État Macron : panique, désolation mais taxes à gogo

Oui, décidément, il n’est pas facile de contenter tout le monde, et les Français, ce peuple de « Gaulois réfractaires », ne semblent guère se satisfaire des bricolages de plus en plus improbables et improvisés de leur président. Emmanuel Macron semble le découvrir à ses dépends mais, de façon inquiétante, n’esquisse aucune solution pour sortir de cette crise.

Alors que choisissant « courageusement » d’ajouter des problèmes de diplomatie et de bonne entente avec ses alliés en se payant la tête du président américain (ce qui lui aura valu une volée de gifles médiatiques particulièrement claquantes en retour), le président Macron patauge donc dans une popularité qu’on peut raisonnablement qualifier de catastrophique.

Il faut admettre que, péniblement élu sur la promesse d’une réforme en profondeur de la France, il n’a en 18 mois pas réussi à montrer qu’il était effectivement capable d’en mener le début d’une ; ses deux tentatives sur la SNCF et le droit du travail se sont soldées par des grèves extrêmement coûteuses pour un résultat quasi-nul pour la première, et par une usine à gaz juridique supplémentaire pour la seconde, ce dont le pays pouvait fort bien se passer.

Du reste, l’atonie complète de l’économie française (là où ses partenaires européens montrent un net mieux) illustre fort bien le peu de résultat des bidouillages marginaux entrepris.

A contrario, l’application systématique de la recette miracle de l’énarque Inspecteur des Finances, à savoir l’avalanche de taxes, aboutit exactement aux effets habituels : la pression fiscale augmentant, la situation économique se dégrade, à commencer par celle des plus pauvres et des plus exposés aux aléas économiques.

Dès lors, la grogne actuelle des Gilets Jaunes prend une ampleur suffisante pour paniquer le gouvernement : non affiliée à des syndicats (largement à la ramasse et globalement contre ce mouvement qu’ils ne peuvent contrôler), résolument apolitique, elle semble difficile à canaliser et impossible à analyser pour des élites absolument certaines de leur bon droit et rigoureusement incapables de comprendre les mécanismes économiques en jeu.

Dès lors, la tactique actuelle déployée par les gouvernants n’arrange absolument pas la situation.

Entre un Tout, en fait, indique une gestion catastrophique de cette crise, depuis Macron donneur de leçon, en parfaite contradiction avec le Macron de 2016 qui se voulait défenseur du diesel et distribuant maintenant aux Français une parole creuse leur conseillant l’abandon du diesel depuis un porte-avion nucléaire dont les avions crament huit tonnes de kérosène à l’heure, jusqu’à un Premier ministre assumant crânement son obstination taxatoire malgré l’écrasante évidence que les taxes n’ont rien à voir avec l’écologie et tout avec des soucis de trésorerie.

Pire : au lieu d’entamer une vraie réforme de fond de l’État français, ces coupes claires indispensables à sa survie et au retour de la croissance, le gouvernement choisit les menaces. Exercice dangereux d’autant que les Français se souviennent de l’impunité totale des éternels gréviculteurs du rail, de l’aérien ou de tant d’autres entreprises et administrations nationales qui bloquent régulièrement le pays sans en subir les conséquences (notamment juridiques).

Dans le même temps, l’actualité est parsemée de ces dépenses fastueuses avec lesquelles ces mêmes gouvernants semblent parfaitement à l’aise. La récente hausse de rémunérations des cabinétards de Griveaux ou de Schiappa ne pourra jamais trouver la moindre grâce auprès d’un peuple pour lequel un salaire de 5000€ mensuel représente souvent plus qu’un doublement de son train de vie : alors que la modestie et l’humilité devraient primer au sein de ce gouvernement qui entend taxer tant et plus son peuple, l’affichage de ces émoluments confortables apparaît comme un camouflet que beaucoup ne pourront pas laisser passer sans rien faire.

Quant à la réponse politique effective face aux grognements de plus en plus audibles, elle est tout simplement consternante : les taxes rendant les carburants inabordables, distribuons des aides pour les acquérir ; les voitures diesel étant maintenant pourchassées par tout ce que le pays compte d’écologistes affichés, rendons-les moins cher en distribuant des aides !

L’absurdité évidente de cette nouvelle pompe fiscale Shadok s’explique en réalité fort bien lorsqu’on note que ces aides, ces chèques et ces promesses n’engagent guère le gouvernement et ne le font que dans un avenir éloigné de la grogne immédiate. En revanche, les taxes s’encaissent, elles, dès à présent.

Ce différentiel de trésorerie n’est absolument pas innocent si l’on se rappelle que l’État, depuis quelques jours, vit totalement à crédit : malgré cette ponction fiscal insupportable, malgré plus de 1000 milliards d’euros de prélèvements tous azimuts, l’État français n’arrive pas à boucler son budget annuel.

Dans ce contexte, il n’existe aucune latitude concernant les taxes : elles doivent absolument continuer à tomber pour que la machine étatique ne s’arrête pas. Dans ce contexte, les promesses de chèques et d’aides ressemblent à un énième air de pipeau.

Malheureusement, le principal souci de ce genre de manœuvres ridicules, c’est qu’il n’y a pas de plan B.

Pour nos brillantes élites, il ne semble y avoir aucune alternative à l’augmentation de la pression fiscale. Et alors que les caisses sont effectivement vides, que la faillite rôde, la grogne du peuple semble incompréhensible pour notre petit Inspecteur des Finances : par Jupiter, il faudra bien trouver de l’argent ! Diminuer les dépenses ? Mais, parbleu, vous n’y pensez pas !

En pratique, Macron n’est plus dans l’action mais dans la réaction et cette réaction n’est plus qu’épidermique, émotionnelle et marquée par le désir de limiter la gêne sans en comprendre les mécanismes. Le voilà ainsi parti à expliquer, théoriser et analyser la grogne qui monte sans comprendre qu’il n’y a aucune pédagogie possible lorsque l’exemple affiché est en décalage complet et permanent avec ceux dont la colère monte.

Par exemple, on veut soi-disant lutter contre le réchauffement en tabassant les automobilistes de taxes, mais ceux qui proposent de le faire ne payent pas leurs transports. Du reste, combien de journaliste à la Quatremer, combien de politiciens continuent obstinément de rouler en voiture tant qu’ils le peuvent mais conspuent ceux qui désirent en faire autant en ayant l’impudence de l’afficher ainsi ? Combien de nos ministres se déplacent en voiture et en avion plutôt qu’en vélo ? Combien paye directement ses factures ?

Difficile, dans ces conditions, d’expliquer aux autres qu’ils doivent se serrer la ceinture.

Malheureusement, c’est en refusant de comprendre la colère populaire, c’est en s’obstinant à ne pas réformer le pays en profondeur, c’est en croyant qu’aucune coupe claire n’est possible que Macron, son gouvernement et la classe jacassante attisent le ras-le-bol d’où rien de calme et réfléchi ne pourra jamais sortir.

Ce pays est foutu.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires257

      1. BDC

        C’est du lard ou du cochon ?
        Chez Bonsaï (letemps.ch) ça fume grave :
        « Trump plonge l’Amérique dans une dette colossale » je veux bien, mais la suite de l’article… comment dire … »En 2028 (2028 !!! sic), la dette américaine atteindra 29 000 milliards de dollars, soit 96% du produit intérieur brut (PIB), contre 16 000 milliards aujourd’hui. Ce sera alors le taux d’endettement le plus élevé depuis la Seconde Guerre et deux fois au-dessus de la moyenne enregistrée au cours des cinq dernières années. » Deux ans c’est peut-être trop court pour un bilan, mais si quelqu’un a de vraies infos sur l’endettement US, et pas des fadaises de projection à 10 ans du FMI, je suis preneuse.

          1. BDC

            Avec eux, faut savoir lire entre les lignes ! Ce serait rigolo qu’une baisse d’impôts et des dépenses d’infrastructures (si ç’en est) relancent effectivement l’économie et que le cratère soit moins grand que prévu. Trump réélu, on va bien se marrer avec ces journaleux.

            1. albundy17

              « Ce serait rigolo qu’une baisse d’impôts et des dépenses d’infrastructures (si ç’en est) relancent effectivement l’économie »

              Rhhooo, Belle, je croyais que tu taquinais le gardon helvétique.

              De mémoire, la dette US augmente de 1000 milliards par an, obama en est le principal responsable, pour un pib qui doit tourner aux alentours de 17-18 mille milliards, ça fait un bail qu’ils ont dépassé les 115 – 120 % de dette / PIB.

              « deux fois au-dessus de la moyenne enregistrée au cours des cinq dernières années. »

              Trop fort le trump, doubler l’endettement depuis obama, hein….

              1. lafayette

                Et le pire c’est que l’europe se fera niquer la même chose, même en ayant de bonne pratique de dépenses publiques.

                Un endettement limité et un tentative de régulation du climat à l’échelle de fourmi européenne ça ne remplacera jamais la botte du GI qui nous bottera le cul.

