre des décisions catastrophiques pour la survie d’une entreprise. Améliorer la qualité de l’air n’abolira pas la stupidité, mais ça pourrait aider un peu.

        1. Pierre 82

          Imputer la chute des capacités cognitives à la qualité de l’air me semble un peu léger. La connerie du corps enseignant est largement suffisante pour expliquer 99% de cet effondrement.

          1. Caton

            Il y a eu plusieurs études sérieuses sur le sujet, et chez les adultes, pas les enfants. Un taux de CO2 supérieur à 800 ppm impacte les capacités cognitives de manière mesurable.

            1. Pierre 82

              Sans doute, mais on peut d’ores et déjà affirmer qu’avec un niveau d’éducation médiocre dispensé par des médiocres, et surtout pour ceux dont les parents se désintéressent du niveau d’éducation de leurs enfants car ils ont complètement sous-traité ce problème à l’état, on peut être certain, sans se lancer dans une étude savante, que le résultat sur la capacité de réflexion et d’autonomie de pensée des jeunes adultes issus de ce traitement ne sera pas au top.

        2. LCH

          Pourtant je suis correct sur le prix lors de la consultation d’une Mairie qui A aussi le projet de revoir la VMC de l’école ou j’ai aussi une solution mais comme le budget est pour 2025 VOIR 2026 :/
          Pour les 30 Purificateurs —-> 1050€ HT Unit ( 1 Purificateurs par Classe 1 Offert sur les 30 en plus ) juste une prise et hop
          ou la Variante
          30 Détecteurs CO2 —-> 130€ HT Unit ( a faire poser dans le Fx Plaf et branché sur un Luminaire )

          Si nous faisons juste un ratio avec 25 gremlins par Classes
          Purificateur —> environ 41 € HT par Gremlins
          Détecteur —–> 5.20 € HT par Gremlins

          C’est pas si cher vu ce que je propose car les détecteurs peuvent piloté la Grande Vitesse de la VMC ou sinon il faut ouvrir les fenêtres jusqu’à ce qu’il redevienne vert .

          Je suis même sur que s’il propose aux parents la participation cela passe crème pour le Détecteur

          1. Caton

            Deux soucis:
            – dans de nombreuses écoles, les fenêtres ne s’ouvrent pas ou plus ;
            – commander une VMC en panne est peu utile.

            Tant que les locaux ne sont pas entretenus, il n’y a pas grand-chose à faire.

  5. Higgins

    Il aurait 100 ans aujourd’hui et ça me semble en plus d’actualité : “Il faut savoir que rien n’est sûr, que rien n’est facile, que rien n’est donné, que rien n’est gratuit. Tout se conquiert, tout se mérite, si rien n’est sacrifié, rien n’est obtenu.”

    Hélie de Saint-Marc 11/02/1922-26/08/2013

  6. Jusnaturaliste

    Personnellement, je n’ai pas vu ces signes encourageants.

    Les provax sont convaincus que le gouvernement les a sauvés, EM est toujours en tête des sondages présidentiels, les manifestations des camionneurs risquent de mal finir, les médias clament la fin prochaine des restrictions en laissant entendre que toutes les mesures ne seront pas supprimées, des pays comme la F, D, et A forcent toujours plus au vaccin.

    Il y a par contre plus de réfractaires à la troisième dose, mais comme Omicron est très contagieux, ils arrivent à prolonger le passe en étant malades puis guéris et donc, à rester satisfaits des mesures actuelles… 

    1. Pencilivy

      En baignant au milieu des covidistes, c’est sûr que vous entendez un autre son de cloche, mais justement : c’est un entre-soi qui ne veut pas voir que ça va mal finir pour eux. Je dirais même que plus ils la sentent mal, plus ils serrent la vis pour dissuader de les questionner. Pour ces mêmes médias, jamais il ne devait y avoir de Brexit ou de Trump, et eux le Cercle très fermé de la Raison guidaient les ouailles abêties. Tout ne se passe pas selon leur narratif.
      Ceux qui repoussent la 3e dose composent plus qu’ils ne sont satisfaits, à mon avis (c’est mon cas pour ma part).

      Je ne vois pas votre commentaire incompatible avec l’article, bien au contraire : comme la fin le dit, ça va être très musclé et ça sera au peuple de ne pas accepter les compromis(sions).

      1. Pierre 82

        Sans doute que vous avez raison, mais d’un autre côté, nous sommes également dans un schéma identique: les gens que je fréquente assidument sont anti-pass, et pour les autres, le sujet est soigneusement évité, et j’évite de manière générale de me frotter aux gens dont je sais qu’ils sont à fond derrière les mesures dites sanitaires.
        Ma perception est donc que le pass a du plomb dans l’aile, mais en fait, je ne suis pas certain du tout des forces en présence.
        Il me semble juste que les suivistes ont tendance à perdre patience, et pourraient basculer, ce qui serait le seul et unique signal du début de la fin pour ces fous furieux.

        1. Mitch

          +1 avec toi Pierre.

          Ce blog est une bulle et mon entourage aussi. Le Covid aura eu au moins ce mérite: il m’a permis de faire du ménage dans mes relations et à l’inverse d’en renforcer certaines.

          Une chose est sure : cela ne reflète pas l’opinion générale qui : soit s’en fou soit trouve même que c’est une bonne chose.

          J’ai toujours à l’esprit la conne de belle-mère qui, il y 3 semaines, trouvait que le pass-vaccinal n’était pas assez pratique car il n’y avait pas la photo dessus. Quand on a dit ça pas la peine d’en rajouter. C’est à pleurer, mais des comme ça il y en a un paquet.

          1. ode

            bonjour
            cela me rappelle les qq journaux que j’ai lus concernant les résistants ds les annees 40.
            ils avaient les mêmes interrogations.

            Je trouve que de très nombreux parallèles peuvent être faits.

            Y compris concernant l’attitude de l’Eglise, qui fait que je tombe de haut: je n’avais pas vu, perçu, auparavant, que bcp de paroissiens préfèrent penser comme le curé que d’oser penser par eux-mêmes. Ils cachent cette servitude sous des phrases comme “il ne faut pas diviser”.

            Bref, à mon petit niveau, j’ai créé une cellule solaris (solaris.org) et vais tenter de montrer chez moi un “salon” genre xviii e s. pour converser, lire et réfléchir. enfin je travaille en hors contrat et espère éduquer des têtes bien pleines, ayant tous les outils culturels de la liberté intérieure. A mon avis c’est ainsi que se fait la résistance: maillage, communication, idées, culture, connaissances, rencontres, …

            de mon point de vue de professeur de lettres, il est essentiel de revenir à un enseignement des humanités qui forme des “honnêtes gens”, parce que le niveau intellectuel, humain, même physique j’allais dire (les mecs enseignent en t-shirt et jean), des profs est une catastrophe intersidérale.

            comparer un prof banal ou même mauvais des années 80 à un prof d’aujourd’hui c’est comme comparer le cinéma ou le théâtre des années 50 à ce qu’on fait aujourd’hui ds nos plus hauted institutions: les types gigotent et palabrent, écrivent des livres, manient des caméras, pensent être excellents, et sont en réalité complètement, hallucinamment nuls.

            1. Pierre 82

              L’attitude de l’Église catholique est désastreuse, mais je n’ai absolument pas à me plaindre ni demon évêque, ni de mon curé, ni des curés des paroisses voisines (à part un seul), qui ont tous eu une attitude excellente depuis le premier confinement, tout en évitant d’attaquer les autorités de face, très conscients qu’ils sont des rapports de force.
              J’en parlais à un chanoine de mes connaissances. Il m’a juste répondu : Mais alors, qu’est-ce que tu reproches à l’Église? Ben, à la mienne, rien. C’est celle des autres qui me consternent. Alors que c’est la même. J’entends parler de l’attitude de beaucoup d’évêques. Par charité, j’éviterai de parler du primus inter pares, qui est caricaturale de stupidité. Mais ils ne sont pas dans mon champ de vue direct. Je n’ai vu qu’un seul curé qui m’a dégoûté, et je ne me suis pas privé de le lui faire remarquer que s’il avait peur de porter les sacrements à un malade, il ferait mieux de se poser la question de savoir ce qu’il foutait là, avant de demander à la cantonade de prier pour lui.

                1. Pierre 82

                  Il y en a clairement quelques uns qui sont très forts en gueule, et n’ont pas la langue dans leur poches. Comme il n’y a rrès peu de sources d’informations qui relaient, il faut vraiment tendre l’oreille pour les entendre, mais ils existent et sont très actifs. Naturellement, leur message n’est pas amplifié, même par les publications supposées être catholiques. Mais quand on voit un journal comme La Croix, on se demande en quoi, à part leur titre, on pourrait les qualifier de journal d’opinion. C’est devenu un simple relai de l’AFP.

              1. Jusnaturaliste

                Ce n’est pas mieux chez les protestants. Ils ont mis le masque avant même que c’était obligatoire, puis ils sont passés allègrement au passe. Mais bon, le culte était déjà assez mort et très sélectif avant, alors pour ce que cela change… Il est loin le temps où les chrétiens étaient vivants et où ils allaient faire la fête en secret dans les catacombes…

            2. Mitch

              Je ne fais pas parti de ceux qui pensent que c’était mieux ‘avant’. Et puis si on en est là c’est que ‘avant’ cela n’a pas du être fantastique puisque la situation actuelle n’est qu’une conséquence de choix passés. Par exemple, tous ces grands systèmes communautaires tels que la SS, la retraite par répartition et autres joyeusetés de ce type ne datent pas des années 2000.

              De plus, je ne suis pas sur que cela veuille dire grand chose. ‘Mieux’, selon quels critères ?

              Pas sur d’avoir connu ‘avant’ aussi car là aussi il faudrait définir.

              Pour les profs, si l’on applique la même logique ceux des années 30 seraient donc largement meilleurs que ceux des années 60 et 70 ?.

              Pour l’apparence c’est sans doute culturel et lié à mon éducation mais j’admets que je m’en tamponne. Un prof peut être excellent en Jeans et en T-shirt et un autre nullissime en costard. Les politicards en sont un vivant exemple et pourtant il sont des costards.

              Dit autrement : “never judge a book by its cover’ 🙂

              Par contre ce qui est clair ce que se sont les plus crétins qui passent sur la Pravda, mais bon il y a un truc simple : c’est de ne pas regarder la Pravda. 🙂

              1. Mitch

                Et pour les profs, l’une des ‘core issues’ est l’attractivité du job. Qui a vraiment envie d’aller ‘enseigner’ ( en fait, se faire insulter chaque jour que dieu fait) dans une banlieue sordide après un Bac+5 pour €1500/mois ? f

                Forcement les talents font autre chose. D’autant plus qu’avec un un diplôme en Maths, Physique, Sciences, … c’est pas très compliqué

            3. Jusnaturaliste

              @ ode

              Le site solaris.org est inaccessible.

              Je pense aussi que l’éducation joue un rôle fondamental, la gauche a gagné la guerre idéologique par sa main-mise sur l’école publique gratuite et obligatoire.

              Et les profs d’aujourd’hui sont pour beaucoup ceux qui ont échoué à faire autre chose, leur niveau n’est donc pas très étonnant.

    2. JPB

      Même sentiment que vous. Les signes d’éveil n’apparaissent qu’en pixels. Le dément élysée sera presque certainement reconduit par tous les moyens même légaux. En témoigne cet étonnant catéchisme de la révolution mahkroniste ayant le mérite de rappeler que si le camp des gentils a le nombre, ce n’est que l’addition d’unités, alors que la mafia étatique a pour elle les armes, l’organisation et l’appui de tous les corps constitués.

      NOTRE SLOGAN
      Nous n’avons qu’un seul Chef : Makhron.
      Nous n’avons qu’une Doctrine : Le Makhronisme.
      Nous n’avons qu’un seul but : Servir.
      Nous servirons : En luttant aux côtés de Makhron pour la pérennité de l’Union Européenne.

      Ces paroles jaillies de nos poitrines ont été, sont et demeureront notre cri de ralliement dans la bataille de chaque jour que nous menons pour le triomphe définitif de la Doctrine Makhroniste sur toutes les forces rétrogrades du pays.

      VIVE L’UNION EUROPEENNE !
      VIVE LE WEF !
      VIVE LA REVOLUTION MONDIALISTE !
      VIVE LA GRANDE REMISE A ZERO SCHWABIENNE !
      VIVE MAKHRON, PRESIDENT A VIE DE L’UE !
      MAKHRON HAQUEBARRE !

