Quand la gauche perd les minorités

Saperlipopette, tout ne se déroule vraiment pas comme prévu outre-Atlantique ! Il était pourtant évident que Trump avait perdu les élections et qu’il ne pourrait se représenter tant il serait embarrassé par ses ennuis judiciaires ! Mieux encore : son positionnement politique, résolument anti-progressiste, ne pouvait que lui attirer du mépris d’une population majoritairement démocrate, voyons !

En effet, on rappellera que Joe Biden, l’actuel occupant de la Maison-Blanche, a été très officiellement élu avec 81 millions de bulletins, ce qui veut à la fois dire une popularité jamais atteinte (même pas par Barack Obama avant lui !) et donc un soutien solide de tous les médias de grand chemin, et que l’agenda “trumpiste”, essentiellement conservateur isolationniste, ne trouvait pas grâce auprès d’une majorité d’électeurs.

Avec une base aussi solide, le Démocrate en poste pouvait espérer non seulement un mandat relativement aisé mais, de surcroît, une réélection quasiment dans un fauteuil (roulant ?).

Malheureusement, le coquin de sort en a décidé autrement.

D’une part, l’administration Biden a du composer avec des choix économiques et politiques quelque peu douteux : pousser l’abandon du pétrole dans un pays producteur, ce n’était pas très malin. L’agenda “Build Back Better”, pas plus réaliste que l’Agenda 2030 côté européen, continue de poser des soucis non seulement à son administration mais aux Américains moyens qui, de surcroît, voient le prix de l’énergie s’envoler avec une inflation galopante, conséquence directe de décisions géopolitiques maladroites et d’une politique monétaire désastreuse.

D’autre part, il semble que l’immense liesse populaire qui a accompagné Biden pendant sa campagne de 2020 (mais si !) et la déferlante de votes que sa popularité légendaire lui aura permis d’amasser (mais si !) ne suffisent pas à conserver ce soutien auprès d’une population décidément volatile.

Non seulement un nombre croissant de Noirs américains indiquent ne plus vouloir voter pour Biden (les ingrats !) mais en plus découvre-t-on que ce vote se reporte en grande partie… sur Donald Trump.

De plus, les différentes affaires judiciaires – que certaines mauvaises langues prétendent n’être que de basses manœuvres politiciennes voire des ingérence électorales fomentées par le clan démocrate pour tenter de couler Trump – n’ont pas du tout enfoncé le candidat républicain dans les profondeurs des sondages, au contraire : à mesure que ces procès se retrouvent empêtrés dans des vices de procédures, des subornations de témoins, des délais de prescriptions dépassés et des charges de plus en plus farfelues, Donald Trump semble accroître sa popularité dans le pays, y compris auprès de ces électeurs de couleur qui étaient traditionnellement considérées acquis aux Démocrates.

Or, contrairement à ce qu’on pourrait croire de ces titres de presse, cette tendance n’est pas nouvelle : ainsi, en 2016, Trump engrangeait déjà 8% du vote noir américain, ce qui était un record pour un candidat républicain (puisqu’il faisait aussi bien que Bush). En 2020, il améliorait encore sa performance puisque 12% du vote noir lui était favorable. Mieux encore, une enquête récente de GenForward (une organisation pourtant clairement favorable aux Démocrates) montre que si les élections avaient lieu aujourd’hui, ce sont maintenant 17% des électeurs noirs qui voteraient pour le candidat républicain…

Autrement dit, il s’agit bien d’une tendance de fond qui peut aussi bien être attribuée à Trump qu’à un phénomène social plus profond.

En effet, il apparaît que les Démocrates ne font rien pour endiguer la fuite de leurs électeurs, en multipliant les erreurs de message à destination de leur électorat.

Les messages progressistes (pro-LGBT, pro “affirmation raciale” notamment) continuent d’être lourdement dirigés vers ces populations qui sont, pourtant de façon visible et observable, de moins en moins réceptives.