          2. albundy17

            c’est marrant que les suisses fassent un article à charge contre Trump cela dit.

            Mais pas si à charge que ça, si trump arrive à augmenter le PIB à 29-30 mille Milliards d’ici 10 ans, c’est pas un Président, c’est DIEU en personne. M’enfin tout les chiffres de l’article sont à coté de la plaque.

    1. MCA

      NON!

      Dette de la France 2000 milliards d’Euros

      L’épargne financière des Français pèse 4.765 milliards d’euros
      Par Challenges.fr le 27.07.2017 à 08h31

      Il y a de la marge et si je le sais, ils le savent aussi!

      1. La marge n’existe que tant que la Police et la Gendarmerie suivent. Dès qu’ils ne suivront plus les ordres, la collecte de l’impôt ne pourra plus se faire et là, ce sera rideau pour tout le monde.

            1. Aristarkke

              La gendarmerie est déjà isolée par le fait du casernement obligatoire qui les protègent d’agressions domiciliées.
              Idem pour les CRS.
              En revanche, les policiers sont éparpillés quant à leurs domiciles, ce qui les rend beaucoup plus vulnérables comme des affaires récentes le montrent. Généralement, ils cachent leur métier réel mais cela finit néanmoins par se savoir (surveillance par le voisinage, racontars des mômes, etc…).
              Ils seront donc les premiers « servis » en cas de crise d’ émotivité…

                1. Hussard Bleu

                  « Fait » trois barrages hier : sur chacun, il n’y avait que deux gendarmes, bien que la ville soit siège d’une Compagnie… Bien agréables et apparemment nullement motivés pour réprimer les blocages… agissant au contraire pour calmer les énervés bloqués par les barrages.

                  A Paris, et bien que les escadrons affectés aient été choisis comme « pensant bien », je n’ai pas le sentiment que ceux qui protégeaient l’Elysée aient été vraiment des « saignants »…

          1. Vodkaman

            De toutes façons, en cas de Chyprage sur les comptes, il n’y aura pas assez de balles pour que les forces de l’ordre puissent protéger les parasites.

            Après, c’est peut-être le plan…
            En espérant que les retraités soient en tête de cortège, cela permet de faire coup double. En supprimant les retraités et le problème des retraites, cela permettrait de retrouver un budget permettant de racheter suffisamment de cartouches pour la prochaines fois.

            1. P&C

              Vous oubliez les niktamers.
              Nos oints du seigneurs préfèreront armer les hordes sauvages plutôt qu’affronter la plèbe et risquer leurs sièges.

        1. MCA

          Non, je parlais d’épargne financière uniquement (l’épargne immobilière est en plus)
          _________________________________________________________

          Les dépôts d’argent sur les plans d’épargne réglementés ont progressé en 2016 de 2,7% sur un an, atteignant 705 milliards d’euros à fin décembre, selon le rapport annuel de l’observatoire de l’épargne réglementée. Cette épargne réglementée des ménages -constituée des dépôts sur les Livrets A, livrets de développement durable et solidaire (LDDS), livrets d’épargne populaire (LEP), plans d’épargne-logement (PEL), plans d’épargne populaire (PEP)- représente près de 15% du patrimoine financier des Français.

          Au total, ce patrimoine s’établissait à 4.765 milliards d’euros à fin 2016, en hausse de 300 milliards d’euros par rapport à 2015, sous l’effet notamment de placements financiers et de la revalorisation d’actifs due à un changement de réglementation européenne.

          1. astazou

            C’est pas majoritairement « investi » dans des obligations d’état tout ça ?
            Du coup pfuittt lorque l’état en question (ou un de ses voisins) fait défaut, non ?
            ou bien ai-je tout faux ?

              1. Theo31

                Si tu es français, tu auras droit à un joli doigt d’honneur en guise de remboursement. Si tu es saoudien ou qatari, ils te lécheront le cul pour conserver une once de crédibilité.

  1. Jacques Huse de Royaumont

    Macron a été poussé en avant et élu grâce à un syndicat de hauts fonctionnaires et de capitalistes de connivence. Il travaille pour la cause de ses parrains, qui n’est pas la notre.
    L’affaire Benalla ressemble à une bordée de semonce pour lui rappeler ses devoirs.
    Inutile donc d’attendre de lui autre chose que de la dépense, de l’étatisme et des taxes.
    Si son discours est creux, c’est donc tout simplement qu’il n’y a rien à dire.

  2. Aristarkke

    Les Anglais ont été particulièrement affectés par le dédain de notre élite gouvernementale cet été lors de la commémoration de la bataille d’Amiens, qui plus est ville natale du big boss…
    D’ où l’ envoi d’ un représentant de faible importance par rapport à la palanquée de chefs d’États…
    Well played…

    1. Le Gnôme

      L’attitude envers les Serbes mérite aussi des éloges, les reléguer dans la tribune annexe et mettre les Kossovars dans la tribune d’honneur a du remplir de joie nos alliés de la Grande Guerre.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Des peuples de mal-votants, tu n’y penses pas ! Pas de ça au royaume de Bibi-roi, méprisant de la république de son état.

        2. Aristarkke

          Pour la Pologne, elle n’existait pas vraiment au moment du conflit qui l’a libérée. Elle n’a donc rien fait que d’ attendre, comme d’hab, finalement…
          Louis XV avait davantage d’ à propos…

            1. MCA

              J’ai bien entendu de mes propres oreilles dans l’armée française qu’un char était aveugle.

              Ils omettaient un détail qui tue, les chars avancent en formation et quand deux chars avancent, un troisième est à l’arrêt de préférence sur une hauteur et couvre le mouvement des deux autres…

              En 14 il était recommandé de monter à l’assaut des chars avec une couverture et les envelopper avec pour leur masquer la vue…

              Alors, se moquer des polonais qui étaient envoyés au casse pipe…

              1. Nemrod

                Rhoo je me moque pas, je rappelle un fait historique.
                Ils étaient courageux mais devaient avoir a peu près les mêmes généraux en retard d’une guerre que les nôtres.

        3. Aristarkke

          Même punition pour la Hongrie qui, en plus, était dans le mauvais camp. Nous lui avons fait la fleur de la libérer. C’est bien suffisant pour le millénaire qui suit. 😥

      1. Arlou Ytre

        Je supppose que dans le cas d une commemoration plus prononcee, les commentateurs auraient tire a boulet rouge sur Macron qui favorise sa ville natale ?

        1. Aristarkke

          Réflexion stupide sauf si 38me degré difficile à discerner en l’espèce. Quand les Anglais ont repris l’offensive en 1918 aux environs d’Amiens, ils n’avaient aucun moyen de savoir que ce serait la ville natale du PdlR amené à commémorer le centenaire de l’événement.
          Je commentai négativement la goujaterie de ce gouvernement alors que des membres éminents de l’état anglais assuraient le service pour lequel ils sont payés par les impôts de leurs sujets, chose pour laquelle nos « représentants » se sont dispensés de remplir ce pour quoi ils sont aussi payés, que cela leur plaise ou non.
          Evidemment, quels salauds ces Anglais de déclencher une offensive au mois d’Août !
          Déjà que les Allemands avaient fait tout pareil !
          Quel manque de tact envers les générations futures…
          Mais bon, la goujaterie de Macron, nous venons d’en essuyer quelques autres preuves par les invités à Paris du week-end dernier.
          Où place d’honneur a été donnée à Merkel, Erdogan ou le Kosovo en oubliant la pauvre Pologne qui n’en pouvait alors ou la Hongrie (certes elle dans le mauvais camp mais plutôt à l’insu de son plein gré) à ce titre là.
          Quand on piétine l’histoire, c’est pour tout le monde ou personne, histoire d’être cohérent un minimum
          C’est bien beau de crier l’Europe, l’Europe en sautant comme un cabri sur sa chaise mais si c’est pour la bâtir avec ce genre d’attitude, ce sera un vaste programme comme aurait dit le même.

      1. Pheldge

        ah, bin c’était pour montrer le côté rebelle … ça permet de jouer les durs auprès des initiés, en France (qui connait suffisamment cette chanteure*, pour savoir ce qu’elle a fait ou dit, à part un petit cercle parisien ?), et puis si les Américains grondent, on dira qu’on savait pas !

          1. Pheldge

            ah zut, j’avions oublié, pour causer snob, comme ton poto le HB, on nous tanne pour dire « professeure », « docteure », « instituteure », euh non, finalement c’est « professeure des écoles » …
            Ouais, donc un chanteur –> une chanteure ! on est rationnel ou pas !