      Autre extrait du catéchisme révisé :

      Q. — Quels sont Ceux qui veulent que Makhron soit à Vie ?
      R. — Ceux qui veulent que Makhron soit à Vie sont :
      1°) Makhron et sa Tronieuse ainsi que Messieurs Schawb, Soros et Gates ;
      2°) Les Forces Milichiennes ;
      3°) Le Commerce ;
      4°) Le Clergé, médiatique ou non ;
      5°) L’Université ;
      6°) Le Corps enseignant ;
      7°) Les syndicats ;
      8°) Les Cultes réformés et la Religion d’Amour, de Tolérance et de Paix ;
      9°) La Magistrature ;
      10°) Les Cohortes Makhronistes de la Capitale, des Territoires et des Enclaves Occupées ;
      11°) Presque toute la Nation EuroFwançaise, à la honteuse exception des hyènes, dactylographes ou non, qui refusent la Glorieuse Soumission de Chacun au bénéfice de la Santé de Tous et du Contrôle Makhroniste Total sur les Particules Sociales Elémentaires.

      Version à peine révisée d’un étonnant catéchisme jadis publié en Haïti, que d’éventuels curieux ou sceptiques trouveront en cherchant “Catéchisme de la révolution duvaliériste”. Face à l’imaginaire menace du renard de Californie, le dément élyséen devrait n’avoir aucun mal, sous son nom ou sous celui de Pécresse, a rempiler avec 195% des suffrages exprimés — ce pourcentage traduisant le bonheur des abonnés au *Monde* ayant voté deux fois pour exprimer leur enthousiasme envers Celui Qui, Mandaté Par Les Grands Maîtres Supérieurs Financiers Inconnus, Nous Mène Vers Le Paradis Progressiste Vert et une Mort Certaine Par La Pikouze Libératrice Qui Fera Le Tri Entre Le Mauvais Grain Et L’Inutile Ivraie.
      Quelles que soient les paroles de l’attali réduit, l’ausweis de la liberté ne va pas disparaître : au mieux, il subira une éclipse.

  7. Mo’ Truckin’

    Ce qui me chagrine (à défaut de m’exaspérer) c’est que les pestinentielles à venir ne vont rien changer pour nous.
    Quelle que soit la personne élue, le Président sera critiqué, son gouvernement vilipendé pour sa mauvaise gestion et l’opposition jouera les vierges effarouchées.
    De temps à autre, une affaire sortira, au gré de ce qui aura été chuchoté aux oreilles des merdias tenus en laisse par leurs propriétaires, copains comme cochons avec les politiques au pouvoir.
    Se demander si Macron sera ré-élu, si Zemmour sera au deuxième tour, si Le Pen arrivera à rassembler ses troupes, si Pecresse représente ce qu’il reste de la droite française, franchement, je m’en fout.
    Il suffit de regarder ce qu’il s’est passé depuis 64 ans …

  8. Blondin

    “l’idée même que le pass vaccinal (ou sanitaire) sert à quelque chose au plan sanitaire s’est maintenant évaporée. Tout le monde sait que c’est un outil de ségrégation absolument sans intérêt médical.”

    J’aimerai être aussi optimiste.
    Autour de moi, ils sont encore nombreux à me dire que c’est important, que j’exagère, “qu’on n’est pas en Chine quand même” et que “tu te rends compte quand même, gouverner c’est difficile”.

    Les arguments sur l’inutilité, la pente glissante (“on n’est pas ENCORE en Chine”), ont du mal à porter.

    Mais bon, soyons combatifs.
    L’arrogance, l’agressivité, le mépris de plus en plus ouvert du pouvoir et de ses séides ne font qu’augmenter. Les sondages (les vrais) ne sont peut-être pas si bons que ça.

    1. Nemrod

      Oui mais ce sont les mêmes qui se foutaient de ma gueule quand je leur décrivait il y a 2 ans la pétaudière dans laquelle ils vivent tous maintenant.
      Le contrôle, les qr codes, l’enfermement sur un coup de menton…tout ça ils ne voulaient pas le croire et maintenant s’en accommodent.
      Ils s’accommoderont du reste et feront encore assaut de pureté dans la file les menant au baraquement ou bien protesteront et évoqueront une erreur…”pas eux, c’est pas possible”.
      A moins que des têtes de chien, des pue la sueur des véroles sur pattes leur sauve la mise…même s’ils ne le méritent vraiment pas.

      Merci en tout cas H16 vous êtes une lumière dans le brouillard épais ou rodent les monstres mais aussi des gens biens perdus et apeurés.
      Merci, vraiment.

      1. Laurent569

        Non seulement s’en accommodent mais en réclament encore.
        Ce blog est une bulle dans laquelle il est agréable de deviser mais il reste une bulle.
        Autour de moi, je ne vois aucun changement dans les comportements : il y a toujours un garde-chiourme pour vous faire remarquer que vous portez mal la muselière, des imbéciles qui se baladent avec l’accessoire dans des rues presque désertes, de quidams qui, sur le trottoir, font un écart pour vous côtoyer le plus loin possible, ceux qui respectent scrupuleusement le marquage au sol, le profs qui font grève non pour le levée des idiotes mesures coercitives mais pour obtenir, en maternelle, des masques FFP2, etc, etc…
        La lâcheté étant une vertu cardinale du Français moyen, je crains que seul un évènement cataclysmique fera bouger les lignes, et encore…

          1. baretous

            mon docteur par exemple. Cela montre leur niveau de bac++++++.Et il t’enfile même pas le doigt au bout de son oxymètre, sans doute pour ne pas le polluer..C’est comme si un toréro avait peur de rentrer dans l’arène: Allez! vas y! non j’ai peur! il est crè crè méchant le taureau! allez vas-y! Oh ilh de pute!

          2. LCH

            Je crois que j ai vu pire
            Une personne seul dans son cabriolet decapote avec un masque
            ou le voisin sortant chez lui metant le masque pour tondre son jardin cloture

            Oui oui il y en a

            1. Higgins

              J’ai trouvé une forme de réponse. Lorsque je croise un abruti masqué, je porte à mon visage le mien que j’ai dans la poche et je regarde sa tête. Évidemment, je l’enlève dès le croisement fait.

        1. Nemrod

          Dans ma campagne très très campagne, on en voit des comme ça mais moins quand même.
          Des gardes chiourmes je n’en ai pas vu…il faut dire qu’ils se méfient peut être de moi qui suis réputé gentil tant qu’on me monte pas sur les arpions.
          Dans mon bistrot favori le masque n’a pas survécu longtemps et on ne m’a jamais demandé patte blanche.
          Si un tombe malade, ben il vient pas et nous prévient mollement.
          Personne de mes connaissances n’a désigné de cas contacts…et personne est mort…incroyable !
          Je pense que la ville rend con d’autant plus qu’elle est grosse.
          Je vois que ça.

          1. Bruno13

            Exactement la même chose dans mon village à 1100 m dans les Alpes. Je pense qu’en effet la ville rend con car depuis 1 semaine vacances scolaires oblige on voit plein de gens masqués ! Autour de moi il y a des Covidistes qui commencent à changer d’avis . Hier en réunion d’Adjoint à la mairie notre maire a enfin abolit le port du masque . Par contre de la à espérer un chamboulement de la situation je reste perplexe. Une de nos conseillères a sa fille vaccinée 3 doses tous comme il faut qui a le Covid 6 jours après la 3ème dose et qui a une embolie pulmonaire (petit détail 45 ans!!) Résultat de la maman « le Covid est dangereux donc il faut une 4 eme dose !! »

            1. LCH

              Presque Pareil dans mon 04 bien campagnard
              Mais quand je croise ce genre de personne, Perso j’arrete immediatement de discuter
              Je concidere le Cas IRRECUPERABLE !!

              Et j’ai pas envie de perdre mon temps , j’ai d’autres chats à foutais
              ( et voilà le parti animaliste va encore me tomber dessus pfff )

      2. pabizou

        Un peu moins perdus et apeurés leur permettrait de voir que les 23-24% de Macron sont du pipeau . S’il en était réellement à ce niveau Attal ne nous sortirait pas ses salades sur le passe, bien au contraire, il continuerait à nous bassiner sur l’incroyable victoire du petit timonier qui lui sert de maitre à ne pas penser .

        1. Blondin

          C’est que j’ai tendance à penser.
          Ils ne seraient pas aussi hargneux si la victoire du Lider Minimo était si certaine….
          D’où également, la campagne de débauchage actuel, avec en tête Woerth qui doit rêver d’un portefeuille ministériel.
          Mais avec cette dose de hargne et de mépris, ils vont réussir à braquer la quasi-totalité des Français.
          Les Gilets Jaunes ça a commencé avec les insultes aux Français “qui fument des clopes et roulent au diesel”. Alors les “Français de chez Français qui puent des pieds”…..

    2. LeSUBVERSIF

      “Autour de moi, ils sont encore nombreux à me dire que c’est important, que j’exagère, ”

      on appelle ça en psychologie sociale “la dissonance cognitive”! leur dire qu’on s’est fichu (le gvt) de leurs gueules depuis 2 ans et qu’en plus ils risquent d’être malade comme des chiens voire d’y passer.. en guise d ‘effets secondaire de leurs 3 fléchettes..leur cervelle ne l’accepterait tout simplement pas!

      1. Theo31

        On m’a ri un jour à la tronche quand j’ai dit que la France allait ressembler au Vénézuéla. Ah zut, c’est effectivement la cas.

        J’ai appris que le cannibale en permission de l’HP avait également tué et mangé un papi.

        Vais faire des réserves de pop corn.

  9. Abeille Flandres

    Vous êtes optimistes mais autour de moi je vois beaucoup de boomers qui sont convaincus que Macron a sauvé la France de l’apocalypse.
    Et eux ils votent

    1. Mitch

      C’est aussi mon sentiment. Tout ce cirque a massivement été plébiscité par les boomers. Ce n’est pas le jeune Kevin 22 ans qui se réjouit du pass et des confinements c’est une evidence (même si on doit bien trouvé ici ou là quelques cas).

      Avec 60% des boomers et 50% de Paris on gagne une election à l’aise. Sans compter la Pravda qui va faire le job. Il n’en faut pas plus pour gagner et le Poudré et son Politburo cochent toutes les cases.

      1. Roanna

        Vous les mettez dans quelle tranche d’âge les “boomers”? car entre 70 et 80 ils commencent tout doucement à se raréfier et à ne plus avoir tous les ingrédients pour aller vôter (je ne dis pas qu’ils sont tous dans ce cas loin de là mais il faut bien se rendre à l’évidence)

  10. Alex

    Je confirme ce qui est dit au dessus. Merci pour ces articles (j’ai rattrapé mon retard!)

    J’hésite de plus en plus à ne plus porter mon masque au boulot (logistique en hypermarché, dans les réserves en gros) car d’une part je ne supporte plus ce bout de papier sur ma tronche et qu’en plus c’est une manière de dire STOP!

    Mais je pense qu’à terme, je risque la porte 😀

    En tout cas je n’ai plus de commentaires sur mon FB lorsque je publie les chiffres de SPF, étonnant ^^

    Comme dit H16, ces fervents défenseurs des pauvres victimes du COVID sont bien silencieux…

    1. baretous

      Il est ressorti une vieille pétition contre Montagnié signée par une centaine de chercheurs, médecins etc… Et parmi eux ce bon Fischer celui qui avait essayé l’arn sur les enfants bulles et l’avait arrêté en cata vu les cancers que cela provoquait..

  11. Mildred

    Et voilà que je lis sous la plume d’Olivier Maulin dans “La Trilogie royale” vol 3 :

    “… Justice sociale, mon cul ! ;;; Y a pas de justice sociale ! Y en a jamais eu ! Y en aura jamais !… l’Internationale de la finance ne la partagera pas, sa révolution… Tout sera bientôt verrouillé, fliqué, fiché, truqué, archi-bidonné. On fera croire aux gens qu’ils ont choisi leur malheur. On les étouffera aux bons sentiments. On leur apprendra à s’autocontrôler. On va bien les abrutir aussi, les flatter sous la ceinture, les rendre tout à fait dégénérés. Et puis de toute façon, TINA ! Alors, la révolution, merci. Tu peux t’y asseoir dessus. C’est fini. L’esclave ne fait pas la révolution, ça s’est jamais vu. Au mieux, il se révolte, il casse tout, il égorge ses geôliers. L’avenir est à la révolte… certainement pas à la révolution !…”

    Ne dirait-on pas que nous y sommes (presque) ?