Il semble en effet qu’à force de pousser certaines questions (raciales ou identitaires dans ce cas) sur des populations qui ont en réalité d’autres problèmes à gérer (inflation, chômage, insécurité, etc.), ces dernières en viennent tout simplement à rejeter le discours imposé. En face, tout politicien qui tient un discours ancré dans la réalité et les vrais problèmes subis par les citoyens gagne au moins leur attention, voire leur sympathie puis, à terme, leur vote.

Cette erreur de message provient d’une erreur d’analyse : les Démocrates croient que cette population est démocrate de façon inhérente, ce qui n’est plus du tout le cas.

En fait, un nombre croissant d’individus dans ces populations (tant noires que latines, du reste) se rend compte que ce vote démocrate ne correspond plus du tout à leurs valeurs, notamment religieuses ou morales et, ne trouvant aucune voix capable de porter clairement ces valeurs, se reportent sur le candidat le plus visible qui les porte ostensiblement, à savoir Trump, même s’il est dans le camp Républicain.

Ceci est une magnifique illustration de ce que peut provoquer un extrémisme politique auquel on a laissé les clés de la boutique : la gauche américaine, tétanisée par les propres démons qu’elle a elle-même nourris et fait grandir (antiracisme et toutes les luttes machinphobes qu’elle prône goulûment) se retrouve à devoir composer avec des factions de plus en plus extrêmes qui occupent une place médiatique d’autant plus grande que chaque tentative de les faire revenir à la raison est maintenant immédiatement qualifiée de machinphobe. Le temps de parole des minorités les plus vocales ne cesse de croître, alors qu’elles restent ultra-minoritaires, grignotant sur le temps de parole de la majorité qui n’a pour ainsi dire plus voix au chapitre au risque de se faire insulter voire ostraciser (encore plus).

C’est bien évidemment parfaitement contre-productif et commence à sérieusement obérer l’avenir des Démocrates en tant que tels : de plus en plus assimilés aux groupes les plus visibles mais aussi les plus agités et les plus loufoques voire dangereux, ces Démocrates ont bien du mal à mobiliser la masse d’individus moyens qui s’identifient de moins en moins avec ces groupes aussi colorés que des grenouilles toxiques d’Amazonie.

C’est d’ailleurs un mécanisme équivalent qui se retrouve de ce côté-ci de l’Atlantique : à mesure que les messages de la gauche se font de plus en plus radicaux, le soutien de la population s’étiole, y compris chez les électeurs traditionnels qui ne se retrouvent pas dans cette radicalité, voire cet extrémisme dangereux. À trop vouloir agiter, on se coupe de la base la plus nombreuse.

De façon comique, l’Eurovision a fort bien illustré ce phénomène lorsque ce bête concours de chanson s’est transformé en enjeu géopolitique international : tout le monde aura noté le tintamarre généré autour de la présence de la chanteuse israélienne en finale et la volonté de certains groupes palestiniens de vouloir l’empêcher de concourir. Mais ce tintamarre fut tel que, par réaction, la chanteuse en question a récolté une cinquième place grâce aux votes du public, largement plus favorable à cette dernière que le jury.

Outre-Atlantique comme ici, le schéma est le même : la gauche, enivrée de ses propres dogmes, n’arrive plus à formuler des messages équilibrés qui résonnent dans sa base et se condamne donc à de cuisantes défaites.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8

Commentaires648

    1. Vieux rat

      C’est conspirationniste !

      La réalité : un Pangolin a vécu une belle histoire avec une chauve-souris, et ça a mal tourné… (vu à la télé) 😀

      1. Habeas Corpus

        Il y a bien 2 ans que l’on connait l’implication de Fauci dans le labo de Wuhan. Mais comme les financements se font à droite à gauche, ça se perd dans la masse …

    1. Aristarkke

      Un adjoint de la mairie de Paris, encarté PC, qui fait valser les milliards d’euros, façon Ponzi, en misant 4 pour obtenir 20 par la magie d’abondements (création d’une énième taxounette, bien évidemment) et d’emprunts divers et variés, pour la cause…
      Pas étonnant qu’avec de pareils cadors, la Ville de Paris d’un crédit réel de 800 M€ au dernier jour de Tiberi soit maintenant endettée de 10 Md€. Soit une moyenne de près de 500 M€ annuels d’emprunts…

    2. breizh

      un bon communiste qui voit de l’argent partout pour pouvoir le gaspiller…
      il n’y as pas assez de professionnels compétents du bâtiment pour mener à bien ces rénovations, si cet argent existait effectivement.
      C’est ballot !