            1. Aristarkke

              Pour ta dernière ligne, je ne peux qu’être d’accord quant à la rectitude d’application à avoir. Mais il me semble qu’en l’espèce, chanteuse est déjà largement usitée, n’est-ce-pas???
              Mais cela, c’était avant… bien sûr! 😥

  3. BM

    Tant qu’une loi obligeant les fonctionnaires à quitter définitivement la fonction publique dès lors qu’ils exercent une fonction politique ou gouvernementale ne sera pas votée, il ne pourra pas y avoir de baisse des dépenses publiques en France. 1974 : un énarque devient président de la république française. 1974 : dernier budget de l’Etat à l’équilibre…

  4. Aristarkke

    Flop Joene a visiblement oublié que les fonx, sa catégorie sociale préférée, se retrouvait aussi égale que les autres au pied de la pompe…

  5. Nemrod

    Article brillant que j’ai imprimé et donné à ma fille et son copain pour agrémenter leur petit déjeuner…un saine lecture des le matin.

    J’éprouve une sympathie pour le mouvement.
    Rien que le spectacle de ces Hauts Fonc dédaigneux commençant à sentir le vent de la jacquerie me réjouit.

    Je suis au coeur de la France périphérique, des cloparts dieselistes et je peux témoigner que l’état d’esprit est à une sorte de sécession.

    Il y clairement « eux » et « nous ».

    Deux camps quoi…

            1. Hussard Bleu

              Estois, vers les 10 heures matutinales, au Marché de ma petite ville : des conversations entendues dans les allées, la journée Gilets Jaunes devrait être un succès, mais je forme des voeux pour que cette « organisation » réellement Grass Roots se passe sans incidents graves, qui auraient un effet contre-productif sur les protestataires du « marais », les mous, les timides et les tièdes…

              Cette journée prend par ailleurs une sorte de côté festif, tenant à ce que Coluche aurait qualifié d’occasion unique de « leur mettre au cul », tant nos « gouvernants d’élite » manifestent ordinairement cette insupportable morgue qui leur attire une animadversion, à peu de chose près générale, et exactement méritée…

              Et, au moins, ces revendications de « la base » – exaspérée d’être taxable et corvéable à mercy, et, par surcroît, méprisée – changent des réclamations strictement catégorielles des syndicats corrompus…

              Entendu à l’instant, après le Filou-Rantanplan (Pincher), hier, qui forçait sa voix pour se donner des airs de lion superbe, notre Brille-Babil (Squealer) havrais qui – loin de son arrogance habituelle, et de ses « j’assume » flambards – faisait sa doucereuse chattemite, en exposant que manifester, voui, c’est un droit constitutionnel mais que… et gna gna gna…

              Ce n’est pas encore la panique, mais l’inquiétude est perceptible, et Napoléon se fait petit Fbg St Ho..

              1. Jacques Huse de Royaumont

                Dans les allées de la capitale, l’émotion populaire à venir suscite bien de la sympathie, mais sans doute peu d’engagement. Il est vrai qu’ici le préjudice est moindre, même pour la populace logeant hors les murs.
                La cour menace, la ville se moque, mais c’est pour cacher, maladroitement, la sourde angoisse qui les étreint. Les gazetiers médisent, vexés sans doute de n’être pour rien dans cette affaire. Ce que sera demain ne changera sans doute rien, pour l’instant. Les gabelous continueront leurs affaires, comme si de rien n’était. Mais du moins sera apparu au grand jour le fossé qui sépare désormais les Grands de ceux qu’ils prétendent diriger et éclairer. Ce n’est pas peu et si l’orage éclate, ils ne pourront plus feindre l’étonnement.

                1. plutarque

                  Les gazetiers et l’étrange lucarne sont tous courtisans aujourd’hui… Les croquants en sont réduits à pêcher leurs informations en eau trouble, sur la toile… au risque de se voir asservis par la fâcheuse sphère, benêts qu’ils sont.

                2. Flaghenheimer

                  « La cour menace, la ville se moque, mais c’est pour cacher, maladroitement, la sourde angoisse qui les étreint. »
                  Haha mais nom d’un chien vous ne connaissez donc aucun parisien? Les gens sirotent leurs bières sur les terrasses des estaminets, comme d’habitude. Et sans angoisser outre-mesure, je vous le garantis.

        1. MCA

          « exception Neuilly sur Seine » aurais-tu l’intention de ménager l’ADP par hasard?

          Je te signale que depuis que Duflop a sévi, eux aussi sont censés avoir leur quota d’émotifs de la diversitude.

          D’après ce qu’on m’a rapporté, à présent ils touilleraient leur thé citron le petit doigt en l’air.

          1. Aristarkke

            Ce n’est pas d’ avoir des HLM qui pose problème. C’est la façon dont on les remplit puisque c’est le contenu qui importe réellement. Et là, il y a toujours moyen d’ arranger cela aux petits oignons…
            Le fils Juppé habitait un HLM, à l’ époque…

  6. carpe diem

    pour la première fois de ma vie je vais manifester. Peut être une petite garde à vue, quelques horions , je ne sais pas dans quel état je vais rentrer…. En tous cas, j’ai fortement envie de revendre ma Fiat 500 (7l/100 kms sur petits trajets) contre une vielle zx diesel bien fumante histoire de faire chier…. oh comme j’en ai envie!

      1. Nemrod

        C’est un merdier sans nom pour avoir une carte grise collection dixit un de mes potes qui l’a fait.
        Et puis il faut que un véhicule de 30 ans…
        Ma Classe C 220 essence ( une merveille ) est de 1993…2023.
        Mais d’ici là ça sera 35…

        Comment ça j’ai pas confiance ?

        1. Aristarkke

          On peut assurer en voiture de collection un véhicule en CG normale. Suivant les courtiers spécialistes (voir le net), il y a des conditions sur l’âge du conducteur, l’ ancienneté de permis dans la catégorie et un âge minimal de la voiture, type douze/quinze après arrêt de production du modèle. Globalement, plus c’est vieux, moins c’est cher.

          1. MCA

            « il y a des conditions sur l’âge du conducteur »

            Hahaha,

            Tu veux dire par là qu’il n’y a pas que le véhicule qui peut être « de collection », mais aussi le conducteur? :o))))),

            Je sens que tu vas nous réveiller l’ADP de sa sieste postprandiale.

            1. Aristarkke

              Désormais, tout ce qui est né avant 1960, peut faire l’ économie du contrôle technique… A deux années près, tu loupes cette économie.
              Pas de pot.

                1. Aristarkke

                  L’année 1960 compte dans le lot. J’ai dit « avant 1960 », ce qui s’entend communément, évidemment ailleurs que dans ton île de doux sauvages, jusqu’au 31/12/1959.
                  Modèle 61, tu es évidemment en dehors des clous…
                  Et puis moi et ma louche…

        2. Aristarkke

          Nota : Il faut toujours prouver que l’on dispose d’un véhicule moderne assuré normalement et un bonus > 20 ou 30% aussi.
          Mais cela varie selon les offres en ligne. J’ai une Classe E 2200 E de 93 assurée ainsi depuis 1995 (il fallait douze ans d’ âge pour la voiture) à cette époque.

          1. albundy17

            mdr Théo, t’es encore là bas ???? T’as trouvé l’amour ? :mrgreen:

            Bon sinon, dois y avoir une différence entre les endroits à touristes et les camps de migrants en instance de se sauver vers les pays ou la passe est à plus de 5 euros, nan ?

            1. Theo31

              Je ne sais pas mais hier émeutes a Athènes et Thessalonique et manif devant l’ambassade US pour fêter dignement le massacre des étudiants de Polytechnique en 1973.

  7. Mo’ Truckin’

    Dans le dernier paragraphe de l’article, il est dit :

    « […] c’est en s’obstinant à ne pas réformer le pays en profondeur […] ».

    Mais le $¥st£m€ ne réformera jamais le pays.
    Il est illusoire de croire que l’oligarchie va œuvrer dans ce sens.
    Ce serait agir contre ses propres intérêts.
    Il n’y a rien à attendre des politiques et de leurs maitres qui les instrumentalisent.

    1. Adresla

      Je crois pas au méchant systeme qui gouverne : estimer entre le complot obscur et la bêtise/incompetence, prenez la bêtise. Rasoir d’Ockham oblige, faut prendre l’hypothèse la moins gourmande en variables, celle qui répond a plus de questions qu’elle n’en pose.

  8. baichette

    “Ce pays est foutu“, j’en suis convaincu depuis plusieurs années.
    En revanche ce qui me surprend et désole c’est la lenteur de la chute ainsi que l’absence de conscience de la part d’une écrasante majorité au sujet du b****l ambiant.
    Vous voyez cette chute comment? Plutôt une perte de vitesse comme celle qu’on observe dans tous les classements ou une rupture un peu plus violente? La première n’empêche pas la deuxième d’aille.
    Très curieux de vos avis.
    Amitiés du canton de Zürich! (Ça marche plutôt bien la Suisse même si tout n’est pas parfait – presque 5 ans d’expatriation)

    1. Waren

      Je continue à penser qu’elle se fera toujours très lentement mais surement, tant que nous arriverons à emprunter sur le marché. Le signe annonciateur sera le défaut de l’Italie. En attendant, on continuera à toujours plus s’appauvrir.