    1. LeSUBVERSIF

      On peut le dire aussi comme cela :

      “l’Inégalité sociale est fondamentale dans ce système (capitaliste) et doit même être préservée. car plus le fossé entre les riches et les pauvres est grand plus la soumission des faibles est forte.
      Faire croire a l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. et sans action, pas de révolution!
      !”

    1. baretous

      “Regardez vite a qui votre maire a donné son parrainage ! Vous saurez s’il est prêt à vous emmerder.”

      facile le mien l’annoncé sur sa page ce sera la valoche.. Aux dernieres présidentielles il était Filloniste et dans la nuit est passé Macroniste (twitter). Je pense qu’il fera le même pas de deux si c’est LP ou Z/ Macron.

      1. Vovi31

        Une vraie salop… celui-là. Je me demande s’il n’aurait pas mieux fallu que l’autre khmer vert ne passe. On aurait assisté à une vraie sauterie entre voitures et vélos alors et nous nous serions bien marrés alors que là, nous n’en sommes qu’à du platonique.

  12. Jacques B.

    Cette affaire aura surtout révélé le degré de pourriture de l’Occident, en particulier de ses “élites” (politiciens, médias, haute fonction publique, grands patrons…).
    C’est bien connu, le poisson pourrit par la tête, mais c’est bien le poisson dans son entièreté qui va mal.
    Les citoyens ne se sont pas assez offusqués et révoltés contre les mesures prises, parce que beaucoup d’entre eux sont déjà gagnés par la pourriture.

    Le rapport du Sénat produit suite à la crise du H1N1, en 2009, est plus qu’éloquent : tout ce qui y était dénoncé par les sénateurs – et c’était accablant – , il y a à peine plus de dix ans, a été reproduit par les décideurs actuels, souvent en pire.
    Laurent Toubiana a eu beau en parler dans un grand média (LCI ?), de même que le Dr Alice Desbiolles devant le Sénat sauf erreur, Pierre Chaillot a beau avoir fait une vidéo détaillée sur le sujet : ce devrait être un scandale national immédiat, tous les médias devraient en faire leur Une H24, et… RIEN.

    Nous ne sommes plus dans le rationnel : le poisson est dans un état de pourrissement avancé, point. Je reste donc pessimiste pour la suite. Je crois que nous sommes encore loin d’avoir atteint le fond. Remember Venezuela, remember URSS (72 ans de folie, des dizaines de millions de morts), remember Cuba (coucou cousin Justin), etc etc etc, et ce ne sont que des exemples de notre époque. La stupidité humaine a des ressources insoupçonnées.

    1. Mitch

      Comme souvent Jacques, je te rejoins sur ton analyse. Le degré de pourriture de l’Occident a atteint des sommets.

      Je me suis surpris il y a quelques jours à espérer que Poutine enterre cette sous-merde de Poudré. Non pas que j’ai une adoration particulière pour le Vlad mais juste que l’Occident et la France du Poudré sont devenu des repoussoirs.

      Pour moi il a toujours été fondamental de faire la difference entre : un Pays, une Nation, un Etat. J’aime le Pays, j’ai du respect pour la Nation (même si je ne l’ai jamais véritablement comprise et la comprends de moins en moins), je hais l’Etat.

      Depuis quelque temps, je constate que chez moi ces 3 notions ont de plus en plus tendance à se confondre et franchement ça m’inquiète.

  13. MJ

    le Prefet Lallemand (comme radio Paris ?) interdit les manifs des differents convois de la liberté qui convergent vers la capitale.
    mais comment fera t il, fera t il interdire la circulation ?

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Nous sommes nombreux à nous poser la question. Cela ressemble beaucoup à une tentative d’intimidation, mais difficile à mettre en oeuvre en pratique. Le convoi osera-t-il tester le pouvoir ? Telle est la question.

  14. cherea

    Macron et sa clique se comporte comme des dealers de drogues avec comme produit les libertés individuelles, la manière dont Macron et sa clique serrent la vis, et relâchent un peu amène le peuple à une situation comparable à celle d’un toxico et de son dealeur….à le supplier de lui fournir de la drogue et à le remercier quadn il vient bien donner/vendre un peu de caillou, cette relation entre le gouvernement et le peuple est absolument toxique, malsaine, ça me dégoûte…vraiment…Cette jouissance perverse du pouvoir me fait vomir…littéralement…

  15. Student of Liberty

    “chaque semaine qui passe ajoute de nouveaux pays à ceux qui ont décidé de reprendre le cours normal de leur vie.”

    Même la Suède qui n’avait pas été trop violente en termes de restrictions vient de siffler la fin de la récré: https://www.reuters.com/world/europe/sweden-declare-pandemic-over-despite-warnings-scientists-2022-02-09/?taid=6203fffa7ed0f80001a0a4f1&utm_campaign=trueAnthem:+Trending+Content&utm_medium=trueAnthem&utm_source=twitter

  16. kekoresin

    Je suis profondément désolé par avance de doucher vos espoirs de lutte pour la Liberté chérie. Certes il est aisé de s’en prendre aux élites du fail hexagonal, de souhaiter ardemment les voir accrochés par les pattes arrières comme des petits Mussolini déconstruits. Seulement, à en croire les sondages martelés par la pravda, le petit pédé refoulé arrive en tête dans tous les cas de figure. Alors oui, on est d’accord, ça sent la manip à plein gaz mais même si l’on tient compte d’un ajustement sévère, ça veut dire qu’un paquet d’abrutis continuent à réclamer une bonne saillie sanitaire. Cela veut dire que le combat passera par mettre des grosses taloches à ces crétins guidés par la peur de voir leurs misérables existences se raccourcir de quelques mois. Ces incommensurables merdes prêtes à sacrifier des enfants de moins de 12 ans pour les rassurer méritent d’être en première ligne. Il faudra de toute façon leur rouler dessus pour atteindre l’état major des emmerdeurs et espérer extirper des tafioles comme Atal pour leur coller des tisons dans le fion à la mode médiévale.

    Le combat je le mène à mon échelle. Je suis en plein Covid avec 39 de fièvre et je me soigne à la Chartreuse verte. La sécu, ou quelque officine de branles bites, a pris contact avec moi pour s’assurer que je restais bien cloitré comme un chien au chenil. Vous vous en doutez mais je le dis quand même, j’ai copieusement envoyé chier. Le sous-fifre que j’ai eu m’a proposé un pass vaccinal comme susucre pour tenter de calmer la bête. Pas de bol, je lui ai conseillé de se le carrer dans l’oignon et que je n’avais pas besoin de pass pour faire la fête, d’ailleurs prévue demain soir dans ma cave avec moult ripaille. Tout le monde est prévenu qu’on a le Covid (Kékorésine l’a choppé aussi certainement lors d’une séance de Kamasutra acrobatique) et personne ne s’est désisté pour autant. Hé oui, on a l’habitude de côtoyer des solides, des gens qui ne font pas de compromis avec des chiots qui se prennent pour des lions. L’insignifiant en désespoir de sa cause perdue m’a signalé que “ce n’était pas raisonnable” et je lui ai conseillé de se faire raisonnablement enculer lui et l’intégralité de l’administration nazie.

    Oui les amis, vous voulez lutter, alors il faut s’en prendre aussi aux rouages, tous ces petits kapos au service du système honni, ces raisonnables qui émasculent ta liberté avec les meilleurs sentiments du monde. Si Macron est en guerre contre un minuscule virus, je suis en guerre contre les lâches et les soumis qui, sous prétexte qu’ils “jouent le jeu”, veulent te museler et te forcer à te compromettre comme ils l’on fait histoire de se rassurer, histoire de se dire qu’ils ont vendu leur libre arbitre pour “protéger les autres” alors qu’ils le font parce qu’ils sont morts de trouille à un tel niveau qu’ils sont prêts à sacrifier leurs petits enfants!

    1. Nemrod

      Bravo Keko !
      Ca va passer d’une manière ou d’une autre de toute façon.
      Moi je l’ai eu deux fois…et suis encore vivant.

      La première a une époque ou les gens me regardaient comme “un mort qui marche” et m’applaudissait en bêlant…avant de me pisser dessus en obéissant aux mêmes qui leurs avaient demander d’applaudir 6 mois plus tôt…leurs Maîtres à ne pas penser.

      La deuxième c’est ma cadette qui me l’a refilé.
      Je ne suis pas de ceux qui posent le plateau repas devant la chambre de leur gosse en les enfermant 7 j et en tremblant à l’autre bout de la baraque.
      Il y en a …ils envoient même les photos du plateau et en sont fiers…misère !
      Moi c’est pour elle que je tremble et pas pour moi.
      Alors j’ai été la chercher pour la soigner et m’occuper d’elle et mon épouse était d’accord évidemment.

      Allez !
      Haut les coeurs, et Santé !

      1. kekoresin

        Nem, je sais que t’es un solide! En tout cas merci et t’en fais pas, la bestiole ne fera pas long feu avec ce que je lui mets dans la gueule ! Et puis demain soir, c’est grosse chouille à la cave avec 30 énervés poursuivis par la soif et les yeux qui brillent devant un petit cochon grillé. La fièvre du samedi soir quoi…

    2. Alex

      @Kekoresin,

      Après il y a les gens qui malheureusement ne sont pas solides (2 AVC) ceux là qui se désistent, je ne vois pas comment je pourrai leur en vouloir.

      Et concernant cette personne de la SS, elle n’y est pour rien, elle ne fait que son boulot car elle a aussi besoin de se loger, se nourrir. Ce que je veux dire, c’est que s’en prendre à ceux qui n’y sont pour rien, je ne trouve pas cela…juste.

        1. Alex

          Dans ce cas, on le fait tous ici. D’une manière ou d’une autre.

          Porter le masque au travail par exemple ? J’obéis aux ordres.

          Si je ne le fais pas, je perds min job.

            1. Alex

              Mais quand le personne au bout du fil te pose des questions ou te donne des indications, elle ne fait que lire un texte.

              Elle ne souhaite pas diriger la vie de qui que ce soit, elle applique ce que son boulot lui demande.

              Et comparer un agent de la SS à un SS de la WWII, c’est un peu osé.

              1. Mitch

                Tu l’envois bouler elle et son texte. Elle y réfléchira à 2 fois avant d’appeler et préférera passer un peu plus de temps (encore) que d’habitude sur son site de pari en ligne favori.

                Pour les comparaisons, même si la finalité n’est pas la même, j’y vois au contraire beaucoup de similitudes :
                – recherche du coupable,
                – démarche propagandiste qui conduit à penser une bonne partie de la population que ses maux proviennent d’une minorité,
                – obéissance à des ordre iniques car ils proviennent de ‘l’autorité’,
                – utilisation de l’appareil étatique à des fins purement politiques, propagande de tous les instants,
                – perte de liberté (pour notre bien), une junte qui s’arroge le droit de décider ce qui est ‘bon’ pour sa population et ne tolère pas la contradiction,
                – transformation d’un citoyen Lambda en un bon petit milicien

                …. liste non exhaustive.

                1. Alex

                  Donc imaginons, la personne n’applique pas ce qu’on lui dit. Ok elle perd son job (imaginons qu’elle a passé sa journée à ne pas faire ce qu’on lui dit)
                  Ok, elle a la conscience claire, mais elle se retrouve sans emploi, sans chômage.

                  Vous êtes intransigeant sans penser aux conséquences de la vie de la personne que vous pointez comme”collaborationniste”

                  Peut-être que la personne au bout du fil est non vaccinée mais qu’elle doit rembourser son prêt immo.

                  1. Lorelei

                    Peut-être aussi qu’elle croit à ce qu’elle dit et qu’elle est persuadée de faire son boulot le plus efficacement possible.
                    Elle est en train de sauver la vie de centaine de personnes et vous l’accusez de mal faire son travail.

              2. durru

                Si c’est moi qui appelle pour demander des informations, qu’on me raconte des salades, ça passe encore (c’est la fiche du poste, quoique…)
                Mais la démarche volontaire, ça n’a aucun rapport.

              3. kekoresin

                Pour l’instant, ce qui est osé, c’est ce que ce gouvernement de connards nous impose. Les ressorts, que tu le veuilles ou non, sont exactement les mêmes. L’obéissance aveugle à l’autorité conduit toujours aux mêmes travers.