    3. Habeas Corpus

      “C’est la raison pour laquelle nous préférons désormais parler de rénovation environnementale.”

      Magnifique le coco
      Après la fiasco des soi-disants économies d”énergie, il change le nom.
      Un peu comme le réchauffement qui est passé à dérèglement.
      Sinon, pour les petites surfaces, on attend toujours la nouvelle nomenclature (bah oui l’ancienne marchait pas bien)
      Pathétique

      1. Certains petits commissaires du peuple verts et autres gaïatollahs mériteraient de se prendre une rénovation environnementale de leur gueule, histoire de comprendre…

  1. Vieux rat

    “Toi avoir fraudé le fisque ! Paye 5000 € par Western Union en clikant sur se lien sinon les poulé vont te mettre en pwison !”

    Méfiez-vous, ce genre de mail, c’est un fake ! 😀

    “Impôts 2024 : attention aux fausses notifications de remboursement ou de fraude fiscale

    La direction générale des Finances publiques (DGFiP) alerte sur la diffusion de mails malveillants alors que les Français remplissent leurs déclarations d’impôts 2024.”

    https:/ /www.leparisien.fr/faits-divers/impots-2024-attention-aux-fausses-notifications-de-remboursement-ou-de-fraude-fiscale-16-05-2024-MTA4FT2PQFEKXPZCGVRNTETUDQ.php

      1. Vieux rat

        Ouh là ! ça c’est une méga-arnaque à 3000 miyards d’euros ! 😕

        Mais qui peut bien tomber dans un aussi gros panneau ? Je me le demande…

    1. Laurent a LA

      Ma Mere c’etait un SMS l’accusant de n’avoir pas paye sa vignette carbone ou je ne sais quelle billevisee.
      Elle y crut.

      1. MistaKwik

        Moi j’ai failli tomber dans 1 panneau me disant que ma carte vitale etait expiree et que je devais payer les frais d’affranchissement en saisissant ma carte bleue. Le site etait 1 parfaite copie de Ameli.fr.

  2. Vieux rat

    “Stationnement SUV : en catimini, Anne Hidalgo revient sur sa promesse et veut faire payer tous les Parisiens

    Dans sa votation anti-SUV, la Ville de Paris avait promis que les Parisiens propriétaires de ces voitures XXL pourraient se garer gratuitement en bas de chez eux si leur véhicule était électrique ou hybride. Elle a décidé de revenir sur sa parole.”

    https:/ /www.leparisien.fr/paris-75/stationnement-suv-en-catimini-anne-hidalgo-revient-sur-sa-promesse-et-veut-faire-payer-tous-les-parisiens-16-05-2024-VK5RRLT3F5B4BNA5IZHA6GNIGA.php

    Extraits choisis…

    ” Les résidents n’étaient à l’origine pas concernés

    C’est une petite phrase glissée au détour d’un texte qui sera soumis la semaine prochaine au Conseil de Paris qui révèle le « pot aux roses ». Cette délibération instaure la tarification différenciée en fonction du poids des véhicules des particuliers.

    Comme proposé lors de la votation en février, les véhicules les plus lourds et les plus encombrants devront payer 18 euros l’heure de stationnement dans les arrondissements du centre (Paris Centre, Ve, VIe, VIIe, VIIIe, IXe, Xe et XIe). Dans les arrondissements périphériques (du XIIe au XXe), l’heure de stationnement pour ces voitures sera de 12 euros.

    Mais à l’occasion de cette tarification « anti-SUV », la Ville revient aussi en partie sur la règle du stationnement gratuit pour les véhicules électriques et hybrides. ”

    “Aujourd’hui, les Parisiens qui possèdent un véhicule à basse émission (électrique ou hybride) ont droit au stationnement gratuitdans tout Paris. Dès le mois d’octobre, ce ne sera plus le cas pour tous.