      Après, l’arrivée probable du RN au pouvoir, sans doute par accident, devrait précipiter le chaos dans notre pays qui deviendrait ingouvernable, puisqu’il est clair que ce ne sera jamais accepté par ceux qui gouvernent « par derrière ».

      Remarquez, ce serait sans doute l’occasion pour nous d’avoir un gouvernement purement technique, ce qui au vu de l’état catastrophique du pays ne serait pas une si mauvaise chose.

        1. Waren

          Non, tout simplement les vrais gouvernants: les hauts fonctionnaires avec ceux de Bercy en tête, les syndicats, plusieurs barons ainsi que quelques lobbyistes solidement implantés. Les gouvernements, ils ne font que passer; eux, ils restent.

    2. MCA

      Un pourrissement lent avec essorage des classes moyennes, ponctué de crises épidermiques.

      Mais la typologie de la population française a changé et continue de le faire.

      Le déroulement des crises passées ne préfigurent pas forcément le déroulement des crises à venir.

      Par contre je verrais bien un effondrement économique majeur, et cela au niveau mondial justifié par l’impossibilité de rembourser des dettes gigantesques devenues hors de contrôle et tout ça accompagné d’une hyperinflation.

      Une crise énergétique et des matières premières par raréfaction des ressources associée à la croissance des besoins.

      A long terme (2060) des migrations massives venues d’Afrique où la population explose vs des contrées comme les nôtres où les populations régressent et vieillissent..

      La Suisse est dans le même car et subira les mêmes effets.

      Tout ça ne sent pas très bon, les années fastes sont derrière nous.

      1. Stéphane B

        Pourquoi 2060 ? cette semaine, j’avais mis le commentaire suivant sur ce site:
        « Grâce à l’ONU, toutes les migrations seront légales bientôt.
        Je veux parler de l’accord instituant un « Pacte Mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières ».
        https://www.un.org/pga/72/wp-content/uploads/sites/51/2018/07/migration.pdf

        Ce texte qui devrait être signé en décembre prochain dans le cadre d’une cérémonie officielle au Maroc ne m’inspire guère. Où est la liberté des peuples à disposer d’eux mêmes quand un machin se prévaut de leur imposer de telles prérogatives, bâillonnant la presse au passage avec un chantage aux aides et subventions, imposant au peuple l’arrivée de migrants qu’il devra nourrir, loger, soigner et autre.
        A cela s’ajoute le fait que la culture du migrant devra être respectée. En sera-t-il ainsi pour l’excision qui est culturelle dans certains pays ?
        Les femmes occidentales pourront elles se balader dans des pays musulmans rigoristes tête nue, en mini jupe et boire de l’alcool avec leur mari ? Oui je sais, on peut toujours rêver.

        Sous forme de vouloir bien faire, je vois ce texte comme une incitation à la haine, au repli des peuples et à l’ouverture d’affrontements qui ne seront pas que verbaux. Triste de « flinguer » une telle institution mais personne ne l’a obligée à se saborder comme une grande. »

        Allez, d’ici 2025, 2030 si d’ici là, rien n’a pété.

        1. Pythagore

          « Où est la liberté des peuples à disposer d’eux mêmes…. »
          C’est bon pour les indiens d’amérique ou les tibétains mais pas pour le francais, non, non, là il doit respecter l’étranger, lapidation, prière de rue, Burka,….’faut respecter.

    3. Jacques Huse de Royaumont

      Je vois la crise un peu comme un phénomène de surfusion : tout va bien, et d’un coup, ça prend en masse, sans prévenir.
      Mêmes ceux qui sont surpris que ça ne soit pas encore arrivé (comme beaucoup ici), vont être pris de vitesse.

      1. MCA

        Ca correspond à ce que Lagarde avait affirmé en ce qui concerne le reset.

        Ca se passera un vendredi soir, les banques fermeront et n’ouvriront pas le lundi matin.

        En 2008 je n’ai pas souvenir d’un phénomène de surfusion mais une agitation tous azimuts qui a gagné la planète entière avec les bourses qui ont dévissé, les gouvernements qui sont venus au secours des banques car ils étaient à l’époque solvables (avec notre pognon) et surtout le « tout va bien chez nous » comme pour le nuage de Tchernobyl.

        Toutes les infos que j’arrive à glaner indiquent que la situation est pire qu’en 2008 et que les gouvernements n’auront pas les moyens de sauver les banques; à elles de se débrouiller avec la directive européenne de résolution bancaire déclinée en droit français par nos chers députés, autorisant les banques à se servir sur les comptes au-delà de 100 000E.

        Dans la réalité peu de gens ont 100 000E sur leur compte et il est évident qu’ils descendront beaucoup plus bas. Charles Gaves conseille de ne pas laisser plus de 50 000E sur un compte ce qui me semble pas mal.

        Je verrai bien comme déclencheur de la crise une annonce du gouvernement italien de ne plus honorer sa dette; du coup la BNP boit le bouillon et les autres suivent dans la foulée.

        Dans ce cas, ça se passera comme une traînée de poudre et effectivement nous n’aurons pas le temps de réagir.

        Mais il peut y avoir des variantes comme un grand emprunt obligatoire, le pognon est toujours à nous, mais il est verrouillé et nos petits enfants le récupèreront peut-être alors que nous mangerons les pissenlits par la racine depuis longtemps.

        1. Husskarl

          Pourquoi la BNP ? La société générale est il paraît bien sympathique au niveau des ratios, le CA au niveau de son exposition aux actifs pourris.

            1. Husskarl

              Il a un avis un peu étrange sur le dollar dont il estime la solidité comme parfaite…
              Il a d’ailleurs fait une synthèse des banques suisse mais rien de tel pour l’UE, dommage…

              1. Aristarkke

                Il est surtout enthousiaste sur les grandes banques américaines qui respectent le ratio Greenspan de 10 de fonds propres pour 100 en activité.

        2. Aristarkke

          Le reset a déjà commencé depuis un bail parce que trouver une banque ouverte le lundi, comment dire ? Pas donné à tout le monde! 😉

      2. Val

        @royaumont en 2008 je suis allée faire une revue de routine avec notre conseiller Fortis. A la fin de l entretien le conseiller dit comme un cheveux sur la soupe : « la banque Fortis est très solide  » . Je suis rentrée à la maison et j ai dit à mon mari : la banque fortis a un gros problème. le signal sera de cette sorte : un message rassurant hors contexte.

    4. Chieur chiant

      Moi, je la vois un peu comme le film un peu extrême « la route », un matin on va se réveiller et comprendre que quelque chose à changer, ensuite on construira ou subira le nouveau scénario… (oui, bon, je sais, je regarde trop la tv, merci).

      1. albundy17

        Faudrait un scénario nucléaire pour en arriver à Mad Max ou La route (et encore)

        Lors des conflits les plus durs arrivé jusqu’alors les gens continuaient de vivre. C’est par contre ds les mégalopoles qu’il risque d’y avoir quelques désillusions, je te raconte pas chez les bobos, ce serait un carnage

        1. MCA

          Rhaaaa,!

          toujours aussi pessimiste à ce que lis en revenant de la manif!

          Renseigne toi, les bobos des villes ont tout prévu; ils ont leur réserve de quinoa à la cave et les salades bio poussent dans les balconnières.

          1. MarieA

            Bravo MCA!
            Je viens de rentrer et de lire Le Figaro. La presse est aux ordres. Le Figaro prétend qu’il ne s’est rien passé au niveau de Porte Maillot et que les quelques gilets jaunesqui s’y trouvaient sont partis. C’est évidemment faux, j’y étais vers 15h30/16h et il y avait plus d’une centaine de gilets jaunes qui descendaient l’avenue de la Grande Armée. Je suis repassée vers 18h et il y avait encore des dizaines de gilets jaunes dans une rue adjacente.
            Comme d’habitude, on va nous dire qu’il n’y avait rien, que ça n’a pas d’importance, etc…
            Ma seule critique concerne le slogan « Macron Démission », j’aurais trouvé plus approprié « Macron Décapitation ».

            1. MCA

              @ Marie_A

              Je rentre tout juste, ayant participé modestement à mon échelle à charger le trafic au niveau du blocage/ralentissement de Saint-Mard sur la RN2.

              Bon b*rdel sur la route et encore j’allais vers la province; dans le sens inverse c’était blocage continu.

              Initialement je pensais aller à Paris et bien qu’ayant emmené couverture, vivres et café l’idée de passer la nuit dans la voiture ne m’a pas enchanté outre mesure.

              Je pense que le mouvement était d’ampleur, reste à voir ce que les télés diront et les conclusions qu’en tirera le « droit dans ses bottes » qui va « assumer » comme je le suppose.

              Il n’empêche qu’à ce que j’en ai vu, le château semblait bien gardé, de là à en conclure que le châtelain n’était pas entièrement serein…

              1. MCA

                Demain l’aventure continue, je me rends au salon des vins de Senlis faire le plein de champagne.