                Pour ce qui est de tes AVC, tout le monde meure, sans exception. Le tout est de savoir comment tu veux vivre. Tant et tant de copains ou copines sont morts, un profond sentiment d’injustice aux tripes parce qu’ils avaient fait tout comme on leur avait dit. Pas de clope, pas d’alcool, pas trop gras, pas trop sucré, pas trop salé, pas trop poivré, 60000 petits pas par jour, et une longue liste de tue l’amour dans le genre. Et pourtant, la quarantaine en pleine forme, ils ont calanché avec leur plan de retraite dont le survivant ne touchera pas une rondelle.

                Je ne t’empêche pas d’être prudent mais mes couilles sont tellement pleines de subir l’oppression des prudents qui se drapent d’une vertu factice en postillonnant dans leurs baillons que c’est pour protéger les autres en te traitant d’égoïste. Alors désolé Alex, si tu en fait parti, je te roulerai dessus sans aucun remord ni haine, car je ne souhaite en aucun cas la société de surveillance qui s’annonce, une société qui inventera des pass pour sauver la planète, lutter contre le terroriste ou la fraude fiscale des roturiers.

                1. Alex

                  Aucun problème, je comprends ton point de vue. Mais je n’ai pas la possibilité comme toi, d’envoyer tout valdinguer et pourtant c’est pas l’envie qui manque et finalement, je pourrais après tout ?

                  Si je vais au bout de ma conviction, ça ne devrait pas être un travail qui m’en empêche. Ben moi si.

                  Je n’empêche personne de faire leurs choix. Mais parfois on a pas forcément le choix.

                  1. Mitch

                    Les choses peuvent être plus subtiles que : Blanc -> j’obéis à ce tas d’enc…lé ou Noir -> je m’oppose frontalement et je perds mon job.

                    Typiquement, quand le mec de la Secu appelle Keko il n’est pas obligé de lui faire une leçon de morale sur le coté ‘raisonnable’ de faire la fiesta avec ses potes. Il ferme sa grande gueule et tout ira pour le mieux. Ce connard n’appelle pas son fils ou son petit de 12 ans.

                    Je doute que son Kapo soit au dessus de son épaule. Il peut aussi sans doute ne pas appeler et dire qu’il a appelé. Quand on ne veut pas faire un truc il y a 1000 façons de ne pas le faire … ou de le saboter.

                  2. kekoresin

                    Cher Alex, je peux paraître excessif parfois, sisi ;), mais tout le monde a le choix. Dans ma vie, j’ai toujours relancé les dés sur la table et j’ai abandonné une position très confortable pour foutre le camp et vivre. J’ai recentré mes besoins, renoncé à toutes ces petites chaînes de l’illusion sociale et réalisé que le superflu m’obligeait à trop de compromission e tout en m’empêchant de jouir de la vie comme on le ferait dans la crinière sauvage d’une rousse indomptée. Tous nos amis nous traitent sympathiquement de dingues avec un sentiment de jalousie étouffée. Nos familles se disent mais comment ils vont faire pour leur retraite et blablabla. Le conformisme t’enferme dans un schéma qui te tue à petit feu et te rends vulnérable à la main qui donne et ordonne. Oui la liberté a aussi un prix mais elle a un gout incomparable, un fumet sauvage qui pique les mirettes et déclenche des érections sans sentiment de honte. Elle fait également le tri entre les solides et les suiveurs envieux d’une vie qu’ils pourraient avoir s’ils arrêtaient de s’épiler les couilles en pensant à leur plan épargne retraite.

                    1. Elie

                      Le prix de la liberté est souvent élevé, celui de la lâcheté l’est
                      dix fois plus.
                      Les Allemand ont regardé sans rien faire (ou ont participé activement) quand les nazis ôtaient de leur vue ces Juifs, attardés, handicapés, opposants politiques, homosexuels qu’ils ne sauraient voir ; ils ont payé en donnant leurs enfants au führer monotesticulé, et en regardant, impuissants bouffeurs de saucisses qu’ils étaient, leurs femmes se faire violer à la chaîne par les occupants bolchéviques en 1945.
                      C’est pour que des cafards comme eux puissent continuer tranquillement à bouffer leurs saucisses en démocratie que des humains dignes comme les frères Scholl ont laissé leur vie.

                    2. Oreliane

                      Comme je n’ai pas le “Répondre” sous le message de Kekoresin ci dessous, je confirme que je suis bien une femme.

                    3. ode

                      idem pour nous et bcp de nos amis!

                      mais cette façon de faire se répand, toute la mode des tiny houses, des camions-maisons, du low-tech, vs trouvez ptê ça idiot mais c’est clairement des gens, souvent 40 ans avec enfants, qui disent m… à l’Etat et veulent se passer de ses “services”.

                      à reinfocovid j’ai rencontré une jeune soignantr ayant été virée. des enfants, seule, plus de job. le courage aujourd’hui d’avancer encore, de gagner sa fierté, de trouver des moyens de vivre différemment, de manière plus risquée mais plus en conformité avec elle-même: au final ça lui donne encore plus envie de vivre et de se battre.

                      le premier pas est difficile mais après, plus on gagne en liberté et goût de cette vie retrouvée, moins on veut revenir en arrière car ce à quoi on a renoncé nous paraît bien futile par rapport à tout ce qu’on a trouvé et tout ce qu’on a dans l’idée de bâtir.

                  3. JPB

                    On a toujours le choix, même entre Charybde et Scylla ; on n’est pas toujours enthousiaste à l’idée d’en payer le prix. Le mauvais choix est souvent le bon, même s’il mène à la mort sociale ou physique. Evidemment, tout le monde n’est pas austère stoïcien — et n’a pas à l’être.
                    En 1757, pendant la bataille de Kolin, un parti de soldats montrait peu d’enthousiasme à l’idée de monter à l’assaut. Connu pour sa bravoure, Frédéric bâton bâton[1] de Prusse[2] les aurait ainsi rappelés à l’obéissance et au devoir en leur adressant cet aimable *memento mori* en bochien[3] : “Hunde, wollt ihr ewig leben ?”, “Chiens, voulez-vous vivre éternellement ?”
                    Rude franchise qui sait aller à l’essentiel, que l’ennemi soit un milicien du régime ou un virus.
                    Milius connaît certainement l’anecdote, qui l’a ainsi transformée :
                    https:/++/www.youtube.com/watch?v=a5gi_mW1psI&t=32s
                    La vie a son prix ; la décence — au sens latin : faire ce qui convient –, plus encore. Il est dulce et decorum de mourir pour un principe.

                    [1] Numérotation wokiste et inclusive.
                    [2] Parfois appelé “Frédéric le Grand”, ce qui met en avant, de manière scandaleuse, non seulement une *différence* mais encore une *différence* en défaveur de tous ceux qui sont “verticalement contrariés” (et pas seulement) ou de ceux qui ne sont rien (ceux qui sont nains et ne sont rien ne sont pas à plaindre, ils finissent toujours à l’Intérieur). A peine moins pire, “de Prusse” enracine le personnage, ce qui va à l’encontre de l’idéal moderne du nomade. Les difficultés du wokisme sont en nombre infini.
                    [3] What else ? Comme son nom l’indique, le bochien est une langue faite pour être aboyée. On prétend que le sabir des Dothrakis, dans *Game of Thrones*, avait beaucoup emprunté à ses rauques et gutturales sonorités.

                    1. René-Pierre Alié

                      C’est bien ainsi que les hommes, les vrais, aiment à ce que les chefs leurs parlent.
                      Dans “Le Noir du Narcisse”(1), les hommes d’équipage parlaient avec respect d’un second qui avait une manière bien à lui de les envoyer d’un bout à l’autre du bateau, sans les ménager.
                      (1) Le titre du roman de Conrad a été modifié, sous la pression wokiste.

                2. Oreliane

                  Dieu que ça fait du bien ! Je n’en peux plus de ces messages à la noix qu’ils m’assènent qui m’ordonnent ces injonctions.
                  Je pense à la blague :
                  Patient : dites docteur comment je peux vivre plus longtemps
                  Docteur : ne pas manger trop gras, ni trop sucré, ni trop salé, ne pas fumer, faire du sport
                  Patient : Et je vivrais plus longtemps ?
                  Docteur : non mais la vie vous semblera beaucoup plus longue

                    1. kekoresin

                      Merci Oreliane, c’est touchant. Si tu es une femme, je suis content de t’avoir fait du bien. Si t’es un homme c’est bizarre, même si j’arrive à mater des séries sur Netflix…

                3. Laurent a LA

                  En plus je ne suis pas sur de savoir qui est le plus egoiste:

                  celui qui se vaccine ou celui qui ne se vaccine pas ?

                  Faisons deux pas en arriere.

                  Qui est le plus egoiste entre celui qui prend une tonne d’antibiotiques pour un petit bobo et celui qui le desinfecte a la vodka ?

                  C’est celui qui utilise les antibiotiqes, s’pas ?
                  “Les antibiotiques c’est pas automatique”
                  comme on dit.
                  Parce qu’en utilisant les antibiotiques (sans en avoir vraiment besoin) on exerce une pression de selection sur les bacteries, et on les force a muter vers une forme resistante aux antibios.

                  Voila.

                  Maintenant remplacez bacterie par virus du covid et antibiotique par traitement “vaccin”, et vous voyez bien que le sale egoiste est celui qui prend le “vaccin” alors qu’il n’est pas a risque, et ainsi exerce une pression de selection sur le covid pour qu’il mute en variant de la mort qui tue.

                  Celui qui ne se vaccine pas et se soigne dans l’abnegation et la Chartreuse des bons Peres au contaire se sacrifie pour le bien public et il devrait avoir une medaille.

              4. Theo31

                Écris donc une lettre à l’urssaf pour dire qu’en tant que salarié tu te casses pour cotiser à une organisme de ton choix et on en reparle.

                1. kekoresin

                  Ben perso j’en suis à mon quatrième passage au tribunal soviétique pour avoir quitter la sécu. La sécu tu l’aimes ou tu la quittes, pieds nus sur des lames de rasoir, une croix dans le dos et l’anus qui saigne. Rien de perdu pour le moment et je continue à les faire chier mais il faut avoir du poil aux burnes pour affronter la bête immonde. Là encore, le système imploserait si 100 000 personnes leur résistaient activement.

          1. sam player

            Cette citation de h (genre meme) concerne l’excuse qu’ont sorti ceux qui ont été mis en cause lors du procès de Nuremberg (genre les gardiens des camps de concentration mais pas que)

            1. Aristarkke

              Base argumentaire de Eichmann, aussi…
              N’oublions pas que le IIIme Reich avait un système légal autorisant ces comportements … Une immunité ne vaut que si les successeurs l’acceptent…

          2. Mitch

            Il y a plein de choses qu’on peut faire pour jeter une poignée de sable dans la machinerie. La jeter de façon visible et ostensible n’est pas toujours la meilleure solution.

            Ces petites actions peuvent paraître dérisoires, mais un ensemble de petites choses dérisoires permettent de faire dérailleur la machine.

            Pour le masque rien ne t’empêche de le porter au menton (l’élastique est pourri que veux-tu ! :-))

            1. kekoresin

              Oui, ça me fait penser à la fois où je me suis fait contrôler sur le port de Pornic car j’étais le seul à ne pas porter de masque. J’avais sorti un vieux masque pourri de ma poche, masque dont j’avais fait sauter un élastique. L’agent de la wehrmacht m’avait enjoint de vite en acheter un neuf. Je lui avais répondu que la dernière fois que j’avais regardé la télé d’état, une ministre avait dit que ça ne servait à rien et un autre en avait interdit la vente aux particuliers. Le gus qui voyait bien que je me foutait de sa gueule, m’a demandé mes papiers. Impossible, j’ai du les perdre en promenant dynamiquement sur la plage. Kékorésine a lancé un regard au représentant de l’oligarchie du genre “si tu veux l’emmener au poste, bon courage”. L’insignifiant s’en est allé et j’ai continué ma ballade digestive sous le regard méfiant des badauds masqués…

              1. Elie

                Quel con, aussi, l’agent, comment est-on censé déguster sa glace de la Fraiseraie avec un masque sur la bouche ! (Sinon, ya une boulangerie sur le port qui vous fait de ces gâteaux nantais : vous m’en direz des nouvelles !)