    Les propriétaires de véhicules légers ne sont pas concernés mais ceux ayant des voitures électriques de plus de 2 tonnes ou hybrides rechargeables de plus de 1,6 tonne devront désormais passer par la case horodateur. Et ce, contrairement à ce qui était prévu lors de la votation, même en bas de chez eux.

    Ils devront demander une carte résident (45 euros par an), puis s’acquitter de 1,50 € par jour pour stationner dans leur quartier. La Ville avait pourtant expliqué jusque-là que ces Parisiens n’auraient à payer que lorsqu’ils voudraient se garer loin de chez eux.”

    “Une tromperie par rapport à l’annonce initiale d’Anne Hidalgo, qui affirmait dans sa vidéo que le stationnement anti-SUV ne concernerait que le « stationnement non résidentiel » ? « Un ajustement », oppose David Belliard, l’adjoint (EELV) en charge de l’espace public.”

    « Il y a clairement tromperie sur la marchandise, grogne Pierre, un habitant du XVIIIe arrondissement. Si j’avais su, je me serais déplacé le jour du vote et pour voter contre cette nouvelle tarification. »

    Bon, ce n’est pas du gros floutage de gueule, juste un “ajustement” ! Schadenfreude, toussa… 😀

    1. Laurent a LA

      Franchement je trouve ca drole.
      On fait democratiquement voter un impot sur les “riches”.
      On s’en felicite en faisant trois fois le tour de la ville tambour battant; la truffe a l’air.
      On elargit en douce ledit impot a tout le monde pour des raisons d’egalite.
      Et on recommence.

        1. Vieux rat

          Puis bon, comme disait Albert (Einstein, pas l’IA à Burno), tout est relatif !

          A Monaco, ta richesse se compte en dizaines de millions d’euros, a minima, et on te voit rouler en Maserati.

          Dans un pays soce, le péquin qui gagne 3000 boules par mois et s’offre un SUV à crédit, c’est un riche… 😉

        1. sam player

          Justement je me posais la question : ce tarif ne concerne pas les parkings genre Indigo… à moins que la mairie ait droit de regard sur leurs tarifs ou augmente le coût de la concession : ça me coûte déjà pas loin de 140 balles pour 24h 😥

  3. Aleph

    HS but ABSOLUTELY must read:

    https:/ /pjmedia.com/vodkapundit/2024/05/16/maid-in-canada-this-lucky-guy-just-ducked-getting-euthanized-for-being-poor-n4929075

    1. Aleph

      ht tps://www.lefigaro.fr/actualite-france/fin-de-vie-les-deputes-font-sauter-les-garde-fous-du-projet-de-loi-sur-l-aide-a-mourir-20240517

  4. Laurent a LA

    Monde de Clowns.
    https:/ /thepostmillennial.com/diversity-exec-scams-facebook-nike-out-of-millions-in-elaborate-fraud-scheme

  5. Francis Lacan

    Pendant ce temps, Geert Wilders remet les tracteurs en marche. Tous les gouvernements ne devraient-ils pas se soucier du peuple ?

  6. Higgins

    Je reviens au Caillou avec un bon billet paru sur Contrepoints : https:/ /www.contrepoints.org/2024/05/17/474664-nouvelle-caledonie-le-triple-piege-se-referme-sur-paris

    1. Higgins

      L’avis du Gal Franscheschi, commandant des FANC entre 1985 et 1988 : https:/ /www.profession-gendarme.com/destabilisation-de-la-nouvelle-caledonie/

  7. sam player

    2P2M dans le même fil d’actualité Google :

    1/ “JE NE TRAVAILLE POUR AUCUN JUIF”: LA JUSTICE SAISIE APRÈS LES PROPOS ANTISÉMITES DE L’INFLUENCEUSE POUPETTE KENZA

    2/ Gaza : Aymeric Caron et LFI boycottent le voyage diplomatique d’une délégation parlementaire en Israël

Laisser une réponse

(obligatoire)
(facultatif)