                Bien que champagne et bouchons aillent bien ensemble, j’espère que ces $£+=¤**!!!! de manifestants vont me laisser passer!!! :o)))

              2. albundy17

                Ce qui est bien regrettable, encore une fois, ce mouvement fait en premier lieu chier ceux qui doivent bosser pour payer leurs charges. Les étals étaient bien fournis ce matin.

                bloquer l’élysée aurait un peu de gueule, mais plus de risque que de laisser mon boucher avec sa bidoche (il fera de la merguez)

                MCA, dis pas que tu vas chercher du champ avec le pognon de ta retraite payée par Marie, elle va retirer son bravo de la congestion à laquelle tu as participé pendant qu’elle se promenait ^^

                1. MCA

                  Que veux-tu,
                  je fais tout mon possible à mon échelle bien modeste pour soutenir le commerce équitable et les petits producteurs, et j’estime que c’est tout à mon honneur de les défendre et les encourager.

                  1. albundy17

                    « pour soutenir le commerce équitable  »

                    lol, bon là j’ai pas le courage, post très prandial, mais recause moi du commerce équitable, y’ a de quoi s’en taper des cuisses ^^

                2. Stéphane B

                  Pourtant, certains ont voulu prendre le macaron au mot en allant le chercher. Comprends pas pourquoi il a eu peur vu le nombre de mobiles qui assurait la sécurité devant la rue d’accès.

                3. Pheldge

                  elle va juste le dénoncer au président Mélenchon, ce salaud de profiteur. Et vu qu’il a balancé son adresse mail, ça ne sera pas compliqué pour les commissaires du peuple 😉

  9. Aristarkke

    L’ autre soir, sur le porte-avions Charles de Gaulle, Flop Joene n’ a pas manqué de nous réciter tous les mantras soces habituels…
    Cela paraissait aussi adapté qu’ un couteau pour une poule…

  10. Citoyen

     » Ce différentiel de trésorerie n’est absolument pas innocent si l’on se rappelle que l’État, depuis quelques jours, vit totalement à crédit : malgré cette ponction fiscal insupportable, malgré plus de 1000 milliards d’euros de prélèvements tous azimuts, l’État français n’arrive pas à boucler son budget annuel.  »
    Et c’est d’autant plus cocasse (a condition de bien vouloir y trouver un côté humoristique), que le petit Griveaux (oui, sur la photo, assis au bureau de l’Élysée, il était plus petit que le micron …), ces derniers jours (pas de bol), avait quelques difficultés, tout en se mélangeant les pinceaux, à justifier les toutes dernières augmentations de salaires indécentes dans les ministères …. il y a des jours comme ça, où c’est mal foutu la vie … L’adversité n’y met pas du sien …

    1. Citoyen
    2. channy

      Jupiter peut faire comme le vieux senile qui dirigeait le pays de ma moitié..ne plus rembourser qu au compte goutte la tva…milliards assurés et budget bouclé et en cas de faillite des entreprises on fera silence radio ou on invoquera des fraudes..un peu d autoritarisme quoi!

  11. Je Suis Pauvre

    Diminuer la depense. Aujourd’hui, depart d une fausse polemique attisee par les media sur la reduction d impot fenetres, supprimee. ECONOMIE 800 Mio EUR. Les journalistes (j ai vu la progression en deux sujets BFM TV, la tele des fake news, ce matin) sont au travail. La Fede du Batiment proteste (ils pouvaient changer les fenetres aux frais de l’Etat, c est gratuit, c’est l Etat qui paye). En fait, les riches s offraient de nouvelles fenetres. Mais voila, ca coincide avec les 500 Mio de prime a la conversion voiture pour les pauvres. Alors pour les media : contre les fenetres, pour les voitures, economie 300 Mio au final, un arrondi. Donc on devrait garder et les fenetres, et les voitures (bien sur). 1.3 Md au final. Maintenant Challlenges s’y met. C est sans fin. J entendais le clown de BFM TV expliquer a Darmanin que les pauvres ne peuvent pas se payer les fenetres sans la reduction d’impot, euh,pardon, une subvention puisqu’ils ne payent pas d impot.

    1. albundy17

      C’est du crédit d’impôt, les non imposables reçoivent un chèque de bercy

      Quand il y a un avantage fiscal de 30 % sur une produit, celui ci augmente de 45 % minimum, les gens aiment l’argent gratuit et payent pour ça

        1. albundy17

          Oui, ces cons payent 2 fois, pour plus cher que la valeur marché non disturbée, et sont contents.

          C’est pas gagné 😥

          Cette semaine j’ai enfin réussi à convaincre un récalcitrant amoureux des 30 % de la condo gaz, en lui présentant un devis 50 % moins cher avec une BT sur laquelle j’ai modestement margé à 100 %. :mrgreen:

          Peg m’invite du coup au restaurant

  12. Higgins

    Une nouvelle taxe (enfin augmentation): « Les tarifs des assurances auto qui risquent bien d’augmenter. Selon le quotidien Les Échos, le gouvernement a déposé cette semaine un amendement un peu passé inaperçu, qui prévoit de relever le plafond légal de la contribution des assureurs au fonds de garantie des assurances. Ce plafond pourrait doubler et passer de 12 % aujourd’hui à 25 %… La faute aux conducteurs non assurés. Difficile de dire s’ils sont vraiment de plus en plus nombreux, mais ce qui est sûr en revanche, c’est que les accidents qu’ils causent sont eux en constante augmentation. le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO), qui a été créé pour indemniser les victimes d’accidents de la route provoqués justement par des conducteurs non assurés, voit ses caisses se vider à grande vitesse. » (https:/ /insolentiae.com/les-prix-des-assurances-auto-vont-encore-augmenter/)

    Elle est pas belle la vie en Socialie!!!

    1. Husskarl

      Au lieu de mettre de l’ordre on injecte l’ argent des autres… tellement plus facile. Et puis ça évite de chercher le profil des coupables.

      1. Stéphane B

        lopinion.fr/edition/economie/senateurs-votent-15-milliard-d-euros-taxe-supplementaire-168973
        Dixit Lopinion:
        « Le budget de la Sécu pour 2019 est actuellement à l’examen du Sénat. Jeudi, les sénateurs ont adopté un amendement qui alourdit la taxe de solidarité additionnelle (TSA), acquittée par les organismes d’assurance complémentaires santé. Ils proposent que cette taxe, assise sur le chiffre d’affaires des mutuelles et autres assureurs santé, passe de 13,27 % à 18,02 % pour 2019, ce qui représenterait selon leur calcul un surplus d’un milliard d’euros ! Le tout pour équilibrer le budget de la Sécu »

  13. Higgins

    En complément, cet excellent billet de Maxime Tandonnet. Non seulement ce pays est foutu mais je suis de plus en plus convaincu que ça va mal se terminer: https:/ /maximetandonnet.wordpress.com/2018/11/16/miroir-en-abyme/

    1. Husskarl

      « que ses dirigeants politiques se mettent authentiquement, collectivement et modestement à son service, en faisant du mieux qu’ils peuvent dans un contexte d’une infinie complexité, en disant la vérité, sans penser à leurs intérêts matériels, de vanité ou de réélection, et qu’ils cessent de fanfaronner.  »

      Je crois que cestc incompatible avec la démocratie…

    2. Stéphane B

      et je ne sais pas si vous remarquez, major, mais le sieur Tandonnet parait de plus en plus pessimiste, lui qui il y a deux ans, n’aurait jamais écrit une telle chose, ni même pensé.
      Il s’ouvre progressivement à la réalité et cette dernière lui fait peur. Bientôt, il va signer comme le taulier: CPEF

              1. Husskarl

                @MCA

                C’est juste que la plupart du temps, ça se passe mal, ce qui donne une impression de pessimiste réaliste. En réalité, on doit avoir un rapport 80/20.

  14. Val

    Conversation surréaliste hier soir avec une copine science Po . Même discours que Macron : les gens qui vont défiler sont des gens bas de plafond qui ne comprennent rien alors que les sachants (ie eux) œuvrent nuits et jours pour le bonheur de tous , bande d’ingrats mal comprenants quand même !
    Je lui ai donné mes vues sur le sujet… sans doute en pure perte ou presque.
    Ce matin avec des jeunes : un d’eux se définit comme « mélanchon-le pen » et reconnait qu’avec Sarko c’était « mieux » (stupéfaction de notre part), bien sûr il va défiler .

  15. Aristarkke

    Monseigneur, mandez donc un de vos scribes cavernicoles pour effacer cet horrible D dans « découvre à ses dépeNS »
    Dépends existe bien dans notre langue mais uniquement comme conjugaison du verbe dépendre.
    Depends est un anglicisme avéré. 😥

  16. Motuhie

    Bonjour, afin de rendre vos billets plus intéressants serait-il possible de faire des contre-propositions concrètes et argumentées? Où réduire les dépenses et comment… un chouette débat pourrait alors s’engager. Si nous sommes assez compétents pour critiquer nous devrions aussi l’être pour tenter de construire des alternatives?