                1. kekoresin

                  Pour la glace hors de prix, tu dois la manger assis le lundi, accroupi le mardi, en chien de fusil le mercredi etc, selon le bon vouloir du bailli préfectorectal dont il serait bon de peler le jonc comme à celui du Limousin.

                  Ce qui leur plait à ces minables investis d’une micro parcelle de pouvoir, ce n’est pas tant l’application de la loi aussi inique soit elle, que de se rassurer en testant leur petite autorité sur l’élevage de poulets inoffensifs. Quand ils tombent sur un coq aux ergots tranchants, de suite l’attitude de supériorité qu’ils pensent trouver dans l’uniforme s’évapore dans l’éther de la médiocrité.

          3. Oreliane

            Vous risquez de perdre votre travail si vous ne mettez pas le masque ? Dites-moi où vous travaillez que je ne postule pas !

            Blague à part, avez-vous seulement essayé de l’enlever pour voir les réactions ?
            Si oui, je confirme mes premiers dires
            Si non, je me poserais des questions à votre place sur ma soumission au sanitairement correct.

            Et ne m’attaquez pas en réponse sur la mienne. Je ne suis pas vaxxinée, ai été menacée de suspension, de licenciement jusqu’à ce que je prévienne mon directeur “Vous me suspendez, très bien, mais vous allez devoir faire mon travail…” Etrangement, il me fiche une paix royale depuis 🙂
            Par contre, le RP (Représentant de Proximité anciennement délégué du personnel, novlangue approved) va faire ch..rtous les salariés pour la 3ème piquouse après les vacances.
            Dès qu’on donne un peu de “pouvoir” à un abruti, vous pouvez être sûr qu’il l’utilisera à mauvais escient !

            1. paf

              moi quand je dois porter un masque ( c’est rare heureusement) je le porte sous le nez tant que personne ne me dit rien.Personne ne dis jamais rien, je pense que les gens savent que c’est de la foutaise.Il y a quelque stakhanoviste mais generalement ce sont des gens sans couilles donc il ne disent rien

      1. Mitch

        Vaste débat. Les gendarmes qui arrêtaient les juifs il y a 80 ans, ni étaient-ils pour rien ? les conducteurs de train vers les camps aussi ? le gratte papelard non plus ? le doc qui allé regarder si un enfant étaient circoncis non plus ?

        Pour cet employé de la SS, il n’a qu’a allé surfer sur l’équipe.fr ou ChaudasseXXX.com, comme il fait d’habitude, et personne ne le lui reprochera. Si son capo lui demande si le job est fait, il assurera que oui. et voilà.

        1. douar

          Un collègue de mon épouse, jeune, non vax, est allé se présenter de guerre lasse au centre de vaccination pour sa première injection. Et là, surprise, les deux secrétaires lui ont conseillé de ne pas se faire vacciner, bien sûr en baissant la voix, au cas où une oreille malveillante trainerait par là.
          Comme quoi, légère résistance.

            1. Pierre 82

              Il y a 3 semaines, j’ai dû me rendre à la visite médicale de l’entreprise qui m’emploie. Quand l’infirmière qui me posait les questions stupides et consternantes habituelles (si j’avais un bon siège, si je ne travaillais pas dans les courants d’air, si je mettais bien ma cagoule en sortant par temps frais, etc…) elle a fini par me demander: “bon, vous êtes vacciné, bien sûr?”, et que j’ai répondu que oui, pour les trucs habituels, et que j’avais reçu un rappel tétanos il y a dix ans, le temps qu’elle me parle de la pfizer, et que je réponde non.
              Un air étonné “Ah bon”, suivi de “Pourquoi, vous avez peur?”.
              Je réponds en lui demandant comment elle faisait pour faire confiance à une telle bande de brelles qui lui expliquent que le vax, c’est cool, et que le simple fait qu’ils me le proposent est une raison suffisante pour ne pas le faire, sa réponse m’a fait rire
              “Mais alors, vous je pouvez plus sortir, plus voyager, plus aller au resto?”
              “Ben non, et je m’en cogne, je tiens pas un bistro donc c’est pas moi qui vais me retrouver en faillite”.
              Puis je lui ai prié de parler d’autre chose en lui disant que si elle avait envie de se faire piquer, qu’elle faisait ce qu’elle voulait.
              Elle m’a dit ensuite “de toutes façons, nous n’avons pas le droit de communiquer cette information à votre employeur”. Dans ses yeux, j’ai bien vu qu’elle n’a pas compris pourquoi j’ai éclaté de rire après celle-là… puis à partir de là, je lui ai demandé de changer de sujet, et qu’elle ne perde pas son temps à tenter de me convaincre, même si j’ai bien compris qu’elle était payée pour ça.
              Fin de la discussion.

              1. kekoresin

                Bravo mon Pierrot !

                Mon toubib m’a aussi demandé si “j’avais peur de me faire vacciner”. Je lui ai répondu que justement, c’était parce que je n’avais pas peur que je refusais de me faire injecter de la merde. Et puis le jour où il me fera une lettre avec son nom et adresse perso en me disant que je ne risquais aucun effet secondaire j’y réfléchirais, car pour le moment si un effet indésirable survenait, je ne pourrais me retourner ni sur l’état ni sur le labo. Alors si quelqu’un comme lui par exemple s’engageait, je pourrais lui demander des comptes plus ou moins brutalement selon les dits effets. Je lui ai donc proposé de rédiger ce courrier ce qu’il a naturellement refusé de faire. Tiens tiens, lui qui m’assurait quelques minutes avant que c’était sans danger…

                1. paf

                  bien vu.
                  Moi j’ai deja decide de repondre aux gens que mes raisons ne les regardent pas, vu que s’ils sont vaccinés, ils ont deja eu l’occasion de se tromper, de se croire informés, d’obeir au gouv comme des moutons, d’obeir a leur docteur ou bien de faire ca pour aller au cine voir matrix, donc leur donner mes raisons, c’est juste perdre mon temps avec des cons.

                  Tout ce cirque, c’est un peu comme de parler a quelqu’un qui t’enjoins de toute ses forces de mettre un casque pour faire de la moto, puis te sors un casque en papier.
                  Et la tu lui fais remarquer, et il te traite de misogyne nazi. Puis te repete que les casques en papier sont surs et efficaces.
                  Je vais donner mes raisons a ca ?

                2. LCH

                  Lol pas Mal
                  Ma docoresse lors de ma visite pour une ALD :
                  Bon je parle pas du vax tu vas etre contre avec des arguments que je peux repondre donc tu vas dire que c est pas avis clair et eclaire

                  Il faut dire que j ai passe 1 mois en centre de reeducation avec elle en maillot et a table et nous avons bien discuter et sachant que je pouvais demonter une idee absurde

                  Donc Next mais elle force pas a la vax cependant

      2. Gelato29

        Si le préposé se contente mollement de faire son sale boulot oui ! Mais le 1er petit kapo qui s’aviserait de sortir sa moraline à deux balles ou de me donner des leçons, risquerait de le regretter et de prendre pour les autres.

      3. Bruno13

        Ou s’arrête le « je ne fais que mon travail ». On est tous responsable de ce que l’on fait même au travail et même sur ordre de sa hiérarchie. Par contre on a tous le droit d’avoir une conscience et il me semble que par les temps qui court cette conscience n’existe plus. Tout comme Keko j’ai eu le Covid et j’Ai envoyé chier la sécu ! Ma femme l’a eu 3 jours après et on a encore envoyé chier la sécu. Pour moi ce n’est pas un manque de respect envers eux!

      4. kekoresin

        La mort arrive à tout le monde ce qui importe c’est comment tu considères la vie. Avec ton raisonnement on ne peut pas en vouloir à ceux qui mettaient les juifs dans des wagons à bestiaux parce c’était leur boulot et il fallait bien acheter de la soupe pour la petite famille. Je vomis tous ces petits arrangements, ces petits fonctionnaires de la répression, ces merdes prêtes à tout pour justifier l’injustifiable. C’est ma façon à moi de protester et tant pis si je froisse des neuneus qui pensent bien faire. Qu’ils me foutent la paix, qu’ils me laissent crever dignement si tel est mon choix.

        Ma fille m’a appelé pour me dire que c’était formidable, que je peux maintenant avoir un pass et profiter de la vie. Elle a eu droit à une rafale. Jamais je ne troquerais ma liberté contre un ticket de boisson chaude en terrasse, jamais je ne baisserai mon froc devant une armée de zombies apeurés qui justifient leur état de santé pour contraindre les autres à vivre comme des merdes, pliés en deux, une poignée de graviers dans les pognes pour endurer la saillie gouvernementale. Ce que je ne trouve pas “juste” c’est l’acceptation de la soumission à un état menteur, tricheur, impotent et corrompu.

        Comme tu l’as dit, la personne qui vient me caresser les boules pour me soumettre touche un salaire payé avec mes impôts. Elle accepte donc le fait de mon opposition à l’oppression. Les tyrans ne peuvent rien, RIEN, sans le concours de ces petits kapos qui vendent à pas cher leur probité. Et puis il faut bien le dire, la plupart de ces enculés éprouvent une jouissance à peine dissimulée à exercer le microgramme de pouvoir sur leurs semblables!

      5. Jacques B.

        Ah non, là-dessus je suis parfaitement d’ac avec Kekoresin : les petites mains complices de ce pouvoir indigne méritent de se faire reprendre de volée, ne serait-ce que pour leur mettre le doute quant au bien-fondé de la politique mise en oeuvre.
        J’ai infiniment plus de respect pour les médecins, dentistes, infirmiers(ères) et autres soignants ou pompiers qui sont restés droits dans leurs bottes quittes à se faire jeter, que pour ceux qui “parce que c’est leur gagne-pain” se font les relais de cette politique inique. C’est le jour et la nuit.
        Pendant la guerre, il y avait les flics qui faisaient leur boulot pour obéir aux ordres et arrêtaient Juifs et Résistants, et ceux qui les faisaient discrètement prévenir la veille de la rafle. Un monde sépare les deux catégories.

      6. durru

        J’ai déjà eu ce genre d’échange sur le fil tlgm, il se peut que tu l’as vu. Je ne vais pas relancer un débat ici… Je vais juste présenter mon point de vue.
        Que les médias soient coupables pour avoir fait la propagande de toutes les mesures iniques, imbéciles voire malveillantes du pouvoir, c’est une évidence.
        MAIS : ceux qui ont mis ces mesures en application, ce sont le plus souvent des gens ordinaires, souvent des fonctionnaires, mais pas que : des policiers ou gendarmes, des médecins ou pharmaciens, des profs, des inspecteurs scolaires, toutes sortes de fonx territoriaux, des chefs d’équipe, des patrons, des restaurateurs, etc, etc. Sans toutes ces petites mains “innocentes”, rien de tout ce qui s’est passé ces deux dernières années n’aurait été possible.
        Je le sais très bien, l’excuse “loger nourrir” est immédiate, réflexe même. Sauf que le problème réside dans la délégation de toute responsabilité individuelle. Les individus ont été habitués à déléguer leurs responsabilités vers l’Etat (un blob mou et informe), surtout lorsqu’ils sont fonx, se cachant derrière des normes, des ordres, des cerfas. Un humain n’est pas un robot, ni l’inverse. C’est tout.

        1. kekoresin

          Aucune dictature ne peut rien, RIEN, sans la complaisance d’une large portion de la population ordinaire.

          La vérité affligeante c’est que la plupart des gens troque volontiers son libre arbitre contre un soupçon de tranquillité. Et puis ils subissent le regard des autres la peur au ventre mou d’être exclus, d’être relégués à des obscurantistes complotistes bas du front comme le vendent si bien les merdias. Alors autant se ranger au côté des raisonnables, de ceux qui ne pensent pas de travers, influencés par le démon internet qui déborde de reptiliens partouzeurs de droite. Mieux vaut se ranger du côté douillet et ne pas se torturer la caboche avec des interrogations compliquées. Mieux vaut gober la doxa et se dire que ne pas réfléchir c’est bien plus intelligent. J’en connait un paquet de comme ça et pour tout dire, on parle d’une très large majorité.

          C’est pour ça que je ne partage pas l’optimisme du papier de Hash même s’il est comme dab excellent. Le niveau de confort atteint aujourd’hui ne permet plus de s’en passer même partiellement pour défendre sa liberté, un truc aventureux où le casse croute n’est pas garanti de tomber tous les mois dans un monde ou la suppression du café en terrasse, le match de foot ou la semaine au camping les fions bleus représente le summum de la contrainte.

          1. Berdol

            J’ai reçu ces derniers temps des ouvriers et artisans pour quelques travaux dans ma maison. Je ne porte pas de masque ni dedans ni dehors et lorsque les gars entrent chez moi je ne fais aucune remarque. Je remarque seulement que tous retirent leur masques des lors que ni moi ni ma femme n’en portons. Le bon exemple est communicatif et surtout les pauvres bougres s’étouffent avec ce torche cul sur la bouche…

    3. Waren

      Comme je me reconnais dans vos propos 🙂

      Je pratique exactement de la même manière avec “le système”. Et comme en plus ma ponction fiscale dépasse alégrement 5 chiffres, je suis en droit d’être véritablement furibond contre toutes ces personnes qui savent toujours que moi, ce qui est bon pour moi; un comble tout de même lorsque l’on a dépassé le demi-siècle d’existence. La sécu ne m’a jamais appelé et je n’ai jamais accepté de faire de test, en dépit d’un peu de fièvre et d’une perte d’odorat suspecte. M’en fiche totalement, je suis juste resté en télétravail quelques jours, histoire de ne pas faire paniquer mes collègues.

      Ma fille non vaccinée a été 6 fois cas contact et à chaque fois il aurait fallu qu’elle s’isole 7 jours en dépit de plusieurs tests négatifs. Qu’importe, je lui ai ordonné de retourner à son lycée, contre ce protocole de tapés à seringues. Quand à la déclaration sur l’honneur, en tant que non-vacciné, l’honneur m’a été depuis longtemps retiré, donc je ne suis pas/plus concerné.

      Mes prochains combats seront dans la recherche permanente d’invisibilité vis à vis de l’état, avec la suppression de tout ce qu’il est possible de supprimer en matière de données en ligne. Je vous recommande particulièrement de faire opposition dans les meilleurs délais à l’espace numérique de santé.

      Soignez-vous bien, il y a des manières très naturelles de se guérir de ce genre d’infection: cocktail de peau de citron, de pamplemousse, etc. Youtube est votre ami.

      1. kekoresin

        La peau de citron je la prends avec du sucre de canne et une bonne dose de rhum 50 bourrins. Trois doses le soir, une petite chartreuse et au pieu pour une bonne suée.

        1. Mitch

          Keko, dans mon autre chez moi on appelle ce que tu bois le soir ‘a nightcap’. Je me soigne comme ca aussi (parfois je vire le citron et le sucre pour ne garder que le Rhum 🙂 )

          1. kekoresin

            J’appelle ça un apéro mais en même temps j’appelle tout comme ça. Merci, j’me sens moins seul, j’avais l’impression d’être le seul alcoolique à tituber dans ce blog 🙂

            1. Grosminet

              Y’a pas d’alcooliques ici. Vous savez pourquoi ?
              Parce qu’un alcoolique c’est quelqu’un qui boit autant que toi, mais que t’aime pas…

  17. Pythagore

    Sont sacrément culottés Joe et sa porte-parole.
    C’est pas la faute au vaccin, c’est la faute au comorbidités.
    Non-vacciné, mort à cause du virus, vacciné, mort à cause des commorbidités…
    https:/ /www.msn.com/fr-fr/lifestyle/trucs-et-astuces/covid-19-l-immense-majorit%C3%A9-des-vaccin%C3%A9s-atteints-de-formes-graves-ont-des-comorbidit%C3%A9s/ar-AATIJ23

    1. paf

      le casque en papier est sur et efficace. Si vous vous fracassez le crane, c’est la faute des comorbidités. Ou est le probleme ? pourquoi refusez vous le vaccin? il est sur et efficace et vous empechera d’etre un misogyne nazi.

  18. Murps

    J’ai beaucoup de mal à imaginer que le locataire de l’Elysée puisse être aussi haut dans les sondages et même plus que son prédécesseur dans une situation identique avec un bilan plus désastreux encore.
    Hollande avait battu des records d’impopularité au point de ne pas se représenter.
    Macron va se faire réélire dans un fauteuil.
    Les français seraient des veaux ?

      1. Murps

        Ouaip.
        Mais au moins que le cigare change de bouche.
        Et puis en gardant les mêmes clowns on est absolument certain que rien ne change.
        J’avais déjà expliqué que j’était près à voter pour un labrador ou un chimpanzé face à Macron.
        Laissez moi au moins le loisir de rêver, car je sais très bien que la prochaine érection est pliée.

        1. Mitch

          Les dernières c’est ce que j’ai fait. J’ai voté mon chien. Je suis très sérieux. Je me suis fais un bulletin personnalisé juste avant l’election pour expliquer mon choix. Inutile de dire que je n’ai pas été tendre avec la Ripoublique

  19. lxy

    La dictature que nous subissons c’est celle du “bienisme” :
    – le vaccin c’est pour votre bien
    – le masque c’est pour votre bien
    – les doses multiples c’est pour votre bien
    – voter encore Macron , c’est pour votre bien
    – les FdO mobilisées c’est toujours pour votre bien
    – les mllions de fonctionnaires dévoués…c’est toujours pour votre bien
    – nous vivons maintenant dans l’empire du bien, s’opposer c’est pas bien

    Dans l’empire du Bien toute opposition n’est pas raisonnable, car c’est préférer, nous dit-on le Mal au Bien
    Français détendez -vous, ça va bien se passer

    1. douar

      Des pages lumineuses écrites par Vassili Grossman dans “Vie et destin” sur la volonté de faire le bien, qui se traduit par le totalitarisme socialiste, nazi…(et même écolo, j’avoue, je ne m’y attendais pas pour un livre écrit dans les années 50), et ses massacres à la clé.

    2. Blondin

      Toutes les dictatures se font au nom du bien :
      l’inquisiteur qui émascule un cathare le fait au nom du Bien : la vraie religion qui sauve le monde
      le Kgbiste moyen envoie les dissidents au goulag au nom du Bien : celui du prolétariat international
      le nazi qui déporte des juifs le fait au nom du Bien : celui du peuple allemand et même de l’humanité en général
      le kamikaze islamiste qui mitraille le bataclan le fait au nom du Bien : Allah le miséricordieux sans lequel il n’y a pas de salut possible.
      etc.
      Et tous les opposants représentent le Mal.

      Faut arrêter de croire les films hollywoodiens qui nous montrent des ultra-méchants et des “génies-du-mal”. Il y a des psychopathes bien sûr mais l’immense majorité des dictatures s’exercent à cause de ceux qui oeuvrent pour le Bien.

        1. Blondin

          même pas.
          Les mecs qui se font sauter dans des attentats suicides ne le font pas pour leur bien.
          Mais pour celui de l’humanité – les gens pas le journal 😉

    3. kekoresin

      … signé un ami qui vous veut du bien.

      Oui tous les totalitarismes se justifient par le bien pour le peuple dont une partie devra être sacrifiée rapidement histoire de faire comprendre aux survivants combien ils sont chanceux et combien il faudra qu’ils affichent leur approbation sous peine de voir la chance tourner violemment.

  20. kekoresin

    “certains, trop stupides, ne sauront pas s’arrêter et passeront donc sous le rouleau compresseur de l’Histoire” – Hum, comment dire? Ce pays fourmille de ces malfaisants qui, au lieu de passer sous je ne sais quel rouleau, se goinfrent de nos impôts dans des postes aménagés sur mesure. Pas de rouleau pour Fabius, pas de chenille de panzer pour Lallement, pas de marteau-pilon pour Buzyn (……….) non, des médailles, des postes bien dodus, les remerciements de la ripoublic pour tous les bienfaits pour la gueule du peuple. Et le français moyen qui applaudit, élit puis déteste, puis oublie, puis est prêt à réélire, ne facilite pas le passage de rouleaux compresseurs sur la carcasse de tous ces fumiers!!!

    1. Murps

      Qu’est ce que ça peut rendre dépressif d’être de votre avis !

      Idée consternante, loi mal torchée, décrets d’application foireux, catastrophe économique et sociale puis rétribution des responsables, punition des innocents et facturation des contribuables… (comme l’explique bien le taulier…)

    2. C’est comme tout, mon brave kéko : il arrive un moment où un système, même très résilient, ne peut plus supporter trop de malfaisants. Beaucoup passent au travers des gouttes, mais ceux qui se feront gauler prendront cher.

      1. pabizou

        Ayant déjà dépassé les bornes cette bande de mafieux ira jusqu’au bout, difficile de dire ce qui en sortira mais il y aura de la casse … Des convois de blindé léger de gendarmerie commencent à arriver sur Paris, il semble qu’ils ont commencé à réaliser que leurs petites magouilles prennent l’eau …

      2. kekoresin

        Que Crom t’entende !

        Pour l’instant ils prennent cher, le groin profondément enfouit dans le délicieux gâteau de l’extorsion fiscale…

  21. Nemrod

    Alex je comprend ce que vous dites .
    Mais je vous fait remarquer qu’un fonctionnaire Sécu viré pour insuffisance de coeur à l’ouvrage serait une première.
    En deuxième lieu je suis pharmacien… j’estime avoir perdu 40000 euros en ne faisant pas ce que je réprouve , peut être plus puisque la plupart de mes clients sont demandeurs de brimades.
    Je sors de chez mon banquier pour négocier un moyen terme de trésorerie de 20000 euros et ne me suis pas rémunéré depuis deux mois.
    Et ce …bref de banquier de me le faire remarquer que j aurais du faire tout ça…avant de se raviser, il ne doit pas aimer raser les murs…et mon regard change quelquefois et ce qu’il y a vu lui a plu.
    Si je coule je finis sous un pont…pas de chômage pour moi…
    Et j’ai des besoins, je bouffe aussi.
    Mais je peux me regarder dans une glace et n’aurais pas a dire que j’avais pas le choix.
    Le choix je l’avais et je l’ai fait.
    Tout a un prix.

    1. Alex

      C’est admirable et je le dis sincèrement. Je n’ai pas votre cran. Reprendre un crédit pour sa trésorerie, c’est osé.
      Je n’ai pas ce courage. Oh j’aurai pléthore de prétextes pour justifier mes non choix, mais in fine, c’est principalement la peur.

      1. Hari Seldon

        Je ne sais pas quel âge vous avez Alex, mais il y a encore 5 ans, j’étais comme vous. La peur. Aujourd’hui mon parcours ressemble un peu à celui de Nemrod. La peur de mon reflet a finalement été plus forte.

      2. kekoresin

        Hé bien Alex, ce que tu dis là est déjà une énorme preuve de courage et de lucidité. Je suis sûr qu’avec une ou deux poussettes dictatoriales supplémentaires, tu seras capable de prendre une fourche quand tu auras réalisé de quoi tu dois avoir le plus peur.

      3. LCH

        Lisant Nemrod depuis u moment je peux dire et affirmer
        1 il est coullu
        2 si il faut monter au capital a ma petite auteur de 500 euros je peux

        Cela fait 4 ans que je lis et depuis peu que j interviens

        Si tu mets un systeme de livraison je te te file mon ALD si livraison de cachet etant loin geographiqement
        au mois je vois plus la connassse qui me demade Alrs toujours Vaxiner Mr

    2. Jacques B.

      Moi u jour mon chef m’a promis de me licencier, parce que je ne voulais pas traficoter les dossiers qui m’étaient confiés. C’était il y a pas mal d’années, et je n’ai pas reculé. J’ai juste été étonné, au bout d’un moment, de voir que la lettre de remerciement ne venait pas. Mon chef restait désagréable et m’a pourri la vie pendant un moment, me refusant par exemple la prime de fin d’année et autres amabilités.
      J’ai compris par la suite que s’il ne m’avait gardé, c’est que je lui donnais satisfaction malgré ma personnalité parfois marquée. Et il s’est adouci par la suite, sans que jamais je sois revenu sur ce que j’avais dit et fait.
      J’ai aussi plus d’une fois constaté que quand on a le courage de parler, par exemple en réunion, et de dire le mal que l’on pense d’une décision/orientation de la direction, si on est ferme et qu’on argumente, on s’aperçoit que là où on pensait être seul à penser comme ça – et ça coûte d’être le premier à l’ouvrir surtout quand on croit être seul – eh bien plusieurs collègues avaient tout à coup le courage de se dire du même avis que moi, et les choses pouvaient changer, la direction modifier sa position.
      C’est sûr, quand on la ferme parce qu’on a peur de ceci ou de cela, on ne fait jamais rien, on n’obtient jamais rien, on subit et on n’est pas très fier de soi. Et les gens sans scrupules s’en donnent à coeur joie, puisqu’ils n’ont aucune opposition. Je n’ai pas beaucoup d’estime pour les gens qui s’abritent sans arrêt derrière leur crainte d’être licencié, mal vus de leurs collègues ou je ne sais quoi ; ce sont des larves, des suiveurs, des gens sur qui on ne peut pas compter.