    1. Des propositions concrètes et argumentées, il y en a tout les jours, y compris dans ce billet. Réduire la dépense, c’est extrêmement concret si l’on prend le temps d’y réfléchir et de constater qu’elle ne l’est pas, jamais.

      dépense publique

      Et sinon, dans le détail, vous avez les articles ci-dessous. Revenez lire plus souvent.

      http://h16free.com/2013/04/28/22956-reduire-les-depenses-cetait-possible
      http://h16free.com/2011/09/06/9883-comment-economiser-600-millions-par-an-et-faire-65-millions-dheureux
      http://h16free.com/2018/08/22/61579-appliquer-les-recettes-du-portugal-a-la-france-chiche
      http://h16free.com/2012/02/08/12511-les-10-mesures-qui-sauveraient-la-france-mais-qui-ne-seront-jamais-appliquees
      etc…

      1. ali Loutre

        C est amusant, je viens de parcourir les dix mesures, il y a une bonne correspondance avc le programme de Macron. Mais ca ne se sent pas dans les billets depuis son election. C est sans doute la mesure 11,etre toujours contre le PDt de la R

        1. Ah bah je vois que l’analyse et la lecture, c’est pas trop votre truc. Faisons simple : donnez moi le programme de Macron et détaillez les correspondances avec chacune des 10 mesures proposées.

          Allez-y. Amusez nous.

          1. Calvin

            Que tu es mesquin, h16.
            Je peux te répondre :
            – tes mesures et propositions sont authentiquement libérales,
            – Macron est considéré comme vaguement libéral par les médias et ultra libéral par l’extrême gauche,
            – DONC parmi tes dix mesures, il y a une bonne correspondance avec le programme de Macron.

            Pourquoi lire alors qu’il suffit de parcourir ?

        2. Aristarkke

          Vous y avez trouvé quelque chose du style : Hollande n’a pas assez prélevé d’impôts et de taxes. Moi, je vais le battre sur ce terrain en moins de deux (je vous autorise à y incorporer des mesures de même inspiration mais écrites différemment, bien sûr. Nous sommes libéraux la aussi…

    2. MCA

      @Motuhie 17 novembre 2018, 3 h 07 min

      « Si nous sommes assez compétents pour critiquer nous devrions aussi l’être pour tenter de construire des alternatives? »

      Pour construite des alternatives il faut posséder une chose que nous ne possédons pas : le pouvoir!

      J’entends par « le pouvoir » autre chose que le droit de mettre un bulletin tous les 5 ans dans la boite avec comme seul choix possible Sarko face à Hollande, Macron face à Le Pen etc…

      J’entends par « le pouvoir » un droit d’opposition non contournable à l’image de ce que possèdent les suisses.

      Critiquer sans posséder le pouvoir ne sert pas forcément à rien.

      A mon avis, ça sert essentiellement d’hygiène intellectuelle nous empêchant de sombrer dans le défaitisme et la résignation et également d’essayer de mettre au jour les méthodes employées pour nous réduire en servitude.

      On ne peut combattre une chose que l’on ne comprend pas et le mérite de ce site
      ainsi que de nombreux autres est de participer à cette compréhension.

  17. Citoyen

    Une idée, récoltée sur le net, et aménagée, pour ceux qui en manqueraient en cette belle journée du 17 …
    Pour créer des blocages, sans avoir à demander l’autorisation de manifester à la préfecture, rien de plus facile …
    Il parait que pour trouver du boulot, il suffit de traverser la rue …. C’est le micron lui-même qui l’a affirmé !!… ça doit être vrai, il suffit d’essayer pour le savoir …
    Fort de ce principe, des gens « en recherche d’emploi » (enfin, en principe) équipés de gilets Jaunes, traversent inlassablement (dans les deux sens) la rue, aux passages piétons sans feux, en respectant la loi … Et les automobilistes (suivant les lois débiles en vigueur) leur doivent la priorité, au risque de se retrouver avec 6 points de moins, s’ils ne respectent pas la priorité …. Les automobilistes complices n’ont plus qu’à s’arrêter pour respecter la loi (débile) en vigueur … et le micron n’a plus qu’à observer, en direct, le résultat de ses conneries …
    Paris bloqué !!… en respectant la loi … Ce serait jouissif …

    1. Aristarkke

      « s’arrêter pour respecter la loi (débile) en vigueur »
      Surtout qu’il y a des cohortes de piétons s’imaginant que c’est valable n’importe où, même hors passages piétonniers…

      1. albundy17

        Y’a une gilette jaune qui s’est fait écrabouillée morte, bavala qu’a dit castanner, j’lavo dit que salaud arrivé à rien que de faire le piéton pour escagasser mon Dieu

          1. Chieur chiant

            C’est avoir l’esprit de conservation de l’espèce, en Allemagne, ils l’ont perdu ou du moins il s’est bien émoussé, la plupart des germains quand ils traversent la route, ne regardent pas et pensent que si tu fais un accident sur eux, tu vas en prison… no comment, pour moi, bon latin, ma vie n’a pas de prix, je regarde avant de traverser, remercie quand on me laisse passer, bref, j’ai le respect de la voiture…

            1. Aristarkke

              Dans mon jeune temps (si, si, j’en ai eu un aussi) on apprenait à bien regarder à gauche et à droite avant de traverser et à ne jamais s’y aventurer avec une voiture arrivant sauf à être sûr qu’elle était en cours d’arrêt (et encore…)
              Maintenant, on en voit qui, en plein Paris et aux heures ouvrables, traversent les rues en biais et en tournant le dos au flux arrivant sur eux… Quant aux cyclistes…
              Je suis le premier étonné qu’il n’y ait pas davantage d’accidents de piétons dans cette agglomération, vu l’indiscipline forcenée constatée.

              1. Citoyen

                 » on apprenait à bien regarder à gauche et à droite avant de traverser et à ne jamais s’y aventurer avec une voiture arrivant sauf à être sûr qu’elle était en cours d’arrêt  »
                Eh oui, et c’est bien ça qui met en évident l’aspect débile de la loi actuelle, germée dans la cervelle en décomposition avancée, des demeurés en charge de pondre du texte …

          2. MCA

            Oui, mais si tu vois l’ADP traverser en dehors des clous pour te narguer, tu accélères ou tu freines?

            (tu peux répondre franchement, à cette heure il est au lit)

            1. Pheldge

              Eh bin, la dernière fois, il a arrêté le Doblo, il est descendu, pour m’ouvrir a ouvert la portière et m’a invité à monter
              ♫♪ « dehors, tu dois avoir si froid … » ♫♪

  18. albundy17

    Ben dites donc, les messages de la sécurité routière finissent par être intégrés: A peine un peu de brume de mer s’est installée que les piétons se sont fort bien équipés de gilets aux couleurs visibles !

    Bon par contre ce changement climatique va avoir des répercussions, les quelques magasins parcourus ce matin le furent en un temps record, une absence criante de consommateurs invétérés ne découlera, pour la sauvegarde de la nation, que sur une augmentation de taxounettes.

    Je me demande si c’est bien légal de posséder un ou des véhicules et de les laisser non usités de leur seule fonction !

  19. Stéphane B

    Je me permets cette citation de Bastiat (prise dans « Ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas », chapitre VII « Restriction ») concernant la prohibition et plus généralement les contours socialistes, avec notamment cet afflux de taxounettes si violentes pour nos porte-monnaies.
    « Violenter n’est pas produire, c’est détruire. Oh! si violenter c’était produire, notre France serait plus riche qu’elle n’est »

  20. Citoyen

     » l’application systématique de la recette miracle de l’énarque Inspecteur des Finances, à savoir l’avalanche de taxes,  » …
    Et là, ils sont prêts à tout H16, pour s’accrocher aux taxes, comme la bernique à son rocher … Rien ne les arrête !
    Il sont même prêts à utiliser les arguments atomiques, pour justifier de leur voracité « taxatoire » …
    Selon le petit Darmachin sur BFMWC, il parait que « Le diesel est un scandale sanitaire similaire à l’amiante » … Mais, si !
    Je ne sais pas ce qu’il fume le petit Darmachin, mais ça doit être de la bonne, pour que ça produise autant d’effet !

    https:/ /www.bfmtv.com/economie/darmanin-le-diesel-est-un-scandale-sanitaire-similaire-a-l-amiante-1567622.html

    Pourtant, l’état vend du tabac qui fait 79000 morts/an, mais là, semble-t-il, ça ne l’interpelle pas …. étonnant …. il doit avoir ses raisons ….

    1. lxy

      Tout le monde sait que les routes nationales sont plus dangereuses que les autoroutes. Selon le principe Darmanin il faut rendre les autoroutes gratuites, pour faire baisser la mortalitité routière. Et ainsi de suite..