    3. Pierre

      Je pense pareil que toi, Nemrod, mais je ne l’ai pas toujours pensé. J’attribue ça à l’âge et à l’expérience.
      Vu ma carrière en dents de scie (et dans 3 pays différents), j’ai encore besoin de travailler si je veux conserver ma bicoque. Et pourtant, je ne suis pas prêt du tout à céder quoi que ce soit. Certains me demandent si je suis inconscient, et en fait, ce n’est pas faux. Je me fiche un peu de ma situation financière. On verra comment ça se passera, mais j’ai passé l’âge de faire n’importe quoi et de me laisser humilier par trouille de l’avenir. Je l’ai eu fait, mais c’est fini, ça …

  22. Yvon Ster

    « Les camps soviétiques constituent un terrain idéal pour l’étude de la figure du bourreau. Varlam Chalamov en a observé plus d’un pendant sa longue détention. La diversité des portraits qu’il en trace surprend son lecteur : le bourreau est tantôt un détenu, tantôt un membre du personnel des camps ; il agit soit par plaisir, soit par conviction, à moins qu’il ne se laisse simplement contaminer par la violence qui règne dans les camps. Certains témoignages ont aussi clairement souligné l’utilisation, par les autorités, des détenus de droit commun comme bras armé lors des purges internes au Goulag. L’horreur des camps ne se résume pas aux conditions de détention – travail, nourriture, climat, nourriture, etc. Chalamov, même libre, ne sait comment survivre à ce qu’il a vu. Marqué par cette expérience révélatrice, selon lui, de la cruauté des hommes, il condamne tous ceux qui ont aidé à la mise en place de ce système* »

    Récits de Kolyma

    1. P&C

      Bah, Leonid Sipailo avait déjà posé les bases…

      – tortionnaire monstrueux
      – très laid, mains tremblantes, front plat.
      – amour pathologique pour le meurtre et le viol… car ne rien avoir à torturer lui faisait ressentir du manque…
      – jamais vraiment soldat, devenu colonel pour avoir régi l’une des “geôles de la mort” de Transbaikalie.
      – l’ataman Simionov avait tellement été choqué par les excès de cet homme qu’il l’avait condamné à mort.
      – némésis monstrueux et avatar dégueulasse sous les ordres du baron fou.

  23. Gelato29

    Honnêtement je me contrefous de ce que pensent, disent et font les sadiques et les lâches (qui suis-je pour les juger d’ailleurs ? Je les évites ! Qu’ils se débrouillent avec leur mauvaise conscience) par contre le 1er qui vient me titiller, me fait la leçon comme à un gamin ou s’avise de me donner un cours de morale à deux balles, généralement ça se termine par une salade de doigts dans le museau. Après si certains ont envie de faire de la morale à l’envers, de se la jouer « résistant contre l’oppresseur » ou de collectionner les point Godwin et compagnie, qu’ils ne se gênent pas non plus, je m’en fous, je vous dis , je suis misanthrope et égoïste en plus !

    1. kekoresin

      Oui, chacun fait bien comme il veut. Comme tu le dis, je me la joue plutôt résistant que tournage de tête dans l’autre sens, pour la simple raison que l’inaction ou le suivisme des autres affectera ma vie d’une manière ou d’une autre et c’est déjà le cas. Pour le moment c’est largement supportable et les petites vexations je m’en caresse le dessous des baloches. Mais la suite risque d’être plus désagréable même si tu es indépendant, même si tu t’en branles. Tu risques de te réveiller avec tes couilles dans le formol parce qu’un obscur conseil de défense contre les féminicides a jugé que c’était mieux comme ça. Alors égoïste ou pas, je tiens à mes valseuses.

      1. P&C

        Bah, des petits mecs.

        Je n’ai pu m’empêcher de balancer un fion lors de mon entretien de licenciement, où on m’a (encore) reproché le mauvais port du masque.

        Je leur ai rappelé que je travaille avec des fèces de porc, vaches, et cie, dans un labo pas du tout équipé pour la microbio, avec une prévenance proche de zéro (je payais la javel de ma poche).
        Je me suis fait amusé à lister quelques pathogènes trouvables dans ces échantillons, au combien plus contagieux et dangereux… et pour lesquels vous n’avez entrepris aucune action.

        Les soit disant managers ? des petits mecs, des kapons. La morale du Kapo, les couilles du chapon.

        Finalement, je m’en tire avec licenciement pour faite mais avec les indemnités de rupture conventionnelle… reste à voir les détails de l’accord.

    2. Nemrod

      Entendons nous bien Gelato 29, je ne fais la morale à personne et je ne suis ni Jean Moulin ni Soljenitsyne…ce dernier étant pour moi le symbole même du courage, inatteignable et surtout pas par moi.

      Dans la vie mon attitude générale est de foutre la paix aux gens tant qu’ils ne me sont pas nuisibles et qu’ils me foutent aussi la paix.
      Dans le cas présent, pas besoin d’être un grand résistant puisqu’il suffisait justement de rester inerte
      – ne pas aller au resto, ne pas aller au bar, ne pas aller dans un endroit avec Pass exigé, ne pas respecter couvre feu et confinement, ne plus acheter que le minimum…c’était fastoche.
      En 15 jours c’était plié sans héroïsme.

      Une fois dans ma vie, j’ai du mener une guerre frontale contre l’Etat Français, la Presse achetée.
      Je l’ai décrit ici et là vraiment j’ai tout risqué : ma vie y compris physique, ma réputation, mon affaire, ma famille.
      Ca a duré 5 semaines et c’était beaucoup plus difficile…incomparable.
      A cette occasion j’ai découvert en moi des ressources insoupçonnables et même pour certaines effrayantes.
      Dans ce combat là, il a fallu ruser, feinter, réfléchir…l’opposition frontale si elle est systématique c’est perdu d’avance…lisez Sun Tsu.

      J’ai failli tout perdre y compris ma famille et la raison et j’ai gagné bien peu.
      Mais j’aurais au moins fait ça dans ma vie.
      Je me suis prouvé que je pouvais dire non.

  24. Jacques B.

    Si nous ne ne faisons pas reculer les psychopathes aux manettes, voici ce qui nous attend au quotidien :

    https:/ /www.youtube.com/watch?v=wSjKm-5xkUA

    Un(e) gentil(le) policier(ère) vient sonner à votre porte, parce qu’il (elle) a constaté que vous discutiez sur Facebook à propos du convoi de la liberté, histoire de vous “remettre une information”, laquelle n’en doutons pas porte sur le devoir que nous avons d’éviter de critiquer le gouvernement et de rester docile à ses injonctions.

    Mais attention, nous sommes bien en démocratie… pas dans une société de surveillance !

    1. kekoresin

      C’est exactement de ça dont je parle quand j’évoque les petits kapos. La mignonne se serait fait déboiter avec un peu plus de fleurs dans le langage avant de lui balancer ses tracts de propagande à la fife.

  25. Gelato29

    Entendons nous bien, vu que chacun y va de ses états de service et propos sentencieux et définitifs : perso je suis no vaxx, no pass, jamais testé, je n’ai jamais respecté ni confinement, ni couvre-feu et hors de question de m’abaisser à truander le pass ou à quémander quoi que ce soit comme un pouilleux ! Les deux couillons de flics qui ont tenté de m’arrêter alors que je me promenais au printemps 2020 en « zone interdite », se souviennent encore de moi. Je reste sur mon intuition : vu l’effondrement du pays à la vitesse de la chute libre, dans peu de temps on aura bien d’autres soucis existentiels que le contrôle du pass vaccinal. Déjà faudra pouvoir continuer à bouffer !
    Et je n’ai pas l’intention de me laisser embarquer dans un train en partance pour la Pologne : la crevure qui viendrait me chercher dans cette hypothèse, goûterait d’abord à mes spécialités au plomb …
    Foutu pour foutu…

    1. kekoresin

      Même chrabadaoua. Je pense que c’est un état d’esprit et celui qui traverse la cour d’école la tête baissée, le dos vouté et les mains dans les poches sera une victime toute sa vie. C’est le même soumis qui comptera toujours sur maman état pour lui filer la béquée et qui crèvera de faim quand il s’apercevra que c’est une mère indigne prompte à sacrifier ses rejetons pour sauver son train de vie.

  26. Oreliane

    Cher H16, est-ce normal de ne plus avoir le bouton “répondre” et suis-je la seule ?En passant, je ne reçois toujours pas les commentaires dans ma boîte mail.

    kekoresin 11 février 2022, 18 h 00 min
    Que Crom t’entende !

    Pour l’instant ils prennent cher, le groin profondément enfouit dans le délicieux gâteau de l’extorsion fiscale…

    Répondre

    kekoresin 11 février 2022, 18 h 12 min
    Merci Oreliane, c’est touchant. Si tu es une femme, je suis content de t’avoir fait du bien. Si t’es un homme c’est bizarre, même si j’arrive à mater des séries sur Netflix…

    Theo31 11 février 2022, 18 h 33 min

      1. LCH

        Pueree par Crome C est pas le tuc de Conan le Barbare
        avecle tru esotheriue des morts
        J ai un trou de memoire et j ai pas envie e verifier sur google pour internel

    1. LCH

      Ben il est Covid donc dans sa bonne ame juste je te file (voir kamasu) Omicron voir le polichinele dans le tirroir lol

      Pour ino Cela bug sur plein de Bog – Forum

      1. kekoresin

        Quand c’est pas deux barbus qui se lèchent la glotte. Cela dit, faut creuser. Si t’as pas vu Ash vs Evil Dead, ça vaut le détour, avec un petit je ne sais quoi d’eighties décomplexées où ça papote pas trop entre gouines non binaires qui pleurnichent sur l’oppression du patriarcat. Ça défouraille et ça tronçonne à tout va entre deux blagues sexistes.

  27. Elie

    Nous n’avons même pas à montrer un quelconque héroïsme, Alex, qui a envie de jouer les héros ? Il n’y a même pas besoin de montrer les crocs (n’est pas Keko qui veut !), il suffit de faire semblant, de faire un peu mal les choses, juste un peu de travers, pour casser la chaîne de la connerie et du délire, qui s’incarne désormais en une série de petits rites absurdes. Chacun dans son domaine peut adapter à sa situation.
    Quelqu’un peut-il me redonner la citation exacte de Soljenitsyne sur le fait de, à notre modeste petite échelle, ne pas être un des chaînons du mensonge ?
    Ne pas aller au ciné, au concert, au resto, quelle difficulté là-dedans, quel réel renoncement ?
    Si l’arrivée des camionneurs finit mal dans les jours qui viennent, ce ne sont pas eux qui auront tiré les premiers… et dans ce cas la situation sera tout autre, il faudra résister autrement.

    1. JPB

      Vous pensez peut-être à cet extrait : “And the simple step of a simple courageous man is not to partake in falsehood, not to support false actions! Let THAT enter the world, let it even reign in the world – but not with my help.” dont l’original se trouve ici :
      https:/++/www.nobelprize.org/prizes/literature/1970/solzhenitsyn/lecture/

      1. JPB

        Autre expression de la même idée dans un court texte qui lui est consacré : “And therein we find, neglected by us, the simplest, the most accessible key to our liberation: a personal nonparticipation in lies! Even if all is covered by lies, even if all is under their rule, let us resist in the smallest way: Let their rule hold not through me!” C’est ici :
        https:/++/www.solzhenitsyncenter.org/live-not-by-lies
        Principe plus simple encore : même avec une longue cuillère, on ne dîne pas avec le diable.