      Ou mieux encore déclencher une bonne crise économique type 1929 en pire . Plus d’argent pour acheter ni, essence, ni gasoil, ni gaz, ni électricité, ni automobile. La consommation sera réduite au strict minimum.Plus de déchets, plus d’emballages perdus. car tout sera vendu en vrac, comme au bon vieux temps. Pour faire la lessive les femmes redécouvriront le plaisir , soit de la lessiveuse (chauffée au bois pour ceux qui en ont) soit du lavoir commun où elles pourront discuter entre elles des bonnes combines de survie.

      Plus de presse car les kiosques seront pillés pour leur papier précieux moyen »de chauffage »

      Le bobo de ville se rappellera qu’il a un vague cousin clopart dieseliste -jusque là méprisé-au fond du Cantal qui acceptera de lui céder à prix d’or un sac de pommes de terre qu’ils devra transporter par ses propres moyens.

      Les parisiens seront favorisés car – comme pendant le siège de 1870 – ils pourront consommer les nombreux rats que Anne Hidalgo prévoyante a laisser prospérer dans la capitale.

      Le rêve des ecolitaires (=totalitaires écologistes) sera enfin accompli. Gaia pourra retrouver le sourire. On pourrait d’ores et déjà en faire un film catastrophe. Je propose « 2014 » pour le titre…

      1. Citoyen

        Ah, le coup des rats comme réserve en garde-manger, j’y avais pas pensé …
        C’est qu’elle a de la suite dans les idées l’Hidaldingue …

          1. Citoyen

            Franchement, du bobo engraissé au quinoa, ça doit faire comme de la viande séchée des hauts plateaux … vaut mieux encore du pigeon mariné (pour ôter les particules fines) …

          1. Citoyen

            Pour la mouette, je sais pas … A mon avis, doit falloir une cuisson (très) longue …
            Par contre, dans le 17, ils mangent bien du ragondin … Là, l’hidaldingue joue petits bras !…

          2. Pheldge

            les volailles sauvages, c’est dur, la chair est « ferme », pas comme les poulets d’élevage ! En civet, ou autre préparation en sauce*. avantage : vu la densité, tu nourris plus de monde avec le même poids ! 😉

            *faisandée ? faudrait l’avis du HB ou de Nemrod …

            1. albundy17

              Ou en pâté, pasque ça doit être aussi chiant à bouffer que les cailles.

              HS, mais bon ça peut servir à retourner un vegan comme une crêpe au gluten: En valeur nutritive, il faut 9 fois plus (en poids) de légumes que de viande, donc mon luc sur les économies d’eau

  21. lxy

    Plus sérieusement le diesel est défavorable à cause de ses particules fines. Donc mauvais pour les habitants des grandes villes de la France « d’en haut » surpeuplées en automobiles et en personnes
    En revanche les particules fines disséminées dans les espaces déserts de la France « d’en bas » sont sans conséquence.
    Il suffirait de taxer fortement le diesel dans les villes de « riches » et de le détaxer fortement dans la province des »pauvres ».
    C’est du win-win comme dirait la folle du Poitou .

    1. Citoyen

      En voila une idée qu’elle est bonne !!
      Je crois même que les énarques nomment cette méthode : la péréquation …
      C’est dire s’il se sont déjà penché sur le sujet !…

    2. albundy17

      « à cause de ses particules fines.  »

      Ouaip, en supprimant le FAP, les fines s’agglomèrent en truc qui ne viennent pas jusqu’au fond des alvéoles des poupons Corolle, encore une réussite

    3. lxy

      J’ai oublié de préciser que e diesel est nettement meilleur pour les émissions de Co2, voir la video précédente. Pas besoin d’avoir fait l’Ena pour le comprendre…

    4. miniTAX

      « Plus sérieusement le diesel est défavorable à cause de ses particules fines. Donc mauvais pour les habitants des grandes villes de la France « d’en haut » surpeuplées en automobiles et en personnes »
      ———————-
      Paris est pourtant là où l’on vit parmi le plus vieux en France !
      Alors bon, les théories alakon sur les particules fines, qui nous modélisent des myons de morts par an mais pas fichues de nous trouver un seul corps…

  22. lxy

    Pour rendre visite à une vieille cousine qui vit isolée à 20 km de mon domicile, avec ma Clio de 15 ans d’âge je me suis chopé 2 « exces de vitesse, un à l’aller, l’autre au retour soit 2 x 45 E. Vu l’imposition du 80 km les pauvres provinciaux sont d’un seul coup massivement taxés. Pourquoi ne pas mettre en place un système qui neutraliserait les amendes entre 80 et 90 tout en maintenant le système de retrait de points. Ce qui serait plus éducatif que répressif, et ne plumerait pas abusivement l’automobiliste de province…

      1. lxy

        Vous pensez qu’on a les chiffres des montants d’amendes par tranches de vitesses.
        Ca donne des idées. Il paraît que l’Administration ne peut pas refuser de donner (à un citoyen ? à un élu, à un ministre ?)des éléments statistiques qui lui sont réclamés .. Obtenons ces chiffres !
        J’ai vaguement entendu que le Gouvernement se vantait d’avoir diminué le nombre d’accidents mortels de la route grâce à son 80 km/h. Ils nous prennent pour des buses. Comment peut-on comparer deux périodes par exemple l’une pluvieuse, l’autre sèche. Ca doit aussi avoir des effets sur les statistiques !.

    1. Pheldge

      estime-toi heureux ! avec une clio de 15 ans d’âge, y’a toujours un truc pas conforme à verbaliser.
      La cadette de mes belles-filles (les filles à Madame …) est en école de keuf, et on leur apprend « y’a toujours au moins un truc à verbaliser sur une voiture pas neuve, il suffit de chercher : pneus, éclairage, fumée … » !

  23. lxy

    J’ajoute que la réduction de la consommation de combustibles en France sous prétexte de RCA toujours pas démontré …c’ est peanut. Les émissions de Co2 de la France sont du même ordre de grandeur que l’augmentation ANNUELLE des émissions de la Chine. Autrement dit : même si la France de produisait pas un seul kilo de CO2 pendant un an , et bien à la fin de l’année les quantités émises par la planéte seraient exactement les mêmes ! Les réductions d’émissions imposées aux Français à coup de matraques fiscales c’est vraiment moins que peanut, moins que l’épaisseur du trait.
    Par ailleurs prendre en compte le développemnt inévitable de l’Afrique qui conduira à un accroissement considérable de la consommation mondiale d’énérgie fossile (=automobiles + équipement électro-ménager).
    Les mesures de Macronet sont une goutte d’eau dans l’océan de CO2, Ce n’est que de la « cavalerie » pour un Etat en faillitte.

  24. lxy

    Ils nous prennent vraiment pour des billes…
    La ministrelle Wargon nous raconte que le diesel causerait 48000 morts en France par an.. D’où sort-elle ce chiffre ? Le chiffre de 48000 n’est pas sorti d’un chapeau mais de statistiques sanitaires.
    De quelle maladie meure-ton dans ce cas ? Comment distinguer dans ces décès ce qui provient du diesel , de la cigarette, de maladies pulmonaires « classiques ,  » athsme », d.insuffisance pulmonaire, de vieillesse, de grippe, de bronchite ?

    Dés lors peut-on connaître la répartition de ces 48000 décès selon qu’on habite en ville ou à la campagne ? Et dans les villes quelle est la part dans ces décès ddu diesel, du chauffage urbain, des pneumatiques, de la poussière, de la crasse (notamment à Paris,,), ou des poussières de charbon provenant des centrales thermiques allemandes ?

    Comme citoyen. nous avons le droit d’en savoir plus …avant d’être taxés.
    De manière générale toutes les idéologies totalitaires – l’écologisme en est une-reposent sur le mensonge, la conviction « religieuse et la propagande.

    1. Sémaphore

      Un article très récent de Contrepoints montre que c’est à Madrid, zone pourtant fortement accro au diesel, que l’on vit le plus vieux. Donc, le rapport de causalité est douteux, au minimum d’estimation possible.

  25. Hussard Bleu

    A Madame la Marquise de S…. demoiselle de Bourgogne :

    Environ ce temps, une émotion du populaire souleva le Royaume et, sans que l’on sache encore ce qu’il en sortira, manqua de causer la déchéance de Sa Majesté, lequel, peu rebecqué après ses déconvenues ensuite de ses rencontres avec l’Impératrice, le Tsar, le Grand Sachem des Indiens et plusieurs autres roitelets de l’Europe, poursuivoit son grand dessein d’œuvrer pour la Nature, traversé pour ce par les initiatives des Indiens, des Moscovites et même des impénétrables gens de la lointaine Cathay.

    Le Roy en crevoit d’envie de gourmer le Sachem et le Tsar et ne s’en contenoit qu’à grand’peine, aidé en ce par la considération de la grande taille de l’Indien, et la maîtrise du Russe, ès art guerrier de lutte manuelle venue de Cipangu…

    Il s’en consoloit en pensant à Oxenstierna s’adressant à son fils : « si vous saviez, mon fils, par quels imbéciles les Etats sont conduits », la haute opinion qu’il portoit sur lui-même l’empêchant de se compter parmi lesdits « imbéciles », quoi que son Premier Ministre, grand chafouin à fallacieuse figure d’honnête homme, se plût à répandre emmi les gazettiers à sa solde, qu’il rétribuoit sur ses « reptile funds » comme il disoit.