    2. Pierre 82

      Il y a aussi cette traduction

      “Je n’ai pas la force, tout petit individu que je suis, de m’opposer à l’énorme machine totalitaire du mensonge, mais je peux au moins faire en sorte de ne pas être un point de passage du mensonge”

      J’ai eu il y a deux mois une longue conversation sur ce sujet avec ma fille, qui avait beaucoup de mal avec cette dissonance cognitive dans son boulot d’AVS dans un collège privé, où elle était supposée imposer le port du masque aux enfants.
      Et on en est arrivé au point de se dire qu’en expliquant aux gamins que c’est Castex qui exigeait que les enfants portent un masque, qu’on allait avoir des ennuis si on ne le portait pas, et que c’était la seule raison pour laquelle il fallait le porter. Et que bien sûr, si personne de suspect ne regarde, il fallait le mettre sur le menton pour respirer plus librement. Et que cette histoire de “tuer papy et mamy” était un mensonge grotesque auquel il ne fallait pas croire.
      Du coup, ne jamais mentir, et surtout jamais à des enfants.
      Et que cette attitude posait en plus les germes d’une méfiance envers l’état chez ces enfants, ce qui est très important également pour leur avenir. De leur apprendre également à se tenir sur ses gardes vis-à-vis des collabos.
      Il est vrai que la direction de l’établissement où elle travaille est assez laxiste sur ces mesures sanitaires auxquelles elle n’a jamais cru. Coup de bol pour elle.
      Mais le plus important, même pour sa propre santé mentale, est de refuser de véhiculer le mensonge.

      1. Elie

        Merci Pierre,
        C’est précisément ce passage que je cherchais. Un collègue me l’avait cité de mémoire il y a quelque temps.
        Oui, il ne faut pas raconter des bobards aux enfants. J’ai pris ma fille un jour entre quat zyeux, et je lui ai dit que jamais, jamais ça ne serait de sa faute si mamie tombait malade, qu’elle ne croie pas les conneries de la télé. Deux autres de ses grands-parents sont morts de maladies diverses, sa mamie a accumulé plein de soucis de santé bien avant le covid, elle a bien vu qu’elle n’avait rien à voir avec ça, et qu’une personne âgée n’avait besoin de personne pour avoir des problèmes de santé.

  28. LCH

    Franchement a vous lire tous j en apprends de plus en plus et verifie
    Oui je suis tres con je verifie
    Entre
    La culture de Higgins
    La verve de Keko (je suis pas au niveau nous sommes plus consi dans le sud )
    Nemrod le Med
    L hitoire de tout le monde
    …. ETC
    veuillez m acqueillir dans la communote si nous pouvons dire car pour c estjuste des gens avec des connetions en echanche

    PS Bon je me relit jamais donc fautes a gog et esprit brut

    Vous allez souffir parfois les orthograhes grammataie maisej suis math a l4ancienne .>

  29. LCH

    Bon je reprends avant bug
    Je vous adore entre la Culture t l histoire
    entre le Hginsle Keko avec sa verve le Nemrod et ETC….
    Je vous adore le ubversif l incorecte le frnc du colleir
    Voila a facon de voir

    Don je vous lis depuis 3#4 ans maintenant j ineerviens a ma facon meme si j au votre verev car juste autodidact sauf sur le thermique qd mm

      1. kekoresin

        C’est plutôt LHC, le grand collisionneur de syntax error. Bon, on arrive à décrypter le propos. Pour Poutine ça se tient, vu comment notre détrousseur de vieilles lui a refilé la migraine après 5 heures de diarrhée verbales.

  30. Higgins

    Je suis obligé de dire que j’ai ri en voyant cette vidéo prise a priori à Bruxelles : https:/ /www.linkedin.com/posts/jean-louis-cabiron-4744a52a_supprimant-passvaccinal-activity-6897965650950590464-upG1

    Des tracteurs agricoles, gros, font reculer les véhicules des FD. En plus, ils les aspergent de lisier. Pauvres FDO, ils ne font pas un métier facile.

    1. kekoresin

      Bien fait pour les FDO! Qu’ils renoncent à faire rempart entre ces enfoirés d’arrogants qui brandissent leur petit pouvoir totalitaire, bien planqués derrière la garde prétorienne. Quand les prétendus représentants du peuple seront arrosés de merde…

      1. René-Pierre Alié

        Arrosés de merde, ou jetés dedans… Mars 222… L’empereur Héliogabale a fini ainsi, massacré dans les toilettes où il s’était placardé, et son corps balancé dans un égout qui le régurgita dans un renvoi d’eaux putrides.

  31. Minou

    C’est fait Macron lâche l’affaire, il est en fuite: https:/ /twitter.com/sandrafellous_/status/1492239738828431361

    Rire ne nous fera pas de mal..

  32. Fabien Go

    Merci pour les commentaires, les divagations, les citations, les articles qui contrebalancent un monde fou.
    Cela permet de respirer quand l’entourage ne comprends pas l’indignation, la révolte, quand les collègues maltraitent les élèves ( des masques pour des gamins de 6 ans – ou 11 pour les plus grands ) en leur hurlant dessus pour des raisons sanitaires et stupides, quand les amis me regardent de travers étant le seul non vacciné, quand les gens obéissent sans réfléchir…

  33. Faustur

    Macron et son gouvernement sont décrits ici comme des incompétents qui ont fait n’importe quoi. Peut-être.
    Mais j’ai une autre hypothèse:
    En fait ils ont été très bons, et ont parfaitement bien travaillé, soutenus par des cabinets de conseil particulièrement pointus.
    Ils sont parvenus à leur objectif qui, en dehors de faire gagner beaucoup d’argent à leurs potes les labos, était de faire accepter non pas le passe vaccinal mais le QR CODE qui y est lié pour chaque citoyen.
    Peut-être que le passe vaccinal sera désactivé bientôt, avant l’élection, s’il est possible que Macron soit réélu.
    Ou aussi, que Pécresse s’en charge dès son élection, ce que je crois assez probable.
    Quoi qu’il en soit, le QR code restera, et sera relié à la future carte d’identité numérique, à nos comptes en banque, impôts. Le contrôle des états pour tous les moments de la vie sera total, généralisé à tous les pays occidentaux.
    Comme on a obligé la population à présenter ce code pour justifier d’une simple vaccination (et qu’elle a accepté) alors qu’il suffisait la rendre obligatoire comme tant d’autres, et utiliser la carte vitale pour contrôler tout ça, ce code sera bientôt obligatoire à tous moments et en toutes circonstances pour n’importe quelle raison.

    En Chine, c’est en route. Qu’est-ce qui peut bien nous faire croire que si la Chine le fait, nos démocraties ne le feront pas?

    Si l’on examine de ce point de vue les décisions gouvernementales de ces deux dernières années, qui paraissent délirantes et contradictoires, l’extraordinaire bourrage de crâne médiatique digne des pires dictatures, les mensonges permanents des hommes politiques, si on considère qu’elle ont eu pour seul objectif de terroriser et faire perdre la tête à la population afin de la rendre vulnérable et obéissante, et d’accepter ce QR code, on se dit que le gouvernement n’a pas été si nul que ça!
    N’oublions jamais que le contrôle total de sa population est ce dont les gouvernements ont toujours rêvé. Ce qui est nouveau est que désormais, la technologie le permet.

    1. LeSUBVERSIF

      Excellente analyse (ça change…) que je rejoins en tout point!Je rajouterai en plus du contrôle la surveillance pour compléter le tableau.. la détection des piquousés via le bluetooth d’un smartphone ..cf. → (https://reseauinternational.net/est-il-possible-de-verifier-par-vous-meme-le-phenomene-bluetooth-que-degageraient-les-personnes-vaccinees/) ainsi que la multiplication des antennes 5G qui poussent comme des champignons! il serait bon de s’attarder un peu plus sur ces 2 points …(et je parle même pas des taux d-dimères que je courais faire faire chez le toubib du coin si j’étais piquousés pour vois si je suis “candidat” pour les thromboses, AVC, crise cardiaque.,etc;etc…) car se plaindre en permanence des effets ça va un moment ..on ferait bien mieux de se concentrer sur la cause des causes de tout ce merdier.;ça ferait peut-être avancé un peu plus le schmilblick !

    2. Higgins

      C’est plus une affaire de circonstances qu’un plan savamment déroulé mais le fait est que le vendeur d’aspirateur a bel et bien bloqué la porte (merci aux enc… du CC). Il sera très difficile de s’en débarrasser.

      1. LeSUBVERSIF

        mouais…c’est on avis ça… mais quand on rapproche les pièces du puzzle ..ça ressemble bigrement à un plan bien établi et ourdi secrètement..! en clair ça s’appelle UN COMPLOT ! je sais faut plus le dire ..mais moi je le dis! 🙂 enfin bref…faut vraiment être aveugle pour ne pas le voir!

    3. LeSUBVERSIF

      « Macron et son gouvernement sont décrits ici comme des incompétents qui ont fait n’importe quoi. Peut-être.
      Mais j’ai une autre hypothèse:…

        1. LeSUBVERSIF

          …. comme quoi les cols blancs font pas la différence entre des pièces et des ouvriers! 🙂 la preuve avec le LEAN MANAGEMENT ! nouvelle méthode de management issu de? de?. chez TOYOTA!gagné!… que le monde est petit décidément! 🙂

          1. Arthur H

            Non, initialement, le qr code permettait de tracer, au sens propre du terme, le chemin d’une pièce et non des employés; les nippons sont des êtres humains 🙂 mm si on sait toujours pas comment ils se reproduisent… c’est un mystère, c’est un secret 🙂

            1. LeSUBVERSIF

              j’avais bien compris! sauf que le lean management s’en est inspiré dans la gestion du moindre coût et d’un max de bénéfes pour l’adapter aux humains!

              1. Arthur H

                Hum, okay.

                Pour aller dans votre sens, lean comme agile sont des mots clefs, plus que des méthodes, utilisés très souvent pour masquer une réalité cruelle: la boite est pourrie jusqu’à l’os. Elle ne vaut mm pas un kopeck.

                Mais c’est vendeur pour choper de l’argent frais.

            2. Pythagore

              Le QR code est une évolution du code barre utilisé depuis longtemps sur les livres, les entrecôtes de supermarché et de nombreux produits. La seule différence est qu’il permet de stocker bcp plus d’infos, sinon même principe.

  34. heli0gabale

    Je ne peux plus avoir accès aux articles ni aux commentaires avec l’application WordPress depuis quelques jours comment ça se fait ?
    D’autres ont eu ce problème ?

      1. heli0gabale

        Apparemment non, c’est toujours le nawak avec l’appli WordPress qui affiche plus grand chose…
        Je suis obligé de passer par mon navigateur tel un animal ctune honte !

  35. LeSUBVERSIF

    bizzare les 2 derniers commentaires passent sans problème.. pas l’autre! et c’est pas faute d’avoir essayer…à moins que mon commentaire soit trop subversif? 🙂 non je déconne..enfin j’espère!

    1. Dr Slump

      Pendant un ou deux jours j’ai eu des petits bugs, la page qui s’affichait temporairement sans sa mise en forme, un ou deux guru meditation, mais aucun problème avec mes commentaires.
      Ca dépend peut-être du navigateur utilisé.

    2. MCA

      Depuis qq jours l’envoi des posts merde salement.

      Je dois faire en moyenne trois envois de suite pour que ça passe.

      Fort de cette constatation, avant d’envoyer le premier je copie le texte dans le presse-papier et le colle dans le message suivant jusqu’au succès finaleeeeeeeeuuuuuuuu.

      M’est avis que ce site est dans le collimateur, raison de plus pour ne pas plier.

        1. Higgins

          Oui, il ne faut pas prêter de l’intelligence là où il n’existe pas. J’ai rencontré une fois une personne, une jeune et accorte stagiaire, qui connaissait ce blog. Mais c’est bien la seule. Après, moi, j’ai fait et fais encore découvrir ce blog à quelques unes de mes connaissances mais je choisis.

  36. Yvon Ster

    @ Elie

    Soljenitsine: « Ne les croyez pas, ne les craignez pas, ne leur demandez rien » («Не верь, не бойся, не проси»).

    Tout un art de vivre en tous lieux et en tous temps.

  37. LeSUBVERSIF

    ..par contre impossible de mettre ma réponse à Faustur…puisque que j’ai un message me disant que l’envoi à été fait! sauf que ça apparaît pas..enfin bon…tanpis.

  38. Nemrod

    Putain les amis, courez sur le Figaro d’aujourd’hui…
    Y a un article sur la Saint Valentin en Thaïlande avec le masque pour les amoureux, pas de baiser et promotion de la levrette pour éviter les contaminations.
    Il a fallu que je vérifie ne pas être sur le Gorafi…
    A mourir de rire.
    Ca vous détendra.

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)