    Si l’un et l’autre estoient peu aimés du commun, le Ministre l’emportoit encore d’un chouillat sur le Roy, n’ayant jamais fait les promesses que le Dauphin devenu Roy s’estoit hâté d’oublier, dans les intérêts de la Ferme Générale, des Traitants et des Financiers, comme de ce Samuel Bernard en la maison duquel le Dauphin n’avait point dédaigné de faire ses écoles de Finances.

    Le Pendard avoit pourtant sottement lancé une fâcheuse Ordonnance de Grande Voyerie, par laquelle les attelages ne pouvoient dépasser l’allure d’un homme au pas, prétextant qu’il s’agissoit là d’une protection pour les sujets de Sa Majesté, lesquels sujets avoient en vain formé moult Remontrances, auxquelles le Ministre répondoit, comme il estoit usuel chez lui : « J’essume »…

    Ce que d’aucuns malveillants, rendus lucides par leur détestation de ce godenot barbiflore, traduisoient assez justement par : « Je dirige l’Etat par la fiance du Roy, je tiens pour non avenues vos protestations, et vous embrenne alacritairement, car tel est mon bon plaisir ».

    Après les mésaises que Sa Majesté avait subies dans l’affaire du Janissaire Ben Lallah (lequel avoit acclimaté le mot « chouillat » dans le Royaume) on eût pu croire que notre Sire alloit flatter l’encolure de la plèbe, et peut-être canceller l’Ordonnance de Grande Voierie, s’offrant lors une popularité plaisante, et d’autant qu’elle se feroit au désaveu du Pendard, dont les prétentions et les marches souterraines commençoient à sérieusement échauffer la bile royale.

    Nonobstant les avantages, en quelque façon bifides, de la manœuvre, une fâcheuse inspiration vint en l’esprit de notre bon Sire, inspiration tendant à éprouver que le Chancelier Oxenstierna n’avoit peut-être point tant erré dans sa maxime : mal conseillé par Madame de Maintenant, le Roy prit un de ces Edits Bursaux qui marquent une époque, en majorant au plus fort le Vingtième frappant l’avoine et le picotin.

    En d’autres temps – ceux de Richelieu, qui foudroyoit les Importants, voire ceux de M. de Colbert qui ne s’en gênoit que très peu avec les Malcontents – le peuple auroit murmuré sans agir.

    Mais sous un Roy que l’on commençoit de mépriser pour ce que ses affèteries vestimentaires dont il s’atintait – et ses déportements (débordements ?) d’affection pour des Mores peu catholiques – creusoient des sapes sous le respect qui lui estoit dû, et sous un Premier Ministre dont indisposait l’arrogance qui insultait au sentiment de décence commune que ressentaient chaque année davantage les sujets, lesdits sujets flambèrent aussitôt d’indignation.

    Leur ralliement eut mérite de la simplicité : la veste saure que chacun doit emporter en son carrosse ! et d’annoncer que les routes royales alloient être blocquées, sinon que le Vingtième qui leur faisoit si grand grief fût rapporté, tant il est vrai que tous, rouliers, gens du commun ou nobliaux, avoient nécessité de l’aliment équin au prix de naguère, avant la vésanie taxatoire qui s’imposoit lors à tout moment.

    Le Roy, enfermé dans sa fermeté factice par l’impossibilité où il s’estoit mis d’en sortir, ne bougea pas de ses Tuileries, et laissa le Pendard promettre la hart et le bacul aux factieux, avant que d’abandonner la cathèdre à Rantanplan de Sardine, qui ne laissa pas de se ridiculiser en prenant un ton de Tranche-Montagne en s’atêtant aux Vestes Saures, mais ne protégeant qu’à grand peine les Tuileries, où le Roy devoit commencer à penser complexement d’un recet ou d’une simple aubergade ès pays de Bade, auprès de sa Chancelière…

    Nous en sommes là, ma cousine, mais restez aux Rochers : Vitré est plus calme…

    Pour moi, je conserve ma veste saure, et je demeure rabutinesquement prêt à sortir de mon Chazeu. Je vous embrasse en cousinesque amitié,

    et demeure votre

    Très atendrezi Bussy

      1. Hussard Bleu

        Voui… mais ça déborde sur mes tâches potagères… autodafé de feuilles mortes, ce matin, je fleure la fumée, mais c’est une odeur rustique que j’aime….

        1. Aristarkke

          Tss, tss!!!
          De 17H30 à 7H00 du mat’, il fait nuit.
          Tu n’arriveras pas à nous faire croire que tu bines tes rattes à la torche électrique…
          A d’autres !!! 😈

          1. Hussard Bleu

            Le Renard a tué ma poule blanche, la meilleure des trois, la plus attachante, en plein jour et sous les yeux de ma femme, tandis que je me livrais au déduit cynégétique dans la Lorraine du Saulnois…

            En conséquence de quoi, j’ai toujours un oeil sur les extérieurs, même la nuit, dans l’espoir que mon FLIR Scout et ma 22LR me permettront de mettre un terme à la carrière du prédateur !

            Par surcroît de précautions, j’ai installé une triple rangée de fils de clôture électrique…

            La vie rurale a ses astreintes, et de toutes façons, je savais dès longtemps que « Life is not all beer and skittles »… et j’aimais bien les trois œufs quotidiens…

              1. Aristarkke

                Attention H, un coq n’est pas une mince affaire à gérer (selon un mien ami qui élève pour le plaisir (y compris de la table avec un coq au vin qui vaut le détour si réussi) de la basse-cour, oies et canes comprises.
                Il faut prévoir un minimum de six à huit poules car le lascar surtout jeune ou en pleine force de l’ âge, est toujours prêt à l’assaut avec seulement un quart d’heure plus ou moins gros d’intervalle entre deux saillies…
                En dessous de ce quota, le coq épuise littéralement les poules (qui apprécient moyennement d’y passer à haute fréquence) surtout qu’il y en a de particulièrement violents lors de la besogne de la dame.

                1. Hussard Bleu

                  On voit par ces remarques – d’un esprit habituellement rassis – les ravages du féminisme le plus exacerbé dans la psyché masculine…

                  #BalanceTonCoq

                  youtube.com/watch?v=pum1ZV3WitI

            1. P&C

              Mes parents ont eu le même problème… et puis, un jour, plus rien…
              Une chatte sauvage s’était installée dans le poulailler, et avait fritté le renard. Les poules et les poussins en étaient fort aise (bon, de temps en temps, un poussin disparaissait…).
              Le problème est qu’elle a eu une descendance…
              L’un deux, ayant réussi à se faire adopter, et nommé Gepetto, était un tueur implacable. Exit poussins, musaraignes et campagnols, mais aussi taupes, crapauds, vipères, renards, coq (le chat lui arraché la tête…)… et chats (visiblement, il était communiste : la concurrence, très peu pour lui).
              Le greffier, outrecuidant, exhibait ses trophées à la maison… déjà, trouver une taupe morte sur son lit n’est pas très agréable, mais le voir déparquer avec une vipère vivante dans la gueule… Heureusement, il s’est fait shooter par une voiture alors qu’il partait lutiner les chattes du voisinage.

          2. BDC

            Biner des rattes … en novembre ??? Ne me dites pas que c’est une contrepèterie Harry 🙄 ?
            Ravie de revoir notre Hussard parmi nous, merci Milord, vos chroniques nous manquaient !

    1. Citoyen

      Ah, la cousine ne pouvait être mieux informée, des vicissitudes du royaume … en ces temps incertains …
      J’aime bien la description du « grand chafouin à fallacieuse figure d’honnête homme »… très réaliste.

  26. lxy

    Moi je continue sur les mensonges de l’escroc Micronet.

    https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_countries_by_carbon_dioxide_emissions

    Si le lien marche , ce tableau classe les pays par émissions de Co2, correction faite de leur production nationale (on comprend que les émissions de Co2 globales ou par habitant n’ont pas de sens cf Haiti ou Usa). La France est largement en tête de ce classement.
    Matraquer les Français sous prétexte de RCA alors que notre pays est largement en tête de la vertu écologique mondiale c’est quand même gonflé et malhonnête. C’est du foutage de gueule …
    Il serait temps que la Presse se réveille et pose les bonnes questions.
    Ajoutons que la question de l’écologie arrive au dixième ou douzième rang de leurs préoccupations, loin derrière le chômage, le pouvoir d’achat, l’islamisme, le cancer, l’avenir des enfants, le logement etc
    Si les Responsables, les Elus, les Syndicats, la Presse ne font plus ni leur boulot , ni leur devoir au service des Français ceux-ci vont apprendre à se prendre en main tout seul comme des grands…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.